SlideShare une entreprise Scribd logo
Chapitre 2 Accessibilité
1
II.1 - Introduction
L'accessibilité des personnes à mobilité réduite est désormais un droit fondamental, car il est
de nature à assurer leurs participations à la vie sociale, et à gommer les barrières
environnementaux, culturelles, ou encore réglementaires.
Un environnement inaccessible est un frein pour les actes simples de la vie quotidienne des
personnes qui ne peuvent pas se mouvoir de façon facile et autonome, ou qui ont des besoins
spécifiques. Déjà si on ne peut pas accéder facilement au cadre bâti ou à la voirie ou bien
même au transport, cela est considéré comme cause première de handicaps.
Autrement, Les lois en vigueur visent à rendre les établissements et les systèmes du transport
urbain plus fluide sur le plan de la gestion de l’accès, et de la descente du matériel roulant que
l'intérêt à 1'égard de la population à mobilité réduite.
Par ailleurs, il sera nécessaire de traiter de l'accessibilité pour tous, et d’agir sur les moyens
nécessaires à mettre en œuvre, pour que sans exclusion ni discrimination, tout citoyen qui se
trouve en situation de handicap, définitive ou momentanée, puisse avoir la liberté de se
déplacer et d'accéder à un lieu, à un espace, à un service, en toute autonomie.
Afin de garantir le droit de ces personnes porteuses d’handicaps, à la libre circulation et à
l'égalité de participation, dont nous voulons qu’un établissement public, qu’un transport
public, doit être ouvert à tous, aux petits comme aux grands de tous âges, à ceux qui entendent
mal, aux distraits, aux obèses, aux utilisateurs de cannes ou de fauteuils roulants.
Nous voulons dans ce chapitre et face à cette optique, d’expliciter la signification de la notion
d'accessibilité et son lien avec les personnes handicapées, tout en révélant les facteurs
explicatifs et les critères face à la mobilité parfaite au sein de l’environnement et
principalement au monde de transport urbain.
II.2 - Historique
La notion d'accessibilité apparaît en premier lieu en 1959, où elle a été définie comme étant le
potentiel de possibilité d'interaction (Hansen 1959). De nombreuses définitions se sont
ajoutées, la plus couramment utilisée dans la littérature est que l'accessibilité est la facilité
avec laquelle on accède à une activité à partir d'un lieu et d'un mode de transport.
En d'autres termes, il s'agit d'une entité qui qualifie l'interaction entre les transports et les
activités territoriales certains auteurs proposent que l'accessibilité soit définie « comme une
mesure de la performance d'un réseau de transport au travers la variation de surplus qu'elle
génère pour les différents types d'usagers » .de plus, proposent une revue assez complète de
définitions.
En réalité, les définitions sont multiples et elles varient selon le contexte, la région et l'année
et même la description d'un indicateur d'accessibilité varie également dans l'espace.
II.3 - L’accessibilité un état d’esprit
Tout d’abord, essayons de mieux cerner l’accessibilité dont nous souhaitons parler.
Chapitre 2 Accessibilité
2
Ce terme est en général, dans le langage courant, immédiatement associé à la notion de
handicap et de la mobilité réduite.
Si nous vous être précis dans nos analyses, il convient de rappeler que le handicap est une
traduction sociale des conséquences, pour une personne donnée, de sa (ses) déficience(s)
traduite(s) en incapacité (s).
Si l’environnement général dans lequel une personne porteuse de déficiences est totalement
aménagée, alors le handicap disparait, et la personne peut vivre normalement ses activités
quelles qu’elles soient.
Ne faut-il pas aujourd’hui, lorsque l’on parle de l’accessibilité, sortir de la stigmatisation d’un
groupe donnée, « les handicapés » ! , Pour réfléchir plus largement à une culture de
l’accessibilité ? , avant d’être culture technique ou une affaires d’experts, l’accessibilité doit
devenir, a minima, une culture commune à tous, permettant d’éviter la relégation d’un groupe
social [12].
II.4 - L’accessibilité pour Qui !
Dans cette perspective, la réflexion sur l’accessibilité devient une réflexion élargie, portant
sur l’ensemble de l’environnement de la vie, le déplacement, l’information, l’utilisation de
matériel, l’accès au savoir, l’accès au transport, permettant leur usage sans dépendance par
toute personne qui, à un moment ou à un autre, éprouve une gêne du fait :
 D’une incapacité permanente (handicap sensoriel, moteur, cognitif, vieillissement, ...).
 D’une incapacité temporaire (grossesse, accident, ...).
 De circonstances extérieures (accompagnement d’enfants en bas âge, poussettes, un
voyageur chargé et même un étranger qui ne comprend pas notre langue) [22].
Figure II.1 - Les acteurs concernés par l’accessibilité
Chapitre 2 Accessibilité
3
II.5 - Les enjeux de l’accessibilité
- Un enjeu social et économique collectif basé sur :
 L’intégration sociale des personnes handicapées et des PMR.
 La participation au développement économique.
 L’économie sur le maintien à domicile.
- Un enjeu individuel :
 Passer du statut d’assisté à celui de personne active.
- Un enjeu de développement durable sert à :
 Limiter le risque d’exclusion, favoriser le rassemblement des générations.
 Garantir l’autonomie.
Pour cautionner les enjeux mentionnés au-dessus et garantir ce processus, il faut une
meilleure prise en compte des besoins des personnes handicapées dans les déférents codes à
savoir :
 Code de l’éducation : éducation, scolarité, enseignement supérieur et professionnel.
 Code du travail : emploi.
 Code de la construction et de l’habitation : cadre bâtiment, transport et nouvelle
technologies.
 Code de l’action social et des familles : compensations et ressources.
Véritablement, l’accessibilité doit être intégrée dans tout projet (neuf ou réhabilitation), en
amont et dans une démarche globale, au même titre que les économies d’énergie, et toutes les
autres qualités attendues des bâtiments et de leur environnement.
II.6 - Terminologie
Dans le cadre du présent travail, nous avons retenu les définitions suivantes :
 Le petit robert : possibilité d’accéder, d’arriver à un lieu, un emploi…
 Dictionnaire du handicap : principe affirmé par la loi d’orientation du 30 juin 1975,
visant à mettre en place des mesures destinées à adapter et à aménager l’espace social et
en faciliter l’accès aux personnes handicapées dans ce domaine, la compétence conjointe
des ministères de l’équipement et de santé ont permis d’ouvrir le champ d’une
réglementation destinée à définir les normes d’accessibilité ainsi que les dispositions
techniques applicables à ces normes [12].
 Selon Larousse.Fr :
- Caractère de quelque chose, d'un lieu qui est accessibles : L'accessibilité d'un bus, d'un
immeuble aux handicapés.
- Droit, possibilité qu'a quelqu'un d'avoir accès à quelque chose : L'accessibilité à un
emploi.
 Selon (Petit Larousse 1906) : la Facilité d'arriver.
Chapitre 2 Accessibilité
4
 Selon Dico définition : Qualité de ce qui est accessible.
 Description allemande :
L’accessibilité est le principal produit d'un système de transport. il détermine l'avantage
de localisation d'une région par rapport aux autres. Les indicateurs d'accessibilité
mesurent les bénéfices des ménages et des entreprises d'une région quant à l'existence et
l'utilisation des infrastructures de transport [23].
 Description hollandaise : l'accessibilité se définit comme étant les possibilités
potentielles d'interactions (définition générale). Des définitions connexes sont également
employées, telles que la facilité d'interaction spatiale, la potentialité de relation avec les
activités ou l'offre, ou plus précisément l'attractivité d'un nœud dans un réseau en tenant
compte du poids des autres nœuds et les coûts pour atteindre ces nœuds via le réseau.
Cependant, ces descriptions demeurent assez vagues. Dans la pratique, les possibilités
d'interprétation sont multiples et varient selon le contexte [24].
 Description anglaise :
La plupart des mesures d'accessibilité prennent généralement comme unité de base une
distance moyenne. Cette structure de base a besoin d'être modifiée, d'abord afin d'assurer
une continuité d'accès à travers l'espace, permettant ainsi de considérer les points d'accès
aux réseaux, et, deuxièmement, de développer un indicateur permettant de mesurer les
impacts économiques des différents marchés du transport [24] .
Et selon des chercheurs de domaine, l’accessibilité est :
 Bukome itongwa d. (1997) : « l'accessibilité est la somme des liens d'un point du réseau
vers les autres points du réseau par le plus court chemin ».
 Davidson (1977) : « l'accessibilité est la somme de toutes les activités concentrées en un
point et les différents coûts pour y accéder ».
 Derycke ( (0791 : « l'accessibilité est l'ensemble des commodités requises pour atteindre
un point de l'espace urbain ».
 Laarman ( (0791 : « l'accessibilité est le nombre des nœuds ou stations du réseau que l'on
peut atteindre en un temps donné et en un point quelconque de l'espace ».
II.7 - Définition
En géographie, l’accessibilité d’un lieu est généralement définie comme la plus ou moins
grande facilité avec laquelle ce lieu peut être atteint à partir d’un ou de plusieurs autres lieux,
par un ou plusieurs individus susceptibles de se déplacer à l’aide de tout ou partie des moyens
de transport existants. Ainsi, l’accessibilité ne renvoie pas uniquement à la seule possibilité
d’atteindre ou non un lieu donné, mais elle traduit également la pénibilité du déplacement, la
difficulté de la mise en relation appréhendée le plus souvent par la mesure des contraintes
spatio-temporelle.
Chapitre 2 Accessibilité
5
De ce fait, l’accessibilité va dépendre non seulement de la position géographique respective
des lieux d’origine et de destination, mais également du niveau de service offert par le ou les
systèmes de transport utilisés pour accomplir le déplacement.
Dans le cas des transports individuels, auxquels nous rattacherons la marche, le niveau de
service offert est essentiellement fonction :
 De la structure du réseau (sinuosité et configuration des voies).
 De la qualité des infrastructures, appréhendée par leurs caractéristiques techniques
(nombre et largeur des voies, aménagement des côtés, existence d’un séparateur
central de chaussées, etc.).
 Des contraintes topographiques (pente).
 Des réglementations en vigueur.
 Des caractéristiques techniques du véhicule utilisé (ou, pour opérer le parallèle avec la
marche, de la condition physique de l’individu). Et de la congestion qui perturbe le
fonctionnement du système et fait ainsi varier la qualité du service selon les jours de
l’année et les heures de la journée.
En ce qui concerne les modes collectifs, aux six facteurs explicatifs précédents s’ajoutent :
 Le schéma de service en vigueur tenant compte des règles de sécurité (nœuds desservis,
fréquence de la desserte et horaires de circulation).
 Et le taux de remplissage du véhicule qui peut en interdire l’utilisation lorsque la
capacité maximale est atteinte dans le cas des systèmes de transport à réservation
obligatoire.
La définition de l’accessibilité énoncée ci-dessus renvoie à des critères spatio-temporels
d’évaluation. Cependant d’autres critères pourraient être envisagés : économiques,
esthétiques, paysagers, environnementaux, touristiques, etc. ainsi le niveau d’accessibilité
observé est étroitement lié aux critères de mesure retenus. De plus, il existe un grand nombre
d’indicateurs, souvent complémentaires, permettant d’évaluer l’importance relative des
différentes composantes explicatives de l’accessibilité. Le point commun entre nombre de ces
indicateurs réside dans le calcul préalable des plus courts chemins suivant une logique donnée
(minimisation du temps de trajet, de sa longueur, de son coût, etc.).
En effet, les paramètres spatiaux concernent le choix des lieux à destination ou bien au départ
desquels on va établir la mesure d'accessibilité. Il peut s'agir de la localisation d'un
équipement, de celle d'un secteur résidentiel, d'une zone commerciale par exemple. Le plus
souvent on s'intéresse à des sites attracteurs ou émetteurs de trafic. La détermination des
paramètres d'ordre spatial pose la question des chaînes de transport entre le site considéré et le
point d'entrée sur le réseau de transport. On emploie alors les termes de modes de
rabattement, ou encore de pré et de post acheminement. La marche à pied intervient dans la
chaîne de déplacement quels que soient les modes en présence, y compris en voiture où il est
nécessaire de marcher entre l'endroit où est garé le véhicule et le lieu de destination ou
d'origine.
Chapitre 2 Accessibilité
6
D'autre part, les paramètres temporels concernent aussi bien les contraintes liées au
fonctionnement du système de transport que les rythmes urbains.
Mesurer l'accessibilité revient à établir soit une distance au sens mathématique, soit une
