SlideShare une entreprise Scribd logo
La consommation de séries à l’ère
du numérique
GARANCE DAILLY ET FLORA DE-MORI
L3 ICAS TD3 - TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES
Recherches
→ Enquête Ethnographique réalisée sur Google Docs basée sur 21 questions autour de la consommation des séries
→ Recherches bibliographiques basées sur les travaux de ces auteurs:
- Hervé Glevarec
- Dominique Pasquier
- Clément Combes
- Kervella Amandine, Loicq Marlène
- Lucien Perticoz, Catherine Dessinges
Panel de notre enquête
→ Enquête réalisée sur Google docs
→Questionnaire partagé sur nos comptes
facebook respectifs
→ 227 répondants
→ 80,9% de femmes
→ 19,1% d’hommes
→ Faible taux de réponses des 15/19
ans et des 30 ans et plus. Cela est dû à
notre entourage
→ Nous avons partagé ce questionnaire,
qu’aux personnes présentes sur les
réseaux sociaux, cela exclut une partie de
la population
Panel de notre enquête
→ Forte présence d’étudiants et de
jeunes travailleurs : cela est dû à
l’orientation de nos comptes
Facebook respectifs (notre
entourage), mais également aux
catégories sociaux professionnels
les plus présentes sur Facebook.
le phénomène des séries
Une pratique démocratisée
→ Pratique rentrée dans les moeurs
→ Un quotidien rythmé par les séries
→ De nouvelles habitudes de consommations
par les jeunes
Le contrôle et l’organisation entre les mains du
consommateur
- Un accès simplifié à l'ère d'internet (streaming, abonnement...)
- Des offres illimitées et de plus en plus diversifiées
- Le consommateur n'est plus dépendant du programme télévisé
- Le consommateur organise son emploi du temps
- Cependant dépendant des dates de diffusion Américaine
Exemple: l’application TV Show Times
Des nouvelles manières de consommer
On passe du support télé à celui de l’ordinateur :
→ modification de la consommation et des lieux de visionnage
→ une offre qui s’adapte au médium d’internet
LE BINGE WATCHING
Le binge watching
Définition: Le binge watching ou binge viewing, également appelé gavage télévisuel ou visionnage en rafale en
français, est la pratique qui consiste à regarder la télévision ou tout autre écran pendant de plus longues périodes de
temps que d'habitude, le plus souvent en visionnant à la suite les épisodes d’une même série. L'expression est
construite par référence au binge drinking.
Le binge watching, un phénomène qui dérange
Le binge watching : une nouvelle pratique
Un nouveau phénomène?
→ Cette pratique existait déjà avec l’apparition des DVD et des VOD
→ Tendance accrue avec l’arrivée des abonnements type Netflix
ex: Netflix a partagé toute une saison entière de la série House of Cards
→ Moins développé qu’en Amérique
→ Streaming très présent en France:
Beaucoup de contenus gratuits (illégal)
→ 64.3% des répondants sont étudiants : raison
financière?
Le binge watching, un réel danger?
Des avis négatifs
→ Yoon Hi Sung, Eun Yeon Kang et Wei-Na Lee de l'Université du Texas à Austin ont mené une enquête qui démontre
que les consommateurs qui binge watché avaient des problèmes de solitude et de dépression.
→ Certains articles s’interrogent également sur les problèmes d’obésités, d'insomnies et d’alcoolismes que pourraient
provoquer le binge watching.
→ Le phénomène est souvent assimilé au “couch potato” (=Personne qui passe beaucoup de temps assis ou couché,
souvent à regarder la télévision, en mangeant des friandises ou en buvant de l’alcool.)
Les controverses
“Le binge-watching permet aux gens de se concentrer sur une seule chose pendant des heures plutôt que pendant des
secondes ou des minutes. Dans un monde où d’invisibles petites parcelles de temps passées sur Snapchat ou Youtube
peuvent facilement occuper autant de temps sur une semaine qu’une saison de Breaking Bad, l’habilité à reprendre le
contrôle de son temps, à redécouvrir ‘combien il y a de temps dans une journée quand on ne le perd pas en le
découpant en plages de 30 secondes’ – pour citer Shay Colson, un ingénieur en cybersécurité basé à Seattle- le binge-
watching devient presque un acte radical de concentration auto-déterminée”.
→ Les séries sont peut-être vues comme des oeuvres illégitimes culturellement ?
→ Sont-elles encore liées aux divertissement et à la culture populaire ?
Les séries, une culture controversée
Une culture illégitime
Les séries jusqu’à l’ère d’internet étaient vues comme :
→ Illégitimes face aux productions cinématographiques considérées comme des films d’auteur
→ Des produits commerciaux indignes du statut d’oeuvre d’art
→ Des produits dépendants de la grille télévisée : “le bouche trou”
→ Des séries cultes plus vues comme kitchs que comme oeuvres reconnues
Une culture légitime
Vers une légitimation des séries, à l’ère d’internet
→ La consommation des séries: Régime de valeur défini par un genre esthétique et un système de valeurs pour une
population.
→ Mise à l’épreuve du modèle cinématographique vu en salle.
→ Transformation des pratiques médiatiques et culturelles portant sur les biens issus des industries culturelles liées
à l’environnement numérique.
→ Objet d’un investissement social et culturel : Anoblissement culturel lié à l’investissement des consommateurs.
→ Élargissement du public : Consommation des séries par des individus catégorisés comme intellectuels
La construction de l'identité par les séries
“Oui, lorsque les histoires font échos à des évènements
vécus ou s’en rapprochant”, Capucine 25 ans
“oui, comme dans desperate” Sylvie 42 ans
“Je ne pense pas m’identifier aux personnages, mais
certaines séries regroupent tout un tas de situation
qui peuvent nous arriver tous les jours, il m’arrive de
faire le regroupement.” Dylan 25 ans
“plus maintenant” Cyril 19 ans
L’identification vue par nos interrogés
Critère d’identification selon Dominique Pasquier
