SlideShare une entreprise Scribd logo
LES INJECTIONS
LES INJECTIONS
PARENTERALES
PARENTERALES
H.Dalmas
H.Dalmas
DEFINITION
DEFINITION
• Soins permettant l’introduction dans
l’organisme de substances
médicamenteuses par une autre voie
que le tube digestif (per os) au
moyen d’une seringue et d’une
aiguille.
• Il existe différents types d’injections:
- intra-veineuse -intra-musculaire
- intra-dermique - sous-cutanée.
BUT
BUT
• Obtenir une action plus précise et
plus rapide.
 les médicaments passent plus
rapidement dans la circulation
sanguine.
 la dose injectée est
parfaitement connue.
• Eviter le passage par le tube digestif
et ainsi éviter :
 des médicaments irritants pour
la muqueuse digestive ou
désagréable au goût,
 les médicaments neutralisés
par les sucs digestifs,
 les troubles digestifs,
 les fausses routes lors des
troubles de déglutition.
I
I-
- MATERIEL
MATERIEL
A) les substances
médicamenteuses
Forme liquide ou en poudre
- Ampoules effilées à chaque extrémité
- Ampoules bouteilles
- Flacons obstrués par un bouchon de
caoutchouc (sous vide).
B) les seringues
- En plastique, en verre parfois
- Stériles et à usage unique
- Capacités variables (1ml,2ml, 5ml,
10ml,20ml, 50 ml)
La seringue à insuline est graduée en
Unité Internationale.
C) les aiguilles
- Selon la voie et le lieu d’injection, il
existe différentes longueurs avec des
calibres variables.
- Pour faciliter l’identification, les
emballages sont de différentes
couleurs.
- Le biseau est +/- long pour les IM ,
SC et +/- court pour les IV , ID.
D)Pour le déroulement du soin
Il faut:
- 1 seringue stérile dans son sachet,
de taille appropriée au liquide à
injecter
- 2 aiguilles(1 selon le site d’injection)
- La substance médicamenteuse en
vérifiant le nom du médicament, la
date de péremption, la dose
prescrite, l’identité du patient.
- coton, alcool, 1 flacon de S.H.A.
- 1 garrot si IV en cas d’absence de
perfusion
- 1 conteneur à aiguilles
- 1 poubelle ou 1 haricot pour les
déchets
- 1 paire de gants non stérile
II
II-
- PREPARATION DE
PREPARATION DE
L’INJECTION
L’INJECTION
- se laver les mains ou S.H.A.
- préparer sur le plan de travail le
matériel pour la préparation de
l’injection dans un plateau propre
- ouvrir le sachet de la seringue et la
laisser à l’intérieur
A) médicaments en ampoules
- Frapper légèrement l’extrémité de
l’ampoule avec les doigts pour faire
descendre le liquide
- Aseptiser le col de l’ampoule avec
un coton imbibé d’alcool
- Briser le col avec un coton sec en
se protégeant les doigts
- Adapter l’aiguille d’aspiration à la seringue
(pic bouchon de gros calibre)
- Oter le capuchon de l’aiguille et prélever le
liquide avec la seringue
- Tenir l’ampoule entre l’index et le majeur
de la main gauche
- Introduire l’aiguille dans l’ouverture de
l’ampoule
- Saisir la seringue avec le pouce,
l’annulaire et l’auriculaire de la main
gauche
- Retourner l’ensemble afin que
l’ampoule soit au dessus de la
seringue
- Tirer lentement sur le piston sans le
toucher à l’aide de la main droite
B) Médicaments dans un flacon
type bouteille
- Ouvrir après avoir aseptisé comme
ci-dessus
- Selon l’ouverture, il faut relever tout
doucement le flacon et aspirer
rapidement en même temps afin
d’éviter de perdre du produit.
C) Flacons avec bouchon
Aseptiser le bouchon de caoutchouc en
respectant le temps de contact



Si médicaments poudre + solvant
 Prélever le solvant et l’injecter dans
le flacon doucement afin d’éviter une
surpression
 Bien mélanger la solution obtenue et
prélever ensuite la quantité
nécessaire
III
III-
- TECHNIQUE DE
TECHNIQUE DE
SOINS
SOINS
- Retirer le pic bouchon et le mettre
dans le conteneur adapté sans
recapuchonner
- Ouvrir le sachet de l’aiguille
correspondant à l’injection souhaitée
et l’adapter à la seringue
- Purger l’air restant dans la seringue
(position verticale) en poussant le
piston doucement afin de ne pas
perdre de produit
• Remettre la seringue dans son
emballage en protégeant bien le
piston
• Protéger l’aiguille en enfilant le
capuchon vide
• Inutile de remettre l’emballage
papier de l’aiguille
• Identifier le produit
• Déposer la seringue dans un plateau
propre
• Éliminer les déchets dans la filière
adaptée
• Se laver les mains
• Se rendre auprès du patient
IV
IV-
- REGLES A RESPECTER
REGLES A RESPECTER
A) Avant le soin
- Vérifier la prescription médicale
- Vérifier l’identité du patient
- Prévenir et installer confortablement le
patient
- Fermer portes et fenêtres
- Prévoir une aide éventuelle
- Mettre sa présence
- Faire une friction S.H.A. ou effectuer
un lavage simple des mains
- Mettre une paire de gants non stérile
B) Pendant le soin
- Respecter les règles d’hygiène et d’aseptie
- Confort de la personne : installation,
pudeur, rapidité
- Pour le soignant : sécurité, ergonomie
- communication
C) Après le soin
- Evacuer les déchets dès que le soin
est terminé
- Retirer ses gants
- Friction S.H.A
- Réinstaller confortablement le
patient
V
V-
- VOIES
VOIES
D’
D’ADMINISTRATIONS
ADMINISTRATIONS
A) intra-veineuse



 définition
Introduction d’un produit médicamenteux
dans la lumière d’une veine.



