SlideShare une entreprise Scribd logo
GREcoS - Gestion du risque sanitaire lié aux
jaunisses virales
Colloque final PNRI
1
04 juillet 2024
2
Organisation du projet
Chercheurs
Spécialisés en
gestion du
risque
ITB
SEPIM
Provibe
Assurances
CCR
FMSE
Connaissances jaunisse
Viabilité opérationnelle du système
envisagé
Caractérisation du risque &
scénarios d’instruments
GREcoS
Pilote
ARTB
Fermes
pilotes
CHAM
3
Le modèle GREcoS
• Absence d’historique de rendement avec jaunisse : besoin de reconstituer les effets de la
jaunisse sur le rendement betteravier sur longue période
• Pour cela, développement d’un modèle faisant le lien entre les pucerons, les virus de la
jaunisse et le rendement betteravier
Données climatiques
Modèles du DRIAS
Données 1950 à 2100
Connaissances acquises
par les projets du PNRI
Pucerons
Virus de la
jaunisse
Betteraves
Reconstitution des pertes de rendement
à l’échelle des régions agricoles
(79 régions betteravières)
Modèle GREcoS
4
Hypothèses du modèle GREcoS
Pertes de rendement
• Deux types de virus : BYV (jaunisse grave) et
polérovirus (jaunisse modérée)
• Perte de rendement en fonction du type de
virus et de la sensibilité des betteraves
4
50% 29% 23%
Sensibilité à
l’infection
virale BYV
Modèle jaunisse
• Modèle de Werker (1998)
• Estimation de la proportion de betteraves
infectées par la jaunisse (incidence)
3
Méthodologie détaillée en annexe 2 du rapport
Modèle betterave
• Estimation des dates de semis en fonction de
la température et de la pluviométrie
• Estimation du nombre de feuilles en fonction
de la température
1
Semis
Stade
cotylédon
Stade 4-6
feuilles
Stade 12
feuilles
Couverture
du sol
Schéma d’après ITB
Modèle pucerons
• Modèle développé par SEPIM
• Estimation de la date d’arrivée et de
l’abondance des pucerons en fonction de la
température
2
Résultats de l’analyse du
risque de jaunisse
6
Impact du changement climatique et distribution des
pertes de rendement liées à la jaunisse
0
50
100
150
200
250
300
350
400
1 2 4 8 16 32
Pertes
économiques
liées
à
la
jaunisse
(M€)
Période de retour (années, log)
Pertes économiques liées à la jaunisse (74% de BYV)
Période 2025-2050 Période 2050-2100
160 M€
230 M€
24%
26%
20%
11%
8%
6%
3% 2%
1%
7
Caractère systémique du risque jaunisse
0%
5%
10%
15%
20%
25%
30%
2026 2027 2028 2029 2030 2031 2032 2033 2034 2035 2036 2037 2038 2039 2040 2041 2042 2043 2044 2045 2046 2047 2048 2049 2050
Perte
de
rendement
en
%
BEAUCE CAMBRESIS CHAMPAGNE CRAYEUSE
GATINAIS RICHE PAYS DE CAUX PLATEAU PICARD
SAINT-QUENTINOIS ET LAONNOIS SANTERRE SOISSONNAIS
VALOIS
Exemple pour un scénario climatique, virus BYV (2025-2050) dans les 10 premières régions agricoles en termes de surface.
Pertes de rendement moyennes en % estimées
entre 2025 et 2050
8
Caractéristiques du risque jaunisse
• Intensité du risque modérée : pertes de plus de 20% à l’échelle de la région agricole peu fréquentes
• Pertes économiques moyennes importantes estimées à 7% soit 102,5 millions d’euros pour 400 000 ha et un prix de
45 €/tonne de betteraves
 Les pertes moyennes sont modérées mais elles touchent les producteurs en même temps : RISQUE HORIZONTAL
Déclenchement
tous les x ans
Fréquence de
déclenchement
Pertes
économiques
moyennes à
l’hectare (€)
Perte
économique
moyenne pour
406 Kha (M€)
Franchise
74% de
BYV
-
-
253
102,5
0%
2
57,3%
114
46,4
5%
4
27,9%
47
18,9
10%
8
12,6%
15
6,1
15%
25
4,0%
3
1,1
20%
>100
0,03%
0
0
25%
Prix de 45 €/t et 406 000 ha.
9
Estimation des primes assurantielles jaunisse
• Prime commerciale de l’assurance :
• « Prime pure » de risque, correspond à une estimation prudente de la sinistralité espérée
• Garantie contractuelle d’indemnisation (réassurance) = 0,35% du capital assuré
• Frais de gestion et d’expertise = 30% de la prime
• 3 hypothèses de prix assuré : prix de vente de 45 €/t, coût de production de 35 €/t, prix « administratif » de 31,2 €/t
• Pour un prix assuré de 35 €/t, la prime de risque est estimée à 66 €/ha
• Même ordre de grandeur que la MRC F25% (environ 1,8% du capital assuré, soit 50 €/ha)
263
126
59
28 15 13
295
141
66
31 17 14
379
182
85
40
22 18
0% 5% 10% 15% 20% 25%
Primes
chargées
(€/ha)
Franchise
31,2 €/t 35 €/t 45 €/t
10
Intégration des plantes compagnes dans le modèle
Réduction du nombre de pucerons par betteraves sans
protection aphicide. Destruction des plantes compagnes
au stade 4-6 feuilles. Source : ITB, PNRI
 Test sur l’avoine
 Prise en compte dans l’analyse :
 du niveau d’efficacité sur les pucerons (-23%)
 d’une destruction optimisée au stade 4-6 feuilles (-3% de
rendement lié à la concurrence)
 du coût de la solution (97 €/ha)
 Non linéarité entre l’abondance des pucerons et l’incidence
>> en cas de forte infection, une efficacité de 23% n’est pas suffisante
pour enrayer les contaminations et offrir un gain économique
 Le modèle GRECOS peut être utilisé pour évaluer les
