SlideShare une entreprise Scribd logo
Le concept de Didier Anzieu est que si le corps physique délimite, contient des organes et des organismes, le moi-peau est à l'identique, un corps psychique. 
La peau est une limite entre le dedans et le dehors et c’est une zone d’échange : en touchant, on est touché. 
« Par Moi-peau, je désigne une figuration dont le Moi de l’enfant se sert au cours des phases précoces de son développement pour se représenter lui-même comme Moi contenant les contenus psychiques à partir de son expérience de la surface du corps » (D. Anzieu, 1985, p. 39). 
→ La peau est un sac qui retient le bon et le plein de l’allaitement pour le petit enfant, mais aussi les bons soins, le bain de paroles, y sont accumulés 
→ La peau est une surface qui marque la limite avec le dehors et contient celui-ci à l’extérieur. C’est la barrière qui protège des agressions en provenance des autres êtres ou des objets. 
→ La peau est un lien et un moyen primaire d’échanges avec autrui, au moins autant que la bouche. 
Les 5 fonctions du Moi-Peau, essentielles dans la perspective d’une médiation corporelle : 
− Fonction de maintenance (holding) 
Par appui extérieur sur le corps de sa mère, le nourrisson est amené à acquérir l’appui interne sur sa colonne vertébrale. 
− Fonction de contenance (handling) 
Lors des soins prodigués par la mère, le nourrisson ressent sa peau comme un sac. Si des carences se présentent, l’enveloppe existe mais sa continuité n’est pas assurée, des trous se forment et l’enveloppe de vient un Moi-passoire qui laisse libre cours à la fuite des pensées et des souvenirs. 
− Fonction de pare-excitation 
Elle protège l’organisme des excitations extérieures qui pourraient nuire. 
− Fonction d’individuation 
Elle renvoie au stade du miroir lorsque l’enfant ne réalise pas encore les limites entre son corps et l’environnement de son Moi. 
− Fonction d’inter-sensorialité 
L’enfant acquiert la perception de la peau comme surface lors des expériences de son corps avec le corps de la mère dans le cadre d’une relation sécurisante. 
Focus sur Le Moi-peau, Didier Anzieu Aucune partie de ce document ne peut être recopiée sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’Association Nationale 
des Psycho-Socio-Esthéticiens (nes).
En contact avec son corps physique, le sujet se constitue un « corps psychique », dit Anzieu. C'est un espace privé qui délimite l'Autre et le sujet, comme une coquille, une enveloppe, il fait office de contenu. Cette enveloppe, le Moi-peau, figure l'hôte du contenu psychique du sujet. 
Elle est comme une membrane cellulaire plus ou moins étanche qui permet de contenir le dehors préalablement renversé sur le dedans, excepté dans les cas de psychose au regard desquels il y a perméabilité et incontinence. Quand on dit de quelqu'un « il est dans sa bulle » on entend par là « il est dans sa peau, dans son Moi- peau ». 
« Le Moi-peau apparaît tout d’abord comme un concept opératoire précisant l’étayage du Moi sur la peau et impliquant une homologie entre les fonctions du moi et celle de notre enveloppe corporelle (limiter, contenir, protéger). Considérer que le Moi, comme la peau, se structure en une interface permet ainsi d’enrichir les notions de "frontière ", de " limite ", de " contenant " ». In Le Moi-peau, Anzieu. 
A la première définition de 1974, Didier Anzieu a ajouté en 1985 que le Moi-peau sert à l’enfant à se représenter lui-même comme Moi « contenant les contenus psychiques » à partir de l’expérience de la surface du corps. Cette précision met l’accent sur cette différenciation entre contenant et contenu et indique la voie qu’il a de plus en plus explorée, celle des contenants, des enveloppes et de leur mode de fonctionnement. 
A cette époque, cette idée de Moi-peau réhabilitait à la fois le Moi et le corps, il s’agirait donc d’une représentation primaire et métaphorique du Moi étayée sur la sensorialité tactile. 
Didier Anzieu a précisé qu’entre le moi et la peau fonctionne une triple dérivation : 
* Métaphorique : le Moi est une métaphore de la peau. 
* Métonymique : le Moi et la peau se contiennent mutuellement comme tout et partie. 
* “En ellipse” : le trait d’union entre le Moi et la peau marque une ellipse (figure englobante à double foyer : la mère et l’enfant). 
Dans sa dimension métaphorique, le Moi-peau suggère des images psychiques qui font appel à la sensorialité et à la motricité. 
Le Moi-peau évoque à la fois le sens du toucher, mais aussi le mouvement actif qui met en contact le sujet avec une partie de lui-même aussi bien qu’avec l’autre. 
Le Moi-peau se constitue par étayage sur les fonctions de la peau et par l’illusion d’une peau commune fournie par la mère. Ce double étayage sur le corps et sur l’objet constitue la base du travail de mise en représentation à l’oeuvre dans une analyse. 
Anzieu distingue cinq variables fondamentales de la relation mère/enfant : la succion, l’étreinte, le cri, le sourire et l’accompagnement. On peut retrouver tout cela dans l’espace transitionnel de Winnicott pour qui l’intégration du Moi dans l’espace et le 
Aucune partie de ce document ne peut être recopiée sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’Association Nationale 
des Psycho-Socio-Esthéticiens (nes).
temps dépend de la manière qu’a la mère de tenir (holding) le nourrisson. La personnalisation du Moi dépend de la façon qu’elle a de le soigner (handling) et l’instauration par le Moi de la relation d’objet dépend de la présentation des objets (sein, biberon, lait…). Le Moi se fonde sur un Moi corporel et c’est quand tout se passe bien que la personne du nourrisson peut se rattacher a 
Les échanges tactiles primaires signifiants avec la mère préparent l’accès des humains au langage et aux autres codes sémiotiques. 
La notion de Moi-peau 
L’infant acquiert la perception de la peau comme surface à l’occasion des expériences de contact de son corps avec le corps de la mère et dans le cadre d’une relation sécurisante d’attachement avec elle. Il parvient ainsi non seulement à la notion d’une limite entre l’extérieur et l’intérieur mais aussi à la confiance nécessaire à la maîtrise progressive des orifices. La « clinique » confirme là ce que Bion (1962) a théorisé avec sa notion d’un « contenant » psychique (actif). Les risques de dépersonnalisation sont liés à l’image d’une enveloppe perforable et à l’angoisse-primaire, d’un écoulement de la substance vitale par des trous, angoisse non pas de morcellement mais de vidage, assez bien métaphorisé écrit D. Anzieu, par certains patients qui se décrivent comme un oeuf à la coquille percée se vidant de son blanc voire de son jaune. 
L’instauration du Moi-peau répond au besoin d’une enveloppe narcissique et assure à l’appareil psychique la certitude et la constance d’un bien-être de base. 
Pour D. Anzieu la peau est le référent de base auquel sont spontanément rapportées les diverses données sensorielles. La peau est le seul sens à recouvrir tout le corps, elle même contient plusieurs sens distincts (chaleur, douleur, contact, pression…) dont la proximité physique entraîne la contiguïté psychique. Enfin, comme Freud (1923) le signale allusivement, le toucher est le seul des cinq sens externes à posséder une structure réflexive : l’enfant qui touche du doigt les parties de son corps expérimente les deux sensations complémentaires d’être un morceau de peau qui touche, en même temps que d’être un morceau de peau qui est touché. C’est sur le modèle de la réflexivité tactile que se construisent les autres réflexivités sensorielles puis la réflexivité de la pensée. 
L’originalité d’Anzieu est de donner à la sensorialité une place prépondérante et de faire de la sensorialité tactile le modèle organisateur du Moi et de la pensée. 
« Le massage devient message. » 
Didier Anzieu, Le Moi-Peau, Dunod Aucune partie de ce document ne peut être recopiée sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’Association Nationale 
des Psycho-Socio-Esthéticiens (nes).

