SlideShare une entreprise Scribd logo
1
L’ALÉA THÉRAPEUTIQUE
DR AHMED BANASR
CROM DE TUNIS
2
INTRODUCTION
3
Aléa?
Accident?
RM pour faute présumé?
RM sans faute?
Risque non fautifs?
Obligation de sécurité résultat
INTRODUCTION
Points communs :
• Domaine indemnitaire civil et administratif
• Pas de définitions propres dans les textes tunisiens
• Jurisprudence inspirée de la jurisprudence française
• Compétence des 2 ordres de juridictions:
• Juridiction civile lorsque le patient est en clinique
• Juridiction administrative lorsqu’il est à l’hôpital
• En France : la loi du 4 Mars 2002 relative aux droits des
malades et à la qualité du système de santé
L’aléa
• Selon l’expert :
• « C’est un événement dommageable, de
survenue rare, voire exceptionnelle, aux
conséquences dramatiques, atteignant un
patient, sans qu’une maladresse ou plus
généralement sans qu’une faute puisse être
imputée au praticien et sans que ce
dommage soit relié à l’état initial du patient
ou à son évolution prévisible»
5
En France
6
L’aléa
• Selon la jurisprudence française : CA Paris 4/3/2005
D2005 p2131
• « C’est la réalisation, en dehors de toute
faute du praticien, d’un risque accidentel
inhérent à l’acte médical qui ne peut être
maîtrisé »
7
L’aléa thérapeutique devant les tribunaux
administratifs
8
L’aléa thérapeutiquepour la thérapie nouvelle CAA Lyon
21/132/1990 Arrêt Gomez
a admis l’indemnisation dune victime en cas de thérapeutique
nouvelle et à condition que le dommage soit anormalement grave :
" Considérant que l’utilisation d’une thérapeutique nouvelle, crée
lorsque ses conséquences ne sont pas entièrement connues, un risque
spécial pour les malades qui en sont l’objet ; que lorsque le recours à
une telle thérapeutique ne s’impose pas pour des raisons vitales, les
complications exceptionnelles et anormalement graves, qui en sont la
conséquence directe, engagent même en l’absence de faute la
responsabilité du service public hospitalier »
Vise la thérapie dont on ne connaît pas encore toutes les
incidences
L’aléa thérapeutique devant les tribunaux
administratifs
9
L’aléa pour risque exceptionnel :
CE Ass Plén 9/4/1993, arrêt Bianchi.
•Monsieur BIANCHI avait subi une artériographie
vertébrale sous anesthésie et à son réveil il était
tétraplégique. Aucune faute n’a pu être établie, la cause
la plus vraisemblable étant une occlusion secondaire à
l’artériographie, phénomène rare
L’aléa thérapeutique devant les tribunaux
administratifs
10
L’aléa pour risque exceptionnel :
CE Ass Plén 9/4/1993, arrêt Bianchi.
4 conditions à l’indemnisation:
•Un acte médical nécessaire au diagnostic ou au
traitement
•Un acte présentant un risque connu, dont la réalisation
est exceptionnelle,
•Dont aucune raison ne donne à penser que le patient y
soit exposé.
•Un dommage sans rapport avec l’état initial et présentant
un caractère d’extrême gravité.
Confirmé par l’arrêt Joseph Imbert d’Arles CE 3/11/1997
. Pour un acte de convenance personnelle
L’aléa thérapeutique devant les tribunaux
Judiciaires
11
Le refus d’admettre la réparation de l’aléa
thérapeutique
Civ 1 8/11/2000 et ass plén 9/3/2001 et 27/3/2001, D2001 IR284
«La réparation de l’aléa thérapeutique n’entre
pas dans le champ des obligationsdont le
médecin est contractuellement tenu»
LE SYSTEME D’INDEMNISATION
COLLECTIVE DES RISQUES NON FAUTIFS
Loi du 4 Mars 2002 : Indemnisation collective
13
Art L1142-1al2 Lorsque la responsabilité d’un professionnel,
d’un établissement service ou organisme ou d’un producteur
de produit n’est pas engagée,
un accident médical, une affection iatrogène ou une infection
nosocomiale ouvre le droit à réparation des préjudices du
patient au titre de la solidarité nationale:
Lorsqu’ils sont directement imputables à des actes de
prévention, de diagnostic ou de soins.
Et qu’ils ont eu pour le patient des conséquences anormales
au regard de son état de santé, comme de l’évolution
prévisible de celui-ci, et présentent un caractère de gravité
Loi du 4 Mars 2002 : Indemnisation collective
• ACCIDENTS MEDICAUX
• INFECTION NOSOCOMIALE
• AFFECTION IATROGENE
Loi du 4 Mars 2002 : Indemnisation collective
• ACCIDENTS MEDICAUX
• Réalisation, en dehors de toute faute du praticien, d’un
risque accidentel inhérent à l’acte médical qui ne peut être
maîtrisé
• INFECTION NOSOCOMIALE
• AFFECTION IATROGENE
Loi du 4 Mars 2002 : Indemnisation collective
• ACCIDENTS MEDICAUX
• INFECTION NOSOCOMIALE
• Infection provoquée par des micro-organismes et
contractée dans l’établissement de santé qui apparaît au
cours ou à la suite d’une hospitalisation, alors qu’elle était
absente avant l’admission .
• AFFECTION IATROGENE
Loi du 4 Mars 2002 : Indemnisation collective
• ACCIDENTS MEDICAUX
• INFECTION NOSOCOMIALE
• AFFECTION IATROGENE
• Dommage subi par le patient, lié au traitement dérivé et
découlant directement d’une intervention médicale
Gravité du dommage
18
DECRET DU 4 avril 2003 :
Gravité du dommage pourcentage
•D’IPP de 24%,
•Décès
•Une incapacité temporaire de travail de 6 mois consécutifs
•Ou de 6 mois non consécutifs sur 12 mois
•A titre exceptionnel le critère de gravité joue:
•Lorsque la victime est déclarée définitivement inapte au
travail
•Lorsqu’elle invoque des troubles particulièrement graves y
compris économiques
C’est une vision économique du dommage
19
LE REGLEMENT AMIABLE DES CONSEQUENCES DES
RISQUES SANITAIRES
PROCESSUS D’INDEMNISATION
I- Commission de relations
Avec les usagers
II- CRCI
Expertise du dommage: seuil 24%
Pas d’appel de la décision
PROCEDURE DE
REGLEMENT AMIABLE
Dommage grave +24%
expertise
PROCEDURE DE
CONCILIATION
Dommages - de 24%
CRCI Nomme des
médiateursAssureur
Si faute
ONIAM pas faute
i.Nosocom +24%
L’EXPERTISE
Pré-expertrise
expertise
Lors de la
saisine
Lors de la
Procédure
De règlement
amiable
Règlement.
amiable conciliation
Déterminer si le taux d’IPP
de 24% est atteint/ ou non
Déterminer s’il y
a faute ou non
assureur ONIAM
EN TUNISIE
22
Fondement légal
23
En Tunisie la responsabilité sans faute existe en matière de
dommages de travaux publics.
L’art. 17 (nouveau) de la loi 96-39 du 3 juin 1996 modifiant
la loi 72-40 du 1er Juin 1972 relative au Tribunal
Administratif attribue compétence aux nouvelles chambres
de première instance pour statuer en premier ressort sur les
recours tendant à déclarer l’administration débitrice « …à
raison des préjudices anormaux provoqués par l’une de ses
activités dangereuses. »
LA PRESEMPTION DE FAUTE
• En cas d'impossibilité de prouver la faute le T.A fait recours à la
présomption de faute.
• La charge de la preuve incombe à l'administration.
• L'administration doit prouver qu'elle a utilisé tous les moyens pour
éviter le dommage.
→ Affaires CCE (MSP) C / Mechlaoui
03-04-2004
« Les établissements ou services sont responsables des
infections nosocomiales, sauf s’ils apportent la preuve
d’une cause étrangère »
LA PRESEMPTION DE FAUTE
• Arrêt du Tribunal administratif tunisien no 370 du 25
février 1988 : l’arrêt Bouglita dans lequel le juge a décidé
que « la responsabilité de l’état est retenue sur la base de
la faute présumée chaque fois qu’un patient est victime
d’un préjudice dont le degré de gravité découlerait de la
