SlideShare une entreprise Scribd logo
DISNEYLAND
PARIS
ACHOUR SAMIA, BARBERET-GIRARDIN LÉO, CHAMOZ
CLÉMENCE, CICOFRAN ANN-SOPHY, WEIGL MAUD (TC2)!
INTRODUCTION
Etude de cas marketing - DISNEYLAND Paris
CARACTÉRISTIQUES
DU MARCHÉ
• 

Marché générique : Les loisirs!

!
• 

Marché principale : Les parcs de loisirs !

!
• 

Marché complémentaire : "
Les transports (voiture, transports en!
commun, avion, …)!

!
• 

Marché de biens de substitution :"
Le tourisme (camping, croisières, sports!
d’hivers, … )!
Quatre grands segments de marché

Les parcs
animaliers !

Les parcs
aquatiques!

Les sites
culturels!

Les parcs
d’attractions !
CARTE PERCEPTUELLE
Etude de cas marketing - DISNEYLAND Paris
L’offre produit/service

Attractions!

Solutions d’entreprise!

Parades et Spectacles!

Restauration!

Hôtellerie!

Produits dérivés!
Un marché mature et dominé
• 

Marché fermé !
- 
- 
- 

Les difficultés de différenciations du produit!
De lourdes contraintes techniques!
Les besoins de capitaux !

!
• 

Marché français concentré!
- 

- 

Les 5 plus grands parcs de loisirs français concentrent plus de 85 % des flux de
clientèle!
une quinzaine de sites enregistrent plus de 300 000 visites annuelles !

!
• 

Marché vraisemblablement mature!
- 
- 

15 ans de croissance exponentielle!
Croissance plus ou moins stable !
L’INTENSITÉ CONCURRENTIELLE
Un marché à tendance oligopolistique
Trois acteurs majeurs dominent le marché français en terme de volume et valeur :!

!
!
!
!
!
Disneyland Paris"
15,7 millions de visiteurs!
!
Chiffre d’affaire de l’exercice
2011 : 903.5 millions d’euros!

Le Futuroscope"

Le Parc Astérix"

1,8 million de visiteurs!
!
Chiffre d’affaire de l’exercice
2011 : 90 millions d'euros!

1,6 million de visiteurs!
!
Chiffre d’affaire de l’exercice
2011 : 90 millions d'euros!
Sur le plan continental
• 
• 

Concurrence accrue en Europe.!
Affaiblissement du leadership des parcs à thème au profit des parcs d’attractions!

Disneyland Paris"

Europa Park"

De Efteling"

15,0 millions de visiteurs!
!
- 5,8 % de croissance en
2010 par rapport à 2009.!

4,5 millions de visiteurs!
!
0,0 % de croissance en
2010 par rapport à 2009.!

4,2 millions de visiteurs!
!
0,0 % de croissance en
2010 par rapport à 2009.!
Sur le plan international

Tokyo Disney Resort"

Disneyland Resort"

27,1 millions de visiteurs!
!
11,4% de croissance en
2010 par rapport à 2009.!

15,9 millions de visiteurs!
!
3,5% de croissance en
2010 par rapport à 2009.!

Magic Kingdom"

Disneyland Resort Paris"

16,9 millions de visiteurs!
!
!
-1.5% de croissance en
2010 par rapport à 2009.!

15,0 millions de visiteurs!
!
-5,8 % de croissance en !
2010 par rapport à 2009.!
PRÉSENTATION DE
DISNEYLAND PARIS
HISTORIQUE DE DISNEYLAND PARIS
Dates importantes
• 

1923 : La Walt Disney Company, créée par Walt Disney connu pour ses
films d’animation!

!
• 

1955 : Inauguration du premier parc Disneyland en Californie!

• 

1992 : Ouverture d’Euro Disney afin de conquérir marché européen !

!
• 

1994 : Changement de nom pour associer le parc à l’image romantique
de la ville de Paris !

!
• 

2012 : Premier groupe de divertissement au monde!
ORGANISATION DU PARC
Disneyland Paris, c’est …
Deux parcs d’attractions dans lesquelles on trouve une zone commercial, Disney Village.!

Parc Disneyland"
(12 Avril 1992)!

Walt Disney Studio
(16 mars 2002)!
!
• 

7 hôtels Disney (dont un disposant d’un golf)!

!

Disneyland Hotel!

Disney's Sequoia Lodge!
!

Disney's Hotel New York!
!

Disney's Hotel Cheyenne!
!

Disney's Newport Bay Club!
!

Disney's Hotel Santa Fe!
!
OFFRE DU PARC
Adaptation de l’offre et extension de gamme
!
!
• 

Adaptation de l’offre au marché européen en proposant une section du
parc rendant hommage au grands visionnaires européens (Jules Vernes
H.G. Wells)!

• 

Volonté de diversification en proposant des prestations pour les entreprises
avec site «www.disneylandparis-business.com/fr»!
CHIFFRES-CLÉS
• 

20 ans d’implantation sur le territoire français!

• 

15,7 millions visiteurs en 2011!

• 

4ème parc de loisirs à l’échelle mondiale!

• 

Dispose de 57 attractions, dont 4 montagnes
russes et 5 attractions aquatiques!

!
• 

68 restaurants. !

• 

4 à 6 spectacles son et lumière selon la
saisonnalité.!
SWOT
Forces
• 

Leader français et européen en volume, en valeur et en notoriété!

!
• 

Acteur majeur en Europe, 80 ans d’expérience, savoir-faire!

!
• 

Expérience globale, fort univers de marque, personnages/dessins animés
célèbres. Synergie entre attractions et univers Disney!

