SlideShare une entreprise Scribd logo
PRENDRE SOIN
DE LA PLURALITÉ
DES SCIENCES
PARTICIPATIVES
DE L’INTER-INDIVIDUEL
AU SYSTÉMIQUE
Mélodie Faury
Chaire « Recherche sur les sciences participatives :
rôles et modalités transformatrices »
Anthropologie des recherches et
sciences participatives
Quotidien, infraordinaire, pratiques et sens
Ce qui nous agit en situation
Nos rapports à la science, aux savoirs
Manières de se relier, tissus des interdépendances
et des relations aux « êtres » / entités en présence
Les Commons comme horizon et méthodologie
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
2
Accès aux savoirs
Partage des savoirs
Circulation des savoirs
Co-construction des savoirs
Des temps partagés
Des lieux aux interfaces
Des langages communs
Des acteurs et différents métiers en co-construction
Appropriation des savoirs <-> participation à leur élaboration
3
?
Différents rapports sciences-société
Différents modèles de communication
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
4
Quels modes relationnels ?
Relations sciences-société, circulation et construction des
connaissances
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
5
Tisserandes et tisserands
– métiers du care et tissus d’interdépendances
Vitalité des projets, pluralité des engagements, travail vivant
Au sein des projets, cadres et des dispositifs :
comment réalise-t-on une intention et la concrétise-t-on ?
Comment les dispositifs peuvent-ils se mettre à l’écoute de ce qui
vient de l’expérience, des pratiques et la pluralité de ce qui
importe pour les acteurs impliqués ?
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Modes d’attentions et questions
6
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
« nous avons autant besoin de la moindre parcelle de savoir local que
des connaissances scientifiques.
A travers les communs des connaissances, nous commençons
également à comprendre qu’il existe toutes sortes de savoirs partagés,
imbriqués et entrelacés, chacun d’entre eux répondant à des
exigences de temps et de lieu différentes. »
Charlotte Hesse – « Inscrire les biens communs de la connaissance dans les priorités de la recherche », dans Libres savoirs : les biens communs de la
connaissance, C&F Editions, 2011. En ligne : vecam.org/2002-2014/article1307.html
7
Tisserandes et tisserands
– métiers du care et tissus d’interdépendances
Vitalité des projets, pluralité des engagements, travail vivant
Que fait-on importer ? Qui fait importer et dans quel référentiel ?
Quelles gouvernances pour les sciences participatives ?
 pour les Commons
Les contextes sont-ils accueillants, sensibles, à l’écoute
des différents modes d’existences et de réalisation ?
pour les savoirs locaux portés en leur sein ?
pour des propositions de réponses inattendues ?
se laissent-ils transformés et à quelles conditions ?
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
8
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Ce qui importe – démultiplier les points de vue
et d’attentions
Critères d’évaluation, langages, alliances et référentiels
Processus
Degré de co-construction des objectifs, des protocoles, de
l’interprétation, mobilisation des participant.es, diversité des
participant, place dans la gouvernance, valorisation des différentes
formes de savoir, inclusivité, propriété des données, etc.
Résultats
Productions, qualité des données, publications, autres résultats…
« Impacts »
Sur la production scientifique, sur la recherche, société, en termes
d’empowerment, suite du projet (pour le groupe concerné,
essaimage des démarches, etc.)
prix-recherche-participative.fr
Exemple de
démultiplication des
importances
Modes d’attentions et questions
De quoi dépendent les recherches et sciences participatives ?
A quoi tiennent-elles ?
Écologie des pratiques - Diversité des acteurs concernés, des engagements, des
motivations
Se mettre à l’écoute des actrices et acteurs, des situations
Matter of fact => Matter of concern => Matter of care (M. Puig de la BellaCasa)
Conditions matérielles, institutionnelles, temporelles – quelles ressources ? Lien
aux visions stratégiques
Qui dit l’importance ? À quoi s’agit-il de prêter attention ?
Dispositifs : Comment accueillir la vitalité et la pluralité des pratiques ? Comment
prendre soin de l’émergence et des expériences ?
9
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Accompagnement réflexif
10
Rapports d’étonnements : ce qui se vit au-delà de ce qui est produit -
modes d’attention et de considérations
MOSAIC
Centre de compétence et expertise -
ingénierie de projet en sciences
participatives
Construire et assurer les conditions
partenariales et interprofessionnelles
de possibilité pour
la co-production de données :
de l’incubation à la co-conception
SCIENCE
ENSEMBLE
Réseau métiers – centré sur le concret de la
mise en œuvre des projets de recherches et
sciences participatives
Diversité des pratiques, de disciplines, contextes
et métiers, mutualisation des expériences /
expertises
Espaces, lieux pour la rencontre des acteurs
Ressources pour mettre en œuvre les sciences
participatives et les penser collectivement
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
11
MOSAIC
Public : clients souhaitant mettre en œuvre
la co-construction de connaissances
Vision et expertise multisectorielle
de l’ancrage et mise en œuvre
de la co-construction des connaissances
en lien avec des problématiques situées
Expertise métiers et partenariats :
développement, design, conduite de projet
/product owner, recherche, partenariats
avec la société civile & acteurs et actrices
des transitions,…
SCIENCE
ENSEMBLE
Public : porteuses et porteurs de projets de
SRP souhaitant partager, penser et faire
évoluer leurs pratiques - entre pairs et en
interdisciplinarité
Partage des expériences de la pratique des
SRP et expertises acquises
À partir des situations, sortir de l’entrée par
catégories pour revenir au vécu et aux enjeux
propres de chaque projet – montée du situé
au systémique
Intelligence collective, pensée des projets et
transformation par les situations respectives
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Remerciements : Laure, Alexandra, Benoît, Laure, Céline, Alicia, Emmanuelle, Romain
MOSAIC
12
Rapports d’étonnements : ce qui se vit au-delà de ce qui se est produit
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
13
SCIENCE
ENSEMBLE
Ouvrage, ateliers, actualités et évènements, annuaire,…