cause pour laquelle il a été hospitalisé ou de l’examen
qu’il a subi »
LA PRESEMPTION DE FAUTE
• En 1993, l’arrêt Hafsi du Tribunal administratif
tunisien(appel no 1078 du 31 décembre 1993) a bien
défini la notion de présomption de faute.
• Prononcé dans une affaire d’un accident vasculaire
compliquant une coronarographie, cet arrêt considère
que « la présomption de faute est supportée par
l’administration chaque fois que le malade a été victime
d’un dommage anormal et qui est sans relation avec le
mal qui a causé son hospitalisation »
LA PRESEMPTION DE FAUTE
• Les jugements de la troisième Chambre de première instance du
Tribunal administratif de Tunis no 16 068 du 29 décembre 2000 et
no 16 874 du 13 juillet 2001.
• Ces arrêts précisent que « considérant qu’il est d’usage dans cette
cour de considérer qu’il y a présomption de faute qui pèse sur
l’administration chaque fois que le malade est victime d’un
dommage anormal qui n’est pas en relation avec la raison pour
laquelle il a été hospitalisé ».
• Les principes de ces arrêts sont appliqués dans le cadre de
l’infection nosocomiale puisque le dommage causé par ces
infections est sans relation généralement avec le motif
d’hospitalisation
La présomption de faute est basée sur la
comparaison entre l'état de la victime avant
les soins et son état par la suite au vu du
résultat des soins dispensés
LA PRESEMPTION DE FAUTE
Les éléments suivants sont pris en considération par le T.A :
- L'état de santé avant les soins,
- Les soins (acte dispensé),
- Le résultat des soins (préjudice).
→ L'analyse de ces trois éléments peut faire paraître l'existence
d'une présomption de faute.
LA PRESEMPTION DE FAUTE
• La tache est facile pour le malade , il lui suffit de prouver le
dommage et le lien de causalité entre le dommage et le fait
dommageable.
• L'administration ne peut écarter sa responsabilité qu'en apportant
la preuve de l'existence :
• D'une force majeure
• D’un autre fait imprévisible
• D’une faute de la victime.
LA PRESEMPTION DE FAUTE
Responsabilité sans faute
Responsabilité sans fauteResponsabilité sans faute ( pas besoin de recourir à la théorie de la( pas besoin de recourir à la théorie de la
faute prouvée ou de lafaute prouvée ou de la présomption de faute ) théorie adoptée parprésomption de faute ) théorie adoptée par
le T.A depuis 1989 pour lale T.A depuis 1989 pour la responsabilité de l'administrationresponsabilité de l'administration
déroulant de ses activités dangereusesdéroulant de ses activités dangereuses (Travaux publics – STEG –(Travaux publics – STEG –
explosifs, armes à feu …)explosifs, armes à feu …)
Cette théorie n'a été appliquée dans le domaine des soinsCette théorie n'a été appliquée dans le domaine des soins
médicaux que récemmentmédicaux que récemment
Responsabilité sans faute
32
Arrêt « Djemel Mehrez » du conseil d’Etat du 3 novembre 1997 (pris
dans le cas d’un enfant sain décédé des suites d’une anesthésie
générale « courante », compliquées d’arrêt cardiaque, réalisée à
l’occasion d’une circoncision rituelle) il dit que :
« La responsabilité de l’hôpital devrait être engagée dans les mêmes
conditions pour tous les hospitalisés en vertu de l’égalité des usagers
devant le service public et que la jurisprudence définie par l’Arrêt
Bianchi pouvait s’appliquer chaque fois qu’un accident survient lors
d’une anesthésie générale et qu’il provoque des dommages d’une
extrême gravité. »
• Pour le moment cette théorie est appliquée dans les
affaires de contamination par le virus du SIDA (affaire
du sang contaminé ou dérivés du sang) .
• A propos des affaires du sang la démarche du TA s'est
faite en 2 temps :
La théorie du risque thérapeutique
• Dans un premier temps, le T.A a appliqué la théorie de la
présomption de faute ( Affaire du 10 Mai 2002).
• Dans un deuxième temps, le T.A a substitué la théorie du risque à
la théorie de la présomption de faute comme fondement de la
responsabilité hospitalière
• Responsabilité objective (Affaire Ourimi C / CCE ( MSP) et H.A.O
du 28-5-2004)
• Orientation confirmée par la décision du T.A du 25-2-2005
Mellack C/CCE ( MSP- H.T Rabta-CN)
La théorie du risque thérapeutique
La théorie du risque thérapeutique
• Arrêt du Tribunal Administratif du 28 Février 2005 a
retenu la responsabilité de l’hôpital, en raison du
risque thérapeutique, dans une affaire de
contamination par le virus du SIDA d’un enfant
polytransfusé pour une hémophilie congénitale
35
Obligation de Sécurité Résultat
• L’arrêt no 48 788 du 29 avril 1998 de la cour d’appel de Tunis
considère que « le médecin ne doit exposer le malade à aucun
danger provenant de ce qu’il utilise comme outils de soins et
appareillage ou de ce qu’il lui remet comme médicaments. En
outre, il doit éviter de lui transmettre une autre maladie à
l’occasion d’une transfusion sanguine ou pour toute autre
cause. La non réalisation du résultat suffit à retenir la
responsabilité du médecin et il ne peut se décharger de cette
responsabilité que s’il prouve un cas fortuit ou une force
majeure ou la faute du malade lésé »
36
La confusion jurisprudentielle entre faute et aléa
thérapeutique
• L'ampleur du préjudice subi par les victimes de l'aléa
thérapeutique, a poussé certains juges à chercher la moindre
faute du médecin pour leur octroyer une réparation.
• Parfois même, certains magistrats retiennent une faute à
l'encontre du praticien, alors même qu'il s'agit d'un aléa
thérapeutique.
37
Affaires du TEGRETOL: Affaire en date du 22 février 2001
ch delict Tpi Gafsa
38
•Une réaction allergique violente qui s'est manifestée notamment par
le gonflement du corps de la malade, la perte de ses cheveux et de ses
ongles, la perforation de sa langue et la cécité définitive
•l'expertise : risque généré par le médicament"tegretol est de l'ordre
de 1/100000
•L'anormalité du dommage causé à une patiente, a conduit, le tribunal
de première instance de Gafsa, à la condamnation pénale d'un
médecin : coups et blessures par imprudence
•Cela n'a pas empêché qu'il soit acquitté par la cour d'appel de Gafsa
Affaires du TEGRETOL: Cour d’appel de Sfax, 13 juin
2000
39
•Décès secondaire à un " syndrome de Lyell" qui est causé par le
"tegretol".
•TPI de Sfax : condamnation du médecin pour imprudence
•CA de Sfax : Acquittement
• La balance de la justice semble mettre du temps à trouver une
position d'équilibre dans le domaine de la responsabilité
médicale, particulièrement dans le cadre des établissements
publics.
• La jurisprudence administrative est constante : elle considère que
la responsabilité médicale est basée sur la présomption de faute
chaque fois que le patient est atteint par un dommage étranger à
celui pour lequel il s'adressait à l'hôpital.
• Le médecin (ou l'hôpital) ne peut s'exonérer de cette
responsabilité que s'il prouve l'absence de faute
Conclusion
Conclusion
• Cette jurisprudence a évolué vers une responsabilité
sans faute et de risque thérapeutique avec une
obligation de sécurité résultat dans certains cas
• Sans franchir le pas vers une loi telle que celle de
Mars 2002, unifiant la notion de faute et instituant
une indemnisation systématique des préjudices
graves liés aux actes médicaux au titre de la
solidarité nationale.
41

