SlideShare une entreprise Scribd logo
Introduction
Le secteur de l’énergie est aujourd’hui confronté à un double défi, une
accélération du réchauffement climatique, à laquelle contribuent de façon
importante les émissions de gaz à effet de serre (GES) par le secteur énergétique
et une hausse de la demande en énergie.
Afin de répondre à cette demande, il serait donc nécessaire d’augmenter
considérablement la production tout en assurant une production sans émission
de GES.
Les contraintes environnementales renforcent également l’idée de le GN
deviendra la première source du mix énergétique mondial d’ici 2050.
La demande gazière mondiale ne cessera de croitre jusqu'à la mi- siècle. Les prix
vont suivre car le gaz n'est plus considéré comme une bridge energy , une énergie
de transition, mais comme une destination energy
Problématique
Vue La demande intérieure en gaz naturel qui dépasse les 45 milliards de m3 en 2021 , un taux de
croissance annuel moyen de 5,2 %, et ce, en raison de la concrétisation des différents programmes de
développement du gaz.
Et les quantités de gaz naturel commercialisé environ de 77 milliards de m3
La consommation intérieure du gaz naturel se partage entre :
1. La production de l'électricité (centrales électriques de sonelgaz)
Pour ce qui est des centrales électriques, leur consommation passerait de 19 milliards de m3 en 2019
à 23 milliards de m3 en 2028
 La production de l'électricité a dépassé 61.822 gigawatts/heure fin septembre 2021, en
hausse de 8,8 %
 Le pic de consommation de l'électricité à travers le territoire national ayant atteint
16 244 mégawatts /heure en août
 Les capacités nationales de production frôlent les 23700 mégawatts/heure.
2. La réinjection pour le maintien de la pression des gisement Oil & gaz
(turbocompresseur –SONATRACH)
L’Algérie a besoin d’adopter une vision stratégique à long terme basée minimisation de la
consommation locale et maximiser l’exportation international pour Soutenir le besoin
mondial d'une profonde décarbonisation
Par le développement de gaz renouvelables (hydrogène) comme nouvelle solution clé
pour la transition énergétique.
Solution proposée
Il existe de multiples voies pour atteindre cette stratégie.
Avec l’orientation vers hydrogène pour parvenir à la décarbonisation du secteur du gaz et d'autres
secteurs qui consomment du gaz et le blindage de ce dernier dans les turbines à gaz.
Reposant sur les ressources renouvelables non polluantes (solaire), le recours à l’hydrogène comme
vecteur énergétique est l’une des solutions envisagées pour l’avenir énergétique.
1. Production de l’hydrogène
 Le reformage du gaz naturel
Le gaz naturel, essentiellement composé de méthane (CH4), contient du soufre qui doit être éliminé
lors d'une étape d'hydrodésulfuration. Une fois purifié, le méthane réagit avec la vapeur d'eau pour
former un gaz de synthèse contenant du monoxyde de carbone (CO) et de l'hydrogène (H2). Ensuite,
la vapeur d'eau réagit avec le monoxyde de carbone du gaz de synthèse pour former du dioxyde de
carbone (CO2) et davantage d'hydrogène. Ce mélange, riche en CO2 et H2 , est ensuite purifié pour
obtenir environ 99,9 % d'hydrogène.
 Electrolyse de l’eau
Le courant électrique décompose la molécule d'eau en ions d'hydroxyde (OH)- à la cathode et en
protons H+ à l'anode. Les protons acceptent des électrons dans une réaction d'oxydation, formant
ainsi de l'hydrogène gazeux.
L'électrolyse elle-même n'émet pas de CO2. Mais dans un calcul global, il faut tenir compte de la
production d'électricité. Dans le cas où l'électricité utilisée est produite à partir de sources qui
n'émettent pas de CO2 (énergies renouvelables, etc.), l'hydrogène sera produit sans émettre de gaz à
effet de serre. Cette méthode est généralement utilisée pour produire de faibles volumes
d'hydrogène ou à proximité de sources d'énergie électrique :
 L’énergie renouvelable (solaire et biomasse)
 Les centrales électriques : sur le surplis de production national et le pic de
consommation (surtout la période de nuit)
2. Blindage d’hydrogène dans les turbines à Gas
Elles sont généralement classées en méthodes de précombustion ou de postcombustion. Une option
de précombustion est l'utilisation d'hydrogène à 100 % ou d'un mélange d'hydrogène et de gaz
naturel.
Il peut s'agir d'hydrogène bleu, d'hydrogène vert ou hydrogène produit à partir d'un processus de
production alternatif à ou zéro émission de carbone.
Quelle que soit la source d'hydrogène, les turbines à gaz turbines à gaz fonctionnant avec des
mélanges d'hydrogène et de gaz naturel, ou avec de l'hydrogène à 100 verront leurs émissions de
CO2 seront réduites.
Il est possible d'exploiter de nouvelles unités et de moderniser les unités existantes pour les faire
fonctionner ces combustibles en tenant compte du système de au système de combustion, aux
accessoires du combustible des émissions et des systèmes de l'usine. Pour les unités existantes
existantes, ces mises à niveau peuvent être programmées
Les arrêts planifiés afin de minimiser le temps où la centrale ne produit pas d'énergie, et pour les
nouvelles unités, ces capacités peuvent faire partie de la configuration initiale de la centrale ou être
introduites dans le temps, à mesure que l'hydrogène devient disponible.
Compte tenu de l’expérience des constructeurs dans ce secteur, qui compte plus de 8 millions
d'heures de fonctionnement avec des mélanges d'hydrogène en tant que carburant
Conclusion :
Le fait de disposer à la fois de technologies de précombustion et de postcombustion blindage
d’hydrogène comme fuel gaz dans les turbines à Gas peut empêcher le blocage futur des émissions
de CO2, et minimiser la consommation locale et maximiser les exportations de gaz
Permettant ainsi aux centrales à turbine à gaz d'être un élément clé de la stratégie de l’énergie
transition en Algérie