Réseau métiers – centré sur le concret de la mise en œuvre des
projets de recherches et sciences participatives
Diversité des pratiques, mutualisation des expériences et expertises
Développer les ressources entre pairs, favoriser rencontres
Echanger depuis l’expérience de la pratique
À partir des situations – montée en systémique
Intelligence collective, pensée des projets et transformation
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
• Partir des situations et des singularités
– savoirs expérientiels, tissus de relations et d’attachements
• Valorisation de compétences métiers, modes
d’attentions relationnels, savoir-faire et espaces tiers de
dialogue et d’action
• Collectifs réflexifs, interdisciplinaires /
interprofessionnels / intersectoriels - prendre soin de la
pluralité des sens et engagements
14
Durrive, Barthélemy, Mélodie Faury, et Julie Henry. « Réflexivité et dialogue interdisciplinaire : un retour sur soi selon l'autre », Jacques Béziat éd., Analyse de
pratiques et reflexivité. Regards sur la formation, la recherche et l’ intervention socio-éducative. L'Harmattan, 2013, pp. 153-165.
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
« (…) apprendre à, devenir capable d’accorder de
l’attention. Accorder prend ici en charge le double sens
de « donner son attention à » et de reconnaître la
manière dont d’autres êtres sont porteurs d’attentions.
C’est une autre façon de déclarer des importances. »
Vinciane Despret – Introduction au manifeste des espèces compagnes de Donna Haraway (2003, trad. 2019)
15
Sur quoi portent nos attentions ?
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
• Non pas partir de ce que nous avons déjà en commun, mais ce
dont il s’agit de prendre soin en commun (C. Laval)
• (s’)entretenir : conversation et conservation (S. Laugier) – enjeux de
temps, d’espace, de relation et de soin
• Quels communs possibles à l’intersection des motivations et
référentiels respectifs ? De quoi s’agit-il de prendre soin en
commun ?
• Ce à quoi nous tenons dans la rencontre
Ce à quoi nous conférons de la valeur
16
Sur quoi portent nos attentions ?
Christian Laval, « « Commun » et « communauté » : un essai de clarification sociologique », SociologieS [En ligne], Dossiers, mis en ligne le 19 octobre 2016,
consulté le 22 novembre 2023. URL : http://journals.openedition.org/sociologies/5677
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
« penser une façon moderne de « faire communauté », laquelle ne
vise pas à réactiver la communauté close fondée sur l’identité
des semblables (…) mais à réactualiser la conception d’une
société de coopérateurs-citoyens fondée sur la mise en commun
des singularités. »
Christian Laval, « « Commun » et « communauté » : un essai de clarification sociologique », 2016.
17
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Sur quoi portent nos attentions ?
• Approche relationnelle de la co-construction
• Transformer et être transformé.es
– vers la respons-ability (D.J. Haraway) et des ressources pour
de nouvelles puissances d’agir individuelles et collectives
• (S’)ouvrir comment et selon quelles motivations ?
• Qui transforme qui ?
18
Quels effets transformateurs pour
les sciences et recherches participatives ?
Que signifie « se laisser transformer par les recherches et sciences participatives ? »
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Se rendre sensible - Se laisser transformer
19
• Changer nos temporalités, nos méthodes, nos manières
d’échanger,…
• Sensibiliser et être sensibilisé.es
• Accepter le trouble et expliciter nos attachements et
« critères de pertinence », à partir des situations et des
collectifs
• Être quelque part, être avec – faire partie du monde
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
20
Entrer en relation – art et métiers de la
rencontre
Rendre présents d’autres savoirs c’est aussi rendre présents d’autres mondes
et d’autres rapports au monde
– serons-nous en prendre soin ?
Que signifie être en relation lorsqu’on ne se rend pas attentif
à ce qui importe à l’autre
au monde avec lequel l’autre vient ?
Implications :
- Sur le terrain de recherche, épistémologiques
- Dans les pratiques de médiation scientifique
- Dans les pratiques de sciences et recherches participatives
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Des métiers du soin de la rencontre
et de la pluralité
21
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Se raconter – expertises et savoirs issus de l’expérience
L’autre est toujours chez soi
Ce qui nous tiens et ce à quoi nous tenons - Ce que nous faisons tenir, attachements et
raisons d’agir
L’effet transformateur des RSP à partir de ce qui importe : de l’inter-individuel au
systémique
Valoriser : pour qui, dans quel langage ?
Emilie Hache, Ce à quoi nous tenons. Propositions pour une écologie pragmatique, Paris, La Découverte, coll. « Les Empêcheurs de penser en rond », 2011
Prendre soin de la pluralité :
de l’inter-individuel au systémique
Les communs : non pas le dénominateur commun mais ce dont il s’agit
de prendre soin en commun
Qui se rend sensible à qui – se mettre à l’écoute. Les conditions de la
rencontre
En présence des attachements variés - quelles alliances ?
Cycle de la recherche ou autres référentiels : qui ouvre à qui ?
Quels espaces tiers ?
Modes relationnels science-société <-> Modes d’attention et manières
de se relier
22
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Mélodie Faury (2024, 23 février). Rhapsodies – Appartenir au tissu du monde, en rejoindre les chants. Formes des récits. Consulté le 24 avril 2024, à l’adresse
https://recits.hypotheses.org/109
23
Prendre soin du monde avec lequel
l’autre vient
pour répondre collectivement à ce
qui nous arrive
augmenter capacité de réponse
dans nos lieux respectifs d’actions
se relier à nos ressources, les
récupérer, réhabiliter
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Valeur de la co-construction :
se rencontrer de façon appropriée
plutôt « qu’ouvrir » son référentiel
à l’autre - qui accueille qui ?
Changer de référentiels et démultiplier les
points de vue, de contact et de tact
Ce que cela transforme relationnellement
24
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Les recommandations UNESCO
25
unesdoc.unesco.org/ark:/48223/pf0000379949_fre
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Cycle de la recherche, ouvertures et appropriations :