Contenu connexe

Tendances

Introduction à la médecine du travail
Introduction à la médecine du travailIntroduction à la médecine du travail
Introduction à la médecine du travail
Abdelmalek Nezzal
 
cours electricite intro.pdf
cours electricite intro.pdfcours electricite intro.pdf
cours electricite intro.pdf
JuniorKEMMOGNETCHONA
 
4 conception protection cathodique
4 conception protection cathodique4 conception protection cathodique
4 conception protection cathodiqueferiel2
 
NHẬN DIỆN RỦI RO
NHẬN DIỆN RỦI RONHẬN DIỆN RỦI RO
NHẬN DIỆN RỦI RO
Quynh Nguyen
 
Infection urinaire et grossesse
Infection urinaire et grossesseInfection urinaire et grossesse
Infection urinaire et grossesse
Réseau Pro Santé
 
Dissection de l'aorte
Dissection de l'aorteDissection de l'aorte
Dissection de l'aorte
BayaAZIZA
 
Transmittance complexe - Fonction de transfert
Transmittance complexe - Fonction de transfertTransmittance complexe - Fonction de transfert
Transmittance complexe - Fonction de transfert
Peronnin Eric
 
Anatomie du coeur humain et du pericarde
Anatomie du coeur humain et du pericarde Anatomie du coeur humain et du pericarde
Anatomie du coeur humain et du pericarde
Adham A. Ibrahim
 
Physiologie De La Grossesse
Physiologie De La GrossessePhysiologie De La Grossesse
Physiologie De La Grossesse
Mede Space
 
La maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonome
La maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonomeLa maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonome
La maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonome
salem ben moussa
 
Nodules thyroidien vr 12 02 13
Nodules thyroidien vr 12 02 13Nodules thyroidien vr 12 02 13
Nodules thyroidien vr 12 02 13raymondteyrouz
 
Xyz de los osciloscopios (1)
Xyz de los osciloscopios (1)Xyz de los osciloscopios (1)
Xyz de los osciloscopios (1)
Beto DiiazGranados
 
Cours polytraumatisé & rachis
Cours polytraumatisé & rachisCours polytraumatisé & rachis
Cours polytraumatisé & rachiskillua zoldyck
 
Surveillance de la Grossesse
Surveillance de la GrossesseSurveillance de la Grossesse
Surveillance de la Grossesse
Hajanirina RAKOTOMAHENINA
 
Définition et classification des plaies
Définition et classification des plaiesDéfinition et classification des plaies
Définition et classification des plaies
SafaaMed1
 
7 decret 02-427 formation
7  decret 02-427 formation7  decret 02-427 formation
7 decret 02-427 formation
hammani bachir
 
