SlideShare une entreprise Scribd logo
JESUS EST UN ESPRIT
TRANSMUTE EN CORPS
‫الروح‬ ‫فيه‬ ْ‫ت‬َ‫خ‬ِ‫ف‬ُ‫ن‬ ‫جسم‬ ‫ال‬ ، ْ‫دت‬َّ‫س‬‫تج‬ ٌ‫ح‬‫رو‬ ‫عيسى‬
‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫الدين‬ ‫محي‬ ‫االكبر‬ ‫الشيخ‬
Sadek Kheddache
‫والمقبول‬ ‫اإليماني‬ ‫المقبول‬ ‫بين‬ ‫التقريب‬ ‫في‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫ساهم‬ ‫قد‬‫اإلن‬ ‫فاألجسام‬ .‫عيسى‬ ‫ق‬ْ‫َل‬‫خ‬ َ‫ة‬‫مسأل‬ ‫طرح‬ ‫حين‬ ،‫العقلي‬‫كانت‬ ‫وإن‬ ،‫سانية‬
‫هللا‬ ‫ألن‬ ،‫متنوعة‬ ‫قها‬ْ‫َل‬‫خ‬ ‫أشكال‬ ‫أن‬ ‫إال‬ ،‫والمعنوية‬ ‫الحسية‬ ‫والصورة‬ ‫والحقيقة‬ ِّ‫الحد‬ ‫في‬ ‫واحدة‬–‫سبحانه‬–‫عليم؛‬ ‫خلق‬ ِّ‫بكل‬‫تختلف‬ ‫وحين‬
.‫األجسام‬ ‫ع‬َّ‫تتنو‬ ‫الخلق‬ ‫أشكال‬
‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫يعطينا‬ ،‫مقارنة‬ ‫إلماحة‬ ‫وفي‬‫ج‬ ‫كانت‬ ‫وإن‬ ،‫البشر‬ ‫فأجسام‬ .‫ا‬ً‫ع‬‫جمي‬ ‫البشري‬ ‫الجنس‬ ‫أجسام‬ ‫خلق‬ ‫عن‬ ً‫ة‬‫متكامل‬ ً‫ة‬‫صور‬،‫ًا‬‫د‬‫واح‬ ‫ا‬ً‫س‬‫ن‬
‫ال‬ ‫والنوع‬ ،‫وحواء‬ ‫آدم‬ ‫أبناء‬ ‫جسم‬ ‫هو‬ ‫الثالث‬ ‫والنوع‬ ،‫حواء‬ ‫جسم‬ ‫هو‬ ‫الثاني‬ ‫والنوع‬ ،‫آدم‬ ‫جسم‬ ‫هو‬ ‫األول‬ ‫النوع‬ :‫أنواع‬ ‫أربعة‬ ‫أنها‬ ‫إال‬‫رابع‬
‫هللا‬ ‫خلق‬ ‫لقد‬ .‫عيسى‬ ‫جسم‬ ‫هو‬–‫سبحانه‬–‫اإلن‬ ‫جسم‬‫ع‬َّ‫د‬‫ت‬ ‫ال‬ ‫وحتى‬ ،‫جهة‬ ‫من‬ ،‫السببية‬ ‫على‬ ‫ًا‬‫د‬‫تأكي‬ ‫مختلفة‬ ‫بأسباب‬ ‫سان‬‫أن‬ ُ‫األسباب‬ ‫ي‬
َ‫ق‬َ‫ل‬َ‫خ‬ ‫فقد‬ .‫ثانية‬ ‫جهة‬ ‫من‬ ،‫لها‬ ‫الفعل‬–‫سبحانه‬–‫أجس‬ ‫وخلق‬ ،‫أنثى‬ ‫دون‬ ‫ذكر‬ ‫من‬ ‫حواء‬ َ‫جسم‬ ‫وخلق‬ ،‫وأنثى‬ ‫ذكر‬ ‫دون‬ ‫من‬ ‫آدم‬ َ‫جسم‬‫ام‬
.‫ذكر‬ ‫دون‬ ‫أنثى‬ ‫من‬ ‫عيسى‬ ‫جسد‬ َ‫ق‬َ‫ل‬َ‫خ‬‫و‬ ،‫وأنثى‬ ‫ذكر‬ ‫من‬ ‫وحواء‬ ‫آدم‬ ‫َّة‬‫ي‬‫ذر‬
( ‫المكية‬ ‫الفتوحات‬ ‫في‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫يخبرنا‬1‫النش‬ ُّ‫ترابي‬ ،‫آدم‬ ‫جسم‬ ‫هو‬ ‫الذي‬ ،‫األجسام‬ ‫فأول‬ :‫اختصار‬ ‫في‬ ‫األربعة‬ ‫األجسام‬ ‫ق‬ْ‫َل‬‫خ‬ ‫قصة‬ )،‫أة‬
‫ح‬ ‫جسم‬ ‫أما‬ .‫أجسام‬ ‫من‬ ‫والطبخ‬ ‫الطين‬ ‫من‬ ‫الفاخوري‬ ‫ئه‬ِّ‫ش‬‫ن‬ُ‫ي‬ ‫ما‬ ‫المشهود‬ ‫عالمنا‬ ‫في‬ ‫ه‬ُ‫ت‬‫نشأ‬ ‫وتشبه‬ ‫وأنثى؛‬ ‫ذكر‬ ‫ج‬ُ‫تزاو‬ ‫دون‬ ‫ظهر‬‫فهو‬ ‫واء‬
‫ظهر‬ ‫أنثى‬ ‫جسم‬‫ف‬ ‫الصور‬ ‫من‬ ‫ينحته‬ ‫ما‬ ‫في‬ ‫النجار‬ ‫ئه‬ِّ‫ش‬‫ن‬ُ‫ي‬ ‫ما‬ ‫المشهود‬ ‫عالمنا‬ ‫في‬ ‫ه‬ُ‫ت‬‫نشأ‬ ‫وتشبه‬ ‫ضلعه؛‬ ‫من‬ ْ‫ت‬َ‫ق‬ِّ‫ل‬ُ‫خ‬ ،‫ذكر‬ ‫من‬ ْ‫ت‬.‫الخشب‬ ‫ي‬
‫ف‬ ‫فراغ‬ ‫ال‬ ‫أنه‬ ‫م‬ِّ‫يحت‬ ‫الطبيعة‬ ‫قانون‬ ‫كان‬ ‫ولما‬ .‫ها‬ِّ‫محل‬ ‫في‬ ‫ًا‬‫غ‬‫فرا‬ ‫جسده‬ ‫من‬ ‫ها‬ُ‫ج‬‫خرو‬ ‫أحدث‬ ،‫آدم‬ ‫جسم‬ ‫من‬ ‫حواء‬ ‫جسم‬ ‫هللا‬ ‫خلق‬ ‫وعندما‬‫ي‬
‫ها‬َّ‫محل‬ ‫ر‬َّ‫م‬‫ع‬ ‫فقد‬ ،‫الكون‬‫نشأت‬ ‫في‬ ‫يختلف‬ ‫ثالث‬ ٌ‫م‬‫جس‬ ‫ن‬َّ‫تكو‬ ،‫رحمها‬ ‫في‬ ‫ماءه‬ ‫وألقى‬ ‫اها‬َّ‫ش‬‫تغ‬ ‫فلما‬ .‫إليها‬ ‫بالشهوة‬ ‫آدم‬ ‫جسد‬ ‫من‬‫آدم‬ ‫جسم‬ ‫عن‬ ‫ه‬
‫هللا‬ ‫وتولى‬ ‫حواء؛‬ ‫جسم‬ ‫وعن‬–‫سبحانه‬–.‫اإلنساني‬ َ‫ح‬‫الرو‬ ‫فيه‬ ‫ونفخ‬ ،‫حال‬ ‫بعد‬ ً‫ال‬‫حا‬ ‫الرحم‬ ‫في‬ ‫بالنشء‬ ‫الثالث‬ ‫الجسم‬ ‫هذا‬‫الثالث‬ ‫فالجسم‬
.‫أنثى‬ ‫وماء‬ ‫ذكر‬ ‫ماء‬ ‫من‬ ‫متولد‬
‫الرابع‬ ‫النوع‬ ‫أما‬–‫عيسى‬ ‫جسم‬ ‫وهو‬–‫ي‬ ‫فهو‬ :‫وجوه‬ ‫من‬ ‫يشبهها‬ ‫أنه‬ ‫كما‬ ،‫السابقة‬ ‫الثالثة‬ ‫األجسام‬ ‫عن‬ ‫نشأته‬ ‫في‬ ‫فيختلف‬‫نشأته‬ ‫في‬ ‫شبه‬
‫في‬ ‫نه‬ ُّ‫تكو‬ ‫حيث‬ ‫من‬ ‫آدم‬ ‫بني‬ ‫ويشبه‬ ‫واحد؛‬ ‫بشري‬ ‫أصل‬ ‫عن‬ ‫ظهر‬ ‫إنه‬ ‫حيث‬ ‫من‬ ‫حواء‬ ‫ويشبه‬ ‫أب؛‬ ‫غير‬ ‫من‬ َ‫ق‬ِّ‫ل‬ُ‫خ‬ ‫ُه‬‫ن‬‫كو‬ ‫حيث‬ ‫من‬ ‫آدم‬
‫الهي‬ ‫على‬ ‫ده‬ ُّّ‫وتول‬ ‫الرحم‬‫المذكورة‬ ‫الثالثة‬ ‫لألجسام‬ ‫ا‬ً‫مغاير‬ ‫ا‬ً‫ع‬‫راب‬ ‫ا‬ً‫ع‬‫نو‬ ‫عيسى‬ ‫جسد‬ ‫يجعل‬ ‫الذي‬ ‫المهم‬ ‫واالختالف‬ .‫المعتادة‬ ‫ئة‬‫أنه‬ ‫هو‬
“‫الروحي‬ ‫بالنفخ‬ ‫البشرية‬ ‫وصورته‬ ‫جسمه‬ ُ‫ة‬‫تسوي‬ ‫اندرجت‬(”2،‫معرفتنا‬ ‫حدود‬ ‫في‬ ،‫ها‬َّ‫كل‬ ‫البشري‬ ‫الجنس‬ ‫أجسام‬ ‫أن‬ ‫الكالم‬ ‫هذا‬ ‫ويعني‬ .)
‫تسوي‬ ‫أن‬ ‫أي‬ ‫أرواحها؛‬ ‫وجود‬ ‫قبل‬ ْ‫َت‬‫د‬ِّ‫ج‬ُ‫و‬‫فاهلل‬ .‫واحدة‬ ‫دفعة‬ ‫ا‬َّ‫م‬‫يت‬ ‫لم‬ ،‫متتابعان‬ ‫حدثان‬ ‫هما‬ ‫الروح‬ ‫ونفخ‬ ‫البدن‬ ‫ة‬–‫سبحانه‬–‫إذ‬‫ى‬ َّ‫سو‬ ‫ا‬
‫وتنتج‬ .‫الروح‬ ‫نفخ‬ ‫لحظة‬ ‫حدث‬ ‫بل‬ ،‫فيه‬ ‫الروح‬ ‫نفخ‬ ‫قبل‬ َّ‫و‬َ‫س‬ُ‫ي‬ ‫فلم‬ ‫عيسى‬ ‫جسد‬ ‫أما‬ .‫روحه‬ ‫من‬ ‫فيه‬ ‫نفخ‬ ‫اإلنساني‬ ‫الجسم‬‫المقولة‬ ‫هذه‬ ‫عن‬
‫نا‬ُ‫ت‬‫معرف‬ ‫معها‬ ‫تتقدم‬ ‫ربما‬ ،‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫عند‬ ‫عدة‬ ‫نتائج‬.‫الفريد‬ ‫الشخص‬ ‫بهذا‬ ‫اإلنسانية‬
‫ل‬ ‫في‬ ‫دا‬ِّ‫ج‬ُ‫و‬ ‫وروحه‬ ‫جسده‬ ‫إن‬ ‫فحيث‬ .‫عيسى‬ ‫جسد‬ ‫لحقيقة‬ ‫رؤيته‬ ‫في‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫لنتابع‬ ،‫عيسى‬ ‫ق‬ْ‫َل‬‫خ‬ ‫كيفية‬ ‫عن‬ ‫ونتجاوز‬،‫واحدة‬ ‫حظة‬
‫ر‬ ‫ذا‬ ‫ًا‬‫ن‬‫كائ‬ ‫ليس‬ ‫وهو‬ ،‫له‬ ‫ذاتية‬ ‫فالحياة‬ ‫ذاته؛‬ ‫عين‬ ‫هي‬ ‫عيسى‬ ‫روح‬ ‫بأن‬ ‫االستنتاج‬ ‫إلى‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫يقود‬ ‫فهذا‬ ،‫واحد‬ ‫وبفعل‬،‫وح‬‫هو‬ ‫بل‬
‫يع‬ ‫الكالم‬ ‫وهذا‬ .‫روحية‬ ‫صورة‬ ‫هي‬ ‫موقتة‬ ‫صورة‬ ‫في‬ ‫هللا‬ ‫لرسول‬ ‫جبريل‬ ‫ظهر‬ ‫كما‬ ،‫ثابتة‬ ‫إنسان‬ ‫صورة‬ ‫في‬ ‫ظهر‬ ‫روح‬ ‫هو‬ :‫روح‬‫أن‬ ‫ني‬
‫عن‬ ‫عبارة‬ ‫وهو‬ ،‫له‬ ‫روح‬ ‫هو‬ ‫لطيف‬ ‫وجسم‬ ،‫كثيف‬ ‫مظلم‬ ‫جسم‬ :‫جسمان‬ ‫له‬ ‫إنسان‬ ‫كمطلق‬ ‫ليس‬ ،‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫رؤية‬ ‫بحسب‬ ،‫عيسى‬“‫بخار‬
‫أ‬ ‫في‬ ‫وينتشر‬ ‫القلب‬ ‫تجويف‬ ‫من‬ ‫يخرج‬‫البدن‬ ‫جزاء‬(”3(‫َّل‬‫ي‬‫متخ‬ ‫عيسى‬ ‫جسد‬ ‫بأن‬ ‫التلميح‬ ‫إلى‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫يذهب‬ ‫بل‬ ‫)؛‬4‫هو‬ ‫جسده‬ ‫أن‬ ‫أو‬ ،)
‫وأنه‬ ،‫لروحه‬ ‫تجسيد‬“‫الجسمانية‬ ‫من‬ ‫الجسدية‬ ‫إلى‬ ‫أقرب‬.”‫الروح‬ ‫فيه‬ ْ‫َت‬‫خ‬ِّ‫ف‬ُ‫ن‬ ‫جسم‬ ‫ال‬ ،‫َّدت‬‫س‬‫تج‬ ‫روح‬ ‫هو‬ ‫عيسى‬ ،‫إذن‬
Sadek Kheddache
‫عيسى‬ ‫كون‬ ‫عن‬ ‫ينتج‬ ‫ماذا‬–‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫عند‬–‫وأولها‬ .‫الروح‬ ‫بخصائص‬ ‫ينعم‬ ‫عيسى‬ ‫أن‬ ‫ذلك‬ ‫عن‬ ‫ينتج‬ ‫تجسدت؟‬ ‫ا‬ً‫ح‬‫رو‬–‫و‬‫أهمها‬–
(‫يفترقان‬ ‫ال‬ ‫والحياة‬ ‫الروح‬ ‫ألن‬ ،‫له‬ ‫ذاتية‬ ‫الحياة‬ ‫أن‬5(‫فيه‬ ُ‫ة‬‫الحيا‬ ِّ‫ت‬ َ‫ر‬َ‫س‬‫و‬ ُ‫ء‬‫الشي‬ ‫ذلك‬ َ‫ي‬ِّ‫ي‬َ‫ح‬ ‫ه‬ْ‫ت‬‫وطأ‬ ‫أو‬ ‫ا‬ً‫ئ‬‫شي‬ ُ‫ح‬‫الرو‬ ِّ‫ت‬َّ‫س‬‫م‬ ‫فلو‬ :)6.)
‫ع‬ ‫ابن‬ ‫ويستشهد‬ً‫ة‬‫قبض‬ ‫قبض‬ ‫لذا‬ ‫اإلحياء؛‬ ‫الروح‬ ‫خصائص‬ ‫من‬ ‫أن‬ ‫يعرف‬ ‫السامري‬ ‫أن‬ ‫من‬ ‫القرآن‬ ‫في‬ َ‫د‬َ‫ر‬َ‫و‬ ‫بما‬ ‫لمقولته‬ ‫ربي‬‫أثر‬ ‫من‬
‫جبريل‬ ‫أي‬ ،‫الرسول‬–‫روح‬ ‫وهو‬–!‫العجل‬ ‫فخار‬ ،‫العجل‬ ‫في‬ ‫ونبذها‬ ،
‫للحيا‬ ً‫ال‬‫حام‬ ‫كان‬ ‫أي‬ ‫بالنفخ؛‬ ‫الموتى‬ ‫يحيي‬ ‫كان‬ ،‫يفترقان‬ ‫ال‬ ‫والحياة‬ ‫والروح‬ ،‫إلهي‬ ‫روح‬ ‫هو‬ ‫عيسى‬ ‫إن‬ ‫وحيث‬‫وينفخها‬ ‫ة‬–‫هللا‬ ‫بإذن‬–
(‫يشاء‬ ‫ن‬َ‫م‬ ‫وفي‬ ‫ما‬ ‫في‬7‫اإلحياء‬ َ‫ة‬‫خاصي‬ ‫فيها‬ ‫هللا‬ ‫وضع‬ ‫التي‬ ‫الروح‬ ‫قوى‬ ‫فهو‬ ‫عيسى‬ ‫شخص‬ ‫في‬ ‫قوى‬ ‫من‬ ‫يظهر‬ ‫ما‬ ‫فكل‬ ،‫وهكذا‬ .)‫وهنا‬ .
ِّ‫ظه‬ُ‫ي‬ ‫ا‬ً‫تصور‬ ‫ويعطي‬ ،‫واإللهية‬ ‫الروحية‬ ‫بين‬ ‫التفريق‬ ‫على‬ ‫مبنية‬ ‫عيسى‬ ‫في‬ ‫نظرية‬ ‫إرساء‬ ‫في‬ ‫المسلم‬ ‫م‬ِّ‫ل‬‫العا‬ ‫هذا‬ ‫يساهم‬‫عيس‬ ‫فرادة‬ ‫ر‬.‫ى‬
‫الموتى‬ ‫إحياء‬ ‫بخاصية‬ ‫البشر‬ ‫من‬ ٌ‫د‬‫واح‬ ‫يظهر‬ ‫عندما‬ ‫أنه‬ ‫ذلك‬ .‫األلوهية‬ ‫مقام‬ ‫إلى‬ ‫ال‬ ‫الروح‬ ‫مرتبة‬ ‫إلى‬ ‫ترفعه‬ ‫الفرادة‬ ‫هذه‬ ‫ولكن‬‫بذلك‬ ‫فهو‬
‫هللا‬ ‫يشارك‬ ‫ال‬–‫سبحانه‬–‫خ‬ ‫ال‬ ،‫روحية‬ ‫خاصية‬ ‫فاإلحياء‬ .‫ه‬ُّ‫ص‬‫تخ‬ ‫ذاتية‬ ‫صفة‬ ‫في‬ ‫الروح‬ ‫يشارك‬ ‫بل‬ ،‫له‬ ‫ذاتية‬ ‫صفة‬ ‫في‬‫إلهية؛‬ ‫اصية‬
‫ال‬ ‫يحيي‬ ‫ن‬َ‫م‬‫و‬‫هللا‬ ‫أن‬ ‫كما‬ :‫فنقول‬ ‫األذهان‬ ‫إلى‬ ‫ذلك‬ ‫ب‬ ِّ‫ونقر‬ .‫ا‬ً‫ح‬‫رو‬ ‫يكون‬ ‫قد‬ ‫بل‬ ،‫ا‬ً‫ه‬‫إل‬ ‫بالضرورة‬ ‫ليس‬ ‫موتى‬–‫سبحانه‬–‫وضع‬‫النار‬ ‫في‬
:‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫يقول‬ .‫اإلحياء‬ ‫خاصة‬ ‫الروح‬ ‫في‬ ‫وضع‬ ‫كذلك‬ ،‫بإذنه‬ ‫تفعل‬ ‫فاعليات‬ ‫األسباب‬ ‫في‬ ‫ووضع‬ ،‫اإلحراق‬ ‫خاصية‬“‫عي‬‫روح‬ ‫سى‬
.‫فيه‬ ‫نفخ‬ ‫ن‬َ‫م‬‫في‬ ‫الحياة‬ ‫ظهرت‬ ‫به‬ ‫أي‬ ،‫هللا‬(”8)
‫مسألة‬ ‫إلى‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫ويتطرق‬“‫عيسى‬ ‫علم‬”(‫علومه‬ ‫من‬ ‫الكثير‬ ‫د‬ِّ‫ويعد‬ ،9‫دها‬ِّ‫يعد‬ ‫التي‬ ‫العيسوية‬ ‫العلوم‬ ‫عشرات‬ ‫على‬ ‫االطالع‬ ‫وبعد‬ .)
‫الحصر‬ ‫هذا‬ ‫في‬ ‫ني‬ْ‫ت‬‫ساعد‬ ‫وقد‬ .‫ها‬ِّ‫كل‬ ‫الباقية‬ ‫العلوم‬ ُ‫مدار‬ ‫عليهما‬ ،‫اثنين‬ ‫علمين‬ ‫في‬ ‫نحصرها‬ ‫أن‬ ‫نستطيع‬ ،‫األكبر‬ ‫الشيخ‬‫عربي‬ ‫ابن‬ ُ‫ة‬‫إشار‬
‫عنق‬ ‫في‬(‫مغرب‬ ‫اء‬10‫و‬ )‫(الكيمياء‬ ‫النفخ‬ ‫علم‬ :‫هما‬ ‫بهما‬ ‫عيسى‬ ‫اختص‬ ‫اللذان‬ ‫العلمان‬ ‫وهذان‬ ‫بعلمين؛‬ ‫ص‬ ِّ‫ُص‬‫خ‬ ‫قد‬ ‫عيسى‬ ‫أن‬ ‫إلى‬ )‫علم‬
.)‫(السيمياء‬ ‫الحروف‬
‫مريم‬ ‫العذراء‬ ‫الطاهرة‬ ‫الكاملة‬ ‫السيدة‬ ‫في‬ ‫جبريل‬ ‫خ‬ْ‫ف‬َ‫ن‬ ‫ن‬ِّ‫م‬ ‫األجسام‬ ‫عالم‬ ‫في‬ ‫عيسى‬ ‫ظهر‬ ‫لقد‬–‫السالم‬ ‫عليها‬–َ‫العلم‬ َ‫ي‬ِّ‫عط‬ُ‫وأ‬‫عنه‬ ‫الذي‬
ُ‫و‬‫علم‬ ‫من‬ ‫لعيسى‬ ‫أن‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫ويؤكد‬ .‫هللا‬ ‫بإذن‬ ‫ا‬ً‫طير‬ ‫فتصير‬ ،ً‫ال‬‫مث‬ ،‫الطين‬ ‫صورة‬ ‫في‬ ‫فينفخ‬ ‫النفخ؛‬ ‫علم‬ َ‫ي‬ِّ‫عط‬ُ‫أ‬ :َ‫د‬ِّ‫ج‬‫الطريقين‬ ‫الكيمياء‬
‫ا‬ ‫ويبرئ‬ ‫العلل‬ ‫يزيل‬ ‫كان‬ ‫كما‬ ‫فيه؛‬ ‫وينفخ‬ ‫الطير‬ ‫كهيئة‬ ‫الطين‬ ‫من‬ ‫ينشئ‬ ‫كان‬ ‫فهو‬ .‫العارضة‬ ‫العلل‬ ‫وإزالة‬ ،‫اإلنشاء‬ :‫ا‬ً‫ع‬‫م‬.‫واألبرص‬ ‫ه‬َ‫م‬ْ‫ك‬‫أل‬
‫وحيث‬‫سب‬ ‫عيسى‬ ‫من‬ ‫النفخ‬ ‫كان‬ ‫لذا‬ ،‫بالخلق‬ ‫اإللهية‬ ‫القدرة‬ ‫ق‬ُّ‫تعل‬ ‫كيفية‬ ‫يعرف‬ ‫أو‬ ‫ليرى‬ ‫البشر‬ ‫من‬ ‫ألحد‬ ‫ح‬َ‫ت‬‫ف‬ُ‫ي‬ ‫ال‬ ‫إنه‬‫الوقت‬ ‫وفي‬ ،‫للخلق‬ ‫ا‬ً‫ب‬
(‫الخلق‬ ‫على‬ ‫ا‬ً‫ب‬‫حجا‬ ‫نفسه‬11.)
‫انقطاع‬ ‫موضع‬ ‫هو‬ ‫والحرف‬ ‫س؛‬َ‫ف‬َ‫ن‬ ‫عن‬ ‫عبارة‬ ‫أنه‬ ‫نجد‬ ،‫فيه‬ ‫دققنا‬ ‫إذا‬ ،‫فالنفخ‬ :‫واضحة‬ ‫والنفخ‬ ‫الحروف‬ ‫علم‬ ‫بين‬ ‫والعالقة‬‫ا‬‫(أي‬ ‫لهواء‬
‫ا‬ ‫وعلم‬ .‫ها‬ُّ‫كل‬ ُ‫الحروف‬ ‫فيها‬ ‫تظهر‬ ‫التي‬ ‫المادة‬ ‫هو‬ ‫اإلنسان‬ ‫س‬َ‫ف‬َ‫ن‬ ،‫إذن‬ .‫الفم‬ ‫إلى‬ ‫القلب‬ ‫تجويف‬ ‫من‬ ‫خروجه‬ ‫طريق‬ ‫في‬ )‫س‬َ‫ف‬َّ‫ن‬‫ال‬‫هو‬ ‫لحروف‬
‫بـ‬ ‫يتعلق‬ ‫علم‬ ‫إنه‬ ‫والدماء؛‬ ‫البخورات‬ ‫على‬ ‫ال‬ ،‫واألسماء‬ ‫بالحروف‬ ‫العمل‬ ‫على‬ ‫الموقوفة‬ ‫السيمياء‬ ‫علم‬”‫العالم‬ ‫طول‬”‫بال‬ ‫أي‬ ،‫عالم‬
‫الرو‬‫وبـ‬ ،‫حاني‬”‫العالم‬ ‫عرض‬”(‫واألجسام‬ ‫والطبيعة‬ ‫الخلق‬ ‫بعالم‬ ‫أي‬ ،12‫ا‬ً‫ع‬‫ذرا‬ ‫كذا‬ ‫طوله‬ ‫الفالني‬ ‫الحرف‬ ‫إن‬ :‫يقول‬ ‫ا‬ً‫ف‬‫عار‬ ‫سمعنا‬ ‫فإذا‬ .)
‫بـ‬ ‫يريد‬ ‫فإنه‬ ،‫كذا‬ ‫وعرضه‬”‫طوله‬”‫وبـ‬ ‫األرواح‬ ‫عالم‬ ‫في‬ ‫ه‬َ‫ل‬‫فع‬”‫العرض‬”(‫األجسام‬ ‫عالم‬ ‫في‬ ‫ه‬َ‫ل‬‫فع‬13.)
‫بغي‬ ‫لعيسى‬ ‫مميزة‬ ٍ‫ت‬‫عالقا‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ِّ‫نص‬ ‫من‬ ‫ونستشف‬،‫ويحيى‬ ‫عيسى‬ :‫منها‬ ‫ثالث‬ ‫إلى‬ ‫هاهنا‬ ‫نشير‬ ،‫البشر‬ ‫عالم‬ ‫من‬ ‫ره‬‫وابن‬ ‫عيسى‬
‫هي‬ ،)‫أختان‬ ‫يحيى‬ ‫وأم‬ ‫عيسى‬ ‫(جدة‬ ‫ب‬َ‫س‬َّ‫ن‬‫ال‬ ‫قرابة‬ ‫عن‬ ‫النظر‬ ِّ‫بغض‬ ،‫بيحيى‬ ‫عيسى‬ ‫عالقة‬ ‫إن‬ .‫والعيسويين‬ ‫عيسى‬ ،‫عربي‬‫الروح‬ ‫عالقة‬
‫كذلك‬ ‫يفترقان؛‬ ‫ال‬ ‫والحياة‬ ‫والروح‬ ،‫الحياة‬ ‫رمز‬ ‫ويحيى‬ ،‫الروح‬ ‫هو‬ ‫فعيسى‬ :‫بالحياة‬‫وينزالن‬ ،‫يفترقان‬ ‫ال‬ ‫النبيان‬ ‫هذان‬‫واحدة‬ ‫سماء‬ ‫في‬
(‫الثانية‬ ‫السماء‬ ‫هي‬14.)
‫ه‬ ‫بين‬ ‫وما‬ ‫المحمدي؛‬ ‫بالمقام‬ ‫وانتهى‬ ،‫العيسوي‬ ‫بالمقام‬ ‫الروحي‬ ‫ه‬َ‫مسار‬ ‫بدأ‬ ‫لقد‬ .‫العهد‬ ‫فقديمة‬ ‫بعيسى‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫عالقة‬ ‫أما‬‫المقامين‬ ‫ذين‬
(‫النبيين‬ ‫جميع‬ ‫ثم‬ ،‫الهودي‬ ‫ثم‬ ،‫الموسوي‬ ‫بالفتح‬ ‫ل‬َّ‫ق‬‫تن‬15‫ت‬ ‫وقد‬ .)‫ت‬َّ‫جل‬“‫عيسوية‬”‫عربي‬ ‫ابن‬–‫بداياته‬ ‫في‬–‫رغبته‬ ‫عدم‬ :‫مظهرين‬ ‫في‬
‫ت‬ ‫يديه‬ ‫على‬ ‫وأنه‬ ،‫كثيرة‬ ٌ‫لقاءات‬ ‫عيسى‬ ‫مع‬ ‫له‬ ‫كانت‬ ‫بأنه‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫ح‬ ِّ‫ويصر‬ .‫الغنى‬ ‫على‬ ‫الفقر‬ ‫وتفضيله‬ ‫النساء‬ ‫في‬(‫اب‬16‫عيسى‬ ‫وأن‬ ،)
‫البن‬ ‫يكتب‬ ‫أن‬ ‫ه‬َ‫ب‬‫كات‬ َ‫ر‬َ‫م‬‫أ‬ ‫عيسى‬ ‫أن‬ ‫كما‬ .‫والتجريد‬ ‫الزهد‬ :‫هما‬ ‫بمجاهدتين‬ ‫ه‬َ‫ر‬َ‫م‬‫أ‬‫م‬ ‫صياغته‬ ‫في‬ ‫يشبه‬ ‫وهو‬ ‫والية؛‬ َّ‫صك‬ ‫عربي‬‫راسيم‬
(‫للتعيين‬ ‫الدولة‬17. )
‫لعيسى‬ ‫الروحيون‬ ‫الوارثون‬ ،‫الثواني‬ ‫العيسويون‬ ‫وهم‬ ‫المسلمين؛‬ ‫للعيسويين‬ ‫ًا‬‫ن‬‫مكا‬ َ‫د‬َ‫أفر‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫إن‬ ‫بالقول‬ ‫ونختم‬َ‫ه‬‫الوج‬ ‫يرثون‬ ،
‫ا‬ ‫غالب‬ ‫في‬ ،‫ه‬ُ‫ت‬‫والي‬ ‫تكون‬ ‫العيسوي‬ ‫والولي‬ .‫المحمدية‬ ‫الحقيقة‬ ‫من‬ ‫بعيسى‬ ‫الخاص‬‫عالما‬ ‫ومن‬ ‫الناس؛‬ ‫لعامة‬ ً‫ة‬‫واضح‬ ،‫ألحيان‬‫دعاء‬ :‫ته‬
‫ب‬ ‫ومعرفة‬ ،‫النطق‬ ‫في‬ ‫ببالغة‬ ‫واتصافه‬ ،‫الثوب‬ ‫إلباس‬ ‫أو‬ ‫المعانقة‬ ‫أو‬ ‫باللمس‬ ‫الحال‬ ‫إعطاء‬ ‫وإمكانه‬ ،‫بالعالم‬ ‫ورحمة‬ ،‫مقبول‬‫الطبائع‬
.‫وتأليفها‬
‫وخصا‬ ‫بفرادته‬ ،‫عيسى‬ ‫فيه‬ ‫ى‬َّ‫ليتجل‬ ‫المسلم‬ ‫الوجدان‬ ‫في‬ ‫ا‬ً‫مميز‬ ‫ًا‬‫ن‬‫مكا‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫أفسح‬ ‫لقد‬‫حي‬ ‫ًا‬‫د‬‫جدي‬ ‫م‬َّ‫د‬‫ق‬ ‫أنه‬ ‫كما‬ ‫ئصه؛‬‫شخص‬ ‫في‬ ‫ل‬َّ‫م‬‫تأ‬ ‫ن‬
.‫اإلنسانية‬ ‫ذاته‬ ‫في‬ ‫ر‬َّ‫ك‬‫وتف‬ ‫عيسى‬
‫اإلنساني‬ ‫التآلف‬ ‫درب‬ ‫على‬ ‫عملية‬ ‫خطوة‬ ‫إنه‬
( ُ‫ون‬ُ‫ك‬َ‫ي‬َ‫ف‬ ‫ن‬ُ‫ك‬ ُ‫ه‬َ‫ل‬ َ‫ل‬‫ا‬َ‫ق‬ َّ‫م‬ُ‫ث‬ ٍ‫ب‬‫ا‬َ‫ر‬ُ‫ت‬ ‫ن‬ِّ‫م‬ ُ‫ه‬َ‫ق‬َ‫ل‬َ‫خ‬ ۖ َ‫َم‬‫د‬‫آ‬ ِّ‫ل‬َ‫ث‬َ‫م‬َ‫ك‬ ِّ َّ‫اَّلل‬ َ‫د‬‫ن‬ِّ‫ع‬ ٰ‫ى‬َ‫س‬‫ي‬ِّ‫ع‬ َ‫ل‬َ‫ث‬َ‫م‬ َّ‫ن‬ِّ‫إ‬59‫)سورة‬
