SlideShare une entreprise Scribd logo
LES BRANCHEMENTS
AU RESEAU
D’ASSAINISSEMENT
1/La collectivité réalise, au préalable, le contrôle de conformité des
branchements privés
2/Pour les branchements non conformes, elle conduit une étude de
mise en conformité qui se traduit pour chaque particulier par :
- un diagnostic initial
- un avant-projet détaillé avec plan
- un estimatif chiffré détaillé des travaux
- un quantitatif des travaux
- un plan de financement avec les subventions possibles (AESN, CG…)
Ces éléments devront être transmis et validés par le particulier
LES ENQUETES DE BRANCHEMENT : UN PREALABLE INDISPENSABLE
50 % DE SUBVENTION
LES AIDES AUX TRAVAUX DE MISE EN CONFORMITE
1/ Il faut qu’une part significative de particuliers adhère à la
démarche collective
2/ Un seul interlocuteur administratif et financier de cette opération
pour l’Agence : LA COLLECTIVITE.
Aucune aide n’est apportée individuellement aux particuliers.
3/ 2 montages possibles de l’opération :
 la collectivité prend la maîtrise d’ouvrage déléguée
 le particulier réalise ses travaux
4/ Un seul montage éligible par opération
Travaux réalisés par la collectivité
1. Mise en place d’une convention
particulier/collectivité pour le
financement et la délégation de maîtrise
d’ouvrage des travaux
2. La collectivité lance un marché public
pour les travaux de l’ensemble des
particuliers de l’opération
3. La collectivité effectue une demande
d’aide auprès de l’Agence
4. L’aide attribuée, elle réalise les travaux
avec constat d’huissier préalable
recommandé
5. Si nécessaire, la collectivité réclame aux
particuliers la part non subventionnée,
au choix, avant lancement du marché,
pendant ou après les travaux
6. La collectivité contrôle les branchements
et délivre les certificats de conformité
Travaux réalisés par les particuliers
1. Mise en place d’une convention
particulier/collectivité pour les modalités de
reversement de l’aide Agence
2. Le particulier consulte des entreprises (la
commune peut fournir une liste d’entreprises
ayant de références) et fait valider les devis par
la collectivité
3. La collectivité effectue, pour le compte des
particuliers, une demande d’aide auprès de
l’Agence
4. Une fois l’aide attribuée à la collectivité, le
particulier peut réaliser les travaux (pas
d’autoconstruction) et envoie à la collectivité la
déclaration de fin de chantier et la facture
5. La collectivité contrôle le branchement
(réception) et délivre la conformité
6. La collectivité reverse, l’aide aux particuliers
selon les modalités Agence
LES FINANCEMENTS
Brcht complexe
3 500 €
Immeuble/bât. public
500 €/EH raccordé
Brcht multiple
4 500 €
Déconnexion eaux
de pluie
1 000 €/brcht
Le forfait de gestion est apporté à la collectivité pour le suivi des
travaux (contrôle, réception…) et la délivrance de la conformité. Le
contrôle peut être réalisé en régie ou en délégation, conformément aux
spécifications Agence précisées ultérieurement
Forfait de gestion
300 €/brcht
Un branchement est complexe dans le(s) cas suivants :
•distance entre habitation et limite de propriété > à 15 m
•relevage des eaux, fonçage, travail manuel, travail en vide sanitaire
•démolition terrasse, cour pavée, mur, dessouchage
•sont compris le comblement/déconnexion des fosses septiques
Un branchement est double si 2 habitations sont reliées sur le même
branchement
Un branchement est multiple pour plus de 2 habitations reliées dessus
Brcht double
3 500 €
La déconnexion des eaux de pluie doit permettre une gestion
parcellaire (infiltration, évapotranspiration…) ou une réutilisation des
eaux de pluie. La mise en œuvre, fait l’objet de conditions d’éligibilité
particulières (puits d’infiltration, rejet débit régulé…)
Ce forfait peut être sollicité seul ou cumulé à un des forfaits brcht
Dans le cas d’un bâtiment collectif (immeuble) ou public, le
forfait sera basé sur la pollution raccordée (Equivalent-Habitant)
au branchement
Brcht simple
2 000 €
MODES DE CALCUL DIFFERENTS ENTRE MO COLLECTIVITE ET MO PRIVEE
2 habitations complexes : coût des travaux, 2 000 €TTC pour l’une,
4 500 €TTC pour l’autre.
Travaux réalisés par la collectivité : le forfait est globalisé (on
additionne les forfaits) et est comparé au coût global des travaux
Dans notre exemple, le forfait 7 000 € (2 x 3 500 €) est supérieur au 6
500 €TTC des travaux. L’aide est de 6 500 €.
Travaux réalisés par les particuliers : on compare le coût des travaux
de chaque particulier à son forfait.
Dans notre exemple, l’un verra la collectivité lui reversée 2 000 €
d’aide ; l’autre recevra 3 500 €, il aura 1 000 € de sa poche.
PIECES CONSTITUTIVES DU DOSSIER D’AIDE
- Délibération de la collectivité portant sur "l’intérêt public local" et
sollicitant les aides de l’Agence de l’Eau
- Convention signée par le riverain dans laquelle il s’engage à réaliser
les travaux dans les 2 ans pour bénéficier, via la collectivité, des aides
de l’Agence
- Récapitulatif de l’ensemble des fiches détaillant les travaux (avant-
projets, estimatifs…) de chaque particulier avec un plan de localisation
- Tableau récapitulatif des caractéristiques et coûts TTC de travaux par
branchement. L’Agence met à disposition des collectivités un tableau
excel type nécessaire à l’instruction du dossier
- la proposition technique et financière du prestataire retenu en cas de
délégation du suivi des travaux