Amis med.com qcm anapath
Amis med.com qcm anapathAmis med.com qcm anapath
Amis med.com qcm anapathamis-med
 
Anatomie du Foie
Anatomie du FoieAnatomie du Foie
Anatomie du Foie
Alireza Jalali
 
La névralgie cervico-brachiale
La névralgie cervico-brachialeLa névralgie cervico-brachiale
La névralgie cervico-brachiale
Benjamin NICOT
 

Tendances (20)

Introduction à la médecine du travail
Introduction à la médecine du travailIntroduction à la médecine du travail
Introduction à la médecine du travail
 
cours electricite intro.pdf
cours electricite intro.pdfcours electricite intro.pdf
cours electricite intro.pdf
 
4 conception protection cathodique
4 conception protection cathodique4 conception protection cathodique
4 conception protection cathodique
 
Les glaucomes
Les glaucomesLes glaucomes
Les glaucomes
 
NHẬN DIỆN RỦI RO
NHẬN DIỆN RỦI RONHẬN DIỆN RỦI RO
NHẬN DIỆN RỦI RO
 
Infection urinaire et grossesse
Infection urinaire et grossesseInfection urinaire et grossesse
Infection urinaire et grossesse
 
Dissection de l'aorte
Dissection de l'aorteDissection de l'aorte
Dissection de l'aorte
 
Transmittance complexe - Fonction de transfert
Transmittance complexe - Fonction de transfertTransmittance complexe - Fonction de transfert
Transmittance complexe - Fonction de transfert
 
Anatomie du coeur humain et du pericarde
Anatomie du coeur humain et du pericarde Anatomie du coeur humain et du pericarde
Anatomie du coeur humain et du pericarde
 
Physiologie De La Grossesse
Physiologie De La GrossessePhysiologie De La Grossesse
Physiologie De La Grossesse
 
La maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonome
La maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonomeLa maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonome
La maintenance d'un système système photovoltaique autonome autonome
 
Nodules thyroidien vr 12 02 13
Nodules thyroidien vr 12 02 13Nodules thyroidien vr 12 02 13
Nodules thyroidien vr 12 02 13
 
Xyz de los osciloscopios (1)
Xyz de los osciloscopios (1)Xyz de los osciloscopios (1)
Xyz de los osciloscopios (1)
 
Cours polytraumatisé & rachis
Cours polytraumatisé & rachisCours polytraumatisé & rachis
Cours polytraumatisé & rachis
 
Surveillance de la Grossesse
Surveillance de la GrossesseSurveillance de la Grossesse
Surveillance de la Grossesse
 
Définition et classification des plaies
Définition et classification des plaiesDéfinition et classification des plaies
Définition et classification des plaies
 
7 decret 02-427 formation
7  decret 02-427 formation7  decret 02-427 formation
7 decret 02-427 formation
 
Amis med.com qcm anapath
Amis med.com qcm anapathAmis med.com qcm anapath
Amis med.com qcm anapath
 
Anatomie du Foie
Anatomie du FoieAnatomie du Foie
Anatomie du Foie
 
La névralgie cervico-brachiale
La névralgie cervico-brachialeLa névralgie cervico-brachiale
La névralgie cervico-brachiale
 

En vedette

La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
Lamia Kallel
 
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
Lamia Kallel
 
L'erreur médicale
L'erreur médicaleL'erreur médicale
L'erreur médicale
Charlotte Zuber
 
Responsabilité médicale pn 18 03 14
Responsabilité médicale pn 18 03 14Responsabilité médicale pn 18 03 14
Responsabilité médicale pn 18 03 14raymondteyrouz
 
Journal L'hépant N°48 Juillet 2010
Journal L'hépant N°48 Juillet 2010Journal L'hépant N°48 Juillet 2010
Journal L'hépant N°48 Juillet 2010soshepatites
 
Rapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un Monde
Rapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un MondeRapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un Monde
Rapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un Monde
Celine Scamps
 
Arte Y Citas
Arte Y CitasArte Y Citas
Arte Y Citas
art vis
 
Mcd présentation nouvelle environnement de travail
Mcd présentation nouvelle environnement de travailMcd présentation nouvelle environnement de travail
Mcd présentation nouvelle environnement de travailelodeco
 
Mon séjour à Auch. Fernando Matiz.
Mon séjour à Auch. Fernando Matiz.Mon séjour à Auch. Fernando Matiz.
Mon séjour à Auch. Fernando Matiz.francesmiraflores
 
Situacion13
Situacion13Situacion13
Situacion13
Isaín Mandujano
 
Qué es el año Paulino
Qué es el año PaulinoQué es el año Paulino
Qué es el año Paulino
P. Guillermo Villarreal Chapa
 
Manioc seminaire contes_guyane_avr2014
Manioc seminaire contes_guyane_avr2014Manioc seminaire contes_guyane_avr2014
Manioc seminaire contes_guyane_avr2014
Tony Tresor
 
Puede una fiel Catolico cambiar de iglesia ritual
Puede una fiel Catolico cambiar de iglesia ritualPuede una fiel Catolico cambiar de iglesia ritual
Puede una fiel Catolico cambiar de iglesia ritual
P. Guillermo Villarreal Chapa
 
Un hôpital de jour dédié à la cardiologie
Un hôpital de jour dédié à la cardiologieUn hôpital de jour dédié à la cardiologie
Un hôpital de jour dédié à la cardiologieHervé Faltot
 
Meopa 2ème rencontre
Meopa 2ème rencontreMeopa 2ème rencontre
Meopa 2ème rencontreHervé Faltot
 
La France 2140 Contexto
La France 2140 ContextoLa France 2140 Contexto
La France 2140 Contexto
Pepita92
 
Educación en un mundo conectado (Education in a connected world)
Educación en un mundo conectado (Education in a connected world)Educación en un mundo conectado (Education in a connected world)
Educación en un mundo conectado (Education in a connected world)
andreacastroq
 
Situación actual de la epidemia
Situación actual de la epidemiaSituación actual de la epidemia
Situación actual de la epidemia
Isaín Mandujano
 
Brocéliande Terre d'idées : Parole des habitants
Brocéliande Terre d'idées : Parole des habitantsBrocéliande Terre d'idées : Parole des habitants
Brocéliande Terre d'idées : Parole des habitantsGwendal Briand
 

