SlideShare une entreprise Scribd logo
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
1Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
Docteur Geneviève ROBLES
CHU Montpellier
les chemins cliniques:
un outil original
d’Evaluation des Pratiques Professionnelles
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
2Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
DEFINITION DES CHEMINS CLINIQUES (ANAES)
Définition de la H.A.S. (2005) :Définition de la H.A.S. (2005) :
Méthode d’amélioration de la qualité des soins qui décrit,
pour une pathologie donnée, tous les éléments
du processus de prise en charge en suivant le parcours du
patient au sein de l’institution.
Repose sur la description d’une prise en charge optimale et
efficiente, à partir des règles de bonnes pratiques, pour des
patients présentant un problème de santé comparable.
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
3Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
Chemin clinique
Parcours greffon rénal
Chemin clinique
Patient prélevé
Chemin clinique
Patient greffé
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
4Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
Méthodologie: 4 étapes
Étape 1: Planification
Étape 2: Réalisation
Étape 3: Evaluation
Étape 4: Ajustement
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
5Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
Étape 1: PLANIFICATION
• Choix d’un chemin clinique au sein de 2 pôles d’activité.
Enjeux majeur pour l’établissement:Transplantation = pôle d’excellence
100 transplantations rénales par an en moyenne.
Manque de cohésion et coordination des différentes étapes.
Des axes d’amélioration potentiels.
• Détermination des professionnels concernés et des groupes de travail
( 4)
Plus de 10 services concernés.
Identification des leaders: un médecin et un cadre de santé par groupe de
travail
Travail participatif multidisciplinaire,
Validation générale à toutes les étapes
• Information / Formation des équipes impliquées (équipe de soutien et
d’appui)
• Appropriation des référentiels existants sur cette filière
(Règles de Bonnes Pratiques: Agence de BioMédecine)
Mars 2004
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
6Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
Étape 2: REALISATION
• Identification et mise à plat du processus de prise
en charge et de ses interfaces.
• Formalisation de la prise en charge.
• Identification et choix des indicateurs à suivre.
AVRIL 2004
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
7Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
Identification et mise à plat du processus de prise en
charge et de ses interfaces.
ENTREE
DONNEUR
POTENTIEL
GREFFON
RENAL
Parcours
SORTIE
PATIENT
TRANSPLANTE
RENAL
H 24
365J/365
Prélèvement Transplantation
SERVICE
CHP
SERVICES
NEPHROLOGIE
SERVICES
UROLOGIE
SERVICES
IMMUNOLOGIE
BLOCS
OPERATOIRES
SERVICE
PHARMACIE
LABORATOIRES
TRANSPORTS
SERVICE
ADMINISTRATIF
SOINS
INTENSIFS
REANIMATION
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
8Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
1 2 3 4
Définition:
Etapes
Actions
!
Indicateurs pertinents à
définir et à évaluer.
Chronologie
H 0 ->H +
Les acteurs
13
DEFINITION DU NOMBRE D’ETAPES
Points forts
Points faibles
Axes d’amélioration
Référentiels
existants
Outil existants ?
Protocoles
Procédures….
Formalisation de la prise en charge
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
9Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
Envoi pour
typage HLA
en immunologie
H
Points à discuter
HLA : tube sanguin
uniquement si pas de
transfusion du donneur .
Sinon HLA sur ganglions
IDE / CHP
Mise en alerte
Des partenaires:
Uro
Néphro
hospit
CHP
interne uro immuno
Prélèvement des
Ganglions du donneur
dans le service
de réanimation
(typage HLA)
IDE / CHP
Régulation
des greffons
Points à discuter:
Temps de régulation
impondérable
(2H - 4H)
EFG
+
CHP (IDE)
H
5 6 7 8
Points à discuter Points à discuter:
H H 0
Appel
équipe d’urologie
pour détermination
De l’heure
d’entrée au bloc
H -N
Points à discuter
Réajustement s’il y a lieu en
fonction des possibilités des
urologues et du bloc opératoire
sous la responsabilité de la
CHP
CHP (IDE)
Réalisation du PMOT
au bloc opératoire
CHP (IDE)
+
Equipes de prélèvements concernés
+
Equipes du bloc opératoire concerné
Conditionnement
Acheminement des
greffons rénaux
au service
hospitalisation
Lapeyronie
CHP (IDE)
Service transports
Appel du service
de néphro pour
mise en alerte départ
Des greffons
Points à discuter:
CHP (IDE)
H
9 10 11 12
Points à discuter Points à discuter:
H24
URGENCE H 0
Confirmation de
réception
des greffons rénaux
à la CHP
Points à discuter:
IDE
néphro
13
Diagnostic clinique
de mort encéphalique.
Diagnostic
para clinique.
Sérologies.
Sélection du
donneur
H+0
EQUIPE REA
+
CHP
Si donneur limite
ou cas particulier :
Appel senior
néphrologie
Pour sélection
du greffon
Appel senior uro
pour sélection bi-greffe
MEDECIN CHP
+
SENIOR NEPHROLOGIE
Témoignage
de la famille
EQUIPE DE REA
+
CHP
Evaluation du
greffon par
échographie
Points forts
CHP +
Équipe de radiologie
concernée
H+ 6
1 2 3 4
Points forts Points forts
H + 1 H + 4
Points faibles Points faibles Points faibles
Indicateurs Indicateurs Indicateurs Indicateurs
Référentiel
existant
Points forts
Points faibles
Diagnostic clinique
de mort encéphalique.
Diagnostic
para clinique.
Sérologies.
Sélection du
donneur
H24
Points à discuter
EQUIPE REA
+
CHP
Si donneur limite
ou cas particulier :
Appel senior
néphrologie
Pour sélection
du greffon
Appel senior uro
pour sélection bi-greffe
MEDECIN CHP
+
SENIOR NEPHROLOGIE
Témoignage
de la famille
EQUIPE DE REA
+
CHP
Evaluation du
greffon par
échographie
Points à discuter:
Possibilité dans certains cas
d’anticiper l’échographie
CHP +
Équipe de radiologie
concernée
H
1 2 3 4
Points à discuter
Définition du donneur
limite :
Age>65
ans /créatininémie>200
Points à discuter:
H -N H 0
Mise à plat du processus Prélèvement rénal:13 étapesMise à plat du processus Prélèvement rénal:13 étapes
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
10Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
Inscription sur
Liste nationale
d’attente
H -N
Points à discuter
Equipe de néphrologie
Evaluation
Médico chirurgicale
du ou des
Receveurs
et consentement
éclairé
Chirurgien uro
+
anesthésite
Proposition
du ou des
greffons
au service
de néphro
E.F.G
Par fax +
liste des receveurs
Mise en alerte
des urologues:
Etat anatomique
des reins+
temps d’ischémie
Points à discuter:
Equipe néphrologie
H
1 2 3 4
Points à discuter
Points à discuter:
Problème
d’acheminement des
ganglions ou du greffon.
Problème fréquent de
qualité des ganglions.
Nombre de greffons à
accepter?
H -N H 0
Appel des
Néphrologues
Référents des
receveurs
H +/-
Points à discuter:
Appel des receveurs
directement par le CHU?
Convocation des
receveurs potentiels en
même temps le + tôt
possible
Senior
néphrologie
Mise en alerte:
