SlideShare une entreprise Scribd logo
Le fitness une place au
cœur de la santé?
F. Carré
Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1-INSERM U 1099
V ème Congrès Fitness Challenges
Aix en Provence
7 juin 2018
« Les hommes supplient les
Dieux de leur donner la
santé, mais ils oublient
qu’elle dépend d’eux »
Démocrite, 460 avant J.C.
Evolution de l’Homme
< 100 ansCentaines milliers d’année
Homo
sedentarius
Méfaits sanitaires de
l’inactivité physique et
de la sédentarité
Obésité, l’alimentation n’explique pas tout
% patients obèses
Apport énergétique
Apport lipidique
200
100
0
1950 1960 1970 1980 1990
% patients obèses
Voiture/foyer
TV (h/semaine)
200
100
0
1950 1960 1970 1980 1990
Prentice AM and Jebb SA Br Med J 1995;311 :437-9.
Il faut savoir que …
Il faut savoir que …
inactivité physique n’est pas sédentarité
Moins de 30 minutes d’activité physique
modérée (marche d’un bon pas)
fractionnée ou continue par jour
Quand la sédentarité devient-elle un risque ?
Assis plus de 7h/j
Périodes assises ininterrompues de plus 2-3
heures (Lever de 2-3 minutes suffisent)
Quand est on inactif ?
« Pas bien ! »
Assis sans arrêt : 57% de temps en +
en hyper G >10 mmol/l (vs cassures)
8h assis
Marche lente ou RM MI : 3 min/30min
3min/30 min,total:48 min/8heures
Effet prolongé nuit
-2,7
mmol/l
Dempsey et al. Diabetologia 2017
Pourquoi casser les périodes de sédentarité
Bienfaits médicaux de
l’activité physique et sportive
Prévention, définitions
Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 1948 :
« La prévention est l'ensemble des mesures visant à éviter
ou réduire le nombre et la gravité des maladies, des accidents
et des handicaps »
D’après OMS (1948) et HAS (2006)
Trois types de prévention:
La prévention primaire qui agit avant la survenue de la maladie
(ex : vaccination et action sur les facteurs de risque).
La prévention secondaire qui agit à un stade précoce de la
maladie pour limiter son évolution ou aggravation
(ex: dépistages).
La prévention tertiaire qui agit sur les complications de la
maladie
Activité physique en prévention primaire
APS maintient ou améliore le capital santé (Expertise collective INSERM, 2008; Pedersen et al. 2015).
Baisse de 30 % la mortalité précoce (Expertise collective ANSES 2016).
15 à 20 minutes de marche journalière gain moyen de 3 ans de vie en bonne santé
(Khaw et al. 2008).
La capacité physique,
meilleur marqueur
de longévité en bonne santé
Activité physique en prévention secondaire
APS prévient les principales maladies chroniques (expertise collective
ANSES 2016)
Choisir un mode de vie inactif et
sédentaire c’est augmenter son risque
d’avoir un
- accident vasculaire cérébral de 35%
- infarctus du myocarde de 30%
- un diabète de 25 %
- une hypertension artérielle de 50 %
- un cancer de 20 %
Activité physique en prévention tertiaire (non exhaustif)
Maladie chronique Effet de l’activité physique
Maladie coronaire 35-40 % risque complication
Bronchite chronique
obstructive
Amélioration capacité physique, qualité de vie, symptômes dyspnée,
facteurs de risque CV
Cancer du sein Fatigue moindre, Réduction risque de récidive de 50%
Accident
cardiovasculaire
Amélioration capacité physique, fonctions motrices et sensitives,
facteurs de risque CV
Pré diabète et diabète 42% réduction diabète; 42% réduction mortalité liée au diabète
32 % réduction complications liées au diabète
Hypertension artérielle Baisse PA systolique/PA diastolique 4-7/5-8 mmHg
Dépression/ anxiété Même efficacité que traitement pharmacologique sur dépression
modérée
Polyarthrite rhumatoïde Amélioration capacité physique, qualité de vie, symptômes maladie
Ostéoporose Maintien capital osseux, baisse risque de chute
Arthrose Amélioration force et fonction musculaires et capacité physique,
baisse fatigue et douleur.
Pedersen B.K, Saltin B. Scand J Med Sci Sports 2006: 16 (Suppl. 1): 3–63- Taylor R.S, Brown A. Am J Med 2004: 116;682-692- Exercise in type 2
diabetes 2009. Cochrane review www.thecochranelibrary.com- Ibrahim EM, Al-Homaidh A. Med Oncol 2010 ww.cancer.gov/cancertopics/factsheet-