conséquences économiques des solutions agroécologiques
 Paramétrage possible pour d’autres solutions (isolées ou en
combinatoire)
Résultats des scénarios
financiers
12
Conditions nécessaires pour un instrument de gestion du
risque
• Mesurer la perte de rendement liée à la jaunisse ou développer un indice de sévérité jaunisse à la
parcelle : poursuite des travaux sur les images satellite dans le PNRI-C ?
• Coordonner les outils de gestion des risques (climatiques, sanitaires) pour éviter la surcompensation
• Mettre en place des mesures pour lutter contre la jaunisse lorsqu’elles sont disponibles :
• Réduction de la prime pure de risque
• Réponse efficace à la question de l'assurabilité d'un risque sanitaire : les mesures de gestion prophylactiques
doivent être adoptées par tous pour être efficaces.
Amélioration de la prévention collective au travers d’un programme sanitaire d’intérêt collectif (surveillance,
prévention, lutte)
Gestion d’un risque « résiduel » jaunisse
13
• Objectifs d’un PSIC
• Fixer la stratégie sanitaire collective
• Mutualiser les coûts correspondant (et possibilité de financement par les pouvoirs publics)
• Programme porté par une organisation représentative (au moins 70% des professionnels)
• Application volontaire (PSIC reconnu) ou obligatoire (PSIC étendu)
• Types d’actions pour la jaunisse
• Prévention : Elimination des réservoirs viraux
• Surveillance : Prévision du risque, réseau d’observation des pucerons, tests viraux
• Lutte : biocontrôle ou traitement lorsque les seuils de déclenchement sont atteints
• Intérêt du PSIC : facilite l’assurabilité du risque sanitaire « résiduel »
Les programmes sanitaires d’intérêt collectif (PSIC)
14
Scénarios d’instruments financiers analysés
Rapidité
d’indemnisa
tion
Qualité de la
couverture
du risque
Flexibilité
Coût
Simplicité de
mise en
œuvre
Simplicité
réglementaire
+
++
+
--
+
++
Assurance jaunisse non
subventionnée
+
++
-
+
+
--
Assurance jaunisse
subventionnée
+
+++
~
~
+
+
Assurance MRC +
jaunisse
-
+
-
+
-
~
FMSE dans le cadre
d’un PSIC
+
+
+
+
~
+
ISR
15
Illustration des instruments
Assurance jaunisse associée à un contrat MRC en
garantie complémentaire ou intégrée
Fonds de mutualisation de type ISR pour la gestion
du risque de marge
Baisse du prix de 5%
Aléa jaunisse entrainant une perte de rendement de 20%
Aléa sécheresse entrainant une perte de rendement de 30%
Indice de
marge brute
Franchise 20%
= 170 €/ha
5% = 140 €/ha
10 €/ha
0
100
200
300
400
500
600
700
800
Taux 70%
371 €/ha
Marge brute
Indemnisation
MRC Sécheresse 5%
Indemnisation ISR jusqu’à 530 €/ha
371 €/ha avec un taux
d’indemnisation de 70%  fixé en
fonction des réserves financières
Franchise 10%
10% = 280 €/ha
Franchise MRC
25%
Franchise MRC
25%
5% = 140 €/ha
25% = 700 €/ha
50% 50%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
Récolte
MRC pour aléa
sécheresse 30%
Assurance
jaunisse 20%
Assurance jaunisse en
garantie complémentaire
Récolte
MRC pour aléa
sécheresse +
jaunisse 50%
Risque jaunisse intégré à
la MRC
16
Analyse et questions de faisabilité
Assurance jaunisse associée à un contrat MRC en
garantie complémentaire ou intégrée
Fonds de mutualisation de type ISR pour la gestion
du risque de marge
• Simplicité de mise en œuvre et de construction du contrat
• Solution offrant une garantie d’indemnisation
• Mutualisation de certains frais de gestion avec l’assurance MRC
• Contrat en garantie complémentaire (type paramétrique par
exemple)
• Risque jaunisse intégré à la MRC (absence de double franchise)
• Prime commerciale de la garantie complémentaire estimée à 2,3% soit
entre 60 et 85 €/ha en fonction du prix assuré
Questions
• Quelles conditions pour la création de polices sanitaires ? (contrat
paramétrique, plan de prévention du risque)
• Dans le cas d’un contrat paramétrique : quelle capacité à construire
un indice pertinent, fiable et accepté par les professionnels ?
• Quelles conditions pour l'intégration du risque jaunisse dans la MRC ?
• Quelles possibilités de partager le risque via une contribution
publique ? (subventionnement, réassurance, contrats expérimentaux)
• Quel niveau d’implication de la filière pour la diffusion des contrats
(souscription collective) et quelle capacité à assurer les risques pour
les industries ?
• Capacité de mise en œuvre rapide (cadre réglementaire et outil
informatique existant)
• Couverture du risque réel et flexibilité face aux nouveaux risques
• Frais de gestion limités pour une diffusion large
• Subventionnement de la cotisation annuelle au fonds
• Cotisation annuelle estimée entre 65 et 92 €/ha en fonction du taux
d’indemnisation maximal
Questions
• Quelle capacité à devenir national ?
• Capacité à la mise en œuvre d’un outil collectif, avec une diffusion large ?
• Financement d’un capital initial du fonds pour accompagner son
lancement ?