!
• 

Grande capacité d’adaptation (nouvelles attractions, nouveaux parcs,
amélioration du service avec les fast pass…) !

!
• 

Emplacement géographique avantageux (transports, accessibilité)!
Faiblesses

• 

Dépenses à l’intérieur du parc (achats, taux d’occupation des hôtels,
restauration) en baisse!

!
• 

Prix élevés, frein!

!
• 

Files d’attentes, foule!

!
• 

Chiffre d’affaires total en baisse, dette (2 milliards d’euros en 2009) !
Opportunités

• 

Paris : 1ère destination touristique mondiale. 17 millions de visiteurs
potentiels à moins de 2h (route et rail) et 320 millions à moins de 2h d'avion!

!
• 

Saisonnalité : Halloween, Noël… visite du parc différente, notion d’unicité!

!
• 

Achat « bonheur du moment » : achat impulsif car ambiance magique,
enfants incitent parents à l’achat, parents moins regardants car dans
l’ambiance !
Menaces

• 

Crise économique : visiteurs plus frileux sur les dépenses. Baisse du
niveau de vie : budget vacances moins important!

!
• 

Caractère imprévisible des visiteurs : beaucoup attendent le « moment
parfait ». Repoussent le séjour, attendent les promotions!

!
• 

Forte concurrence indirecte!
MACRO-ENVIRONNEMENT
Environnement technologique

• 

Site internet entièrement repensé pour simplifier la vie des
consommateurs!

!
• 

Offre personnalisée!
Environnement démographique et
géographique

• 

Fort rayonnement de la ville de Paris!

!
• 

Bassin de population très peuplé et plutôt riche!

!
• 

Réseau de transport dense : Navette, RER, TGV, RER, Eurostar, …
Accès simplifié (pour les touristes comme pour les populations
locales)!
Environnement économique et social
• 

Crise économique, baisse du niveau de vie des européens!

!
• 

Nouveaux comportements d’achats : consommateurs repoussent
leur séjour, attendent les promotions!

!
• 

Le poste des dépenses que les français augmenteraient en priorité :
loisirs et voyages!

!
• 

Les français ressentent de plus en plus le besoin de passer du
temps en famille!
Environnement politique, juridique,
réglementaire

• 

Normes de sécurité :!
-  taille minimum : frein pour certaines familles avec enfants en bas âge!

• 

Lois sur la réduction du temps de travail, RTT : plus de temps libre
pour loisirs!
Environnement socio-culturel

• 

Nationalités différentes = attentes, exigences différentes. !
Le parc doit trouver le moyen de satisfaire toutes les exigences!

!
• 

Ce type de séjour n’est pas vraiment rentré dans les mœurs!
TYPOLOGIE DE
CONSOMMATEURS
Qui sont-ils ?
Consommateurs / Acheteurs : "
- 
- 
- 
- 

Familles Disney !
Entreprises !
Consommateurs Etrangers!
Groupes de jeunes !

"
Influenceurs / Prescripteurs : "
- 
- 
- 
- 

!

Amis !
Vendeurs !
Médias!
Célébrités!
Les non-consommateurs
"
Les non-consommateurs volontaires :"
- 
- 

Inhibitions, peur!
Manque d’intérêt!

Non-consommateurs involontaires :"
- 
- 

Impossibilité médicale!
Raisons économiques!
Motivation et freins
"
Motivations :"
- 
- 

Entreprise : dépaysement, fidélisation!
Particulier : oblatives et hédonistes!

Freins"
- 
- 
- 
- 
- 

Syndrome de la tour Eiffel!
Peur des sensations!
Stress!
Manque de sécurité!
Coût!
DIAGNOSTIQUE
Malgré son leadership, Disney enregistre un taux de revisite d’environ 60%, ce
qui reste trop faible pour pouvoir en dégager des bénéfices nets. !
!
Même s’il est le 5e groupe hôtelier de France, le parc voit le taux d’occupation de
ses hôtels diminuer sans cesse ; or, l’hôtellerie fait partie des dépenses les plus
coûteuses, et ne rapporte aujourd’hui plus assez d’argent. !
!
Enfin, les adolescents et les jeunes adultes ne sont plus réellement attirés par
Disneyland Paris, car l’univers magique et féérique reste principalement touchant
pour les enfants. De plus, cette jeune cible ne restent que très rarement plus
d’une journée, car la plupart d’entre eux viennent pour passer un bon moment en
couple ou entre amis.!
PROBLÉMATIQUE
Comment accroître le taux de revisite et la durée du séjour, !
en particulier chez les jeunes adultes et les adolescents ?!
RECOMMANDATIONS
MARKETING
Objectifs marketing et cible à atteindre
• 

Au niveau BtoC, la cible des adolescents et des jeunes adultes (15-20 ans) est parfois
mise de côté au profit de celle des familles.!

• 

L’objectif principal : augmenter le chiffre d’affaire réalisé suite aux achats de la part de
cette cible.!

• 

Conquête et fidélisation de la cible.!

• 

Dans le cas de notre problématique, visant la cible des ados et des jeunes adultes,
plusieurs éléments du mix marketing pourraient être modifiés et améliorés.!
Recommandations du marketing mix
• 

Produit :!
Mise en place de séjours, type Spring Break à quartiers libres, soirées…!

!
• 

Prix : !
Rentabilité car les jeunes se déplacent en groupe à Mise en place de tarifs réduits pour les !
séjours à Augmentation de l’activité touristique (hôtel, restauration…) !

!
• 

Distribution :!
Application smartphones pour réservations et achat!

