SlideShare une entreprise Scribd logo
Le Tabernacle
Le royaume de Dieu
Interdit à la vente Jéphuné
Le tabernacle
Le Tabernacle
1. Les matériaux de construction .......................................................................................................12
1.1 L'or, l'Argent l'Airain...............................................................................................................13
1.1.1 L'or...................................................................................................................................13
1.1.2 L'argent............................................................................................................................14
1.1.3 L'airain.............................................................................................................................14
1.2 Le pourpre violet, le pourpre rouge-violacé, l'écarlate............................................................16
1.2.2 L'écarlate..........................................................................................................................19
1.2.3 Le fin lin...........................................................................................................................20
1.2.4 En résumé.........................................................................................................................21
1.3 Les poils de chèvre et les peaux d'animaux.............................................................................22
1.3.1 Les poils de chèvre...........................................................................................................22
1.3.2 Les peaux d'animaux........................................................................................................24
1.4 Le bois d'acacia........................................................................................................................24
1.5 L'huile......................................................................................................................................25
1.6 Les aromates............................................................................................................................26
1.7 Les pierres précieuses..............................................................................................................27
2. La battisse et son mobilier..............................................................................................................30
2.1 L'Arche, la Gloire de Dieu.......................................................................................................31
2.2 La table des pains de proposition.............................................................................................33
2.3 Le chandelier d'or.....................................................................................................................34
2.3.1 Définition et situation dans le Tabernacle........................................................................34
2.3.2 Une mauvaise traduction, source de confusion................................................................35
2.3.3 Reconstitution de la Ménorah et symbolisme .................................................................38
2.3.3.1 L'Amande.................................................................................................................39
2.3.3.2 Le Germe..................................................................................................................39
2.3.3.3 La Fleur....................................................................................................................40
2.3.3.4 Les 7 lampes.............................................................................................................41
2.3.4 Les ustensiles...................................................................................................................41
2.3.4.1 Mouchettes...............................................................................................................42
2.3.4.2 Cloches d'extinction et non Encensoirs....................................................................42
2.3.5 En résumé.........................................................................................................................43
2.4 Les tapis de fin lin....................................................................................................................44
2.5 Les tapis de poil de chèvre.......................................................................................................45
2.6 Les couvertures de peau de bélier............................................................................................45
2.7 Les couvertures de peaux de taissons......................................................................................46
2.8 Les planches de bois d'acacia et les barres recouvertes d'or....................................................46
2.8.1 Le mystère du nombre de planches..................................................................................47
2.8.2 Le mystère du fond du Tabernacle...................................................................................47
L’âge de l’innocence.............................................................................................................47
L’âge de la responsabilité.....................................................................................................48
L’âge du gouvernement humain...........................................................................................48
L’âge de promesse................................................................................................................48
L’âge de la loi.......................................................................................................................48
L’âge de la grâce...................................................................................................................49
2.8.3 Le mystère des barres recouvertes d'or............................................................................49
2.9 Le voile de fin lin retors ..........................................................................................................51
2.10 les quatre piliers d'acacia et leurs bases d'argent (Exode 26:32-33)......................................53
2.11 Les rideaux extérieurs, les cinq piliers et leurs bases d'airain................................................54
2.13 L'autel d'airain........................................................................................................................55
2.13.1 Le feu de l'autel représente l'épreuve.............................................................................55
2.13.2 Le feu de l'autel est entretenu par les fils d'Aaron, le sacrificateur ...............................56
2.14 Le Parvis (Exode 27:9-14).....................................................................................................57
2.15 L'autel des parfums(Exode 30:1-10)......................................................................................59
2.16 La cuve d'airain(Exode 30:17:21)..........................................................................................60
3. Le tabernacle, lieu du sacerdoce.....................................................................................................64
3.1 Les sacrificateurs.....................................................................................................................64
3.1.1 les vêtements sacrés (Exode 28).......................................................................................64
L’Éphod................................................................................................................................64
Les épaulettes.......................................................................................................................66
Le Pectoral............................................................................................................................67
L'Urim et le Thummim.........................................................................................................69
La robe de l’Éphod...............................................................................................................69
La lame d'or gravée : La sainteté à Yahweh.........................................................................69
La tunique de lin et la tiare de lin.........................................................................................70
3.1.2 la consécration de prêtres (Exode 29 et Lévitique 8).......................................................70
1) Le lavement par l'eau.......................................................................................................70
2) Les vêtements d'Aaron.....................................................................................................70
2) L'onction d'huile...............................................................................................................71
3) Les vêtements des prêtres, fils d'Aaron............................................................................71
4) Sacrifice d'animaux.........................................................................................................71
5) Sanctification par le sang du bélier de consécration (Exode 29:19-21)...........................72
6) Aspersion d'huile et de sang.............................................................................................73
7) Remise et reprise des offrandes........................................................................................73
3.2 Les sacrifices............................................................................................................................74
3.2.1 L'holocauste......................................................................................................................74
L'animal................................................................................................................................74
L'autel...................................................................................................................................76
Le rituel............................................................................................................................78
3.2.2 L'offrande en don.............................................................................................................82
Les ingrédients principaux...................................................................................................82
L'huile..............................................................................................................................84
L'encens...........................................................................................................................84
Les modes de cuisson...........................................................................................................85
Cuisson au four ...............................................................................................................85
Cuisson à la plaque .........................................................................................................86
Cuisson à la poêle ...........................................................................................................87
Le sel, ingrédient obligatoire................................................................................................88
3.2.3 Le sacrifice d'offrande de paix (l'oblation) ....................................................................88
Les animaux et le rituel........................................................................................................89
Le gros bétail...................................................................................................................89
Le menu bétail : l'agneau.................................................................................................91
Le menu bétail : la chèvre................................................................................................93
L'offrande en sacrifice de reconnaissance ......................................................................94
Cas de l'offrande volontaire ou l'offrande sous forme de vœu........................................95
La sanctification...............................................................................................................96
La graisse et le sang.........................................................................................................97
Tribunal de Christ et répartition des rétributions.............................................................97
3.2.4 Le sacrifice du péché........................................................................................................99
Les prêtres oints.............................................................................................................100
Le peuple d’Israël..........................................................................................................101
Les chefs........................................................................................................................101
Les gens du peuple.........................................................................................................101
3.2.5 Le sacrifice de culpabilité (Lévitique 5).......................................................................101
4. Le tabernacle : Le Chemin et les étapes vers le salut...................................................................104
4.1 La chute et l’exclusion du royaume de Dieu.........................................................................104
4.2 L’appel général au Salut.........................................................................................................105
4.3 Le caractère universel de l’appel au salut..............................................................................107
4.4 Le caractère personnel de l’appel au Salut............................................................................107
4.5 Le chemin...............................................................................................................................108
4.5.1 Pourquoi le chemin est-il si long et si difficile ?............................................................108
4.5.2 Le parvis (le lieu de la conversion)................................................................................110
La repentance, première étape vers l’arche (l'autel d'airain)..............................................110
Le lavement par l'eau (la cuve d'airain)..............................................................................111
Le Lieu Saint...........................................................................................................................112
La table des pains de proposition.......................................................................................112
Le chandelier d’or...............................................................................................................113
L’autel des parfums.............................................................................................................113
Le Saint des saints...................................................................................................................114
5. Le tabernacle : symbole de l'homme corps, âme et esprit............................................................116
5.1 L'esprit (le Saint des saints)...............................................................................................116
5.2 L'âme (le Lieu Saint).........................................................................................................117
Le Chandelier d'or éclaire l'âme.........................................................................................119
Le Chandelier d'or, symbole de la colonne vertébrale .......................................................119
Les pains de proposition, pour fortifier l'âme.....................................................................120
5.3 Le Corps (le parvis)...........................................................................................................121
Le tabernacle
Préface
De nombreux chrétiens ne lisent pratiquement pas le Tanakh. D'ailleurs il a été
surnommé Ancien testament, comme pour souligner qu'il n'est plus d'actualité.
D'ailleurs, il est très souvent conseillé aux nouveaux convertis de se limiter aux
évangiles dans un premier temps. Ce qui est une grave erreur.
Tout chrétien doit comprendre que le nouveau testament vient simplement apporter la
la lumière sur ce qui avait déjà été préconisé dans le Tanakh. Des choses qui
attendaient simplement la Lumière de Christ pour leur accomplissement et leur pleine
révélation. Il ne s'agit pas de faire ici l'apologie d'une partie de la Bible par rapport à
une autre. Simplement, les croyants doivent comprendre qu'il faut considérer la
prophétie biblique dans son ensemble sans en rien négliger. La Bible toute entière
constitue la Parole de Dieu révélée à l'homme avec pour seul but de présenter la
personne de Jésus-Christ de Nazareth. C'est la raison pour laquelle l'ange Gabriel dira
à Jean dans Apocalypse 19:10 «Alors je tombai à ses pieds pour l'adorer, mais il me
dit : Garde-toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères
qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu ! Car le témoignage de Jésus est l'Esprit
de la prophétie». Le seul but de la Bible est de révéler la personne de Jésus-Christ
aux hommes. Ainsi, de la Genèse à l'Apocalypse, vous ne trouverez pas un seul
chapitre de la Bible où il n'est pas fait mention, directement ou indirectement, de la
personne de Jésus-Christ. De même, dans le Tabernacle, on verra que de la Porte du
parvis jusqu'à l'Arche, il ne s'agit que de Jésus-Christ.
Jésus-Christ Est Roi. Sa révélation va bien évidemment avec celle de son royaume.
C'est notre frère aîné Moïse qui a reçu la pleine révélation du royaume de Dieu au
travers du Tabernacle, habitation de Dieu au milieu de Son peuple dans le désert
pendant l'exode d’Israël vers Canaan, la terre promise. Le Tabernacle est en effet le
Royaume de Dieu avec les hommes au travers de toute l'histoire terrestre de
l'humanité. Depuis la création de l'homme jusqu'au millénium. L'après-millénium se
passera dans la Jérusalem Céleste ; l'original qui a servit de modèle au Tabernacle.
Il y a dans ce Tabernacle tous les mystères liés à la personne de Jésus-Christ, aux
croyants, au culte et aux anges.
Qui est Dieu ? Qui est l'homme ? Qu'est-ce que l’Église ? Comment pratiquer la foi ?
Que doit-on sacrifier à Dieu ? Quel est le rôle des anges ? Quels sont les étapes du
plan du salut ? Quels sont les étapes à franchir dans la maturation de la foi ? Les
réponses à toutes ces questions et bien d'autres sont cachées dans la description du
Tabernacle.
L'idée de cet ouvrage est de scruter tous ces mystères liés au royaume de Dieu et de
tenter d'en décoder la symbolique.
Le tabernacle
Le Tabernacle
Pour communiquer dans le monde spirituel, les différentes entités préfèrent
l'utilisation de symboles plutôt que du texte ou du langage. Le symbole permet en