des partenaires:
•Anesthésiste
+bloc
•service soins
intensifs
Points à discuter:
Urologue
IDE néphrologie
Accueil
du ou des
receveurs
Points à discuter:
Protocole à créer et à
valider
IDE
néphrologie
Réalisation du
Bilan standard
Greffe +
crossmatch
Points à discuter:
Sérum du jour pour chaque
crossmach.
Crossmatch à réaliser à H24
IDE
néphrologie
Réalisation
Crossmatch 4H
5 6 7 8
Détermination de
L’heure d’entrée
Au bloc opératoire
Points à discuter:
Tenir compte des
disponibilités de chacun
des partenaires
•Chirurgien
•Anesthésite
•IDE bloc
Réponse du
Crossmatch et
attribution des
greffons
Temps?
Points à discuter:
•Néphro senior
•Chirurgien
•Anesthésite
Points à discuter:
Service néphro + IDE
Service uro
Temps?
Consultation
Pré opératoire
11109
H 0
Points à discuter:
Problème d’attente ou de
non présence à la
pharmacie
Service néphro
IDE
Pharmacie lapeyronie
T -30mn
Prescription
médicale
spécifique
!
12
Préparation
du receveur
2 H
Points à discuter:
Protocole à faire
IDE néphro
+
protocole
Transplantation
rénale
Points à discuter:
Une seule IADE la
nuit et jours fériés
pour le bloc
Ensemble des
professionnels
Surveillance
du transplanté en
S.S.PI
Points à discuter:
Créer un protocole ente
anesthésiste et néphro
Si problème prévenir
néphro + chirurgien
Professionnel salle
SSPI
Temps d’intervention
moyen= 3 H
!
Temps moyen= 2 H
151413
Points à discuter:
Transfert des lits S.I au
niveau +1
Compétences spécifiques
des personnels soignants
à préserver
Professionnel SI
+
sénior néphro
Mutation en
soins intensifs
de néphrologie
Temps moyen= 24H /J6
16
Hospitalisation
complète
Service
néphrologie
DMS = 10/15 jours
Points à discuter:
Problème de disponibilité
de lits. Pas de lits dédiés
à cette activité.
Professionnels
service
hospitalisation
Sortie
patient
Points à discuter:
Consultations Néphro
suivi transplantation
17
18
Consultation
chirurgicale
post opératoire
Service urologie
18 19
Points à discuter:
Mise à plat du processus Transplantation rénale: 19 étapesMise à plat du processus Transplantation rénale: 19 étapes
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
11Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
• Choix des indicateurs:
26 RETENUS
JUIN 2004
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
12Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
Etape 3: EVALUATION
• Suivi des indicateurs.
• Analyse des indicateurs et des déviances.
• Définition des actions Correctives.
• Planification de ces actions.
JUILLET / AOUT/ SEPTEMBRE 2004
13
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
Exemple d’indicateur retenu et suivi:
le temps d’ischémie froide
Définition:
le temps d’ischémie froide (hypothermie) temps de conservation
de l'organe du prélèvement jusqu’à la transplantation
Prélèvement:
clampage
du greffon
Transplantation
déclampage
chez
le receveur
T 0
T N
Résultat: 22 heures 13
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
14Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
AU NIVEAU NATIONAL: Temps « d’ischémie froide »
20,220,5
16,5
22,1
16
17,5
21,1
19,5
21,2
20,5 20,4
Lille
Nancy
Grenoble
Tours
K.Bicêtre
Bordeaux
Marseille
Montpellier
Nice
Toulouse
National
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
15Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
Mise à plat du processus temps d’ischémie froide
Proposition
EFG
Heure
de
clampage
H. appel
du patient
H. arrivée
du patient
H.
patient
prêt
Départ
au bloc
H. de
déclampage
Temps
d’attente
patient
Temps
d’attente
patient
Temps de présence
dans le service
Temps de
réalisation du bilan
Cs préopératoire
Temps de
préparation du
patient
Temps de présence
dans le service
Temps de
réalisation du bilan
Cs préopératoire
Temps de
préparation du
patient
T 0 T 1 T 2 T 3 T 4 T 5T 0 T 1 T 2 T 3 T 4 T 5
Identification et suivi de 12 indicateurs
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
16Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
Résultat
T 0 T 1 T 2 T 3 T 4 T 5T 0 T 1 T 2 T 3 T 4 T 5
Greffon d’origine locale = 24H43
Greffon d’origine extérieure = 20H14
Heure
de
clampage
H. appel
du patient
H. arrivée
du patient
H.
patient
prêt
Départ
au bloc
H. de
déclampage
3H153H15 4H4H 7H367H36 2H402H40 2H452H45
4H4H 4H4H 6H216H21 7H537H53 2H452H45
+0H45 +5H13-1H15
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
17Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
HEURE D’ARRIVEE DU PATIENT
0
1
2
3
0H 4H 8H 12H 16H 20H
70% des patients arrivent entre 12H et 21H
HEURE OU LE PATIENT EST PRET
0
1
2
3
4
5
0H 4H 8H 12H 16H 20H
Départ au bloc le jour suivant (Temps d'ischémie : 28H43)
Départ au bloc le jour même (Temps d'ischémie : 21H23)
0
1
2
3
4
5
0H 4H 8H 12H 16H 20H
Interventions comprises entre 7H et 16H30
HEURE DE TRANSPLANTATION
Résultats de l’évaluation: temps d’ischémie greffons local
Premier greffon temps d’ischémie: 21h 23
Deuxième greffon temps d’ischémie: + 7 heures
= 28h 23
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
18Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
HEURE OU LE PATIENT EST PRET
0
1
2
3
4
5
6
7
0H 4H 8H 12H 16H 20H
Départ au bloc le jour suivant (Temps d'ischémie : 35H00)
Départ au bloc le jour même (Temps d'ischémie : 19H06)
HEURE D’ARRIVEE DU PATIENT
70% des patients arrivent entre 7H et 12H
0
1
2
3
0H 4H 8H 12H 16H 20H
HEURE DE TRANSPLANTATION
0
1
2
3
4
5
0H 4H 8H 12H 16H 20H
Interventions comprises entre 7H45 et 21H30
Résultats de l’évaluation: temps d’ischémie greffons extérieurs
Greffons extérieurs temps d’ischémie: 20h 14
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
19Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
ETAPE 4: AJUSTEMENT
• Réajustement du chemin clinique
DECEMBRE 2004
• Mise en œuvre du chemin clinique optimisé
JANVIER 2005
• Evaluation des résultats et de l’efficacité des actions
correctives
OCTOBRE 2005
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
20Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
REAJUSTEMENT
Nouvelle règle interNouvelle règle inter-- régionale de répartition des greffons.régionale de répartition des greffons.
Prélèvement local
GREFFON
G
REFFO
N
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
21Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
RESULTAT DE L’EVALUATION
22
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
- 2h
- 4h26
- 0h21
22h5223h13
Temps
d’ischémie
greffon
extérieur
21h4123h42
Temps
d’ischémie
total
20h24h27
Temps
d’ischémie
greffon
local
Temps d’Ischémie froide
2004 2005
> Journées régionales
sur l’évaluation des pratiques professionnelles
en établissements de santé
23Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005
CONCLUSION
• Améliorer la qualité des soins et le service médical rendu
aux patients.
• Améliorer la coordination et la communication entre les
acteurs de cette prise en charge.
• Mettre en oeuvre des protocoles validés de prise en charge
des patients.
• Dynamique d’évaluation
• Poursuite de la démarche en 2006
(3nouvelles études)