 injection
L’aiguille est insérée dans une veine avec un
angle de 20 à 30°.
Les effets peuvent être visibles 30 s après
l’injection.
choix du point d’injection
 veines de l’avant-bras
- V. cubitale
- V. céphalique
- V. basilique
- face dorsale de la main (douloureux++)
 Veines de la jambe
- V. saphènes internes et externes (sur
prescription médicale)
Ne pas piquer du côté correspondant en cas
de tumeur du sein, de fistule artério-
veineuse, d’hémiplégie
Technique
- Se laver les mains (ou S.H.A.)
- Identifier le patient et lui expliquer le
soin
- Mettre une protection sous le bras
- Poser le garrot afin de repérer la
veine
- Friction S.H.A. et mettre une paire
de gants non stérile
- Aseptiser la peau au niveau du point
de ponction + bout des doigts.
- Tendre la peau avec le pouce
- Mettre la seringue en position tangentielle
à la peau
- Mettre le biseau de l’aiguille vers le haut
- Enfoncer l’aiguille de 1 à 2 cm
- Aspirer le sang
- Enlever le garrot (faire desserrer le poing)
- Injecter lentement le produit
- Aspirer de temps en temps
- Surveiller les réactions du patient
pendant l’injection
- Dépiquer avec une compresse
imbibée d’antiseptique
- Comprimer avec un coton sec ou une
compresse puis mettre un pst sec
- Evacuer l’aiguille dans le conteneur
OPCT
En cas d’IVD sur rampe
- Vérifier le retour veineux
- Utiliser une compresse stérile
imbibée d’antiseptique pour
manipuler la rampe
- Piquer soit au niveau du site en
caoutchouc après désinfection ou au
niveau du robinet(prévoir un
bouchon de rechange)
- Injecter lentement et observer le
patient
Surveillance
- De l’état général du patient
- De l’état cutané (rougeur,
démangeaison)
- Douleur et œdème au niveau du
point d’injection
incidents
- Extravasation : retirer l’aiguille et
faire un pst alcoolisé
- Hématome : svt dû à une mauvaise
compression
- Malaise:injection trop rapide,allergie
B) La voie intra-dermique



 définition
- Introduction d’un produit dans
l’épaisseur de l’épiderme.
- Elle est utilisée pour les tests
cutanés afin de déterminer le degré
de sensibilité à une maladie (ex de la
tuberculose), aux substances
médicamenteuses.
matériel
- 1 seringue de 1 ml
- 1aiguille très courte et très fine
- 1 paire de gants non stérile
- Compresses ou coton
- 1 antiseptique, 1 S.H.A.
- 1 conteneur pour OPCT
On ne peut injecter que de très petites
quantités.
choix du point de ponction
On choisira de préférence :
- la face interne ou externe de l’avant-
bras
- la face externe du bras ou de la cuisse
- la région douloureuse s’il s’agit d’une
thérapeutique analgésique
technique
- Se laver les mains ou S.H.A.
- Aseptiser la peau (pour IDR, utiliser
de l’éther)
- Tendre la peau , introduire l’aiguille
tangentiellement à la peau (biseau
vers le haut)
- L’aiguille doit rester en superficie
- Injecter doucement le produit afin
d’obtenir une petite papule
- Retirer l’aiguille sans faire de point
de compression
- Evacuer l’aiguille (OPCT)
- Entourer à l’aide d’un marqueur le
site d’injection
L’IDR peut être faite par une IDE, mais
la lecture reste un acte médical.
surveillance
- Localement car svt, il y a une
réaction prurigineuse
- Avertir le patient afin qu’il ne se
gratte pas ce qui gênerait la lecture
du test
C) La voie intra-musculaire



 définition
- l’injection IM permet d’introduire une
préparation médicamenteuse dans le
tissu intra-musculaire.
- Les IM sont faites quand le patient
ne peut prendre de mdct par voie
orale ou s’il n’existe pas sous forme
orale.
- L’action est très rapide car le tissu
musculaire est très vascularisé.
matériel
- Aiguille pour IM (il existe différentes
longueurs selon la corpulence du
patient)
- Gants non stériles
- Coton
- Alcool, S.H.A.
- Boite OPCT
Le volume maxi à injecter est de
10cc sinon, il faut 2 sites d’injection.
choix du point de ponction
- La région fessière : quart supéro-
externe afin d’éviter le nerf sciatique
- La région de l’omoplate
- La région deltoïdienne :le gras de
l’épaule
- La face entéro-externe de la cuisse
Contre indication des IM:
- ttt qui modifie l’hémostase
(AVK,anti-agrégant plaquettaire)
- ne pas piquer du côté de la PTH,de
l’hémiplégie
Technique
- Se laver les mains ou S.H.A.
- Identifier le patient
- Aseptiser le point de ponction
- Mettre ses gants
- Tendre la peau entre le pouce et l’index
- Saisir la seringue et piquer à 90 °
- Vérifier qu’un vaisseau sanguin n’a pas
été piqué en aspirant légèrement
- Injecter lentement le produit
- Poser et maintenir un coton alcoolisé
à la base de l’aiguille et retirer celle-
ci rapidement( masser légèrement )
- Évacuer dans la boite pour OPCT
- S’assurer qu’il n’y ai pas
d’écoulement de sang, sinon bien
appuyer pour éviter la formation d’un
hématome
- Retirer ses gants puis S.H.A.
surveillance
complications possibles :
- indurations dues à la mauvaise
résorption du produit
- hématomes
- abcès septiques dus à 1 faute
d’aseptie
C) La voie sous-cutanée