En vedette (20)

La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
 
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
 
L'erreur médicale
L'erreur médicaleL'erreur médicale
L'erreur médicale
 
Responsabilité médicale pn 18 03 14
Responsabilité médicale pn 18 03 14Responsabilité médicale pn 18 03 14
Responsabilité médicale pn 18 03 14
 
Journal L'hépant N°48 Juillet 2010
Journal L'hépant N°48 Juillet 2010Journal L'hépant N°48 Juillet 2010
Journal L'hépant N°48 Juillet 2010
 
Rapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un Monde
Rapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un MondeRapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un Monde
Rapport de stage_Stratégie Acquisition online_Marque Un Monde
 
Arte Y Citas
Arte Y CitasArte Y Citas
Arte Y Citas
 
Mcd présentation nouvelle environnement de travail
Mcd présentation nouvelle environnement de travailMcd présentation nouvelle environnement de travail
Mcd présentation nouvelle environnement de travail
 
Mon séjour à Auch. Fernando Matiz.
Mon séjour à Auch. Fernando Matiz.Mon séjour à Auch. Fernando Matiz.
Mon séjour à Auch. Fernando Matiz.
 
Situacion13
Situacion13Situacion13
Situacion13
 
Qué es el año Paulino
Qué es el año PaulinoQué es el año Paulino
Qué es el año Paulino
 
Manioc seminaire contes_guyane_avr2014
Manioc seminaire contes_guyane_avr2014Manioc seminaire contes_guyane_avr2014
Manioc seminaire contes_guyane_avr2014
 
Flash infos absorb
Flash infos absorbFlash infos absorb
Flash infos absorb
 
Puede una fiel Catolico cambiar de iglesia ritual
Puede una fiel Catolico cambiar de iglesia ritualPuede una fiel Catolico cambiar de iglesia ritual
Puede una fiel Catolico cambiar de iglesia ritual
 
Un hôpital de jour dédié à la cardiologie
Un hôpital de jour dédié à la cardiologieUn hôpital de jour dédié à la cardiologie
Un hôpital de jour dédié à la cardiologie
 
Meopa 2ème rencontre
Meopa 2ème rencontreMeopa 2ème rencontre
Meopa 2ème rencontre
 
La France 2140 Contexto
La France 2140 ContextoLa France 2140 Contexto
La France 2140 Contexto
 
Educación en un mundo conectado (Education in a connected world)
Educación en un mundo conectado (Education in a connected world)Educación en un mundo conectado (Education in a connected world)
Educación en un mundo conectado (Education in a connected world)
 
Situación actual de la epidemia
Situación actual de la epidemiaSituación actual de la epidemia
Situación actual de la epidemia
 
Brocéliande Terre d'idées : Parole des habitants
Brocéliande Terre d'idées : Parole des habitantsBrocéliande Terre d'idées : Parole des habitants
Brocéliande Terre d'idées : Parole des habitants
 

Similaire à La reponsabilité médicale, aléa thérapeutique. pr ahmed banasr. crom tunis

Accident médical quelles procédures
Accident médical quelles procéduresAccident médical quelles procédures
Accident médical quelles procédures
Réseau Pro Santé
 
Expertise des troubles génito sexuels dans les accidents médicaux
Expertise des troubles génito sexuels  dans les accidents médicauxExpertise des troubles génito sexuels  dans les accidents médicaux
Expertise des troubles génito sexuels dans les accidents médicaux
DAVODY André-Philippe
 
Responsabilité médicale et soignants
Responsabilité médicale et soignantsResponsabilité médicale et soignants
Responsabilité médicale et soignantsHervé Faltot
 
Pr merah la responsabilité professionnelle
Pr merah la responsabilité professionnellePr merah la responsabilité professionnelle
Pr merah la responsabilité professionnelleAmar Aoulmi
 
Ysactus n°1 octobre 2013 -
Ysactus n°1   octobre 2013 - Ysactus n°1   octobre 2013 -
Ysactus n°1 octobre 2013 -
Bruno Fixari
 
Intervention sur la reparation juridique du dommage-corporel
Intervention sur la reparation juridique du dommage-corporelIntervention sur la reparation juridique du dommage-corporel
Intervention sur la reparation juridique du dommage-corporel
Dimitri Philopoulos
 
Accident médical : la procédure amiable à la loupe
Accident médical :  la procédure amiable  à la loupeAccident médical :  la procédure amiable  à la loupe
Accident médical : la procédure amiable à la loupe
Réseau Pro Santé
 
Les EIG
Les EIGLes EIG
Les EIG
Hervé Faltot
 
Table ronde : soins sans consentement
Table ronde : soins sans consentement Table ronde : soins sans consentement
Table ronde : soins sans consentement
Réseau Pro Santé
 
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
CentreInteret
 
Guide du patient_hopitaux universitaires de geneve
Guide du patient_hopitaux universitaires de geneveGuide du patient_hopitaux universitaires de geneve
Guide du patient_hopitaux universitaires de geneve
Hopitaux Universitaires de Genève
 
Les médicaments au coeur de la vie
Les médicaments au coeur de la vieLes médicaments au coeur de la vie
Les médicaments au coeur de la vie
Mònica Moro
 
Droit et gynécologie - Décisions judiciaires
Droit et gynécologie - Décisions judiciairesDroit et gynécologie - Décisions judiciaires
Droit et gynécologie - Décisions judiciaires
Réseau Pro Santé
 
3 bonnes raisons de choisir la chirurgie ambulatoire
3 bonnes raisons de choisir la chirurgie ambulatoire3 bonnes raisons de choisir la chirurgie ambulatoire
3 bonnes raisons de choisir la chirurgie ambulatoire
DircomARSBFC
 
Dossier de presse
Dossier de presseDossier de presse
Dossier de presse
MichelTumelin
 
Téléexpertise précisions de l'Assurance maladie
Téléexpertise précisions de l'Assurance maladieTéléexpertise précisions de l'Assurance maladie
Téléexpertise précisions de l'Assurance maladie
Société Tripalio
 

Similaire à La reponsabilité médicale, aléa thérapeutique. pr ahmed banasr. crom tunis (20)

