SlideShare une entreprise Scribd logo
Le risque et
le décideur
Il vaut mieux prendre un
tournant qu’un mur!
!
http://www.bruno-jarrosson.com/le-
risque-et-le-decideur/!
www.bruno-jarrosson.com
Je serai bref !
La fonction gaussienne
Nombre de phénomènes physiques suivent une
distribution de type gaussien. L'intérêt des fonctions
gaussiennes en physique est également dû à certaines de
leurs propriétés mathématiques remarquables : le produit
de deux gaussiennes est une gaussienne
La nature est gaussienne
Enfin pas toujours…
Sud-ouest des Pays-Bas
dans la nuit du 31 janvier au
1er février 1953. Les vents
d'une violente dépression
ont causé un rehaussement
exceptionnel du niveau de la
mer le long de la côte des
Pays-Bas. Plus de 1  800
morts, 160  000 hectares de
terres inondées.!
D ’ a p r è s l e s c a l c u l s
gaussiens, cela ne pouvait
se produire qu’une fois tous
les 10 000 ans.
Le cygne noir
• Le cygne noir est un
événement jugé très
improbable mais qui se
produit néanmoins.!
• Exemples : Fukushima,
la guerre du Liban,
krach financier.!
• L e s c y g n e s n o i r s
p o t e n t i e l s s o n t
nombreux dans le
monde.
- Vous commencez à m’énerver, Pouchardin, vous
et votre inébranlable optimisme.
Le cygne noir (2)
• Le cygne noir interroge
notre façon de penser le
monde car nous pensons
souvent que ce qui ne s’est
jamais produit dans le
passé ne peut pas se
produire dans l’avenir.!
• O r i l s e p r o d u i t
f r é q u e m m e n t d e s
événements qui ne se sont
jamais produits auparavant.!
• Le cygne noir pose donc un
problème épistémologique.
Ivan Illich : la contre productivité
La technique a des effets contre-
productifs : le transport et la vitesse
font perdre du temps, l'école abêtit,
les communications deviennent si
denses et si envahissantes que plus
personne n'écoute ou ne se fait
entendre, la médecine rend malade,
etc.!
Ivan Illich propose de substituer à
l’outil technique qui rend l’homme
serviteur des «  outils conviviaux  »
d e s o u t i l s d ’ «  a p r è s -
développement  » de «  simplicité
volontaire  » et de «  décroissance
soutenable ». Ivan Illich!
1926 – 2002
La théorie des catastrophes
L a t h é o r i e d e s
catastrophes de René
Thom est une théorie
mathématique qui montre
q u e d e s p r o c e s s u s
déterministes régis par
d e s é q u a t i o n s
différentielles peuvent
inclure des discontinuités.
Exemple : un rocher sur
une falaise est infiltré
d ’ e a u p e n d a n t d e s
millénaires. Il se détache
en une seconde. René Thom!
1923 – 2002
Mandelbrot et les marchés financiers
Exemple de variation de
marché généré par un
modèle mathématique
gaussien.
Exemple de marché
réel (parité dollar /
mark).
Mandelbrot et les marchés financiers
L e m ê m e m o d è l e
gaussien présenté à
partir des variations
quotidiennes.
Le même marché réel que
plus haut présenté sous
l’angle de ses variations
quotidiennes.
Mandelbrot et les marchés financiers
• Les marchés sont turbulents.!
• Les marchés sont très, très
risqués – plus risqués que les
t h é o r i e s s t a n d a r d s n e
l’imaginent.!
• Les gains et les pertes se
concentrent dans de petits
intervalles de temps.!
• Les prix ne glissent pas, mais le
plus souvent sautent.!
• Les bulles sont inévitables.!
• Sur les marchés financiers, la
notion de « valeur » a une valeur
limitée.
Le récit : « Le Président est mort. Les gardes du corps n’ont
pas pu l’empêcher. La police a arrêté deux personnes
armées. Le Docteur AZ a déclaré que les dégâts avaient été
trop importants, que rien n’aurait pu sauver la vie du
Président. « Tout a été tenté », dit-il. »
À partir du récit précédent, indiquez si
les affirmations suivantes sont vraies,
fausses ou si on ne sait pas : !
1.Nous savons que le Président a été tué.!
2.Rien n’aurait pu sauver la vie du
Président.!
3.Les blessures du Président étaient
importantes.!
4.Le Docteur AZ a examiné le Président.!
5.Le Docteur AZ a fait une déclaration.!
6.Deux hommes ont été arrêtés.
«  À cinq ans, ma marraine me
rapporta un accordéon de Moscou.
P e n d a n t p l u s i e u r s j o u r s ,
j’empoisonnai l’existence de ma
famille par mes exercices musicaux.
Par bonheur, je m’en lassai
rapidement. Je m’armai de ciseaux,
m’isolai et découpai l’instrument en
morceaux pour en percer le secret.
Mais il n’y avait rien à trouver. Ma
mère ne me punit pas pour avoir
détérioré un objet de valeur. Elle se
contenta de me dire des paroles qui
se gravèrent pour toujours dans ma
mémoire  : c’est avant tout dans
notre propre tête que les secrets
doivent être cherchés. »!
Alexandre Zinoviev
Karl Popper et le problème de la démarcation
Un savoir est scientifique s’il
produit des prédictions réfutables