→ L’identification admirative : L’identification au héro parfait, comme modèle, comme exemple qui doit être suivi.
→ L’identification par sympathie : Héro attachant, ou certains traits de caractères correspondent à quelqu’un qu’on
pourrait apprécier, avec des valeurs communes.
→ L’identification cathartique : Le plaisir de céder à l'illusion du spectacle, c’est une forme d’identification qui dégage
le spectateur des complications affectives de sa vie réelle et le met à la place du héro qui souffre ou se trouve en
situation difficile.
→ L’identification ironique : cherche à briser la magie de l’imaginaire et refuse aux lecteurs, l’identification attendue
pour le contraindre à réfléchir et développer une activité esthétique et autonome : c’est le personnage provocateur de
l’anti héro.
Des atouts qui séduisent
→ Puiser dans la fiction des normes et des modèles de référence qui nous servent de support.
→ Parle de thème universel que chacun peut interpréter à sa manière.
→ Immersion totale par le biais des épisodes, retour des mêmes personnages qui nous accompagnent tout au long de
la série et nous emmènent dans un univers.
→ Les nouvelles séries permettent de nous rapporter au monde qui nous entoure, ainsi que de mieux le cerner. Elles
nous permettent d'appréhender différentes catégories de personnes .
les séries : facteur de lien social?
Avis des interrogés à propos du binge watching
“Oui cela demande du temps et je pense que
regarder des séries à cette fréquence nous
coupe de notre entourage.” Camille, 32 ans
“Non, ça rapproche le binge watching ça se fait à
plusieurs.” Paolo 23 ans
“Non, au contraire, quand l’activité est pratiquée en
groupe cela nous rapproche, donne le sentiment que
l’on partage quelque chose tous ensemble.” Sophie
22 ans
“Ca peut, mais faut beaucoup pratiquer. Si on
regarde une série à fond, on va pas perdre ses
potes, ou alors ils sont vraiment cons.” Julien 21
ans
L’isolement selon nos interrogés
Les adeptes du binge watching que nous avons interrogé ne sont pas d’accord avec les polémiques autour de cette
pratique.
Leurs réponses:
→ Savoir faire la part des choses
→ Se contrôler ; savoir modérer son temps de visionnage
→ Pratiquer le binge watching à plusieurs
Des pratiques de visionnage collectives
→ Les séries peuvent être appréhender comme un phénomène social, qui permet de créer des
moments avec ses amis et sa famille.
→ Partager l’expérience du visionnage.
→ Favorise les discussions avec son entourage.
Exemple : Création de programmes familiaux par Netflix
Séries et partage(s)
→ Création de discussions
→ Passion commune
→ Sentiment d’appartenance à un groupe
→ Vecteur de lien social
→ Favorise l’échange
→ Communauté de fan
→ Dialogue virtuel sur les réseaux
sociaux : nouvelle forme d’échange
L’échange au coeur des pratiques des consommateurs
→ Le bouche à oreille reste tout de même très présent comme moyen d’information.
→ Internet reste le meilleur moyen pour partager des informations.
Exemple: avec le site sérieaddict.fr
Conclusion
Les séries: une question sociétale
→ Forte critique du binge watching
→ Pose des questions sur des soucis de santé possible
→ Inquiétudes liées aux interactions réelles dans la sphère sociale = inquiétude générale liée à l’expansion d’internet
→ Démocratisation de la culture: redéfinition de ce qui est légitime
→ Pratique rentrée dans les moeurs et dans les foyers
→ Des programmes qui se partagent et poussent à la discussion
→ De nouvelles formes de production de séries apparaissent EX: Netflix
Remise en cause de notre consommation en général
Nos habitudes de consommations ont évolués et sont sans cesse en transformation à l’ère du numérique.
Cependant nos façons de consommer sont excessives d’une manière générale. Prenons pour exemple le Binge
watching, cette consommation abusive de séries peut être considérée comme dans la continuité de nos habitudes
excessives.
Les séries seraient-elles vues comme un produit de consommation basique ? (Nourriture…)
Peut-on comparer les oeuvres culturelles à des produits de consommation?
Vers un visionnage en accéléré ?
→ Augmenter la vitesse de défilement des épisodes
→ Forte accessibilité : Vlc, Youtube, Logiciel de navigation de Google
→ La forme de l’écriture en cause ?
→ La profusion des épisodes partagées d’un coup entraîne t’il ce phénomène ?
→ Une réponse au spoil ?
→ Consommation toujours en perpétuel changement
→ Répondre d’un phénomène par un autre
L’ENQUÊTE
- Ci dessous, les questions posées aux consommateurs:
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
- Quelques réponses données par les consommateurs
La consommation de séries à l’ère du numérique
La consommation de séries à l’ère du numérique
Bibliographie
Lucien Perticoz et Catherine Dessinges, « Du télé-spectateur au télé-visionneur. Les séries télévisées face aux mutations des consommations
audiovisuelles », Études de communication, 44 | 2015, 115-130.
Amandine Kervella et Marlène Loicq, « Les pratiques télévisuelles des jeunes à l’ère du numérique : entre mutations et permanences », Études de
communication, 44 | 2015, 79-96.
Hervé Glevarec, « Trouble dans la fiction. Effets de réel dans les séries télévisées contemporaines et post-télévision », Questions de communication, 18 |
2010, 214-238.
Combes Clément, « La consommation de séries à l'épreuve d'internet. Entre pratique individuelle et activité collective », Réseaux, 1/2011 (n° 165), p.
137-163.
Cl´ement Combes. La pratique des s´eries t´el´evis´ees : une sociologie de l’activit´e spectatorielle. Economies et finances. Ecole Nationale Sup´erieure des
Mines de Paris, 2013.
Dominique Pasquier, “Identification au héros et communautés de téléspectateurs : la réception d'« Hélène et les garçons », Dans Hermès, La Revue
1998/1 (n° 22)