Sura ‫عمران‬ ‫آل‬ Aal-i-Imraan ‫آية‬ Aya 59
 Sadek Kheddache https://www.youtube.com/watch?v=1xLcQ6Mo4D4
YOUTUBE.COM
‫الدائم‬ ‫عبد‬ ‫مع‬ ‫ادم‬ ‫كمثل‬ ‫هللا‬ ‫عند‬ ‫عيسى‬ ‫مثل‬ ‫ان‬‫الكحيل‬
‫الكحيل‬ ‫الدائم‬ ‫عبد‬ ‫مع‬ ‫ادم‬ ‫كمثل‬ ‫هللا‬ ‫عند‬ ‫عيسى‬ ‫مثل‬ ‫ان‬
 Sadek Kheddache https://www.youtube.com/watch?v=i0I0SAHrEaY
YOUTUBE.COM
)‫(هللا‬ ‫عند‬ ‫عيسى‬ ‫مثل‬ ‫إن‬‫تراب‬ ‫من‬ ‫خلقه‬ ‫آدم‬ ‫كمثل‬-‫النجار‬ ‫(زغلول‬ ‫الشيخ‬ )
‫تراب‬ ‫من‬ ‫خلقه‬ ‫آدم‬ ‫كمثل‬ )‫(هللا‬ ‫عند‬ ‫عيسى‬ ‫مثل‬ ‫إن‬-‫النجار‬ ‫(زغلول‬ ‫الشيخ‬ )
 Sadek Kheddache https://www.youtube.com/watch?v=fgPkd70z21M
YOUTUBE.COM
‫فيكون‬ ‫كن‬ ‫له‬ ‫قال‬ ‫ثم‬ ‫تراب‬ ‫من‬ ‫خلقه‬ ‫ادم‬ ‫كمثل‬ ‫هللا‬ ‫عند‬ ‫عيسى‬ ‫مثل‬ ‫إن‬ //‫العالقة‬ ‫و‬ ‫الجمل,عيسى,ادم‬ ‫العدد/حساب‬
‫فيكون‬ ‫كن‬ ‫له‬ ‫قال‬ ‫ثم‬ ‫تراب‬ ‫من‬ ‫خلقه‬ ‫ادم‬ ‫كمثل‬ ‫هللا‬ ‫عند‬ ‫عيسى‬ ‫مثل‬ ‫إن‬ //‫العالقة‬ ‫و‬ ‫الجمل,عيسى,ادم‬ ‫العدد/حساب‬
 Sadek Kheddache https://www.youtube.com/watch?v=7xm85VClgRY...
YOUTUBE.COM
َ‫ف‬َ‫ن‬َ‫ف‬{ ‫الفرق‬ ‫ما‬‫األنبياء‬ }‫َا‬‫ن‬ ِّ‫وح‬ُ‫ر‬ ْ‫ن‬ِّ‫م‬ ‫ا‬َ‫ه‬‫ي‬ِّ‫ف‬ ‫َا‬‫ن‬ ْ‫خ‬91‫التحري‬ }‫َا‬‫ن‬ ِّ‫وح‬ُ‫ر‬ ْ‫ن‬ِّ‫م‬ ِّ‫ه‬‫ي‬ِّ‫ف‬ ‫َا‬‫ن‬ ْ‫خ‬َ‫ف‬َ‫ن‬َ‫ف‬{‫و‬
‫األنبياء‬ }‫َا‬‫ن‬ ِّ‫وح‬ُ‫ر‬ ْ‫ن‬ِّ‫م‬ ‫ا‬َ‫ه‬‫ي‬ِّ‫ف‬ ‫َا‬‫ن‬ ْ‫خ‬َ‫ف‬َ‫ن‬َ‫ف‬{ ‫الفرق‬ ‫ما‬91‫التحري‬ }‫َا‬‫ن‬ ِّ‫وح‬ُ‫ر‬ ْ‫ن‬ِّ‫م‬ ِّ‫ه‬‫ي‬ِّ‫ف‬ ‫َا‬‫ن‬ ْ‫خ‬َ‫ف‬َ‫ن‬َ‫ف‬{‫و‬
Sadek Kheddache il s’avère a travers ces vidéos qu'il y a bien une distinction importante a faire
...le jam'aa ( nafakhna) veut dire par l’intermédiaire d'un ange supérieur , ici , l'ange Gabriel ...dans le
texte aussi , ibn arabi , donne l’exemple du samaritain qui a vu l'ange Gabriel foulé le sol et il avait
pris une poignée du sable foulé par l'ange Gabriel qu'il avait gardé sur lui jusqu'à la fabrication de
l'idole , le veau d'or , sur laquelle il la jeta et le veau d'or hurla , ...l'ange Gabriel et un esprit et un ange
qui porte la vie , l’énergie de vie, là ou il souffle ou ce qu'il touche , devient vivant...Le Dr Zaghloul
rahimahou allah , focalise sur le pouvoir divin de kun fa yakun . En effet pour le musulman la foi dans
le pouvoir divin , cette magie divine ,de kun fa yakun , explique tout ...sans comprendre bien sur
comment ? ...mais pour les gens doués d'intelligence , les chercheurs , les savants , les inspirés, ...la
connaissance et les sciences nous illuminent davantage et augmentent notre foi , raffermissent nos pas
dans l'islam et nous rapprochent d e Dieu . Et c'est pour ça , que ibn arabi a dit : " Jésus est un esprit (
souffle de Gabriel ) transformé en corps humain" ...c'est a dire a pris la forme humaine dans le ventre
de la sainte Marie sur lui la paix ...On suppose a lors qu'il n'y avait pas d'ovule a féconder par le
souffle pour que la thèse d'ibn arabi soit acceptée telle qu'elle...Selon le Dr zaghloul , le souffle de
l'ange aurait fécondé l'ovule dans le sein de Marie...maintenant , comme l'a dit ibn Arabi , dieu a voulu
montrer son pouvoir de créer inescomptable , dont celui de créer a partir du néant , ou de rien , c'est a
dire a partir d’une cause ou élément chimique ou mariage ou fusion entre 2 corps , etc...il a créé Jésus
sur lui la paix pour montrer qu'il a créé Adam a partir d'argile et d 'eau , non d'un père et d 'une mère ,
puis il a créé Ève a partir d’Adam , il l'a fait sortir de ses cotes gauches ,elle a été tirée d'un corps
vivant , avec une autre âme , et un autre corps ,celui d’une femme , et c'est pour cela que la femme
complète l'homme , et c'est le couple qui permet une vie complémentaire harmonieuse . Ensuite Dieu a
créé les hommes de la terre du couple humain ...il restait donc , de créer un être humain , sans père
mais d’une mère vivante , et ce fut donc Marie ...pour démontrer tout le pouvoir de créer de Dieu
soubhanahou aaza wa jal .D’ailleurs le versets 59 de sourate ali imrane parle du pouvoir de kun fa
yakun ...ce pouvoir divin de transformer même un souffle en matière ...
Sadek Kheddache Mais est ce que les miracles de Jésus ont été incorporés dans son corps , nés
avec lui , ou bien par d'autres phénomènes que pourrait accueillir un corps saint , purifié et miraculeux
? ...il y'a 2 arguments sur lesquels j'ai réfléchi , pour aller encore dans l'assemblage de ces pièces d'un
puzzle qui va démontrer les égarements des soufis , dans leurs croyances sur rouh ou l'esprit ...1 Dieu
dit dans sourate al imrane : 3.47. – «Seigneur, demanda Marie, comment pourrais-je avoir un enfant
alors que nul homme ne m'a jamais touchée?» – «Dieu crée ainsi ce qu'Il veut, lui fut-il répondu, et
lorsqu'Il décrète qu'une chose doit être,il Lui suffit de dire : “Sois !”, et la chose est.
3.48. Dieu lui enseignera l'Écriture, la Sagesse,le Pentateuque et l'Évangile.
3.49. Puis il sera Son envoyé auprès des fils d'Israëlà qui il dira : “Je vous apporte comme signe de la
part de votre Seigneur la faculté qu'Il m'a donnée de façonner avec de la terre glaise la forme d'un
oiseau qui sera vivant, par la grâce de Dieu, dès que j'aurai soufflé dessus. Je guérirai aussi l'aveugle-
né et le lépreux, et je ressusciterailes morts, par la permission de Dieu. Je vous dirai également ce que
vous mangez et ce que vous tenez en réserve dans vos demeures. Ce sont là autant de signes pour
vous, si vous êtes de vrais croyants.
3.50. Je viens aussi confirmer la Thora qui vous a été transmise avant moi, lever pour vous certains
interdits et vous apporter un signe de votre Seigneur. Craignez donc Dieu et suivez-moi.
3.51. Dieu est, en vérité, mon Seigneur et le vôtre. Adorez-Le, car c'est là la Voie du salut !”" ...Puis
Dieu dit dans sourate al maida : " 5.110. «Ô Jésus,fils de Marie, dira le Seigneur, rappelle-toi les
bienfaits dont Je vous ai comblés, toi et ta mère quand, t'ayant soutenu par le Saint-Esprit, tu parlais
aux gens, dans ton berceau,comme lorsque tu devins adulte , quand Je t'ai appris le Livre, la Sagesse,
le Pentateuque et l'Évangile , quand Je t'ai permis de former de l'argile un corps d'oiseau qui devenait
vivant dès que tu soufflais dedans , quand Je t'ai permis de guérir l'aveugle-né et le lépreux , quand Je
t'ai permis de ressusciter les morts et quand Je t'aidéfendu contre les fils d'Israëlà qui tu apportas des
signes évidents, pendant que les négateurs d'entre eux s'écriaient : “Tout cela n'est que pure magie !”
5.111. Et lorsque J'ai révélé aux Apôtres : “Croyez en Moi et en Mon Envoyé !”,ils répondirent :
“Nous y croyons, et Tu es Témoin que nous sommes entièrement soumis.” il est précisé dans ces
versets que tous les miracles de jésus sont bien l'oeuvre de Dieu , comme tous les autres miracles des
autres prophètes , et cecipar le biais des prières de Jésus , par le souffle de Jésus raffermi par le Saint
Esprit ( l'ange Gabriel ) , ou par le toucher de Jésus de n'importe quel créature Par ailleurs Dieu révèle
que parmi tous les prophète et messagers de Dieu , seul Jésus
était raffermi ( mouayid ) , enveloppé par l'ange Gabriel , Dieu dit
dans sourate el bakara : " 2.253. ces prophètes entre lesquels Nous avons établi une certaine hiérarchie.
Dieu a parlé à certains d'eux , à d'autres Il a accordé un rang privilégié. À Jésus,fils de Marie, Nous
avons donné des preuves évidentes, et Nous l'avons fait assister par l'Esprit de sainteté. Et si Dieu
l'avait voulu, les hommes, après les messagers qui leur furent envoyés et les preuves indubitables qui
leur furent fournies, ne se seraient point entre-tués. Mais ils se divisèrent si bien que les uns crurent et
les autres sombrèrent dans l'incrédulité. Si donc Dieu l'avait voulu, ils ne se seraient point entre-tués,
mais la Volonté de Dieu doit toujours s'accomplir.3 Et comme cité avant dans sourate al imrane : "
....t'ayant soutenu par le Saint-Esprit, "...
 Sadek Kheddache Dieu est l'âme du monde - Ibn Arabi .
 Sadek Kheddache Dieu se manifeste dans la création et dans ses créatures par les effets de ses noms
sublimes , il est la Lumière des cieux et de la terre , il est le Bien , Satan appelle les hommes et les
djinns aux ténèbres , il se manifeste par tous les contraires aux noms sublimes d’Allah , il est obscurité
et ténèbres , il est le Mal ...
 Sadek Kheddache Tous les miracles des prophètes et des saints sont l'oeuvre de Dieu ...Par une
intervention divine directe , par l’intermédiaire d'anges , ou par la baraka ou le sirr ( en fait il s'agit de
pouvoir , don divin ou soumission d'anges particuliers ) des Walis et des saints hommes . Dieu dit a
Moise :" frappe avec ton bâton la mer ..." et la mer se fendit en deux par un miracle et un ordre divin ,
Dieu dit" O feu sois fraîcheur et paix sur Abraham ..." et le feu répondant a l'ordre de soin créateur ,
devient fraicheur et paix sur Abraham ,, Dieu dit aussi dans sourate çad : " ...38.17. Supporte avec
patience leurs propos ! Souviens-toi de Notre serviteur David, si plein de dévotion et si prompt au
repentir !
38.18. Nous avons soumis les montagnes à célébrer avec lui Notre gloire, au soir et à l'aurore,
38.19. ainsi que les oiseaux rassemblés autour de lui, qui tous obéissaient à leur Seigneur.
38.20. Nous avons consolidé son royaume , Nous lui avons donné la sagesse et Nous l'avons initié à
l'art d'arbitrer les litiges..." et il dit : " 8.30. Nous fîmes de Salomon un don à David. Et ce fils fut un
excellent serviteur de Dieu, toujours enclin au repentir.
38.31. Un soir, pendant qu'on faisait défiler devant lui de magnifiques coursiers,
38.32. Salomon s'écria : «Ainsi, l'attachement aux biens de ce monde m'a fait oublier d'invoquer mon
Seigneur ! Et le soleil s'est déjà couché sans que j'aie accompli ma prière !
38.33. Ramenez-les moi !», dit-il. Et il leur fit trancher les jarrets et les encolures.
38.34. Nous avons soumis Salomon à l'épreuve en déposant un spectre sur son trône . Mais il se
repentit par la suite.
38.35. «Seigneur !, dit-il, pardonne-moi et accorde-moi un royaume que nul autre après moi ne puisse
avoir ! Tu es le Dispensateur Suprême.»
38.36. Nous lui soumîmes le vent qui, sur son ordre, soufflait docilement là où il l'envoyait,
38.37. et les démons, tous bâtisseurs et plongeurs,
38.38. ainsi que d'autres démons, accouplés dans des chaînes.
38.39. «Tels sont Nos dons, Salomon. Distribue-les ou garde-les sans avoir à en rendre compte !»
38.40. Salomon occupe une place de choix auprès de Nous et Nous lui avons assuré un beau lieu de
retour."
 Sadek Kheddache Tout est question de dons , de soumissions , et de pouvoirs donnés par Dieu
soubhanahou aaza wa jal . Personne des prophètes ou des saints n'a réalisé un miracle par lui m^me ou
par ses propres aptitudes ou sciences . Y compris notre prophète sala allahou aalayhi wa salam . Le
coran qui est la plus grande mouaadjizate de tous les temps et jusqu'à la fin du monde , est une
révélation divine , l’ascension céleste sur al bouraq fut accomplie par l'ordre de Dieu et la soumission
du bouraq , la baraka et les miracles du prophète ont été aussi tous réalisés ou par la prière du prophète
, ou par ses lumières et dons divins en lui ...
 Sadek Kheddache Mais les miracles de Jésus sur lui la paix , sont en effet exceptionnels ...il créait
a partir d'une glaise d'argile une forme d 'oiseau et en soufflant dessus la forme devient un oiseau
vivant , il ressuscitait les morts , il guérissait le lépreux , il guérissait l'aveugle de naissance, il
marchait sur l'eau , il volait dans les airs , il connaissait iilm al ghayb ( l'inconnu ) , etc.

