SlideShare une entreprise Scribd logo
1
! !
Ecole!Nationale!d'Ingénieurs!de!Tunis!
Département*Technologies*de*l'Information*et*de*la*Communication*
!
Rapport!de!stage!Ouvrier!
!
Présenté*par*!
BOUBAYA!Mohamed!!
Gestion!de!services!de!télécommunications!
fournies!aux!abonnés!
!
*
Réalisé*à**
!
!
! ! ! ! ! !!!!!!!Tunisie!Télécom!
!
!
Période!de!stage!:!de!21!!juin!au!21!Juillet!2016!
!
Soutenu!en!Octobre!2016!
!
Encadrant!Organisme!d'Accueil! !:!M.!HADDED!Salem!
!
Année Universitaire : 2016/2017
2
Remerciements
Avant tout développement sur cette expérience professionnelle, il apparaît opportun de
commencer ce rapport de stage par des remerciements, à ceux qui m’ont beaucoup appris au
cours de ce stage. En hommage à leur sympathie, je tiens à remercier vivement tous les
responsables du centre de services clientèle de Tataouine de leur chaleureux accueil et de
leurs multitudes d’aides avec une grande sincérité et gratitude. De ma part, j'espère que ma
conduite et mon apprentissage ont laissé une bonne impression de l’ENIT et affirment son
image et marque.
3
Table des matières
Remerciements.......................................................................................................................2*
Introduction générale .............................................................................................................6*
Chapitre1 : Présentation l’entreprise......................................................................................7*
1.1. Présentation générale « Tunisie Télécom »*...............................................................*8*
1.2. Organigramme de l’entreprise*...................................................................................*8*
Chapitre 2: Centre de construction de lignes.........................................................................9*
2.1. Introduction*.............................................................................................................*10*
2.2. Rôle*.........................................................................................................................*10*
2.3. Organigramme*.........................................................................................................*10*
2.4. Conclusion*...............................................................................................................*11*
3.1. Introduction*.............................................................................................................*13*
3.2. Organisation du réseau téléphonique*.......................................................................*13*
3.3. Hiérarchie d’un réseau téléphonique*.......................................................................*14*
3.3.1. Le répartiteur général (RG) ou répartiteur d’entrée*..............................................*14*
3.3.1.1. Définition*......................................................................................................*14*
3.3.1.3. Composition*..................................................................................................*14*
3.3.2. Sous répartiteur*....................................................................................................*15*
3.3.2.1. Définition*......................................................................................................*15*
3.3.2.2. Rôle*...............................................................................................................*15*
3.3.3. Le point de concentration (PC)*.............................................................................*16*
3.3.3.1. Définition*......................................................................................................*16*
3.3.3.2. Rôle *............................................................................................................*16*
3.3.3.3. Raccordement*................................................................................................*16*
3.3.4. Les câbles*.............................................................................................................*17*
3.3.4.1. Type des câbles*.............................................................................................*17*
3.4. Conclusion*...............................................................................................................*18*
4.1. Introduction*.............................................................................................................*20*
4.3. Relève et réparation des dérangements*...................................................................*20*
4.3.1. Définition*.........................................................................................................*20*
4.3.2. Différents types de dérangement*......................................................................*20*
4.4. Les causes des dérangements*..................................................................................*21*
4.5. Les avis de dérangement*.........................................................................................*21*
4.6. La relève de dérangement*........................................................................................*22*
4.7. Conclusion*...............................................................................................................*22*
Chapitre 5 :Activités et tâches que j’ai effectuées durant mon stage ................................23*
5.1. Introduction*.............................................................................................................*24*
5.2. L’architecture général de reseau telephonique fixe*.................................................*24*
5.3.*L'énergie*dédiée*a*la*télécommunication*...............................................................*24*
5.4. L’installation d’une nouvelle ligne*..........................................................................*24*
4
5.6. Réparation des dérangements*..................................................................................*25*
5.6.1. Au niveau du PC*..............................................................................................*25*
5.6.2. Au niveau du S/R*.............................................................................................*25*
5.7. Conclusion*...............................................................................................................*25*
Conclusion ...........................................................................................................................26*
Webographie........................................................................................................................27*
5
Liste des figures
Figure 1 : Organigramme de Tunisie Telecom [1] ................................................................8*
Figure 2 : Structure CCL [2]................................................................................................10*
Figure 3 : Structure réseau local d’abonné [3].....................................................................13*
Figure 4 : Le répartiteur général ..........................................................................................14*
Figure 5 : Le sous répartiteur...............................................................................................15*
Figure 6 : Le point de concentration....................................................................................17*
Figure 7 : Structure du câble [4] ..........................................................................................17*
6
Introduction générale
Depuis l’antiquité, l’Homme n’a pas cessé de chercher les différents moyens pour faire
véhiculer le message à son correspondant et donc pour communiquer. Ainsi, l’être humain, à
travers ces époques successives, a fournit ses efforts intellectuels aussi bien que physiques afin
de découvrir des méthodes de communications adéquates. Au début du XXème siècle, une
réelle révolution pour les télécommunications s’amorce : Celle de l’électronique.
Cette époque est caractérisée par l’invention des composants et circuits électroniques de base
et de bonne qualité qui ont poussé les télécommunications vers les réseaux informatiques. Ces
évolutions ont donné naissance à d’autres technologies de communications telles que la
radiomessagerie, le téléphone mobile et les réseaux de fibre optique et enfin Internet.
Cependant, l’ensemble des ces réseaux évolués utilise à la base un réseau très important pour
acheminer les données indépendamment du codage et de la nature des signaux : Le réseau
téléphonique commuté ou RTC (réseau d’abonnés) ainsi depuis la création de l’entreprise
Tunisie Télécom, le nombre de demandes d’abonnements téléphoniques ne cesse de sur-
croître, plusieurs cellules de production exercent un travail convenable et spécifique pour
accomplir une tâche bien précise. Cela afin de satisfaire les exigences de sa clientèle. Parmi
ces cellules on distingue le centre de construction des lignes reconnu par l’abréviation CCL.
Il s'agit donc d'un stage ouvrier dont le but est de découvrir en premier lieu le mécanisme
général du fonctionnement des entreprises; puis de s'approcher du monde de travail, de
contacter en proximité les ouvriers pendant leurs tâches journalières et de voir les sections de
base et les fonctions essentielles de cette entreprise. Le but de ce stage d’ouvrier consiste en
l’acquisition d’un maximum de connaissances générales portant sur les outils des travaux, la
stratégie à appliquer, les notions ou les termes de base (le langage entre personnels) et enfin
l’esprit d’équipe.
7
Chapitre1 : Présentation l’entreprise
8
1.1. Présentation générale « Tunisie Télécom »
L’office national des télécommunications est créé suite à la promulgation de la loi N°36 du 17