effet de transmettre/décoder, d'un simple coup d’œil, une information qui aurait pris
plusieurs pages à l'écrit et de longs dialogues à l'oral.
Le tabernacle ; la bâtisse, le mobilier et le sacerdoce exercé par les lévites est, dans
le même ordre d'idées, un symbolisme utilisé par Dieu pour nous parler du royaume
de Dieu sur terre. Un royaume qui a été bâti sur le modèle que le Seigneur montra à
Moïse sur la montagne lorsqu'il passa quarante jours et quarante nuits avec Lui pour
recevoir la Loi. Exode 26:30 «Tu dresseras le tabernacle selon le modèle qui t'est
montré sur la montagne». Le modèle dont il s'agit ici c'est la Jérusalem céleste ; le
lieu où Dieu habitera avec les hommes après le millénium et pour toute l'éternité
selon Apocalypse 21:3 «3 Et j'entendis du trône une voix forte qui disait : Voici le
tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et
Dieu lui-même sera leur Dieu, et il sera avec eux». Ce tabernacle qui était au milieu
d'Israël dans le désert représente le royaume de Dieu au milieu des hommes. Le
Royaume de Dieu à travers l'histoire terrestre de l'humanité.
Le Tabernacle : Image du royaume de Dieu sur terre
Le tabernacle
Chapitre I
Les matériaux de construction
1. Les matériaux de construction
Les matériaux de construction et listés dans Exode 25:4-7 ont tous une portée
symbolique importante.
1. L'or
2. L'argent
3. L'airain
4. Le pourpre violet
5. Le pourpre rouge (rouge-violacé)
6. L'écarlate de cochenille
7. Le fin lin
8. Des peaux d'animaux
9. Du bois d’acacia
10. De l'huile
11. Des aromates
12. Des pierres précieuses
1.1 L'or, l'Argent l'Airain
1.1.1 L'or
L'or dans la Bible évoque la notion de perfection. La prophétie Biblique nous parle
de trois types d'or. L'or de Havila, la perfection dans le bien et l'or d'Ophir, la
contrefaçon de l'or de Havila. Ophir et Havila sont les onzième et douzième fils de
Jokthan, fils d'Héber (le père des hébreux), fils de Sem selon Genèse 10:26-29.
Havila désigne le lieu où réside Dieu. On le voit dans la description du jardin d’Éden
dans Genèse 2:11-12 «Le nom du premier est Pischon ; c'est le fleuve qui coule en
entourant tout le pays de Havila où se trouve l'or. 12 Et l'or de ce pays est bon ; c'est
là aussi que se trouvent le bdellium et la pierre d'onyx». L'or désigne Dieu. Le
bdellium désigne la manne ; la Parole de Dieu suivant suivant Nombres 11:7. La
pierre d'Onyx correspond à la tribu de Joseph dans le pectoral du Grand Prêtre.
L'appel de Joseph est l'appel le plus Christique du Tanakh.
Tous les éléments présents dans Havila désignent donc Dieu d'abord dans sa nature
intrinsèque (la perfection) puis dans sa manifestation aux hommes. Le Bdellium
évoque la Parole de Dieu, et la Pierre d'Onyx évoque le Fils de l'homme.
L'or de Havila correspond donc à Dieu. C'est le même or que le Seigneur demande
aux fidèles de l'église de Laodicée d'acheter dans Apocalypse 3:18. C'est la
perfection dans le bien. L'expression du règne, de l'autorité, de la domination absolue
et bienveillante de Dieu sur la création.
Tout comme Havila, Ophir correspond à un lieu spirituel. Hiram, l'architecte envoyé
par Satan (le roi de Tyr) à Salomon joindra ses serviteurs à ceux de Salomon pour
aller chercher de l'or à Ophir selon 1 Rois 9:27-28 et 2 Chroniques 8:18. Ils ont
utilisé pour cela des navires fabriqués à Eilat (ou Elath ou Eloth (‫אלילו(ת‬ֵ )) qui signifie
Champs des arbres élévés. Les arbres désignent des esprits. Les arbres élévés
désignent donc des esprits oints. Les navires désignent toute entreprise ou
responsabilité spirituelle. Salomon a donc mis en œuvre une entreprise commune
entre une élite spirituelle en Israël et des hommes d'Hiram « connaissant bien la
mer », c'est à dire des sorciers ayant une grande connaissance des peuples et des
hommes. Ces navires allaient à Ophir et en ramenaient de l'or, du bois de Santal et
des pierres précieuses selon 1 Rois 10:11. Eilat est situé à l'extrêmité du golfe
d'Aqaba qui débouche sur la mer rouge, face à l’Égypte. On peut donc déduire que
ces navires allaient en Égypte pour la collecte de toutes ces choses utilisées pour le
temple de Jérusalem et pour le palais de Salomon. On note également que toutes les
matières premières utilisées pour la construction du Tabernacle sont aussi d'origine
égyptienne selon Exode 12:35-36 et Exode 35:5-9. Ces matériaux ont bien
évidemment été sanctifiés avant leur utilisation. Le Tabernacle a également été
sanctifié avant de début de l'exercice du sacerdoce.
Ophir (‫פליר‬ִ‫רי‬ ‫,)או‬ qui signifie Réduction en cendres, peut donc être spirituellement
assimilé à l’Égypte. L'or d'Ophir non sanctifiée, à l'instar de la tête de la statue de
Nébucadnetsar de Daniel 2, peut être considérée comme la perfection dans le mal.
L’exercice d'un règne, d'une puissance et d'une autorité maléfique absolue dans un
périmètre donné selon l'explication donnée par Daniel dans Daniel 2:37-38.
On peut s'interroger sur l'intérêt de l'ennemi à fournir ses ressources et son soutien à
Salomon pour toutes ces choses. La réponse est évidente. L'ennemi regarde sur le
long terme. Il a clairement vu l'usage qu'il pourrait faire à long terme des bases de
l'édifice construit par Salomon. Il a mis 13 ans à construire son palais alors qu'il en a
mis 7 pour construire le Temple de Dieu. Le trône de Salomon avait six degrés et plus
une dernière toute en or (2 Chroniques 9:17-19). Rempli de connaissance comme il
était, il comprenait bien ce que cela signifiait spirituellement. Il s'est mis au même
niveau que Dieu qui, seul, exerce le règne absolu (le chiffre 7) à travers les temps.
C'est pour cela que l'ennemi l’appelait « mon frère » dans 1 Rois 9:13. Leur grande
connaissance les a frappé d'un même mal ; l'orgueil. À tel point qu'ils se sont vus plus
grands que Dieu. L'ennemi n'avait plus qu'à s'asseoir sur le trône de Salomon après sa
mort et en déployer le concept à l'échelle mondiale. C'est le fondement même de la
franc-maçonnerie kabbalo-gnostique.
1.1.2 L'argent
Tout au long de la Bible, l'or et l'argent tiennent souvent lieu de richesse matérielle.
Mais comme on vient de le voir pour l'or, l'argent possède également un sens caché. Il
est souvent assimilé à la Parole.
On le voit dans Psaumes 12:7 «Les paroles de Yahweh sont des paroles pures, c'est
un argent éprouvé sur terre au creuset, et sept fois épuré». La Parole de Dieu est ici
présentée comme de l'argent éprouvée.
Proverbes 10:20 «La langue du juste est un argent choisi, mais le cœur des
méchants est bien peu de chose». La parole de l'homme juste est ici présentée comme
un argent de choix.
1.1.3 L'airain
L'airain nous parle de la justice de Dieu. Il nous parle des deux volets de la justice de
Dieu. Celle qui justifie celui qui a part à l'Alliance et celle qui juge celui qui n'en a
pas. On le voit dans l'épisode du serpent d'airain dans le désert :
Nombres 21:4-9 «Puis ils partirent de la montagne de Hor, par le chemin de la Mer
Rouge, pour faire le tour du pays d'Edom. Le cœur du peuple s'impatienta en route,
5 et parla contre Dieu, et contre Moïse, en disant : Pourquoi nous as-tu fait monter
hors d’Égypte, pour mourir dans ce désert ? Car il n'y a point de pain ni d'eau, et
notre âme est dégoûtée de cette nourriture misérable. 6 Et Yahweh envoya contre le
peuple des serpents brûlants qui mordaient le peuple ; tellement qu'il en mourut un
grand nombre en Israël. 7 Alors le peuple vint vers Moïse, et dit : Nous avons péché,
car nous avons parlé contre Yahweh et contre toi. Invoque Yahweh afin qu'il éloigne
de nous les serpents et Moïse pria pour le peuple. 8 Et Yahweh dit à Moïse : Fais-toi
un serpent brûlant, et mets-le sur une perche ; quiconque aura été mordu et le
regardera conservera la vie. 9 Moïse fit un serpent d'airain, et le mit sur une perche
; quiconque avait été mordu par un serpent et regardait le serpent d'airain
conservait la vie». Ici, le serpent d'airain sur la perche préfigure Christ sur la croix.
Le Seigneur apparaît effectivement ici comme celui qui juge Son peuple pour le
purifier. Les serpents venimeux sont envoyés contre le peuple. Ceux qui regardent le
serpent d'airain dressé par Moïse sont sauvés et ceux qui ne le regardent pas meurent.
On le verra dans le détails par la suite, tout le mobilier du parvis du Tabernacle est en
airain. Cela nous parle de la purification. La purification par le feu de l'autel d'airain
et par l'eau de la cuve d'airain. Purification indispensable pour accéder au Tabernacle
et à ses lieux Saint et Très-saint.
On peut également voir cet aspect de jugement lors de l'apparition du Seigneur à :
Ézéchiel, dans Ézéchiel 1:27 «Je vis encore comme de l'airain poli semblable à un
feu, au dedans duquel était cet homme, et qui l'environnait. Depuis la forme de ses
reins jusqu'en haut, et depuis la forme de ses reins jusqu'en bas, je vis comme du feu,
et il y avait une lumière éclatante autour de lui». Ézéchiel voit ici la gloire de Dieu et
perçoit le Seigneur couvert de Sa Justice.
Daniel, dans Daniel 10:4-6 «Le vingt-quatrième jour du premier mois, j'étais au
bord du grand fleuve qui est Hiddékel. 5 Je levai les yeux, et je regardai, et voici, il y
avait un homme vêtu de lin, et ayant sur les reins une ceinture d'or fin d'Uphaz. 6 Son
corps était comme de chrysolithe, et son visage brillait comme l'éclair, ses yeux
étaient comme des flammes de feu, ses bras et ses pieds ressemblaient à de l'airain
poli, et le son de sa voix était comme le bruit d'une multitude de gens». Cette vision
du Seigneur par le prophète précède l'annonce par l'ange Gabriel de la suite de
l'histoire de l'humanité, de la fin des temps et surtout du jugement d’Israël ; peuple
de Daniel.
Jean, dans Apocalypse 1:15 «Ses pieds étaient semblables à de l'airain ardent,
comme s'ils avaient été embrasés dans une fournaise ; et sa voix était comme le bruit
des grandes eaux». Ici, l'apôtre voit le retour du Seigneur dont les pieds se poseront
sur terre pour juger l'humanité et purifier la terre de tout mal.
1.2 Le pourpre violet, le pourpre rouge-violacé, l'écarlate
Ces différents ingrédients, listés dans Exode 25:4 , « de la pourpre, de l'écarlate, du
cramoisi, du fin lin, du poil de chèvre » ont constitué un écueil important pour les
traducteurs de la Bible. Ces difficultés de traduction sont dues à plusieurs raisons. La
première c'est qu'il s'agit ici de matières premières ; des fils de tissus teintés et non
pas de couleurs.
Les dons de ces matériaux décrits dans Exode 35:23 et 25 font respectivement état de
dons de fils par les hommes puis des tissages de ces derniers confectionnés par les
femmes.
Exode 35:23 « 23 Tout homme aussi chez qui se trouvait de la pourpre, de l'écarlate,
du cramoisi, du fin lin, du poil de chèvre, des peaux de béliers teintes en rouge et des
peaux de taissons, les apporta »
Exode 35:25« 25 Toute femme adroite fila de sa main et apporta ce qu'elle avait
filé : De la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, et du fin lin »
La deuxième difficulté réside sur le fait que le savoir-faire et les procédés utilisés
pour l'obtention de ces couleurs étaient inconnus de plusieurs traducteurs. La
troisième difficulté tient à l'évolution de différentes langues. L'hébreu ancien utilisé
pour la rédaction de la Torah a évolué à l'instar de toutes les langues. Traduire un
mot de l'hébreu ancien datant de 1500 ans Av J-C vers le grec comme ce fut le cas
pour la Septante en 270 Av J-C a donc constitué un défi important bien que les
traducteurs fussent juifs. Le défi fut bien plus corsé pour les traducteurs récents à
l'instar d'Olivétan (au 16e siècle) , King James (17e siècle), Martin (18e siècle),
Segond et Crampon (20e siècle).
Traduire avec précision des textes qui datent de 3500 ans à partir d'une langue qui a
nettement évolué, sachant que les matériaux dont il est question avaient soit disparu,
soit profondément changé dans leur mode de production, soit n'avaient même pas
d'équivalent dans le vocabulaire courant au moment des traductions.
Ceci a eu pour effet de donner une grande diversité dans les différentes traductions
d'Exode 25:4 :
Septante :«De l'Hyacinthe, de la pourpre, de l'écarlate double, du fil de lin, des
poils de chèvres,» en Anglais «blue, and purple, and double scarlet, and fine spun
linen, and goats' hair, »
Olivétan :«Hyacinthe, écarlate, vermeil, fin lin, poils de chèvres, »
King James : «Et du bleu, de la pourpre, de l’écarlate, du fin lin, et du poil de
chèvre,» en anglais «And blue, and purple, and scarlet, and fine linen, and goats'
hair»
Martin 1744 : «de la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, du fin lin, du poil de
chèvre»
Segond 1910: «des étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, du fin lin et du
poil de chèvre»
Crampon : «de la pourpre violette, de la pourpre écarlate, du cramoisi, du fin lin et
du poil de chèvre »
Chouraqui : « indigo, pourpre, écarlate de cochenille, lin, poils de caprins»
Traduction du Rabbinat : «étoffes d'azur, de pourpre, d'écarlate, de fin lin et de
poil de chèvre»
TOB : «pourpre violette et pourpre rouge, cramoisi éclatant, lin, poil de chèvre, »
Il s'agit ici de quatre teintes distinctes qui possèdent tous un sens symbolique précis.
D'où la nécessité de bien les définir et en décoder la symbolique. Ce sont des couleurs
que l'on retrouve sur les trois portes du Tabernacle (les voiles pour accéder au parvis,
au Lieu saint et au Saint des saints) et sur le toit.
1.2.1 Les pourpres (violet et rouge-violacé)
La première couleur qui a tantôt été traduite par Hyacinthe, bleu, pourpre, indigo,
améthyste, pourpre violette suivant les traducteurs vient du mot hébreu tekeleth (
‫ל(ת‬ֶ ‫כ‬ֵ ‫ת‬ְ ). Tekeleth veut dire violet. Dans le contexte d'Exode 25:4, il s'agit très
probablement d'un fil de laine ou de lin teint de la couleur violette.
Le pourpre est obtenu en extrayant un pigment colorant sur un mollusque à coquille
(coquillage, dan le langage courant) du même nom. Le pourpre (Hexaplex trunculus)
illustré ci-dessous.
Hexaplex trunculus vivant
Pigment violet obtenu suite à l'extraction du mucus | exemple de nuances obtenues lors de teintes d'étoffes
L'extraction du mucus de ce mollusque permet d'obtenir un pigment de couleur
violette comme illustré ci-dessous. La variété des procédés d'extraction et des
sous-espèces de mollusques permet d'obtenir différentes nuances de couleurs qui
vont du bleu au rouge.
Au vu de ces éléments, on peut conclure que seules, les version TOB et Crampon
ont traduit ce passage fidèlement.
Dans les quatre grandes civilisations qu'à connu le monde (Égyptienne,
Babylonienne, Perse et romaine) et même jusqu'à l'invention de procédés chimiques,
le pourpre violet a toujours été une couleur réservée à la monarchie. C'est la couleur
des rois. Elle symbolise la royauté, la majesté. On le voit dans plusieurs passages
bibliques. On en retiendra simplement deux d'entre eux pour illustration :
Esther 8:15 «Et Mardochée sortit de chez le roi en vêtement royal de couleur de
pourpre et de blanc, avec une grande couronne d'or, et une robe de byssus, et
d'écarlate ; et la ville de Suse poussait des cris de réjouissance, et elle fut dans la
joie ». Il s'agit ici du triomphe de Mardochée, qui vient de déjouer avec l'aide de la
reine Esther, le projet d'Haman d'exterminer tous les juifs sous le règne du roi perse
Assureus. Haman sera pendu à la potence qu'il avait préparée pour Mardochée.
Jean 19:3 «Les soldats tressèrent une couronne d'épines qu'ils posèrent sur sa tête, et
le vêtirent d'un vêtement de pourpre ; 3 puis, ils lui disaient : Roi des Juifs ! Nous te
saluons. Et ils lui donnaient des coups avec leurs verges». Pour humilier le Seigneur,
les soldats le parent d'un apparat royal avant de le mener au lieu de sa crucifixion.
Pilate fera écrire au fronton de la croix, « Celui-ci est le roi des juifs » en hébreu,
grec et latin. Du point de vue charnel, ça ressemble à une humiliation mais sur le plan
prophétique, il s'agissait ni plus ni moins que de l'accomplissement de l'ensemble de
la prophétie biblique concernant le Messie et plus particulièrement de sa fonction
royale. Le régime nazi a fait de même en faisant porter le bouclier de David (Magen
David) aux juifs pendant la seconde guerre mondiale. En croyant les humilier en
jetant ainsi l'opprobre sur eux, il les marquait simplement du sceau de Dieu comme
nous l'expliquons plus en détail ICI
Sur le plan charnel, l'humiliation et la mort physique mais sur le plan prophétique,
l'élection de Dieu.
Le pourpre violet symbolise donc, sur le plan temporel et sur le plan
prophétique, la Majesté, la Royauté.
La majesté du Lion de la tribu de Juda. Lorsque Jacob prophétise sur Juda dans
Genèse 49:9-12, il voit au-delà de la descendance biologique de Juda son fils. Jacob
voit la postérité biologique (les juifs) puis prophétique (les nations converties)
d'Abraham. Jacob voit le Messie qui devait sortir de Juda pour régner sur ces deux
postérités et plus loin, il voit Le Shilo ; Celui à qui tout appartient. Le Messie dans le
plein exercice de son règne sur la création.
La seconde couleur, tantôt traduite par pourpre,
pourpre écarlate, écarlate, pourpre rouge selon les
traducteurs vient de l'hébreu argaman (‫מ(ן‬ָ‫.(ן‬ ‫ּג‬ָ‫.(ן‬ ‫ְר‬‫א‬).
Argaman veut dire Pourpre rouge. Il s'agit en fait
d'une nuance rouge-violacé telle qu'illustrée ci-contre.
Cette nuance n'est pas facile à reproduire avec les
standards de codes couleur RVB, HSL, Hexadécaimal,
etc. utilisés en informatique pour reproduire les
couleurs naturelles. Raison pour laquelle le choix s'est
porté sur cette photo qui illustre bien le rouge-violacé.
C'est d'ailleurs heureux parce qu'il se trouve que les
cheveux et cette couleur ont la même signification sur le plan prophétique comme
nous le verrons par la suite.
Le pourpre rouge ou rouge-violacé est souvent, tout comme le pourpre violet, un
signe distinctif de la royauté, du faste. C'est un mélange de violet (pourpre violet) et
de rouge (écarlate). La royauté et le sacrifice. Le pourpre rouge nous parle donc de la
justification qu'apporte le sang du sacrifice.
1.2.2 L'écarlate
La troisième couleur, l'écarlate, est issue de l'expression hébraïque Tola (‫ל(ע‬ָ‫.(ן‬ ‫)תו‬
shaniy (‫ריִנלי‬ ‫ׁש‬ָ‫.(ן‬ ). Elle est, selon les traducteurs, tantôt traduite par cramoisi, vermeil,
écarlate double, écarlate de cochenille et cramoisi éclatant. Tola désigne le pigment
rouge et shaniy désigne le ton écarlate donné au pigment. Selon toute
vraisemblance, cette substance est tirée de la femelle cochenille (Dactylopius coccus).
femelle cochenille (Dactylopius coccus) Pigment extrait de la cochenille
Exemples de teintes issues du pigment rouge cochenille
L'écarlate nous parle du sacrifice. Le sang de l'agneau. Symbole du jugement de Dieu
qui est tombé sur son Oint pour le salut de plusieurs.
Proverbes 32:21 «Elle ne craint point la neige pour sa maison, car toute sa maison
est vêtue d'écarlate». Il est ici question de la femme. De l'épouse du Seigneur. De
l'Église de Christ. L'écarlate est donc ce qui protège la maison des agressions
extérieures. Dans la même symbolique que le sang de l'agneau qui fut répandu sur les
linteaux des enfants d'Israël dans Exode 12:23 «Car L'Éternel passera pour frapper
l’Égypte et il verra le sang sur le linteau et sur les deux poteaux, et L'Éternel passera
par-dessus la porte, et ne permettra point que le destructeur entre dans vos maisons
pour frapper». Il s'agit ici du sang de l'agneau qui devait recouvrir les cadres de