Accident médical quelles procédures
Accident médical quelles procéduresAccident médical quelles procédures
Accident médical quelles procédures
 
Expertise des troubles génito sexuels dans les accidents médicaux
Expertise des troubles génito sexuels  dans les accidents médicauxExpertise des troubles génito sexuels  dans les accidents médicaux
Expertise des troubles génito sexuels dans les accidents médicaux
 
Item10b
Item10bItem10b
Item10b
 
Responsabilité médicale et soignants
Responsabilité médicale et soignantsResponsabilité médicale et soignants
Responsabilité médicale et soignants
 
201006 c cassurologue
201006 c cassurologue201006 c cassurologue
201006 c cassurologue
 
Pr merah la responsabilité professionnelle
Pr merah la responsabilité professionnellePr merah la responsabilité professionnelle
Pr merah la responsabilité professionnelle
 
201008 infomdc
201008 infomdc201008 infomdc
201008 infomdc
 
Ysactus n°1 octobre 2013 -
Ysactus n°1   octobre 2013 - Ysactus n°1   octobre 2013 -
Ysactus n°1 octobre 2013 -
 
Intervention sur la reparation juridique du dommage-corporel
Intervention sur la reparation juridique du dommage-corporelIntervention sur la reparation juridique du dommage-corporel
Intervention sur la reparation juridique du dommage-corporel
 
Accident médical : la procédure amiable à la loupe
Accident médical :  la procédure amiable  à la loupeAccident médical :  la procédure amiable  à la loupe
Accident médical : la procédure amiable à la loupe
 
Les EIG
Les EIGLes EIG
Les EIG
 
Table ronde : soins sans consentement
Table ronde : soins sans consentement Table ronde : soins sans consentement
Table ronde : soins sans consentement
 
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
[123dok.net] 18 prise en charge des situations d exposition au risque viral.pdf
 
Aivar guide
Aivar guideAivar guide
Aivar guide
 
Guide du patient_hopitaux universitaires de geneve
Guide du patient_hopitaux universitaires de geneveGuide du patient_hopitaux universitaires de geneve
Guide du patient_hopitaux universitaires de geneve
 
Les médicaments au coeur de la vie
Les médicaments au coeur de la vieLes médicaments au coeur de la vie
Les médicaments au coeur de la vie
 
Droit et gynécologie - Décisions judiciaires
Droit et gynécologie - Décisions judiciairesDroit et gynécologie - Décisions judiciaires
Droit et gynécologie - Décisions judiciaires
 
3 bonnes raisons de choisir la chirurgie ambulatoire
3 bonnes raisons de choisir la chirurgie ambulatoire3 bonnes raisons de choisir la chirurgie ambulatoire
3 bonnes raisons de choisir la chirurgie ambulatoire
 
Dossier de presse
Dossier de presseDossier de presse
Dossier de presse
 
Téléexpertise précisions de l'Assurance maladie
Téléexpertise précisions de l'Assurance maladieTéléexpertise précisions de l'Assurance maladie
Téléexpertise précisions de l'Assurance maladie
 