!
• 

Communication :!
Evènementiels : journées à thème!
Campagnes internet (forte présence des jeunes) : jeux concours sur les réseaux sociaux à !
interactivité!
Partenariats avec des marques appréciées de jeunes àsentiment d’appartenance!
CONCLUSION
Etude de cas marketing - DISNEYLAND Paris

Contenu connexe

Tendances

Etude de cas Yves Rocher
Etude de cas Yves RocherEtude de cas Yves Rocher
Etude de cas Yves Rocher
Roxana Nuta
 
Communication digitale - adidas parley
Communication digitale - adidas parleyCommunication digitale - adidas parley
Communication digitale - adidas parley
Philippe JEAN-BAPTISTE, Executive MBA, MSc, MA
 
Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie
Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie
Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie
Oriane Liégé @orianelie
 
La campagne Dove
La campagne DoveLa campagne Dove
La campagne Dove
IONIS Education Group
 
Presentation de Lego
Presentation de LegoPresentation de Lego
Presentation de Lego
Nicolas ODIN
 
Entreprise Cartier
Entreprise CartierEntreprise Cartier
Entreprise Cartier
Bougère Anne-Sophie
 
Sodebo - produit et marque
Sodebo - produit et marqueSodebo - produit et marque
Sodebo - produit et marque
RomaneFerrand1
 
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : DécathlonStratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Benjamin Poisson
 
Carrefour
CarrefourCarrefour
Le marché de la restauration
Le marché de la restaurationLe marché de la restauration
Le marché de la restauration
Chou'baby Claude
 
Décathlon : Stratégie de distribution et Merchandising de l'enseigne
Décathlon : Stratégie de distribution et Merchandising de l'enseigneDécathlon : Stratégie de distribution et Merchandising de l'enseigne
Décathlon : Stratégie de distribution et Merchandising de l'enseigne
Marketing du Sport et des Loisirs
 
Stratégie de Communication : Le cas Mc Donald's
Stratégie de Communication : Le cas Mc Donald'sStratégie de Communication : Le cas Mc Donald's
Stratégie de Communication : Le cas Mc Donald's
Silvia EUSEBIO
 
Strategie de communication- Gang des grand mères
Strategie de communication- Gang des grand mèresStrategie de communication- Gang des grand mères
Strategie de communication- Gang des grand mères
Master CELSA Mines
 
Nespresso: Etude marketing
Nespresso: Etude marketing Nespresso: Etude marketing
Nespresso: Etude marketing
fatmachelly
 
La communication média et hors média
La communication média et hors médiaLa communication média et hors média
La communication média et hors média
oz ressourcesorg
 
Stratégie Digitale - Cas Nutella
Stratégie Digitale - Cas Nutella Stratégie Digitale - Cas Nutella
Stratégie Digitale - Cas Nutella
Sup de Pub Lyon
 
Stratégie webmarketing TPE - Réponse à un brief | Lucie Pires
Stratégie webmarketing TPE - Réponse à un brief | Lucie PiresStratégie webmarketing TPE - Réponse à un brief | Lucie Pires
Stratégie webmarketing TPE - Réponse à un brief | Lucie Pires
Pires Lucie
 
Benchmark concurrence
Benchmark concurrenceBenchmark concurrence
Élaborer une stratégie Marketing - Lush
Élaborer une stratégie Marketing - LushÉlaborer une stratégie Marketing - Lush
Élaborer une stratégie Marketing - Lush
IngridSevestre
 
Analyse de marque - The North Face
Analyse de marque - The North FaceAnalyse de marque - The North Face
Analyse de marque - The North Face
Bastien Balarotto
 

Tendances (20)

Etude de cas Yves Rocher
Etude de cas Yves RocherEtude de cas Yves Rocher
Etude de cas Yves Rocher
 
Communication digitale - adidas parley
Communication digitale - adidas parleyCommunication digitale - adidas parley
Communication digitale - adidas parley
 
Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie
Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie
Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie
 
La campagne Dove
La campagne DoveLa campagne Dove
La campagne Dove
 
Presentation de Lego
Presentation de LegoPresentation de Lego
Presentation de Lego
 
Entreprise Cartier
Entreprise CartierEntreprise Cartier
Entreprise Cartier
 
Sodebo - produit et marque
Sodebo - produit et marqueSodebo - produit et marque
Sodebo - produit et marque
 
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : DécathlonStratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
Stratégie d'entreprise - Etude de cas : Décathlon
 
Carrefour
CarrefourCarrefour
Carrefour
 
Le marché de la restauration
Le marché de la restaurationLe marché de la restauration
Le marché de la restauration
 
Décathlon : Stratégie de distribution et Merchandising de l'enseigne
Décathlon : Stratégie de distribution et Merchandising de l'enseigneDécathlon : Stratégie de distribution et Merchandising de l'enseigne
Décathlon : Stratégie de distribution et Merchandising de l'enseigne
 
Stratégie de Communication : Le cas Mc Donald's
Stratégie de Communication : Le cas Mc Donald'sStratégie de Communication : Le cas Mc Donald's
Stratégie de Communication : Le cas Mc Donald's
 
Strategie de communication- Gang des grand mères
Strategie de communication- Gang des grand mèresStrategie de communication- Gang des grand mères
Strategie de communication- Gang des grand mères
 
Nespresso: Etude marketing
Nespresso: Etude marketing Nespresso: Etude marketing
Nespresso: Etude marketing
 
La communication média et hors média
La communication média et hors médiaLa communication média et hors média
La communication média et hors média
 
Stratégie Digitale - Cas Nutella
Stratégie Digitale - Cas Nutella Stratégie Digitale - Cas Nutella
Stratégie Digitale - Cas Nutella
 
