SlideShare une entreprise Scribd logo
12 - ANEMF.org n°21 / Septembre 2009
Malgré l’avalanche de nouvelles rapportées par des 
“experts” toujours plus nombreux, il est difficile de
prévoir l’évolution du virus à la rentrée. Une seule 
certitude, le phénomène de la pandémie de grippe 
2009 fait couler beaucoup d’encre! 
A  l’heure  où  nous  écrivons  ces 
lignes,  le  gouvernement  vient 
d’envoyer  la  réserve  sanitaire 
d’intervention  en  Nouvelle 
Calédonie et en Polynésie Française, 
où  la  pandémie  bat  son  plein.  En 
métropole,  on  redoute  désormais 
l’arrivée  de  l’hiver.  Les  autorités 
françaises  prévoient un passage
en phase 6 à la rentrée  scolaire 
avec une circulation beaucoup plus 
active du virus.
Le  niveau  d’alerte  maximal  du 
plan  français  de  prévention  et  de 
lutte  pandémie  grippale  propose 
tout  un  catalogue  de  mesures, 
parfois  drastiques,  comme  la 
fermeture des écoles, la suppression 
des activités collectives,  le  port de 
masque dans les espaces publiques... 
mais  n’impose  pas  l’application 
systématique  de  l’ensemble  des 
mesures. 
Le plan de vaccination
de masse
L’action  la  plus  probable  en  un 
premier temps sera la vaccination
de masse,  dont  le  gouvernement 
a  préparé  un  plan,  applicable dès 
que les vaccins seront disponibles. 
Des centres de vaccination spéciaux 
serontmisenplaceàceteffet,afinde
permettre aux hôpitaux et cabinets 
de  médecin  de  rester  disponibles 
pour soigner les malades, et assurer 
la continuité du bon fonctionnement 
du système de soins. 
Les personnes à risque (femmes 
enceintes,  malades  chroniques), 
ainsi que les professionnels de santé 
seront vaccinés en priorité. Le vaccin 
sera  ensuite  proposé  à  l’ensemble 
de  la  population  française,  sans 
pour  autant  être  obligatoire.  La 
convocation  sera  envoyée  par 
l’Assurance Maladie, afin d’assurer
une traçabilité parfaite des lots des 
patients  (sauf  pour  les  personnels 
de  Santé  où  le  processus  devrait 
avoir lieu dans les hôpitaux). Ce sont 
les  préfets  qui  doivent  organiser, 
dans leur département, les plans de 
vaccinations,  en  mettant  en  place 
les centres et en faisant l’inventaire 
du personnel mobilisable.
Le rôle des étudiants
en médecine
L’enjeu  majeur  de  ce  plan  de 
vaccination  est  de  préserver  la 
continuité  du  système  de  soin. 
C’est  ainsi  que  les étudiants se
retrouveront dans les premières
lignes mobilisées,  après  les 
étudiants  de  la  réservé  sanitaire 
(voir  cî­contre)  et  avant  les 
médecins et infirmiers hospitaliers
et  libéraux.  Néanmoins,  tous  les 
corps de métier seraient concernés 
par la mobilisation, chacun avec des 
degrés d’investissement différents.
Les étudiants en médecine seraient 
recrutés  pour préparer  les vaccins, 
faire les injections, éventuellement 
accueillir les patients et les aider à 
remplir  le  questionnaire  médical, 
toujours sous la responsabilité d’un 
médecin ou d’un infirmier. A noter
que les étudiants mobilisés seraient 
couverts et indemnisés.
Les demandes de
l’ANEMF
Nul  doute  que  les  étudiants 
en  médecine  se  mobiliseront  aux 
côtés  des  acteurs  du  système  de 
santé afin de faire face à une crise
sanitaire exceptionnelle. Mais cette 
mobilisation  doit  être  cadrée  dès 
maintenant, afin que dans l’urgence
nous  soyons  au  courant  de  nos 
missions  et  responsabilités.  C’est 
pourquoi  ors  d’un  entretien  avec 
le  ministère  de  la  Santé  au  mois 
d’Août, l’ANEMF a demandé:
­  une  intégration  de  la 
mobilisation  au  sein  de  notre 
formation  :  il est question que  les 
centres de vaccination recoivent un 
agrément comme terrains de stage.
­  une  mobilisation  de  DCEM  1, 
2 et 3 afin de préserver les DCEM 4
préparant les ECN
­ Une rémunération en lien avec 
la mission effectuée, et non par
rapport à notre statut d’étudiant
­  une  intégration  précoce  des 
étudiants  dans  les  modules  de 
formation  sur  la  grippe  et  sur 
l’organisation  de  la  campagne  de 
vaccination.
Grippe A: la fièvre monte
La pandémie en
quelques chiffres
2 milliards: selon l’adjoint 
du directeur général de l’OMS, 