Sadek Kheddache https://www.youtube.com/watch?v=HZCymQk_yII
YOUTUBE.COM
JESUS RESSUSCITE LA FILLE DE JAÏRUS
 Sadek Kheddache Dans la tradition islamique , Jésus avait ressuscité Sem fils de Noé , d'autres
disent Ham fils de Noé , mort depuis plusieurs milliers d'années ...et il;avait aussi le pouvoir de
ressuscité des morts récents ...
 Sadek Kheddache Aussi pour bien souligner la question de don divin , de soumission de créatures ,
d'anges , ou d e djinns , de pouvoir , de connaissances et de sciences , etc...après les prophètes , Dieu a
aussi donné a ses saints hommes des pouvoirs , des dons , des Sciences ,des bénédictions ou des
lumières . A propos d'el khidhr Dieu dit : " 18.65. Ils rencontrèrent un de Nos serviteurs qui avait été
touché par Notre grâce et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Notre part.
18.66. Moïse lui dit : «Puis-je te suivre pour que tu m'enseignes un peu de la sagesse à laquelle tu as
été initié?»...au sujet de Dhou al Qarnayn, Dieu dit : " 18.83. À ceux qui t'interrogent au sujet de Dhû-
l-Qarnayn, réponds : «Je vais vous en narrer quelques faits mémorables qui méritent d'être rappelés.»
18.84. Nous avons consolidé sa puissance sur Terre et Nous l'avons favorisé dans tous ses projets." et
enfin concernant le saint homme ( Açaf ibn Barkhiyâ ) ami du prophète Salomon sur lui la paix Dieu
dit : " 27.38. Puis, s'adressant à son entourage, Salomon dit : «Qui de vous m'apportera le trône de
cette reine avant que son peuple ne vienne me présenter sa soumission?»
27.39. – «Moi, répondit un djinn redoutable. Je te l'apporterai avant que tu ne te lèves de ta place. Pour
cela, je suis fort et digne de confiance.»
27.40. – «Et moi, dit un autre qui était initié à l'Écriture, je te l'apporterai en un clin d'œil.» Et lorsque
Salomon vit le trône déposé devant lui, il s'écria : «C'est là une faveur que mon Seigneur m'accorde
pour m'éprouver si je suis reconnaissant ou ingrat ! Or, celui qui est reconnaissant l'est à son propre
avantage. Mais celui qui est ingrat doit savoir que mon Dieu Se suffit à Lui-même, car Il est Riche et
Généreux.»
 Sadek Kheddache Tout miracle , don ; connaissance , science , pouvoir , etc...Ne sont que des dons
de Dieu...tout est de Dieu ...
 Sadek Kheddache Dis-leur : «Tout événement procède de Dieu.» Que ces gens-là sont durs à
comprendre ! " v 78 sourate nissa .Dieu donne des pouvoirs, des capacités,des barakas , des miracles ,
a deux sortes de ses serviteurs . D’abord a ses prophètes qui ont été serviteurs pieux et ses alliés, puis a
ses saints hommes et walis qui remplissent généralement 2 conditions primordiales en eux même. La
première leur sincérité dans leur adoration et leur penchant intérieur a servir Dieu , c’est a dire être un
abd allah ( serviteur pieux d’Allah ) , et avoir un cœur salim ( sain et pur ) surtout dépourvu d’envies (
hassad) , d’orgueils et d’esprit de vengeance( hoqd) .
Il faut rappeler que Jésus sur lui la paix, a eu un corps fait d’une ovule de sa mère , la sainte Marie , et
d’un souffle qu’on peut imaginer transformé en sperme de l’ange Gabriel pour féconder l’œuf de
Marie … il avait un corps qui ne ressemble en rien à celui des être humains nés d’un père et d’une
mère . C’est un souffle de l’ange Gabriel qui avait fécondé l’ovule de Marie . Ce même souffle portait
aussi la raison et l’intelligence humaine qui anime le corps et les sens, comme Rouh qui est insufflée
dans les embryons des êtres humains nés d’un père et d ‘une mère . seulement c’est le seul prophète de
Dieu ou Dieu nous révèle qu’il a été raffermi ou consolidé en permanence par l’esprit d e sainteté ,
l’ange Gabriel .
Si tous les miracles des prophètes avant lui , c’est bien l’intervention divine qui se manifeste , ou que
dieu donne des pouvoirs ou soumette des forces a ses serviteurs et prophètes , le cas de Jésus et
particulier , et ses miracles sont aussi exceptionnels . Maintenant comment essayer de les expliquer ?
est ce que c’est dans sa propre nature d’esprit ( rouh ) transformée en être humain ? ou est ce que par
la présence permanente de l’ange Gabriel ? Ou est ce une manifestation divine a travers lui ? Ou est ce
que par ces prières ; comme le cas de la table servie sortie du paradis ? …
 Sadek Kheddache JÉSUS DANS LA TRADITION MYSTIQUE
(Nous nous référerons au livre de Roger Arnaldez, Jésus dans la pensée musulmane , coll. Jésus et
Jésus-Christ n° 32, Desclée,Paris 1988, ch 3)
Dans l’œuvre des mystiques, Jésus est tout d'abord présenté comme un mystique qui enseigne :
- la crainte et l'amour de Dieu : "Le Christ a dit : 'O Apôtres! la peur qui fait redouter Dieu et l'amour
du Paradis font hériter la patience pour supporter les peines et éloignent de ce bas monde" (Ghazâlî
Arnaldez, Op.cit. p.111)
- la patience dans les épreuves : "Le Messie a dit: 'Vous n'obtiendrez ce que vous aimez que par votre
patience à supporter ce que vous abhorrez'" (Makkî et Ghazâlî, Ibid., p. 113)
- l'abandon à Dieu : "Jésus a dit: 'Regardez les oiseaux; ils ne sèment ni ne moissonnent, ils ne font pas
de provisions et Dieu pourvoit à leur subsistance jour après jour'" (Ghazâlî Ibid. p. 117)
- l'ascèse et la pauvreté : "On raconte de Jésus qu'il posa une pierre sous sa tête,comme si, en la
soulevant de terre, il éprouvait un soulagement. Iblis lui fit une objection en disant: 'O fils de marie,
n'avais-tu pas prétendu que tu pratiquais l'ascétisme dans ce monde? Jésus répondit que oui. Iblîs dit:
'Et ce que tu as bien arrangé sous ta tête, qu'est-ce que c'est donc?' Jésus rejeta la pierre et dit: 'prends-
la avec tout ce que j'ai déjà abandonné.'" (Makkî, Ibid, p.128)
- l'humilité : "On rapporte que Jésus a dit: 'Il manque de science,celui qui ne se réjouit pas dêtre
frappé de maux en son corps et en ses biens, en espérant par là expier ses fautes'."(Makkî, Ibid. p.
132)
- l'amour : "On rapporte que Jésus passa près d'un homme qui était aveugle, atteint de la lèpre, privé de
ses jambes, frappé d'une paralysie du côté droit et du côté gauche, dont les chairs tombaient en
lambeaux sous le coup de l'éléphantiasis. Et cet homme disait: 'Dieu soit loué, car il m'a préservé de ce
par quoi il éprouve un grand nombre de ses créatures! 'Jésus lui demanda: 'dis-moi quelle est cette
épreuve dont je puisse constater qu'elle a été écartée de toi? L'homme dit: 'O Esprit de Dieu! Je suis
moi, en meilleur état que celui dans le coeur de qui Dieu n'a pas mis la connaissance de lui-même qu'il
a mise dans mon coeur.' Jésus lui répondit: 'Tu as dit vrai; donne-moi ta main'. L'homme la lui tendit et
voici que son visage devint le plus beau du monde, et que sa tournure prit le meilleur aspect. Dieu
avait fait disparaître le mal qui était en lui. Il s'atacha à Jésus et s'adonna avec lui à l'adoration."
(Ghazâlî, I bid. pp. 138-139)
Chez Ibn 'Arabi, Jésus est présenté comme le sceau universel de la sainteté
Parmi tous les prophète, Jésus a une place à part dans la doctrine d'Ibn 'Arabi (un des plus grand
mystiques de l'Islam, mort à Damas en 1240/ h.638) :
La conception de Jésus lui confère un statut tout particulier
"Gabriel était donc le véhicule de la Parole divine transmise à Marie [...] Dès l'instant, le désir
amoureux envahit Marie, de sorte que le corps de Jésus fut créé de la véritable eau de marie et de l'eau
purement imaginaire de Gabriel [...] Ainsi, le corps de Jésus fut constitué d'eau imaginaire et d'eau
véritable, et il fut enfanté sous la forme humaine à cause de sa mère et à cause de Gabriel, sous forme
d'homme." (Ibid, p. 168)
"[...] Jésus manifesta de l'humilité jusqu'à ordonner à sa communauté [...] que si quelqu'un est frappé
sur la joue, il tende l'autre à celui qui l'a frappé, et ne se révolte jamais contre lui, ni ne cherche
vengeance. Ceci,Jésus le tient du côté de sa mère, car c'est à la femme de se soumettre tout
naturellement [...] Son pouvoir vivifiant et guérissant, par contre, lui parvint du souffle de Gabriel
revêtu de forme humaine. C'est pour cela que Jésus put vivifier les morts en ayant la forme d'homme."
(Ibid., p. 169)
Jésus sceau de la sainteté universelle
"N'est il pas vrai que le sceau de la sainteté est un envoyé qui n'a pas d'égal dans les mondes? Il est
l'Esprit, fils de l'esprit et de Marie sa mère:c'est là un lieu où ne conduit aucune voie. [...] Quant à
Jésus,il a la qualité de sceau en ce sens qu'il possède le sceau du cycle du royaume (le monde créé).
En effet,il est le dernier des envoyés à apparaître, et il apparaît avec le forme d'Adam, relativement à
son mode de génération, puisqu'il n'est pas engendré de père humain et qu'aucun fils, je veux dire dans
la descendance d'Adam dans la suite des générations, n'est semblable à lui.[...] En outre Jésus,quand il
descendra sur la terre à la fin des temps, recevra le sceau de la lus grande sainteté depuis Adam
jusqu'au dernier prophète, en rendant hommage à Muhammad, du fait que Dieu ne scelle la sainteté
universelle en toute communauté que par un envoyé qui suit la loi de Muhammad. Et alors, Jésus
possède le sceau du cycle du royaume et le sceau de la sainteté, j'entends la sainteté universelle."
(Ibid., p.181)
Chez al-Hallaj Jésus a une très grande importance dans la spiritualité d'al-Hallâj (grand mystique,
condamné à mort pour son enseignement trop hétérodoxe en 922/ h.309), parce qu'il est la réalisation
la plus parfaite, pour un homme, de l'union mystique entre l'humanité et Dieu. Lors de son retour
eschatologique, Jésus remplira le monde de sagesse et de justice en promulgant la loi musulmane
définitive.
Hallâj croit à la passion et à la résurrection du Christ et cette passion est pour lui rédemptrice. Les
disciples d'al-Hallâj ont affirmé que par sa mort sur un gibet, Hallaj avait réalisé l'idéal du soufisme.
Néanmoins, cette perception n'est pas la même que la perception chrétienne. Il y a chez Hallaj, une
idée de fuite du corps humain et du monde.
(Pour en savoir plus, nous vous recommandons : Tarif KHALIDI :Un musulman nommé Jésus,Albin
Michel, Paris, 2003)
 Sadek Kheddache La spécificité corporelle du Christ
La nature à la fois divine et terrestre de l’Homme réalisé est représenté par « le fait que Dieu créa
Adam de ses deux mains […] Il s’agit là de l’union en Adam des deux formes, à savoir la forme du
monde et la forme divine, qui sont les deux mains de Dieu ». D’ailleurs, « c’est devant l’Esprit
émanant de Dieu et non pas devant la nature terrestre et humaine d’Adam que les anges se
prosternèrent » affirme Ibn ‘Arabi. Il y a ainsi des informations distillées dans l’œuvre akbarienne qui
suggèrent des rapprochements avec la théologie chrétienne, notamment concernant le Christ né du
Père avant tous les siècles et Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière et consubstantiel au Père
selon la divinité, et consubstantiel à nous selon l’humanité. Ibn ‘Arabi cite des logions prophétiques
selon lesquels « Dieu a créé la lumière de ton Prophète de sa propre lumière », ou encore Muhammed
qui était « un prophète alors qu’Adam était entre l’esprit et le corps ». Il le qualifie ainsi de « réalité
essentielle et père d’Adam et du monde ». Si ces qualificatifs, surprenants, s’appliquent
préférentiellement à la figure du Prophète par convenance, cela ne signifie nullement qu’ils n’ont pas à
s’appliquer au Christ. En effet, un autre hadith enseigne que « la première chose que Dieu créa fut
l’intellect ». L’intellect, qui s’assimile au logos, est alors semblable à la lumière divine, première
détermination, incarnée dans le Prophète. On pourrait presque en déduire une consubstantialité de
nature similaire au Christ. Or, ce logos constitue, selon l’émir Abdelkader, le père de tous les
prophètes. Ceux-ci seraient donc tous différentes « incarnations » déterminées du Verbe éterneldans
une nature humaine particulière.
Mais il est une spécificité que le maître reconnaît au Christ, en s’appuyant sur les sources scripturaires
sacrées. Le Coran qualifie plusieurs fois Jésus de Verbe Divin, d’Esprit venant de Dieu, ou encore
d’Esprit de Sainteté. Par ailleurs, il est souvent fait mention de sa capacité à vivifier les morts. Ibn
‘Arabi, dans ses Ouvertures mecquoises, commente ainsi ces privilèges : « Dieu a réservé à Jésus
d’être Esprit, et lui a accordé,à l’exclusion de tout ce qu’il a créé d’argile, ce don supplémentaire du
Souffle qui donne la vie. Dieu, qui s’est réservé à Lui-même ce pouvoir, ne l’a accordé à personne
d’autre qu’à Jésus ». Par personne d’autre, il faut certainement comprendre personne qui soit un
individu comme l’est le Christ, car il précise auparavant que « les esprits ont le pouvoir de
communiquer la vie ». Ainsi « ce pouvoir vient de la vie infuse aux choses,vie qu’on appelle Lahût
(nature divine), tandis que le récipient que l’esprit vivifie est appelé Nasût (nature humaine) ». Le
maître explique ce don unique par la constitution physique du Christ. En effet,celui-ci possède une
nature particulière, du fait que « son corps fut constitué d’eau (ou semence) imaginaire (à savoir celle
de l’archange Gabriel) et d’eau (ou semence) véritable (celle de Marie) ». Dans le Livre du Mim, du
Waw et du Nun, il précise à propos de la constitution corporelle de Jésus qu’Adam « y a une part par
l’intermédiaire de Marie et l’être spirituel y a une part en tant qu’il prit une apparence sensible ». Dans
ses Ouvertures,il va jusqu’à qualifier le Christ « d’Esprit et de fils de l’Esprit». Ainsi, non seulement
son intérieur, comme pour tout homme et en particulier tout prophète, mais son extérieur, son corps,
fut constitué directement par l’Esprit, d’où le don de vivification, provenant de sa nature
corporellement spirituelle, alors même qu’il possède,en tant que fils de Marie, une individualité
humaine. Somme toute, « Jésus unissait en lui ces deux réalités, en vertu de sa constitution ». Il
s’ensuit que d’une part, « la résurrection des morts est vraiment une action de Jésus, puisqu’elle
émanait de son souffle » et d’autre part, « ce n’est qu’en apparence que la résurrection fut opéré par
lui, vu qu’elle est essentiellement un acte divin », sous-entendu qui relève du seul degré de l’Esprit qui
est Commandement divin. Ce paradoxe lui permet de conclure : « les différentes communautés
religieuses se contredisent au sujet de l’identité de Jésus, certains le considérant en vertu de sa forme
humaine terrestre,affirmaient qu’il était le fils de Marie, d’autres envisageaient en lui la forme
apparemment humaine et d’autres encore le rattachaient à Dieu par l’Esprit, disant de lui qu’il était
l’Esprit de Dieu. Ainsi, à tour de rôle l’on suppose en lui ou Dieu, ou l’Ange ou la nature humaine : Il
est le Verbe de Dieu, il est l’Esprit de Dieu et il est serviteur de Dieu. C’est là quelque chose qui n’a
lieu pour aucun autre homme, en tant qu’on considère sa forme apparente ».

