SlideShare une entreprise Scribd logo
ADDICTOLOGIE : DROGUE
Présentée par : Tahani Bouzbida
Nermine Chennaoui
Doua Ghriss
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de Recherche Scientifique
Université de Gabés
Institut supérieur d’informatique et de multimédia
de Gabès
Soutenu le 24 Juin 2022 devant le jury
SOMMAIRE
1. Introduction & définition
2. Différents Types de drogue
3. Causes de la prise de drogue
4. Conséquences liées à la prise
de drogue
5. Quelques Témoignages
6. Conclusion
PLAN
2
1. Introduction
&
définition
PLAN
3
INTRODUCTION
4
• Dès l’antiquité on a commencé à utiliser les plantes psychotropes
(plantes de drogue). Dans les siècles antérieurs, l’utilisation des
drogues a redoublé vu les nombreuses consommations pour des besoins
personnels et médicaux. Dans le monde, on a répertorié plus de 150
drogues qui sont soit des substances illicites (cannabis, cocaïne) ou soit
des substances licites comme les médicaments psychotropes (l’alcool et
le tabac etc.).
• Dans notre développement, nous vous ferons part de nos différents
points.
DÉFINITION
5
• Le terme « drogue » recouvre essentiellement deux aspects : la nature
des effets biologiques que la drogue induit d’une part, et d’autre part
les rapports que celui qui la consomme entretient avec elle. C’est une
substance excitante qui influence les sens agissant sur la capacité
intellectuelle, physique et morale d’une personne. Elle agit aussi sur le
bon fonctionnement du système nerveux et a un potentiel de
dépendance ou d’abus.
ORIGINE DE LA DROGUE
La plus part des drogues sont
d’origine asiatique. Elles sont soit
naturelles ou synthétique. C’est-à-
dire que nous avons des drogues
qui proviennent des matières
végétales comme les champions,
l’opium etc. … et les drogues
industrielles comme le coca qui est
utilisé dans la fabrication d’une
boisson que nous aimons tous : le
coca cola. 6
UTILISATION DE LA DROGUE
Les drogues sont vendues sous
plusieurs formes : en poudre, en
liquide, en comprimés, en gélules
etc.
7
2. Différents types de
drogues
PLAN
8
Il existe deux types de drogues d’où les drogues naturelles et les drogues
synthétiques.
1. L’opium:
Il est extrait de la sève des fleurs de pavot. Il agit sur le système nerveux et présente des
vertus analgésiques et sédatives puissantes mais aussi anxiolytique et anti dépressif. La
consommation prolongée de cette drogue présente un réel danger pour l’ensemble de
l’organisme, entraine une dépendance et une dégradation rapide des comportements.
2. La cocaïne:
C’est une substance extrait de la feuille de coca. Elle est puissant stimulant du système
nerveux central et provoque de façon quasi immédiate une sensation d’euphorie (joie,
jovialité….) de puissance et état d’excitation généralisée.
3. L’héroïne:
C’est l’un des stupéfient les plus dangereux pour l’organisme. Il est dérivé de la
morphine et est trois fois plus puissante que celle-ci. 9
LES DROGUES NATURELLES
QUELQUES EXEMPLES DE DROGUES
10
• LE CRACK
• LA COCAÏNE
• LA MARIJUANA
• LES
AMPHÉTAMINES
• L'ECSTASY
• LA MESCALINE
LES DROGUES SYNTHÉTIQUES
1. La kétamine
La kétamine est un produit utilisé en
anesthésie humaine et vétérinaire. A
forte dose elle a des propriétés
anesthésique et analgésique. A faible
dose, elle génère des effets
hallucinogènes, ceux sont ces effets
qui sont recherchés. Le produit est
généralement sniffé notamment chez
les consommateurs de cocaïne
11
2. Le LSD
LSD est une substance de synthèse
fabriquée à partir de l’acide du
lysergique (acide produit par un
champignon). Le LSD est caractérisé
par une puissante action
hallucinogène. Son usage peut
entrainer un état de confusion, de
panique, de phobie etc.
QUELQUES EXEMPLES LSD
12
• La Méphédrone
• Le Spice
• Le Benzylpiperazine (BZP)
• La Bromo-DragonFly
3. Causes provoquant la prise
de drogue
PLAN
13
Comme nous le savons la drogue est une substance naturelle qui
modifie notre perception de la réalité en agissant sur le système
nerveux central
1. La curiosité
Qu’est ce qui est plus naturel pour un enfant et surtout pour
nous les adolescent a vouloir connaitre ou expérimenter un
produit dont nous avons entendus parler? Surtout s’il est
interdit. Cela peut être inquiéter si l’adolescent ou l’enfant ne
cherche pas à connaitre son gout comment il est et ses effets.
Il est fort probable que nous essayons un jour ces différentes