c’est le nombre de personnes 
dans  le  monde  qui  seraient 
touchées  par  cette  infection 
dans les deux ans à venir. 
30%:  c’est  le  pourcentage 
de  la  population  mondiale 
qu’il suffirait de vacciner pour
enrayer  la  pandémie  selon 
certains experts.
880,000,000€:  coût 
des  94  millions  de  doses 
de  vaccins  commandés  par 
le  gouvernement  français. 
L’Assurance  Maladie  prendra 
la moitié à sa charge, le solde 
étant assumé par l’Etat.
Actualités La grippe A
APO21revu.indd 12 01/09/2009 17:54:27
Septembre 2009 / ANEMF.org n°21 - 13
La grippe A Actualités
Qu’est ce que la réserve sanitaire?
La réserve sanitaire s’inscrit dans le cadre des missions de
l’Etablissement de préparation et de réponse aux urgences
sanitaires (Eprus). Il est chargé de constituer un corps
de réserve sanitaire et de gérer les stocks et la logistique
d’approvisionnement des produits pharmaceutiques
nécessaires en vue de faire face aux situations de catastrophe,
d’urgence ou de menace sanitaires graves sur le territoire
national ou à l’étranger.
La réserve sanitaire est une liste de volontaires, rémunérés, qui souscrivent un engagement de trois
ans par lequel ils se rendent mobilisables en cas de crise majeure, lorsque les moyens habituels du
système sanitaire ne permettent plus de parer à la situation. Mobilisable uniquement par un arrêté
conjoint des ministres de la Santé et de l’Intérieur, elle a deux composantes:
la première est la réserve d’intervention, qui peut être mise à disposition dans un court délai•
lors d’événements sanitaires graves sur le territoire national ou en dehors des frontières. Formée de
professionnels de santé ou d’ingénieurs, sa mission est de renforcer l’offre de soins et les contrôles
sanitaires aux points d’entrée du territoire.
elle est complétée par la réserve de renfort, appelée pour les crises sanitaires majeures comme•
une pandémie grippale, ou en cas de tension persistantes de l’offre de soins. Ces “renforts” sont recrutés
parmi les mêmes professionnels que les “réservistes d’intervention”, mais s’y ajoutent les étudiants des
filières médicales et paramédicales ( étudiants ayant validés leur DCEM 2).
Pour plus d’informations: www.eprus.fr ou le Numéro Vert 0 800 00 21 24
Les médias en font-ils trop
... ou pas assez?
Entre la ministre de la Santé qui
annonce qu’ « il faut envisager le pire »
et l’urologue et député Bernard Debré qui
qualifie la maladie de simple « grippette»,
il est difficle de savoir quel message
retenir. Néanmoins les experts semblent
s’accorder sur une chose : cette pandémie
est imprévisible, le virus peut disparaître
spontanément, comme il peut muter
en une forme plus virulente, ou rester
stable.
À l’heure actuelle, l’attitude à adopter,
et le message à véhiculer, doit suivre le
principe de précaution, énoncé dand
la loi française depuis 1995 comme
«l’absence de certitudes, compte tenu des
connaissances scientifiques et techniques
dumoment,nedoitpasretarderl’adoption
de mesures effectives et proportionnées
visant à prévenir un risque de dommages
graves et irréversibles.»
Ne vaut-il pas mieux l’attraper
dès maintenant, afin d’être
immunisés?
Cette question, présente dans certains
esprits, s’inspire peut être des observations
de 1918, pendant la grippe espagnole, où
l’épidémies’était déroulée en deux épisodes, et
certaines personness qui avaient contracté la
première forme s’étaient retrouvés immunisés
lors du second épisode, bien plus pathogène.
Pour autant, il est impossible de prédire
quelles mutations le virus H1N1 subira au fil
des saisons, et il est difficile de «conseiller»
aux gens d´attraper une maladie qui a une
chance sur mille de les tuer, dans l´éventuelle
hypothèse que le virus mute en une forme plus
grave.
La possiiblité d’acquérir une immunité
existe, mais un tel pari aura une conséquence
certaine: une augmentation drastique des
risques de contamination du reste de la
population, dont les plus fragiles qui, eux,
courront le pari de survivre, ou non, à cette
première forme.
Aurore Crastes, CM Santé Mondiale de l’ANEMF 09­10
Pour vous tenir informés et poser vos questions: www.anemf.org
APO21revu.indd 13 01/09/2009 17:54:28