vers quelles transformations ? Depuis quels référentiels ?
unesdoc.unesco.org/ark:/48223/pf0000379949_fre
Changements de nos paradigmes
- de communication
- relationnels
27
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Accepter que le référentiel commun ne préexiste pas au projet commun
Ce n’est pas seulement la recherche qui s’ouvre et qui transforme le monde
=> Se laisser transformer, se mettre à l’écoute, se rendre sensible (de
l’inter-individuel au systémique)
Savoirs de la médiation : la pertinence des savoirs n’est pas uniquement
« scientifique », demande ajustement aux parties prenantes / publics et
aux situations pour un renforcement de nos capacités de réponse et
puissance d’agir
28
De l’appropriation à
se rendre appropriés les un.es aux autres
et aux situations
29
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Proposition : faire œuvre à partir des savoirs co-construits
« le faire œuvre transforme les acteurs en présence,
il les approprie donc dans ce geste même d’appropriation,
l’œuvre est tout autant rendu propre à ses commanditaires
qu’elle les rend propres à elle. » (p. 54)
Vinciane Despret, Les morts à l’œuvre, La découverte, 2023.
Atelier des jours à venir / Nouveaux commanditaires
De l’appropriation à
se rendre appropriés les un.es aux autres
et aux situations
30
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Proposition : faire œuvre à partir des savoirs co-construits
« s’approprier, c’est tout ici sauf « prendre possession ». »
Vinciane Despret, Les morts à l’œuvre, La découverte, 2023.
Atelier des jours à venir / Nouveaux commanditaires
De l’appropriation à
se rendre appropriés
31
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
« rendre propre à soi », ce qui veut dire, inextricablement, « se rendre
propre » à ce que l’on s’approprie, devenir « approprié à l’œuvre ».
Pour celles et ceux qui prennent la co-responsabilité d’une œuvre, et qui
bénéficient de la capacité de répondre avec elle, à partir d’elle et de ce qu’elle
rend possible
« C’est cela qu’ils racontent : ils sont devenus les obligés de l’œuvre. Obligés
de la transmettre, (…) témoigner de ce qui a été, et de ce qui est devenu. »
(p.53)
Vinciane Despret, Les morts à l’œuvre, La découverte, 2023.
32
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
AJUSTEMENTS ET CAPACITE DE REPONSE (respons-ability)
De l’appropriation à
se rendre appropriés
« et chaque fois qu’il y a appropriation ou réappropriation, il y a passage
de relais, l’égalité signifiant que celui qui tend le relais sait que sa réussite
même est de n’être point modèle, qu’il appartient à l’autre, qui prend le
relais, de déterminer ce qu’il en fera. » (p.49)
« Parce que je me sentirais autorisé à cela maintenant… » par Isabelle Stengers dans « Faire art comme on fait société
- Les nouveaux commanditaires » aux Presses du réel, 2013.
33
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Se sentir autorisé – rendre les questions et les réponses « inappropriables »
Ce qui se prétend être LA réponse est toujours inapproprié
Co-construire des manières de répondre à partir des situations, des rencontres et des pluralités – il n’y
a jamais un seul dépositaire de la « bonne » réponse à une problématique « sciences-société »
« la question fera tiers, (…) obligera à penser avec les autres, parce qu’elle
s’imposera comme inappropriable,
demandant une création et non la mise en rivalité de réponses toujours plus
générales qu’elle. »
« parce que je me sentirais autorisé à cela maintenant… » par Isabelle Stengers dans « Faire art comme on fait société – Les
nouveaux commanditaires » aux presses du réel, 2013
De l’appropriation à
se rendre appropriés les un.es aux autres
et aux situations
34
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Prendre soin de l’inapproprié
de ce qui n’existe pas encore
« le parc qui est là-bas était déjà approprié par les gens, que ce soit pour
promener leur chien ou pour faire la fête. Et donc il existait déjà »
Vinciane Despret, Les morts à l’œuvre, La découverte, 2023.
CREATION – considérer l’inapproprié
Un lieu déjà approprié existe déjà (et réciproquement)
Métamorphose du « non-lieu » en lieu – il y a création d’un nouveau lieu et pas seulement
aménagement ou transformation d’un lieu déjà existant
35
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Prendre soin de l’inapproprié
de ce qui n’existe pas encore
« (…) il leur fallait un lieu en quelque sorte inapproprié.
Je ne doute pas d’ailleurs qu’à certains égards il l’était au sens familier du terme, et je sais par
eux qu’il a suscité par mal de discussion.
Mais je doute encore moins du fait que ce caractère « sans existence », parce que
« inapproprié » du lieu finalement choisi, constituait une de ses dimensions essentielles.
Afin justement qu’il puisse, dans sa métamorphose de « non-lieu » en lieu, véritablement naître,
« exister en propre » - ce qui est la signification du verbe approprier -, être créé et pas
seulement transformé ou aménagé.
Afin qu’il puisse devenir approprié pour et par l’œuvre, pour et par ceux qui l’ont demandé, pour
et par ceux qui l’accueilleront, pour et par ceux qui en accepterons l’invite – en sachant qu’on ne
s’approprie pas tant les lieux qu’on s’approprie à eux ».
Vinciane Despret, Les morts à l’œuvre, La découverte, 2023. Démarche
Nouveaux commanditaires
Ce qui peut empêcher
la transformation et l’ajustement
Le temps et les rythmes, la construction de
nos indisponibilités (H. Rosa)
La structuration par projets
Nos modes d’évaluation et rater la
démultiplication des points de vue
Tentation du point de vue de nulle part
Le dualisme réducteur entre savoirs
détachés versus engagés (L. Coutellec)
36
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Une conception de la réflexivité « hors sol » qui
manque la marche de la relation (au monde, aux
autres, à soi)
Altérités et pluralités : ce que l’autre représente,
assignation – désassigner
Les alliances impossibles (quand l’existence d’un
monde se fait au détriment de l’autre)
(…)
37
Comment racontons-nous ?
Comment faisons-nous sens des
pratiques de recherches et
sciences participatives ?
Où sont les savoirs à leur sujet ?
A partir des expériences vécues et
des pratiques situées
MÉLODIE FAURY
CHAIRE RECHERCHE SUR LES
SCIENCES PARTICIPATIVES :
RÔLES ET MODALITÉS
TRANSFORMATRICES
Merci pour votre
attention
MELODIE.FAURY@MNHN.FR