Contenu connexe

En vedette

JI 2015 atelier asst 1
JI 2015 atelier asst 1JI 2015 atelier asst 1
JI 2015 atelier asst 1
SMBS contact
 
JI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIR
JI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIRJI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIR
JI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIR
SMBS contact
 
JI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHR
JI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHRJI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHR
JI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHR
SMBS contact
 
JI 2015 atelier asst 5
JI 2015 atelier asst 5JI 2015 atelier asst 5
JI 2015 atelier asst 5
SMBS contact
 
JI 2015 atelier asst 2
JI 2015 atelier asst 2JI 2015 atelier asst 2
JI 2015 atelier asst 2
SMBS contact
 
JI 2015 atelier asst 3
JI 2015 atelier asst 3JI 2015 atelier asst 3
JI 2015 atelier asst 3
SMBS contact
 
3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz
3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz
3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz
SMBS contact
 
Contrat global 2014-2018 hd
Contrat global 2014-2018 hdContrat global 2014-2018 hd
Contrat global 2014-2018 hd
SMBS contact
 
MANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESN
MANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESNMANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESN
MANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESN
SMBS contact
 
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUEMANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
SMBS contact
 
1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit
1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit
1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit
SMBS contact
 

En vedette (11)

JI 2015 atelier asst 1
JI 2015 atelier asst 1JI 2015 atelier asst 1
JI 2015 atelier asst 1
 
JI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIR
JI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIRJI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIR
JI 2014, Organisation des spanc sur la Sélune, Jérôme BELLOIR
 
JI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHR
JI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHRJI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHR
JI 2014 Les aides de l'agence de l'eau pour la réhabilitation, Agnès BEHR
 
JI 2015 atelier asst 5
JI 2015 atelier asst 5JI 2015 atelier asst 5
JI 2015 atelier asst 5
 
JI 2015 atelier asst 2
JI 2015 atelier asst 2JI 2015 atelier asst 2
JI 2015 atelier asst 2
 
JI 2015 atelier asst 3
JI 2015 atelier asst 3JI 2015 atelier asst 3
JI 2015 atelier asst 3
 