Contenu connexe

Tendances

Fuji l y ll lc
Fuji l y ll lcFuji l y ll lc
Fuji l y ll lc
27cristina0996
 
Tallado 1º molar sup
Tallado 1º molar supTallado 1º molar sup
Tallado 1º molar sup
simudental
 
Materiales impresión
Materiales impresiónMateriales impresión
Materiales impresión
ROSS DARK
 
Distribución de tensiones compresivas en coronas atornillada y cementada en i...
Distribución de tensiones compresivas en coronas atornillada y cementada en i...Distribución de tensiones compresivas en coronas atornillada y cementada en i...
Distribución de tensiones compresivas en coronas atornillada y cementada en i...
Escuela de Estomatología Universidad Científica del Sur
 
Cubeta parcial
Cubeta parcialCubeta parcial
Cubeta parcial
simudental
 
Exposición técnica de bisectriz
Exposición técnica de bisectrizExposición técnica de bisectriz
Exposición técnica de bisectriz
Andrea Esquivel
 
Registros de mordida
Registros de mordidaRegistros de mordida
Registros de mordida
VirginiaMirmanCastil
 
Tomas FotográFicas Para Ortodoncia (Con Espejos)
Tomas FotográFicas Para Ortodoncia (Con Espejos)Tomas FotográFicas Para Ortodoncia (Con Espejos)
Tomas FotográFicas Para Ortodoncia (Con Espejos)
Eduardo Carhuatocto Luna
 
