SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
4. La participation des professionnels et des bénéficiaires des soins: les professionnels ont un rôle majeur à jouer dans
l’établissement d’un système d’amélioration de la qualité, Le médecin est au centre des décisions en ce qui concerne les
ressources. La participation active du corps médical à l’établissement d’un programme d’amélioration de la qualité est
nécessaire. Le point de vue des usagers de soins va devenir de plus en plus important dans l’avenir. En effet, on prévoit que
l’aspect technique de la qualité des soins perdra de son importance au profit de l’aspect interpersonnel et cela, pour
plusieurs raisons. D’abord, les développements technologiques en médecin amèneront une plus grande rigueur et précision,
réduisant ainsi la variabilité présentement observée dans les styles de pratique des médecins. Il y aura de plus en plus, pour
chaque condition médicale, des protocoles établis auxquels se plieront volontiers les médecins. En contrepartie, les aspects
interpersonnels des soins de l’évaluation par les bénéficiaires eux-mêmes deviendront des éléments de plus en plus impor-
tants dans l’évaluation. La population est plus instruite ; elle connaît de plus en plus ce à quoi elle a droit, ce qui constitue
des soins adéquats, et elle deviendra de plus en plus exigeant. Dans un contexte où une certaine concurrence pourrait être
introduite entre les hôpitaux, cette tendance devra préoccuper les directions d’hôpitaux. Il faudra donc procéder à des
sondages auprès des utilisateurs pour connaître leur perception de la qualité des soins et leur degré de satisfaction. Le
maintien des clientèles deviendra une préoccupation de plus en plus importante dans l’avenir pour les hôpitaux.

5. Les systèmes d’information : Les démarches d’amélioration de la qualité dans un hôpital ont besoin de s’appuyer sur des
systèmes d’information fiables. Le développement de la technologie de l’information et de la communication (TIC) rend
maintenant possible le recueil et le traitement d’un très grand nombre d’informations (données sur les pathologies, les
examens diagnostiques et sur les médicaments…). Le système d’information devra pouvoir les inclure et aussi pouvoir se
raccorder avec d’autres données de gestions disponibles comme, par exemple, les données financières. Il est important
que l’amélioration de la qualité dans un hôpital puisse aussi s’articuler avec les systèmes d’autres hôpitaux et fournir des
données à d’autres niveaux comme le Ministère. Aussi, faudra-t-il que ces systèmes informatiques soient compatibles et
donc un minimum de concertation et d’uniformisation à ce niveau s’impose. Si chacun va son propre chemin avec sons
système, aucune comparaison ne sera possible et la portée de l’amélioration de la qualité sera réduite tant à l’intérieur
qu’à l’extérieur de l’hôpital.

En somme, les années qui viennent verront se développer les programmes d’amélioration de la qualité, non seulement
parce que les agences de certification/d’accréditation l’exige, mais aussi pour les raisons sus-évoquées. Dans un contexte
où le contrôle et la réduction de l’utilisation et des coûts est au centre des préoccupations des décideurs et des gestion-
naires, l’assurance de la qualité devient encore plus pertinente et essentielle. Les acteurs hospitaliers n’ont pas d’autres
choix que de participer à cet effort de rationalisation. Cependant, des gains au niveau de la productivité et de l’efficacité
ne doivent pas être réalisés aux dépens de la qualité des soins. Un système d’amélioration de la qualité constitue le mécan-
isme organisationnel qui garantira qu’un niveau acceptable de qualité est maintenu. Ainsi, gérer la qualité, c’est aussi créer
et maintenir la performance.