 définition
- Injection dans le tissu sous-cutané
d’une préparation médicamenteuse
- L’absorption est rapide
Est utilisé pour :
 l’administration d’anti-coagulant
 anesthésique local
 réhydratation de la personne âgée
 ttt du diabète
matériel
- Aiguille pour SC
- seringue
- Gants non stériles
- Coton
- Alcool
- S.H.A.
- Boite OPCT
choix du point de ponction
- La région sous et sus-épineuse de
l’omoplate
- Face externe du bras
- Face externe de la cuisse
- Paroi abdominale
technique
- Se laver les mains ou S.H.A.
- Aseptiser le point de ponction
- Faire un pli cutané en pinçant la
peau avec la main gauche(sauf
insuline)
- Piquer à 45° à la base du pli obtenu
- Vérifier qu’un vaisseau sanguin n’a
pas été piqué en aspirant légèrement
- Injecter doucement
- Poser et maintenir un coton alcoolisé
à la base de l’aiguille et retirer celle-
ci rapidement
- Mettre l’aiguille dans le conteneur
- S’assurer de l’absence de
saignement
C) Les autres voies
Utilisées pour introduire localement un
mdct à visée diagnostique comme les
produits de contraste en radiologie, ou à
visées thérapeutiques, antalgiques ou
antibiotiques :
- intra-rachidienne - intra-pleurale
- intra-articulaire - intra-péritonéale
VI
VI-
- INCIDENTS ET
INCIDENTS ET
ACCIDENTS
ACCIDENTS
A) Erreurs de médicaments
- vérifier le nom du mdct à injecter
- la dose prescrite
- le dosage de l’ampoule
- vérifier l’identité du patient + n°
de chambre
- bien identifier les produits
préparés
B) Erreurs dans le mode
d’injection
- Un produit injecté en IV au lieu de IM ou
SC peut déclencher un état de choc
- Un produit injecté en IM ou SC au lieu d’IV
peut provoquer une escarre
- En cas de doute, vérifier auprès du
médecin ou sur le Vidal
- Si l’injection est faite au niveau du nerf
sciatique douleur vive , sciatique
C) fautes d’asepsies
Elles peuvent être nombreuses au moment
de la préparation et de l’exécution.
- doigts mis au bout, sur le piston
- aiguille ayant touchée l’extérieur de
l’ampoule, le chariot
- mauvaise désinfection de la peau



 apparition d’abcès parfois profond
nécessitant une intervention chirurgicale
D) Réactions allergiques
- urticaire
- œdème local
- choc anaphylactique
Le choc anaphylactique
Le choc anaphylactique
Prévention
Il ne faut pas faire d’injection à un patient
déjà sensibilisé à un produit, à travers
l’interrogatoire, on recherche des signes
d’intolérance :
- prurit
- urticaire
- œdème au point d’injection
- malaise général
- céphalées suites à des injections
précédentes
Signes et CAT
Apparition brutale :3à5 mn après
l’injection
- le patient devient rouge puis pâlit
- il éprouve une angoisse vive
- le pouls s’accélère, la TA s’effondre
- la respiration devient rapide et
superficielle
- le patient perd connaissance
La mort peut survenir en qq. mn par
arrêt cardio respiratoire. Le choc est
lié à une décharge brutale en
histamine
Faire un ttt immédiatement
- injection IV d’hydrocortisone ou
soludécadron
- selon l’état du patient:
respiration artificielle, oxygénation,
massage cardiaque
Cet accident n’apparaît que sur des
terrains allergiques

Contenu connexe

Tendances

Examen exobuccal en parodontologie
Examen exobuccal en parodontologieExamen exobuccal en parodontologie
Examen exobuccal en parodontologie
Mounir ZAGHEZ
 
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copieTraitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
Abdeldjalil Gadra
 
Periostitis
PeriostitisPeriostitis
Periostitis
Ahmad Bader
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
Abdeldjalil Gadra
 
Expo dentinite
Expo dentiniteExpo dentinite
Expo dentinite
mii va
 
Fracture de la mandibule
Fracture de la mandibuleFracture de la mandibule
Fracture de la mandibule
Mede Space
 
L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.
Abdeldjalil Gadra
 
Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3
Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3
Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3
Abdeldjalil Gadra
 
