SlideShare une entreprise Scribd logo
CONSTAS – Magazine Article

Industry Publication of the ACRGTQ - « Association des Constructeurs
Routiers et Grands Travaux du Québec » (Large Public Works and
Constructors' Association of Quebec)

Published in the April 2009 Issue

By: Georges Arbache
Associate Vice-President
Bridgepoint Group Ltd.

With constant reminders that our economy is in a recession, both US and Canadian
governments are stepping up investments in what is broadly defined as
infrastructure. Political leaders are embarking on a tough road ensuring that these
investments, along with other stimulus measures, will help stabilize the economy by
creating jobs and encouraging spending. But why infrastructure? Most will agree that
the sheer scope and scale of investment backlogs in all types of infrastructure will
continue to increase at an exponential rate if it is not addressed. The dollar figures
are well known: while we peg our current backlog in Canada at $50 billion, it is
expected to grow to $300 billion by 2025. Infrastructure spending will not only help
our economy, but more importantly reduce our crippled existing assets after years of
neglect caused in part by the downloading of fiscal responsibilities to municipalities.

Typical infrastructure projects are sourced in two ways: in a government managed
traditional procurement or in a P3 (public private partnership). Traditional
procurements can be well suited for certain projects. Government spending, often
debt financed, generates trickle down effects in the economy based on the “multiplier
effect”, of approximately 5x. With governments running massive budget deficits, and
lessons learned from previous recessionary cycles, increasing government debt
levels has become a much less attractive option, even if it means promoting job
creation: higher debt loads mean higher interest payments and less cash to reinvest
in future programs and projects. Public private partnerships however can provide to
governments the same downstream economic benefits as it would have created
through traditional procurements, however projects can be delivered at significantly
lower risk to taxpayers by transferring them to a private consortium. The very nature
and structure of P3’s effectively transfers to the private consortium the responsibilities
to design, build, finance, operate and maintain a piece of infrastructure, while
benefiting from government guarantees on revenues to reward it for taking these
risks. In times of economic downturns with significant market volatility, any
investment vehicle that provides stable cash flows and government backed revenue
guarantees is evidently a very attractive proposition.

Unbeknownst to most Quebecers, the Province along with its Canadian counterparts
has been pioneers in developing the P3 market in North America. Used widely in
Europe for decades, the P3 model is increasingly becoming a popular tool used by all
levels of governments to procure not only major pieces of infrastructure but also
smaller projects at the municipal level in our communities. With an established and
dedicated P3 procurement agency, Quebec PPP, other provinces are following suit:
Partnerships BC, Alberta Infrastructure, Infrastructure Ontario, Canada PPP
(federally) and Nova Scotia are all looking to P3s as a procurement alternative.

What’s been attractive about the Quebec market is the rapidity at which major
projects have been pushed to market and awarded. What’s been most attractive,
from the eyes of an international concessionaire, is the diversity of the projects. While
Ontario focused initially on hospitals, Quebec introduced a good mix of projects: a
concert hall, two hospitals, two highways with another on the way to name a few. To
draw in the best players, an attractive pipeline of opportunities must exist, which is
evidently what Quebec PPP has understood.

Although most attention tends to be focused on large projects, it is important to note
that municipalities play a critical role in delivering quality infrastructure. Years of
downloading fiscal responsibilities to them has created an urgent need for
reinvestment in municipalities. With grants and funding now being made available,
municipalities must look at innovative ways to invest those dollars. Why spend 100%
of a federal grant on a project and manage all the risks, when one can instead spend
5-10% and procure the project in a P3 format, leaving the balance for other projects?
The challenge is that municipalities need to better understand how this new and at
times confusing procurement process can work for them. Specially, projects such as
arenas, sports and athletic centers, convention centers, schools, should all first be
screened for P3s. Partnering with a third party qualified advisor is certainly the best
way to making taxpayer money work for everyone. This is also an opportunity for
smaller local constructors left out of major P3 procurements to get their share of the
market. Smaller municipal projects, while leaving out major players provides a unique
opportunity for local players to gain expertise in this new market in addition to
creating local jobs.

While traditional procurements won’t be disappearing anytime soon, the pace at
which the P3 option is used as a tool by all levels of governments to deliver more with
lower risks to taxpayers is set to increase rapidly. It is expected that projects that are
most innovative will be procured under a P3 structure as the very nature of the
procurement provides an incentive for private sector proponents to propose
structures that are unique vis a vis those of their competitors.
Financement                                    domaine des PPP, il faut creer un «pipeline» diversifie
                                                                 d'opportunites, ce que 1'Agence PPP Quebec a bien compris.
                                                                 Malgre 1'attention portee aux grands projets, il est important
                                                                 de le noter, les municipalites jouent un role critique dans la
                           Par Georges Arbache'
                                                                 desserte d'infrastructures de qualite. Apres des annees de
                                                                 transfert, sans soutien financier, des responsabilites fiscales
                                                                 vers les municipalites, un besoin de reinvestissement urgent a
Les PPP, c'est aussi                                             etc cree. Avec I'arrivee de nouvelles contributions gouverne-
pour les municipalites                                           mentales aux municipalites, celles-ci se doivent d'explorer
                                                                 d'autres moyens innovateurs pour investir leurs capitaux.
                                                                 Pourquoi depenser 100% d'une subvention gouvernementale
                                                                 pour un projet et gerer tous ses risques lorsqu'il est possible
          ace a une economie en recession, les gouver-           de n'en depenser que 5 a 10% et de le faire en formule PPP?