Pulmonary Rehabilitation for Chronic Obstructive Pulmonary disease 2009 www.thecochranelibrary.com- American College of Rheumatology.
Arthritis Rheum 2002; 46:328-46Stroke2004;35;1230-1240- Hayes et al J Sports & Med in Sport 2009; 12 428-434
Au total
Sitting is the new smoking !
Ce n’est pas bouger qui est bien
c’est ne pas bouger qui est très
dangereux
Elévation des niveaux d‘inflammation
et de stress oxydant
L’activité physique, bruleuse de calories
Pedersen BK,
Febbraio MA
Nat. Rev.
Endocrinol.
2012;8,457-65
Adipokines
MYOKINES
XXX
X
L’activité physique, rôles endocrines
1- Baisse des niveaux d’inflammation et de stress oxydatif
2- Stimulation de l’immunité
3- Amélioration de la circulation sanguine avec meilleure vasomotricité
et sang plus fluide
Recommandations officielles
Thérapeutiques non médicamenteuses
Définition
Thérapeutiques nécessitant une participation active du
patient en interaction ou non avec un professionnel spécialisé
dans les règles hygiéno-diététiques :
- régimes diététiques,
- ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES,
- autres
Choix de prescription
à la fin de la
consultation médicale
Prescriptions médicales sous diverses formes :
- inscrites sur l’ordonnance ;
- énoncées seulement oralement ;
- distribution de brochures d’information ;
- mise à disposition par le médecin de
coordonnées de professionnels spécialisés.
Loi sur la santé 2016
Médecin traitant
Affection de longue durée
Activité Physique Adaptée à
- Pathologie du patient
- Capacité physique du patient
- Risque médical du patient
Formulaire spécifique de prescription médicale
Avis des médecins
Amendement une bonne idée ?
Swiss life 10-11 2015
Médecins généralistes
N=603
MAIF 06 2015
Français ≥ 18 ans
n=1005
Le financement de l’activité physique
Rôle du MG dans la prescription d’activité
physique
« Prescription d’activité physique » Art. L. 1172-1.
« Les activités physiques adaptées sont dispensées dans
des conditions prévues par décret. »
Le décret précise sur quels critères le médecin prescripteur
pourra se baser pour évaluer les capacités physiques et les
risques du patient et ainsi l’adresser à l’encadrant de
l’activité physique le mieux adapté à son cas.
Qui va encadrer les patients ?
Fonctions
locomotrices
Aucune limitation Limitation minime Limitation modérée Limitation sévère
Neuro
musculaire
Normale Altération tonus et
motricité minime
Altération tonus et
motricité pour
mouvements simples
Altération tonus et
motricité lors des
gestes quotidiens
Ostéo
articulaire
Normale Altération amplitude
≤ 3/5 sur une ou plus
articulations pour
gestes complexes
Altération amplitude
> 3/5 sur plusieurs
articulations pour
gestes simples
Altération
amplitude
> 3/5 sur plusieurs
articulations pour
gestes quotidiens
Endurance
à l’effort
Pas ou peu de
fatigue
Fatigue rapide pour
activité physique
intense
Fatigue rapide pour
activité physique
modérée
Fatigue invalidante
pour moindre
mouvement
Force Normale Diminuée mais peut
vaincre la résistance
pour plusieurs groupes
musculaires
Ne peut vaincre la
résistance pour un
groupe musculaire
Ne peut vaincre la
résistance pour
plusieurs groupes
musculaires
Marche TM6 > 100 %
distance théorique*
82 et 100 % distance
théorique
< 82% distance
théorique
Distance < 150m
Phénotypes fonctionnels des patients en ALD (1)
Fonctions
Cérébrales
Aucune
limitation
Limitation
minime
Limitation
modérée
Limitation
sévère
FONCTIONS
COGNITIVES
FONCTIONS
LANGAGIÈRES
ANXIÉTÉ
DÉPRESSION
Phénotypes fonctionnels des patients en ALD(2)
Fonctions
sensorielles
et douleur
Aucune
limitation
Limitation
minime
Limitation
modérée
Limitation sévère
CAPACITÉ
VISUELLE
CAPACITÉ
SENSITIVE
CAPACITÉ
AUDITIVE
CAPACITÉ
PROPRIOCEPTIVES
DOULEUR
Phénotypes fonctionnels des patients en ALD (3)
Intervenants habilités à dispenser l’APA
(selon décret du 30 dec 2016)
Absence de limitation fonctionnelle sévère
3.Professionnel
disposant des
prérogatives pour
dispenser l’APA
4.Personne
(professionnelle ou
bénévole)
qualifiée titulaire
d’une certification