4 la reaction de l’hote dans la maladie parodontale
4 la reaction de l’hote dans  la  maladie  parodontale4 la reaction de l’hote dans  la  maladie  parodontale
4 la reaction de l’hote dans la maladie parodontale
Abdeldjalil Gadra
 
Examen clinique endo buccal en Parodontologie
Examen clinique endo buccal en ParodontologieExamen clinique endo buccal en Parodontologie
Examen clinique endo buccal en Parodontologie
Mounir ZAGHEZ
 
Communication bucco sinusienne
Communication bucco sinusienneCommunication bucco sinusienne
Communication bucco sinusienne
mohammed sadek
 
Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2
rika duos
 
L’EXAMEN CLINIQUE EN PARODONTOLOGIE Intérêts & objectif
L’EXAMEN  CLINIQUE EN PARODONTOLOGIE Intérêts & objectifL’EXAMEN  CLINIQUE EN PARODONTOLOGIE Intérêts & objectif
L’EXAMEN CLINIQUE EN PARODONTOLOGIE Intérêts & objectif
Mounir ZAGHEZ
 
3 classification des maladies parodontales
3   classification des maladies parodontales3   classification des maladies parodontales
3 classification des maladies parodontales
Abdeldjalil Gadra
 
4. phenomenes de croissance COURS ODF
4. phenomenes de croissance COURS ODF 4. phenomenes de croissance COURS ODF
4. phenomenes de croissance COURS ODF
ssuser402aa2
 
6 classification des maladies parodontales
6  classification des maladies parodontales6  classification des maladies parodontales
6 classification des maladies parodontales
Abdeldjalil Gadra
 
Atm
AtmAtm

Tendances (20)

Examen exobuccal en parodontologie
Examen exobuccal en parodontologieExamen exobuccal en parodontologie
Examen exobuccal en parodontologie
 
Materiaux a empreinte
Materiaux a empreinte Materiaux a empreinte
Materiaux a empreinte
 
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copieTraitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
 
Periostitis
PeriostitisPeriostitis
Periostitis
 
Cours desmodonte
Cours desmodonteCours desmodonte
Cours desmodonte
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
 
Expo dentinite
Expo dentiniteExpo dentinite
Expo dentinite
 
Fracture de la mandibule
Fracture de la mandibuleFracture de la mandibule
Fracture de la mandibule
 
L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.
 
Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3
Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3
Diagnostic de l'edenté partiel1 2-3
 
4 la reaction de l’hote dans la maladie parodontale
4 la reaction de l’hote dans  la  maladie  parodontale4 la reaction de l’hote dans  la  maladie  parodontale
4 la reaction de l’hote dans la maladie parodontale
 
Examen clinique endo buccal en Parodontologie
Examen clinique endo buccal en ParodontologieExamen clinique endo buccal en Parodontologie
Examen clinique endo buccal en Parodontologie
 
Communication bucco sinusienne
Communication bucco sinusienneCommunication bucco sinusienne
Communication bucco sinusienne
 
Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2
 
L’EXAMEN CLINIQUE EN PARODONTOLOGIE Intérêts & objectif
L’EXAMEN  CLINIQUE EN PARODONTOLOGIE Intérêts & objectifL’EXAMEN  CLINIQUE EN PARODONTOLOGIE Intérêts & objectif
L’EXAMEN CLINIQUE EN PARODONTOLOGIE Intérêts & objectif
 
6 la poche parodontale
6   la poche parodontale6   la poche parodontale
6 la poche parodontale
 
3 classification des maladies parodontales
3   classification des maladies parodontales3   classification des maladies parodontales
3 classification des maladies parodontales
 
4. phenomenes de croissance COURS ODF
4. phenomenes de croissance COURS ODF 4. phenomenes de croissance COURS ODF
4. phenomenes de croissance COURS ODF
 
6 classification des maladies parodontales
6  classification des maladies parodontales6  classification des maladies parodontales
6 classification des maladies parodontales
 
Atm
AtmAtm
Atm
 

Similaire à injections-parenterales.pdf

TP ponction d'ascite - Copy.pptx
TP ponction d'ascite - Copy.pptxTP ponction d'ascite - Copy.pptx
TP ponction d'ascite - Copy.pptx
aizen47
 
Pose de sonde nasogastrique
Pose de sonde nasogastriquePose de sonde nasogastrique
Pose de sonde nasogastrique
Dr. Yassine BEZZIANE
 
Hemoragie et secourisme au niveau professionel
Hemoragie et secourisme au niveau professionelHemoragie et secourisme au niveau professionel
Hemoragie et secourisme au niveau professionel
ishakgm
 
Pose et gestion d’une sonde vésicale
Pose et gestion d’une sonde vésicalePose et gestion d’une sonde vésicale
Pose et gestion d’une sonde vésicale
Sandro Zorzi
 
Prélèvements Sanguin en Biochimie.pptx
Prélèvements Sanguin en Biochimie.pptxPrélèvements Sanguin en Biochimie.pptx
Prélèvements Sanguin en Biochimie.pptx
nourDine8
 
Injections d'héparine par Nadia
Injections d'héparine par NadiaInjections d'héparine par Nadia
Injections d'héparine par Nadia
Panora Mix
 
Bonnes pratiques d'anesthésie
Bonnes  pratiques d'anesthésieBonnes  pratiques d'anesthésie
Bonnes pratiques d'anesthésie
Sandro Zorzi
 