F         nements augmentent les investissements en infra-       Le seul defi, ici, revient au fait que les municipalites doivent
          structures. Nos leaders politiques nous assurent       s'eduquer sur le fonctionnement de cette nouvelle formule.
          que ces investissements ainsi que leurs politiques     La construction d'arenas et de complexes sportifs, de centres
fiscales pourront stabiliser 1'economie, tout en cream de        communautaires et d'ecoles serait susceptible de faire de
nouveaux emplois. Mais pourquoi investir en infrastruc-          bons projets en PPR Former un partenariat avec un conseiller
ture? La majorite des experts reconnaissent que la taille et     strategique en PPP est une facon certaine de s'assurer que le
I'etendue du « backlogs » d'investissement augmentera a un       rendement de 1'argent des contribuables est maximise.
rythme exponentiel si des mesures concretes ne sont pas          II est certain que les approvisionnements en formule tradi-
prises: au Canada, de 50 milliards $ aujourd'hui a plus de       tionnelle ne disparaitront pas du jour au lendemain, mais il
300 milliards! d'ici 2025. Investir en infrastructure pourra     est clair que Foption PPP continuera a etre de plus en plus
non seulement aider notre economie mais surtout reduire          utilisee par tous les gouvernements pour s'approvisionner en
1'age moyen de nos effectifs actuels, en mauvais etat et         projets tout en transferant une partie des risques a un consor-
affaiblis par des annees de negligences dues a un mauvais        tium prive. Les projets innovateurs seront certainement
transfert des responsabilites fiscales aux municipalites.
                                                                 congus sous formule PPP et il est grand temps que les muni-
Les projets d'infrastructure sont generalement realises          cipalites deviennent, elles aussi, leaders dans ce domaine. •
grace a deux formules: formule traditionnelle geree par le
gouvernement ou formule PPP (partenariat public prive).          'Georges Arbache est vice-president assocle
                                                                  au Groupe Bridgepoint Itee.
La formule traditionnelle fonctionne bien pour certains
projets. Les depenses gouvernementales, souvent finan-
cees avec 1'aide d'obligations, generent des retombees
economiques, grace a 1'effet multiplicateur, d'environs cinq
fois. Avec des budgets gouvernementaux en deficits
majeurs et a la suite des cycles de recessions dont nous
avons tire des lecpns de prudence, augmenter le niveau
d'endettement est devenu une option moins attrayante.
                                                                              Aecon est Tun des 10 meilleurs employeurs
Les PPP peuvent aider les gouvernements a generer les
                                                                                     au Canada pour I'annee 2009,
memes benefices economiques qu'en formule tradition-
                                                                                      selon une etude realisee par
nelle tout en livrant un projet avec un taux de risque reduit
                                                                                  Hewitt Associates et publiee dans le
en les transferant a un consortium prive. La structure
                                                                           Report on Business Magazine du Globe and Mail.
meme des PPP fait en sorte que la conception, la realisa-
                                                                        II s'agit de la deuxieme annee consecutive qu'Aecon
tion, le financement et 1'exploitation de ['infrastructure
                                                                            figure sur la liste des 50 meilleurs employeurs.
sont assures par un promoteur prive, tout en lui offrant une
garantie de revenus en echange des risques encourus. En
                                                                                                                    s
temps de recession et avec un marche boursier volatil, un             AECON NOMMEE L'UN DES     EMPtOYEURSDE




                                                                                                           X
                                                                                             <^
                                                                                              > CHODC
vehicule d'investissement qui produit une rentree d'argent           10 MEILLEURS EMPLOYEURS
stable est une proposition attirante pour les investisseurs.                                    AU C A N A D A
                                                                             AU CANADA              2OO9

Fait meconnu des Quebecois, le Gouvernement quebecois                                            1
                                                                     «L'ascension fulgurante d Aecon dans le top 10 de la liste
ainsi que ses homologues canadiens sont de vrais pionniers
                                                                   des 50 meilleurs employeurs au Canada pour 2009 demontre
en Amerique du Nord en ce qui a trait aux PPR Cette formule
                                                                   clairement que I'entreprise offre un environnement de travail
devient de plus en plus populaire comme outil a tous les
                                                                    et des programmes de ressources humaines qui, en plus de
niveaux gouvernementaux pour 1'approvisionnement en
                                                                         repondre a leurs besoins, stimulent les employesquot;,
«mega» infrastructures mais aussi pour de plus petits projets
                                                                      a affirme Neil Crawford, chef du Sondage des meilleurs
a 1'echelle municipale. Avec une agence dediee aux PPR PPP                    employeurs au Canada, mene par Hewitt.
Quebec et ses homologues ailleurs au pays menent le jeu. Le
                                                                         Batissons ce qui compte
Quebec jouit d'une bonne reputation: la rapidite avec
laquelle ces projets d'envergure ont etc lances en appels
                                                                    Joign ez-vous a notre equipe !
d'offres et construits est impressionnante. Ce qui a etc d'au-
tant plus interessant, dans la perspective du promoteur, c'est            Tel.: 514 352-0100 www.aecon.com
la diversite des projets. Pour attirer des leaders dans le                              Licence RBQ: 8357-1695-57
ACRGTQ / numero 7 / avril 2009
                                                                                      Dans le cadre de 1'ECI, 1'avantage marquant s'avere la juxta-
                       Affaires                                                       position des activites d'ingenierie et de construction. En
                                                                                      travaillant sur une meme maquette virtuelle, le construc-
                       d'informatique                                                 teur peut intervenir plus tot dans le processus et demon-
                                                                                      trer a 1'ingenieur les impacts qu'aura sa conception lors de
                               - Par Francois Laganierequot;                              la realisation. En outre, il existe des outils qui integrent les
                                                                                      informations des logiciels de gestion de projets permettant
La modelisation en 3D                                                                 de simuler la construction dans le temps (concept 4D).
                                                                                      Dans le cadre des PPP, la modelisation d'ouvrages civils en
Pour ameliorer la performance des constructeurs
                                                                                      3D permet aussi au proprietaire de simuler 1'exploitation
dans les projets de genie civil                                                       de son ouvrage et de prevoir les couts d'entretien.

