SlideShare une entreprise Scribd logo
Panorama des
Entreprises d’Avenir
Palmarès & Témoignages
Note méthodologique
Cette étude est réalisée sur la base des comptes-rendus
d’entretiens menés auprès des candidats au Prix de
l’Entreprise d’Avenir par les collaborateurs EY.
Pour être candidat au Prix de l’Entreprise d’Avenir, il faut
être dirigeant actionnaire à hauteur de 10% minimum,
d’une société de moins de huit ans non détenue par un
groupe ; et avoir réalisé un chiffre d’affaires d’un million
d’euros minimum sur l’exercice 2012 et/ou avoir réalisé
une levée de fonds du même montant.
Les éléments chiffrés individuels communiqués dans la
présente étude sont issus de données déclarées par les
entreprises lors des entretiens. 142 entreprises ont été
candidates au Prix de l’Entreprise d’Avenir cette année
en France.
From start-up… to scale-up !
Avec l’ambition annoncée par sa nouvelle signature,
« Building a better working world », EY réaffirme sa
volonté de prendre une part active à la construction d’un
monde plus juste et plus équilibré, garant d’une croissance
pérenne. Nous sommes convaincus que, parmi ceux qui
détiennent les clés de cette croissance, les entrepreneurs
figurent aux premières places. C’est ce qui nous pousse
à soutenir l’entrepreneuriat et à encourager l’esprit
d’entreprendre depuis plus de trente ans.
Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année EY met chaque année
en lumière des femmes et des hommes qui prouvent
qu’il est toujours possible de progresser, d’innover, de
créer de la valeur et des emplois. Il y a dix ans, une
nouvelle catégorie de prix faisait son apparition : celle
de l’Entreprise d’Avenir, visant à récompenser une jeune
entreprise à fort potentiel, vouée à faire partie des leaders
de demain. En dix ans, nous sommes passés de 18 à 142
candidats, toutes régions confondues !
Hypercroissance, création d’emplois, innovation : voici
les grands traits de ces entreprises d’avenir qui excellent.
Ouvrant la voie à de nouveaux métiers, plaçant le
numérique au cœur de leur activité et affichant souvent
une ambition internationale, elles préfigurent les contours
de l’économie de demain. Cette année, pour récompenser
tout particulièrement les entrepreneurs qui « pensent
monde » dès la création de leur société, nous avons créé
le Prix Born Global.

Aujourd’hui, parce que certains d’entre eux ont
fait entendre leur voix, les entrepreneurs et leurs
préoccupations sont de plus en plus sur le devant de la
scène politique et médiatique. La France prend conscience
de la richesse de son terreau entrepreneurial : des fonds
dédiés offrent de nouvelles sources de financement,
des mesures incitatives témoignent d’une évolution
des mentalités…
Mais notre potentiel réel est encore sous-exploité et il
reste beaucoup à accomplir pour faire de la France un
écosystème où l’esprit d’entreprendre s’épanouisse et où
les start-up puissent se développer sans freins ni obstacles.
C’est pourquoi nous avons souhaité, en plus de donner
quelques clés sur ce qui fait le succès des lauréats du
Prix de l’Entreprise d’Avenir, leur donner la parole. En tant
qu’entrepreneurs engagés dans la Cité et générateurs de
croissance, ils partagent ici leur vision de l’entrepreneuriat
en France et les pistes à suivre pour leur permettre
de mieux grandir.

Bonne lecture !

Franck Sebag
Associé EY, Responsable national
du Prix de l’Entreprise d’Avenir

Palmarès & Témoignages ˜ 1
Les points clés

142 entreprises candidates
5 ans d’âge moyen

Hypercroissance
+52% de croissance du chiffre d’affaires total
entre 2011 et 2012

Innovation
15% du chiffre d’affaires global est consacré
à la Recherche et Développement en 2012

Emploi
+1 950 emplois nets créés en 2012

International
Plus de la moitié de ces jeunes entreprises ont déjà
une activité à l’international en 2012

2 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
Le lauréat
National
Prix de l’Entreprise d’Avenir de la région Ouest
Mickaël Froger, Co-fondateur, Lengow

Activité

Chiffre d’affaires 2012

Fonds levés

Effectifs 2012

ll Référencement de sites e-commerce

ll 2,4 M€

ll 1,4 M€

ll 49

Présentation de l’entreprise
Créée en 2010 à Nantes par Mickaël Froger et
Jérémie Peiro, Lengow propose aux e-commerçants
une solution de référencement de l’ensemble de
leurs produits sur Internet. La société récupère
directement et intégralement le catalogue des
produits, et les diffuse en temps réel sur les sites
désirés (comparateurs de prix, places de marché,
réseaux sociaux, etc.). L’architecture du catalogue
est automatiquement adaptée pour envoyer les
différents produits dans les catégories adéquates.
Un suivi en temps réel des indicateurs clés (nombre
de clics, pages vues, achats, etc.) est fourni, ainsi
que des solutions d’optimisation du marketing en
ligne des produits. Les principaux e-commerçants
français ont choisi Lengow pour sa capacité à gérer
les plus importants catalogues produits.

« Ce qui a déjà été fait une
fois peut l’être à nouveau. »

Selon vous, comment favoriser
davantage la réussite des
entreprises en France ?
La première chose à faire serait
d’instaurer une certaine stabilité
fiscale, que ce soit pour les
entrepreneurs ou pour leurs
clients, qui font face aux mêmes
problématiques d’impôts et de
taxation sur la valeur ajoutée.
Supposons par exemple que nous
souhaitions sortir de Lengow, nous
serions quasiment taxés à 70 %,
c’est aberrant !
En tant qu’entrepreneur, je ne
recherche pas d’aides particulières
car cela me paraît trop
contraignant et dangereux. Je
préfère compter sur mon chiffre
d’affaires pour m’autofinancer que
d’être « perfusé » financièrement.
Avec Jérémie, nous avons fait
le choix de développer une
entreprise financièrement
« saine ». Nous avons d’ailleurs
dégagé un chiffre d’affaires
quasiment dès le premier mois, et
notre levée de fonds nous a permis
d’appuyer notre développement
international.
En revanche, je suis persuadé que
l’avenir de la France et de l’Europe
passera par l’entrepreneuriat. Il me
paraît donc essentiel de soutenir
davantage les entrepreneurs.
Aujourd’hui, ils souffrent d’une
assez mauvaise image en France.

J’ai parfois l’impression que je
devrais avoir honte d’en avoir fait
mon métier et ma passion alors
qu’au contraire, je pense que
j’ai des raisons d’en être fier !
A commencer par le fait qu’avec
Lengow, nous avons déjà créé
58 emplois. Il serait temps de
renvoyer une image positive des
entrepreneurs, en évitant de les
sanctionner systématiquement.
Pourquoi avoir fait le choix
d’entreprendre en France
aujourd’hui ?
Je suis français, j’ai envie de vivre
et d’entreprendre en France. Pour
moi, partir à l’étranger n’est pas
une question qui se pose.
Quelle est votre ambition pour
les trois prochaines années ?
Aujourd’hui, Lengow n’a que
quatre ans et nous sommes
déjà présents dans 18 pays.
Cependant, nous réalisons moins
de 30 % de notre chiffre d’affaires
à l’international, nous avons
donc encore beaucoup à faire.
Nous souhaitons, à moyen terme,
devenir l’acteur incontournable de
la gestion de flux du e-commerce
en Europe, puis au niveau mondial.
Pour cela, il nous faut devenir
aussi important dans les autres
pays européens qu’en France,
principalement au Royaume-Uni
et en Allemagne.

Palmarès & Témoignages ˜ 3
Les lauréats de la
Région Ile-de-France
Prix de l’Entreprise d’Avenir
Patrick Dalsace, Co-fondateur, La Fourchette
Activité

Chiffre d’affaires 2012

Fonds levés

Effectifs 2012

ll Service de réservation

ll 12 M€

ll 13,1 M€

ll 195

Pourquoi avoir fait le choix
d’entreprendre en France
aujourd’hui ?

souvent associé à « argent » et
« CAC 40 », alors que la réalité
de l’entrepreneur est tout autre :
certains ne gagnent pas encore
le SMIC, et d’autres, comme
les artisans, ne comptent pas
leurs heures pour maintenir
leur activité.

en ligne de restaurants

Dans les années 30, un philosophe
allemand, Friedrich Sieburg,
avait écrit un livre intitulé « Dieu
est-il Français ? » dans lequel il
s’interrogeait, entre autres, sur
l’art de vivre à la française et
sur la non industrialisation de la
France. Un des atouts de notre
beau pays est d’ailleurs cette
image très positive fondée sur
une douceur de vivre unique.
Toutefois, je reconnais que si
j’avais aujourd’hui 25 ans et
aucune attache, j’aurais sans
doute envisagé d’entreprendre à
l’étranger. Dans le même temps je
suis très fier d’être français et la
France n’est pas un pays que l’on
quitte facilement.
Selon vous, comment favoriser
davantage la réussite des
entreprises en France ?
Il faut continuer à faire évoluer les
mentalités. Plus qu’une évolution,
c’est d’une réelle mutation dont
nous avons besoin. Le terme
« patron » est encore trop

4 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir

Il faudrait en outre améliorer la
cohabitation entre le privé et
le public, et ce, dès l’école. Les
initiatives comme celle de Philippe
Hayat, fondateur de l’association
100 000 entrepreneurs, qui
organise des témoignages
d’entrepreneurs dans les collèges
et lycées, devraient être favorisées
et démultipliées. Ce sont de
formidables occasions permettant
d’accompagner la jeunesse dans
cette évolution des mentalités.
Je pense également que
l’environnement est encore trop
défavorable aux entrepreneurs.
En matière de fiscalité ou de
flexibilité du marché du travail,
les effets de seuils sont encore
extrêmement contraignants. Il
existe pourtant des aides, comme
le Crédit d’impôt recherche prévu
pour soutenir l’innovation, mais

le problème est que chacune des
entreprises qui en bénéficient
est quasi systématiquement
« retoquée ». Enfin il faut savoir
que le « patron » n’a aucune
protection ou assurance chômage.
Il y a donc bien trois poids, trois
mesures… pour le public, le privé
et les patrons.
Quelle est votre ambition pour
les trois prochaines années ?
L’une des spécificités de La
Fourchette est son marché très
localisé. A chaque fois que nous
décidons d’attaquer un nouveau
marché, il est nécessaire de
démarcher les restaurateurs
sur place. Aujourd’hui, nous
sommes leader de l’intermédiation
de restaurants en France, en
Espagne et en Suisse. Dans les
années à venir, nous souhaitons
donc renforcer cette position et
l’étendre.
Dans trois ans, nous serons, je
l’espère, un acteur global de la
réservation de restaurants avec
une présence forte dans de
nombreux pays.
Les lauréats de la Région Ile-de-France

Activité
ll Service Cloud et infogérance

Chiffre d’affaires 2012
ll 3,5 M€

Fonds levés

Raphaël Ferreira, Nicolas Marchal et Pierre
Molin sont trois entrepreneurs passionnés
des technologies Internet et Open Source,
partageant une vision commune d’une
société de services « nouvelle génération ».
Souhaitant répondre au besoin croissant
pour les entreprises d’avoir un interlocuteur
capable à la fois de gérer un hébergement
complexe (en environnement Open Source),
de l’infogérance et du Cloud, eNovance est
aujourd’hui massivement impliquée dans
ces technologies.

ll 800 k€

Effectifs 2012

eNovance ouvre sa première filiale au Canada
en 2011 et réalise en 2012, 17% de son
chiffre d’affaires à l’international. La société
a mis en place une stratégie du « follow the
sun » : par le biais de sa filiale, elle offre ainsi
à ses clients un service continu et un accès à
des experts multilingues, 24/7. L’ouverture
de deux autres filiales, à Singapour et en Inde
est prévue afin de poursuivre leur stratégie.

« La seule chose que l’on sait,
c’est que l’on ne sait rien. »

ll 30

Pierre Molin, Nicolas Marchal,
Raphaël Ferreira

Activité
ll Société de services spécialisée

en technologie mobile

Chiffre d’affaires 2012
ll 2 M€

Créée en 2011, Genymobile est le
fruit de trois entrepreneurs aux profils
complémentaires : Angélique Zettor, Cédric
Ravalec et Arnaud Dupuis. La société est
spécialisée dans le développement de
systèmes d’exploitation Android personnalisés
pour tous les types de terminaux connectés
(téléphones, tablettes, écrans publicitaires,
ordinateurs). Le concept est de livrer aux
entreprises des solutions clé en main avec un
système d’information 100% Android et dont
la direction des systèmes d’information est
l’administrateur de l’environnement.

Pour ce faire, la société a développé
sa solution Genymotion (émulateur en
ligne) permettant aux développeurs
informatiques d’effectuer des tests ainsi
que des modélisations de programmes sans
endommager la machine réelle. Pionnière
sur le marché français, l’aspect personnalisé
et sécurisé de la solution représente
une innovation majeure par rapport
aux solutions existantes.

« Make your life easier. »

Fonds levés
ll N.A.

Effectifs 2012
ll 23

Arnaud Dupuis, Cédric Ravalec,
Angélique Zettor

Palmarès & Témoignages ˜ 5
Profil des 142

41 ans
94% d’hommes
Co-entrepreneuriat en majorité
Sociétés : 5 ans d’âge en moyenne

46%

Serial entrepreneurs
… dont 5% en sont à plus de deux créations ou reprises

15%

ont au moins connu un échec dans leur création
ou reprise précédente

57%

du capital détenu par l’entrepreneur et sa famille

43%

du capital détenu par des actionnaires tiers
(Capital-risqueurs, Business Angels...)

6 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
Profil des

63%

21%
3%

Taille de l’entreprise en fonction du chiffre d’affaires
Inférieur à 1 M€
Entre 1 et 5 M€

13%

Entre 5 et 15 M€
Supérieur à 15 M€

36%
Taille des entreprises en fonction de l’effectif

19%
10%

35%

21

s
ice
rv
Se

Entre 20 et 50 personnes
Supérieur à 50 personnes

Répartition par secteurs d’activité

46

et
rn
te
In

Inférieur à 10 personnes
Entre 10 et 20 personnes

s
iel
gic
Lo

14

ch
te
an
e
Cl

13

e
tri
us
Ind

11

8

7

g
n
rce
tio
ltin
me
bu
su
i
n
om
str
Co
Di
E-c

6
h
ec
iot
B

16

s
tre
Au

Boom du numérique
Le numérique
concentre 54,5% des
sociétés en trois sous
secteurs : les services internet,
les logiciels et le e-commerce.

Le secteur des services Internet concentre
le tiers de nos candidats, représente
29% du chiffre d’affaires 2012 global
et voit le renforcement d’activités telles
que le marketing à la performance (lead,
référencement), le géomarketing ou
les applications mobiles.

Le secteur des logiciels continue a être
porteur, avec l’avènement du modèle SaaS
(Software as a Service), très présent dans
les sociétés émergentes.

Palmarès & Témoignages ˜ 7
International

53%

28%

des entreprises réalisent déjà un chiffre d’affaires
à l’international

du chiffre d’affaires est dégagé à l’international
en moyenne en 2012

15% du budget global alloué en moyenne
à la Recherche et Développement en 2012

14% de l’effectif global est consacré
à la Recherche et Développement

74% des entrepreneurs des pays du G20 qui ont
innové en 2012 ont procédé à des embauches

Baromètre EY 2013 de l’entrepreneuriat dans les pays du G20

8 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
Le niveau d’exigence des contrôles menace-t-il
le dispositif du Crédit d’impôt recherche (CIR) ?
Philippe Grand, Associé EY, spécialiste de l’innovation
Pour les dirigeants d’entreprises innovantes, le CIR
est devenu, au cours des cinq dernières années,
le dispositif le plus sollicité. Il concerne à ce jour
près de 20 000 entreprises, dont plus de 80 %
sont des PME, pour des aides dont le total atteint
plus de 5 milliards d’euros par an. Le dispositif
laisse à l’entrepreneur le choix des thématiques de
recherche, contrairement à la plupart des autres
dispositifs français et européens, qui fonctionnent
par appels d’offres sur des thématiques
particulières, avec de lourdes contraintes en
matière de collaboration avec d’autres entreprises
et laboratoires de recherche. A l’exception de
quelques dirigeants moins convaincus, beaucoup
plébiscitent la simplicité de la démarche
administrative : « pour remplir le formulaire 2069A,
il faut moins de trente minutes » souligne un
responsable d’entreprise ; « si vous demandez mille
euros, vous aurez mille euros, et si vous demandez
un million d’euros, vous aurez un million d’euros ! »,
indique un autre.
Cependant, chacun doit être en mesure de
justifier du montant des dépenses retenues
dans le périmètre des dépenses éligibles. Ce sont
précisément les deux points sensibles du dispositif :
quels sont les critères qui justifient l’éligibilité,
et la documentation disponible relative à cette
éligibilité. La lecture du Manuel de Frascati, qui sert

de référence pour définir un travail de recherche,
peut ne pas suffire et le guide du CIR, figurant sur
le site du Ministère, constitue un complément utile.
Compte tenu des enjeux financiers pour l’entreprise
mais également pour l’Etat, il convient de se doter
des moyens de traiter en interne et avec sérieux
cette question de l’éligibilité et de la documentation.
En effet, le recours massif à des consultants
spécialisés qui se chargent de l’intégralité du
processus a montré ses limites, et le législateur
a pu d’ailleurs en pointer quelques dérives.
Le niveau d’exigence des contrôles a augmenté en
même temps qu’augmentait le montant global du
CIR, dans une logique assez facile à comprendre.
De même, la demande de remboursement d’un
crédit d’impôt recherche est mieux encadrée
depuis 2011, ce qui conduit assez généralement
à un contrôle de routine dès lors que le montant du
crédit est significatif. Aujourd’hui, l’entreprise doit
assurer elle-même le pilotage du dispositif CIR : il
s’agit désormais d’une bonne pratique nécessaire
pour faire face favorablement à ces contrôles
plus exigeants. C’est ainsi que sera assurée la
pérennité d’un dispositif mis en place il y a trente
ans, que l’Europe nous envie, qui permet d’attirer
les investissements étrangers et de conforter une
politique de soutien à l’innovation qui dépasse les
clivages politiques.