3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz
3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz
3. journée sélune anc 2014 réhabilitation d'anc smaep baie bocage héléne le coz
 
Contrat global 2014-2018 hd
Contrat global 2014-2018 hdContrat global 2014-2018 hd
Contrat global 2014-2018 hd
 
MANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESN
MANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESNMANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESN
MANUEL RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIE AESN
 
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUEMANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
 
1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit
1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit
1. journée sélune anc 2014 définition et réglementation des spanc pierre artuit
 

Similaire à JI 2015 atelier asst 4

La newsletter du Symbiote #2
La newsletter du Symbiote #2La newsletter du Symbiote #2
La newsletter du Symbiote #2
NicolasLIOINERO
 
Confmaires230915
Confmaires230915Confmaires230915
Confmaires230915
Jean Jacques Gourhan
 
Aides à l’investissement de l’Agence de l’Eau : Assainissement Non Collectif
Aides à l’investissement de l’Agence de l’Eau : Assainissement Non CollectifAides à l’investissement de l’Agence de l’Eau : Assainissement Non Collectif
Aides à l’investissement de l’Agence de l’Eau : Assainissement Non Collectif
idealconnaissances
 
La bruyère: compensation éolienne sous forme de modules solaires
La bruyère: compensation éolienne sous forme de modules solairesLa bruyère: compensation éolienne sous forme de modules solaires
La bruyère: compensation éolienne sous forme de modules solaires
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Ville clermont60 cm-cr-20130207
Ville clermont60 cm-cr-20130207Ville clermont60 cm-cr-20130207
Ville clermont60 cm-cr-20130207
Communication Clermont
 
Engie : Les essentiels CEE
Engie : Les essentiels CEE Engie : Les essentiels CEE
Engie : Les essentiels CEE
CdricNogent1
 
Comment financer vos travaux renovation
Comment financer vos travaux renovation Comment financer vos travaux renovation
Comment financer vos travaux renovation
Mira Lavandier
 
Aides financieres sept-dec 2014
Aides financieres sept-dec 2014Aides financieres sept-dec 2014
Aides financieres sept-dec 2014
SoliCites
 
Résumé ca du 12 mars 2015
Résumé ca du 12 mars 2015Résumé ca du 12 mars 2015
Résumé ca du 12 mars 2015
Jean Jacques Gourhan
 
Réussir un projet de réseau de chaleur au bois à l'échelle d'un territoire ru...
Réussir un projet de réseau de chaleur au bois à l'échelle d'un territoire ru...Réussir un projet de réseau de chaleur au bois à l'échelle d'un territoire ru...
Réussir un projet de réseau de chaleur au bois à l'échelle d'un territoire ru...
Réseau Tepos
 
Opération cocon 63
Opération cocon 63Opération cocon 63
Opération cocon 63
Christelle Lefevre
 
Compte rendu analytique du Conseil municipal du 03 juillet 2014
Compte rendu analytique du Conseil municipal du 03 juillet 2014Compte rendu analytique du Conseil municipal du 03 juillet 2014
Compte rendu analytique du Conseil municipal du 03 juillet 2014
villedebegles
 
Sous-traitance :
modalités et obligations
Sous-traitance :
modalités et obligationsSous-traitance :
modalités et obligations
Sous-traitance :
modalités et obligations
Cabinet_Schmidt
 
S51 revue de presse kylia - semaine du 15 au 21 décembre 2014
S51   revue de presse kylia - semaine du 15 au 21 décembre 2014S51   revue de presse kylia - semaine du 15 au 21 décembre 2014
S51 revue de presse kylia - semaine du 15 au 21 décembre 2014
KYLIA France
 
Conseiller en énergie, un métier d'avenir
Conseiller en énergie, un métier d'avenirConseiller en énergie, un métier d'avenir
Conseiller en énergie, un métier d'avenir
Union des Villes et Communes de Wallonie
 