Contenu connexe

Tendances

Pev _algerie _2015_final
Pev _algerie _2015_finalPev _algerie _2015_final
Pev _algerie _2015_final
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirusIl n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Khadija Moussayer
 
Le Vaccin De La Conspiration
Le Vaccin De La ConspirationLe Vaccin De La Conspiration
Le Vaccin De La Conspirationguest6c8f733
 
Le vaccin de la conspiration
Le vaccin de la conspirationLe vaccin de la conspiration
Le vaccin de la conspirationblogaujourlejour
 
Le vaccin de la conspiration
Le vaccin  de la conspirationLe vaccin  de la conspiration
Le vaccin de la conspirationToorop
 
Le Vaccin De La Conspiration
Le Vaccin De La ConspirationLe Vaccin De La Conspiration
Le Vaccin De La Conspirationyouri59490
 
Le Vaccin De La Conspiration
Le Vaccin De La ConspirationLe Vaccin De La Conspiration
Le Vaccin De La Conspiration
Services Conseils Sylvie Desmeules
 
Le Vaccin
Le VaccinLe Vaccin
Le Vaccinphila
 

Tendances (9)

Pev _algerie _2015_final
Pev _algerie _2015_finalPev _algerie _2015_final
Pev _algerie _2015_final
 
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirusIl n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
 
Le Vaccin De La Conspiration
Le Vaccin De La ConspirationLe Vaccin De La Conspiration
Le Vaccin De La Conspiration
 
Le vaccin de la conspiration
Le vaccin de la conspirationLe vaccin de la conspiration
Le vaccin de la conspiration
 
Le vaccin de la conspiration
Le vaccin  de la conspirationLe vaccin  de la conspiration
Le vaccin de la conspiration
 
Le Journal (15)
Le Journal (15)Le Journal (15)
Le Journal (15)
 
Le Vaccin De La Conspiration
Le Vaccin De La ConspirationLe Vaccin De La Conspiration
Le Vaccin De La Conspiration
 
Le Vaccin De La Conspiration
Le Vaccin De La ConspirationLe Vaccin De La Conspiration
Le Vaccin De La Conspiration
 
Le Vaccin
Le VaccinLe Vaccin
Le Vaccin
 

Similaire à Grippe A : la fièvre monte

Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdfCovid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Pelouze Guy-André
 
Plateforme vaccins LEEM 2024
Plateforme vaccins LEEM 2024Plateforme vaccins LEEM 2024
Plateforme vaccins LEEM 2024
benj_2
 