fonction revoyant une mesure associée à un couple de lieux et répondant à une série de
propriétés précises.
Enfin, dans une acception plus générale, l’accessibilité ne se limite pas seulement au
déplacement d’individus d’un lieu à un autre. Par exemple, dans un réseau de
télécommunication l’accessibilité à un nœud renvoie à la possibilité et à la qualité de
l’acquisition voire de l’échange d’informations à partir d’un ou de plusieurs autres nœuds.
II.8 - Conséquences pour la mise en accessibilité
II.8.1 - Déficience intellectuelles et psychiques
Le traitement des types d’handicaps nécessite de simplifier au maximum les informations
nécessaires au repérage et au déplacement des personnes.
Ainsi, chaque fois que sera possible, l’utilisation de pictogrammes et de symboles sera
préférée aux informations écrites.
Ces dispositions seront également précieuses aux personnes ayant des difficultés de lecture,
ainsi qu’aux personnes de langue étrangère.
Au-delà des mesures prises sur le bâti, une information des personnes d’accueil à la prise en
compte des spécificités de ce type de public sera très utile [7].
II.8.2 - Déficience de motricité, mobilité, atteinte, préhension
Bien que les déficiences de motricité recouvrent des situations de handicap très larges, du
simple gène a l’impossibilité de se déplacer, le fauteuil roulant est depuis très longtemps la
base de la réflexion sur les conditions d’une mise en accessibilité, c’est en effet cette situation
qui est de loin la plus pénalisante. Par conséquent, l’essentiel des actions consiste à vérifier
qu’une personne en fauteuil roulant peut se déplacer dans l’environnement. Pour cela, il a été
fixé un certain nombre de règles dimensionnels qui servent de fondement aux textes sur
l’obligation d’accessibilité [7].
II.8.3 - Déficience visuelles
Le traitement du handicap lié aux déficiences visuelles, peu pris en compte jusqu’à présent
passe par un ensemble d’actions dont certaines ont une efficacité immédiate pour un cout
dérisoire.
Ainsi, toutes les informations par message doivent être conçues avec une taille de lettres
suffisante pour en permettre une lecture aisée.
D’autre informations, notamment celles relatives à des messages d’alerte, nécessitent d’être
doublées par des informations sonores. L’éclairage doit être particulièrement étudié, en
évitant les zones d’ombre et en éclairant de manière différencié les points particuliers (zones
d’informations par exemple) [7].
Chapitre 2 Accessibilité
7
II.8.4 - Déficience auditives
La manière la plus simple et la plus radicale de traiter le handicap résultant de la déficience
auditive est principalement de veiller à doubler les signaux d’information sonores par des
signaux visuels. C’est principalement le cas pour les systèmes d’alerte. C’est également une
préoccupation à avoir pour les ascenseurs et les systèmes d’informations par interphone. La
personne malentendante doit au minimum pouvoir s’assurer que son appel a bien été reçu et
que son problème est bien pris en compte [7].
II.9 - L’Accessibilité et la signalisation
À ce niveau, nous avons compris qu'il est question d'une mesure très importante, parce que tous
les aménagements et adaptations dont il a été question ici sont dépendent à la mise à la
disposition des personnes porteuses de handicapes des informations précises et lisibles par tous.
Cela aussi bien en position assise qu'en position debout. Les informations doivent être mises en
grand caractères avec des couleurs très contrastantes. Les pictogrammes doivent être appropriés
et correspondre aux symboles internationaux d'accessibilités. ces informations doivent être
accessibles à l'ensemble des personnes portant un handicap (mental, visuel, auditif, ou encore
personne à mobilité réduite) .en conséquence les modalités de mise en œuvre de ces mesures
sont spécifiques en fonction du type du handicap (handicap physique, déficiences intellectuelles)
et aussi en fonction des moyens alloués aux et par les autorités organisatrices du transport urbain
où les systèmes de transport et leur inter-modalité doivent être organisés afin de permettre une
accessibilité totale , sans oublier que l’accessibilité à l’information est très importante afin de
permettre à ces personnes de demander un renseignement et d’obtenir une réponse sans avoir
recours à une tierce personne [7] .
Figure II.2 - Symbole international d’accessibilité
II.10 - Quels sont les obstacles à l’accessibilité ?
On peut classer les obstacles à l’accessibilité en deux catégories :
II.10.1 - Les obstacles physiques
Structures ou constructions qui empêchent une personne d’accéder physiquement à un
environnement ou à des services ou qui la gênent dans ses efforts pour y avoir accès. Tel
qu’un seuil à l’entrée du bâtiment, une absence de lignes guide, une porte vitrée sans
marquage visuel, une absence de signalisation visuelle et l’absence de pictogramme clair.
Chapitre 2 Accessibilité
8
II.10.2 - Les obstacles de communication
Obstacles qui surviennent lorsqu’une personne éprouve des difficultés à accéder à de
l’information dans un format utilisable ou est incapable d’y accéder, tel qu’un guichet ou
présentoir est placé trop haut ou l’information qui n’est pas disponible en braille aussi
l’absence d’information sonore ou tactile ou bien quand le guichet ne dispose pas d’un
système d’amplification.
II.11 - L’accessibilité envers les personnes en fauteuil roulant
Le gabarit de base qui régit les règles d'accessibilité est celui d'un fauteuil roulant, il permet
aussi une circulation confortable pour tous les usagers, ainsi permet de mieux appréhender
les surfaces et les dégagements à prévoir pour la conception architecturale des bâtiments,
des établissements et les aires du transport urbain, de même il impose les principaux
besoins environnementaux suivants :
 Les caractéristiques du sol doivent être adaptées à la circulation en fauteuil roulant.
 Les dimensions de libre passage ainsi que les aires de manœuvres doivent être
augmentées en raison de l'encombrement et de la maniabilité du fauteuil. Cela
concerne tant les espaces de circulation que l'accès au mobilier et autres équipements.
 Les hauteurs de vue et d'usage doivent tenir compte de la position assise de l'utilisateur.
Elles doivent également tenir compte de l'absence totale ou partielle de mobilité de la
partie supérieure du corps qui réduit encore la zone de préhension.
 Toujours en raison de la position assise, des dégagements libres doivent être prévus
sous certains équipements et éléments de mobilier afin de pouvoir s'en approcher
suffisamment et de pouvoir les utiliser de face.
 Outre le positionnement, la manipulation de commandes diverse (robinet, clenche de
porte, bouton de commande) doit pouvoir être réalisée « poing fermé » de manière à
tenir compte d'une mobilité restreinte des poignets, mains, doigts.
 Des dispositifs doivent être mis en œuvre afin de franchir des différences de niveaux
aussi minimes soient-elles. On pense souvent, à tort, que l'usage d'un fauteuil roulant
électrique facilite les possibilités de franchir de petites différences de niveaux. Or, les
fauteuils roulants électriques étant fort lourds, ils ne peuvent être basculés en arrière
sous peine de se renverser. En outre, ils ne pourront pas être soulevés par une ni même
plusieurs tierces personnes, à l'inverse d'un fauteuil roulant manuel.
 La présence d'une signalétique continue (orientation, localisation,) qui limite les besoins
en communication verbale (éventuelle difficulté d'élocution) et évite tout déplacement
inutile. D’autant plus que, bien trop souvent encore, on rencontre des itinéraires
adaptés différents de ceux utilisés par la plupart des autres utilisateurs.
 La conception des cheminements doit réduire les distances de parcours et simplifier les
trajectoires.
 En raison des troubles sensitifs, les corps chauffants ou susceptibles d'être chauds
(siphon, tuyaux de chauffage,) doivent être protégés afin d'éviter tous risques de
brûlures. Les arêtes vives sont également à éviter, surtout sur les éléments de mobilier
et autres équipements.
Chapitre 2 Accessibilité
9
Figure II.3 - Elargissement des surfaces d’attaques, les couloirs et les voies de circulation
 Les problèmes de thermorégulation de la température corporelle associés aux troubles
sensitifs, nécessitent une température ambiante constante. Au sein même d'un espace
mais également entre des espaces différents. Dans certains bâtiments spécifiques, la
température ambiante devra également être plus importante que la moyenne
habituelle. bien souvent, elle devra atteindre une température de 24°.
 Tout acte qui implique un transfert, c'est-à-dire de sortir de son fauteuil pour s'installer
dans son lit, bain, Nécessite la présence d'un espace réservé pour y stationner le
fauteuil. Comme nous le verrons par la suite, cela implique également dans certains
cas la présence de barres d'appui ou autres équipements permettant de réaliser le
transfert hors du fauteuil roulant.
Chapitre 2 Accessibilité
10
 L'accompagnement par un chien d'assistance, outre l'augmentation des dimensions de
libre passage et d'aires de manœuvres, nécessite également que des éventuels espaces
d'attente soient réservés pour celui lorsque pour des raisons spécifiques (hygiène,)
l'accès à certains espaces ne lui est pas autorisé [25].
Que fait-on pour améliorer l’accessibilité dans l’environnement ?
Pour perfectionner l’accessibilité des personnes à mobilité réduite dans leur environnement, il
fallut jouer sur plusieurs plans d’aménagement à savoir :
II.11.1 - Aménagement des distances
Réduire les distances en évitant les déplacements par le fait de motoriser la personne ou
installer un ascenseur ou même une plate-forme monte escalier ou siège monte- escaliers.
Figure II.4 - Les techniques technologiques favorisant l’aménagement des distances
II.11.2 - Aménagements des appuis
Il s'agit d'équiper les couloirs, les escaliers, les ascenseurs par des barres d'appui (75 à 90 cm
du sol), des rampes, des tables, et même l’installation de chaises dans les endroits d'attente
afin de permettre aux personnes à mobilité réduite de se bénéficier et d’acquérir largement
son parcours d’accès au cours de leurs déplacements.
Figure II.5 - Les
installations
environnementales favorisant
le parcours des PMR
Chapitre 2 Accessibilité
11
II.11.3 - Aménagement de la signalisation
Identifier clairement les directions à prendre pour s’orienter dans
l’environnement. Le but étant d’éviter au travailleur (se) de réaliser des
déplacements inutiles.
II.12 - Mobilité et l’accessibilité
Accessibilité et mobilité sont souvent utilisées indistinctement. Ces termes se trouvent
régulièrement côte à côte dans la littérature [26], il est toutefois important de les définir, car
ils réfèrent à des concepts bien différents. La mobilité réfère à l'aspect physique du
déplacement, soit l'habileté ou la rapidité de partir d'un point pour se rendre à un autre en
d'autres termes, on pourrait dire qu'encourager la mobilité, selon cette définition, c'est
encourager la construction d'autoroutes ou la mise en place de transport collectif à haute
performance. Selon cette compréhension, augmenter la mobilité implique aussi
l'augmentation de l'accessibilité, car plus on se déplace rapidement, plus on a de choix de
destinations.
En effet, une meilleure accessibilité se traduit souvent par une utilisation plus judicieuse de
l'espace et par une diversification des opportunités d'activités et de résidence. Par conséquent,
une amélioration du niveau d'accessibilité est une situation souhaitable dans un contexte de
développement durable, l'amélioration de l'accessibilité se traduisant par des impacts positifs
sur les 3 pôles du développement durable, soit l'économie, l'environnement et la société.
La mobilité et l'accessibilité des lieux s'inscrivent à la fois dans une logique de
fonctionnement, de développement et de gestion des crises. L’impact de la fermeture d'un axe
important, les conséquences de la suspension d'un service de transport sur une ligne majeure
seront d'autant plus pénalisantes pour la ville que ces éléments-clés permettent d'accéder à des
lieux essentiels à son fonctionnement et à son développement. Les lieux essentiels sont des
espaces qui concentrent les enjeux de la ville, rassemblant des fonctions urbaines stratégiques
relevant de différents domaines (santé, éducation, économie, gestion des crises...) qui doivent
être accessibles pour pouvoir assurer leur rôle. En mettant à la disposition des personnes
handicapées tous les faveurs répondant à leurs besoins.
II.13 - Transport et l’accessibilité
Le transport est de nos jours l'une des activités les plus importantes qui font circuler les
populations du monde. L'amélioration des conditions socio-économiques des populations est
indiscutable.
II.13.1 - Histoire du transport
Les transports urbains sont couramment confondus avec la terminologie « transports en