 Sadek Kheddache https://jugurtha.noblogs.org/.../Michel-Chodkiewicz-Le...

Contenu connexe

Plus de Sadek KHEDDACHE

LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .
LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .
LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .
Sadek KHEDDACHE
 
Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...
Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...
Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...
Sadek KHEDDACHE
 
Critique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhili
Critique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhiliCritique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhili
Critique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhili
Sadek KHEDDACHE
 
LA THÉOPHANIE EN ISLAM
LA THÉOPHANIE EN ISLAM LA THÉOPHANIE EN ISLAM
LA THÉOPHANIE EN ISLAM
Sadek KHEDDACHE
 
Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...
Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...
Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...
Sadek KHEDDACHE
 
Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441
Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441
Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441
Sadek KHEDDACHE
 
CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD
CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD
CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD
Sadek KHEDDACHE
 
ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .
ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .
ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .
Sadek KHEDDACHE
 
Peut on cheminer vers Allah sans cheikh ?
Peut on cheminer vers Allah sans cheikh  ?Peut on cheminer vers Allah sans cheikh  ?
Peut on cheminer vers Allah sans cheikh ?
Sadek KHEDDACHE
 
Les secrets des guérisseurs miraculeux .
Les secrets des guérisseurs miraculeux .Les secrets des guérisseurs miraculeux .
Les secrets des guérisseurs miraculeux .
Sadek KHEDDACHE
 
AL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANI
AL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANIAL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANI
AL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANI
Sadek KHEDDACHE
 
Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..
Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..
Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..
Sadek KHEDDACHE
 
LE BÂTON DE MOISE .
LE BÂTON DE MOISE .LE BÂTON DE MOISE .
LE BÂTON DE MOISE .
Sadek KHEDDACHE
 
Tous mes messages au hirak ...
Tous mes messages au hirak ...Tous mes messages au hirak ...
Tous mes messages au hirak ...
Sadek KHEDDACHE
 
VISION AUJOURD'HUI DE ABASSI MADANI RAHIMAHOU ALLAH .
VISION AUJOURD'HUI DE ABASSI MADANI RAHIMAHOU ALLAH .VISION AUJOURD'HUI DE ABASSI MADANI RAHIMAHOU ALLAH .
VISION AUJOURD'HUI DE ABASSI MADANI RAHIMAHOU ALLAH .
Sadek KHEDDACHE
 
Conditions de la renaissance . MALEK BENNABI .
Conditions de la renaissance . MALEK BENNABI .Conditions de la renaissance . MALEK BENNABI .
Conditions de la renaissance . MALEK BENNABI .
Sadek KHEDDACHE
 
Le livre des contemplations divines . IBN ARABI
Le livre des contemplations divines . IBN ARABI Le livre des contemplations divines . IBN ARABI
Le livre des contemplations divines . IBN ARABI
Sadek KHEDDACHE
 
Les djinns-sorciers ( ghouls ) sont parmi nous !
 Les djinns-sorciers ( ghouls ) sont parmi nous ! Les djinns-sorciers ( ghouls ) sont parmi nous !
Les djinns-sorciers ( ghouls ) sont parmi nous !
Sadek KHEDDACHE
 
Mawaqi'i Ennoujoum de ibn arabi
Mawaqi'i Ennoujoum de ibn arabi Mawaqi'i Ennoujoum de ibn arabi
Mawaqi'i Ennoujoum de ibn arabi
Sadek KHEDDACHE
 
La politique de la peur - serge quadruppani
La politique de la peur  - serge quadruppaniLa politique de la peur  - serge quadruppani
La politique de la peur - serge quadruppani
Sadek KHEDDACHE
 

Plus de Sadek KHEDDACHE (20)

LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .
LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .
LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .
 
Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...
Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...
Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...
 
Critique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhili
Critique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhiliCritique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhili
Critique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhili
 
LA THÉOPHANIE EN ISLAM
LA THÉOPHANIE EN ISLAM LA THÉOPHANIE EN ISLAM
LA THÉOPHANIE EN ISLAM
 
Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...
Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...
Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...
 
Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441
Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441
Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441
 
CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD
CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD
CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD
 
ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .
ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .
ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .
 
Peut on cheminer vers Allah sans cheikh ?
Peut on cheminer vers Allah sans cheikh  ?Peut on cheminer vers Allah sans cheikh  ?
Peut on cheminer vers Allah sans cheikh ?
 
Les secrets des guérisseurs miraculeux .
Les secrets des guérisseurs miraculeux .Les secrets des guérisseurs miraculeux .
Les secrets des guérisseurs miraculeux .
 
AL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANI
AL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANIAL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANI
AL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANI
 
Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..
Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..
Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..
 
LE BÂTON DE MOISE .
LE BÂTON DE MOISE .LE BÂTON DE MOISE .
LE BÂTON DE MOISE .
 
Tous mes messages au hirak ...
Tous mes messages au hirak ...Tous mes messages au hirak ...
Tous mes messages au hirak ...
 
VISION AUJOURD'HUI DE ABASSI MADANI RAHIMAHOU ALLAH .
VISION AUJOURD'HUI DE ABASSI MADANI RAHIMAHOU ALLAH .VISION AUJOURD'HUI DE ABASSI MADANI RAHIMAHOU ALLAH .
VISION AUJOURD'HUI DE ABASSI MADANI RAHIMAHOU ALLAH .
 
Conditions de la renaissance . MALEK BENNABI .
Conditions de la renaissance . MALEK BENNABI .Conditions de la renaissance . MALEK BENNABI .
Conditions de la renaissance . MALEK BENNABI .
 
Le livre des contemplations divines . IBN ARABI
Le livre des contemplations divines . IBN ARABI Le livre des contemplations divines . IBN ARABI
Le livre des contemplations divines . IBN ARABI
 
Les djinns-sorciers ( ghouls ) sont parmi nous !
 Les djinns-sorciers ( ghouls ) sont parmi nous ! Les djinns-sorciers ( ghouls ) sont parmi nous !
Les djinns-sorciers ( ghouls ) sont parmi nous !
 
Mawaqi'i Ennoujoum de ibn arabi
Mawaqi'i Ennoujoum de ibn arabi Mawaqi'i Ennoujoum de ibn arabi
Mawaqi'i Ennoujoum de ibn arabi
 
La politique de la peur - serge quadruppani
La politique de la peur  - serge quadruppaniLa politique de la peur  - serge quadruppani
La politique de la peur - serge quadruppani
 

Jésus est un esprit transmuté en corps .