Prevention infection compile4
Prevention infection  compile4Prevention infection  compile4
Prevention infection compile4
Patou Conrath
 
Sonde rectale
Sonde rectaleSonde rectale
Sonde rectale
RachidaFAOUZI
 
Ponction biopsie medullaire
Ponction biopsie medullairePonction biopsie medullaire
Ponction biopsie medullaire
Patou Conrath
 
2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf
hayzen120
 
Drainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdf
Drainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdfDrainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdf
Drainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdf
forcefemme83
 
Soins de bouche.pptxSoins de bouche.La prise en charge des extrêmes urgences ...
Soins de bouche.pptxSoins de bouche.La prise en charge des extrêmes urgences ...Soins de bouche.pptxSoins de bouche.La prise en charge des extrêmes urgences ...
Soins de bouche.pptxSoins de bouche.La prise en charge des extrêmes urgences ...
SidahmedZerroukisba
 
Asepsie au cabinet dentaire
Asepsie au cabinet dentaireAsepsie au cabinet dentaire
Asepsie au cabinet dentaire
Abdeldjalil Gadra
 
Prélèvementa rtériel gaz du sang.pptx
Prélèvementa     rtériel gaz du sang.pptxPrélèvementa     rtériel gaz du sang.pptx
Prélèvementa rtériel gaz du sang.pptx
Messaoudi Maher
 
Webinaire 1: Dix barrières à l'hygiène des mains
Webinaire 1: Dix barrières à l'hygiène des mainsWebinaire 1: Dix barrières à l'hygiène des mains
Webinaire 1: Dix barrières à l'hygiène des mains
Canadian Patient Safety Institute
 
Poly semiologie
Poly semiologiePoly semiologie
Poly semiologie
Egn Njeba
 
Corps étranger intra nasal.pptx
Corps étranger intra nasal.pptxCorps étranger intra nasal.pptx
Corps étranger intra nasal.pptx
KHETTABDJOUHER
 
LES DISPOSITIFS-MEDICAUX-PPT.pdf pour les étudiants
LES DISPOSITIFS-MEDICAUX-PPT.pdf pour les étudiantsLES DISPOSITIFS-MEDICAUX-PPT.pdf pour les étudiants
LES DISPOSITIFS-MEDICAUX-PPT.pdf pour les étudiants
BallaMoussaDidhiou
 

Similaire à injections-parenterales.pdf (20)

TP ponction d'ascite - Copy.pptx
TP ponction d'ascite - Copy.pptxTP ponction d'ascite - Copy.pptx
TP ponction d'ascite - Copy.pptx
 
Pose de sonde nasogastrique
Pose de sonde nasogastriquePose de sonde nasogastrique
Pose de sonde nasogastrique
 
Hemoragie et secourisme au niveau professionel
Hemoragie et secourisme au niveau professionelHemoragie et secourisme au niveau professionel
Hemoragie et secourisme au niveau professionel
 
Pose et gestion d’une sonde vésicale
Pose et gestion d’une sonde vésicalePose et gestion d’une sonde vésicale
Pose et gestion d’une sonde vésicale
 
Asepsie ,histo, radio
Asepsie ,histo, radioAsepsie ,histo, radio
Asepsie ,histo, radio
 
Prélèvements Sanguin en Biochimie.pptx
Prélèvements Sanguin en Biochimie.pptxPrélèvements Sanguin en Biochimie.pptx
Prélèvements Sanguin en Biochimie.pptx
 
Injections d'héparine par Nadia
Injections d'héparine par NadiaInjections d'héparine par Nadia
Injections d'héparine par Nadia
 
Bonnes pratiques d'anesthésie
Bonnes  pratiques d'anesthésieBonnes  pratiques d'anesthésie
Bonnes pratiques d'anesthésie
 
Prevention infection compile4
Prevention infection  compile4Prevention infection  compile4
Prevention infection compile4
 
Sonde rectale
Sonde rectaleSonde rectale
Sonde rectale
 
Ponction biopsie medullaire
Ponction biopsie medullairePonction biopsie medullaire
Ponction biopsie medullaire
 
2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf
 
Drainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdf
Drainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdfDrainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdf
Drainage Thoracique PowerPoint Mr Glapiack.pdf
 
Soins de bouche.pptxSoins de bouche.La prise en charge des extrêmes urgences ...
Soins de bouche.pptxSoins de bouche.La prise en charge des extrêmes urgences ...Soins de bouche.pptxSoins de bouche.La prise en charge des extrêmes urgences ...
Soins de bouche.pptxSoins de bouche.La prise en charge des extrêmes urgences ...
 