c’est-à-dire des prédictions qui
peuvent être mises en échec par
l’expérience.!
Il existe des prédictions réfutables
et des prédictions non-réfutables.!
La réfutabilité lie la théorie à
l’observation.!
La démarcation entre savoir
scientifique et savoir non-
scientifique est nette.!
Le savoir scientifique est d’une
nature différente des autres
savoirs.
Karl Popper!
1902 – 1994
Tous les cygnes ne sont pas blancs
Nos certitudes ne peuvent
porter que sur le faux.!
!
Il est possible de prouver
que l’affirmation « tous les
cygnes sont blancs  » est
fausse par l’observation
d’un cygne noir, mais il
est impossible de prouver
que cette affirmation est
v r a i e m ê m e s i l ’ o n
n’observe que des cygnes
blancs.
Conjecture et réfutation
Le scientifique doit élaborer des
conjectures, des «  hypothèses
hardies ».!
Il doit tenter de réfuter ces
hypothèses par des expériences
car seule la réfutation peut
a p p o r t e r l a c e r t i t u d e . L a
connaissance scientifique se
définit donc comme un ensemble
de conjectures non réfutées.!
En plaçant la réfutation – le fait –
au cœur de la connaissance, Karl
Popper signe le retour du réalisme
contre l’idéalisme kantien.
«  L’entendement
ne puise pas ses
l o i s d a n s l a
nature, mais tente
– en y réussissant
d a n s d e s
p r o p o r t i o n s
variables – de lui
prescrire des lois
l i b r e m e n t
i n v e n t é e s p a r
lui. »!
Karl Popper
Évolution et révolution
L’histoire des sciences fait
apparaître une alternance
de périodes d’évolution
(science normale) et de
périodes de révolution
(science révolutionnaire).!
!
L’existence de polémiques
scientifiques montre que
les faits ne permettent pas
toujours de trancher entre
les théories. La polémique
réfute la réfutation.
Évolution et révolution
Le développement normal
se fait dans un cadre
donné et plus ou moins
explicite.!
!
La science révolutionnaire
correspond à une remise
en question de ce cadre.!
!
Le développement de la
science fait interagir des
faits et des cadres de
pensée.
Le paradigme : Thomas Kuhn
Le cadre de développement
– nommé paradigme – est
irréfutable.   Le paradigme
est irréfutable par décision
méthodologique.!
!
Le paradigme conditionne
la lecture des faits, ce qui
est scandaleux du point de
vue de l’objectivité. On
change des faits avec des
p a r a d i g m e s p a s d e s
paradigmes avec des faits.
Thomas Kuhn!
1922 – 1996
Le paradigme : Thomas Kuhn
La polémique scientifique ne
s ’ e x p l i q u e q u e p a r l a
c o n c u r r e n c e e n t r e
paradigmes. Elle n’est donc
pas résolue par les faits.!
La science normale est le
développement du paradigme.
Elle développe un mécanisme
de défense – l’hypothèse ad
hoc – et encourt un risque
d’épuisement.!
La science révolutionnaire
r e n v e r s e l e p a r a d i g m e
dominant, profitant de son
épuisement.
«  Si la science évolue, ce
n’est pas parce que les
scientifiques changent d’avis,
c’est parce que les vieux
scientifiques meurent avant
les jeunes scientifiques. »!
Max Planck
Savoir n’est pas croire
• Le savoir se construit à partir
de l’idée de vrai (ou de
vraisemblable).!
• L’action se fonde sur des
croyances : agir, c’est faire un
acte de foi.!
• Tout acteur a donc deux corps,
un corps qui sait et un corps
qui croit.!
• L’action produit un effet
d’engagement. L’engagement
produit le risque du piège
abscons.
L’engagement
Postulat de
rationalisation
Décision
Décision non
libre
Croyances
Situation
forcée
Le piège abscons
«  Dès qu’un grand nombre de troupes américaines auront été
engagées dans des combats directs, elles commenceront à
enregistrer de lourdes pertes. Elles sont inadéquatement équipées
pour livrer bataille dans un pays inhospitalier, pour ne pas dire
franchement hostile. Une fois que nous aurons subi de grosses
pertes, nous serons entrés dans un processus quasi-irréversible.
Notre implication sera si grande que nous ne pourrons plus arrêter
avant d’avoir complètement atteint nos objectifs, sauf à accepter une
humiliation nationale. De ces deux possibilités, je pense que
l’humiliation nationale devrait être plus probable que l’atteinte de nos
objectifs, même après que nous aurons subi de lourdes pertes. » !
George Ball : Mémoire au Président Lyndon Johnson, juillet 1965
Un catastrophisme éclairé
• Notre savoir sur le risque
n’augmente pas le risque mais le
diminue.!
• Un catastrophisme éclairé consiste
donc à réconcilier dans l’action la
croyance (qui sert à agir) et le
savoir (qui se confronte au vrai).!
• Méthode réaliste (Popper) :
confronter nos croyances à des
faits observables.!
• Méthode idéaliste (Kuhn) :
expliciter les cadres de pensée qui
peuvent nous précipiter dans des
pièges abscons.