avril 1995. L’office a ensuite changé de statut juridique, en vertu du décret N°30 du 5 avril
2004, pour devenir une société anonyme dénommée « Tunisie Telecom ». Tunisie Telecom
compte dans ses rangs plus de 6 millions abonnés dans la téléphonie fixe et mobile, en Tunisie
et à l’étranger. Elle joue en outre un rôle important dans l’amélioration du taux de pénétration
de l’Internet en Tunisie, ce qui lui permit d’atteindre le nombre 140 mille abonnés à la toile à
la fin du mois d’avril 2008. Tunisie Telecom se compose de 24 directions régionales, de 80
ACTELS et points de vente et de plus de 13 mille points de vente privés. Elle emploie plus de
8000 agents
1.2. Organigramme de l’entreprise
Figure 1 : Organigramme de Tunisie Telecom [1]
9
Chapitre 2: Centre de construction de
lignes
10
2.1. Introduction
Le centre de construction de ligne (CCL) est un service inclut dans l’entreprise de
télécommunications “Tunisie Telecom”, jouant un rôle très important. Pour permettre un bon
fonctionnement et une bonne maintenance du matériel et du personnel, une collaboration avec
d’autres organismes et services est requise, tel que l’ACTEL, le centre de commutation,
SOTETEL.
2.2. Rôle
Le centre de construction de ligne (CCL) de «TATAOUINE » est destiné essentiellement à la
construction de nouvelles lignes en premier lieu, l’entretient et la maintenance du réseau
implanté tel que la relève et la réparation des dérangements en second lieu et finalement
entretient du réseau en protégeant les principaux éléments tel que le répartiteur géneral, le sous
répartiteur, les câbles affectant une ligne quelconque .
2.3. Organigramme
Le CCL est organisé comme toutes les administrations selon une pyramide. Au sommet de
cette pyramide on trouve le chef du CCL au-dessous du quel se trouvent les différents
fonctionnaires s’éparpillant sur plusieurs tâches.
Figure 2 : Structure CCL [2]
11
2.4. Conclusion
Le CCL est responsable de la construction des lignes téléphoniques des abonnés et d’éviter
les dérangements qui peut affecter une ligne
12
Chapitre 3 : Le réseau local d’abonné
13
3.1. Introduction
Le réseau local d’abonné est un ensemble d’éléments qui relient le poste téléphonique au
commutateur de rattachement. Le poste téléphonique d’abonné étant en permanence alimenté,
par le commutateur auquel il est rattaché, en courant continu , l’échange des signaux entre
centrale et poste téléphonique fait largement appel aux possibilités offertes par cette
alimentation, et plus précisément la variation de cette alimentation. Ce réseau doit être organisé
et bien exploité de telle sorte qu’un abonné puisse échanger facilement des communications.
3.2. Organisation du réseau téléphonique
Le réseau local est constitué essentiellement des lignes d'abonnés qui sont constituées de pair
de cuivre de diamètre allant de 0.4 à 0.6mm. La ligne téléphonique aussi appelée boucle
locale relie le poste téléphonique de l'abonné au commutateur d'entrée dans le réseau dorsal
(backbone) de l'opérateur, ce commutateur se situe dans un bâtiment appelé centre
téléphonique.
Figure 3 : Structure réseau local d’abonné [3]
14
3.3. Hiérarchie d’un réseau téléphonique
3.3.1. Le répartiteur général (RG) ou répartiteur d’entrée
3.3.1.1. Définition
Le répartiteur est un organe accessible en permanence agissant comme connecteur entre les
autocommutateurs et le réseau téléphonique. Il est composé principalement par des réglettes
verticales et autres horizontales reliées par l’intermédiaire de fils jarretière.
Figure 4 : Le répartiteur général
3.3.1.2. Rôle
Le répartiteur a pour rôles :
• Assurer la liaison des organes de la centrale de commutation et des lignes téléphoniques.
• Localiser un défaut soit côté commutateur soit côté ligne.
• Protéger les équipements contre les surcharges. Cette protection est assurée par l’insertion
des micro-parafoudres côté ligne
• Il permet la coupure d’une ou plusieurs lignes pour les diverses raisons : suspension
provisoire, transfert, réalisation, etc.
3.3.1.3. Composition
Sur le plan pratique et par constatation, le répartiteur général est composé essentiellement de
deux parties principales :
Les réglettes verticales où sont raccordées les lignes du réseau téléphonique. Chaque réglette
se compose 16 lignes dont chaque ligne est dite amorce. Ce qui donne que pour une réglette
15
aboutit 112 paires.
Les réglettes horizontales reliées à la centrale de commutation où aboutissent les câbles de
raccordement des équipements individuels, chacune des réglettes ayant plusieurs modules
formés par des branches métalliques en disposition matricielle 8*16.
La jarretière Constituée de deux fils conducteurs torsadés et présentant une certaine
souplesse. Il assure la liaison entre les équipements de commutation aux conducteurs des lignes
et assure aussi un rôle de protection et de coupure. En effet, il permet de faire des essais et des
mesures il rend possible de conserver le même numéro à un abonné changeant de domicile
dans le secteur et ce par mutation de jarretières.
3.3.2. Sous répartiteur
3.3.2.1. Définition
Le sous répartiteur est une armoire implantée sur la voie publique, situé entre câbles de
distribution et câbles de transport ou entre deux câbles de distribution ; C’est un organe de
raccordement qui relie le répartiteur aux PC, c’est à l’intérieur de celui-ci que seront éclatés
les câbles de transport en câbles de distribution ou autrement dit des câbles de grande
capacité en câbles de capacité inférieure grâce au fils jarretières
3.3.2.2. Rôle
Le sous répartiteur a pour rôles :
• Optimisation des investissements : utilisation maximale du câble de transport
• Diviser les extensions en distribution et transport.
• C’est le point de coupure pour la localisation des défauts, côté distribution donc c’est un
point d’essai.
Figure 5 : Le sous répartiteur
16
3.3.3. Le point de concentration (PC)
3.3.3.1. Définition
Les points de concentration (PC) sont des boîtes installées sur les poteaux ou sur façade ou
comme réglettes à l’intérieur du local. C’est aussi l’endroit ou viennent se raccorder les
câbles de branchement d’abonnés.
On distingue deux types de PC selon la capacité :
PC à 7 paires : utilisés pour les quartiers de logement normal.
PC à 14 paires : utilisés pour les grands bâtiments , immeubles ..
Remarque :
Un PC comporte 8 paires mais au moment de leur utilisation on laisse toujours une de ces
paires non branchée pour l’utiliser comme réserve pour le cas urgent.
3.3.3.2. Rôle
Le principal rôle de PC est de relier les câbles de distribution avec les câbles de branchement
en divisant les paires des câbles et les envoyant chacune à un abonné, elle permet aussi de
localiser les défauts soit côté abonné soit côté sous répartiteur S/R.
3.3.3.3. Raccordement
La boite de distribution comprend à sa partie inférieure un orifice conçu pour la pénétration
du câble de distribution. Une réglette inférieure la divise en deux parties la première permet
sur sa face arrière de raccorder sur les broches à vis des conducteurs du câble de distribution
et la deuxième, sur sa face avant, qui permet le raccordement sous ces bornes à vis des câbles
à paires (5/9) desservant les abonnés.
17
3.3.4. Les
câbles
3.3.4.1. Type des câbles
Une communication téléphonique n’est autre qu’un courant électrique, d’où la nécessité
d’assurer une liaison entre les différents points constituants le réseau téléphonique. Pour ce
besoin, on fait appel à des câbles spéciaux. On peut classer les câbles selon leurs emplacements
:
• Le câble de distribution : achemine les communications entre le point de concentration (PC)
et un sous répartiteur .
• Le câble transport : relie les sous répartition et le repartiteur.
• Le câble de branchement : relie l’abonné au point de concentration (PC).
• Le câble de liaison ou rocade : relie deux sous répartition.
• . Le câble de jonction: relie les centraux entre eux
Figure 7 : Structure du câble [4]
On peut aussi classer les câbles selon le nombre nominal de paires qu’ils contiennent. Il existe
deux types de câbles, les câbles uni-paire (à une paire) et les câbles multi-paires (à plusieurs
paires).
•! Câbles uni-paire : appelés aussi câbles de branchement, ils sont utilisés généralement
du point de concentration (PC) jusqu’au poste téléphonique de l’abonné, et sont divisés
en deux types :
o! Câbles 5/9 de couleur noire pour les installations externes, ses caractéristiques
sont les suivantes :
Diamètre du conducteur 0.74 cm
Affaiblissement 0.56 dB/Km
o! Câble de couleur grise pour les installations internes.
•! Câbles multipaires : classés en deux groupes selon le type d’usure attendu.
Figure 6 : Le point de concentration
18
o! Câbles aériens : Appelés aussi câbles autoportée utilisés dans les installations
aériennes, généralement tiré sur deux poteaux.
o! Câbles souterrains : peut contenir de 8 à 2688 paires, mais en Tunisie on se
limite à 1792 paires.
Remarque une paire est un ensemble de 2 fils torsadés ensemble. Cela permet de limiter la
diaphonie entre les fils et de la protéger des perturbations électromagnétiques extérieurs.
Dans les câbles multi-paires, les conducteurs sont assemblés en quarte (deux paires).
Les quartes à leur tour sont associées en torons.
Chaque toron comporte 14 quartes (28 paires)
Un filin de couleur différencie chaque toron.
Pour repérer les conducteurs, on utilise un code à 7 couleurs qu’on appelle aussi gamme de
couleurs, On les associe au 2ème
fil d’un pair :
•! Blanc (B), Bleu (Be), Jaune (J), Marron (M), Noir (N), Rouge (R), Vert (V).
Cette gamme de couleurs est associée à 4 couleurs, on les associe au 1er
fil d’un pair :
•! 1er
fil du pair : Gris (G), Incolore (I), Oranger (O), Violet (VI).
Dans un toron, le 1er filet le 3ème filet des sept premières quatre sont respectivement gris et