Palmarès & profils ˜ 9
Des entreprises

Hypercroissance : +52% de croissance
du chiffre d’affaires
Evolution du chiffre d’affaires total entre 2011 et 2012
+52%

327 M€
CA 2011

52%

499 M€

CA 2012

prévoient encore une croissance supérieure
à 50% de leur chiffre d’affaires en 2013

alors que 65% des PME françaises déclarent une activité stable
ou en baisse par rapport à 2012
Sondage CroissancePlus, Astorg et Opinionway — Mars 2013

10 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
Des entreprises qui surperforment

Emploi : +1 950 emplois nets créés en 2012
Evolution de l’effectif global
+60%

5 193

3 245
Effectif global 2011

82%

Effectif global 2012

des entreprises prévoient
d’embaucher en 2013

dont 51% plus
de 5 personnes

alors que seules 21% des PME françaises prévoient d’augmenter
leurs effectifs dans les 6 prochains mois
Sondage CroissancePlus, Astorg et Opinionway — Mars 2013

67%

des postes créés en 2012 au sein de l’UE l’ont été
par des entrepreneurs
Baromètre EY 2013 de l’entrepreneuriat dans les pays du G20

Palmarès & Témoignages ˜ 11
Le lauréat de la
Région Rhône-Alpes
Prix de l’Entreprise d’Avenir
Gautier Cassagnau, Président, Geolid
Activité

Chiffre d’affaires 2012

Fonds levés

Effectifs 2012

ll Solutions de communication en ligne

ll 3,8 M€

ll 5 M€

ll 80

pour les artisans, TPE et PME

Selon vous, comment favoriser
davantage la réussite des
entreprises en France ?
La première des mesures serait,
de toute évidence, de baisser le
coût du travail ! C’est uniquement
de cette manière que l’on pourra
créer un choc, redonner la
confiance aux entrepreneurs
et leur permettre d’embaucher
davantage.
Une fois cette mesure prise,
l’autre modification nécessaire
serait… de ne plus rien modifier !
En tant qu’entrepreneur, nous ne
recherchons pas nécessairement
des aides ou des subventions,
mais plutôt de la stabilité. Les
entrepreneurs sont prêts à
travailler dans n’importe quelles
conditions, pourvu qu’elles soient
connues et stables. Ce point
est essentiel pour permettre à
chacun de prendre des décisions
sereinement.
Enfin, je pense qu’il faut être
vigilant sur la fiscalité imposée aux
investisseurs, et particulièrement
aux business angels. Si je n’avais
pas rencontré des personnes assez
« déraisonnables » pour investir
dans le projet de trois étudiants,

12 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir

aujourd’hui Geolid n’existerait pas
et nous aurions 120 chômeurs de
plus. Il est crucial que ces business
angels (et les fonds de capitalrisque) soient rémunérés à la
hauteur du risque qu’ils prennent.
Il est impératif qu’un investisseur
soit plus incité à investir dans une
jeune entreprise que dans une
œuvre d’art !
J’encourage par ailleurs les
entrepreneurs à prendre la parole
dans la Cité, où leur voix n’est pas
assez portée. D’autant plus que
lorsqu’un entrepreneur s’exprime,
il le fait généralement au nom
de son entreprise et non pour
défendre son propre intérêt, cette
parole a donc de la valeur.
Pourquoi avoir fait le choix
d’entreprendre en France
aujourd’hui ?
Je suis français, il me paraissait
donc naturel de créer mon
entreprise en France, et je n’ai
même pas envisagé de procéder
autrement. Selon moi, les jeunes
de 25 ans qui partent aujourd’hui
à l’étranger créer leur entreprise
prennent le problème à l’envers.
Nous avons en France d’excellentes
écoles, avec des étudiants de

très haut niveau. Lors de la
création de Geolid, nous avons été
énormément accompagnés, que
ce soit par des incubateurs, BPI
France ou le Réseau Entreprendre.
Notre responsabilité en tant
qu’entrepreneur est d’être « partie
prenante », d’essayer d’améliorer
la situation pour faire de la France
un pays encore plus propice à
l’entrepreneuriat, pas de partir
chercher une herbe plus verte
ailleurs !
Quelle est votre ambition pour
les trois prochaines années ?
Nous souhaitons atteindre un
chiffre d’affaires de 100 millions
d’euros et nous construisons
actuellement l’entreprise de
manière à y parvenir. Nous
souhaitons également intensifier
notre présence sur le marché
de la publicité locale en France,
qui représente un potentiel de
10 milliards d’euros. Nous avons
donc encore beaucoup de chemin
à parcourir !
Les lauréats de la
Région Nord-de-France
Prix de l’Entreprise d’Avenir
Hélène Lejeune, Présidente-directrice générale, Enaco
Activité

Chiffre d’affaires 2012

Fonds levés

Effectifs 2012

ll Ecole de commerce à distance

ll 4,2 M€

ll 446 k€

ll 60

et services de formation en ligne

Selon vous, comment favoriser
davantage la réussite des entreprises
en France ?

l’entreprise permettra d’aller chercher
cette fameuse croissance que tout le
monde appelle de ses vœux.

Il est impératif de redonner à
l’entrepreneur toute sa liberté
en allégeant les règlementations
qui pèsent aujourd’hui sur les
entreprises. Le gouvernement a
évoqué le problème, mais le « choc
de simplification » n’a, aujourd’hui,
toujours pas eu lieu. On ne peut pas
continuer à faire de la cosmétique,
en ajoutant de nouvelles règles aux
règles déjà existantes, dans l’idée
de les simplifier. A cela s’ajoute le
poids des charges, qui sont trop
importantes et compliquées pour
les PME. Aujourd’hui, la complexité
administrative freine le développement
des entreprises. Le chef d’entreprise
doit pouvoir consacrer toute son
énergie à son activité. La simplification
de la gestion quotidienne de

Pourquoi avoir fait le choix
d’entreprendre en France
aujourd’hui ?

Activité
ll Développement de jeux vidéo en ligne

Chiffre d’affaires 2012
ll 1,1 M€

Fonds levés
ll N.A.

Effectifs 2012
ll 12

Lorsque j’ai créé mon entreprise, je ne
me suis pas posée de questions sur la
localisation. Mes mots vont paraître
peu encourageants mais, clairement,
si les créateurs d’entreprises
connaissaient la réalité quotidienne de
la gestion d’une entreprise, beaucoup
décideraient d’entreprendre ailleurs.
Je crois que si c’était à refaire, je
procéderais différemment. Je regrette
de l’admettre, mais je me dis que si
j’avais lancé le même business aux
Etats-Unis, mon affaire serait sûrement
dix fois plus importante qu’elle ne l’est
aujourd’hui, et pas seulement pour des
raisons de taille de marché. Créer une
entreprise n’est pas difficile : le plus

L’aventure « Transformice » commence en
2009 lorsque Mélanie Christin et JeanBaptiste Le Marchand, tous deux salariés
chez un éditeur de jeux vidéo, décidèrent
de créer un « petit jeu » juste pour s’amuser.
Le concept est volontairement simple : le
joueur est dans la peau d’une petite souris
qui doit ramener le fromage jusqu’à son trou.
Le parcours étant semé d’embûches, les
joueurs doivent s’entraider afin d’atteindre
leur but. Mis en ligne en 2010 sur un forum
de discussion, le succès est fulgurant. Le lien
passe d’un forum à un autre en France, puis à
l’international, sur des forums anglophones,
à tel point que les serveurs se retrouvent vite
surchargés. L’ajout de nouveaux serveurs
devient donc indispensable, et la SARL atelier
801 est officiellement créée en 2011.

complexe est de la faire grandir
en préservant ses valeurs fondatrices.
Quelle est votre ambition pour les
trois prochaines années?
Je suis actuellement en train de
lever des fonds pour asseoir notre
position de leader en France. Demain,
je souhaiterais mettre en place les
moyens qui me permettraient d’aller
à l’international. Nous avons trois
axes de développement : développer
notre positionnement de Business
School en ligne, développer nos
partenariats avec les entreprises pour
former les salariés, nous déployer
dans d’autres pays francophones.
Nous voulons relever ce défi en
préservant nos valeurs d’innovation,
de qualité et de service qui nous ont
permis d’accomplir ce parcours jusqu’à
présent.

Avec un jeu simple et un graphisme
séduisant, la communauté Transformice s’est
rapidement internationalisée. Le jeu a été
traduit dans plus de 14 langues et rencontre
un fort succès en Amérique Latine, avec le
Brésil qui représente 49% des joueurs, mais
aussi en Turquie avec 14% des utilisateurs. La
communauté compte aujourd’hui 40 millions
d’inscrits et déjà 4 millions de joueurs dans
le monde. Le jeu sera prochainement traduit
en arabe afin de toucher un nouveau public,
dont le marché potentiel s’élève à plusieurs
millions de personnes.

« Les joueurs avant tout. »

Mélanie Christin et Jean-Baptiste Le Marchand
Palmarès & Témoignages ˜ 13
Les investisseurs

Croissance du chiffre d’affaires entre 2011 et 2012
par typologie d’entreprise
Entreprises financées
par du capital risque

Entreprises non financées
par du capital risque
+ 42% de croissance

+ 60% de croissance

52%

des entreprises déclarent être en recherche
de financement

7 entrepreneurs sur 10 jugent l’accès au financement
difficile dans leur pays
Baromètre EY 2013 de l’entrepreneuriat dans les pays du G20

313,2 M€ levés par l’ensemble du panel

14 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
Benoist Grossmann, Managing Partner, Idinvest
Selon vous, quel est l’obstacle majeur auquel
les entrepreneurs doivent faire face aujourd’hui ?
Dans la création d’entreprise, il est important de
s’associer avec les bonnes personnes et de s’assurer
que le projet est pérenne. Le financement peut
parfois être un point bloquant, mais si le projet est
bon et que les entrepreneurs se sont bien entourés,
ce n’est généralement pas le cas. Bien que certains
facteurs soient plus importants que d’autres, il
n’existe pas de recette miracle du succès. Entre un
bon projet et un excellent projet, la différence est
souvent la chance : avoir trouvé exactement le bon
moment, les bons collaborateurs, etc.
La France a aussi le défaut majeur de générer
beaucoup de « paperasserie » administrative,
ce qui peut compliquer la tâche. Par exemple,
dans la semaine qui suit le dépôt des statuts de
votre entreprise au tribunal du commerce, vous
recevez de nombreux documents administratifs :
taxe sur la valeur ajoutée, taxe professionnelle,
taxe d’apprentissage, cotisation de retraite
complémentaire, etc. Vous n’avez pas encore fait
1 € de chiffre d’affaires que l’on vous demande
déjà de vous acquitter de la cotisation de retraite
obligatoire. Si le premier document pouvait plutôt
être une simple lettre du Conseil général (« Cher
entrepreneur, vous créez une société, nous vous
souhaitons tout le succès que vous méritez »), cela
ne changerait pas grand-chose dans les faits, mais
aiderait beaucoup psychologiquement.
Je dis souvent qu’en France, les entrepreneurs
nagent avec un poids de 20 kg au bout des pieds,
par rapport à leurs homologues américains
ou européens. Il faut donc être plus fort que
la moyenne pour réussir à s’en sortir. Nous ne
demandons pas plus d’argent, simplement que
l’on arrête de stigmatiser les entrepreneurs. C’est
dommage car certaines aides, comme le Crédit
d’impôt recherche, le statut Jeune entreprise
innovante, ou Oséo (BPI France) fonctionnent
assez bien.

Dans un monde en constante mutation,
les entrepreneurs et les entreprises évoluent
et s’adaptent. Quelle modification majeure
avez-vous observée au cours de cette
dernière décennie ?
Aujourd’hui, il y a énormément de « serial
entrepreneurs ». Cela a toujours existé aux
Etats-Unis mais ce n’était absolument pas le cas
il y a 15 ans en France. Les entrepreneurs que je
rencontre ont tous déjà participé, de près ou de
loin, à une création d’entreprise. La plupart y ont
perdu de l’argent mais ont néanmoins beaucoup
appris. On apprend toujours plus de ses échecs
que de ses succès ! Un patron qui a échoué saura
plus facilement vous lister les raisons de son échec,
qu’un patron ayant réussi ne saura vous livrer
les secrets de son succès.
Autre caractéristique de l’époque : le marché
est très changeant. Si je prends l’exemple de
Nokia, qui aurait prédit, il y a 10 ans, quand la
société représentait 50 % du marché, qu’elle serait
aujourd’hui au bord du dépôt de bilan ? En 2013,
ce qui est vrai un jour ne l’est plus le lendemain,
et il faut constamment s’adapter à ces rythmes
très rapides.
J’observe aussi une forte croissance du secteur du
numérique, qui s’explique autant par l’émergence
de nouvelles activités que par le facteur simplicité.
En effet, créer une entreprise dans ce domaine
exige relativement peu de capital, il n’y a pas
d’équipements à acheter, contrairement à des
secteurs comme l’industrie ou la santé. Dans le
numérique, avec très peu d’argent, il est possible
de lancer son entreprise pour en faire la preuve du
concept avant même de lever des fonds.

Palmarès & profils ˜ 15
Le lauréat Born Global
de la Région Ouest

Activité
ll Biotechnologies

Chiffre d’affaires 2012
ll N.C.

Fonds levés
ll 10,1 M€

C’est en 2007 que Franck Zal décide de
créer Hemarina, après avoir réalisé une
thèse sur la respiration des vers marins
entre deux marées. A partir des molécules
d’hémoglobine extracellulaire de l’arénicole,
l’objectif d’Hemarina est de développer
un transporteur d’oxygène, pour des
applications thérapeutiques (solutions
de préservation d’organes, transporteur
d’oxygène thérapeutique, pansement
actif) et industrielles (bio-booster pour la
production de protéines recombinantes), afin
de proposer sur le long terme une solution
permettant de pallier la pénurie des dons
sanguins.

Effectifs 2012
ll 16

16 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir

Franck Zal

Unique au monde, la technologie d’Hemarina
constitue une rupture innovante majeure,
notamment dans le domaine de la
préservation d’organes, avec son produit
Hemo2life.
L’international est un axe stratégique pour
Hemarina. En mars 2013, l’entreprise a
d’ailleurs ouvert sa première filiale à Boston,
non seulement pour développer l’entreprise
en Amérique du Nord et du Sud, mais
aussi pour poursuivre ses collaborations
scientifiques avec des unités de recherches
américaines.

« Tout le monde dans
le même bateau. »
Les lauréats de la
Région Sud-Ouest
Prix de l’Entreprise d’Avenir
Stéphane Poughon, Président, DisaSolar

Activité

Chiffre d’affaires

Fonds levés

Effectifs

ll Panneaux photovoltaïques souples

ll 1,3 M€

ll N.A.

ll 14

Selon vous, comment favoriser
davantage la réussite des
entreprises en France ?

Pourquoi avoir fait le choix
d’entreprendre en France
aujourd’hui ?

Il faudrait accepter de valoriser et
de rémunérer la prise de risque. Je
milite pour une mesure symbolique
mais essentielle : que le principe
de précaution soit supprimé de
la Constitution. Il est le reflet
symptomatique de notre société
qui se replie sur elle-même, de son
conservatisme et de son immobilisme.
Bien sûr, la prise de risque doit être
encadrée, mais on ne peut avancer
avec une précaution institutionnalisée.

Je suis déjà allé à l’étranger
précédemment mais aujourd’hui, dans
mon domaine d’activité, j’ai envie de
me battre pour redynamiser notre
pays et y créer des emplois. La France
dispose de nombreux atouts, c’est un
pays fantastique. Dans mon secteur
par exemple, le savoir-faire est au
niveau de l’état de l’art mondial. Le
financement de la recherche y est
également avantageux. Nous avons été
aidés par la région du Limousin, BPI
France, le Crédit impôt recherche, et
certains de nos contrats de recherche
sont financés par l’Europe. Cependant,
la recherche ne fait pas tout ! Etre
davantage soutenu au moment de
l’industrialisation serait nécessaire.
Or, si jamais vous avez la chance
de réussir, les plus-values de vos

Il faut donner à nos jeunes talents
l’envie de rester dans notre pays,
d’avancer, de prendre des risques, et
de bouger. Or c’est l’image contraire
qui leur est renvoyée aujourd’hui par
notre société.

Activité
ll Eclairage public solaire autonome

Chiffre d’affaires 2012
ll 80 k€

Fonds levés
ll 1,3 M€

Après cinq années de voyages humanitaires
dans différents pays émergents, Thomas
Samuel décide de fonder en 2010 Sunna,
afin de répondre aux problématiques de
l’électrification rurale en Inde. En effet, la
mise en place d’un service d’éclairage est
un facteur de développement déterminant
dans les régions isolées. C’est pourquoi
Sunna se lance dans le développement et la
commercialisation de produits solaires pour
l’éclairage public. En 2011, pour accélérer le
développement de Sunna, la société s’établit
aussi en France, et opère sa première levée de
fonds pour se donner les moyens de réaliser
les premières étapes de commercialisation
d’une offre frugale « made in France ».

Effectifs 2012
ll 6

investisseurs leur seront pratiquement
confisquées, ils choisiront donc
d’investir ailleurs car, encore une fois,
la prise de risque n’est pas valorisée
en France.
Quelle est votre ambition pour les
trois prochaines années ?
Nous souhaitons devenir leader
mondial dans le domaine de la
fabrication de panneaux solaires
photovoltaïques organiques. Nous
avons identifié un marché un peu en
amont de nos concurrents et adapté
notre outil de production dès le départ
pour être en mesure de répondre à
cette demande, ce qui nous confère un
avantage concurrentiel certain. Nous
avons la chance d’intéresser certains
grands groupes, comme EADS, Airbus
ou la SNCF. Nous allons donc continuer
et renforcer ces partenariats, à
l’échelle européenne et mondiale.

Aujourd’hui, 95% du chiffre d’affaires
de Sunna est réalisé à l’international.
L’entreprise a déjà séduit des clients dans
cinq pays. Son axe de croissance le plus
significatif est la vente export (hors Europe)
notamment sur les marchés de l’Inde, où
l’entreprise possède déjà une filiale, et du  
Maroc, où l’établissement d’une filiale est
en cours.