Alonso -albertinini-bechelli. OCLUSION Y DIAGNOSTICO EN REHABILITACION ORAL.pdf
Alonso -albertinini-bechelli. OCLUSION Y DIAGNOSTICO EN REHABILITACION ORAL.pdfAlonso -albertinini-bechelli. OCLUSION Y DIAGNOSTICO EN REHABILITACION ORAL.pdf
Alonso -albertinini-bechelli. OCLUSION Y DIAGNOSTICO EN REHABILITACION ORAL.pdf
ShannyCastaeda
 
Materiales de impresión
Materiales de impresiónMateriales de impresión
Materiales de impresión
Viviana Estrada
 
Tejido fibroso y resiliente
Tejido fibroso y resilienteTejido fibroso y resiliente
Tejido fibroso y resiliente
neick4DX
 
Protesis total
Protesis totalProtesis total
Protesis total
Juan Franco
 
Propiedades ópticas de los materiales dentales
Propiedades ópticas de los materiales dentalesPropiedades ópticas de los materiales dentales
Propiedades ópticas de los materiales dentales
Victor Solis Anaya
 
QUISTE NASOLABIAL: REPORTE DE CASO Y REVISIÓN DE LAS OPCIONES DE MANEJOQuiste...
QUISTE NASOLABIAL: REPORTE DE CASO Y REVISIÓN DE LAS OPCIONES DE MANEJOQuiste...QUISTE NASOLABIAL: REPORTE DE CASO Y REVISIÓN DE LAS OPCIONES DE MANEJOQuiste...
QUISTE NASOLABIAL: REPORTE DE CASO Y REVISIÓN DE LAS OPCIONES DE MANEJOQuiste...
Edwin José Calderón Flores
 
PAREDES Y ANGULOS DE LAS CAVIDADES DENTALES(1).pptx
PAREDES Y ANGULOS DE LAS CAVIDADES DENTALES(1).pptxPAREDES Y ANGULOS DE LAS CAVIDADES DENTALES(1).pptx
PAREDES Y ANGULOS DE LAS CAVIDADES DENTALES(1).pptx
traudyalvarado
 
Prostodoncia; Impresiones Preliminares, Modelos de Diagnóstico y Cubetas de I...
Prostodoncia; Impresiones Preliminares, Modelos de Diagnóstico y Cubetas de I...Prostodoncia; Impresiones Preliminares, Modelos de Diagnóstico y Cubetas de I...
Prostodoncia; Impresiones Preliminares, Modelos de Diagnóstico y Cubetas de I...
Kathy M. Villalobos
 
cementos.pdf
cementos.pdfcementos.pdf
cementos.pdf
YulyVargas17
 
Compuesto de Ceras y Modelinas. Grupo 6.pdf
Compuesto de Ceras y Modelinas. Grupo 6.pdfCompuesto de Ceras y Modelinas. Grupo 6.pdf
Compuesto de Ceras y Modelinas. Grupo 6.pdf
BrandonChavez42
 
Lesiones cervicales no cariosas dr navarro
Lesiones cervicales no cariosas dr navarroLesiones cervicales no cariosas dr navarro
Lesiones cervicales no cariosas dr navarro
Gonzalo Navarro
 
Caries dentales
Caries dentalesCaries dentales
Caries dentales
bren b
 

Tendances (20)

Fuji l y ll lc
Fuji l y ll lcFuji l y ll lc
Fuji l y ll lc
 
Tallado 1º molar sup
Tallado 1º molar supTallado 1º molar sup
Tallado 1º molar sup
 
Materiales impresión
Materiales impresiónMateriales impresión
Materiales impresión
 
Distribución de tensiones compresivas en coronas atornillada y cementada en i...
Distribución de tensiones compresivas en coronas atornillada y cementada en i...Distribución de tensiones compresivas en coronas atornillada y cementada en i...
Distribución de tensiones compresivas en coronas atornillada y cementada en i...
 
Cubeta parcial
Cubeta parcialCubeta parcial
Cubeta parcial
 
Exposición técnica de bisectriz
Exposición técnica de bisectrizExposición técnica de bisectriz
Exposición técnica de bisectriz
 
Registros de mordida
Registros de mordidaRegistros de mordida
Registros de mordida
 
Tomas FotográFicas Para Ortodoncia (Con Espejos)
Tomas FotográFicas Para Ortodoncia (Con Espejos)Tomas FotográFicas Para Ortodoncia (Con Espejos)
Tomas FotográFicas Para Ortodoncia (Con Espejos)
 
Alonso -albertinini-bechelli. OCLUSION Y DIAGNOSTICO EN REHABILITACION ORAL.pdf
Alonso -albertinini-bechelli. OCLUSION Y DIAGNOSTICO EN REHABILITACION ORAL.pdfAlonso -albertinini-bechelli. OCLUSION Y DIAGNOSTICO EN REHABILITACION ORAL.pdf
Alonso -albertinini-bechelli. OCLUSION Y DIAGNOSTICO EN REHABILITACION ORAL.pdf
 