incolore et le 1er filet et le 3ème filet des sept dernières quatre sont respectivement Oranger et
Violet.
3.4. Conclusion
La boucle locale désigne la partie du réseau la plus basse dans la hiérarchie. Elle correspond à
la liaison entre l’abonné et son répartiteur de rattachement.
19
Chapitre 4 : Dérangement
20
4.1. Introduction
Un dérangement est tout défaut qui perturbe le fonctionnement normal des lignes
téléphoniques suite à certains accidents naturels (pluies, vent…) ou un endommagement
accidentel par un citoyen d’un câble ou d’un poteau.
Ces dernières peuvent mener à une isolation totale de l’abonné ou à une qualité médiocre des
communications.
4.3. Relève et réparation des dérangements
4.3.1. Définition
Un dérangement est tout défaut qui perturbe le fonctionnement normal des lignes
téléphoniques suite à certains accidents naturels (pluies, vent,…) ou un endommagement
accidentel par un
citoyen d’un câble ou d’un poteau.
4.3.2. Différents types de dérangement
Plusieurs types de dérangement peuvent apparaître sur les lignes téléphoniques, on peut
citer :
Isolement :
c’est une discontinuité de la ligne d’abonné du à une coupure accidentelle d’un câble, donc le
courant n’atteint pas l’appareil cela veut dire que La ligne téléphonique se présente comme
un circuit ouvert. Ceci est dû à la discontinuité d’un ou deux fils de la paire.
Boucle :
C’est un court-circuit entre les deux fils de la même paire, empêchant le courant de parvenir à
l’abonné. On n’a alors ni émission ni réception.
Mélange :
Deux lignes d’abonnés différents sont alimentées par le même câble et on entend les
communications des autres.
Friture :
21
C’est le cas d’un mauvais contact qui produit des sortes de parasites. Ce type de défaut est dû
généralement à l’humidité, l’usure, mauvaise connexion...
Courant étrange :
qui vient s’additionner au courant de conversation ce qui cause un mélange avec une autre
paire et une interférence de communication entre deux ou plusieurs abonnés et engendre la
diaphonie.
Mise à terre :
C’est une mise à la terre électriquement parlant (fuite de courant à terre).
4.4. Les causes des dérangements
Les dérangements peuvent être le résultat d’un ou plusieures raisons. Ces causes sont
généralement accidentelles plutôt que techniques. Ils sont principalement :
•! Le toucher des câbles téléphoniques souterrains ou aériens lors des travaux publics
•! Les Erreurs commises par les ouvriers lors de leurs travaux au niveau des SR ou des
PC
•! Les conditions climatiques très dures qui peuvent engendrer la coupure des câbles
4.5. Les avis de dérangement
Suite à une réclamation effectuée par l’abonné au service clientèle ou auprès des ACTELs,
Une déclaration va être enregistrée dans une base de données commune ensuite transférer au
centre de communications concerné.
Ensuite, l’agent de la table d’essai détermine la nature du défaut à l’aide de quelques tests
effectués sur la ligne dérangée.
Une fois terminées, un avis de dérangement contenant le numéro de la ligne, l’adresse de
l’abonné, sa position et la nature du défaut est envoyé à l’orienteur grâce à un minitel.
Les avis de dérangements sont triés selon la spécialité et la région de travail puis regroupée par
zone et remis aux chefs d’équipes
22
4.6. La relève de dérangement
La relève d’un dérangement se fait en effectuant des tests au niveau des différents points de
coupures (RG, SR, PC, câbles) selon l’ordre suivant :
1.! Au niveau RG : Premièrement il faut tester l’état des fusibles et vérifier que la jarretière
correspondante est bien connectée après il faut Tester la tonalité provenant du central.
S’il n’y a pas de tonalité, alors le problème est dans les fils jarretières du RG. Si la
tonalité existe, alors il faut tester au niveau du SR.
2.! Au niveau SR : Tester la tonalité sur la paire d’abonnés au niveau du transport. S’il n’y
a pas de tonalité, alors il s’agit d’une mauvaise paire, soit d’un problème au niveau
jarretière. Si la tonalité existe, alors il faut tester au niveau du PC.
3.! Au niveau PC : Si la tonalité existe au niveau du PC, alors le défaut est localisé dans
les câbles de branchement ou dans l’appareil de l’abonné. S’il n’y a pas de tonalité,
alors le problème est dans les câbles de distribution.
Au niveau des câbles : Une fois le câble dérangé (distribution ou branchement) est identifié,
il y aura coupure de la partie usée ou changement total du câble
4.7. Conclusion
Le service de dérangement joue un rôle important et essentiel dans le bon fonctionnement du
réseau téléphonique. Ce service doit intervenir à tout moment pour réparer n’importe quel
dérangement survenu sur la ligne de l’abonné.
23
Chapitre 5 :Activités et tâches que j’ai
effectuées durant mon stage
24
5.1. Introduction
Au cours de ce stage, j’ai eu l’opportunité de découvrir un métier sous toutes ses formes et de
comprendre de manière globale les difficultés que les agents pouvaient rencontrer dans
l’exercice exercice de leur travail quotidien .
Pour une meilleure compréhension des tâches que j’ai pu effectuer, il apparaît approprié de
traiter en premier lieu des outils qui étaient mis à ma disposition, puis de traiter de manière
détaillée les tâches que j’ai pu effectuer.
5.2. L’architecture général de reseau telephonique fixe
!! Repartiteur général (RG)
!! Sous repartiteur (SR)
!! Point de consentration (PC)
!! Les cables
!!
5.3. L'énergie dédiée a la télécommunication
La sale d’énergie au sien du central de Tataouine et Caractérisée par des batteries
d’accumulateur jouent le rôle de réservoir d’anergie en cas de pane.
Le redresseur : également appelé convertisseur alternatif/continu, est un convertisseur
destiné à alimenter une charge qui nécessite de l'être par une tension ou un courant continu à
partir d'une source alternative. Le redresseur transforme l'énergie fournie par 220V courant
alternatif en 48V courant continu
Un onduleur :est un dispositif d'électronique de puissance permettant de fournir des tensions
et des courants alternatifs à partir d'une source d'énergie électrique de tension ou de fréquence
différente.
Le onduleur transforme l'énergie fournie par un parc de batteries 48V courant continu en 220V
courant alternatif.
5.4. L’installation d’une nouvelle ligne
Les étapes de raccordement sont les suivantes :
1.! Allouer un compteur et une carte d’abonné dans le central.
2.! Etablir une liaison entre le central et le répartiteur.
3.! Choisir le PC le plus proche du local du nouvel abonné et ayant des Paires disponibles.
4.! Sélectionner une paire de fils (position sur la tête d’alimentation y comprend le numéro de
l’abonné) et une position sur la tête de distribution (position géographique de l’abonné).
5.! Etablir la continuité de la paires choisie et ceci se fait par des fils jarretières entre les parties
alimentation et distribution (au niveau répartiteur général).
25
6.! Si entre le répartiteur général et l ‘abonné existe un sous répartiteur, on doit s’assurer aussi
de la continuité entre câble de transport et câble de distribution.
7.! Amener le câble de type 5/9 jusqu’à l’abonné
8.! Rallonger par un câble uni-paire gris jusqu’au point de l’installation, ce câble est relié au
poste téléphonique par l’intermédiaire d’une rosace.
9.! A la fin, effectue un appel à la table d’essai pour rétablir la tonalité au nouvel abonné.
5.6. Réparation des dérangements
La tâche des différentes équipes consiste à localiser avec précision le défaut pour le relever en
effectuant les étapes suivantes :
-Prendre un avis de dérangement (le n° de l’abonné, le nom, le prénom, la position, la nature
du dérangement...)
5.6.1. Au niveau du PC
Présence de tonalité : le défaut est au niveau du câble 5/9 ou au niveau du câble gris
ou le défaut se présente sur l’appareil.
Absence de tonalité : le défaut est du côté distribution ou transport.
5.6.2. Au niveau du S/R
Présence de tonalité : le défaut est au niveau de la distribution et on fait le même test
au niveau de la division du câble (manchon). La réparation de ce type de défaut consiste
au changement de toute la portion du câble de distribution défectueuse.
Absence de tonalité : le défaut est au niveau du câble de transport. La réparation de ce
défaut consiste à permuter la ligne, disant la paire, à une autre paire signalée par le
service de documentation.
5.7. Conclusion
Durant toute la période de mon stage, on ne m’a plus autorisé d’effectuer quelques tâches
intéressantes (raccordement des paires, réparation d’un manchon, etc...), les choses qu’on m’a
permis de les faires n’étaient que les simples tâches (test de continuité, dénudage). Certaines
tâches effectuées manuellement auraient dû être informatisées pour faciliter le transfert de
l'information et gagner plus de temps.
26
Conclusion
Ce rapport est le résultat des travaux réalisés au cours de la période de mon stage au sein du
Centre de Services Clientèle de Tataouine, qui m'a présenté une occasion profitable pour
appliquer mes connaissances et affronter la vie professionnelle. Je voudrais bien dire que ce
stage d’ouvrier m’offre la possibilité d’avoir une idée assez complète sur les différentes
activités et tâches effectuées par les différents agents et employés dans un CCL. En totalité, je
peux conclure que ce stage a été bénéfique sur plusieurs niveaux, surtout en ce qui concerne
ma tentative d’adaptation avec le milieu professionnel du travail en télécommunications, et
aussi le mélange magique que j’ai obtenu par ce que j’étais entrain d’étudier à l’ ENIT et ce
que j’ai touché de pratique !
27
Webographie
•! http ://www.tunisietelecom.tn/
•! [1] http ://fr.slideshare.net/achrefbenhelel/etude-dun-rpartiteur-gnrale-tlphonique-
60172185
•! [2] http ://pf-mh.uvt.rnu.tn/807/1/migration-reseau-rtc-central-ariana.pdf
•! [3] http ://ticroco.free.fr/ls.html
•! [4] http ://www.gnet.tn/ls/avantages-de-la-ligne-specialisee/id-menu-959.htm

