SlideShare une entreprise Scribd logo
Articulation coxo-fémorale
(Hanche)
Dr Kheroua-Gaouar
Maitre assistante
Service d’anatomie, CHUOran
Année universitaire 2021-2022
-L’articulation coxo-fémorale est l’articulation proximale du membre
inférieur, reliant le tronc au membre inférieur
-C’est une articulation sphéroïde (énarthrose), à trois degrés de liberté,
mettant en contacte l’acétabulum et la tête fémoral
I- Introduction
-Articulation très emboitée, congruente, alliant stabilité et mobilité dans les
03 plans de l’espace
I- Introduction (2)
NB: mais avec des mouvements d'amplitude limitée contrairement à
l'articulation de l'épaule qui est beaucoup plus mobile mais aussi plus fragile).
-C’est l’articulation la plus puissante du corps
humain elle porte le poids du corps et joue un
double rôle:
-La sustentation (supporte le poids du corps)
-La locomotion (très solide, bien adaptée très
mobile).
I- Introduction (3)
II-Etudes
anatomique
A- Les surfaces articulaires
B- Moyens d’union
A- Les surfaces articulaires
1-La tête fémorale (1)
2-La cavité cotyloïde (l’acetabulum) (3)
3- Le bourrelet cotyloïdien (2)
-Articulation coxo-fémorale-
(Michel Dufour)
-Elle représente les 2/3 d’une sphère
de 25 mm de rayon.
-Cartilage hyalin très épais (5mm),
sauf au niveau de la fossette du
ligament rond ou il est dépourvu de
cartilage
-Regarde en haut, en dedans et
légèrement en avant.
-Forme avec le col et la diaphyse du
fémur un angle d’inclinaison
(cervico-diaphysaire)= 125°-130°
1-La tête fémorale
130°
S’il est inférieur à 125°→coxa vara
S’il est supérieur à 135°→coxa valga.
-Reçoit la tête fémorale, située à la face latérale de l’os coxal
-Cavité hémisphérique qui regarde en avant ; en bas et latéralement
(1)
2-La cavité cotyloïde (l’acetabulum) (1)
Elle présente 02 parties:
Une centrale =la fosse acétabulaire (arrière
fond) (2):
Non articulaire, centrale et comblée d’un
paquet adipeux.
Une périphérique=articulaire= la surface
semi-lunaire: encroutée de cartilage,
articulaire avec la tête fémorale.
En forme de croissant à concavité inférieure,
limitée par 02 cornes: une antérieure , effilée
et une postérieure plus large et faisant saillie.
(2)
(3)
(1)
2-La cavité cotyloïde (l’acetabulum) (1)
Face latérale de l’os coxal
Face latérale de l’os coxal
-Son bord périphérique ou limbus acétabulaire est renflée et présente 03
incisures (empreinte de la fusion des os primitifs):
-En avant et en haut, l‘incisure ilio-pubienne.
-En arrière, l‘incisure ilio-ischiatique.
-En bas l’incisure ischio-pubienne, large de 3 cm.
2-La cavité cotyloïde (l’acetabulum) (2)
( Michel Dufour)
Sur les 2 lèvres de l’incisure ischio-pubienne s'insère le ligament
transverse de l'acétabulum qui est encroûté́ de cartilage à sa face
axiale.
2-La cavité cotyloïde (l’acetabulum) (2)
(Pierre Kamina)
-C’est un anneau fibro-cartilagineux, qui s’insère sur le sourcil
cotyloïdien (limbus acétabulaire); de ce fait il augmente la profondeur de la
cavité cotyloïde et comble les irrégularités du sourcil.
3- le bourrelet cotyloïdien
Bourrelet de
l’acétabulum
3- le bourrelet cotyloïdien (suite)
-Prismatique, triangulaire à la coupe et
présent:
Une face périphérique: convexe,
donnant insertion à la capsule articulaire
Une face articulaire: concave, lisse,
encroutée de cartilage, et répondant à la
tête fémorale
Une face adhérente à la périphérie et
passe en pont au-dessus de l’incisure
acétabulaire et adhère au ligament
transverse de l’acétabulum
(Pierre Kamina)
B- Moyens d’union
1-moyens d’unions passifs
a)La capsule
b) Les ligaments
2-moyens d’unions actifs (muscles de la hanche)
1-moyens d’unions passifs.
a)La capsule
b) Les ligaments
a)La capsule
(2)
(1)
Coupe frontale de la hanche
a)La capsule (1)
Bourrelet de
l’acetabulum
1-Membrane fibreuse :
Forme un manchon fibreux cylindrique, elle
s’insère :
A-au niveau de l’os iliaque :
-Sur le limbus acétabulaire (sourcil coty.) .
- Sur la face externe du bourrelet.
-Elle se dédouble en haut au niveau de la
gouttière sus cotyloïdienne où passe le tendon
du droit antérieur.
-En bas elle s’insère sur le ligament transverse.
Acétabulum (face latérale)
( Michel Dufour)
B-Au niveau de l’extrémité sup de fémur:
-Sur la ligne intertrochantérique, en avant.
- Sur la face post du col à l’union du 1/3 ext et des 2/3 int.
a)La capsule (2)
Vue antérieure
Vue postérieure
Vue post Vue ant
Epaisse et constituée par :
-Des fibres longitudinales.
-Des fibres circulaires, formant un
rétrécissement de la capsule, la zone
orbiculaire (anneau de Weber).
a)La capsule (3)
( Michel Dufour)
Pierre Kamina
Pierre Kamina
(2)
(1)
Coupe frontale de la hanche
a)La capsule (4)
2- Membrane synoviale :
Elle revêt :
-La face profonde de la membrane
fibreuse, elle se réfléchit du point
d’insertion de la capsule au revêtement
cartilagineux
-Le ligament de la tête fémorale (tente
du lig. Rond), et le paquet adipeux de la
fosse acétabulaire (arrière fond)
-Toutes les parties intra-articulaires du
col fémoral,
A ce niveau la membrane synoviale
présente de nombreux plis synoviaux
soulevés par les freins capsulaires
1-capsule (membrane fibreuse)
2-capsule (membrane synoviale)
3-ligament rond
(3)
(Kheroua-Gaouar.S)
b) Ligaments
b) Ligaments (1)
-Eventail fibreux tendu de l’EIAI (où se fixe le droit ant) vers le fémur sur toute
la ligne inter trochantérique .
-Cette éventail est mince à sa partie moy alors que ses deux bords sont
épaissis.
1- le ligament ilio-fémoral ou « lig de BERTIN » (1)
ligament ilio-