drogues en conséquences néfastes sur plusieurs plan.
14
2. La mauvaise compagnie et la mode
Il arrive qu’à un certain âge pour l’enfant les copains et la bandes deviennent une
priorité absolue. Pourtant de nos jours pour faire parti de certains groupes il y’ a des
tests à passer tel que la prise de drogue alors qu’il faut être fort de caractère pour
refuser cela .Mais seule une bonne éducation permettra à l’enfant de garder ses
bonnes valeurs en disant NON. Mais aussi refuser de faire cela amène à des
moqueries. La soumission à la mode est aussi l’une des causes car certains fans feront
presque tout pour ressembler à leurs stars en imitant leur comportement, leur mode de
vie…. La aussi il faut être a la pointe de la mode pour ne pas être mit a l’écart et
soumis aux moqueries.
3. Le plaisir
Il faut être hypocrite de ne pas reconnaitre que la drogue peut procurer du plaisir. Mais
se plaisir est fugitif et s’estompe au fil des prises dit le phénomène d’accoutumance ce
qui pousse à augmenter la dose pour ressentir le même plaisir. Le faite de se sentir bien
est aussi l’une des causes qui nous pousse à prendre la drogue. 15
4. Conséquences liées à la
prise de drogue
PLAN
16
La prise de drogue engendre plusieurs conséquences sur le plan sanitaire,
économique et social.
1. Sur le plan sanitaire
La prise de drogue entraine plusieurs
conséquences tel que les troubles de mémoire,
des hallucinations c’est-à-dire des altérations de
perceptions et la cohérence des pensée. Elle est
aussi responsable des modifications de la
perception essentiellement visuelles et auditives.
Certaine drogue mélangée à une grande dose
d’alcool peut conduire au coma. Elle modifie
l’activité du système nerveux.
17
2. Sur le plan économique
La drogue a un impact économique sur
les populations surtout les plus
vulnérables qui dépensent leur gain pour
l’achat des drogues. Vu qu’elles sont
vendues de manière illicite elle ne
contribue pas au développement
économique du pays.
18
3. Conséquence sociale
De nos jours, nombreux sont les
jeunes qui s’adonnent à ces
pratiques. Cela entraine une grande
perte des cerveaux et occasionne des
problèmes de chômages, de
banditisme, et d’incivisme.
19
5. Quelques témoignages PLAN
20
Ce témoignage est tiré d’un forum.
Je suis un utilisateur de marijuana quotidien, mais sans être un taré qui vit pour se défoncer. À
un moment donné un de mes amis a eu du mush (champignon magique) faut dire qu’ils sont
québécois alors c’est peut-être pas la même affaire en Europe. Et j’ai pris deux grammes.
L’expérience était la plus délirante de ma vie, premièrement, mon énergie était infinie le
planning était qu’on le gobait chez un mec, on prenait une marche de 1h pour arriver chez un
autre mec question d’arriver complètement défoncé (l’effet était censé arriver dans une 1h.)
Mais l’effet est arrivé beaucoup plus tôt que prévu et on a été très *** durant tout le trajet. Je
me souviens particulièrement d’un arbre qui au lieu d’avoir des feuilles avait des petites plumes
d’oiseaux de couleurs flamboyantes vraiment intenses…Puis on est arrivé chez mon ami et il y
avait des bulles dans les briques de sa maison et le mur respirait vraiment (ce n’était pas des
impressions mais des hallucinations réelles). Un autre effet que je peux vous dire parce que je
n’ai pas beaucoup de temps est que je regardais le planché et que celui avançait et les meubles
restaient tous à leur place donc s’était vraiment bizarre et vraiment hot (chaud) alors que toutes
les photos qu’on regardait était en 3D….
21
A la suite de nos recherches, nous avons pu obtenir le témoignage d’une
jeune fille.
Nathalie (26 ans) : J’ai découvert l’ecstasy au court d’une immense rave en
1992. J’ai pris de l’ecstasy régulièrement pendant 2ans, puis les premiers
effets pervers sont apparus : confusions mentales, agressivité, trous de
mémoires, insomnies, maux de ventre…… J’ai sombré dans un grand
désert. J’ai donc arrêté.
22
6. Conclusion PLAN
23
La drogue n’est pas seulement que négative car elle
est utilisée pour la fabrication de certains produits
pharmaceutiques comme l’ibuprofène etc. Mais nous
constatons qu’elle est plus négative que positive. Elles
sont nocives pour la santé et conduisent à beaucoup de
problèmes qui ne sont en aucun cas positif pour nous
et la société.
24
Exposee_francais.pptx

