SlideShare une entreprise Scribd logo
Richard HABIMANA
Evaluation des programmes
privés d’insémination artificielle
bovine dans la région de
Kaolack au Sénégal
Mémoire de Master en Production
Animale et Développement Durable
Spécialité: Ingénierie des Productions
Animales
Plan
Introduction
Matériel et méthodes
Résultats et discussion
Conclusion
Introduction
Cheptel Sénégalais:
Bovins :3,3millions
Petits ruminants: 10,3 millions
production laitière:
1-3l/jours
durée de lactation:
180jours
Pas de couverture des
besoins de la
consommation locale en
lait et produits laitiers
Importation du lait ↑ 1994
Facture laitière en 2011
>73milliards FCFA
+++Races
locales
Introduction
↑Production laitière
↓ facture laitière
Etat
→intensification PL
++ insémination artificielle
Programmes:
PAPEL, PNIA,
PRODAM, GOANA
taux de réussite
< 60-70%
Introduction
forte subvention des
campagnes d’IA étatiques
gratuité de
services d’IA
pérennisation
de l’IA au
Sénégal????
Introduction
gratuité de
services d’IA
dans ces
programmes
non respect strict des
protocoles d’IA par les
inséminateurs et les éleveurs
une flexibilité sur le
choix des vaches à
inséminer
le non respect du
calendrier de travail
mauvaise conduite
des animaux
sélectionnés avant et
après l’IA
Introduction
Campagnes
privées d’IA
Inséminateurs Eleveurs
Bilan
Introduction
Question de recherche
le taux de réussite obtenu dans des
campagnes privées d’IA est-il satisfaisant
Introduction
Hypothèse de de
recherche
le taux de réussite est satisfaisant dans
des campagnes privées d’IA
Introduction
Objectif général
évaluer les programmes privés d’IA bovine
Introduction
décrire les caractéristiques des
vaches inséminées
obtenir le coût de l’IA
déterminer le taux de réussite de
l’IA
déterminer les facteurs influençant
la réussite de l’IA .
Objectifs spécifiques
Matériel et Méthodes
 Cadre d’étude: Région de Kaolack
Carte administrative de la région de Kaolack
Matériel et Méthodes
 Matériel
 Matériel animal :
 83 vaches de race zébu Gobra, Ndama et des
métisses de races locales et exotiques
 Ressources humaines
 2 inséminateurs
 pratiquant l’IA dans la région de Kaolack.
Matériel et Méthodes
Matériel technique
 pour la collecte des données
 pour la synchronisation
 pour l’IA
 pour le diagnostic de gestation
Matériel et Méthodes
Matériel technique
 Pour la collecte des données
des fiches préalablement établies
Matériel et Méthodes
Matériel technique
 Pour la synchronisation
 des gants
 des cordes pour la contention
 la BETADINEND
 pistolet
 le Gel PRID ND
 matériel pour asepsie (sceau, eau potable, éponge…)
 Hormones : PRIDND, PGF2α, PMSG 500UI.
Matériel et Méthodes
Matériel technique
 Pour l’insémination
des paillettes;
pince brucelle;
 le pistolet de CASSOU;
le décongéleur électrique et testeur de
température;
chemises sanitaires et gaine protectrice,
 un ciseau, gants de fouille; des torches.
Matériel et Méthodes
Matériel technique
 Pour le diagnostic de gestation
 gants de fouille ;
 cordes pour la contention ;
 gel lubrifiant.
Matériel et Méthodes
Méthodologie
 étude a été réalisée pendant 3 mois (du 30
Août au 30 Novembre 2012)
 le travail consistait à :
 observer les inséminateurs privés lors des
programmes d’IA;
 récolter les données relatives aux opérations
d’IA.
Matériel et Méthodes
Méthodologie
 Cinq (05) activités ont été suivies :.
 sélection des vaches à inséminer;
 Synchronisation des chaleurs ;
 surveillance des chaleurs ;
 insémination artificielle ;
 diagnostic de gestation.
Matériel et Méthodes
Méthodologie
 sélection des vaches à inséminer