Materiales de impresión
Materiales de impresiónMateriales de impresión
Materiales de impresión
 
Tejido fibroso y resiliente
Tejido fibroso y resilienteTejido fibroso y resiliente
Tejido fibroso y resiliente
 
Protesis total
Protesis totalProtesis total
Protesis total
 
Propiedades ópticas de los materiales dentales
Propiedades ópticas de los materiales dentalesPropiedades ópticas de los materiales dentales
Propiedades ópticas de los materiales dentales
 
QUISTE NASOLABIAL: REPORTE DE CASO Y REVISIÓN DE LAS OPCIONES DE MANEJOQuiste...
QUISTE NASOLABIAL: REPORTE DE CASO Y REVISIÓN DE LAS OPCIONES DE MANEJOQuiste...QUISTE NASOLABIAL: REPORTE DE CASO Y REVISIÓN DE LAS OPCIONES DE MANEJOQuiste...
QUISTE NASOLABIAL: REPORTE DE CASO Y REVISIÓN DE LAS OPCIONES DE MANEJOQuiste...
 
PAREDES Y ANGULOS DE LAS CAVIDADES DENTALES(1).pptx
PAREDES Y ANGULOS DE LAS CAVIDADES DENTALES(1).pptxPAREDES Y ANGULOS DE LAS CAVIDADES DENTALES(1).pptx
PAREDES Y ANGULOS DE LAS CAVIDADES DENTALES(1).pptx
 
Prostodoncia; Impresiones Preliminares, Modelos de Diagnóstico y Cubetas de I...
Prostodoncia; Impresiones Preliminares, Modelos de Diagnóstico y Cubetas de I...Prostodoncia; Impresiones Preliminares, Modelos de Diagnóstico y Cubetas de I...
Prostodoncia; Impresiones Preliminares, Modelos de Diagnóstico y Cubetas de I...
 
cementos.pdf
cementos.pdfcementos.pdf
cementos.pdf
 
Compuesto de Ceras y Modelinas. Grupo 6.pdf
Compuesto de Ceras y Modelinas. Grupo 6.pdfCompuesto de Ceras y Modelinas. Grupo 6.pdf
Compuesto de Ceras y Modelinas. Grupo 6.pdf
 
Lesiones cervicales no cariosas dr navarro
Lesiones cervicales no cariosas dr navarroLesiones cervicales no cariosas dr navarro
Lesiones cervicales no cariosas dr navarro
 
Caries dentales
Caries dentalesCaries dentales
Caries dentales
 

En vedette

16.744 ceduc (clase 1) (3)
16.744 ceduc (clase 1) (3)16.744 ceduc (clase 1) (3)
16.744 ceduc (clase 1) (3)
Estefis Pz
 
Ley16744 - Resumen Títulos III y IV
Ley16744 - Resumen Títulos III y IVLey16744 - Resumen Títulos III y IV
Ley16744 - Resumen Títulos III y IV
Claudio Gabriel Campo
 
Ley 16744-ppt
Ley 16744-pptLey 16744-ppt
Ley 16744-ppt
lordahorayanoteamo
 
Ley 16.744
Ley 16.744Ley 16.744
Ley 16.744
hoover_nilsix
 
13 ley 16744
13 ley 1674413 ley 16744
13 ley 16744
jdelvallea
 
ACCIDENTES DEL TRABAJO Y ENFERMEDADES PROFESIONALES
ACCIDENTES DEL TRABAJO Y ENFERMEDADES PROFESIONALESACCIDENTES DEL TRABAJO Y ENFERMEDADES PROFESIONALES
ACCIDENTES DEL TRABAJO Y ENFERMEDADES PROFESIONALES
construccioncivil2012
 
Ppt. ley 16744
Ppt. ley 16744Ppt. ley 16744
Ppt. ley 16744
Constructor Metálico
 

En vedette (7)

16.744 ceduc (clase 1) (3)
16.744 ceduc (clase 1) (3)16.744 ceduc (clase 1) (3)
16.744 ceduc (clase 1) (3)
 
Ley16744 - Resumen Títulos III y IV
Ley16744 - Resumen Títulos III y IVLey16744 - Resumen Títulos III y IV
Ley16744 - Resumen Títulos III y IV
 
Ley 16744-ppt
Ley 16744-pptLey 16744-ppt
Ley 16744-ppt
 
Ley 16.744
Ley 16.744Ley 16.744
Ley 16.744
 
13 ley 16744
13 ley 1674413 ley 16744
13 ley 16744
 
ACCIDENTES DEL TRABAJO Y ENFERMEDADES PROFESIONALES
ACCIDENTES DEL TRABAJO Y ENFERMEDADES PROFESIONALESACCIDENTES DEL TRABAJO Y ENFERMEDADES PROFESIONALES
ACCIDENTES DEL TRABAJO Y ENFERMEDADES PROFESIONALES
 