Contenu connexe

Similaire à Exposee_francais.pptx

Les addictions - UE7A
Les addictions - UE7ALes addictions - UE7A
Les addictions - UE7A
Université des Antilles
 
PréSentation Sur Le ThèMe De La Drogue
PréSentation Sur Le ThèMe De La DroguePréSentation Sur Le ThèMe De La Drogue
PréSentation Sur Le ThèMe De La Drogue
guestb75586
 
Schizophrénie
SchizophrénieSchizophrénie
Schizophrénie
El Mostafa Makani
 
Glossaire RPIB.pdf
Glossaire RPIB.pdfGlossaire RPIB.pdf
Glossaire RPIB.pdf
AdelinePautrizel1
 
Ed. sexuelle. autisme.frances
Ed. sexuelle. autisme.francesEd. sexuelle. autisme.frances
Ed. sexuelle. autisme.frances
Marta Montoro
 
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
CripsIDF
 
Test PDF
Test PDFTest PDF
Test PDF
nove nine
 
Maladie mentale et toxicomanie
Maladie mentale et toxicomanieMaladie mentale et toxicomanie
Maladie mentale et toxicomanie
Patrice Machabee
 
Presentation2
Presentation2Presentation2
Presentation2
Blanstier
 
Les hallucinogènes ont de solides valeurs médicinales
Les hallucinogènes ont de solides valeurs médicinalesLes hallucinogènes ont de solides valeurs médicinales
Les hallucinogènes ont de solides valeurs médicinales
happiezz1
 
ClinDoeilSchizophenie.pdf
ClinDoeilSchizophenie.pdfClinDoeilSchizophenie.pdf
ClinDoeilSchizophenie.pdf
AlainDucass
 
La santé mentale des jeunes
La santé mentale des jeunesLa santé mentale des jeunes
La santé mentale des jeunes
Ipsos France
 
Bernard Bertrand, "...On peut franchir le pas, faire un essai", LUDIC, Juille...
Bernard Bertrand, "...On peut franchir le pas, faire un essai", LUDIC, Juille...Bernard Bertrand, "...On peut franchir le pas, faire un essai", LUDIC, Juille...
Bernard Bertrand, "...On peut franchir le pas, faire un essai", LUDIC, Juille...
Bernard Bertrand
 
L'ado nouveau
L'ado nouveauL'ado nouveau
L'ado nouveau
Marie-france Laberge
 
Le risque d'addiction aux réseaux sociaux
Le risque d'addiction aux réseaux sociauxLe risque d'addiction aux réseaux sociaux
Le risque d'addiction aux réseaux sociaux
MNH Mutuelle Nationale des Hospitaliers
 