Lettre-cnr-amorce-eco-mobilier
Lettre-cnr-amorce-eco-mobilierLettre-cnr-amorce-eco-mobilier
Lettre-cnr-amorce-eco-mobilier
Ecogisements Gisements
 
Cadre d'intervention des collectivités
Cadre d'intervention des collectivitésCadre d'intervention des collectivités
Cadre d'intervention des collectivités
Pôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 
Raee stratégies communales 2014 v2
Raee   stratégies communales 2014 v2Raee   stratégies communales 2014 v2
Raee stratégies communales 2014 v2
Christelle Lefevre
 

Similaire à JI 2015 atelier asst 4 (20)

La newsletter du Symbiote #2
La newsletter du Symbiote #2La newsletter du Symbiote #2
La newsletter du Symbiote #2
 
Confmaires230915
Confmaires230915Confmaires230915
Confmaires230915
 
Aides à l’investissement de l’Agence de l’Eau : Assainissement Non Collectif
Aides à l’investissement de l’Agence de l’Eau : Assainissement Non CollectifAides à l’investissement de l’Agence de l’Eau : Assainissement Non Collectif
Aides à l’investissement de l’Agence de l’Eau : Assainissement Non Collectif
 
La bruyère: compensation éolienne sous forme de modules solaires
La bruyère: compensation éolienne sous forme de modules solairesLa bruyère: compensation éolienne sous forme de modules solaires
La bruyère: compensation éolienne sous forme de modules solaires
 
Ville clermont60 cm-cr-20130207
Ville clermont60 cm-cr-20130207Ville clermont60 cm-cr-20130207
Ville clermont60 cm-cr-20130207
 
Engie : Les essentiels CEE
Engie : Les essentiels CEE Engie : Les essentiels CEE
Engie : Les essentiels CEE
 
Comment financer vos travaux renovation
Comment financer vos travaux renovation Comment financer vos travaux renovation
Comment financer vos travaux renovation
 
Aides financieres sept-dec 2014
Aides financieres sept-dec 2014Aides financieres sept-dec 2014
Aides financieres sept-dec 2014
 
Résumé ca du 12 mars 2015
Résumé ca du 12 mars 2015Résumé ca du 12 mars 2015
Résumé ca du 12 mars 2015
 
Réussir un projet de réseau de chaleur au bois à l'échelle d'un territoire ru...
Réussir un projet de réseau de chaleur au bois à l'échelle d'un territoire ru...Réussir un projet de réseau de chaleur au bois à l'échelle d'un territoire ru...
Réussir un projet de réseau de chaleur au bois à l'échelle d'un territoire ru...
 
Les regles clés
Les regles clésLes regles clés
Les regles clés
 
20141125 opération cocon 63
20141125 opération cocon 6320141125 opération cocon 63
20141125 opération cocon 63
 
Opération cocon 63
Opération cocon 63Opération cocon 63
Opération cocon 63
 
Compte rendu analytique du Conseil municipal du 03 juillet 2014
Compte rendu analytique du Conseil municipal du 03 juillet 2014Compte rendu analytique du Conseil municipal du 03 juillet 2014
Compte rendu analytique du Conseil municipal du 03 juillet 2014
 
Sous-traitance :
modalités et obligations
Sous-traitance :
modalités et obligationsSous-traitance :
modalités et obligations
Sous-traitance :
modalités et obligations
 
S51 revue de presse kylia - semaine du 15 au 21 décembre 2014
S51   revue de presse kylia - semaine du 15 au 21 décembre 2014S51   revue de presse kylia - semaine du 15 au 21 décembre 2014
S51 revue de presse kylia - semaine du 15 au 21 décembre 2014
 
Conseiller en énergie, un métier d'avenir
Conseiller en énergie, un métier d'avenirConseiller en énergie, un métier d'avenir
Conseiller en énergie, un métier d'avenir
 