Contenu connexe

Tendances

Devenir partenaires de nos patients – Mobiliser les patients, leur famille et...
Devenir partenaires de nos patients – Mobiliser les patients, leur famille et...Devenir partenaires de nos patients – Mobiliser les patients, leur famille et...
Devenir partenaires de nos patients – Mobiliser les patients, leur famille et...
Canadian Patient Safety Institute
 
Faire une différence résultats de l’initiative d’amélioration de la qualité...
Faire une différence   résultats de l’initiative d’amélioration de la qualité...Faire une différence   résultats de l’initiative d’amélioration de la qualité...
Faire une différence résultats de l’initiative d’amélioration de la qualité...
Canadian Patient Safety Institute
 
« La liste de vérification pour une chirurgie sécuritaire : plus qu’une bonne...
« La liste de vérification pour une chirurgie sécuritaire : plus qu’une bonne...« La liste de vérification pour une chirurgie sécuritaire : plus qu’une bonne...
« La liste de vérification pour une chirurgie sécuritaire : plus qu’une bonne...
Canadian Patient Safety Institute
 
Résaeu crac reunion jnucv dec 14
Résaeu crac reunion jnucv dec 14Résaeu crac reunion jnucv dec 14
Résaeu crac reunion jnucv dec 14
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Votre processus de BCM a-t-il besoin d’être réparé? Les interventions ciblées...
Votre processus de BCM a-t-il besoin d’être réparé? Les interventions ciblées...Votre processus de BCM a-t-il besoin d’être réparé? Les interventions ciblées...
Votre processus de BCM a-t-il besoin d’être réparé? Les interventions ciblées...
Canadian Patient Safety Institute
 
Vérification nationale de la thromboembolie veineuse (TEV) - appel d’information
Vérification nationale de la thromboembolie veineuse (TEV) - appel d’informationVérification nationale de la thromboembolie veineuse (TEV) - appel d’information
Vérification nationale de la thromboembolie veineuse (TEV) - appel d’information
Canadian Patient Safety Institute
 
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Qualité de vie au travail, un enjeu d...
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Qualité de vie au travail, un enjeu d...Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Qualité de vie au travail, un enjeu d...
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Qualité de vie au travail, un enjeu d...
Haute Autorité de Santé
 
Pret pour la certification
Pret pour la certificationPret pour la certification
Pret pour la certification
Hervé Faltot
 
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalentsExam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Mehdi Razzok
 
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.   Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
S/Abdessemed
 
Expérience de gestion des déchets activité des soins DAS dans la région de k...
Expérience de gestion des déchets activité des soins DAS  dans la région de k...Expérience de gestion des déchets activité des soins DAS  dans la région de k...
Expérience de gestion des déchets activité des soins DAS dans la région de k...
tarek barhoumi
 
Deposer presentation (2)
Deposer presentation (2)Deposer presentation (2)
Deposer presentation (2)
abdelhaq chnitef
 
Césarienne programmée à terme : Optimiser la pertinence du parcours de la pa...
Césarienne programmée à terme : Optimiser la pertinence du parcours de la pa...Césarienne programmée à terme : Optimiser la pertinence du parcours de la pa...
Césarienne programmée à terme : Optimiser la pertinence du parcours de la pa...
Haute Autorité de Santé
 
HAS - Déploiement de la bientraitance en établissement de santé et en EHPAD -...
HAS - Déploiement de la bientraitance en établissement de santé et en EHPAD -...HAS - Déploiement de la bientraitance en établissement de santé et en EHPAD -...
HAS - Déploiement de la bientraitance en établissement de santé et en EHPAD -...
Haute Autorité de Santé
 
À la une : mise à jour des meilleures pratiques en matière de prévention des ...
À la une : mise à jour des meilleures pratiques en matière de prévention des ...À la une : mise à jour des meilleures pratiques en matière de prévention des ...
À la une : mise à jour des meilleures pratiques en matière de prévention des ...
Canadian Patient Safety Institute
 
Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - Nouveautés
Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - NouveautésMise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - Nouveautés
Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - Nouveautés
Canadian Patient Safety Institute
 
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Sécurité du patient, des défis à rele...
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Sécurité du patient, des défis à rele...Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Sécurité du patient, des défis à rele...
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Sécurité du patient, des défis à rele...
Haute Autorité de Santé
 
Module 5 : Méthode d’analyse succincte
Module 5 : Méthode d’analyse succincteModule 5 : Méthode d’analyse succincte
Module 5 : Méthode d’analyse succincte
Canadian Patient Safety Institute
 
Utiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approches
Utiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approchesUtiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approches
Utiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approches
Canadian Patient Safety Institute
 
Certification iso 9001
Certification iso 9001Certification iso 9001
Certification iso 9001
Hervé Faltot
 

Tendances (20)

Devenir partenaires de nos patients – Mobiliser les patients, leur famille et...
Devenir partenaires de nos patients – Mobiliser les patients, leur famille et...Devenir partenaires de nos patients – Mobiliser les patients, leur famille et...
Devenir partenaires de nos patients – Mobiliser les patients, leur famille et...
 
Faire une différence résultats de l’initiative d’amélioration de la qualité...
Faire une différence   résultats de l’initiative d’amélioration de la qualité...Faire une différence   résultats de l’initiative d’amélioration de la qualité...
Faire une différence résultats de l’initiative d’amélioration de la qualité...
 
« La liste de vérification pour une chirurgie sécuritaire : plus qu’une bonne...
« La liste de vérification pour une chirurgie sécuritaire : plus qu’une bonne...« La liste de vérification pour une chirurgie sécuritaire : plus qu’une bonne...
« La liste de vérification pour une chirurgie sécuritaire : plus qu’une bonne...
 
Résaeu crac reunion jnucv dec 14
Résaeu crac reunion jnucv dec 14Résaeu crac reunion jnucv dec 14
Résaeu crac reunion jnucv dec 14
 
Votre processus de BCM a-t-il besoin d’être réparé? Les interventions ciblées...
Votre processus de BCM a-t-il besoin d’être réparé? Les interventions ciblées...Votre processus de BCM a-t-il besoin d’être réparé? Les interventions ciblées...
Votre processus de BCM a-t-il besoin d’être réparé? Les interventions ciblées...
 
Vérification nationale de la thromboembolie veineuse (TEV) - appel d’information
Vérification nationale de la thromboembolie veineuse (TEV) - appel d’informationVérification nationale de la thromboembolie veineuse (TEV) - appel d’information
Vérification nationale de la thromboembolie veineuse (TEV) - appel d’information
 
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Qualité de vie au travail, un enjeu d...
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Qualité de vie au travail, un enjeu d...Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Qualité de vie au travail, un enjeu d...
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Qualité de vie au travail, un enjeu d...
 
Pret pour la certification
Pret pour la certificationPret pour la certification
Pret pour la certification
 
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalentsExam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
 
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.   Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
 
Expérience de gestion des déchets activité des soins DAS dans la région de k...
Expérience de gestion des déchets activité des soins DAS  dans la région de k...Expérience de gestion des déchets activité des soins DAS  dans la région de k...
Expérience de gestion des déchets activité des soins DAS dans la région de k...
 
Deposer presentation (2)
Deposer presentation (2)Deposer presentation (2)
Deposer presentation (2)
 
Césarienne programmée à terme : Optimiser la pertinence du parcours de la pa...
Césarienne programmée à terme : Optimiser la pertinence du parcours de la pa...Césarienne programmée à terme : Optimiser la pertinence du parcours de la pa...
Césarienne programmée à terme : Optimiser la pertinence du parcours de la pa...
 
HAS - Déploiement de la bientraitance en établissement de santé et en EHPAD -...
HAS - Déploiement de la bientraitance en établissement de santé et en EHPAD -...HAS - Déploiement de la bientraitance en établissement de santé et en EHPAD -...
HAS - Déploiement de la bientraitance en établissement de santé et en EHPAD -...
 
À la une : mise à jour des meilleures pratiques en matière de prévention des ...
À la une : mise à jour des meilleures pratiques en matière de prévention des ...À la une : mise à jour des meilleures pratiques en matière de prévention des ...
À la une : mise à jour des meilleures pratiques en matière de prévention des ...
 
Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - Nouveautés
Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - NouveautésMise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - Nouveautés
Mise à jour des lignes directrices canadiennes sur la PVA - Nouveautés
 
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Sécurité du patient, des défis à rele...
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Sécurité du patient, des défis à rele...Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Sécurité du patient, des défis à rele...
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Sécurité du patient, des défis à rele...
 
Module 5 : Méthode d’analyse succincte
Module 5 : Méthode d’analyse succincteModule 5 : Méthode d’analyse succincte
Module 5 : Méthode d’analyse succincte
 
Utiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approches
Utiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approchesUtiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approches
Utiliser la technologie pour soutenir le BCM : deux hôpitaux, deux approches
 
Certification iso 9001
Certification iso 9001Certification iso 9001
Certification iso 9001
 

En vedette

LinkedIn Employee Advocacy Training
LinkedIn Employee Advocacy TrainingLinkedIn Employee Advocacy Training
LinkedIn Employee Advocacy Training
Chris Leadley
 
La sociologia, del_estudio_de_la_realidad_social_al_analisis
La sociologia, del_estudio_de_la_realidad_social_al_analisisLa sociologia, del_estudio_de_la_realidad_social_al_analisis
La sociologia, del_estudio_de_la_realidad_social_al_analisis
Francisco Ramos
 
luxore ridge syokimau FOR SALE
luxore ridge syokimau FOR SALEluxore ridge syokimau FOR SALE
luxore ridge syokimau FOR SALE
Sultan one leasing agency
 
Presupuesto de Rentas e Ingresos y de Gastos e Inversión. Resolución N° 1406
Presupuesto de Rentas e Ingresos y de Gastos e Inversión. Resolución N° 1406Presupuesto de Rentas e Ingresos y de Gastos e Inversión. Resolución N° 1406
Presupuesto de Rentas e Ingresos y de Gastos e Inversión. Resolución N° 1406
E.S.E Hospital San Jeronimo de Montería
 