commun ». Les transports urbains traitent en réalité aussi de transport individuel comme la
voiture. Ils concernent les différents moyens de transport qui sont propres à une ville ou un
milieu urbain, adaptés à cet environnement. Ces caractéristiques propres sont principalement
une densité démographique et géographique importante, ce qui implique de bien gérer les flux
Chapitre 2 Accessibilité
12
De voyageurs et marchandises dans l'espace urbain, des activités économiques importantes ce
qui ajoute que la ville est à la fois le lieu de départ et d'arrivée de ces flux, d'autres
caractéristiques font que la ville apporte beaucoup de contraintes menant à une politique de
transports urbains précise. Quels sont les moyens de transport que l'on peut utiliser, les
contraintes liées au milieu urbain qui orientent la politique urbaine de transport et enfin la
gestion, l'exploitation des différents modes de transport et les outils qui y sont destinés. Les
transports aujourd'hui occupent une place importante à la fois dans l'espace urbain mais aussi
dans le temps urbain. C’est l'héritage du XXe siècle et de l'apparition de la voiture qui
démocratise la mobilité.
Dans un premier temps, seul le transport de voyageurs sera traité. En effet, sa gestion est
étudiée depuis bien longtemps, contrairement au transport de marchandises, plus "sauvage",
moins réglementé, même si cette gestion se développe petit à petit [27].
II.13.2 - Problématique
Malgré l'explosion et la généralisation du transport urbain, une partie importante de la
population mondiale serait en difficulté lorsqu'il est question de leur accessibilité et de leurs
diverses activités. Plus de 1 milliard de personnes portent un handicap dans le monde. Ce
chiffre est sans tenir compte des personnes qui ont des incapacités provisoires. Ce constat a
amené un certain nombre de chercheurs et professionnels du domaine du tourisme à
s'intéresser à la question de mettre en place des moyens de rendre le tourisme accessible à
l'ensemble de la population humaine sans aucune discrimination.
En effet, le domaine de transport est l'un de ceux où les décisions sont à la fois complexes et
lourdes de conséquences, car le transport assure une fonction très spécifique qui n'a rien de
comparable avec les autres fonctions urbaines de base. Il constitue l'essence même des formes
urbaines : la diversité et l'intensité des occasions d'échange. Cette facilité d'accès, de
circulation, de contact et d'échange est la résultante de la structure urbaine d'un côté et du
système de transport de l'autre, c'est ce qu'on appelle l'accessibilité. L’intérêt d'un lieu
quelconque de la ville est fonction des conditions de transfert (coût, durée de trajet, qualité de
l'itinéraire et des points de correspondance) et des possibilités offertes par la destination
(occasions interposées, richesse du contact et du choix, salaire plus élevé...). Ce sont là deux
aspects apparemment contradictoires que la théorie de l'accessibilité a permis de prendre en
compte [28].
En parallèle, la notion d'accessibilité a un grand apport dans la planification urbaine,
puisqu'elle exprime à la fois la structure urbaine et le système de transport. Elle permet de
mesurer l'intérêt qu'un résident urbain peut tirer de ses déplacements et à l'aménageur
d'évaluer les divers projets.
II.13.3 - L’accessibilité et le stationnement
Les places de stationnements réservés sont d'une largeur plus importante que les places de
stationnement classique afin de permettre à la personne en fauteuil d'effectuer ses transferts
entre le fauteuil et le véhicule. Elles sont signalées avec un pictogramme au sol. Elles peuvent
Également faire l'objet d'un revêtement de couleur différente et d'un panneau de signalisation
spécifiant. Malgré ces précautions, ces places sont souvent occupées par des automobilistes
Chapitre 2 Accessibilité
13
peu soucieux de leur importance pour les personnes handicapées et ne voyant que leur intérêt
à stationner au plus près de leur lieu de destination. Or, ces places sont particulièrement rares
et les autres emplacements n'étant pas d'une largeur suffisante ne sont pas utilisables par les
personnes en fauteuil roulant.
Le stationnement sauvage au droit des arrêts de bus généralement de très courte durée, ce
dernier stationnement n'en est pas moins inacceptable dans la mesure où si les collectivités ont
aménagé les points d'arrêt afin qu'ils permettent un très bon accostage des autobus surbaissés
et dotés de rampes et de plates-formes élévatrices, alors que l'ensemble de ces efforts sera
annulé si un véhicule est garé devant le point d'arrêt. L'autobus accostera alors de manière
improbable et les personnes, handicapées ou non, seront débarquées sur la chaussée, avec
pour tous et plus particulièrement les personnes en fauteuil roulant don il y a des risques non
négligeables pour rejoindre le trottoir.
Le stationnement sauvage est reconnu comme étant un des principaux obstacles et un
véritable fléau pour l'accessibilité des transports et de la ville, et met en jeu la sécurité des
concitoyens...
Pour lutter contre ce stationnement illicite, il est indispensable d'envoyer un message fort aux
automobilistes afin de les sensibiliser à l'indispensable civisme dont ils doivent faire preuve.
II.13.4 - Une intervention totale par ligne
Le plan de mise en accessibilité du réseau urbain s’articule autour de l’agglomération et
propose une intervention ligne par ligne. C’est-à-dire pour une ligne, tous les quais, tous les
véhicules.
« Une ligne est dite accessibles si l’ensemble de ses quais est conforme aux normes
d’aménagement validées par le collectif départemental des associations de personnes
handicapées, et si les véhicules affectés à ces lignes sont accessibles par palette rétractable. »
« Une ligne est dite compatibles si les bus qui y sont affectés sont équipés de palette, alors
que les quais ne sont pas encore aménagés selon les normes validées avec le collectif. »
II.14 - Fauteuil roulant et Transport urbain
Les emplacements doivent être accessibles depuis le trottoir à une personne en fauteuil
roulant. En particulier, un passage libre d’au moins 0.90 m doit être laissé, entre la bordure et
l’abri éventuel destiné aux voyageurs (Figure II .6). Bien entendu, la présence d’un abri ne
doit pas empêcher la circulation des fauteuils roulants .si ce n’est pas le cas du côté du cadre
bâti, le passage devra dans ce cas être d’au moins 1.40 m (Figure II .7).
Figure II.6 - Implantation d’un
arrêt de bus : cas d’un trottoir large
Chapitre 2 Accessibilité
14
Figure II.7 - Implantation d’un arrêt de bus : cas d’un trottoir étroit
II.15 - L’accessibilité : Exemples
II.15.1 - Au transport urbain
Dans les pays occidentaux, les personnes à mobilité réduite ont des facilitations fortunes dans
leur accès au transport urbain, des rampes glissantes et des palettes rétractables installé dans la
plupart des bus et à chaque tramway, faisant le lien entre le trottoir et le plancher du bus, afin
de réussir l’accessibilité de ces personnes.
Figure II.8 - Les transports urbains accessibles aux PMR
Chapitre 2 Accessibilité
15
II.15.2 - Au transport aérien
Dans plusieurs aéroports européens et afin d’améliorer l’accessibilité au transport aérien pour
les personnes à mobilité réduite, nous trouverons des pistes et des passerelles type
AVIRAMP, supprimant les marches pour faciliter l’accès aux seuils de porte des avions et
permettant aux passagers porteuse une handicape moteur, d’utiliser leur propre fauteuil
jusqu’à l’avion ainsi que toutes les zones aéroportuaires sont accessibles aux personnes à
mobilité réduite.
Figure II.9 - Une ligne de transfert adapté à la circulation et l’accès des PMR aux avions
II.16 - Conclusion
Rendre les transports accessibles aux personnes handicapées, quel que soit le type de
handicap, du plus léger au handicap majeur, constitue un des éléments de la politique
nationale de solidarité. Et nous rappelons que le temps est venu pour développer des actions
plus contraignantes visant à résoudre les problèmes d'accessibilité en termes d'obligation
dans notre pays.
A travers ce chapitre, nous avons montré comment agir conjointement sur l'ensemble des
variables qui favorise et privilège l’accessibilité au profit des PMR, et la nécessité
d’adaptation du leurs déplacements aux rythmes urbains. Par le fait de diriger les
aménagements urbains à être citoyens et puis rendre la circulation et l’accessibilité possible
à tous. Et cependant dans notre pays, il reste encore du chemin à parcourir pour prendre
réellement en compte le plus grand nombre de personnes possible, dans le cadre de la
conception pour « Tous », ou bien ce qu’on l’appelle « la conception universelle ».
Nous intéressons dans le chapitre qui suit, à la présentation du l’organisme d’accueil où nous
avons étudié l’implantation de notre solution. Pour cet effet nous allons décrire dans premier
lieu l’organisme avec son architecture administrative et technique, et en second lieu nous
allons exposer le produit Autobus 100L6 et ses coordonnées techniques et dimensionnels.
Chapitre 2 Accessibilité
16
Références Bibliographiques :
Chapitre 1 : état de l’art - Handicap & PMR -
[1] World Health Organization , "résumé du Rapport mondial sur le handicap", 2011
Accessible sur : www.who.int/disabilities/world_report/2011/summary_fr.pdf
[2] Aurore Chanrion - Une Souris Verte. Pour la Courte Echelle - Formation A.V.S. - 26/09/2006
Accessible sur : http://www2.ac-lyon.fr/etab/ien/rhone/ash/IMG/pdf/La_notion_de_haS-
_forma_AVS.pdf
[3] Stiker H-J, Corps infirmes et société, Aubier Montaigne, Paris, 1982, p 20.
[4] Bollack j, La naissance dŒdipe, Gallimard, 1995, p. 221
[5] Accessible sur : https://informations.handicap.fr/art-histoire-874-6026.php
[6] http://tpe-smc-handicap.e-monsite.com/
[7] Patrick grépinet, Concevoir un bâtiment accessible aux personnes handicapées, Collection
methodes , Edition le moniteur ( 2 ème ) , France, 2010
[8] Michel CHARZAT. (2002). « Pour mieux identifier les difficultés des personnes en situation de
handicap du fait de troubles psychiques et les moyens d’améliorer leur vie et celle de leurs proches.
». Paris : Ministère de l’emploi et de la solidarité.
[9] Classification Québécoise, Processus de production du handicap, Fougeyrollas P et coll, Edition
RIPPH ,1998.
[10] Hamonet C, Magalhaes TH, Système d'identification et de mesure du handicap (SIMH), Eska,
2001
[11] Hamonet C, Les personnes handicapées, presses universitaires de France, Paris, 2007
[12] Dominique ferté, l’accessibilité en pratique de la règle à l’usage, Edition le moniteur, France,
2008
[13] RAVAUD Jean François, Politiques du handicap : état des lieux, in Regards sur l'actualité,
Handicap où en sommes-nous, n°372 (juin 2011), pp 8-22
[14]http://www.formassad.fr/blog/quelle-difference-entre-handicap-mental-et-psychique/
[15] http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/handicap/13451
[16] J.Scherrer , physiologie du travail , 1967
[17] louis pierre Grosbois, handicap et construction, Edition le moniteur (5 ème Edition) ,France ,
1999
[18] Accessible sur : http://www.chouf-chouf.com/chroniques/la-triste-condition-des-
handicapes-en-algerie/
Chapitre 2 Accessibilité
17
[19] L. Iezzoni, E. McCarthy,R. Davis,H. Siebens. “Mobility difficulties are not
only a problem of old age” . JOURNAL Gen Intern Med. 2001;16(4):235–43.
[20] SEKKAL Imane M
Ue
;BENHADDA Nassima , centre de rééducation pour les handicapées moteurs,
entre normes et formes (à Tlemcen) , Projet de fin d'études pour l'obtention Du diplôme d'architecte
d'état , 2012/2013
[21] Isam SHAHROUR, Professeur Université Lillel - Polytech'Lille Directeur du Laboratoire Génie Civil
et géo-Environnement «Ville intelligente : Quel apport aux citoyens en situation de handicap ou de
dépendance 2ème Forum HANDINUM - Côte d'Opale «Un nouveau regard sur les usages
technologiques et les handicaps », Dunkerque, 29 Mai 2015
Chapitre 2 : Accessibilité
[22] Définition interministérielle française (adoptée en 2000)
[23] Schuermann, C., Spierkermann, K., Wegener, M., Accessibility Indicators: Model and Report.
Université de Dortmund , 1997
[24] GODIN Audrey , L'ACCESSIBILITÉ EN TRANSPORT : MÉTHODES ET INDICATEURS ,
UNIVERSTTE DE MONIREAL ECOLE POLYTECHNIQUE DE MQNTREAL , Avril 2012
[25] CAWaB (Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles), Guide d’aide à la conception d’un
bâtiment accessible, Bruxelles, décembre 2013
[26] Abdelhamid, H., *Cerdá, A., & *Kastelberger, L, Conditions de réussite pour l’implantation et
l’évaluation des mesures de signalisation prioritaire pour le transport en commun pour la région de
Montréal, Canada (2009).
[27] P. Querel, F. Hyvert, Guide de transports urbains, novembre 2009
[28] Amor belhedi , LA THEORIE DE L'ACCESSIBILITE URBAINE : Un outil de
l'aménageur.[;Publication Trimestrielle du Ministère de l'Equipement et de* l'Habitat — Centre de
Documentation Cité Jardins - 1002 , TUNIS , 1980