portes de chaque foyer pour éviter le jugement de Dieu sur l'Égypte. L'Agneau a
donc subit le jugement à la place du peuple ; leur permettant ainsi d'y échapper.
1.2.3 Le fin lin
Le terme hébreux shaysh (‫ׁשׁש‬ֵ ) a été traduit par la quasi totalités des traducteurs par
fin lin.
Cette substance est extraite sur un mollusque (un
coquillage) appelé byssus. Ce coquillage a la
propriété, comme on peut le voir dans
l'illustration ci-contre, de générer des fils de soie
pour s'attacher à la surface sous- marine. Ces
fils, aussi appelés soie de mer, sont utilisés pour
fabriquer des étoffes de grande qualité.
Le fin lin est une expression qui revient très souvent dans la prophétie biblique. C'est
l'apôtre Jean qui nous en donne la révélation dans Apocalypse 19:7-8 «Réjouissons-
nous et tressaillons de joie, et donnons-lui gloire, car les noces de l'Agneau sont
venues, et son Épouse s'est préparée. 8 Et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin
pur et éclatant. Car le fin lin désigne la justice des saints».
On apprend ici que le fin lin est un vêtement de justice dont les croyants qui seront
enlevés seront vêtus. Une justice qui n'est pas du fait des croyants mais qui est
une conséquence directe de l’œuvre de la Croix. Certains traducteurs comme
Segond ont traduit le terme « Justice des saints » par « Œuvres justes des saints »;
ce qui est une grande erreur. Il s'agit ici de la justification des croyants au travers de
l’œuvre de la Croix. Le fin lin vient couvrir la nudité (le péché) du croyant. Non pas
dans le sens de cacher mais plutôt d'expier le péché. On peut en voir une illustration
dans les passages suivants :
Exode 28:42-43 «42 Et tu leur feras des caleçons de lin, pour couvrir leur nudité,
qui tiendront depuis les reins jusqu'au bas des cuisses. 43 Et Aaron et ses fils seront
ainsi habillés quand ils entreront dans la tente d'assignation, ou quand ils
approcheront de l'autel pour faire le service dans le lieu saint ; afin qu'ils ne portent
pas d'iniquité et ne meurent pas. Ce sera une ordonnance perpétuelle pour lui et
pour sa postérité après lui ». Dieu est Saint. D'une sainteté telle que toute souillure
est immédiatement consumée devant Lui. C'est qui est arrivé à Nadab et Abihu dans
Lévitique 10. Le fin lin est donc le vêtement qui nous permet d'entrer dans sa
présence et le servir. Ceci est rendu possible alors même que nous sommes encore
dans nos enveloppes de chair qui sont naturellement pécheresses et nous empêchent
d'épouser parfaitement la nature sainte de Dieu tant que nous y demeurons. Ceci est
rendu possible grâce à l’œuvre de la Croix. Le sang de l'agneau efface tous les péchés
que nous commettons involontairement et nous justifie en permanence devant Dieu.
Proverbes 31:22 «Elle se fait des couvertures ; le fin lin et le pourpre sont ce dont
elle s'habille». Il s'agit ici des caractéristiques de la femme vertueuse, image de
l'Église de Christ. Elle se pare de la justice héritée de Dieu. Plus précisément, elle se
pare de justification héritée de l’œuvre de la Croix.
1.2.4 En résumé
Les quatre couleurs nous présentent la justice de Dieu. Le Seigneur se révèle comme
étant :
• Melchisédek,
Genèse 14:18-20 «Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin ;
or il était prêtre du Dieu Très-Haut. 19 Et il bénit Abram, en disant : Béni soit
Abram par le Dieu Très-Haut, Maître du ciel et de la terre. 20 Loué soit le
Dieu Très-Haut qui a livré tes ennemis entre tes mains. Et Abram lui donna la
dîme de tout». Le Seigneur se révèle ici à Abram comme le Grand sacrificateur
(le prêtre du Dieu Très-Haut, Yehoshua selon Zacharie 3). Melchisédek vient
de Malki-Tsedeq, c'est à dire, Mon Roi est juste.
• Yéhova-Tsidqênûw,
Jérémie 23:6 «En son temps, Juda sera sauvé, Israël demeurera en sécurité ;
et c'est ici le nom dont on l'appellera : l'Éternel notre justice». Ici, l'Éternel
notre justice est traduit de l'hébreu Yéhova-Tsidqênûw(‫ֵקנו‬ ‫ְד‬‫צ‬ִ‫רי‬ ‫.(ןָו ה‬‫ ה‬ֹ ‫לי‬ְ).
• Le Germe de Justice,
Jérémie 23:5 «Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où je susciterai à David
un Germe juste, qui régnera en Roi ; il prospérera, et exercera le droit et la
justice dans le pays».
Jérémie 23:15 «En ces jours et en ce temps-là, je ferai germer à David le
Germe de justice, qui exercera le jugement et la justice dans le pays».
La justice de Dieu fonctionne sur deux aspects. Elle justifie et elle juge. Lui-même
ayant porté le jugement qui devait tomber sur toute l'humanité selon Ésaïe 53:5, va
justifier ceux qui entrent dans l'Alliance et va juger le reste.
Ces quatre éléments que l'on retrouve sur les voiles intérieurs et extérieurs du
Tabernacle, sur le rideau de la porte du parvis et sur le toit du Tabernacle nous parlent
donc de la Justice de Dieu. Le Seigneur les a volontairement occulté pour éviter
qu'elles ne soient blasphémé. D'aucuns y ont vu le bleu, rouge, blanc et se sont
empressés d'en blasphémer la symbolique. Le Seigneur éclaire de plus en plus sur ces
sujets pour que ceux qui ont été égarés par de faux enseignements se repentent et
reviennent à la vérité. Le Seigneur revient dans peu de temps.
1.3 Les poils de chèvre et les peaux d'animaux
1.3.1 Les poils de chèvre
Dans la prophétie biblique, les poils nous parlent de la Justice de Dieu. On le voit
dans Genèse 27:1-29 lorsque Jacob vole la bénédiction de son frère Esaü.
Jacob reconnaît ici qu'il lui manque la justice pour obtenir la bénédiction du Père
Genèse 27:1-29 «Jacob répondit à Rebecca, sa mère : Voici, Esaü, mon frère, est un
homme velu, et je suis un homme sans poils». Rachel, sa maman, tuera un chevreau et
recouvrira «la nudité » de Jacob puis l'enverra à son Père pour obtenir la bénédiction
dans Genèse 27:1-29 « Elle couvrit ses mains et son cou, qui étaient sans poils, des
peaux des chevreaux. 17 Puis elle mit entre les mains de son fils Jacob le mets et le
pain qu'elle avait apprêtés». De même la même façon, tous les hommes qui se
présenteront devant Dieu sans être recouverts de sa Justice (en la Personne de Jésus-
Christ) et qui auront les mains vides récolteront la malédiction. Les autres seront
bénis éternellement et auront part avec Dieu pour l'éternité. Il ne faut bien
évidemment par voir les choses comme si Esaü était préalablement juste et son frère
injuste ; ce n'est pas la réalité historique. Prophétiquement, le Seigneur nous enseigne
simplement, dans ce récit, les prérequis pour obtenir sa bénédiction. Dans ce récits,
les poils représentent donc l'aspect justification de justice de Dieu.
L'aspect Jugement de la justice de Dieu nous est présentée dans Ésaïe 7:20 «En ce
jour-là, le Seigneur rasera avec le rasoir pris à louage au-delà du fleuve, avec le roi
d'Assyrie, la tête et les poils des pieds, et il enlèvera aussi la barbe». Ici, le prophète
voit le jour du jugement d’Israël. Jugement qui s'est accompli lors de l'invasion et de
la déportation d’Israël puis de Juda. Prophétie qui s'accomplira à nouveau à la fin des
temps. On peut également voir une illustration de cette justice dans Ézéchiel 5:1-17.
La pilosité nous parle donc de la justice de Dieu dans ces deux versants comme à
chaque fois. La justification et le jugement.
1.3.2 Les peaux d'animaux
La toute première illustration de l'usage de peaux d'animaux se trouve dans Genèse.
Dans Genèse 3:21 «Et Yahweh Dieu fit à Adam et à sa femme des tuniques de peaux,
et il les en revêtit». Les peaux d'animaux nécessitent, au préalable, la mort de
l'animal. On voit ici une préfiguration de la mort de Jésus-christ dont le sacrifice
devait servir à couvrir la nudité (le péché) de l'homme. La couverture de la nudité
d'Adam et Eve ne doit pas être vue comme une occultation de leurs péchés. Il s'agit
ici d'une expiation.
1.4 Le bois d'acacia
Les hommes sont très souvent assimilés à des arbres dans la Bible. Les arbres sont
des esprits dont le premier d'entre eux n'est autre que l'Arbre de vie du jardin d’Éden.
Jésus-Christ de Nazareth. On en voit une illustration dans Marc 8:22-26 «Puis ils se
rendirent à Bethsaïda. On lui présenta un aveugle et on le supplia de le toucher.
23 Alors il prit la main de l'aveugle, et le conduisit hors du village ; puis il lui mit de
la salive sur les yeux, lui imposa les mains, et lui demanda s'il voyait quelque chose.
24 Et cet homme ayant regardé, dit : Je vois des hommes qui marchent, et qui me
paraissent comme des arbres. 25 Jésus lui mit encore les mains sur les yeux, et lui
dit de regarder ; et il fut rétabli, et les voyait tous clairement. 26 Puis il le renvoya
dans sa maison, en lui disant : N'entre pas dans le village, et ne le dis à personne du
village». Il s'agit ici d'un homme dont le Seigneur réveille l'Esprit. Dès qu'il est oint,
il commence voir la véritable nature, la nature spirituelle des hommes. C'est ce qui se
passe à la conversion réelle. Le Seigneur prend l'esprit du croyant, Il y met Son Esprit
(Il le oint) puis renvoie son Esprit dans son corps physique (sa maison). L'individu est
prévenu sur la nécessité de se faire discret et de ne pas retourner dans le village
(«le monde »).
Dans cet ordre d'idée, l'homme est souvent comparé :
– Aux hauts arbres de l'Éternel et cèdres du Liban que Dieu a plantés dans
Psaumes 104:16. Les hauts arbres de l'Éternel sont des esprits humains que
Dieu a oint ; que Dieu a élevé. C'est ce qui se passe à la conversion comme
nous l'avons vu précédemment. Les Cèdres du Liban que Dieu a plantés sont
ceux d’Israël qui ont reçu la capacité d'opérer dans la sphère spirituelle sans
l'aide du démon de sorcellerie. Ceux-ci ne font pas usage de démons.
– Á la forêt d'Ephraïm dans 2 Samuel 18:6-8. Il s'agit ici de l'armée spirituelle
en Israël. L'affrontement final entre les armées dirigées par Absalom et Joab
s'est en grande partie déroulée dans une dimension spirituelle. Comme ce fût le
cas plutôt entre les armées dirigées par Joab d'un côté et Abner de l'autre.
– Le bois de Santal dans 1 Rois 9:11-12 «Et les navires de Hiram, qui
amenèrent de l'or d'Ophir, amenèrent aussi d'Ophir une grande quantité de
bois de santal et de pierres précieuses. 12 Le roi fit des supports de ce bois de
santal pour la maison de Yahweh et pour la maison royale ; il en fit aussi des
harpes et des luths pour les chantres ; il ne vint plus de ce bois de santal et on
n'en a plus vu jusqu'à ce jour-là». Le bois de Santal peut être vu ici comme des
individus qui étaient amenés pour être rajoutés au royaume de Dieu (le Temple
de Jérusalem). D'aucuns servant de supports (balustrade ou garde-fou) et
d'autres servant d'instruments de louange (harpes et luths).
Pour être utilisés dans le temple de Dieu (dans le royaume de Dieu), les arbres
doivent être coupés et taillés par Dieu Lui-même. C'est la symbolique des planches
du Tabernacle. Les individus doivent être brisés et travaillés par le Seigneur.
Dans la nature, l'acacia est un arbre dont les racines s'enfoncent profondément dans le
sol. Ceci lui permet de récupérer l'azote qu'il diffuse près de la surface ; permettant
ainsi à d'autres types de plantes de pousser même dans une terre qui était auparavant
incultivable. Le bois d'acacia est également un bois réputé pour sa durabilité.
1.5 L'huile
L'huile nous parle de l'onction divine. De cette onction, naissent deux types de
manifestations de l'Esprit de Dieu.
La première est liée à la puissance. On le voit clairement dans la tradition d'onction
des rois d’Israël pour qu'ils exercent le pouvoir sur le peuple. Prenons l'exemple de
David qui est sans doute le plus pertinent. 1 Samuel 16 : 11-13 « Puis Samuel dit à
Isaï : Sont-ce là tous tes garçons ? Et il dit : Il reste encore le plus jeune, seulement,
il fait paître les brebis. Alors Samuel dit à Isaï : Envoie-le chercher, car nous ne
retournerons pas avant qu'il ne soit venu ici. 12 Il le fit donc venir. Il était roux, avec
de beaux yeux et une belle apparence. Et Yahweh dit à Samuel : Lève-toi, et oins-le,
car c'est celui que j'ai choisi ! 13 Alors Samuel prit la corne d'huile, et l'oignit au
milieu de ses frères. Et depuis ce jour-là, l'Esprit de Yahweh saisit David. Et Samuel
se leva, et s'en alla à Rama».
Cette onction royale est plus pertinente que celle de Saul pour décrire cette notion de
puissance pour une raison principale : Saul a été oint d'une huile contenue dans une
fiole (1 Samuel 10:1) alors que David a été oint d'une huile contenue dans une corne.
Sachant que la corne est un symbole biblique qui nous parle de puissance. On
remarquera ensuite que David n'était plus le même homme.
Il n'hésitait plus à s'attaquer, seul, aux bêtes sauvages qui attaquaient le troupeau qu'il
paissait 1 Samuel 17 : 34-37 «David répondit à Saül : Ton serviteur faisait paître les
brebis de son père, quand un lion ou un ours venait emporter une brebis du
troupeau, 35 je le poursuivais, je le frappais, et j'arrachais la brebis de sa gueule.
S'il se jetait sur moi, je le saisissais par la mâchoire, je le frappais, et je le tuais.
36 Ton serviteur a tué et le lion, et l'ours, et ce Philistin, cet incirconcis, sera
comme l'un d'eux, car il a déshonoré l'armée du Dieu vivant. 37 David dit encore :
Yahweh qui m'a délivré de la griffe du lion et de la patte de l'ours me délivrera de
la main de ce Philistin. Alors Saül dit à David : Va, et que Yahweh soit avec toi !».
Dans cette réplique d'un jeune homme inconnu au roi d’Israël on peut y voir de
l'assurance, de la foi, du zèle pour Dieu et pour le peuple de Dieu, etc. Il en est ainsi
de quelqu'un qui a été oint. Il reçoit les dons listés par l'apôtre Paul dans 1
Corinthiens 12. Des capacités qui lui permettent d'opérer dans le surnaturel. Ceci ne
vient pas de l'individu mais plutôt de l'Esprit de Dieu qui agit en lui dès lors qu'il est
oint. À l'instar de Saul, beaucoup ont été déchus de leur onction parce qu'ils ne l'ont
pas compris ; tombant dans l'orgueil et usant de la grâce de Dieu pour leurs propres
intérêts.
Le deuxième type de manifestation de l'Esprit de Dieu au travers de l'onction est lié
à la purification, à la sanctification. Il s'agit de l'huile d'onction sainte. On le voit
dans la sanctification du Tabernacle et de son mobilier dans Exode 30:25-29 «Et tu
en feras de l'huile pour l'onction sainte, un onguent composé selon l'art du
parfumeur, ce sera l'huile de l'onction sainte. 26 Puis tu en oindras la tente
d'assignation, et l'arche du témoignage ; 27 la table et tous ses ustensiles, le
chandelier et ses ustensiles, et l'autel du parfum, 28 et l'autel des holocaustes et tous
ses ustensiles, la cuve et sa base. 29 Ainsi, tu les sanctifieras, et ils seront une chose
très sainte ; tout ce qui les touchera sera saint».
On le voit de façon plus évidente dans Jacques 5:14-15 «Quelqu'un parmi vous est-
il malade ? Qu'il appelle les anciens de l'église, et qu'ils prient pour lui en l'oignant
d'huile au Nom du Seigneur, 15 et la prière faite avec foi sauvera le malade, et le
Seigneur le relèvera ; et s'il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés». Ce type
d'onction purifie de toute souillure ; à la fois de la maladie mais également du péché.
L'onction des malades opérée par les prélats de l'église catholique romaine juste avant
le décès est donc, dans sa définition même, une abomination et une insulte de l’œuvre
de la Croix.
1.6 Les aromates
Les aromates avaient un double usage dans le Tabernacle. Ils étaient pilés très
finement puis utilisés pour l'huile d'onction sainte et pour les parfums odoriférants.
L'huile d'onction sainte sert à sanctifier comme nous l'avons vu au paragraphe 1.5 et
les parfums servent à l'adoration. Ils étaient brûlés sur l'autel des parfums comme
nous le verront en détail par la suite.
Les aromates représentent les fruits de l'Esprit que nous portons dès la conversion. Ils
nous servent à sanctifier les frères et sœurs et à honorer Dieu. Ces fruits sont
travaillés par Dieu (pilées finement). À titre d'exemple, la sanctification peut être
considérée comme un aromate. Cet aromate, brûlé au feu (la sanctification malgré les
épreuves et la tentation) à l'autel des parfums est d'une très bonne odeur au nez de
Dieu. La sanctification ne fait certes pas partie de la liste des fruits citée par Paul dans
Galates 5:22 mais cette liste n'est pas exhaustive. Les fruits de l'Esprit représentent
toutes les grâces et les qualités qui sont exprimées au niveau de l'âme humaine grâce
à la présence de l'Esprit de Dieu dans l'esprit humain.
Ces aromates sont les fruits que le Seigneur viendra cueillir lors de la moisson ; lors
de l'enlèvement. On le voit dans Cantiques des cantiques 4:13-16 « Tes rejetons
sont un jardin clos de grenadiers avec des fruits délicieux, des troënes avec le nard.
14 Le nard et le safran, le roseau aromatique et le cinnamome, avec tous les arbres
d'encens ; la myrrhe et l'aloès, avec tous les principaux aromates. 15 Ô fontaine des
jardins ! Ô source d'eaux vives ! Ruisseaux coulant du Liban ! 16 Lève-toi, aquilon et
viens autan du midi ! Soufflez sur mon jardin afin que ses drogues aromatiques
distillent ! [La Sulamithe :] Que mon bien-aimé entre dans son jardin et qu'il
mange de ses fruits délicieux !». Ici, Le Seigneur voit les croyants comme des arbres
(les grenadiers, les troènes) qui portent des fruits qu'il viendra cueillir. On a ici
l'image des noces où l’Époux pourra enfin posséder sa fiancée ; scellant ainsi
définitivement le mariage. C'est l'entrée de l’Époux dans le jardin de sa fiancée. C'est
le mystère de l'acte sexuel dont le symbolisme spirituel est d'une très grande
importance dans l'histoire de la création. C'est la raison pour laquelle ceux qui se
livrent au péché sexuel (masturbation, adultère, fornication, homosexualité, etc.) se
mettent, eux-mêmes, sous une grande malédiction. Il faut se repentir.
Comme pour le figuier de Matthieu 21:18-20, ceux qui ne porteront pas de fruits
seront maudits et asséchés.
1.7 Les pierres précieuses
Si les aromates représentent les fruits de l'Esprit, les pierres précieuses, elles,
représentent les dons de l'Esprit. Ce sont des grâces surnaturelles imméritées que le
Seigneur accorde dès la conversion. Autant les fruits de l'Esprit doivent être tous
exprimés par les croyants dès leur conversion, les dons de l'Esprit ne seront pas tous
exprimés par les croyant. Le Seigneur les accorde aux uns et aux autres selon sa
propre discrétion. Ils sont listés dans 1 Corinthiens 12:7-11 «Or à chacun est donnée
la manifestation de l'Esprit pour l'utilité commune. 8 Car à l'un est donnée par
l'Esprit, la parole de sagesse ; et à l'autre par le même Esprit, la parole de
connaissance ; 9 et à un autre, la foi par ce même Esprit ; à un autre, les dons de
guérison par ce même Esprit ; 10 et à un autre, les opérations des miracles ; à un
autre, la prophétie ; à un autre, le don de discerner les esprits ; à un autre, la
diversité de langues ; et à un autre, le don d'interpréter les langues. 11 Un seul et
même Esprit opère toutes ces choses, distribuant à chacun ses dons en particulier,
comme il lui plaît».
Ces pierres précieuses représentent donc des talents que Dieu octroie à Ses enfants
pour servir à l'édification du royaume et non pour leur propre gloire.
Ézéchiel 28:12-13 «Fils de l'homme, prononce à haute voix une complainte sur le
roi de Tyr, et dis-lui : Ainsi parle le Seigneur Yahweh : Toi à qui rien ne manquait,
plein de sagesse, et parfait en beauté ; 13 tu étais en Éden, le jardin de Dieu ; ta
couverture était de pierres précieuses de toutes sortes, de sardoine, de topaze, de
diamant, de chrysolithe, d'onyx, de jaspe, de saphir, d'escarboucle, d'émeraude, et