Après la grippe a
Après la grippe aAprès la grippe a
Après la grippe a
Réseau Pro Santé
 
Abrogation de l'obligation vaccinale des soignants
Abrogation de l'obligation vaccinale des soignantsAbrogation de l'obligation vaccinale des soignants
Abrogation de l'obligation vaccinale des soignants
Société Tripalio
 
Note conseil scientifique 4[4971]
Note conseil scientifique 4[4971]Note conseil scientifique 4[4971]
Note conseil scientifique 4[4971]
Laurent Sailly
 
Réponse lettre ouverte
Réponse lettre ouverteRéponse lettre ouverte
Réponse lettre ouverte
Paperjam_redaction
 
LEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUS
LEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUSLEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUS
LEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUS
Fernando Alcoforado
 
Rapport sur le vaccin
Rapport sur le vaccinRapport sur le vaccin
Rapport sur le vaccin
Paperjam_redaction
 
Avis du conseil scientifique covid 19 du 5 octobre 2021
Avis du conseil scientifique covid 19 du 5 octobre 2021Avis du conseil scientifique covid 19 du 5 octobre 2021
Avis du conseil scientifique covid 19 du 5 octobre 2021
Laurent Sailly
 
Avis conseil scientifique_5_octobre_2021 (1)
Avis conseil scientifique_5_octobre_2021 (1)Avis conseil scientifique_5_octobre_2021 (1)
Avis conseil scientifique_5_octobre_2021 (1)
Société Tripalio
 
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."WinesforAutism
 
Bulletin COVID 19 du 18/03 - Ars Occitanie
Bulletin COVID 19 du 18/03 - Ars OccitanieBulletin COVID 19 du 18/03 - Ars Occitanie
Bulletin COVID 19 du 18/03 - Ars Occitanie
Philippe Villette
 
Lettre ouverte aux Ministres
Lettre ouverte aux MinistresLettre ouverte aux Ministres
Lettre ouverte aux Ministres
Paperjam_redaction
 
COVID-19: Fonck avait raison, De Block tort
COVID-19: Fonck avait raison, De Block tortCOVID-19: Fonck avait raison, De Block tort
COVID-19: Fonck avait raison, De Block tort
Thierry Debels
 
GuideinvestigationMeningites.PDF
GuideinvestigationMeningites.PDFGuideinvestigationMeningites.PDF
GuideinvestigationMeningites.PDFAnne Perrocheau
 
Sauvetage secourisme du travail - repères à l'usage du médecin du travail - i...
Sauvetage secourisme du travail - repères à l'usage du médecin du travail - i...Sauvetage secourisme du travail - repères à l'usage du médecin du travail - i...
Sauvetage secourisme du travail - repères à l'usage du médecin du travail - i...pascalbaudin
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
soshepatites
 
Thérapeutiques rougeole rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Thérapeutiques   rougeole   rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.Thérapeutiques   rougeole   rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Thérapeutiques rougeole rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Réseau Pro Santé
 
Presentation COVID 19 sensibilisation AIST 22
Presentation COVID 19 sensibilisation AIST 22Presentation COVID 19 sensibilisation AIST 22
Presentation COVID 19 sensibilisation AIST 22
Abdelouahed LABROUFI
 
Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)
Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)
Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)
Guy Boulianne
 

Similaire à Grippe A : la fièvre monte (20)

Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdfCovid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
 
Plateforme vaccins LEEM 2024
Plateforme vaccins LEEM 2024Plateforme vaccins LEEM 2024
Plateforme vaccins LEEM 2024
 
Après la grippe a
Après la grippe aAprès la grippe a
Après la grippe a
 
Abrogation de l'obligation vaccinale des soignants
Abrogation de l'obligation vaccinale des soignantsAbrogation de l'obligation vaccinale des soignants
Abrogation de l'obligation vaccinale des soignants
 
Note conseil scientifique 4[4971]
Note conseil scientifique 4[4971]Note conseil scientifique 4[4971]
Note conseil scientifique 4[4971]
 