Contenu connexe

Similaire à Gestion du risque sanitaire lié aux jaunisses virales

20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx
20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx
20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx
hélène Dorchies
 
Idcc 2603 accord interessement
Idcc 2603 accord interessementIdcc 2603 accord interessement
Idcc 2603 accord interessement
Léo Guittet
 
Assurances et Risk Management en Algérie
Assurances et Risk Management en AlgérieAssurances et Risk Management en Algérie
Assurances et Risk Management en Algérie
Hamid HAMADOUCHE
 
Assurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteurs
Assurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteursAssurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteurs
Assurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteurs
Impact Insurance Facility
 
Compétitivité et Risques : un paradoxe ?
Compétitivité et Risques : un paradoxe ?Compétitivité et Risques : un paradoxe ?
Compétitivité et Risques : un paradoxe ?
Rencontres Qalimediterranée
 
Les risques lies à l'activité la de maintenance
Les risques lies à l'activité la  de maintenanceLes risques lies à l'activité la  de maintenance
Les risques lies à l'activité la de maintenance
chokri SOLTANI
 
Le Quotidien du Médecin 13-11-15.PDF
Le Quotidien du Médecin 13-11-15.PDFLe Quotidien du Médecin 13-11-15.PDF
Le Quotidien du Médecin 13-11-15.PDF
Vincent Genet
 
Ecophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitaires
Ecophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitairesEcophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitaires
Ecophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitaires
Centre de Gestion de l'Oise
 
Quel avenir pour les spécificités sectorielles et la gestion des crises dans ...
Quel avenir pour les spécificités sectorielles et la gestion des crises dans ...Quel avenir pour les spécificités sectorielles et la gestion des crises dans ...
Quel avenir pour les spécificités sectorielles et la gestion des crises dans ...
Vinseo
 
ASSURANCES ET RISK MANAGEMENT EN ALGERIE
ASSURANCES ET RISK MANAGEMENT EN ALGERIEASSURANCES ET RISK MANAGEMENT EN ALGERIE
ASSURANCES ET RISK MANAGEMENT EN ALGERIE
Hamid HAMADOUCHE
 
Maroc-Environnement CCF.pptx
Maroc-Environnement CCF.pptxMaroc-Environnement CCF.pptx
Maroc-Environnement CCF.pptx
Jawad Maaroufi
 
Guide de-preconisations-covid-19-oppbtp(3)
Guide de-preconisations-covid-19-oppbtp(3)Guide de-preconisations-covid-19-oppbtp(3)
Guide de-preconisations-covid-19-oppbtp(3)
Dimitri BIANCHI
 
Zones Sensibles Vulnérables face à la Covid-19: Afrique Centrale
Zones Sensibles Vulnérables face à la Covid-19: Afrique CentraleZones Sensibles Vulnérables face à la Covid-19: Afrique Centrale
Zones Sensibles Vulnérables face à la Covid-19: Afrique Centrale
AKADEMIYA2063
 
Comment construire un plan de continuité d'activité ?
Comment construire un plan de continuité d'activité ?Comment construire un plan de continuité d'activité ?
Comment construire un plan de continuité d'activité ?
BRIVA
 
ECR France Forum '02. Mieux assurer la sécurité des consommateurs
ECR France Forum '02. Mieux assurer la sécurité des consommateursECR France Forum '02. Mieux assurer la sécurité des consommateurs
ECR France Forum '02. Mieux assurer la sécurité des consommateurs
ECR Community
 
Enjeux de l'industrie agro-alimentaire 2008
Enjeux de l'industrie agro-alimentaire 2008Enjeux de l'industrie agro-alimentaire 2008
Enjeux de l'industrie agro-alimentaire 2008
Philippe KHATTOU
 
Bilan plansecophytoc comptesfr2020
Bilan plansecophytoc comptesfr2020Bilan plansecophytoc comptesfr2020
Bilan plansecophytoc comptesfr2020
PatrickTanz
 
Newsletter SPW Agriculture en Province de LIEGE du 22-09-22
Newsletter SPW Agriculture en Province de LIEGE du 22-09-22Newsletter SPW Agriculture en Province de LIEGE du 22-09-22
Newsletter SPW Agriculture en Province de LIEGE du 22-09-22
Benoît GEORGES
 