Contenu connexe

Tendances

Le chemin-des-dames
Le chemin-des-damesLe chemin-des-dames
Le chemin-des-dames
Jarrosson Bruno
 
"Osez la politique" par Yasmina Ouegnin
"Osez la politique" par Yasmina Ouegnin"Osez la politique" par Yasmina Ouegnin
"Osez la politique" par Yasmina Ouegnin
Yasmina Ouegnin
 
Confiance
ConfianceConfiance
Confiance
Jarrosson Bruno
 
Placedela palabre 2012_9_benasayag
Placedela palabre 2012_9_benasayagPlacedela palabre 2012_9_benasayag
Placedela palabre 2012_9_benasayag
boprat
 
Borderline Times. Het einde van de normaliteit
Borderline Times. Het einde van de normaliteitBorderline Times. Het einde van de normaliteit
Borderline Times. Het einde van de normaliteit
Elcker-ik
 

Tendances (6)

Le chemin-des-dames
Le chemin-des-damesLe chemin-des-dames
Le chemin-des-dames
 
"Osez la politique" par Yasmina Ouegnin
"Osez la politique" par Yasmina Ouegnin"Osez la politique" par Yasmina Ouegnin
"Osez la politique" par Yasmina Ouegnin
 
Science dans la_lumière
Science dans la_lumièreScience dans la_lumière
Science dans la_lumière
 
Confiance
ConfianceConfiance
Confiance
 
Placedela palabre 2012_9_benasayag
Placedela palabre 2012_9_benasayagPlacedela palabre 2012_9_benasayag
Placedela palabre 2012_9_benasayag
 