éleveur Vaches capables
d’être inséminées ou
des vaches en
chaleurs
Inséminateur
Matériel et Méthodes
Méthodologie
 Synchronisation
 Hormones : PRIDND , PGF2α et la PMSG
 Protocole
Retrait +
PMSG
(IM)
J0
PGF2α
(IM)
J12
J10
PRIDND
(vagin)
Matériel et Méthodes
Méthodologie
 Surveillance des chaleurs
 Chaleurs synchronisées
 Chaleurs : 40-46 h après retrait spirales
 IA : 56h après retrait
 Chaleurs naturelles
 matin : IA le soir
 soir : IA le lendemain matin
Matériel et Méthodes
Méthodologie
 Inséminations artificielle
 Méthode
 Recto-vaginale
 Semence
 Montbéliard
 Holstein
 Guzerat et Brunes
Matériel et Méthodes
Méthodologie
 Diagnostic de gestation
 Méthode
 Palpation transrectale
 périodes
 2 mois après l’IA
Matériel et Méthodes
Méthodologie
 Les données recueillies ont été saisies
sur le tableur Excel pour Windows;
 Traitement des données avec le logiciel
R.2.14.0;
 test de Khi2, seuil de signification (p) à
5%.
Résultats et Discussion
I. caractéristiques des vaches inséminées
II. coût de l’IA
III. taux de réussite de l’IA
IV. facteurs influençant le taux de réussite de
l’IA
Résultats et Discussion
I. Caractéristiques des vaches inséminées
 note d’état corporel (échelle 5);
 numéro de lactation;
 jours post-partum.
Résultats et Discussion
I. Caractéristiques des vaches inséminées
 Note d’état corporel
34%
66%
2.5
3.0
Résultats et Discussion
I. Caractéristiques des vaches inséminées
 Numéro de lactation
45%
10%
21%
11%
13%
0 lact
1 lact
2 lact
3 lact
4 lact
Résultats et Discussion
I. Caractéristiques des vaches inséminées
 Nombre de jours post-partum
╪ BOUYER (2006): non respect de critères de sélection
33%
7%
53%
7%
3 à 6
7 à 9
10 à 12
>12
Résultats et Discussion
II. Coût d’IA
IA Coût (FCFA)
chaleurs naturelles 25 000
chaleurs induites 40 000
>NGONO (2007) à Kaolack,
21 800FCFA chaleurs naturelles
33 800FCFA chaleurs synchronisées
>KOUAMO (2009):33796,67FCFA; Sénégal
25 176 FCFA
prix élevé
des intrants
Résultats et Discussion
II. Coût d’IA
IA Coût (FCFA)
chaleurs naturelles 25 000
chaleurs induites 40 000
> MIGUIRI (2011): 23 500 FCFA à Kaolack
Résultats et Discussion
II. Coût d’IA
IA Coût (FCFA)
chaleurs naturelles 25 000
chaleurs induites 40 000
< DIAKHOUMPA (2003): 48 143 FCFA ; Bassin Arachidier.
< DIAO (2005): 50 000 FCFA (PAPEL); Sénégal
Coût donné à inséminateur / vache inséminée (projet)
Résultats et Discussion
II. Coût d’IA
IA Coût (FCFA)
chaleurs naturelles 25 000
chaleurs induites 40 000
= COULIBALY (2006) : 40 000 FCFA; Mali
Résultats et Discussion
III. Taux de réussite de l’IA
IA Nombre
d’IA
réalisées
Nombre de
vaches
gestantes
Taux de
réussite(%)
p
chaleurs
synchronisées
65 41 63
0,23
chaleurs
naturelles
17 8 47
Total 82 49 59,76
efficacité de l’opération d’IA
 bonne maîtrise de l’environnement technique
Résultats et Discussion
III. Taux de réussite de l’IA
IA Nombre
d’IA
réalisées
Nombre de
vaches
gestantes
Taux de
réussite(%)
p
chaleurs
synchronisées
65 41 63
0,23
chaleurs
naturelles
17 8 47
Total 82 49 59,76
< 66%/BIZIMUNGU (1991), Rwanda
< 96,3% NYANTURE (2001), B Faso
bonne conduite alimentaire
et sanitaire des vaches
Résultats et Discussion
III. Taux de réussite de l’IA
IA Nombre
d’IA
réalisées
Nombre de
vaches
gestantes
Taux de
réussite(%)
p
chaleurs
synchronisées
65 41 63
0,23
chaleurs
naturelles
17 8 47
Total 82 49 59,76
maitrise de la technique et respect du protocole d’IA / prestataires
sélection avec rigueur des vaches à inséminer / éleveurs
Résultats et Discussion
III. Taux de réussite de l’IA
IA Nombre
d’IA
réalisées
Nombre de
vaches
gestantes
Taux de
réussite(%)
p
chaleurs
synchronisées
65 41 63
0,23
chaleurs
naturelles
17 8 47
Total 82 49 59,76
> Aux taux rapportés par de
nombreux auteurs au Sénégal lors des
campagnes étatiques.
TCHEUFO (2007),NISHIMWE
(2008), OUMATE (2009) et
MUNYANEZA (2012)
Résultats et Discussion
III. Taux de réussite de l’IA
IA Nombre
d’IA
réalisées
Nombre de
vaches
gestantes
Taux de
réussite(%)
p
chaleurs
synchronisées
65 41 63
0,23
chaleurs
naturelles
17 8 47
Total 82 49 59,76
> 33,33% / NGONO (2006), Kaolack
> 30,15% / KOUAMO (2007), Louga
> 40,5% / MIGUIRI (2011), Kaolack
Résultats et Discussion
III. Taux de réussite de l’IA
IA Nombre
d’IA
réalisées
Nombre de
vaches
gestantes
Taux de
réussite(%)
P
chaleurs
synchronisées
65 41 63
0,23
chaleurs
naturelles
17 8 47
Total 82 49 59,76
> 20% /ROLLINSON (1971), Ouganda
> 35-40% /TOOLSE et al. (1996), Ile Maurice
Résultats et Discussion
III. Taux de réussite de l’IA
IA Nombre
d’IA
réalisées
Nombre de
vaches
gestantes
Taux de
réussite(%)
p
chaleurs
synchronisées
65 41 63
0,23
chaleurs
naturelles
17 8 47
Total 82 49 59,76
capacité de certains éleveurs
 détecter les chaleurs;
 appeler l’inséminateur à temps.
Résultats et Discussion
III. Taux de réussite de l’IA
IA Nombre
d’IA
réalisées
Nombre de
vaches
gestantes
Taux de
réussite(%)
p
chaleurs
synchronisées
65 41 63
0,23
chaleurs
naturelles
17 8 47
Total 82 49 59,76
< 59% / KAZIBONI et al. (2004), Zimbabwe
< 63-71% / GALLINA et ARTHUR (1990), Zone tropicale
→ Inséminateurs qualifiés et expérimentés,
disponible alimentaire suffisant pour les vaches