Contenu connexe

Tendances

Mode de production en algerie
Mode de production en algerie Mode de production en algerie
Mode de production en algerie
sedyna
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle new
Hiba Architecte
 
analyse de site urbanisme.pptx
analyse de site urbanisme.pptxanalyse de site urbanisme.pptx
analyse de site urbanisme.pptx
AMINFERNANE
 
analyse urbaine
analyse urbaineanalyse urbaine
analyse urbaine
imed boulouh
 
analyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaanalyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaia
Hiba Architecte
 
Paysage urbain
Paysage urbainPaysage urbain
Paysage urbain
Sami Sahli
 
Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7
hafouu
 
Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb
sarah barkat
 
Analyse BAZOUL JIJEL
Analyse BAZOUL JIJEL Analyse BAZOUL JIJEL
Analyse BAZOUL JIJEL
archi Mouna
 
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Zizou Abid
 
Projet urbain 04
Projet urbain 04Projet urbain 04
Projet urbain 04
Sami Sahli
 
Expose dellys
Expose dellysExpose dellys
Expose dellys
Chris L'Ange
 
Les illots
Les illotsLes illots
Les illots
ILYES MHAMMEDIA
 
analyse urbaine de la ville de Cherchell
analyse urbaine de la ville de Cherchellanalyse urbaine de la ville de Cherchell
analyse urbaine de la ville de Cherchell
Sami Sahli
 
Quartier du vauban en almagne
Quartier du vauban en almagneQuartier du vauban en almagne
Quartier du vauban en almagne
Sofiane Kherroubi
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbaine
xiluokong
 
Phenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyPhenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein dey
Hiba Architecte
 
Marinoscope. quartier de la marine
Marinoscope. quartier de la marineMarinoscope. quartier de la marine
Marinoscope. quartier de la marine
Sami Sahli
 
L’architecture mozabites
L’architecture mozabitesL’architecture mozabites
L’architecture mozabites
hafouu
 

Tendances (20)

Mode de production en algerie
Mode de production en algerie Mode de production en algerie
Mode de production en algerie
 
La casbah d'Alger
La casbah d'AlgerLa casbah d'Alger
La casbah d'Alger
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle new
 
analyse de site urbanisme.pptx
analyse de site urbanisme.pptxanalyse de site urbanisme.pptx
analyse de site urbanisme.pptx
 
analyse urbaine
analyse urbaineanalyse urbaine
analyse urbaine
 
analyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaanalyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaia
 
Paysage urbain
Paysage urbainPaysage urbain
Paysage urbain
 
Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7
 
Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb
 
Analyse BAZOUL JIJEL
Analyse BAZOUL JIJEL Analyse BAZOUL JIJEL
Analyse BAZOUL JIJEL
 
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
 
Projet urbain 04
Projet urbain 04Projet urbain 04
Projet urbain 04
 
Expose dellys
Expose dellysExpose dellys
Expose dellys
 
Les illots
Les illotsLes illots
Les illots
 
analyse urbaine de la ville de Cherchell
analyse urbaine de la ville de Cherchellanalyse urbaine de la ville de Cherchell
analyse urbaine de la ville de Cherchell
 
Quartier du vauban en almagne
Quartier du vauban en almagneQuartier du vauban en almagne
Quartier du vauban en almagne
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbaine
 
Phenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyPhenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein dey
 
Marinoscope. quartier de la marine
Marinoscope. quartier de la marineMarinoscope. quartier de la marine
Marinoscope. quartier de la marine
 
L’architecture mozabites
L’architecture mozabitesL’architecture mozabites
L’architecture mozabites
 

Similaire à L'accessibilité

Notions d'accessibilité en EPN
Notions d'accessibilité en EPNNotions d'accessibilité en EPN
Notions d'accessibilité en EPN
Coraia
 
Approche sensorielle
Approche sensorielleApproche sensorielle
Approche sensorielle
Archi Guelma
 
Transport et Mobilité - Introduction
Transport et Mobilité - IntroductionTransport et Mobilité - Introduction
Transport et Mobilité - Introduction
Philippe Schreurs
 
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)   LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
Sarra Achoura
 
Accessibility, labelization and tourism
Accessibility, labelization and tourismAccessibility, labelization and tourism
Accessibility, labelization and tourism
Scott Rains
 
Communiqué de presse mobilité 2012
Communiqué de presse mobilité 2012Communiqué de presse mobilité 2012
Communiqué de presse mobilité 2012
CWEHF
 
Puech idrrim 2015 10 21
Puech idrrim 2015 10 21Puech idrrim 2015 10 21
Puech idrrim 2015 10 21
mpuech
 
Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...
Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...
Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...
Cap'Com
 
Concevoir une voirie
Concevoir une voirieConcevoir une voirie
Concevoir une voirie
GENICIMO
 
Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...
Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...
Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...
Cap'Com
 
Elaboration d'un référentiel
Elaboration d'un référentielElaboration d'un référentiel
Elaboration d'un référentiel
FabMob
 
S3 p4
S3 p4S3 p4
Mémoire Sciences Po Toulouse_Comment conduire un changement dans les pratique...
Mémoire Sciences Po Toulouse_Comment conduire un changement dans les pratique...Mémoire Sciences Po Toulouse_Comment conduire un changement dans les pratique...
Mémoire Sciences Po Toulouse_Comment conduire un changement dans les pratique...
Julie Cathala
 
Mobilités ! Cahier de veille de la Fondation Mines-Télécom n°10
Mobilités ! Cahier de veille de la Fondation Mines-Télécom n°10 Mobilités ! Cahier de veille de la Fondation Mines-Télécom n°10
Mobilités ! Cahier de veille de la Fondation Mines-Télécom n°10
fondationminestelecom
 
Guide de l'accessibilité - Handicap International
Guide de l'accessibilité - Handicap InternationalGuide de l'accessibilité - Handicap International
Guide de l'accessibilité - Handicap International
Jamaity
 
Accessibilite normes
Accessibilite normesAccessibilite normes
Accessibilite normes
Dieudbill
 
Documentation pioneers mobilité
Documentation pioneers mobilitéDocumentation pioneers mobilité
Documentation pioneers mobilité
FabMob
 

Similaire à L'accessibilité (20)

Notions d'accessibilité en EPN
Notions d'accessibilité en EPNNotions d'accessibilité en EPN
Notions d'accessibilité en EPN
 
Approche sensorielle
Approche sensorielleApproche sensorielle
Approche sensorielle
 
Urbanisme
UrbanismeUrbanisme
Urbanisme
 
Transport et Mobilité - Introduction
Transport et Mobilité - IntroductionTransport et Mobilité - Introduction
Transport et Mobilité - Introduction
 
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)   LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
 
Accessibility, labelization and tourism
Accessibility, labelization and tourismAccessibility, labelization and tourism
Accessibility, labelization and tourism
 
Communiqué de presse mobilité 2012
Communiqué de presse mobilité 2012Communiqué de presse mobilité 2012
Communiqué de presse mobilité 2012
 
Puech idrrim 2015 10 21
Puech idrrim 2015 10 21Puech idrrim 2015 10 21
Puech idrrim 2015 10 21
 
Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...
Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...
Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...
 