fémoral
Vue antérieure de la hanche
(Kheroua-Gaouar.S)
02 faisceaux s’individualisent:
•Fx sup ou ilio-pré trochantérien :
•Fx inf ou ilio-pré trochantinien :
1- le ligament ilio-fémoral ou « lig de BERTIN » (2)
Vue antérieure de la hanche
(Kheroua-Gaouar.S)
- Renforce la partie antéro-sup de la
capsule
1- le ligament ilio-fémoral ou « lig de BERTIN » (3)
Rôle
-Lors de l’extension de la hanche le lig. ilio-pré trochantérien se tend et limite la
bascule du bassin vers l’arrière
b) Ligaments (2)
-S’étend de l’éminence ilio-péctinée à la partie antérieure de la fossette pré
trochantinienne.
2- le ligament pubo-fémoral
Vue antérieure de la hanche
(Kheroua-Gaouar.S)
( Michel Dufour)
Rôle :
-limite l’extension, la rotation externe et l’abduction de
la hanche.
-Renforce la face antéro-inférieure de la capsule.
-Dans l’ensemble ces deux ligaments forment à la
face antérieure de l’articulation un N couché de
Welker, la capsule amincie répond à la bourse
séreuse du psoas iliaque.
b) Ligaments (3)
2- le ligament pubo-fémoral
Vue antérieure de la hanche
(Kheroua-Gaouar.S)
(2)
b) Ligaments (4)
-Origine: s’insère sur la partie post du sourcil cotyloïdien et du bourrelet
-Terminaison: en 03 faisceaux:
-sup: fosse trochantérique
-moy: zone orbiculaire
-inf: face inférieure de la capsule
1- la partie post du sourcil cotyloïdien
2-ligament ischio-fémoral
3-fx sup
4-fx moy
5-fx inf
3- Ligament ischio-fémoral
Rôle : (moins résistant) renforce la capsule en arrière
Vue postérieure de la hanche
(Kheroua-Gaouar.S)
Vue postérieure Vue antérieure
-Capsule et ligaments apparaissent beaucoup plus en avant de l’articulation qu’en
arrière.
-Des muscles puissants (pelvi-trochanteriens) jouent à ce niveau le rôle de ligaments
« actifs »
Au total
(Kheroua-Gaouar.S)
(Kheroua-Gaouar.S)
-C’est une bandelette fibreuse aplatie Intra-capsulaire
-Origine : fovéa capitis
-Terminaison en 3 faisceaux :
· Antérieur : sur le pubis
· Postérieur : sur l’ischion
.moyen : sur le ligament transverse de l’acétabulum
b) Ligaments (5)
4- Ligament rond (lig. De la tête fémoral)
( Michel Dufour)
4- Ligament rond (lig. De la tête fémoral)
Pierre Kamina
-Il renferme l’artère centrale de la tête fémorale
qui vascularise la tête (si ischémie ou rupture =
ostéonécrose)
4- Ligament rond (lig. De la tête fémoral)
Vue laterale
-physiologie du ligament rond ; il joue un rôle efficace
dans la limitation des mouvement de la hanche ;
- Le ligament rond intervient dans la limitation de
l’adduction.
-Il est modérément tendu lors de la RI et de la RE , et
en position de rectitude
( Michel Dufour)
2-moyens d’unions actifs
(muscles de la hanche)
En avant
Le muscle psoas-iliaque
Le muscle droit femoral
Le muscle couturier
(Kheroua-Gaouar.S)
(Kheroua-
Gaouar.S)
En arrière
Les muscles gluteaux (fessiers) Les muscles
pelvitrochantériens
(Kheroua-Gaouar.S)
(Kheroua-Gaouar.S)
(Kheroua-Gaouar.S)
III-Bourses synoviales périarticulaire
Pierre Kamina
-La bourse synoviale est une cavité fermée, constituée de tissu
conjonctif ( tissu souple et solide), entourant une cavité close,
contenant du liquide synovial,
-Rôle: faciliter le glissement des organes (muscles, tendons)
auxquels elle est annexée.
III-Bourses synoviales périarticulaire (1)
Pierre Kamina
-Au niveau de la hanche elles sont nombreuse, les plus constantes sont:
•La bourse du muscle ilio-psoas,
• les bourses trochantériques des muscles moyen et petit fessiers,
•les bourses des muscles piriforme et obturateur externe
III-Bourses synoviales périarticulaire (2)
Vue antérieure de la hanche
Pierre Kamina
Une bursite correspond à l’inflammation d’une bourse,
dans la hanche plusieurs bourses qui peuvent être à l’origine d’une
bursite, mais la bourse trochantérienne est la plus souvent en cause.
III-Bourses synoviales périarticulaire (3)
Vue antértieure
A- La hanche est vascularisée par :
1-L’art circonflexe ant et post: formant le
cercle artériel.
2-La branche post de l’art obturatrice :
cavité cotyloïde, lig rond et la tête fémorale.
3-L’art ischiatique en arrière.
4-La branche profonde de l’art fessier.
B- La tête est vascularisée par :
1-l’art du lig rond : branche obturatrice.
2-les rameaux ascendants du cercle des
circonflexes
VI-Vascularisation
artérielle
L’ostéonécrose aseptique de la tête fémorale serait due à un trouble
vasculaire
III-Anatomie fonctionelle
1-Statique articulaire
a- Facteurs favorisant la statique
b- Les contrainte subies par l’articulation
1-Statique articulaire
1-La profondeur de l’acétabulum:
-Apprécier par l’étude de l’angle
acétabulaire (il passe de 25° chez le
nné à 10° chez l’adulte).
-Un angle de plus de 30° signe une
malformation de l’acétabulum.
a- Facteurs favorisant la statique (1)
Pierre Kamina
4-Le centrage de la tête :
-Permet une large couverture de la tête
par l’acétabulum
apprécier par l’angle de couverture de la
tête (vertical passant par le centre de la
tête et une ligne unissant le centre de la
tête à l’extrémité de l’acétabulum
(mesurant 30°)
Facteurs favorisant la statique (4)
1-Statique articulaire
Pierre Kamina
2-Le bourrelet acétabulaire
a- Facteurs favorisant la statique (2)
1-Statique articulaire
Pierre Kamina
3-La zone orbiculaire:
rétrécie la capsule et favorise
l’enchâssement de la tête fémorale
contre l’acétabulum
Facteurs favorisant la statique (3)
1-Statique articulaire
Pierre Kamina
a- Facteurs favorisant la statique (5)
1-Statique articulaire
5- la pesanteur :
-contrairement à l’articulation scapulo-