Contenu connexe

Similaire à Intervention dans le cadre de la journée SOUND du 26 avril 2024

OBF Academy - Imaginer la typologie Open Badges pour dynamiser un écosystème
OBF Academy - Imaginer la typologie Open Badges pour dynamiser un écosystèmeOBF Academy - Imaginer la typologie Open Badges pour dynamiser un écosystème
OBF Academy - Imaginer la typologie Open Badges pour dynamiser un écosystème
Open Badge Factory Ltd.
 
Formation OAW - Ouvrir un carnet de recherche Hypothèses - 2 nov. 2020
Formation OAW - Ouvrir un carnet de recherche Hypothèses - 2 nov. 2020Formation OAW - Ouvrir un carnet de recherche Hypothèses - 2 nov. 2020
Formation OAW - Ouvrir un carnet de recherche Hypothèses - 2 nov. 2020
mfaury
 
Littératie médiatique: quelles compétences
Littératie médiatique: quelles compétencesLittératie médiatique: quelles compétences
Littératie médiatique: quelles compétences
Pierre Fastrez
 
Pda 2008
Pda 2008Pda 2008
Humanités numériques et littératies
Humanités numériques et littératiesHumanités numériques et littératies
Humanités numériques et littératies
Olivier Le Deuff
 
Biennale UNAFORIS 2014 - Pré-actes
Biennale UNAFORIS 2014 - Pré-actesBiennale UNAFORIS 2014 - Pré-actes
Biennale UNAFORIS 2014 - Pré-actes
unaforis75
 
Science avec et pour la Société : Le projet INSPIRES
Science avec et pour la Société : Le projet INSPIRESScience avec et pour la Société : Le projet INSPIRES
Science avec et pour la Société : Le projet INSPIRES
Pasteur_Tunis
 
Les communs pour s'organiser autrement
Les communs pour s'organiser autrementLes communs pour s'organiser autrement
Les communs pour s'organiser autrement
David VALLAT
 
La force du collectif, un véritable levier d'action
La force du collectif, un véritable levier d'actionLa force du collectif, un véritable levier d'action
La force du collectif, un véritable levier d'action
LIEGE CREATIVE
 
Interroger le travail scientifique en ligne : ou le développement d’une appro...
Interroger le travail scientifique en ligne : ou le développement d’une appro...Interroger le travail scientifique en ligne : ou le développement d’une appro...
Interroger le travail scientifique en ligne : ou le développement d’une appro...
mfaury
 
Présentation iss pppp 9 juin 2011
Présentation iss pppp 9 juin 2011Présentation iss pppp 9 juin 2011
Présentation iss pppp 9 juin 2011COCQ-SIDA
 
La force du collectif, un véritable levier d'action
La force du collectif, un véritable levier d'actionLa force du collectif, un véritable levier d'action
La force du collectif, un véritable levier d'action
LIEGE CREATIVE
 
JdCHE 19 - hera - Fondation pour les Générations Futures 1ere partie
JdCHE 19 -  hera - Fondation pour les Générations Futures 1ere partieJdCHE 19 -  hera - Fondation pour les Générations Futures 1ere partie
JdCHE 19 - hera - Fondation pour les Générations Futures 1ere partie
Synhera
 
Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?
Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?
Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?
Hélène MULOT
 
"Territoires apprenants, une démarche", ePIC au CRI Paris 2018
"Territoires apprenants, une démarche", ePIC au CRI Paris 2018"Territoires apprenants, une démarche", ePIC au CRI Paris 2018
"Territoires apprenants, une démarche", ePIC au CRI Paris 2018
PRIMA TERRA
 
Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire
Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire    Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire
Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire
Hélène MULOT
 
120917_soutenance_mf
120917_soutenance_mf120917_soutenance_mf
120917_soutenance_mfmfaury
 