Réponse lettre ouverte
Réponse lettre ouverteRéponse lettre ouverte
Réponse lettre ouverte
 
LEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUS
LEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUSLEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUS
LEÇONS DE L'EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUS
 
Rapport sur le vaccin
Rapport sur le vaccinRapport sur le vaccin
Rapport sur le vaccin
 
Avis du conseil scientifique covid 19 du 5 octobre 2021
Avis du conseil scientifique covid 19 du 5 octobre 2021Avis du conseil scientifique covid 19 du 5 octobre 2021
Avis du conseil scientifique covid 19 du 5 octobre 2021
 
Avis conseil scientifique_5_octobre_2021 (1)
Avis conseil scientifique_5_octobre_2021 (1)Avis conseil scientifique_5_octobre_2021 (1)
Avis conseil scientifique_5_octobre_2021 (1)
 
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
 
Bulletin COVID 19 du 18/03 - Ars Occitanie
Bulletin COVID 19 du 18/03 - Ars OccitanieBulletin COVID 19 du 18/03 - Ars Occitanie
Bulletin COVID 19 du 18/03 - Ars Occitanie
 
Lettre ouverte aux Ministres
Lettre ouverte aux MinistresLettre ouverte aux Ministres
Lettre ouverte aux Ministres
 
COVID-19: Fonck avait raison, De Block tort
COVID-19: Fonck avait raison, De Block tortCOVID-19: Fonck avait raison, De Block tort
COVID-19: Fonck avait raison, De Block tort
 
GuideinvestigationMeningites.PDF
GuideinvestigationMeningites.PDFGuideinvestigationMeningites.PDF
GuideinvestigationMeningites.PDF
 
Sauvetage secourisme du travail - repères à l'usage du médecin du travail - i...
Sauvetage secourisme du travail - repères à l'usage du médecin du travail - i...Sauvetage secourisme du travail - repères à l'usage du médecin du travail - i...
Sauvetage secourisme du travail - repères à l'usage du médecin du travail - i...
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 
Thérapeutiques rougeole rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Thérapeutiques   rougeole   rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.Thérapeutiques   rougeole   rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
Thérapeutiques rougeole rattrapage de vaccination pour les jeunes adultes.
 
Presentation COVID 19 sensibilisation AIST 22
Presentation COVID 19 sensibilisation AIST 22Presentation COVID 19 sensibilisation AIST 22
Presentation COVID 19 sensibilisation AIST 22
 
Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)
Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)
Communiqué de l’Académie nationale de médecine (25 mai 2021)
 

Plus de Réseau Pro Santé

Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...
Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...
Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...
Réseau Pro Santé
 
En vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en Europe
En vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en EuropeEn vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en Europe
En vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en Europe
Réseau Pro Santé
 
Biologie médicale - actualités
Biologie médicale - actualitésBiologie médicale - actualités
Biologie médicale - actualités
Réseau Pro Santé
 
Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...
Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...
Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...
Réseau Pro Santé
 
Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...
Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...
Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...
Réseau Pro Santé
 
La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...
La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...
La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...
Réseau Pro Santé
 
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réseau Pro Santé
 
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réseau Pro Santé
 
Vers un nouveau modèle du système de soins
Vers un nouveau modèle du système de soins  Vers un nouveau modèle du système de soins
Vers un nouveau modèle du système de soins
Réseau Pro Santé
 
Interview du docteur isabelle bohl.
Interview du docteur isabelle bohl.Interview du docteur isabelle bohl.
Interview du docteur isabelle bohl.
Réseau Pro Santé
 
L’ordre des médecins.
L’ordre des médecins.L’ordre des médecins.
L’ordre des médecins.
Réseau Pro Santé
 
L’ejd pwg et les spécialités kesako
L’ejd pwg et les spécialités kesako  L’ejd pwg et les spécialités kesako
L’ejd pwg et les spécialités kesako
Réseau Pro Santé
 