Borderline Times. Het einde van de normaliteit
Borderline Times. Het einde van de normaliteitBorderline Times. Het einde van de normaliteit
Borderline Times. Het einde van de normaliteit
 

Similaire à Le risque-et-le-décideur

Le créationnisme contre la science
Le créationnisme contre la scienceLe créationnisme contre la science
Le créationnisme contre la science
Notre Mère Batracienne
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Scientisme et antiscience
Scientisme et antiscienceScientisme et antiscience
Scientisme et antiscience
MichelJuste
 
Enquetes sur l_origine_de_l
Enquetes sur l_origine_de_lEnquetes sur l_origine_de_l
Enquetes sur l_origine_de_lrastacourage
 
Franz Anton Mesmer - Le magnétisme humain, un phénomène paranormal de biophys...
Franz Anton Mesmer - Le magnétisme humain, un phénomène paranormal de biophys...Franz Anton Mesmer - Le magnétisme humain, un phénomène paranormal de biophys...
Franz Anton Mesmer - Le magnétisme humain, un phénomène paranormal de biophys...
FrederiqueLavaldelaMajorie
 
Changement de paradigme - Comprendre un monde en plein changement
Changement de paradigme - Comprendre un monde en plein changementChangement de paradigme - Comprendre un monde en plein changement
Changement de paradigme - Comprendre un monde en plein changement
Xavier Denoël
 
La Presse Nouvelle Magazine numero 310 novembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine numero 310  novembre 2013La Presse Nouvelle Magazine numero 310  novembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine numero 310 novembre 2013
Tikoun38
 
La Statistique ou comment tenter de s'affranchir de la variabilité
La Statistique ou comment tenter de s'affranchir de la variabilitéLa Statistique ou comment tenter de s'affranchir de la variabilité
La Statistique ou comment tenter de s'affranchir de la variabilité
Institut Pasteur de Madagascar
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 09. Depuis 1956
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 09. Depuis 1956Chercheurs de connaissance, science et technique. — 09. Depuis 1956
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 09. Depuis 1956
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Masterclass - La transformation digitale de la mort
Masterclass - La transformation digitale de la mortMasterclass - La transformation digitale de la mort
Masterclass - La transformation digitale de la mort
Judith Rodriguez
 
La transformation Digitale de la Mort
La transformation Digitale de la MortLa transformation Digitale de la Mort
La transformation Digitale de la Mort
Alexander Schwertner
 
Eugenisme
EugenismeEugenisme
Eugenisme
MichelJuste
 
Bernard werber l'encyclopedie du savoir relatif et absolu
Bernard werber   l'encyclopedie du savoir relatif et absoluBernard werber   l'encyclopedie du savoir relatif et absolu
Bernard werber l'encyclopedie du savoir relatif et absolurastacourage
 
Construction inf. rumeurs
Construction inf. rumeursConstruction inf. rumeurs
Construction inf. rumeurs
Philippe Julien
 
Histoire de la chirurgie
Histoire de la chirurgieHistoire de la chirurgie
Histoire de la chirurgiesfa_angeiologie
 
Activé: Il y a des vérités absolues
Activé: Il y a des vérités absoluesActivé: Il y a des vérités absolues
Activé: Il y a des vérités absolues
Spiritualibrary
 
Relativisme "relatif" et relativisme "absolu"
Relativisme "relatif" et relativisme "absolu"Relativisme "relatif" et relativisme "absolu"
Relativisme "relatif" et relativisme "absolu"Jean-Jacques Pinto
 

Similaire à Le risque-et-le-décideur (20)

Ovnis l armée démasquée
Ovnis l armée démasquéeOvnis l armée démasquée
Ovnis l armée démasquée
 
Le créationnisme contre la science
Le créationnisme contre la scienceLe créationnisme contre la science
Le créationnisme contre la science
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944
 