M-CROWN Project_Existing Conditions
M-CROWN Project_Existing ConditionsM-CROWN Project_Existing Conditions
M-CROWN Project_Existing Conditions
Inna Branzburg
 
M-CROWN Project_ Recommendations
M-CROWN Project_ RecommendationsM-CROWN Project_ Recommendations
M-CROWN Project_ Recommendations
Inna Branzburg
 
Paulistão 2017
Paulistão 2017Paulistão 2017
Paulistão 2017
ACIDADE ON
 
Inviqa - keep pace with your customers
Inviqa - keep pace with your customersInviqa - keep pace with your customers
Inviqa - keep pace with your customers
Jeremy Bernard
 
Critique of Human-Centered Design OR Decentering Design
Critique of Human-Centered Design OR Decentering DesignCritique of Human-Centered Design OR Decentering Design
Critique of Human-Centered Design OR Decentering Design
Thomas Wendt
 
Emd 01.009 reguladores de tensao 1a ed
Emd 01.009  reguladores de tensao 1a edEmd 01.009  reguladores de tensao 1a ed
Emd 01.009 reguladores de tensao 1a ed
Frank Fe Freitas
 
Problemas de tensiones
Problemas de tensionesProblemas de tensiones
Problemas de tensiones
jokinricoarenal
 
Edital artigo 4 002_2017_seleo professor eeep-monsenhor_luisximenesfreire - ...
Edital artigo 4  002_2017_seleo professor eeep-monsenhor_luisximenesfreire - ...Edital artigo 4  002_2017_seleo professor eeep-monsenhor_luisximenesfreire - ...
Edital artigo 4 002_2017_seleo professor eeep-monsenhor_luisximenesfreire - ...
A Voz de Santa Quitéria
 

En vedette (12)

LinkedIn Employee Advocacy Training
LinkedIn Employee Advocacy TrainingLinkedIn Employee Advocacy Training
LinkedIn Employee Advocacy Training
 
La sociologia, del_estudio_de_la_realidad_social_al_analisis
La sociologia, del_estudio_de_la_realidad_social_al_analisisLa sociologia, del_estudio_de_la_realidad_social_al_analisis
La sociologia, del_estudio_de_la_realidad_social_al_analisis
 
luxore ridge syokimau FOR SALE
luxore ridge syokimau FOR SALEluxore ridge syokimau FOR SALE
luxore ridge syokimau FOR SALE
 
Presupuesto de Rentas e Ingresos y de Gastos e Inversión. Resolución N° 1406
Presupuesto de Rentas e Ingresos y de Gastos e Inversión. Resolución N° 1406Presupuesto de Rentas e Ingresos y de Gastos e Inversión. Resolución N° 1406
Presupuesto de Rentas e Ingresos y de Gastos e Inversión. Resolución N° 1406
 
M-CROWN Project_Existing Conditions
M-CROWN Project_Existing ConditionsM-CROWN Project_Existing Conditions
M-CROWN Project_Existing Conditions
 
M-CROWN Project_ Recommendations
M-CROWN Project_ RecommendationsM-CROWN Project_ Recommendations
M-CROWN Project_ Recommendations
 
Paulistão 2017
Paulistão 2017Paulistão 2017
Paulistão 2017
 
Inviqa - keep pace with your customers
Inviqa - keep pace with your customersInviqa - keep pace with your customers
Inviqa - keep pace with your customers
 
Critique of Human-Centered Design OR Decentering Design
Critique of Human-Centered Design OR Decentering DesignCritique of Human-Centered Design OR Decentering Design
Critique of Human-Centered Design OR Decentering Design
 
Emd 01.009 reguladores de tensao 1a ed
Emd 01.009  reguladores de tensao 1a edEmd 01.009  reguladores de tensao 1a ed
Emd 01.009 reguladores de tensao 1a ed
 
Problemas de tensiones
Problemas de tensionesProblemas de tensiones
Problemas de tensiones
 
Edital artigo 4 002_2017_seleo professor eeep-monsenhor_luisximenesfreire - ...
Edital artigo 4  002_2017_seleo professor eeep-monsenhor_luisximenesfreire - ...Edital artigo 4  002_2017_seleo professor eeep-monsenhor_luisximenesfreire - ...
Edital artigo 4 002_2017_seleo professor eeep-monsenhor_luisximenesfreire - ...
 

Similaire à genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon

Presentation chirurgie bariatrique
Presentation chirurgie bariatriquePresentation chirurgie bariatrique
Presentation chirurgie bariatrique
hournau
 
Cambodge2013
Cambodge2013Cambodge2013
Cambodge2013
Gynsf
 
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
Lucie Beylacq
 
M.kettana - cvp - hammamet 2003 - t.7
M.kettana - cvp - hammamet 2003 - t.7M.kettana - cvp - hammamet 2003 - t.7
M.kettana - cvp - hammamet 2003 - t.7
ReDoc Tunisia
 
La liste de vérification chirurgicale: de la simple rhétorique, ou fait-elle ...
La liste de vérification chirurgicale: de la simple rhétorique, ou fait-elle ...La liste de vérification chirurgicale: de la simple rhétorique, ou fait-elle ...
La liste de vérification chirurgicale: de la simple rhétorique, ou fait-elle ...
Canadian Patient Safety Institute
 
Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...
Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...
Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...
PharmaSuccess
 
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
alilou2955
 
Paramédical ARC
Paramédical ARC Paramédical ARC
Paramédical ARC
Hervé Faltot
 
Présentation Novescia Bourgogne
Présentation Novescia BourgognePrésentation Novescia Bourgogne
Présentation Novescia Bourgogne
pquentin
 
Radiothérapie Amiens Gestion des Risques
Radiothérapie Amiens Gestion des RisquesRadiothérapie Amiens Gestion des Risques
Radiothérapie Amiens Gestion des Risques
coutte
 
Neurochirurgie ambulatoire ... pourquoi pas ?
Neurochirurgie ambulatoire ... pourquoi pas ? Neurochirurgie ambulatoire ... pourquoi pas ?
Neurochirurgie ambulatoire ... pourquoi pas ?
Michel Triffaux
 
Récupération optimisée Canada
Récupération optimisée CanadaRécupération optimisée Canada
Récupération optimisée Canada
Canadian Patient Safety Institute
 