SOMMET 2023 Agrivoltaïsme, comment garantir le maintien de l’activité d’élevage
SOMMET 2023 Agrivoltaïsme, comment garantir le maintien de l’activité d’élevageSOMMET 2023 Agrivoltaïsme, comment garantir le maintien de l’activité d’élevage
SOMMET 2023 Agrivoltaïsme, comment garantir le maintien de l’activité d’élevage
Institut de l'Elevage - Idele
 
Covid-19 | FAQ #2 Assurances Dommages & Responsabilités
Covid-19 | FAQ #2 Assurances Dommages & ResponsabilitésCovid-19 | FAQ #2 Assurances Dommages & Responsabilités
Covid-19 | FAQ #2 Assurances Dommages & Responsabilités
Groupe SATEC
 

Similaire à Gestion du risque sanitaire lié aux jaunisses virales (20)

20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx
20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx
20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx
 
Idcc 2603 accord interessement
Idcc 2603 accord interessementIdcc 2603 accord interessement
Idcc 2603 accord interessement
 
Assurances et Risk Management en Algérie
Assurances et Risk Management en AlgérieAssurances et Risk Management en Algérie
Assurances et Risk Management en Algérie
 
Assurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteurs
Assurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteursAssurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteurs
Assurance Agricole – Comment protéger les petits agriculteurs
 
Compétitivité et Risques : un paradoxe ?
Compétitivité et Risques : un paradoxe ?Compétitivité et Risques : un paradoxe ?
Compétitivité et Risques : un paradoxe ?
 
Les risques lies à l'activité la de maintenance
Les risques lies à l'activité la  de maintenanceLes risques lies à l'activité la  de maintenance
Les risques lies à l'activité la de maintenance
 
Le Quotidien du Médecin 13-11-15.PDF
Le Quotidien du Médecin 13-11-15.PDFLe Quotidien du Médecin 13-11-15.PDF
Le Quotidien du Médecin 13-11-15.PDF
 
Ecophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitaires
Ecophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitairesEcophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitaires
Ecophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitaires
 
Quel avenir pour les spécificités sectorielles et la gestion des crises dans ...
Quel avenir pour les spécificités sectorielles et la gestion des crises dans ...Quel avenir pour les spécificités sectorielles et la gestion des crises dans ...
Quel avenir pour les spécificités sectorielles et la gestion des crises dans ...
 
ASSURANCES ET RISK MANAGEMENT EN ALGERIE
ASSURANCES ET RISK MANAGEMENT EN ALGERIEASSURANCES ET RISK MANAGEMENT EN ALGERIE
ASSURANCES ET RISK MANAGEMENT EN ALGERIE
 
Maroc-Environnement CCF.pptx
Maroc-Environnement CCF.pptxMaroc-Environnement CCF.pptx
Maroc-Environnement CCF.pptx
 
Guide de-preconisations-covid-19-oppbtp(3)
Guide de-preconisations-covid-19-oppbtp(3)Guide de-preconisations-covid-19-oppbtp(3)
Guide de-preconisations-covid-19-oppbtp(3)
 
Zones Sensibles Vulnérables face à la Covid-19: Afrique Centrale
Zones Sensibles Vulnérables face à la Covid-19: Afrique CentraleZones Sensibles Vulnérables face à la Covid-19: Afrique Centrale
Zones Sensibles Vulnérables face à la Covid-19: Afrique Centrale
 
Comment construire un plan de continuité d'activité ?
Comment construire un plan de continuité d'activité ?Comment construire un plan de continuité d'activité ?
Comment construire un plan de continuité d'activité ?
 
ECR France Forum '02. Mieux assurer la sécurité des consommateurs
ECR France Forum '02. Mieux assurer la sécurité des consommateursECR France Forum '02. Mieux assurer la sécurité des consommateurs
ECR France Forum '02. Mieux assurer la sécurité des consommateurs
 
Enjeux de l'industrie agro-alimentaire 2008
Enjeux de l'industrie agro-alimentaire 2008Enjeux de l'industrie agro-alimentaire 2008
Enjeux de l'industrie agro-alimentaire 2008
 
Bilan plansecophytoc comptesfr2020
Bilan plansecophytoc comptesfr2020Bilan plansecophytoc comptesfr2020
Bilan plansecophytoc comptesfr2020
 
Newsletter SPW Agriculture en Province de LIEGE du 22-09-22
Newsletter SPW Agriculture en Province de LIEGE du 22-09-22Newsletter SPW Agriculture en Province de LIEGE du 22-09-22
Newsletter SPW Agriculture en Province de LIEGE du 22-09-22
 
SOMMET 2023 Agrivoltaïsme, comment garantir le maintien de l’activité d’élevage
SOMMET 2023 Agrivoltaïsme, comment garantir le maintien de l’activité d’élevageSOMMET 2023 Agrivoltaïsme, comment garantir le maintien de l’activité d’élevage
SOMMET 2023 Agrivoltaïsme, comment garantir le maintien de l’activité d’élevage
 
Covid-19 | FAQ #2 Assurances Dommages & Responsabilités
Covid-19 | FAQ #2 Assurances Dommages & ResponsabilitésCovid-19 | FAQ #2 Assurances Dommages & Responsabilités
Covid-19 | FAQ #2 Assurances Dommages & Responsabilités
 