Concevoir une voirie
Concevoir une voirieConcevoir une voirie
Concevoir une voirie
 
Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...
Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...
Capcom13: GF1: Accompagner les nouvelles mobilités : communication, transport...
 
Elaboration d'un référentiel
Elaboration d'un référentielElaboration d'un référentiel
Elaboration d'un référentiel
 
S3 p4
S3 p4S3 p4
S3 p4
 
Gdri inti bd13-vulnerabilité
Gdri inti bd13-vulnerabilitéGdri inti bd13-vulnerabilité
Gdri inti bd13-vulnerabilité
 
Mémoire Sciences Po Toulouse_Comment conduire un changement dans les pratique...
Mémoire Sciences Po Toulouse_Comment conduire un changement dans les pratique...Mémoire Sciences Po Toulouse_Comment conduire un changement dans les pratique...
Mémoire Sciences Po Toulouse_Comment conduire un changement dans les pratique...
 
Mobilités ! Cahier de veille de la Fondation Mines-Télécom n°10
Mobilités ! Cahier de veille de la Fondation Mines-Télécom n°10 Mobilités ! Cahier de veille de la Fondation Mines-Télécom n°10
Mobilités ! Cahier de veille de la Fondation Mines-Télécom n°10
 
Guide de l'accessibilité - Handicap International
Guide de l'accessibilité - Handicap InternationalGuide de l'accessibilité - Handicap International
Guide de l'accessibilité - Handicap International
 
Prez cg71 26 sept. 2014
Prez cg71   26 sept. 2014Prez cg71   26 sept. 2014
Prez cg71 26 sept. 2014
 
Accessibilite normes
Accessibilite normesAccessibilite normes
Accessibilite normes
 
Documentation pioneers mobilité
Documentation pioneers mobilitéDocumentation pioneers mobilité
Documentation pioneers mobilité
 

Plus de Mohamed

Vocabulaire de l'islam
Vocabulaire de l'islamVocabulaire de l'islam
Vocabulaire de l'islam
Mohamed
 
غير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقي
غير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقيغير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقي
غير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقي
Mohamed
 
Pleine forme par l'alimentation
Pleine forme par l'alimentationPleine forme par l'alimentation
Pleine forme par l'alimentation
Mohamed
 
من عجائب الخلق في جسم الانسان
من عجائب الخلق في جسم الانسانمن عجائب الخلق في جسم الانسان
من عجائب الخلق في جسم الانسان
Mohamed
 
L islam et la protection de la famille
L islam et la protection de la familleL islam et la protection de la famille
L islam et la protection de la famille
Mohamed
 
Résurrection ou ressuscitation
Résurrection ou ressuscitationRésurrection ou ressuscitation
Résurrection ou ressuscitation
Mohamed
 
Erreurs commises croyance_brochure
Erreurs commises croyance_brochureErreurs commises croyance_brochure
Erreurs commises croyance_brochure
Mohamed
 
Mohammed dans les écritures bibliques
Mohammed dans les écritures bibliquesMohammed dans les écritures bibliques
Mohammed dans les écritures bibliques
Mohamed
 
Lettre à césar roi de rome
Lettre à césar roi de romeLettre à césar roi de rome
Lettre à césar roi de rome
Mohamed
 
L'islam la religion de tous
L'islam la religion de tousL'islam la religion de tous
L'islam la religion de tous
Mohamed
 
Un unique message
Un unique messageUn unique message
Un unique message
Mohamed
 
Aide a la prononciation de formules islamiques
Aide a la prononciation de formules islamiquesAide a la prononciation de formules islamiques
Aide a la prononciation de formules islamiques
Mohamed
 
Le christ dans l islam
Le christ dans l islamLe christ dans l islam
Le christ dans l islam
Mohamed
 
Notions sur le jeûne
Notions sur le jeûneNotions sur le jeûne
Notions sur le jeûne
Mohamed
 
Le mérite du jeûne
Le mérite du jeûneLe mérite du jeûne
Le mérite du jeûne
Mohamed
 
Comment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammad
Comment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammadComment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammad
Comment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammad
Mohamed
 
Les invocations journalières
Les invocations journalièresLes invocations journalières
Les invocations journalières
Mohamed
 
Le jeûne question réponse
Le jeûne question  réponseLe jeûne question  réponse
Le jeûne question réponse
Mohamed
 
Les deux témoignages et leurs significations
Les deux témoignages et leurs significationsLes deux témoignages et leurs significations
Les deux témoignages et leurs significations
Mohamed
 
Le véritable bonheur
Le véritable bonheur Le véritable bonheur
Le véritable bonheur
Mohamed
 

Plus de Mohamed (20)

Vocabulaire de l'islam
Vocabulaire de l'islamVocabulaire de l'islam
Vocabulaire de l'islam
 
غير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقي
غير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقيغير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقي
غير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقي
 
Pleine forme par l'alimentation
Pleine forme par l'alimentationPleine forme par l'alimentation
Pleine forme par l'alimentation
 
من عجائب الخلق في جسم الانسان
من عجائب الخلق في جسم الانسانمن عجائب الخلق في جسم الانسان
من عجائب الخلق في جسم الانسان
 
L islam et la protection de la famille
L islam et la protection de la familleL islam et la protection de la famille
L islam et la protection de la famille
 
Résurrection ou ressuscitation
Résurrection ou ressuscitationRésurrection ou ressuscitation
Résurrection ou ressuscitation
 
Erreurs commises croyance_brochure
Erreurs commises croyance_brochureErreurs commises croyance_brochure
Erreurs commises croyance_brochure
 
Mohammed dans les écritures bibliques
Mohammed dans les écritures bibliquesMohammed dans les écritures bibliques
Mohammed dans les écritures bibliques
 
Lettre à césar roi de rome
Lettre à césar roi de romeLettre à césar roi de rome
Lettre à césar roi de rome
 
L'islam la religion de tous
L'islam la religion de tousL'islam la religion de tous
L'islam la religion de tous
 
Un unique message
Un unique messageUn unique message
Un unique message
 
Aide a la prononciation de formules islamiques
Aide a la prononciation de formules islamiquesAide a la prononciation de formules islamiques
Aide a la prononciation de formules islamiques
 
Le christ dans l islam
Le christ dans l islamLe christ dans l islam
Le christ dans l islam
 
Notions sur le jeûne
Notions sur le jeûneNotions sur le jeûne
Notions sur le jeûne
 
Le mérite du jeûne
Le mérite du jeûneLe mérite du jeûne
Le mérite du jeûne
 
Comment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammad
Comment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammadComment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammad
Comment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammad
 
Les invocations journalières
Les invocations journalièresLes invocations journalières
Les invocations journalières
 
Le jeûne question réponse
Le jeûne question  réponseLe jeûne question  réponse
Le jeûne question réponse
 
Les deux témoignages et leurs significations
Les deux témoignages et leurs significationsLes deux témoignages et leurs significations
Les deux témoignages et leurs significations
 
Le véritable bonheur
Le véritable bonheur Le véritable bonheur
Le véritable bonheur
 

Dernier

Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..
TarikBouchala
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Friends of African Village Libraries
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 

Dernier (10)

Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 

L'accessibilité

  • 1. Chapitre 2 Accessibilité 1 II.1 - Introduction L'accessibilité des personnes à mobilité réduite est désormais un droit fondamental, car il est de nature à assurer leurs participations à la vie sociale, et à gommer les barrières environnementaux, culturelles, ou encore réglementaires. Un environnement inaccessible est un frein pour les actes simples de la vie quotidienne des personnes qui ne peuvent pas se mouvoir de façon facile et autonome, ou qui ont des besoins spécifiques. Déjà si on ne peut pas accéder facilement au cadre bâti ou à la voirie ou bien même au transport, cela est considéré comme cause première de handicaps. Autrement, Les lois en vigueur visent à rendre les établissements et les systèmes du transport urbain plus fluide sur le plan de la gestion de l’accès, et de la descente du matériel roulant que l'intérêt à 1'égard de la population à mobilité réduite. Par ailleurs, il sera nécessaire de traiter de l'accessibilité pour tous, et d’agir sur les moyens nécessaires à mettre en œuvre, pour que sans exclusion ni discrimination, tout citoyen qui se trouve en situation de handicap, définitive ou momentanée, puisse avoir la liberté de se déplacer et d'accéder à un lieu, à un espace, à un service, en toute autonomie. Afin de garantir le droit de ces personnes porteuses d’handicaps, à la libre circulation et à l'égalité de participation, dont nous voulons qu’un établissement public, qu’un transport public, doit être ouvert à tous, aux petits comme aux grands de tous âges, à ceux qui entendent mal, aux distraits, aux obèses, aux utilisateurs de cannes ou de fauteuils roulants. Nous voulons dans ce chapitre et face à cette optique, d’expliciter la signification de la notion d'accessibilité et son lien avec les personnes handicapées, tout en révélant les facteurs explicatifs et les critères face à la mobilité parfaite au sein de l’environnement et principalement au monde de transport urbain. II.2 - Historique La notion d'accessibilité apparaît en premier lieu en 1959, où elle a été définie comme étant le potentiel de possibilité d'interaction (Hansen 1959). De nombreuses définitions se sont ajoutées, la plus couramment utilisée dans la littérature est que l'accessibilité est la facilité avec laquelle on accède à une activité à partir d'un lieu et d'un mode de transport. En d'autres termes, il s'agit d'une entité qui qualifie l'interaction entre les transports et les activités territoriales certains auteurs proposent que l'accessibilité soit définie « comme une mesure de la performance d'un réseau de transport au travers la variation de surplus qu'elle génère pour les différents types d'usagers » .de plus, proposent une revue assez complète de définitions. En réalité, les définitions sont multiples et elles varient selon le contexte, la région et l'année et même la description d'un indicateur d'accessibilité varie également dans l'espace. II.3 - L’accessibilité un état d’esprit Tout d’abord, essayons de mieux cerner l’accessibilité dont nous souhaitons parler.
  • 2. Chapitre 2 Accessibilité 2 Ce terme est en général, dans le langage courant, immédiatement associé à la notion de handicap et de la mobilité réduite. Si nous vous être précis dans nos analyses, il convient de rappeler que le handicap est une traduction sociale des conséquences, pour une personne donnée, de sa (ses) déficience(s) traduite(s) en incapacité (s). Si l’environnement général dans lequel une personne porteuse de déficiences est totalement aménagée, alors le handicap disparait, et la personne peut vivre normalement ses activités quelles qu’elles soient. Ne faut-il pas aujourd’hui, lorsque l’on parle de l’accessibilité, sortir de la stigmatisation d’un groupe donnée, « les handicapés » ! , Pour réfléchir plus largement à une culture de l’accessibilité ? , avant d’être culture technique ou une affaires d’experts, l’accessibilité doit devenir, a minima, une culture commune à tous, permettant d’éviter la relégation d’un groupe social [12]. II.4 - L’accessibilité pour Qui ! Dans cette perspective, la réflexion sur l’accessibilité devient une réflexion élargie, portant sur l’ensemble de l’environnement de la vie, le déplacement, l’information, l’utilisation de matériel, l’accès au savoir, l’accès au transport, permettant leur usage sans dépendance par toute personne qui, à un moment ou à un autre, éprouve une gêne du fait :  D’une incapacité permanente (handicap sensoriel, moteur, cognitif, vieillissement, ...).  D’une incapacité temporaire (grossesse, accident, ...).  De circonstances extérieures (accompagnement d’enfants en bas âge, poussettes, un voyageur chargé et même un étranger qui ne comprend pas notre langue) [22]. Figure II.1 - Les acteurs concernés par l’accessibilité
  • 3. Chapitre 2 Accessibilité 3 II.5 - Les enjeux de l’accessibilité - Un enjeu social et économique collectif basé sur :  L’intégration sociale des personnes handicapées et des PMR.  La participation au développement économique.  L’économie sur le maintien à domicile. - Un enjeu individuel :  Passer du statut d’assisté à celui de personne active. - Un enjeu de développement durable sert à :  Limiter le risque d’exclusion, favoriser le rassemblement des générations.  Garantir l’autonomie. Pour cautionner les enjeux mentionnés au-dessus et garantir ce processus, il faut une meilleure prise en compte des besoins des personnes handicapées dans les déférents codes à savoir :  Code de l’éducation : éducation, scolarité, enseignement supérieur et professionnel.  Code du travail : emploi.  Code de la construction et de l’habitation : cadre bâtiment, transport et nouvelle technologies.  Code de l’action social et des familles : compensations et ressources. Véritablement, l’accessibilité doit être intégrée dans tout projet (neuf ou réhabilitation), en amont et dans une démarche globale, au même titre que les économies d’énergie, et toutes les autres qualités attendues des bâtiments et de leur environnement. II.6 - Terminologie Dans le cadre du présent travail, nous avons retenu les définitions suivantes :  Le petit robert : possibilité d’accéder, d’arriver à un lieu, un emploi…  Dictionnaire du handicap : principe affirmé par la loi d’orientation du 30 juin 1975, visant à mettre en place des mesures destinées à adapter et à aménager l’espace social et en faciliter l’accès aux personnes handicapées dans ce domaine, la compétence conjointe des ministères de l’équipement et de santé ont permis d’ouvrir le champ d’une réglementation destinée à définir les normes d’accessibilité ainsi que les dispositions techniques applicables à ces normes [12].  Selon Larousse.Fr : - Caractère de quelque chose, d'un lieu qui est accessibles : L'accessibilité d'un bus, d'un immeuble aux handicapés. - Droit, possibilité qu'a quelqu'un d'avoir accès à quelque chose : L'accessibilité à un emploi.  Selon (Petit Larousse 1906) : la Facilité d'arriver.
  • 4. Chapitre 2 Accessibilité 4  Selon Dico définition : Qualité de ce qui est accessible.  Description allemande : L’accessibilité est le principal produit d'un système de transport. il détermine l'avantage de localisation d'une région par rapport aux autres. Les indicateurs d'accessibilité mesurent les bénéfices des ménages et des entreprises d'une région quant à l'existence et l'utilisation des infrastructures de transport [23].  Description hollandaise : l'accessibilité se définit comme étant les possibilités potentielles d'interactions (définition générale). Des définitions connexes sont également employées, telles que la facilité d'interaction spatiale, la potentialité de relation avec les activités ou l'offre, ou plus précisément l'attractivité d'un nœud dans un réseau en tenant compte du poids des autres nœuds et les coûts pour atteindre ces nœuds via le réseau. Cependant, ces descriptions demeurent assez vagues. Dans la pratique, les possibilités d'interprétation sont multiples et varient selon le contexte [24].  Description anglaise : La plupart des mesures d'accessibilité prennent généralement comme unité de base une distance moyenne. Cette structure de base a besoin d'être modifiée, d'abord afin d'assurer une continuité d'accès à travers l'espace, permettant ainsi de considérer les points d'accès aux réseaux, et, deuxièmement, de développer un indicateur permettant de mesurer les impacts économiques des différents marchés du transport [24] . Et selon des chercheurs de domaine, l’accessibilité est :  Bukome itongwa d. (1997) : « l'accessibilité est la somme des liens d'un point du réseau vers les autres points du réseau par le plus court chemin ».  Davidson (1977) : « l'accessibilité est la somme de toutes les activités concentrées en un point et les différents coûts pour y accéder ».  Derycke ( (0791 : « l'accessibilité est l'ensemble des commodités requises pour atteindre un point de l'espace urbain ».  Laarman ( (0791 : « l'accessibilité est le nombre des nœuds ou stations du réseau que l'on peut atteindre en un temps donné et en un point quelconque de l'espace ». II.7 - Définition En géographie, l’accessibilité d’un lieu est généralement définie comme la plus ou moins grande facilité avec laquelle ce lieu peut être atteint à partir d’un ou de plusieurs autres lieux, par un ou plusieurs individus susceptibles de se déplacer à l’aide de tout ou partie des moyens de transport existants. Ainsi, l’accessibilité ne renvoie pas uniquement à la seule possibilité d’atteindre ou non un lieu donné, mais elle traduit également la pénibilité du déplacement, la difficulté de la mise en relation appréhendée le plus souvent par la mesure des contraintes spatio-temporelle.
  • 5. Chapitre 2 Accessibilité 5 De ce fait, l’accessibilité va dépendre non seulement de la position géographique respective des lieux d’origine et de destination, mais également du niveau de service offert par le ou les systèmes de transport utilisés pour accomplir le déplacement. Dans le cas des transports individuels, auxquels nous rattacherons la marche, le niveau de service offert est essentiellement fonction :  De la structure du réseau (sinuosité et configuration des voies).  De la qualité des infrastructures, appréhendée par leurs caractéristiques techniques (nombre et largeur des voies, aménagement des côtés, existence d’un séparateur central de chaussées, etc.).  Des contraintes topographiques (pente).  Des réglementations en vigueur.  Des caractéristiques techniques du véhicule utilisé (ou, pour opérer le parallèle avec la marche, de la condition physique de l’individu). Et de la congestion qui perturbe le fonctionnement du système et fait ainsi varier la qualité du service selon les jours de l’année et les heures de la journée. En ce qui concerne les modes collectifs, aux six facteurs explicatifs précédents s’ajoutent :  Le schéma de service en vigueur tenant compte des règles de sécurité (nœuds desservis, fréquence de la desserte et horaires de circulation).  Et le taux de remplissage du véhicule qui peut en interdire l’utilisation lorsque la capacité maximale est atteinte dans le cas des systèmes de transport à réservation obligatoire. La définition de l’accessibilité énoncée ci-dessus renvoie à des critères spatio-temporels d’évaluation. Cependant d’autres critères pourraient être envisagés : économiques, esthétiques, paysagers, environnementaux, touristiques, etc. ainsi le niveau d’accessibilité observé est étroitement lié aux critères de mesure retenus. De plus, il existe un grand nombre d’indicateurs, souvent complémentaires, permettant d’évaluer l’importance relative des différentes composantes explicatives de l’accessibilité. Le point commun entre nombre de ces indicateurs réside dans le calcul préalable des plus courts chemins suivant une logique donnée (minimisation du temps de trajet, de sa longueur, de son coût, etc.). En effet, les paramètres spatiaux concernent le choix des lieux à destination ou bien au départ desquels on va établir la mesure d'accessibilité. Il peut s'agir de la localisation d'un équipement, de celle d'un secteur résidentiel, d'une zone commerciale par exemple. Le plus souvent on s'intéresse à des sites attracteurs ou émetteurs de trafic. La détermination des paramètres d'ordre spatial pose la question des chaînes de transport entre le site considéré et le point d'entrée sur le réseau de transport. On emploie alors les termes de modes de rabattement, ou encore de pré et de post acheminement. La marche à pied intervient dans la chaîne de déplacement quels que soient les modes en présence, y compris en voiture où il est nécessaire de marcher entre l'endroit où est garé le véhicule et le lieu de destination ou d'origine.
