SlideShare une entreprise Scribd logo
MARCHÉ LOCATIF MARCHÉ DE L’INVESTISSEMENT PERSPECTIVES
PARIS / ÎLE-DE-FRANCE
LE MARCHÉ DES BUREAUX
4E
TRIMESTRE 2018
2
POINTS CLÉS
629 000 m² ont été placés au 4e
trimestre, soit une baisse de 19 % par
rapport à la même période en 2017.
Sur l’ensemble de 2018, les volumes
totalisent 2,54 millions de m². Stables sur
un an, ils sont nettement supérieurs de
14 % à la moyenne décennale.
Les volumes placés à Paris dépassent le
million de mètres carrés pour la troisième
année consécutive.
En baisse 12 % sur un an, le volume de
l’offre disponible en Île-de-France s’est
stabilisé sous les 3 millions de m². Le
taux de vacance est de 5,4 %.
18,4 milliards d’euros ont été investis
en 2018 sur le marché des bureaux
d’Ile-de-France (+ 10 % sur un an), dont
8,8 milliards dans Paris intra-muros.
Les taux de rendement prime demeurent
inchangés, compris entre 3 et 3,25 %
dans Paris QCA.
LE MARCHÉ LOCATIF
DYNAMISME MAINTENU
Prolongeant le ralentissement observé
depuis le début du 2nd
semestre, le marché
des bureaux d’Île-de-France a connu
une fin d’année 2018 solide, mais loin
des sommets. Ainsi, 629 000 m² ont été
placés au 4e
trimestre, soit une baisse de
19 % par rapport à la même période en
2017. Sur l’ensemble de 2018, les volumes
commercialisés totalisent 2,54 millions de
m² contre 2,56 millions un an auparavant.
La tendance reste donc globalement
positive : la performance de 2018 a
quasiment égalé le très bon résultat de 2017
et est même nettement supérieure de 14 %
à la moyenne décennale.
La solidité du marché francilien est
particulièrement remarquable sur le
segment des surfaces inférieures à
5 000 m², qui constituent traditionnellement
le socle de l’activité locative. Celles
comprises entre 1 000 et 5 000 m² sont
les plus dynamiques (+ 16 % sur un an).
Les prises à bail de surfaces supérieures
à 5 000 m² totalisent quant à elles
916 000 m², soit un recul 24 % sur un an.
Si leur nombre est également en baisse
(79 contre 93 en 2017, mais 68 en moyenne
depuis dix ans), c’est surtout la taille des
grandes opérations qui est à l’origine du
ralentissement du marché des bureaux.
Seuls six mouvements supérieurs à
20 000 m² ont ainsi été recensés en 2018,
dont cinq signés au 1er
semestre. Ils
étaient au nombre de dix en 2017, dont
deux opérations supérieures à 50 000 m²
totalisant près de 150 000 m².
La polarisation de l’activité au profit des
surfaces neuves-restructurées demeure une
constante du marché francilien : celles-ci
concentrent 73 % de la demande placée
supérieure à 5 000 m² en 2018, non loin
des 72 % enregistrés un an auparavant.
La part des pré-commercialisations de
grandes surfaces reste également élevée
(77 % contre 73 % en 2017, après 51 % en
2016), autre indice de la priorité donnée par
les utilisateurs aux biens les plus qualitatifs,
dont l’offre immédiate s’est encore
sensiblement réduite.
DES PERFORMANCES CONTRASTÉES
Le Croissant Ouest a connu un 2nd
semestre
en demi-teinte, expliquant la baisse de
9 % de la demande placée en 2018. Deux
pôles ont été plus particulièrement à la
peine : la Boucle Sud, dont les performances
ont été quelque peu réhaussées par la
prise à bail par Nestlé de « Shift » à Issy-
les-Moulineaux, et Neuilly-Levallois où une
seule opération de plus de 5 000 m² a été
enregistrée. Après un début d’année atone,
La Défense a en revanche rattrapé une
partie de son retard au 2nd
semestre grâce à
l’absorption de quelques grandes offres de
seconde-main. La demande placée y atteint
145 000 m² sur l’ensemble de l’année, soit
une baisse de 21 % par rapport à 2017 et
de 22 % par rapport à la moyenne des cinq
dernières années.
Les résultats des autres pôles tertiaires
d’Île-de-France sont très hétérogènes.
En 1ère
couronne, le Sud s’est distingué
avec une forte progression de 45 % de
la demande placée liée à la signature de
huit transactions supérieures à 5 000 m².
Ce secteur profite ainsi d’une offre de
surfaces neuves ou récentes assez fournie,
proposées à des valeurs compétitives et
qui ont pu attirer des utilisateurs parisiens
contraints par le manque de solutions
immobilières dans la capitale. Le succès
du Sud pourrait bien perdurer du fait de la
pénurie à Paris, mais aussi parce qu’il sera
l’un des premiers marchés à bénéficier de
la mise en service d’une des futures lignes
de métro du Grand Paris Express. Ce sera
également le cas du Nord, dont la demande
placée a toutefois, à l’inverse du Sud,
nettement reculé en 2018 (- 50 %).
Enfin, les bons résultats de la 2e
couronne
(+ 30 %) s’expliquent essentiellement par de
grands mouvements endogènes : plusieurs
entreprises du secteur ont ainsi porté leur
choix sur de nouvelles opérations afin de
mener à bien la rationalisation de leur outil
immobilier, comme Orange sur 15 000 m² à
Saint-Quentin-en-Yvelines.
Source : Knight Frank
500,000
1,000,000
1,500,000
2,000,000
2,500,000
3,000,000
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2010
2009
2008
2007
2534900
Demande placée en Île-de-France
En m²
3
ACCÉLÉRATION DES REPORTS ?
En baisse de 12 % sur un an, le volume
de l’offre disponible en Île-de-France s’est
stabilisé sous le seuil des 3 millions de m².
Le taux de vacance s’y établit désormais
à 5,4 %, bien en deçà du précédent point
haut de 2014 (7,7 %). La situation de rareté
constatée dans plusieurs pôles tertiaires ne
devrait guère évoluer à court terme. Ainsi,
45 % des 2,13 millions de m² de bureaux
en travaux en région parisienne pour une
livraison prévue d’ici la fin de 2020 sont déjà
commercialisés. Le solde est largement
insuffisant pour satisfaire l’appétit des
utilisateurs, si bien que la concurrence
pour les actifs les plus qualitatifs restera
importante.
Effet centralité et préoccupations RH
obligent, les effets de cette pénurie
devraient surtout être ressentis dans
Paris intra-muros, où le nombre restreint
d’opportunités et le dynamisme de la
demande ont déjà poussé les valeurs à la
hausse en 2018. Le loyer prime est ainsi
passé à 840 €/m²/an dans le QCA (+ 4 % sur
un an), le loyer moyen enregistrant quant à
lui une progression de 2 %.
La hausse des valeurs locatives, combinée
à la pénurie durable de l’offre, devrait
accélérer les reports d’entreprises
parisiennes en périphérie. De l’ampleur
de ce phénomène pourrait dépendre le
niveau d’absorption de l’offre dans certains
marchés de 1ère
couronne. C’est l’un des
enjeux pour 2019, même si la dégradation
du climat des affaires pose de plus grandes
interrogations sur le dynamisme de l’activité
locative en Ile-de-France. Les soutiens à
l’activité restent malgré tout nombreux,
qu’il s’agisse de facteurs conjoncturels
avec la finalisation probable de nouvelles
prises à bail liées au Brexit, mais surtout de
facteurs structurels avec la nécessité pour
les utilisateurs d’adapter leur immobilier
à la digitalisation des modes de travail, à
l’impératif de productivité et aux nouvelles
aspirations des collaborateurs.
Exemples de transactions locatives > 5 000 m² au 4T 2018
Actif/Adresse Preneur Surface
(m²)
Floresco / Saint-Mandé (94) Ubisoft 16 500
Native / Montigny-le-Bretonneux (78) Orange 15 000
3-5 bd de la Madeleine / Paris 8e
Chanel 12 500
Be Issy / Issy-les-Moulineaux (92) Seqens 10 400
IBOX / Paris 12e
ESMA 8 000
UFO / Paris 2e
Le Bon Coin 7 800
Osmose / Arcueil (94) Atlantic 7 600
255 boulevard Pereire / Paris 17e
WeWork 7 300
Canopy / Le Pré Saint-Gervais (93) Hermès 6 400
94-96 rue Lauriston / Paris 16e
Adobe 5 800
Tour Europlaza / Courbevoie-La Défense (92) Autorité Bancaire Européenne 5 300
Source : Knight Frank
Source : Knight Frank
Répartition géographique de la demande
placée en Île-de-France
Paris QCA
Paris hors QCA
La Défense
Croissant Ouest
Première couronne
Deuxième couronne
2017 2018
16%
23%
7%
28%
16%
10%
18%
23%
6%
25%
15%
13%
LE MARCHÉ DES BUREAUX D’ÎLE-DE-FRANCE 4T 2018
PARIS AU TOP
Stables en 2018, les volumes placés à Paris
dépassent le million de mètres carrés pour
la troisième année consécutive. Le moteur
de ce succès ? La grande forme du QCA
et de Paris Centre Ouest, dont les volumes
cumulés ont progressé de 11 % grâce
au dynamisme des grandes et moyennes
surfaces. Murex a par exemple loué les
16 600 m² de « Freedom » dans le 17e
. Cette
opération – la plus grande signée en 2018
dans l’ouest parisien – est emblématique de
l’accélération des pré-commercialisations,
également illustrée par l’absorption très en
amont par Lazard du « 173 Haussmann »
dans le 8e
. Si la demande a augmenté
dans Paris Nord Est, l’activité de Paris Sud
a marqué le pas. Malgré quelques belles
transactions, comme la location par l’ESMA
de 8 000 m² dans « Ibox » dans le 12e
, il
était difficile pour ce secteur de tenir la
comparaison avec 2017, marquée par la
prise à bail par Natixis de 90 000 m² dans
« Duo ».
La demande est donc généralement
resté soutenue à Paris, qui bénéficie
de la demande d’entreprises très
variées, soucieuses de centralité et d’un
environnement propre à retenir ou à
attirer les talents. Les meilleures offres
de la capitale suscitent ainsi la convoitise
d’utilisateurs traditionnels, dans le conseil,
le luxe ou la finance, mais aussi d’acteurs
en pleine expansion comme les New
Tech et le coworking. Ce dernier aura
compté pour 25 % du volume des grandes
transactions à Paris en 2018. Cette part
importante est liée à la forte progression