Plus de Institut Technique de la Betterave

FPE-C originalité du dispositif et résultats obtenus
FPE-C originalité du dispositif et résultats obtenusFPE-C originalité du dispositif et résultats obtenus
FPE-C originalité du dispositif et résultats obtenus
Institut Technique de la Betterave
 
FPE-C vers un conseil opérationnel pour la gestion des pucerons et jaunisses
FPE-C vers un conseil opérationnel pour la gestion des pucerons et jaunissesFPE-C vers un conseil opérationnel pour la gestion des pucerons et jaunisses
FPE-C vers un conseil opérationnel pour la gestion des pucerons et jaunisses
Institut Technique de la Betterave
 
Gestion prophylactique de la jaunisse colloque
Gestion prophylactique de la jaunisse colloqueGestion prophylactique de la jaunisse colloque
Gestion prophylactique de la jaunisse colloque
Institut Technique de la Betterave
 
Plan d'action Eure-et-Loir colloque PNRI
Plan d'action Eure-et-Loir colloque PNRIPlan d'action Eure-et-Loir colloque PNRI
Plan d'action Eure-et-Loir colloque PNRI
Institut Technique de la Betterave
 
Exploration des déterminants de la jaunisse par enquêtes auprès d’agriculteurs
Exploration des déterminants de la jaunisse par enquêtes auprès d’agriculteursExploration des déterminants de la jaunisse par enquêtes auprès d’agriculteurs
Exploration des déterminants de la jaunisse par enquêtes auprès d’agriculteurs
Institut Technique de la Betterave
 
Résumé modélisation paysagère colloque PNRI
Résumé modélisation paysagère colloque PNRIRésumé modélisation paysagère colloque PNRI
Résumé modélisation paysagère colloque PNRI
Institut Technique de la Betterave
 
Vers l’identification des réservoirs de virus et de pucerons vecteurs de la j...
Vers l’identification des réservoirs de virus et de pucerons vecteurs de la j...Vers l’identification des réservoirs de virus et de pucerons vecteurs de la j...
Vers l’identification des réservoirs de virus et de pucerons vecteurs de la j...
Institut Technique de la Betterave
 
Comment surmonter les représentations obstacles des étudiants pour leur perme...
Comment surmonter les représentations obstacles des étudiants pour leur perme...Comment surmonter les représentations obstacles des étudiants pour leur perme...
Comment surmonter les représentations obstacles des étudiants pour leur perme...
Institut Technique de la Betterave
 
Décryptage des interactions complexes entre les virus de la betterave, les pu...
Décryptage des interactions complexes entre les virus de la betterave, les pu...Décryptage des interactions complexes entre les virus de la betterave, les pu...
Décryptage des interactions complexes entre les virus de la betterave, les pu...
Institut Technique de la Betterave
 
Présentation IIRB 2024 Marine Cordonnier.pdf
Présentation IIRB 2024 Marine Cordonnier.pdfPrésentation IIRB 2024 Marine Cordonnier.pdf
Présentation IIRB 2024 Marine Cordonnier.pdf
Institut Technique de la Betterave
 
Présentation IIRB 2024 Chloe Dufrane.pdf
Présentation IIRB 2024 Chloe Dufrane.pdfPrésentation IIRB 2024 Chloe Dufrane.pdf
Présentation IIRB 2024 Chloe Dufrane.pdf
Institut Technique de la Betterave
 
Présentation IIRB 2024 M.Campoverde R.Duval
Présentation IIRB 2024 M.Campoverde R.DuvalPrésentation IIRB 2024 M.Campoverde R.Duval
Présentation IIRB 2024 M.Campoverde R.Duval
Institut Technique de la Betterave
 
Présentation IIRB 2024 Corentin Sochard - ÌTB
Présentation IIRB 2024 Corentin Sochard - ÌTBPrésentation IIRB 2024 Corentin Sochard - ÌTB
Présentation IIRB 2024 Corentin Sochard - ÌTB
Institut Technique de la Betterave
 
Présentation IIRB 2024 Prévibest T. Leborgne
Présentation IIRB 2024 Prévibest T. LeborgnePrésentation IIRB 2024 Prévibest T. Leborgne
Présentation IIRB 2024 Prévibest T. Leborgne
Institut Technique de la Betterave
 
Présentation de F. Joudelat Congrès IIRB février 2024
Présentation de F. Joudelat Congrès IIRB février 2024Présentation de F. Joudelat Congrès IIRB février 2024
Présentation de F. Joudelat Congrès IIRB février 2024
Institut Technique de la Betterave
 
1- RICHESSES.pptx
1- RICHESSES.pptx1- RICHESSES.pptx
2- DESHERBAGE.pptx
2- DESHERBAGE.pptx2- DESHERBAGE.pptx
3- SBR _ RTD.pptx
3- SBR _ RTD.pptx3- SBR _ RTD.pptx
4- CERCOSPORIOSE.pptx
4- CERCOSPORIOSE.pptx4- CERCOSPORIOSE.pptx
4- CERCOSPORIOSE.pptx
Institut Technique de la Betterave
 
5- LA JAUNISSE EN 2023.pptx
5- LA JAUNISSE EN 2023.pptx5- LA JAUNISSE EN 2023.pptx
5- LA JAUNISSE EN 2023.pptx
Institut Technique de la Betterave
 