Asepsie au cabinet dentaire
Asepsie au cabinet dentaireAsepsie au cabinet dentaire
Asepsie au cabinet dentaire
 
Prélèvementa rtériel gaz du sang.pptx
Prélèvementa     rtériel gaz du sang.pptxPrélèvementa     rtériel gaz du sang.pptx
Prélèvementa rtériel gaz du sang.pptx
 
Webinaire 1: Dix barrières à l'hygiène des mains
Webinaire 1: Dix barrières à l'hygiène des mainsWebinaire 1: Dix barrières à l'hygiène des mains
Webinaire 1: Dix barrières à l'hygiène des mains
 
Poly semiologie
Poly semiologiePoly semiologie
Poly semiologie
 
Corps étranger intra nasal.pptx
Corps étranger intra nasal.pptxCorps étranger intra nasal.pptx
Corps étranger intra nasal.pptx
 
LES DISPOSITIFS-MEDICAUX-PPT.pdf pour les étudiants
LES DISPOSITIFS-MEDICAUX-PPT.pdf pour les étudiantsLES DISPOSITIFS-MEDICAUX-PPT.pdf pour les étudiants
LES DISPOSITIFS-MEDICAUX-PPT.pdf pour les étudiants
 

Dernier

Alternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdf
Alternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdfAlternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdf
Alternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdf
Daniel Bedard
 
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdfCOURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
sieousse95
 
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Institut de l'Elevage - Idele
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
Institut de l'Elevage - Idele
 
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptx
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptxPresentation d'esquisse route juin 2023.pptx
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptx
imed53
 
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Institut de l'Elevage - Idele
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Institut de l'Elevage - Idele
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Institut de l'Elevage - Idele
 

Dernier (11)

Alternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdf
Alternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdfAlternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdf
Alternative au Tramway de la ville de Quebec Rev 1 sml.pdf
 
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdfCOURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
 
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
 
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptx
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptxPresentation d'esquisse route juin 2023.pptx
Presentation d'esquisse route juin 2023.pptx
 