Limitation fonctionnelle sévère avec
autonomie suffisante
2.Enseignants
universitaires en
APA
(en
complément)
Limitation fonctionnelle sévère
1.Professionnels de santé
(kiné, ergothérapeute, psychomotricien)
Rôles des médecins et des intervenants APA
1- Le MT prescrit (ou recommande) APA et oriente vers le
professionnel adapté
2- La prise en charge du patient est personnalisée et
progressive en termes de forme, d'intensité et de durée de
l'exercice .
3 – L’intervenant en APA transmet "périodiquement" un
compte rendu du déroulement de l'activité au médecin
traitant, avec l'accord du patient, qui doit recevoir copie de
ce compte rendu.
4- L'intervenant en APA "peut formuler des propositions
quant à la poursuite de l'activité et aux risques inhérents de
celle-ci".
5- Le médecin traitant peut adresser le patient vers
d’autres professionnels de l’APA
Pratique sportive adaptée
Et les centres de fitness ?
Classification des « nouveaux » sports selon
leurs contraintes cardiovasculaires
Rameur
RPM
Vélo (bras)
CrossFit
III
importante
(> 50% FMV)
Vélo
Aquabiking
Bodyjump
Aquagym
Longe-côte (bras)
Pilates
Body Pump
FAC
II
moyenne
(20-50% FMV)
Step
Marche nordique
Danses (Zumba)
Longe-côte
Yoga
Tai-Chi
Stretching
Body balance
I
faible
(< 20% FMV)
Statique
(ou isométrique)
C
forte
(>70% V'O2 Max.)
B
moyenne
(40-70% V'O2 Max.)
AA
faible
(<40%V'O2 Max.)
Dynamique
(ou isotonique)
Body attack
Questions Oui (%)
Certificat médical 65
Schéma d’action pour accident cardiovasculaire 21
Matériel médical première urgence 27
Equipe entrainée aux gestes première urgence 79
Simulation d’urgences 8
Mise à jour des connaissances 24
Défibrillateur automatique externe 29
Système de transport disponible 8
Formation aux facteurs de risque cardiaques 15
Questionnaire européen sur centres de fitness
Données Françaises
1117 questionnaires  1002 centres existant
370 réponses (37%)
Sécurité cahier des charges des salles
PRATIQUANTS
Certificat médical obligatoire pour inscription des clients concernés
PERSONNEL
1- Personnel avec formation spécifique aux activités physiques adaptés
2- Personnel obligatoirement formé aux gestes de secours avec remise
à niveau régulière (2ans) et simulation annuelle
3- Protocoles de réentraînement adaptés
MATERIEL
1- Salle spécifique pour pratiquants concernés
2-Matériel de réentraînement adapté avec surveillance fréquence
cardiaque visible par surveillant
3 -Protocole intervention urgence dans la salle (modèle possible)
4- Défibrillateur automatique externe régulièrement validé
Mort subite liée au sport, structure sportive ou non
Récupération
circulation
normale
Vivant
entrée
hôpital
Vivant
sortie
hôpital
Vivant sans
séquelle
neurologique
Structure sportive
Hors structure
sportive
Structure
sportive
Hors structure
sportive
Témoins
Réanimation
Utilisation
défibrillateur
public
Marijon E et al.
Am Heart J 2015;
170:339-345.
Prescription de l’activité physique codifiée
chez l’hypertendu
Musculation dynamique
Si souhaitée elle peut être
associée à endurance
≤ 2 fois par semaine
Masses musculaires importantes
Mouvements variés
Intensité
- charges légères (30 à 50 % FMV)
- 8 à 10 séries de 10 répétitions
Mouvement complet sans blocage
musculaire ni respiratoire
Activités d’endurance (aérobie)
Sollicitant des masses
musculaires importantes
Au moins 3 fois par semaine
Durée : 20 à 60 minutes
Intensité : essoufflement modéré
Pas de bilan spécifique nécessaire, sauf si symptôme d’effort
D’après Manfredini F et al. Angiology 2009;60:207-216
Conclusions
L’activité physique et sportive est une thérapeutique
non médicamenteuse scientifiquement validée en prévention
Primaire, secondaire et tertiaire
Sa prescription médicale qui est toujours recommandée et
légalement conseillée pour les affections de longue durée
Les lieux d’accueil des populations exposées doivent être
nombreux et proposer des activités physiques et sportives
variées
Le monde du « fitness » a une place potentiellement importante
pour les salles prêtes à répondre à des critères de sécurité et
de qualité d’encadrement spécialisé