La reponsabilité médicale, aléa thérapeutique. pr ahmed banasr. crom tunis

  • 1. 1
  • 2. L’ALÉA THÉRAPEUTIQUE DR AHMED BANASR CROM DE TUNIS 2
  • 3. INTRODUCTION 3 Aléa? Accident? RM pour faute présumé? RM sans faute? Risque non fautifs? Obligation de sécurité résultat
  • 4. INTRODUCTION Points communs : • Domaine indemnitaire civil et administratif • Pas de définitions propres dans les textes tunisiens • Jurisprudence inspirée de la jurisprudence française • Compétence des 2 ordres de juridictions: • Juridiction civile lorsque le patient est en clinique • Juridiction administrative lorsqu’il est à l’hôpital • En France : la loi du 4 Mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé
  • 5. L’aléa • Selon l’expert : • « C’est un événement dommageable, de survenue rare, voire exceptionnelle, aux conséquences dramatiques, atteignant un patient, sans qu’une maladresse ou plus généralement sans qu’une faute puisse être imputée au praticien et sans que ce dommage soit relié à l’état initial du patient ou à son évolution prévisible» 5
  • 7. L’aléa • Selon la jurisprudence française : CA Paris 4/3/2005 D2005 p2131 • « C’est la réalisation, en dehors de toute faute du praticien, d’un risque accidentel inhérent à l’acte médical qui ne peut être maîtrisé » 7
  • 8. L’aléa thérapeutique devant les tribunaux administratifs 8 L’aléa thérapeutiquepour la thérapie nouvelle CAA Lyon 21/132/1990 Arrêt Gomez a admis l’indemnisation dune victime en cas de thérapeutique nouvelle et à condition que le dommage soit anormalement grave : " Considérant que l’utilisation d’une thérapeutique nouvelle, crée lorsque ses conséquences ne sont pas entièrement connues, un risque spécial pour les malades qui en sont l’objet ; que lorsque le recours à une telle thérapeutique ne s’impose pas pour des raisons vitales, les complications exceptionnelles et anormalement graves, qui en sont la conséquence directe, engagent même en l’absence de faute la responsabilité du service public hospitalier » Vise la thérapie dont on ne connaît pas encore toutes les incidences
  • 9. L’aléa thérapeutique devant les tribunaux administratifs 9 L’aléa pour risque exceptionnel : CE Ass Plén 9/4/1993, arrêt Bianchi. •Monsieur BIANCHI avait subi une artériographie vertébrale sous anesthésie et à son réveil il était tétraplégique. Aucune faute n’a pu être établie, la cause la plus vraisemblable étant une occlusion secondaire à l’artériographie, phénomène rare
  • 10. L’aléa thérapeutique devant les tribunaux administratifs 10 L’aléa pour risque exceptionnel : CE Ass Plén 9/4/1993, arrêt Bianchi. 4 conditions à l’indemnisation: •Un acte médical nécessaire au diagnostic ou au traitement •Un acte présentant un risque connu, dont la réalisation est exceptionnelle, •Dont aucune raison ne donne à penser que le patient y soit exposé. •Un dommage sans rapport avec l’état initial et présentant un caractère d’extrême gravité. Confirmé par l’arrêt Joseph Imbert d’Arles CE 3/11/1997 . Pour un acte de convenance personnelle
  • 11. L’aléa thérapeutique devant les tribunaux Judiciaires 11 Le refus d’admettre la réparation de l’aléa thérapeutique Civ 1 8/11/2000 et ass plén 9/3/2001 et 27/3/2001, D2001 IR284 «La réparation de l’aléa thérapeutique n’entre pas dans le champ des obligationsdont le médecin est contractuellement tenu»
  • 12. LE SYSTEME D’INDEMNISATION COLLECTIVE DES RISQUES NON FAUTIFS
  • 13. Loi du 4 Mars 2002 : Indemnisation collective 13 Art L1142-1al2 Lorsque la responsabilité d’un professionnel, d’un établissement service ou organisme ou d’un producteur de produit n’est pas engagée, un accident médical, une affection iatrogène ou une infection nosocomiale ouvre le droit à réparation des préjudices du patient au titre de la solidarité nationale: Lorsqu’ils sont directement imputables à des actes de prévention, de diagnostic ou de soins. Et qu’ils ont eu pour le patient des conséquences anormales au regard de son état de santé, comme de l’évolution prévisible de celui-ci, et présentent un caractère de gravité
  • 14. Loi du 4 Mars 2002 : Indemnisation collective • ACCIDENTS MEDICAUX • INFECTION NOSOCOMIALE • AFFECTION IATROGENE
  • 15. Loi du 4 Mars 2002 : Indemnisation collective • ACCIDENTS MEDICAUX • Réalisation, en dehors de toute faute du praticien, d’un risque accidentel inhérent à l’acte médical qui ne peut être maîtrisé • INFECTION NOSOCOMIALE • AFFECTION IATROGENE
  • 16. Loi du 4 Mars 2002 : Indemnisation collective • ACCIDENTS MEDICAUX • INFECTION NOSOCOMIALE • Infection provoquée par des micro-organismes et contractée dans l’établissement de santé qui apparaît au cours ou à la suite d’une hospitalisation, alors qu’elle était absente avant l’admission . • AFFECTION IATROGENE
  • 17. Loi du 4 Mars 2002 : Indemnisation collective • ACCIDENTS MEDICAUX • INFECTION NOSOCOMIALE • AFFECTION IATROGENE • Dommage subi par le patient, lié au traitement dérivé et découlant directement d’une intervention médicale
  • 18. Gravité du dommage 18 DECRET DU 4 avril 2003 : Gravité du dommage pourcentage •D’IPP de 24%, •Décès •Une incapacité temporaire de travail de 6 mois consécutifs •Ou de 6 mois non consécutifs sur 12 mois •A titre exceptionnel le critère de gravité joue: •Lorsque la victime est déclarée définitivement inapte au travail •Lorsqu’elle invoque des troubles particulièrement graves y compris économiques C’est une vision économique du dommage
  • 19. 19 LE REGLEMENT AMIABLE DES CONSEQUENCES DES RISQUES SANITAIRES
  • 20. PROCESSUS D’INDEMNISATION I- Commission de relations Avec les usagers II- CRCI Expertise du dommage: seuil 24% Pas d’appel de la décision PROCEDURE DE REGLEMENT AMIABLE Dommage grave +24% expertise PROCEDURE DE CONCILIATION Dommages - de 24% CRCI Nomme des médiateursAssureur Si faute ONIAM pas faute i.Nosocom +24%
  • 21. L’EXPERTISE Pré-expertrise expertise Lors de la saisine Lors de la Procédure De règlement amiable Règlement. amiable conciliation Déterminer si le taux d’IPP de 24% est atteint/ ou non Déterminer s’il y a faute ou non assureur ONIAM
  • 23. Fondement légal 23 En Tunisie la responsabilité sans faute existe en matière de dommages de travaux publics. L’art. 17 (nouveau) de la loi 96-39 du 3 juin 1996 modifiant la loi 72-40 du 1er Juin 1972 relative au Tribunal Administratif attribue compétence aux nouvelles chambres de première instance pour statuer en premier ressort sur les recours tendant à déclarer l’administration débitrice « …à raison des préjudices anormaux provoqués par l’une de ses activités dangereuses. »
  • 24. LA PRESEMPTION DE FAUTE • En cas d'impossibilité de prouver la faute le T.A fait recours à la présomption de faute. • La charge de la preuve incombe à l'administration. • L'administration doit prouver qu'elle a utilisé tous les moyens pour éviter le dommage. → Affaires CCE (MSP) C / Mechlaoui 03-04-2004 « Les établissements ou services sont responsables des infections nosocomiales, sauf s’ils apportent la preuve d’une cause étrangère »
  • 25. LA PRESEMPTION DE FAUTE • Arrêt du Tribunal administratif tunisien no 370 du 25 février 1988 : l’arrêt Bouglita dans lequel le juge a décidé que « la responsabilité de l’état est retenue sur la base de la faute présumée chaque fois qu’un patient est victime d’un préjudice dont le degré de gravité découlerait de la cause pour laquelle il a été hospitalisé ou de l’examen qu’il a subi »