Plus de Institut Technique de la Betterave (20)

FPE-C originalité du dispositif et résultats obtenus
FPE-C originalité du dispositif et résultats obtenusFPE-C originalité du dispositif et résultats obtenus
FPE-C originalité du dispositif et résultats obtenus
 
FPE-C vers un conseil opérationnel pour la gestion des pucerons et jaunisses
FPE-C vers un conseil opérationnel pour la gestion des pucerons et jaunissesFPE-C vers un conseil opérationnel pour la gestion des pucerons et jaunisses
FPE-C vers un conseil opérationnel pour la gestion des pucerons et jaunisses
 
Gestion prophylactique de la jaunisse colloque
Gestion prophylactique de la jaunisse colloqueGestion prophylactique de la jaunisse colloque
Gestion prophylactique de la jaunisse colloque
 
Plan d'action Eure-et-Loir colloque PNRI
Plan d'action Eure-et-Loir colloque PNRIPlan d'action Eure-et-Loir colloque PNRI
Plan d'action Eure-et-Loir colloque PNRI
 
Exploration des déterminants de la jaunisse par enquêtes auprès d’agriculteurs
Exploration des déterminants de la jaunisse par enquêtes auprès d’agriculteursExploration des déterminants de la jaunisse par enquêtes auprès d’agriculteurs
Exploration des déterminants de la jaunisse par enquêtes auprès d’agriculteurs
 
Résumé modélisation paysagère colloque PNRI
Résumé modélisation paysagère colloque PNRIRésumé modélisation paysagère colloque PNRI
Résumé modélisation paysagère colloque PNRI
 
Vers l’identification des réservoirs de virus et de pucerons vecteurs de la j...
Vers l’identification des réservoirs de virus et de pucerons vecteurs de la j...Vers l’identification des réservoirs de virus et de pucerons vecteurs de la j...
Vers l’identification des réservoirs de virus et de pucerons vecteurs de la j...
 
Comment surmonter les représentations obstacles des étudiants pour leur perme...
Comment surmonter les représentations obstacles des étudiants pour leur perme...Comment surmonter les représentations obstacles des étudiants pour leur perme...
Comment surmonter les représentations obstacles des étudiants pour leur perme...
 
Décryptage des interactions complexes entre les virus de la betterave, les pu...
Décryptage des interactions complexes entre les virus de la betterave, les pu...Décryptage des interactions complexes entre les virus de la betterave, les pu...
Décryptage des interactions complexes entre les virus de la betterave, les pu...
 
Présentation IIRB 2024 Marine Cordonnier.pdf
Présentation IIRB 2024 Marine Cordonnier.pdfPrésentation IIRB 2024 Marine Cordonnier.pdf
Présentation IIRB 2024 Marine Cordonnier.pdf
 
Présentation IIRB 2024 Chloe Dufrane.pdf
Présentation IIRB 2024 Chloe Dufrane.pdfPrésentation IIRB 2024 Chloe Dufrane.pdf
Présentation IIRB 2024 Chloe Dufrane.pdf
 
Présentation IIRB 2024 M.Campoverde R.Duval
Présentation IIRB 2024 M.Campoverde R.DuvalPrésentation IIRB 2024 M.Campoverde R.Duval
Présentation IIRB 2024 M.Campoverde R.Duval
 
Présentation IIRB 2024 Corentin Sochard - ÌTB
Présentation IIRB 2024 Corentin Sochard - ÌTBPrésentation IIRB 2024 Corentin Sochard - ÌTB
Présentation IIRB 2024 Corentin Sochard - ÌTB
 
Présentation IIRB 2024 Prévibest T. Leborgne
Présentation IIRB 2024 Prévibest T. LeborgnePrésentation IIRB 2024 Prévibest T. Leborgne
Présentation IIRB 2024 Prévibest T. Leborgne
 
Présentation de F. Joudelat Congrès IIRB février 2024
Présentation de F. Joudelat Congrès IIRB février 2024Présentation de F. Joudelat Congrès IIRB février 2024
Présentation de F. Joudelat Congrès IIRB février 2024
 
1- RICHESSES.pptx
1- RICHESSES.pptx1- RICHESSES.pptx
1- RICHESSES.pptx
 
2- DESHERBAGE.pptx
2- DESHERBAGE.pptx2- DESHERBAGE.pptx
2- DESHERBAGE.pptx
 
3- SBR _ RTD.pptx
3- SBR _ RTD.pptx3- SBR _ RTD.pptx
3- SBR _ RTD.pptx
 
4- CERCOSPORIOSE.pptx
4- CERCOSPORIOSE.pptx4- CERCOSPORIOSE.pptx
4- CERCOSPORIOSE.pptx
 
5- LA JAUNISSE EN 2023.pptx
5- LA JAUNISSE EN 2023.pptx5- LA JAUNISSE EN 2023.pptx
5- LA JAUNISSE EN 2023.pptx
 