Contenu connexe

Tendances

Receitas Maizena
Receitas MaizenaReceitas Maizena
Receitas Maizena
Claudia Cozinha
 
[#GALait] La fromageabilité du lait : comment mieux l’estimer et la gérer pou...
[#GALait] La fromageabilité du lait : comment mieux l’estimer et la gérer pou...[#GALait] La fromageabilité du lait : comment mieux l’estimer et la gérer pou...
[#GALait] La fromageabilité du lait : comment mieux l’estimer et la gérer pou...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Vers une segmentation plus précise de l'offre en reproducteurs
Vers une segmentation plus précise de l'offre en reproducteursVers une segmentation plus précise de l'offre en reproducteurs
Vers une segmentation plus précise de l'offre en reproducteurs
Institut de l'Elevage - Idele
 
Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...
Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...
Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Note agroclimatique spéciale sécheresse été 2022.pdf
Note agroclimatique spéciale sécheresse été 2022.pdfNote agroclimatique spéciale sécheresse été 2022.pdf
Note agroclimatique spéciale sécheresse été 2022.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Travaux de valorisation des mâles laitiers à Mauron
Travaux de valorisation des mâles laitiers à MauronTravaux de valorisation des mâles laitiers à Mauron
Travaux de valorisation des mâles laitiers à Mauron
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2023 Lait - L'Europe laitière face à l'inflation : impacts sur la demande ...
MMX2023 Lait - L'Europe laitière face à l'inflation : impacts sur la demande ...MMX2023 Lait - L'Europe laitière face à l'inflation : impacts sur la demande ...
MMX2023 Lait - L'Europe laitière face à l'inflation : impacts sur la demande ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
Ressenya crítica: Bearn o la sala de les nines
Ressenya crítica: Bearn o la sala de les ninesRessenya crítica: Bearn o la sala de les nines
Ressenya crítica: Bearn o la sala de les nines
edtmigueldecervantes
 
SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...
SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...
SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Lefrileux yves rendement fromager technologie lactique
Lefrileux yves   rendement fromager technologie lactiqueLefrileux yves   rendement fromager technologie lactique
Lefrileux yves rendement fromager technologie lactique
Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2022 - PAC 2023 : Contenu et impacts de la réforme sur les élevages laitie...
GAL2022 - PAC 2023 : Contenu et impacts de la réforme sur les élevages laitie...GAL2022 - PAC 2023 : Contenu et impacts de la réforme sur les élevages laitie...
GAL2022 - PAC 2023 : Contenu et impacts de la réforme sur les élevages laitie...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Où va le jeune bovin ?
Où va le jeune bovin ?Où va le jeune bovin ?
Où va le jeune bovin ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
Décapitalisation bovine et impacts sur la production
Décapitalisation bovine et impacts sur la productionDécapitalisation bovine et impacts sur la production
Décapitalisation bovine et impacts sur la production
Institut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (14)

Receitas Maizena
Receitas MaizenaReceitas Maizena
Receitas Maizena
 
[#GALait] La fromageabilité du lait : comment mieux l’estimer et la gérer pou...
[#GALait] La fromageabilité du lait : comment mieux l’estimer et la gérer pou...[#GALait] La fromageabilité du lait : comment mieux l’estimer et la gérer pou...
[#GALait] La fromageabilité du lait : comment mieux l’estimer et la gérer pou...
 
Vers une segmentation plus précise de l'offre en reproducteurs
Vers une segmentation plus précise de l'offre en reproducteursVers une segmentation plus précise de l'offre en reproducteurs
Vers une segmentation plus précise de l'offre en reproducteurs
 
Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...
Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...
Des solutions pour optimiser les performances de reproduction des bovins lait...
 
Note agroclimatique spéciale sécheresse été 2022.pdf
Note agroclimatique spéciale sécheresse été 2022.pdfNote agroclimatique spéciale sécheresse été 2022.pdf
Note agroclimatique spéciale sécheresse été 2022.pdf
 
Travaux de valorisation des mâles laitiers à Mauron
Travaux de valorisation des mâles laitiers à MauronTravaux de valorisation des mâles laitiers à Mauron
Travaux de valorisation des mâles laitiers à Mauron
 
MMX2023 Lait - L'Europe laitière face à l'inflation : impacts sur la demande ...
MMX2023 Lait - L'Europe laitière face à l'inflation : impacts sur la demande ...MMX2023 Lait - L'Europe laitière face à l'inflation : impacts sur la demande ...
MMX2023 Lait - L'Europe laitière face à l'inflation : impacts sur la demande ...
 
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
 
Ressenya crítica: Bearn o la sala de les nines
Ressenya crítica: Bearn o la sala de les ninesRessenya crítica: Bearn o la sala de les nines
Ressenya crítica: Bearn o la sala de les nines
 
SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...
SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...
SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...
 
Lefrileux yves rendement fromager technologie lactique
Lefrileux yves   rendement fromager technologie lactiqueLefrileux yves   rendement fromager technologie lactique
Lefrileux yves rendement fromager technologie lactique
 
GAL2022 - PAC 2023 : Contenu et impacts de la réforme sur les élevages laitie...
GAL2022 - PAC 2023 : Contenu et impacts de la réforme sur les élevages laitie...GAL2022 - PAC 2023 : Contenu et impacts de la réforme sur les élevages laitie...
GAL2022 - PAC 2023 : Contenu et impacts de la réforme sur les élevages laitie...
 
Où va le jeune bovin ?
Où va le jeune bovin ?Où va le jeune bovin ?
Où va le jeune bovin ?
 