Le pari de Nantes à dakar
Le pari de Nantes à dakarLe pari de Nantes à dakar
Le pari de Nantes à dakar
Hervé Faltot
 
Réviser l’expérience de transition : Assurer la coordination du BCM axé sur l...
Réviser l’expérience de transition : Assurer la coordination du BCM axé sur l...Réviser l’expérience de transition : Assurer la coordination du BCM axé sur l...
Réviser l’expérience de transition : Assurer la coordination du BCM axé sur l...
Canadian Patient Safety Institute
 
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
alilou2955
 
L'expérience patient en médecine nucléaire
L'expérience patient en médecine nucléaireL'expérience patient en médecine nucléaire
L'expérience patient en médecine nucléaire
esprimed
 
2006 Atelier Réseau ville-hôpital
2006 Atelier Réseau ville-hôpital2006 Atelier Réseau ville-hôpital
2006 Atelier Réseau ville-hôpital
APRHOC
 
Fauvette. mise en place bulle
Fauvette. mise en place bulleFauvette. mise en place bulle
Fauvette. mise en place bulle
Seas Monique
 
3 comment mener-une-verification
3 comment mener-une-verification3 comment mener-une-verification
3 comment mener-une-verification
vtesimplified
 
How hospitals can used PatientReported experience questionnaire (PREM)? (FR)
How hospitals can used PatientReported experience questionnaire (PREM)? (FR)How hospitals can used PatientReported experience questionnaire (PREM)? (FR)
How hospitals can used PatientReported experience questionnaire (PREM)? (FR)
Shared Patient Experience
 

Similaire à genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon (20)

Presentation chirurgie bariatrique
Presentation chirurgie bariatriquePresentation chirurgie bariatrique
Presentation chirurgie bariatrique
 
Cambodge2013
Cambodge2013Cambodge2013
Cambodge2013
 
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay,  De Polignac
"RAAC et genou" AFARCOT 2015, Laurent Delaunay, De Polignac
 
M.kettana - cvp - hammamet 2003 - t.7
M.kettana - cvp - hammamet 2003 - t.7M.kettana - cvp - hammamet 2003 - t.7
M.kettana - cvp - hammamet 2003 - t.7
 
La liste de vérification chirurgicale: de la simple rhétorique, ou fait-elle ...
La liste de vérification chirurgicale: de la simple rhétorique, ou fait-elle ...La liste de vérification chirurgicale: de la simple rhétorique, ou fait-elle ...
La liste de vérification chirurgicale: de la simple rhétorique, ou fait-elle ...
 
Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...
Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...
Les enjeux actuels de la Recherche Clinique en partenariat Public-Privé - Fré...
 
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
 
Paramédical ARC
Paramédical ARC Paramédical ARC
Paramédical ARC
 
Présentation Novescia Bourgogne
Présentation Novescia BourgognePrésentation Novescia Bourgogne
Présentation Novescia Bourgogne
 
Radiothérapie Amiens Gestion des Risques
Radiothérapie Amiens Gestion des RisquesRadiothérapie Amiens Gestion des Risques
Radiothérapie Amiens Gestion des Risques
 
Neurochirurgie ambulatoire ... pourquoi pas ?
Neurochirurgie ambulatoire ... pourquoi pas ? Neurochirurgie ambulatoire ... pourquoi pas ?
Neurochirurgie ambulatoire ... pourquoi pas ?
 
Récupération optimisée Canada
Récupération optimisée CanadaRécupération optimisée Canada
Récupération optimisée Canada
 
Le pari de Nantes à dakar
Le pari de Nantes à dakarLe pari de Nantes à dakar
Le pari de Nantes à dakar
 
Réviser l’expérience de transition : Assurer la coordination du BCM axé sur l...
Réviser l’expérience de transition : Assurer la coordination du BCM axé sur l...Réviser l’expérience de transition : Assurer la coordination du BCM axé sur l...
Réviser l’expérience de transition : Assurer la coordination du BCM axé sur l...
 
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
 
L'expérience patient en médecine nucléaire
L'expérience patient en médecine nucléaireL'expérience patient en médecine nucléaire
L'expérience patient en médecine nucléaire
 
2006 Atelier Réseau ville-hôpital
2006 Atelier Réseau ville-hôpital2006 Atelier Réseau ville-hôpital
2006 Atelier Réseau ville-hôpital
 
Fauvette. mise en place bulle
Fauvette. mise en place bulleFauvette. mise en place bulle
Fauvette. mise en place bulle
 
3 comment mener-une-verification
3 comment mener-une-verification3 comment mener-une-verification
3 comment mener-une-verification
 
How hospitals can used PatientReported experience questionnaire (PREM)? (FR)
How hospitals can used PatientReported experience questionnaire (PREM)? (FR)How hospitals can used PatientReported experience questionnaire (PREM)? (FR)
How hospitals can used PatientReported experience questionnaire (PREM)? (FR)
 