Innovation et collaboration, une double germination
Innovation et collaboration, une double germinationInnovation et collaboration, une double germination
Innovation et collaboration, une double germination
DFIE Lyon
 
La cooperation, un changement de posture
La cooperation, un changement de postureLa cooperation, un changement de posture
La cooperation, un changement de posture
Colloque Questions de Pédagogie dans l'Enseignement Supérieur
 
Éthique des sciences
Éthique des sciencesÉthique des sciences
Éthique des sciences
Florence Piron
 

Similaire à Intervention dans le cadre de la journée SOUND du 26 avril 2024 (20)

OBF Academy - Imaginer la typologie Open Badges pour dynamiser un écosystème
OBF Academy - Imaginer la typologie Open Badges pour dynamiser un écosystèmeOBF Academy - Imaginer la typologie Open Badges pour dynamiser un écosystème
OBF Academy - Imaginer la typologie Open Badges pour dynamiser un écosystème
 
Formation OAW - Ouvrir un carnet de recherche Hypothèses - 2 nov. 2020
Formation OAW - Ouvrir un carnet de recherche Hypothèses - 2 nov. 2020Formation OAW - Ouvrir un carnet de recherche Hypothèses - 2 nov. 2020
Formation OAW - Ouvrir un carnet de recherche Hypothèses - 2 nov. 2020
 
Littératie médiatique: quelles compétences
Littératie médiatique: quelles compétencesLittératie médiatique: quelles compétences
Littératie médiatique: quelles compétences
 
Pda 2008
Pda 2008Pda 2008
Pda 2008
 
Humanités numériques et littératies
Humanités numériques et littératiesHumanités numériques et littératies
Humanités numériques et littératies
 
Biennale UNAFORIS 2014 - Pré-actes
Biennale UNAFORIS 2014 - Pré-actesBiennale UNAFORIS 2014 - Pré-actes
Biennale UNAFORIS 2014 - Pré-actes
 
Science avec et pour la Société : Le projet INSPIRES
Science avec et pour la Société : Le projet INSPIRESScience avec et pour la Société : Le projet INSPIRES
Science avec et pour la Société : Le projet INSPIRES
 
Les communs pour s'organiser autrement
Les communs pour s'organiser autrementLes communs pour s'organiser autrement
Les communs pour s'organiser autrement
 
La force du collectif, un véritable levier d'action
La force du collectif, un véritable levier d'actionLa force du collectif, un véritable levier d'action
La force du collectif, un véritable levier d'action
 
Interroger le travail scientifique en ligne : ou le développement d’une appro...
Interroger le travail scientifique en ligne : ou le développement d’une appro...Interroger le travail scientifique en ligne : ou le développement d’une appro...
Interroger le travail scientifique en ligne : ou le développement d’une appro...
 
Présentation iss pppp 9 juin 2011
Présentation iss pppp 9 juin 2011Présentation iss pppp 9 juin 2011
Présentation iss pppp 9 juin 2011
 
La force du collectif, un véritable levier d'action
La force du collectif, un véritable levier d'actionLa force du collectif, un véritable levier d'action
La force du collectif, un véritable levier d'action
 
JdCHE 19 - hera - Fondation pour les Générations Futures 1ere partie
JdCHE 19 -  hera - Fondation pour les Générations Futures 1ere partieJdCHE 19 -  hera - Fondation pour les Générations Futures 1ere partie
JdCHE 19 - hera - Fondation pour les Générations Futures 1ere partie
 
Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?
Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?
Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ?
 
"Territoires apprenants, une démarche", ePIC au CRI Paris 2018
"Territoires apprenants, une démarche", ePIC au CRI Paris 2018"Territoires apprenants, une démarche", ePIC au CRI Paris 2018
"Territoires apprenants, une démarche", ePIC au CRI Paris 2018
 
Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire
Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire    Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire
Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire
 
120917_soutenance_mf
120917_soutenance_mf120917_soutenance_mf
120917_soutenance_mf
 
Innovation et collaboration, une double germination
Innovation et collaboration, une double germinationInnovation et collaboration, une double germination
Innovation et collaboration, une double germination
 
La cooperation, un changement de posture
La cooperation, un changement de postureLa cooperation, un changement de posture
La cooperation, un changement de posture
 
Éthique des sciences
Éthique des sciencesÉthique des sciences
Éthique des sciences
 