Scientisme et antiscience
Scientisme et antiscienceScientisme et antiscience
Scientisme et antiscience
 
Enquetes sur l_origine_de_l
Enquetes sur l_origine_de_lEnquetes sur l_origine_de_l
Enquetes sur l_origine_de_l
 
Franz Anton Mesmer - Le magnétisme humain, un phénomène paranormal de biophys...
Franz Anton Mesmer - Le magnétisme humain, un phénomène paranormal de biophys...Franz Anton Mesmer - Le magnétisme humain, un phénomène paranormal de biophys...
Franz Anton Mesmer - Le magnétisme humain, un phénomène paranormal de biophys...
 
Changement de paradigme - Comprendre un monde en plein changement
Changement de paradigme - Comprendre un monde en plein changementChangement de paradigme - Comprendre un monde en plein changement
Changement de paradigme - Comprendre un monde en plein changement
 
La Presse Nouvelle Magazine numero 310 novembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine numero 310  novembre 2013La Presse Nouvelle Magazine numero 310  novembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine numero 310 novembre 2013
 
La Statistique ou comment tenter de s'affranchir de la variabilité
La Statistique ou comment tenter de s'affranchir de la variabilitéLa Statistique ou comment tenter de s'affranchir de la variabilité
La Statistique ou comment tenter de s'affranchir de la variabilité
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 09. Depuis 1956
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 09. Depuis 1956Chercheurs de connaissance, science et technique. — 09. Depuis 1956
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 09. Depuis 1956
 
Masterclass - La transformation digitale de la mort
Masterclass - La transformation digitale de la mortMasterclass - La transformation digitale de la mort
Masterclass - La transformation digitale de la mort
 
La transformation Digitale de la Mort
La transformation Digitale de la MortLa transformation Digitale de la Mort
La transformation Digitale de la Mort
 
Eugenisme
EugenismeEugenisme
Eugenisme
 
Bernard werber l'encyclopedie du savoir relatif et absolu
Bernard werber   l'encyclopedie du savoir relatif et absoluBernard werber   l'encyclopedie du savoir relatif et absolu
Bernard werber l'encyclopedie du savoir relatif et absolu
 
Construction inf. rumeurs
Construction inf. rumeursConstruction inf. rumeurs
Construction inf. rumeurs
 
Histoire de la chirurgie
Histoire de la chirurgieHistoire de la chirurgie
Histoire de la chirurgie
 
Activé: Il y a des vérités absolues
Activé: Il y a des vérités absoluesActivé: Il y a des vérités absolues
Activé: Il y a des vérités absolues
 
Temps
TempsTemps
Temps
 
Relativisme "relatif" et relativisme "absolu"
Relativisme "relatif" et relativisme "absolu"Relativisme "relatif" et relativisme "absolu"
Relativisme "relatif" et relativisme "absolu"
 
Hakim Bey - TAZ
Hakim Bey - TAZHakim Bey - TAZ
Hakim Bey - TAZ
 

Plus de Jarrosson Bruno

Histoire de la stratégie
Histoire de la stratégieHistoire de la stratégie
Histoire de la stratégie
Jarrosson Bruno
 
Coopération et confiance
Coopération et confianceCoopération et confiance
Coopération et confiance
Jarrosson Bruno
 
La panne de l'intelligence stratégique
La panne de l'intelligence stratégiqueLa panne de l'intelligence stratégique
La panne de l'intelligence stratégique
Jarrosson Bruno
 
Bienveillance et-management
Bienveillance et-managementBienveillance et-management
Bienveillance et-management
Jarrosson Bruno
 
Decision et leadership
Decision et leadershipDecision et leadership
Decision et leadership
Jarrosson Bruno
 
Stratexio strategie
Stratexio strategieStratexio strategie
Stratexio strategie
Jarrosson Bruno
 
Leçons de-commandement
Leçons de-commandementLeçons de-commandement
Leçons de-commandement
Jarrosson Bruno
 
Theorie des-organisations
Theorie des-organisationsTheorie des-organisations
Theorie des-organisations
Jarrosson Bruno
 