genevieve_robles_diapo_languedoc_roussillon

  • 1. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 1Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 Docteur Geneviève ROBLES CHU Montpellier les chemins cliniques: un outil original d’Evaluation des Pratiques Professionnelles
  • 2. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 2Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 DEFINITION DES CHEMINS CLINIQUES (ANAES) Définition de la H.A.S. (2005) :Définition de la H.A.S. (2005) : Méthode d’amélioration de la qualité des soins qui décrit, pour une pathologie donnée, tous les éléments du processus de prise en charge en suivant le parcours du patient au sein de l’institution. Repose sur la description d’une prise en charge optimale et efficiente, à partir des règles de bonnes pratiques, pour des patients présentant un problème de santé comparable.
  • 3. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 3Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 Chemin clinique Parcours greffon rénal Chemin clinique Patient prélevé Chemin clinique Patient greffé
  • 4. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 4Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 Méthodologie: 4 étapes Étape 1: Planification Étape 2: Réalisation Étape 3: Evaluation Étape 4: Ajustement
  • 5. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 5Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 Étape 1: PLANIFICATION • Choix d’un chemin clinique au sein de 2 pôles d’activité. Enjeux majeur pour l’établissement:Transplantation = pôle d’excellence 100 transplantations rénales par an en moyenne. Manque de cohésion et coordination des différentes étapes. Des axes d’amélioration potentiels. • Détermination des professionnels concernés et des groupes de travail ( 4) Plus de 10 services concernés. Identification des leaders: un médecin et un cadre de santé par groupe de travail Travail participatif multidisciplinaire, Validation générale à toutes les étapes • Information / Formation des équipes impliquées (équipe de soutien et d’appui) • Appropriation des référentiels existants sur cette filière (Règles de Bonnes Pratiques: Agence de BioMédecine) Mars 2004
  • 6. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 6Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 Étape 2: REALISATION • Identification et mise à plat du processus de prise en charge et de ses interfaces. • Formalisation de la prise en charge. • Identification et choix des indicateurs à suivre. AVRIL 2004
  • 7. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 7Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 Identification et mise à plat du processus de prise en charge et de ses interfaces. ENTREE DONNEUR POTENTIEL GREFFON RENAL Parcours SORTIE PATIENT TRANSPLANTE RENAL H 24 365J/365 Prélèvement Transplantation SERVICE CHP SERVICES NEPHROLOGIE SERVICES UROLOGIE SERVICES IMMUNOLOGIE BLOCS OPERATOIRES SERVICE PHARMACIE LABORATOIRES TRANSPORTS SERVICE ADMINISTRATIF SOINS INTENSIFS REANIMATION
  • 8. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 8Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 1 2 3 4 Définition: Etapes Actions ! Indicateurs pertinents à définir et à évaluer. Chronologie H 0 ->H + Les acteurs 13 DEFINITION DU NOMBRE D’ETAPES Points forts Points faibles Axes d’amélioration Référentiels existants Outil existants ? Protocoles Procédures…. Formalisation de la prise en charge
  • 9. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 9Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 Envoi pour typage HLA en immunologie H Points à discuter HLA : tube sanguin uniquement si pas de transfusion du donneur . Sinon HLA sur ganglions IDE / CHP Mise en alerte Des partenaires: Uro Néphro hospit CHP interne uro immuno Prélèvement des Ganglions du donneur dans le service de réanimation (typage HLA) IDE / CHP Régulation des greffons Points à discuter: Temps de régulation impondérable (2H - 4H) EFG + CHP (IDE) H 5 6 7 8 Points à discuter Points à discuter: H H 0 Appel équipe d’urologie pour détermination De l’heure d’entrée au bloc H -N Points à discuter Réajustement s’il y a lieu en fonction des possibilités des urologues et du bloc opératoire sous la responsabilité de la CHP CHP (IDE) Réalisation du PMOT au bloc opératoire CHP (IDE) + Equipes de prélèvements concernés + Equipes du bloc opératoire concerné Conditionnement Acheminement des greffons rénaux au service hospitalisation Lapeyronie CHP (IDE) Service transports Appel du service de néphro pour mise en alerte départ Des greffons Points à discuter: CHP (IDE) H 9 10 11 12 Points à discuter Points à discuter: H24 URGENCE H 0 Confirmation de réception des greffons rénaux à la CHP Points à discuter: IDE néphro 13 Diagnostic clinique de mort encéphalique. Diagnostic para clinique. Sérologies. Sélection du donneur H+0 EQUIPE REA + CHP Si donneur limite ou cas particulier : Appel senior néphrologie Pour sélection du greffon Appel senior uro pour sélection bi-greffe MEDECIN CHP + SENIOR NEPHROLOGIE Témoignage de la famille EQUIPE DE REA + CHP Evaluation du greffon par échographie Points forts CHP + Équipe de radiologie concernée H+ 6 1 2 3 4 Points forts Points forts H + 1 H + 4 Points faibles Points faibles Points faibles Indicateurs Indicateurs Indicateurs Indicateurs Référentiel existant Points forts Points faibles Diagnostic clinique de mort encéphalique. Diagnostic para clinique. Sérologies. Sélection du donneur H24 Points à discuter EQUIPE REA + CHP Si donneur limite ou cas particulier : Appel senior néphrologie Pour sélection du greffon Appel senior uro pour sélection bi-greffe MEDECIN CHP + SENIOR NEPHROLOGIE Témoignage de la famille EQUIPE DE REA + CHP Evaluation du greffon par échographie Points à discuter: Possibilité dans certains cas d’anticiper l’échographie CHP + Équipe de radiologie concernée H 1 2 3 4 Points à discuter Définition du donneur limite : Age>65 ans /créatininémie>200 Points à discuter: H -N H 0 Mise à plat du processus Prélèvement rénal:13 étapesMise à plat du processus Prélèvement rénal:13 étapes