                                                                                      Dans les faits
          ans 1'edition de fevrier de ConstAs, il a beaucoup ete


D
                                                                                      Sur le terrain, plusieurs membres de «l'ecosysteme civil»
         question de Design-Build et d'Earfy Contractor                               utilisent deja des outils de modelisation 3D. Ce sont princi-
         Involvement (ECI) comme moyens concrets d'opti-                              palement des techniciens travaillant pour des donneurs
          misation de la performance. D'un point de vue                               d'ordres ou des firmes de genie-conseil et de construction
technologique, la modelisation 3D des projets de genie civil                          qui, individuellement, tirent avantage de ces outils.
represente I'instrument pour tirer profit de ces methodes.
                                                                                      Cependant, il reste du travail a accomplir au chapitre de la
Dans le cadre du Design-Build, 1'avantage principal de la                             coordination entre les differents intervenants, car
modelisation 3D est de permettre aux constructeurs de tra-                            1'echange de 1'information du modele est a la base du con-
vailler avec un modele virtuel de 1'ouvrage a realiser. II en                         cept de 1'ECI. Dans bien des projets, meme si tous les inter-
resulte une capacite d'analyser plusieurs scenarios avant la                          venants utilisent un modele 3D a 1'interne, les echanges
prise de decision. Ceci est possible car chaque modification                          d'informations se font encore sur le base de plans tradition-
apportee a un element du modele virtuel tient compte de                               nels, provocant des pertes de productivite importantes.
tous les impacts sur les autres elements qui y sont lies.                             De plus, nous observons que les avantages lies au Design-
                                                                                      Build, dont au premier chef la detection des problemes de
                                                                                      chantier lors de la conception, sont encore peu exploites.
                                                                                      Les outils de modelisation 3D decoulent en effet de 1'evo-
                                                                                      lution des outils de dessin CAD et sont principalement en
                                                                                      usage chez les dessinateurs et techniciens. Peu familiers
                                                                                      avec ces nouvelles technologies, les ingenieurs sont rare-
                                                                                      ment au fait des avantages qu'elles procurent.
                                                              X
                                                                                      Pourtant, I'experience demontre sans conteste que la mo-
                                                                                      delisation 3D des projets civils peut ameliorer la perfor-
Augmentation de lo productivity dans la generation des plans
d'implantation;                                                                       mance des constructeurs. Pour avoir de bons resultats, en
                                                                                      conclusion, il faut faciliter 1'echange de l'information de la
reduction des impacts des demandes de changement grace au mo-
                                                                                      maquette virtuelle entre les differents intervenants et
dele 3D dynamique;
                                                                                      revoir les processus internes dans le but d'inciter les
rapidite et precision des calculs de volumes optimaux;
                                                                                      ingenieurs et techniciens a maximiser leur collaboration. •
automatisation du transfert des donnees vers leurs                instruments
d'arpentage.                                                                          *Franc.ois Laganiere est gestlonnaire de comptes
                                                                                       chez Solutions Consortech inc.




      Des infrastructures pour les secteurs publique et prive'                                                               Le Croupe Bridgepoint
                                                                                                                             Montreal
                                                                                                                             Toronto
     Nos services:
                                                                                                                             Ottawa
     * Developpement des affaires • Developpement et financement de projet                                                   Calgary
                                                                                                                             New York
     * Strategie-conseil • Fusions et acquisitions
                                                                                                                             Georges Arbache
                                                                                                                             garbache@bridgepointgmupltd.com
                                                                                                                             1-866-501-8141 514-989-2470
                                                                                                                             www.bridgepointgroupltd.com



     Fonde en 1998, le Croupe Bridgepoint est un leader           des secteurs public et prive pour developper et
     dans le developpement de projets d'energie et                gerer des projets d'energie et d'infrastructure durables
     d'infrastructure durables au Canada et aux Etats-Unis.       dans les secteurs suivants : ressources naturelles,
                                                                  production energetique, services de distribution
                                                                                                                               Bridgepoint
     Le Croupe Bridgepoint possede des bureaux a                  publics (eau, gaz, electricite), transports, immobilier
     Montreal, Toronto, Ottawa, Calgary et New York et            et batiments, gestion des dechets et environnement.
                                                                                                                                   Group
     combine son expertise a celle de ses partenaires