« Tout ce qui est possible
à l’homme ne peut être
au-dessus de tes forces. »

Thomas Samuel

Palmarès & Témoignages ˜ 17
Les enseignements
du Baromètre G20

Le financement : priorité première
ŸŸ 7 entrepreneurs sur 10 affirment qu’il est difficile d’obtenir un
financement.

ŸŸ La France est classée 16e pour l’accès au financement,
en-dessous de la moyenne des pays de l’UE (12e).

ŸŸ Nécessité de développer les financements alternatifs.

La France : une prise de conscience
mais un potentiel encore sous-exploité
ŸŸ Il est plus simple de créer une entreprise en France qu’ailleurs (coût,
délais et démarches administratives).

ŸŸ En France, la fiscalité sur le travail (en pourcentage des profits) est
deux fois supérieure à celle de la moyenne des pays du G20.

ŸŸ La France classée 15e sur les aspects réglementation et fiscalité.

Favoriser le dialogue entre
entrepreneurs, gouvernements
et grands groupes pour redynamiser
la croissance
51% des entrepreneurs français estiment que leur écosystème pourrait
s’améliorer s’ils étaient directement impliqués ou consultés pour
l’élaboration des réglementations les concernant.

Retrouvez notre rapport complet : http://www.ey.com/FR/fr/ENTREPRENEURS

18 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
Les lauréats de la
Région Méditerranée
Prix de l’Entreprise d’Avenir
Sébastien Bardon, Président-directeur général, Capsum
Activité

Chiffre d’affaires 2012 Fonds levés Effectifs 2012

ll Encapsulation et création de matériaux

ll 2 M€

innovants pour la cosmétique

ll 1,5 M€

Selon vous, comment favoriser
davantage la réussite des
entreprises en France ?

Pourquoi avoir fait le choix
d’entreprendre en France
aujourd’hui ?

Je remarque que l’aide publique en
France est très « technocentriste »,
de même que les mentalités, alors
que ce n’est pas du tout le cas aux
Etats-Unis par exemple. A mon sens,
il faudrait rééquilibrer l’aide publique
pour qu’elle soutienne autant les
démarches de développement
commercial et marketing que celles
de développement technologique.
Je suis conscient qu’en disant cela,
je me tire une balle dans le pied car
Capsum fait partie de ces entreprises à
forte technologie. Cependant, cela me
semble nécessaire car de nombreuses
PME et PMI françaises en souffrent,
même certaines entreprises innovantes
qui du fait de cette situation misent
tout sur la technologie au détriment
du commercial.

Lorsque nous avons décidé de créer
Capsum, j’habitais Boston et ma famille
se trouvait à Oslo, autant dire que je
n’avais pas vraiment d’obligation à
m’implanter en France... De nombreux
pays auraient pu convenir mais,
in fine, nous avons choisi de nous
lancer dans l’Hexagone pour deux
raisons majeures. La première est le
remarquable écosystème autour de
la cosmétique. Notre pays regorge
de compétences et de réseaux
d’excellence dans ce secteur. L’aide
publique a été pour nous le second
facteur déterminant. Nous avons, dans
l’ordre, pu bénéficier du Crédit d’impôt
recherche, d’aides de BPI France et
obtenu le statut de Jeune entreprise
innovante. Etant à l’époque en plein
début de crise, ces subventions sur la
partie Recherche & Développement
nous ont énormément aidés
et ont grandement contribué
à notre développement.

Activité
ll Editeur et intégrateur de solutions

de télécommunications

Chiffre d’affaires 2012
ll 2,9 M€

Fonds levés
ll N.A.

Ingénieur passionné, Philippe Bessaguet a
créé iQsim en 2009. Cette société innovante
conçoit et commercialise des routeurs
de communication mobiles autour d’une
technologie matérielle et logicielle originale
aux fonctionnalités avancées, dont l’objectif
est de créer des cartes SIM fictives. Le
marché sur lequel se positionne l’entreprise
est principalement international, dans les
pays émergents, où la téléphonie mobile
domine la téléphonie fixe. Cette technologie
innovante s’adresse à la fois aux plateformes
téléphoniques françaises qui réalisent des
appels depuis la France vers l’étranger, mais
aussi aux plateformes téléphoniques dans les
pays cibles. Elle va permettre aux entreprises

Effectifs 2012
ll 36

Philippe Bessaguet

ll 21

Quelle est votre ambition pour les
trois prochaines années ?
Aujourd’hui, nous avons réussi à
développer une offre attractive
sur le marché. A présent, nous
allons nous concentrer sur notre
développement à l’international et
notre industrialisation. Capsum réalise
déjà 95 % de son chiffre d’affaires à
l’export mais il y a des zones du monde
que nous ne couvrons pas encore,
comme l’Amérique Latine ou l’Asie, où
nous sommes présents uniquement
en Corée. Il s’agira aussi de délocaliser
certaines parties de l’activité, pour
être davantage à proximité de nos
clients lorsque cela est nécessaire.
En élargissant notre empreinte
géographique, nous atteindrons une
croissance annuelle entre 50 % et
100 %. Les autres segments de la
cosmétique, essentiellement le parfum
et le maquillage, nous intéressent aussi
de plus en plus.

de réduire les coûts liés à l’utilisation massive
des communications mobiles internationales.
L’une des caractéristiques principales d’iQsim,
réside dans sa capacité d’innovation et son
positionnement sur un marché en pleine
croissance. Sa maîtrise technologique lui
permet de commercialiser des produits qui
suivent au mieux les évolutions. En 2012,
iQsim réalise 85% de son chiffre d’affaires
à l’international, et possède des bureaux
notamment à Mexico et Miami.

« Coming together is a
beginning, staying together is
progress and working together
is success. » — Henri Ford
Palmarès & Témoignages ˜ 19
Notre palmarès
Les lauréats du Prix de l’Entreprise d’Avenir 2013
Société

Dirigeants

National & Ouest

Lengow

Mickaël Froger & Jérémie Peiro

Ile-de-France

La Fourchette

Patrick Dalsace & Bertand Jelensperger

Est

Alsachim

Jean-François Hoeffler

Rhône-Alpes

Geolid

Gautier Cassagnau

Méditerrannée

Capsum

Sébastien Bardon

Sud-Ouest

DisaSolar

Stéphane Poughon

Nord

Enaco

Hélène Lejeune

Top 10 en termes de chiffre d’affaires
Dpt Raison sociale

Chiffre d’affaires 2012 (en M€)

75 Planetveo

33,2

75 Makazi Group

25,6

75 3Mundi

20,1

31 Easyteam

18,1

59 Cellumat

17

78 Alter Groupe

14

69 D2L RH

14

75 Lynx RH

13,4

62 D3T Distribution

12,9

86 Technique Solaire

12,4

Top 10 en termes de fonds levés
Dpt Raison sociale

Fonds levés (en M€)

69 Adocia

55

75 Makazi Group

17

75 La Fourchette

13,1

33 Exosun

12,5

29 Hemarina

10,1

75 Le Kiosk
33 Laboratoires nutrition et cardiométabolisme

8,4
8

94 Recommerce Solutions

7,9

74 Aztec

7,4

75 Ividence

6,9

20 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
Le lauréat de la
Région Est
Prix de l’Entreprise d’Avenir
Jean-François Hoeffler, Président, Alsachim
Activité

Chiffre d’affaires 2012

Fonds levés

Effectifs 2012

ll Recherche & Développement

ll 1,3 M€

ll 640 k€

ll 14

de nouveaux produits et services
de diagnostic clinique pour
le dosage de médicaments

Selon vous, comment favoriser
davantage la réussite des
entreprises en France ?
Les obstacles en matière de
financement restent, pour moi,
le point crucial sur lequel il
faudrait progresser. A la création
d’une entreprise et en phase
de démarrage, le système est
performant et permet assez
facilement d’obtenir de petits
montants, grâce notamment
aux incubateurs et aux aides à
l’innovation, comme Oséo (BPI
France). Cependant, pour se
développer et devenir compétitif
au niveau international, c’est
une tout autre histoire ! Or il est
indispensable de trouver de vrais
fonds propres, particulièrement
dans une entreprise à forte
technologie comme la nôtre.
Hélas, bien trop souvent, les
conditions d’obtention de ces
fonds restent difficiles, d’autant
plus lorsque le dirigeant souhaite,
comme moi, rester majoritaire.
Sur un autre plan, je pense
également qu’une majorité de
Français rencontre des difficultés
vis-à-vis de l’international. Je
ne dis pas qu’il y a un problème

à proprement parler avec
l’internationalisation — dans notre
cas, la Chambre de Commerce
et d’Industrie nous a beaucoup
aidés — mais il subsiste un frein
culturel français à l’égard de
l’international. La barrière de la
langue ainsi que la peur du risque
y sont pour beaucoup, alors qu’il
suffit simplement d’oser et de
se lancer. A titre personnel, j’ai
finalement transformé ce petit
complexe en atout. J’expliquais
à mes contacts que mon anglais
n’était pas parfait et ils me
répondaient qu’ils seraient ravis
que je me perfectionne avec eux !
Pourquoi avoir fait le choix
d’entreprendre en France
aujourd’hui ?
Parce que je suis très attaché
à ma région, comme tout bon
Alsacien qui se respecte ! J’aime
mon pays et j’ai envie d’y apporter
ma contribution. Ce qui nous
a intéressés, c’est, à l’inverse,
d’exporter nos atouts français à
l’étranger. Par exemple, la culture
française du service est excellente
et est particulièrement reconnue
hors de nos frontières, il ne faut
pas hésiter à l’exporter. Les

Français sont capables de réaliser
beaucoup de choses et ne sont
pas plus mauvais que les autres,
au contraire !
Quelle est votre ambition pour
les trois prochaines années ?
Notre développement à moyen
et long termes passera par
l’international. Aujourd’hui,
Alsachim réalise 80 % de ses
ventes à l’export et est en train de
se positionner en leader européen.
Demain, notre objectif premier est
de conquérir les Etats-Unis. Nous
allons nous développer davantage
sur ce marché pour y devenir
incontournable. Le Japon nous
intéresse également beaucoup,
mais la culture japonaise nous
oblige à y aborder le marché
différemment, par partenariats.
En France, notre vision est
également très claire : contribuer
au développement de l’hôpital
grâce à nos futurs outils,
actuellement en développement.
Nous essayons de mettre en
œuvre ici les bonnes pratiques
que nous avons pu observer
à l’étranger.

Palmarès & Témoignages ˜ 21
Classement par ordre alphabétique.

Raison sociale

Dirigeant

3Mundi

Staelen Jordy

75

Paris

Tourisme

20180

A2A

Quenardel Pascal

51

Bezannes

Industrie

5767

www.a2a-ascenseurs.fr

Abrico

Rico François

31

Montrabé

Cleantech

1378

www.abrico-toulouse.com

Actency

Gros Mathieu

67

Strasbourg

Services internet

1895

www.actency.fr/

Acuitis France

Abittan Daniel

92

Paris-La Défense

Distribution

8785

www.acuitis.com/fr

Ad Valem Technologies

Kapustin Marc

93

Seine-Saint-Denis

Services internet

3312

www.advalem.com

Adocia

Soula Gérard

69

Lyon

Biotech

3995

www.adocia.com

Airtag

Leroyer Jérémie

92

Chatillon

Logiciels

4089

www.airtag.com

Alsachim

Hoeffler Jean-François

67

Illkirch

Biotech

1316

www.alsachim.com

Alter Groupe

Lacour Maxime

78

Versailles

Consulting

Antvoice Groupe

Peltier Alban

75

Paris

Logiciels

1020

www.antvoice.com

Ariad Next

Despagne Guillaume

35

Rennes

Logiciels

3062

www.ariadnext.com

Asolution

Namia Yannick

69

Lyon

Services internet

1063

www.asolution.fr

Ast International Equipment

Sarazin Thierry

59

Ennevelin

Industrie

1337

www.ast-international.com

Atelier 801

Christin Mélanie

59

Lille

Services internet

1131

www.transformice.com

Avencall

Gonon Jean-Marc

69

Limonest

Logiciels

4600

www.avencall.com

Avob

Duchesne Pierre

92

Boulogne-Billancourt

Logiciels

988

www.avob.fr

Aztec

Jean Xavier

74

Chavanod

Industrie

1360

www.aztec.fr

Azwatt

Lartigue Jean-Philippe

87

Saint-Sornin-Leulac

Industrie

1800

www.azwatt.com

Bagllerina

Natkin Christine

75

Paris

Distribution

1303

www.bagllerina.com/fr

Biloba Environnement

Rousset Lionel

69

Vénissieux

Cleantech

4157

www.biloba-environnement.fr

Biolux Medical

Nicoulet Stéphan

34

Montpellier

Biotech

1213

www.bioluxmedical.com/fr

Bistri

Budkiewicz Arnaud

75

Paris

Services internet

Capsum

Bardon Sébastien

13

Marseille

Industrie

2002

www.capsum.eu

Cap-Visio

Chevalier Geoffroy

44

Nantes

Services internet

6867

www.cap-visio.com

Carbox

Chatelier Benoit

92

Boulogne-Billancourt

Service à la personne

1767

www.carboxservices.com

Carré de bœuf

Pied Christophe

75

Paris

Ecommerce

1510

www.carredeboeuf.com

Cavissima

Goddet Thierry

69

Saint-Didier-au-Mont-d’Or Ecommerce

1172

www.cavissima.com

Cedexis

Coulon Julien

94

Gentilly

Logiciels

2000

www.cedexis.com

Ceista International

Huber Régis

67

Rosheim

Distribution

1667

www.ceista.fr

Celencia

Chadourne Sébastien

44

Saint-Herblain

Consulting

2322

www.celencia.fr

Cellumat

De Cock Dominique

59

Saint-Saulve

Bâtiment

17026

www.cellumat.fr

Conexance MD

Farge Didier

59

Lille

Services internet

3814

www.conexancemd.com

Creads

Pelloux Ronan

75

Paris

Services internet

1000

www.creads.org

Cycloville

Duthoit Antoine

59

Lille

Service à la personne

1217

www.cycloville.com

D2L RH

Legoff Emilie

69

Saint-Priest

RH

14000

www.d2lrh.fr

D3T Distribution

Thumerelle Thomas

62

Carvin

Ecommerce

12999

www.motoblouz.com

Disasolar

Poughon Stéphane

87

Limoges

Cleantech

1339

www.disasolar.fr

Dsd Image

Granet Eric

24

Lamonzie-St-Martin

Industrie

2300

www.dsdimage.com

Easyteam

Renaud Olivier

31

Toulouse

Logiciels

18121

Ecoat

Choulet Olivier

06

Grasse

Cleantech

1181

www.ecoat.fr

Ekiajobs

Legardeur Chantal

44

Rezé

Service

1057

www.jobekia.com

Enaco

Lejeune Hélène

59

La Madeleine

Services internet

4002

www.enaco.fr

Endodiag

Real Cécile

91

Evry

Biotech

N.C

www.endodiag.com

Ennesys

Tauzinat Pierre

91

Orsay

Cleantech

N.C

www.ennesys.com

Enovance

Ferreira Raphaël

75

Paris

Logiciels

Ethera

Bigay Yves

38

Grenoble

Cleantech

Ethnopub

Turcat Thomas

92

Boulogne-Billancourt

Services internet

■■ Lauréats du Prix de l’Entreprise d’Avenir

Dpt Ville

Secteur

Chiffre
d’affaires
2012 (en k€) Site web

■■ Lauréats du Prix Born Global

Par souci de lisibilité du tableau ci-dessus, un seul nom de dirigeant a été indiqué par entreprise.

22 ˜ Entreprises d’Avenir

14010

N.C

3465
177
1308

www.3mundi.com/fr

www.alter-groupe.com/home

www.bistri.com

www.easyteam.fr

www.enovance.com
www.ethera-labs.com
www.ethnopub.com
Classement par ordre alphabétique.