  • 10. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 10Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 Inscription sur Liste nationale d’attente H -N Points à discuter Equipe de néphrologie Evaluation Médico chirurgicale du ou des Receveurs et consentement éclairé Chirurgien uro + anesthésite Proposition du ou des greffons au service de néphro E.F.G Par fax + liste des receveurs Mise en alerte des urologues: Etat anatomique des reins+ temps d’ischémie Points à discuter: Equipe néphrologie H 1 2 3 4 Points à discuter Points à discuter: Problème d’acheminement des ganglions ou du greffon. Problème fréquent de qualité des ganglions. Nombre de greffons à accepter? H -N H 0 Appel des Néphrologues Référents des receveurs H +/- Points à discuter: Appel des receveurs directement par le CHU? Convocation des receveurs potentiels en même temps le + tôt possible Senior néphrologie Mise en alerte: des partenaires: •Anesthésiste +bloc •service soins intensifs Points à discuter: Urologue IDE néphrologie Accueil du ou des receveurs Points à discuter: Protocole à créer et à valider IDE néphrologie Réalisation du Bilan standard Greffe + crossmatch Points à discuter: Sérum du jour pour chaque crossmach. Crossmatch à réaliser à H24 IDE néphrologie Réalisation Crossmatch 4H 5 6 7 8 Détermination de L’heure d’entrée Au bloc opératoire Points à discuter: Tenir compte des disponibilités de chacun des partenaires •Chirurgien •Anesthésite •IDE bloc Réponse du Crossmatch et attribution des greffons Temps? Points à discuter: •Néphro senior •Chirurgien •Anesthésite Points à discuter: Service néphro + IDE Service uro Temps? Consultation Pré opératoire 11109 H 0 Points à discuter: Problème d’attente ou de non présence à la pharmacie Service néphro IDE Pharmacie lapeyronie T -30mn Prescription médicale spécifique ! 12 Préparation du receveur 2 H Points à discuter: Protocole à faire IDE néphro + protocole Transplantation rénale Points à discuter: Une seule IADE la nuit et jours fériés pour le bloc Ensemble des professionnels Surveillance du transplanté en S.S.PI Points à discuter: Créer un protocole ente anesthésiste et néphro Si problème prévenir néphro + chirurgien Professionnel salle SSPI Temps d’intervention moyen= 3 H ! Temps moyen= 2 H 151413 Points à discuter: Transfert des lits S.I au niveau +1 Compétences spécifiques des personnels soignants à préserver Professionnel SI + sénior néphro Mutation en soins intensifs de néphrologie Temps moyen= 24H /J6 16 Hospitalisation complète Service néphrologie DMS = 10/15 jours Points à discuter: Problème de disponibilité de lits. Pas de lits dédiés à cette activité. Professionnels service hospitalisation Sortie patient Points à discuter: Consultations Néphro suivi transplantation 17 18 Consultation chirurgicale post opératoire Service urologie 18 19 Points à discuter: Mise à plat du processus Transplantation rénale: 19 étapesMise à plat du processus Transplantation rénale: 19 étapes
  • 11. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 11Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 • Choix des indicateurs: 26 RETENUS JUIN 2004
  • 12. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 12Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 Etape 3: EVALUATION • Suivi des indicateurs. • Analyse des indicateurs et des déviances. • Définition des actions Correctives. • Planification de ces actions. JUILLET / AOUT/ SEPTEMBRE 2004
  • 13. 13 > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé Exemple d’indicateur retenu et suivi: le temps d’ischémie froide Définition: le temps d’ischémie froide (hypothermie) temps de conservation de l'organe du prélèvement jusqu’à la transplantation Prélèvement: clampage du greffon Transplantation déclampage chez le receveur T 0 T N Résultat: 22 heures 13
  • 14. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 14Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 AU NIVEAU NATIONAL: Temps « d’ischémie froide » 20,220,5 16,5 22,1 16 17,5 21,1 19,5 21,2 20,5 20,4 Lille Nancy Grenoble Tours K.Bicêtre Bordeaux Marseille Montpellier Nice Toulouse National
  • 15. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 15Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 Mise à plat du processus temps d’ischémie froide Proposition EFG Heure de clampage H. appel du patient H. arrivée du patient H. patient prêt Départ au bloc H. de déclampage Temps d’attente patient Temps d’attente patient Temps de présence dans le service Temps de réalisation du bilan Cs préopératoire Temps de préparation du patient Temps de présence dans le service Temps de réalisation du bilan Cs préopératoire Temps de préparation du patient T 0 T 1 T 2 T 3 T 4 T 5T 0 T 1 T 2 T 3 T 4 T 5 Identification et suivi de 12 indicateurs
  • 16. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 16Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 Résultat T 0 T 1 T 2 T 3 T 4 T 5T 0 T 1 T 2 T 3 T 4 T 5 Greffon d’origine locale = 24H43 Greffon d’origine extérieure = 20H14 Heure de clampage H. appel du patient H. arrivée du patient H. patient prêt Départ au bloc H. de déclampage 3H153H15 4H4H 7H367H36 2H402H40 2H452H45 4H4H 4H4H 6H216H21 7H537H53 2H452H45 +0H45 +5H13-1H15
  • 17. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 17Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 HEURE D’ARRIVEE DU PATIENT 0 1 2 3 0H 4H 8H 12H 16H 20H 70% des patients arrivent entre 12H et 21H HEURE OU LE PATIENT EST PRET 0 1 2 3 4 5 0H 4H 8H 12H 16H 20H Départ au bloc le jour suivant (Temps d'ischémie : 28H43) Départ au bloc le jour même (Temps d'ischémie : 21H23) 0 1 2 3 4 5 0H 4H 8H 12H 16H 20H Interventions comprises entre 7H et 16H30 HEURE DE TRANSPLANTATION Résultats de l’évaluation: temps d’ischémie greffons local Premier greffon temps d’ischémie: 21h 23 Deuxième greffon temps d’ischémie: + 7 heures = 28h 23
  • 18. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 18Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 HEURE OU LE PATIENT EST PRET 0 1 2 3 4 5 6 7 0H 4H 8H 12H 16H 20H Départ au bloc le jour suivant (Temps d'ischémie : 35H00) Départ au bloc le jour même (Temps d'ischémie : 19H06) HEURE D’ARRIVEE DU PATIENT 70% des patients arrivent entre 7H et 12H 0 1 2 3 0H 4H 8H 12H 16H 20H HEURE DE TRANSPLANTATION 0 1 2 3 4 5 0H 4H 8H 12H 16H 20H Interventions comprises entre 7H45 et 21H30 Résultats de l’évaluation: temps d’ischémie greffons extérieurs Greffons extérieurs temps d’ischémie: 20h 14
  • 19. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 19Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 ETAPE 4: AJUSTEMENT • Réajustement du chemin clinique DECEMBRE 2004 • Mise en œuvre du chemin clinique optimisé JANVIER 2005 • Evaluation des résultats et de l’efficacité des actions correctives OCTOBRE 2005
  • 20. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 20Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 REAJUSTEMENT Nouvelle règle interNouvelle règle inter-- régionale de répartition des greffons.régionale de répartition des greffons. Prélèvement local GREFFON G REFFO N
  • 21. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 21Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 RESULTAT DE L’EVALUATION
  • 22. 22 > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé - 2h - 4h26 - 0h21 22h5223h13 Temps d’ischémie greffon extérieur 21h4123h42 Temps d’ischémie total 20h24h27 Temps d’ischémie greffon local Temps d’Ischémie froide 2004 2005
  • 23. > Journées régionales sur l’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé 23Région Languedoc-Roussillon, la Grande Motte, 21 novembre 2005 CONCLUSION • Améliorer la qualité des soins et le service médical rendu aux patients. • Améliorer la coordination et la communication entre les acteurs de cette prise en charge. • Mettre en oeuvre des protocoles validés de prise en charge des patients. • Dynamique d’évaluation • Poursuite de la démarche en 2006 (3nouvelles études)