du nombre d’opérations ainsi qu’à
l’accroissement de la taille moyenne des
mouvements, passée de 1 500 m² en 2015
à plus de 4 000 m² en 2018 du fait du rôle
plus important des prises à bail supérieures
à 5 000 m².
4
LE MARCHÉ DE L’INVESTISSEMENT
UNE ANNÉE RECORD
Avec plus de 21 milliards d’euros, les
volumes investis en 2018 sur le marché
français des bureaux dépassent le
précédent record de 2007. Ces montants
sont concentrés à 87 % en région
parisienne, une part assez proche de celle
de 2017 mais dont la stabilité masque
d’importants contrastes entre pôles
tertiaires.
C’est dans la capitale que l’évolution est
la plus spectaculaire. Avec 8,8 milliards
d’euros, les sommes engagées en bureaux
y atteignent un niveau record, pour
partie lié à la multiplication des grandes
transactions. Parmi celles-ci, six sont
supérieures à 400 millions d’euros, comme
les cessions de « Capital 8 » à Invesco ou
du nouveau siège d’Altarea-Cogedim à
CNP Assurances dans le QCA. Si ce dernier
signe une performance historique, les autres
sous-secteurs parisiens ne sont pas en
reste : outre deux opérations totalisant à
elles seules près d’un milliard d’euros, les
grandes transactions y sont nombreuses et
l’activité plutôt bien répartie. Divers quartiers
et types d’actifs ont ainsi été ciblés,
soulignant les atouts d’un marché parisien
dont l’activité locative, s’appuyant sur un
élargissement géographique de la demande
des utilisateurs, paraît structurellement
solide et permet aux investisseurs
d’anticiper de nouvelles hausses de loyer.
S’ils représentent encore une part
importante de l’activité, le résultat des pôles
tertiaires de l’ouest de l’Île-de-France est
plus mitigé. En 2018, les volumes investis
accusent ainsi une baisse de 27 % sur un
an dans le Croissant Ouest et de 30 % à La
Défense. Boosté en 2017 par la cession de
« Cœur Défense » pour 1,8 milliard d’euros,
le quartier d’affaires n’est pas pour autant à
la peine : 2,4 milliards y ont été investis en
2018, soit une hausse de 81 % par rapport à
la moyenne des dix dernières années.
En 1ère
Couronne, c’est le Nord qui s’est
illustré, avec des volumes en hausse de
105 % sur un an et concentrés à 55 %
dans la seule ville de Saint-Denis. Ivanhoé
Cambridge y a notamment acheté les
90 000 m² de « Cap Ampère » : une
opération emblématique car portant sur
le plus grand ensemble de bureaux cédé
en 2018 en France, mais aussi parce
qu’elle illustre parfaitement l’appétit des
investisseurs pour les grands territoires
de projet d’Île-de-France. Celui de Pleyel
profite à la fois de la future mise en service
du Grand Paris Express et de l’organisation
des JO de 2024. D’autres ont été ciblés à
Saint-Denis, Saint-Ouen, Clichy ou hors de
la 1ère
Couronne Nord, comme dans le Sud
ou l’Est.
L’intérêt pour des actifs situés au sein de
territoires en plein renouvellement s’est
accompagné d’un net accroissement des
VEFA, avec 3,1 milliards d’euros investis en
Île-de-France en 2018 (+ 44 % sur un an).
Cette progression n’est pas nécessairement
le signe d’une plus grande prise de risque
des investisseurs, 60 % de ce volume
portant sur des actifs partiellement ou
totalement pré-loués. Face à la rareté de
l’offre de bureaux prime et à la compression
des taux, la recherche de rendement n’en
demeure pas moins un moteur important de
l’activité. Nombre d’investisseurs ont ainsi
ciblé des actifs de bureaux à restructurer,
situés au sein de marchés établis ou bien
reliés aux transports, à proximité notamment
des futures gares du Grand Paris Express.
La montée des risques nous empêche de
parier avec certitude sur une nouvelle année
de hausse des volumes. Le risque politique
est sans doute l’un des plus à craindre, qu’il
s’agisse de la montée du protectionnisme
dans le monde ou des tensions politiques
et sociales en France. Le marché de
l’investissement ne manque pourtant
pas d’atouts. Malgré le resserrement des
politiques monétaires, les taux d’intérêt
demeureront probablement assez bas,
permettant au spread de rester favorable
au compartiment immobilier dans un
contexte de plus forte volatilité des marchés
boursiers. Comme l’an passé, l’aversion
au risque des investisseurs bénéficiera aux
placements les plus sûrs et en particulier
aux bureaux franciliens. Les produits à
retravailler ne seront pas pour autant laissés
de côté, permettant à certains acteurs
d’aller chercher du rendement en ciblant,
en particulier, des biens offrant un potentiel
de transformation ou d’adaptation aux
nouveaux usages.
Répartition par profil de risque
Transaction > 20 millions € en Île-de-France
Core
Core Plus
Value Added / blanc
dont VEFA prélouées
dont VEFA partiellement louées
dont VEFA en blanc
44%
1%
28%
2%
14%
11%
53%
8%
19%
4%
10%
6%
2018
2017
Source : Knight Frank
18,3
Source : Knight Frank
2018
Volumes investis en bureaux en
Île-de-France
En milliards d’€
5
Actif / Adresse Vendeur Acquéreur Surface
(m²)
Capital 8 / Paris 8e
Unibail-Rodamco-Westfield Invesco 45 000
85-89 rue Richelieu / Paris 2e
Altarea-Cogedim CNP Assurances 31 800
Window / Puteaux-La Défense (92) Groupama Oxford Properties 44 000
Tour Ariane / Puteaux-La Défense (92) Unibail-Rodamco-Westfield GIC 63 800
Tour Pacific / Puteaux-La Défense (92) Tishman Speyer Sogecap 55 800
Parcs d’affaires Icade* (92 / 93) Icade SMABTP 242 100
54-56 rue La Boétie / Paris 8e
IGIS Asset Management NBIM 21 000
Cap Ampère / Saint-Denis (93) AEW Ivanhoé-Cambridge 90 000
Tour Blanche / Courbevoie-La Défense (92) LIM / Quantum Global DWS 25 800
Tour Prisma / Courbevoie-La Défense (92) Invesco AEW Ciloger 23 200
Passy Kennedy / Paris 16e
AG2R La Mondiale Cegereal 16 000
Iro / Châtillon (92) AXA Covivio 25 600
Île-de-France
2018
Île-de-France
2017
Évolution
annuelle
Demande placée 2 534 921 m² 2 557 877 m² - 1 %
Demande placée > 5 000 m² 915 748 m² 1 198 063 m² - 24 %
Offre immédiate 2 890 000 m² 3 301 265 m² - 12 %
Taux de vacance 5,4 % 6,1 % - 0,7pt
Loyer prime* 840 €/m²/an 810 €/m²/an + 4 %
Volumes investis 18,4 mds € 16,7 mds € + 10 %
Part des transactions > 100 M€** 70 % 69 % + 1pt
Exemples de transactions investissement au 4T 2018
Indicateurs du marché des bureaux d’Île-de-France
Source : Knight Frank
Source : Knight Frank
LE MARCHÉ DES BUREAUX D’ÎLE-DE-FRANCE 4T 2018
* Loyer prime : moyenne pondérée des 5 transactions > 500 m² (toutes qualités confondues) aux loyers les plus élevés recensées au cours des 12 derniers mois.
** Sur l’ensemble des volumes investis en bureaux en Île-de-France.
*Trois immeubles à Colombes, Nanterre et Villepinte (Paris Nord 2).
Études disponibles sur KnightFrank.com/Research
PUBLICATIONS RÉCENTES
© Knight Frank SNC 2019
Le département Études et Recherche de Knight
Frank propose des services d’analyse de
marché et de conseil stratégique en immobilier
pour de nombreux clients internationaux, qu’ils
soient privés, institutionnels ou utilisateurs.
Les études de Knight Frank sont disponibles
sur le site KnightFrank.fr
Les données utilisées pour la production de
cette étude proviennent de sources reconnues
pour leur fiabilité, telles que l’INSEE, l’ORIE
ainsi que des outils Knight Frank de suivi des
marchés immobiliers.
Malgré la grande attention prêtée à la
préparation de cette publication, Knight Frank
ne peut en aucun cas être tenu pour
responsable d’éventuelles erreurs. En outre, en
tant qu’étude de marché générale, ce document
ne saurait refléter l’avis de Knight Frank sur des
projets ou des immeubles spécifiques.
La reproduction de tout ou partie de la présente
publication est tolérée, sous réserve expresse
d’en indiquer la source.
Le Coworking 2018
Brexit :
What will its impact be on the European real estate markets?
Active CapitalBrexit Under Pressure
Knight Frank
ZOOM SUR
Le coworking
ÉTUDE UTILISATEURS | NOVEMBRE 2018
Inside Out 2018
CONTACTS
Philippe Perello
CEO Paris
+33 1 43 16 88 86
philippe.perello@fr.knightfrank.com
Vincent Bollaert
Head of Capital Markets
+33 1 43 16 88 90
vincent.bollaert@fr.knightfrank.com
David Bourla
Chief Economist & Head of Research
+33 1 43 16 55 75
david.bourla@fr.knightfrank.com
1er
2e
3e
4e
5e
6e
7e
8e
9e
10e
11e
12e
13e
14e
15e
16e
17e
18e
19e
20e
Arcueil
Gentilly Le
Kremlin
Bicêtre
Cachan
Fresnes
Antony Rungis
Thiais
Orly
Chevilly-
Larue
l’Haÿ-les-
Roses
Choisy-
le-Roi
Ivry-
sur-Seine
Vitry-sur-SeineVillejuif
Alfort-
ville
Charenton-
le-Pont
St-Maurice
Maisons-
Alfort
Joinville-
le-Pont
Vincennes
Fontenay-
sous-Bois
Nogent-
sur-Marne
St-
Mandé
St-
Ouen
Montreuil
Bagnolet
Aubervilliers
Bobigny
Pantin
Les Lilas
Villeneuve-
la-
Garenne
Gennevilliers
Colombes
La Garenne-
Colombes
Bois-
Colombes
Asnières-
sur-
Seine
Courbevoie
Rueil-
Malmaison
Nanterre
Suresnes
Puteaux
Clichy
Levallois-
Perret
Neuilly-
sur-Seine
Saint-
Cloud
Issy-les
MoulineauxSèvres
Meudon
Clamart
Le-
Plessis-
Robinson
Châtenay-
Malabry
Sceaux
Fontenay-
aux-
Roses
Châtillon
Vanves
Malakoff
Montrouge
Bagneux
Bourg-
la-
Reine
Paray-
Vieille-
Poste
WissousMassy
Palaiseau
Verrières-
le-Buisson
Villejust
Villebon-sur-
Yvette
Les Ulis
Orsay
Igny
Bièvres
Vélizy-
Villacoublay
Le Pré-St-Gervais
Créteil
Ile-St-Denis
St-Denis
Boulogne-
Billancourt
Paris QCA
Paris Centre Ouest (hors QCA)
Paris 3/4/10/11
Paris 18/19/20
Paris 5/6/7
Paris 12/13
Paris 14/15
La Défense
Boucle Nord
Péri-Défense
Boucle Sud
2ème
Couronne Sud
Neuilly/Levallois
1ère
Couronne Nord
1ère
Couronne Est
1ère
Couronne Sud