Ppt. ley 16744
Ppt. ley 16744Ppt. ley 16744
Ppt. ley 16744
 

Similaire à Le moi-peau (1)

Analyse+d$27ouvrage le+moi peau-guy+lesoeurs
Analyse+d$27ouvrage le+moi peau-guy+lesoeursAnalyse+d$27ouvrage le+moi peau-guy+lesoeurs
Analyse+d$27ouvrage le+moi peau-guy+lesoeursElsa von Licy
 
2028 942-51e4f2310a07c
2028 942-51e4f2310a07c2028 942-51e4f2310a07c
2028 942-51e4f2310a07cElsa von Licy
 
Pastoralia 04 (dossier)
Pastoralia 04 (dossier)Pastoralia 04 (dossier)
Pastoralia 04 (dossier)
cathobruxelles
 
Le corps sensible : quelle place dans la recherche en formation
Le corps sensible : quelle place dans la recherche en formationLe corps sensible : quelle place dans la recherche en formation
Le corps sensible : quelle place dans la recherche en formation
Point d'Appui Officiel, institut académiquement affilié à l'Université Fernando Pessoa
 
Le cadre peau_d_equipe
Le cadre peau_d_equipeLe cadre peau_d_equipe
Le cadre peau_d_equipeElsa von Licy
 
L'empathie et ses trois dimensions
L'empathie et ses trois dimensionsL'empathie et ses trois dimensions
L'empathie et ses trois dimensions
Eric LEGER
 
Théories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectifThéories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectifAmineBenjelloun
 
Massages holistic touch + tutti.2015.
Massages holistic touch + tutti.2015.Massages holistic touch + tutti.2015.
Massages holistic touch + tutti.2015.
Mortagne Guy
 
Le touchant touché - exploration phénoménologique du toucher thérapeutique
Le touchant touché - exploration phénoménologique du toucher thérapeutiqueLe touchant touché - exploration phénoménologique du toucher thérapeutique
Le touchant touché - exploration phénoménologique du toucher thérapeutique
Point d'Appui Officiel, institut académiquement affilié à l'Université Fernando Pessoa
 
Presence educative2.ref
Presence educative2.refPresence educative2.ref
Presence educative2.ref
René Barbier
 

Similaire à Le moi-peau (1) (20)

Analyse+d$27ouvrage le+moi peau-guy+lesoeurs
Analyse+d$27ouvrage le+moi peau-guy+lesoeursAnalyse+d$27ouvrage le+moi peau-guy+lesoeurs
Analyse+d$27ouvrage le+moi peau-guy+lesoeurs
 
Anzieu moi peau
Anzieu moi peauAnzieu moi peau
Anzieu moi peau
 
Le moi-peau
Le moi-peauLe moi-peau
Le moi-peau
 
Moi peau
Moi peauMoi peau
Moi peau
 
2
22
2
 
Sm127 des mots
Sm127 des motsSm127 des mots
Sm127 des mots
 
2028 942-51e4f2310a07c
2028 942-51e4f2310a07c2028 942-51e4f2310a07c
2028 942-51e4f2310a07c
 
Pastoralia 04 (dossier)
Pastoralia 04 (dossier)Pastoralia 04 (dossier)
Pastoralia 04 (dossier)
 
H tremblay
H tremblayH tremblay
H tremblay
 
Le moi peau_anzieu
Le moi peau_anzieuLe moi peau_anzieu
Le moi peau_anzieu
 
Le corps sensible : quelle place dans la recherche en formation
Le corps sensible : quelle place dans la recherche en formationLe corps sensible : quelle place dans la recherche en formation
Le corps sensible : quelle place dans la recherche en formation
 
34 5 rochat
34 5 rochat34 5 rochat
34 5 rochat
 
Le cadre peau_d_equipe
Le cadre peau_d_equipeLe cadre peau_d_equipe
Le cadre peau_d_equipe
 
Psycho analytique
Psycho analytiquePsycho analytique
Psycho analytique
 
L'empathie et ses trois dimensions
L'empathie et ses trois dimensionsL'empathie et ses trois dimensions
L'empathie et ses trois dimensions
 
Théories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectifThéories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectif
 
Massages holistic touch + tutti.2015.
Massages holistic touch + tutti.2015.Massages holistic touch + tutti.2015.
Massages holistic touch + tutti.2015.
 