  • 1. JESUS EST UN ESPRIT TRANSMUTE EN CORPS ‫الروح‬ ‫فيه‬ ْ‫ت‬َ‫خ‬ِ‫ف‬ُ‫ن‬ ‫جسم‬ ‫ال‬ ، ْ‫دت‬َّ‫س‬‫تج‬ ٌ‫ح‬‫رو‬ ‫عيسى‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫الدين‬ ‫محي‬ ‫االكبر‬ ‫الشيخ‬ Sadek Kheddache ‫والمقبول‬ ‫اإليماني‬ ‫المقبول‬ ‫بين‬ ‫التقريب‬ ‫في‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫ساهم‬ ‫قد‬‫اإلن‬ ‫فاألجسام‬ .‫عيسى‬ ‫ق‬ْ‫َل‬‫خ‬ َ‫ة‬‫مسأل‬ ‫طرح‬ ‫حين‬ ،‫العقلي‬‫كانت‬ ‫وإن‬ ،‫سانية‬ ‫هللا‬ ‫ألن‬ ،‫متنوعة‬ ‫قها‬ْ‫َل‬‫خ‬ ‫أشكال‬ ‫أن‬ ‫إال‬ ،‫والمعنوية‬ ‫الحسية‬ ‫والصورة‬ ‫والحقيقة‬ ِّ‫الحد‬ ‫في‬ ‫واحدة‬–‫سبحانه‬–‫عليم؛‬ ‫خلق‬ ِّ‫بكل‬‫تختلف‬ ‫وحين‬ .‫األجسام‬ ‫ع‬َّ‫تتنو‬ ‫الخلق‬ ‫أشكال‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫يعطينا‬ ،‫مقارنة‬ ‫إلماحة‬ ‫وفي‬‫ج‬ ‫كانت‬ ‫وإن‬ ،‫البشر‬ ‫فأجسام‬ .‫ا‬ً‫ع‬‫جمي‬ ‫البشري‬ ‫الجنس‬ ‫أجسام‬ ‫خلق‬ ‫عن‬ ً‫ة‬‫متكامل‬ ً‫ة‬‫صور‬،‫ًا‬‫د‬‫واح‬ ‫ا‬ً‫س‬‫ن‬ ‫ال‬ ‫والنوع‬ ،‫وحواء‬ ‫آدم‬ ‫أبناء‬ ‫جسم‬ ‫هو‬ ‫الثالث‬ ‫والنوع‬ ،‫حواء‬ ‫جسم‬ ‫هو‬ ‫الثاني‬ ‫والنوع‬ ،‫آدم‬ ‫جسم‬ ‫هو‬ ‫األول‬ ‫النوع‬ :‫أنواع‬ ‫أربعة‬ ‫أنها‬ ‫إال‬‫رابع‬ ‫هللا‬ ‫خلق‬ ‫لقد‬ .‫عيسى‬ ‫جسم‬ ‫هو‬–‫سبحانه‬–‫اإلن‬ ‫جسم‬‫ع‬َّ‫د‬‫ت‬ ‫ال‬ ‫وحتى‬ ،‫جهة‬ ‫من‬ ،‫السببية‬ ‫على‬ ‫ًا‬‫د‬‫تأكي‬ ‫مختلفة‬ ‫بأسباب‬ ‫سان‬‫أن‬ ُ‫األسباب‬ ‫ي‬ َ‫ق‬َ‫ل‬َ‫خ‬ ‫فقد‬ .‫ثانية‬ ‫جهة‬ ‫من‬ ،‫لها‬ ‫الفعل‬–‫سبحانه‬–‫أجس‬ ‫وخلق‬ ،‫أنثى‬ ‫دون‬ ‫ذكر‬ ‫من‬ ‫حواء‬ َ‫جسم‬ ‫وخلق‬ ،‫وأنثى‬ ‫ذكر‬ ‫دون‬ ‫من‬ ‫آدم‬ َ‫جسم‬‫ام‬ .‫ذكر‬ ‫دون‬ ‫أنثى‬ ‫من‬ ‫عيسى‬ ‫جسد‬ َ‫ق‬َ‫ل‬َ‫خ‬‫و‬ ،‫وأنثى‬ ‫ذكر‬ ‫من‬ ‫وحواء‬ ‫آدم‬ ‫َّة‬‫ي‬‫ذر‬
  • 2. ( ‫المكية‬ ‫الفتوحات‬ ‫في‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫يخبرنا‬1‫النش‬ ُّ‫ترابي‬ ،‫آدم‬ ‫جسم‬ ‫هو‬ ‫الذي‬ ،‫األجسام‬ ‫فأول‬ :‫اختصار‬ ‫في‬ ‫األربعة‬ ‫األجسام‬ ‫ق‬ْ‫َل‬‫خ‬ ‫قصة‬ )،‫أة‬ ‫ح‬ ‫جسم‬ ‫أما‬ .‫أجسام‬ ‫من‬ ‫والطبخ‬ ‫الطين‬ ‫من‬ ‫الفاخوري‬ ‫ئه‬ِّ‫ش‬‫ن‬ُ‫ي‬ ‫ما‬ ‫المشهود‬ ‫عالمنا‬ ‫في‬ ‫ه‬ُ‫ت‬‫نشأ‬ ‫وتشبه‬ ‫وأنثى؛‬ ‫ذكر‬ ‫ج‬ُ‫تزاو‬ ‫دون‬ ‫ظهر‬‫فهو‬ ‫واء‬ ‫ظهر‬ ‫أنثى‬ ‫جسم‬‫ف‬ ‫الصور‬ ‫من‬ ‫ينحته‬ ‫ما‬ ‫في‬ ‫النجار‬ ‫ئه‬ِّ‫ش‬‫ن‬ُ‫ي‬ ‫ما‬ ‫المشهود‬ ‫عالمنا‬ ‫في‬ ‫ه‬ُ‫ت‬‫نشأ‬ ‫وتشبه‬ ‫ضلعه؛‬ ‫من‬ ْ‫ت‬َ‫ق‬ِّ‫ل‬ُ‫خ‬ ،‫ذكر‬ ‫من‬ ْ‫ت‬.‫الخشب‬ ‫ي‬ ‫ف‬ ‫فراغ‬ ‫ال‬ ‫أنه‬ ‫م‬ِّ‫يحت‬ ‫الطبيعة‬ ‫قانون‬ ‫كان‬ ‫ولما‬ .‫ها‬ِّ‫محل‬ ‫في‬ ‫ًا‬‫غ‬‫فرا‬ ‫جسده‬ ‫من‬ ‫ها‬ُ‫ج‬‫خرو‬ ‫أحدث‬ ،‫آدم‬ ‫جسم‬ ‫من‬ ‫حواء‬ ‫جسم‬ ‫هللا‬ ‫خلق‬ ‫وعندما‬‫ي‬ ‫ها‬َّ‫محل‬ ‫ر‬َّ‫م‬‫ع‬ ‫فقد‬ ،‫الكون‬‫نشأت‬ ‫في‬ ‫يختلف‬ ‫ثالث‬ ٌ‫م‬‫جس‬ ‫ن‬َّ‫تكو‬ ،‫رحمها‬ ‫في‬ ‫ماءه‬ ‫وألقى‬ ‫اها‬َّ‫ش‬‫تغ‬ ‫فلما‬ .‫إليها‬ ‫بالشهوة‬ ‫آدم‬ ‫جسد‬ ‫من‬‫آدم‬ ‫جسم‬ ‫عن‬ ‫ه‬ ‫هللا‬ ‫وتولى‬ ‫حواء؛‬ ‫جسم‬ ‫وعن‬–‫سبحانه‬–.‫اإلنساني‬ َ‫ح‬‫الرو‬ ‫فيه‬ ‫ونفخ‬ ،‫حال‬ ‫بعد‬ ً‫ال‬‫حا‬ ‫الرحم‬ ‫في‬ ‫بالنشء‬ ‫الثالث‬ ‫الجسم‬ ‫هذا‬‫الثالث‬ ‫فالجسم‬ .‫أنثى‬ ‫وماء‬ ‫ذكر‬ ‫ماء‬ ‫من‬ ‫متولد‬ ‫الرابع‬ ‫النوع‬ ‫أما‬–‫عيسى‬ ‫جسم‬ ‫وهو‬–‫ي‬ ‫فهو‬ :‫وجوه‬ ‫من‬ ‫يشبهها‬ ‫أنه‬ ‫كما‬ ،‫السابقة‬ ‫الثالثة‬ ‫األجسام‬ ‫عن‬ ‫نشأته‬ ‫في‬ ‫فيختلف‬‫نشأته‬ ‫في‬ ‫شبه‬ ‫في‬ ‫نه‬ ُّ‫تكو‬ ‫حيث‬ ‫من‬ ‫آدم‬ ‫بني‬ ‫ويشبه‬ ‫واحد؛‬ ‫بشري‬ ‫أصل‬ ‫عن‬ ‫ظهر‬ ‫إنه‬ ‫حيث‬ ‫من‬ ‫حواء‬ ‫ويشبه‬ ‫أب؛‬ ‫غير‬ ‫من‬ َ‫ق‬ِّ‫ل‬ُ‫خ‬ ‫ُه‬‫ن‬‫كو‬ ‫حيث‬ ‫من‬ ‫آدم‬ ‫الهي‬ ‫على‬ ‫ده‬ ُّّ‫وتول‬ ‫الرحم‬‫المذكورة‬ ‫الثالثة‬ ‫لألجسام‬ ‫ا‬ً‫مغاير‬ ‫ا‬ً‫ع‬‫راب‬ ‫ا‬ً‫ع‬‫نو‬ ‫عيسى‬ ‫جسد‬ ‫يجعل‬ ‫الذي‬ ‫المهم‬ ‫واالختالف‬ .‫المعتادة‬ ‫ئة‬‫أنه‬ ‫هو‬ “‫الروحي‬ ‫بالنفخ‬ ‫البشرية‬ ‫وصورته‬ ‫جسمه‬ ُ‫ة‬‫تسوي‬ ‫اندرجت‬(”2،‫معرفتنا‬ ‫حدود‬ ‫في‬ ،‫ها‬َّ‫كل‬ ‫البشري‬ ‫الجنس‬ ‫أجسام‬ ‫أن‬ ‫الكالم‬ ‫هذا‬ ‫ويعني‬ .) ‫تسوي‬ ‫أن‬ ‫أي‬ ‫أرواحها؛‬ ‫وجود‬ ‫قبل‬ ْ‫َت‬‫د‬ِّ‫ج‬ُ‫و‬‫فاهلل‬ .‫واحدة‬ ‫دفعة‬ ‫ا‬َّ‫م‬‫يت‬ ‫لم‬ ،‫متتابعان‬ ‫حدثان‬ ‫هما‬ ‫الروح‬ ‫ونفخ‬ ‫البدن‬ ‫ة‬–‫سبحانه‬–‫إذ‬‫ى‬ َّ‫سو‬ ‫ا‬ ‫وتنتج‬ .‫الروح‬ ‫نفخ‬ ‫لحظة‬ ‫حدث‬ ‫بل‬ ،‫فيه‬ ‫الروح‬ ‫نفخ‬ ‫قبل‬ َّ‫و‬َ‫س‬ُ‫ي‬ ‫فلم‬ ‫عيسى‬ ‫جسد‬ ‫أما‬ .‫روحه‬ ‫من‬ ‫فيه‬ ‫نفخ‬ ‫اإلنساني‬ ‫الجسم‬‫المقولة‬ ‫هذه‬ ‫عن‬ ‫نا‬ُ‫ت‬‫معرف‬ ‫معها‬ ‫تتقدم‬ ‫ربما‬ ،‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫عند‬ ‫عدة‬ ‫نتائج‬.‫الفريد‬ ‫الشخص‬ ‫بهذا‬ ‫اإلنسانية‬ ‫ل‬ ‫في‬ ‫دا‬ِّ‫ج‬ُ‫و‬ ‫وروحه‬ ‫جسده‬ ‫إن‬ ‫فحيث‬ .‫عيسى‬ ‫جسد‬ ‫لحقيقة‬ ‫رؤيته‬ ‫في‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫لنتابع‬ ،‫عيسى‬ ‫ق‬ْ‫َل‬‫خ‬ ‫كيفية‬ ‫عن‬ ‫ونتجاوز‬،‫واحدة‬ ‫حظة‬ ‫ر‬ ‫ذا‬ ‫ًا‬‫ن‬‫كائ‬ ‫ليس‬ ‫وهو‬ ،‫له‬ ‫ذاتية‬ ‫فالحياة‬ ‫ذاته؛‬ ‫عين‬ ‫هي‬ ‫عيسى‬ ‫روح‬ ‫بأن‬ ‫االستنتاج‬ ‫إلى‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫يقود‬ ‫فهذا‬ ،‫واحد‬ ‫وبفعل‬،‫وح‬‫هو‬ ‫بل‬ ‫يع‬ ‫الكالم‬ ‫وهذا‬ .‫روحية‬ ‫صورة‬ ‫هي‬ ‫موقتة‬ ‫صورة‬ ‫في‬ ‫هللا‬ ‫لرسول‬ ‫جبريل‬ ‫ظهر‬ ‫كما‬ ،‫ثابتة‬ ‫إنسان‬ ‫صورة‬ ‫في‬ ‫ظهر‬ ‫روح‬ ‫هو‬ :‫روح‬‫أن‬ ‫ني‬ ‫عن‬ ‫عبارة‬ ‫وهو‬ ،‫له‬ ‫روح‬ ‫هو‬ ‫لطيف‬ ‫وجسم‬ ،‫كثيف‬ ‫مظلم‬ ‫جسم‬ :‫جسمان‬ ‫له‬ ‫إنسان‬ ‫كمطلق‬ ‫ليس‬ ،‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫رؤية‬ ‫بحسب‬ ،‫عيسى‬“‫بخار‬ ‫أ‬ ‫في‬ ‫وينتشر‬ ‫القلب‬ ‫تجويف‬ ‫من‬ ‫يخرج‬‫البدن‬ ‫جزاء‬(”3(‫َّل‬‫ي‬‫متخ‬ ‫عيسى‬ ‫جسد‬ ‫بأن‬ ‫التلميح‬ ‫إلى‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫يذهب‬ ‫بل‬ ‫)؛‬4‫هو‬ ‫جسده‬ ‫أن‬ ‫أو‬ ،) ‫وأنه‬ ،‫لروحه‬ ‫تجسيد‬“‫الجسمانية‬ ‫من‬ ‫الجسدية‬ ‫إلى‬ ‫أقرب‬.”‫الروح‬ ‫فيه‬ ْ‫َت‬‫خ‬ِّ‫ف‬ُ‫ن‬ ‫جسم‬ ‫ال‬ ،‫َّدت‬‫س‬‫تج‬ ‫روح‬ ‫هو‬ ‫عيسى‬ ،‫إذن‬ Sadek Kheddache ‫عيسى‬ ‫كون‬ ‫عن‬ ‫ينتج‬ ‫ماذا‬–‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫عند‬–‫وأولها‬ .‫الروح‬ ‫بخصائص‬ ‫ينعم‬ ‫عيسى‬ ‫أن‬ ‫ذلك‬ ‫عن‬ ‫ينتج‬ ‫تجسدت؟‬ ‫ا‬ً‫ح‬‫رو‬–‫و‬‫أهمها‬– (‫يفترقان‬ ‫ال‬ ‫والحياة‬ ‫الروح‬ ‫ألن‬ ،‫له‬ ‫ذاتية‬ ‫الحياة‬ ‫أن‬5(‫فيه‬ ُ‫ة‬‫الحيا‬ ِّ‫ت‬ َ‫ر‬َ‫س‬‫و‬ ُ‫ء‬‫الشي‬ ‫ذلك‬ َ‫ي‬ِّ‫ي‬َ‫ح‬ ‫ه‬ْ‫ت‬‫وطأ‬ ‫أو‬ ‫ا‬ً‫ئ‬‫شي‬ ُ‫ح‬‫الرو‬ ِّ‫ت‬َّ‫س‬‫م‬ ‫فلو‬ :)6.) ‫ع‬ ‫ابن‬ ‫ويستشهد‬ً‫ة‬‫قبض‬ ‫قبض‬ ‫لذا‬ ‫اإلحياء؛‬ ‫الروح‬ ‫خصائص‬ ‫من‬ ‫أن‬ ‫يعرف‬ ‫السامري‬ ‫أن‬ ‫من‬ ‫القرآن‬ ‫في‬ َ‫د‬َ‫ر‬َ‫و‬ ‫بما‬ ‫لمقولته‬ ‫ربي‬‫أثر‬ ‫من‬ ‫جبريل‬ ‫أي‬ ،‫الرسول‬–‫روح‬ ‫وهو‬–!‫العجل‬ ‫فخار‬ ،‫العجل‬ ‫في‬ ‫ونبذها‬ ، ‫للحيا‬ ً‫ال‬‫حام‬ ‫كان‬ ‫أي‬ ‫بالنفخ؛‬ ‫الموتى‬ ‫يحيي‬ ‫كان‬ ،‫يفترقان‬ ‫ال‬ ‫والحياة‬ ‫والروح‬ ،‫إلهي‬ ‫روح‬ ‫هو‬ ‫عيسى‬ ‫إن‬ ‫وحيث‬‫وينفخها‬ ‫ة‬–‫هللا‬ ‫بإذن‬– (‫يشاء‬ ‫ن‬َ‫م‬ ‫وفي‬ ‫ما‬ ‫في‬7‫اإلحياء‬ َ‫ة‬‫خاصي‬ ‫فيها‬ ‫هللا‬ ‫وضع‬ ‫التي‬ ‫الروح‬ ‫قوى‬ ‫فهو‬ ‫عيسى‬ ‫شخص‬ ‫في‬ ‫قوى‬ ‫من‬ ‫يظهر‬ ‫ما‬ ‫فكل‬ ،‫وهكذا‬ .)‫وهنا‬ . ِّ‫ظه‬ُ‫ي‬ ‫ا‬ً‫تصور‬ ‫ويعطي‬ ،‫واإللهية‬ ‫الروحية‬ ‫بين‬ ‫التفريق‬ ‫على‬ ‫مبنية‬ ‫عيسى‬ ‫في‬ ‫نظرية‬ ‫إرساء‬ ‫في‬ ‫المسلم‬ ‫م‬ِّ‫ل‬‫العا‬ ‫هذا‬ ‫يساهم‬‫عيس‬ ‫فرادة‬ ‫ر‬.‫ى‬ ‫الموتى‬ ‫إحياء‬ ‫بخاصية‬ ‫البشر‬ ‫من‬ ٌ‫د‬‫واح‬ ‫يظهر‬ ‫عندما‬ ‫أنه‬ ‫ذلك‬ .‫األلوهية‬ ‫مقام‬ ‫إلى‬ ‫ال‬ ‫الروح‬ ‫مرتبة‬ ‫إلى‬ ‫ترفعه‬ ‫الفرادة‬ ‫هذه‬ ‫ولكن‬‫بذلك‬ ‫فهو‬ ‫هللا‬ ‫يشارك‬ ‫ال‬–‫سبحانه‬–‫خ‬ ‫ال‬ ،‫روحية‬ ‫خاصية‬ ‫فاإلحياء‬ .‫ه‬ُّ‫ص‬‫تخ‬ ‫ذاتية‬ ‫صفة‬ ‫في‬ ‫الروح‬ ‫يشارك‬ ‫بل‬ ،‫له‬ ‫ذاتية‬ ‫صفة‬ ‫في‬‫إلهية؛‬ ‫اصية‬ ‫ال‬ ‫يحيي‬ ‫ن‬َ‫م‬‫و‬‫هللا‬ ‫أن‬ ‫كما‬ :‫فنقول‬ ‫األذهان‬ ‫إلى‬ ‫ذلك‬ ‫ب‬ ِّ‫ونقر‬ .‫ا‬ً‫ح‬‫رو‬ ‫يكون‬ ‫قد‬ ‫بل‬ ،‫ا‬ً‫ه‬‫إل‬ ‫بالضرورة‬ ‫ليس‬ ‫موتى‬–‫سبحانه‬–‫وضع‬‫النار‬ ‫في‬ :‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫يقول‬ .‫اإلحياء‬ ‫خاصة‬ ‫الروح‬ ‫في‬ ‫وضع‬ ‫كذلك‬ ،‫بإذنه‬ ‫تفعل‬ ‫فاعليات‬ ‫األسباب‬ ‫في‬ ‫ووضع‬ ،‫اإلحراق‬ ‫خاصية‬“‫عي‬‫روح‬ ‫سى‬ .‫فيه‬ ‫نفخ‬ ‫ن‬َ‫م‬‫في‬ ‫الحياة‬ ‫ظهرت‬ ‫به‬ ‫أي‬ ،‫هللا‬(”8) ‫مسألة‬ ‫إلى‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫ويتطرق‬“‫عيسى‬ ‫علم‬”(‫علومه‬ ‫من‬ ‫الكثير‬ ‫د‬ِّ‫ويعد‬ ،9‫دها‬ِّ‫يعد‬ ‫التي‬ ‫العيسوية‬ ‫العلوم‬ ‫عشرات‬ ‫على‬ ‫االطالع‬ ‫وبعد‬ .) ‫الحصر‬ ‫هذا‬ ‫في‬ ‫ني‬ْ‫ت‬‫ساعد‬ ‫وقد‬ .‫ها‬ِّ‫كل‬ ‫الباقية‬ ‫العلوم‬ ُ‫مدار‬ ‫عليهما‬ ،‫اثنين‬ ‫علمين‬ ‫في‬ ‫نحصرها‬ ‫أن‬ ‫نستطيع‬ ،‫األكبر‬ ‫الشيخ‬‫عربي‬ ‫ابن‬ ُ‫ة‬‫إشار‬ ‫عنق‬ ‫في‬(‫مغرب‬ ‫اء‬10‫و‬ )‫(الكيمياء‬ ‫النفخ‬ ‫علم‬ :‫هما‬ ‫بهما‬ ‫عيسى‬ ‫اختص‬ ‫اللذان‬ ‫العلمان‬ ‫وهذان‬ ‫بعلمين؛‬ ‫ص‬ ِّ‫ُص‬‫خ‬ ‫قد‬ ‫عيسى‬ ‫أن‬ ‫إلى‬ )‫علم‬ .)‫(السيمياء‬ ‫الحروف‬ ‫مريم‬ ‫العذراء‬ ‫الطاهرة‬ ‫الكاملة‬ ‫السيدة‬ ‫في‬ ‫جبريل‬ ‫خ‬ْ‫ف‬َ‫ن‬ ‫ن‬ِّ‫م‬ ‫األجسام‬ ‫عالم‬ ‫في‬ ‫عيسى‬ ‫ظهر‬ ‫لقد‬–‫السالم‬ ‫عليها‬–َ‫العلم‬ َ‫ي‬ِّ‫عط‬ُ‫وأ‬‫عنه‬ ‫الذي‬ ُ‫و‬‫علم‬ ‫من‬ ‫لعيسى‬ ‫أن‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫ويؤكد‬ .‫هللا‬ ‫بإذن‬ ‫ا‬ً‫طير‬ ‫فتصير‬ ،ً‫ال‬‫مث‬ ،‫الطين‬ ‫صورة‬ ‫في‬ ‫فينفخ‬ ‫النفخ؛‬ ‫علم‬ َ‫ي‬ِّ‫عط‬ُ‫أ‬ :َ‫د‬ِّ‫ج‬‫الطريقين‬ ‫الكيمياء‬ ‫ا‬ ‫ويبرئ‬ ‫العلل‬ ‫يزيل‬ ‫كان‬ ‫كما‬ ‫فيه؛‬ ‫وينفخ‬ ‫الطير‬ ‫كهيئة‬ ‫الطين‬ ‫من‬ ‫ينشئ‬ ‫كان‬ ‫فهو‬ .‫العارضة‬ ‫العلل‬ ‫وإزالة‬ ،‫اإلنشاء‬ :‫ا‬ً‫ع‬‫م‬.‫واألبرص‬ ‫ه‬َ‫م‬ْ‫ك‬‫أل‬ ‫وحيث‬‫سب‬ ‫عيسى‬ ‫من‬ ‫النفخ‬ ‫كان‬ ‫لذا‬ ،‫بالخلق‬ ‫اإللهية‬ ‫القدرة‬ ‫ق‬ُّ‫تعل‬ ‫كيفية‬ ‫يعرف‬ ‫أو‬ ‫ليرى‬ ‫البشر‬ ‫من‬ ‫ألحد‬ ‫ح‬َ‫ت‬‫ف‬ُ‫ي‬ ‫ال‬ ‫إنه‬‫الوقت‬ ‫وفي‬ ،‫للخلق‬ ‫ا‬ً‫ب‬ (‫الخلق‬ ‫على‬ ‫ا‬ً‫ب‬‫حجا‬ ‫نفسه‬11.) ‫انقطاع‬ ‫موضع‬ ‫هو‬ ‫والحرف‬ ‫س؛‬َ‫ف‬َ‫ن‬ ‫عن‬ ‫عبارة‬ ‫أنه‬ ‫نجد‬ ،‫فيه‬ ‫دققنا‬ ‫إذا‬ ،‫فالنفخ‬ :‫واضحة‬ ‫والنفخ‬ ‫الحروف‬ ‫علم‬ ‫بين‬ ‫والعالقة‬‫ا‬‫(أي‬ ‫لهواء‬ ‫ا‬ ‫وعلم‬ .‫ها‬ُّ‫كل‬ ُ‫الحروف‬ ‫فيها‬ ‫تظهر‬ ‫التي‬ ‫المادة‬ ‫هو‬ ‫اإلنسان‬ ‫س‬َ‫ف‬َ‫ن‬ ،‫إذن‬ .‫الفم‬ ‫إلى‬ ‫القلب‬ ‫تجويف‬ ‫من‬ ‫خروجه‬ ‫طريق‬ ‫في‬ )‫س‬َ‫ف‬َّ‫ن‬‫ال‬‫هو‬ ‫لحروف‬ ‫بـ‬ ‫يتعلق‬ ‫علم‬ ‫إنه‬ ‫والدماء؛‬ ‫البخورات‬ ‫على‬ ‫ال‬ ،‫واألسماء‬ ‫بالحروف‬ ‫العمل‬ ‫على‬ ‫الموقوفة‬ ‫السيمياء‬ ‫علم‬”‫العالم‬ ‫طول‬”‫بال‬ ‫أي‬ ،‫عالم‬ ‫الرو‬‫وبـ‬ ،‫حاني‬”‫العالم‬ ‫عرض‬”(‫واألجسام‬ ‫والطبيعة‬ ‫الخلق‬ ‫بعالم‬ ‫أي‬ ،12‫ا‬ً‫ع‬‫ذرا‬ ‫كذا‬ ‫طوله‬ ‫الفالني‬ ‫الحرف‬ ‫إن‬ :‫يقول‬ ‫ا‬ً‫ف‬‫عار‬ ‫سمعنا‬ ‫فإذا‬ .)
  • 3. ‫بـ‬ ‫يريد‬ ‫فإنه‬ ،‫كذا‬ ‫وعرضه‬”‫طوله‬”‫وبـ‬ ‫األرواح‬ ‫عالم‬ ‫في‬ ‫ه‬َ‫ل‬‫فع‬”‫العرض‬”(‫األجسام‬ ‫عالم‬ ‫في‬ ‫ه‬َ‫ل‬‫فع‬13.) ‫بغي‬ ‫لعيسى‬ ‫مميزة‬ ٍ‫ت‬‫عالقا‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ِّ‫نص‬ ‫من‬ ‫ونستشف‬،‫ويحيى‬ ‫عيسى‬ :‫منها‬ ‫ثالث‬ ‫إلى‬ ‫هاهنا‬ ‫نشير‬ ،‫البشر‬ ‫عالم‬ ‫من‬ ‫ره‬‫وابن‬ ‫عيسى‬ ‫هي‬ ،)‫أختان‬ ‫يحيى‬ ‫وأم‬ ‫عيسى‬ ‫(جدة‬ ‫ب‬َ‫س‬َّ‫ن‬‫ال‬ ‫قرابة‬ ‫عن‬ ‫النظر‬ ِّ‫بغض‬ ،‫بيحيى‬ ‫عيسى‬ ‫عالقة‬ ‫إن‬ .‫والعيسويين‬ ‫عيسى‬ ،‫عربي‬‫الروح‬ ‫عالقة‬ ‫كذلك‬ ‫يفترقان؛‬ ‫ال‬ ‫والحياة‬ ‫والروح‬ ،‫الحياة‬ ‫رمز‬ ‫ويحيى‬ ،‫الروح‬ ‫هو‬ ‫فعيسى‬ :‫بالحياة‬‫وينزالن‬ ،‫يفترقان‬ ‫ال‬ ‫النبيان‬ ‫هذان‬‫واحدة‬ ‫سماء‬ ‫في‬ (‫الثانية‬ ‫السماء‬ ‫هي‬14.) ‫ه‬ ‫بين‬ ‫وما‬ ‫المحمدي؛‬ ‫بالمقام‬ ‫وانتهى‬ ،‫العيسوي‬ ‫بالمقام‬ ‫الروحي‬ ‫ه‬َ‫مسار‬ ‫بدأ‬ ‫لقد‬ .‫العهد‬ ‫فقديمة‬ ‫بعيسى‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫عالقة‬ ‫أما‬‫المقامين‬ ‫ذين‬ (‫النبيين‬ ‫جميع‬ ‫ثم‬ ،‫الهودي‬ ‫ثم‬ ،‫الموسوي‬ ‫بالفتح‬ ‫ل‬َّ‫ق‬‫تن‬15‫ت‬ ‫وقد‬ .)‫ت‬َّ‫جل‬“‫عيسوية‬”‫عربي‬ ‫ابن‬–‫بداياته‬ ‫في‬–‫رغبته‬ ‫عدم‬ :‫مظهرين‬ ‫في‬ ‫ت‬ ‫يديه‬ ‫على‬ ‫وأنه‬ ،‫كثيرة‬ ٌ‫لقاءات‬ ‫عيسى‬ ‫مع‬ ‫له‬ ‫كانت‬ ‫بأنه‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫ح‬ ِّ‫ويصر‬ .‫الغنى‬ ‫على‬ ‫الفقر‬ ‫وتفضيله‬ ‫النساء‬ ‫في‬(‫اب‬16‫عيسى‬ ‫وأن‬ ،) ‫البن‬ ‫يكتب‬ ‫أن‬ ‫ه‬َ‫ب‬‫كات‬ َ‫ر‬َ‫م‬‫أ‬ ‫عيسى‬ ‫أن‬ ‫كما‬ .‫والتجريد‬ ‫الزهد‬ :‫هما‬ ‫بمجاهدتين‬ ‫ه‬َ‫ر‬َ‫م‬‫أ‬‫م‬ ‫صياغته‬ ‫في‬ ‫يشبه‬ ‫وهو‬ ‫والية؛‬ َّ‫صك‬ ‫عربي‬‫راسيم‬ (‫للتعيين‬ ‫الدولة‬17. ) ‫لعيسى‬ ‫الروحيون‬ ‫الوارثون‬ ،‫الثواني‬ ‫العيسويون‬ ‫وهم‬ ‫المسلمين؛‬ ‫للعيسويين‬ ‫ًا‬‫ن‬‫مكا‬ َ‫د‬َ‫أفر‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫إن‬ ‫بالقول‬ ‫ونختم‬َ‫ه‬‫الوج‬ ‫يرثون‬ ، ‫ا‬ ‫غالب‬ ‫في‬ ،‫ه‬ُ‫ت‬‫والي‬ ‫تكون‬ ‫العيسوي‬ ‫والولي‬ .‫المحمدية‬ ‫الحقيقة‬ ‫من‬ ‫بعيسى‬ ‫الخاص‬‫عالما‬ ‫ومن‬ ‫الناس؛‬ ‫لعامة‬ ً‫ة‬‫واضح‬ ،‫ألحيان‬‫دعاء‬ :‫ته‬ ‫ب‬ ‫ومعرفة‬ ،‫النطق‬ ‫في‬ ‫ببالغة‬ ‫واتصافه‬ ،‫الثوب‬ ‫إلباس‬ ‫أو‬ ‫المعانقة‬ ‫أو‬ ‫باللمس‬ ‫الحال‬ ‫إعطاء‬ ‫وإمكانه‬ ،‫بالعالم‬ ‫ورحمة‬ ،‫مقبول‬‫الطبائع‬ .‫وتأليفها‬ ‫وخصا‬ ‫بفرادته‬ ،‫عيسى‬ ‫فيه‬ ‫ى‬َّ‫ليتجل‬ ‫المسلم‬ ‫الوجدان‬ ‫في‬ ‫ا‬ً‫مميز‬ ‫ًا‬‫ن‬‫مكا‬ ‫عربي‬ ‫ابن‬ ‫أفسح‬ ‫لقد‬‫حي‬ ‫ًا‬‫د‬‫جدي‬ ‫م‬َّ‫د‬‫ق‬ ‫أنه‬ ‫كما‬ ‫ئصه؛‬‫شخص‬ ‫في‬ ‫ل‬َّ‫م‬‫تأ‬ ‫ن‬ .‫اإلنسانية‬ ‫ذاته‬ ‫في‬ ‫ر‬َّ‫ك‬‫وتف‬ ‫عيسى‬ ‫اإلنساني‬ ‫التآلف‬ ‫درب‬ ‫على‬ ‫عملية‬ ‫خطوة‬ ‫إنه‬ ( ُ‫ون‬ُ‫ك‬َ‫ي‬َ‫ف‬ ‫ن‬ُ‫ك‬ ُ‫ه‬َ‫ل‬ َ‫ل‬‫ا‬َ‫ق‬ َّ‫م‬ُ‫ث‬ ٍ‫ب‬‫ا‬َ‫ر‬ُ‫ت‬ ‫ن‬ِّ‫م‬ ُ‫ه‬َ‫ق‬َ‫ل‬َ‫خ‬ ۖ َ‫َم‬‫د‬‫آ‬ ِّ‫ل‬َ‫ث‬َ‫م‬َ‫ك‬ ِّ َّ‫اَّلل‬ َ‫د‬‫ن‬ِّ‫ع‬ ٰ‫ى‬َ‫س‬‫ي‬ِّ‫ع‬ َ‫ل‬َ‫ث‬َ‫م‬ َّ‫ن‬ِّ‫إ‬59‫)سورة‬ Sura ‫عمران‬ ‫آل‬ Aal-i-Imraan ‫آية‬ Aya 59  Sadek Kheddache https://www.youtube.com/watch?v=1xLcQ6Mo4D4 YOUTUBE.COM ‫الدائم‬ ‫عبد‬ ‫مع‬ ‫ادم‬ ‫كمثل‬ ‫هللا‬ ‫عند‬ ‫عيسى‬ ‫مثل‬ ‫ان‬‫الكحيل‬ ‫الكحيل‬ ‫الدائم‬ ‫عبد‬ ‫مع‬ ‫ادم‬ ‫كمثل‬ ‫هللا‬ ‫عند‬ ‫عيسى‬ ‫مثل‬ ‫ان‬  Sadek Kheddache https://www.youtube.com/watch?v=i0I0SAHrEaY YOUTUBE.COM )‫(هللا‬ ‫عند‬ ‫عيسى‬ ‫مثل‬ ‫إن‬‫تراب‬ ‫من‬ ‫خلقه‬ ‫آدم‬ ‫كمثل‬-‫النجار‬ ‫(زغلول‬ ‫الشيخ‬ ) ‫تراب‬ ‫من‬ ‫خلقه‬ ‫آدم‬ ‫كمثل‬ )‫(هللا‬ ‫عند‬ ‫عيسى‬ ‫مثل‬ ‫إن‬-‫النجار‬ ‫(زغلول‬ ‫الشيخ‬ )  Sadek Kheddache https://www.youtube.com/watch?v=fgPkd70z21M YOUTUBE.COM ‫فيكون‬ ‫كن‬ ‫له‬ ‫قال‬ ‫ثم‬ ‫تراب‬ ‫من‬ ‫خلقه‬ ‫ادم‬ ‫كمثل‬ ‫هللا‬ ‫عند‬ ‫عيسى‬ ‫مثل‬ ‫إن‬ //‫العالقة‬ ‫و‬ ‫الجمل,عيسى,ادم‬ ‫العدد/حساب‬ ‫فيكون‬ ‫كن‬ ‫له‬ ‫قال‬ ‫ثم‬ ‫تراب‬ ‫من‬ ‫خلقه‬ ‫ادم‬ ‫كمثل‬ ‫هللا‬ ‫عند‬ ‫عيسى‬ ‫مثل‬ ‫إن‬ //‫العالقة‬ ‫و‬ ‫الجمل,عيسى,ادم‬ ‫العدد/حساب‬  Sadek Kheddache https://www.youtube.com/watch?v=7xm85VClgRY...