Gestion du risque sanitaire lié aux jaunisses virales

  • 1. GREcoS - Gestion du risque sanitaire lié aux jaunisses virales Colloque final PNRI 1 04 juillet 2024
  • 2. 2 Organisation du projet Chercheurs Spécialisés en gestion du risque ITB SEPIM Provibe Assurances CCR FMSE Connaissances jaunisse Viabilité opérationnelle du système envisagé Caractérisation du risque & scénarios d’instruments GREcoS Pilote ARTB Fermes pilotes CHAM
  • 3. 3 Le modèle GREcoS • Absence d’historique de rendement avec jaunisse : besoin de reconstituer les effets de la jaunisse sur le rendement betteravier sur longue période • Pour cela, développement d’un modèle faisant le lien entre les pucerons, les virus de la jaunisse et le rendement betteravier Données climatiques Modèles du DRIAS Données 1950 à 2100 Connaissances acquises par les projets du PNRI Pucerons Virus de la jaunisse Betteraves Reconstitution des pertes de rendement à l’échelle des régions agricoles (79 régions betteravières) Modèle GREcoS
  • 4. 4 Hypothèses du modèle GREcoS Pertes de rendement • Deux types de virus : BYV (jaunisse grave) et polérovirus (jaunisse modérée) • Perte de rendement en fonction du type de virus et de la sensibilité des betteraves 4 50% 29% 23% Sensibilité à l’infection virale BYV Modèle jaunisse • Modèle de Werker (1998) • Estimation de la proportion de betteraves infectées par la jaunisse (incidence) 3 Méthodologie détaillée en annexe 2 du rapport Modèle betterave • Estimation des dates de semis en fonction de la température et de la pluviométrie • Estimation du nombre de feuilles en fonction de la température 1 Semis Stade cotylédon Stade 4-6 feuilles Stade 12 feuilles Couverture du sol Schéma d’après ITB Modèle pucerons • Modèle développé par SEPIM • Estimation de la date d’arrivée et de l’abondance des pucerons en fonction de la température 2
  • 5. Résultats de l’analyse du risque de jaunisse
  • 6. 6 Impact du changement climatique et distribution des pertes de rendement liées à la jaunisse 0 50 100 150 200 250 300 350 400 1 2 4 8 16 32 Pertes économiques liées à la jaunisse (M€) Période de retour (années, log) Pertes économiques liées à la jaunisse (74% de BYV) Période 2025-2050 Période 2050-2100 160 M€ 230 M€ 24% 26% 20% 11% 8% 6% 3% 2% 1%
  • 7. 7 Caractère systémique du risque jaunisse 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 2026 2027 2028 2029 2030 2031 2032 2033 2034 2035 2036 2037 2038 2039 2040 2041 2042 2043 2044 2045 2046 2047 2048 2049 2050 Perte de rendement en % BEAUCE CAMBRESIS CHAMPAGNE CRAYEUSE GATINAIS RICHE PAYS DE CAUX PLATEAU PICARD SAINT-QUENTINOIS ET LAONNOIS SANTERRE SOISSONNAIS VALOIS Exemple pour un scénario climatique, virus BYV (2025-2050) dans les 10 premières régions agricoles en termes de surface. Pertes de rendement moyennes en % estimées entre 2025 et 2050
  • 8. 8 Caractéristiques du risque jaunisse • Intensité du risque modérée : pertes de plus de 20% à l’échelle de la région agricole peu fréquentes • Pertes économiques moyennes importantes estimées à 7% soit 102,5 millions d’euros pour 400 000 ha et un prix de 45 €/tonne de betteraves  Les pertes moyennes sont modérées mais elles touchent les producteurs en même temps : RISQUE HORIZONTAL Déclenchement tous les x ans Fréquence de déclenchement Pertes économiques moyennes à l’hectare (€) Perte économique moyenne pour 406 Kha (M€) Franchise 74% de BYV - - 253 102,5 0% 2 57,3% 114 46,4 5% 4 27,9% 47 18,9 10% 8 12,6% 15 6,1 15% 25 4,0% 3 1,1 20% >100 0,03% 0 0 25% Prix de 45 €/t et 406 000 ha.
  • 9. 9 Estimation des primes assurantielles jaunisse • Prime commerciale de l’assurance : • « Prime pure » de risque, correspond à une estimation prudente de la sinistralité espérée • Garantie contractuelle d’indemnisation (réassurance) = 0,35% du capital assuré • Frais de gestion et d’expertise = 30% de la prime • 3 hypothèses de prix assuré : prix de vente de 45 €/t, coût de production de 35 €/t, prix « administratif » de 31,2 €/t • Pour un prix assuré de 35 €/t, la prime de risque est estimée à 66 €/ha • Même ordre de grandeur que la MRC F25% (environ 1,8% du capital assuré, soit 50 €/ha) 263 126 59 28 15 13 295 141 66 31 17 14 379 182 85 40 22 18 0% 5% 10% 15% 20% 25% Primes chargées (€/ha) Franchise 31,2 €/t 35 €/t 45 €/t
  • 10. 10 Intégration des plantes compagnes dans le modèle Réduction du nombre de pucerons par betteraves sans protection aphicide. Destruction des plantes compagnes au stade 4-6 feuilles. Source : ITB, PNRI  Test sur l’avoine  Prise en compte dans l’analyse :  du niveau d’efficacité sur les pucerons (-23%)  d’une destruction optimisée au stade 4-6 feuilles (-3% de rendement lié à la concurrence)  du coût de la solution (97 €/ha)  Non linéarité entre l’abondance des pucerons et l’incidence >> en cas de forte infection, une efficacité de 23% n’est pas suffisante pour enrayer les contaminations et offrir un gain économique  Le modèle GRECOS peut être utilisé pour évaluer les conséquences économiques des solutions agroécologiques  Paramétrage possible pour d’autres solutions (isolées ou en combinatoire)