Contenu connexe

Tendances

Mettre en place une bonne strategie d entreprise pour reussir sa strategie di...
Mettre en place une bonne strategie d entreprise pour reussir sa strategie di...Mettre en place une bonne strategie d entreprise pour reussir sa strategie di...
Mettre en place une bonne strategie d entreprise pour reussir sa strategie di...
Julien Dereumaux
 
Social media
Social mediaSocial media
Social media
Mukesh Tekwani
 
Atelier Start'UP : Les clés d'un bon prévisionnel financier
Atelier Start'UP : Les clés d'un bon prévisionnel financierAtelier Start'UP : Les clés d'un bon prévisionnel financier
Atelier Start'UP : Les clés d'un bon prévisionnel financier
Connecting Startups
 
Guide du community manager en herbe
Guide du community manager en herbeGuide du community manager en herbe
Guide du community manager en herbe
Mouna Benkaddour
 
Le team building
Le team buildingLe team building
Le team building
Mouad Sahif
 
Community Management: quelle(s) stratégie(s)?
Community Management: quelle(s) stratégie(s)?Community Management: quelle(s) stratégie(s)?
Community Management: quelle(s) stratégie(s)?
Jérôme Naif
 
Atelier : comment mettre en place un plan de communication sur les réseaux so...
Atelier : comment mettre en place un plan de communication sur les réseaux so...Atelier : comment mettre en place un plan de communication sur les réseaux so...
Atelier : comment mettre en place un plan de communication sur les réseaux so...
Editoile
 
Social Media and Children
Social Media and ChildrenSocial Media and Children
Social Media and Children
AdeKoh123
 
Rapport d'étude sur la marque employeur - Cap'Com
Rapport d'étude sur la marque employeur - Cap'ComRapport d'étude sur la marque employeur - Cap'Com
Rapport d'étude sur la marque employeur - Cap'Com
Cap'Com
 
internal and external public relations
internal and external public relationsinternal and external public relations
internal and external public relations
Bhavisha Jangid
 
Canadian stock markets
Canadian stock marketsCanadian stock markets
Canadian stock markets
k_khetarpal
 
Communication Tools
Communication ToolsCommunication Tools
Communication Tools
Bill Jensen
 
Ten commandments in effective communication
Ten commandments in effective communicationTen commandments in effective communication
Ten commandments in effective communication
Ajay Veer
 
CORPORATE COMMUNICATON SKILLS
CORPORATE COMMUNICATON SKILLSCORPORATE COMMUNICATON SKILLS
CORPORATE COMMUNICATON SKILLS
Apurv Gourav
 
Enjeux RSE du management des risques éthiques, financiers, de réputation
Enjeux RSE du management des risques éthiques, financiers, de réputationEnjeux RSE du management des risques éthiques, financiers, de réputation
Enjeux RSE du management des risques éthiques, financiers, de réputation
ADHERE RH
 
Formation stratégie de présence reseaux sociaux
Formation stratégie de présence reseaux sociauxFormation stratégie de présence reseaux sociaux
Formation stratégie de présence reseaux sociaux
Aurelie GASTINEAU
 
S O C I A L N E T W O R K I N G
S O C I A L  N E T W O R K I N GS O C I A L  N E T W O R K I N G
S O C I A L N E T W O R K I N G
Pooja Shah
 
LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINESLA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
sarah Benmerzouk
 
Developing your Internal Communications Strategy
Developing your Internal Communications StrategyDeveloping your Internal Communications Strategy
Developing your Internal Communications Strategy
rozhendley
 
Internal communication
Internal communicationInternal communication
Internal communication
Christine Wandolo
 

Tendances (20)

Mettre en place une bonne strategie d entreprise pour reussir sa strategie di...
Mettre en place une bonne strategie d entreprise pour reussir sa strategie di...Mettre en place une bonne strategie d entreprise pour reussir sa strategie di...
Mettre en place une bonne strategie d entreprise pour reussir sa strategie di...
 