Dpt Ville

Secteur

Chiffre
d’affaires
2012 (en k€) Site web

Raison sociale

Dirigeant

Evaneos

De La Bonnardiere Eric

75

Paris

Tourisme

Evioo

Wargnier Philippe

38

Grenoble

Ecommerce

Exosun

Conchy Frédéric

33

Martillac

Cleantech

4775

www.exosun.net

Faguo

Rohr Nicolas

75

Paris

Distribution

1846

www.faguo-shoes.com

Feedbooks

Roussel Loic

75

Paris

Services internet

513

www.feedbooks.com

Feelback

Blommaert Simon

59

Marcq-En-Barœul

Services internet

989

www.waybox.fr

Fifty-Five

Carduner Mats

75

Paris

Services internet

3967

www.fifty-five.com

First Group

Raymond Vincent

75

Paris

Consulting

1088

www.firstgroup.fr

Follow The Sun

Piettre Olivier

59

Lille

Logiciels

Full Performance

Ricard Olivier

75

Paris

Services internet

2547

www.full-performance.com

Genymobile

Zettor Angélique

75

Paris

Consulting

2035

www.genymobile.com

Geolid

Cassagnau Gautier

69

Lyon

Services internet

3806

www.geolid.com

Groupe Synox

Mouton Emmanuel

31

Balma

Services internet

4114

www.synox.fr

H2Air

Roy Mahfouz

80

Amiens

Cleantech

4975

www.h2air.fr

Hemarina

Zal Franck

29

Morlaix

Biotech

Hl Trad

Le Poole Eric

75

Paris

Consulting

5260

www.hltrad.com

Hoboken

Roux De Bézieux Alexis

75

Paris

Ecommerce

1374

www.causses.org

Hotel Resto Visio

Milward Valérie

75

Paris

Services internet

560

www.restovisio.com

Huso Caviar D’Excellence

Deverlanges Laurent

19

Neuvic

Cleantech

150

www.caviar-huso.com

Iadvize

Hervouët Julien

44

Nantes

Logiciels

Ideol

Dupin De La Guerivière Paul

13

La Ciotat

Cleantech

Immopret

Maurel Ulrich

59

Lille

Services internet

In2Bones

Fourcault Eric

69

Ecully

Santé

Ineko

Brunet Franck

59

Tourcoing

Industrie

1032

www.ineko-bardage.fr

Innetech

Leguy Eric

29

Saint-­Renan

Industrie

2845

www.innetech.eu

Innobiz

Thuret Pierre-Emmanuel

34

Jacou

Industrie

2229

www.innobiz.fr

Inop’s

Levy Laurent

75

Paris

Consulting

4095

www.inops.fr

Interdrinks

Lemarchand Julien

59

Lille

Distribution

2100

www.saveur-biere.com

Iperlink

Davy Nicolas

69

Dardilly

Logiciels

3611

www.iperlink.fr

Iqsim

Bessaguet Philippe

06

Biot

Logiciels

2915

www.iqsim.com

Isteep

Jeanjean Fabien

13

Marseille

Industrie

1317

www.isteep.fr

Ividence

Didier Eric

75

Paris

Services internet

1396

www.ividence.fr

Kreactive

Kuntz Anthony

69

Lyon

Services internet

3400

www.kreactive.com

La Chose

Tong Cuong Eric

75

Paris

Services internet

9243

www.lachose.fr

La Ruche Qui Dit Oui

Cheron Guilhem

75

Paris

Distribution

700

www.laruchequiditoui.fr

Laboratoires Nutrition
et Cardiometabolisme

Treillou Jean-Luc

33

Bordeaux

Santé

133

www.l-n-c.fr

La Fourchette

Dalsace Patrick

75

Paris

Services internet

12000

Le Kiosk

Assuied Ari

75

Paris

Services internet

3870

www.lekiosk.com

Lengow

Froger Mickaël

44

Nantes

Services internet

2462

www.lengow.fr

Lynx Rh

Pham Alexandre

75

Paris

RH

Mailjet

Tartarin Julien

75

Paris

Makazi Group

Darracq Stéphane

75

Mapi Ressources et Management Allary Pierre
Marketshot

1079

www.evaneos.fr

672

www.evioo.com

N.C

N.C

1259
N.C

www.fts-services.com

www.hemarina.com

www.iadvize.com
www.ideol-offshore.com/en

6554

www.immopret.net

216

www.in2bones.com

www.lafourchette.com

13465

www.lynx-rh.com

Services internet

900

www.mailjet.com

Paris

Services internet

25610

www.makazi.com

13

Marseille

Services aux collectivités

9435

www.multirestauration.com

Cholet Eric

75

Paris

Services internet

1889

www.marketshot.fr

Melty

Malsch Alexandre

94

Kremlin-Bicêtre

Services internet

2300

www.melty.fr

Mesure-Systeme 3D

Rosenbaum Marc

35

Bruz

Industrie

1229

www.ms3d.eu

Mirakl

Corrot Philippe

75

Paris

Services internet

■■ Lauréats du Prix de l’Entreprise d’Avenir

■■ Lauréats du Prix Born Global

N.C

www.mirakl.com

■■ Lauréat du Prix de l’Innovation

Par souci de lisibilité du tableau ci-dessus, un seul nom de dirigeant a été indiqué par entreprise.

Palmarès & profils ˜ 23
Classement par ordre alphabétique.

Dpt Ville

Secteur

Chiffre
d’affaires
2012 (en k€) Site web

Raison sociale

Dirigeant

Mister Bell

Lourenço Philippe

75

Paris

Services internet

1500

www.misterbell.com

Mobiles Republic

Raymond Gilles

33

Bordeaux

Services internet

1078

www.mobilesrepublic.com

Monbento

Creuzieux Emilie

63

Clermont-Ferrand

Distribution

1034

www.monbento.com

Neolux

Labidurie Ludovic

41

La Chapelle Vendômoise

Cleantech

2901

www.neolux.fr

Novapost

Benhamou Jonathan

75

Paris

Services internet

2430

www.novapost.fr

Ntico Technology

Delos Stéphane

59

Villeneuve-D’Ascq

Consulting

2361

www.ntico-technology.com

Parfums Francis Kurdjian

Kurkdjian Francis

75

Paris

Distribution

3085

www.franciskurkdjian.com

Petite Frimousse

Auboyer Yves

88

Chavelot

Ecommerce

3135

www.jouets-bebe.com

Place Des Leads

Ruimy Ralph

75

Paris

Services internet

3786

www.placedesleads.com

Planetveo

De Becdelièvre Geoffroy

75

Paris

Tourisme

Playrapid

Rubio Damien

13

Tarascon

Ecommerce

1800

Private Sport Shop

Bertel Guillaume

34

Juvignac

Ecommerce

11359

Pubeco

Sarels Romain

59

Orchies

Services internet

1606

Qapa

Delestre Stéphanie

75

Paris

Services internet

N.C

Recommerce Solutions

Roinat Pierre Etienne

94

Gentilly

Ecommerce

Regards

Beucher Matthieu

35

Rennes

Logiciels

1634

Restoflash

Rodriguez Emmanuel

75

Paris

Logiciels

N.C

www.restoflash.fr

RH Performances

Van Rijn Hervé

59

Marcq-En-Barœul

RH

953

www.rhperformances.fr

Runiso

Baert Sébastien

59

Roubaix

Services internet

Sabella

Daviaud Jean-François

29

Quimper

Cleantech

Sauce & Créations

Dessaint Daniel

59

Raillencourt-Sainte-Olle

Alimentation

3519

www.sauces-creations.fr

Sekurist

Risterrucci Nicolas

13

Marseille

Ecommerce

1269

www.hexacoffre.com

Sell

Rambaud Bruno

78

Croissy-Sur-Seine

Services internet

1102

www.sell-marketing.com

Silicon Salad

Ferlin Olivier

59

Lille

Services internet

1202

www.siliconsalad.com

Simple It

Nebra Mathieu

75

Paris

Services internet

1334

www.simple-it.fr

So Jeans

Mejean Sébastien

75

Paris

Ecommerce

2085

www.sojeans.fr

Soben

Talon Benjamin

30

St-Martin-De-Valgalgues

Industrie

Speaking-Agency

Gentil Antoine

75

Paris

Service à la personne

Sunna Design

Thomas Samuel

33

Blanquefort

Cleantech

Surikate

Minvielle Jules

92

Clichy

Services internet

4123

www.surikate.com

Tag Technologies

Prunet Jean-Marc

31

Labège

Industrie

5618

www.tag-technologies.com

Technique Solaire

Themine Lionel

86

Poitiers

Cleantech

12438

www.techniquesolaire.com

The Cosmo Company

Boix Eric

69

Lyon

Services internet

1237

www.thecosmocompany.com

The Other Store

Sobel David

75

Paris

Services internet

7200

www.the-other-store.com

Tigerlily

Chereau Matthieu

75

Paris

Services internet

828

www.tigerlilyapps.com

V3D

Vial-Grelier Philippe

69

Lyon

Logiciels

600

www.v3d.fr

Vect-Horus

Tokay Alexandre

13

Marseille

Biotech

259

www.vect-horus.com

Vekia

Manuel Davy

59

Lille

Logiciels

1092

www.vekia.fr

VEV

Helfenberger Nicolas

59

Roubaix

Services internet

1040

www.vev.fr

Viavoo

Desforges Thierry

92

Boulogne-Billancourt

Logiciels

596

www.viavoo.com

Visioglobe

Bernard Eric

38

Villard-Bonnot

Logiciels

523

www.visioglobe.com

Weezevent

Deballon Pierre-Henri

21

Dijon

Logiciels

10797

www.weezevent.com

Wics Naval

Droff Vincent

29

Brest

Services aux entreprises

1036

www.wics.eu

Woonoz

Hostachy Pascal

69

Lyon

Logiciels

1190

www.woonoz.com

Wooxo

D’Urso Luc

13

La Ciotat

Logiciels

2940

www.wooxo.fr

Ykone

Billon Olivier

75

Paris

Services internet

1764

www.ykone.com

Youscribe

Pirlot De Corbion Juan

75

Paris

Services internet

N.C

■■ Lauréats du Prix Born Global
Par souci de lisibilité du tableau ci-dessus, un seul nom de dirigeant a été indiqué par entreprise.

24 ˜ Entreprises d’Avenir

33276

11316

3804
242

901
1500
80

www.planetveo.com
www.burn-controllers.fr
www.privatesportshop.com
www.pubeco.fr
www.qapa.fr
www.recommerce.com
www.groupe-regards.com

www.runiso.com
www.sabella.fr

www.soben.fr
www.speaking-agency.com
www.sunna-design.fr

www.youscribe.com
Entreprises de croissance
Vos enjeux
ŸŸ Réaliser votre premier business plan
ŸŸ Lever des fonds
ŸŸ Créer sa société
ŸŸ Gérer la croissance
ŸŸ S’introduire en bourse
Tels sont les défis d’une entreprise innovante. EY vous accompagne pour relever ces défis.

EY à vos côtés
Une parfaite connaissance de l’écosystème de l’innovation et du financement…
ŸŸ Plus de 20 ans d’expérience
ŸŸ Une veille technologique constante et des spécialistes de votre secteur : Software, Multimédia,
E-business, Télécom, Electronique, Biotechnologies, Matériel médical, Cleantech, etc.
… adaptée à vos besoins qui évoluent
ŸŸ Une gamme complète de services dédiés aux entrepreneurs
ŸŸ Des équipes pluridisciplinaires (Audit, Conseil, Juridique et Fiscal et accompagnement
des Transactions) possédant une forte culture entrepreneuriale
ŸŸ Une présence forte auprès des sociétés cotées (Alternext, AIM)
ŸŸ Un accès au réseau international d’EY

Nos réponses
Pour chacune des étapes clés de votre développement, EY vous propose un accompagnement
sur mesure :
Croissance
Préparer

Construire

Structurer

Développer

Sortir

Etape 0

Etape 1

Etape 2

Etape 3

Etape 4

ŸŸ Valider la faisabilité

ŸŸ Concrétiser

ŸŸ Valider votre

ŸŸ Gérer vos croissances

ŸŸ Céder votre

de votre projet

ŸŸ Elaborer votre
stratégie

votre projet

information
financière

externes et votre
développement à
l’international

ŸŸ Lever des capitaux

entreprise et gérer
votre patrimoine
(IPO…)
Contacts
Franck Sebag
Associé
+ 331 46 93 73 04
franck.sebag@fr.ey.com
Natacha Vanryb
Marketing
+331 46 93 86 97
natacha.vanryb@fr.ey.com

En partenariat avec :

Et le soutien de :

Avec le soutien media de :

Contenu connexe

Tendances

Bpifrance Le Lab - Entreprendre dans les quartiers
Bpifrance Le Lab - Entreprendre dans les quartiersBpifrance Le Lab - Entreprendre dans les quartiers
Bpifrance Le Lab - Entreprendre dans les quartiers
Bpifrance
 
Multiplier les start-up : valoriser les investisseurs, motiver les créateurs
Multiplier les start-up : valoriser les investisseurs, motiver les créateursMultiplier les start-up : valoriser les investisseurs, motiver les créateurs
Multiplier les start-up : valoriser les investisseurs, motiver les créateurs
Fondation iFRAP
 
Résultats de l'enquête Attirer Les talents dans les PME-ETI
Résultats de l'enquête Attirer Les talents dans les PME-ETI Résultats de l'enquête Attirer Les talents dans les PME-ETI
Résultats de l'enquête Attirer Les talents dans les PME-ETI
Bpifrance
 
Marketing Stratégies Start-Up
Marketing Stratégies Start-UpMarketing Stratégies Start-Up
Marketing Stratégies Start-Up
Lotfi LOUEZ
 
Bpifrance le lab - Acquerir pour bondir - extraits
Bpifrance le lab  - Acquerir pour bondir - extraitsBpifrance le lab  - Acquerir pour bondir - extraits
Bpifrance le lab - Acquerir pour bondir - extraits
Bpifrance
 
Evolution des-pme-depuis-10ans-2012
Evolution des-pme-depuis-10ans-2012Evolution des-pme-depuis-10ans-2012
Evolution des-pme-depuis-10ans-2012
Tatiana Kalouguine
 
CroissancePlus Magazine
CroissancePlus Magazine CroissancePlus Magazine
CroissancePlus Magazine
CroissancePlus Grandir Ensemble
 
Innovation et productivité
Innovation et productivitéInnovation et productivité
Innovation et productivité
4Front
 

Tendances (8)

Bpifrance Le Lab - Entreprendre dans les quartiers
Bpifrance Le Lab - Entreprendre dans les quartiersBpifrance Le Lab - Entreprendre dans les quartiers
Bpifrance Le Lab - Entreprendre dans les quartiers
 
Multiplier les start-up : valoriser les investisseurs, motiver les créateurs
Multiplier les start-up : valoriser les investisseurs, motiver les créateursMultiplier les start-up : valoriser les investisseurs, motiver les créateurs
Multiplier les start-up : valoriser les investisseurs, motiver les créateurs
 
Résultats de l'enquête Attirer Les talents dans les PME-ETI
Résultats de l'enquête Attirer Les talents dans les PME-ETI Résultats de l'enquête Attirer Les talents dans les PME-ETI
Résultats de l'enquête Attirer Les talents dans les PME-ETI
 
Marketing Stratégies Start-Up
Marketing Stratégies Start-UpMarketing Stratégies Start-Up
Marketing Stratégies Start-Up
 
Bpifrance le lab - Acquerir pour bondir - extraits
Bpifrance le lab  - Acquerir pour bondir - extraitsBpifrance le lab  - Acquerir pour bondir - extraits
Bpifrance le lab - Acquerir pour bondir - extraits
 
Evolution des-pme-depuis-10ans-2012
Evolution des-pme-depuis-10ans-2012Evolution des-pme-depuis-10ans-2012
Evolution des-pme-depuis-10ans-2012
 
CroissancePlus Magazine
CroissancePlus Magazine CroissancePlus Magazine
CroissancePlus Magazine
 
Innovation et productivité
Innovation et productivitéInnovation et productivité
Innovation et productivité
 

En vedette

Servicio comunitario UPEL IPB _ HUPAZ BAQTO.
Servicio comunitario UPEL IPB _ HUPAZ BAQTO. Servicio comunitario UPEL IPB _ HUPAZ BAQTO.
Servicio comunitario UPEL IPB _ HUPAZ BAQTO.
Vaisesika Navarro
 
BAInstitute.org Live Online FAQs
BAInstitute.org Live Online FAQsBAInstitute.org Live Online FAQs
BAInstitute.org Live Online FAQs
BAInstitute
 
Rigupdate Trykk Mai Small
Rigupdate Trykk Mai SmallRigupdate Trykk Mai Small
Rigupdate Trykk Mai Small
Egil Rogne
 
Catálogo Mascara de latex
Catálogo Mascara de latex Catálogo Mascara de latex
Catálogo Mascara de latex
Braulio Ortega
 
Lectura narcosymaster
Lectura narcosymasterLectura narcosymaster
Lectura narcosymaster
Erick Eduardo Acosta Pérez
 
Redes sociales sofu
Redes sociales sofuRedes sociales sofu
Redes sociales sofu
sooofilemos
 
Israel presentation
Israel presentationIsrael presentation
Israel presentation
Fabricio Rinaldoni
 
Vipre
VipreVipre
Inicie su viaje espiritual
Inicie su viaje espiritualInicie su viaje espiritual
Inicie su viaje espiritual
SSRF Inc.
 
CSC Marketing Plan
CSC Marketing PlanCSC Marketing Plan
CSC Marketing Plan
grupocsc
 
Open data y linked open data
Open data y linked open dataOpen data y linked open data
Open data y linked open data
Juan Piizz Z
 
Recursos Naturales y Áreas Naturales Protegidas de la Región La Libertad: "Un...
Recursos Naturales y Áreas Naturales Protegidas de la Región La Libertad: "Un...Recursos Naturales y Áreas Naturales Protegidas de la Región La Libertad: "Un...
Recursos Naturales y Áreas Naturales Protegidas de la Región La Libertad: "Un...
Andre AvAl Daniel
 
bfx and studio server - Bluebeam eXtreme Conference 2014
bfx and studio server - Bluebeam eXtreme Conference 2014bfx and studio server - Bluebeam eXtreme Conference 2014
bfx and studio server - Bluebeam eXtreme Conference 2014
bluebeamslides
 
Agua
AguaAgua
Fenotipos del Rh
Fenotipos del Rh Fenotipos del Rh
Fenotipos del Rh
nyequi
 
Boot the Open Smart City
Boot the Open Smart CityBoot the Open Smart City
Boot the Open Smart City
Takuro Yonezawa
 
Häagen dazs pdf
Häagen dazs pdfHäagen dazs pdf
Häagen dazs pdf
Jake Roviralta
 
CSG International - India Cable Digitization - Key Findings Report
CSG International - India Cable Digitization - Key Findings ReportCSG International - India Cable Digitization - Key Findings Report
CSG International - India Cable Digitization - Key Findings Report
Ren Harper
 
árbol genealógico. flia. flores.
árbol genealógico.  flia. flores.árbol genealógico.  flia. flores.
árbol genealógico. flia. flores.
garcia58
 

En vedette (20)

Servicio comunitario UPEL IPB _ HUPAZ BAQTO.
Servicio comunitario UPEL IPB _ HUPAZ BAQTO. Servicio comunitario UPEL IPB _ HUPAZ BAQTO.
Servicio comunitario UPEL IPB _ HUPAZ BAQTO.
 