d'or ; tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service ; préparés pour le jour où tu
fus créé». Ces pierres précieuses représentent les talents qu'avaient reçu Lucifer, du
temps où il s'appelait ainsi, pour gérer le royaume de Dieu. Il s'est enorgueilli et les a
commercialisé auprès d'autres anges pour obtenir leur allégeance et essayer de
prendre la place de Dieu. Dans ce mime parfait de leur nouveau maître, beaucoup de
croyants échangent leurs dons contre de l'argent et la domination sur les autres.
Comme leur nouveau maître, ils sont exclus du royaume.
À Son retour, le Seigneur ne viendra pas chercher ceux qui expriment des dons. Il
viendra chercher ceux qui expriment les fruits de l'Esprit.
Chapitre II
La battisse et son mobilier
2. La battisse et son mobilier
Le tabernacle représente le Royaume de Dieu avec les hommes. Il s'étend depuis la
création de l'homme jusqu'à l'éternité. La battisse entière et son mobilier, depuis la
porte d'entrée jusqu'à l'Arche de l'Alliance, constituent une révélation particulière de
Dieu. On y trouve également les hommes qui y effectuent leur sacerdoce suivant les
niveaux différents de la grâce qui leur est faite.
Rien n'est laissé au hasard dans ce Tabernacle. Que ce soit dans la nature des
matériaux de construction, l'ordre dans lequel ils sont cités, etc. Tout a un sens précis.
Hiérarchie dans les consignes du Seigneur
1. L'Arche
2. Le propitiatoire
3. La table des pains de proposition
4. Le chandelier d'or pur
5. Les tapis de fin lin
6. Les tapis de poil de chèvre
7. Les couvertures de peau de bélier
8. Les couvertures de peaux de taissons
9. Les planches de bois d'acacia et leurs
bases
10.Les barres recouvertes d'or
11. Le voile de fin lin retors
12.Les quatre piliers
13.Les rideaux extérieurs
14.Les cinq piliers
15.L'autel d'airain
16.Les courtines de fin lin retors
17.Les piliers
18.La porte du parvis
– après la consécration des
prêtres -
19.L'autel des parfum
20.La cuve d'airainrar
2.1 L'Arche, la Gloire de Dieu
L'arche de l’Éternel
L'Arche de l'Alliance et son propitiatoire décrits par le Seigneur dans Exode 25:10-
22 constituent le premier élément du Tabernacle. C'est le lieu où réside la Gloire de
Dieu.
Pour comprendre le symbolisme de l'Arche, il faut revenir à la genèse. L'Arche
symbolise l’Éden. L’Éden c'est le lieu où habite Dieu. Non pas qu'Il ne soit pas
ailleurs mais, c'est le lieu où il se manifeste dans sa nature intrinsèque. Dans sa
véritable nature. Ce qui est rendu possible parce que ce lieu est entièrement saint.
Adam et Eve habitaient à l'orient de ce lieu et en ont été chassé justement parce qu'ils
avaient péché. Voici la description qui nous est faite : Genèse 2:8-14 « Et Yahweh
Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait
formé. 9 Yahweh Dieu fit germer de la terre tout arbre désirable à la vue et bon à
manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du
bien et du mal. 10 Et un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin ; et de là il se
divisait en quatre bras. 11 Le nom du premier est Pischon ; c'est le fleuve qui coule
en entourant tout le pays de Havila où se trouve l'or. 12 Et l'or de ce pays est bon ;
c'est là aussi que se trouvent le bdellium et la pierre d'onyx. 13 Et le nom du second
fleuve est Guihon ; c'est celui qui coule en entourant tout le pays de Cusch. 14 Le
nom du troisième fleuve est Hiddékel, qui coule vers l'Assyrie ; et le quatrième fleuve
est l'Euphrate».
Le fleuve qui sortait de l’Éden c'est l'Esprit de Dieu. Les quatre bras en lesquels il se
divise sont quatre manifestations différentes de l'Esprit de Dieu à l'Humanité. Vous
pourrez le lire en détail dans ce document ou bien dans celui-ci. Pischon désigne le
Seigneur Lui-même. L'or de Havila, pays qu'entoure Pischon, est Celui qui est utilisé
dans le Tabernacle. Cet or désigne le Seigneur dans sa perfection comme nous l'avons
vu ici. Guihon est une manifestation de l'Esprit-Saint qui donne aux hommes le
pouvoir d'opérer dans une dimension surnaturelle. Hiddékel est une manifestation de
l'Esprit-Saint qui opère le jugement de Dieu. L'Euphrate est une manifestation de
l'Esprit-Saint qui assure une protection naturelle aux hommes. Sinon, les entités
démoniaques auraient décimé l'humanité depuis bien longtemps.
Les deux chérubins qui ont été placés à l'orient du jardin d’Éden (Genèse 3:24) pour
empêcher l'homme d'entrer à nouveau dans l’Éden sont les mêmes qui sont placés sur
le propitiatoire (le couvercle de l'Arche). Ils sont là pour garder la sainteté de Dieu.
Les chérubins sont une classe d'ange particulière dont le rôle est de protéger la
sainteté de Dieu. Leur regard est dirigé vers l'Arche pour s'assurer qu'il ne s'y trouve
rien d'impur.
Les Tables de la loi aussi appelées Témoignage étaient initialement le seul objet
présent dans l'Arche. Il représente la Parole de Dieu. Ces tables de pierre sur
lesquelles le Seigneur avait gravé Sa loi représentent la personne même de Christ.
Son nom s'appelle la Parole de Dieu nous dira l'apôtre Jean dans Apocalypse 19:13
«Il était revêtu d'un vêtement teint de sang, et son Nom s'appelle LA PAROLE DE
DIEU ». Ces tables de pierres représentent également l'Alliance de Dieu avec les
hommes.
La manne fut placée dans l'arche en seconde position devant les Tables de lois selon
Exode 16:33 « Moïse dit à Aaron : Prends un vase, et mets-y un plein d'omer de
manne, et pose-le devant Yahweh, afin qu'il soit conservé pour vos générations »(1
omer = 3 litres). C'est une seconde manifestation de la Parole de Dieu. Après s'être
manifesté au peuple comme l'Eau de la Parole aux puits d'Élim, le Seigneur se révèle
au peuple dans le désert comme étant la le Pain de vie. La Parole révélée aux hommes
et qui garde en vie quiconque la consomme.
L'Arbre de vie au milieu du Jardin représente la personne même de Christ. Cet Arbre
est aussi symbolisé par la verge d'Aaron qui avait fleuri qui fut placé à l'intérieur de
l'Arche, devant la table des lois selon Nombres 17:10 «Et Yahweh dit à Moïse :
Reporte la verge d'Aaron devant le témoignage, pour être conservée comme un signe
pour les fils de rébellion, afin que tu fasses cesser de devant moi leurs murmures et
qu'ils ne meurent point ».
L'Arche possède donc trois éléments qui se rapportent tous à la Parole de Dieu. À la
personne même de Jésus-Christ.
Le bois d'acacia, dont l'Arche est fait, représente l'Esprit de Dieu. Comme nous
l'avons expliqué ici, le bois représente la nature spirituelle d'une entité, d'un individu.
Les deux barres en bois d'acacia qui servent à porter l'Arche désignent la nature 100%
divine et 100% humaine du Seigneur. Cette double nature que nous tentons
d'expliquer ici a été longtemps incomprise des chrétiens ; fermant ainsi la voie à une
véritable révélation de Dieu à un nombre considérable d'entre eux.
L'or qui recouvre l'Arche de l'intérieur et de l'extérieur représente la perfection de
Dieu. C'est l'expression de la perfection de Dieu dans Son règne, Son l'autorité, la
domination absolue et bienveillante qu'Il exerce sur la création. Cette or, lorsqu'il
recouvre les éléments en bois dans le tabernacle, représente l'onction divine.
L'Arche c'est la gloire de Dieu décrite dans Ézéchiel 1 et Ézéchiel 10. Il ne demeure
pas avec le péché. C'est pourquoi le prophète en voit le départ dans Ézéchiel 11 à
cause du péché décrit plus tôt dans le chapitre. C'est ce qui se passe lorsque le péché
se répand dans une assemblée. C'est également ce qui se passe lorsqu'un individu
pratique le péché comme on le verra plus en détail lorsque nous présenteront le
Tabernacle comme équivalent du corps, de l'âme et de l'esprit.
2.2 La table des pains de proposition
La Table des pains de proposition
Les pains de proposition désignent le Pain de vie. La personne même de Jésus-
Christ. Le Seigneur se présente Lui-même comme étant le pain de vie dans Jean
6:32-35 « Mais Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Moïse ne vous a pas
donné le pain du ciel ; mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel ; 33 car le pain
de Dieu, c'est celui qui est descendu du ciel et qui donne la vie au monde. 34 Ils lui
dirent donc : Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là. 35 Et Jésus leur dit : Je suis
le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim ; et celui qui croit en moi
n'aura jamais soif ». Le Seigneur explique ici que la manne du désert, du temps de
l'exode, était une préfiguration de Sa personne. Il en remet une couche entre les
versets 48-51 «Je suis le pain de vie. 49 Vos pères ont mangé la manne dans le
désert, et ils sont morts. 50 C'est ici le pain qui est descendu du ciel, afin que celui
qui en mange ne meure pas. 51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si
quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai,
c'est ma chair que je donnerai pour la vie du monde». Il y a deux enseignements
majeurs dans ce passage. Le premier c'est que le Seigneur se présente comme étant le
Pain de vie qui évite la mort à quiconque le consomme, à quiconque se convertit et
croit en Lui. Le second c'est que ce Pain est Son propre corps, Sa propre vie qu'Il
donne en échange du salut de quiconque croit en Lui. C'est l’œuvre de la Croix.
Les douze pains qui y étaient disposés indiquent que ce pain de vie était disponible
pour toutes les tribus d’Israël. Ce pain est disponible pour tous ceux qui ont faim.
David, bien qu'il n'y eût pas le droit n’hésitât à en manger et à en faire profiter ses
compagnons dans Marc 2:25-26. La Parole est disponible à quiconque la désire.
Les pains de proposition devaient être remplacés toutes les veilles de sabbat
selon 1 Samuel 21:6. Ceci implique que la Parole de Dieu ou plutôt la révélation de
Dieu au travers de Sa Parole se renouvelle sans cesse. C'est la raison pour laquelle les
quatre chérubins qui entourent le trône de Dieu ne cessent de dire Saint Saint Saint
est le Seigneur (Apocalypse 4 :8). C'est parce qu'Il leur révèle Sa sainteté sous un
aspect précis et à chaque fois, ils l'adorent. Et ce, depuis l'éternité. La révélation de la
Parole de Dieu est ce qui amène le croyant à adorer Dieu. L'adoration est une
conséquence de la révélation de Dieu. L'absence de cette révélation transforme la
vraie foi en religion. On y remplace alors la véritable foi par des traditions. Toutes les
abominations initiées par les différentes dénominations juives et chrétiennes
jusqu'à ce jour sont simplement le résultat de l'absence de révélation de Dieu.
Les ustensiles mentionnés dans Exode 25:29-30 «Tu feras aussi ses plats, ses tasses,
ses gobelets, et ses bassins, avec lesquels on fera les aspersions ; tu les feras d'or
pur. 30 Et tu mettras sur cette table le pain de proposition continuellement devant
moi » symbolisent les anges. Ce sont des anges que le Seigneur envoie pour nous
dispenser Sa Parole (Enseignement, Révélations, etc.). L'Ange le plus connu de cette
classe d'anges c'est Gabriel qui apparaît à de nombreuse reprises dans la Bible (à
Daniel, Marie, Jean notamment).
2.3 Le chandelier d'or
2.3.1 Définition et situation dans le Tabernacle
Le chandelier d'or, également appelé Ménorah en Hébreux, est un des éléments les
plus importants du Tabernacle. C'est le seul qui est entièrement en or et battit d'une
seule pièce c'est à dire qu'il a été conçu tout entier sans jamais agencer un élément
avec un autre. On y trouve les instructions et l'exécution de l'ouvrage respectivement
dans Exode 25:31-40, Exode 37:17-24 et Nombre 8:1-4.
Ménorah (‫ תַ֖ר(ת‬e ‫נ‬ֹ ‫מ‬ְ en hébreux) signifie chandelier. Il est tiré de la racine Ner (‫ֵנר‬ ) qui
signifie lampe ou Nur (‫)נור‬ qui signifie feu. C'est un chandelier qui devait éclairer le
Lieu Saint et que le grand Prêtre Aaron devait allumer le soir et en assurer l'entretien
le matin selon Exode 30:7-8.
Voici une illustration et sa situation dans le tabernacle.
Le modèle de Ménorah illustré ici à droite est celui du Temple Institute. Organisation
basée en Israël qui supervise l'aspect doctrinal du projet de reconstruction du Temple
de Jérusalem. Ce modèle n'est pas vraiment fidèle à l'original comme nous le
verrons par la suite mais c'est celui, de tous les modèles qu'on a pu consulter, qui se
rapproche le plus de la réalité biblique.
2.3.2 Une mauvaise traduction, source de confusion
Le Seigneur décrit ainsi trois éléments clé à Moïse: Exode 25:33 «Il y aura sur l'une
des branches trois petits plats en forme d'amande, un pommeau et une fleur ; sur
l'autre branche trois petits plats en forme d'amande, un pommeau et une fleur ; il en
sera de même des six branches sortant du chandelier».
En premier lieu le mot Plat dans la traduction de la Bible Martin 1744 reprise dans
la BJC n'est pas bien traduit dans le sens où le mot hébreu ‫(ע‬ַ ‫בלי‬ִ‫רי‬ ‫ּג‬ְ désigne une coupe ou
un bol. De ce point de vue, la traduction par Calice de la version d'Ostervald est
plus pertinente.
La compréhension des trois éléments Amande, Pommeau et fleur est capitale pour
comprendre le langage de Dieu dans ce symbolisme. Si Amande et Fleur ne souffrent
d'aucun problème de traduction, Pommeau a toujours été une difficulté pour les
traducteurs.
Dans les traductions de la septante, d'Ostervald 1996 et dans la version Segond
1910, il est traduit par Pomme.
La version Martin le traduit par Pommeau. Les traductions du Rabbinat
(Tarduction du Tanakh en Français), la King James Version (KJV), Luther L1912,
utilisent le terme Bouton.
En fait, le terme hébreux kaphtor (‫תר‬ֹ ‫פ‬ְ ‫ַכ‬ַ ) peut signifier chapiteau de pilier, bouton
(bouton de porte), pommeau, Germe (Plante) ou Pousse (plante).
En comparant ces différents items, il est évident que seul « Germe » et « Pousse »
peuvent être adaptés au contexte d'Exode 25:33. En effet, la logique voudrait que l'on
parte de l'Amande, puis le Germe et enfin la Fleur. En fait, le chandelier tout entier
est un arbre ; un amandier. Dieu se révèle ici comme étant l'Arbre de Vie.
Amande Germe Fleur
Amandier en floraison
On peut le confirmer en lisant le récit de la légitimation d'Aaron, Grand Sacrificateur,
lorsque sa verge fleurit après la révolte de Koré dans Nombres 17:8 : «Et le
lendemain, lorsque Moïse entra dans la tente du témoignage, voici, la verge d'Aaron,
avait fleuri, pour la maison de Lévi, et elle avait poussé des boutons, produit des
fleurs et mûri des amandes». On assiste ici à l'étape d'après. La première étape dans
Exode 25:33 est liée à la croissance de l'Amandier ; Amande, Germe puis Fleur. La
deuxième étape est liée à la récolte ; Bouton (de l'hébreu perach (‫ח‬֙ ‫ַר‬‫פ‬ֶ֙ ) qui signifie
Bourgeon), Fleur, et Fruit. Ceci obéit exactement au cycle de croissance et de
production de l'Amandier.
De plus Le Germe est un terme qui désigne régulièrement le Seigneur dans le récit
Biblique. On le voit notamment dans :
Ésaïe 4:2 « En ce temps-là, le Germe de Yahweh sera plein de noblesse et de gloire,
et le fruit de la terre plein de grandeur et d'excellence pour les réchappés d'Israël ».
En effet, le terme Tsemach (‫ח‬ ‫מ‬ַ  ‫ֶצ‬֣ ) qui a été traduit par branche dans beaucoup de
versions peut également désigner un Germe conformément à la traduction de Martin
1744.
Jérémie 23:5 « Voici, les jours viennent, dit Yahweh, où je susciterai à David un
Germe juste, qui régnera en Roi ; il prospérera, et exercera le droit et la justice dans
le pays»,
Jérémie 23:15 « En ces jours et en ce temps-là, je ferai germer à David le Germe de
justice, qui exercera le jugement et la justice dans le pays»,
Zacharie 3:8 « Écoute maintenant Josué, grand-prêtre, toi et tes compagnons qui
sont assis devant toi ! Car ce sont des hommes qui serviront de signes. Certainement
voici, je ferai venir mon serviteur, le Germe »,
Zacharie 6:12« Et parle-lui, en disant: Ainsi a parlé Yahweh des armées, disant:
Voici un homme, dont le nom est Germe, qui germera de son lieu, et qui bâtira le
temple de Yahweh ».
2.3.3 Reconstitution de la Ménorah et symbolisme
Reconstitution de la Ménorah suivant les textes Bibliques
La Ménorah symbolise l’Église de Jésus-Christ. C'est la symbolique des 7 filles de
Réuel dans Exode 2:16-18 « Or le prêtre de Madian avait sept filles qui vinrent
puiser de l'eau, et elles remplirent les auges pour abreuver le troupeau de leur père.
17 Mais des bergers survinrent et les chassèrent ; et Moïse se leva et les secourut, et
abreuva leur troupeau. 18 Et quand elles furent revenues chez Réuel, leur père, il
leur dit : Comment êtes-vous revenues si tôt aujourd'hui ? ». ici, Réuel, le prêtre de
Madian, tient le rôle de Dieu et Moїse tient le rôle du Messie.
On le voit avec certitude dans Apocalypse 1:12 « Alors je me retournai pour voir
celui dont la voix m'avait parlé, et après m'être retourné, je vis sept chandeliers d'or,
13 et au milieu des sept chandeliers d'or, quelqu'un qui ressemblait à un fils
d'homme, vêtu d'une longue robe, et ayant une ceinture d'or sur la poitrine ». Le
Seigneur en donne l'explication dans Apocalypse 1:20 « Le mystère des sept étoiles
que tu as vues dans ma main droite, et les sept chandeliers d'or. Les sept étoiles sont
les anges des sept églises ; et les sept chandeliers que tu as vus sont les sept
églises ».
Ces sept églises représentent l'ensemble des courants religieux judéo-chrétiens.
Toutes ces églises prennent naissance dans ce chandelier. Chacun des chandeliers
d'Apocalypse naissant d'une branche du chandelier décrit à Moïse. On voit bien que
toutes les branches sortent de la branche principale qui représente Israël. Elles
sortent au niveau du Germe. C'est le Messie, l'Oint, qui en est Lui-même
l'architecte et le concepteur.
2.3.3.1 L'Amande
L'Amande symbolise la graine. La semence. Elle représente le Seigneur Lui-même.
On le voit dans Jean 12:24 « En vérité, en vérité, je vous dis : Si le grain de blé qui
est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de
fruits». En effet, le processus de germination nécessite la mort de la graine. Ensuite
elle germe, grandit, produit des fleurs (dans le cadre de l'Amandier) puis les fleurs se
transforment en fruits.
La graine représente également la Parole. On le voit dans la parabole du Semeur
dans Luc 5:8-15. Le Seigneur explique cette parabole aux disciples comme suit :
«Voici donc ce que signifie cette parabole : La semence, c'est la parole de Dieu.
12 Ceux qui ont reçu la semence le long du chemin, ce sont ceux qui entendent la
parole ; mais ensuite le diable vient, et ôte la parole de leur cœur, de peur qu'ils ne
croient et ne soient sauvés. 13 Et ceux qui ont reçu la semence dans un endroit
pierreux, ce sont ceux qui, lorsqu'ils entendent la parole, la reçoivent avec joie, mais
ils n'ont pas de racine, ils croient pour un temps, mais au moment de la tentation ils
se retirent. 14 Et ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui ayant entendu la
parole, s'en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses, et les plaisirs de
la vie ; et ils ne portent pas de fruit qui vienne à maturité. 15 Mais ce qui est tombé
dans une bonne terre, ce sont ceux qui ayant entendu la parole, la retiennent dans un
cœur honnête et bon, et portent du fruit avec persévérance ».
La semence représente la Parole. Elle représente Dieu selon Apocalypse 19:13 « Il
était revêtu d'un vêtement teint de sang, et son Nom s'appelle LA PAROLE DE
DIEU».
La terre représente l'individu qui reçoit la Parole.
2.3.3.2 Le Germe
Comme on l'a déjà vu précédemment, le Germe est une expression qui désigne