Intervention dans le cadre de la journée SOUND du 26 avril 2024

  • 1. PRENDRE SOIN DE LA PLURALITÉ DES SCIENCES PARTICIPATIVES DE L’INTER-INDIVIDUEL AU SYSTÉMIQUE Mélodie Faury Chaire « Recherche sur les sciences participatives : rôles et modalités transformatrices »
  • 2. Anthropologie des recherches et sciences participatives Quotidien, infraordinaire, pratiques et sens Ce qui nous agit en situation Nos rapports à la science, aux savoirs Manières de se relier, tissus des interdépendances et des relations aux « êtres » / entités en présence Les Commons comme horizon et méthodologie MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES 2
  • 3. Accès aux savoirs Partage des savoirs Circulation des savoirs Co-construction des savoirs Des temps partagés Des lieux aux interfaces Des langages communs Des acteurs et différents métiers en co-construction Appropriation des savoirs <-> participation à leur élaboration 3 ? Différents rapports sciences-société Différents modèles de communication MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 4. 4 Quels modes relationnels ? Relations sciences-société, circulation et construction des connaissances MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 5. 5 Tisserandes et tisserands – métiers du care et tissus d’interdépendances Vitalité des projets, pluralité des engagements, travail vivant Au sein des projets, cadres et des dispositifs : comment réalise-t-on une intention et la concrétise-t-on ? Comment les dispositifs peuvent-ils se mettre à l’écoute de ce qui vient de l’expérience, des pratiques et la pluralité de ce qui importe pour les acteurs impliqués ? MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 6. Modes d’attentions et questions 6 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES « nous avons autant besoin de la moindre parcelle de savoir local que des connaissances scientifiques. A travers les communs des connaissances, nous commençons également à comprendre qu’il existe toutes sortes de savoirs partagés, imbriqués et entrelacés, chacun d’entre eux répondant à des exigences de temps et de lieu différentes. » Charlotte Hesse – « Inscrire les biens communs de la connaissance dans les priorités de la recherche », dans Libres savoirs : les biens communs de la connaissance, C&F Editions, 2011. En ligne : vecam.org/2002-2014/article1307.html
  • 7. 7 Tisserandes et tisserands – métiers du care et tissus d’interdépendances Vitalité des projets, pluralité des engagements, travail vivant Que fait-on importer ? Qui fait importer et dans quel référentiel ? Quelles gouvernances pour les sciences participatives ?  pour les Commons Les contextes sont-ils accueillants, sensibles, à l’écoute des différents modes d’existences et de réalisation ? pour les savoirs locaux portés en leur sein ? pour des propositions de réponses inattendues ? se laissent-ils transformés et à quelles conditions ? MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 8. 8 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES Ce qui importe – démultiplier les points de vue et d’attentions Critères d’évaluation, langages, alliances et référentiels Processus Degré de co-construction des objectifs, des protocoles, de l’interprétation, mobilisation des participant.es, diversité des participant, place dans la gouvernance, valorisation des différentes formes de savoir, inclusivité, propriété des données, etc. Résultats Productions, qualité des données, publications, autres résultats… « Impacts » Sur la production scientifique, sur la recherche, société, en termes d’empowerment, suite du projet (pour le groupe concerné, essaimage des démarches, etc.) prix-recherche-participative.fr Exemple de démultiplication des importances
  • 9. Modes d’attentions et questions De quoi dépendent les recherches et sciences participatives ? A quoi tiennent-elles ? Écologie des pratiques - Diversité des acteurs concernés, des engagements, des motivations Se mettre à l’écoute des actrices et acteurs, des situations Matter of fact => Matter of concern => Matter of care (M. Puig de la BellaCasa) Conditions matérielles, institutionnelles, temporelles – quelles ressources ? Lien aux visions stratégiques Qui dit l’importance ? À quoi s’agit-il de prêter attention ? Dispositifs : Comment accueillir la vitalité et la pluralité des pratiques ? Comment prendre soin de l’émergence et des expériences ? 9 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 10. Accompagnement réflexif 10 Rapports d’étonnements : ce qui se vit au-delà de ce qui est produit - modes d’attention et de considérations MOSAIC Centre de compétence et expertise - ingénierie de projet en sciences participatives Construire et assurer les conditions partenariales et interprofessionnelles de possibilité pour la co-production de données : de l’incubation à la co-conception SCIENCE ENSEMBLE Réseau métiers – centré sur le concret de la mise en œuvre des projets de recherches et sciences participatives Diversité des pratiques, de disciplines, contextes et métiers, mutualisation des expériences / expertises Espaces, lieux pour la rencontre des acteurs Ressources pour mettre en œuvre les sciences participatives et les penser collectivement MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 11. 11 MOSAIC Public : clients souhaitant mettre en œuvre la co-construction de connaissances Vision et expertise multisectorielle de l’ancrage et mise en œuvre de la co-construction des connaissances en lien avec des problématiques situées Expertise métiers et partenariats : développement, design, conduite de projet /product owner, recherche, partenariats avec la société civile & acteurs et actrices des transitions,… SCIENCE ENSEMBLE Public : porteuses et porteurs de projets de SRP souhaitant partager, penser et faire évoluer leurs pratiques - entre pairs et en interdisciplinarité Partage des expériences de la pratique des SRP et expertises acquises À partir des situations, sortir de l’entrée par catégories pour revenir au vécu et aux enjeux propres de chaque projet – montée du situé au systémique Intelligence collective, pensée des projets et transformation par les situations respectives MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES Remerciements : Laure, Alexandra, Benoît, Laure, Céline, Alicia, Emmanuelle, Romain