Contenu connexe

Tendances

Cushman & Wakefield marketbeat bureaux paris t4 2017
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux paris t4 2017Cushman & Wakefield marketbeat bureaux paris t4 2017
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux paris t4 2017
Cushman & Wakefield France
 
Vos bureaux parlent de vous ! L’immobilier met en scène votre culture d’entre...
Vos bureaux parlent de vous ! L’immobilier met en scène votre culture d’entre...Vos bureaux parlent de vous ! L’immobilier met en scène votre culture d’entre...
Vos bureaux parlent de vous ! L’immobilier met en scène votre culture d’entre...
JLL France
 
Les perspectives immobilières de bureaux pour les entreprises
Les perspectives immobilières de bureaux pour les entreprisesLes perspectives immobilières de bureaux pour les entreprises
Les perspectives immobilières de bureaux pour les entreprises
JLL France
 
Zoom sur le coworking - 3T 2020
Zoom sur le coworking - 3T 2020Zoom sur le coworking - 3T 2020
Zoom sur le coworking - 3T 2020
Knight Frank France
 
Note mensuelle Bureaux Ile-de-France | Novembre 2015
Note mensuelle Bureaux Ile-de-France | Novembre 2015Note mensuelle Bureaux Ile-de-France | Novembre 2015
Note mensuelle Bureaux Ile-de-France | Novembre 2015
David Bourla
 
Cushman & Wakefield Flash Bureaux IDF Janvier 2018
Cushman & Wakefield Flash Bureaux IDF Janvier 2018Cushman & Wakefield Flash Bureaux IDF Janvier 2018
Cushman & Wakefield Flash Bureaux IDF Janvier 2018
Cushman & Wakefield France
 
Note mensuelle bureaux IDF | Bilan 2015 & Perspectives 2016
Note mensuelle bureaux IDF | Bilan 2015 & Perspectives 2016Note mensuelle bureaux IDF | Bilan 2015 & Perspectives 2016
Note mensuelle bureaux IDF | Bilan 2015 & Perspectives 2016
David Bourla
 
Marche des bureaux d'Ile-de-France - 3T 2020
Marche des bureaux d'Ile-de-France - 3T 2020Marche des bureaux d'Ile-de-France - 3T 2020
Marche des bureaux d'Ile-de-France - 3T 2020
Knight Frank France
 
Note mensuelle Bureaux IDF | Cushman & Wakefield
Note mensuelle Bureaux IDF | Cushman & WakefieldNote mensuelle Bureaux IDF | Cushman & Wakefield
Note mensuelle Bureaux IDF | Cushman & Wakefield
David Bourla
 
Panorama bureaux Ile-de-France - 4ème trimestre 2013
Panorama bureaux Ile-de-France - 4ème trimestre 2013Panorama bureaux Ile-de-France - 4ème trimestre 2013
Panorama bureaux Ile-de-France - 4ème trimestre 2013
JLL France
 
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux la défense t4 2017
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux la défense t4 2017Cushman & Wakefield marketbeat bureaux la défense t4 2017
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux la défense t4 2017
Cushman & Wakefield France
 
La marché locatif - La Défense 1T2017
La marché locatif - La Défense 1T2017La marché locatif - La Défense 1T2017
La marché locatif - La Défense 1T2017
Knight Frank France
 