Résultats et Discussion
IV. Influence des facteurs sur la réussite de l’IA
Facteurs liés à la vache Facteurs non liés à la vache
note d’état corporel
numéro de lactation
jours post-partum
inséminateur
température et temps de
décongélation
durée de vie de la
semence décongelée
Résultats et Discussion
IV.1. Facteurs liés à l’animal
 Numéro de lactation
Numéro de
lactation
Nombre de
vaches
inséminées
Taux de réussite
(%)
p
0 37 100
0,0000
1 8 87,5
2 17 11,8
3 9 33,3
4 11 0%
= BADJI (2007) et WELLER et al. (1992): ↓fertilité : f(rang)
╪ GRIMARD et al. (2001), DIENG (2003), KABERA (2007),
OUMATE (2009) et RUKUNDO (2009): taille↑ d’échantillon
Résultats et Discussion
IV.1. Facteurs liés à l’animal
 Note d’état corporel
NEC Nombre de
vaches
inséminées
Taux de réussite
(%)
p
2,5 28 21,4 0,0000
3 54 79,7
= GRIMARD et al. (2003): efficacité de l’IA dépend de la
NEC des vaches au moment de l’IA
= AMOU’OU (2005), BADJI (2007) et AYABAGABO (2012)
meilleures NEC← génisses→ meilleurs taux ∞ multipares
Résultats et Discussion
IV.1. Facteurs liés à l’animal
 Nombre de jours post-partum
Post-partum
(mois)
Nombre de
vaches
inséminées
Taux de réussite
(%)
p
3-6 15 46,6
0,092
7-9 3 66,6
10-12 24 12,5
>12 3 0
= BADJI (2007), KABERA (2007), RUKUNDO (2009) et OUMATE
(2009): critères de sélection rigoureux, involution utérine complète
╪ HANZEN (1996) : le taux de réussite↑ 3 mois post-partum
Résultats et Discussion
IV.2. Facteurs non liés à l’animal
 Inséminateur
inséminat
eur
Nombre de
vaches
inséminées
Nombre
de vaches
gestantes
Taux de
réussite (%)
p
A 56 33 58,9 0,82
B 26 16 61,5
professionnels de même expérience et expertise en IA
= KABERA (2007), NISHIMWE (2008), OUMATE (2009), AYABAGABO
(2012) et MUNYANEZA (2012)
╪ LAMINOU (1999), BADJI (2007) et RUKUNDO (2009): Différence [
Résultats et Discussion
IV.2. Facteurs non liés à l’animal
 Température de décongélation de la semence
Température
(°C)
Nombre de
vaches
inséminées
Taux de réussite
(%)
p
36 29 75,9
0,76
36,5 14 57,1
37 39 48,7
la maîtrise de la technique /prestataire
╪ HASKOURI (2001) et KABERA (2007):
décongélation de la semence conditionne la réussite d’IA
Résultats et Discussion
IV.2. Facteurs non liés à l’animal
 Temps de décongélation de la semence
Temps
(secondes)
Nombre de
vaches
inséminées
Taux de réussite
(%)
p
20-25 48 38,8
0,0003
26-30 31 78
31-32 3 100
= HASKOURI (2001) et KABERA (2007)
Résultats et Discussion
IV.2. Facteurs non liés à l’animal
 Durée de vie de la semences décongelée
durée
(minute)
Nombre de
vaches
inséminées
Taux de réussite
(%)
p
1 52 52 0,0002
>1 30 30
= HASKOURI (2001) et KABERA (2007)
Recommandations
 poursuivre la formation
 des éleveurs réels sur la détection visuelle des
chaleurs naturelles et sur la conduite
alimentaire des vaches avant et après l’IA ;
 des inséminateurs et recycler ceux qui sont
déjà formés pour maintenir leur niveau
technique élevé ;
Recommandations
 sensibiliser de façon permanente les
éleveurs sur l’importance de l’IA;
 rendre disponible l’azote liquide à coté des
inséminateurs, et en réduire le coût, de
même que pour la semence ;
Recommandations
 revoir les conditions de la gratuité d’IA
dans des campagnes étatiques;
 favoriser les initiatives privées et les
campagnes ciblées d’IA;
Recommandations
 reformer les vaches ayant ≥ quatre (4)
lactations ;
 demander les examens complémentaires
des vaches ayant plus de12 mois post-
partum avant la sélection pour l’IA;
Recommandations
 mettre en œuvre une activité continue d’IA
et non des activités ponctuelles comme les
campagnes nationales d’IA;
 pour ce faire, une politique de proximité
intégrant les vétérinaires du secteur privé
et les éleveurs est souhaitable.
Conclusion
 la majorité des vaches inséminées lors des
campagnes privées d’IA :
 ont une Nec : 3
 sont des génisses
 sur 82 vaches inséminée, le taux de réussite
global est de 59,76%
 sur chaleurs induites : 63%
 sur chaleurs naturelles : 47%
Conclusion
 le taux de réussite sur chaleurs induites
(63%) est relativement satisfaisant par
rapport au taux de référence (60-70%);
 le taux de réussite sur chaleurs naturelles
(47%) est faible comparativement au taux de
référence;
Conclusion
 en effet, ce faible taux s’expliquerait par
l’existence de plusieurs facteurs dont
principalement :
 déséquilibre alimentaire;
 inefficacité de quelques éleveurs, non
seulement à détecter les chaleurs mais
également à appeler les inséminateurs à
temps.
Conclusion
 en outre, le temps de décongélation de la
semence et la durée de vie des
spermatozoïdes décongelés ont des effets
significatifs sur la réussite de l’IA;
Conclusion
 dans la perspective de la pérennisation de
l’IA, il s’avère important de maitriser tous les
facteurs pouvant faire varier le taux de
réussite et le coût de réalisation de l’IA;
 ces deux paramètres constituent les facteurs
clés de la viabilité du transfert de cette
biotechnologie de la reproduction en élevage
au Sénégal.
Professeur G.J SAWADOGO
Dr Ndéné FAYE
Dr Moctar M. M. MOUICHE
Dr Adama SOW
Dr TOURE
Dr Miguiri
Maman Julia
Insémination artificielle chez les bovins