BAInstitute.org Live Online FAQs
BAInstitute.org Live Online FAQsBAInstitute.org Live Online FAQs
BAInstitute.org Live Online FAQs
 
Rigupdate Trykk Mai Small
Rigupdate Trykk Mai SmallRigupdate Trykk Mai Small
Rigupdate Trykk Mai Small
 
Catálogo Mascara de latex
Catálogo Mascara de latex Catálogo Mascara de latex
Catálogo Mascara de latex
 
Lectura narcosymaster
Lectura narcosymasterLectura narcosymaster
Lectura narcosymaster
 
Redes sociales sofu
Redes sociales sofuRedes sociales sofu
Redes sociales sofu
 
Israel presentation
Israel presentationIsrael presentation
Israel presentation
 
Vipre
VipreVipre
Vipre
 
Inicie su viaje espiritual
Inicie su viaje espiritualInicie su viaje espiritual
Inicie su viaje espiritual
 
CSC Marketing Plan
CSC Marketing PlanCSC Marketing Plan
CSC Marketing Plan
 
Open data y linked open data
Open data y linked open dataOpen data y linked open data
Open data y linked open data
 
Monomis
MonomisMonomis
Monomis
 
Recursos Naturales y Áreas Naturales Protegidas de la Región La Libertad: "Un...
Recursos Naturales y Áreas Naturales Protegidas de la Región La Libertad: "Un...Recursos Naturales y Áreas Naturales Protegidas de la Región La Libertad: "Un...
Recursos Naturales y Áreas Naturales Protegidas de la Región La Libertad: "Un...
 
bfx and studio server - Bluebeam eXtreme Conference 2014
bfx and studio server - Bluebeam eXtreme Conference 2014bfx and studio server - Bluebeam eXtreme Conference 2014
bfx and studio server - Bluebeam eXtreme Conference 2014
 
Agua
AguaAgua
Agua
 
Fenotipos del Rh
Fenotipos del Rh Fenotipos del Rh
Fenotipos del Rh
 
Boot the Open Smart City
Boot the Open Smart CityBoot the Open Smart City
Boot the Open Smart City
 
Häagen dazs pdf
Häagen dazs pdfHäagen dazs pdf
Häagen dazs pdf
 
CSG International - India Cable Digitization - Key Findings Report
CSG International - India Cable Digitization - Key Findings ReportCSG International - India Cable Digitization - Key Findings Report
CSG International - India Cable Digitization - Key Findings Report
 
árbol genealógico. flia. flores.
árbol genealógico.  flia. flores.árbol genealógico.  flia. flores.
árbol genealógico. flia. flores.
 

Similaire à Ey panorama-des-entreprises-d-avenir

#PortraitDeStartuper #48 - PayFit - Firmin Zocchetto
#PortraitDeStartuper #48 - PayFit - Firmin Zocchetto#PortraitDeStartuper #48 - PayFit - Firmin Zocchetto
#PortraitDeStartuper #48 - PayFit - Firmin Zocchetto
Sébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #63 - ManoMano - Philippe de Chanville & Christian Raisson
#PortraitDeStartuper #63 - ManoMano - Philippe de Chanville & Christian Raisson#PortraitDeStartuper #63 - ManoMano - Philippe de Chanville & Christian Raisson
#PortraitDeStartuper #63 - ManoMano - Philippe de Chanville & Christian Raisson
Sébastien Bourguignon
 
Panorama des candidats start-up de l'édition 2015 du Prix de l'Entrepreneur d...
Panorama des candidats start-up de l'édition 2015 du Prix de l'Entrepreneur d...Panorama des candidats start-up de l'édition 2015 du Prix de l'Entrepreneur d...
Panorama des candidats start-up de l'édition 2015 du Prix de l'Entrepreneur d...
EY
 
#PortraitDeStartuper #42 - Agorastore - David Riahi
#PortraitDeStartuper #42 - Agorastore - David Riahi#PortraitDeStartuper #42 - Agorastore - David Riahi
#PortraitDeStartuper #42 - Agorastore - David Riahi
Sébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #76 - Lengow - Mickaël Froger
#PortraitDeStartuper #76 - Lengow - Mickaël Froger#PortraitDeStartuper #76 - Lengow - Mickaël Froger
#PortraitDeStartuper #76 - Lengow - Mickaël Froger
Sébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #43 - RendezvousCheznous.com - Pierre-Jérémy Gardiner
#PortraitDeStartuper #43 - RendezvousCheznous.com  - Pierre-Jérémy Gardiner#PortraitDeStartuper #43 - RendezvousCheznous.com  - Pierre-Jérémy Gardiner
#PortraitDeStartuper #43 - RendezvousCheznous.com - Pierre-Jérémy Gardiner
Sébastien Bourguignon
 
Paul-François Fournier - BPI France - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeStar...
Paul-François Fournier - BPI France - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeStar...Paul-François Fournier - BPI France - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeStar...
Paul-François Fournier - BPI France - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeStar...
Sébastien Bourguignon
 
Cycle 7 : Stratégie et marketing des jeunes entreprises innovantes
Cycle 7 : Stratégie et marketing des jeunes entreprises innovantesCycle 7 : Stratégie et marketing des jeunes entreprises innovantes
Cycle 7 : Stratégie et marketing des jeunes entreprises innovantes
Val'angels
 
#PortraitDeStartuper #93 - Julien Musso - SmartProfile
#PortraitDeStartuper #93 - Julien Musso - SmartProfile#PortraitDeStartuper #93 - Julien Musso - SmartProfile
#PortraitDeStartuper #93 - Julien Musso - SmartProfile
Sébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #31 - Régis Pennel - L'Exception
#PortraitDeStartuper #31 - Régis Pennel - L'Exception#PortraitDeStartuper #31 - Régis Pennel - L'Exception
#PortraitDeStartuper #31 - Régis Pennel - L'Exception
Sébastien Bourguignon
 
800032 pai 61-pages_v3_vf
800032 pai 61-pages_v3_vf800032 pai 61-pages_v3_vf
800032 pai 61-pages_v3_vf
Bretagne Développement Innovation
 
Portrait de startuper #69 - Raizers - Grégoire Linder
Portrait de startuper #69 - Raizers - Grégoire LinderPortrait de startuper #69 - Raizers - Grégoire Linder
Portrait de startuper #69 - Raizers - Grégoire Linder
Sébastien Bourguignon
 
Portrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys Costes
Portrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys CostesPortrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys Costes
Portrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys Costes
Sébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ
#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ
#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ
Sébastien Bourguignon
 
5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...
5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...
5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...
GreenUnivers.com
 
Dossier de presse Imaginove: Programme Objectif Croissance
Dossier de presse Imaginove: Programme Objectif CroissanceDossier de presse Imaginove: Programme Objectif Croissance
Dossier de presse Imaginove: Programme Objectif Croissance
Imaginove
 
#PortraitDeStartuper #87 - Monemprunt - Emmanuel Frattini & Arnaud Guilleux
#PortraitDeStartuper #87 - Monemprunt - Emmanuel Frattini & Arnaud Guilleux#PortraitDeStartuper #87 - Monemprunt - Emmanuel Frattini & Arnaud Guilleux
#PortraitDeStartuper #87 - Monemprunt - Emmanuel Frattini & Arnaud Guilleux
Sébastien Bourguignon
 
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
Louis-Alexandre Louvet
 
#PortraitDeStartuper #88 - PayinTech - Bertrand Sylvestre
#PortraitDeStartuper #88 - PayinTech - Bertrand Sylvestre#PortraitDeStartuper #88 - PayinTech - Bertrand Sylvestre
#PortraitDeStartuper #88 - PayinTech - Bertrand Sylvestre
Sébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph
#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph
#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph
Sébastien Bourguignon
 

Similaire à Ey panorama-des-entreprises-d-avenir (20)

#PortraitDeStartuper #48 - PayFit - Firmin Zocchetto
#PortraitDeStartuper #48 - PayFit - Firmin Zocchetto#PortraitDeStartuper #48 - PayFit - Firmin Zocchetto
#PortraitDeStartuper #48 - PayFit - Firmin Zocchetto
 
#PortraitDeStartuper #63 - ManoMano - Philippe de Chanville & Christian Raisson
#PortraitDeStartuper #63 - ManoMano - Philippe de Chanville & Christian Raisson#PortraitDeStartuper #63 - ManoMano - Philippe de Chanville & Christian Raisson
#PortraitDeStartuper #63 - ManoMano - Philippe de Chanville & Christian Raisson
 
Panorama des candidats start-up de l'édition 2015 du Prix de l'Entrepreneur d...
Panorama des candidats start-up de l'édition 2015 du Prix de l'Entrepreneur d...Panorama des candidats start-up de l'édition 2015 du Prix de l'Entrepreneur d...
Panorama des candidats start-up de l'édition 2015 du Prix de l'Entrepreneur d...
 
#PortraitDeStartuper #42 - Agorastore - David Riahi
#PortraitDeStartuper #42 - Agorastore - David Riahi#PortraitDeStartuper #42 - Agorastore - David Riahi
#PortraitDeStartuper #42 - Agorastore - David Riahi
 
#PortraitDeStartuper #76 - Lengow - Mickaël Froger
#PortraitDeStartuper #76 - Lengow - Mickaël Froger#PortraitDeStartuper #76 - Lengow - Mickaël Froger
#PortraitDeStartuper #76 - Lengow - Mickaël Froger
 
#PortraitDeStartuper #43 - RendezvousCheznous.com - Pierre-Jérémy Gardiner
#PortraitDeStartuper #43 - RendezvousCheznous.com  - Pierre-Jérémy Gardiner#PortraitDeStartuper #43 - RendezvousCheznous.com  - Pierre-Jérémy Gardiner
#PortraitDeStartuper #43 - RendezvousCheznous.com - Pierre-Jérémy Gardiner
 
Paul-François Fournier - BPI France - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeStar...
Paul-François Fournier - BPI France - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeStar...Paul-François Fournier - BPI France - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeStar...
Paul-François Fournier - BPI France - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeStar...
 
Cycle 7 : Stratégie et marketing des jeunes entreprises innovantes
Cycle 7 : Stratégie et marketing des jeunes entreprises innovantesCycle 7 : Stratégie et marketing des jeunes entreprises innovantes
Cycle 7 : Stratégie et marketing des jeunes entreprises innovantes
 
#PortraitDeStartuper #93 - Julien Musso - SmartProfile
#PortraitDeStartuper #93 - Julien Musso - SmartProfile#PortraitDeStartuper #93 - Julien Musso - SmartProfile
#PortraitDeStartuper #93 - Julien Musso - SmartProfile
 
#PortraitDeStartuper #31 - Régis Pennel - L'Exception
#PortraitDeStartuper #31 - Régis Pennel - L'Exception#PortraitDeStartuper #31 - Régis Pennel - L'Exception
#PortraitDeStartuper #31 - Régis Pennel - L'Exception
 
800032 pai 61-pages_v3_vf
800032 pai 61-pages_v3_vf800032 pai 61-pages_v3_vf
800032 pai 61-pages_v3_vf
 
Portrait de startuper #69 - Raizers - Grégoire Linder
Portrait de startuper #69 - Raizers - Grégoire LinderPortrait de startuper #69 - Raizers - Grégoire Linder
Portrait de startuper #69 - Raizers - Grégoire Linder
 
Portrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys Costes
Portrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys CostesPortrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys Costes
Portrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys Costes
 
#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ
#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ
#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ
 
5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...
5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...
5e observatoire des start up des cleantech green univers - Comment les start-...
 
Dossier de presse Imaginove: Programme Objectif Croissance
Dossier de presse Imaginove: Programme Objectif CroissanceDossier de presse Imaginove: Programme Objectif Croissance
Dossier de presse Imaginove: Programme Objectif Croissance
 
#PortraitDeStartuper #87 - Monemprunt - Emmanuel Frattini & Arnaud Guilleux
#PortraitDeStartuper #87 - Monemprunt - Emmanuel Frattini & Arnaud Guilleux#PortraitDeStartuper #87 - Monemprunt - Emmanuel Frattini & Arnaud Guilleux
#PortraitDeStartuper #87 - Monemprunt - Emmanuel Frattini & Arnaud Guilleux
 
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
 
#PortraitDeStartuper #88 - PayinTech - Bertrand Sylvestre
#PortraitDeStartuper #88 - PayinTech - Bertrand Sylvestre#PortraitDeStartuper #88 - PayinTech - Bertrand Sylvestre
#PortraitDeStartuper #88 - PayinTech - Bertrand Sylvestre
 
#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph
#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph
#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph
 

