SlideShare une entreprise Scribd logo
La tombe de la reine Arégonde (573-579) L’orfèvrerie et la mode vestimentaire mérovingiennes  à la fin du 6 e  siècle et au 7 e  siècle
 
La tombe de la reine Arégonde En 1959, M. Fleury fouille la basilique Saint-Denis.  Trouve une série de tombes mérovingiennes, dont celle d’Arégonde Dans un sarcophage, une dépouille accompagnée d’artefacts d’orfèvrerie et de tissus On possède grâce à la tombe de la reine Arégonde des exemples d’orfèvrerie mérovingienne et un exemple de la mode vestimentaire de la fin 6 e  s. et 7 e  s.
La tombe de la reine Arégonde 1. Contexte A.Qui est Arégonde ? Arégonde est née vers 515 et morte entre 573 et 579. Epouse de Clotaire 1 er  Mère de Chilpéric (né certainement en 534), roi de Neustrie en 561 Elle devient reine après la répudiation de sa sœur Ingonde (texte de G. de Tours) Elle est morte âgée ( 61 ans?)
La tombe de la reine Arégonde 1. Contexte B.La basilique funéraire de Sainte-Geneviève La tombe d’Arégonde Photo et relevés des fouilles de M. Fleury (1959)
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse A. Description de la tombe 66 29 206
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse la tombe fut  identifiée par une bague nominative L’anneau sigillaire
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse A. Description de la tombe
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne L’anneau sigillaire
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne La grande épingle
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne Les épingles
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne Les boucles d’oreilles
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne Les fibules circulaires en or cloisonné
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne Les fibules circulaires en or cloisonné
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne Les fibules circulaires en or cloisonné. Ici même technique  que Sutton-Hoo
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne La garniture de ceinture
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne La garniture des chaussures
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne La technique de la fonte à la cire perdue : Cette technique consiste à préparer un modèle de cire (motifs…),  Sur ce modèle fini, on place une gangue d’argile, qui doit sécher, le modèle s’ imprime sur l’argile, On fait chauffer le moule, et la cire est évacuée. Elle est perdue..  A l’aide d’un creuset, on verse le métal en fusion dans le moule.  Pour sortir l’objet on casse le moule !
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne La garniture des jarretières
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne Passe-courroie
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse C. L’habillement de la reine
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse récente C. L’habillement de la reine
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse C. L’habillement de la reine Nouvelle reconstitution
La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse C. L’habillement de la reine
Conclusion La tombe de la reine Arégonde est une sépulture importante pour voir en quoi consiste l’orfèvrerie mérovingienne 6 e  –7 e  s.  Orfèvrerie colorée: or cloisonné, pierres en bâtes, la damasquinure et l’or filigrané. Les fondeurs mérovingiens moulent avec une grande habilité l’or, l’argent et le bronze. Il maîtrise le moulage, la fonte à la cire perdue… La tombe de la reine offre un bon exemple de la mode vestimentaire de la femme franque/mérovingienne

Contenu connexe

Tendances

Cyberknife- machine and its clinical applications
Cyberknife- machine and its clinical applicationsCyberknife- machine and its clinical applications
Cyberknife- machine and its clinical applications
Dr. Pallavi Jain
 
Mri physics ii
Mri physics iiMri physics ii
Mri physics ii
Archana Koshy
 
Image guided radiation therapy (IGRT)
Image guided radiation therapy (IGRT)Image guided radiation therapy (IGRT)
Image guided radiation therapy (IGRT)
Anees Muhammed
 
LINEAR ACCELERATOR
LINEAR ACCELERATORLINEAR ACCELERATOR
LINEAR ACCELERATOR
Nik Noor Ashikin Nik Ab Razak
 
4D Scan and Respiratory Gating
4D Scan and Respiratory Gating4D Scan and Respiratory Gating
4D Scan and Respiratory Gating
Kothanda Raman
 