Contenu connexe

Tendances

Rapport de Stage -Finale.pdf
Rapport de Stage -Finale.pdfRapport de Stage -Finale.pdf
Rapport de Stage -Finale.pdf
WaelTOUMI2
 
Etude de la solution msan
Etude de la solution msanEtude de la solution msan
Etude de la solution msan
Mohamed Douache
 
Présentation projet fin d'étude backup Tunisie Telecom
Présentation projet fin d'étude backup Tunisie TelecomPrésentation projet fin d'étude backup Tunisie Telecom
Présentation projet fin d'étude backup Tunisie Telecom
Daoues Amine
 
Rapport de stage TOIP/VOIP
Rapport de stage TOIP/VOIPRapport de stage TOIP/VOIP
Rapport de stage TOIP/VOIPMounir Kaali
 
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et Mobile
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et  Mobile Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et  Mobile
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et Mobile
Raoua Bennasr
 
Automatisation de la génération des cartes couverture des réseaux mobiles Par...
Automatisation de la génération des cartes couverture des réseaux mobiles Par...Automatisation de la génération des cartes couverture des réseaux mobiles Par...
Automatisation de la génération des cartes couverture des réseaux mobiles Par...
Mohamed Raafat OMRI محمد رأفت عمري
 
RAPPORT DE PROJET DE FIN D’ETUDES
RAPPORT DE PROJET DE FIN D’ETUDESRAPPORT DE PROJET DE FIN D’ETUDES
RAPPORT DE PROJET DE FIN D’ETUDES
TombariAhmed
 
Rapport du stage
Rapport du stageRapport du stage
Rapport du stage
ibrahim daoudi
 
Rapport de stage de perfectionnement
Rapport de stage de perfectionnementRapport de stage de perfectionnement
Rapport de stage de perfectionnementbadouuur
 
Rapport stage fin d'études
Rapport stage fin d'étudesRapport stage fin d'études
Rapport stage fin d'études
Albert IBANEZ
 
Rapport du projet fin d'etudes
Rapport du projet fin d'etudesRapport du projet fin d'etudes
Rapport du projet fin d'etudes
Tahani RIAHI
 
Rapport PFE-Implémentation de la solution Dual-Homing
Rapport PFE-Implémentation de la solution Dual-Homing Rapport PFE-Implémentation de la solution Dual-Homing
Rapport PFE-Implémentation de la solution Dual-Homing
Hassane Sennouni
 
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSATrapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSATSiwar GUEMRI
 
Rapport pfe talan_2018_donia_hammami
Rapport pfe talan_2018_donia_hammamiRapport pfe talan_2018_donia_hammami
Rapport pfe talan_2018_donia_hammami
Donia Hammami
 
Rapport final pfe_systeme_de_gestion _de_cabinet_de_formation_mobile_web
Rapport final pfe_systeme_de_gestion _de_cabinet_de_formation_mobile_webRapport final pfe_systeme_de_gestion _de_cabinet_de_formation_mobile_web
Rapport final pfe_systeme_de_gestion _de_cabinet_de_formation_mobile_web
Salma Gouia
 
mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études
MortadhaBouallagui
 
conception et réalisation d'une application de gestion des rapports téléphoni...
conception et réalisation d'une application de gestion des rapports téléphoni...conception et réalisation d'une application de gestion des rapports téléphoni...
conception et réalisation d'une application de gestion des rapports téléphoni...
ismailbou
 
Stage de Perfectonnement Génie Electrique (1) mm 24
Stage de Perfectonnement Génie Electrique (1) mm 24Stage de Perfectonnement Génie Electrique (1) mm 24
Stage de Perfectonnement Génie Electrique (1) mm 24
DhaouiMastour
 

Tendances (20)

Rapport de Stage -Finale.pdf
Rapport de Stage -Finale.pdfRapport de Stage -Finale.pdf
Rapport de Stage -Finale.pdf
 
Etude de la solution msan
Etude de la solution msanEtude de la solution msan
Etude de la solution msan
 
Rapport de fin de stage maintenance info
Rapport de fin de stage  maintenance infoRapport de fin de stage  maintenance info
Rapport de fin de stage maintenance info
 
Présentation projet fin d'étude backup Tunisie Telecom
Présentation projet fin d'étude backup Tunisie TelecomPrésentation projet fin d'étude backup Tunisie Telecom
Présentation projet fin d'étude backup Tunisie Telecom
 
Rapport de stage TOIP/VOIP
Rapport de stage TOIP/VOIPRapport de stage TOIP/VOIP
Rapport de stage TOIP/VOIP
 
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et Mobile
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et  Mobile Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et  Mobile
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et Mobile
 
Automatisation de la génération des cartes couverture des réseaux mobiles Par...
Automatisation de la génération des cartes couverture des réseaux mobiles Par...Automatisation de la génération des cartes couverture des réseaux mobiles Par...
Automatisation de la génération des cartes couverture des réseaux mobiles Par...
 
RAPPORT DE PROJET DE FIN D’ETUDES
RAPPORT DE PROJET DE FIN D’ETUDESRAPPORT DE PROJET DE FIN D’ETUDES
RAPPORT DE PROJET DE FIN D’ETUDES
 
Rapport du stage
Rapport du stageRapport du stage
Rapport du stage
 
Rapport de stage de perfectionnement
Rapport de stage de perfectionnementRapport de stage de perfectionnement
Rapport de stage de perfectionnement
 
Rapport stage fin d'études
Rapport stage fin d'étudesRapport stage fin d'études
Rapport stage fin d'études
 
Rapport du projet fin d'etudes
Rapport du projet fin d'etudesRapport du projet fin d'etudes
Rapport du projet fin d'etudes
 
Rapport PFE-Implémentation de la solution Dual-Homing
Rapport PFE-Implémentation de la solution Dual-Homing Rapport PFE-Implémentation de la solution Dual-Homing
Rapport PFE-Implémentation de la solution Dual-Homing
 
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSATrapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
 
Rapport pfe talan_2018_donia_hammami
Rapport pfe talan_2018_donia_hammamiRapport pfe talan_2018_donia_hammami
Rapport pfe talan_2018_donia_hammami
 
Rapport final pfe_systeme_de_gestion _de_cabinet_de_formation_mobile_web
Rapport final pfe_systeme_de_gestion _de_cabinet_de_formation_mobile_webRapport final pfe_systeme_de_gestion _de_cabinet_de_formation_mobile_web
Rapport final pfe_systeme_de_gestion _de_cabinet_de_formation_mobile_web
 
mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études
 
Présentation du pfa
Présentation du pfaPrésentation du pfa
Présentation du pfa
 
conception et réalisation d'une application de gestion des rapports téléphoni...
conception et réalisation d'une application de gestion des rapports téléphoni...conception et réalisation d'une application de gestion des rapports téléphoni...
conception et réalisation d'une application de gestion des rapports téléphoni...
 