Contenu connexe

En vedette

Helen Simbana Pecha Kucha
Helen Simbana Pecha KuchaHelen Simbana Pecha Kucha
Helen Simbana Pecha Kucha
hsimbana
 
Sagt och gjort
Sagt och gjortSagt och gjort
Sagt och gjort
Stiernholm
 
49630 complemento nominal
49630 complemento nominal49630 complemento nominal
49630 complemento nominal
marcosdcl
 
Durftevragen
DurftevragenDurftevragen
Durftevragen
roemen
 
Pelin Henki: Luento 2
Pelin Henki: Luento 2Pelin Henki: Luento 2
Pelin Henki: Luento 2
ollisotamaa
 
aulao dpe_fgv_rodrigo_menezes
aulao dpe_fgv_rodrigo_menezesaulao dpe_fgv_rodrigo_menezes
aulao dpe_fgv_rodrigo_menezes
marcosdcl
 
Profile Teleios Gamos 2009 Greek
Profile Teleios Gamos 2009 GreekProfile Teleios Gamos 2009 Greek
Profile Teleios Gamos 2009 Greek
guest92b1553
 
Radiograf..
Radiograf..Radiograf..
Radiograf..
guest603225f0
 
криминализация сферы отходов. сент 12
криминализация сферы отходов. сент 12криминализация сферы отходов. сент 12
криминализация сферы отходов. сент 12
Raf0773
 
Servicios Profesionales JM (Proyecto Especial Industrias Metálicas HR C.A.) A...
Servicios Profesionales JM (Proyecto Especial Industrias Metálicas HR C.A.) A...Servicios Profesionales JM (Proyecto Especial Industrias Metálicas HR C.A.) A...
Servicios Profesionales JM (Proyecto Especial Industrias Metálicas HR C.A.) A...
SERVPROFESIONJM, C.A.
 
Ailehekimligianketi
AilehekimligianketiAilehekimligianketi
Ailehekimligianketi
anttab
 
Curso hrs 2010 light
Curso hrs 2010 lightCurso hrs 2010 light
Curso hrs 2010 light
Universidad de Murcia
 
Nuestros padres
Nuestros padresNuestros padres
Nuestros padres
guest603225f0
 
CulturaItalia - Cultura in rete - l'Emilia-Romagna e i progetti nazionali ed ...
CulturaItalia - Cultura in rete - l'Emilia-Romagna e i progetti nazionali ed ...CulturaItalia - Cultura in rete - l'Emilia-Romagna e i progetti nazionali ed ...
CulturaItalia - Cultura in rete - l'Emilia-Romagna e i progetti nazionali ed ...
CulturaItalia
 
Segundo relatório de missoes bruno da montanha nordeste maranhao brasil
Segundo relatório de missoes bruno da montanha nordeste maranhao brasilSegundo relatório de missoes bruno da montanha nordeste maranhao brasil
Segundo relatório de missoes bruno da montanha nordeste maranhao brasil
Bruno Da Montanha
 

En vedette (20)

Report Examples
Report ExamplesReport Examples
Report Examples
 
Kanter.Key
Kanter.KeyKanter.Key
Kanter.Key
 
J Exclusivo 2
J Exclusivo 2J Exclusivo 2
J Exclusivo 2
 
Helen Simbana Pecha Kucha
Helen Simbana Pecha KuchaHelen Simbana Pecha Kucha
Helen Simbana Pecha Kucha
 
Sagt och gjort
Sagt och gjortSagt och gjort
Sagt och gjort
 
49630 complemento nominal
49630 complemento nominal49630 complemento nominal
49630 complemento nominal
 
Boda 1
Boda 1Boda 1
Boda 1
 
Durftevragen
DurftevragenDurftevragen
Durftevragen
 
Pelin Henki: Luento 2
Pelin Henki: Luento 2Pelin Henki: Luento 2
Pelin Henki: Luento 2
 
aulao dpe_fgv_rodrigo_menezes
aulao dpe_fgv_rodrigo_menezesaulao dpe_fgv_rodrigo_menezes
aulao dpe_fgv_rodrigo_menezes
 
Profile Teleios Gamos 2009 Greek
Profile Teleios Gamos 2009 GreekProfile Teleios Gamos 2009 Greek
Profile Teleios Gamos 2009 Greek
 
Neomax
NeomaxNeomax
Neomax
 
Radiograf..
Radiograf..Radiograf..
Radiograf..
 
криминализация сферы отходов. сент 12
криминализация сферы отходов. сент 12криминализация сферы отходов. сент 12
криминализация сферы отходов. сент 12
 
Servicios Profesionales JM (Proyecto Especial Industrias Metálicas HR C.A.) A...
Servicios Profesionales JM (Proyecto Especial Industrias Metálicas HR C.A.) A...Servicios Profesionales JM (Proyecto Especial Industrias Metálicas HR C.A.) A...
Servicios Profesionales JM (Proyecto Especial Industrias Metálicas HR C.A.) A...
 