4.Do& Martion- Contourlet transform (Backup side-4)
4.Do& Martion- Contourlet transform (Backup side-4)4.Do& Martion- Contourlet transform (Backup side-4)
4.Do& Martion- Contourlet transform (Backup side-4)
Nashid Alam
 
Cyber Knife
Cyber KnifeCyber Knife
Cyber Knife
fondas vakalis
 
Starting out with DIBH
Starting out with DIBH Starting out with DIBH
Starting out with DIBH
SGRT Community
 
Dual energy CT in radiotherapy: Current applications and future outlook
Dual energy CT in radiotherapy: Current applications and future outlookDual energy CT in radiotherapy: Current applications and future outlook
Dual energy CT in radiotherapy: Current applications and future outlook
Wookjin Choi
 
CT guided CTO PCI
CT guided CTO PCICT guided CTO PCI
CT guided CTO PCI
Euro CTO Club
 
2. generations of computed tomography
2. generations of computed tomography2. generations of computed tomography
2. generations of computed tomography
Muhammad Arif Afridi
 
TG-51 and Clinical Monitor Unit Calculations
TG-51 and Clinical Monitor Unit CalculationsTG-51 and Clinical Monitor Unit Calculations
TG-51 and Clinical Monitor Unit Calculations
Miami Cancer Institute
 
MRI Brain
MRI BrainMRI Brain
Ion chambers Acceptance Testing and Evaluation
Ion chambers Acceptance Testing and EvaluationIon chambers Acceptance Testing and Evaluation
Ion chambers Acceptance Testing and Evaluation
Miami Cancer Institute
 
Fractionation in Radiotherapy
Fractionation in RadiotherapyFractionation in Radiotherapy
Fractionation in Radiotherapy
ameneh haghbin
 
Nuclear power plant
Nuclear power plantNuclear power plant
Nuclear power plant
SiraskarCom
 
LINEAR ACCELARATOR
LINEAR ACCELARATORLINEAR ACCELARATOR
LINEAR ACCELARATOR
Waqar Ahmed
 
Imaging modalities
Imaging modalitiesImaging modalities
Imaging modalities
Rad Tech
 
Magnetic resonance (mr) spectroscopy
Magnetic resonance (mr) spectroscopyMagnetic resonance (mr) spectroscopy
Magnetic resonance (mr) spectroscopy
Maajid Mohi ud din
 
fundamentals of digital imaging - POONAM.pptx
fundamentals of digital imaging - POONAM.pptxfundamentals of digital imaging - POONAM.pptx
fundamentals of digital imaging - POONAM.pptx
PoonamRijal
 

Tendances (20)

Cyberknife- machine and its clinical applications
Cyberknife- machine and its clinical applicationsCyberknife- machine and its clinical applications
Cyberknife- machine and its clinical applications
 
Mri physics ii
Mri physics iiMri physics ii
Mri physics ii
 
Image guided radiation therapy (IGRT)
Image guided radiation therapy (IGRT)Image guided radiation therapy (IGRT)
Image guided radiation therapy (IGRT)
 
LINEAR ACCELERATOR
LINEAR ACCELERATORLINEAR ACCELERATOR
LINEAR ACCELERATOR
 
4D Scan and Respiratory Gating
4D Scan and Respiratory Gating4D Scan and Respiratory Gating
4D Scan and Respiratory Gating
 
4.Do& Martion- Contourlet transform (Backup side-4)
4.Do& Martion- Contourlet transform (Backup side-4)4.Do& Martion- Contourlet transform (Backup side-4)
4.Do& Martion- Contourlet transform (Backup side-4)
 
Cyber Knife
Cyber KnifeCyber Knife
Cyber Knife
 
Starting out with DIBH
Starting out with DIBH Starting out with DIBH
Starting out with DIBH
 
Dual energy CT in radiotherapy: Current applications and future outlook
Dual energy CT in radiotherapy: Current applications and future outlookDual energy CT in radiotherapy: Current applications and future outlook
Dual energy CT in radiotherapy: Current applications and future outlook
 