Social media
Social mediaSocial media
Social media
 
Atelier Start'UP : Les clés d'un bon prévisionnel financier
Atelier Start'UP : Les clés d'un bon prévisionnel financierAtelier Start'UP : Les clés d'un bon prévisionnel financier
Atelier Start'UP : Les clés d'un bon prévisionnel financier
 
Guide du community manager en herbe
Guide du community manager en herbeGuide du community manager en herbe
Guide du community manager en herbe
 
Le team building
Le team buildingLe team building
Le team building
 
Community Management: quelle(s) stratégie(s)?
Community Management: quelle(s) stratégie(s)?Community Management: quelle(s) stratégie(s)?
Community Management: quelle(s) stratégie(s)?
 
Atelier : comment mettre en place un plan de communication sur les réseaux so...
Atelier : comment mettre en place un plan de communication sur les réseaux so...Atelier : comment mettre en place un plan de communication sur les réseaux so...
Atelier : comment mettre en place un plan de communication sur les réseaux so...
 
Social Media and Children
Social Media and ChildrenSocial Media and Children
Social Media and Children
 
Rapport d'étude sur la marque employeur - Cap'Com
Rapport d'étude sur la marque employeur - Cap'ComRapport d'étude sur la marque employeur - Cap'Com
Rapport d'étude sur la marque employeur - Cap'Com
 
internal and external public relations
internal and external public relationsinternal and external public relations
internal and external public relations
 
Canadian stock markets
Canadian stock marketsCanadian stock markets
Canadian stock markets
 
Communication Tools
Communication ToolsCommunication Tools
Communication Tools
 
Ten commandments in effective communication
Ten commandments in effective communicationTen commandments in effective communication
Ten commandments in effective communication
 
CORPORATE COMMUNICATON SKILLS
CORPORATE COMMUNICATON SKILLSCORPORATE COMMUNICATON SKILLS
CORPORATE COMMUNICATON SKILLS
 
Enjeux RSE du management des risques éthiques, financiers, de réputation
Enjeux RSE du management des risques éthiques, financiers, de réputationEnjeux RSE du management des risques éthiques, financiers, de réputation
Enjeux RSE du management des risques éthiques, financiers, de réputation
 
Formation stratégie de présence reseaux sociaux
Formation stratégie de présence reseaux sociauxFormation stratégie de présence reseaux sociaux
Formation stratégie de présence reseaux sociaux
 
S O C I A L N E T W O R K I N G
S O C I A L  N E T W O R K I N GS O C I A L  N E T W O R K I N G
S O C I A L N E T W O R K I N G
 
LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINESLA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
 
Developing your Internal Communications Strategy
Developing your Internal Communications StrategyDeveloping your Internal Communications Strategy
Developing your Internal Communications Strategy
 
Internal communication
Internal communicationInternal communication
Internal communication
 

Similaire à La consommation de séries à l’ère du numérique

Le web de l'expérience
Le web de l'expérienceLe web de l'expérience
Le web de l'expérience
laurence allard
 
[ETUDE] Dynvibe décrypte 4 grandes tendances de consommation
[ETUDE] Dynvibe décrypte 4 grandes tendances de consommation[ETUDE] Dynvibe décrypte 4 grandes tendances de consommation
[ETUDE] Dynvibe décrypte 4 grandes tendances de consommation
Dynvibe
 
La veille de Red Guy du 25.06.14 - Mon ami Facebook
La veille de Red Guy du 25.06.14 - Mon ami FacebookLa veille de Red Guy du 25.06.14 - Mon ami Facebook
La veille de Red Guy du 25.06.14 - Mon ami Facebook
Red Guy
 
Nouvelle culture nouvelles techno par Serge Tissseron
Nouvelle culture nouvelles techno par Serge TissseronNouvelle culture nouvelles techno par Serge Tissseron
Nouvelle culture nouvelles techno par Serge Tissseron
afr
 
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2
leoburnettparis
 
#Connasse et les nouveaux caïds du net
#Connasse et les nouveaux caïds du net#Connasse et les nouveaux caïds du net
#Connasse et les nouveaux caïds du net
laurence allard
 
Curious Cat
Curious CatCurious Cat
Curious Cat
laurence allard
 
education-reseaux-sociaux
education-reseaux-sociauxeducation-reseaux-sociaux
education-reseaux-sociaux
olivier
 
Pp ados et nvelles technol
Pp ados et nvelles technolPp ados et nvelles technol
Pp ados et nvelles technol
Dominique Tallon
 
La veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophiles
La veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophilesLa veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophiles
La veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophiles
Red Guy
 
La veille de Red Guy du 06.06.12 : les stratégies de ciblage
La veille de Red Guy du 06.06.12 : les stratégies de ciblageLa veille de Red Guy du 06.06.12 : les stratégies de ciblage
La veille de Red Guy du 06.06.12 : les stratégies de ciblage
Red Guy
 
Plus belle la marque
Plus belle la marquePlus belle la marque
Plus belle la marque
laurence allard
 
La Veille De Né Kid Du 10 03 10 : les étapes de vie
La Veille De Né Kid Du 10 03 10 : les étapes de vieLa Veille De Né Kid Du 10 03 10 : les étapes de vie
La Veille De Né Kid Du 10 03 10 : les étapes de vie
Né Kid
 