thoracique que la pesanteur tend à
disloquer ; l’articulation coxo-fémorale
est aidée par la pesanteur
6- la pression atmosphérique :
- c’est un facteur important de coaptation
de la hanche ; même en sectionnant
toutes les parties molles reliant l’os
iliaque au fémur è la tête fémorale ne
sort pas spontanément du cotyle. Il faut
une force de 22 kg pour décoller la tête
fémorale. Si on fait un trou au fond du
cotyle ; le membre inf tombe s/l’action de
son poids.
7-tension des ligaments passifs et actifs
a- Facteurs favorisant la statique (6)
1-Statique articulaire
Pierre Kamina
-Le poids du corps est transmis au fémur par l’intermédiaire de l’articulation
coxo-fémorale qui sont soumises à des pressions importantes et
quotidiennes.
-Ainsi en appui monopodal, l’articulation intéressé subit des contraintes au
moins égales à 4 fois le poids du corps située au dessus de l’articulation.
1-Statique articulaire
b- Les contrainte subies par l’articulation (1)
Pierre Kamina
Pierre Kamina
Les surcharges pondérales ou la verticalisation du col fémoral ,augmentent
considérablement les contraintes articulaires, et, par conséquent, sa rapide
détérioration
1-Statique articulaire
b- Les contrainte subies par l’articulation (2)
a-Axes des mouvt : la hanche est une énarthrose
à 3 degrés de liberté qui présente 3 axes, 03
plans, 6 mouvement +la circumduction
b-position anatomique de référence : La
position de référence est la position zéro
anatomique, sujet debout dans l’attitude du soldat
en garde à vous
2-Dynamique articulaire
-Définition : c’est le mouvement qui porte la face
antérieure de la cuisse à la rencontre du tronc.
-Ce mouvement se fait dans un plan sagittal autours
d’un axe transversal
-Amplitude :
-Flexion active : genou tendu = 90°. Genou
fléchi=120° ;
-Flexion passive : genou tendu = 120°, Genou fléchi
= 140°.
(A)
(B)
a-Flexion (A)
N.B : les amplitudes de F° nécessaires à la vie quotidienne sont:
descente d’escaliers = 60°, position assise = 90°, montée d’escaliers = 120°
Pierre Kamina
-Définition : c’est le mouvement qui porte le membre
inférieur en arrière du plan frontal.
-Ce mouvement se fait dans un plan sagittal autours
d’un axe transversal
-Amplitude :
- E° active : genou tendu = 20°. Genou fléchi=10° ;
-E° passive : genou tendu = 30°, Genou fléchi = 20°
b-Extension (B)
(A)
(B)
Au cours de la marche :E° =10°
Pierre Kamina
-Définition : c’est le mouvement qui porte le MI en dehors du plan de symétrie
du corps.
-Ce mouvement se fait dans un plan frontal autours d’un axe
antéropostérieur
-Amplitude : 45°.
c-Abduction (A)
(A) (B)
Chez les danseurs ; l’abduction active est de 120° et passive est
de 180° avec hyper lordose lombaire et bascule du bassin en avant.
Pierre Kamina
-Définition : c’est le mouvement qui porte le
MI en dedans du plan de symétrie du corps.
-Ce mouvement se fait dans un plan frontal
autours d’un axe antéropostérieur
- Amplitude : dans toute cette adduction
combinée, l’amplitude maximale est de 30°.
c-Adduction (B)
•Comme dans la position anatomique de référence les 2 MI sont en contacte l’un
avec l’autre il n’existe pas de mouvement d’adduction pure
•Par contre il existe des mvt d’adduction relative, lorsqu’à partir d’une position
d’abduction le MI se porte en dedans
•Il existe aussi des mvts d’adduction combinée à une extension ou à une flexion de
la hanche
•Il existe enfin des mvts d’adduction combinée à une abduction de l’antre hanche
(A)
(B)
-Position de référence : sujet couché
sur le ventre, genou fléchi à angle droit
-Définition : c’est le mouvement qui
porte la pointe du pied en dehors de
l’axe mécanique du MI.
-Ce mouvement se fait dans un plan
horizontal autours d’un axe
longitudinal.
- Amplitude : 60°.
d-Rotation externe(A)
(B)
(A)
-Position de référence : sujet couché sur
le ventre, genou fléchi à angle droit.
-Définition : c’est le mouvement qui porte
la pointe du pied en dedans de l’axe
mécanique du MI.
-Ce mouvement se fait dans un plan
horizontal autours d’un axe longitudinal.
- Amplitude : 30°-40°.
a-Rotation interne(B)
(B)
(A)
-C’est la combinaison des mouvements élémentaires simultanément
autours de 03 axes ;
-Lorsque la circumduction est poussée jusqu’à son amplitude extrême,
l’axe du MI décrit dans l’espace un cône dont le sommet est occupé par
le centre de l’articulation coxo-fémorale : c’est le cône de circumduction
a-Circumduction
VI-Clinique
-La hanche est l’articulation la plus puissante
du corps humain, alliant stabilité et mobilité
dans les trois plans de l’espace
-Cependant elle peut être le siège de plusieurs
pathologies .
Position luxante
flexion+adduction+rotation interne
Luxation de la hanche
-Luxation de la hanche-
(Traumatisme violant )
Luxation de la hanche
TDM de l’articulation coxofemorale
Dépistage systématique de la luxation congénitale
de la hanche
- Articulation fréquemment atteinte par
l’arthrose
-Détérioration de l’articulation
-Cause :âge avancé, Surcharge pondérale
Avant la pose de la prothèse totale de hanche Après la pose de la prothèse totale de hanche
Coxarthrose (Affection dégénératif)
-Se voit surtout chez les personnes âgée
Radiographie du bassin de face Prothése de la hanche
Fracture du col du fémur
Cette malformation entraîne une mauvaise répartition des forces
musculaires, et un excès de contraintes au sein de l'articulation coxo-
fémorale .
Malformation de la hanche
-Les coxites (infectieuses, inflammatoires "rhumatismales»)
- Synovite
Pathologie de la synoviale
Merci
Dr S.kheroua-gaouar