Décapitalisation bovine et impacts sur la production
Décapitalisation bovine et impacts sur la productionDécapitalisation bovine et impacts sur la production
Décapitalisation bovine et impacts sur la production
 

Similaire à "Le fitness au coeur de la santé..." - Pr François CARRÉ

Présentation Sédentarité - François Carré
Présentation Sédentarité - François CarréPrésentation Sédentarité - François Carré
Présentation Sédentarité - François Carré
ARP-Astrance
 
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du MyocardeELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV
 
Découvrez le meilleur des médicaments : enquête exclusive
Découvrez le meilleur des médicaments :  enquête exclusiveDécouvrez le meilleur des médicaments :  enquête exclusive
Découvrez le meilleur des médicaments : enquête exclusive
sante-medecine
 
Prescrire une activité physique améliore la santé de vos patients
Prescrire une activité physique améliore la santé de vos patientsPrescrire une activité physique améliore la santé de vos patients
Prescrire une activité physique améliore la santé de vos patients
Haute Autorité de Santé
 
Dossier de presse imaps ffa-cfdt-mgen
Dossier de presse imaps ffa-cfdt-mgenDossier de presse imaps ffa-cfdt-mgen
Dossier de presse imaps ffa-cfdt-mgen
raphaelita
 
Bénéfices des activités physiques adaptées dans la prise en charge de sujets ...
Bénéfices des activités physiques adaptées dans la prise en charge de sujets ...Bénéfices des activités physiques adaptées dans la prise en charge de sujets ...
Bénéfices des activités physiques adaptées dans la prise en charge de sujets ...
BERNARD Paquito
 
La santé vient en bougeant
La santé vient en bougeantLa santé vient en bougeant
La santé vient en bougeant
Mohamed
 
NBTECH : Conférence Sport Santé par le docteur Gillet
NBTECH : Conférence Sport Santé par le docteur GilletNBTECH : Conférence Sport Santé par le docteur Gillet
NBTECH : Conférence Sport Santé par le docteur Gillet
NB-TECH
 
Sport Et PréVention Cardio Vasculaire
Sport Et PréVention Cardio VasculaireSport Et PréVention Cardio Vasculaire
Sport Et PréVention Cardio Vasculaire
sfa_angeiologie
 
Confepsylon grégory ninot 6 mars 2012
Confepsylon grégory ninot  6 mars 2012Confepsylon grégory ninot  6 mars 2012
Confepsylon grégory ninot 6 mars 2012
Laboratoire Epsylon
 
Du sport santé au sport en entreprise
Du sport santé au sport en entrepriseDu sport santé au sport en entreprise
Du sport santé au sport en entreprise
TELECOM-PARISTECH-SANTE
 
Alain tassy(sport)
Alain tassy(sport)Alain tassy(sport)
Alain tassy(sport)
Alain Tassy
 
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSENOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
Dr Riyadh Essefi
 
Activité physique, sédentarité et santé mentale : leçons de l'Enquête canadie...
Activité physique, sédentarité et santé mentale : leçons de l'Enquête canadie...Activité physique, sédentarité et santé mentale : leçons de l'Enquête canadie...
Activité physique, sédentarité et santé mentale : leçons de l'Enquête canadie...
BERNARD Paquito
 
Diplomado
DiplomadoDiplomado
Diplomado
Aracheli Moreno
 
Douleur chronique dans appareil musculo-squelettique
Douleur chronique dans appareil musculo-squelettiqueDouleur chronique dans appareil musculo-squelettique
Douleur chronique dans appareil musculo-squelettique
Dr. Jiri Pazdirek
 

Similaire à "Le fitness au coeur de la santé..." - Pr François CARRÉ (20)

Présentation Sédentarité - François Carré
Présentation Sédentarité - François CarréPrésentation Sédentarité - François Carré
Présentation Sédentarité - François Carré
 
booklet-web
booklet-webbooklet-web
booklet-web
 
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du MyocardeELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
 
Découvrez le meilleur des médicaments : enquête exclusive
Découvrez le meilleur des médicaments :  enquête exclusiveDécouvrez le meilleur des médicaments :  enquête exclusive
Découvrez le meilleur des médicaments : enquête exclusive
 
Prescrire une activité physique améliore la santé de vos patients
Prescrire une activité physique améliore la santé de vos patientsPrescrire une activité physique améliore la santé de vos patients
Prescrire une activité physique améliore la santé de vos patients
 
Séance 1 aomi
Séance 1 aomiSéance 1 aomi
Séance 1 aomi
 
Dossier de presse imaps ffa-cfdt-mgen
Dossier de presse imaps ffa-cfdt-mgenDossier de presse imaps ffa-cfdt-mgen
Dossier de presse imaps ffa-cfdt-mgen
 
Bénéfices des activités physiques adaptées dans la prise en charge de sujets ...
Bénéfices des activités physiques adaptées dans la prise en charge de sujets ...Bénéfices des activités physiques adaptées dans la prise en charge de sujets ...
Bénéfices des activités physiques adaptées dans la prise en charge de sujets ...
 