Contenu connexe

Tendances

Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Pôle Qualiméditerranée
 
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
Pasteur_Tunis
 
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptxCopie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
MedMohamed35
 
les bonnes pratiques d'hygiène.pdf
les bonnes pratiques d'hygiène.pdfles bonnes pratiques d'hygiène.pdf
les bonnes pratiques d'hygiène.pdf
Kawther MEKNI
 
Hygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travailHygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travail
Laurent Metayer
 
Etat corporel des brebis et leurs performances
Etat corporel des brebis et leurs performancesEtat corporel des brebis et leurs performances
Etat corporel des brebis et leurs performances
Institut de l'Elevage - Idele
 
Chapitre 04 fécondation in vetro
Chapitre 04 fécondation in vetroChapitre 04 fécondation in vetro
Chapitre 04 fécondation in vetro
SELLANI Halima
 
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
hammani bachir
 
Sérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilisSérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilis
S/Abdessemed
 
Culture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantesCulture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantes
Ahmed Dellaa
 
Biotechnologies végétales
Biotechnologies végétalesBiotechnologies végétales
Biotechnologies végétales
Loïc Lepiniec
 
Evaluation du risque infectieux présenté par les levures pathogènes isolées ...
Evaluation du risque infectieux  présenté par les levures pathogènes isolées ...Evaluation du risque infectieux  présenté par les levures pathogènes isolées ...
Evaluation du risque infectieux présenté par les levures pathogènes isolées ...
عبير الورود
 
épidémiologie 2013
épidémiologie 2013épidémiologie 2013
épidémiologie 2013
Mehdi Razzok
 
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
S/Abdessemed
 
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologiqueAnophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireLe controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireS/Abdessemed
 
Enquête ethnobotanique
Enquête  ethnobotaniqueEnquête  ethnobotanique
Enquête ethnobotanique
Nora Mahfouf
 
Le diagnostic biologique du paludisme par microscopie
Le diagnostic biologique du paludisme par microscopieLe diagnostic biologique du paludisme par microscopie
Le diagnostic biologique du paludisme par microscopie
Institut Pasteur de Madagascar
 
Plasmodium-Anopheles: les anophèles non-vecteurs
Plasmodium-Anopheles: les anophèles non-vecteursPlasmodium-Anopheles: les anophèles non-vecteurs
Plasmodium-Anopheles: les anophèles non-vecteurs
Institut Pasteur de Madagascar
 

Tendances (20)

Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
 
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
EVALUATION ET PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX DANS LES LABORATOIRES DE MICR...
 
LIVRE pdf
LIVRE pdfLIVRE pdf
LIVRE pdf
 
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptxCopie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
 
les bonnes pratiques d'hygiène.pdf
les bonnes pratiques d'hygiène.pdfles bonnes pratiques d'hygiène.pdf
les bonnes pratiques d'hygiène.pdf
 
Hygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travailHygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travail
 
Etat corporel des brebis et leurs performances
Etat corporel des brebis et leurs performancesEtat corporel des brebis et leurs performances
Etat corporel des brebis et leurs performances
 
Chapitre 04 fécondation in vetro
Chapitre 04 fécondation in vetroChapitre 04 fécondation in vetro
Chapitre 04 fécondation in vetro
 
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation  1
Briefing hse, minutes sécurité rapport d'observation 1
 
Sérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilisSérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilis
 
Culture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantesCulture in vitro des plantes
Culture in vitro des plantes
 
Biotechnologies végétales
Biotechnologies végétalesBiotechnologies végétales
Biotechnologies végétales
 
Evaluation du risque infectieux présenté par les levures pathogènes isolées ...
Evaluation du risque infectieux  présenté par les levures pathogènes isolées ...Evaluation du risque infectieux  présenté par les levures pathogènes isolées ...
Evaluation du risque infectieux présenté par les levures pathogènes isolées ...
 
épidémiologie 2013
épidémiologie 2013épidémiologie 2013
épidémiologie 2013
 
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
 
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologiqueAnophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
Anophèle du groupe funestus : rôle épidémiologique
 
Le controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireLe controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoire
 
Enquête ethnobotanique
Enquête  ethnobotaniqueEnquête  ethnobotanique
Enquête ethnobotanique
 
Le diagnostic biologique du paludisme par microscopie
Le diagnostic biologique du paludisme par microscopieLe diagnostic biologique du paludisme par microscopie
Le diagnostic biologique du paludisme par microscopie
 
Plasmodium-Anopheles: les anophèles non-vecteurs
Plasmodium-Anopheles: les anophèles non-vecteursPlasmodium-Anopheles: les anophèles non-vecteurs
Plasmodium-Anopheles: les anophèles non-vecteurs
 

Similaire à Insémination artificielle chez les bovins

Evaluation des programmes privés d’insémination artificielle bovine
Evaluation des programmes privés d’insémination artificielle bovineEvaluation des programmes privés d’insémination artificielle bovine
Evaluation des programmes privés d’insémination artificielle bovine
Machardh Richy
 
GAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovins
GAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovinsGAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovins
GAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovins
Institut de l'Elevage - Idele
 
Critères de décision lors de la réforme d'une vache (AMVPQ, St-Sauveur, 2015)
Critères de décision lors de la réforme d'une vache (AMVPQ, St-Sauveur, 2015)Critères de décision lors de la réforme d'une vache (AMVPQ, St-Sauveur, 2015)
Critères de décision lors de la réforme d'une vache (AMVPQ, St-Sauveur, 2015)
dhaine
 
WP6 : Outils pratiques pour la sélection : bénéfice de la coopération interna...
WP6 : Outils pratiques pour la sélection : bénéfice de la coopération interna...WP6 : Outils pratiques pour la sélection : bénéfice de la coopération interna...
WP6 : Outils pratiques pour la sélection : bénéfice de la coopération interna...
Institut de l'Elevage - Idele
 
SOMMET 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins
SOMMET 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovinsSOMMET 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins
SOMMET 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins
Institut de l'Elevage - Idele
 
WP 1 : Efficience alimentaire en brebis laitières
WP 1 : Efficience alimentaire en brebis laitièresWP 1 : Efficience alimentaire en brebis laitières
WP 1 : Efficience alimentaire en brebis laitières
Institut de l'Elevage - Idele
 
Space2018 observatoire perenne usage des antibiotiques en filiere veau de bou...
Space2018 observatoire perenne usage des antibiotiques en filiere veau de bou...Space2018 observatoire perenne usage des antibiotiques en filiere veau de bou...
Space2018 observatoire perenne usage des antibiotiques en filiere veau de bou...
Institut de l'Elevage - Idele
 