Lettre-cnr-amorce-eco-mobilier
Lettre-cnr-amorce-eco-mobilierLettre-cnr-amorce-eco-mobilier
Lettre-cnr-amorce-eco-mobilier
 
Cadre d'intervention des collectivités
Cadre d'intervention des collectivitésCadre d'intervention des collectivités
Cadre d'intervention des collectivités
 
Raee stratégies communales 2014 v2
Raee   stratégies communales 2014 v2Raee   stratégies communales 2014 v2
Raee stratégies communales 2014 v2
 

Plus de SMBS contact

Panneau opp republique _vf_hd
Panneau opp republique _vf_hdPanneau opp republique _vf_hd
Panneau opp republique _vf_hd
SMBS contact
 
Panneau opp republique _vf_bd
Panneau opp republique _vf_bdPanneau opp republique _vf_bd
Panneau opp republique _vf_bd
SMBS contact
 
Panneau opp biards_vf_bd
Panneau opp biards_vf_bdPanneau opp biards_vf_bd
Panneau opp biards_vf_bd
SMBS contact
 
Panneau barrage vf_bd_4
Panneau barrage vf_bd_4Panneau barrage vf_bd_4
Panneau barrage vf_bd_4
SMBS contact
 
Copil 2018 bilan technique 2
Copil 2018 bilan technique 2Copil 2018 bilan technique 2
Copil 2018 bilan technique 2
SMBS contact
 
Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1
SMBS contact
 
Ji selune 2017_impacts_changement_climatique
Ji selune 2017_impacts_changement_climatiqueJi selune 2017_impacts_changement_climatique
Ji selune 2017_impacts_changement_climatique
SMBS contact
 
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsnJi selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
SMBS contact
 
Livret inondations sd
Livret inondations sdLivret inondations sd
Livret inondations sd
SMBS contact
 
P7 les outils de prévention
P7 les outils de préventionP7 les outils de prévention
P7 les outils de prévention
SMBS contact
 
P6 réagir face à une inondation
P6 réagir face à une inondationP6 réagir face à une inondation
P6 réagir face à une inondation
SMBS contact
 
P5 habiter en zones inondables
P5 habiter en zones inondablesP5 habiter en zones inondables
P5 habiter en zones inondables
SMBS contact
 
P4 risque de rupture de barrage
P4 risque de rupture de barrageP4 risque de rupture de barrage
P4 risque de rupture de barrage
SMBS contact
 
P3 le ruissellement pluvial
P3 le ruissellement pluvialP3 le ruissellement pluvial
P3 le ruissellement pluvial
SMBS contact
 
P2 les inondations sur le bassin de la sélune
P2 les inondations sur le bassin de la séluneP2 les inondations sur le bassin de la sélune
P2 les inondations sur le bassin de la sélune
SMBS contact
 
P1 l'origine des inondations
P1 l'origine des inondationsP1 l'origine des inondations
P1 l'origine des inondations
SMBS contact
 
Maec 2016 plaquette zh
Maec 2016 plaquette zhMaec 2016 plaquette zh
Maec 2016 plaquette zh
SMBS contact
 
Copil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwpCopil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwp
SMBS contact
 
Copil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_docCopil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_doc
SMBS contact
 
Ji 2015 atelier bocage 3 expose
Ji 2015 atelier bocage 3 exposeJi 2015 atelier bocage 3 expose
Ji 2015 atelier bocage 3 expose
SMBS contact
 

Plus de SMBS contact (20)

Panneau opp republique _vf_hd
Panneau opp republique _vf_hdPanneau opp republique _vf_hd
Panneau opp republique _vf_hd
 
Panneau opp republique _vf_bd
Panneau opp republique _vf_bdPanneau opp republique _vf_bd
Panneau opp republique _vf_bd
 
Panneau opp biards_vf_bd
Panneau opp biards_vf_bdPanneau opp biards_vf_bd
Panneau opp biards_vf_bd
 