Contenu connexe

Tendances

BTS diététique Le systeme respiratoire
BTS diététique Le systeme respiratoireBTS diététique Le systeme respiratoire
BTS diététique Le systeme respiratoire
FranckRencurel
 
Vascularisation-innervation-membre-superieur.pdf
Vascularisation-innervation-membre-superieur.pdfVascularisation-innervation-membre-superieur.pdf
Vascularisation-innervation-membre-superieur.pdf
sanae1232
 
Système Nerveux anatomie [enregistré automatiquement]
Système Nerveux anatomie  [enregistré automatiquement]Système Nerveux anatomie  [enregistré automatiquement]
Système Nerveux anatomie [enregistré automatiquement]
Michel Triffaux
 
Luxationsepaule
LuxationsepauleLuxationsepaule
Luxationsepaulekadri med
 
ANATOMIE-PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE.ppt
ANATOMIE-PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE.pptANATOMIE-PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE.ppt
ANATOMIE-PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE.ppt
Acvdojust Semerzier
 
Anatomie du thorax power point
Anatomie du thorax power pointAnatomie du thorax power point
Anatomie du thorax power point
Rachid Marouf
 
spina bifida
 spina bifida spina bifida
spina bifida
Patou Conrath
 
Systeme cardiovasculaire-anatomie
Systeme cardiovasculaire-anatomieSysteme cardiovasculaire-anatomie
Systeme cardiovasculaire-anatomie
Mehdi Razzok
 
Semio radio thorax
Semio radio thoraxSemio radio thorax
Semio radio thorax
Marius-Sorin Ciontea
 
Syndrome bronchique
Syndrome bronchiqueSyndrome bronchique
Syndrome bronchique
imma-dr
 
L'appareil locomoteur ah
L'appareil locomoteur ahL'appareil locomoteur ah
L'appareil locomoteur ah
Eya Nasraoui
 
07 coxarthrose
07  coxarthrose07  coxarthrose
07 coxarthroseSoulaf Sel
 
Traumatismes du coude
Traumatismes du coudeTraumatismes du coude
Traumatismes du coude
imma-dr
 
Luxtation du coude
Luxtation du coudeLuxtation du coude
Luxtation du coude
Mede Space
 
SINUSITE MAXILLAIRE D'ORIGINE DENTAIRE
SINUSITE MAXILLAIRE D'ORIGINE DENTAIRESINUSITE MAXILLAIRE D'ORIGINE DENTAIRE
SINUSITE MAXILLAIRE D'ORIGINE DENTAIRE
Mede Space
 

Tendances (20)

Anatomie des poumons
Anatomie des poumonsAnatomie des poumons
Anatomie des poumons
 
BTS diététique Le systeme respiratoire
BTS diététique Le systeme respiratoireBTS diététique Le systeme respiratoire
BTS diététique Le systeme respiratoire
 
Vascularisation-innervation-membre-superieur.pdf
Vascularisation-innervation-membre-superieur.pdfVascularisation-innervation-membre-superieur.pdf
Vascularisation-innervation-membre-superieur.pdf
 
Cours de sémiologie
Cours de sémiologieCours de sémiologie
Cours de sémiologie
 
Système Nerveux anatomie [enregistré automatiquement]
Système Nerveux anatomie  [enregistré automatiquement]Système Nerveux anatomie  [enregistré automatiquement]
Système Nerveux anatomie [enregistré automatiquement]
 
Luxationsepaule
LuxationsepauleLuxationsepaule
Luxationsepaule
 
ANATOMIE-PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE.ppt
ANATOMIE-PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE.pptANATOMIE-PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE.ppt
ANATOMIE-PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE.ppt
 
Anatomie du thorax power point
Anatomie du thorax power pointAnatomie du thorax power point
Anatomie du thorax power point
 
spina bifida
 spina bifida spina bifida
spina bifida
 
Systeme cardiovasculaire-anatomie
Systeme cardiovasculaire-anatomieSysteme cardiovasculaire-anatomie
Systeme cardiovasculaire-anatomie
 
Circulatoire tlm
Circulatoire tlmCirculatoire tlm
Circulatoire tlm
 
Semio radio thorax
Semio radio thoraxSemio radio thorax
Semio radio thorax
 
Syndrome bronchique
Syndrome bronchiqueSyndrome bronchique
Syndrome bronchique
 
L'appareil locomoteur ah
L'appareil locomoteur ahL'appareil locomoteur ah
L'appareil locomoteur ah
 
07 coxarthrose
07  coxarthrose07  coxarthrose
07 coxarthrose
 
Traumatismes du coude
Traumatismes du coudeTraumatismes du coude
Traumatismes du coude
 
Luxtation du coude
Luxtation du coudeLuxtation du coude
Luxtation du coude
 
Pbve dr hacid
Pbve  dr hacidPbve  dr hacid
Pbve dr hacid
 
SINUSITE MAXILLAIRE D'ORIGINE DENTAIRE
SINUSITE MAXILLAIRE D'ORIGINE DENTAIRESINUSITE MAXILLAIRE D'ORIGINE DENTAIRE
SINUSITE MAXILLAIRE D'ORIGINE DENTAIRE
 
Tdm thorax
Tdm thoraxTdm thorax
Tdm thorax
 

Similaire à l’articulation coxo-fémorale 2022 kheroua .pdf

25IDcNMR88LIYiQA101.pptx anatomie du genou
25IDcNMR88LIYiQA101.pptx anatomie du genou25IDcNMR88LIYiQA101.pptx anatomie du genou
25IDcNMR88LIYiQA101.pptx anatomie du genou
islambouchiba9
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genou
mesomenia Adr
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genoumesomenia Adr
 