Contenu connexe

Similaire à Hydrogen- enegie transition.docx

La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPELa transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
equilibre_des_energies
 
Le développement éolien en Wallonie
Le développement éolien en WallonieLe développement éolien en Wallonie
Le développement éolien en Wallonie
The Smart Company
 
Bâtiment et mobilité électrique face au défi climatique
Bâtiment et mobilité électrique face au défi climatiqueBâtiment et mobilité électrique face au défi climatique
Bâtiment et mobilité électrique face au défi climatique
equilibre_des_energies
 
L'hydrogène dans tous ses états - 1er décembre 2016
L'hydrogène dans tous ses états - 1er décembre 2016L'hydrogène dans tous ses états - 1er décembre 2016
L'hydrogène dans tous ses états - 1er décembre 2016
Cluster TWEED
 
Rapport_etudiants_articulations_RdC_gaz_operation_amenagement
Rapport_etudiants_articulations_RdC_gaz_operation_amenagementRapport_etudiants_articulations_RdC_gaz_operation_amenagement
Rapport_etudiants_articulations_RdC_gaz_operation_amenagement
Muriel Labonne
 
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétiqueLes réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Pôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 
Infose Aout-Septembre 2017 N°125
Infose Aout-Septembre 2017 N°125Infose Aout-Septembre 2017 N°125
Infose Aout-Septembre 2017 N°125
Baptiste CALMETTE
 
SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET D...
SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES  RENOUVELABLES   ET D...SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES  RENOUVELABLES   ET D...
SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET D...
Alexander Marshall
 
Hydrogène : rêve industriel, cauchemar climatique - 19/08/2021
Hydrogène : rêve industriel, cauchemar climatique - 19/08/2021Hydrogène : rêve industriel, cauchemar climatique - 19/08/2021
Hydrogène : rêve industriel, cauchemar climatique - 19/08/2021
Joëlle Leconte
 
Points fort du bouquet électrique
Points fort du bouquet électriquePoints fort du bouquet électrique
Points fort du bouquet électrique
economie_suisse
 
MOUSSA_Razack.pdf
MOUSSA_Razack.pdfMOUSSA_Razack.pdf
MOUSSA_Razack.pdf
FousseyniTraor
 
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéréProjet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
Félix Lebrun-Paré
 
Les réseaux de chaleur dans le SRCAE d'Ile-de-France
Les réseaux de chaleur dans le SRCAE d'Ile-de-FranceLes réseaux de chaleur dans le SRCAE d'Ile-de-France
Les réseaux de chaleur dans le SRCAE d'Ile-de-France
Pôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 
Plan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie TerritorialPlan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie Territorial
MairieClohars
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
Claude Boucher
 
Etude comparative entre le power to gas et le power to liquid
Etude comparative entre le power to gas et le power to liquidEtude comparative entre le power to gas et le power to liquid
Etude comparative entre le power to gas et le power to liquid
Hamza BENKHAY
 
Etude comparative entre le power-to-gas et le power-to-liquid
Etude comparative entre le power-to-gas et le power-to-liquidEtude comparative entre le power-to-gas et le power-to-liquid
Etude comparative entre le power-to-gas et le power-to-liquid
Anouar Mabrouki
 
Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014
Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014
Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014
Ghislain Delabie
 

Similaire à Hydrogen- enegie transition.docx (20)

La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPELa transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
La transition énergétique dans le Bâtiment - Cahier d'acteur EdEn PPE
 
Ademe 181108
Ademe 181108Ademe 181108
Ademe 181108
 
Centrales à gaz
Centrales à gazCentrales à gaz
Centrales à gaz
 
Le développement éolien en Wallonie
Le développement éolien en WallonieLe développement éolien en Wallonie
Le développement éolien en Wallonie
 
Bâtiment et mobilité électrique face au défi climatique
Bâtiment et mobilité électrique face au défi climatiqueBâtiment et mobilité électrique face au défi climatique
Bâtiment et mobilité électrique face au défi climatique
 
L'hydrogène dans tous ses états - 1er décembre 2016
L'hydrogène dans tous ses états - 1er décembre 2016L'hydrogène dans tous ses états - 1er décembre 2016
L'hydrogène dans tous ses états - 1er décembre 2016
 
Rapport_etudiants_articulations_RdC_gaz_operation_amenagement
Rapport_etudiants_articulations_RdC_gaz_operation_amenagementRapport_etudiants_articulations_RdC_gaz_operation_amenagement
Rapport_etudiants_articulations_RdC_gaz_operation_amenagement
 
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétiqueLes réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
 
Infose Aout-Septembre 2017 N°125
Infose Aout-Septembre 2017 N°125Infose Aout-Septembre 2017 N°125
Infose Aout-Septembre 2017 N°125
 
SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET D...
SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES  RENOUVELABLES   ET D...SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES  RENOUVELABLES   ET D...
SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET D...
 
Hydrogène : rêve industriel, cauchemar climatique - 19/08/2021
Hydrogène : rêve industriel, cauchemar climatique - 19/08/2021Hydrogène : rêve industriel, cauchemar climatique - 19/08/2021
Hydrogène : rêve industriel, cauchemar climatique - 19/08/2021
 
Points fort du bouquet électrique
Points fort du bouquet électriquePoints fort du bouquet électrique
Points fort du bouquet électrique
 
MOUSSA_Razack.pdf
MOUSSA_Razack.pdfMOUSSA_Razack.pdf
MOUSSA_Razack.pdf
 
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéréProjet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
Projet Énergie Saguenay: un risque inconsidéré
 
Les réseaux de chaleur dans le SRCAE d'Ile-de-France
Les réseaux de chaleur dans le SRCAE d'Ile-de-FranceLes réseaux de chaleur dans le SRCAE d'Ile-de-France
Les réseaux de chaleur dans le SRCAE d'Ile-de-France
 
Plan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie TerritorialPlan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie Territorial
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
Etude comparative entre le power to gas et le power to liquid
Etude comparative entre le power to gas et le power to liquidEtude comparative entre le power to gas et le power to liquid
Etude comparative entre le power to gas et le power to liquid
 
Etude comparative entre le power-to-gas et le power-to-liquid
Etude comparative entre le power-to-gas et le power-to-liquidEtude comparative entre le power-to-gas et le power-to-liquid
Etude comparative entre le power-to-gas et le power-to-liquid
 
Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014
Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014
Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014
 