Panneau barrage vf_bd_4
Panneau barrage vf_bd_4Panneau barrage vf_bd_4
Panneau barrage vf_bd_4
 
Copil 2018 bilan technique 2
Copil 2018 bilan technique 2Copil 2018 bilan technique 2
Copil 2018 bilan technique 2
 
Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1Copil 2018 bilan technique 1
Copil 2018 bilan technique 1
 
Ji selune 2017_impacts_changement_climatique
Ji selune 2017_impacts_changement_climatiqueJi selune 2017_impacts_changement_climatique
Ji selune 2017_impacts_changement_climatique
 
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsnJi selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
 
Livret inondations sd
Livret inondations sdLivret inondations sd
Livret inondations sd
 
P7 les outils de prévention
P7 les outils de préventionP7 les outils de prévention
P7 les outils de prévention
 
P6 réagir face à une inondation
P6 réagir face à une inondationP6 réagir face à une inondation
P6 réagir face à une inondation
 
P5 habiter en zones inondables
P5 habiter en zones inondablesP5 habiter en zones inondables
P5 habiter en zones inondables
 
P4 risque de rupture de barrage
P4 risque de rupture de barrageP4 risque de rupture de barrage
P4 risque de rupture de barrage
 
P3 le ruissellement pluvial
P3 le ruissellement pluvialP3 le ruissellement pluvial
P3 le ruissellement pluvial
 
P2 les inondations sur le bassin de la sélune
P2 les inondations sur le bassin de la séluneP2 les inondations sur le bassin de la sélune
P2 les inondations sur le bassin de la sélune
 
P1 l'origine des inondations
P1 l'origine des inondationsP1 l'origine des inondations
P1 l'origine des inondations
 
Maec 2016 plaquette zh
Maec 2016 plaquette zhMaec 2016 plaquette zh
Maec 2016 plaquette zh
 
Copil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwpCopil bilan 2016_pwp
Copil bilan 2016_pwp
 
Copil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_docCopil bilan 2016_doc
Copil bilan 2016_doc
 
Ji 2015 atelier bocage 3 expose
Ji 2015 atelier bocage 3 exposeJi 2015 atelier bocage 3 expose
Ji 2015 atelier bocage 3 expose
 