Ey panorama-des-entreprises-d-avenir

  • 2. Note méthodologique Cette étude est réalisée sur la base des comptes-rendus d’entretiens menés auprès des candidats au Prix de l’Entreprise d’Avenir par les collaborateurs EY. Pour être candidat au Prix de l’Entreprise d’Avenir, il faut être dirigeant actionnaire à hauteur de 10% minimum, d’une société de moins de huit ans non détenue par un groupe ; et avoir réalisé un chiffre d’affaires d’un million d’euros minimum sur l’exercice 2012 et/ou avoir réalisé une levée de fonds du même montant. Les éléments chiffrés individuels communiqués dans la présente étude sont issus de données déclarées par les entreprises lors des entretiens. 142 entreprises ont été candidates au Prix de l’Entreprise d’Avenir cette année en France.
  • 3. From start-up… to scale-up ! Avec l’ambition annoncée par sa nouvelle signature, « Building a better working world », EY réaffirme sa volonté de prendre une part active à la construction d’un monde plus juste et plus équilibré, garant d’une croissance pérenne. Nous sommes convaincus que, parmi ceux qui détiennent les clés de cette croissance, les entrepreneurs figurent aux premières places. C’est ce qui nous pousse à soutenir l’entrepreneuriat et à encourager l’esprit d’entreprendre depuis plus de trente ans. Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année EY met chaque année en lumière des femmes et des hommes qui prouvent qu’il est toujours possible de progresser, d’innover, de créer de la valeur et des emplois. Il y a dix ans, une nouvelle catégorie de prix faisait son apparition : celle de l’Entreprise d’Avenir, visant à récompenser une jeune entreprise à fort potentiel, vouée à faire partie des leaders de demain. En dix ans, nous sommes passés de 18 à 142 candidats, toutes régions confondues ! Hypercroissance, création d’emplois, innovation : voici les grands traits de ces entreprises d’avenir qui excellent. Ouvrant la voie à de nouveaux métiers, plaçant le numérique au cœur de leur activité et affichant souvent une ambition internationale, elles préfigurent les contours de l’économie de demain. Cette année, pour récompenser tout particulièrement les entrepreneurs qui « pensent monde » dès la création de leur société, nous avons créé le Prix Born Global. Aujourd’hui, parce que certains d’entre eux ont fait entendre leur voix, les entrepreneurs et leurs préoccupations sont de plus en plus sur le devant de la scène politique et médiatique. La France prend conscience de la richesse de son terreau entrepreneurial : des fonds dédiés offrent de nouvelles sources de financement, des mesures incitatives témoignent d’une évolution des mentalités… Mais notre potentiel réel est encore sous-exploité et il reste beaucoup à accomplir pour faire de la France un écosystème où l’esprit d’entreprendre s’épanouisse et où les start-up puissent se développer sans freins ni obstacles. C’est pourquoi nous avons souhaité, en plus de donner quelques clés sur ce qui fait le succès des lauréats du Prix de l’Entreprise d’Avenir, leur donner la parole. En tant qu’entrepreneurs engagés dans la Cité et générateurs de croissance, ils partagent ici leur vision de l’entrepreneuriat en France et les pistes à suivre pour leur permettre de mieux grandir. Bonne lecture ! Franck Sebag Associé EY, Responsable national du Prix de l’Entreprise d’Avenir Palmarès & Témoignages ˜ 1
  • 4. Les points clés 142 entreprises candidates 5 ans d’âge moyen Hypercroissance +52% de croissance du chiffre d’affaires total entre 2011 et 2012 Innovation 15% du chiffre d’affaires global est consacré à la Recherche et Développement en 2012 Emploi +1 950 emplois nets créés en 2012 International Plus de la moitié de ces jeunes entreprises ont déjà une activité à l’international en 2012 2 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
  • 5. Le lauréat National Prix de l’Entreprise d’Avenir de la région Ouest Mickaël Froger, Co-fondateur, Lengow Activité Chiffre d’affaires 2012 Fonds levés Effectifs 2012 ll Référencement de sites e-commerce ll 2,4 M€ ll 1,4 M€ ll 49 Présentation de l’entreprise Créée en 2010 à Nantes par Mickaël Froger et Jérémie Peiro, Lengow propose aux e-commerçants une solution de référencement de l’ensemble de leurs produits sur Internet. La société récupère directement et intégralement le catalogue des produits, et les diffuse en temps réel sur les sites désirés (comparateurs de prix, places de marché, réseaux sociaux, etc.). L’architecture du catalogue est automatiquement adaptée pour envoyer les différents produits dans les catégories adéquates. Un suivi en temps réel des indicateurs clés (nombre de clics, pages vues, achats, etc.) est fourni, ainsi que des solutions d’optimisation du marketing en ligne des produits. Les principaux e-commerçants français ont choisi Lengow pour sa capacité à gérer les plus importants catalogues produits. « Ce qui a déjà été fait une fois peut l’être à nouveau. » Selon vous, comment favoriser davantage la réussite des entreprises en France ? La première chose à faire serait d’instaurer une certaine stabilité fiscale, que ce soit pour les entrepreneurs ou pour leurs clients, qui font face aux mêmes problématiques d’impôts et de taxation sur la valeur ajoutée. Supposons par exemple que nous souhaitions sortir de Lengow, nous serions quasiment taxés à 70 %, c’est aberrant ! En tant qu’entrepreneur, je ne recherche pas d’aides particulières car cela me paraît trop contraignant et dangereux. Je préfère compter sur mon chiffre d’affaires pour m’autofinancer que d’être « perfusé » financièrement. Avec Jérémie, nous avons fait le choix de développer une entreprise financièrement « saine ». Nous avons d’ailleurs dégagé un chiffre d’affaires quasiment dès le premier mois, et notre levée de fonds nous a permis d’appuyer notre développement international. En revanche, je suis persuadé que l’avenir de la France et de l’Europe passera par l’entrepreneuriat. Il me paraît donc essentiel de soutenir davantage les entrepreneurs. Aujourd’hui, ils souffrent d’une assez mauvaise image en France. J’ai parfois l’impression que je devrais avoir honte d’en avoir fait mon métier et ma passion alors qu’au contraire, je pense que j’ai des raisons d’en être fier ! A commencer par le fait qu’avec Lengow, nous avons déjà créé 58 emplois. Il serait temps de renvoyer une image positive des entrepreneurs, en évitant de les sanctionner systématiquement. Pourquoi avoir fait le choix d’entreprendre en France aujourd’hui ? Je suis français, j’ai envie de vivre et d’entreprendre en France. Pour moi, partir à l’étranger n’est pas une question qui se pose. Quelle est votre ambition pour les trois prochaines années ? Aujourd’hui, Lengow n’a que quatre ans et nous sommes déjà présents dans 18 pays. Cependant, nous réalisons moins de 30 % de notre chiffre d’affaires à l’international, nous avons donc encore beaucoup à faire. Nous souhaitons, à moyen terme, devenir l’acteur incontournable de la gestion de flux du e-commerce en Europe, puis au niveau mondial. Pour cela, il nous faut devenir aussi important dans les autres pays européens qu’en France, principalement au Royaume-Uni et en Allemagne. Palmarès & Témoignages ˜ 3
  • 6. Les lauréats de la Région Ile-de-France Prix de l’Entreprise d’Avenir Patrick Dalsace, Co-fondateur, La Fourchette Activité Chiffre d’affaires 2012 Fonds levés Effectifs 2012 ll Service de réservation ll 12 M€ ll 13,1 M€ ll 195 Pourquoi avoir fait le choix d’entreprendre en France aujourd’hui ? souvent associé à « argent » et « CAC 40 », alors que la réalité de l’entrepreneur est tout autre : certains ne gagnent pas encore le SMIC, et d’autres, comme les artisans, ne comptent pas leurs heures pour maintenir leur activité. en ligne de restaurants Dans les années 30, un philosophe allemand, Friedrich Sieburg, avait écrit un livre intitulé « Dieu est-il Français ? » dans lequel il s’interrogeait, entre autres, sur l’art de vivre à la française et sur la non industrialisation de la France. Un des atouts de notre beau pays est d’ailleurs cette image très positive fondée sur une douceur de vivre unique. Toutefois, je reconnais que si j’avais aujourd’hui 25 ans et aucune attache, j’aurais sans doute envisagé d’entreprendre à l’étranger. Dans le même temps je suis très fier d’être français et la France n’est pas un pays que l’on quitte facilement. Selon vous, comment favoriser davantage la réussite des entreprises en France ? Il faut continuer à faire évoluer les mentalités. Plus qu’une évolution, c’est d’une réelle mutation dont nous avons besoin. Le terme « patron » est encore trop 4 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir Il faudrait en outre améliorer la cohabitation entre le privé et le public, et ce, dès l’école. Les initiatives comme celle de Philippe Hayat, fondateur de l’association 100 000 entrepreneurs, qui organise des témoignages d’entrepreneurs dans les collèges et lycées, devraient être favorisées et démultipliées. Ce sont de formidables occasions permettant d’accompagner la jeunesse dans cette évolution des mentalités. Je pense également que l’environnement est encore trop défavorable aux entrepreneurs. En matière de fiscalité ou de flexibilité du marché du travail, les effets de seuils sont encore extrêmement contraignants. Il existe pourtant des aides, comme le Crédit d’impôt recherche prévu pour soutenir l’innovation, mais le problème est que chacune des entreprises qui en bénéficient est quasi systématiquement « retoquée ». Enfin il faut savoir que le « patron » n’a aucune protection ou assurance chômage. Il y a donc bien trois poids, trois mesures… pour le public, le privé et les patrons. Quelle est votre ambition pour les trois prochaines années ? L’une des spécificités de La Fourchette est son marché très localisé. A chaque fois que nous décidons d’attaquer un nouveau marché, il est nécessaire de démarcher les restaurateurs sur place. Aujourd’hui, nous sommes leader de l’intermédiation de restaurants en France, en Espagne et en Suisse. Dans les années à venir, nous souhaitons donc renforcer cette position et l’étendre. Dans trois ans, nous serons, je l’espère, un acteur global de la réservation de restaurants avec une présence forte dans de nombreux pays.
  • 7. Les lauréats de la Région Ile-de-France Activité ll Service Cloud et infogérance Chiffre d’affaires 2012 ll 3,5 M€ Fonds levés Raphaël Ferreira, Nicolas Marchal et Pierre Molin sont trois entrepreneurs passionnés des technologies Internet et Open Source, partageant une vision commune d’une société de services « nouvelle génération ». Souhaitant répondre au besoin croissant pour les entreprises d’avoir un interlocuteur capable à la fois de gérer un hébergement complexe (en environnement Open Source), de l’infogérance et du Cloud, eNovance est aujourd’hui massivement impliquée dans ces technologies. ll 800 k€ Effectifs 2012 eNovance ouvre sa première filiale au Canada en 2011 et réalise en 2012, 17% de son chiffre d’affaires à l’international. La société a mis en place une stratégie du « follow the sun » : par le biais de sa filiale, elle offre ainsi à ses clients un service continu et un accès à des experts multilingues, 24/7. L’ouverture de deux autres filiales, à Singapour et en Inde est prévue afin de poursuivre leur stratégie. « La seule chose que l’on sait, c’est que l’on ne sait rien. » ll 30 Pierre Molin, Nicolas Marchal, Raphaël Ferreira Activité ll Société de services spécialisée en technologie mobile Chiffre d’affaires 2012 ll 2 M€ Créée en 2011, Genymobile est le fruit de trois entrepreneurs aux profils complémentaires : Angélique Zettor, Cédric Ravalec et Arnaud Dupuis. La société est spécialisée dans le développement de systèmes d’exploitation Android personnalisés pour tous les types de terminaux connectés (téléphones, tablettes, écrans publicitaires, ordinateurs). Le concept est de livrer aux entreprises des solutions clé en main avec un système d’information 100% Android et dont la direction des systèmes d’information est l’administrateur de l’environnement. Pour ce faire, la société a développé sa solution Genymotion (émulateur en ligne) permettant aux développeurs informatiques d’effectuer des tests ainsi que des modélisations de programmes sans endommager la machine réelle. Pionnière sur le marché français, l’aspect personnalisé et sécurisé de la solution représente une innovation majeure par rapport aux solutions existantes. « Make your life easier. » Fonds levés ll N.A. Effectifs 2012 ll 23 Arnaud Dupuis, Cédric Ravalec, Angélique Zettor Palmarès & Témoignages ˜ 5
  • 8. Profil des 142 41 ans 94% d’hommes Co-entrepreneuriat en majorité Sociétés : 5 ans d’âge en moyenne 46% Serial entrepreneurs … dont 5% en sont à plus de deux créations ou reprises 15% ont au moins connu un échec dans leur création ou reprise précédente 57% du capital détenu par l’entrepreneur et sa famille 43% du capital détenu par des actionnaires tiers (Capital-risqueurs, Business Angels...) 6 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
  • 9. Profil des 63% 21% 3% Taille de l’entreprise en fonction du chiffre d’affaires Inférieur à 1 M€ Entre 1 et 5 M€ 13% Entre 5 et 15 M€ Supérieur à 15 M€ 36% Taille des entreprises en fonction de l’effectif 19% 10% 35% 21 s ice rv Se Entre 20 et 50 personnes Supérieur à 50 personnes Répartition par secteurs d’activité 46 et rn te In Inférieur à 10 personnes Entre 10 et 20 personnes s iel gic Lo 14 ch te an e Cl 13 e tri us Ind 11 8 7 g n rce tio ltin me bu su i n om str Co Di E-c 6 h ec iot B 16 s tre Au Boom du numérique Le numérique concentre 54,5% des sociétés en trois sous secteurs : les services internet, les logiciels et le e-commerce. Le secteur des services Internet concentre le tiers de nos candidats, représente 29% du chiffre d’affaires 2012 global et voit le renforcement d’activités telles que le marketing à la performance (lead, référencement), le géomarketing ou les applications mobiles. Le secteur des logiciels continue a être porteur, avec l’avènement du modèle SaaS (Software as a Service), très présent dans les sociétés émergentes. Palmarès & Témoignages ˜ 7
  • 10. International 53% 28% des entreprises réalisent déjà un chiffre d’affaires à l’international du chiffre d’affaires est dégagé à l’international en moyenne en 2012 15% du budget global alloué en moyenne à la Recherche et Développement en 2012 14% de l’effectif global est consacré à la Recherche et Développement 74% des entrepreneurs des pays du G20 qui ont innové en 2012 ont procédé à des embauches Baromètre EY 2013 de l’entrepreneuriat dans les pays du G20 8 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
  • 11. Le niveau d’exigence des contrôles menace-t-il le dispositif du Crédit d’impôt recherche (CIR) ? Philippe Grand, Associé EY, spécialiste de l’innovation Pour les dirigeants d’entreprises innovantes, le CIR est devenu, au cours des cinq dernières années, le dispositif le plus sollicité. Il concerne à ce jour près de 20 000 entreprises, dont plus de 80 % sont des PME, pour des aides dont le total atteint plus de 5 milliards d’euros par an. Le dispositif laisse à l’entrepreneur le choix des thématiques de recherche, contrairement à la plupart des autres dispositifs français et européens, qui fonctionnent par appels d’offres sur des thématiques particulières, avec de lourdes contraintes en matière de collaboration avec d’autres entreprises et laboratoires de recherche. A l’exception de quelques dirigeants moins convaincus, beaucoup plébiscitent la simplicité de la démarche administrative : « pour remplir le formulaire 2069A, il faut moins de trente minutes » souligne un responsable d’entreprise ; « si vous demandez mille euros, vous aurez mille euros, et si vous demandez un million d’euros, vous aurez un million d’euros ! », indique un autre. Cependant, chacun doit être en mesure de justifier du montant des dépenses retenues dans le périmètre des dépenses éligibles. Ce sont précisément les deux points sensibles du dispositif : quels sont les critères qui justifient l’éligibilité, et la documentation disponible relative à cette éligibilité. La lecture du Manuel de Frascati, qui sert de référence pour définir un travail de recherche, peut ne pas suffire et le guide du CIR, figurant sur le site du Ministère, constitue un complément utile. Compte tenu des enjeux financiers pour l’entreprise mais également pour l’Etat, il convient de se doter des moyens de traiter en interne et avec sérieux cette question de l’éligibilité et de la documentation. En effet, le recours massif à des consultants spécialisés qui se chargent de l’intégralité du processus a montré ses limites, et le législateur a pu d’ailleurs en pointer quelques dérives. Le niveau d’exigence des contrôles a augmenté en même temps qu’augmentait le montant global du CIR, dans une logique assez facile à comprendre. De même, la demande de remboursement d’un crédit d’impôt recherche est mieux encadrée depuis 2011, ce qui conduit assez généralement à un contrôle de routine dès lors que le montant du crédit est significatif. Aujourd’hui, l’entreprise doit assurer elle-même le pilotage du dispositif CIR : il s’agit désormais d’une bonne pratique nécessaire pour faire face favorablement à ces contrôles plus exigeants. C’est ainsi que sera assurée la pérennité d’un dispositif mis en place il y a trente ans, que l’Europe nous envie, qui permet d’attirer les investissements étrangers et de conforter une politique de soutien à l’innovation qui dépasse les clivages politiques. Palmarès & profils ˜ 9
  • 12. Des entreprises Hypercroissance : +52% de croissance du chiffre d’affaires Evolution du chiffre d’affaires total entre 2011 et 2012 +52% 327 M€ CA 2011 52% 499 M€ CA 2012 prévoient encore une croissance supérieure à 50% de leur chiffre d’affaires en 2013 alors que 65% des PME françaises déclarent une activité stable ou en baisse par rapport à 2012 Sondage CroissancePlus, Astorg et Opinionway — Mars 2013 10 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
  • 13. Des entreprises qui surperforment Emploi : +1 950 emplois nets créés en 2012 Evolution de l’effectif global +60% 5 193 3 245 Effectif global 2011 82% Effectif global 2012 des entreprises prévoient d’embaucher en 2013 dont 51% plus de 5 personnes alors que seules 21% des PME françaises prévoient d’augmenter leurs effectifs dans les 6 prochains mois Sondage CroissancePlus, Astorg et Opinionway — Mars 2013 67% des postes créés en 2012 au sein de l’UE l’ont été par des entrepreneurs Baromètre EY 2013 de l’entrepreneuriat dans les pays du G20 Palmarès & Témoignages ˜ 11