Ailehekimligianketi
AilehekimligianketiAilehekimligianketi
Ailehekimligianketi
 
Curso hrs 2010 light
Curso hrs 2010 lightCurso hrs 2010 light
Curso hrs 2010 light
 
Nuestros padres
Nuestros padresNuestros padres
Nuestros padres
 
CulturaItalia - Cultura in rete - l'Emilia-Romagna e i progetti nazionali ed ...
CulturaItalia - Cultura in rete - l'Emilia-Romagna e i progetti nazionali ed ...CulturaItalia - Cultura in rete - l'Emilia-Romagna e i progetti nazionali ed ...
CulturaItalia - Cultura in rete - l'Emilia-Romagna e i progetti nazionali ed ...
 
Segundo relatório de missoes bruno da montanha nordeste maranhao brasil
Segundo relatório de missoes bruno da montanha nordeste maranhao brasilSegundo relatório de missoes bruno da montanha nordeste maranhao brasil
Segundo relatório de missoes bruno da montanha nordeste maranhao brasil
 

Similaire à Article discussing PPPs for municipalities

Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022
Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022
Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022
vmazuir
 
Exe catalogue forum sen ppp finance
Exe catalogue forum sen ppp financeExe catalogue forum sen ppp finance
Exe catalogue forum sen ppp finance
DFPPP
 
Elections regionales-2015
Elections regionales-2015Elections regionales-2015
Elections regionales-2015
El Gaton
 
202 - La gestion des parties prenantes dans les projets municipaux
202 - La gestion des parties prenantes dans les projets municipaux202 - La gestion des parties prenantes dans les projets municipaux
202 - La gestion des parties prenantes dans les projets municipaux
PMI-Montréal
 
Relance: comment financer l'action climat
Relance: comment financer l'action climatRelance: comment financer l'action climat
Relance: comment financer l'action climat
PatrickTanz
 
ABBL.pdf
ABBL.pdfABBL.pdf
2009 12 doc la refondation des cci
2009 12 doc la refondation des cci2009 12 doc la refondation des cci
2009 12 doc la refondation des cci
INVEST3
 
Financement des infrastructures routières
Financement des infrastructures routières Financement des infrastructures routières
Financement des infrastructures routières
Société Tripalio
 
Filip drapak ppp in financial crises francais
Filip drapak ppp in financial crises francaisFilip drapak ppp in financial crises francais
Filip drapak ppp in financial crises francais
icgfmconference
 
Les 10 propositions de syntec numérique
Les 10 propositions de syntec numériqueLes 10 propositions de syntec numérique
Les 10 propositions de syntec numérique
Xavier Biseul
 
TRAVAIL ANALYTIQUE PPP SECTEUR FERROVIER SENEGAL - Copie.ppt
TRAVAIL ANALYTIQUE PPP SECTEUR FERROVIER SENEGAL - Copie.pptTRAVAIL ANALYTIQUE PPP SECTEUR FERROVIER SENEGAL - Copie.ppt
TRAVAIL ANALYTIQUE PPP SECTEUR FERROVIER SENEGAL - Copie.ppt
abdoulayely19
 
Réformer la dépense publique pour libérer la croissance et l¹emploi
Réformer la dépense publique pour libérer la croissance et l¹emploiRéformer la dépense publique pour libérer la croissance et l¹emploi
Réformer la dépense publique pour libérer la croissance et l¹emploi
MEDEF - Mouvement des Entreprises de France
 
Presentation_RTES_JML_rev_1.pptx
Presentation_RTES_JML_rev_1.pptxPresentation_RTES_JML_rev_1.pptx
Presentation_RTES_JML_rev_1.pptx
dsironie
 
Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014
Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014
Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014
Made in Tunisia
 
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoiresRéindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
La Fabrique de l'industrie
 
Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...
Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...
Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...
Forums financiers de Wallonie
 
Magazine 360 - La construction sous tous les angles
Magazine 360 - La construction sous tous les anglesMagazine 360 - La construction sous tous les angles
Magazine 360 - La construction sous tous les angles
VINCI Construction
 

Similaire à Article discussing PPPs for municipalities (20)

Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022
Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022
Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022
 
Exe catalogue forum sen ppp finance
Exe catalogue forum sen ppp financeExe catalogue forum sen ppp finance
Exe catalogue forum sen ppp finance
 
Elections regionales-2015
Elections regionales-2015Elections regionales-2015
Elections regionales-2015
 
202 - La gestion des parties prenantes dans les projets municipaux
202 - La gestion des parties prenantes dans les projets municipaux202 - La gestion des parties prenantes dans les projets municipaux
202 - La gestion des parties prenantes dans les projets municipaux
 
Relance: comment financer l'action climat
Relance: comment financer l'action climatRelance: comment financer l'action climat
Relance: comment financer l'action climat
 
ABBL.pdf
ABBL.pdfABBL.pdf
ABBL.pdf
 
rapport_cgi
rapport_cgirapport_cgi
rapport_cgi
 
2009 12 doc la refondation des cci
2009 12 doc la refondation des cci2009 12 doc la refondation des cci
2009 12 doc la refondation des cci
 
Financement des infrastructures routières
Financement des infrastructures routières Financement des infrastructures routières
Financement des infrastructures routières
 
Filip drapak ppp in financial crises francais
Filip drapak ppp in financial crises francaisFilip drapak ppp in financial crises francais
Filip drapak ppp in financial crises francais
 