Stage de Perfectonnement Génie Electrique (1) mm 24
Stage de Perfectonnement Génie Electrique (1) mm 24Stage de Perfectonnement Génie Electrique (1) mm 24
Stage de Perfectonnement Génie Electrique (1) mm 24
 

Similaire à Gestion de services de telecommunications fournies aux abonnées

Étude et Mise en Place de Monitoring
Étude et Mise en Place de Monitoring Étude et Mise en Place de Monitoring
Étude et Mise en Place de Monitoring
ImnaTech
 
vdocuments.mx_rapport-de-stage-toipvoip.pdf
vdocuments.mx_rapport-de-stage-toipvoip.pdfvdocuments.mx_rapport-de-stage-toipvoip.pdf
vdocuments.mx_rapport-de-stage-toipvoip.pdf
ssuserbd922f
 
Rapport de stage de fin d'etudes du DUT
Rapport de stage de fin d'etudes du DUTRapport de stage de fin d'etudes du DUT
Rapport de stage de fin d'etudes du DUT
Karim Souabni
 
Memoire license iii
Memoire license iiiMemoire license iii
Memoire license iii
Gilles Kouamé
 
Mise en place d’une plateforme de formation IMS
Mise en place d’une plateforme de formation IMSMise en place d’une plateforme de formation IMS
Mise en place d’une plateforme de formation IMS
Kokou Gaglo
 
Impl%c3%a9mentation du serveur_de_t%c3%a9l%c3%a9phonie_%28_asterisk%29
Impl%c3%a9mentation du serveur_de_t%c3%a9l%c3%a9phonie_%28_asterisk%29Impl%c3%a9mentation du serveur_de_t%c3%a9l%c3%a9phonie_%28_asterisk%29
Impl%c3%a9mentation du serveur_de_t%c3%a9l%c3%a9phonie_%28_asterisk%29
Hasanox
 
Business plan d'une société de service a domicile tunisienne
Business plan d'une société de service a domicile tunisienneBusiness plan d'une société de service a domicile tunisienne
Business plan d'une société de service a domicile tunisienne
Aymen Foudhaili
 
Ass et voiri rapport
Ass et voiri rapportAss et voiri rapport
Ass et voiri rapport
Chakir ZAKARIAE
 
Rapport finiale
Rapport finialeRapport finiale
Rapport finiale
marwenbencheikhali
 
Formation comment constituer la déclaration sociale nominative (dsn) juris ...
Formation comment constituer la déclaration sociale nominative (dsn)   juris ...Formation comment constituer la déclaration sociale nominative (dsn)   juris ...
Formation comment constituer la déclaration sociale nominative (dsn) juris ...
JURIS PAYE
 
Mémoire Ingénieur KOUAO Ekra Mathieu
Mémoire Ingénieur KOUAO Ekra Mathieu Mémoire Ingénieur KOUAO Ekra Mathieu
Mémoire Ingénieur KOUAO Ekra Mathieu
Mathieu Ekra Kouao
 
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
Massimo Russo
 
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
Massimo Russo
 
Soubki projet
Soubki projetSoubki projet
Soubki projet
s1kor
 
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainLe développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
ACTIPOLE21
 
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainLe développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Nicole Turbé-Suetens
 
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainLe développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
guest499e380
 
Rapport cas teletravail_26_xi2009
Rapport cas teletravail_26_xi2009Rapport cas teletravail_26_xi2009
Rapport cas teletravail_26_xi2009GreenICTies
 
portail_captif.pdf
portail_captif.pdfportail_captif.pdf
portail_captif.pdf
nabila201151
 

Similaire à Gestion de services de telecommunications fournies aux abonnées (20)

Étude et Mise en Place de Monitoring
Étude et Mise en Place de Monitoring Étude et Mise en Place de Monitoring
Étude et Mise en Place de Monitoring
 
vdocuments.mx_rapport-de-stage-toipvoip.pdf
vdocuments.mx_rapport-de-stage-toipvoip.pdfvdocuments.mx_rapport-de-stage-toipvoip.pdf
vdocuments.mx_rapport-de-stage-toipvoip.pdf
 
Rapport de stage de fin d'etudes du DUT
Rapport de stage de fin d'etudes du DUTRapport de stage de fin d'etudes du DUT
Rapport de stage de fin d'etudes du DUT
 
Memoire license iii
Memoire license iiiMemoire license iii
Memoire license iii
 
Mise en place d’une plateforme de formation IMS
Mise en place d’une plateforme de formation IMSMise en place d’une plateforme de formation IMS
Mise en place d’une plateforme de formation IMS
 
Impl%c3%a9mentation du serveur_de_t%c3%a9l%c3%a9phonie_%28_asterisk%29
Impl%c3%a9mentation du serveur_de_t%c3%a9l%c3%a9phonie_%28_asterisk%29Impl%c3%a9mentation du serveur_de_t%c3%a9l%c3%a9phonie_%28_asterisk%29
Impl%c3%a9mentation du serveur_de_t%c3%a9l%c3%a9phonie_%28_asterisk%29
 
Business plan d'une société de service a domicile tunisienne
Business plan d'une société de service a domicile tunisienneBusiness plan d'une société de service a domicile tunisienne
Business plan d'une société de service a domicile tunisienne
 
Ass et voiri rapport
Ass et voiri rapportAss et voiri rapport
Ass et voiri rapport
 
Rapport finiale
Rapport finialeRapport finiale
Rapport finiale
 
Kallel mehdi
Kallel mehdiKallel mehdi
Kallel mehdi
 
Formation comment constituer la déclaration sociale nominative (dsn) juris ...
Formation comment constituer la déclaration sociale nominative (dsn)   juris ...Formation comment constituer la déclaration sociale nominative (dsn)   juris ...
Formation comment constituer la déclaration sociale nominative (dsn) juris ...
 
Mémoire Ingénieur KOUAO Ekra Mathieu
Mémoire Ingénieur KOUAO Ekra Mathieu Mémoire Ingénieur KOUAO Ekra Mathieu
Mémoire Ingénieur KOUAO Ekra Mathieu
 
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
 
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
 
Soubki projet
Soubki projetSoubki projet
Soubki projet
 
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainLe développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
 
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainLe développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
 
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainLe développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
 
Rapport cas teletravail_26_xi2009
Rapport cas teletravail_26_xi2009Rapport cas teletravail_26_xi2009
Rapport cas teletravail_26_xi2009
 
portail_captif.pdf
portail_captif.pdfportail_captif.pdf
portail_captif.pdf
 

Dernier

Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Institut de l'Elevage - Idele
 
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
Elisée Ndjabu
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
Institut de l'Elevage - Idele
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Institut de l'Elevage - Idele
 
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Institut de l'Elevage - Idele
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Institut de l'Elevage - Idele
 
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvresJTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
Institut de l'Elevage - Idele
 
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
Institut de l'Elevage - Idele
 
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdfelectronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
Elisée Ndjabu
 
RAPPORT DE STAGE sur CHANTIER BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
RAPPORT DE STAGE  sur CHANTIER  BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdfRAPPORT DE STAGE  sur CHANTIER  BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
RAPPORT DE STAGE sur CHANTIER BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
fatima413951
 

Dernier (13)

Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
 
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
 
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
 
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvresJTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
 
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
 
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdfelectronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
 
RAPPORT DE STAGE sur CHANTIER BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
RAPPORT DE STAGE  sur CHANTIER  BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdfRAPPORT DE STAGE  sur CHANTIER  BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
RAPPORT DE STAGE sur CHANTIER BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
 