L'identité numérique d'un projet culturel
L'identité numérique d'un projet culturelL'identité numérique d'un projet culturel
L'identité numérique d'un projet culturel
La French Team
 
La veille de red guy du 25.02.15 les twees
La veille de red guy du 25.02.15      les tweesLa veille de red guy du 25.02.15      les twees
La veille de red guy du 25.02.15 les twees
Red Guy
 
La veille de red guy du 01.05.13 les timides
La veille de red guy du 01.05.13   les timidesLa veille de red guy du 01.05.13   les timides
La veille de red guy du 01.05.13 les timides
Red Guy
 
La veille de Né Kid du 23.02.11 : le kidding
La veille de Né Kid du 23.02.11 : le kiddingLa veille de Né Kid du 23.02.11 : le kidding
La veille de Né Kid du 23.02.11 : le kidding
Né Kid
 
Second écran, nouveau modèle d'intéractivité
Second écran, nouveau modèle d'intéractivitéSecond écran, nouveau modèle d'intéractivité
Second écran, nouveau modèle d'intéractivité
Aurore de Rochambeau
 
Veille Né Kid 080910
Veille Né Kid 080910Veille Né Kid 080910
Veille Né Kid 080910
Nicolas Bard
 
080910 Le Storytelling
080910 Le Storytelling080910 Le Storytelling
080910 Le Storytelling
Nicolas Bard
 

Similaire à La consommation de séries à l’ère du numérique (20)

Le web de l'expérience
Le web de l'expérienceLe web de l'expérience
Le web de l'expérience
 
[ETUDE] Dynvibe décrypte 4 grandes tendances de consommation
[ETUDE] Dynvibe décrypte 4 grandes tendances de consommation[ETUDE] Dynvibe décrypte 4 grandes tendances de consommation
[ETUDE] Dynvibe décrypte 4 grandes tendances de consommation
 
La veille de Red Guy du 25.06.14 - Mon ami Facebook
La veille de Red Guy du 25.06.14 - Mon ami FacebookLa veille de Red Guy du 25.06.14 - Mon ami Facebook
La veille de Red Guy du 25.06.14 - Mon ami Facebook
 
Nouvelle culture nouvelles techno par Serge Tissseron
Nouvelle culture nouvelles techno par Serge TissseronNouvelle culture nouvelles techno par Serge Tissseron
Nouvelle culture nouvelles techno par Serge Tissseron
 
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2
 
#Connasse et les nouveaux caïds du net
#Connasse et les nouveaux caïds du net#Connasse et les nouveaux caïds du net
#Connasse et les nouveaux caïds du net
 
Curious Cat
Curious CatCurious Cat
Curious Cat
 
education-reseaux-sociaux
education-reseaux-sociauxeducation-reseaux-sociaux
education-reseaux-sociaux
 
Pp ados et nvelles technol
Pp ados et nvelles technolPp ados et nvelles technol
Pp ados et nvelles technol
 
La veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophiles
La veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophilesLa veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophiles
La veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophiles
 
La veille de Red Guy du 06.06.12 : les stratégies de ciblage
La veille de Red Guy du 06.06.12 : les stratégies de ciblageLa veille de Red Guy du 06.06.12 : les stratégies de ciblage
La veille de Red Guy du 06.06.12 : les stratégies de ciblage
 
Plus belle la marque
Plus belle la marquePlus belle la marque
Plus belle la marque
 
La Veille De Né Kid Du 10 03 10 : les étapes de vie
La Veille De Né Kid Du 10 03 10 : les étapes de vieLa Veille De Né Kid Du 10 03 10 : les étapes de vie
La Veille De Né Kid Du 10 03 10 : les étapes de vie
 
L'identité numérique d'un projet culturel
L'identité numérique d'un projet culturelL'identité numérique d'un projet culturel
L'identité numérique d'un projet culturel
 
La veille de red guy du 25.02.15 les twees
La veille de red guy du 25.02.15      les tweesLa veille de red guy du 25.02.15      les twees
La veille de red guy du 25.02.15 les twees
 
La veille de red guy du 01.05.13 les timides
La veille de red guy du 01.05.13   les timidesLa veille de red guy du 01.05.13   les timides
La veille de red guy du 01.05.13 les timides
 
La veille de Né Kid du 23.02.11 : le kidding
La veille de Né Kid du 23.02.11 : le kiddingLa veille de Né Kid du 23.02.11 : le kidding
La veille de Né Kid du 23.02.11 : le kidding
 
Second écran, nouveau modèle d'intéractivité
Second écran, nouveau modèle d'intéractivitéSecond écran, nouveau modèle d'intéractivité
Second écran, nouveau modèle d'intéractivité
 
Veille Né Kid 080910
Veille Né Kid 080910Veille Né Kid 080910
Veille Né Kid 080910
 
080910 Le Storytelling
080910 Le Storytelling080910 Le Storytelling
080910 Le Storytelling
 

Plus de laurence allard

Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...
Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...
Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...
laurence allard
 
#Fall mood
#Fall mood#Fall mood
#Fall mood
laurence allard
 
Les followers d'instagram
Les followers d'instagramLes followers d'instagram
Les followers d'instagram
laurence allard
 
Travail du sexe en ligne et clientelisme
Travail du sexe en ligne et clientelismeTravail du sexe en ligne et clientelisme
Travail du sexe en ligne et clientelisme
laurence allard
 