Similaire à Exposee_francais.pptx (20)

Les addictions - UE7A
Les addictions - UE7ALes addictions - UE7A
Les addictions - UE7A
 
Addictions generalites
Addictions generalitesAddictions generalites
Addictions generalites
 
PréSentation Sur Le ThèMe De La Drogue
PréSentation Sur Le ThèMe De La DroguePréSentation Sur Le ThèMe De La Drogue
PréSentation Sur Le ThèMe De La Drogue
 
Schizophrénie
SchizophrénieSchizophrénie
Schizophrénie
 
Glossaire RPIB.pdf
Glossaire RPIB.pdfGlossaire RPIB.pdf
Glossaire RPIB.pdf
 
Ed. sexuelle. autisme.frances
Ed. sexuelle. autisme.francesEd. sexuelle. autisme.frances
Ed. sexuelle. autisme.frances
 
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
 
Addictions
AddictionsAddictions
Addictions
 
La verité sur la drogue
La verité sur la drogueLa verité sur la drogue
La verité sur la drogue
 
Test PDF
Test PDFTest PDF
Test PDF
 
1. les addictions
1. les addictions1. les addictions
1. les addictions
 
Maladie mentale et toxicomanie
Maladie mentale et toxicomanieMaladie mentale et toxicomanie
Maladie mentale et toxicomanie
 
Presentation2
Presentation2Presentation2
Presentation2
 
Adolescence et cannabis
Adolescence et cannabisAdolescence et cannabis
Adolescence et cannabis
 
Les hallucinogènes ont de solides valeurs médicinales
Les hallucinogènes ont de solides valeurs médicinalesLes hallucinogènes ont de solides valeurs médicinales
Les hallucinogènes ont de solides valeurs médicinales
 
ClinDoeilSchizophenie.pdf
ClinDoeilSchizophenie.pdfClinDoeilSchizophenie.pdf
ClinDoeilSchizophenie.pdf
 
La santé mentale des jeunes
La santé mentale des jeunesLa santé mentale des jeunes
La santé mentale des jeunes
 
Bernard Bertrand, "...On peut franchir le pas, faire un essai", LUDIC, Juille...
Bernard Bertrand, "...On peut franchir le pas, faire un essai", LUDIC, Juille...Bernard Bertrand, "...On peut franchir le pas, faire un essai", LUDIC, Juille...
Bernard Bertrand, "...On peut franchir le pas, faire un essai", LUDIC, Juille...
 
L'ado nouveau
L'ado nouveauL'ado nouveau
L'ado nouveau
 
Le risque d'addiction aux réseaux sociaux
Le risque d'addiction aux réseaux sociauxLe risque d'addiction aux réseaux sociaux
Le risque d'addiction aux réseaux sociaux
 