L’isnih kesako
L’isnih   kesako  L’isnih   kesako
L’isnih kesako
Réseau Pro Santé
 
Biologiste médical au cea.
Biologiste médical au cea.Biologiste médical au cea.
Biologiste médical au cea.
Réseau Pro Santé
 
Le réseau de biologistes labster.
Le réseau de biologistes labster.Le réseau de biologistes labster.
Le réseau de biologistes labster.
Réseau Pro Santé
 
Biologie médicale le combat reprend !
Biologie médicale   le combat reprend !Biologie médicale   le combat reprend !
Biologie médicale le combat reprend !
Réseau Pro Santé
 
L’ondps enquête...
L’ondps enquête...L’ondps enquête...
L’ondps enquête...
Réseau Pro Santé
 
Les prix de thèse décernés.
Les prix de thèse décernés.Les prix de thèse décernés.
Les prix de thèse décernés.
Réseau Pro Santé
 
Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs proposition d'actions s...
Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs   proposition d'actions s...Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs   proposition d'actions s...
Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs proposition d'actions s...
Réseau Pro Santé
 

Plus de Réseau Pro Santé (20)

Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...
Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...
Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...
 
En vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en Europe
En vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en EuropeEn vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en Europe
En vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en Europe
 
Biologie médicale - actualités
Biologie médicale - actualitésBiologie médicale - actualités
Biologie médicale - actualités
 
Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...
Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...
Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...
 
Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...
Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...
Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...
 
La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...
La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...
La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...
 
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.
 
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.
 
Vers un nouveau modèle du système de soins
Vers un nouveau modèle du système de soins  Vers un nouveau modèle du système de soins
Vers un nouveau modèle du système de soins
 
Interview du docteur isabelle bohl.
Interview du docteur isabelle bohl.Interview du docteur isabelle bohl.
Interview du docteur isabelle bohl.
 
L’ordre des médecins.
L’ordre des médecins.L’ordre des médecins.
L’ordre des médecins.
 
L’ejd pwg et les spécialités kesako
L’ejd pwg et les spécialités kesako  L’ejd pwg et les spécialités kesako
L’ejd pwg et les spécialités kesako
 
L’isnih kesako
L’isnih   kesako  L’isnih   kesako
L’isnih kesako
 
Biologiste médical au cea.
Biologiste médical au cea.Biologiste médical au cea.
Biologiste médical au cea.
 
Pharmacien à l'ars.
Pharmacien à l'ars.Pharmacien à l'ars.
Pharmacien à l'ars.
 
Le réseau de biologistes labster.
Le réseau de biologistes labster.Le réseau de biologistes labster.
Le réseau de biologistes labster.
 
Biologie médicale le combat reprend !
Biologie médicale   le combat reprend !Biologie médicale   le combat reprend !
Biologie médicale le combat reprend !
 
L’ondps enquête...
L’ondps enquête...L’ondps enquête...
L’ondps enquête...
 
Les prix de thèse décernés.
Les prix de thèse décernés.Les prix de thèse décernés.
Les prix de thèse décernés.
 
Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs proposition d'actions s...
Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs   proposition d'actions s...Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs   proposition d'actions s...
Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs proposition d'actions s...
 