La longévité fonctionnelle : analyse génétique en ovin allaitant.
La longévité fonctionnelle : analyse génétique en ovin allaitant.La longévité fonctionnelle : analyse génétique en ovin allaitant.
La longévité fonctionnelle : analyse génétique en ovin allaitant.
Institut de l'Elevage - Idele
 
[TECH-OVIN 2023] Projet Sm@RT : échanges d’expériences sur les nouvelles tech...
[TECH-OVIN 2023] Projet Sm@RT : échanges d’expériences sur les nouvelles tech...[TECH-OVIN 2023] Projet Sm@RT : échanges d’expériences sur les nouvelles tech...
[TECH-OVIN 2023] Projet Sm@RT : échanges d’expériences sur les nouvelles tech...
Institut de l'Elevage - Idele
 
3 2- webinaire umt-omacap 2020-tour-horizon-omacap
3 2- webinaire umt-omacap 2020-tour-horizon-omacap3 2- webinaire umt-omacap 2020-tour-horizon-omacap
3 2- webinaire umt-omacap 2020-tour-horizon-omacap
Institut de l'Elevage - Idele
 
Reve- Alpha - Présentation du projet
Reve- Alpha - Présentation du projetReve- Alpha - Présentation du projet
Reve- Alpha - Présentation du projet
Institut de l'Elevage - Idele
 
Provinlait pgmselection - GLagriffoul
Provinlait pgmselection - GLagriffoulProvinlait pgmselection - GLagriffoul
Provinlait pgmselection - GLagriffoul
Institut de l'Elevage - Idele
 
Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...
Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...
Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...
ILRI
 
GAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de production
GAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de productionGAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de production
GAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de production
Institut de l'Elevage - Idele
 
Smart_elevage : Les nouvelles technologies sentinelles du bien-être et de la ...
Smart_elevage : Les nouvelles technologies sentinelles du bien-être et de la ...Smart_elevage : Les nouvelles technologies sentinelles du bien-être et de la ...
Smart_elevage : Les nouvelles technologies sentinelles du bien-être et de la ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Indicateurs de bien-être animal
Indicateurs de bien-être animal Indicateurs de bien-être animal
Indicateurs de bien-être animal
Institut de l'Elevage - Idele
 
SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?
SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?
SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
[iSAGE] Panorama des projets conduits par les partenaires d'iSAGE
[iSAGE] Panorama des projets conduits par les partenaires d'iSAGE[iSAGE] Panorama des projets conduits par les partenaires d'iSAGE
[iSAGE] Panorama des projets conduits par les partenaires d'iSAGE
Institut de l'Elevage - Idele
 
Des indicateurs socles pour une évaluation du bien-être animal dans les éleva...
Des indicateurs socles pour une évaluation du bien-être animal dans les éleva...Des indicateurs socles pour une évaluation du bien-être animal dans les éleva...
Des indicateurs socles pour une évaluation du bien-être animal dans les éleva...
Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à Insémination artificielle chez les bovins (20)

Evaluation des programmes privés d’insémination artificielle bovine
Evaluation des programmes privés d’insémination artificielle bovineEvaluation des programmes privés d’insémination artificielle bovine
Evaluation des programmes privés d’insémination artificielle bovine
 
GAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovins
GAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovinsGAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovins
GAOv2021 : Validation des indicateurs de bien-être des ovins
 
Critères de décision lors de la réforme d'une vache (AMVPQ, St-Sauveur, 2015)
Critères de décision lors de la réforme d'une vache (AMVPQ, St-Sauveur, 2015)Critères de décision lors de la réforme d'une vache (AMVPQ, St-Sauveur, 2015)
Critères de décision lors de la réforme d'une vache (AMVPQ, St-Sauveur, 2015)
 
WP6 : Outils pratiques pour la sélection : bénéfice de la coopération interna...
WP6 : Outils pratiques pour la sélection : bénéfice de la coopération interna...WP6 : Outils pratiques pour la sélection : bénéfice de la coopération interna...
WP6 : Outils pratiques pour la sélection : bénéfice de la coopération interna...
 
SOMMET 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins
SOMMET 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovinsSOMMET 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins
SOMMET 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins
 
WP 1 : Efficience alimentaire en brebis laitières
WP 1 : Efficience alimentaire en brebis laitièresWP 1 : Efficience alimentaire en brebis laitières
WP 1 : Efficience alimentaire en brebis laitières
 
Space2018 observatoire perenne usage des antibiotiques en filiere veau de bou...
Space2018 observatoire perenne usage des antibiotiques en filiere veau de bou...Space2018 observatoire perenne usage des antibiotiques en filiere veau de bou...
Space2018 observatoire perenne usage des antibiotiques en filiere veau de bou...
 
La longévité fonctionnelle : analyse génétique en ovin allaitant.
La longévité fonctionnelle : analyse génétique en ovin allaitant.La longévité fonctionnelle : analyse génétique en ovin allaitant.
La longévité fonctionnelle : analyse génétique en ovin allaitant.
 
[TECH-OVIN 2023] Projet Sm@RT : échanges d’expériences sur les nouvelles tech...
[TECH-OVIN 2023] Projet Sm@RT : échanges d’expériences sur les nouvelles tech...[TECH-OVIN 2023] Projet Sm@RT : échanges d’expériences sur les nouvelles tech...
[TECH-OVIN 2023] Projet Sm@RT : échanges d’expériences sur les nouvelles tech...
 
3 2- webinaire umt-omacap 2020-tour-horizon-omacap
3 2- webinaire umt-omacap 2020-tour-horizon-omacap3 2- webinaire umt-omacap 2020-tour-horizon-omacap
3 2- webinaire umt-omacap 2020-tour-horizon-omacap
 
Reve- Alpha - Présentation du projet
Reve- Alpha - Présentation du projetReve- Alpha - Présentation du projet
Reve- Alpha - Présentation du projet
 
Provinlait pgmselection - GLagriffoul
Provinlait pgmselection - GLagriffoulProvinlait pgmselection - GLagriffoul
Provinlait pgmselection - GLagriffoul
 
Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...
Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...
Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...
 
GAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de production
GAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de productionGAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de production
GAL2023 - Qualités et authentification du lait selon les modes de production
 
Smart_elevage : Les nouvelles technologies sentinelles du bien-être et de la ...
Smart_elevage : Les nouvelles technologies sentinelles du bien-être et de la ...Smart_elevage : Les nouvelles technologies sentinelles du bien-être et de la ...
Smart_elevage : Les nouvelles technologies sentinelles du bien-être et de la ...
 
Indicateurs de bien-être animal
Indicateurs de bien-être animal Indicateurs de bien-être animal
Indicateurs de bien-être animal
 
SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?
SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?
SPACE 2023 Quoi de neuf en santé et bien-être animal des jeunes bovins ?
 
Seminaire sara
Seminaire saraSeminaire sara
Seminaire sara
 
[iSAGE] Panorama des projets conduits par les partenaires d'iSAGE
[iSAGE] Panorama des projets conduits par les partenaires d'iSAGE[iSAGE] Panorama des projets conduits par les partenaires d'iSAGE
[iSAGE] Panorama des projets conduits par les partenaires d'iSAGE
 
Des indicateurs socles pour une évaluation du bien-être animal dans les éleva...
Des indicateurs socles pour une évaluation du bien-être animal dans les éleva...Des indicateurs socles pour une évaluation du bien-être animal dans les éleva...
Des indicateurs socles pour une évaluation du bien-être animal dans les éleva...
 