                     Ali Mtiraoui                                                Ridha Gataa



                                                     Ali MTIRAOUI, Ridha GATAA,
                                         Module Management par la Qualité des services de santé

Contenu connexe

Similaire à La Gazette de l'USPM 2013 p.11

Assurance qualité mr bahadi
Assurance qualité mr bahadiAssurance qualité mr bahadi
Assurance qualité mr bahadi
Ikhlass Moussaoui
 
Achat strategique - 30 september 2016
Achat strategique - 30 september 2016  Achat strategique - 30 september 2016
Achat strategique - 30 september 2016
COP_HHA
 
La santé numérique, les compétences informatiques et les programmes de format...
La santé numérique, les compétences informatiques et les programmes de format...La santé numérique, les compétences informatiques et les programmes de format...
La santé numérique, les compétences informatiques et les programmes de format...
Centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé (CPASS)
 
Augmenter la capacité d’une participation significative
Augmenter la capacité d’une participation significativeAugmenter la capacité d’une participation significative
Augmenter la capacité d’une participation significative
CFHI-FCASS
 

Similaire à La Gazette de l'USPM 2013 p.11 (20)

Assurance qualité mr bahadi
Assurance qualité mr bahadiAssurance qualité mr bahadi
Assurance qualité mr bahadi
 
Outils de controle de gestion et management de la performance en milieu hospi...
Outils de controle de gestion et management de la performance en milieu hospi...Outils de controle de gestion et management de la performance en milieu hospi...
Outils de controle de gestion et management de la performance en milieu hospi...
 
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptxEQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES.pptx
 
SNS-perfo version finalee.pptx
SNS-perfo version finalee.pptxSNS-perfo version finalee.pptx
SNS-perfo version finalee.pptx
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day One - Renforcer l...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day One - Renforcer l...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day One - Renforcer l...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day One - Renforcer l...
 
Démarche Qualité
Démarche QualitéDémarche Qualité
Démarche Qualité
 
Mobiliser les cliniciens en créant de l’amélioration facilement adoptable : P...
Mobiliser les cliniciens en créant de l’amélioration facilement adoptable : P...Mobiliser les cliniciens en créant de l’amélioration facilement adoptable : P...
Mobiliser les cliniciens en créant de l’amélioration facilement adoptable : P...
 
principe de l'approche servicielle par DR Karim Zouhri
principe de l'approche servicielle par DR Karim Zouhriprincipe de l'approche servicielle par DR Karim Zouhri
principe de l'approche servicielle par DR Karim Zouhri
 
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Certification des établissements de s...
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Certification des établissements de s...Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Certification des établissements de s...
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Certification des établissements de s...
 
Gestion des dépenses vers la CSU
Gestion des dépenses vers la CSUGestion des dépenses vers la CSU
Gestion des dépenses vers la CSU
 
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptxEQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
EQUILIBRES_FONDEMENTS_SCIENTIFIQUES_DB.pptx
 
Les pratiques du contrôle de gestion face au changement
Les pratiques du contrôle de gestion face au changementLes pratiques du contrôle de gestion face au changement
Les pratiques du contrôle de gestion face au changement
 
Synthèse lxs final
Synthèse lxs finalSynthèse lxs final
Synthèse lxs final
 
Achat strategique - 30 september 2016
Achat strategique - 30 september 2016  Achat strategique - 30 september 2016
Achat strategique - 30 september 2016
 
La santé numérique, les compétences informatiques et les programmes de format...
La santé numérique, les compétences informatiques et les programmes de format...La santé numérique, les compétences informatiques et les programmes de format...
La santé numérique, les compétences informatiques et les programmes de format...
 
Turki olf
Turki olfTurki olf
Turki olf
 
633-Article Text-2400-1-10-20201012.pdf
633-Article Text-2400-1-10-20201012.pdf633-Article Text-2400-1-10-20201012.pdf
633-Article Text-2400-1-10-20201012.pdf
 
Rapport annuel d'acitivité 2013 de la HAS
Rapport annuel d'acitivité 2013 de la HASRapport annuel d'acitivité 2013 de la HAS
Rapport annuel d'acitivité 2013 de la HAS
 
Février 2015 sera le mois de la Vérification de la qualité du BCM : Ce qu’il ...
Février 2015 sera le mois de la Vérification de la qualité du BCM : Ce qu’il ...Février 2015 sera le mois de la Vérification de la qualité du BCM : Ce qu’il ...
Février 2015 sera le mois de la Vérification de la qualité du BCM : Ce qu’il ...
 