La santé vient en bougeant
La santé vient en bougeantLa santé vient en bougeant
La santé vient en bougeant
 
Presentation Lesportsante
Presentation LesportsantePresentation Lesportsante
Presentation Lesportsante
 
NBTECH : Conférence Sport Santé par le docteur Gillet
NBTECH : Conférence Sport Santé par le docteur GilletNBTECH : Conférence Sport Santé par le docteur Gillet
NBTECH : Conférence Sport Santé par le docteur Gillet
 
Sport Et PréVention Cardio Vasculaire
Sport Et PréVention Cardio VasculaireSport Et PréVention Cardio Vasculaire
Sport Et PréVention Cardio Vasculaire
 
Confepsylon grégory ninot 6 mars 2012
Confepsylon grégory ninot  6 mars 2012Confepsylon grégory ninot  6 mars 2012
Confepsylon grégory ninot 6 mars 2012
 
Du sport santé au sport en entreprise
Du sport santé au sport en entrepriseDu sport santé au sport en entreprise
Du sport santé au sport en entreprise
 
Alain tassy(sport)
Alain tassy(sport)Alain tassy(sport)
Alain tassy(sport)
 
Editorial synthetisé
Editorial synthetiséEditorial synthetisé
Editorial synthetisé
 
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSENOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
 
Activité physique, sédentarité et santé mentale : leçons de l'Enquête canadie...
Activité physique, sédentarité et santé mentale : leçons de l'Enquête canadie...Activité physique, sédentarité et santé mentale : leçons de l'Enquête canadie...
Activité physique, sédentarité et santé mentale : leçons de l'Enquête canadie...
 
Diplomado
DiplomadoDiplomado
Diplomado
 
Douleur chronique dans appareil musculo-squelettique
Douleur chronique dans appareil musculo-squelettiqueDouleur chronique dans appareil musculo-squelettique
Douleur chronique dans appareil musculo-squelettique
 