Vers source conscience_2
Vers source conscience_2Vers source conscience_2
Vers source conscience_2
 
Le touchant touché - exploration phénoménologique du toucher thérapeutique
Le touchant touché - exploration phénoménologique du toucher thérapeutiqueLe touchant touché - exploration phénoménologique du toucher thérapeutique
Le touchant touché - exploration phénoménologique du toucher thérapeutique
 
Presence educative2.ref
Presence educative2.refPresence educative2.ref
Presence educative2.ref
 

Plus de Elsa von Licy

Styles of Scientific Reasoning, Scientific Practices and Argument in Science ...
Styles of Scientific Reasoning, Scientific Practices and Argument in Science ...Styles of Scientific Reasoning, Scientific Practices and Argument in Science ...
Styles of Scientific Reasoning, Scientific Practices and Argument in Science ...
Elsa von Licy
 
Strategie Decisions Incertitude Actes conference fnege xerfi
Strategie Decisions Incertitude Actes conference fnege xerfiStrategie Decisions Incertitude Actes conference fnege xerfi
Strategie Decisions Incertitude Actes conference fnege xerfi
Elsa von Licy
 
Rainville pierre
Rainville pierreRainville pierre
Rainville pierre
Elsa von Licy
 
Neuropsychophysiologie
NeuropsychophysiologieNeuropsychophysiologie
Neuropsychophysiologie
Elsa von Licy
 
L agressivite en psychanalyse (21 pages 184 ko)
L agressivite en psychanalyse (21 pages   184 ko)L agressivite en psychanalyse (21 pages   184 ko)
L agressivite en psychanalyse (21 pages 184 ko)
Elsa von Licy
 
C1 clef pour_la_neuro
C1 clef pour_la_neuroC1 clef pour_la_neuro
C1 clef pour_la_neuro
Elsa von Licy
 
Hemostase polycop
Hemostase polycopHemostase polycop
Hemostase polycop
Elsa von Licy
 
Antiphilos
AntiphilosAntiphilos
Antiphilos
Elsa von Licy
 
Vuillez jean philippe_p01
Vuillez jean philippe_p01Vuillez jean philippe_p01
Vuillez jean philippe_p01
Elsa von Licy
 
Spr ue3.1 poly cours et exercices
Spr ue3.1   poly cours et exercicesSpr ue3.1   poly cours et exercices
Spr ue3.1 poly cours et exercices
Elsa von Licy
 
Plan de cours all l1 l2l3m1m2 p
Plan de cours all l1 l2l3m1m2 pPlan de cours all l1 l2l3m1m2 p
Plan de cours all l1 l2l3m1m2 p
Elsa von Licy
 
M2 bmc2007 cours01
M2 bmc2007 cours01M2 bmc2007 cours01
M2 bmc2007 cours01
Elsa von Licy
 
Bioph pharm 1an-viscosit-des_liquides_et_des_solutions
Bioph pharm 1an-viscosit-des_liquides_et_des_solutionsBioph pharm 1an-viscosit-des_liquides_et_des_solutions
Bioph pharm 1an-viscosit-des_liquides_et_des_solutions
Elsa von Licy
 
Poly histologie-et-embryologie-medicales
Poly histologie-et-embryologie-medicalesPoly histologie-et-embryologie-medicales
Poly histologie-et-embryologie-medicales
Elsa von Licy
 
Methodes travail etudiants
Methodes travail etudiantsMethodes travail etudiants
Methodes travail etudiants
Elsa von Licy
 
Atelier.etude.efficace
Atelier.etude.efficaceAtelier.etude.efficace
Atelier.etude.efficace
Elsa von Licy
 
There is no_such_thing_as_a_social_science_intro
There is no_such_thing_as_a_social_science_introThere is no_such_thing_as_a_social_science_intro
There is no_such_thing_as_a_social_science_intro
Elsa von Licy
 

Plus de Elsa von Licy (20)

Styles of Scientific Reasoning, Scientific Practices and Argument in Science ...
Styles of Scientific Reasoning, Scientific Practices and Argument in Science ...Styles of Scientific Reasoning, Scientific Practices and Argument in Science ...
Styles of Scientific Reasoning, Scientific Practices and Argument in Science ...
 
Strategie Decisions Incertitude Actes conference fnege xerfi
Strategie Decisions Incertitude Actes conference fnege xerfiStrategie Decisions Incertitude Actes conference fnege xerfi
Strategie Decisions Incertitude Actes conference fnege xerfi
 
Rainville pierre
Rainville pierreRainville pierre
Rainville pierre
 
Neuropsychophysiologie
NeuropsychophysiologieNeuropsychophysiologie
Neuropsychophysiologie
 
L agressivite en psychanalyse (21 pages 184 ko)
L agressivite en psychanalyse (21 pages   184 ko)L agressivite en psychanalyse (21 pages   184 ko)
L agressivite en psychanalyse (21 pages 184 ko)
 
C1 clef pour_la_neuro
C1 clef pour_la_neuroC1 clef pour_la_neuro
C1 clef pour_la_neuro
 