Gestion de services de telecommunications fournies aux abonnées

  • 1. 1 ! ! Ecole!Nationale!d'Ingénieurs!de!Tunis! Département*Technologies*de*l'Information*et*de*la*Communication* ! Rapport!de!stage!Ouvrier! ! Présenté*par*! BOUBAYA!Mohamed!! Gestion!de!services!de!télécommunications! fournies!aux!abonnés! ! * Réalisé*à** ! ! ! ! ! ! ! !!!!!!!Tunisie!Télécom! ! ! Période!de!stage!:!de!21!!juin!au!21!Juillet!2016! ! Soutenu!en!Octobre!2016! ! Encadrant!Organisme!d'Accueil! !:!M.!HADDED!Salem! ! Année Universitaire : 2016/2017
  • 2. 2 Remerciements Avant tout développement sur cette expérience professionnelle, il apparaît opportun de commencer ce rapport de stage par des remerciements, à ceux qui m’ont beaucoup appris au cours de ce stage. En hommage à leur sympathie, je tiens à remercier vivement tous les responsables du centre de services clientèle de Tataouine de leur chaleureux accueil et de leurs multitudes d’aides avec une grande sincérité et gratitude. De ma part, j'espère que ma conduite et mon apprentissage ont laissé une bonne impression de l’ENIT et affirment son image et marque.
  • 3. 3 Table des matières Remerciements.......................................................................................................................2* Introduction générale .............................................................................................................6* Chapitre1 : Présentation l’entreprise......................................................................................7* 1.1. Présentation générale « Tunisie Télécom »*...............................................................*8* 1.2. Organigramme de l’entreprise*...................................................................................*8* Chapitre 2: Centre de construction de lignes.........................................................................9* 2.1. Introduction*.............................................................................................................*10* 2.2. Rôle*.........................................................................................................................*10* 2.3. Organigramme*.........................................................................................................*10* 2.4. Conclusion*...............................................................................................................*11* 3.1. Introduction*.............................................................................................................*13* 3.2. Organisation du réseau téléphonique*.......................................................................*13* 3.3. Hiérarchie d’un réseau téléphonique*.......................................................................*14* 3.3.1. Le répartiteur général (RG) ou répartiteur d’entrée*..............................................*14* 3.3.1.1. Définition*......................................................................................................*14* 3.3.1.3. Composition*..................................................................................................*14* 3.3.2. Sous répartiteur*....................................................................................................*15* 3.3.2.1. Définition*......................................................................................................*15* 3.3.2.2. Rôle*...............................................................................................................*15* 3.3.3. Le point de concentration (PC)*.............................................................................*16* 3.3.3.1. Définition*......................................................................................................*16* 3.3.3.2. Rôle *............................................................................................................*16* 3.3.3.3. Raccordement*................................................................................................*16* 3.3.4. Les câbles*.............................................................................................................*17* 3.3.4.1. Type des câbles*.............................................................................................*17* 3.4. Conclusion*...............................................................................................................*18* 4.1. Introduction*.............................................................................................................*20* 4.3. Relève et réparation des dérangements*...................................................................*20* 4.3.1. Définition*.........................................................................................................*20* 4.3.2. Différents types de dérangement*......................................................................*20* 4.4. Les causes des dérangements*..................................................................................*21* 4.5. Les avis de dérangement*.........................................................................................*21* 4.6. La relève de dérangement*........................................................................................*22* 4.7. Conclusion*...............................................................................................................*22* Chapitre 5 :Activités et tâches que j’ai effectuées durant mon stage ................................23* 5.1. Introduction*.............................................................................................................*24* 5.2. L’architecture général de reseau telephonique fixe*.................................................*24* 5.3.*L'énergie*dédiée*a*la*télécommunication*...............................................................*24* 5.4. L’installation d’une nouvelle ligne*..........................................................................*24*
  • 4. 4 5.6. Réparation des dérangements*..................................................................................*25* 5.6.1. Au niveau du PC*..............................................................................................*25* 5.6.2. Au niveau du S/R*.............................................................................................*25* 5.7. Conclusion*...............................................................................................................*25* Conclusion ...........................................................................................................................26* Webographie........................................................................................................................27*
  • 5. 5 Liste des figures Figure 1 : Organigramme de Tunisie Telecom [1] ................................................................8* Figure 2 : Structure CCL [2]................................................................................................10* Figure 3 : Structure réseau local d’abonné [3].....................................................................13* Figure 4 : Le répartiteur général ..........................................................................................14* Figure 5 : Le sous répartiteur...............................................................................................15* Figure 6 : Le point de concentration....................................................................................17* Figure 7 : Structure du câble [4] ..........................................................................................17*
  • 6. 6 Introduction générale Depuis l’antiquité, l’Homme n’a pas cessé de chercher les différents moyens pour faire véhiculer le message à son correspondant et donc pour communiquer. Ainsi, l’être humain, à travers ces époques successives, a fournit ses efforts intellectuels aussi bien que physiques afin de découvrir des méthodes de communications adéquates. Au début du XXème siècle, une réelle révolution pour les télécommunications s’amorce : Celle de l’électronique. Cette époque est caractérisée par l’invention des composants et circuits électroniques de base et de bonne qualité qui ont poussé les télécommunications vers les réseaux informatiques. Ces évolutions ont donné naissance à d’autres technologies de communications telles que la radiomessagerie, le téléphone mobile et les réseaux de fibre optique et enfin Internet. Cependant, l’ensemble des ces réseaux évolués utilise à la base un réseau très important pour acheminer les données indépendamment du codage et de la nature des signaux : Le réseau téléphonique commuté ou RTC (réseau d’abonnés) ainsi depuis la création de l’entreprise Tunisie Télécom, le nombre de demandes d’abonnements téléphoniques ne cesse de sur- croître, plusieurs cellules de production exercent un travail convenable et spécifique pour accomplir une tâche bien précise. Cela afin de satisfaire les exigences de sa clientèle. Parmi ces cellules on distingue le centre de construction des lignes reconnu par l’abréviation CCL. Il s'agit donc d'un stage ouvrier dont le but est de découvrir en premier lieu le mécanisme général du fonctionnement des entreprises; puis de s'approcher du monde de travail, de contacter en proximité les ouvriers pendant leurs tâches journalières et de voir les sections de base et les fonctions essentielles de cette entreprise. Le but de ce stage d’ouvrier consiste en l’acquisition d’un maximum de connaissances générales portant sur les outils des travaux, la stratégie à appliquer, les notions ou les termes de base (le langage entre personnels) et enfin l’esprit d’équipe.