Les RPG
Les RPG Les RPG
Les RPG
laurence allard
 
LinkedIn
LinkedInLinkedIn
LinkedIn
laurence allard
 
Les memes
Les memesLes memes
Les memes
laurence allard
 
Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3
Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3
Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3
laurence allard
 
Ecologie 2.0
Ecologie 2.0Ecologie 2.0
Ecologie 2.0
laurence allard
 
LES VPN
LES VPN LES VPN
LES VPN
laurence allard
 
Pp.twitter 2-2
Pp.twitter 2-2Pp.twitter 2-2
Pp.twitter 2-2
laurence allard
 
Parodie doublage et remix
Parodie   doublage et remix Parodie   doublage et remix
Parodie doublage et remix
laurence allard
 
Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.
Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.
Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.
laurence allard
 
Les applications de notation des produits de grande consommation
Les applications de notation des produits de grande consommation Les applications de notation des produits de grande consommation
Les applications de notation des produits de grande consommation
laurence allard
 
Pratique amateur de la MAO
Pratique amateur de la MAOPratique amateur de la MAO
Pratique amateur de la MAO
laurence allard
 
Soviet Visuals : une URSS sublimée
Soviet Visuals : une URSS subliméeSoviet Visuals : une URSS sublimée
Soviet Visuals : une URSS sublimée
laurence allard
 
Gastronomie & Instagram
Gastronomie & InstagramGastronomie & Instagram
Gastronomie & Instagram
laurence allard
 
Les Corentings, contreflexeurs de la startup nation
Les Corentings, contreflexeurs de la startup nationLes Corentings, contreflexeurs de la startup nation
Les Corentings, contreflexeurs de la startup nation
laurence allard
 
Presentation barometre-num-2019
Presentation barometre-num-2019Presentation barometre-num-2019
Presentation barometre-num-2019
laurence allard
 
Presentation barometre-num-2019
Presentation barometre-num-2019Presentation barometre-num-2019
Presentation barometre-num-2019
laurence allard
 

Plus de laurence allard (20)

Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...
Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...
Nouvelles explorations démocratiques et apport du mouvement assembléiste en t...
 
#Fall mood
#Fall mood#Fall mood
#Fall mood
 
Les followers d'instagram
Les followers d'instagramLes followers d'instagram
Les followers d'instagram
 
Travail du sexe en ligne et clientelisme
Travail du sexe en ligne et clientelismeTravail du sexe en ligne et clientelisme
Travail du sexe en ligne et clientelisme
 
Les RPG
Les RPG Les RPG
Les RPG
 
LinkedIn
LinkedInLinkedIn
LinkedIn
 
Les memes
Les memesLes memes
Les memes
 
Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3
Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3
Les applis de rencontre, Hélène Ballanger, Jeanne Belser TD3
 
Ecologie 2.0
Ecologie 2.0Ecologie 2.0
Ecologie 2.0
 
LES VPN
LES VPN LES VPN
LES VPN
 
Pp.twitter 2-2
Pp.twitter 2-2Pp.twitter 2-2
Pp.twitter 2-2
 
Parodie doublage et remix
Parodie   doublage et remix Parodie   doublage et remix
Parodie doublage et remix
 
Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.
Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.
Les jeux mobiles: joueurs, usages, stratégies marketing.
 
Les applications de notation des produits de grande consommation
Les applications de notation des produits de grande consommation Les applications de notation des produits de grande consommation
Les applications de notation des produits de grande consommation
 
Pratique amateur de la MAO
Pratique amateur de la MAOPratique amateur de la MAO
Pratique amateur de la MAO
 
Soviet Visuals : une URSS sublimée
Soviet Visuals : une URSS subliméeSoviet Visuals : une URSS sublimée
Soviet Visuals : une URSS sublimée
 
Gastronomie & Instagram
Gastronomie & InstagramGastronomie & Instagram
Gastronomie & Instagram
 
Les Corentings, contreflexeurs de la startup nation
Les Corentings, contreflexeurs de la startup nationLes Corentings, contreflexeurs de la startup nation
Les Corentings, contreflexeurs de la startup nation
 
Presentation barometre-num-2019
Presentation barometre-num-2019Presentation barometre-num-2019
Presentation barometre-num-2019
 
Presentation barometre-num-2019
Presentation barometre-num-2019Presentation barometre-num-2019
Presentation barometre-num-2019
 