Cushman & Wakefield France ile de-france bureaux clés du marché t4 2017
Cushman & Wakefield France ile de-france bureaux clés du marché t4 2017Cushman & Wakefield France ile de-france bureaux clés du marché t4 2017
Cushman & Wakefield France ile de-france bureaux clés du marché t4 2017
Cushman & Wakefield France
 
Marché des bureaux d'IDF | Bilan au 1er semestre 2016
Marché des bureaux d'IDF | Bilan au 1er semestre 2016Marché des bureaux d'IDF | Bilan au 1er semestre 2016
Marché des bureaux d'IDF | Bilan au 1er semestre 2016
David Bourla
 
Panorama de bureaux en région lyonnaise au 1T 2013
Panorama de bureaux en région lyonnaise au 1T 2013Panorama de bureaux en région lyonnaise au 1T 2013
Panorama de bureaux en région lyonnaise au 1T 2013
JLL France
 
Le marché locatif d’Île-de-France - 1er semestre 2016
Le marché locatif d’Île-de-France - 1er semestre 2016 Le marché locatif d’Île-de-France - 1er semestre 2016
Le marché locatif d’Île-de-France - 1er semestre 2016
Knight Frank France
 
Le marché locatif d'Ile-de-France - 3ème trimestre 2016
Le marché locatif d'Ile-de-France - 3ème trimestre 2016Le marché locatif d'Ile-de-France - 3ème trimestre 2016
Le marché locatif d'Ile-de-France - 3ème trimestre 2016
Knight Frank France
 
Cushman & Wakefield Pop-Up Market Ventes
Cushman & Wakefield Pop-Up Market VentesCushman & Wakefield Pop-Up Market Ventes
Cushman & Wakefield Pop-Up Market Ventes
Cushman & Wakefield France
 
Le marché locatif de La Défense - 1er semestre 2016
Le marché locatif de La Défense - 1er semestre 2016 Le marché locatif de La Défense - 1er semestre 2016
Le marché locatif de La Défense - 1er semestre 2016
Knight Frank France
 
Le marché locatif de La Défense - 3ème 2016
Le marché locatif de La Défense - 3ème 2016Le marché locatif de La Défense - 3ème 2016
Le marché locatif de La Défense - 3ème 2016
Knight Frank France
 

Tendances (20)

Cushman & Wakefield marketbeat bureaux paris t4 2017
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux paris t4 2017Cushman & Wakefield marketbeat bureaux paris t4 2017
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux paris t4 2017
 
Vos bureaux parlent de vous ! L’immobilier met en scène votre culture d’entre...
Vos bureaux parlent de vous ! L’immobilier met en scène votre culture d’entre...Vos bureaux parlent de vous ! L’immobilier met en scène votre culture d’entre...
Vos bureaux parlent de vous ! L’immobilier met en scène votre culture d’entre...
 
Les perspectives immobilières de bureaux pour les entreprises
Les perspectives immobilières de bureaux pour les entreprisesLes perspectives immobilières de bureaux pour les entreprises
Les perspectives immobilières de bureaux pour les entreprises
 
Zoom sur le coworking - 3T 2020
Zoom sur le coworking - 3T 2020Zoom sur le coworking - 3T 2020
Zoom sur le coworking - 3T 2020
 
Note mensuelle Bureaux Ile-de-France | Novembre 2015
Note mensuelle Bureaux Ile-de-France | Novembre 2015Note mensuelle Bureaux Ile-de-France | Novembre 2015
Note mensuelle Bureaux Ile-de-France | Novembre 2015
 
Cushman & Wakefield Flash Bureaux IDF Janvier 2018
Cushman & Wakefield Flash Bureaux IDF Janvier 2018Cushman & Wakefield Flash Bureaux IDF Janvier 2018
Cushman & Wakefield Flash Bureaux IDF Janvier 2018
 
Note mensuelle bureaux IDF | Bilan 2015 & Perspectives 2016
Note mensuelle bureaux IDF | Bilan 2015 & Perspectives 2016Note mensuelle bureaux IDF | Bilan 2015 & Perspectives 2016
Note mensuelle bureaux IDF | Bilan 2015 & Perspectives 2016
 
Marche des bureaux d'Ile-de-France - 3T 2020
Marche des bureaux d'Ile-de-France - 3T 2020Marche des bureaux d'Ile-de-France - 3T 2020
Marche des bureaux d'Ile-de-France - 3T 2020
 
Note mensuelle Bureaux IDF | Cushman & Wakefield
Note mensuelle Bureaux IDF | Cushman & WakefieldNote mensuelle Bureaux IDF | Cushman & Wakefield
Note mensuelle Bureaux IDF | Cushman & Wakefield
 
Panorama bureaux Ile-de-France - 4ème trimestre 2013
Panorama bureaux Ile-de-France - 4ème trimestre 2013Panorama bureaux Ile-de-France - 4ème trimestre 2013
Panorama bureaux Ile-de-France - 4ème trimestre 2013
 
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux la défense t4 2017
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux la défense t4 2017Cushman & Wakefield marketbeat bureaux la défense t4 2017
Cushman & Wakefield marketbeat bureaux la défense t4 2017
 
La marché locatif - La Défense 1T2017
La marché locatif - La Défense 1T2017La marché locatif - La Défense 1T2017
La marché locatif - La Défense 1T2017
 
Cushman & Wakefield France ile de-france bureaux clés du marché t4 2017
Cushman & Wakefield France ile de-france bureaux clés du marché t4 2017Cushman & Wakefield France ile de-france bureaux clés du marché t4 2017
Cushman & Wakefield France ile de-france bureaux clés du marché t4 2017
 
Marché des bureaux d'IDF | Bilan au 1er semestre 2016
Marché des bureaux d'IDF | Bilan au 1er semestre 2016Marché des bureaux d'IDF | Bilan au 1er semestre 2016
Marché des bureaux d'IDF | Bilan au 1er semestre 2016
 
Panorama de bureaux en région lyonnaise au 1T 2013
Panorama de bureaux en région lyonnaise au 1T 2013Panorama de bureaux en région lyonnaise au 1T 2013
Panorama de bureaux en région lyonnaise au 1T 2013
 
Le marché locatif d’Île-de-France - 1er semestre 2016
Le marché locatif d’Île-de-France - 1er semestre 2016 Le marché locatif d’Île-de-France - 1er semestre 2016
Le marché locatif d’Île-de-France - 1er semestre 2016
 
Le marché locatif d'Ile-de-France - 3ème trimestre 2016
Le marché locatif d'Ile-de-France - 3ème trimestre 2016Le marché locatif d'Ile-de-France - 3ème trimestre 2016
Le marché locatif d'Ile-de-France - 3ème trimestre 2016
 
Cushman & Wakefield Pop-Up Market Ventes
Cushman & Wakefield Pop-Up Market VentesCushman & Wakefield Pop-Up Market Ventes
Cushman & Wakefield Pop-Up Market Ventes
 
Le marché locatif de La Défense - 1er semestre 2016
Le marché locatif de La Défense - 1er semestre 2016 Le marché locatif de La Défense - 1er semestre 2016
Le marché locatif de La Défense - 1er semestre 2016
 
Le marché locatif de La Défense - 3ème 2016
Le marché locatif de La Défense - 3ème 2016Le marché locatif de La Défense - 3ème 2016
Le marché locatif de La Défense - 3ème 2016
 

Similaire à Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 4ème trimestre 2018

Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 1er trimestre 2019
Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 1er trimestre 2019Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 1er trimestre 2019
Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 1er trimestre 2019
Knight Frank France
 
Le marché locatif Ile-de-France 1er trimestre 2016
Le marché locatif Ile-de-France 1er trimestre 2016Le marché locatif Ile-de-France 1er trimestre 2016
Le marché locatif Ile-de-France 1er trimestre 2016
Knight Frank France
 
Le marché locatif en Ile-de-France au 1er trimestre 2014
Le marché locatif en Ile-de-France au 1er trimestre 2014Le marché locatif en Ile-de-France au 1er trimestre 2014
Le marché locatif en Ile-de-France au 1er trimestre 2014
KnightFrankFr
 
Le marché tertiaire en région lyonnaise
Le marché tertiaire en région lyonnaiseLe marché tertiaire en région lyonnaise
Le marché tertiaire en région lyonnaise
JLL France
 