JI 2015 atelier asst 4

  • 2.
  • 3. 1/La collectivité réalise, au préalable, le contrôle de conformité des branchements privés 2/Pour les branchements non conformes, elle conduit une étude de mise en conformité qui se traduit pour chaque particulier par : - un diagnostic initial - un avant-projet détaillé avec plan - un estimatif chiffré détaillé des travaux - un quantitatif des travaux - un plan de financement avec les subventions possibles (AESN, CG…) Ces éléments devront être transmis et validés par le particulier LES ENQUETES DE BRANCHEMENT : UN PREALABLE INDISPENSABLE 50 % DE SUBVENTION
  • 4.
  • 5.
  • 6.
  • 7. LES AIDES AUX TRAVAUX DE MISE EN CONFORMITE 1/ Il faut qu’une part significative de particuliers adhère à la démarche collective 2/ Un seul interlocuteur administratif et financier de cette opération pour l’Agence : LA COLLECTIVITE. Aucune aide n’est apportée individuellement aux particuliers. 3/ 2 montages possibles de l’opération :  la collectivité prend la maîtrise d’ouvrage déléguée  le particulier réalise ses travaux 4/ Un seul montage éligible par opération
  • 8. Travaux réalisés par la collectivité 1. Mise en place d’une convention particulier/collectivité pour le financement et la délégation de maîtrise d’ouvrage des travaux 2. La collectivité lance un marché public pour les travaux de l’ensemble des particuliers de l’opération 3. La collectivité effectue une demande d’aide auprès de l’Agence 4. L’aide attribuée, elle réalise les travaux avec constat d’huissier préalable recommandé 5. Si nécessaire, la collectivité réclame aux particuliers la part non subventionnée, au choix, avant lancement du marché, pendant ou après les travaux 6. La collectivité contrôle les branchements et délivre les certificats de conformité Travaux réalisés par les particuliers 1. Mise en place d’une convention particulier/collectivité pour les modalités de reversement de l’aide Agence 2. Le particulier consulte des entreprises (la commune peut fournir une liste d’entreprises ayant de références) et fait valider les devis par la collectivité 3. La collectivité effectue, pour le compte des particuliers, une demande d’aide auprès de l’Agence 4. Une fois l’aide attribuée à la collectivité, le particulier peut réaliser les travaux (pas d’autoconstruction) et envoie à la collectivité la déclaration de fin de chantier et la facture 5. La collectivité contrôle le branchement (réception) et délivre la conformité 6. La collectivité reverse, l’aide aux particuliers selon les modalités Agence
  • 9. LES FINANCEMENTS Brcht complexe 3 500 € Immeuble/bât. public 500 €/EH raccordé Brcht multiple 4 500 € Déconnexion eaux de pluie 1 000 €/brcht Le forfait de gestion est apporté à la collectivité pour le suivi des travaux (contrôle, réception…) et la délivrance de la conformité. Le contrôle peut être réalisé en régie ou en délégation, conformément aux spécifications Agence précisées ultérieurement Forfait de gestion 300 €/brcht Un branchement est complexe dans le(s) cas suivants : •distance entre habitation et limite de propriété > à 15 m •relevage des eaux, fonçage, travail manuel, travail en vide sanitaire •démolition terrasse, cour pavée, mur, dessouchage •sont compris le comblement/déconnexion des fosses septiques Un branchement est double si 2 habitations sont reliées sur le même branchement Un branchement est multiple pour plus de 2 habitations reliées dessus Brcht double 3 500 € La déconnexion des eaux de pluie doit permettre une gestion parcellaire (infiltration, évapotranspiration…) ou une réutilisation des eaux de pluie. La mise en œuvre, fait l’objet de conditions d’éligibilité particulières (puits d’infiltration, rejet débit régulé…) Ce forfait peut être sollicité seul ou cumulé à un des forfaits brcht Dans le cas d’un bâtiment collectif (immeuble) ou public, le forfait sera basé sur la pollution raccordée (Equivalent-Habitant) au branchement Brcht simple 2 000 €
  • 10. MODES DE CALCUL DIFFERENTS ENTRE MO COLLECTIVITE ET MO PRIVEE 2 habitations complexes : coût des travaux, 2 000 €TTC pour l’une, 4 500 €TTC pour l’autre. Travaux réalisés par la collectivité : le forfait est globalisé (on additionne les forfaits) et est comparé au coût global des travaux Dans notre exemple, le forfait 7 000 € (2 x 3 500 €) est supérieur au 6 500 €TTC des travaux. L’aide est de 6 500 €. Travaux réalisés par les particuliers : on compare le coût des travaux de chaque particulier à son forfait. Dans notre exemple, l’un verra la collectivité lui reversée 2 000 € d’aide ; l’autre recevra 3 500 €, il aura 1 000 € de sa poche.
  • 11. PIECES CONSTITUTIVES DU DOSSIER D’AIDE - Délibération de la collectivité portant sur "l’intérêt public local" et sollicitant les aides de l’Agence de l’Eau - Convention signée par le riverain dans laquelle il s’engage à réaliser les travaux dans les 2 ans pour bénéficier, via la collectivité, des aides de l’Agence - Récapitulatif de l’ensemble des fiches détaillant les travaux (avant- projets, estimatifs…) de chaque particulier avec un plan de localisation - Tableau récapitulatif des caractéristiques et coûts TTC de travaux par branchement. L’Agence met à disposition des collectivités un tableau excel type nécessaire à l’instruction du dossier - la proposition technique et financière du prestataire retenu en cas de délégation du suivi des travaux