La consommation de séries à l’ère du numérique

  • 1. La consommation de séries à l’ère du numérique GARANCE DAILLY ET FLORA DE-MORI L3 ICAS TD3 - TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES
  • 2. Recherches → Enquête Ethnographique réalisée sur Google Docs basée sur 21 questions autour de la consommation des séries → Recherches bibliographiques basées sur les travaux de ces auteurs: - Hervé Glevarec - Dominique Pasquier - Clément Combes - Kervella Amandine, Loicq Marlène - Lucien Perticoz, Catherine Dessinges
  • 3. Panel de notre enquête → Enquête réalisée sur Google docs →Questionnaire partagé sur nos comptes facebook respectifs → 227 répondants → 80,9% de femmes → 19,1% d’hommes → Faible taux de réponses des 15/19 ans et des 30 ans et plus. Cela est dû à notre entourage → Nous avons partagé ce questionnaire, qu’aux personnes présentes sur les réseaux sociaux, cela exclut une partie de la population
  • 4. Panel de notre enquête → Forte présence d’étudiants et de jeunes travailleurs : cela est dû à l’orientation de nos comptes Facebook respectifs (notre entourage), mais également aux catégories sociaux professionnels les plus présentes sur Facebook.
  • 6. Une pratique démocratisée → Pratique rentrée dans les moeurs → Un quotidien rythmé par les séries → De nouvelles habitudes de consommations par les jeunes
  • 7. Le contrôle et l’organisation entre les mains du consommateur - Un accès simplifié à l'ère d'internet (streaming, abonnement...) - Des offres illimitées et de plus en plus diversifiées - Le consommateur n'est plus dépendant du programme télévisé - Le consommateur organise son emploi du temps - Cependant dépendant des dates de diffusion Américaine
  • 9. Des nouvelles manières de consommer On passe du support télé à celui de l’ordinateur : → modification de la consommation et des lieux de visionnage → une offre qui s’adapte au médium d’internet
  • 11. Le binge watching Définition: Le binge watching ou binge viewing, également appelé gavage télévisuel ou visionnage en rafale en français, est la pratique qui consiste à regarder la télévision ou tout autre écran pendant de plus longues périodes de temps que d'habitude, le plus souvent en visionnant à la suite les épisodes d’une même série. L'expression est construite par référence au binge drinking.
  • 12. Le binge watching, un phénomène qui dérange
  • 13. Le binge watching : une nouvelle pratique
  • 14. Un nouveau phénomène? → Cette pratique existait déjà avec l’apparition des DVD et des VOD → Tendance accrue avec l’arrivée des abonnements type Netflix ex: Netflix a partagé toute une saison entière de la série House of Cards → Moins développé qu’en Amérique → Streaming très présent en France: Beaucoup de contenus gratuits (illégal) → 64.3% des répondants sont étudiants : raison financière?
  • 15. Le binge watching, un réel danger?
  • 16. Des avis négatifs → Yoon Hi Sung, Eun Yeon Kang et Wei-Na Lee de l'Université du Texas à Austin ont mené une enquête qui démontre que les consommateurs qui binge watché avaient des problèmes de solitude et de dépression. → Certains articles s’interrogent également sur les problèmes d’obésités, d'insomnies et d’alcoolismes que pourraient provoquer le binge watching. → Le phénomène est souvent assimilé au “couch potato” (=Personne qui passe beaucoup de temps assis ou couché, souvent à regarder la télévision, en mangeant des friandises ou en buvant de l’alcool.)
  • 17. Les controverses “Le binge-watching permet aux gens de se concentrer sur une seule chose pendant des heures plutôt que pendant des secondes ou des minutes. Dans un monde où d’invisibles petites parcelles de temps passées sur Snapchat ou Youtube peuvent facilement occuper autant de temps sur une semaine qu’une saison de Breaking Bad, l’habilité à reprendre le contrôle de son temps, à redécouvrir ‘combien il y a de temps dans une journée quand on ne le perd pas en le découpant en plages de 30 secondes’ – pour citer Shay Colson, un ingénieur en cybersécurité basé à Seattle- le binge- watching devient presque un acte radical de concentration auto-déterminée”. → Les séries sont peut-être vues comme des oeuvres illégitimes culturellement ? → Sont-elles encore liées aux divertissement et à la culture populaire ?
  • 18. Les séries, une culture controversée
  • 19. Une culture illégitime Les séries jusqu’à l’ère d’internet étaient vues comme : → Illégitimes face aux productions cinématographiques considérées comme des films d’auteur → Des produits commerciaux indignes du statut d’oeuvre d’art → Des produits dépendants de la grille télévisée : “le bouche trou” → Des séries cultes plus vues comme kitchs que comme oeuvres reconnues
  • 20. Une culture légitime Vers une légitimation des séries, à l’ère d’internet → La consommation des séries: Régime de valeur défini par un genre esthétique et un système de valeurs pour une population. → Mise à l’épreuve du modèle cinématographique vu en salle. → Transformation des pratiques médiatiques et culturelles portant sur les biens issus des industries culturelles liées à l’environnement numérique. → Objet d’un investissement social et culturel : Anoblissement culturel lié à l’investissement des consommateurs. → Élargissement du public : Consommation des séries par des individus catégorisés comme intellectuels
  • 21. La construction de l'identité par les séries
  • 22. “Oui, lorsque les histoires font échos à des évènements vécus ou s’en rapprochant”, Capucine 25 ans “oui, comme dans desperate” Sylvie 42 ans “Je ne pense pas m’identifier aux personnages, mais certaines séries regroupent tout un tas de situation qui peuvent nous arriver tous les jours, il m’arrive de faire le regroupement.” Dylan 25 ans “plus maintenant” Cyril 19 ans L’identification vue par nos interrogés