Stratégie webmarketing TPE - Réponse à un brief | Lucie Pires
Stratégie webmarketing TPE - Réponse à un brief | Lucie PiresStratégie webmarketing TPE - Réponse à un brief | Lucie Pires
Stratégie webmarketing TPE - Réponse à un brief | Lucie Pires
 
Benchmark concurrence
Benchmark concurrenceBenchmark concurrence
Benchmark concurrence
 
Élaborer une stratégie Marketing - Lush
Élaborer une stratégie Marketing - LushÉlaborer une stratégie Marketing - Lush
Élaborer une stratégie Marketing - Lush
 
Analyse de marque - The North Face
Analyse de marque - The North FaceAnalyse de marque - The North Face
Analyse de marque - The North Face
 

En vedette

Disney
DisneyDisney
Disney
huye37
 
[HUBDAY] Disneyland - La vidéo, fer de lance de la stratégie de contenu de Di...
[HUBDAY] Disneyland - La vidéo, fer de lance de la stratégie de contenu de Di...[HUBDAY] Disneyland - La vidéo, fer de lance de la stratégie de contenu de Di...
[HUBDAY] Disneyland - La vidéo, fer de lance de la stratégie de contenu de Di...
HUB INSTITUTE
 
Disneyland paris
Disneyland parisDisneyland paris
Disneyland paris
DianaBravoG
 
La marque employeur: Disneyland Paris sur les réseaux sociaux
La marque employeur: Disneyland Paris sur les réseaux sociauxLa marque employeur: Disneyland Paris sur les réseaux sociaux
La marque employeur: Disneyland Paris sur les réseaux sociaux
Iris Wolfisberg
 
"Faire rêver, c'est un métier" : communication digitale Image Employeur (Disn...
"Faire rêver, c'est un métier" : communication digitale Image Employeur (Disn..."Faire rêver, c'est un métier" : communication digitale Image Employeur (Disn...
"Faire rêver, c'est un métier" : communication digitale Image Employeur (Disn...
Thibaud BRUNET-CHARPENTIER
 
Disneyland paris recommandation stratégique ISCOM 4ème année - Stratégie d'ad...
Disneyland paris recommandation stratégique ISCOM 4ème année - Stratégie d'ad...Disneyland paris recommandation stratégique ISCOM 4ème année - Stratégie d'ad...
Disneyland paris recommandation stratégique ISCOM 4ème année - Stratégie d'ad...
Goretti Antoine
 
Analyse Marketing de Coca-Cola
Analyse Marketing de Coca-ColaAnalyse Marketing de Coca-Cola
Analyse Marketing de Coca-Cola
Camille Rabier
 
[Principles of Marketing] Disneyland Paris
[Principles of Marketing] Disneyland Paris[Principles of Marketing] Disneyland Paris
[Principles of Marketing] Disneyland Paris
Andy Woojin Kim
 
Walt Disney - An analysis of the strategic challenges
Walt Disney - An analysis of the strategic challengesWalt Disney - An analysis of the strategic challenges
Walt Disney - An analysis of the strategic challenges
Grigoris Papadopoulos
 

En vedette (10)

Disney
DisneyDisney
Disney
 
brochure_motivation_fr
brochure_motivation_frbrochure_motivation_fr
brochure_motivation_fr
 
[HUBDAY] Disneyland - La vidéo, fer de lance de la stratégie de contenu de Di...
[HUBDAY] Disneyland - La vidéo, fer de lance de la stratégie de contenu de Di...[HUBDAY] Disneyland - La vidéo, fer de lance de la stratégie de contenu de Di...
[HUBDAY] Disneyland - La vidéo, fer de lance de la stratégie de contenu de Di...
 
Disneyland paris
Disneyland parisDisneyland paris
Disneyland paris
 
La marque employeur: Disneyland Paris sur les réseaux sociaux
La marque employeur: Disneyland Paris sur les réseaux sociauxLa marque employeur: Disneyland Paris sur les réseaux sociaux
La marque employeur: Disneyland Paris sur les réseaux sociaux
 
"Faire rêver, c'est un métier" : communication digitale Image Employeur (Disn...
"Faire rêver, c'est un métier" : communication digitale Image Employeur (Disn..."Faire rêver, c'est un métier" : communication digitale Image Employeur (Disn...
"Faire rêver, c'est un métier" : communication digitale Image Employeur (Disn...
 
Disneyland paris recommandation stratégique ISCOM 4ème année - Stratégie d'ad...
Disneyland paris recommandation stratégique ISCOM 4ème année - Stratégie d'ad...Disneyland paris recommandation stratégique ISCOM 4ème année - Stratégie d'ad...
Disneyland paris recommandation stratégique ISCOM 4ème année - Stratégie d'ad...
 
Analyse Marketing de Coca-Cola
Analyse Marketing de Coca-ColaAnalyse Marketing de Coca-Cola
Analyse Marketing de Coca-Cola
 
[Principles of Marketing] Disneyland Paris
[Principles of Marketing] Disneyland Paris[Principles of Marketing] Disneyland Paris
[Principles of Marketing] Disneyland Paris
 
Walt Disney - An analysis of the strategic challenges
Walt Disney - An analysis of the strategic challengesWalt Disney - An analysis of the strategic challenges
Walt Disney - An analysis of the strategic challenges
 

Similaire à Etude de cas marketing - DISNEYLAND Paris

PARIS : revitaliser la marque à l'international
PARIS : revitaliser la marque à l'internationalPARIS : revitaliser la marque à l'international
PARIS : revitaliser la marque à l'international
FEPP COMMUNICATION GROUP / SPIRIT OF STAR
 