  • 6. Chapitre 2 Accessibilité 6 D'autre part, les paramètres temporels concernent aussi bien les contraintes liées au fonctionnement du système de transport que les rythmes urbains. Mesurer l'accessibilité revient à établir soit une distance au sens mathématique, soit une fonction revoyant une mesure associée à un couple de lieux et répondant à une série de propriétés précises. Enfin, dans une acception plus générale, l’accessibilité ne se limite pas seulement au déplacement d’individus d’un lieu à un autre. Par exemple, dans un réseau de télécommunication l’accessibilité à un nœud renvoie à la possibilité et à la qualité de l’acquisition voire de l’échange d’informations à partir d’un ou de plusieurs autres nœuds. II.8 - Conséquences pour la mise en accessibilité II.8.1 - Déficience intellectuelles et psychiques Le traitement des types d’handicaps nécessite de simplifier au maximum les informations nécessaires au repérage et au déplacement des personnes. Ainsi, chaque fois que sera possible, l’utilisation de pictogrammes et de symboles sera préférée aux informations écrites. Ces dispositions seront également précieuses aux personnes ayant des difficultés de lecture, ainsi qu’aux personnes de langue étrangère. Au-delà des mesures prises sur le bâti, une information des personnes d’accueil à la prise en compte des spécificités de ce type de public sera très utile [7]. II.8.2 - Déficience de motricité, mobilité, atteinte, préhension Bien que les déficiences de motricité recouvrent des situations de handicap très larges, du simple gène a l’impossibilité de se déplacer, le fauteuil roulant est depuis très longtemps la base de la réflexion sur les conditions d’une mise en accessibilité, c’est en effet cette situation qui est de loin la plus pénalisante. Par conséquent, l’essentiel des actions consiste à vérifier qu’une personne en fauteuil roulant peut se déplacer dans l’environnement. Pour cela, il a été fixé un certain nombre de règles dimensionnels qui servent de fondement aux textes sur l’obligation d’accessibilité [7]. II.8.3 - Déficience visuelles Le traitement du handicap lié aux déficiences visuelles, peu pris en compte jusqu’à présent passe par un ensemble d’actions dont certaines ont une efficacité immédiate pour un cout dérisoire. Ainsi, toutes les informations par message doivent être conçues avec une taille de lettres suffisante pour en permettre une lecture aisée. D’autre informations, notamment celles relatives à des messages d’alerte, nécessitent d’être doublées par des informations sonores. L’éclairage doit être particulièrement étudié, en évitant les zones d’ombre et en éclairant de manière différencié les points particuliers (zones d’informations par exemple) [7].
  • 7. Chapitre 2 Accessibilité 7 II.8.4 - Déficience auditives La manière la plus simple et la plus radicale de traiter le handicap résultant de la déficience auditive est principalement de veiller à doubler les signaux d’information sonores par des signaux visuels. C’est principalement le cas pour les systèmes d’alerte. C’est également une préoccupation à avoir pour les ascenseurs et les systèmes d’informations par interphone. La personne malentendante doit au minimum pouvoir s’assurer que son appel a bien été reçu et que son problème est bien pris en compte [7]. II.9 - L’Accessibilité et la signalisation À ce niveau, nous avons compris qu'il est question d'une mesure très importante, parce que tous les aménagements et adaptations dont il a été question ici sont dépendent à la mise à la disposition des personnes porteuses de handicapes des informations précises et lisibles par tous. Cela aussi bien en position assise qu'en position debout. Les informations doivent être mises en grand caractères avec des couleurs très contrastantes. Les pictogrammes doivent être appropriés et correspondre aux symboles internationaux d'accessibilités. ces informations doivent être accessibles à l'ensemble des personnes portant un handicap (mental, visuel, auditif, ou encore personne à mobilité réduite) .en conséquence les modalités de mise en œuvre de ces mesures sont spécifiques en fonction du type du handicap (handicap physique, déficiences intellectuelles) et aussi en fonction des moyens alloués aux et par les autorités organisatrices du transport urbain où les systèmes de transport et leur inter-modalité doivent être organisés afin de permettre une accessibilité totale , sans oublier que l’accessibilité à l’information est très importante afin de permettre à ces personnes de demander un renseignement et d’obtenir une réponse sans avoir recours à une tierce personne [7] . Figure II.2 - Symbole international d’accessibilité II.10 - Quels sont les obstacles à l’accessibilité ? On peut classer les obstacles à l’accessibilité en deux catégories : II.10.1 - Les obstacles physiques Structures ou constructions qui empêchent une personne d’accéder physiquement à un environnement ou à des services ou qui la gênent dans ses efforts pour y avoir accès. Tel qu’un seuil à l’entrée du bâtiment, une absence de lignes guide, une porte vitrée sans marquage visuel, une absence de signalisation visuelle et l’absence de pictogramme clair.
  • 8. Chapitre 2 Accessibilité 8 II.10.2 - Les obstacles de communication Obstacles qui surviennent lorsqu’une personne éprouve des difficultés à accéder à de l’information dans un format utilisable ou est incapable d’y accéder, tel qu’un guichet ou présentoir est placé trop haut ou l’information qui n’est pas disponible en braille aussi l’absence d’information sonore ou tactile ou bien quand le guichet ne dispose pas d’un système d’amplification. II.11 - L’accessibilité envers les personnes en fauteuil roulant Le gabarit de base qui régit les règles d'accessibilité est celui d'un fauteuil roulant, il permet aussi une circulation confortable pour tous les usagers, ainsi permet de mieux appréhender les surfaces et les dégagements à prévoir pour la conception architecturale des bâtiments, des établissements et les aires du transport urbain, de même il impose les principaux besoins environnementaux suivants :  Les caractéristiques du sol doivent être adaptées à la circulation en fauteuil roulant.  Les dimensions de libre passage ainsi que les aires de manœuvres doivent être augmentées en raison de l'encombrement et de la maniabilité du fauteuil. Cela concerne tant les espaces de circulation que l'accès au mobilier et autres équipements.  Les hauteurs de vue et d'usage doivent tenir compte de la position assise de l'utilisateur. Elles doivent également tenir compte de l'absence totale ou partielle de mobilité de la partie supérieure du corps qui réduit encore la zone de préhension.  Toujours en raison de la position assise, des dégagements libres doivent être prévus sous certains équipements et éléments de mobilier afin de pouvoir s'en approcher suffisamment et de pouvoir les utiliser de face.  Outre le positionnement, la manipulation de commandes diverse (robinet, clenche de porte, bouton de commande) doit pouvoir être réalisée « poing fermé » de manière à tenir compte d'une mobilité restreinte des poignets, mains, doigts.  Des dispositifs doivent être mis en œuvre afin de franchir des différences de niveaux aussi minimes soient-elles. On pense souvent, à tort, que l'usage d'un fauteuil roulant électrique facilite les possibilités de franchir de petites différences de niveaux. Or, les fauteuils roulants électriques étant fort lourds, ils ne peuvent être basculés en arrière sous peine de se renverser. En outre, ils ne pourront pas être soulevés par une ni même plusieurs tierces personnes, à l'inverse d'un fauteuil roulant manuel.  La présence d'une signalétique continue (orientation, localisation,) qui limite les besoins en communication verbale (éventuelle difficulté d'élocution) et évite tout déplacement inutile. D’autant plus que, bien trop souvent encore, on rencontre des itinéraires adaptés différents de ceux utilisés par la plupart des autres utilisateurs.  La conception des cheminements doit réduire les distances de parcours et simplifier les trajectoires.  En raison des troubles sensitifs, les corps chauffants ou susceptibles d'être chauds (siphon, tuyaux de chauffage,) doivent être protégés afin d'éviter tous risques de brûlures. Les arêtes vives sont également à éviter, surtout sur les éléments de mobilier et autres équipements.
  • 9. Chapitre 2 Accessibilité 9 Figure II.3 - Elargissement des surfaces d’attaques, les couloirs et les voies de circulation  Les problèmes de thermorégulation de la température corporelle associés aux troubles sensitifs, nécessitent une température ambiante constante. Au sein même d'un espace mais également entre des espaces différents. Dans certains bâtiments spécifiques, la température ambiante devra également être plus importante que la moyenne habituelle. bien souvent, elle devra atteindre une température de 24°.  Tout acte qui implique un transfert, c'est-à-dire de sortir de son fauteuil pour s'installer dans son lit, bain, Nécessite la présence d'un espace réservé pour y stationner le fauteuil. Comme nous le verrons par la suite, cela implique également dans certains cas la présence de barres d'appui ou autres équipements permettant de réaliser le transfert hors du fauteuil roulant.
  • 10. Chapitre 2 Accessibilité 10  L'accompagnement par un chien d'assistance, outre l'augmentation des dimensions de libre passage et d'aires de manœuvres, nécessite également que des éventuels espaces d'attente soient réservés pour celui lorsque pour des raisons spécifiques (hygiène,) l'accès à certains espaces ne lui est pas autorisé [25]. Que fait-on pour améliorer l’accessibilité dans l’environnement ? Pour perfectionner l’accessibilité des personnes à mobilité réduite dans leur environnement, il fallut jouer sur plusieurs plans d’aménagement à savoir : II.11.1 - Aménagement des distances Réduire les distances en évitant les déplacements par le fait de motoriser la personne ou installer un ascenseur ou même une plate-forme monte escalier ou siège monte- escaliers. Figure II.4 - Les techniques technologiques favorisant l’aménagement des distances II.11.2 - Aménagements des appuis Il s'agit d'équiper les couloirs, les escaliers, les ascenseurs par des barres d'appui (75 à 90 cm du sol), des rampes, des tables, et même l’installation de chaises dans les endroits d'attente afin de permettre aux personnes à mobilité réduite de se bénéficier et d’acquérir largement son parcours d’accès au cours de leurs déplacements. Figure II.5 - Les installations environnementales favorisant le parcours des PMR
  • 11. Chapitre 2 Accessibilité 11 II.11.3 - Aménagement de la signalisation Identifier clairement les directions à prendre pour s’orienter dans l’environnement. Le but étant d’éviter au travailleur (se) de réaliser des déplacements inutiles. II.12 - Mobilité et l’accessibilité Accessibilité et mobilité sont souvent utilisées indistinctement. Ces termes se trouvent régulièrement côte à côte dans la littérature [26], il est toutefois important de les définir, car ils réfèrent à des concepts bien différents. La mobilité réfère à l'aspect physique du déplacement, soit l'habileté ou la rapidité de partir d'un point pour se rendre à un autre en d'autres termes, on pourrait dire qu'encourager la mobilité, selon cette définition, c'est encourager la construction d'autoroutes ou la mise en place de transport collectif à haute performance. Selon cette compréhension, augmenter la mobilité implique aussi l'augmentation de l'accessibilité, car plus on se déplace rapidement, plus on a de choix de destinations. En effet, une meilleure accessibilité se traduit souvent par une utilisation plus judicieuse de l'espace et par une diversification des opportunités d'activités et de résidence. Par conséquent, une amélioration du niveau d'accessibilité est une situation souhaitable dans un contexte de développement durable, l'amélioration de l'accessibilité se traduisant par des impacts positifs sur les 3 pôles du développement durable, soit l'économie, l'environnement et la société. La mobilité et l'accessibilité des lieux s'inscrivent à la fois dans une logique de fonctionnement, de développement et de gestion des crises. L’impact de la fermeture d'un axe important, les conséquences de la suspension d'un service de transport sur une ligne majeure seront d'autant plus pénalisantes pour la ville que ces éléments-clés permettent d'accéder à des lieux essentiels à son fonctionnement et à son développement. Les lieux essentiels sont des espaces qui concentrent les enjeux de la ville, rassemblant des fonctions urbaines stratégiques relevant de différents domaines (santé, éducation, économie, gestion des crises...) qui doivent être accessibles pour pouvoir assurer leur rôle. En mettant à la disposition des personnes handicapées tous les faveurs répondant à leurs besoins. II.13 - Transport et l’accessibilité Le transport est de nos jours l'une des activités les plus importantes qui font circuler les populations du monde. L'amélioration des conditions socio-économiques des populations est indiscutable. II.13.1 - Histoire du transport Les transports urbains sont couramment confondus avec la terminologie « transports en commun ». Les transports urbains traitent en réalité aussi de transport individuel comme la voiture. Ils concernent les différents moyens de transport qui sont propres à une ville ou un milieu urbain, adaptés à cet environnement. Ces caractéristiques propres sont principalement une densité démographique et géographique importante, ce qui implique de bien gérer les flux