Le temps-des-magiciens
Le temps-des-magiciensLe temps-des-magiciens
Le temps-des-magiciens
Jarrosson Bruno
 
Strategie militaire
Strategie militaireStrategie militaire
Strategie militaire
Jarrosson Bruno
 
Creativite innovation
Creativite innovationCreativite innovation
Creativite innovation
Jarrosson Bruno
 
La strategie
La strategieLa strategie
La strategie
Jarrosson Bruno
 

Plus de Jarrosson Bruno (13)

Histoire de la stratégie
Histoire de la stratégieHistoire de la stratégie
Histoire de la stratégie
 
Coopération et confiance
Coopération et confianceCoopération et confiance
Coopération et confiance
 
La panne de l'intelligence stratégique
La panne de l'intelligence stratégiqueLa panne de l'intelligence stratégique
La panne de l'intelligence stratégique
 
Bienveillance et-management
Bienveillance et-managementBienveillance et-management
Bienveillance et-management
 
Decision et leadership
Decision et leadershipDecision et leadership
Decision et leadership
 
Stratexio strategie
Stratexio strategieStratexio strategie
Stratexio strategie
 
Leçons de-commandement
Leçons de-commandementLeçons de-commandement
Leçons de-commandement
 
Theorie des-organisations
Theorie des-organisationsTheorie des-organisations
Theorie des-organisations
 
Le temps-des-magiciens
Le temps-des-magiciensLe temps-des-magiciens
Le temps-des-magiciens
 
Strategie militaire
Strategie militaireStrategie militaire
Strategie militaire
 
Creativite innovation
Creativite innovationCreativite innovation
Creativite innovation
 