Financement des associations
Financement des associationsFinancement des associations
Financement des associations
 
Les 10 propositions de syntec numérique
Les 10 propositions de syntec numériqueLes 10 propositions de syntec numérique
Les 10 propositions de syntec numérique
 
TRAVAIL ANALYTIQUE PPP SECTEUR FERROVIER SENEGAL - Copie.ppt
TRAVAIL ANALYTIQUE PPP SECTEUR FERROVIER SENEGAL - Copie.pptTRAVAIL ANALYTIQUE PPP SECTEUR FERROVIER SENEGAL - Copie.ppt
TRAVAIL ANALYTIQUE PPP SECTEUR FERROVIER SENEGAL - Copie.ppt
 
Réformer la dépense publique pour libérer la croissance et l¹emploi
Réformer la dépense publique pour libérer la croissance et l¹emploiRéformer la dépense publique pour libérer la croissance et l¹emploi
Réformer la dépense publique pour libérer la croissance et l¹emploi
 
Presentation_RTES_JML_rev_1.pptx
Presentation_RTES_JML_rev_1.pptxPresentation_RTES_JML_rev_1.pptx
Presentation_RTES_JML_rev_1.pptx
 
Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014
Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014
Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014
 
frenchart
frenchartfrenchart
frenchart
 
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoiresRéindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
 
Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...
Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...
Investissements durables : quels sont les principaux défis pour le secteur fi...
 
Magazine 360 - La construction sous tous les angles
Magazine 360 - La construction sous tous les anglesMagazine 360 - La construction sous tous les angles
Magazine 360 - La construction sous tous les angles
 