CT guided CTO PCI
CT guided CTO PCICT guided CTO PCI
CT guided CTO PCI
 
2. generations of computed tomography
2. generations of computed tomography2. generations of computed tomography
2. generations of computed tomography
 
TG-51 and Clinical Monitor Unit Calculations
TG-51 and Clinical Monitor Unit CalculationsTG-51 and Clinical Monitor Unit Calculations
TG-51 and Clinical Monitor Unit Calculations
 
MRI Brain
MRI BrainMRI Brain
MRI Brain
 
Ion chambers Acceptance Testing and Evaluation
Ion chambers Acceptance Testing and EvaluationIon chambers Acceptance Testing and Evaluation
Ion chambers Acceptance Testing and Evaluation
 
Fractionation in Radiotherapy
Fractionation in RadiotherapyFractionation in Radiotherapy
Fractionation in Radiotherapy
 
Nuclear power plant
Nuclear power plantNuclear power plant
Nuclear power plant
 
LINEAR ACCELARATOR
LINEAR ACCELARATORLINEAR ACCELARATOR
LINEAR ACCELARATOR
 
Imaging modalities
Imaging modalitiesImaging modalities
Imaging modalities
 
Magnetic resonance (mr) spectroscopy
Magnetic resonance (mr) spectroscopyMagnetic resonance (mr) spectroscopy
Magnetic resonance (mr) spectroscopy
 
fundamentals of digital imaging - POONAM.pptx
fundamentals of digital imaging - POONAM.pptxfundamentals of digital imaging - POONAM.pptx
fundamentals of digital imaging - POONAM.pptx
 

En vedette

Déco méro
Déco méroDéco méro
Déco méro
DBoring
 
Le site de jelling
Le site de jellingLe site de jelling
Le site de jelling
DBoring
 
Armen relig
Armen religArmen relig
Armen relig
DBoring
 
Ivoire caro
Ivoire caroIvoire caro
Ivoire caro
DBoring
 
An mil relig
An mil religAn mil relig
An mil relig
DBoring
 

En vedette (7)

Déco méro
Déco méroDéco méro
Déco méro
 
Méro
MéroMéro
Méro
 
Le site de jelling
Le site de jellingLe site de jelling
Le site de jelling
 
Armen relig
Armen religArmen relig
Armen relig
 
Ivoire caro
Ivoire caroIvoire caro
Ivoire caro
 
An mil relig
An mil religAn mil relig
An mil relig
 
Ms caro
Ms caroMs caro
Ms caro
 

Plus de DBoring

Architecture caro
Architecture caroArchitecture caro
Architecture caro
DBoring
 
An mil civmilit
An mil civmilitAn mil civmilit
An mil civmilit
DBoring
 
Caro archi
Caro archiCaro archi
Caro archi
DBoring
 
La crypte saint paul de jouarre
La crypte saint paul de jouarreLa crypte saint paul de jouarre
La crypte saint paul de jouarre
DBoring
 
Mosaiques ravennes
Mosaiques ravennesMosaiques ravennes
Mosaiques ravennes
DBoring
 
Relig. an mil
Relig. an milRelig. an mil
Relig. an mil
DBoring
 
Précieux caro
Précieux caroPrécieux caro
Précieux caro
DBoring
 
Poitiers
PoitiersPoitiers
Poitiers
DBoring
 
Sutton hoo
Sutton hooSutton hoo
Sutton hoo
DBoring
 

Plus de DBoring (12)

Byzant
ByzantByzant
Byzant
 
Architecture caro
Architecture caroArchitecture caro
Architecture caro
 
An mil civmilit
An mil civmilitAn mil civmilit
An mil civmilit
 
Caro archi
Caro archiCaro archi
Caro archi
 
Paléo
PaléoPaléo
Paléo
 
La crypte saint paul de jouarre
La crypte saint paul de jouarreLa crypte saint paul de jouarre
La crypte saint paul de jouarre
 