Augmenter la capacité d’une participation significative
Augmenter la capacité d’une participation significativeAugmenter la capacité d’une participation significative
Augmenter la capacité d’une participation significative
 

La Gazette de l'USPM 2013 p.11

  • 1. 4. La participation des professionnels et des bénéficiaires des soins: les professionnels ont un rôle majeur à jouer dans l’établissement d’un système d’amélioration de la qualité, Le médecin est au centre des décisions en ce qui concerne les ressources. La participation active du corps médical à l’établissement d’un programme d’amélioration de la qualité est nécessaire. Le point de vue des usagers de soins va devenir de plus en plus important dans l’avenir. En effet, on prévoit que l’aspect technique de la qualité des soins perdra de son importance au profit de l’aspect interpersonnel et cela, pour plusieurs raisons. D’abord, les développements technologiques en médecin amèneront une plus grande rigueur et précision, réduisant ainsi la variabilité présentement observée dans les styles de pratique des médecins. Il y aura de plus en plus, pour chaque condition médicale, des protocoles établis auxquels se plieront volontiers les médecins. En contrepartie, les aspects interpersonnels des soins de l’évaluation par les bénéficiaires eux-mêmes deviendront des éléments de plus en plus impor- tants dans l’évaluation. La population est plus instruite ; elle connaît de plus en plus ce à quoi elle a droit, ce qui constitue des soins adéquats, et elle deviendra de plus en plus exigeant. Dans un contexte où une certaine concurrence pourrait être introduite entre les hôpitaux, cette tendance devra préoccuper les directions d’hôpitaux. Il faudra donc procéder à des sondages auprès des utilisateurs pour connaître leur perception de la qualité des soins et leur degré de satisfaction. Le maintien des clientèles deviendra une préoccupation de plus en plus importante dans l’avenir pour les hôpitaux. 5. Les systèmes d’information : Les démarches d’amélioration de la qualité dans un hôpital ont besoin de s’appuyer sur des systèmes d’information fiables. Le développement de la technologie de l’information et de la communication (TIC) rend maintenant possible le recueil et le traitement d’un très grand nombre d’informations (données sur les pathologies, les examens diagnostiques et sur les médicaments…). Le système d’information devra pouvoir les inclure et aussi pouvoir se raccorder avec d’autres données de gestions disponibles comme, par exemple, les données financières. Il est important que l’amélioration de la qualité dans un hôpital puisse aussi s’articuler avec les systèmes d’autres hôpitaux et fournir des données à d’autres niveaux comme le Ministère. Aussi, faudra-t-il que ces systèmes informatiques soient compatibles et donc un minimum de concertation et d’uniformisation à ce niveau s’impose. Si chacun va son propre chemin avec sons système, aucune comparaison ne sera possible et la portée de l’amélioration de la qualité sera réduite tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’hôpital. En somme, les années qui viennent verront se développer les programmes d’amélioration de la qualité, non seulement parce que les agences de certification/d’accréditation l’exige, mais aussi pour les raisons sus-évoquées. Dans un contexte où le contrôle et la réduction de l’utilisation et des coûts est au centre des préoccupations des décideurs et des gestion- naires, l’assurance de la qualité devient encore plus pertinente et essentielle. Les acteurs hospitaliers n’ont pas d’autres choix que de participer à cet effort de rationalisation. Cependant, des gains au niveau de la productivité et de l’efficacité ne doivent pas être réalisés aux dépens de la qualité des soins. Un système d’amélioration de la qualité constitue le mécan- isme organisationnel qui garantira qu’un niveau acceptable de qualité est maintenu. Ainsi, gérer la qualité, c’est aussi créer et maintenir la performance. Ali Mtiraoui Ridha Gataa Ali MTIRAOUI, Ridha GATAA, Module Management par la Qualité des services de santé