Techniques d’exploration d’imagerie de la jambe
Techniques d’exploration d’imagerie de la jambeTechniques d’exploration d’imagerie de la jambe
Techniques d’exploration d’imagerie de la jambe
imma-dr
 
Arthrographie et arthroscanner du genou
Arthrographie et arthroscanner du genouArthrographie et arthroscanner du genou
Arthrographie et arthroscanner du genou
imma-dr
 
Anatomie radiologique de l'épaule
Anatomie radiologique de l'épauleAnatomie radiologique de l'épaule
Anatomie radiologique de l'épaule
imma-dr
 
Biomecanique du rachis
Biomecanique du rachisBiomecanique du rachis
Biomecanique du rachis
Benjamin NICOT
 
Les muscles de la jambe et du pied
Les muscles de la jambe et du piedLes muscles de la jambe et du pied
Les muscles de la jambe et du pied
noraeah med
 
Poly pcem1-la respiration 2016
Poly   pcem1-la respiration 2016Poly   pcem1-la respiration 2016
Poly pcem1-la respiration 2016
hajoura1971
 
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptxTraumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
SkanderB
 
anatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdf
anatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdfanatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdf
anatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdf
SafaaMed1
 
L’appareil manducateur anatomie
L’appareil manducateur anatomieL’appareil manducateur anatomie
L’appareil manducateur anatomie
Abdeldjalil Gadra
 
Anatomie tete-et-cou-2012
Anatomie tete-et-cou-2012Anatomie tete-et-cou-2012
Anatomie tete-et-cou-2012drmouheb
 
Anatomie physiologie appareil locomoteur.ppt
Anatomie physiologie appareil locomoteur.pptAnatomie physiologie appareil locomoteur.ppt
Anatomie physiologie appareil locomoteur.ppt
BadrAbouAlia
 
Pr Boukoffa Nerf sciatique 1AM mai 2023.pdf
Pr Boukoffa Nerf sciatique 1AM mai 2023.pdfPr Boukoffa Nerf sciatique 1AM mai 2023.pdf
Pr Boukoffa Nerf sciatique 1AM mai 2023.pdf
MeriemGh4
 
Anatomie et physiologie de l edente partiel
Anatomie et physiologie de l edente partielAnatomie et physiologie de l edente partiel
Anatomie et physiologie de l edente partiel
Abdeldjalil Gadra
 
Occlusointegrale 1
Occlusointegrale 1Occlusointegrale 1
Occlusointegrale 1Zaineb Zioud
 
Anatomie pour le mouvement
Anatomie pour le mouvementAnatomie pour le mouvement
Anatomie pour le mouvement
achatenet
 
Syndrome pariétal imagerie de la paroi thoracique
Syndrome pariétal   imagerie de la paroi thoraciqueSyndrome pariétal   imagerie de la paroi thoracique
Syndrome pariétal imagerie de la paroi thoracique
imma-dr
 

Similaire à l’articulation coxo-fémorale 2022 kheroua .pdf (20)

25IDcNMR88LIYiQA101.pptx anatomie du genou
25IDcNMR88LIYiQA101.pptx anatomie du genou25IDcNMR88LIYiQA101.pptx anatomie du genou
25IDcNMR88LIYiQA101.pptx anatomie du genou
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genou
 
Articulation du genou
Articulation du genouArticulation du genou
Articulation du genou
 
Techniques d’exploration d’imagerie de la jambe
Techniques d’exploration d’imagerie de la jambeTechniques d’exploration d’imagerie de la jambe
Techniques d’exploration d’imagerie de la jambe
 
Arthrographie et arthroscanner du genou
Arthrographie et arthroscanner du genouArthrographie et arthroscanner du genou
Arthrographie et arthroscanner du genou
 
Anatomie radiologique de l'épaule
Anatomie radiologique de l'épauleAnatomie radiologique de l'épaule
Anatomie radiologique de l'épaule
 
Biomecanique du rachis
Biomecanique du rachisBiomecanique du rachis
Biomecanique du rachis
 
Les muscles de la jambe et du pied
Les muscles de la jambe et du piedLes muscles de la jambe et du pied
Les muscles de la jambe et du pied
 
Poly pcem1-la respiration 2016
Poly   pcem1-la respiration 2016Poly   pcem1-la respiration 2016
Poly pcem1-la respiration 2016
 
Traumato genou
 Traumato genou Traumato genou
Traumato genou
 
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptxTraumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
 
anatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdf
anatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdfanatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdf
anatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdf
 
L’appareil manducateur anatomie
L’appareil manducateur anatomieL’appareil manducateur anatomie
L’appareil manducateur anatomie
 
Anatomie tete-et-cou-2012
Anatomie tete-et-cou-2012Anatomie tete-et-cou-2012
Anatomie tete-et-cou-2012
 
Anatomie physiologie appareil locomoteur.ppt
Anatomie physiologie appareil locomoteur.pptAnatomie physiologie appareil locomoteur.ppt
Anatomie physiologie appareil locomoteur.ppt
 
Pr Boukoffa Nerf sciatique 1AM mai 2023.pdf
Pr Boukoffa Nerf sciatique 1AM mai 2023.pdfPr Boukoffa Nerf sciatique 1AM mai 2023.pdf
Pr Boukoffa Nerf sciatique 1AM mai 2023.pdf
 
Anatomie et physiologie de l edente partiel
Anatomie et physiologie de l edente partielAnatomie et physiologie de l edente partiel
Anatomie et physiologie de l edente partiel
 
Occlusointegrale 1
Occlusointegrale 1Occlusointegrale 1
Occlusointegrale 1
 
Anatomie pour le mouvement
Anatomie pour le mouvementAnatomie pour le mouvement
Anatomie pour le mouvement
 