Article discussing PPPs for municipalities

  • 1. CONSTAS – Magazine Article Industry Publication of the ACRGTQ - « Association des Constructeurs Routiers et Grands Travaux du Québec » (Large Public Works and Constructors' Association of Quebec) Published in the April 2009 Issue By: Georges Arbache Associate Vice-President Bridgepoint Group Ltd. With constant reminders that our economy is in a recession, both US and Canadian governments are stepping up investments in what is broadly defined as infrastructure. Political leaders are embarking on a tough road ensuring that these investments, along with other stimulus measures, will help stabilize the economy by creating jobs and encouraging spending. But why infrastructure? Most will agree that the sheer scope and scale of investment backlogs in all types of infrastructure will continue to increase at an exponential rate if it is not addressed. The dollar figures are well known: while we peg our current backlog in Canada at $50 billion, it is expected to grow to $300 billion by 2025. Infrastructure spending will not only help our economy, but more importantly reduce our crippled existing assets after years of neglect caused in part by the downloading of fiscal responsibilities to municipalities. Typical infrastructure projects are sourced in two ways: in a government managed traditional procurement or in a P3 (public private partnership). Traditional procurements can be well suited for certain projects. Government spending, often debt financed, generates trickle down effects in the economy based on the “multiplier effect”, of approximately 5x. With governments running massive budget deficits, and lessons learned from previous recessionary cycles, increasing government debt levels has become a much less attractive option, even if it means promoting job creation: higher debt loads mean higher interest payments and less cash to reinvest in future programs and projects. Public private partnerships however can provide to governments the same downstream economic benefits as it would have created through traditional procurements, however projects can be delivered at significantly lower risk to taxpayers by transferring them to a private consortium. The very nature and structure of P3’s effectively transfers to the private consortium the responsibilities to design, build, finance, operate and maintain a piece of infrastructure, while benefiting from government guarantees on revenues to reward it for taking these risks. In times of economic downturns with significant market volatility, any investment vehicle that provides stable cash flows and government backed revenue guarantees is evidently a very attractive proposition. Unbeknownst to most Quebecers, the Province along with its Canadian counterparts has been pioneers in developing the P3 market in North America. Used widely in Europe for decades, the P3 model is increasingly becoming a popular tool used by all levels of governments to procure not only major pieces of infrastructure but also smaller projects at the municipal level in our communities. With an established and dedicated P3 procurement agency, Quebec PPP, other provinces are following suit:
  • 2. Partnerships BC, Alberta Infrastructure, Infrastructure Ontario, Canada PPP (federally) and Nova Scotia are all looking to P3s as a procurement alternative. What’s been attractive about the Quebec market is the rapidity at which major projects have been pushed to market and awarded. What’s been most attractive, from the eyes of an international concessionaire, is the diversity of the projects. While Ontario focused initially on hospitals, Quebec introduced a good mix of projects: a concert hall, two hospitals, two highways with another on the way to name a few. To draw in the best players, an attractive pipeline of opportunities must exist, which is evidently what Quebec PPP has understood. Although most attention tends to be focused on large projects, it is important to note that municipalities play a critical role in delivering quality infrastructure. Years of downloading fiscal responsibilities to them has created an urgent need for reinvestment in municipalities. With grants and funding now being made available, municipalities must look at innovative ways to invest those dollars. Why spend 100% of a federal grant on a project and manage all the risks, when one can instead spend 5-10% and procure the project in a P3 format, leaving the balance for other projects? The challenge is that municipalities need to better understand how this new and at times confusing procurement process can work for them. Specially, projects such as arenas, sports and athletic centers, convention centers, schools, should all first be screened for P3s. Partnering with a third party qualified advisor is certainly the best way to making taxpayer money work for everyone. This is also an opportunity for smaller local constructors left out of major P3 procurements to get their share of the market. Smaller municipal projects, while leaving out major players provides a unique opportunity for local players to gain expertise in this new market in addition to creating local jobs. While traditional procurements won’t be disappearing anytime soon, the pace at which the P3 option is used as a tool by all levels of governments to deliver more with lower risks to taxpayers is set to increase rapidly. It is expected that projects that are most innovative will be procured under a P3 structure as the very nature of the procurement provides an incentive for private sector proponents to propose structures that are unique vis a vis those of their competitors.
  • 3. Financement domaine des PPP, il faut creer un «pipeline» diversifie d'opportunites, ce que 1'Agence PPP Quebec a bien compris. Malgre 1'attention portee aux grands projets, il est important de le noter, les municipalites jouent un role critique dans la Par Georges Arbache' desserte d'infrastructures de qualite. Apres des annees de transfert, sans soutien financier, des responsabilites fiscales vers les municipalites, un besoin de reinvestissement urgent a Les PPP, c'est aussi etc cree. Avec I'arrivee de nouvelles contributions gouverne- pour les municipalites mentales aux municipalites, celles-ci se doivent d'explorer d'autres moyens innovateurs pour investir leurs capitaux. Pourquoi depenser 100% d'une subvention gouvernementale pour un projet et gerer tous ses risques lorsqu'il est possible ace a une economie en recession, les gouver- de n'en depenser que 5 a 10% et de le faire en formule PPP? F nements augmentent les investissements en infra- Le seul defi, ici, revient au fait que les municipalites doivent structures. Nos leaders politiques nous assurent s'eduquer sur le fonctionnement de cette nouvelle formule. que ces investissements ainsi que leurs politiques La construction d'arenas et de complexes sportifs, de centres fiscales pourront stabiliser 1'economie, tout en cream de communautaires et d'ecoles serait susceptible de faire de nouveaux emplois. Mais pourquoi investir en infrastruc- bons projets en PPR Former un partenariat avec un conseiller ture? La majorite des experts reconnaissent que la taille et strategique en PPP est une facon certaine de s'assurer que le I'etendue du « backlogs » d'investissement augmentera a un rendement de 1'argent des contribuables est maximise. rythme exponentiel si des mesures concretes ne sont pas II est certain que les approvisionnements en formule tradi- prises: au Canada, de 50 milliards $ aujourd'hui a plus de tionnelle ne disparaitront pas du jour au lendemain, mais il 300 milliards! d'ici 2025. Investir en infrastructure pourra est clair que Foption PPP continuera a etre de plus en plus non seulement aider notre economie mais surtout reduire utilisee par tous les gouvernements pour s'approvisionner en 1'age moyen de nos effectifs actuels, en mauvais etat et projets tout en transferant une partie des risques a un consor- affaiblis par des annees de negligences dues a un mauvais tium prive. Les projets innovateurs seront certainement transfert des responsabilites fiscales aux municipalites. congus sous formule PPP et il est grand temps que les muni- Les projets d'infrastructure sont generalement realises cipalites deviennent, elles aussi, leaders dans ce domaine. • grace a deux formules: formule traditionnelle geree par le gouvernement ou formule PPP (partenariat public prive). 