  • 12. Chapitre 2 Accessibilité 12 De voyageurs et marchandises dans l'espace urbain, des activités économiques importantes ce qui ajoute que la ville est à la fois le lieu de départ et d'arrivée de ces flux, d'autres caractéristiques font que la ville apporte beaucoup de contraintes menant à une politique de transports urbains précise. Quels sont les moyens de transport que l'on peut utiliser, les contraintes liées au milieu urbain qui orientent la politique urbaine de transport et enfin la gestion, l'exploitation des différents modes de transport et les outils qui y sont destinés. Les transports aujourd'hui occupent une place importante à la fois dans l'espace urbain mais aussi dans le temps urbain. C’est l'héritage du XXe siècle et de l'apparition de la voiture qui démocratise la mobilité. Dans un premier temps, seul le transport de voyageurs sera traité. En effet, sa gestion est étudiée depuis bien longtemps, contrairement au transport de marchandises, plus "sauvage", moins réglementé, même si cette gestion se développe petit à petit [27]. II.13.2 - Problématique Malgré l'explosion et la généralisation du transport urbain, une partie importante de la population mondiale serait en difficulté lorsqu'il est question de leur accessibilité et de leurs diverses activités. Plus de 1 milliard de personnes portent un handicap dans le monde. Ce chiffre est sans tenir compte des personnes qui ont des incapacités provisoires. Ce constat a amené un certain nombre de chercheurs et professionnels du domaine du tourisme à s'intéresser à la question de mettre en place des moyens de rendre le tourisme accessible à l'ensemble de la population humaine sans aucune discrimination. En effet, le domaine de transport est l'un de ceux où les décisions sont à la fois complexes et lourdes de conséquences, car le transport assure une fonction très spécifique qui n'a rien de comparable avec les autres fonctions urbaines de base. Il constitue l'essence même des formes urbaines : la diversité et l'intensité des occasions d'échange. Cette facilité d'accès, de circulation, de contact et d'échange est la résultante de la structure urbaine d'un côté et du système de transport de l'autre, c'est ce qu'on appelle l'accessibilité. L’intérêt d'un lieu quelconque de la ville est fonction des conditions de transfert (coût, durée de trajet, qualité de l'itinéraire et des points de correspondance) et des possibilités offertes par la destination (occasions interposées, richesse du contact et du choix, salaire plus élevé...). Ce sont là deux aspects apparemment contradictoires que la théorie de l'accessibilité a permis de prendre en compte [28]. En parallèle, la notion d'accessibilité a un grand apport dans la planification urbaine, puisqu'elle exprime à la fois la structure urbaine et le système de transport. Elle permet de mesurer l'intérêt qu'un résident urbain peut tirer de ses déplacements et à l'aménageur d'évaluer les divers projets. II.13.3 - L’accessibilité et le stationnement Les places de stationnements réservés sont d'une largeur plus importante que les places de stationnement classique afin de permettre à la personne en fauteuil d'effectuer ses transferts entre le fauteuil et le véhicule. Elles sont signalées avec un pictogramme au sol. Elles peuvent Également faire l'objet d'un revêtement de couleur différente et d'un panneau de signalisation spécifiant. Malgré ces précautions, ces places sont souvent occupées par des automobilistes
  • 13. Chapitre 2 Accessibilité 13 peu soucieux de leur importance pour les personnes handicapées et ne voyant que leur intérêt à stationner au plus près de leur lieu de destination. Or, ces places sont particulièrement rares et les autres emplacements n'étant pas d'une largeur suffisante ne sont pas utilisables par les personnes en fauteuil roulant. Le stationnement sauvage au droit des arrêts de bus généralement de très courte durée, ce dernier stationnement n'en est pas moins inacceptable dans la mesure où si les collectivités ont aménagé les points d'arrêt afin qu'ils permettent un très bon accostage des autobus surbaissés et dotés de rampes et de plates-formes élévatrices, alors que l'ensemble de ces efforts sera annulé si un véhicule est garé devant le point d'arrêt. L'autobus accostera alors de manière improbable et les personnes, handicapées ou non, seront débarquées sur la chaussée, avec pour tous et plus particulièrement les personnes en fauteuil roulant don il y a des risques non négligeables pour rejoindre le trottoir. Le stationnement sauvage est reconnu comme étant un des principaux obstacles et un véritable fléau pour l'accessibilité des transports et de la ville, et met en jeu la sécurité des concitoyens... Pour lutter contre ce stationnement illicite, il est indispensable d'envoyer un message fort aux automobilistes afin de les sensibiliser à l'indispensable civisme dont ils doivent faire preuve. II.13.4 - Une intervention totale par ligne Le plan de mise en accessibilité du réseau urbain s’articule autour de l’agglomération et propose une intervention ligne par ligne. C’est-à-dire pour une ligne, tous les quais, tous les véhicules. « Une ligne est dite accessibles si l’ensemble de ses quais est conforme aux normes d’aménagement validées par le collectif départemental des associations de personnes handicapées, et si les véhicules affectés à ces lignes sont accessibles par palette rétractable. » « Une ligne est dite compatibles si les bus qui y sont affectés sont équipés de palette, alors que les quais ne sont pas encore aménagés selon les normes validées avec le collectif. » II.14 - Fauteuil roulant et Transport urbain Les emplacements doivent être accessibles depuis le trottoir à une personne en fauteuil roulant. En particulier, un passage libre d’au moins 0.90 m doit être laissé, entre la bordure et l’abri éventuel destiné aux voyageurs (Figure II .6). Bien entendu, la présence d’un abri ne doit pas empêcher la circulation des fauteuils roulants .si ce n’est pas le cas du côté du cadre bâti, le passage devra dans ce cas être d’au moins 1.40 m (Figure II .7). Figure II.6 - Implantation d’un arrêt de bus : cas d’un trottoir large
  • 14. Chapitre 2 Accessibilité 14 Figure II.7 - Implantation d’un arrêt de bus : cas d’un trottoir étroit II.15 - L’accessibilité : Exemples II.15.1 - Au transport urbain Dans les pays occidentaux, les personnes à mobilité réduite ont des facilitations fortunes dans leur accès au transport urbain, des rampes glissantes et des palettes rétractables installé dans la plupart des bus et à chaque tramway, faisant le lien entre le trottoir et le plancher du bus, afin de réussir l’accessibilité de ces personnes. Figure II.8 - Les transports urbains accessibles aux PMR
  • 15. Chapitre 2 Accessibilité 15 II.15.2 - Au transport aérien Dans plusieurs aéroports européens et afin d’améliorer l’accessibilité au transport aérien pour les personnes à mobilité réduite, nous trouverons des pistes et des passerelles type AVIRAMP, supprimant les marches pour faciliter l’accès aux seuils de porte des avions et permettant aux passagers porteuse une handicape moteur, d’utiliser leur propre fauteuil jusqu’à l’avion ainsi que toutes les zones aéroportuaires sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Figure II.9 - Une ligne de transfert adapté à la circulation et l’accès des PMR aux avions II.16 - Conclusion Rendre les transports accessibles aux personnes handicapées, quel que soit le type de handicap, du plus léger au handicap majeur, constitue un des éléments de la politique nationale de solidarité. Et nous rappelons que le temps est venu pour développer des actions plus contraignantes visant à résoudre les problèmes d'accessibilité en termes d'obligation dans notre pays. A travers ce chapitre, nous avons montré comment agir conjointement sur l'ensemble des variables qui favorise et privilège l’accessibilité au profit des PMR, et la nécessité d’adaptation du leurs déplacements aux rythmes urbains. Par le fait de diriger les aménagements urbains à être citoyens et puis rendre la circulation et l’accessibilité possible à tous. Et cependant dans notre pays, il reste encore du chemin à parcourir pour prendre réellement en compte le plus grand nombre de personnes possible, dans le cadre de la conception pour « Tous », ou bien ce qu’on l’appelle « la conception universelle ». Nous intéressons dans le chapitre qui suit, à la présentation du l’organisme d’accueil où nous avons étudié l’implantation de notre solution. Pour cet effet nous allons décrire dans premier lieu l’organisme avec son architecture administrative et technique, et en second lieu nous allons exposer le produit Autobus 100L6 et ses coordonnées techniques et dimensionnels.
  • 16. Chapitre 2 Accessibilité 16 Références Bibliographiques : Chapitre 1 : état de l’art - Handicap & PMR - [1] World Health Organization , "résumé du Rapport mondial sur le handicap", 2011 Accessible sur : www.who.int/disabilities/world_report/2011/summary_fr.pdf [2] Aurore Chanrion - Une Souris Verte. Pour la Courte Echelle - Formation A.V.S. - 26/09/2006 Accessible sur : http://www2.ac-lyon.fr/etab/ien/rhone/ash/IMG/pdf/La_notion_de_haS- _forma_AVS.pdf [3] Stiker H-J, Corps infirmes et société, Aubier Montaigne, Paris, 1982, p 20. [4] Bollack j, La naissance dŒdipe, Gallimard, 1995, p. 221 [5] Accessible sur : https://informations.handicap.fr/art-histoire-874-6026.php [6] http://tpe-smc-handicap.e-monsite.com/ [7] Patrick grépinet, Concevoir un bâtiment accessible aux personnes handicapées, Collection methodes , Edition le moniteur ( 2 ème ) , France, 2010 [8] Michel CHARZAT. (2002). « Pour mieux identifier les difficultés des personnes en situation de handicap du fait de troubles psychiques et les moyens d’améliorer leur vie et celle de leurs proches. ». Paris : Ministère de l’emploi et de la solidarité. [9] Classification Québécoise, Processus de production du handicap, Fougeyrollas P et coll, Edition RIPPH ,1998. [10] Hamonet C, Magalhaes TH, Système d'identification et de mesure du handicap (SIMH), Eska, 2001 [11] Hamonet C, Les personnes handicapées, presses universitaires de France, Paris, 2007 [12] Dominique ferté, l’accessibilité en pratique de la règle à l’usage, Edition le moniteur, France, 2008 [13] RAVAUD Jean François, Politiques du handicap : état des lieux, in Regards sur l'actualité, Handicap où en sommes-nous, n°372 (juin 2011), pp 8-22 [14]http://www.formassad.fr/blog/quelle-difference-entre-handicap-mental-et-psychique/ [15] http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/handicap/13451 [16] J.Scherrer , physiologie du travail , 1967 [17] louis pierre Grosbois, handicap et construction, Edition le moniteur (5 ème Edition) ,France , 1999 [18] Accessible sur : http://www.chouf-chouf.com/chroniques/la-triste-condition-des- handicapes-en-algerie/
  • 17. Chapitre 2 Accessibilité 17 [19] L. Iezzoni, E. McCarthy,R. Davis,H. Siebens. “Mobility difficulties are not only a problem of old age” . JOURNAL Gen Intern Med. 2001;16(4):235–43. [20] SEKKAL Imane M Ue ;BENHADDA Nassima , centre de rééducation pour les handicapées moteurs, entre normes et formes (à Tlemcen) , Projet de fin d'études pour l'obtention Du diplôme d'architecte d'état , 2012/2013 [21] Isam SHAHROUR, Professeur Université Lillel - Polytech'Lille Directeur du Laboratoire Génie Civil et géo-Environnement «Ville intelligente : Quel apport aux citoyens en situation de handicap ou de dépendance 2ème Forum HANDINUM - Côte d'Opale «Un nouveau regard sur les usages technologiques et les handicaps », Dunkerque, 29 Mai 2015 Chapitre 2 : Accessibilité [22] Définition interministérielle française (adoptée en 2000) [23] Schuermann, C., Spierkermann, K., Wegener, M., Accessibility Indicators: Model and Report. Université de Dortmund , 1997 [24] GODIN Audrey , L'ACCESSIBILITÉ EN TRANSPORT : MÉTHODES ET INDICATEURS , UNIVERSTTE DE MONIREAL ECOLE POLYTECHNIQUE DE MQNTREAL , Avril 2012 [25] CAWaB (Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles), Guide d’aide à la conception d’un bâtiment accessible, Bruxelles, décembre 2013 [26] Abdelhamid, H., *Cerdá, A., & *Kastelberger, L, Conditions de réussite pour l’implantation et l’évaluation des mesures de signalisation prioritaire pour le transport en commun pour la région de Montréal, Canada (2009). [27] P. Querel, F. Hyvert, Guide de transports urbains, novembre 2009 [28] Amor belhedi , LA THEORIE DE L'ACCESSIBILITE URBAINE : Un outil de l'aménageur.[;Publication Trimestrielle du Ministère de l'Equipement et de* l'Habitat — Centre de Documentation Cité Jardins - 1002 , TUNIS , 1980