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
 

injections-parenterales.pdf

  • 2. DEFINITION DEFINITION • Soins permettant l’introduction dans l’organisme de substances médicamenteuses par une autre voie que le tube digestif (per os) au moyen d’une seringue et d’une aiguille. • Il existe différents types d’injections: - intra-veineuse -intra-musculaire - intra-dermique - sous-cutanée.
  • 3. BUT BUT • Obtenir une action plus précise et plus rapide. les médicaments passent plus rapidement dans la circulation sanguine. la dose injectée est parfaitement connue.
  • 4. • Eviter le passage par le tube digestif et ainsi éviter : des médicaments irritants pour la muqueuse digestive ou désagréable au goût, les médicaments neutralisés par les sucs digestifs, les troubles digestifs, les fausses routes lors des troubles de déglutition.
  • 5. I I- - MATERIEL MATERIEL A) les substances médicamenteuses Forme liquide ou en poudre - Ampoules effilées à chaque extrémité - Ampoules bouteilles - Flacons obstrués par un bouchon de caoutchouc (sous vide).
  • 6. B) les seringues - En plastique, en verre parfois - Stériles et à usage unique - Capacités variables (1ml,2ml, 5ml, 10ml,20ml, 50 ml) La seringue à insuline est graduée en Unité Internationale.
  • 7. C) les aiguilles - Selon la voie et le lieu d’injection, il existe différentes longueurs avec des calibres variables. - Pour faciliter l’identification, les emballages sont de différentes couleurs. - Le biseau est +/- long pour les IM , SC et +/- court pour les IV , ID.
  • 8. D)Pour le déroulement du soin Il faut: - 1 seringue stérile dans son sachet, de taille appropriée au liquide à injecter - 2 aiguilles(1 selon le site d’injection) - La substance médicamenteuse en vérifiant le nom du médicament, la date de péremption, la dose prescrite, l’identité du patient.
  • 9. - coton, alcool, 1 flacon de S.H.A. - 1 garrot si IV en cas d’absence de perfusion - 1 conteneur à aiguilles - 1 poubelle ou 1 haricot pour les déchets - 1 paire de gants non stérile
  • 10. II II- - PREPARATION DE PREPARATION DE L’INJECTION L’INJECTION - se laver les mains ou S.H.A. - préparer sur le plan de travail le matériel pour la préparation de l’injection dans un plateau propre - ouvrir le sachet de la seringue et la laisser à l’intérieur
  • 11. A) médicaments en ampoules - Frapper légèrement l’extrémité de l’ampoule avec les doigts pour faire descendre le liquide - Aseptiser le col de l’ampoule avec un coton imbibé d’alcool - Briser le col avec un coton sec en se protégeant les doigts
  • 12. - Adapter l’aiguille d’aspiration à la seringue (pic bouchon de gros calibre) - Oter le capuchon de l’aiguille et prélever le liquide avec la seringue - Tenir l’ampoule entre l’index et le majeur de la main gauche - Introduire l’aiguille dans l’ouverture de l’ampoule
  • 13. - Saisir la seringue avec le pouce, l’annulaire et l’auriculaire de la main gauche - Retourner l’ensemble afin que l’ampoule soit au dessus de la seringue - Tirer lentement sur le piston sans le toucher à l’aide de la main droite
  • 14. B) Médicaments dans un flacon type bouteille - Ouvrir après avoir aseptisé comme ci-dessus - Selon l’ouverture, il faut relever tout doucement le flacon et aspirer rapidement en même temps afin d’éviter de perdre du produit.
  • 15. C) Flacons avec bouchon Aseptiser le bouchon de caoutchouc en respectant le temps de contact Si médicaments poudre + solvant Prélever le solvant et l’injecter dans le flacon doucement afin d’éviter une surpression Bien mélanger la solution obtenue et prélever ensuite la quantité nécessaire
  • 16. III III- - TECHNIQUE DE TECHNIQUE DE SOINS SOINS - Retirer le pic bouchon et le mettre dans le conteneur adapté sans recapuchonner - Ouvrir le sachet de l’aiguille correspondant à l’injection souhaitée et l’adapter à la seringue - Purger l’air restant dans la seringue (position verticale) en poussant le piston doucement afin de ne pas perdre de produit
  • 17. • Remettre la seringue dans son emballage en protégeant bien le piston • Protéger l’aiguille en enfilant le capuchon vide • Inutile de remettre l’emballage papier de l’aiguille
  • 18. • Identifier le produit • Déposer la seringue dans un plateau propre • Éliminer les déchets dans la filière adaptée • Se laver les mains • Se rendre auprès du patient
  • 19. IV IV- - REGLES A RESPECTER REGLES A RESPECTER A) Avant le soin - Vérifier la prescription médicale - Vérifier l’identité du patient - Prévenir et installer confortablement le patient - Fermer portes et fenêtres
  • 20. - Prévoir une aide éventuelle - Mettre sa présence - Faire une friction S.H.A. ou effectuer un lavage simple des mains - Mettre une paire de gants non stérile
  • 21. B) Pendant le soin - Respecter les règles d’hygiène et d’aseptie - Confort de la personne : installation, pudeur, rapidité - Pour le soignant : sécurité, ergonomie - communication
  • 22. C) Après le soin - Evacuer les déchets dès que le soin est terminé - Retirer ses gants - Friction S.H.A - Réinstaller confortablement le patient
  • 23. V V- - VOIES VOIES D’ D’ADMINISTRATIONS ADMINISTRATIONS A) intra-veineuse définition Introduction d’un produit médicamenteux dans la lumière d’une veine. injection L’aiguille est insérée dans une veine avec un angle de 20 à 30°. Les effets peuvent être visibles 30 s après l’injection.
  • 24. choix du point d’injection veines de l’avant-bras - V. cubitale - V. céphalique - V. basilique - face dorsale de la main (douloureux++) Veines de la jambe - V. saphènes internes et externes (sur prescription médicale) Ne pas piquer du côté correspondant en cas de tumeur du sein, de fistule artério- veineuse, d’hémiplégie
  • 25. Technique - Se laver les mains (ou S.H.A.) - Identifier le patient et lui expliquer le soin - Mettre une protection sous le bras - Poser le garrot afin de repérer la veine - Friction S.H.A. et mettre une paire de gants non stérile - Aseptiser la peau au niveau du point de ponction + bout des doigts.
  • 26. - Tendre la peau avec le pouce - Mettre la seringue en position tangentielle à la peau - Mettre le biseau de l’aiguille vers le haut - Enfoncer l’aiguille de 1 à 2 cm - Aspirer le sang - Enlever le garrot (faire desserrer le poing)
  • 27. - Injecter lentement le produit - Aspirer de temps en temps - Surveiller les réactions du patient pendant l’injection - Dépiquer avec une compresse imbibée d’antiseptique - Comprimer avec un coton sec ou une compresse puis mettre un pst sec - Evacuer l’aiguille dans le conteneur OPCT
  • 28. En cas d’IVD sur rampe - Vérifier le retour veineux - Utiliser une compresse stérile imbibée d’antiseptique pour manipuler la rampe - Piquer soit au niveau du site en caoutchouc après désinfection ou au niveau du robinet(prévoir un bouchon de rechange) - Injecter lentement et observer le patient