  • 23. Critère d’identification selon Dominique Pasquier → L’identification admirative : L’identification au héro parfait, comme modèle, comme exemple qui doit être suivi. → L’identification par sympathie : Héro attachant, ou certains traits de caractères correspondent à quelqu’un qu’on pourrait apprécier, avec des valeurs communes. → L’identification cathartique : Le plaisir de céder à l'illusion du spectacle, c’est une forme d’identification qui dégage le spectateur des complications affectives de sa vie réelle et le met à la place du héro qui souffre ou se trouve en situation difficile. → L’identification ironique : cherche à briser la magie de l’imaginaire et refuse aux lecteurs, l’identification attendue pour le contraindre à réfléchir et développer une activité esthétique et autonome : c’est le personnage provocateur de l’anti héro.
  • 24. Des atouts qui séduisent → Puiser dans la fiction des normes et des modèles de référence qui nous servent de support. → Parle de thème universel que chacun peut interpréter à sa manière. → Immersion totale par le biais des épisodes, retour des mêmes personnages qui nous accompagnent tout au long de la série et nous emmènent dans un univers. → Les nouvelles séries permettent de nous rapporter au monde qui nous entoure, ainsi que de mieux le cerner. Elles nous permettent d'appréhender différentes catégories de personnes .
  • 25. les séries : facteur de lien social?
  • 26. Avis des interrogés à propos du binge watching “Oui cela demande du temps et je pense que regarder des séries à cette fréquence nous coupe de notre entourage.” Camille, 32 ans “Non, ça rapproche le binge watching ça se fait à plusieurs.” Paolo 23 ans “Non, au contraire, quand l’activité est pratiquée en groupe cela nous rapproche, donne le sentiment que l’on partage quelque chose tous ensemble.” Sophie 22 ans “Ca peut, mais faut beaucoup pratiquer. Si on regarde une série à fond, on va pas perdre ses potes, ou alors ils sont vraiment cons.” Julien 21 ans
  • 27. L’isolement selon nos interrogés
  • 28. Les adeptes du binge watching que nous avons interrogé ne sont pas d’accord avec les polémiques autour de cette pratique. Leurs réponses: → Savoir faire la part des choses → Se contrôler ; savoir modérer son temps de visionnage → Pratiquer le binge watching à plusieurs
  • 29. Des pratiques de visionnage collectives → Les séries peuvent être appréhender comme un phénomène social, qui permet de créer des moments avec ses amis et sa famille. → Partager l’expérience du visionnage. → Favorise les discussions avec son entourage.
  • 30. Exemple : Création de programmes familiaux par Netflix
  • 31. Séries et partage(s) → Création de discussions → Passion commune → Sentiment d’appartenance à un groupe → Vecteur de lien social → Favorise l’échange → Communauté de fan → Dialogue virtuel sur les réseaux sociaux : nouvelle forme d’échange
  • 32. L’échange au coeur des pratiques des consommateurs → Le bouche à oreille reste tout de même très présent comme moyen d’information. → Internet reste le meilleur moyen pour partager des informations.
  • 33. Exemple: avec le site sérieaddict.fr
  • 35. Les séries: une question sociétale → Forte critique du binge watching → Pose des questions sur des soucis de santé possible → Inquiétudes liées aux interactions réelles dans la sphère sociale = inquiétude générale liée à l’expansion d’internet → Démocratisation de la culture: redéfinition de ce qui est légitime → Pratique rentrée dans les moeurs et dans les foyers → Des programmes qui se partagent et poussent à la discussion → De nouvelles formes de production de séries apparaissent EX: Netflix
  • 36. Remise en cause de notre consommation en général Nos habitudes de consommations ont évolués et sont sans cesse en transformation à l’ère du numérique. Cependant nos façons de consommer sont excessives d’une manière générale. Prenons pour exemple le Binge watching, cette consommation abusive de séries peut être considérée comme dans la continuité de nos habitudes excessives. Les séries seraient-elles vues comme un produit de consommation basique ? (Nourriture…) Peut-on comparer les oeuvres culturelles à des produits de consommation?
  • 37. Vers un visionnage en accéléré ? → Augmenter la vitesse de défilement des épisodes → Forte accessibilité : Vlc, Youtube, Logiciel de navigation de Google → La forme de l’écriture en cause ? → La profusion des épisodes partagées d’un coup entraîne t’il ce phénomène ? → Une réponse au spoil ? → Consommation toujours en perpétuel changement → Répondre d’un phénomène par un autre
  • 39. - Ci dessous, les questions posées aux consommateurs:
  • 53. - Quelques réponses données par les consommateurs
  • 56. Bibliographie Lucien Perticoz et Catherine Dessinges, « Du télé-spectateur au télé-visionneur. Les séries télévisées face aux mutations des consommations audiovisuelles », Études de communication, 44 | 2015, 115-130. Amandine Kervella et Marlène Loicq, « Les pratiques télévisuelles des jeunes à l’ère du numérique : entre mutations et permanences », Études de communication, 44 | 2015, 79-96. Hervé Glevarec, « Trouble dans la fiction. Effets de réel dans les séries télévisées contemporaines et post-télévision », Questions de communication, 18 | 2010, 214-238. Combes Clément, « La consommation de séries à l'épreuve d'internet. Entre pratique individuelle et activité collective », Réseaux, 1/2011 (n° 165), p. 137-163. Cl´ement Combes. La pratique des s´eries t´el´evis´ees : une sociologie de l’activit´e spectatorielle. Economies et finances. Ecole Nationale Sup´erieure des Mines de Paris, 2013. Dominique Pasquier, “Identification au héros et communautés de téléspectateurs : la réception d'« Hélène et les garçons », Dans Hermès, La Revue 1998/1 (n° 22)