Bilan 2019 et Perspectives 2020 - L'immobilier d'entreprise en France
Bilan 2019 et Perspectives 2020 - L'immobilier d'entreprise en FranceBilan 2019 et Perspectives 2020 - L'immobilier d'entreprise en France
Bilan 2019 et Perspectives 2020 - L'immobilier d'entreprise en France
Knight Frank France
 
Panorama bureaux en Ile-de-France au 1T 2013
Panorama bureaux en Ile-de-France au 1T 2013Panorama bureaux en Ile-de-France au 1T 2013
Panorama bureaux en Ile-de-France au 1T 2013
JLL France
 
ODI T4 2013 - étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier
ODI T4 2013 - étude trimestrielle de Crédit Foncier ImmobilierODI T4 2013 - étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier
ODI T4 2013 - étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier
Valentine Macrelle
 
Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017
Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017
Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017
Cushman & Wakefield France
 
Perspectives entreprises en Ile-de-France au 1T 2013
Perspectives entreprises en Ile-de-France au 1T 2013Perspectives entreprises en Ile-de-France au 1T 2013
Perspectives entreprises en Ile-de-France au 1T 2013
JLL France
 
Panorama bureaux en Ile-de-France 3T 2013
Panorama bureaux en Ile-de-France 3T 2013Panorama bureaux en Ile-de-France 3T 2013
Panorama bureaux en Ile-de-France 3T 2013
JLL France
 
Perspectives entreprises 2T 2013
Perspectives entreprises 2T 2013Perspectives entreprises 2T 2013
Perspectives entreprises 2T 2013
JLL France
 
Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017
Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017
Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017
Cushman & Wakefield France
 

Similaire à Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 4ème trimestre 2018 (12)

Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 1er trimestre 2019
Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 1er trimestre 2019Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 1er trimestre 2019
Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 1er trimestre 2019
 
Le marché locatif Ile-de-France 1er trimestre 2016
Le marché locatif Ile-de-France 1er trimestre 2016Le marché locatif Ile-de-France 1er trimestre 2016
Le marché locatif Ile-de-France 1er trimestre 2016
 
Le marché locatif en Ile-de-France au 1er trimestre 2014
Le marché locatif en Ile-de-France au 1er trimestre 2014Le marché locatif en Ile-de-France au 1er trimestre 2014
Le marché locatif en Ile-de-France au 1er trimestre 2014
 
Le marché tertiaire en région lyonnaise
Le marché tertiaire en région lyonnaiseLe marché tertiaire en région lyonnaise
Le marché tertiaire en région lyonnaise
 
Bilan 2019 et Perspectives 2020 - L'immobilier d'entreprise en France
Bilan 2019 et Perspectives 2020 - L'immobilier d'entreprise en FranceBilan 2019 et Perspectives 2020 - L'immobilier d'entreprise en France
Bilan 2019 et Perspectives 2020 - L'immobilier d'entreprise en France
 
Panorama bureaux en Ile-de-France au 1T 2013
Panorama bureaux en Ile-de-France au 1T 2013Panorama bureaux en Ile-de-France au 1T 2013
Panorama bureaux en Ile-de-France au 1T 2013
 
ODI T4 2013 - étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier
ODI T4 2013 - étude trimestrielle de Crédit Foncier ImmobilierODI T4 2013 - étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier
ODI T4 2013 - étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier
 
Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017
Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017
Cushman & Wakefield Lyon MarketBeat T2 2017
 
Perspectives entreprises en Ile-de-France au 1T 2013
Perspectives entreprises en Ile-de-France au 1T 2013Perspectives entreprises en Ile-de-France au 1T 2013
Perspectives entreprises en Ile-de-France au 1T 2013
 
Panorama bureaux en Ile-de-France 3T 2013
Panorama bureaux en Ile-de-France 3T 2013Panorama bureaux en Ile-de-France 3T 2013
Panorama bureaux en Ile-de-France 3T 2013
 
Perspectives entreprises 2T 2013
Perspectives entreprises 2T 2013Perspectives entreprises 2T 2013
Perspectives entreprises 2T 2013
 
Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017
Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017
Cushman & Wakefield MarketBeat Bureaux La Défense t3 2017
 

Plus de Knight Frank France

Le marché des commerces en France | Septembre 2023
Le marché des commerces en France | Septembre 2023Le marché des commerces en France | Septembre 2023
Le marché des commerces en France | Septembre 2023
Knight Frank France
 
L’ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2023
L’ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2023L’ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2023
L’ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2023
Knight Frank France
 
Le sport, phénomène de société, phénomène immobilier - 1ère partie
Le sport, phénomène de société, phénomène immobilier - 1ère partieLe sport, phénomène de société, phénomène immobilier - 1ère partie
Le sport, phénomène de société, phénomène immobilier - 1ère partie
Knight Frank France
 
Marché des commerces en France | Septembre 2022
Marché des commerces en France | Septembre 2022Marché des commerces en France | Septembre 2022
Marché des commerces en France | Septembre 2022
Knight Frank France
 
Retail Dashboard - L'essentiel du Marché des Commerces - Paris 1S 2022
Retail Dashboard - L'essentiel du Marché des Commerces - Paris 1S 2022Retail Dashboard - L'essentiel du Marché des Commerces - Paris 1S 2022
Retail Dashboard - L'essentiel du Marché des Commerces - Paris 1S 2022
Knight Frank France
 
Bilan 2021 et perspectives 2022 - Commerces - Knight Frank France
Bilan 2021 et perspectives 2022 - Commerces - Knight Frank FranceBilan 2021 et perspectives 2022 - Commerces - Knight Frank France
Bilan 2021 et perspectives 2022 - Commerces - Knight Frank France
Knight Frank France
 
Bilan 2021 & perspectives 2022 - Knight Frank France
Bilan 2021 & perspectives 2022 - Knight Frank FranceBilan 2021 & perspectives 2022 - Knight Frank France
Bilan 2021 & perspectives 2022 - Knight Frank France
Knight Frank France
 
Zoom sur l'immobilier d'enseignement | Décembre 2021
Zoom sur l'immobilier d'enseignement | Décembre 2021Zoom sur l'immobilier d'enseignement | Décembre 2021
Zoom sur l'immobilier d'enseignement | Décembre 2021
Knight Frank France
 
L'essentiel du marché des commerces | Paris 2S 2021
L'essentiel du marché des commerces | Paris 2S 2021L'essentiel du marché des commerces | Paris 2S 2021
L'essentiel du marché des commerces | Paris 2S 2021
Knight Frank France
 
Marché des commerces en France - Septembre 2021
Marché des commerces en France - Septembre 2021Marché des commerces en France - Septembre 2021
Marché des commerces en France - Septembre 2021
Knight Frank France
 
L'ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2021
L'ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2021 L'ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2021
L'ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2021
Knight Frank France
 
Bilan 2020 et Perspectives 2021 - Commerces
Bilan 2020 et Perspectives 2021 - CommercesBilan 2020 et Perspectives 2021 - Commerces
Bilan 2020 et Perspectives 2021 - Commerces
Knight Frank France
 
Le marché de l'investissement - France - 3T2020
Le marché de l'investissement - France - 3T2020Le marché de l'investissement - France - 3T2020
Le marché de l'investissement - France - 3T2020
Knight Frank France
 
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Knight Frank France
 
Zoom sur le secteur public
Zoom sur le secteur publicZoom sur le secteur public
Zoom sur le secteur public
Knight Frank France
 
Zoom sur le-secteur de l'audit - Septembre 2020
Zoom sur le-secteur de l'audit - Septembre 2020Zoom sur le-secteur de l'audit - Septembre 2020
Zoom sur le-secteur de l'audit - Septembre 2020
Knight Frank France
 
Le marché immobilier des commerces - Septembre 2020
Le marché immobilier des commerces - Septembre 2020Le marché immobilier des commerces - Septembre 2020
Le marché immobilier des commerces - Septembre 2020
Knight Frank France
 
Covid-19 - What are its mplications for the Greater Paris Region office market?
Covid-19 - What are its mplications for the Greater Paris Region office market?Covid-19 - What are its mplications for the Greater Paris Region office market?
Covid-19 - What are its mplications for the Greater Paris Region office market?
Knight Frank France
 
Covid-19 - What is the outlook for the French investment market?
Covid-19 - What is the outlook for the French investment market?Covid-19 - What is the outlook for the French investment market?
Covid-19 - What is the outlook for the French investment market?
Knight Frank France
 