La Veille de Né Kid Du 25 02 10 : le halal
La Veille de Né Kid Du 25 02 10 : le halalLa Veille de Né Kid Du 25 02 10 : le halal
La Veille de Né Kid Du 25 02 10 : le halal
Né Kid
 
La veille de Red Guy du 01 07 15 : Le travel retail
La veille de Red Guy du 01 07 15 : Le travel retailLa veille de Red Guy du 01 07 15 : Le travel retail
La veille de Red Guy du 01 07 15 : Le travel retail
Red Guy
 
La veille de Né Kid du 21.09.11 : La communication du vin
La veille de Né Kid du 21.09.11 : La communication du vinLa veille de Né Kid du 21.09.11 : La communication du vin
La veille de Né Kid du 21.09.11 : La communication du vin
Né Kid
 
Le Manifesto des #ET10, les Debouts du tourisme
Le Manifesto des #ET10, les Debouts du tourismeLe Manifesto des #ET10, les Debouts du tourisme
Le Manifesto des #ET10, les Debouts du tourisme
Rencontres Nationales du etourisme institutionnel
 
Étude de cas - stratégie digitale - Omega
Étude de cas - stratégie digitale - OmegaÉtude de cas - stratégie digitale - Omega
Étude de cas - stratégie digitale - Omega
Adel Gasmi
 
La veille de Né Kid du 14.10.10 : L'Expo Universelle
La veille de Né Kid du 14.10.10 : L'Expo UniverselleLa veille de Né Kid du 14.10.10 : L'Expo Universelle
La veille de Né Kid du 14.10.10 : L'Expo Universelle
Né Kid
 
#ET11 - A12-demain j'arrete la production de contenu
#ET11 - A12-demain j'arrete la production de contenu#ET11 - A12-demain j'arrete la production de contenu
#ET11 - A12-demain j'arrete la production de contenu
Rencontres Nationales du etourisme institutionnel
 
La veille de Red Guy du 30.01.13 - les riches
La veille de Red Guy du 30.01.13 - les richesLa veille de Red Guy du 30.01.13 - les riches
La veille de Red Guy du 30.01.13 - les riches
Red Guy
 
La veille de né kid du 20.10.2010 : le mondial de l'automobile
La veille de né kid du 20.10.2010 : le mondial de l'automobileLa veille de né kid du 20.10.2010 : le mondial de l'automobile
La veille de né kid du 20.10.2010 : le mondial de l'automobile
Né Kid
 
La veille de né kid du 13.05.10 : le nation branding
La veille de né kid du 13.05.10 : le nation brandingLa veille de né kid du 13.05.10 : le nation branding
La veille de né kid du 13.05.10 : le nation branding
Né Kid
 
Le Marché Américain et la Strategie en 11 Points Pour 2011
Le Marché Américain et la Strategie en 11 Points Pour 2011Le Marché Américain et la Strategie en 11 Points Pour 2011
Le Marché Américain et la Strategie en 11 Points Pour 2011
atoutfrancepro
 
Pour une analyse du marketing des enfants : extrait de synthese de presse The...
Pour une analyse du marketing des enfants : extrait de synthese de presse The...Pour une analyse du marketing des enfants : extrait de synthese de presse The...
Pour une analyse du marketing des enfants : extrait de synthese de presse The...
Indexpresse
 
Workshop 5. Conférence marché Chinois . Pierre Shi, id travel pro
Workshop 5. Conférence marché Chinois . Pierre Shi, id travel proWorkshop 5. Conférence marché Chinois . Pierre Shi, id travel pro
Workshop 5. Conférence marché Chinois . Pierre Shi, id travel pro
paysdaix
 
La veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaire
La veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaireLa veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaire
La veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaire
Né Kid
 
La veille de red guy du 22.04.15 les grands magasins
La veille de red guy du 22.04.15   les grands magasinsLa veille de red guy du 22.04.15   les grands magasins
La veille de red guy du 22.04.15 les grands magasins
Red Guy
 
Approche fonctionnelle entreprise club med
Approche fonctionnelle entreprise   club medApproche fonctionnelle entreprise   club med
Approche fonctionnelle entreprise club med
Pierre Cattoire, MBA
 
Le renouveau d’Oasis
Le renouveau d’OasisLe renouveau d’Oasis
Le renouveau d’Oasis
IONIS Education Group
 
Présentation grand cas 31.05.2011
Présentation grand cas 31.05.2011Présentation grand cas 31.05.2011
Présentation grand cas 31.05.2011
CELSA
 
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faireTable ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
paysdaix
 

Similaire à Etude de cas marketing - DISNEYLAND Paris (20)

PARIS : revitaliser la marque à l'international
PARIS : revitaliser la marque à l'internationalPARIS : revitaliser la marque à l'international
PARIS : revitaliser la marque à l'international
 
La Veille de Né Kid Du 25 02 10 : le halal
La Veille de Né Kid Du 25 02 10 : le halalLa Veille de Né Kid Du 25 02 10 : le halal
La Veille de Né Kid Du 25 02 10 : le halal
 
La veille de Red Guy du 01 07 15 : Le travel retail
La veille de Red Guy du 01 07 15 : Le travel retailLa veille de Red Guy du 01 07 15 : Le travel retail
La veille de Red Guy du 01 07 15 : Le travel retail
 
La veille de Né Kid du 21.09.11 : La communication du vin
La veille de Né Kid du 21.09.11 : La communication du vinLa veille de Né Kid du 21.09.11 : La communication du vin
La veille de Né Kid du 21.09.11 : La communication du vin
 