  • 8. 8 1.1. Présentation générale « Tunisie Télécom » L’office national des télécommunications est créé suite à la promulgation de la loi N°36 du 17 avril 1995. L’office a ensuite changé de statut juridique, en vertu du décret N°30 du 5 avril 2004, pour devenir une société anonyme dénommée « Tunisie Telecom ». Tunisie Telecom compte dans ses rangs plus de 6 millions abonnés dans la téléphonie fixe et mobile, en Tunisie et à l’étranger. Elle joue en outre un rôle important dans l’amélioration du taux de pénétration de l’Internet en Tunisie, ce qui lui permit d’atteindre le nombre 140 mille abonnés à la toile à la fin du mois d’avril 2008. Tunisie Telecom se compose de 24 directions régionales, de 80 ACTELS et points de vente et de plus de 13 mille points de vente privés. Elle emploie plus de 8000 agents 1.2. Organigramme de l’entreprise Figure 1 : Organigramme de Tunisie Telecom [1]
  • 9. 9 Chapitre 2: Centre de construction de lignes
  • 10. 10 2.1. Introduction Le centre de construction de ligne (CCL) est un service inclut dans l’entreprise de télécommunications “Tunisie Telecom”, jouant un rôle très important. Pour permettre un bon fonctionnement et une bonne maintenance du matériel et du personnel, une collaboration avec d’autres organismes et services est requise, tel que l’ACTEL, le centre de commutation, SOTETEL. 2.2. Rôle Le centre de construction de ligne (CCL) de «TATAOUINE » est destiné essentiellement à la construction de nouvelles lignes en premier lieu, l’entretient et la maintenance du réseau implanté tel que la relève et la réparation des dérangements en second lieu et finalement entretient du réseau en protégeant les principaux éléments tel que le répartiteur géneral, le sous répartiteur, les câbles affectant une ligne quelconque . 2.3. Organigramme Le CCL est organisé comme toutes les administrations selon une pyramide. Au sommet de cette pyramide on trouve le chef du CCL au-dessous du quel se trouvent les différents fonctionnaires s’éparpillant sur plusieurs tâches. Figure 2 : Structure CCL [2]
  • 11. 11 2.4. Conclusion Le CCL est responsable de la construction des lignes téléphoniques des abonnés et d’éviter les dérangements qui peut affecter une ligne
  • 12. 12 Chapitre 3 : Le réseau local d’abonné
  • 13. 13 3.1. Introduction Le réseau local d’abonné est un ensemble d’éléments qui relient le poste téléphonique au commutateur de rattachement. Le poste téléphonique d’abonné étant en permanence alimenté, par le commutateur auquel il est rattaché, en courant continu , l’échange des signaux entre centrale et poste téléphonique fait largement appel aux possibilités offertes par cette alimentation, et plus précisément la variation de cette alimentation. Ce réseau doit être organisé et bien exploité de telle sorte qu’un abonné puisse échanger facilement des communications. 3.2. Organisation du réseau téléphonique Le réseau local est constitué essentiellement des lignes d'abonnés qui sont constituées de pair de cuivre de diamètre allant de 0.4 à 0.6mm. La ligne téléphonique aussi appelée boucle locale relie le poste téléphonique de l'abonné au commutateur d'entrée dans le réseau dorsal (backbone) de l'opérateur, ce commutateur se situe dans un bâtiment appelé centre téléphonique. Figure 3 : Structure réseau local d’abonné [3]
  • 14. 14 3.3. Hiérarchie d’un réseau téléphonique 3.3.1. Le répartiteur général (RG) ou répartiteur d’entrée 3.3.1.1. Définition Le répartiteur est un organe accessible en permanence agissant comme connecteur entre les autocommutateurs et le réseau téléphonique. Il est composé principalement par des réglettes verticales et autres horizontales reliées par l’intermédiaire de fils jarretière. Figure 4 : Le répartiteur général 3.3.1.2. Rôle Le répartiteur a pour rôles : • Assurer la liaison des organes de la centrale de commutation et des lignes téléphoniques. • Localiser un défaut soit côté commutateur soit côté ligne. • Protéger les équipements contre les surcharges. Cette protection est assurée par l’insertion des micro-parafoudres côté ligne • Il permet la coupure d’une ou plusieurs lignes pour les diverses raisons : suspension provisoire, transfert, réalisation, etc. 3.3.1.3. Composition Sur le plan pratique et par constatation, le répartiteur général est composé essentiellement de deux parties principales : Les réglettes verticales où sont raccordées les lignes du réseau téléphonique. Chaque réglette se compose 16 lignes dont chaque ligne est dite amorce. Ce qui donne que pour une réglette
  • 15. 15 aboutit 112 paires. Les réglettes horizontales reliées à la centrale de commutation où aboutissent les câbles de raccordement des équipements individuels, chacune des réglettes ayant plusieurs modules formés par des branches métalliques en disposition matricielle 8*16. La jarretière Constituée de deux fils conducteurs torsadés et présentant une certaine souplesse. Il assure la liaison entre les équipements de commutation aux conducteurs des lignes et assure aussi un rôle de protection et de coupure. En effet, il permet de faire des essais et des mesures il rend possible de conserver le même numéro à un abonné changeant de domicile dans le secteur et ce par mutation de jarretières. 3.3.2. Sous répartiteur 3.3.2.1. Définition Le sous répartiteur est une armoire implantée sur la voie publique, situé entre câbles de distribution et câbles de transport ou entre deux câbles de distribution ; C’est un organe de raccordement qui relie le répartiteur aux PC, c’est à l’intérieur de celui-ci que seront éclatés les câbles de transport en câbles de distribution ou autrement dit des câbles de grande capacité en câbles de capacité inférieure grâce au fils jarretières 3.3.2.2. Rôle Le sous répartiteur a pour rôles : • Optimisation des investissements : utilisation maximale du câble de transport • Diviser les extensions en distribution et transport. • C’est le point de coupure pour la localisation des défauts, côté distribution donc c’est un point d’essai. Figure 5 : Le sous répartiteur
  • 16. 16 3.3.3. Le point de concentration (PC) 3.3.3.1. Définition Les points de concentration (PC) sont des boîtes installées sur les poteaux ou sur façade ou comme réglettes à l’intérieur du local. C’est aussi l’endroit ou viennent se raccorder les câbles de branchement d’abonnés. On distingue deux types de PC selon la capacité : PC à 7 paires : utilisés pour les quartiers de logement normal. PC à 14 paires : utilisés pour les grands bâtiments , immeubles .. Remarque : Un PC comporte 8 paires mais au moment de leur utilisation on laisse toujours une de ces paires non branchée pour l’utiliser comme réserve pour le cas urgent. 3.3.3.2. Rôle Le principal rôle de PC est de relier les câbles de distribution avec les câbles de branchement en divisant les paires des câbles et les envoyant chacune à un abonné, elle permet aussi de localiser les défauts soit côté abonné soit côté sous répartiteur S/R. 3.3.3.3. Raccordement La boite de distribution comprend à sa partie inférieure un orifice conçu pour la pénétration du câble de distribution. Une réglette inférieure la divise en deux parties la première permet sur sa face arrière de raccorder sur les broches à vis des conducteurs du câble de distribution et la deuxième, sur sa face avant, qui permet le raccordement sous ces bornes à vis des câbles à paires (5/9) desservant les abonnés.
  • 17. 17 3.3.4. Les câbles 3.3.4.1. Type des câbles Une communication téléphonique n’est autre qu’un courant électrique, d’où la nécessité d’assurer une liaison entre les différents points constituants le réseau téléphonique. Pour ce besoin, on fait appel à des câbles spéciaux. On peut classer les câbles selon leurs emplacements : • Le câble de distribution : achemine les communications entre le point de concentration (PC) et un sous répartiteur . • Le câble transport : relie les sous répartition et le repartiteur. • Le câble de branchement : relie l’abonné au point de concentration (PC). • Le câble de liaison ou rocade : relie deux sous répartition. • . Le câble de jonction: relie les centraux entre eux Figure 7 : Structure du câble [4] On peut aussi classer les câbles selon le nombre nominal de paires qu’ils contiennent. Il existe deux types de câbles, les câbles uni-paire (à une paire) et les câbles multi-paires (à plusieurs paires). •! Câbles uni-paire : appelés aussi câbles de branchement, ils sont utilisés généralement du point de concentration (PC) jusqu’au poste téléphonique de l’abonné, et sont divisés en deux types : o! Câbles 5/9 de couleur noire pour les installations externes, ses caractéristiques sont les suivantes : Diamètre du conducteur 0.74 cm Affaiblissement 0.56 dB/Km o! Câble de couleur grise pour les installations internes. •! Câbles multipaires : classés en deux groupes selon le type d’usure attendu. Figure 6 : Le point de concentration
  • 18. 18 o! Câbles aériens : Appelés aussi câbles autoportée utilisés dans les installations aériennes, généralement tiré sur deux poteaux. o! Câbles souterrains : peut contenir de 8 à 2688 paires, mais en Tunisie on se limite à 1792 paires. Remarque une paire est un ensemble de 2 fils torsadés ensemble. Cela permet de limiter la diaphonie entre les fils et de la protéger des perturbations électromagnétiques extérieurs. Dans les câbles multi-paires, les conducteurs sont assemblés en quarte (deux paires). Les quartes à leur tour sont associées en torons. Chaque toron comporte 14 quartes (28 paires) Un filin de couleur différencie chaque toron. Pour repérer les conducteurs, on utilise un code à 7 couleurs qu’on appelle aussi gamme de couleurs, On les associe au 2ème fil d’un pair : •! Blanc (B), Bleu (Be), Jaune (J), Marron (M), Noir (N), Rouge (R), Vert (V). Cette gamme de couleurs est associée à 4 couleurs, on les associe au 1er fil d’un pair : •! 1er fil du pair : Gris (G), Incolore (I), Oranger (O), Violet (VI). Dans un toron, le 1er filet le 3ème filet des sept premières quatre sont respectivement gris et incolore et le 1er filet et le 3ème filet des sept dernières quatre sont respectivement Oranger et Violet. 3.4. Conclusion La boucle locale désigne la partie du réseau la plus basse dans la hiérarchie. Elle correspond à la liaison entre l’abonné et son répartiteur de rattachement.