Syndrome pariétal imagerie de la paroi thoracique
Syndrome pariétal   imagerie de la paroi thoraciqueSyndrome pariétal   imagerie de la paroi thoracique
Syndrome pariétal imagerie de la paroi thoracique
 

l’articulation coxo-fémorale 2022 kheroua .pdf

  • 1. Articulation coxo-fémorale (Hanche) Dr Kheroua-Gaouar Maitre assistante Service d’anatomie, CHUOran Année universitaire 2021-2022
  • 2. -L’articulation coxo-fémorale est l’articulation proximale du membre inférieur, reliant le tronc au membre inférieur -C’est une articulation sphéroïde (énarthrose), à trois degrés de liberté, mettant en contacte l’acétabulum et la tête fémoral I- Introduction
  • 3. -Articulation très emboitée, congruente, alliant stabilité et mobilité dans les 03 plans de l’espace I- Introduction (2) NB: mais avec des mouvements d'amplitude limitée contrairement à l'articulation de l'épaule qui est beaucoup plus mobile mais aussi plus fragile).
  • 4. -C’est l’articulation la plus puissante du corps humain elle porte le poids du corps et joue un double rôle: -La sustentation (supporte le poids du corps) -La locomotion (très solide, bien adaptée très mobile). I- Introduction (3)
  • 5. II-Etudes anatomique A- Les surfaces articulaires B- Moyens d’union
  • 6. A- Les surfaces articulaires 1-La tête fémorale (1) 2-La cavité cotyloïde (l’acetabulum) (3) 3- Le bourrelet cotyloïdien (2) -Articulation coxo-fémorale- (Michel Dufour)
  • 7. -Elle représente les 2/3 d’une sphère de 25 mm de rayon. -Cartilage hyalin très épais (5mm), sauf au niveau de la fossette du ligament rond ou il est dépourvu de cartilage -Regarde en haut, en dedans et légèrement en avant. -Forme avec le col et la diaphyse du fémur un angle d’inclinaison (cervico-diaphysaire)= 125°-130° 1-La tête fémorale 130° S’il est inférieur à 125°→coxa vara S’il est supérieur à 135°→coxa valga.
  • 8. -Reçoit la tête fémorale, située à la face latérale de l’os coxal -Cavité hémisphérique qui regarde en avant ; en bas et latéralement (1) 2-La cavité cotyloïde (l’acetabulum) (1)
  • 9. Elle présente 02 parties: Une centrale =la fosse acétabulaire (arrière fond) (2): Non articulaire, centrale et comblée d’un paquet adipeux. Une périphérique=articulaire= la surface semi-lunaire: encroutée de cartilage, articulaire avec la tête fémorale. En forme de croissant à concavité inférieure, limitée par 02 cornes: une antérieure , effilée et une postérieure plus large et faisant saillie. (2) (3) (1) 2-La cavité cotyloïde (l’acetabulum) (1) Face latérale de l’os coxal Face latérale de l’os coxal
  • 10. -Son bord périphérique ou limbus acétabulaire est renflée et présente 03 incisures (empreinte de la fusion des os primitifs): -En avant et en haut, l‘incisure ilio-pubienne. -En arrière, l‘incisure ilio-ischiatique. -En bas l’incisure ischio-pubienne, large de 3 cm. 2-La cavité cotyloïde (l’acetabulum) (2) ( Michel Dufour)
  • 11. Sur les 2 lèvres de l’incisure ischio-pubienne s'insère le ligament transverse de l'acétabulum qui est encroûté́ de cartilage à sa face axiale. 2-La cavité cotyloïde (l’acetabulum) (2) (Pierre Kamina)
  • 12. -C’est un anneau fibro-cartilagineux, qui s’insère sur le sourcil cotyloïdien (limbus acétabulaire); de ce fait il augmente la profondeur de la cavité cotyloïde et comble les irrégularités du sourcil. 3- le bourrelet cotyloïdien Bourrelet de l’acétabulum
  • 13. 3- le bourrelet cotyloïdien (suite) -Prismatique, triangulaire à la coupe et présent: Une face périphérique: convexe, donnant insertion à la capsule articulaire Une face articulaire: concave, lisse, encroutée de cartilage, et répondant à la tête fémorale Une face adhérente à la périphérie et passe en pont au-dessus de l’incisure acétabulaire et adhère au ligament transverse de l’acétabulum (Pierre Kamina)
  • 14. B- Moyens d’union 1-moyens d’unions passifs a)La capsule b) Les ligaments 2-moyens d’unions actifs (muscles de la hanche)
  • 15. 1-moyens d’unions passifs. a)La capsule b) Les ligaments
  • 17. a)La capsule (1) Bourrelet de l’acetabulum 1-Membrane fibreuse : Forme un manchon fibreux cylindrique, elle s’insère : A-au niveau de l’os iliaque : -Sur le limbus acétabulaire (sourcil coty.) . - Sur la face externe du bourrelet. -Elle se dédouble en haut au niveau de la gouttière sus cotyloïdienne où passe le tendon du droit antérieur. -En bas elle s’insère sur le ligament transverse. Acétabulum (face latérale) ( Michel Dufour)
  • 18. B-Au niveau de l’extrémité sup de fémur: -Sur la ligne intertrochantérique, en avant. - Sur la face post du col à l’union du 1/3 ext et des 2/3 int. a)La capsule (2) Vue antérieure Vue postérieure
  • 20. Epaisse et constituée par : -Des fibres longitudinales. -Des fibres circulaires, formant un rétrécissement de la capsule, la zone orbiculaire (anneau de Weber). a)La capsule (3) ( Michel Dufour)
  • 22. (2) (1) Coupe frontale de la hanche a)La capsule (4) 2- Membrane synoviale : Elle revêt : -La face profonde de la membrane fibreuse, elle se réfléchit du point d’insertion de la capsule au revêtement cartilagineux -Le ligament de la tête fémorale (tente du lig. Rond), et le paquet adipeux de la fosse acétabulaire (arrière fond) -Toutes les parties intra-articulaires du col fémoral, A ce niveau la membrane synoviale présente de nombreux plis synoviaux soulevés par les freins capsulaires 1-capsule (membrane fibreuse) 2-capsule (membrane synoviale) 3-ligament rond (3) (Kheroua-Gaouar.S)