Covid-19 - Quelles perspectives pour le marché français de l'investissement ?
Covid-19 - Quelles perspectives pour le marché français de l'investissement ?Covid-19 - Quelles perspectives pour le marché français de l'investissement ?
Covid-19 - Quelles perspectives pour le marché français de l'investissement ?
Knight Frank France
 

Plus de Knight Frank France (20)

Le marché des commerces en France | Septembre 2023
Le marché des commerces en France | Septembre 2023Le marché des commerces en France | Septembre 2023
Le marché des commerces en France | Septembre 2023
 
L’ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2023
L’ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2023L’ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2023
L’ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2023
 
Le sport, phénomène de société, phénomène immobilier - 1ère partie
Le sport, phénomène de société, phénomène immobilier - 1ère partieLe sport, phénomène de société, phénomène immobilier - 1ère partie
Le sport, phénomène de société, phénomène immobilier - 1ère partie
 
Marché des commerces en France | Septembre 2022
Marché des commerces en France | Septembre 2022Marché des commerces en France | Septembre 2022
Marché des commerces en France | Septembre 2022
 
Retail Dashboard - L'essentiel du Marché des Commerces - Paris 1S 2022
Retail Dashboard - L'essentiel du Marché des Commerces - Paris 1S 2022Retail Dashboard - L'essentiel du Marché des Commerces - Paris 1S 2022
Retail Dashboard - L'essentiel du Marché des Commerces - Paris 1S 2022
 
Bilan 2021 et perspectives 2022 - Commerces - Knight Frank France
Bilan 2021 et perspectives 2022 - Commerces - Knight Frank FranceBilan 2021 et perspectives 2022 - Commerces - Knight Frank France
Bilan 2021 et perspectives 2022 - Commerces - Knight Frank France
 
Bilan 2021 & perspectives 2022 - Knight Frank France
Bilan 2021 & perspectives 2022 - Knight Frank FranceBilan 2021 & perspectives 2022 - Knight Frank France
Bilan 2021 & perspectives 2022 - Knight Frank France
 
Zoom sur l'immobilier d'enseignement | Décembre 2021
Zoom sur l'immobilier d'enseignement | Décembre 2021Zoom sur l'immobilier d'enseignement | Décembre 2021
Zoom sur l'immobilier d'enseignement | Décembre 2021
 
L'essentiel du marché des commerces | Paris 2S 2021
L'essentiel du marché des commerces | Paris 2S 2021L'essentiel du marché des commerces | Paris 2S 2021
L'essentiel du marché des commerces | Paris 2S 2021
 
Marché des commerces en France - Septembre 2021
Marché des commerces en France - Septembre 2021Marché des commerces en France - Septembre 2021
Marché des commerces en France - Septembre 2021
 
L'ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2021
L'ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2021 L'ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2021
L'ESSENTIEL DU MARCHÉ DES COMMERCES - 1S 2021
 
Bilan 2020 et Perspectives 2021 - Commerces
Bilan 2020 et Perspectives 2021 - CommercesBilan 2020 et Perspectives 2021 - Commerces
Bilan 2020 et Perspectives 2021 - Commerces
 
Le marché de l'investissement - France - 3T2020
Le marché de l'investissement - France - 3T2020Le marché de l'investissement - France - 3T2020
Le marché de l'investissement - France - 3T2020
 
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
 
Zoom sur le secteur public
Zoom sur le secteur publicZoom sur le secteur public
Zoom sur le secteur public
 
Zoom sur le-secteur de l'audit - Septembre 2020
Zoom sur le-secteur de l'audit - Septembre 2020Zoom sur le-secteur de l'audit - Septembre 2020
Zoom sur le-secteur de l'audit - Septembre 2020
 
Le marché immobilier des commerces - Septembre 2020
Le marché immobilier des commerces - Septembre 2020Le marché immobilier des commerces - Septembre 2020
Le marché immobilier des commerces - Septembre 2020
 
Covid-19 - What are its mplications for the Greater Paris Region office market?
Covid-19 - What are its mplications for the Greater Paris Region office market?Covid-19 - What are its mplications for the Greater Paris Region office market?
Covid-19 - What are its mplications for the Greater Paris Region office market?
 
Covid-19 - What is the outlook for the French investment market?
Covid-19 - What is the outlook for the French investment market?Covid-19 - What is the outlook for the French investment market?
Covid-19 - What is the outlook for the French investment market?
 
Covid-19 - Quelles perspectives pour le marché français de l'investissement ?
Covid-19 - Quelles perspectives pour le marché français de l'investissement ?Covid-19 - Quelles perspectives pour le marché français de l'investissement ?
Covid-19 - Quelles perspectives pour le marché français de l'investissement ?
 