  • 12. 12 Conditions nécessaires pour un instrument de gestion du risque • Mesurer la perte de rendement liée à la jaunisse ou développer un indice de sévérité jaunisse à la parcelle : poursuite des travaux sur les images satellite dans le PNRI-C ? • Coordonner les outils de gestion des risques (climatiques, sanitaires) pour éviter la surcompensation • Mettre en place des mesures pour lutter contre la jaunisse lorsqu’elles sont disponibles : • Réduction de la prime pure de risque • Réponse efficace à la question de l'assurabilité d'un risque sanitaire : les mesures de gestion prophylactiques doivent être adoptées par tous pour être efficaces. Amélioration de la prévention collective au travers d’un programme sanitaire d’intérêt collectif (surveillance, prévention, lutte) Gestion d’un risque « résiduel » jaunisse
  • 13. 13 • Objectifs d’un PSIC • Fixer la stratégie sanitaire collective • Mutualiser les coûts correspondant (et possibilité de financement par les pouvoirs publics) • Programme porté par une organisation représentative (au moins 70% des professionnels) • Application volontaire (PSIC reconnu) ou obligatoire (PSIC étendu) • Types d’actions pour la jaunisse • Prévention : Elimination des réservoirs viraux • Surveillance : Prévision du risque, réseau d’observation des pucerons, tests viraux • Lutte : biocontrôle ou traitement lorsque les seuils de déclenchement sont atteints • Intérêt du PSIC : facilite l’assurabilité du risque sanitaire « résiduel » Les programmes sanitaires d’intérêt collectif (PSIC)
  • 14. 14 Scénarios d’instruments financiers analysés Rapidité d’indemnisa tion Qualité de la couverture du risque Flexibilité Coût Simplicité de mise en œuvre Simplicité réglementaire + ++ + -- + ++ Assurance jaunisse non subventionnée + ++ - + + -- Assurance jaunisse subventionnée + +++ ~ ~ + + Assurance MRC + jaunisse - + - + - ~ FMSE dans le cadre d’un PSIC + + + + ~ + ISR
  • 15. 15 Illustration des instruments Assurance jaunisse associée à un contrat MRC en garantie complémentaire ou intégrée Fonds de mutualisation de type ISR pour la gestion du risque de marge Baisse du prix de 5% Aléa jaunisse entrainant une perte de rendement de 20% Aléa sécheresse entrainant une perte de rendement de 30% Indice de marge brute Franchise 20% = 170 €/ha 5% = 140 €/ha 10 €/ha 0 100 200 300 400 500 600 700 800 Taux 70% 371 €/ha Marge brute Indemnisation MRC Sécheresse 5% Indemnisation ISR jusqu’à 530 €/ha 371 €/ha avec un taux d’indemnisation de 70%  fixé en fonction des réserves financières Franchise 10% 10% = 280 €/ha Franchise MRC 25% Franchise MRC 25% 5% = 140 €/ha 25% = 700 €/ha 50% 50% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Récolte MRC pour aléa sécheresse 30% Assurance jaunisse 20% Assurance jaunisse en garantie complémentaire Récolte MRC pour aléa sécheresse + jaunisse 50% Risque jaunisse intégré à la MRC
  • 16. 16 Analyse et questions de faisabilité Assurance jaunisse associée à un contrat MRC en garantie complémentaire ou intégrée Fonds de mutualisation de type ISR pour la gestion du risque de marge • Simplicité de mise en œuvre et de construction du contrat • Solution offrant une garantie d’indemnisation • Mutualisation de certains frais de gestion avec l’assurance MRC • Contrat en garantie complémentaire (type paramétrique par exemple) • Risque jaunisse intégré à la MRC (absence de double franchise) • Prime commerciale de la garantie complémentaire estimée à 2,3% soit entre 60 et 85 €/ha en fonction du prix assuré Questions • Quelles conditions pour la création de polices sanitaires ? (contrat paramétrique, plan de prévention du risque) • Dans le cas d’un contrat paramétrique : quelle capacité à construire un indice pertinent, fiable et accepté par les professionnels ? • Quelles conditions pour l'intégration du risque jaunisse dans la MRC ? • Quelles possibilités de partager le risque via une contribution publique ? (subventionnement, réassurance, contrats expérimentaux) • Quel niveau d’implication de la filière pour la diffusion des contrats (souscription collective) et quelle capacité à assurer les risques pour les industries ? • Capacité de mise en œuvre rapide (cadre réglementaire et outil informatique existant) • Couverture du risque réel et flexibilité face aux nouveaux risques • Frais de gestion limités pour une diffusion large • Subventionnement de la cotisation annuelle au fonds • Cotisation annuelle estimée entre 65 et 92 €/ha en fonction du taux d’indemnisation maximal Questions • Quelle capacité à devenir national ? • Capacité à la mise en œuvre d’un outil collectif, avec une diffusion large ? • Financement d’un capital initial du fonds pour accompagner son lancement ?