  • 24. b) Ligaments (1) -Eventail fibreux tendu de l’EIAI (où se fixe le droit ant) vers le fémur sur toute la ligne inter trochantérique . -Cette éventail est mince à sa partie moy alors que ses deux bords sont épaissis. 1- le ligament ilio-fémoral ou « lig de BERTIN » (1) ligament ilio- fémoral Vue antérieure de la hanche (Kheroua-Gaouar.S)
  • 25. 02 faisceaux s’individualisent: •Fx sup ou ilio-pré trochantérien : •Fx inf ou ilio-pré trochantinien : 1- le ligament ilio-fémoral ou « lig de BERTIN » (2) Vue antérieure de la hanche (Kheroua-Gaouar.S)
  • 26. - Renforce la partie antéro-sup de la capsule 1- le ligament ilio-fémoral ou « lig de BERTIN » (3) Rôle -Lors de l’extension de la hanche le lig. ilio-pré trochantérien se tend et limite la bascule du bassin vers l’arrière
  • 27. b) Ligaments (2) -S’étend de l’éminence ilio-péctinée à la partie antérieure de la fossette pré trochantinienne. 2- le ligament pubo-fémoral Vue antérieure de la hanche (Kheroua-Gaouar.S) ( Michel Dufour)
  • 28. Rôle : -limite l’extension, la rotation externe et l’abduction de la hanche. -Renforce la face antéro-inférieure de la capsule. -Dans l’ensemble ces deux ligaments forment à la face antérieure de l’articulation un N couché de Welker, la capsule amincie répond à la bourse séreuse du psoas iliaque. b) Ligaments (3) 2- le ligament pubo-fémoral Vue antérieure de la hanche (Kheroua-Gaouar.S)
  • 29. (2) b) Ligaments (4) -Origine: s’insère sur la partie post du sourcil cotyloïdien et du bourrelet -Terminaison: en 03 faisceaux: -sup: fosse trochantérique -moy: zone orbiculaire -inf: face inférieure de la capsule 1- la partie post du sourcil cotyloïdien 2-ligament ischio-fémoral 3-fx sup 4-fx moy 5-fx inf 3- Ligament ischio-fémoral Rôle : (moins résistant) renforce la capsule en arrière Vue postérieure de la hanche (Kheroua-Gaouar.S)
  • 30. Vue postérieure Vue antérieure -Capsule et ligaments apparaissent beaucoup plus en avant de l’articulation qu’en arrière. -Des muscles puissants (pelvi-trochanteriens) jouent à ce niveau le rôle de ligaments « actifs » Au total (Kheroua-Gaouar.S) (Kheroua-Gaouar.S)
  • 31. -C’est une bandelette fibreuse aplatie Intra-capsulaire -Origine : fovéa capitis -Terminaison en 3 faisceaux : · Antérieur : sur le pubis · Postérieur : sur l’ischion .moyen : sur le ligament transverse de l’acétabulum b) Ligaments (5) 4- Ligament rond (lig. De la tête fémoral) ( Michel Dufour)
  • 32. 4- Ligament rond (lig. De la tête fémoral) Pierre Kamina
  • 33. -Il renferme l’artère centrale de la tête fémorale qui vascularise la tête (si ischémie ou rupture = ostéonécrose) 4- Ligament rond (lig. De la tête fémoral) Vue laterale -physiologie du ligament rond ; il joue un rôle efficace dans la limitation des mouvement de la hanche ; - Le ligament rond intervient dans la limitation de l’adduction. -Il est modérément tendu lors de la RI et de la RE , et en position de rectitude ( Michel Dufour)
  • 35. En avant Le muscle psoas-iliaque Le muscle droit femoral Le muscle couturier (Kheroua-Gaouar.S) (Kheroua- Gaouar.S)
  • 36. En arrière Les muscles gluteaux (fessiers) Les muscles pelvitrochantériens (Kheroua-Gaouar.S) (Kheroua-Gaouar.S) (Kheroua-Gaouar.S)
  • 37.
  • 38.
  • 40. -La bourse synoviale est une cavité fermée, constituée de tissu conjonctif ( tissu souple et solide), entourant une cavité close, contenant du liquide synovial, -Rôle: faciliter le glissement des organes (muscles, tendons) auxquels elle est annexée. III-Bourses synoviales périarticulaire (1) Pierre Kamina
  • 41. -Au niveau de la hanche elles sont nombreuse, les plus constantes sont: •La bourse du muscle ilio-psoas, • les bourses trochantériques des muscles moyen et petit fessiers, •les bourses des muscles piriforme et obturateur externe III-Bourses synoviales périarticulaire (2) Vue antérieure de la hanche Pierre Kamina
  • 42. Une bursite correspond à l’inflammation d’une bourse, dans la hanche plusieurs bourses qui peuvent être à l’origine d’une bursite, mais la bourse trochantérienne est la plus souvent en cause. III-Bourses synoviales périarticulaire (3) Vue antértieure
  • 43. A- La hanche est vascularisée par : 1-L’art circonflexe ant et post: formant le cercle artériel. 2-La branche post de l’art obturatrice : cavité cotyloïde, lig rond et la tête fémorale. 3-L’art ischiatique en arrière. 4-La branche profonde de l’art fessier. B- La tête est vascularisée par : 1-l’art du lig rond : branche obturatrice. 2-les rameaux ascendants du cercle des circonflexes VI-Vascularisation artérielle L’ostéonécrose aseptique de la tête fémorale serait due à un trouble vasculaire
  • 45. 1-Statique articulaire a- Facteurs favorisant la statique b- Les contrainte subies par l’articulation
  • 46. 1-Statique articulaire 1-La profondeur de l’acétabulum: -Apprécier par l’étude de l’angle acétabulaire (il passe de 25° chez le nné à 10° chez l’adulte). -Un angle de plus de 30° signe une malformation de l’acétabulum. a- Facteurs favorisant la statique (1) Pierre Kamina
  • 47. 4-Le centrage de la tête : -Permet une large couverture de la tête par l’acétabulum apprécier par l’angle de couverture de la tête (vertical passant par le centre de la tête et une ligne unissant le centre de la tête à l’extrémité de l’acétabulum (mesurant 30°) Facteurs favorisant la statique (4) 1-Statique articulaire Pierre Kamina
  • 48. 2-Le bourrelet acétabulaire a- Facteurs favorisant la statique (2) 1-Statique articulaire Pierre Kamina
  • 49. 3-La zone orbiculaire: rétrécie la capsule et favorise l’enchâssement de la tête fémorale contre l’acétabulum Facteurs favorisant la statique (3) 1-Statique articulaire Pierre Kamina