Mosaiques ravennes
Mosaiques ravennesMosaiques ravennes
Mosaiques ravennes
 
Relig. an mil
Relig. an milRelig. an mil
Relig. an mil
 
Précieux caro
Précieux caroPrécieux caro
Précieux caro
 
Poitiers
PoitiersPoitiers
Poitiers
 
Sutton hoo
Sutton hooSutton hoo
Sutton hoo
 
Tournus
TournusTournus
Tournus
 

La tombe de la reine arégonde

  • 1. La tombe de la reine Arégonde (573-579) L’orfèvrerie et la mode vestimentaire mérovingiennes à la fin du 6 e siècle et au 7 e siècle
  • 2.  
  • 3. La tombe de la reine Arégonde En 1959, M. Fleury fouille la basilique Saint-Denis. Trouve une série de tombes mérovingiennes, dont celle d’Arégonde Dans un sarcophage, une dépouille accompagnée d’artefacts d’orfèvrerie et de tissus On possède grâce à la tombe de la reine Arégonde des exemples d’orfèvrerie mérovingienne et un exemple de la mode vestimentaire de la fin 6 e s. et 7 e s.
  • 4. La tombe de la reine Arégonde 1. Contexte A.Qui est Arégonde ? Arégonde est née vers 515 et morte entre 573 et 579. Epouse de Clotaire 1 er Mère de Chilpéric (né certainement en 534), roi de Neustrie en 561 Elle devient reine après la répudiation de sa sœur Ingonde (texte de G. de Tours) Elle est morte âgée ( 61 ans?)
  • 5. La tombe de la reine Arégonde 1. Contexte B.La basilique funéraire de Sainte-Geneviève La tombe d’Arégonde Photo et relevés des fouilles de M. Fleury (1959)
  • 6. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse A. Description de la tombe 66 29 206
  • 7. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse la tombe fut identifiée par une bague nominative L’anneau sigillaire
  • 8. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse A. Description de la tombe
  • 9. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne L’anneau sigillaire
  • 10. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne La grande épingle
  • 11. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne Les épingles
  • 12. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne Les boucles d’oreilles
  • 13. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne Les fibules circulaires en or cloisonné
  • 14. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne Les fibules circulaires en or cloisonné
  • 15. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne Les fibules circulaires en or cloisonné. Ici même technique que Sutton-Hoo
  • 16. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne La garniture de ceinture
  • 17. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne
  • 18. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne La garniture des chaussures
  • 19. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne La technique de la fonte à la cire perdue : Cette technique consiste à préparer un modèle de cire (motifs…), Sur ce modèle fini, on place une gangue d’argile, qui doit sécher, le modèle s’ imprime sur l’argile, On fait chauffer le moule, et la cire est évacuée. Elle est perdue.. A l’aide d’un creuset, on verse le métal en fusion dans le moule. Pour sortir l’objet on casse le moule !
  • 20. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne La garniture des jarretières
  • 21. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse B. Les objets de la parure – l’orfèvrerie mérovingienne Passe-courroie
  • 22. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse C. L’habillement de la reine
  • 23. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse récente C. L’habillement de la reine
  • 24. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse C. L’habillement de la reine Nouvelle reconstitution
  • 25. La tombe de la reine Arégonde 2. Analyse C. L’habillement de la reine
  • 26. Conclusion La tombe de la reine Arégonde est une sépulture importante pour voir en quoi consiste l’orfèvrerie mérovingienne 6 e –7 e s. Orfèvrerie colorée: or cloisonné, pierres en bâtes, la damasquinure et l’or filigrané. Les fondeurs mérovingiens moulent avec une grande habilité l’or, l’argent et le bronze. Il maîtrise le moulage, la fonte à la cire perdue… La tombe de la reine offre un bon exemple de la mode vestimentaire de la femme franque/mérovingienne