Grippe A : la fièvre monte

  • 1. 12 - ANEMF.org n°21 / Septembre 2009 Malgré l’avalanche de nouvelles rapportées par des  “experts” toujours plus nombreux, il est difficile de prévoir l’évolution du virus à la rentrée. Une seule  certitude, le phénomène de la pandémie de grippe  2009 fait couler beaucoup d’encre!  A  l’heure  où  nous  écrivons  ces  lignes,  le  gouvernement  vient  d’envoyer  la  réserve  sanitaire  d’intervention  en  Nouvelle  Calédonie et en Polynésie Française,  où  la  pandémie  bat  son  plein.  En  métropole,  on  redoute  désormais  l’arrivée  de  l’hiver.  Les  autorités  françaises  prévoient un passage en phase 6 à la rentrée  scolaire  avec une circulation beaucoup plus  active du virus. Le  niveau  d’alerte  maximal  du  plan  français  de  prévention  et  de  lutte  pandémie  grippale  propose  tout  un  catalogue  de  mesures,  parfois  drastiques,  comme  la  fermeture des écoles, la suppression  des activités collectives,  le  port de  masque dans les espaces publiques...  mais  n’impose  pas  l’application  systématique  de  l’ensemble  des  mesures.  Le plan de vaccination de masse L’action  la  plus  probable  en  un  premier temps sera la vaccination de masse,  dont  le  gouvernement  a  préparé  un  plan,  applicable dès  que les vaccins seront disponibles.  Des centres de vaccination spéciaux  serontmisenplaceàceteffet,afinde permettre aux hôpitaux et cabinets  de  médecin  de  rester  disponibles  pour soigner les malades, et assurer  la continuité du bon fonctionnement  du système de soins.  Les personnes à risque (femmes  enceintes,  malades  chroniques),  ainsi que les professionnels de santé  seront vaccinés en priorité. Le vaccin  sera  ensuite  proposé  à  l’ensemble  de  la  population  française,  sans  pour  autant  être  obligatoire.  La  convocation  sera  envoyée  par  l’Assurance Maladie, afin d’assurer une traçabilité parfaite des lots des  patients  (sauf  pour  les  personnels  de  Santé  où  le  processus  devrait  avoir lieu dans les hôpitaux). Ce sont  les  préfets  qui  doivent  organiser,  dans leur département, les plans de  vaccinations,  en  mettant  en  place  les centres et en faisant l’inventaire  du personnel mobilisable. Le rôle des étudiants en médecine L’enjeu  majeur  de  ce  plan  de  vaccination  est  de  préserver  la  continuité  du  système  de  soin.  C’est  ainsi  que  les étudiants se retrouveront dans les premières lignes mobilisées,  après  les  étudiants  de  la  réservé  sanitaire  (voir  cî­contre)  et  avant  les  médecins et infirmiers hospitaliers et  libéraux.  Néanmoins,  tous  les  corps de métier seraient concernés  par la mobilisation, chacun avec des  degrés d’investissement différents. Les étudiants en médecine seraient  recrutés  pour préparer  les vaccins,  faire les injections, éventuellement  accueillir les patients et les aider à  remplir  le  questionnaire  médical,  toujours sous la responsabilité d’un  médecin ou d’un infirmier. A noter que les étudiants mobilisés seraient  couverts et indemnisés. Les demandes de l’ANEMF Nul  doute  que  les  étudiants  en  médecine  se  mobiliseront  aux  côtés  des  acteurs  du  système  de  santé afin de faire face à une crise sanitaire exceptionnelle. Mais cette  mobilisation  doit  être  cadrée  dès  maintenant, afin que dans l’urgence nous  soyons  au  courant  de  nos  missions  et  responsabilités.  C’est  pourquoi  ors  d’un  entretien  avec  le  ministère  de  la  Santé  au  mois  d’Août, l’ANEMF a demandé: ­  une  intégration  de  la  mobilisation  au  sein  de  notre  formation  :  il est question que  les  centres de vaccination recoivent un  agrément comme terrains de stage. ­  une  mobilisation  de  DCEM  1,  2 et 3 afin de préserver les DCEM 4 préparant les ECN ­ Une rémunération en lien avec  la mission effectuée, et non par rapport à notre statut d’étudiant ­  une  intégration  précoce  des  étudiants  dans  les  modules  de  formation  sur  la  grippe  et  sur  l’organisation  de  la  campagne  de  vaccination. Grippe A: la fièvre monte La pandémie en quelques chiffres 2 milliards: selon l’adjoint  du directeur général de l’OMS,  c’est le nombre de personnes  dans  le  monde  qui  seraient  touchées  par  cette  infection  dans les deux ans à venir.  30%:  c’est  le  pourcentage  de  la  population  mondiale  qu’il suffirait de vacciner pour enrayer  la  pandémie  selon  certains experts. 880,000,000€:  coût  des  94  millions  de  doses  de  vaccins  commandés  par  le  gouvernement  français.  L’Assurance  Maladie  prendra  la moitié à sa charge, le solde  étant assumé par l’Etat. Actualités La grippe A APO21revu.indd 12 01/09/2009 17:54:27