  • 14. Le lauréat de la Région Rhône-Alpes Prix de l’Entreprise d’Avenir Gautier Cassagnau, Président, Geolid Activité Chiffre d’affaires 2012 Fonds levés Effectifs 2012 ll Solutions de communication en ligne ll 3,8 M€ ll 5 M€ ll 80 pour les artisans, TPE et PME Selon vous, comment favoriser davantage la réussite des entreprises en France ? La première des mesures serait, de toute évidence, de baisser le coût du travail ! C’est uniquement de cette manière que l’on pourra créer un choc, redonner la confiance aux entrepreneurs et leur permettre d’embaucher davantage. Une fois cette mesure prise, l’autre modification nécessaire serait… de ne plus rien modifier ! En tant qu’entrepreneur, nous ne recherchons pas nécessairement des aides ou des subventions, mais plutôt de la stabilité. Les entrepreneurs sont prêts à travailler dans n’importe quelles conditions, pourvu qu’elles soient connues et stables. Ce point est essentiel pour permettre à chacun de prendre des décisions sereinement. Enfin, je pense qu’il faut être vigilant sur la fiscalité imposée aux investisseurs, et particulièrement aux business angels. Si je n’avais pas rencontré des personnes assez « déraisonnables » pour investir dans le projet de trois étudiants, 12 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir aujourd’hui Geolid n’existerait pas et nous aurions 120 chômeurs de plus. Il est crucial que ces business angels (et les fonds de capitalrisque) soient rémunérés à la hauteur du risque qu’ils prennent. Il est impératif qu’un investisseur soit plus incité à investir dans une jeune entreprise que dans une œuvre d’art ! J’encourage par ailleurs les entrepreneurs à prendre la parole dans la Cité, où leur voix n’est pas assez portée. D’autant plus que lorsqu’un entrepreneur s’exprime, il le fait généralement au nom de son entreprise et non pour défendre son propre intérêt, cette parole a donc de la valeur. Pourquoi avoir fait le choix d’entreprendre en France aujourd’hui ? Je suis français, il me paraissait donc naturel de créer mon entreprise en France, et je n’ai même pas envisagé de procéder autrement. Selon moi, les jeunes de 25 ans qui partent aujourd’hui à l’étranger créer leur entreprise prennent le problème à l’envers. Nous avons en France d’excellentes écoles, avec des étudiants de très haut niveau. Lors de la création de Geolid, nous avons été énormément accompagnés, que ce soit par des incubateurs, BPI France ou le Réseau Entreprendre. Notre responsabilité en tant qu’entrepreneur est d’être « partie prenante », d’essayer d’améliorer la situation pour faire de la France un pays encore plus propice à l’entrepreneuriat, pas de partir chercher une herbe plus verte ailleurs ! Quelle est votre ambition pour les trois prochaines années ? Nous souhaitons atteindre un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros et nous construisons actuellement l’entreprise de manière à y parvenir. Nous souhaitons également intensifier notre présence sur le marché de la publicité locale en France, qui représente un potentiel de 10 milliards d’euros. Nous avons donc encore beaucoup de chemin à parcourir !
  • 15. Les lauréats de la Région Nord-de-France Prix de l’Entreprise d’Avenir Hélène Lejeune, Présidente-directrice générale, Enaco Activité Chiffre d’affaires 2012 Fonds levés Effectifs 2012 ll Ecole de commerce à distance ll 4,2 M€ ll 446 k€ ll 60 et services de formation en ligne Selon vous, comment favoriser davantage la réussite des entreprises en France ? l’entreprise permettra d’aller chercher cette fameuse croissance que tout le monde appelle de ses vœux. Il est impératif de redonner à l’entrepreneur toute sa liberté en allégeant les règlementations qui pèsent aujourd’hui sur les entreprises. Le gouvernement a évoqué le problème, mais le « choc de simplification » n’a, aujourd’hui, toujours pas eu lieu. On ne peut pas continuer à faire de la cosmétique, en ajoutant de nouvelles règles aux règles déjà existantes, dans l’idée de les simplifier. A cela s’ajoute le poids des charges, qui sont trop importantes et compliquées pour les PME. Aujourd’hui, la complexité administrative freine le développement des entreprises. Le chef d’entreprise doit pouvoir consacrer toute son énergie à son activité. La simplification de la gestion quotidienne de Pourquoi avoir fait le choix d’entreprendre en France aujourd’hui ? Activité ll Développement de jeux vidéo en ligne Chiffre d’affaires 2012 ll 1,1 M€ Fonds levés ll N.A. Effectifs 2012 ll 12 Lorsque j’ai créé mon entreprise, je ne me suis pas posée de questions sur la localisation. Mes mots vont paraître peu encourageants mais, clairement, si les créateurs d’entreprises connaissaient la réalité quotidienne de la gestion d’une entreprise, beaucoup décideraient d’entreprendre ailleurs. Je crois que si c’était à refaire, je procéderais différemment. Je regrette de l’admettre, mais je me dis que si j’avais lancé le même business aux Etats-Unis, mon affaire serait sûrement dix fois plus importante qu’elle ne l’est aujourd’hui, et pas seulement pour des raisons de taille de marché. Créer une entreprise n’est pas difficile : le plus L’aventure « Transformice » commence en 2009 lorsque Mélanie Christin et JeanBaptiste Le Marchand, tous deux salariés chez un éditeur de jeux vidéo, décidèrent de créer un « petit jeu » juste pour s’amuser. Le concept est volontairement simple : le joueur est dans la peau d’une petite souris qui doit ramener le fromage jusqu’à son trou. Le parcours étant semé d’embûches, les joueurs doivent s’entraider afin d’atteindre leur but. Mis en ligne en 2010 sur un forum de discussion, le succès est fulgurant. Le lien passe d’un forum à un autre en France, puis à l’international, sur des forums anglophones, à tel point que les serveurs se retrouvent vite surchargés. L’ajout de nouveaux serveurs devient donc indispensable, et la SARL atelier 801 est officiellement créée en 2011. complexe est de la faire grandir en préservant ses valeurs fondatrices. Quelle est votre ambition pour les trois prochaines années? Je suis actuellement en train de lever des fonds pour asseoir notre position de leader en France. Demain, je souhaiterais mettre en place les moyens qui me permettraient d’aller à l’international. Nous avons trois axes de développement : développer notre positionnement de Business School en ligne, développer nos partenariats avec les entreprises pour former les salariés, nous déployer dans d’autres pays francophones. Nous voulons relever ce défi en préservant nos valeurs d’innovation, de qualité et de service qui nous ont permis d’accomplir ce parcours jusqu’à présent. Avec un jeu simple et un graphisme séduisant, la communauté Transformice s’est rapidement internationalisée. Le jeu a été traduit dans plus de 14 langues et rencontre un fort succès en Amérique Latine, avec le Brésil qui représente 49% des joueurs, mais aussi en Turquie avec 14% des utilisateurs. La communauté compte aujourd’hui 40 millions d’inscrits et déjà 4 millions de joueurs dans le monde. Le jeu sera prochainement traduit en arabe afin de toucher un nouveau public, dont le marché potentiel s’élève à plusieurs millions de personnes. « Les joueurs avant tout. » Mélanie Christin et Jean-Baptiste Le Marchand Palmarès & Témoignages ˜ 13
  • 16. Les investisseurs Croissance du chiffre d’affaires entre 2011 et 2012 par typologie d’entreprise Entreprises financées par du capital risque Entreprises non financées par du capital risque + 42% de croissance + 60% de croissance 52% des entreprises déclarent être en recherche de financement 7 entrepreneurs sur 10 jugent l’accès au financement difficile dans leur pays Baromètre EY 2013 de l’entrepreneuriat dans les pays du G20 313,2 M€ levés par l’ensemble du panel 14 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
  • 17. Benoist Grossmann, Managing Partner, Idinvest Selon vous, quel est l’obstacle majeur auquel les entrepreneurs doivent faire face aujourd’hui ? Dans la création d’entreprise, il est important de s’associer avec les bonnes personnes et de s’assurer que le projet est pérenne. Le financement peut parfois être un point bloquant, mais si le projet est bon et que les entrepreneurs se sont bien entourés, ce n’est généralement pas le cas. Bien que certains facteurs soient plus importants que d’autres, il n’existe pas de recette miracle du succès. Entre un bon projet et un excellent projet, la différence est souvent la chance : avoir trouvé exactement le bon moment, les bons collaborateurs, etc. La France a aussi le défaut majeur de générer beaucoup de « paperasserie » administrative, ce qui peut compliquer la tâche. Par exemple, dans la semaine qui suit le dépôt des statuts de votre entreprise au tribunal du commerce, vous recevez de nombreux documents administratifs : taxe sur la valeur ajoutée, taxe professionnelle, taxe d’apprentissage, cotisation de retraite complémentaire, etc. Vous n’avez pas encore fait 1 € de chiffre d’affaires que l’on vous demande déjà de vous acquitter de la cotisation de retraite obligatoire. Si le premier document pouvait plutôt être une simple lettre du Conseil général (« Cher entrepreneur, vous créez une société, nous vous souhaitons tout le succès que vous méritez »), cela ne changerait pas grand-chose dans les faits, mais aiderait beaucoup psychologiquement. Je dis souvent qu’en France, les entrepreneurs nagent avec un poids de 20 kg au bout des pieds, par rapport à leurs homologues américains ou européens. Il faut donc être plus fort que la moyenne pour réussir à s’en sortir. Nous ne demandons pas plus d’argent, simplement que l’on arrête de stigmatiser les entrepreneurs. C’est dommage car certaines aides, comme le Crédit d’impôt recherche, le statut Jeune entreprise innovante, ou Oséo (BPI France) fonctionnent assez bien. Dans un monde en constante mutation, les entrepreneurs et les entreprises évoluent et s’adaptent. Quelle modification majeure avez-vous observée au cours de cette dernière décennie ? Aujourd’hui, il y a énormément de « serial entrepreneurs ». Cela a toujours existé aux Etats-Unis mais ce n’était absolument pas le cas il y a 15 ans en France. Les entrepreneurs que je rencontre ont tous déjà participé, de près ou de loin, à une création d’entreprise. La plupart y ont perdu de l’argent mais ont néanmoins beaucoup appris. On apprend toujours plus de ses échecs que de ses succès ! Un patron qui a échoué saura plus facilement vous lister les raisons de son échec, qu’un patron ayant réussi ne saura vous livrer les secrets de son succès. Autre caractéristique de l’époque : le marché est très changeant. Si je prends l’exemple de Nokia, qui aurait prédit, il y a 10 ans, quand la société représentait 50 % du marché, qu’elle serait aujourd’hui au bord du dépôt de bilan ? En 2013, ce qui est vrai un jour ne l’est plus le lendemain, et il faut constamment s’adapter à ces rythmes très rapides. J’observe aussi une forte croissance du secteur du numérique, qui s’explique autant par l’émergence de nouvelles activités que par le facteur simplicité. En effet, créer une entreprise dans ce domaine exige relativement peu de capital, il n’y a pas d’équipements à acheter, contrairement à des secteurs comme l’industrie ou la santé. Dans le numérique, avec très peu d’argent, il est possible de lancer son entreprise pour en faire la preuve du concept avant même de lever des fonds. Palmarès & profils ˜ 15
  • 18. Le lauréat Born Global de la Région Ouest Activité ll Biotechnologies Chiffre d’affaires 2012 ll N.C. Fonds levés ll 10,1 M€ C’est en 2007 que Franck Zal décide de créer Hemarina, après avoir réalisé une thèse sur la respiration des vers marins entre deux marées. A partir des molécules d’hémoglobine extracellulaire de l’arénicole, l’objectif d’Hemarina est de développer un transporteur d’oxygène, pour des applications thérapeutiques (solutions de préservation d’organes, transporteur d’oxygène thérapeutique, pansement actif) et industrielles (bio-booster pour la production de protéines recombinantes), afin de proposer sur le long terme une solution permettant de pallier la pénurie des dons sanguins. Effectifs 2012 ll 16 16 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir Franck Zal Unique au monde, la technologie d’Hemarina constitue une rupture innovante majeure, notamment dans le domaine de la préservation d’organes, avec son produit Hemo2life. L’international est un axe stratégique pour Hemarina. En mars 2013, l’entreprise a d’ailleurs ouvert sa première filiale à Boston, non seulement pour développer l’entreprise en Amérique du Nord et du Sud, mais aussi pour poursuivre ses collaborations scientifiques avec des unités de recherches américaines. « Tout le monde dans le même bateau. »
  • 19. Les lauréats de la Région Sud-Ouest Prix de l’Entreprise d’Avenir Stéphane Poughon, Président, DisaSolar Activité Chiffre d’affaires Fonds levés Effectifs ll Panneaux photovoltaïques souples ll 1,3 M€ ll N.A. ll 14 Selon vous, comment favoriser davantage la réussite des entreprises en France ? Pourquoi avoir fait le choix d’entreprendre en France aujourd’hui ? Il faudrait accepter de valoriser et de rémunérer la prise de risque. Je milite pour une mesure symbolique mais essentielle : que le principe de précaution soit supprimé de la Constitution. Il est le reflet symptomatique de notre société qui se replie sur elle-même, de son conservatisme et de son immobilisme. Bien sûr, la prise de risque doit être encadrée, mais on ne peut avancer avec une précaution institutionnalisée. Je suis déjà allé à l’étranger précédemment mais aujourd’hui, dans mon domaine d’activité, j’ai envie de me battre pour redynamiser notre pays et y créer des emplois. La France dispose de nombreux atouts, c’est un pays fantastique. Dans mon secteur par exemple, le savoir-faire est au niveau de l’état de l’art mondial. Le financement de la recherche y est également avantageux. Nous avons été aidés par la région du Limousin, BPI France, le Crédit impôt recherche, et certains de nos contrats de recherche sont financés par l’Europe. Cependant, la recherche ne fait pas tout ! Etre davantage soutenu au moment de l’industrialisation serait nécessaire. Or, si jamais vous avez la chance de réussir, les plus-values de vos Il faut donner à nos jeunes talents l’envie de rester dans notre pays, d’avancer, de prendre des risques, et de bouger. Or c’est l’image contraire qui leur est renvoyée aujourd’hui par notre société. Activité ll Eclairage public solaire autonome Chiffre d’affaires 2012 ll 80 k€ Fonds levés ll 1,3 M€ Après cinq années de voyages humanitaires dans différents pays émergents, Thomas Samuel décide de fonder en 2010 Sunna, afin de répondre aux problématiques de l’électrification rurale en Inde. En effet, la mise en place d’un service d’éclairage est un facteur de développement déterminant dans les régions isolées. C’est pourquoi Sunna se lance dans le développement et la commercialisation de produits solaires pour l’éclairage public. En 2011, pour accélérer le développement de Sunna, la société s’établit aussi en France, et opère sa première levée de fonds pour se donner les moyens de réaliser les premières étapes de commercialisation d’une offre frugale « made in France ». Effectifs 2012 ll 6 investisseurs leur seront pratiquement confisquées, ils choisiront donc d’investir ailleurs car, encore une fois, la prise de risque n’est pas valorisée en France. Quelle est votre ambition pour les trois prochaines années ? Nous souhaitons devenir leader mondial dans le domaine de la fabrication de panneaux solaires photovoltaïques organiques. Nous avons identifié un marché un peu en amont de nos concurrents et adapté notre outil de production dès le départ pour être en mesure de répondre à cette demande, ce qui nous confère un avantage concurrentiel certain. Nous avons la chance d’intéresser certains grands groupes, comme EADS, Airbus ou la SNCF. Nous allons donc continuer et renforcer ces partenariats, à l’échelle européenne et mondiale. Aujourd’hui, 95% du chiffre d’affaires de Sunna est réalisé à l’international. L’entreprise a déjà séduit des clients dans cinq pays. Son axe de croissance le plus significatif est la vente export (hors Europe) notamment sur les marchés de l’Inde, où l’entreprise possède déjà une filiale, et du Maroc, où l’établissement d’une filiale est en cours. « Tout ce qui est possible à l’homme ne peut être au-dessus de tes forces. » Thomas Samuel Palmarès & Témoignages ˜ 17
  • 20. Les enseignements du Baromètre G20 Le financement : priorité première ŸŸ 7 entrepreneurs sur 10 affirment qu’il est difficile d’obtenir un financement. ŸŸ La France est classée 16e pour l’accès au financement, en-dessous de la moyenne des pays de l’UE (12e). ŸŸ Nécessité de développer les financements alternatifs. La France : une prise de conscience mais un potentiel encore sous-exploité ŸŸ Il est plus simple de créer une entreprise en France qu’ailleurs (coût, délais et démarches administratives). ŸŸ En France, la fiscalité sur le travail (en pourcentage des profits) est deux fois supérieure à celle de la moyenne des pays du G20. ŸŸ La France classée 15e sur les aspects réglementation et fiscalité. Favoriser le dialogue entre entrepreneurs, gouvernements et grands groupes pour redynamiser la croissance 51% des entrepreneurs français estiment que leur écosystème pourrait s’améliorer s’ils étaient directement impliqués ou consultés pour l’élaboration des réglementations les concernant. Retrouvez notre rapport complet : http://www.ey.com/FR/fr/ENTREPRENEURS 18 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
  • 21. Les lauréats de la Région Méditerranée Prix de l’Entreprise d’Avenir Sébastien Bardon, Président-directeur général, Capsum Activité Chiffre d’affaires 2012 Fonds levés Effectifs 2012 ll Encapsulation et création de matériaux ll 2 M€ innovants pour la cosmétique ll 1,5 M€ Selon vous, comment favoriser davantage la réussite des entreprises en France ? Pourquoi avoir fait le choix d’entreprendre en France aujourd’hui ? Je remarque que l’aide publique en France est très « technocentriste », de même que les mentalités, alors que ce n’est pas du tout le cas aux Etats-Unis par exemple. A mon sens, il faudrait rééquilibrer l’aide publique pour qu’elle soutienne autant les démarches de développement commercial et marketing que celles de développement technologique. Je suis conscient qu’en disant cela, je me tire une balle dans le pied car Capsum fait partie de ces entreprises à forte technologie. Cependant, cela me semble nécessaire car de nombreuses PME et PMI françaises en souffrent, même certaines entreprises innovantes qui du fait de cette situation misent tout sur la technologie au détriment du commercial. Lorsque nous avons décidé de créer Capsum, j’habitais Boston et ma famille se trouvait à Oslo, autant dire que je n’avais pas vraiment d’obligation à m’implanter en France... De nombreux pays auraient pu convenir mais, in fine, nous avons choisi de nous lancer dans l’Hexagone pour deux raisons majeures. La première est le remarquable écosystème autour de la cosmétique. Notre pays regorge de compétences et de réseaux d’excellence dans ce secteur. L’aide publique a été pour nous le second facteur déterminant. Nous avons, dans l’ordre, pu bénéficier du Crédit d’impôt recherche, d’aides de BPI France et obtenu le statut de Jeune entreprise innovante. Etant à l’époque en plein début de crise, ces subventions sur la partie Recherche & Développement nous ont énormément aidés et ont grandement contribué à notre développement. Activité ll Editeur et intégrateur de solutions de télécommunications Chiffre d’affaires 2012 ll 2,9 M€ Fonds levés ll N.A. Ingénieur passionné, Philippe Bessaguet a créé iQsim en 2009. Cette société innovante conçoit et commercialise des routeurs de communication mobiles autour d’une technologie matérielle et logicielle originale aux fonctionnalités avancées, dont l’objectif est de créer des cartes SIM fictives. Le marché sur lequel se positionne l’entreprise est principalement international, dans les pays émergents, où la téléphonie mobile domine la téléphonie fixe. Cette technologie innovante s’adresse à la fois aux plateformes téléphoniques françaises qui réalisent des appels depuis la France vers l’étranger, mais aussi aux plateformes téléphoniques dans les pays cibles. Elle va permettre aux entreprises Effectifs 2012 ll 36 Philippe Bessaguet ll 21 Quelle est votre ambition pour les trois prochaines années ? Aujourd’hui, nous avons réussi à développer une offre attractive sur le marché. A présent, nous allons nous concentrer sur notre développement à l’international et notre industrialisation. Capsum réalise déjà 95 % de son chiffre d’affaires à l’export mais il y a des zones du monde que nous ne couvrons pas encore, comme l’Amérique Latine ou l’Asie, où nous sommes présents uniquement en Corée. Il s’agira aussi de délocaliser certaines parties de l’activité, pour être davantage à proximité de nos clients lorsque cela est nécessaire. En élargissant notre empreinte géographique, nous atteindrons une croissance annuelle entre 50 % et 100 %. Les autres segments de la cosmétique, essentiellement le parfum et le maquillage, nous intéressent aussi de plus en plus. de réduire les coûts liés à l’utilisation massive des communications mobiles internationales. L’une des caractéristiques principales d’iQsim, réside dans sa capacité d’innovation et son positionnement sur un marché en pleine croissance. Sa maîtrise technologique lui permet de commercialiser des produits qui suivent au mieux les évolutions. En 2012, iQsim réalise 85% de son chiffre d’affaires à l’international, et possède des bureaux notamment à Mexico et Miami. « Coming together is a beginning, staying together is progress and working together is success. » — Henri Ford Palmarès & Témoignages ˜ 19