Le Manifesto des #ET10, les Debouts du tourisme
Le Manifesto des #ET10, les Debouts du tourismeLe Manifesto des #ET10, les Debouts du tourisme
Le Manifesto des #ET10, les Debouts du tourisme
 
Étude de cas - stratégie digitale - Omega
Étude de cas - stratégie digitale - OmegaÉtude de cas - stratégie digitale - Omega
Étude de cas - stratégie digitale - Omega
 
La veille de Né Kid du 14.10.10 : L'Expo Universelle
La veille de Né Kid du 14.10.10 : L'Expo UniverselleLa veille de Né Kid du 14.10.10 : L'Expo Universelle
La veille de Né Kid du 14.10.10 : L'Expo Universelle
 
#ET11 - A12-demain j'arrete la production de contenu
#ET11 - A12-demain j'arrete la production de contenu#ET11 - A12-demain j'arrete la production de contenu
#ET11 - A12-demain j'arrete la production de contenu
 
La veille de Red Guy du 30.01.13 - les riches
La veille de Red Guy du 30.01.13 - les richesLa veille de Red Guy du 30.01.13 - les riches
La veille de Red Guy du 30.01.13 - les riches
 
La veille de né kid du 20.10.2010 : le mondial de l'automobile
La veille de né kid du 20.10.2010 : le mondial de l'automobileLa veille de né kid du 20.10.2010 : le mondial de l'automobile
La veille de né kid du 20.10.2010 : le mondial de l'automobile
 
La veille de né kid du 13.05.10 : le nation branding
La veille de né kid du 13.05.10 : le nation brandingLa veille de né kid du 13.05.10 : le nation branding
La veille de né kid du 13.05.10 : le nation branding
 
Le Marché Américain et la Strategie en 11 Points Pour 2011
Le Marché Américain et la Strategie en 11 Points Pour 2011Le Marché Américain et la Strategie en 11 Points Pour 2011
Le Marché Américain et la Strategie en 11 Points Pour 2011
 
Pour une analyse du marketing des enfants : extrait de synthese de presse The...
Pour une analyse du marketing des enfants : extrait de synthese de presse The...Pour une analyse du marketing des enfants : extrait de synthese de presse The...
Pour une analyse du marketing des enfants : extrait de synthese de presse The...
 
Workshop 5. Conférence marché Chinois . Pierre Shi, id travel pro
Workshop 5. Conférence marché Chinois . Pierre Shi, id travel proWorkshop 5. Conférence marché Chinois . Pierre Shi, id travel pro
Workshop 5. Conférence marché Chinois . Pierre Shi, id travel pro
 
La veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaire
La veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaireLa veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaire
La veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaire
 
La veille de red guy du 22.04.15 les grands magasins
La veille de red guy du 22.04.15   les grands magasinsLa veille de red guy du 22.04.15   les grands magasins
La veille de red guy du 22.04.15 les grands magasins
 
Approche fonctionnelle entreprise club med
Approche fonctionnelle entreprise   club medApproche fonctionnelle entreprise   club med
Approche fonctionnelle entreprise club med
 
Le renouveau d’Oasis
Le renouveau d’OasisLe renouveau d’Oasis
Le renouveau d’Oasis
 
Présentation grand cas 31.05.2011
Présentation grand cas 31.05.2011Présentation grand cas 31.05.2011
Présentation grand cas 31.05.2011
 
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faireTable ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
 

Plus de Ann-Sophy Cicofran

Rebranding Orange
Rebranding OrangeRebranding Orange
Rebranding Orange
Ann-Sophy Cicofran
 
Brand Review Café
Brand Review CaféBrand Review Café
Brand Review Café
Ann-Sophy Cicofran
 
Création / Branding Offre VOD TF1
Création / Branding Offre VOD TF1Création / Branding Offre VOD TF1
Création / Branding Offre VOD TF1
Ann-Sophy Cicofran
 
Branding Design éco-responsable
Branding Design éco-responsable Branding Design éco-responsable
Branding Design éco-responsable
Ann-Sophy Cicofran
 
Rebranding Buffalo Grill Steak House
Rebranding Buffalo Grill Steak HouseRebranding Buffalo Grill Steak House
Rebranding Buffalo Grill Steak House
Ann-Sophy Cicofran
 
BRAND REVIEW : EAUX GAZEUSES (Perrier - Badoit - San Pellegrino)
BRAND REVIEW : EAUX GAZEUSES (Perrier - Badoit - San Pellegrino)BRAND REVIEW : EAUX GAZEUSES (Perrier - Badoit - San Pellegrino)
BRAND REVIEW : EAUX GAZEUSES (Perrier - Badoit - San Pellegrino)
Ann-Sophy Cicofran
 
Analyse marketing : Collection Capsule IKEA PS 2014
Analyse marketing : Collection Capsule IKEA PS 2014Analyse marketing : Collection Capsule IKEA PS 2014
Analyse marketing : Collection Capsule IKEA PS 2014
Ann-Sophy Cicofran
 

Plus de Ann-Sophy Cicofran (7)

Rebranding Orange
Rebranding OrangeRebranding Orange
Rebranding Orange
 
Brand Review Café
Brand Review CaféBrand Review Café
Brand Review Café
 
Création / Branding Offre VOD TF1
Création / Branding Offre VOD TF1Création / Branding Offre VOD TF1
Création / Branding Offre VOD TF1
 
Branding Design éco-responsable
Branding Design éco-responsable Branding Design éco-responsable
Branding Design éco-responsable
 