  • 29. Surveillance - De l’état général du patient - De l’état cutané (rougeur, démangeaison) - Douleur et œdème au niveau du point d’injection
  • 30. incidents - Extravasation : retirer l’aiguille et faire un pst alcoolisé - Hématome : svt dû à une mauvaise compression - Malaise:injection trop rapide,allergie
  • 31. B) La voie intra-dermique définition - Introduction d’un produit dans l’épaisseur de l’épiderme. - Elle est utilisée pour les tests cutanés afin de déterminer le degré de sensibilité à une maladie (ex de la tuberculose), aux substances médicamenteuses.
  • 32. matériel - 1 seringue de 1 ml - 1aiguille très courte et très fine - 1 paire de gants non stérile - Compresses ou coton - 1 antiseptique, 1 S.H.A. - 1 conteneur pour OPCT On ne peut injecter que de très petites quantités.
  • 33. choix du point de ponction On choisira de préférence : - la face interne ou externe de l’avant- bras - la face externe du bras ou de la cuisse - la région douloureuse s’il s’agit d’une thérapeutique analgésique
  • 34. technique - Se laver les mains ou S.H.A. - Aseptiser la peau (pour IDR, utiliser de l’éther) - Tendre la peau , introduire l’aiguille tangentiellement à la peau (biseau vers le haut) - L’aiguille doit rester en superficie - Injecter doucement le produit afin d’obtenir une petite papule
  • 35. - Retirer l’aiguille sans faire de point de compression - Evacuer l’aiguille (OPCT) - Entourer à l’aide d’un marqueur le site d’injection L’IDR peut être faite par une IDE, mais la lecture reste un acte médical.
  • 36. surveillance - Localement car svt, il y a une réaction prurigineuse - Avertir le patient afin qu’il ne se gratte pas ce qui gênerait la lecture du test
  • 37.
  • 38. C) La voie intra-musculaire définition - l’injection IM permet d’introduire une préparation médicamenteuse dans le tissu intra-musculaire. - Les IM sont faites quand le patient ne peut prendre de mdct par voie orale ou s’il n’existe pas sous forme orale. - L’action est très rapide car le tissu musculaire est très vascularisé.
  • 39. matériel - Aiguille pour IM (il existe différentes longueurs selon la corpulence du patient) - Gants non stériles - Coton - Alcool, S.H.A. - Boite OPCT Le volume maxi à injecter est de 10cc sinon, il faut 2 sites d’injection.
  • 40. choix du point de ponction - La région fessière : quart supéro- externe afin d’éviter le nerf sciatique - La région de l’omoplate - La région deltoïdienne :le gras de l’épaule - La face entéro-externe de la cuisse Contre indication des IM: - ttt qui modifie l’hémostase (AVK,anti-agrégant plaquettaire) - ne pas piquer du côté de la PTH,de l’hémiplégie
  • 41. Technique - Se laver les mains ou S.H.A. - Identifier le patient - Aseptiser le point de ponction - Mettre ses gants - Tendre la peau entre le pouce et l’index - Saisir la seringue et piquer à 90 ° - Vérifier qu’un vaisseau sanguin n’a pas été piqué en aspirant légèrement
  • 42. - Injecter lentement le produit - Poser et maintenir un coton alcoolisé à la base de l’aiguille et retirer celle- ci rapidement( masser légèrement ) - Évacuer dans la boite pour OPCT - S’assurer qu’il n’y ai pas d’écoulement de sang, sinon bien appuyer pour éviter la formation d’un hématome - Retirer ses gants puis S.H.A.
  • 43. surveillance complications possibles : - indurations dues à la mauvaise résorption du produit - hématomes - abcès septiques dus à 1 faute d’aseptie
  • 44.
  • 45. C) La voie sous-cutanée définition - Injection dans le tissu sous-cutané d’une préparation médicamenteuse - L’absorption est rapide Est utilisé pour : l’administration d’anti-coagulant anesthésique local réhydratation de la personne âgée ttt du diabète
  • 46. matériel - Aiguille pour SC - seringue - Gants non stériles - Coton - Alcool - S.H.A. - Boite OPCT
  • 47. choix du point de ponction - La région sous et sus-épineuse de l’omoplate - Face externe du bras - Face externe de la cuisse - Paroi abdominale
  • 48. technique - Se laver les mains ou S.H.A. - Aseptiser le point de ponction - Faire un pli cutané en pinçant la peau avec la main gauche(sauf insuline) - Piquer à 45° à la base du pli obtenu - Vérifier qu’un vaisseau sanguin n’a pas été piqué en aspirant légèrement - Injecter doucement
  • 49. - Poser et maintenir un coton alcoolisé à la base de l’aiguille et retirer celle- ci rapidement - Mettre l’aiguille dans le conteneur - S’assurer de l’absence de saignement
  • 50.
  • 51. C) Les autres voies Utilisées pour introduire localement un mdct à visée diagnostique comme les produits de contraste en radiologie, ou à visées thérapeutiques, antalgiques ou antibiotiques : - intra-rachidienne - intra-pleurale - intra-articulaire - intra-péritonéale
  • 52. VI VI- - INCIDENTS ET INCIDENTS ET ACCIDENTS ACCIDENTS A) Erreurs de médicaments - vérifier le nom du mdct à injecter - la dose prescrite - le dosage de l’ampoule - vérifier l’identité du patient + n° de chambre - bien identifier les produits préparés
  • 53. B) Erreurs dans le mode d’injection - Un produit injecté en IV au lieu de IM ou SC peut déclencher un état de choc - Un produit injecté en IM ou SC au lieu d’IV peut provoquer une escarre - En cas de doute, vérifier auprès du médecin ou sur le Vidal - Si l’injection est faite au niveau du nerf sciatique douleur vive , sciatique
  • 54. C) fautes d’asepsies Elles peuvent être nombreuses au moment de la préparation et de l’exécution. - doigts mis au bout, sur le piston - aiguille ayant touchée l’extérieur de l’ampoule, le chariot - mauvaise désinfection de la peau apparition d’abcès parfois profond nécessitant une intervention chirurgicale
  • 55. D) Réactions allergiques - urticaire - œdème local - choc anaphylactique
  • 56. Le choc anaphylactique Le choc anaphylactique Prévention Il ne faut pas faire d’injection à un patient déjà sensibilisé à un produit, à travers l’interrogatoire, on recherche des signes d’intolérance : - prurit - urticaire - œdème au point d’injection - malaise général - céphalées suites à des injections précédentes
  • 57. Signes et CAT Apparition brutale :3à5 mn après l’injection - le patient devient rouge puis pâlit - il éprouve une angoisse vive - le pouls s’accélère, la TA s’effondre - la respiration devient rapide et superficielle - le patient perd connaissance La mort peut survenir en qq. mn par arrêt cardio respiratoire. Le choc est lié à une décharge brutale en histamine
  • 58. Faire un ttt immédiatement - injection IV d’hydrocortisone ou soludécadron - selon l’état du patient: respiration artificielle, oxygénation, massage cardiaque Cet accident n’apparaît que sur des terrains allergiques