Le marché des bureaux - Paris / Île-de-France - 4ème trimestre 2018

  • 1. MARCHÉ LOCATIF MARCHÉ DE L’INVESTISSEMENT PERSPECTIVES PARIS / ÎLE-DE-FRANCE LE MARCHÉ DES BUREAUX 4E TRIMESTRE 2018
  • 2. 2 POINTS CLÉS 629 000 m² ont été placés au 4e trimestre, soit une baisse de 19 % par rapport à la même période en 2017. Sur l’ensemble de 2018, les volumes totalisent 2,54 millions de m². Stables sur un an, ils sont nettement supérieurs de 14 % à la moyenne décennale. Les volumes placés à Paris dépassent le million de mètres carrés pour la troisième année consécutive. En baisse 12 % sur un an, le volume de l’offre disponible en Île-de-France s’est stabilisé sous les 3 millions de m². Le taux de vacance est de 5,4 %. 18,4 milliards d’euros ont été investis en 2018 sur le marché des bureaux d’Ile-de-France (+ 10 % sur un an), dont 8,8 milliards dans Paris intra-muros. Les taux de rendement prime demeurent inchangés, compris entre 3 et 3,25 % dans Paris QCA. LE MARCHÉ LOCATIF DYNAMISME MAINTENU Prolongeant le ralentissement observé depuis le début du 2nd semestre, le marché des bureaux d’Île-de-France a connu une fin d’année 2018 solide, mais loin des sommets. Ainsi, 629 000 m² ont été placés au 4e trimestre, soit une baisse de 19 % par rapport à la même période en 2017. Sur l’ensemble de 2018, les volumes commercialisés totalisent 2,54 millions de m² contre 2,56 millions un an auparavant. La tendance reste donc globalement positive : la performance de 2018 a quasiment égalé le très bon résultat de 2017 et est même nettement supérieure de 14 % à la moyenne décennale. La solidité du marché francilien est particulièrement remarquable sur le segment des surfaces inférieures à 5 000 m², qui constituent traditionnellement le socle de l’activité locative. Celles comprises entre 1 000 et 5 000 m² sont les plus dynamiques (+ 16 % sur un an). Les prises à bail de surfaces supérieures à 5 000 m² totalisent quant à elles 916 000 m², soit un recul 24 % sur un an. Si leur nombre est également en baisse (79 contre 93 en 2017, mais 68 en moyenne depuis dix ans), c’est surtout la taille des grandes opérations qui est à l’origine du ralentissement du marché des bureaux. Seuls six mouvements supérieurs à 20 000 m² ont ainsi été recensés en 2018, dont cinq signés au 1er semestre. Ils étaient au nombre de dix en 2017, dont deux opérations supérieures à 50 000 m² totalisant près de 150 000 m². La polarisation de l’activité au profit des surfaces neuves-restructurées demeure une constante du marché francilien : celles-ci concentrent 73 % de la demande placée supérieure à 5 000 m² en 2018, non loin des 72 % enregistrés un an auparavant. La part des pré-commercialisations de grandes surfaces reste également élevée (77 % contre 73 % en 2017, après 51 % en 2016), autre indice de la priorité donnée par les utilisateurs aux biens les plus qualitatifs, dont l’offre immédiate s’est encore sensiblement réduite. DES PERFORMANCES CONTRASTÉES Le Croissant Ouest a connu un 2nd semestre en demi-teinte, expliquant la baisse de 9 % de la demande placée en 2018. Deux pôles ont été plus particulièrement à la peine : la Boucle Sud, dont les performances ont été quelque peu réhaussées par la prise à bail par Nestlé de « Shift » à Issy- les-Moulineaux, et Neuilly-Levallois où une seule opération de plus de 5 000 m² a été enregistrée. Après un début d’année atone, La Défense a en revanche rattrapé une partie de son retard au 2nd semestre grâce à l’absorption de quelques grandes offres de seconde-main. La demande placée y atteint 145 000 m² sur l’ensemble de l’année, soit une baisse de 21 % par rapport à 2017 et de 22 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Les résultats des autres pôles tertiaires d’Île-de-France sont très hétérogènes. En 1ère couronne, le Sud s’est distingué avec une forte progression de 45 % de la demande placée liée à la signature de huit transactions supérieures à 5 000 m². Ce secteur profite ainsi d’une offre de surfaces neuves ou récentes assez fournie, proposées à des valeurs compétitives et qui ont pu attirer des utilisateurs parisiens contraints par le manque de solutions immobilières dans la capitale. Le succès du Sud pourrait bien perdurer du fait de la pénurie à Paris, mais aussi parce qu’il sera l’un des premiers marchés à bénéficier de la mise en service d’une des futures lignes de métro du Grand Paris Express. Ce sera également le cas du Nord, dont la demande placée a toutefois, à l’inverse du Sud, nettement reculé en 2018 (- 50 %). Enfin, les bons résultats de la 2e couronne (+ 30 %) s’expliquent essentiellement par de grands mouvements endogènes : plusieurs entreprises du secteur ont ainsi porté leur choix sur de nouvelles opérations afin de mener à bien la rationalisation de leur outil immobilier, comme Orange sur 15 000 m² à Saint-Quentin-en-Yvelines. Source : Knight Frank 500,000 1,000,000 1,500,000 2,000,000 2,500,000 3,000,000 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2010 2009 2008 2007 2534900 Demande placée en Île-de-France En m²
  • 3. 3 ACCÉLÉRATION DES REPORTS ? En baisse de 12 % sur un an, le volume de l’offre disponible en Île-de-France s’est stabilisé sous le seuil des 3 millions de m². Le taux de vacance s’y établit désormais à 5,4 %, bien en deçà du précédent point haut de 2014 (7,7 %). La situation de rareté constatée dans plusieurs pôles tertiaires ne devrait guère évoluer à court terme. Ainsi, 45 % des 2,13 millions de m² de bureaux en travaux en région parisienne pour une livraison prévue d’ici la fin de 2020 sont déjà commercialisés. Le solde est largement insuffisant pour satisfaire l’appétit des utilisateurs, si bien que la concurrence pour les actifs les plus qualitatifs restera importante. Effet centralité et préoccupations RH obligent, les effets de cette pénurie devraient surtout être ressentis dans Paris intra-muros, où le nombre restreint d’opportunités et le dynamisme de la demande ont déjà poussé les valeurs à la hausse en 2018. Le loyer prime est ainsi passé à 840 €/m²/an dans le QCA (+ 4 % sur un an), le loyer moyen enregistrant quant à lui une progression de 2 %. La hausse des valeurs locatives, combinée à la pénurie durable de l’offre, devrait accélérer les reports d’entreprises parisiennes en périphérie. De l’ampleur de ce phénomène pourrait dépendre le niveau d’absorption de l’offre dans certains marchés de 1ère couronne. C’est l’un des enjeux pour 2019, même si la dégradation du climat des affaires pose de plus grandes interrogations sur le dynamisme de l’activité locative en Ile-de-France. Les soutiens à l’activité restent malgré tout nombreux, qu’il s’agisse de facteurs conjoncturels avec la finalisation probable de nouvelles prises à bail liées au Brexit, mais surtout de facteurs structurels avec la nécessité pour les utilisateurs d’adapter leur immobilier à la digitalisation des modes de travail, à l’impératif de productivité et aux nouvelles aspirations des collaborateurs. Exemples de transactions locatives > 5 000 m² au 4T 2018 Actif/Adresse Preneur Surface (m²) Floresco / Saint-Mandé (94) Ubisoft 16 500 Native / Montigny-le-Bretonneux (78) Orange 15 000 3-5 bd de la Madeleine / Paris 8e Chanel 12 500 Be Issy / Issy-les-Moulineaux (92) Seqens 10 400 IBOX / Paris 12e ESMA 8 000 UFO / Paris 2e Le Bon Coin 7 800 Osmose / Arcueil (94) Atlantic 7 600 255 boulevard Pereire / Paris 17e WeWork 7 300 Canopy / Le Pré Saint-Gervais (93) Hermès 6 400 94-96 rue Lauriston / Paris 16e Adobe 5 800 Tour Europlaza / Courbevoie-La Défense (92) Autorité Bancaire Européenne 5 300 Source : Knight Frank Source : Knight Frank Répartition géographique de la demande placée en Île-de-France Paris QCA Paris hors QCA La Défense Croissant Ouest Première couronne Deuxième couronne 2017 2018 16% 23% 7% 28% 16% 10% 18% 23% 6% 25% 15% 13% LE MARCHÉ DES BUREAUX D’ÎLE-DE-FRANCE 4T 2018 PARIS AU TOP Stables en 2018, les volumes placés à Paris dépassent le million de mètres carrés pour la troisième année consécutive. Le moteur de ce succès ? La grande forme du QCA et de Paris Centre Ouest, dont les volumes cumulés ont progressé de 11 % grâce au dynamisme des grandes et moyennes surfaces. Murex a par exemple loué les 16 600 m² de « Freedom » dans le 17e . Cette opération – la plus grande signée en 2018 dans l’ouest parisien – est emblématique de l’accélération des pré-commercialisations, également illustrée par l’absorption très en amont par Lazard du « 173 Haussmann » dans le 8e . Si la demande a augmenté dans Paris Nord Est, l’activité de Paris Sud a marqué le pas. Malgré quelques belles transactions, comme la location par l’ESMA de 8 000 m² dans « Ibox » dans le 12e , il était difficile pour ce secteur de tenir la comparaison avec 2017, marquée par la prise à bail par Natixis de 90 000 m² dans « Duo ». La demande est donc généralement resté soutenue à Paris, qui bénéficie de la demande d’entreprises très variées, soucieuses de centralité et d’un environnement propre à retenir ou à attirer les talents. Les meilleures offres de la capitale suscitent ainsi la convoitise d’utilisateurs traditionnels, dans le conseil, le luxe ou la finance, mais aussi d’acteurs en pleine expansion comme les New Tech et le coworking. Ce dernier aura compté pour 25 % du volume des grandes transactions à Paris en 2018. Cette part importante est liée à la forte progression du nombre d’opérations ainsi qu’à l’accroissement de la taille moyenne des mouvements, passée de 1 500 m² en 2015 à plus de 4 000 m² en 2018 du fait du rôle plus important des prises à bail supérieures à 5 000 m².