"Le fitness au coeur de la santé..." - Pr François CARRÉ

  • 1. Le fitness une place au cœur de la santé? F. Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1-INSERM U 1099 V ème Congrès Fitness Challenges Aix en Provence 7 juin 2018
  • 2. « Les hommes supplient les Dieux de leur donner la santé, mais ils oublient qu’elle dépend d’eux » Démocrite, 460 avant J.C.
  • 3. Evolution de l’Homme < 100 ansCentaines milliers d’année Homo sedentarius
  • 4. Méfaits sanitaires de l’inactivité physique et de la sédentarité
  • 5. Obésité, l’alimentation n’explique pas tout % patients obèses Apport énergétique Apport lipidique 200 100 0 1950 1960 1970 1980 1990 % patients obèses Voiture/foyer TV (h/semaine) 200 100 0 1950 1960 1970 1980 1990 Prentice AM and Jebb SA Br Med J 1995;311 :437-9. Il faut savoir que …
  • 6. Il faut savoir que … inactivité physique n’est pas sédentarité Moins de 30 minutes d’activité physique modérée (marche d’un bon pas) fractionnée ou continue par jour Quand la sédentarité devient-elle un risque ? Assis plus de 7h/j Périodes assises ininterrompues de plus 2-3 heures (Lever de 2-3 minutes suffisent) Quand est on inactif ?
  • 7. « Pas bien ! »
  • 8. Assis sans arrêt : 57% de temps en + en hyper G >10 mmol/l (vs cassures) 8h assis Marche lente ou RM MI : 3 min/30min 3min/30 min,total:48 min/8heures Effet prolongé nuit -2,7 mmol/l Dempsey et al. Diabetologia 2017 Pourquoi casser les périodes de sédentarité
  • 10. Prévention, définitions Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 1948 : « La prévention est l'ensemble des mesures visant à éviter ou réduire le nombre et la gravité des maladies, des accidents et des handicaps » D’après OMS (1948) et HAS (2006) Trois types de prévention: La prévention primaire qui agit avant la survenue de la maladie (ex : vaccination et action sur les facteurs de risque). La prévention secondaire qui agit à un stade précoce de la maladie pour limiter son évolution ou aggravation (ex: dépistages). La prévention tertiaire qui agit sur les complications de la maladie
  • 11. Activité physique en prévention primaire APS maintient ou améliore le capital santé (Expertise collective INSERM, 2008; Pedersen et al. 2015). Baisse de 30 % la mortalité précoce (Expertise collective ANSES 2016). 15 à 20 minutes de marche journalière gain moyen de 3 ans de vie en bonne santé (Khaw et al. 2008). La capacité physique, meilleur marqueur de longévité en bonne santé
  • 12. Activité physique en prévention secondaire APS prévient les principales maladies chroniques (expertise collective ANSES 2016) Choisir un mode de vie inactif et sédentaire c’est augmenter son risque d’avoir un - accident vasculaire cérébral de 35% - infarctus du myocarde de 30% - un diabète de 25 % - une hypertension artérielle de 50 % - un cancer de 20 %
  • 13. Activité physique en prévention tertiaire (non exhaustif) Maladie chronique Effet de l’activité physique Maladie coronaire 35-40 % risque complication Bronchite chronique obstructive Amélioration capacité physique, qualité de vie, symptômes dyspnée, facteurs de risque CV Cancer du sein Fatigue moindre, Réduction risque de récidive de 50% Accident cardiovasculaire Amélioration capacité physique, fonctions motrices et sensitives, facteurs de risque CV Pré diabète et diabète 42% réduction diabète; 42% réduction mortalité liée au diabète 32 % réduction complications liées au diabète Hypertension artérielle Baisse PA systolique/PA diastolique 4-7/5-8 mmHg Dépression/ anxiété Même efficacité que traitement pharmacologique sur dépression modérée Polyarthrite rhumatoïde Amélioration capacité physique, qualité de vie, symptômes maladie Ostéoporose Maintien capital osseux, baisse risque de chute Arthrose Amélioration force et fonction musculaires et capacité physique, baisse fatigue et douleur. Pedersen B.K, Saltin B. Scand J Med Sci Sports 2006: 16 (Suppl. 1): 3–63- Taylor R.S, Brown A. Am J Med 2004: 116;682-692- Exercise in type 2 diabetes 2009. Cochrane review www.thecochranelibrary.com- Ibrahim EM, Al-Homaidh A. Med Oncol 2010 ww.cancer.gov/cancertopics/factsheet- Pulmonary Rehabilitation for Chronic Obstructive Pulmonary disease 2009 www.thecochranelibrary.com- American College of Rheumatology. Arthritis Rheum 2002; 46:328-46Stroke2004;35;1230-1240- Hayes et al J Sports & Med in Sport 2009; 12 428-434
  • 14. Au total Sitting is the new smoking ! Ce n’est pas bouger qui est bien c’est ne pas bouger qui est très dangereux
  • 15. Elévation des niveaux d‘inflammation et de stress oxydant
  • 17. Pedersen BK, Febbraio MA Nat. Rev. Endocrinol. 2012;8,457-65 Adipokines MYOKINES XXX X L’activité physique, rôles endocrines 1- Baisse des niveaux d’inflammation et de stress oxydatif 2- Stimulation de l’immunité 3- Amélioration de la circulation sanguine avec meilleure vasomotricité et sang plus fluide
  • 19. Thérapeutiques non médicamenteuses Définition Thérapeutiques nécessitant une participation active du patient en interaction ou non avec un professionnel spécialisé dans les règles hygiéno-diététiques : - régimes diététiques, - ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES, - autres
  • 20. Choix de prescription à la fin de la consultation médicale Prescriptions médicales sous diverses formes : - inscrites sur l’ordonnance ; - énoncées seulement oralement ; - distribution de brochures d’information ; - mise à disposition par le médecin de coordonnées de professionnels spécialisés.
  • 21. Loi sur la santé 2016 Médecin traitant Affection de longue durée Activité Physique Adaptée à - Pathologie du patient - Capacité physique du patient - Risque médical du patient
  • 22. Formulaire spécifique de prescription médicale
  • 24. Amendement une bonne idée ? Swiss life 10-11 2015 Médecins généralistes N=603 MAIF 06 2015 Français ≥ 18 ans n=1005
  • 25. Le financement de l’activité physique