Hemostase polycop
Hemostase polycopHemostase polycop
Hemostase polycop
 
Antiphilos
AntiphilosAntiphilos
Antiphilos
 
Vuillez jean philippe_p01
Vuillez jean philippe_p01Vuillez jean philippe_p01
Vuillez jean philippe_p01
 
Spr ue3.1 poly cours et exercices
Spr ue3.1   poly cours et exercicesSpr ue3.1   poly cours et exercices
Spr ue3.1 poly cours et exercices
 
Plan de cours all l1 l2l3m1m2 p
Plan de cours all l1 l2l3m1m2 pPlan de cours all l1 l2l3m1m2 p
Plan de cours all l1 l2l3m1m2 p
 
M2 bmc2007 cours01
M2 bmc2007 cours01M2 bmc2007 cours01
M2 bmc2007 cours01
 
Feuilletage
FeuilletageFeuilletage
Feuilletage
 
Chapitre 1
Chapitre 1Chapitre 1
Chapitre 1
 
Biophy
BiophyBiophy
Biophy
 
Bioph pharm 1an-viscosit-des_liquides_et_des_solutions
Bioph pharm 1an-viscosit-des_liquides_et_des_solutionsBioph pharm 1an-viscosit-des_liquides_et_des_solutions
Bioph pharm 1an-viscosit-des_liquides_et_des_solutions
 
Poly histologie-et-embryologie-medicales
Poly histologie-et-embryologie-medicalesPoly histologie-et-embryologie-medicales
Poly histologie-et-embryologie-medicales
 
Methodes travail etudiants
Methodes travail etudiantsMethodes travail etudiants
Methodes travail etudiants
 
Atelier.etude.efficace
Atelier.etude.efficaceAtelier.etude.efficace
Atelier.etude.efficace
 
There is no_such_thing_as_a_social_science_intro
There is no_such_thing_as_a_social_science_introThere is no_such_thing_as_a_social_science_intro
There is no_such_thing_as_a_social_science_intro
 

Le moi-peau (1)