Exposee_francais.pptx

  • 1. ADDICTOLOGIE : DROGUE Présentée par : Tahani Bouzbida Nermine Chennaoui Doua Ghriss Ministère de l’Enseignement Supérieur et de Recherche Scientifique Université de Gabés Institut supérieur d’informatique et de multimédia de Gabès Soutenu le 24 Juin 2022 devant le jury
  • 2. SOMMAIRE 1. Introduction & définition 2. Différents Types de drogue 3. Causes de la prise de drogue 4. Conséquences liées à la prise de drogue 5. Quelques Témoignages 6. Conclusion PLAN 2
  • 4. INTRODUCTION 4 • Dès l’antiquité on a commencé à utiliser les plantes psychotropes (plantes de drogue). Dans les siècles antérieurs, l’utilisation des drogues a redoublé vu les nombreuses consommations pour des besoins personnels et médicaux. Dans le monde, on a répertorié plus de 150 drogues qui sont soit des substances illicites (cannabis, cocaïne) ou soit des substances licites comme les médicaments psychotropes (l’alcool et le tabac etc.). • Dans notre développement, nous vous ferons part de nos différents points.
  • 5. DÉFINITION 5 • Le terme « drogue » recouvre essentiellement deux aspects : la nature des effets biologiques que la drogue induit d’une part, et d’autre part les rapports que celui qui la consomme entretient avec elle. C’est une substance excitante qui influence les sens agissant sur la capacité intellectuelle, physique et morale d’une personne. Elle agit aussi sur le bon fonctionnement du système nerveux et a un potentiel de dépendance ou d’abus.
  • 6. ORIGINE DE LA DROGUE La plus part des drogues sont d’origine asiatique. Elles sont soit naturelles ou synthétique. C’est-à- dire que nous avons des drogues qui proviennent des matières végétales comme les champions, l’opium etc. … et les drogues industrielles comme le coca qui est utilisé dans la fabrication d’une boisson que nous aimons tous : le coca cola. 6
  • 7. UTILISATION DE LA DROGUE Les drogues sont vendues sous plusieurs formes : en poudre, en liquide, en comprimés, en gélules etc. 7
  • 8. 2. Différents types de drogues PLAN 8
  • 9. Il existe deux types de drogues d’où les drogues naturelles et les drogues synthétiques. 1. L’opium: Il est extrait de la sève des fleurs de pavot. Il agit sur le système nerveux et présente des vertus analgésiques et sédatives puissantes mais aussi anxiolytique et anti dépressif. La consommation prolongée de cette drogue présente un réel danger pour l’ensemble de l’organisme, entraine une dépendance et une dégradation rapide des comportements. 2. La cocaïne: C’est une substance extrait de la feuille de coca. Elle est puissant stimulant du système nerveux central et provoque de façon quasi immédiate une sensation d’euphorie (joie, jovialité….) de puissance et état d’excitation généralisée. 3. L’héroïne: C’est l’un des stupéfient les plus dangereux pour l’organisme. Il est dérivé de la morphine et est trois fois plus puissante que celle-ci. 9 LES DROGUES NATURELLES
  • 10. QUELQUES EXEMPLES DE DROGUES 10 • LE CRACK • LA COCAÏNE • LA MARIJUANA • LES AMPHÉTAMINES • L'ECSTASY • LA MESCALINE
  • 11. LES DROGUES SYNTHÉTIQUES 1. La kétamine La kétamine est un produit utilisé en anesthésie humaine et vétérinaire. A forte dose elle a des propriétés anesthésique et analgésique. A faible dose, elle génère des effets hallucinogènes, ceux sont ces effets qui sont recherchés. Le produit est généralement sniffé notamment chez les consommateurs de cocaïne 11 2. Le LSD LSD est une substance de synthèse fabriquée à partir de l’acide du lysergique (acide produit par un champignon). Le LSD est caractérisé par une puissante action hallucinogène. Son usage peut entrainer un état de confusion, de panique, de phobie etc.
  • 12. QUELQUES EXEMPLES LSD 12 • La Méphédrone • Le Spice • Le Benzylpiperazine (BZP) • La Bromo-DragonFly
  • 13. 3. Causes provoquant la prise de drogue PLAN 13
  • 14. Comme nous le savons la drogue est une substance naturelle qui modifie notre perception de la réalité en agissant sur le système nerveux central 1. La curiosité Qu’est ce qui est plus naturel pour un enfant et surtout pour nous les adolescent a vouloir connaitre ou expérimenter un produit dont nous avons entendus parler? Surtout s’il est interdit. Cela peut être inquiéter si l’adolescent ou l’enfant ne cherche pas à connaitre son gout comment il est et ses effets. Il est fort probable que nous essayons un jour ces différentes drogues en conséquences néfastes sur plusieurs plan. 14