régulièrement le Seigneur dans le récit Biblique. On le voit notamment dans :
Ésaïe 4:2 « En ce temps-là, le Germe de Yahweh sera plein de noblesse et de gloire,
et le fruit de la terre plein de grandeur et d'excellence pour les réchappés d'Israël ».
En effet, le terme Tsemach (‫ח‬ ‫מ‬ַ  ‫ֶצ‬֣ ) qui a été traduit par branche dans beaucoup
de versions peut également désigner un Germe conformément à la traduction de
Martin 1744.
Jérémie 23:5 « Voici, les jours viennent, dit Yahweh, où je susciterai à David un
Germe juste, qui régnera en Roi ; il prospérera, et exercera le droit et la justice dans
le pays»,
Jérémie 23:15 « En ces jours et en ce temps-là, je ferai germer à David le Germe de
justice, qui exercera le jugement et la justice dans le pays»,
Zacharie 3:8 « Écoute maintenant Josué, grand-prêtre, toi et tes compagnons qui
sont assis devant toi ! Car ce sont des hommes qui serviront de signes. Certainement
voici, je ferai venir mon serviteur, le Germe »,
Zacharie 6:12« Et parle-lui, en disant: Ainsi a parlé Yahweh des armées, disant:
Voici un homme, dont le nom est Germe, qui germera de son lieu, et qui bâtira le
temple de Yahweh ».
2.3.3.3 La Fleur
La fleur est un symbole de la résurrection. Elle épouse ce symbolisme notamment
lors de la légitimation de la verge d'Aaron, Grand Sacrificateur, dans Nombres 17:8
et dans le temple de Salomon (1 Rois 6). Elle a un sens tout à fait différent chez les
«chaldéens» mais dans la Bible, elle, évoque la résurrection.
Dans la nature, l'amandier est le premier arbre à fleurir après l’hiver. Les fleurs y
poussent avant même les feuilles; offrant un spectacle magnifique à l'observateur.
C'est la symbolique de la résurrection juste après la Grande tribulation.
On observe cette symbolique dans Psaume 72:1-7 « Ô Dieu, donne tes jugements au
roi et ta justice au fils du roi. 2 Qu'il juge avec justice ton peuple, et tes malheureux
avec équité ! 3 Que les montagnes portent la paix pour le peuple, et que les collines
la portent en justice ! 4 Qu'il fasse droit aux malheureux du peuple, qu'il délivre les
fils du misérable, et qu'il écrase l'oppresseur ! 5 Ils te craindront tant que le soleil et
la lune dureront, d'âge en âge. 6 Il descendra comme la pluie sur l'herbe fauchée,
comme les ondées qui arrosent la terre. 7 En son temps, le juste fleurira, et il y aura
abondance de paix jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de lune». Salomon prophétise ici sur le
royaume Messianique qui prendra effet après l'Harmaguédon.
2.3.3.4 Les 7 lampes
Les sept lampes sont expliquées dans la vision du prophète Zacharie dans Zacharie
4:2-7 « Il me dit : Que vois-tu ? Et je répondis : Je regarde, et voici, il y a un
chandelier tout en or, surmonté d'un vase et portant ses sept lampes, avec sept
conduits pour les sept lampes qui sont au sommet du chandelier ; 3 et il y a deux
oliviers près de lui, l'un à la droite du vase, et l'autre à sa gauche. 4 Alors je pris la
parole et je dis à l'ange qui me parlait : Mon Seigneur, que signifient ces choses ?
5 L'Ange qui me parlait répondit et me dit : Ne sais-tu pas ce que signifient ces
choses ? Je dis : Non, mon Seigneur ! 6 Alors il reprit et me dit : C'est ici la parole
que Yahweh adresse à Zorobabel : Ce n'est point par la puissance ni par la force,
mais par mon Esprit, dit Yahweh des armées. 7 Qui es-tu, grande montagne, devant
Zorobabel ? Tu seras aplanie. Il fera sortir la pierre principale ; il y aura des sons
éclatants : Grâce, grâce pour elle !»
L'ange qui montre la vision à Zacharie en donne le sens dans Zacharie 4:10 « Car
qui est-ce qui a méprisé le jour des faibles commencements ? Ils se réjouiront en
voyant la pierre de niveau dans la main de Zorobabel. Ces sept sont les yeux de
Yahweh qui parcourent toute la terre ».
Les sept lampes représentent les sept Esprits qui sont devant le trône de Dieu selon
Apocalypse 1:4 «Jean aux sept églises qui sont en Asie : Que la grâce et la paix vous
soient données de la part de celui QUI EST, QUI ETAIT, et QUI VIENT, et de la part
des sept Esprits qui sont devant son trône».
Cette symbolique revient également dans Zacharie 3:9 et Apocalypse 5:6 (les sept
yeux). C'est l'omniscience du Seigneur. Un savoir, une sagesse, une connaissance
sans limite. Dieu sait tout sur tout avant même que la chose ne se produise.
Ces lampes représentent également la promesse de l'Esprit de Joël 2:28, rappelée
dans Actes 1:4 et réalisée dans Actes 2:2-4.
2.3.4 Les ustensiles
Le grand prêtre Aaron devait assurer l'entretien du chandelier tous les matins selon
Exode 30:7 «Et Aaron fera sur cet autel un parfum de choses aromatiques ; il y fera
un parfum chaque matin, quand il préparera les lampes. 8 Et quand Aaron allumera
les lampes entre les deux soirs, il y fera aussi le parfum, à savoir le parfum perpétuel
devant Yahweh dans vos générations». Pour cela il usait des ustensiles indiqués dans
Exode 25:38 « Et ses mouchettes et ses encensoirs destinés à recevoir ce qui tombe
des lampes seront d'or pur ».
Martin est le seul à avoir rajouté l'expression « destinés à recevoir ce qui tombe des
lampes seront d'or pur» aucun des traducteurs principaux ne l'a fait. Il a
probablement été égaré par la traduction française de la septante qui fait mention de
«récipients» pour désigner les encensoirs. Ce rajout égare de fait quiconque cherche
à comprendre le sens profond de ces ustensiles. Nous verrons également plus bas que
le terme «encensoir» lui-même n'est pas approprié. La King James version lui a
préféré le terme de «snuff-dish» c'est-à-dire cloche d'extinction ou éteignoir.
2.3.4.1 Mouchettes
Avant la découverte et la «démocratisation» de
l'électricité, les mouchettes étaient utilisées pour
l'entretien des chandelles qui servaient à
l'éclairage. Les chandelles étaient faites à base de
graisse animale et les mèches (en coton) brûlaient
plus lentement que la graisse qui les entouraient. Il
fallait donc couper la portion carbonisée de la
mèche pour éviter qu'elle ne s'éteigne. Il s'agit,
comme illustré ci-dessous, d'une paire de ciseaux
avec sur une des deux lames, un réceptacle destiné à recueillir la partie carbonisée.
La mouchette est utilisée par le Seigneur Jésus pour émonder ses enfants et éviter
qu'ils ne s'endorment spirituellement. C'est le principe du Brisement énoncé par le
Seigneur dans Jean 15:1-2 « JE SUIS le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 2 Il
retranche tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit ; et tout sarment
qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit ».
2.3.4.2 Cloches d'extinction et non Encensoirs
Le traduction «encensoir» du terme melqach ou malqach (‫ם‬ ‫י‬ ‫ח‬ַ֫ ‫.(ןָק‬ ‫ל‬ְ ‫מ‬ֶ ) faite dans
Exode 25:38 est inexacte. Martin a utilisé le terme Encensoir ; Ostervald le terme
Porte-mouchette, la King James version (KJV) utilise le terme Cloche d'extinction,
Segond utilise le terme vase à cendres. Le terme hébreux malqach ou melqach
signifie cloche d'extinction ou éteignoir. Ce qui paraît effectivement plus en rapport
avec les usages du chandelier.
La cloche d'extinction est utilisée par le Seigneur pour ôter Son Esprit aux croyants
qui se complaisent dans le péché et refusent de se repentir. Il prévient l'église
d’Éphèse dans Apocalypse 2:5 «C'est pourquoi souviens-toi donc d'où tu es tombé,
repens-toi, et fais tes premières œuvres. Autrement, je viendrai à toi à toute vitesse, et
j'ôterai ton chandelier de sa place si tu ne te repens pas».
On peut encore citer Jean 15:1-2 « JE SUIS le vrai cep, et mon Père est le vigneron.
2 Il retranche tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit ; et tout
sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit».
2.3.5 En résumé
En résumé, le Chandelier d'or nous parle premièrement de la personne de Jésus-
Christ de Nazarteh. C'est l'Arbre de vie du Jardin d’Éden qui se trouve être, comme
nous l'avons démontré ici, un amandier.
Le chandelier d'or nous parle ensuite de l’Église de Jésus-Christ. De la branche
centrale qui est Israël, naissent les six branches annexes qui représentent les nations.
Toute ces branches prennent naissance au niveau du Germe qui est aussi la personne
de Jésus-Christ.
Le chandelier d'or est battit d'une seule pièce selon Exode 25:36. L’Église ne peut
pas être divisée. Le corps de Christ ne peut pas être divisé. C'est pourquoi le Seigneur
n'a pas permit que ces os soient brisés comme on peut le lire à ces occasions :
À la Croix
Jean 19 : 36 «Ces choses-là sont arrivées, afin que l’Écriture soit accomplie :
Aucun de ses os ne sera brisé ».
Lors des prescriptions de la préparation de l'agneau de Pâques.
Exode 12:46 «On la mangera dans une même maison, et vous n'emporterez point de
sa chair hors de la maison, et vous n'en briserez aucun os ».
Nombres 9:12 «Ils n'en laisseront rien jusqu'au matin, et n'en briseront point les os.
Ils la feront selon toutes les ordonnances de la Pâque».
Les os, comme nous le verront plus en détail par la suite, nous parlent de l'esprit. Les
ossements desséchés que voit Ézéchiel dans Ézéchiel 37 nous parlent de la mort
spirituelle. Dans le cas du chandelier, cet esprit n'est autre que l'Esprit de Dieu. C'est
pour cela qu'il est d'or pur. Les flammes du chandelier devaient brûler jour et nuit ;
attestant que le Seigneur est vivant et qu'il vit d'âge en âge.
Les ustensiles utilisés pour l'entretien du chandelier étaient d'or pur également. Ces
ustensiles nous parlent des anges de Dieu. Il les missionne pour nous garder, nous
révéler des choses, frapper le cas échéant, etc.
Le symbolisme de l'Amandier illustre premièrement le principe de croissance de
l’Église ; Graine, Germe, bourgeon, fleur puis fruit. Ce symbolisme de l'amandier
nous parle ensuite du principe de multiplication ; D'une seule semence, on obtient des
centaines d'autres qui peuvent à leur tour être semées. L’Église a commencé avec 12
personnes plus le Seigneur. Puis, 120 personnes lors de l'effusion de l'Esprit-Saint
dans Actes 2 et maintenant, on peut en compter des milliards à travers le monde.
2.4 Les tapis de fin lin
Les tapis de fin lin font partie d'une ensemble de quatre tapis utilisés pour couvrir le
Tabernacle. Ces quatre tapis, vus de dessus, constituent quatre étapes à franchir pour
atteindre l'Arche. Ces étapes sont les mêmes que ceux que l'on traverse en passant par
la porte ; La porte d'entrée (la conversion), l'autel d'airain (le sacrifice), la cuve
d'airain (la purification) et enfin le voile de fin lin retors qui sépare le Lieu Saint du
Lieu Très Saint, permettant ainsi d'atteindre l'Arche. Par le dessus, on a la couverture
en peaux de taissons (la conversion), la couverture en peaux de bélier teinte en rouge
(le sacrifice), le tapis de poils de chèvres (la purification) et le tapis de fin lin. Les
accès par le côté et par le dessus sont donc identiques.
La description du tapis de fin lin qui nous est faites dans Exode 26:1-6 fait mention
de deux ensembles de cinq tapis reliés par cinquante crochets d'or.
Les dimensions des 10 tapis sont de 28 coudées (14 mètres) par 4 coudées (2 mètres).
Ils devaient couvrir la tente d'assignation de part en part. La tente d'assignation faisait
9 coudées de large (6 planches X 1,5 coudées), et 10 coudées de haut. Ce qui
implique donc que le tapis de fin lin ne touchait pas le sol. Il était séparé du sol d'une
demi coudée de part et d'autre.
Ces tapis sont faits de fin lin retors, teints en pourpre, écarlate et cramoisi.
La torsion du fin lin nous parle de la souffrance et du brisement nécessaires pour
avoir part au Royaume de Dieu. Le fin lin nous parle également, comme expliqué ici,
de la Justice de Dieu. Les couleurs, comme nous l'avons vu en détail ici, nous parlent
de la royauté et des trois dimensions de la Justice de Dieu. La justice est l'un des
principaux attributs de Dieu qui apparaît sans cesse dans le Tabernacle. Le Seigneur
se présente dans Melchisédek, comme Yéhova-Tsidqênûw, Comme Le Germe de
Justice. Ici, le toit doit être recouvert de la justice de Dieu pour protéger la sainteté de
l'édifice. Les chérubins qui y sont dessinés, comme pour l'Arche, ont pour rôle de
protéger la sainteté de l'édifice.
Les deux ensembles identiques de cinq tapis reliés par les cinquante crochets d'or
nous parlent de l'unité parfaite (les crochets d'or) du Père et du Fils.
2.5 Les tapis de poil de chèvre
La description qui nous est faite dans Exode 26:7-13 fait mention de deux ensembles
de cinq et six tapis joints par cinquante crochets d'airain. Comme pour le tapis de fin
lin, ce tapis est destiné à couvrir l'édifice de part en part avec cette fois, un onzième
tapis qui va recouvrir le devant de la tente.
Ces tapis ont une longueur de 30 coudées (15 mètres) par 4 coudées (2 mètres). Ce
qui leur permet de déborder d'une coudée (d'un demi mètre) de chaque côté le tapis de
fin lin. Ceci permet au tapis de poils de chèvres de recouvrir intégralement le tapis de
fin lin, de couvrir entièrement la tente et même de déborder au sol d'une demi coudée.
Comme nous l'avons évoqué ici, les poils nous parlent de la Justice de Dieu dans ces
deux aspects ; la justification et le jugement.
L'airain, comme nous l'avons expliqué ici, nous parle de la purification. Une
purification rendu possible par la justification de ceux qui ont part à l'Alliance et par
le jugement des autres. Toujours les deux aspects de la Justice de Dieu. Les cinquante
crochets d'airain qui relient les deux ensembles de la parfaite union du Père et du Fils
dans la purification. N'oublions pas que Christ a franchi le premier les différentes
étapes vers l'Arche. Sa mort à la croix est même l'acte qui a permit que le voile de fin
lin qui fermait l'accès à l'Arche se déchire. Christ a donc franchit, le premier, ces
différentes étapes ; permettant la réconciliation entre Dieu et l'humanité. Nous
n'avons plus qu'à suivre ses traces pour atteindre l'Arche.
2.6 Les couvertures de peau de bélier
Les couvertures de peaux de béliers teintes en rouges décrites dans Exode 26:14 nous
parlent prophétiquement du sang de Jésus qui couvre tous ceux qui ont part à
l'Alliance.
La teinte rouge nous parle du sacrifice de la Croix. Dans le même ordre d'idée que
l'animal que le Seigneur a dû mettre à mort dans Dans Genèse 3:21 «Et Yahweh Dieu
fit à Adam et à sa femme des tuniques de peaux, et il les en revêtit» et dont la peau a
servit à recouvrir la nudité (le péché) d'Adam et Eve. On voit ici une préfiguration de
la mort de Jésus-christ dont le sacrifice devait servir à expier le péché de l'humanité.
Ici, la teinte rouge évoque plus précisément la couverture qui empêche que le
jugement de Dieu tombe sur ceux qui ont part à l'Alliance. On le voit au travers du
sang de l'agneau de pâques dont Israël à recouvert les linteaux de ces portes pour
éviter le jugement du Seigneur lorsqu'Il a mis à mort tous les premiers nés d’Égypte
dans Exode 12. Cette image est encore plus nettement illustrés dans Proverbes 31:21
« [Lamed.] Elle ne craint point la neige pour sa maison, car toute sa maison est
vêtue d'écarlate ». Il s'agit ici de la femme vertueuse ; l'image de l’Église de Dieu.
La teinte rouge est illustrée ici par l'écarlate et la maison représente la tente
d'assignation.
2.7 Les couvertures de peaux de taissons
Le taisson, souvent traduit par blaireau, dauphin, veau de mer dans d'autres
versions de la Bible est un animal mystérieux qui le restera sans doute encore
longtemps. Beaucoup de commentateurs arguent, avec raison, que le blaireau, le
dauphin, le veau de mer et toute autre espèce de mammifères marin sont à exclure.
Étant des animaux impurs (Lévitique 11) selon la loi, ils n'auraient pas pu être
préconisés par le Seigneur pour faire partie du Tabernacle.
On peut néanmoins, comme pour le bélier décrit précédemment, y voir des vertus de
protection nées du sacrifice. L'animal a en effet dû être mis à mort pour en retirer sa
peau et protéger l'édifice. Suivant l’enchaînement des quatre étapes vers l'Arche que
nous avons précédemment évoqué, cette peau constitue l'étape de la conversion. Ces
quatre éléments, que ce soit vus de dessus ou vus de côté, nous parlent tous de la
Justice de Dieu. C'est une justice qui sanctifie (le sang de Christ ou la teinte
rouge) celui qui a part à l'Alliance en le purifiant (l'airain et les poils de chèvre)
puis en le revêtant de fin lin (de Jésus-Christ) pour qu'il puisse atteindre l'Arche.
2.8 Les planches de bois d'acacia et les barres recouvertes d'or
Comme nous l'avons vu ici, les hommes sont souvent comparés aux arbres dans la
prophétie Biblique. Les arbres désignent les esprits humains. Les planches sont donc
des esprits humains taillés (brisés, purifiés) par Dieu et oints (couverts d'or,
littéralement recouverts de Jésus-Christ).
Les bases d'argent sur lesquelles les planches reposent désignent, comme nous
l'avons vu ici, la Parole de Dieu. Les hommes qui entourent l'Arche sont fondés sur la
Parole de Dieu. Les bases sont en double sous chaque planche ; indiquant que les
croyants sont fondés sur le Père et le Fils.
2.8.1 Le mystère du nombre de planches
Lorsque le Seigneur décrit les planches dans Exode 26:15-30, il décrit d'abord les 20
planches qui sont situées côté sud puis, 20 planches côté nord et enfin le fond de la
tente d'assignation situé à l'ouest avec 6 + 2 planches.
Lorsque l'on ajoute les 20 planches côté sud au six planches côté ouest, on obtient 26.
Or, 26 c'est le chiffre de Dieu. Si on additionne les valeurs numériques du Nom de
Dieu YHWH, on obtient 26. Y(Yod=10), H(Hé=5) et W(Wav=6). Le résultat est le
même pour les planches côté nord.
2.8.2 Le mystère du fond du Tabernacle
En plus des 6 planches qui forment le mur du fond de la tente d'assignation, le
Seigneur préconise de rajouter deux planches supplémentaires dans Exode 26:23-24
«Tu feras aussi deux planches pour les angles du tabernacle, aux deux côtés du fond.
24 Et elles seront égales par le bas, et elles seront jointes et unies par le haut avec
un anneau ; il en sera de même des deux planches qui seront aux deux angles».
Ces deux planches nous parlent du mystère le plus épais de toute la Bible. La
véritable nature de Jésus-Christ. Sur terre(par le bas), 100% homme et 100% Dieu
et au ciel (par le haut) 100% Dieu. C'est là une clé capitale pour comprendre la
véritable nature du Seigneur et rejeter cette abomination à trois têtes présentée par les
adeptes de la trinité. Philosophie directement inspirée de l'enfer. Un dieu 3 en 1,
comme pour les produits ménagers.
Les six planches du fond du Tabernacle recèlent un mystère profond. Elles indiquent
les différents âges de l'histoire de l'humanité comme nous l'expliquons en détail ici.
L'histoire de l'humanité se déroule en six âges plus 2 à venir.
Au fond du Tabernacle, on a six planches reliées entre elles par cinq barres couvertes
d'or dont une, située au milieu, passe au travers des planches.
Le six planches représentent les six âges de l'humanité :
Les sept âges de l'humanité
L’âge de l’innocence
Adam et Eve règnent dans le Jardin d’Éden. Toute la création terrestre est soumise à
l’homme et il jouit d’une liberté totale avec une seule loi à respecter : Ne pas manger
les fruits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. L’âge de l’innocence
prend fin avec la chute d’Adam et Eve qui succombent à la tentation du serpent et
désobéissent au commandement de Dieu. Par son péché, l’homme se met sous la
domination de Satan et sous le pouvoir de la mort.
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle
Le tabernacle