La strategie
La strategieLa strategie
La strategie
 
Vers leconomie-2.0
Vers leconomie-2.0Vers leconomie-2.0
Vers leconomie-2.0
 

Le risque-et-le-décideur

  • 1. Le risque et le décideur Il vaut mieux prendre un tournant qu’un mur! ! http://www.bruno-jarrosson.com/le- risque-et-le-decideur/! www.bruno-jarrosson.com
  • 3.
  • 4. La fonction gaussienne Nombre de phénomènes physiques suivent une distribution de type gaussien. L'intérêt des fonctions gaussiennes en physique est également dû à certaines de leurs propriétés mathématiques remarquables : le produit de deux gaussiennes est une gaussienne
  • 5.
  • 6. La nature est gaussienne
  • 7. Enfin pas toujours… Sud-ouest des Pays-Bas dans la nuit du 31 janvier au 1er février 1953. Les vents d'une violente dépression ont causé un rehaussement exceptionnel du niveau de la mer le long de la côte des Pays-Bas. Plus de 1  800 morts, 160  000 hectares de terres inondées.! D ’ a p r è s l e s c a l c u l s gaussiens, cela ne pouvait se produire qu’une fois tous les 10 000 ans.
  • 8.
  • 9. Le cygne noir • Le cygne noir est un événement jugé très improbable mais qui se produit néanmoins.! • Exemples : Fukushima, la guerre du Liban, krach financier.! • L e s c y g n e s n o i r s p o t e n t i e l s s o n t nombreux dans le monde.
  • 10. - Vous commencez à m’énerver, Pouchardin, vous et votre inébranlable optimisme.
  • 11. Le cygne noir (2) • Le cygne noir interroge notre façon de penser le monde car nous pensons souvent que ce qui ne s’est jamais produit dans le passé ne peut pas se produire dans l’avenir.! • O r i l s e p r o d u i t f r é q u e m m e n t d e s événements qui ne se sont jamais produits auparavant.! • Le cygne noir pose donc un problème épistémologique.
  • 12.
  • 13. Ivan Illich : la contre productivité La technique a des effets contre- productifs : le transport et la vitesse font perdre du temps, l'école abêtit, les communications deviennent si denses et si envahissantes que plus personne n'écoute ou ne se fait entendre, la médecine rend malade, etc.! Ivan Illich propose de substituer à l’outil technique qui rend l’homme serviteur des «  outils conviviaux  » d e s o u t i l s d ’ «  a p r è s - développement  » de «  simplicité volontaire  » et de «  décroissance soutenable ». Ivan Illich! 1926 – 2002
  • 14.
  • 15. La théorie des catastrophes L a t h é o r i e d e s catastrophes de René Thom est une théorie mathématique qui montre q u e d e s p r o c e s s u s déterministes régis par d e s é q u a t i o n s différentielles peuvent inclure des discontinuités. Exemple : un rocher sur une falaise est infiltré d ’ e a u p e n d a n t d e s millénaires. Il se détache en une seconde. René Thom! 1923 – 2002
  • 16. Mandelbrot et les marchés financiers Exemple de variation de marché généré par un modèle mathématique gaussien. Exemple de marché réel (parité dollar / mark).
  • 17. Mandelbrot et les marchés financiers L e m ê m e m o d è l e gaussien présenté à partir des variations quotidiennes. Le même marché réel que plus haut présenté sous l’angle de ses variations quotidiennes.
  • 18. Mandelbrot et les marchés financiers • Les marchés sont turbulents.! • Les marchés sont très, très risqués – plus risqués que les t h é o r i e s s t a n d a r d s n e l’imaginent.! • Les gains et les pertes se concentrent dans de petits intervalles de temps.! • Les prix ne glissent pas, mais le plus souvent sautent.! • Les bulles sont inévitables.! • Sur les marchés financiers, la notion de « valeur » a une valeur limitée.
  • 19. Le récit : « Le Président est mort. Les gardes du corps n’ont pas pu l’empêcher. La police a arrêté deux personnes armées. Le Docteur AZ a déclaré que les dégâts avaient été trop importants, que rien n’aurait pu sauver la vie du Président. « Tout a été tenté », dit-il. » À partir du récit précédent, indiquez si les affirmations suivantes sont vraies, fausses ou si on ne sait pas : ! 1.Nous savons que le Président a été tué.! 2.Rien n’aurait pu sauver la vie du Président.! 3.Les blessures du Président étaient importantes.! 4.Le Docteur AZ a examiné le Président.! 5.Le Docteur AZ a fait une déclaration.! 6.Deux hommes ont été arrêtés.
  • 20. «  À cinq ans, ma marraine me rapporta un accordéon de Moscou. P e n d a n t p l u s i e u r s j o u r s , j’empoisonnai l’existence de ma famille par mes exercices musicaux. Par bonheur, je m’en lassai rapidement. Je m’armai de ciseaux, m’isolai et découpai l’instrument en morceaux pour en percer le secret. Mais il n’y avait rien à trouver. Ma mère ne me punit pas pour avoir détérioré un objet de valeur. Elle se contenta de me dire des paroles qui se gravèrent pour toujours dans ma mémoire  : c’est avant tout dans notre propre tête que les secrets doivent être cherchés. »! Alexandre Zinoviev