  • 2. Septembre 2009 / ANEMF.org n°21 - 13 La grippe A Actualités Qu’est ce que la réserve sanitaire? La réserve sanitaire s’inscrit dans le cadre des missions de l’Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus). Il est chargé de constituer un corps de réserve sanitaire et de gérer les stocks et la logistique d’approvisionnement des produits pharmaceutiques nécessaires en vue de faire face aux situations de catastrophe, d’urgence ou de menace sanitaires graves sur le territoire national ou à l’étranger. La réserve sanitaire est une liste de volontaires, rémunérés, qui souscrivent un engagement de trois ans par lequel ils se rendent mobilisables en cas de crise majeure, lorsque les moyens habituels du système sanitaire ne permettent plus de parer à la situation. Mobilisable uniquement par un arrêté conjoint des ministres de la Santé et de l’Intérieur, elle a deux composantes: la première est la réserve d’intervention, qui peut être mise à disposition dans un court délai• lors d’événements sanitaires graves sur le territoire national ou en dehors des frontières. Formée de professionnels de santé ou d’ingénieurs, sa mission est de renforcer l’offre de soins et les contrôles sanitaires aux points d’entrée du territoire. elle est complétée par la réserve de renfort, appelée pour les crises sanitaires majeures comme• une pandémie grippale, ou en cas de tension persistantes de l’offre de soins. Ces “renforts” sont recrutés parmi les mêmes professionnels que les “réservistes d’intervention”, mais s’y ajoutent les étudiants des filières médicales et paramédicales ( étudiants ayant validés leur DCEM 2). Pour plus d’informations: www.eprus.fr ou le Numéro Vert 0 800 00 21 24 Les médias en font-ils trop ... ou pas assez? Entre la ministre de la Santé qui annonce qu’ « il faut envisager le pire » et l’urologue et député Bernard Debré qui qualifie la maladie de simple « grippette», il est difficle de savoir quel message retenir. Néanmoins les experts semblent s’accorder sur une chose : cette pandémie est imprévisible, le virus peut disparaître spontanément, comme il peut muter en une forme plus virulente, ou rester stable. À l’heure actuelle, l’attitude à adopter, et le message à véhiculer, doit suivre le principe de précaution, énoncé dand la loi française depuis 1995 comme «l’absence de certitudes, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques dumoment,nedoitpasretarderl’adoption de mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque de dommages graves et irréversibles.» Ne vaut-il pas mieux l’attraper dès maintenant, afin d’être immunisés? Cette question, présente dans certains esprits, s’inspire peut être des observations de 1918, pendant la grippe espagnole, où l’épidémies’était déroulée en deux épisodes, et certaines personness qui avaient contracté la première forme s’étaient retrouvés immunisés lors du second épisode, bien plus pathogène. Pour autant, il est impossible de prédire quelles mutations le virus H1N1 subira au fil des saisons, et il est difficile de «conseiller» aux gens d´attraper une maladie qui a une chance sur mille de les tuer, dans l´éventuelle hypothèse que le virus mute en une forme plus grave. La possiiblité d’acquérir une immunité existe, mais un tel pari aura une conséquence certaine: une augmentation drastique des risques de contamination du reste de la population, dont les plus fragiles qui, eux, courront le pari de survivre, ou non, à cette première forme. Aurore Crastes, CM Santé Mondiale de l’ANEMF 09­10 Pour vous tenir informés et poser vos questions: www.anemf.org APO21revu.indd 13 01/09/2009 17:54:28