  • 50. a- Facteurs favorisant la statique (5) 1-Statique articulaire 5- la pesanteur : -contrairement à l’articulation scapulo- thoracique que la pesanteur tend à disloquer ; l’articulation coxo-fémorale est aidée par la pesanteur 6- la pression atmosphérique : - c’est un facteur important de coaptation de la hanche ; même en sectionnant toutes les parties molles reliant l’os iliaque au fémur è la tête fémorale ne sort pas spontanément du cotyle. Il faut une force de 22 kg pour décoller la tête fémorale. Si on fait un trou au fond du cotyle ; le membre inf tombe s/l’action de son poids.
  • 51. 7-tension des ligaments passifs et actifs a- Facteurs favorisant la statique (6) 1-Statique articulaire Pierre Kamina
  • 52. -Le poids du corps est transmis au fémur par l’intermédiaire de l’articulation coxo-fémorale qui sont soumises à des pressions importantes et quotidiennes. -Ainsi en appui monopodal, l’articulation intéressé subit des contraintes au moins égales à 4 fois le poids du corps située au dessus de l’articulation. 1-Statique articulaire b- Les contrainte subies par l’articulation (1) Pierre Kamina Pierre Kamina
  • 53. Les surcharges pondérales ou la verticalisation du col fémoral ,augmentent considérablement les contraintes articulaires, et, par conséquent, sa rapide détérioration 1-Statique articulaire b- Les contrainte subies par l’articulation (2)
  • 54. a-Axes des mouvt : la hanche est une énarthrose à 3 degrés de liberté qui présente 3 axes, 03 plans, 6 mouvement +la circumduction b-position anatomique de référence : La position de référence est la position zéro anatomique, sujet debout dans l’attitude du soldat en garde à vous 2-Dynamique articulaire
  • 55. -Définition : c’est le mouvement qui porte la face antérieure de la cuisse à la rencontre du tronc. -Ce mouvement se fait dans un plan sagittal autours d’un axe transversal -Amplitude : -Flexion active : genou tendu = 90°. Genou fléchi=120° ; -Flexion passive : genou tendu = 120°, Genou fléchi = 140°. (A) (B) a-Flexion (A) N.B : les amplitudes de F° nécessaires à la vie quotidienne sont: descente d’escaliers = 60°, position assise = 90°, montée d’escaliers = 120° Pierre Kamina
  • 56. -Définition : c’est le mouvement qui porte le membre inférieur en arrière du plan frontal. -Ce mouvement se fait dans un plan sagittal autours d’un axe transversal -Amplitude : - E° active : genou tendu = 20°. Genou fléchi=10° ; -E° passive : genou tendu = 30°, Genou fléchi = 20° b-Extension (B) (A) (B) Au cours de la marche :E° =10° Pierre Kamina
  • 57. -Définition : c’est le mouvement qui porte le MI en dehors du plan de symétrie du corps. -Ce mouvement se fait dans un plan frontal autours d’un axe antéropostérieur -Amplitude : 45°. c-Abduction (A) (A) (B) Chez les danseurs ; l’abduction active est de 120° et passive est de 180° avec hyper lordose lombaire et bascule du bassin en avant. Pierre Kamina
  • 58. -Définition : c’est le mouvement qui porte le MI en dedans du plan de symétrie du corps. -Ce mouvement se fait dans un plan frontal autours d’un axe antéropostérieur - Amplitude : dans toute cette adduction combinée, l’amplitude maximale est de 30°. c-Adduction (B) •Comme dans la position anatomique de référence les 2 MI sont en contacte l’un avec l’autre il n’existe pas de mouvement d’adduction pure •Par contre il existe des mvt d’adduction relative, lorsqu’à partir d’une position d’abduction le MI se porte en dedans •Il existe aussi des mvts d’adduction combinée à une extension ou à une flexion de la hanche •Il existe enfin des mvts d’adduction combinée à une abduction de l’antre hanche (A) (B)
  • 59. -Position de référence : sujet couché sur le ventre, genou fléchi à angle droit -Définition : c’est le mouvement qui porte la pointe du pied en dehors de l’axe mécanique du MI. -Ce mouvement se fait dans un plan horizontal autours d’un axe longitudinal. - Amplitude : 60°. d-Rotation externe(A) (B) (A)
  • 60. -Position de référence : sujet couché sur le ventre, genou fléchi à angle droit. -Définition : c’est le mouvement qui porte la pointe du pied en dedans de l’axe mécanique du MI. -Ce mouvement se fait dans un plan horizontal autours d’un axe longitudinal. - Amplitude : 30°-40°. a-Rotation interne(B) (B) (A)
  • 61. -C’est la combinaison des mouvements élémentaires simultanément autours de 03 axes ; -Lorsque la circumduction est poussée jusqu’à son amplitude extrême, l’axe du MI décrit dans l’espace un cône dont le sommet est occupé par le centre de l’articulation coxo-fémorale : c’est le cône de circumduction a-Circumduction
  • 63. -La hanche est l’articulation la plus puissante du corps humain, alliant stabilité et mobilité dans les trois plans de l’espace -Cependant elle peut être le siège de plusieurs pathologies .
  • 65. -Luxation de la hanche- (Traumatisme violant )
  • 66. Luxation de la hanche
  • 67.
  • 68. TDM de l’articulation coxofemorale
  • 69. Dépistage systématique de la luxation congénitale de la hanche
  • 70. - Articulation fréquemment atteinte par l’arthrose -Détérioration de l’articulation -Cause :âge avancé, Surcharge pondérale Avant la pose de la prothèse totale de hanche Après la pose de la prothèse totale de hanche Coxarthrose (Affection dégénératif)
  • 71. -Se voit surtout chez les personnes âgée Radiographie du bassin de face Prothése de la hanche Fracture du col du fémur
  • 72.
  • 73. Cette malformation entraîne une mauvaise répartition des forces musculaires, et un excès de contraintes au sein de l'articulation coxo- fémorale . Malformation de la hanche
  • 74. -Les coxites (infectieuses, inflammatoires "rhumatismales») - Synovite Pathologie de la synoviale