  • 1. Le concept de Didier Anzieu est que si le corps physique délimite, contient des organes et des organismes, le moi-peau est à l'identique, un corps psychique. La peau est une limite entre le dedans et le dehors et c’est une zone d’échange : en touchant, on est touché. « Par Moi-peau, je désigne une figuration dont le Moi de l’enfant se sert au cours des phases précoces de son développement pour se représenter lui-même comme Moi contenant les contenus psychiques à partir de son expérience de la surface du corps » (D. Anzieu, 1985, p. 39). → La peau est un sac qui retient le bon et le plein de l’allaitement pour le petit enfant, mais aussi les bons soins, le bain de paroles, y sont accumulés → La peau est une surface qui marque la limite avec le dehors et contient celui-ci à l’extérieur. C’est la barrière qui protège des agressions en provenance des autres êtres ou des objets. → La peau est un lien et un moyen primaire d’échanges avec autrui, au moins autant que la bouche. Les 5 fonctions du Moi-Peau, essentielles dans la perspective d’une médiation corporelle : − Fonction de maintenance (holding) Par appui extérieur sur le corps de sa mère, le nourrisson est amené à acquérir l’appui interne sur sa colonne vertébrale. − Fonction de contenance (handling) Lors des soins prodigués par la mère, le nourrisson ressent sa peau comme un sac. Si des carences se présentent, l’enveloppe existe mais sa continuité n’est pas assurée, des trous se forment et l’enveloppe de vient un Moi-passoire qui laisse libre cours à la fuite des pensées et des souvenirs. − Fonction de pare-excitation Elle protège l’organisme des excitations extérieures qui pourraient nuire. − Fonction d’individuation Elle renvoie au stade du miroir lorsque l’enfant ne réalise pas encore les limites entre son corps et l’environnement de son Moi. − Fonction d’inter-sensorialité L’enfant acquiert la perception de la peau comme surface lors des expériences de son corps avec le corps de la mère dans le cadre d’une relation sécurisante. Focus sur Le Moi-peau, Didier Anzieu Aucune partie de ce document ne peut être recopiée sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’Association Nationale des Psycho-Socio-Esthéticiens (nes).
  • 2. En contact avec son corps physique, le sujet se constitue un « corps psychique », dit Anzieu. C'est un espace privé qui délimite l'Autre et le sujet, comme une coquille, une enveloppe, il fait office de contenu. Cette enveloppe, le Moi-peau, figure l'hôte du contenu psychique du sujet. Elle est comme une membrane cellulaire plus ou moins étanche qui permet de contenir le dehors préalablement renversé sur le dedans, excepté dans les cas de psychose au regard desquels il y a perméabilité et incontinence. Quand on dit de quelqu'un « il est dans sa bulle » on entend par là « il est dans sa peau, dans son Moi- peau ». « Le Moi-peau apparaît tout d’abord comme un concept opératoire précisant l’étayage du Moi sur la peau et impliquant une homologie entre les fonctions du moi et celle de notre enveloppe corporelle (limiter, contenir, protéger). Considérer que le Moi, comme la peau, se structure en une interface permet ainsi d’enrichir les notions de "frontière ", de " limite ", de " contenant " ». In Le Moi-peau, Anzieu. A la première définition de 1974, Didier Anzieu a ajouté en 1985 que le Moi-peau sert à l’enfant à se représenter lui-même comme Moi « contenant les contenus psychiques » à partir de l’expérience de la surface du corps. Cette précision met l’accent sur cette différenciation entre contenant et contenu et indique la voie qu’il a de plus en plus explorée, celle des contenants, des enveloppes et de leur mode de fonctionnement. A cette époque, cette idée de Moi-peau réhabilitait à la fois le Moi et le corps, il s’agirait donc d’une représentation primaire et métaphorique du Moi étayée sur la sensorialité tactile. Didier Anzieu a précisé qu’entre le moi et la peau fonctionne une triple dérivation : * Métaphorique : le Moi est une métaphore de la peau. * Métonymique : le Moi et la peau se contiennent mutuellement comme tout et partie. * “En ellipse” : le trait d’union entre le Moi et la peau marque une ellipse (figure englobante à double foyer : la mère et l’enfant). Dans sa dimension métaphorique, le Moi-peau suggère des images psychiques qui font appel à la sensorialité et à la motricité. Le Moi-peau évoque à la fois le sens du toucher, mais aussi le mouvement actif qui met en contact le sujet avec une partie de lui-même aussi bien qu’avec l’autre. Le Moi-peau se constitue par étayage sur les fonctions de la peau et par l’illusion d’une peau commune fournie par la mère. Ce double étayage sur le corps et sur l’objet constitue la base du travail de mise en représentation à l’oeuvre dans une analyse. Anzieu distingue cinq variables fondamentales de la relation mère/enfant : la succion, l’étreinte, le cri, le sourire et l’accompagnement. On peut retrouver tout cela dans l’espace transitionnel de Winnicott pour qui l’intégration du Moi dans l’espace et le Aucune partie de ce document ne peut être recopiée sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’Association Nationale des Psycho-Socio-Esthéticiens (nes).
  • 3. temps dépend de la manière qu’a la mère de tenir (holding) le nourrisson. La personnalisation du Moi dépend de la façon qu’elle a de le soigner (handling) et l’instauration par le Moi de la relation d’objet dépend de la présentation des objets (sein, biberon, lait…). Le Moi se fonde sur un Moi corporel et c’est quand tout se passe bien que la personne du nourrisson peut se rattacher a Les échanges tactiles primaires signifiants avec la mère préparent l’accès des humains au langage et aux autres codes sémiotiques. La notion de Moi-peau L’infant acquiert la perception de la peau comme surface à l’occasion des expériences de contact de son corps avec le corps de la mère et dans le cadre d’une relation sécurisante d’attachement avec elle. Il parvient ainsi non seulement à la notion d’une limite entre l’extérieur et l’intérieur mais aussi à la confiance nécessaire à la maîtrise progressive des orifices. La « clinique » confirme là ce que Bion (1962) a théorisé avec sa notion d’un « contenant » psychique (actif). Les risques de dépersonnalisation sont liés à l’image d’une enveloppe perforable et à l’angoisse-primaire, d’un écoulement de la substance vitale par des trous, angoisse non pas de morcellement mais de vidage, assez bien métaphorisé écrit D. Anzieu, par certains patients qui se décrivent comme un oeuf à la coquille percée se vidant de son blanc voire de son jaune. L’instauration du Moi-peau répond au besoin d’une enveloppe narcissique et assure à l’appareil psychique la certitude et la constance d’un bien-être de base. Pour D. Anzieu la peau est le référent de base auquel sont spontanément rapportées les diverses données sensorielles. La peau est le seul sens à recouvrir tout le corps, elle même contient plusieurs sens distincts (chaleur, douleur, contact, pression…) dont la proximité physique entraîne la contiguïté psychique. Enfin, comme Freud (1923) le signale allusivement, le toucher est le seul des cinq sens externes à posséder une structure réflexive : l’enfant qui touche du doigt les parties de son corps expérimente les deux sensations complémentaires d’être un morceau de peau qui touche, en même temps que d’être un morceau de peau qui est touché. C’est sur le modèle de la réflexivité tactile que se construisent les autres réflexivités sensorielles puis la réflexivité de la pensée. L’originalité d’Anzieu est de donner à la sensorialité une place prépondérante et de faire de la sensorialité tactile le modèle organisateur du Moi et de la pensée. « Le massage devient message. » Didier Anzieu, Le Moi-Peau, Dunod Aucune partie de ce document ne peut être recopiée sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’Association Nationale des Psycho-Socio-Esthéticiens (nes).