  • 26. LA PRESEMPTION DE FAUTE • En 1993, l’arrêt Hafsi du Tribunal administratif tunisien(appel no 1078 du 31 décembre 1993) a bien défini la notion de présomption de faute. • Prononcé dans une affaire d’un accident vasculaire compliquant une coronarographie, cet arrêt considère que « la présomption de faute est supportée par l’administration chaque fois que le malade a été victime d’un dommage anormal et qui est sans relation avec le mal qui a causé son hospitalisation »
  • 27. LA PRESEMPTION DE FAUTE • Les jugements de la troisième Chambre de première instance du Tribunal administratif de Tunis no 16 068 du 29 décembre 2000 et no 16 874 du 13 juillet 2001. • Ces arrêts précisent que « considérant qu’il est d’usage dans cette cour de considérer qu’il y a présomption de faute qui pèse sur l’administration chaque fois que le malade est victime d’un dommage anormal qui n’est pas en relation avec la raison pour laquelle il a été hospitalisé ». • Les principes de ces arrêts sont appliqués dans le cadre de l’infection nosocomiale puisque le dommage causé par ces infections est sans relation généralement avec le motif d’hospitalisation
  • 28. La présomption de faute est basée sur la comparaison entre l'état de la victime avant les soins et son état par la suite au vu du résultat des soins dispensés LA PRESEMPTION DE FAUTE
  • 29. Les éléments suivants sont pris en considération par le T.A : - L'état de santé avant les soins, - Les soins (acte dispensé), - Le résultat des soins (préjudice). → L'analyse de ces trois éléments peut faire paraître l'existence d'une présomption de faute. LA PRESEMPTION DE FAUTE
  • 30. • La tache est facile pour le malade , il lui suffit de prouver le dommage et le lien de causalité entre le dommage et le fait dommageable. • L'administration ne peut écarter sa responsabilité qu'en apportant la preuve de l'existence : • D'une force majeure • D’un autre fait imprévisible • D’une faute de la victime. LA PRESEMPTION DE FAUTE
  • 31. Responsabilité sans faute Responsabilité sans fauteResponsabilité sans faute ( pas besoin de recourir à la théorie de la( pas besoin de recourir à la théorie de la faute prouvée ou de lafaute prouvée ou de la présomption de faute ) théorie adoptée parprésomption de faute ) théorie adoptée par le T.A depuis 1989 pour lale T.A depuis 1989 pour la responsabilité de l'administrationresponsabilité de l'administration déroulant de ses activités dangereusesdéroulant de ses activités dangereuses (Travaux publics – STEG –(Travaux publics – STEG – explosifs, armes à feu …)explosifs, armes à feu …) Cette théorie n'a été appliquée dans le domaine des soinsCette théorie n'a été appliquée dans le domaine des soins médicaux que récemmentmédicaux que récemment
  • 32. Responsabilité sans faute 32 Arrêt « Djemel Mehrez » du conseil d’Etat du 3 novembre 1997 (pris dans le cas d’un enfant sain décédé des suites d’une anesthésie générale « courante », compliquées d’arrêt cardiaque, réalisée à l’occasion d’une circoncision rituelle) il dit que : « La responsabilité de l’hôpital devrait être engagée dans les mêmes conditions pour tous les hospitalisés en vertu de l’égalité des usagers devant le service public et que la jurisprudence définie par l’Arrêt Bianchi pouvait s’appliquer chaque fois qu’un accident survient lors d’une anesthésie générale et qu’il provoque des dommages d’une extrême gravité. »
  • 33. • Pour le moment cette théorie est appliquée dans les affaires de contamination par le virus du SIDA (affaire du sang contaminé ou dérivés du sang) . • A propos des affaires du sang la démarche du TA s'est faite en 2 temps : La théorie du risque thérapeutique
  • 34. • Dans un premier temps, le T.A a appliqué la théorie de la présomption de faute ( Affaire du 10 Mai 2002). • Dans un deuxième temps, le T.A a substitué la théorie du risque à la théorie de la présomption de faute comme fondement de la responsabilité hospitalière • Responsabilité objective (Affaire Ourimi C / CCE ( MSP) et H.A.O du 28-5-2004) • Orientation confirmée par la décision du T.A du 25-2-2005 Mellack C/CCE ( MSP- H.T Rabta-CN) La théorie du risque thérapeutique
  • 35. La théorie du risque thérapeutique • Arrêt du Tribunal Administratif du 28 Février 2005 a retenu la responsabilité de l’hôpital, en raison du risque thérapeutique, dans une affaire de contamination par le virus du SIDA d’un enfant polytransfusé pour une hémophilie congénitale 35
  • 36. Obligation de Sécurité Résultat • L’arrêt no 48 788 du 29 avril 1998 de la cour d’appel de Tunis considère que « le médecin ne doit exposer le malade à aucun danger provenant de ce qu’il utilise comme outils de soins et appareillage ou de ce qu’il lui remet comme médicaments. En outre, il doit éviter de lui transmettre une autre maladie à l’occasion d’une transfusion sanguine ou pour toute autre cause. La non réalisation du résultat suffit à retenir la responsabilité du médecin et il ne peut se décharger de cette responsabilité que s’il prouve un cas fortuit ou une force majeure ou la faute du malade lésé » 36
  • 37. La confusion jurisprudentielle entre faute et aléa thérapeutique • L'ampleur du préjudice subi par les victimes de l'aléa thérapeutique, a poussé certains juges à chercher la moindre faute du médecin pour leur octroyer une réparation. • Parfois même, certains magistrats retiennent une faute à l'encontre du praticien, alors même qu'il s'agit d'un aléa thérapeutique. 37
  • 38. Affaires du TEGRETOL: Affaire en date du 22 février 2001 ch delict Tpi Gafsa 38 •Une réaction allergique violente qui s'est manifestée notamment par le gonflement du corps de la malade, la perte de ses cheveux et de ses ongles, la perforation de sa langue et la cécité définitive •l'expertise : risque généré par le médicament"tegretol est de l'ordre de 1/100000 •L'anormalité du dommage causé à une patiente, a conduit, le tribunal de première instance de Gafsa, à la condamnation pénale d'un médecin : coups et blessures par imprudence •Cela n'a pas empêché qu'il soit acquitté par la cour d'appel de Gafsa
  • 39. Affaires du TEGRETOL: Cour d’appel de Sfax, 13 juin 2000 39 •Décès secondaire à un " syndrome de Lyell" qui est causé par le "tegretol". •TPI de Sfax : condamnation du médecin pour imprudence •CA de Sfax : Acquittement
  • 40. • La balance de la justice semble mettre du temps à trouver une position d'équilibre dans le domaine de la responsabilité médicale, particulièrement dans le cadre des établissements publics. • La jurisprudence administrative est constante : elle considère que la responsabilité médicale est basée sur la présomption de faute chaque fois que le patient est atteint par un dommage étranger à celui pour lequel il s'adressait à l'hôpital. • Le médecin (ou l'hôpital) ne peut s'exonérer de cette responsabilité que s'il prouve l'absence de faute Conclusion
  • 41. Conclusion • Cette jurisprudence a évolué vers une responsabilité sans faute et de risque thérapeutique avec une obligation de sécurité résultat dans certains cas • Sans franchir le pas vers une loi telle que celle de Mars 2002, unifiant la notion de faute et instituant une indemnisation systématique des préjudices graves liés aux actes médicaux au titre de la solidarité nationale. 41