Contenu connexe

Tendances

Espíritu Santo en el Antiguo Testamento
Espíritu Santo en el Antiguo TestamentoEspíritu Santo en el Antiguo Testamento
Espíritu Santo en el Antiguo Testamento
Carolina Chamorro
 
Restauración de las 12 Puertas - 10ª La Puerta del Angulo
Restauración de las 12 Puertas - 10ª  La Puerta del AnguloRestauración de las 12 Puertas - 10ª  La Puerta del Angulo
Restauración de las 12 Puertas - 10ª La Puerta del Angulo
Valentin Moraleja
 
LA VIDA ETERNA
LA VIDA ETERNALA VIDA ETERNA
LA VIDA ETERNA
sindone
 
Apologética en la Biblia con sus respectivos argumentos.pptx
Apologética en la Biblia con sus respectivos argumentos.pptxApologética en la Biblia con sus respectivos argumentos.pptx
Apologética en la Biblia con sus respectivos argumentos.pptx
DeboraDominguez4
 
Le térébinthe dans la bible
Le térébinthe dans la bibleLe térébinthe dans la bible
Le térébinthe dans la bible
Antoinette Ferro
 
L'Islam & le nombre 4
L'Islam & le nombre 4L'Islam & le nombre 4
L'Islam & le nombre 4
Sadek KHEDDACHE
 
03 espiritu santo
03 espiritu santo03 espiritu santo
03 espiritu santo
chucho1943
 
La sana doctrina
La sana doctrinaLa sana doctrina
La sana doctrina
El Evangelio Olvidado
 
La resurrección de los muertos
La resurrección de los muertosLa resurrección de los muertos
La resurrección de los muertos
JORGE ARMANDO GUERRA
 
03_El_Sermon.ppt
03_El_Sermon.ppt03_El_Sermon.ppt
03_El_Sermon.ppt
AndresGomez359544
 
El juicio del gran trono blanco
El juicio del gran trono blancoEl juicio del gran trono blanco
El juicio del gran trono blanco
Fidel Lopez
 
Todo sobre el nombre divino
Todo sobre el nombre divinoTodo sobre el nombre divino
Todo sobre el nombre divino
Teresa Hernandez
 
08 Jesucristo
08 Jesucristo08 Jesucristo
08 Jesucristo
catecismoiglesia
 
El Poder De La Integridad
El Poder  De La IntegridadEl Poder  De La Integridad
El fuego en la biblia
El fuego en la bibliaEl fuego en la biblia
El fuego en la biblia
Jorge Romero
 
La Fe de Jesús Lección19
La Fe de Jesús Lección19La Fe de Jesús Lección19
La Fe de Jesús Lección19
Camino A Emaus
 
Quien es dios
Quien es diosQuien es dios
Quien es dios
avatarz
 
Cualidades de una iglesia apostolica
Cualidades de una iglesia apostolicaCualidades de una iglesia apostolica
Cualidades de una iglesia apostolica
Lourdes Perdomo Aguilar
 
El Hijo Unigénito de Dios
El Hijo Unigénito de DiosEl Hijo Unigénito de Dios
El Hijo Unigénito de Dios
Wallace Da Conceição
 
¿Qué pasó en la cruz? Néstor Martínez
¿Qué pasó en la cruz? Néstor Martínez¿Qué pasó en la cruz? Néstor Martínez
¿Qué pasó en la cruz? Néstor Martínez
Eberto Mejia
 

Tendances (20)

Espíritu Santo en el Antiguo Testamento
Espíritu Santo en el Antiguo TestamentoEspíritu Santo en el Antiguo Testamento
Espíritu Santo en el Antiguo Testamento
 
Restauración de las 12 Puertas - 10ª La Puerta del Angulo
Restauración de las 12 Puertas - 10ª  La Puerta del AnguloRestauración de las 12 Puertas - 10ª  La Puerta del Angulo
Restauración de las 12 Puertas - 10ª La Puerta del Angulo
 
LA VIDA ETERNA
LA VIDA ETERNALA VIDA ETERNA
LA VIDA ETERNA
 
Apologética en la Biblia con sus respectivos argumentos.pptx
Apologética en la Biblia con sus respectivos argumentos.pptxApologética en la Biblia con sus respectivos argumentos.pptx
Apologética en la Biblia con sus respectivos argumentos.pptx
 
Le térébinthe dans la bible
Le térébinthe dans la bibleLe térébinthe dans la bible
Le térébinthe dans la bible
 
L'Islam & le nombre 4
L'Islam & le nombre 4L'Islam & le nombre 4
L'Islam & le nombre 4
 
03 espiritu santo
03 espiritu santo03 espiritu santo
03 espiritu santo
 
La sana doctrina
La sana doctrinaLa sana doctrina
La sana doctrina
 
La resurrección de los muertos
La resurrección de los muertosLa resurrección de los muertos
La resurrección de los muertos
 
03_El_Sermon.ppt
03_El_Sermon.ppt03_El_Sermon.ppt
03_El_Sermon.ppt
 
El juicio del gran trono blanco
El juicio del gran trono blancoEl juicio del gran trono blanco
El juicio del gran trono blanco
 