Insémination artificielle chez les bovins

  • 1. Richard HABIMANA Evaluation des programmes privés d’insémination artificielle bovine dans la région de Kaolack au Sénégal Mémoire de Master en Production Animale et Développement Durable Spécialité: Ingénierie des Productions Animales
  • 3. Introduction Cheptel Sénégalais: Bovins :3,3millions Petits ruminants: 10,3 millions production laitière: 1-3l/jours durée de lactation: 180jours Pas de couverture des besoins de la consommation locale en lait et produits laitiers Importation du lait ↑ 1994 Facture laitière en 2011 >73milliards FCFA +++Races locales
  • 4. Introduction ↑Production laitière ↓ facture laitière Etat →intensification PL ++ insémination artificielle Programmes: PAPEL, PNIA, PRODAM, GOANA taux de réussite < 60-70%
  • 5. Introduction forte subvention des campagnes d’IA étatiques gratuité de services d’IA pérennisation de l’IA au Sénégal????
  • 6. Introduction gratuité de services d’IA dans ces programmes non respect strict des protocoles d’IA par les inséminateurs et les éleveurs une flexibilité sur le choix des vaches à inséminer le non respect du calendrier de travail mauvaise conduite des animaux sélectionnés avant et après l’IA
  • 8. Introduction Question de recherche le taux de réussite obtenu dans des campagnes privées d’IA est-il satisfaisant
  • 9. Introduction Hypothèse de de recherche le taux de réussite est satisfaisant dans des campagnes privées d’IA
  • 10. Introduction Objectif général évaluer les programmes privés d’IA bovine
  • 11. Introduction décrire les caractéristiques des vaches inséminées obtenir le coût de l’IA déterminer le taux de réussite de l’IA déterminer les facteurs influençant la réussite de l’IA . Objectifs spécifiques
  • 12. Matériel et Méthodes  Cadre d’étude: Région de Kaolack Carte administrative de la région de Kaolack
  • 13. Matériel et Méthodes  Matériel  Matériel animal :  83 vaches de race zébu Gobra, Ndama et des métisses de races locales et exotiques  Ressources humaines  2 inséminateurs  pratiquant l’IA dans la région de Kaolack.
  • 14. Matériel et Méthodes Matériel technique  pour la collecte des données  pour la synchronisation  pour l’IA  pour le diagnostic de gestation
  • 15. Matériel et Méthodes Matériel technique  Pour la collecte des données des fiches préalablement établies
  • 16. Matériel et Méthodes Matériel technique  Pour la synchronisation  des gants  des cordes pour la contention  la BETADINEND  pistolet  le Gel PRID ND  matériel pour asepsie (sceau, eau potable, éponge…)  Hormones : PRIDND, PGF2α, PMSG 500UI.
  • 17. Matériel et Méthodes Matériel technique  Pour l’insémination des paillettes; pince brucelle;  le pistolet de CASSOU; le décongéleur électrique et testeur de température; chemises sanitaires et gaine protectrice,  un ciseau, gants de fouille; des torches.
  • 18. Matériel et Méthodes Matériel technique  Pour le diagnostic de gestation  gants de fouille ;  cordes pour la contention ;  gel lubrifiant.
  • 19. Matériel et Méthodes Méthodologie  étude a été réalisée pendant 3 mois (du 30 Août au 30 Novembre 2012)  le travail consistait à :  observer les inséminateurs privés lors des programmes d’IA;  récolter les données relatives aux opérations d’IA.
  • 20. Matériel et Méthodes Méthodologie  Cinq (05) activités ont été suivies :.  sélection des vaches à inséminer;  Synchronisation des chaleurs ;  surveillance des chaleurs ;  insémination artificielle ;  diagnostic de gestation.
  • 21. Matériel et Méthodes Méthodologie  sélection des vaches à inséminer  éleveur Vaches capables d’être inséminées ou des vaches en chaleurs Inséminateur
  • 22. Matériel et Méthodes Méthodologie  Synchronisation  Hormones : PRIDND , PGF2α et la PMSG  Protocole Retrait + PMSG (IM) J0 PGF2α (IM) J12 J10 PRIDND (vagin)
  • 23. Matériel et Méthodes Méthodologie  Surveillance des chaleurs  Chaleurs synchronisées  Chaleurs : 40-46 h après retrait spirales  IA : 56h après retrait  Chaleurs naturelles  matin : IA le soir  soir : IA le lendemain matin
  • 24. Matériel et Méthodes Méthodologie  Inséminations artificielle  Méthode  Recto-vaginale  Semence  Montbéliard  Holstein  Guzerat et Brunes
  • 25. Matériel et Méthodes Méthodologie  Diagnostic de gestation  Méthode  Palpation transrectale  périodes  2 mois après l’IA
  • 26. Matériel et Méthodes Méthodologie  Les données recueillies ont été saisies sur le tableur Excel pour Windows;  Traitement des données avec le logiciel R.2.14.0;  test de Khi2, seuil de signification (p) à 5%.
  • 27. Résultats et Discussion I. caractéristiques des vaches inséminées II. coût de l’IA III. taux de réussite de l’IA IV. facteurs influençant le taux de réussite de l’IA
  • 28. Résultats et Discussion I. Caractéristiques des vaches inséminées  note d’état corporel (échelle 5);  numéro de lactation;  jours post-partum.
  • 29. Résultats et Discussion I. Caractéristiques des vaches inséminées  Note d’état corporel 34% 66% 2.5 3.0
  • 30. Résultats et Discussion I. Caractéristiques des vaches inséminées  Numéro de lactation 45% 10% 21% 11% 13% 0 lact 1 lact 2 lact 3 lact 4 lact
  • 31. Résultats et Discussion I. Caractéristiques des vaches inséminées  Nombre de jours post-partum ╪ BOUYER (2006): non respect de critères de sélection 33% 7% 53% 7% 3 à 6 7 à 9 10 à 12 >12
  • 32. Résultats et Discussion II. Coût d’IA IA Coût (FCFA) chaleurs naturelles 25 000 chaleurs induites 40 000 >NGONO (2007) à Kaolack, 21 800FCFA chaleurs naturelles 33 800FCFA chaleurs synchronisées >KOUAMO (2009):33796,67FCFA; Sénégal 25 176 FCFA prix élevé des intrants
  • 33. Résultats et Discussion II. Coût d’IA IA Coût (FCFA) chaleurs naturelles 25 000 chaleurs induites 40 000 > MIGUIRI (2011): 23 500 FCFA à Kaolack
  • 34. Résultats et Discussion II. Coût d’IA IA Coût (FCFA) chaleurs naturelles 25 000 chaleurs induites 40 000 < DIAKHOUMPA (2003): 48 143 FCFA ; Bassin Arachidier. < DIAO (2005): 50 000 FCFA (PAPEL); Sénégal Coût donné à inséminateur / vache inséminée (projet)
  • 35. Résultats et Discussion II. Coût d’IA IA Coût (FCFA) chaleurs naturelles 25 000 chaleurs induites 40 000 = COULIBALY (2006) : 40 000 FCFA; Mali
  • 36. Résultats et Discussion III. Taux de réussite de l’IA IA Nombre d’IA réalisées Nombre de vaches gestantes Taux de réussite(%) p chaleurs synchronisées 65 41 63 0,23 chaleurs naturelles 17 8 47 Total 82 49 59,76 efficacité de l’opération d’IA  bonne maîtrise de l’environnement technique
  • 37. Résultats et Discussion III. Taux de réussite de l’IA IA Nombre d’IA réalisées Nombre de vaches gestantes Taux de réussite(%) p chaleurs synchronisées 65 41 63 0,23 chaleurs naturelles 17 8 47 Total 82 49 59,76 < 66%/BIZIMUNGU (1991), Rwanda < 96,3% NYANTURE (2001), B Faso bonne conduite alimentaire et sanitaire des vaches
  • 38. Résultats et Discussion III. Taux de réussite de l’IA IA Nombre d’IA réalisées Nombre de vaches gestantes Taux de réussite(%) p chaleurs synchronisées 65 41 63 0,23 chaleurs naturelles 17 8 47 Total 82 49 59,76 maitrise de la technique et respect du protocole d’IA / prestataires sélection avec rigueur des vaches à inséminer / éleveurs