  • 4. YOUTUBE.COM َ‫ف‬َ‫ن‬َ‫ف‬{ ‫الفرق‬ ‫ما‬‫األنبياء‬ }‫َا‬‫ن‬ ِّ‫وح‬ُ‫ر‬ ْ‫ن‬ِّ‫م‬ ‫ا‬َ‫ه‬‫ي‬ِّ‫ف‬ ‫َا‬‫ن‬ ْ‫خ‬91‫التحري‬ }‫َا‬‫ن‬ ِّ‫وح‬ُ‫ر‬ ْ‫ن‬ِّ‫م‬ ِّ‫ه‬‫ي‬ِّ‫ف‬ ‫َا‬‫ن‬ ْ‫خ‬َ‫ف‬َ‫ن‬َ‫ف‬{‫و‬ ‫األنبياء‬ }‫َا‬‫ن‬ ِّ‫وح‬ُ‫ر‬ ْ‫ن‬ِّ‫م‬ ‫ا‬َ‫ه‬‫ي‬ِّ‫ف‬ ‫َا‬‫ن‬ ْ‫خ‬َ‫ف‬َ‫ن‬َ‫ف‬{ ‫الفرق‬ ‫ما‬91‫التحري‬ }‫َا‬‫ن‬ ِّ‫وح‬ُ‫ر‬ ْ‫ن‬ِّ‫م‬ ِّ‫ه‬‫ي‬ِّ‫ف‬ ‫َا‬‫ن‬ ْ‫خ‬َ‫ف‬َ‫ن‬َ‫ف‬{‫و‬ Sadek Kheddache il s’avère a travers ces vidéos qu'il y a bien une distinction importante a faire ...le jam'aa ( nafakhna) veut dire par l’intermédiaire d'un ange supérieur , ici , l'ange Gabriel ...dans le texte aussi , ibn arabi , donne l’exemple du samaritain qui a vu l'ange Gabriel foulé le sol et il avait pris une poignée du sable foulé par l'ange Gabriel qu'il avait gardé sur lui jusqu'à la fabrication de l'idole , le veau d'or , sur laquelle il la jeta et le veau d'or hurla , ...l'ange Gabriel et un esprit et un ange qui porte la vie , l’énergie de vie, là ou il souffle ou ce qu'il touche , devient vivant...Le Dr Zaghloul rahimahou allah , focalise sur le pouvoir divin de kun fa yakun . En effet pour le musulman la foi dans le pouvoir divin , cette magie divine ,de kun fa yakun , explique tout ...sans comprendre bien sur comment ? ...mais pour les gens doués d'intelligence , les chercheurs , les savants , les inspirés, ...la connaissance et les sciences nous illuminent davantage et augmentent notre foi , raffermissent nos pas dans l'islam et nous rapprochent d e Dieu . Et c'est pour ça , que ibn arabi a dit : " Jésus est un esprit ( souffle de Gabriel ) transformé en corps humain" ...c'est a dire a pris la forme humaine dans le ventre de la sainte Marie sur lui la paix ...On suppose a lors qu'il n'y avait pas d'ovule a féconder par le souffle pour que la thèse d'ibn arabi soit acceptée telle qu'elle...Selon le Dr zaghloul , le souffle de l'ange aurait fécondé l'ovule dans le sein de Marie...maintenant , comme l'a dit ibn Arabi , dieu a voulu montrer son pouvoir de créer inescomptable , dont celui de créer a partir du néant , ou de rien , c'est a dire a partir d’une cause ou élément chimique ou mariage ou fusion entre 2 corps , etc...il a créé Jésus sur lui la paix pour montrer qu'il a créé Adam a partir d'argile et d 'eau , non d'un père et d 'une mère , puis il a créé Ève a partir d’Adam , il l'a fait sortir de ses cotes gauches ,elle a été tirée d'un corps vivant , avec une autre âme , et un autre corps ,celui d’une femme , et c'est pour cela que la femme complète l'homme , et c'est le couple qui permet une vie complémentaire harmonieuse . Ensuite Dieu a créé les hommes de la terre du couple humain ...il restait donc , de créer un être humain , sans père mais d’une mère vivante , et ce fut donc Marie ...pour démontrer tout le pouvoir de créer de Dieu soubhanahou aaza wa jal .D’ailleurs le versets 59 de sourate ali imrane parle du pouvoir de kun fa yakun ...ce pouvoir divin de transformer même un souffle en matière ... Sadek Kheddache Mais est ce que les miracles de Jésus ont été incorporés dans son corps , nés avec lui , ou bien par d'autres phénomènes que pourrait accueillir un corps saint , purifié et miraculeux ? ...il y'a 2 arguments sur lesquels j'ai réfléchi , pour aller encore dans l'assemblage de ces pièces d'un puzzle qui va démontrer les égarements des soufis , dans leurs croyances sur rouh ou l'esprit ...1 Dieu dit dans sourate al imrane : 3.47. – «Seigneur, demanda Marie, comment pourrais-je avoir un enfant alors que nul homme ne m'a jamais touchée?» – «Dieu crée ainsi ce qu'Il veut, lui fut-il répondu, et lorsqu'Il décrète qu'une chose doit être,il Lui suffit de dire : “Sois !”, et la chose est. 3.48. Dieu lui enseignera l'Écriture, la Sagesse,le Pentateuque et l'Évangile. 3.49. Puis il sera Son envoyé auprès des fils d'Israëlà qui il dira : “Je vous apporte comme signe de la part de votre Seigneur la faculté qu'Il m'a donnée de façonner avec de la terre glaise la forme d'un oiseau qui sera vivant, par la grâce de Dieu, dès que j'aurai soufflé dessus. Je guérirai aussi l'aveugle- né et le lépreux, et je ressusciterailes morts, par la permission de Dieu. Je vous dirai également ce que vous mangez et ce que vous tenez en réserve dans vos demeures. Ce sont là autant de signes pour vous, si vous êtes de vrais croyants. 3.50. Je viens aussi confirmer la Thora qui vous a été transmise avant moi, lever pour vous certains interdits et vous apporter un signe de votre Seigneur. Craignez donc Dieu et suivez-moi. 3.51. Dieu est, en vérité, mon Seigneur et le vôtre. Adorez-Le, car c'est là la Voie du salut !”" ...Puis
  • 5. Dieu dit dans sourate al maida : " 5.110. «Ô Jésus,fils de Marie, dira le Seigneur, rappelle-toi les bienfaits dont Je vous ai comblés, toi et ta mère quand, t'ayant soutenu par le Saint-Esprit, tu parlais aux gens, dans ton berceau,comme lorsque tu devins adulte , quand Je t'ai appris le Livre, la Sagesse, le Pentateuque et l'Évangile , quand Je t'ai permis de former de l'argile un corps d'oiseau qui devenait vivant dès que tu soufflais dedans , quand Je t'ai permis de guérir l'aveugle-né et le lépreux , quand Je t'ai permis de ressusciter les morts et quand Je t'aidéfendu contre les fils d'Israëlà qui tu apportas des signes évidents, pendant que les négateurs d'entre eux s'écriaient : “Tout cela n'est que pure magie !” 5.111. Et lorsque J'ai révélé aux Apôtres : “Croyez en Moi et en Mon Envoyé !”,ils répondirent : “Nous y croyons, et Tu es Témoin que nous sommes entièrement soumis.” il est précisé dans ces versets que tous les miracles de jésus sont bien l'oeuvre de Dieu , comme tous les autres miracles des autres prophètes , et cecipar le biais des prières de Jésus , par le souffle de Jésus raffermi par le Saint Esprit ( l'ange Gabriel ) , ou par le toucher de Jésus de n'importe quel créature Par ailleurs Dieu révèle que parmi tous les prophète et messagers de Dieu , seul Jésus était raffermi ( mouayid ) , enveloppé par l'ange Gabriel , Dieu dit dans sourate el bakara : " 2.253. ces prophètes entre lesquels Nous avons établi une certaine hiérarchie. Dieu a parlé à certains d'eux , à d'autres Il a accordé un rang privilégié. À Jésus,fils de Marie, Nous avons donné des preuves évidentes, et Nous l'avons fait assister par l'Esprit de sainteté. Et si Dieu l'avait voulu, les hommes, après les messagers qui leur furent envoyés et les preuves indubitables qui leur furent fournies, ne se seraient point entre-tués. Mais ils se divisèrent si bien que les uns crurent et les autres sombrèrent dans l'incrédulité. Si donc Dieu l'avait voulu, ils ne se seraient point entre-tués, mais la Volonté de Dieu doit toujours s'accomplir.3 Et comme cité avant dans sourate al imrane : " ....t'ayant soutenu par le Saint-Esprit, "...  Sadek Kheddache Dieu est l'âme du monde - Ibn Arabi .  Sadek Kheddache Dieu se manifeste dans la création et dans ses créatures par les effets de ses noms sublimes , il est la Lumière des cieux et de la terre , il est le Bien , Satan appelle les hommes et les djinns aux ténèbres , il se manifeste par tous les contraires aux noms sublimes d’Allah , il est obscurité et ténèbres , il est le Mal ...  Sadek Kheddache Tous les miracles des prophètes et des saints sont l'oeuvre de Dieu ...Par une intervention divine directe , par l’intermédiaire d'anges , ou par la baraka ou le sirr ( en fait il s'agit de pouvoir , don divin ou soumission d'anges particuliers ) des Walis et des saints hommes . Dieu dit a Moise :" frappe avec ton bâton la mer ..." et la mer se fendit en deux par un miracle et un ordre divin , Dieu dit" O feu sois fraîcheur et paix sur Abraham ..." et le feu répondant a l'ordre de soin créateur , devient fraicheur et paix sur Abraham ,, Dieu dit aussi dans sourate çad : " ...38.17. Supporte avec patience leurs propos ! Souviens-toi de Notre serviteur David, si plein de dévotion et si prompt au repentir ! 38.18. Nous avons soumis les montagnes à célébrer avec lui Notre gloire, au soir et à l'aurore, 38.19. ainsi que les oiseaux rassemblés autour de lui, qui tous obéissaient à leur Seigneur. 38.20. Nous avons consolidé son royaume , Nous lui avons donné la sagesse et Nous l'avons initié à l'art d'arbitrer les litiges..." et il dit : " 8.30. Nous fîmes de Salomon un don à David. Et ce fils fut un excellent serviteur de Dieu, toujours enclin au repentir. 38.31. Un soir, pendant qu'on faisait défiler devant lui de magnifiques coursiers, 38.32. Salomon s'écria : «Ainsi, l'attachement aux biens de ce monde m'a fait oublier d'invoquer mon Seigneur ! Et le soleil s'est déjà couché sans que j'aie accompli ma prière ! 38.33. Ramenez-les moi !», dit-il. Et il leur fit trancher les jarrets et les encolures. 38.34. Nous avons soumis Salomon à l'épreuve en déposant un spectre sur son trône . Mais il se repentit par la suite. 38.35. «Seigneur !, dit-il, pardonne-moi et accorde-moi un royaume que nul autre après moi ne puisse avoir ! Tu es le Dispensateur Suprême.» 38.36. Nous lui soumîmes le vent qui, sur son ordre, soufflait docilement là où il l'envoyait, 38.37. et les démons, tous bâtisseurs et plongeurs,
  • 6. 38.38. ainsi que d'autres démons, accouplés dans des chaînes. 38.39. «Tels sont Nos dons, Salomon. Distribue-les ou garde-les sans avoir à en rendre compte !» 38.40. Salomon occupe une place de choix auprès de Nous et Nous lui avons assuré un beau lieu de retour."  Sadek Kheddache Tout est question de dons , de soumissions , et de pouvoirs donnés par Dieu soubhanahou aaza wa jal . Personne des prophètes ou des saints n'a réalisé un miracle par lui m^me ou par ses propres aptitudes ou sciences . Y compris notre prophète sala allahou aalayhi wa salam . Le coran qui est la plus grande mouaadjizate de tous les temps et jusqu'à la fin du monde , est une révélation divine , l’ascension céleste sur al bouraq fut accomplie par l'ordre de Dieu et la soumission du bouraq , la baraka et les miracles du prophète ont été aussi tous réalisés ou par la prière du prophète , ou par ses lumières et dons divins en lui ...  Sadek Kheddache Mais les miracles de Jésus sur lui la paix , sont en effet exceptionnels ...il créait a partir d'une glaise d'argile une forme d 'oiseau et en soufflant dessus la forme devient un oiseau vivant , il ressuscitait les morts , il guérissait le lépreux , il guérissait l'aveugle de naissance, il marchait sur l'eau , il volait dans les airs , il connaissait iilm al ghayb ( l'inconnu ) , etc.  Sadek Kheddache https://www.youtube.com/watch?v=HZCymQk_yII YOUTUBE.COM JESUS RESSUSCITE LA FILLE DE JAÏRUS  Sadek Kheddache Dans la tradition islamique , Jésus avait ressuscité Sem fils de Noé , d'autres disent Ham fils de Noé , mort depuis plusieurs milliers d'années ...et il;avait aussi le pouvoir de ressuscité des morts récents ...  Sadek Kheddache Aussi pour bien souligner la question de don divin , de soumission de créatures , d'anges , ou d e djinns , de pouvoir , de connaissances et de sciences , etc...après les prophètes , Dieu a aussi donné a ses saints hommes des pouvoirs , des dons , des Sciences ,des bénédictions ou des lumières . A propos d'el khidhr Dieu dit : " 18.65. Ils rencontrèrent un de Nos serviteurs qui avait été touché par Notre grâce et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Notre part. 18.66. Moïse lui dit : «Puis-je te suivre pour que tu m'enseignes un peu de la sagesse à laquelle tu as été initié?»...au sujet de Dhou al Qarnayn, Dieu dit : " 18.83. À ceux qui t'interrogent au sujet de Dhû- l-Qarnayn, réponds : «Je vais vous en narrer quelques faits mémorables qui méritent d'être rappelés.» 18.84. Nous avons consolidé sa puissance sur Terre et Nous l'avons favorisé dans tous ses projets." et enfin concernant le saint homme ( Açaf ibn Barkhiyâ ) ami du prophète Salomon sur lui la paix Dieu dit : " 27.38. Puis, s'adressant à son entourage, Salomon dit : «Qui de vous m'apportera le trône de cette reine avant que son peuple ne vienne me présenter sa soumission?» 27.39. – «Moi, répondit un djinn redoutable. Je te l'apporterai avant que tu ne te lèves de ta place. Pour cela, je suis fort et digne de confiance.» 27.40. – «Et moi, dit un autre qui était initié à l'Écriture, je te l'apporterai en un clin d'œil.» Et lorsque Salomon vit le trône déposé devant lui, il s'écria : «C'est là une faveur que mon Seigneur m'accorde pour m'éprouver si je suis reconnaissant ou ingrat ! Or, celui qui est reconnaissant l'est à son propre avantage. Mais celui qui est ingrat doit savoir que mon Dieu Se suffit à Lui-même, car Il est Riche et Généreux.»  Sadek Kheddache Tout miracle , don ; connaissance , science , pouvoir , etc...Ne sont que des dons de Dieu...tout est de Dieu ...  Sadek Kheddache Dis-leur : «Tout événement procède de Dieu.» Que ces gens-là sont durs à comprendre ! " v 78 sourate nissa .Dieu donne des pouvoirs, des capacités,des barakas , des miracles ,