Rebranding Buffalo Grill Steak House
Rebranding Buffalo Grill Steak HouseRebranding Buffalo Grill Steak House
Rebranding Buffalo Grill Steak House
 
BRAND REVIEW : EAUX GAZEUSES (Perrier - Badoit - San Pellegrino)
BRAND REVIEW : EAUX GAZEUSES (Perrier - Badoit - San Pellegrino)BRAND REVIEW : EAUX GAZEUSES (Perrier - Badoit - San Pellegrino)
BRAND REVIEW : EAUX GAZEUSES (Perrier - Badoit - San Pellegrino)
 
Analyse marketing : Collection Capsule IKEA PS 2014
Analyse marketing : Collection Capsule IKEA PS 2014Analyse marketing : Collection Capsule IKEA PS 2014
Analyse marketing : Collection Capsule IKEA PS 2014
 

Etude de cas marketing - DISNEYLAND Paris

  • 1. DISNEYLAND PARIS ACHOUR SAMIA, BARBERET-GIRARDIN LÉO, CHAMOZ CLÉMENCE, CICOFRAN ANN-SOPHY, WEIGL MAUD (TC2)!
  • 5. •  Marché générique : Les loisirs! ! •  Marché principale : Les parcs de loisirs ! ! •  Marché complémentaire : " Les transports (voiture, transports en! commun, avion, …)! ! •  Marché de biens de substitution :" Le tourisme (camping, croisières, sports! d’hivers, … )!
  • 6. Quatre grands segments de marché Les parcs animaliers ! Les parcs aquatiques! Les sites culturels! Les parcs d’attractions !
  • 9. L’offre produit/service Attractions! Solutions d’entreprise! Parades et Spectacles! Restauration! Hôtellerie! Produits dérivés!
  • 10. Un marché mature et dominé •  Marché fermé ! -  -  -  Les difficultés de différenciations du produit! De lourdes contraintes techniques! Les besoins de capitaux ! ! •  Marché français concentré! -  -  Les 5 plus grands parcs de loisirs français concentrent plus de 85 % des flux de clientèle! une quinzaine de sites enregistrent plus de 300 000 visites annuelles ! ! •  Marché vraisemblablement mature! -  -  15 ans de croissance exponentielle! Croissance plus ou moins stable !
  • 12. Un marché à tendance oligopolistique Trois acteurs majeurs dominent le marché français en terme de volume et valeur :! ! ! ! ! ! Disneyland Paris" 15,7 millions de visiteurs! ! Chiffre d’affaire de l’exercice 2011 : 903.5 millions d’euros! Le Futuroscope" Le Parc Astérix" 1,8 million de visiteurs! ! Chiffre d’affaire de l’exercice 2011 : 90 millions d'euros! 1,6 million de visiteurs! ! Chiffre d’affaire de l’exercice 2011 : 90 millions d'euros!
  • 13. Sur le plan continental •  •  Concurrence accrue en Europe.! Affaiblissement du leadership des parcs à thème au profit des parcs d’attractions! Disneyland Paris" Europa Park" De Efteling" 15,0 millions de visiteurs! ! - 5,8 % de croissance en 2010 par rapport à 2009.! 4,5 millions de visiteurs! ! 0,0 % de croissance en 2010 par rapport à 2009.! 4,2 millions de visiteurs! ! 0,0 % de croissance en 2010 par rapport à 2009.!
  • 14. Sur le plan international Tokyo Disney Resort" Disneyland Resort" 27,1 millions de visiteurs! ! 11,4% de croissance en 2010 par rapport à 2009.! 15,9 millions de visiteurs! ! 3,5% de croissance en 2010 par rapport à 2009.! Magic Kingdom" Disneyland Resort Paris" 16,9 millions de visiteurs! ! ! -1.5% de croissance en 2010 par rapport à 2009.! 15,0 millions de visiteurs! ! -5,8 % de croissance en ! 2010 par rapport à 2009.!
  • 17. Dates importantes •  1923 : La Walt Disney Company, créée par Walt Disney connu pour ses films d’animation! ! •  1955 : Inauguration du premier parc Disneyland en Californie! •  1992 : Ouverture d’Euro Disney afin de conquérir marché européen ! ! •  1994 : Changement de nom pour associer le parc à l’image romantique de la ville de Paris ! ! •  2012 : Premier groupe de divertissement au monde!
  • 19. Disneyland Paris, c’est … Deux parcs d’attractions dans lesquelles on trouve une zone commercial, Disney Village.! Parc Disneyland" (12 Avril 1992)! Walt Disney Studio (16 mars 2002)! !
  • 20. •  7 hôtels Disney (dont un disposant d’un golf)! ! Disneyland Hotel! Disney's Sequoia Lodge! ! Disney's Hotel New York! ! Disney's Hotel Cheyenne! ! Disney's Newport Bay Club! ! Disney's Hotel Santa Fe! !
  • 22. Adaptation de l’offre et extension de gamme ! ! •  Adaptation de l’offre au marché européen en proposant une section du parc rendant hommage au grands visionnaires européens (Jules Vernes H.G. Wells)! •  Volonté de diversification en proposant des prestations pour les entreprises avec site «www.disneylandparis-business.com/fr»!
  • 24. •  20 ans d’implantation sur le territoire français! •  15,7 millions visiteurs en 2011! •  4ème parc de loisirs à l’échelle mondiale! •  Dispose de 57 attractions, dont 4 montagnes russes et 5 attractions aquatiques! ! •  68 restaurants. ! •  4 à 6 spectacles son et lumière selon la saisonnalité.!
  • 25. SWOT
  • 26. Forces •  Leader français et européen en volume, en valeur et en notoriété! ! •  Acteur majeur en Europe, 80 ans d’expérience, savoir-faire! ! •  Expérience globale, fort univers de marque, personnages/dessins animés célèbres. Synergie entre attractions et univers Disney! ! •  Grande capacité d’adaptation (nouvelles attractions, nouveaux parcs, amélioration du service avec les fast pass…) ! ! •  Emplacement géographique avantageux (transports, accessibilité)!