'Georges Arbache est vice-president assocle au Groupe Bridgepoint Itee. La formule traditionnelle fonctionne bien pour certains projets. Les depenses gouvernementales, souvent finan- cees avec 1'aide d'obligations, generent des retombees economiques, grace a 1'effet multiplicateur, d'environs cinq fois. Avec des budgets gouvernementaux en deficits majeurs et a la suite des cycles de recessions dont nous avons tire des lecpns de prudence, augmenter le niveau d'endettement est devenu une option moins attrayante. Aecon est Tun des 10 meilleurs employeurs Les PPP peuvent aider les gouvernements a generer les au Canada pour I'annee 2009, memes benefices economiques qu'en formule tradition- selon une etude realisee par nelle tout en livrant un projet avec un taux de risque reduit Hewitt Associates et publiee dans le en les transferant a un consortium prive. La structure Report on Business Magazine du Globe and Mail. meme des PPP fait en sorte que la conception, la realisa- II s'agit de la deuxieme annee consecutive qu'Aecon tion, le financement et 1'exploitation de ['infrastructure figure sur la liste des 50 meilleurs employeurs. sont assures par un promoteur prive, tout en lui offrant une garantie de revenus en echange des risques encourus. En s temps de recession et avec un marche boursier volatil, un AECON NOMMEE L'UN DES EMPtOYEURSDE X <^ > CHODC vehicule d'investissement qui produit une rentree d'argent 10 MEILLEURS EMPLOYEURS stable est une proposition attirante pour les investisseurs. AU C A N A D A AU CANADA 2OO9 Fait meconnu des Quebecois, le Gouvernement quebecois 1 «L'ascension fulgurante d Aecon dans le top 10 de la liste ainsi que ses homologues canadiens sont de vrais pionniers des 50 meilleurs employeurs au Canada pour 2009 demontre en Amerique du Nord en ce qui a trait aux PPR Cette formule clairement que I'entreprise offre un environnement de travail devient de plus en plus populaire comme outil a tous les et des programmes de ressources humaines qui, en plus de niveaux gouvernementaux pour 1'approvisionnement en repondre a leurs besoins, stimulent les employesquot;, «mega» infrastructures mais aussi pour de plus petits projets a affirme Neil Crawford, chef du Sondage des meilleurs a 1'echelle municipale. Avec une agence dediee aux PPR PPP employeurs au Canada, mene par Hewitt. Quebec et ses homologues ailleurs au pays menent le jeu. Le Batissons ce qui compte Quebec jouit d'une bonne reputation: la rapidite avec laquelle ces projets d'envergure ont etc lances en appels Joign ez-vous a notre equipe ! d'offres et construits est impressionnante. Ce qui a etc d'au- tant plus interessant, dans la perspective du promoteur, c'est Tel.: 514 352-0100 www.aecon.com la diversite des projets. Pour attirer des leaders dans le Licence RBQ: 8357-1695-57
  • 4. ACRGTQ / numero 7 / avril 2009 Dans le cadre de 1'ECI, 1'avantage marquant s'avere la juxta- Affaires position des activites d'ingenierie et de construction. En travaillant sur une meme maquette virtuelle, le construc- d'informatique teur peut intervenir plus tot dans le processus et demon- trer a 1'ingenieur les impacts qu'aura sa conception lors de - Par Francois Laganierequot; la realisation. En outre, il existe des outils qui integrent les informations des logiciels de gestion de projets permettant La modelisation en 3D de simuler la construction dans le temps (concept 4D). Dans le cadre des PPP, la modelisation d'ouvrages civils en Pour ameliorer la performance des constructeurs 3D permet aussi au proprietaire de simuler 1'exploitation dans les projets de genie civil de son ouvrage et de prevoir les couts d'entretien. Dans les faits ans 1'edition de fevrier de ConstAs, il a beaucoup ete D Sur le terrain, plusieurs membres de «l'ecosysteme civil» question de Design-Build et d'Earfy Contractor utilisent deja des outils de modelisation 3D. Ce sont princi- Involvement (ECI) comme moyens concrets d'opti- palement des techniciens travaillant pour des donneurs misation de la performance. D'un point de vue d'ordres ou des firmes de genie-conseil et de construction technologique, la modelisation 3D des projets de genie civil qui, individuellement, tirent avantage de ces outils. represente I'instrument pour tirer profit de ces methodes. Cependant, il reste du travail a accomplir au chapitre de la Dans le cadre du Design-Build, 1'avantage principal de la coordination entre les differents intervenants, car modelisation 3D est de permettre aux constructeurs de tra- 1'echange de 1'information du modele est a la base du con- vailler avec un modele virtuel de 1'ouvrage a realiser. II en cept de 1'ECI. Dans bien des projets, meme si tous les inter- resulte une capacite d'analyser plusieurs scenarios avant la venants utilisent un modele 3D a 1'interne, les echanges prise de decision. Ceci est possible car chaque modification d'informations se font encore sur le base de plans tradition- apportee a un element du modele virtuel tient compte de nels, provocant des pertes de productivite importantes. tous les impacts sur les autres elements qui y sont lies. De plus, nous observons que les avantages lies au Design- Build, dont au premier chef la detection des problemes de chantier lors de la conception, sont encore peu exploites. Les outils de modelisation 3D decoulent en effet de 1'evo- lution des outils de dessin CAD et sont principalement en usage chez les dessinateurs et techniciens. Peu familiers avec ces nouvelles technologies, les ingenieurs sont rare- ment au fait des avantages qu'elles procurent. X Pourtant, I'experience demontre sans conteste que la mo- delisation 3D des projets civils peut ameliorer la perfor- Augmentation de lo productivity dans la generation des plans d'implantation; mance des constructeurs. Pour avoir de bons resultats, en conclusion, il faut faciliter 1'echange de l'information de la reduction des impacts des demandes de changement grace au mo- maquette virtuelle entre les differents intervenants et dele 3D dynamique; revoir les processus internes dans le but d'inciter les rapidite et precision des calculs de volumes optimaux; ingenieurs et techniciens a maximiser leur collaboration. • automatisation du transfert des donnees vers leurs instruments d'arpentage. *Franc.ois Laganiere est gestlonnaire de comptes chez Solutions Consortech inc. Des infrastructures pour les secteurs publique et prive' Le Croupe Bridgepoint Montreal Toronto Nos services: Ottawa * Developpement des affaires • Developpement et financement de projet Calgary New York * Strategie-conseil • Fusions et acquisitions Georges Arbache garbache@bridgepointgmupltd.com 1-866-501-8141 514-989-2470 www.bridgepointgroupltd.com Fonde en 1998, le Croupe Bridgepoint est un leader des secteurs public et prive pour developper et dans le developpement de projets d'energie et gerer des projets d'energie et d'infrastructure durables d'infrastructure durables au Canada et aux Etats-Unis. dans les secteurs suivants : ressources naturelles, production energetique, services de distribution Bridgepoint Le Croupe Bridgepoint possede des bureaux a publics (eau, gaz, electricite), transports, immobilier Montreal, Toronto, Ottawa, Calgary et New York et et batiments, gestion des dechets et environnement. Group combine son expertise a celle de ses partenaires