Todo sobre el nombre divino
Todo sobre el nombre divinoTodo sobre el nombre divino
Todo sobre el nombre divino
 
08 Jesucristo
08 Jesucristo08 Jesucristo
08 Jesucristo
 
El Poder De La Integridad
El Poder  De La IntegridadEl Poder  De La Integridad
El Poder De La Integridad
 
El fuego en la biblia
El fuego en la bibliaEl fuego en la biblia
El fuego en la biblia
 
La Fe de Jesús Lección19
La Fe de Jesús Lección19La Fe de Jesús Lección19
La Fe de Jesús Lección19
 
Quien es dios
Quien es diosQuien es dios
Quien es dios
 
Cualidades de una iglesia apostolica
Cualidades de una iglesia apostolicaCualidades de una iglesia apostolica
Cualidades de una iglesia apostolica
 
El Hijo Unigénito de Dios
El Hijo Unigénito de DiosEl Hijo Unigénito de Dios
El Hijo Unigénito de Dios
 
¿Qué pasó en la cruz? Néstor Martínez
¿Qué pasó en la cruz? Néstor Martínez¿Qué pasó en la cruz? Néstor Martínez
¿Qué pasó en la cruz? Néstor Martínez
 

En vedette

L'appel de dieu
L'appel de dieuL'appel de dieu
L'appel de dieu
ChretienLamda
 
Report my jobs
Report my jobsReport my jobs
Report my jobs
Ega Agung Margono
 
10 Cтратегий развития бизнеса
10 Cтратегий развития бизнеса10 Cтратегий развития бизнеса
10 Cтратегий развития бизнеса
Denis Zapirkin
 
Tablet
TabletTablet
07 plan agent
07 plan agent07 plan agent
07 plan agent
Tianlu Wang
 
mini lecteur tendance 2 Go
mini lecteur tendance 2 Gomini lecteur tendance 2 Go
mini lecteur tendance 2 Go
korina nariko
 
Areliguevarapresentacion
AreliguevarapresentacionAreliguevarapresentacion
Areliguevarapresentacion
Areli Hurtado
 
Taller mix trabajo en equipo 1
Taller mix trabajo en equipo 1Taller mix trabajo en equipo 1
Taller mix trabajo en equipo 1
José Guillermo Rodríguez Alarcón
 
Presentation for Swiss tourism market
Presentation for Swiss tourism marketPresentation for Swiss tourism market
Presentation for Swiss tourism market
Klau Dija
 
Unitat 1 robòtica - ROXJAX
Unitat 1 robòtica - ROXJAXUnitat 1 robòtica - ROXJAX
Unitat 1 robòtica - ROXJAX
jusrourav
 
Module 1
Module 1Module 1
景氣不見底 失業恐惡化 自由時報 20120827
景氣不見底 失業恐惡化 自由時報 20120827景氣不見底 失業恐惡化 自由時報 20120827
景氣不見底 失業恐惡化 自由時報 20120827
Ray Chou
 
Onadys
OnadysOnadys
Khalid Update Curriculum 2015 - Copy
Khalid Update Curriculum 2015 - CopyKhalid Update Curriculum 2015 - Copy
Khalid Update Curriculum 2015 - Copy
Khalid Ghulam Mohammed Al-Balushi
 
뿌리깊은공감
뿌리깊은공감뿌리깊은공감
뿌리깊은공감
eumeda
 
K2 Partners Corporation - Corporate Presentation 2013 A
K2 Partners Corporation - Corporate Presentation 2013 AK2 Partners Corporation - Corporate Presentation 2013 A
K2 Partners Corporation - Corporate Presentation 2013 A
K2 Partners Corporation
 
Have a glance france
Have a glance franceHave a glance france
Have a glance france
KNUFE1
 
Sox Compliance Presentation
Sox Compliance PresentationSox Compliance Presentation
Sox Compliance Presentation
Skye Rogers
 
Asi Celebra Mel
Asi Celebra MelAsi Celebra Mel
Asi Celebra Mel
Jose Gomez
 

En vedette (20)

La reine des eaux
La reine des eauxLa reine des eaux
La reine des eaux
 
L'appel de dieu
L'appel de dieuL'appel de dieu
L'appel de dieu
 
Report my jobs
Report my jobsReport my jobs
Report my jobs
 
10 Cтратегий развития бизнеса
10 Cтратегий развития бизнеса10 Cтратегий развития бизнеса
10 Cтратегий развития бизнеса
 
Tablet
TabletTablet
Tablet
 
07 plan agent
07 plan agent07 plan agent
07 plan agent
 
mini lecteur tendance 2 Go
mini lecteur tendance 2 Gomini lecteur tendance 2 Go
mini lecteur tendance 2 Go
 
Areliguevarapresentacion
AreliguevarapresentacionAreliguevarapresentacion
Areliguevarapresentacion
 
Taller mix trabajo en equipo 1
Taller mix trabajo en equipo 1Taller mix trabajo en equipo 1
Taller mix trabajo en equipo 1
 
Presentation for Swiss tourism market
Presentation for Swiss tourism marketPresentation for Swiss tourism market
Presentation for Swiss tourism market
 
Unitat 1 robòtica - ROXJAX
Unitat 1 robòtica - ROXJAXUnitat 1 robòtica - ROXJAX
Unitat 1 robòtica - ROXJAX
 
Module 1
Module 1Module 1
Module 1
 
景氣不見底 失業恐惡化 自由時報 20120827
景氣不見底 失業恐惡化 自由時報 20120827景氣不見底 失業恐惡化 自由時報 20120827
景氣不見底 失業恐惡化 自由時報 20120827
 
Onadys
OnadysOnadys
Onadys
 
Khalid Update Curriculum 2015 - Copy
Khalid Update Curriculum 2015 - CopyKhalid Update Curriculum 2015 - Copy
Khalid Update Curriculum 2015 - Copy
 
뿌리깊은공감
뿌리깊은공감뿌리깊은공감
뿌리깊은공감
 
K2 Partners Corporation - Corporate Presentation 2013 A
K2 Partners Corporation - Corporate Presentation 2013 AK2 Partners Corporation - Corporate Presentation 2013 A
K2 Partners Corporation - Corporate Presentation 2013 A
 
Have a glance france
Have a glance franceHave a glance france
Have a glance france
 
Sox Compliance Presentation
Sox Compliance PresentationSox Compliance Presentation
Sox Compliance Presentation
 
Asi Celebra Mel
Asi Celebra MelAsi Celebra Mel
Asi Celebra Mel
 

Similaire à Le tabernacle

Mémoire Sophro
Mémoire SophroMémoire Sophro
Mémoire Sophro
laurentcoste70
 
Brochure ete2011 (http://www.bercy.gouv.fr/directions_services/dgccrf/documen...
Brochure ete2011 (http://www.bercy.gouv.fr/directions_services/dgccrf/documen...Brochure ete2011 (http://www.bercy.gouv.fr/directions_services/dgccrf/documen...
Brochure ete2011 (http://www.bercy.gouv.fr/directions_services/dgccrf/documen...
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...
Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...
Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...
Stanleylucas
 
éthique_à_nic.pdf
éthique_à_nic.pdféthique_à_nic.pdf
éthique_à_nic.pdf
kaloy14
 
Riyad as salihin le jardin des vertueux
Riyad as salihin le jardin des vertueuxRiyad as salihin le jardin des vertueux
Riyad as salihin le jardin des vertueux
massinissachilla
 
La stratégie du choc naomi klein
La stratégie du choc   naomi kleinLa stratégie du choc   naomi klein
La stratégie du choc naomi klein
MMenier
 
La tahawiyya. livre entier
La tahawiyya. livre entierLa tahawiyya. livre entier
La tahawiyya. livre entier
joseph paul
 
Hoja de anotaciones: Sector terciario
Hoja de anotaciones: Sector terciarioHoja de anotaciones: Sector terciario
Hoja de anotaciones: Sector terciario
José Monllor Valentín
 
Jce univers dans_un_verre_d_eau_extrait
Jce univers dans_un_verre_d_eau_extraitJce univers dans_un_verre_d_eau_extrait
Jce univers dans_un_verre_d_eau_extrait
Souhila Benkaci
 
Convention UMP défense nationale
Convention UMP défense nationaleConvention UMP défense nationale
Convention UMP défense nationale
melclalex
 
Foundation paper human geography
Foundation paper   human geographyFoundation paper   human geography
Foundation paper human geography
nicolabenson
 
Sg final
Sg finalSg final
Sg final
Fo Ka
 
La couverture de risque en FI
La couverture de risque en FILa couverture de risque en FI
La couverture de risque en FI
Asmae Khomsi
 
Fr jardindesvertueux kechrid (Riyad us Saliheen French)
Fr jardindesvertueux kechrid (Riyad us Saliheen French)Fr jardindesvertueux kechrid (Riyad us Saliheen French)
Fr jardindesvertueux kechrid (Riyad us Saliheen French)
Muhammad Nabeel Musharraf
 
Contes mille et une nuits tome 1 _ Dodobuzz.weebly.com
Contes mille et une nuits tome 1 _ Dodobuzz.weebly.comContes mille et une nuits tome 1 _ Dodobuzz.weebly.com
Contes mille et une nuits tome 1 _ Dodobuzz.weebly.com
Karim Senoun
 
fiche controle
fiche controlefiche controle
fiche controle
xavier xav
 
Higher paper human geography
Higher paper   human geographyHigher paper   human geography
Higher paper human geography
nicolabenson
 
Le grimoire de_morsoth_le_livre_de_la_mort
Le grimoire de_morsoth_le_livre_de_la_mortLe grimoire de_morsoth_le_livre_de_la_mort
Le grimoire de_morsoth_le_livre_de_la_mort
Marcos Angelo calderwood
 

Similaire à Le tabernacle (20)

Mémoire Sophro
Mémoire SophroMémoire Sophro
Mémoire Sophro
 
Brochure ete2011 (http://www.bercy.gouv.fr/directions_services/dgccrf/documen...
Brochure ete2011 (http://www.bercy.gouv.fr/directions_services/dgccrf/documen...Brochure ete2011 (http://www.bercy.gouv.fr/directions_services/dgccrf/documen...
Brochure ete2011 (http://www.bercy.gouv.fr/directions_services/dgccrf/documen...
 
Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...
Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...
Version Française et Creole de l'avant projet de la nouvelle constitution d'H...
 
éthique_à_nic.pdf
éthique_à_nic.pdféthique_à_nic.pdf
éthique_à_nic.pdf
 
Riyad as salihin le jardin des vertueux
Riyad as salihin le jardin des vertueuxRiyad as salihin le jardin des vertueux
Riyad as salihin le jardin des vertueux
 
La stratégie du choc naomi klein
La stratégie du choc   naomi kleinLa stratégie du choc   naomi klein
La stratégie du choc naomi klein
 
La tahawiyya. livre entier
La tahawiyya. livre entierLa tahawiyya. livre entier
La tahawiyya. livre entier
 
Hoja de anotaciones: Sector terciario
Hoja de anotaciones: Sector terciarioHoja de anotaciones: Sector terciario
Hoja de anotaciones: Sector terciario
 
Jce univers dans_un_verre_d_eau_extrait
Jce univers dans_un_verre_d_eau_extraitJce univers dans_un_verre_d_eau_extrait
Jce univers dans_un_verre_d_eau_extrait
 
Convention UMP défense nationale
Convention UMP défense nationaleConvention UMP défense nationale
Convention UMP défense nationale
 
Foundation paper human geography
Foundation paper   human geographyFoundation paper   human geography
Foundation paper human geography
 
Sg final
Sg finalSg final
Sg final
 
La couverture de risque en FI
La couverture de risque en FILa couverture de risque en FI
La couverture de risque en FI
 
Elfakiri
ElfakiriElfakiri
Elfakiri
 
Fr jardindesvertueux kechrid (Riyad us Saliheen French)
Fr jardindesvertueux kechrid (Riyad us Saliheen French)Fr jardindesvertueux kechrid (Riyad us Saliheen French)
Fr jardindesvertueux kechrid (Riyad us Saliheen French)
 
Contes mille et une nuits tome 1 _ Dodobuzz.weebly.com
Contes mille et une nuits tome 1 _ Dodobuzz.weebly.comContes mille et une nuits tome 1 _ Dodobuzz.weebly.com
Contes mille et une nuits tome 1 _ Dodobuzz.weebly.com
 
fiche controle
fiche controlefiche controle
fiche controle
 
Higher paper human geography
Higher paper   human geographyHigher paper   human geography
Higher paper human geography
 
Unit 3 - Jun 11
Unit 3 - Jun 11Unit 3 - Jun 11
Unit 3 - Jun 11
 
Le grimoire de_morsoth_le_livre_de_la_mort
Le grimoire de_morsoth_le_livre_de_la_mortLe grimoire de_morsoth_le_livre_de_la_mort
Le grimoire de_morsoth_le_livre_de_la_mort
 

Plus de Alphonse MVENGUE

L'homme impie
L'homme impieL'homme impie
L'homme impie
Alphonse MVENGUE
 
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorumIesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Alphonse MVENGUE
 
Révélation de dieu en couleurs
Révélation de dieu en couleursRévélation de dieu en couleurs
Révélation de dieu en couleurs
Alphonse MVENGUE
 
Rites sacrificiels lévites - l'offrande en don
Rites sacrificiels lévites -  l'offrande en don Rites sacrificiels lévites -  l'offrande en don
Rites sacrificiels lévites - l'offrande en don
Alphonse MVENGUE
 
Rites sacrificiels lévites - l'holocauste
Rites sacrificiels lévites -  l'holocausteRites sacrificiels lévites -  l'holocauste
Rites sacrificiels lévites - l'holocauste
Alphonse MVENGUE
 
Les fêtes solennelles de YHWH
Les fêtes solennelles de YHWHLes fêtes solennelles de YHWH
Les fêtes solennelles de YHWH
Alphonse MVENGUE
 
Le bouclier de david
Le bouclier de davidLe bouclier de david
Le bouclier de david
Alphonse MVENGUE
 
Révélations de Dieu en chiffre - Le 2
Révélations de Dieu en chiffre - Le  2Révélations de Dieu en chiffre - Le  2
Révélations de Dieu en chiffre - Le 2
Alphonse MVENGUE
 
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Alphonse MVENGUE
 
Préparer la fuite pendant la grande tribulation
Préparer la fuite pendant la grande tribulationPréparer la fuite pendant la grande tribulation
Préparer la fuite pendant la grande tribulation
Alphonse MVENGUE
 
Apocalypse
ApocalypseApocalypse
Apocalypse
Alphonse MVENGUE
 
Qui est dieu
Qui est dieuQui est dieu
Qui est dieu
Alphonse MVENGUE
 
Les blessures de l'âme
Les blessures de l'âmeLes blessures de l'âme
Les blessures de l'âme
Alphonse MVENGUE
 
Le mystère de l'iniquité
Le mystère de l'iniquitéLe mystère de l'iniquité
Le mystère de l'iniquité
Alphonse MVENGUE
 
L'appel de dieu
L'appel de dieuL'appel de dieu
L'appel de dieu
Alphonse MVENGUE
 
La reine des eaux
La reine des eauxLa reine des eaux
La reine des eaux
Alphonse MVENGUE
 
Discerner le temps
Discerner le tempsDiscerner le temps
Discerner le temps
Alphonse MVENGUE
 
Le jugement
Le jugementLe jugement
Le jugement
Alphonse MVENGUE
 
L'exercice de la royauté
L'exercice de la royautéL'exercice de la royauté
L'exercice de la royauté
Alphonse MVENGUE
 

Plus de Alphonse MVENGUE (19)

L'homme impie
L'homme impieL'homme impie
L'homme impie
 
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorumIesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
 
Révélation de dieu en couleurs
Révélation de dieu en couleursRévélation de dieu en couleurs
Révélation de dieu en couleurs
 
Rites sacrificiels lévites - l'offrande en don
Rites sacrificiels lévites -  l'offrande en don Rites sacrificiels lévites -  l'offrande en don
Rites sacrificiels lévites - l'offrande en don
 
Rites sacrificiels lévites - l'holocauste
Rites sacrificiels lévites -  l'holocausteRites sacrificiels lévites -  l'holocauste
Rites sacrificiels lévites - l'holocauste
 
Les fêtes solennelles de YHWH
Les fêtes solennelles de YHWHLes fêtes solennelles de YHWH
Les fêtes solennelles de YHWH
 
Le bouclier de david
Le bouclier de davidLe bouclier de david
Le bouclier de david
 
Révélations de Dieu en chiffre - Le 2
Révélations de Dieu en chiffre - Le  2Révélations de Dieu en chiffre - Le  2
Révélations de Dieu en chiffre - Le 2
 
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
 
Préparer la fuite pendant la grande tribulation
Préparer la fuite pendant la grande tribulationPréparer la fuite pendant la grande tribulation
Préparer la fuite pendant la grande tribulation
 