  • 27. Faiblesses •  Dépenses à l’intérieur du parc (achats, taux d’occupation des hôtels, restauration) en baisse! ! •  Prix élevés, frein! ! •  Files d’attentes, foule! ! •  Chiffre d’affaires total en baisse, dette (2 milliards d’euros en 2009) !
  • 28. Opportunités •  Paris : 1ère destination touristique mondiale. 17 millions de visiteurs potentiels à moins de 2h (route et rail) et 320 millions à moins de 2h d'avion! ! •  Saisonnalité : Halloween, Noël… visite du parc différente, notion d’unicité! ! •  Achat « bonheur du moment » : achat impulsif car ambiance magique, enfants incitent parents à l’achat, parents moins regardants car dans l’ambiance !
  • 29. Menaces •  Crise économique : visiteurs plus frileux sur les dépenses. Baisse du niveau de vie : budget vacances moins important! ! •  Caractère imprévisible des visiteurs : beaucoup attendent le « moment parfait ». Repoussent le séjour, attendent les promotions! ! •  Forte concurrence indirecte!
  • 31. Environnement technologique •  Site internet entièrement repensé pour simplifier la vie des consommateurs! ! •  Offre personnalisée!
  • 32. Environnement démographique et géographique •  Fort rayonnement de la ville de Paris! ! •  Bassin de population très peuplé et plutôt riche! ! •  Réseau de transport dense : Navette, RER, TGV, RER, Eurostar, … Accès simplifié (pour les touristes comme pour les populations locales)!
  • 33. Environnement économique et social •  Crise économique, baisse du niveau de vie des européens! ! •  Nouveaux comportements d’achats : consommateurs repoussent leur séjour, attendent les promotions! ! •  Le poste des dépenses que les français augmenteraient en priorité : loisirs et voyages! ! •  Les français ressentent de plus en plus le besoin de passer du temps en famille!
  • 34. Environnement politique, juridique, réglementaire •  Normes de sécurité :! -  taille minimum : frein pour certaines familles avec enfants en bas âge! •  Lois sur la réduction du temps de travail, RTT : plus de temps libre pour loisirs!
  • 35. Environnement socio-culturel •  Nationalités différentes = attentes, exigences différentes. ! Le parc doit trouver le moyen de satisfaire toutes les exigences! ! •  Ce type de séjour n’est pas vraiment rentré dans les mœurs!
  • 37. Qui sont-ils ? Consommateurs / Acheteurs : " -  -  -  -  Familles Disney ! Entreprises ! Consommateurs Etrangers! Groupes de jeunes ! " Influenceurs / Prescripteurs : " -  -  -  -  ! Amis ! Vendeurs ! Médias! Célébrités!
  • 38. Les non-consommateurs " Les non-consommateurs volontaires :" -  -  Inhibitions, peur! Manque d’intérêt! Non-consommateurs involontaires :" -  -  Impossibilité médicale! Raisons économiques!
  • 39. Motivation et freins " Motivations :" -  -  Entreprise : dépaysement, fidélisation! Particulier : oblatives et hédonistes! Freins" -  -  -  -  -  Syndrome de la tour Eiffel! Peur des sensations! Stress! Manque de sécurité! Coût!
  • 41. Malgré son leadership, Disney enregistre un taux de revisite d’environ 60%, ce qui reste trop faible pour pouvoir en dégager des bénéfices nets. ! ! Même s’il est le 5e groupe hôtelier de France, le parc voit le taux d’occupation de ses hôtels diminuer sans cesse ; or, l’hôtellerie fait partie des dépenses les plus coûteuses, et ne rapporte aujourd’hui plus assez d’argent. ! ! Enfin, les adolescents et les jeunes adultes ne sont plus réellement attirés par Disneyland Paris, car l’univers magique et féérique reste principalement touchant pour les enfants. De plus, cette jeune cible ne restent que très rarement plus d’une journée, car la plupart d’entre eux viennent pour passer un bon moment en couple ou entre amis.!
  • 43. Comment accroître le taux de revisite et la durée du séjour, ! en particulier chez les jeunes adultes et les adolescents ?!
  • 45. Objectifs marketing et cible à atteindre •  Au niveau BtoC, la cible des adolescents et des jeunes adultes (15-20 ans) est parfois mise de côté au profit de celle des familles.! •  L’objectif principal : augmenter le chiffre d’affaire réalisé suite aux achats de la part de cette cible.! •  Conquête et fidélisation de la cible.! •  Dans le cas de notre problématique, visant la cible des ados et des jeunes adultes, plusieurs éléments du mix marketing pourraient être modifiés et améliorés.!
  • 46. Recommandations du marketing mix •  Produit :! Mise en place de séjours, type Spring Break à quartiers libres, soirées…! ! •  Prix : ! Rentabilité car les jeunes se déplacent en groupe à Mise en place de tarifs réduits pour les ! séjours à Augmentation de l’activité touristique (hôtel, restauration…) ! ! •  Distribution :! Application smartphones pour réservations et achat! ! •  Communication :! Evènementiels : journées à thème! Campagnes internet (forte présence des jeunes) : jeux concours sur les réseaux sociaux à ! interactivité! Partenariats avec des marques appréciées de jeunes àsentiment d’appartenance!