  • 39. Résultats et Discussion III. Taux de réussite de l’IA IA Nombre d’IA réalisées Nombre de vaches gestantes Taux de réussite(%) p chaleurs synchronisées 65 41 63 0,23 chaleurs naturelles 17 8 47 Total 82 49 59,76 > Aux taux rapportés par de nombreux auteurs au Sénégal lors des campagnes étatiques. TCHEUFO (2007),NISHIMWE (2008), OUMATE (2009) et MUNYANEZA (2012)
  • 40. Résultats et Discussion III. Taux de réussite de l’IA IA Nombre d’IA réalisées Nombre de vaches gestantes Taux de réussite(%) p chaleurs synchronisées 65 41 63 0,23 chaleurs naturelles 17 8 47 Total 82 49 59,76 > 33,33% / NGONO (2006), Kaolack > 30,15% / KOUAMO (2007), Louga > 40,5% / MIGUIRI (2011), Kaolack
  • 41. Résultats et Discussion III. Taux de réussite de l’IA IA Nombre d’IA réalisées Nombre de vaches gestantes Taux de réussite(%) P chaleurs synchronisées 65 41 63 0,23 chaleurs naturelles 17 8 47 Total 82 49 59,76 > 20% /ROLLINSON (1971), Ouganda > 35-40% /TOOLSE et al. (1996), Ile Maurice
  • 42. Résultats et Discussion III. Taux de réussite de l’IA IA Nombre d’IA réalisées Nombre de vaches gestantes Taux de réussite(%) p chaleurs synchronisées 65 41 63 0,23 chaleurs naturelles 17 8 47 Total 82 49 59,76 capacité de certains éleveurs  détecter les chaleurs;  appeler l’inséminateur à temps.
  • 43. Résultats et Discussion III. Taux de réussite de l’IA IA Nombre d’IA réalisées Nombre de vaches gestantes Taux de réussite(%) p chaleurs synchronisées 65 41 63 0,23 chaleurs naturelles 17 8 47 Total 82 49 59,76 < 59% / KAZIBONI et al. (2004), Zimbabwe < 63-71% / GALLINA et ARTHUR (1990), Zone tropicale → Inséminateurs qualifiés et expérimentés, disponible alimentaire suffisant pour les vaches
  • 44. Résultats et Discussion IV. Influence des facteurs sur la réussite de l’IA Facteurs liés à la vache Facteurs non liés à la vache note d’état corporel numéro de lactation jours post-partum inséminateur température et temps de décongélation durée de vie de la semence décongelée
  • 45. Résultats et Discussion IV.1. Facteurs liés à l’animal  Numéro de lactation Numéro de lactation Nombre de vaches inséminées Taux de réussite (%) p 0 37 100 0,0000 1 8 87,5 2 17 11,8 3 9 33,3 4 11 0% = BADJI (2007) et WELLER et al. (1992): ↓fertilité : f(rang) ╪ GRIMARD et al. (2001), DIENG (2003), KABERA (2007), OUMATE (2009) et RUKUNDO (2009): taille↑ d’échantillon
  • 46. Résultats et Discussion IV.1. Facteurs liés à l’animal  Note d’état corporel NEC Nombre de vaches inséminées Taux de réussite (%) p 2,5 28 21,4 0,0000 3 54 79,7 = GRIMARD et al. (2003): efficacité de l’IA dépend de la NEC des vaches au moment de l’IA = AMOU’OU (2005), BADJI (2007) et AYABAGABO (2012) meilleures NEC← génisses→ meilleurs taux ∞ multipares
  • 47. Résultats et Discussion IV.1. Facteurs liés à l’animal  Nombre de jours post-partum Post-partum (mois) Nombre de vaches inséminées Taux de réussite (%) p 3-6 15 46,6 0,092 7-9 3 66,6 10-12 24 12,5 >12 3 0 = BADJI (2007), KABERA (2007), RUKUNDO (2009) et OUMATE (2009): critères de sélection rigoureux, involution utérine complète ╪ HANZEN (1996) : le taux de réussite↑ 3 mois post-partum
  • 48. Résultats et Discussion IV.2. Facteurs non liés à l’animal  Inséminateur inséminat eur Nombre de vaches inséminées Nombre de vaches gestantes Taux de réussite (%) p A 56 33 58,9 0,82 B 26 16 61,5 professionnels de même expérience et expertise en IA = KABERA (2007), NISHIMWE (2008), OUMATE (2009), AYABAGABO (2012) et MUNYANEZA (2012) ╪ LAMINOU (1999), BADJI (2007) et RUKUNDO (2009): Différence [
  • 49. Résultats et Discussion IV.2. Facteurs non liés à l’animal  Température de décongélation de la semence Température (°C) Nombre de vaches inséminées Taux de réussite (%) p 36 29 75,9 0,76 36,5 14 57,1 37 39 48,7 la maîtrise de la technique /prestataire ╪ HASKOURI (2001) et KABERA (2007): décongélation de la semence conditionne la réussite d’IA
  • 50. Résultats et Discussion IV.2. Facteurs non liés à l’animal  Temps de décongélation de la semence Temps (secondes) Nombre de vaches inséminées Taux de réussite (%) p 20-25 48 38,8 0,0003 26-30 31 78 31-32 3 100 = HASKOURI (2001) et KABERA (2007)
  • 51. Résultats et Discussion IV.2. Facteurs non liés à l’animal  Durée de vie de la semences décongelée durée (minute) Nombre de vaches inséminées Taux de réussite (%) p 1 52 52 0,0002 >1 30 30 = HASKOURI (2001) et KABERA (2007)
  • 52. Recommandations  poursuivre la formation  des éleveurs réels sur la détection visuelle des chaleurs naturelles et sur la conduite alimentaire des vaches avant et après l’IA ;  des inséminateurs et recycler ceux qui sont déjà formés pour maintenir leur niveau technique élevé ;
  • 53. Recommandations  sensibiliser de façon permanente les éleveurs sur l’importance de l’IA;  rendre disponible l’azote liquide à coté des inséminateurs, et en réduire le coût, de même que pour la semence ;
  • 54. Recommandations  revoir les conditions de la gratuité d’IA dans des campagnes étatiques;  favoriser les initiatives privées et les campagnes ciblées d’IA;
  • 55. Recommandations  reformer les vaches ayant ≥ quatre (4) lactations ;  demander les examens complémentaires des vaches ayant plus de12 mois post- partum avant la sélection pour l’IA;
  • 56. Recommandations  mettre en œuvre une activité continue d’IA et non des activités ponctuelles comme les campagnes nationales d’IA;  pour ce faire, une politique de proximité intégrant les vétérinaires du secteur privé et les éleveurs est souhaitable.
  • 57. Conclusion  la majorité des vaches inséminées lors des campagnes privées d’IA :  ont une Nec : 3  sont des génisses  sur 82 vaches inséminée, le taux de réussite global est de 59,76%  sur chaleurs induites : 63%  sur chaleurs naturelles : 47%
  • 58. Conclusion  le taux de réussite sur chaleurs induites (63%) est relativement satisfaisant par rapport au taux de référence (60-70%);  le taux de réussite sur chaleurs naturelles (47%) est faible comparativement au taux de référence;
  • 59. Conclusion  en effet, ce faible taux s’expliquerait par l’existence de plusieurs facteurs dont principalement :  déséquilibre alimentaire;  inefficacité de quelques éleveurs, non seulement à détecter les chaleurs mais également à appeler les inséminateurs à temps.
  • 60. Conclusion  en outre, le temps de décongélation de la semence et la durée de vie des spermatozoïdes décongelés ont des effets significatifs sur la réussite de l’IA;
  • 61. Conclusion  dans la perspective de la pérennisation de l’IA, il s’avère important de maitriser tous les facteurs pouvant faire varier le taux de réussite et le coût de réalisation de l’IA;  ces deux paramètres constituent les facteurs clés de la viabilité du transfert de cette biotechnologie de la reproduction en élevage au Sénégal.
  • 62. Professeur G.J SAWADOGO Dr Ndéné FAYE Dr Moctar M. M. MOUICHE Dr Adama SOW Dr TOURE Dr Miguiri Maman Julia