  • 21. Karl Popper et le problème de la démarcation Un savoir est scientifique s’il produit des prédictions réfutables c’est-à-dire des prédictions qui peuvent être mises en échec par l’expérience.! Il existe des prédictions réfutables et des prédictions non-réfutables.! La réfutabilité lie la théorie à l’observation.! La démarcation entre savoir scientifique et savoir non- scientifique est nette.! Le savoir scientifique est d’une nature différente des autres savoirs. Karl Popper! 1902 – 1994
  • 22. Tous les cygnes ne sont pas blancs Nos certitudes ne peuvent porter que sur le faux.! ! Il est possible de prouver que l’affirmation « tous les cygnes sont blancs  » est fausse par l’observation d’un cygne noir, mais il est impossible de prouver que cette affirmation est v r a i e m ê m e s i l ’ o n n’observe que des cygnes blancs.
  • 23.
  • 24. Conjecture et réfutation Le scientifique doit élaborer des conjectures, des «  hypothèses hardies ».! Il doit tenter de réfuter ces hypothèses par des expériences car seule la réfutation peut a p p o r t e r l a c e r t i t u d e . L a connaissance scientifique se définit donc comme un ensemble de conjectures non réfutées.! En plaçant la réfutation – le fait – au cœur de la connaissance, Karl Popper signe le retour du réalisme contre l’idéalisme kantien.
  • 25. «  L’entendement ne puise pas ses l o i s d a n s l a nature, mais tente – en y réussissant d a n s d e s p r o p o r t i o n s variables – de lui prescrire des lois l i b r e m e n t i n v e n t é e s p a r lui. »! Karl Popper
  • 26. Évolution et révolution L’histoire des sciences fait apparaître une alternance de périodes d’évolution (science normale) et de périodes de révolution (science révolutionnaire).! ! L’existence de polémiques scientifiques montre que les faits ne permettent pas toujours de trancher entre les théories. La polémique réfute la réfutation.
  • 27. Évolution et révolution Le développement normal se fait dans un cadre donné et plus ou moins explicite.! ! La science révolutionnaire correspond à une remise en question de ce cadre.! ! Le développement de la science fait interagir des faits et des cadres de pensée.
  • 28. Le paradigme : Thomas Kuhn Le cadre de développement – nommé paradigme – est irréfutable.   Le paradigme est irréfutable par décision méthodologique.! ! Le paradigme conditionne la lecture des faits, ce qui est scandaleux du point de vue de l’objectivité. On change des faits avec des p a r a d i g m e s p a s d e s paradigmes avec des faits. Thomas Kuhn! 1922 – 1996
  • 29. Le paradigme : Thomas Kuhn La polémique scientifique ne s ’ e x p l i q u e q u e p a r l a c o n c u r r e n c e e n t r e paradigmes. Elle n’est donc pas résolue par les faits.! La science normale est le développement du paradigme. Elle développe un mécanisme de défense – l’hypothèse ad hoc – et encourt un risque d’épuisement.! La science révolutionnaire r e n v e r s e l e p a r a d i g m e dominant, profitant de son épuisement.
  • 30. «  Si la science évolue, ce n’est pas parce que les scientifiques changent d’avis, c’est parce que les vieux scientifiques meurent avant les jeunes scientifiques. »! Max Planck
  • 31. Savoir n’est pas croire • Le savoir se construit à partir de l’idée de vrai (ou de vraisemblable).! • L’action se fonde sur des croyances : agir, c’est faire un acte de foi.! • Tout acteur a donc deux corps, un corps qui sait et un corps qui croit.! • L’action produit un effet d’engagement. L’engagement produit le risque du piège abscons.
  • 33.
  • 34. Le piège abscons «  Dès qu’un grand nombre de troupes américaines auront été engagées dans des combats directs, elles commenceront à enregistrer de lourdes pertes. Elles sont inadéquatement équipées pour livrer bataille dans un pays inhospitalier, pour ne pas dire franchement hostile. Une fois que nous aurons subi de grosses pertes, nous serons entrés dans un processus quasi-irréversible. Notre implication sera si grande que nous ne pourrons plus arrêter avant d’avoir complètement atteint nos objectifs, sauf à accepter une humiliation nationale. De ces deux possibilités, je pense que l’humiliation nationale devrait être plus probable que l’atteinte de nos objectifs, même après que nous aurons subi de lourdes pertes. » ! George Ball : Mémoire au Président Lyndon Johnson, juillet 1965
  • 35.
  • 36. Un catastrophisme éclairé • Notre savoir sur le risque n’augmente pas le risque mais le diminue.! • Un catastrophisme éclairé consiste donc à réconcilier dans l’action la croyance (qui sert à agir) et le savoir (qui se confronte au vrai).! • Méthode réaliste (Popper) : confronter nos croyances à des faits observables.! • Méthode idéaliste (Kuhn) : expliciter les cadres de pensée qui peuvent nous précipiter dans des pièges abscons.