  • 19. 19 Chapitre 4 : Dérangement
  • 20. 20 4.1. Introduction Un dérangement est tout défaut qui perturbe le fonctionnement normal des lignes téléphoniques suite à certains accidents naturels (pluies, vent…) ou un endommagement accidentel par un citoyen d’un câble ou d’un poteau. Ces dernières peuvent mener à une isolation totale de l’abonné ou à une qualité médiocre des communications. 4.3. Relève et réparation des dérangements 4.3.1. Définition Un dérangement est tout défaut qui perturbe le fonctionnement normal des lignes téléphoniques suite à certains accidents naturels (pluies, vent,…) ou un endommagement accidentel par un citoyen d’un câble ou d’un poteau. 4.3.2. Différents types de dérangement Plusieurs types de dérangement peuvent apparaître sur les lignes téléphoniques, on peut citer : Isolement : c’est une discontinuité de la ligne d’abonné du à une coupure accidentelle d’un câble, donc le courant n’atteint pas l’appareil cela veut dire que La ligne téléphonique se présente comme un circuit ouvert. Ceci est dû à la discontinuité d’un ou deux fils de la paire. Boucle : C’est un court-circuit entre les deux fils de la même paire, empêchant le courant de parvenir à l’abonné. On n’a alors ni émission ni réception. Mélange : Deux lignes d’abonnés différents sont alimentées par le même câble et on entend les communications des autres. Friture :
  • 21. 21 C’est le cas d’un mauvais contact qui produit des sortes de parasites. Ce type de défaut est dû généralement à l’humidité, l’usure, mauvaise connexion... Courant étrange : qui vient s’additionner au courant de conversation ce qui cause un mélange avec une autre paire et une interférence de communication entre deux ou plusieurs abonnés et engendre la diaphonie. Mise à terre : C’est une mise à la terre électriquement parlant (fuite de courant à terre). 4.4. Les causes des dérangements Les dérangements peuvent être le résultat d’un ou plusieures raisons. Ces causes sont généralement accidentelles plutôt que techniques. Ils sont principalement : •! Le toucher des câbles téléphoniques souterrains ou aériens lors des travaux publics •! Les Erreurs commises par les ouvriers lors de leurs travaux au niveau des SR ou des PC •! Les conditions climatiques très dures qui peuvent engendrer la coupure des câbles 4.5. Les avis de dérangement Suite à une réclamation effectuée par l’abonné au service clientèle ou auprès des ACTELs, Une déclaration va être enregistrée dans une base de données commune ensuite transférer au centre de communications concerné. Ensuite, l’agent de la table d’essai détermine la nature du défaut à l’aide de quelques tests effectués sur la ligne dérangée. Une fois terminées, un avis de dérangement contenant le numéro de la ligne, l’adresse de l’abonné, sa position et la nature du défaut est envoyé à l’orienteur grâce à un minitel. Les avis de dérangements sont triés selon la spécialité et la région de travail puis regroupée par zone et remis aux chefs d’équipes
  • 22. 22 4.6. La relève de dérangement La relève d’un dérangement se fait en effectuant des tests au niveau des différents points de coupures (RG, SR, PC, câbles) selon l’ordre suivant : 1.! Au niveau RG : Premièrement il faut tester l’état des fusibles et vérifier que la jarretière correspondante est bien connectée après il faut Tester la tonalité provenant du central. S’il n’y a pas de tonalité, alors le problème est dans les fils jarretières du RG. Si la tonalité existe, alors il faut tester au niveau du SR. 2.! Au niveau SR : Tester la tonalité sur la paire d’abonnés au niveau du transport. S’il n’y a pas de tonalité, alors il s’agit d’une mauvaise paire, soit d’un problème au niveau jarretière. Si la tonalité existe, alors il faut tester au niveau du PC. 3.! Au niveau PC : Si la tonalité existe au niveau du PC, alors le défaut est localisé dans les câbles de branchement ou dans l’appareil de l’abonné. S’il n’y a pas de tonalité, alors le problème est dans les câbles de distribution. Au niveau des câbles : Une fois le câble dérangé (distribution ou branchement) est identifié, il y aura coupure de la partie usée ou changement total du câble 4.7. Conclusion Le service de dérangement joue un rôle important et essentiel dans le bon fonctionnement du réseau téléphonique. Ce service doit intervenir à tout moment pour réparer n’importe quel dérangement survenu sur la ligne de l’abonné.
  • 23. 23 Chapitre 5 :Activités et tâches que j’ai effectuées durant mon stage
  • 24. 24 5.1. Introduction Au cours de ce stage, j’ai eu l’opportunité de découvrir un métier sous toutes ses formes et de comprendre de manière globale les difficultés que les agents pouvaient rencontrer dans l’exercice exercice de leur travail quotidien . Pour une meilleure compréhension des tâches que j’ai pu effectuer, il apparaît approprié de traiter en premier lieu des outils qui étaient mis à ma disposition, puis de traiter de manière détaillée les tâches que j’ai pu effectuer. 5.2. L’architecture général de reseau telephonique fixe !! Repartiteur général (RG) !! Sous repartiteur (SR) !! Point de consentration (PC) !! Les cables !! 5.3. L'énergie dédiée a la télécommunication La sale d’énergie au sien du central de Tataouine et Caractérisée par des batteries d’accumulateur jouent le rôle de réservoir d’anergie en cas de pane. Le redresseur : également appelé convertisseur alternatif/continu, est un convertisseur destiné à alimenter une charge qui nécessite de l'être par une tension ou un courant continu à partir d'une source alternative. Le redresseur transforme l'énergie fournie par 220V courant alternatif en 48V courant continu Un onduleur :est un dispositif d'électronique de puissance permettant de fournir des tensions et des courants alternatifs à partir d'une source d'énergie électrique de tension ou de fréquence différente. Le onduleur transforme l'énergie fournie par un parc de batteries 48V courant continu en 220V courant alternatif. 5.4. L’installation d’une nouvelle ligne Les étapes de raccordement sont les suivantes : 1.! Allouer un compteur et une carte d’abonné dans le central. 2.! Etablir une liaison entre le central et le répartiteur. 3.! Choisir le PC le plus proche du local du nouvel abonné et ayant des Paires disponibles. 4.! Sélectionner une paire de fils (position sur la tête d’alimentation y comprend le numéro de l’abonné) et une position sur la tête de distribution (position géographique de l’abonné). 5.! Etablir la continuité de la paires choisie et ceci se fait par des fils jarretières entre les parties alimentation et distribution (au niveau répartiteur général).
  • 25. 25 6.! Si entre le répartiteur général et l ‘abonné existe un sous répartiteur, on doit s’assurer aussi de la continuité entre câble de transport et câble de distribution. 7.! Amener le câble de type 5/9 jusqu’à l’abonné 8.! Rallonger par un câble uni-paire gris jusqu’au point de l’installation, ce câble est relié au poste téléphonique par l’intermédiaire d’une rosace. 9.! A la fin, effectue un appel à la table d’essai pour rétablir la tonalité au nouvel abonné. 5.6. Réparation des dérangements La tâche des différentes équipes consiste à localiser avec précision le défaut pour le relever en effectuant les étapes suivantes : -Prendre un avis de dérangement (le n° de l’abonné, le nom, le prénom, la position, la nature du dérangement...) 5.6.1. Au niveau du PC Présence de tonalité : le défaut est au niveau du câble 5/9 ou au niveau du câble gris ou le défaut se présente sur l’appareil. Absence de tonalité : le défaut est du côté distribution ou transport. 5.6.2. Au niveau du S/R Présence de tonalité : le défaut est au niveau de la distribution et on fait le même test au niveau de la division du câble (manchon). La réparation de ce type de défaut consiste au changement de toute la portion du câble de distribution défectueuse. Absence de tonalité : le défaut est au niveau du câble de transport. La réparation de ce défaut consiste à permuter la ligne, disant la paire, à une autre paire signalée par le service de documentation. 5.7. Conclusion Durant toute la période de mon stage, on ne m’a plus autorisé d’effectuer quelques tâches intéressantes (raccordement des paires, réparation d’un manchon, etc...), les choses qu’on m’a permis de les faires n’étaient que les simples tâches (test de continuité, dénudage). Certaines tâches effectuées manuellement auraient dû être informatisées pour faciliter le transfert de l'information et gagner plus de temps.
  • 26. 26 Conclusion Ce rapport est le résultat des travaux réalisés au cours de la période de mon stage au sein du Centre de Services Clientèle de Tataouine, qui m'a présenté une occasion profitable pour appliquer mes connaissances et affronter la vie professionnelle. Je voudrais bien dire que ce stage d’ouvrier m’offre la possibilité d’avoir une idée assez complète sur les différentes activités et tâches effectuées par les différents agents et employés dans un CCL. En totalité, je peux conclure que ce stage a été bénéfique sur plusieurs niveaux, surtout en ce qui concerne ma tentative d’adaptation avec le milieu professionnel du travail en télécommunications, et aussi le mélange magique que j’ai obtenu par ce que j’étais entrain d’étudier à l’ ENIT et ce que j’ai touché de pratique !
  • 27. 27 Webographie •! http ://www.tunisietelecom.tn/ •! [1] http ://fr.slideshare.net/achrefbenhelel/etude-dun-rpartiteur-gnrale-tlphonique- 60172185 •! [2] http ://pf-mh.uvt.rnu.tn/807/1/migration-reseau-rtc-central-ariana.pdf •! [3] http ://ticroco.free.fr/ls.html •! [4] http ://www.gnet.tn/ls/avantages-de-la-ligne-specialisee/id-menu-959.htm