  • 12. MOSAIC 12 Rapports d’étonnements : ce qui se vit au-delà de ce qui se est produit MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 13. 13 SCIENCE ENSEMBLE Ouvrage, ateliers, actualités et évènements, annuaire,… Réseau métiers – centré sur le concret de la mise en œuvre des projets de recherches et sciences participatives Diversité des pratiques, mutualisation des expériences et expertises Développer les ressources entre pairs, favoriser rencontres Echanger depuis l’expérience de la pratique À partir des situations – montée en systémique Intelligence collective, pensée des projets et transformation MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 14. • Partir des situations et des singularités – savoirs expérientiels, tissus de relations et d’attachements • Valorisation de compétences métiers, modes d’attentions relationnels, savoir-faire et espaces tiers de dialogue et d’action • Collectifs réflexifs, interdisciplinaires / interprofessionnels / intersectoriels - prendre soin de la pluralité des sens et engagements 14 Durrive, Barthélemy, Mélodie Faury, et Julie Henry. « Réflexivité et dialogue interdisciplinaire : un retour sur soi selon l'autre », Jacques Béziat éd., Analyse de pratiques et reflexivité. Regards sur la formation, la recherche et l’ intervention socio-éducative. L'Harmattan, 2013, pp. 153-165. MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 15. « (…) apprendre à, devenir capable d’accorder de l’attention. Accorder prend ici en charge le double sens de « donner son attention à » et de reconnaître la manière dont d’autres êtres sont porteurs d’attentions. C’est une autre façon de déclarer des importances. » Vinciane Despret – Introduction au manifeste des espèces compagnes de Donna Haraway (2003, trad. 2019) 15 Sur quoi portent nos attentions ? MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 16. • Non pas partir de ce que nous avons déjà en commun, mais ce dont il s’agit de prendre soin en commun (C. Laval) • (s’)entretenir : conversation et conservation (S. Laugier) – enjeux de temps, d’espace, de relation et de soin • Quels communs possibles à l’intersection des motivations et référentiels respectifs ? De quoi s’agit-il de prendre soin en commun ? • Ce à quoi nous tenons dans la rencontre Ce à quoi nous conférons de la valeur 16 Sur quoi portent nos attentions ? Christian Laval, « « Commun » et « communauté » : un essai de clarification sociologique », SociologieS [En ligne], Dossiers, mis en ligne le 19 octobre 2016, consulté le 22 novembre 2023. URL : http://journals.openedition.org/sociologies/5677 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 17. « penser une façon moderne de « faire communauté », laquelle ne vise pas à réactiver la communauté close fondée sur l’identité des semblables (…) mais à réactualiser la conception d’une société de coopérateurs-citoyens fondée sur la mise en commun des singularités. » Christian Laval, « « Commun » et « communauté » : un essai de clarification sociologique », 2016. 17 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES Sur quoi portent nos attentions ?
  • 18. • Approche relationnelle de la co-construction • Transformer et être transformé.es – vers la respons-ability (D.J. Haraway) et des ressources pour de nouvelles puissances d’agir individuelles et collectives • (S’)ouvrir comment et selon quelles motivations ? • Qui transforme qui ? 18 Quels effets transformateurs pour les sciences et recherches participatives ? Que signifie « se laisser transformer par les recherches et sciences participatives ? » MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 19. Se rendre sensible - Se laisser transformer 19 • Changer nos temporalités, nos méthodes, nos manières d’échanger,… • Sensibiliser et être sensibilisé.es • Accepter le trouble et expliciter nos attachements et « critères de pertinence », à partir des situations et des collectifs • Être quelque part, être avec – faire partie du monde MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 20. 20 Entrer en relation – art et métiers de la rencontre Rendre présents d’autres savoirs c’est aussi rendre présents d’autres mondes et d’autres rapports au monde – serons-nous en prendre soin ? Que signifie être en relation lorsqu’on ne se rend pas attentif à ce qui importe à l’autre au monde avec lequel l’autre vient ? Implications : - Sur le terrain de recherche, épistémologiques - Dans les pratiques de médiation scientifique - Dans les pratiques de sciences et recherches participatives MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 21. Des métiers du soin de la rencontre et de la pluralité 21 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES Se raconter – expertises et savoirs issus de l’expérience L’autre est toujours chez soi Ce qui nous tiens et ce à quoi nous tenons - Ce que nous faisons tenir, attachements et raisons d’agir L’effet transformateur des RSP à partir de ce qui importe : de l’inter-individuel au systémique Valoriser : pour qui, dans quel langage ? Emilie Hache, Ce à quoi nous tenons. Propositions pour une écologie pragmatique, Paris, La Découverte, coll. « Les Empêcheurs de penser en rond », 2011
  • 22. Prendre soin de la pluralité : de l’inter-individuel au systémique Les communs : non pas le dénominateur commun mais ce dont il s’agit de prendre soin en commun Qui se rend sensible à qui – se mettre à l’écoute. Les conditions de la rencontre En présence des attachements variés - quelles alliances ? Cycle de la recherche ou autres référentiels : qui ouvre à qui ? Quels espaces tiers ? Modes relationnels science-société <-> Modes d’attention et manières de se relier 22 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES Mélodie Faury (2024, 23 février). Rhapsodies – Appartenir au tissu du monde, en rejoindre les chants. Formes des récits. Consulté le 24 avril 2024, à l’adresse https://recits.hypotheses.org/109
  • 23. 23 Prendre soin du monde avec lequel l’autre vient pour répondre collectivement à ce qui nous arrive augmenter capacité de réponse dans nos lieux respectifs d’actions se relier à nos ressources, les récupérer, réhabiliter MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 24. Valeur de la co-construction : se rencontrer de façon appropriée plutôt « qu’ouvrir » son référentiel à l’autre - qui accueille qui ? Changer de référentiels et démultiplier les points de vue, de contact et de tact Ce que cela transforme relationnellement 24 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 25. Les recommandations UNESCO 25 unesdoc.unesco.org/ark:/48223/pf0000379949_fre MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES
  • 26. Cycle de la recherche, ouvertures et appropriations : vers quelles transformations ? Depuis quels référentiels ? unesdoc.unesco.org/ark:/48223/pf0000379949_fre
  • 27. Changements de nos paradigmes - de communication - relationnels 27 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES Accepter que le référentiel commun ne préexiste pas au projet commun Ce n’est pas seulement la recherche qui s’ouvre et qui transforme le monde => Se laisser transformer, se mettre à l’écoute, se rendre sensible (de l’inter-individuel au systémique) Savoirs de la médiation : la pertinence des savoirs n’est pas uniquement « scientifique », demande ajustement aux parties prenantes / publics et aux situations pour un renforcement de nos capacités de réponse et puissance d’agir
  • 28. 28
  • 29. De l’appropriation à se rendre appropriés les un.es aux autres et aux situations 29 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES Proposition : faire œuvre à partir des savoirs co-construits « le faire œuvre transforme les acteurs en présence, il les approprie donc dans ce geste même d’appropriation, l’œuvre est tout autant rendu propre à ses commanditaires qu’elle les rend propres à elle. » (p. 54) Vinciane Despret, Les morts à l’œuvre, La découverte, 2023. Atelier des jours à venir / Nouveaux commanditaires
  • 30. De l’appropriation à se rendre appropriés les un.es aux autres et aux situations 30 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES Proposition : faire œuvre à partir des savoirs co-construits « s’approprier, c’est tout ici sauf « prendre possession ». » Vinciane Despret, Les morts à l’œuvre, La découverte, 2023. Atelier des jours à venir / Nouveaux commanditaires
  • 31. De l’appropriation à se rendre appropriés 31 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES « rendre propre à soi », ce qui veut dire, inextricablement, « se rendre propre » à ce que l’on s’approprie, devenir « approprié à l’œuvre ». Pour celles et ceux qui prennent la co-responsabilité d’une œuvre, et qui bénéficient de la capacité de répondre avec elle, à partir d’elle et de ce qu’elle rend possible « C’est cela qu’ils racontent : ils sont devenus les obligés de l’œuvre. Obligés de la transmettre, (…) témoigner de ce qui a été, et de ce qui est devenu. » (p.53) Vinciane Despret, Les morts à l’œuvre, La découverte, 2023.
  • 32. 32 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES AJUSTEMENTS ET CAPACITE DE REPONSE (respons-ability) De l’appropriation à se rendre appropriés « et chaque fois qu’il y a appropriation ou réappropriation, il y a passage de relais, l’égalité signifiant que celui qui tend le relais sait que sa réussite même est de n’être point modèle, qu’il appartient à l’autre, qui prend le relais, de déterminer ce qu’il en fera. » (p.49) « Parce que je me sentirais autorisé à cela maintenant… » par Isabelle Stengers dans « Faire art comme on fait société - Les nouveaux commanditaires » aux Presses du réel, 2013.
  • 33. 33 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES Se sentir autorisé – rendre les questions et les réponses « inappropriables » Ce qui se prétend être LA réponse est toujours inapproprié Co-construire des manières de répondre à partir des situations, des rencontres et des pluralités – il n’y a jamais un seul dépositaire de la « bonne » réponse à une problématique « sciences-société » « la question fera tiers, (…) obligera à penser avec les autres, parce qu’elle s’imposera comme inappropriable, demandant une création et non la mise en rivalité de réponses toujours plus générales qu’elle. » « parce que je me sentirais autorisé à cela maintenant… » par Isabelle Stengers dans « Faire art comme on fait société – Les nouveaux commanditaires » aux presses du réel, 2013 De l’appropriation à se rendre appropriés les un.es aux autres et aux situations
  • 34. 34 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES Prendre soin de l’inapproprié de ce qui n’existe pas encore « le parc qui est là-bas était déjà approprié par les gens, que ce soit pour promener leur chien ou pour faire la fête. Et donc il existait déjà » Vinciane Despret, Les morts à l’œuvre, La découverte, 2023. CREATION – considérer l’inapproprié Un lieu déjà approprié existe déjà (et réciproquement) Métamorphose du « non-lieu » en lieu – il y a création d’un nouveau lieu et pas seulement aménagement ou transformation d’un lieu déjà existant
  • 35. 35 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES Prendre soin de l’inapproprié de ce qui n’existe pas encore « (…) il leur fallait un lieu en quelque sorte inapproprié. Je ne doute pas d’ailleurs qu’à certains égards il l’était au sens familier du terme, et je sais par eux qu’il a suscité par mal de discussion. Mais je doute encore moins du fait que ce caractère « sans existence », parce que « inapproprié » du lieu finalement choisi, constituait une de ses dimensions essentielles. Afin justement qu’il puisse, dans sa métamorphose de « non-lieu » en lieu, véritablement naître, « exister en propre » - ce qui est la signification du verbe approprier -, être créé et pas seulement transformé ou aménagé. Afin qu’il puisse devenir approprié pour et par l’œuvre, pour et par ceux qui l’ont demandé, pour et par ceux qui l’accueilleront, pour et par ceux qui en accepterons l’invite – en sachant qu’on ne s’approprie pas tant les lieux qu’on s’approprie à eux ». Vinciane Despret, Les morts à l’œuvre, La découverte, 2023. Démarche Nouveaux commanditaires
  • 36. Ce qui peut empêcher la transformation et l’ajustement Le temps et les rythmes, la construction de nos indisponibilités (H. Rosa) La structuration par projets Nos modes d’évaluation et rater la démultiplication des points de vue Tentation du point de vue de nulle part Le dualisme réducteur entre savoirs détachés versus engagés (L. Coutellec) 36 MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES Une conception de la réflexivité « hors sol » qui manque la marche de la relation (au monde, aux autres, à soi) Altérités et pluralités : ce que l’autre représente, assignation – désassigner Les alliances impossibles (quand l’existence d’un monde se fait au détriment de l’autre) (…)
  • 37. 37 Comment racontons-nous ? Comment faisons-nous sens des pratiques de recherches et sciences participatives ? Où sont les savoirs à leur sujet ? A partir des expériences vécues et des pratiques situées MÉLODIE FAURY CHAIRE RECHERCHE SUR LES SCIENCES PARTICIPATIVES : RÔLES ET MODALITÉS TRANSFORMATRICES