  • 22. Notre palmarès Les lauréats du Prix de l’Entreprise d’Avenir 2013 Société Dirigeants National & Ouest Lengow Mickaël Froger & Jérémie Peiro Ile-de-France La Fourchette Patrick Dalsace & Bertand Jelensperger Est Alsachim Jean-François Hoeffler Rhône-Alpes Geolid Gautier Cassagnau Méditerrannée Capsum Sébastien Bardon Sud-Ouest DisaSolar Stéphane Poughon Nord Enaco Hélène Lejeune Top 10 en termes de chiffre d’affaires Dpt Raison sociale Chiffre d’affaires 2012 (en M€) 75 Planetveo 33,2 75 Makazi Group 25,6 75 3Mundi 20,1 31 Easyteam 18,1 59 Cellumat 17 78 Alter Groupe 14 69 D2L RH 14 75 Lynx RH 13,4 62 D3T Distribution 12,9 86 Technique Solaire 12,4 Top 10 en termes de fonds levés Dpt Raison sociale Fonds levés (en M€) 69 Adocia 55 75 Makazi Group 17 75 La Fourchette 13,1 33 Exosun 12,5 29 Hemarina 10,1 75 Le Kiosk 33 Laboratoires nutrition et cardiométabolisme 8,4 8 94 Recommerce Solutions 7,9 74 Aztec 7,4 75 Ividence 6,9 20 ˜ Panorama des Entreprises d’Avenir
  • 23. Le lauréat de la Région Est Prix de l’Entreprise d’Avenir Jean-François Hoeffler, Président, Alsachim Activité Chiffre d’affaires 2012 Fonds levés Effectifs 2012 ll Recherche & Développement ll 1,3 M€ ll 640 k€ ll 14 de nouveaux produits et services de diagnostic clinique pour le dosage de médicaments Selon vous, comment favoriser davantage la réussite des entreprises en France ? Les obstacles en matière de financement restent, pour moi, le point crucial sur lequel il faudrait progresser. A la création d’une entreprise et en phase de démarrage, le système est performant et permet assez facilement d’obtenir de petits montants, grâce notamment aux incubateurs et aux aides à l’innovation, comme Oséo (BPI France). Cependant, pour se développer et devenir compétitif au niveau international, c’est une tout autre histoire ! Or il est indispensable de trouver de vrais fonds propres, particulièrement dans une entreprise à forte technologie comme la nôtre. Hélas, bien trop souvent, les conditions d’obtention de ces fonds restent difficiles, d’autant plus lorsque le dirigeant souhaite, comme moi, rester majoritaire. Sur un autre plan, je pense également qu’une majorité de Français rencontre des difficultés vis-à-vis de l’international. Je ne dis pas qu’il y a un problème à proprement parler avec l’internationalisation — dans notre cas, la Chambre de Commerce et d’Industrie nous a beaucoup aidés — mais il subsiste un frein culturel français à l’égard de l’international. La barrière de la langue ainsi que la peur du risque y sont pour beaucoup, alors qu’il suffit simplement d’oser et de se lancer. A titre personnel, j’ai finalement transformé ce petit complexe en atout. J’expliquais à mes contacts que mon anglais n’était pas parfait et ils me répondaient qu’ils seraient ravis que je me perfectionne avec eux ! Pourquoi avoir fait le choix d’entreprendre en France aujourd’hui ? Parce que je suis très attaché à ma région, comme tout bon Alsacien qui se respecte ! J’aime mon pays et j’ai envie d’y apporter ma contribution. Ce qui nous a intéressés, c’est, à l’inverse, d’exporter nos atouts français à l’étranger. Par exemple, la culture française du service est excellente et est particulièrement reconnue hors de nos frontières, il ne faut pas hésiter à l’exporter. Les Français sont capables de réaliser beaucoup de choses et ne sont pas plus mauvais que les autres, au contraire ! Quelle est votre ambition pour les trois prochaines années ? Notre développement à moyen et long termes passera par l’international. Aujourd’hui, Alsachim réalise 80 % de ses ventes à l’export et est en train de se positionner en leader européen. Demain, notre objectif premier est de conquérir les Etats-Unis. Nous allons nous développer davantage sur ce marché pour y devenir incontournable. Le Japon nous intéresse également beaucoup, mais la culture japonaise nous oblige à y aborder le marché différemment, par partenariats. En France, notre vision est également très claire : contribuer au développement de l’hôpital grâce à nos futurs outils, actuellement en développement. Nous essayons de mettre en œuvre ici les bonnes pratiques que nous avons pu observer à l’étranger. Palmarès & Témoignages ˜ 21
  • 24. Classement par ordre alphabétique. Raison sociale Dirigeant 3Mundi Staelen Jordy 75 Paris Tourisme 20180 A2A Quenardel Pascal 51 Bezannes Industrie 5767 www.a2a-ascenseurs.fr Abrico Rico François 31 Montrabé Cleantech 1378 www.abrico-toulouse.com Actency Gros Mathieu 67 Strasbourg Services internet 1895 www.actency.fr/ Acuitis France Abittan Daniel 92 Paris-La Défense Distribution 8785 www.acuitis.com/fr Ad Valem Technologies Kapustin Marc 93 Seine-Saint-Denis Services internet 3312 www.advalem.com Adocia Soula Gérard 69 Lyon Biotech 3995 www.adocia.com Airtag Leroyer Jérémie 92 Chatillon Logiciels 4089 www.airtag.com Alsachim Hoeffler Jean-François 67 Illkirch Biotech 1316 www.alsachim.com Alter Groupe Lacour Maxime 78 Versailles Consulting Antvoice Groupe Peltier Alban 75 Paris Logiciels 1020 www.antvoice.com Ariad Next Despagne Guillaume 35 Rennes Logiciels 3062 www.ariadnext.com Asolution Namia Yannick 69 Lyon Services internet 1063 www.asolution.fr Ast International Equipment Sarazin Thierry 59 Ennevelin Industrie 1337 www.ast-international.com Atelier 801 Christin Mélanie 59 Lille Services internet 1131 www.transformice.com Avencall Gonon Jean-Marc 69 Limonest Logiciels 4600 www.avencall.com Avob Duchesne Pierre 92 Boulogne-Billancourt Logiciels 988 www.avob.fr Aztec Jean Xavier 74 Chavanod Industrie 1360 www.aztec.fr Azwatt Lartigue Jean-Philippe 87 Saint-Sornin-Leulac Industrie 1800 www.azwatt.com Bagllerina Natkin Christine 75 Paris Distribution 1303 www.bagllerina.com/fr Biloba Environnement Rousset Lionel 69 Vénissieux Cleantech 4157 www.biloba-environnement.fr Biolux Medical Nicoulet Stéphan 34 Montpellier Biotech 1213 www.bioluxmedical.com/fr Bistri Budkiewicz Arnaud 75 Paris Services internet Capsum Bardon Sébastien 13 Marseille Industrie 2002 www.capsum.eu Cap-Visio Chevalier Geoffroy 44 Nantes Services internet 6867 www.cap-visio.com Carbox Chatelier Benoit 92 Boulogne-Billancourt Service à la personne 1767 www.carboxservices.com Carré de bœuf Pied Christophe 75 Paris Ecommerce 1510 www.carredeboeuf.com Cavissima Goddet Thierry 69 Saint-Didier-au-Mont-d’Or Ecommerce 1172 www.cavissima.com Cedexis Coulon Julien 94 Gentilly Logiciels 2000 www.cedexis.com Ceista International Huber Régis 67 Rosheim Distribution 1667 www.ceista.fr Celencia Chadourne Sébastien 44 Saint-Herblain Consulting 2322 www.celencia.fr Cellumat De Cock Dominique 59 Saint-Saulve Bâtiment 17026 www.cellumat.fr Conexance MD Farge Didier 59 Lille Services internet 3814 www.conexancemd.com Creads Pelloux Ronan 75 Paris Services internet 1000 www.creads.org Cycloville Duthoit Antoine 59 Lille Service à la personne 1217 www.cycloville.com D2L RH Legoff Emilie 69 Saint-Priest RH 14000 www.d2lrh.fr D3T Distribution Thumerelle Thomas 62 Carvin Ecommerce 12999 www.motoblouz.com Disasolar Poughon Stéphane 87 Limoges Cleantech 1339 www.disasolar.fr Dsd Image Granet Eric 24 Lamonzie-St-Martin Industrie 2300 www.dsdimage.com Easyteam Renaud Olivier 31 Toulouse Logiciels 18121 Ecoat Choulet Olivier 06 Grasse Cleantech 1181 www.ecoat.fr Ekiajobs Legardeur Chantal 44 Rezé Service 1057 www.jobekia.com Enaco Lejeune Hélène 59 La Madeleine Services internet 4002 www.enaco.fr Endodiag Real Cécile 91 Evry Biotech N.C www.endodiag.com Ennesys Tauzinat Pierre 91 Orsay Cleantech N.C www.ennesys.com Enovance Ferreira Raphaël 75 Paris Logiciels Ethera Bigay Yves 38 Grenoble Cleantech Ethnopub Turcat Thomas 92 Boulogne-Billancourt Services internet ■■ Lauréats du Prix de l’Entreprise d’Avenir Dpt Ville Secteur Chiffre d’affaires 2012 (en k€) Site web ■■ Lauréats du Prix Born Global Par souci de lisibilité du tableau ci-dessus, un seul nom de dirigeant a été indiqué par entreprise. 22 ˜ Entreprises d’Avenir 14010 N.C 3465 177 1308 www.3mundi.com/fr www.alter-groupe.com/home www.bistri.com www.easyteam.fr www.enovance.com www.ethera-labs.com www.ethnopub.com
  • 25. Classement par ordre alphabétique. Dpt Ville Secteur Chiffre d’affaires 2012 (en k€) Site web Raison sociale Dirigeant Evaneos De La Bonnardiere Eric 75 Paris Tourisme Evioo Wargnier Philippe 38 Grenoble Ecommerce Exosun Conchy Frédéric 33 Martillac Cleantech 4775 www.exosun.net Faguo Rohr Nicolas 75 Paris Distribution 1846 www.faguo-shoes.com Feedbooks Roussel Loic 75 Paris Services internet 513 www.feedbooks.com Feelback Blommaert Simon 59 Marcq-En-Barœul Services internet 989 www.waybox.fr Fifty-Five Carduner Mats 75 Paris Services internet 3967 www.fifty-five.com First Group Raymond Vincent 75 Paris Consulting 1088 www.firstgroup.fr Follow The Sun Piettre Olivier 59 Lille Logiciels Full Performance Ricard Olivier 75 Paris Services internet 2547 www.full-performance.com Genymobile Zettor Angélique 75 Paris Consulting 2035 www.genymobile.com Geolid Cassagnau Gautier 69 Lyon Services internet 3806 www.geolid.com Groupe Synox Mouton Emmanuel 31 Balma Services internet 4114 www.synox.fr H2Air Roy Mahfouz 80 Amiens Cleantech 4975 www.h2air.fr Hemarina Zal Franck 29 Morlaix Biotech Hl Trad Le Poole Eric 75 Paris Consulting 5260 www.hltrad.com Hoboken Roux De Bézieux Alexis 75 Paris Ecommerce 1374 www.causses.org Hotel Resto Visio Milward Valérie 75 Paris Services internet 560 www.restovisio.com Huso Caviar D’Excellence Deverlanges Laurent 19 Neuvic Cleantech 150 www.caviar-huso.com Iadvize Hervouët Julien 44 Nantes Logiciels Ideol Dupin De La Guerivière Paul 13 La Ciotat Cleantech Immopret Maurel Ulrich 59 Lille Services internet In2Bones Fourcault Eric 69 Ecully Santé Ineko Brunet Franck 59 Tourcoing Industrie 1032 www.ineko-bardage.fr Innetech Leguy Eric 29 Saint-­Renan Industrie 2845 www.innetech.eu Innobiz Thuret Pierre-Emmanuel 34 Jacou Industrie 2229 www.innobiz.fr Inop’s Levy Laurent 75 Paris Consulting 4095 www.inops.fr Interdrinks Lemarchand Julien 59 Lille Distribution 2100 www.saveur-biere.com Iperlink Davy Nicolas 69 Dardilly Logiciels 3611 www.iperlink.fr Iqsim Bessaguet Philippe 06 Biot Logiciels 2915 www.iqsim.com Isteep Jeanjean Fabien 13 Marseille Industrie 1317 www.isteep.fr Ividence Didier Eric 75 Paris Services internet 1396 www.ividence.fr Kreactive Kuntz Anthony 69 Lyon Services internet 3400 www.kreactive.com La Chose Tong Cuong Eric 75 Paris Services internet 9243 www.lachose.fr La Ruche Qui Dit Oui Cheron Guilhem 75 Paris Distribution 700 www.laruchequiditoui.fr Laboratoires Nutrition et Cardiometabolisme Treillou Jean-Luc 33 Bordeaux Santé 133 www.l-n-c.fr La Fourchette Dalsace Patrick 75 Paris Services internet 12000 Le Kiosk Assuied Ari 75 Paris Services internet 3870 www.lekiosk.com Lengow Froger Mickaël 44 Nantes Services internet 2462 www.lengow.fr Lynx Rh Pham Alexandre 75 Paris RH Mailjet Tartarin Julien 75 Paris Makazi Group Darracq Stéphane 75 Mapi Ressources et Management Allary Pierre Marketshot 1079 www.evaneos.fr 672 www.evioo.com N.C N.C 1259 N.C www.fts-services.com www.hemarina.com www.iadvize.com www.ideol-offshore.com/en 6554 www.immopret.net 216 www.in2bones.com www.lafourchette.com 13465 www.lynx-rh.com Services internet 900 www.mailjet.com Paris Services internet 25610 www.makazi.com 13 Marseille Services aux collectivités 9435 www.multirestauration.com Cholet Eric 75 Paris Services internet 1889 www.marketshot.fr Melty Malsch Alexandre 94 Kremlin-Bicêtre Services internet 2300 www.melty.fr Mesure-Systeme 3D Rosenbaum Marc 35 Bruz Industrie 1229 www.ms3d.eu Mirakl Corrot Philippe 75 Paris Services internet ■■ Lauréats du Prix de l’Entreprise d’Avenir ■■ Lauréats du Prix Born Global N.C www.mirakl.com ■■ Lauréat du Prix de l’Innovation Par souci de lisibilité du tableau ci-dessus, un seul nom de dirigeant a été indiqué par entreprise. Palmarès & profils ˜ 23
  • 26. Classement par ordre alphabétique. Dpt Ville Secteur Chiffre d’affaires 2012 (en k€) Site web Raison sociale Dirigeant Mister Bell Lourenço Philippe 75 Paris Services internet 1500 www.misterbell.com Mobiles Republic Raymond Gilles 33 Bordeaux Services internet 1078 www.mobilesrepublic.com Monbento Creuzieux Emilie 63 Clermont-Ferrand Distribution 1034 www.monbento.com Neolux Labidurie Ludovic 41 La Chapelle Vendômoise Cleantech 2901 www.neolux.fr Novapost Benhamou Jonathan 75 Paris Services internet 2430 www.novapost.fr Ntico Technology Delos Stéphane 59 Villeneuve-D’Ascq Consulting 2361 www.ntico-technology.com Parfums Francis Kurdjian Kurkdjian Francis 75 Paris Distribution 3085 www.franciskurkdjian.com Petite Frimousse Auboyer Yves 88 Chavelot Ecommerce 3135 www.jouets-bebe.com Place Des Leads Ruimy Ralph 75 Paris Services internet 3786 www.placedesleads.com Planetveo De Becdelièvre Geoffroy 75 Paris Tourisme Playrapid Rubio Damien 13 Tarascon Ecommerce 1800 Private Sport Shop Bertel Guillaume 34 Juvignac Ecommerce 11359 Pubeco Sarels Romain 59 Orchies Services internet 1606 Qapa Delestre Stéphanie 75 Paris Services internet N.C Recommerce Solutions Roinat Pierre Etienne 94 Gentilly Ecommerce Regards Beucher Matthieu 35 Rennes Logiciels 1634 Restoflash Rodriguez Emmanuel 75 Paris Logiciels N.C www.restoflash.fr RH Performances Van Rijn Hervé 59 Marcq-En-Barœul RH 953 www.rhperformances.fr Runiso Baert Sébastien 59 Roubaix Services internet Sabella Daviaud Jean-François 29 Quimper Cleantech Sauce & Créations Dessaint Daniel 59 Raillencourt-Sainte-Olle Alimentation 3519 www.sauces-creations.fr Sekurist Risterrucci Nicolas 13 Marseille Ecommerce 1269 www.hexacoffre.com Sell Rambaud Bruno 78 Croissy-Sur-Seine Services internet 1102 www.sell-marketing.com Silicon Salad Ferlin Olivier 59 Lille Services internet 1202 www.siliconsalad.com Simple It Nebra Mathieu 75 Paris Services internet 1334 www.simple-it.fr So Jeans Mejean Sébastien 75 Paris Ecommerce 2085 www.sojeans.fr Soben Talon Benjamin 30 St-Martin-De-Valgalgues Industrie Speaking-Agency Gentil Antoine 75 Paris Service à la personne Sunna Design Thomas Samuel 33 Blanquefort Cleantech Surikate Minvielle Jules 92 Clichy Services internet 4123 www.surikate.com Tag Technologies Prunet Jean-Marc 31 Labège Industrie 5618 www.tag-technologies.com Technique Solaire Themine Lionel 86 Poitiers Cleantech 12438 www.techniquesolaire.com The Cosmo Company Boix Eric 69 Lyon Services internet 1237 www.thecosmocompany.com The Other Store Sobel David 75 Paris Services internet 7200 www.the-other-store.com Tigerlily Chereau Matthieu 75 Paris Services internet 828 www.tigerlilyapps.com V3D Vial-Grelier Philippe 69 Lyon Logiciels 600 www.v3d.fr Vect-Horus Tokay Alexandre 13 Marseille Biotech 259 www.vect-horus.com Vekia Manuel Davy 59 Lille Logiciels 1092 www.vekia.fr VEV Helfenberger Nicolas 59 Roubaix Services internet 1040 www.vev.fr Viavoo Desforges Thierry 92 Boulogne-Billancourt Logiciels 596 www.viavoo.com Visioglobe Bernard Eric 38 Villard-Bonnot Logiciels 523 www.visioglobe.com Weezevent Deballon Pierre-Henri 21 Dijon Logiciels 10797 www.weezevent.com Wics Naval Droff Vincent 29 Brest Services aux entreprises 1036 www.wics.eu Woonoz Hostachy Pascal 69 Lyon Logiciels 1190 www.woonoz.com Wooxo D’Urso Luc 13 La Ciotat Logiciels 2940 www.wooxo.fr Ykone Billon Olivier 75 Paris Services internet 1764 www.ykone.com Youscribe Pirlot De Corbion Juan 75 Paris Services internet N.C ■■ Lauréats du Prix Born Global Par souci de lisibilité du tableau ci-dessus, un seul nom de dirigeant a été indiqué par entreprise. 24 ˜ Entreprises d’Avenir 33276 11316 3804 242 901 1500 80 www.planetveo.com www.burn-controllers.fr www.privatesportshop.com www.pubeco.fr www.qapa.fr www.recommerce.com www.groupe-regards.com www.runiso.com www.sabella.fr www.soben.fr www.speaking-agency.com www.sunna-design.fr www.youscribe.com
  • 27. Entreprises de croissance Vos enjeux ŸŸ Réaliser votre premier business plan ŸŸ Lever des fonds ŸŸ Créer sa société ŸŸ Gérer la croissance ŸŸ S’introduire en bourse Tels sont les défis d’une entreprise innovante. EY vous accompagne pour relever ces défis. EY à vos côtés Une parfaite connaissance de l’écosystème de l’innovation et du financement… ŸŸ Plus de 20 ans d’expérience ŸŸ Une veille technologique constante et des spécialistes de votre secteur : Software, Multimédia, E-business, Télécom, Electronique, Biotechnologies, Matériel médical, Cleantech, etc. … adaptée à vos besoins qui évoluent ŸŸ Une gamme complète de services dédiés aux entrepreneurs ŸŸ Des équipes pluridisciplinaires (Audit, Conseil, Juridique et Fiscal et accompagnement des Transactions) possédant une forte culture entrepreneuriale ŸŸ Une présence forte auprès des sociétés cotées (Alternext, AIM) ŸŸ Un accès au réseau international d’EY Nos réponses Pour chacune des étapes clés de votre développement, EY vous propose un accompagnement sur mesure : Croissance Préparer Construire Structurer Développer Sortir Etape 0 Etape 1 Etape 2 Etape 3 Etape 4 ŸŸ Valider la faisabilité ŸŸ Concrétiser ŸŸ Valider votre ŸŸ Gérer vos croissances ŸŸ Céder votre de votre projet ŸŸ Elaborer votre stratégie votre projet information financière externes et votre développement à l’international ŸŸ Lever des capitaux entreprise et gérer votre patrimoine (IPO…)
  • 28. Contacts Franck Sebag Associé + 331 46 93 73 04 franck.sebag@fr.ey.com Natacha Vanryb Marketing +331 46 93 86 97 natacha.vanryb@fr.ey.com En partenariat avec : Et le soutien de : Avec le soutien media de :