  • 7. a deux sortes de ses serviteurs . D’abord a ses prophètes qui ont été serviteurs pieux et ses alliés, puis a ses saints hommes et walis qui remplissent généralement 2 conditions primordiales en eux même. La première leur sincérité dans leur adoration et leur penchant intérieur a servir Dieu , c’est a dire être un abd allah ( serviteur pieux d’Allah ) , et avoir un cœur salim ( sain et pur ) surtout dépourvu d’envies ( hassad) , d’orgueils et d’esprit de vengeance( hoqd) . Il faut rappeler que Jésus sur lui la paix, a eu un corps fait d’une ovule de sa mère , la sainte Marie , et d’un souffle qu’on peut imaginer transformé en sperme de l’ange Gabriel pour féconder l’œuf de Marie … il avait un corps qui ne ressemble en rien à celui des être humains nés d’un père et d’une mère . C’est un souffle de l’ange Gabriel qui avait fécondé l’ovule de Marie . Ce même souffle portait aussi la raison et l’intelligence humaine qui anime le corps et les sens, comme Rouh qui est insufflée dans les embryons des êtres humains nés d’un père et d ‘une mère . seulement c’est le seul prophète de Dieu ou Dieu nous révèle qu’il a été raffermi ou consolidé en permanence par l’esprit d e sainteté , l’ange Gabriel . Si tous les miracles des prophètes avant lui , c’est bien l’intervention divine qui se manifeste , ou que dieu donne des pouvoirs ou soumette des forces a ses serviteurs et prophètes , le cas de Jésus et particulier , et ses miracles sont aussi exceptionnels . Maintenant comment essayer de les expliquer ? est ce que c’est dans sa propre nature d’esprit ( rouh ) transformée en être humain ? ou est ce que par la présence permanente de l’ange Gabriel ? Ou est ce une manifestation divine a travers lui ? Ou est ce que par ces prières ; comme le cas de la table servie sortie du paradis ? …  Sadek Kheddache JÉSUS DANS LA TRADITION MYSTIQUE (Nous nous référerons au livre de Roger Arnaldez, Jésus dans la pensée musulmane , coll. Jésus et Jésus-Christ n° 32, Desclée,Paris 1988, ch 3) Dans l’œuvre des mystiques, Jésus est tout d'abord présenté comme un mystique qui enseigne : - la crainte et l'amour de Dieu : "Le Christ a dit : 'O Apôtres! la peur qui fait redouter Dieu et l'amour du Paradis font hériter la patience pour supporter les peines et éloignent de ce bas monde" (Ghazâlî Arnaldez, Op.cit. p.111) - la patience dans les épreuves : "Le Messie a dit: 'Vous n'obtiendrez ce que vous aimez que par votre patience à supporter ce que vous abhorrez'" (Makkî et Ghazâlî, Ibid., p. 113) - l'abandon à Dieu : "Jésus a dit: 'Regardez les oiseaux; ils ne sèment ni ne moissonnent, ils ne font pas de provisions et Dieu pourvoit à leur subsistance jour après jour'" (Ghazâlî Ibid. p. 117) - l'ascèse et la pauvreté : "On raconte de Jésus qu'il posa une pierre sous sa tête,comme si, en la soulevant de terre, il éprouvait un soulagement. Iblis lui fit une objection en disant: 'O fils de marie, n'avais-tu pas prétendu que tu pratiquais l'ascétisme dans ce monde? Jésus répondit que oui. Iblîs dit: 'Et ce que tu as bien arrangé sous ta tête, qu'est-ce que c'est donc?' Jésus rejeta la pierre et dit: 'prends- la avec tout ce que j'ai déjà abandonné.'" (Makkî, Ibid, p.128) - l'humilité : "On rapporte que Jésus a dit: 'Il manque de science,celui qui ne se réjouit pas dêtre frappé de maux en son corps et en ses biens, en espérant par là expier ses fautes'."(Makkî, Ibid. p. 132) - l'amour : "On rapporte que Jésus passa près d'un homme qui était aveugle, atteint de la lèpre, privé de ses jambes, frappé d'une paralysie du côté droit et du côté gauche, dont les chairs tombaient en lambeaux sous le coup de l'éléphantiasis. Et cet homme disait: 'Dieu soit loué, car il m'a préservé de ce par quoi il éprouve un grand nombre de ses créatures! 'Jésus lui demanda: 'dis-moi quelle est cette épreuve dont je puisse constater qu'elle a été écartée de toi? L'homme dit: 'O Esprit de Dieu! Je suis moi, en meilleur état que celui dans le coeur de qui Dieu n'a pas mis la connaissance de lui-même qu'il a mise dans mon coeur.' Jésus lui répondit: 'Tu as dit vrai; donne-moi ta main'. L'homme la lui tendit et voici que son visage devint le plus beau du monde, et que sa tournure prit le meilleur aspect. Dieu avait fait disparaître le mal qui était en lui. Il s'atacha à Jésus et s'adonna avec lui à l'adoration." (Ghazâlî, I bid. pp. 138-139) Chez Ibn 'Arabi, Jésus est présenté comme le sceau universel de la sainteté Parmi tous les prophète, Jésus a une place à part dans la doctrine d'Ibn 'Arabi (un des plus grand mystiques de l'Islam, mort à Damas en 1240/ h.638) :
  • 8. La conception de Jésus lui confère un statut tout particulier "Gabriel était donc le véhicule de la Parole divine transmise à Marie [...] Dès l'instant, le désir amoureux envahit Marie, de sorte que le corps de Jésus fut créé de la véritable eau de marie et de l'eau purement imaginaire de Gabriel [...] Ainsi, le corps de Jésus fut constitué d'eau imaginaire et d'eau véritable, et il fut enfanté sous la forme humaine à cause de sa mère et à cause de Gabriel, sous forme d'homme." (Ibid, p. 168) "[...] Jésus manifesta de l'humilité jusqu'à ordonner à sa communauté [...] que si quelqu'un est frappé sur la joue, il tende l'autre à celui qui l'a frappé, et ne se révolte jamais contre lui, ni ne cherche vengeance. Ceci,Jésus le tient du côté de sa mère, car c'est à la femme de se soumettre tout naturellement [...] Son pouvoir vivifiant et guérissant, par contre, lui parvint du souffle de Gabriel revêtu de forme humaine. C'est pour cela que Jésus put vivifier les morts en ayant la forme d'homme." (Ibid., p. 169) Jésus sceau de la sainteté universelle "N'est il pas vrai que le sceau de la sainteté est un envoyé qui n'a pas d'égal dans les mondes? Il est l'Esprit, fils de l'esprit et de Marie sa mère:c'est là un lieu où ne conduit aucune voie. [...] Quant à Jésus,il a la qualité de sceau en ce sens qu'il possède le sceau du cycle du royaume (le monde créé). En effet,il est le dernier des envoyés à apparaître, et il apparaît avec le forme d'Adam, relativement à son mode de génération, puisqu'il n'est pas engendré de père humain et qu'aucun fils, je veux dire dans la descendance d'Adam dans la suite des générations, n'est semblable à lui.[...] En outre Jésus,quand il descendra sur la terre à la fin des temps, recevra le sceau de la lus grande sainteté depuis Adam jusqu'au dernier prophète, en rendant hommage à Muhammad, du fait que Dieu ne scelle la sainteté universelle en toute communauté que par un envoyé qui suit la loi de Muhammad. Et alors, Jésus possède le sceau du cycle du royaume et le sceau de la sainteté, j'entends la sainteté universelle." (Ibid., p.181) Chez al-Hallaj Jésus a une très grande importance dans la spiritualité d'al-Hallâj (grand mystique, condamné à mort pour son enseignement trop hétérodoxe en 922/ h.309), parce qu'il est la réalisation la plus parfaite, pour un homme, de l'union mystique entre l'humanité et Dieu. Lors de son retour eschatologique, Jésus remplira le monde de sagesse et de justice en promulgant la loi musulmane définitive. Hallâj croit à la passion et à la résurrection du Christ et cette passion est pour lui rédemptrice. Les disciples d'al-Hallâj ont affirmé que par sa mort sur un gibet, Hallaj avait réalisé l'idéal du soufisme. Néanmoins, cette perception n'est pas la même que la perception chrétienne. Il y a chez Hallaj, une idée de fuite du corps humain et du monde. (Pour en savoir plus, nous vous recommandons : Tarif KHALIDI :Un musulman nommé Jésus,Albin Michel, Paris, 2003)  Sadek Kheddache La spécificité corporelle du Christ La nature à la fois divine et terrestre de l’Homme réalisé est représenté par « le fait que Dieu créa Adam de ses deux mains […] Il s’agit là de l’union en Adam des deux formes, à savoir la forme du monde et la forme divine, qui sont les deux mains de Dieu ». D’ailleurs, « c’est devant l’Esprit émanant de Dieu et non pas devant la nature terrestre et humaine d’Adam que les anges se prosternèrent » affirme Ibn ‘Arabi. Il y a ainsi des informations distillées dans l’œuvre akbarienne qui suggèrent des rapprochements avec la théologie chrétienne, notamment concernant le Christ né du Père avant tous les siècles et Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière et consubstantiel au Père selon la divinité, et consubstantiel à nous selon l’humanité. Ibn ‘Arabi cite des logions prophétiques selon lesquels « Dieu a créé la lumière de ton Prophète de sa propre lumière », ou encore Muhammed qui était « un prophète alors qu’Adam était entre l’esprit et le corps ». Il le qualifie ainsi de « réalité
  • 9. essentielle et père d’Adam et du monde ». Si ces qualificatifs, surprenants, s’appliquent préférentiellement à la figure du Prophète par convenance, cela ne signifie nullement qu’ils n’ont pas à s’appliquer au Christ. En effet, un autre hadith enseigne que « la première chose que Dieu créa fut l’intellect ». L’intellect, qui s’assimile au logos, est alors semblable à la lumière divine, première détermination, incarnée dans le Prophète. On pourrait presque en déduire une consubstantialité de nature similaire au Christ. Or, ce logos constitue, selon l’émir Abdelkader, le père de tous les prophètes. Ceux-ci seraient donc tous différentes « incarnations » déterminées du Verbe éterneldans une nature humaine particulière. Mais il est une spécificité que le maître reconnaît au Christ, en s’appuyant sur les sources scripturaires sacrées. Le Coran qualifie plusieurs fois Jésus de Verbe Divin, d’Esprit venant de Dieu, ou encore d’Esprit de Sainteté. Par ailleurs, il est souvent fait mention de sa capacité à vivifier les morts. Ibn ‘Arabi, dans ses Ouvertures mecquoises, commente ainsi ces privilèges : « Dieu a réservé à Jésus d’être Esprit, et lui a accordé,à l’exclusion de tout ce qu’il a créé d’argile, ce don supplémentaire du Souffle qui donne la vie. Dieu, qui s’est réservé à Lui-même ce pouvoir, ne l’a accordé à personne d’autre qu’à Jésus ». Par personne d’autre, il faut certainement comprendre personne qui soit un individu comme l’est le Christ, car il précise auparavant que « les esprits ont le pouvoir de communiquer la vie ». Ainsi « ce pouvoir vient de la vie infuse aux choses,vie qu’on appelle Lahût (nature divine), tandis que le récipient que l’esprit vivifie est appelé Nasût (nature humaine) ». Le maître explique ce don unique par la constitution physique du Christ. En effet,celui-ci possède une nature particulière, du fait que « son corps fut constitué d’eau (ou semence) imaginaire (à savoir celle de l’archange Gabriel) et d’eau (ou semence) véritable (celle de Marie) ». Dans le Livre du Mim, du Waw et du Nun, il précise à propos de la constitution corporelle de Jésus qu’Adam « y a une part par l’intermédiaire de Marie et l’être spirituel y a une part en tant qu’il prit une apparence sensible ». Dans ses Ouvertures,il va jusqu’à qualifier le Christ « d’Esprit et de fils de l’Esprit». Ainsi, non seulement son intérieur, comme pour tout homme et en particulier tout prophète, mais son extérieur, son corps, fut constitué directement par l’Esprit, d’où le don de vivification, provenant de sa nature corporellement spirituelle, alors même qu’il possède,en tant que fils de Marie, une individualité humaine. Somme toute, « Jésus unissait en lui ces deux réalités, en vertu de sa constitution ». Il s’ensuit que d’une part, « la résurrection des morts est vraiment une action de Jésus, puisqu’elle émanait de son souffle » et d’autre part, « ce n’est qu’en apparence que la résurrection fut opéré par lui, vu qu’elle est essentiellement un acte divin », sous-entendu qui relève du seul degré de l’Esprit qui est Commandement divin. Ce paradoxe lui permet de conclure : « les différentes communautés religieuses se contredisent au sujet de l’identité de Jésus, certains le considérant en vertu de sa forme humaine terrestre,affirmaient qu’il était le fils de Marie, d’autres envisageaient en lui la forme apparemment humaine et d’autres encore le rattachaient à Dieu par l’Esprit, disant de lui qu’il était l’Esprit de Dieu. Ainsi, à tour de rôle l’on suppose en lui ou Dieu, ou l’Ange ou la nature humaine : Il est le Verbe de Dieu, il est l’Esprit de Dieu et il est serviteur de Dieu. C’est là quelque chose qui n’a lieu pour aucun autre homme, en tant qu’on considère sa forme apparente ».   Sadek Kheddache https://jugurtha.noblogs.org/.../Michel-Chodkiewicz-Le...