Hydrogen- enegie transition.docx

  • 1. Introduction Le secteur de l’énergie est aujourd’hui confronté à un double défi, une accélération du réchauffement climatique, à laquelle contribuent de façon importante les émissions de gaz à effet de serre (GES) par le secteur énergétique et une hausse de la demande en énergie. Afin de répondre à cette demande, il serait donc nécessaire d’augmenter considérablement la production tout en assurant une production sans émission de GES. Les contraintes environnementales renforcent également l’idée de le GN deviendra la première source du mix énergétique mondial d’ici 2050. La demande gazière mondiale ne cessera de croitre jusqu'à la mi- siècle. Les prix vont suivre car le gaz n'est plus considéré comme une bridge energy , une énergie de transition, mais comme une destination energy
  • 2. Problématique Vue La demande intérieure en gaz naturel qui dépasse les 45 milliards de m3 en 2021 , un taux de croissance annuel moyen de 5,2 %, et ce, en raison de la concrétisation des différents programmes de développement du gaz. Et les quantités de gaz naturel commercialisé environ de 77 milliards de m3 La consommation intérieure du gaz naturel se partage entre : 1. La production de l'électricité (centrales électriques de sonelgaz) Pour ce qui est des centrales électriques, leur consommation passerait de 19 milliards de m3 en 2019 à 23 milliards de m3 en 2028  La production de l'électricité a dépassé 61.822 gigawatts/heure fin septembre 2021, en hausse de 8,8 %  Le pic de consommation de l'électricité à travers le territoire national ayant atteint 16 244 mégawatts /heure en août  Les capacités nationales de production frôlent les 23700 mégawatts/heure. 2. La réinjection pour le maintien de la pression des gisement Oil & gaz (turbocompresseur –SONATRACH) L’Algérie a besoin d’adopter une vision stratégique à long terme basée minimisation de la consommation locale et maximiser l’exportation international pour Soutenir le besoin mondial d'une profonde décarbonisation Par le développement de gaz renouvelables (hydrogène) comme nouvelle solution clé pour la transition énergétique.
  • 3. Solution proposée Il existe de multiples voies pour atteindre cette stratégie. Avec l’orientation vers hydrogène pour parvenir à la décarbonisation du secteur du gaz et d'autres secteurs qui consomment du gaz et le blindage de ce dernier dans les turbines à gaz. Reposant sur les ressources renouvelables non polluantes (solaire), le recours à l’hydrogène comme vecteur énergétique est l’une des solutions envisagées pour l’avenir énergétique. 1. Production de l’hydrogène  Le reformage du gaz naturel Le gaz naturel, essentiellement composé de méthane (CH4), contient du soufre qui doit être éliminé lors d'une étape d'hydrodésulfuration. Une fois purifié, le méthane réagit avec la vapeur d'eau pour former un gaz de synthèse contenant du monoxyde de carbone (CO) et de l'hydrogène (H2). Ensuite, la vapeur d'eau réagit avec le monoxyde de carbone du gaz de synthèse pour former du dioxyde de carbone (CO2) et davantage d'hydrogène. Ce mélange, riche en CO2 et H2 , est ensuite purifié pour obtenir environ 99,9 % d'hydrogène.  Electrolyse de l’eau Le courant électrique décompose la molécule d'eau en ions d'hydroxyde (OH)- à la cathode et en protons H+ à l'anode. Les protons acceptent des électrons dans une réaction d'oxydation, formant ainsi de l'hydrogène gazeux. L'électrolyse elle-même n'émet pas de CO2. Mais dans un calcul global, il faut tenir compte de la production d'électricité. Dans le cas où l'électricité utilisée est produite à partir de sources qui n'émettent pas de CO2 (énergies renouvelables, etc.), l'hydrogène sera produit sans émettre de gaz à effet de serre. Cette méthode est généralement utilisée pour produire de faibles volumes d'hydrogène ou à proximité de sources d'énergie électrique :  L’énergie renouvelable (solaire et biomasse)  Les centrales électriques : sur le surplis de production national et le pic de consommation (surtout la période de nuit) 2. Blindage d’hydrogène dans les turbines à Gas Elles sont généralement classées en méthodes de précombustion ou de postcombustion. Une option de précombustion est l'utilisation d'hydrogène à 100 % ou d'un mélange d'hydrogène et de gaz naturel. Il peut s'agir d'hydrogène bleu, d'hydrogène vert ou hydrogène produit à partir d'un processus de production alternatif à ou zéro émission de carbone. Quelle que soit la source d'hydrogène, les turbines à gaz turbines à gaz fonctionnant avec des mélanges d'hydrogène et de gaz naturel, ou avec de l'hydrogène à 100 verront leurs émissions de CO2 seront réduites. Il est possible d'exploiter de nouvelles unités et de moderniser les unités existantes pour les faire fonctionner ces combustibles en tenant compte du système de au système de combustion, aux accessoires du combustible des émissions et des systèmes de l'usine. Pour les unités existantes existantes, ces mises à niveau peuvent être programmées Les arrêts planifiés afin de minimiser le temps où la centrale ne produit pas d'énergie, et pour les nouvelles unités, ces capacités peuvent faire partie de la configuration initiale de la centrale ou être introduites dans le temps, à mesure que l'hydrogène devient disponible.
  • 4. Compte tenu de l’expérience des constructeurs dans ce secteur, qui compte plus de 8 millions d'heures de fonctionnement avec des mélanges d'hydrogène en tant que carburant
  • 5. Conclusion : Le fait de disposer à la fois de technologies de précombustion et de postcombustion blindage d’hydrogène comme fuel gaz dans les turbines à Gas peut empêcher le blocage futur des émissions de CO2, et minimiser la consommation locale et maximiser les exportations de gaz Permettant ainsi aux centrales à turbine à gaz d'être un élément clé de la stratégie de l’énergie transition en Algérie