  • 15. 2. La mauvaise compagnie et la mode Il arrive qu’à un certain âge pour l’enfant les copains et la bandes deviennent une priorité absolue. Pourtant de nos jours pour faire parti de certains groupes il y’ a des tests à passer tel que la prise de drogue alors qu’il faut être fort de caractère pour refuser cela .Mais seule une bonne éducation permettra à l’enfant de garder ses bonnes valeurs en disant NON. Mais aussi refuser de faire cela amène à des moqueries. La soumission à la mode est aussi l’une des causes car certains fans feront presque tout pour ressembler à leurs stars en imitant leur comportement, leur mode de vie…. La aussi il faut être a la pointe de la mode pour ne pas être mit a l’écart et soumis aux moqueries. 3. Le plaisir Il faut être hypocrite de ne pas reconnaitre que la drogue peut procurer du plaisir. Mais se plaisir est fugitif et s’estompe au fil des prises dit le phénomène d’accoutumance ce qui pousse à augmenter la dose pour ressentir le même plaisir. Le faite de se sentir bien est aussi l’une des causes qui nous pousse à prendre la drogue. 15
  • 16. 4. Conséquences liées à la prise de drogue PLAN 16
  • 17. La prise de drogue engendre plusieurs conséquences sur le plan sanitaire, économique et social. 1. Sur le plan sanitaire La prise de drogue entraine plusieurs conséquences tel que les troubles de mémoire, des hallucinations c’est-à-dire des altérations de perceptions et la cohérence des pensée. Elle est aussi responsable des modifications de la perception essentiellement visuelles et auditives. Certaine drogue mélangée à une grande dose d’alcool peut conduire au coma. Elle modifie l’activité du système nerveux. 17
  • 18. 2. Sur le plan économique La drogue a un impact économique sur les populations surtout les plus vulnérables qui dépensent leur gain pour l’achat des drogues. Vu qu’elles sont vendues de manière illicite elle ne contribue pas au développement économique du pays. 18
  • 19. 3. Conséquence sociale De nos jours, nombreux sont les jeunes qui s’adonnent à ces pratiques. Cela entraine une grande perte des cerveaux et occasionne des problèmes de chômages, de banditisme, et d’incivisme. 19
  • 21. Ce témoignage est tiré d’un forum. Je suis un utilisateur de marijuana quotidien, mais sans être un taré qui vit pour se défoncer. À un moment donné un de mes amis a eu du mush (champignon magique) faut dire qu’ils sont québécois alors c’est peut-être pas la même affaire en Europe. Et j’ai pris deux grammes. L’expérience était la plus délirante de ma vie, premièrement, mon énergie était infinie le planning était qu’on le gobait chez un mec, on prenait une marche de 1h pour arriver chez un autre mec question d’arriver complètement défoncé (l’effet était censé arriver dans une 1h.) Mais l’effet est arrivé beaucoup plus tôt que prévu et on a été très *** durant tout le trajet. Je me souviens particulièrement d’un arbre qui au lieu d’avoir des feuilles avait des petites plumes d’oiseaux de couleurs flamboyantes vraiment intenses…Puis on est arrivé chez mon ami et il y avait des bulles dans les briques de sa maison et le mur respirait vraiment (ce n’était pas des impressions mais des hallucinations réelles). Un autre effet que je peux vous dire parce que je n’ai pas beaucoup de temps est que je regardais le planché et que celui avançait et les meubles restaient tous à leur place donc s’était vraiment bizarre et vraiment hot (chaud) alors que toutes les photos qu’on regardait était en 3D…. 21
  • 22. A la suite de nos recherches, nous avons pu obtenir le témoignage d’une jeune fille. Nathalie (26 ans) : J’ai découvert l’ecstasy au court d’une immense rave en 1992. J’ai pris de l’ecstasy régulièrement pendant 2ans, puis les premiers effets pervers sont apparus : confusions mentales, agressivité, trous de mémoires, insomnies, maux de ventre…… J’ai sombré dans un grand désert. J’ai donc arrêté. 22
  • 24. La drogue n’est pas seulement que négative car elle est utilisée pour la fabrication de certains produits pharmaceutiques comme l’ibuprofène etc. Mais nous constatons qu’elle est plus négative que positive. Elles sont nocives pour la santé et conduisent à beaucoup de problèmes qui ne sont en aucun cas positif pour nous et la société. 24