  • 4. 4 LE MARCHÉ DE L’INVESTISSEMENT UNE ANNÉE RECORD Avec plus de 21 milliards d’euros, les volumes investis en 2018 sur le marché français des bureaux dépassent le précédent record de 2007. Ces montants sont concentrés à 87 % en région parisienne, une part assez proche de celle de 2017 mais dont la stabilité masque d’importants contrastes entre pôles tertiaires. C’est dans la capitale que l’évolution est la plus spectaculaire. Avec 8,8 milliards d’euros, les sommes engagées en bureaux y atteignent un niveau record, pour partie lié à la multiplication des grandes transactions. Parmi celles-ci, six sont supérieures à 400 millions d’euros, comme les cessions de « Capital 8 » à Invesco ou du nouveau siège d’Altarea-Cogedim à CNP Assurances dans le QCA. Si ce dernier signe une performance historique, les autres sous-secteurs parisiens ne sont pas en reste : outre deux opérations totalisant à elles seules près d’un milliard d’euros, les grandes transactions y sont nombreuses et l’activité plutôt bien répartie. Divers quartiers et types d’actifs ont ainsi été ciblés, soulignant les atouts d’un marché parisien dont l’activité locative, s’appuyant sur un élargissement géographique de la demande des utilisateurs, paraît structurellement solide et permet aux investisseurs d’anticiper de nouvelles hausses de loyer. S’ils représentent encore une part importante de l’activité, le résultat des pôles tertiaires de l’ouest de l’Île-de-France est plus mitigé. En 2018, les volumes investis accusent ainsi une baisse de 27 % sur un an dans le Croissant Ouest et de 30 % à La Défense. Boosté en 2017 par la cession de « Cœur Défense » pour 1,8 milliard d’euros, le quartier d’affaires n’est pas pour autant à la peine : 2,4 milliards y ont été investis en 2018, soit une hausse de 81 % par rapport à la moyenne des dix dernières années. En 1ère Couronne, c’est le Nord qui s’est illustré, avec des volumes en hausse de 105 % sur un an et concentrés à 55 % dans la seule ville de Saint-Denis. Ivanhoé Cambridge y a notamment acheté les 90 000 m² de « Cap Ampère » : une opération emblématique car portant sur le plus grand ensemble de bureaux cédé en 2018 en France, mais aussi parce qu’elle illustre parfaitement l’appétit des investisseurs pour les grands territoires de projet d’Île-de-France. Celui de Pleyel profite à la fois de la future mise en service du Grand Paris Express et de l’organisation des JO de 2024. D’autres ont été ciblés à Saint-Denis, Saint-Ouen, Clichy ou hors de la 1ère Couronne Nord, comme dans le Sud ou l’Est. L’intérêt pour des actifs situés au sein de territoires en plein renouvellement s’est accompagné d’un net accroissement des VEFA, avec 3,1 milliards d’euros investis en Île-de-France en 2018 (+ 44 % sur un an). Cette progression n’est pas nécessairement le signe d’une plus grande prise de risque des investisseurs, 60 % de ce volume portant sur des actifs partiellement ou totalement pré-loués. Face à la rareté de l’offre de bureaux prime et à la compression des taux, la recherche de rendement n’en demeure pas moins un moteur important de l’activité. Nombre d’investisseurs ont ainsi ciblé des actifs de bureaux à restructurer, situés au sein de marchés établis ou bien reliés aux transports, à proximité notamment des futures gares du Grand Paris Express. La montée des risques nous empêche de parier avec certitude sur une nouvelle année de hausse des volumes. Le risque politique est sans doute l’un des plus à craindre, qu’il s’agisse de la montée du protectionnisme dans le monde ou des tensions politiques et sociales en France. Le marché de l’investissement ne manque pourtant pas d’atouts. Malgré le resserrement des politiques monétaires, les taux d’intérêt demeureront probablement assez bas, permettant au spread de rester favorable au compartiment immobilier dans un contexte de plus forte volatilité des marchés boursiers. Comme l’an passé, l’aversion au risque des investisseurs bénéficiera aux placements les plus sûrs et en particulier aux bureaux franciliens. Les produits à retravailler ne seront pas pour autant laissés de côté, permettant à certains acteurs d’aller chercher du rendement en ciblant, en particulier, des biens offrant un potentiel de transformation ou d’adaptation aux nouveaux usages. Répartition par profil de risque Transaction > 20 millions € en Île-de-France Core Core Plus Value Added / blanc dont VEFA prélouées dont VEFA partiellement louées dont VEFA en blanc 44% 1% 28% 2% 14% 11% 53% 8% 19% 4% 10% 6% 2018 2017 Source : Knight Frank 18,3 Source : Knight Frank 2018 Volumes investis en bureaux en Île-de-France En milliards d’€
  • 5. 5 Actif / Adresse Vendeur Acquéreur Surface (m²) Capital 8 / Paris 8e Unibail-Rodamco-Westfield Invesco 45 000 85-89 rue Richelieu / Paris 2e Altarea-Cogedim CNP Assurances 31 800 Window / Puteaux-La Défense (92) Groupama Oxford Properties 44 000 Tour Ariane / Puteaux-La Défense (92) Unibail-Rodamco-Westfield GIC 63 800 Tour Pacific / Puteaux-La Défense (92) Tishman Speyer Sogecap 55 800 Parcs d’affaires Icade* (92 / 93) Icade SMABTP 242 100 54-56 rue La Boétie / Paris 8e IGIS Asset Management NBIM 21 000 Cap Ampère / Saint-Denis (93) AEW Ivanhoé-Cambridge 90 000 Tour Blanche / Courbevoie-La Défense (92) LIM / Quantum Global DWS 25 800 Tour Prisma / Courbevoie-La Défense (92) Invesco AEW Ciloger 23 200 Passy Kennedy / Paris 16e AG2R La Mondiale Cegereal 16 000 Iro / Châtillon (92) AXA Covivio 25 600 Île-de-France 2018 Île-de-France 2017 Évolution annuelle Demande placée 2 534 921 m² 2 557 877 m² - 1 % Demande placée > 5 000 m² 915 748 m² 1 198 063 m² - 24 % Offre immédiate 2 890 000 m² 3 301 265 m² - 12 % Taux de vacance 5,4 % 6,1 % - 0,7pt Loyer prime* 840 €/m²/an 810 €/m²/an + 4 % Volumes investis 18,4 mds € 16,7 mds € + 10 % Part des transactions > 100 M€** 70 % 69 % + 1pt Exemples de transactions investissement au 4T 2018 Indicateurs du marché des bureaux d’Île-de-France Source : Knight Frank Source : Knight Frank LE MARCHÉ DES BUREAUX D’ÎLE-DE-FRANCE 4T 2018 * Loyer prime : moyenne pondérée des 5 transactions > 500 m² (toutes qualités confondues) aux loyers les plus élevés recensées au cours des 12 derniers mois. ** Sur l’ensemble des volumes investis en bureaux en Île-de-France. *Trois immeubles à Colombes, Nanterre et Villepinte (Paris Nord 2).
  • 6. Études disponibles sur KnightFrank.com/Research PUBLICATIONS RÉCENTES © Knight Frank SNC 2019 Le département Études et Recherche de Knight Frank propose des services d’analyse de marché et de conseil stratégique en immobilier pour de nombreux clients internationaux, qu’ils soient privés, institutionnels ou utilisateurs. Les études de Knight Frank sont disponibles sur le site KnightFrank.fr Les données utilisées pour la production de cette étude proviennent de sources reconnues pour leur fiabilité, telles que l’INSEE, l’ORIE ainsi que des outils Knight Frank de suivi des marchés immobiliers. Malgré la grande attention prêtée à la préparation de cette publication, Knight Frank ne peut en aucun cas être tenu pour responsable d’éventuelles erreurs. En outre, en tant qu’étude de marché générale, ce document ne saurait refléter l’avis de Knight Frank sur des projets ou des immeubles spécifiques. La reproduction de tout ou partie de la présente publication est tolérée, sous réserve expresse d’en indiquer la source. Le Coworking 2018 Brexit : What will its impact be on the European real estate markets? Active CapitalBrexit Under Pressure Knight Frank ZOOM SUR Le coworking ÉTUDE UTILISATEURS | NOVEMBRE 2018 Inside Out 2018 CONTACTS Philippe Perello CEO Paris +33 1 43 16 88 86 philippe.perello@fr.knightfrank.com Vincent Bollaert Head of Capital Markets +33 1 43 16 88 90 vincent.bollaert@fr.knightfrank.com David Bourla Chief Economist & Head of Research +33 1 43 16 55 75 david.bourla@fr.knightfrank.com 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e Arcueil Gentilly Le Kremlin Bicêtre Cachan Fresnes Antony Rungis Thiais Orly Chevilly- Larue l’Haÿ-les- Roses Choisy- le-Roi Ivry- sur-Seine Vitry-sur-SeineVillejuif Alfort- ville Charenton- le-Pont St-Maurice Maisons- Alfort Joinville- le-Pont Vincennes Fontenay- sous-Bois Nogent- sur-Marne St- Mandé St- Ouen Montreuil Bagnolet Aubervilliers Bobigny Pantin Les Lilas Villeneuve- la- Garenne Gennevilliers Colombes La Garenne- Colombes Bois- Colombes Asnières- sur- Seine Courbevoie Rueil- Malmaison Nanterre Suresnes Puteaux Clichy Levallois- Perret Neuilly- sur-Seine Saint- Cloud Issy-les MoulineauxSèvres Meudon Clamart Le- Plessis- Robinson Châtenay- Malabry Sceaux Fontenay- aux- Roses Châtillon Vanves Malakoff Montrouge Bagneux Bourg- la- Reine Paray- Vieille- Poste WissousMassy Palaiseau Verrières- le-Buisson Villejust Villebon-sur- Yvette Les Ulis Orsay Igny Bièvres Vélizy- Villacoublay Le Pré-St-Gervais Créteil Ile-St-Denis St-Denis Boulogne- Billancourt Paris QCA Paris Centre Ouest (hors QCA) Paris 3/4/10/11 Paris 18/19/20 Paris 5/6/7 Paris 12/13 Paris 14/15 La Défense Boucle Nord Péri-Défense Boucle Sud 2ème Couronne Sud Neuilly/Levallois 1ère Couronne Nord 1ère Couronne Est 1ère Couronne Sud