  • 26. Rôle du MG dans la prescription d’activité physique
  • 27. « Prescription d’activité physique » Art. L. 1172-1. « Les activités physiques adaptées sont dispensées dans des conditions prévues par décret. » Le décret précise sur quels critères le médecin prescripteur pourra se baser pour évaluer les capacités physiques et les risques du patient et ainsi l’adresser à l’encadrant de l’activité physique le mieux adapté à son cas. Qui va encadrer les patients ?
  • 28. Fonctions locomotrices Aucune limitation Limitation minime Limitation modérée Limitation sévère Neuro musculaire Normale Altération tonus et motricité minime Altération tonus et motricité pour mouvements simples Altération tonus et motricité lors des gestes quotidiens Ostéo articulaire Normale Altération amplitude ≤ 3/5 sur une ou plus articulations pour gestes complexes Altération amplitude > 3/5 sur plusieurs articulations pour gestes simples Altération amplitude > 3/5 sur plusieurs articulations pour gestes quotidiens Endurance à l’effort Pas ou peu de fatigue Fatigue rapide pour activité physique intense Fatigue rapide pour activité physique modérée Fatigue invalidante pour moindre mouvement Force Normale Diminuée mais peut vaincre la résistance pour plusieurs groupes musculaires Ne peut vaincre la résistance pour un groupe musculaire Ne peut vaincre la résistance pour plusieurs groupes musculaires Marche TM6 > 100 % distance théorique* 82 et 100 % distance théorique < 82% distance théorique Distance < 150m Phénotypes fonctionnels des patients en ALD (1)
  • 31. Intervenants habilités à dispenser l’APA (selon décret du 30 dec 2016) Absence de limitation fonctionnelle sévère 3.Professionnel disposant des prérogatives pour dispenser l’APA 4.Personne (professionnelle ou bénévole) qualifiée titulaire d’une certification Limitation fonctionnelle sévère avec autonomie suffisante 2.Enseignants universitaires en APA (en complément) Limitation fonctionnelle sévère 1.Professionnels de santé (kiné, ergothérapeute, psychomotricien)
  • 32. Rôles des médecins et des intervenants APA 1- Le MT prescrit (ou recommande) APA et oriente vers le professionnel adapté 2- La prise en charge du patient est personnalisée et progressive en termes de forme, d'intensité et de durée de l'exercice . 3 – L’intervenant en APA transmet "périodiquement" un compte rendu du déroulement de l'activité au médecin traitant, avec l'accord du patient, qui doit recevoir copie de ce compte rendu. 4- L'intervenant en APA "peut formuler des propositions quant à la poursuite de l'activité et aux risques inhérents de celle-ci". 5- Le médecin traitant peut adresser le patient vers d’autres professionnels de l’APA
  • 34. Et les centres de fitness ?
  • 35. Classification des « nouveaux » sports selon leurs contraintes cardiovasculaires Rameur RPM Vélo (bras) CrossFit III importante (> 50% FMV) Vélo Aquabiking Bodyjump Aquagym Longe-côte (bras) Pilates Body Pump FAC II moyenne (20-50% FMV) Step Marche nordique Danses (Zumba) Longe-côte Yoga Tai-Chi Stretching Body balance I faible (< 20% FMV) Statique (ou isométrique) C forte (>70% V'O2 Max.) B moyenne (40-70% V'O2 Max.) AA faible (<40%V'O2 Max.) Dynamique (ou isotonique) Body attack
  • 36. Questions Oui (%) Certificat médical 65 Schéma d’action pour accident cardiovasculaire 21 Matériel médical première urgence 27 Equipe entrainée aux gestes première urgence 79 Simulation d’urgences 8 Mise à jour des connaissances 24 Défibrillateur automatique externe 29 Système de transport disponible 8 Formation aux facteurs de risque cardiaques 15 Questionnaire européen sur centres de fitness Données Françaises 1117 questionnaires  1002 centres existant 370 réponses (37%)
  • 37. Sécurité cahier des charges des salles PRATIQUANTS Certificat médical obligatoire pour inscription des clients concernés PERSONNEL 1- Personnel avec formation spécifique aux activités physiques adaptés 2- Personnel obligatoirement formé aux gestes de secours avec remise à niveau régulière (2ans) et simulation annuelle 3- Protocoles de réentraînement adaptés MATERIEL 1- Salle spécifique pour pratiquants concernés 2-Matériel de réentraînement adapté avec surveillance fréquence cardiaque visible par surveillant 3 -Protocole intervention urgence dans la salle (modèle possible) 4- Défibrillateur automatique externe régulièrement validé
  • 38. Mort subite liée au sport, structure sportive ou non Récupération circulation normale Vivant entrée hôpital Vivant sortie hôpital Vivant sans séquelle neurologique Structure sportive Hors structure sportive Structure sportive Hors structure sportive Témoins Réanimation Utilisation défibrillateur public Marijon E et al. Am Heart J 2015; 170:339-345.
  • 39. Prescription de l’activité physique codifiée chez l’hypertendu Musculation dynamique Si souhaitée elle peut être associée à endurance ≤ 2 fois par semaine Masses musculaires importantes Mouvements variés Intensité - charges légères (30 à 50 % FMV) - 8 à 10 séries de 10 répétitions Mouvement complet sans blocage musculaire ni respiratoire Activités d’endurance (aérobie) Sollicitant des masses musculaires importantes Au moins 3 fois par semaine Durée : 20 à 60 minutes Intensité : essoufflement modéré Pas de bilan spécifique nécessaire, sauf si symptôme d’effort D’après Manfredini F et al. Angiology 2009;60:207-216
  • 40. Conclusions L’activité physique et sportive est une thérapeutique non médicamenteuse scientifiquement validée en prévention Primaire, secondaire et tertiaire Sa prescription médicale qui est toujours recommandée et légalement conseillée pour les affections de longue durée Les lieux d’accueil des populations exposées doivent être nombreux et proposer des activités physiques et sportives variées Le monde du « fitness » a une place potentiellement importante pour les salles prêtes à répondre à des critères de sécurité et de qualité d’encadrement spécialisé