Apocalypse
ApocalypseApocalypse
Apocalypse
 
Qui est dieu
Qui est dieuQui est dieu
Qui est dieu
 
Les blessures de l'âme
Les blessures de l'âmeLes blessures de l'âme
Les blessures de l'âme
 
Le mystère de l'iniquité
Le mystère de l'iniquitéLe mystère de l'iniquité
Le mystère de l'iniquité
 
L'appel de dieu
L'appel de dieuL'appel de dieu
L'appel de dieu
 
La reine des eaux
La reine des eauxLa reine des eaux
La reine des eaux
 
Discerner le temps
Discerner le tempsDiscerner le temps
Discerner le temps
 
Le jugement
Le jugementLe jugement
Le jugement
 
L'exercice de la royauté
L'exercice de la royautéL'exercice de la royauté
L'exercice de la royauté
 

Le tabernacle

  • 1. Le Tabernacle Le royaume de Dieu Interdit à la vente Jéphuné
  • 3. Le Tabernacle 1. Les matériaux de construction .......................................................................................................12 1.1 L'or, l'Argent l'Airain...............................................................................................................13 1.1.1 L'or...................................................................................................................................13 1.1.2 L'argent............................................................................................................................14 1.1.3 L'airain.............................................................................................................................14 1.2 Le pourpre violet, le pourpre rouge-violacé, l'écarlate............................................................16 1.2.2 L'écarlate..........................................................................................................................19 1.2.3 Le fin lin...........................................................................................................................20 1.2.4 En résumé.........................................................................................................................21 1.3 Les poils de chèvre et les peaux d'animaux.............................................................................22 1.3.1 Les poils de chèvre...........................................................................................................22 1.3.2 Les peaux d'animaux........................................................................................................24 1.4 Le bois d'acacia........................................................................................................................24 1.5 L'huile......................................................................................................................................25 1.6 Les aromates............................................................................................................................26 1.7 Les pierres précieuses..............................................................................................................27 2. La battisse et son mobilier..............................................................................................................30 2.1 L'Arche, la Gloire de Dieu.......................................................................................................31 2.2 La table des pains de proposition.............................................................................................33 2.3 Le chandelier d'or.....................................................................................................................34 2.3.1 Définition et situation dans le Tabernacle........................................................................34 2.3.2 Une mauvaise traduction, source de confusion................................................................35 2.3.3 Reconstitution de la Ménorah et symbolisme .................................................................38 2.3.3.1 L'Amande.................................................................................................................39 2.3.3.2 Le Germe..................................................................................................................39 2.3.3.3 La Fleur....................................................................................................................40 2.3.3.4 Les 7 lampes.............................................................................................................41 2.3.4 Les ustensiles...................................................................................................................41 2.3.4.1 Mouchettes...............................................................................................................42 2.3.4.2 Cloches d'extinction et non Encensoirs....................................................................42 2.3.5 En résumé.........................................................................................................................43 2.4 Les tapis de fin lin....................................................................................................................44 2.5 Les tapis de poil de chèvre.......................................................................................................45 2.6 Les couvertures de peau de bélier............................................................................................45 2.7 Les couvertures de peaux de taissons......................................................................................46 2.8 Les planches de bois d'acacia et les barres recouvertes d'or....................................................46 2.8.1 Le mystère du nombre de planches..................................................................................47 2.8.2 Le mystère du fond du Tabernacle...................................................................................47 L’âge de l’innocence.............................................................................................................47 L’âge de la responsabilité.....................................................................................................48 L’âge du gouvernement humain...........................................................................................48 L’âge de promesse................................................................................................................48 L’âge de la loi.......................................................................................................................48 L’âge de la grâce...................................................................................................................49 2.8.3 Le mystère des barres recouvertes d'or............................................................................49 2.9 Le voile de fin lin retors ..........................................................................................................51 2.10 les quatre piliers d'acacia et leurs bases d'argent (Exode 26:32-33)......................................53
  • 4. 2.11 Les rideaux extérieurs, les cinq piliers et leurs bases d'airain................................................54 2.13 L'autel d'airain........................................................................................................................55 2.13.1 Le feu de l'autel représente l'épreuve.............................................................................55 2.13.2 Le feu de l'autel est entretenu par les fils d'Aaron, le sacrificateur ...............................56 2.14 Le Parvis (Exode 27:9-14).....................................................................................................57 2.15 L'autel des parfums(Exode 30:1-10)......................................................................................59 2.16 La cuve d'airain(Exode 30:17:21)..........................................................................................60 3. Le tabernacle, lieu du sacerdoce.....................................................................................................64 3.1 Les sacrificateurs.....................................................................................................................64 3.1.1 les vêtements sacrés (Exode 28).......................................................................................64 L’Éphod................................................................................................................................64 Les épaulettes.......................................................................................................................66 Le Pectoral............................................................................................................................67 L'Urim et le Thummim.........................................................................................................69 La robe de l’Éphod...............................................................................................................69 La lame d'or gravée : La sainteté à Yahweh.........................................................................69 La tunique de lin et la tiare de lin.........................................................................................70 3.1.2 la consécration de prêtres (Exode 29 et Lévitique 8).......................................................70 1) Le lavement par l'eau.......................................................................................................70 2) Les vêtements d'Aaron.....................................................................................................70 2) L'onction d'huile...............................................................................................................71 3) Les vêtements des prêtres, fils d'Aaron............................................................................71 4) Sacrifice d'animaux.........................................................................................................71 5) Sanctification par le sang du bélier de consécration (Exode 29:19-21)...........................72 6) Aspersion d'huile et de sang.............................................................................................73 7) Remise et reprise des offrandes........................................................................................73 3.2 Les sacrifices............................................................................................................................74 3.2.1 L'holocauste......................................................................................................................74 L'animal................................................................................................................................74 L'autel...................................................................................................................................76 Le rituel............................................................................................................................78 3.2.2 L'offrande en don.............................................................................................................82 Les ingrédients principaux...................................................................................................82 L'huile..............................................................................................................................84 L'encens...........................................................................................................................84 Les modes de cuisson...........................................................................................................85 Cuisson au four ...............................................................................................................85 Cuisson à la plaque .........................................................................................................86 Cuisson à la poêle ...........................................................................................................87 Le sel, ingrédient obligatoire................................................................................................88 3.2.3 Le sacrifice d'offrande de paix (l'oblation) ....................................................................88 Les animaux et le rituel........................................................................................................89 Le gros bétail...................................................................................................................89 Le menu bétail : l'agneau.................................................................................................91 Le menu bétail : la chèvre................................................................................................93 L'offrande en sacrifice de reconnaissance ......................................................................94 Cas de l'offrande volontaire ou l'offrande sous forme de vœu........................................95 La sanctification...............................................................................................................96 La graisse et le sang.........................................................................................................97 Tribunal de Christ et répartition des rétributions.............................................................97 3.2.4 Le sacrifice du péché........................................................................................................99 Les prêtres oints.............................................................................................................100
  • 5. Le peuple d’Israël..........................................................................................................101 Les chefs........................................................................................................................101 Les gens du peuple.........................................................................................................101 3.2.5 Le sacrifice de culpabilité (Lévitique 5).......................................................................101 4. Le tabernacle : Le Chemin et les étapes vers le salut...................................................................104 4.1 La chute et l’exclusion du royaume de Dieu.........................................................................104 4.2 L’appel général au Salut.........................................................................................................105 4.3 Le caractère universel de l’appel au salut..............................................................................107 4.4 Le caractère personnel de l’appel au Salut............................................................................107 4.5 Le chemin...............................................................................................................................108 4.5.1 Pourquoi le chemin est-il si long et si difficile ?............................................................108 4.5.2 Le parvis (le lieu de la conversion)................................................................................110 La repentance, première étape vers l’arche (l'autel d'airain)..............................................110 Le lavement par l'eau (la cuve d'airain)..............................................................................111 Le Lieu Saint...........................................................................................................................112 La table des pains de proposition.......................................................................................112 Le chandelier d’or...............................................................................................................113 L’autel des parfums.............................................................................................................113 Le Saint des saints...................................................................................................................114 5. Le tabernacle : symbole de l'homme corps, âme et esprit............................................................116 5.1 L'esprit (le Saint des saints)...............................................................................................116 5.2 L'âme (le Lieu Saint).........................................................................................................117 Le Chandelier d'or éclaire l'âme.........................................................................................119 Le Chandelier d'or, symbole de la colonne vertébrale .......................................................119 Les pains de proposition, pour fortifier l'âme.....................................................................120 5.3 Le Corps (le parvis)...........................................................................................................121
  • 7. Préface De nombreux chrétiens ne lisent pratiquement pas le Tanakh. D'ailleurs il a été surnommé Ancien testament, comme pour souligner qu'il n'est plus d'actualité. D'ailleurs, il est très souvent conseillé aux nouveaux convertis de se limiter aux évangiles dans un premier temps. Ce qui est une grave erreur. Tout chrétien doit comprendre que le nouveau testament vient simplement apporter la la lumière sur ce qui avait déjà été préconisé dans le Tanakh. Des choses qui attendaient simplement la Lumière de Christ pour leur accomplissement et leur pleine révélation. Il ne s'agit pas de faire ici l'apologie d'une partie de la Bible par rapport à une autre. Simplement, les croyants doivent comprendre qu'il faut considérer la prophétie biblique dans son ensemble sans en rien négliger. La Bible toute entière constitue la Parole de Dieu révélée à l'homme avec pour seul but de présenter la personne de Jésus-Christ de Nazareth. C'est la raison pour laquelle l'ange Gabriel dira à Jean dans Apocalypse 19:10 «Alors je tombai à ses pieds pour l'adorer, mais il me dit : Garde-toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu ! Car le témoignage de Jésus est l'Esprit de la prophétie». Le seul but de la Bible est de révéler la personne de Jésus-Christ aux hommes. Ainsi, de la Genèse à l'Apocalypse, vous ne trouverez pas un seul chapitre de la Bible où il n'est pas fait mention, directement ou indirectement, de la personne de Jésus-Christ. De même, dans le Tabernacle, on verra que de la Porte du parvis jusqu'à l'Arche, il ne s'agit que de Jésus-Christ. Jésus-Christ Est Roi. Sa révélation va bien évidemment avec celle de son royaume. C'est notre frère aîné Moïse qui a reçu la pleine révélation du royaume de Dieu au travers du Tabernacle, habitation de Dieu au milieu de Son peuple dans le désert pendant l'exode d’Israël vers Canaan, la terre promise. Le Tabernacle est en effet le Royaume de Dieu avec les hommes au travers de toute l'histoire terrestre de l'humanité. Depuis la création de l'homme jusqu'au millénium. L'après-millénium se passera dans la Jérusalem Céleste ; l'original qui a servit de modèle au Tabernacle. Il y a dans ce Tabernacle tous les mystères liés à la personne de Jésus-Christ, aux croyants, au culte et aux anges. Qui est Dieu ? Qui est l'homme ? Qu'est-ce que l’Église ? Comment pratiquer la foi ? Que doit-on sacrifier à Dieu ? Quel est le rôle des anges ? Quels sont les étapes du plan du salut ? Quels sont les étapes à franchir dans la maturation de la foi ? Les réponses à toutes ces questions et bien d'autres sont cachées dans la description du Tabernacle. L'idée de cet ouvrage est de scruter tous ces mystères liés au royaume de Dieu et de tenter d'en décoder la symbolique.
  • 9. Le Tabernacle Pour communiquer dans le monde spirituel, les différentes entités préfèrent l'utilisation de symboles plutôt que du texte ou du langage. Le symbole permet en effet de transmettre/décoder, d'un simple coup d’œil, une information qui aurait pris plusieurs pages à l'écrit et de longs dialogues à l'oral. Le tabernacle ; la bâtisse, le mobilier et le sacerdoce exercé par les lévites est, dans le même ordre d'idées, un symbolisme utilisé par Dieu pour nous parler du royaume de Dieu sur terre. Un royaume qui a été bâti sur le modèle que le Seigneur montra à Moïse sur la montagne lorsqu'il passa quarante jours et quarante nuits avec Lui pour recevoir la Loi. Exode 26:30 «Tu dresseras le tabernacle selon le modèle qui t'est montré sur la montagne». Le modèle dont il s'agit ici c'est la Jérusalem céleste ; le lieu où Dieu habitera avec les hommes après le millénium et pour toute l'éternité selon Apocalypse 21:3 «3 Et j'entendis du trône une voix forte qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera leur Dieu, et il sera avec eux». Ce tabernacle qui était au milieu d'Israël dans le désert représente le royaume de Dieu au milieu des hommes. Le Royaume de Dieu à travers l'histoire terrestre de l'humanité. Le Tabernacle : Image du royaume de Dieu sur terre
  • 11. Chapitre I Les matériaux de construction
  • 12. 1. Les matériaux de construction Les matériaux de construction et listés dans Exode 25:4-7 ont tous une portée symbolique importante. 1. L'or 2. L'argent 3. L'airain 4. Le pourpre violet 5. Le pourpre rouge (rouge-violacé) 6. L'écarlate de cochenille 7. Le fin lin 8. Des peaux d'animaux 9. Du bois d’acacia 10. De l'huile 11. Des aromates 12. Des pierres précieuses
  • 13. 1.1 L'or, l'Argent l'Airain 1.1.1 L'or L'or dans la Bible évoque la notion de perfection. La prophétie Biblique nous parle de trois types d'or. L'or de Havila, la perfection dans le bien et l'or d'Ophir, la contrefaçon de l'or de Havila. Ophir et Havila sont les onzième et douzième fils de Jokthan, fils d'Héber (le père des hébreux), fils de Sem selon Genèse 10:26-29. Havila désigne le lieu où réside Dieu. On le voit dans la description du jardin d’Éden dans Genèse 2:11-12 «Le nom du premier est Pischon ; c'est le fleuve qui coule en entourant tout le pays de Havila où se trouve l'or. 12 Et l'or de ce pays est bon ; c'est là aussi que se trouvent le bdellium et la pierre d'onyx». L'or désigne Dieu. Le bdellium désigne la manne ; la Parole de Dieu suivant suivant Nombres 11:7. La pierre d'Onyx correspond à la tribu de Joseph dans le pectoral du Grand Prêtre. L'appel de Joseph est l'appel le plus Christique du Tanakh. Tous les éléments présents dans Havila désignent donc Dieu d'abord dans sa nature intrinsèque (la perfection) puis dans sa manifestation aux hommes. Le Bdellium évoque la Parole de Dieu, et la Pierre d'Onyx évoque le Fils de l'homme. L'or de Havila correspond donc à Dieu. C'est le même or que le Seigneur demande aux fidèles de l'église de Laodicée d'acheter dans Apocalypse 3:18. C'est la perfection dans le bien. L'expression du règne, de l'autorité, de la domination absolue et bienveillante de Dieu sur la création. Tout comme Havila, Ophir correspond à un lieu spirituel. Hiram, l'architecte envoyé par Satan (le roi de Tyr) à Salomon joindra ses serviteurs à ceux de Salomon pour aller chercher de l'or à Ophir selon 1 Rois 9:27-28 et 2 Chroniques 8:18. Ils ont utilisé pour cela des navires fabriqués à Eilat (ou Elath ou Eloth (‫אלילו(ת‬ֵ )) qui signifie Champs des arbres élévés. Les arbres désignent des esprits. Les arbres élévés désignent donc des esprits oints. Les navires désignent toute entreprise ou responsabilité spirituelle. Salomon a donc mis en œuvre une entreprise commune entre une élite spirituelle en Israël et des hommes d'Hiram « connaissant bien la mer », c'est à dire des sorciers ayant une grande connaissance des peuples et des hommes. Ces navires allaient à Ophir et en ramenaient de l'or, du bois de Santal et des pierres précieuses selon 1 Rois 10:11. Eilat est situé à l'extrêmité du golfe d'Aqaba qui débouche sur la mer rouge, face à l’Égypte. On peut donc déduire que ces navires allaient en Égypte pour la collecte de toutes ces choses utilisées pour le temple de Jérusalem et pour le palais de Salomon. On note également que toutes les matières premières utilisées pour la construction du Tabernacle sont aussi d'origine égyptienne selon Exode 12:35-36 et Exode 35:5-9. Ces matériaux ont bien évidemment été sanctifiés avant leur utilisation. Le Tabernacle a également été sanctifié avant de début de l'exercice du sacerdoce.
  • 14. Ophir (‫פליר‬ִ‫רי‬ ‫,)או‬ qui signifie Réduction en cendres, peut donc être spirituellement assimilé à l’Égypte. L'or d'Ophir non sanctifiée, à l'instar de la tête de la statue de Nébucadnetsar de Daniel 2, peut être considérée comme la perfection dans le mal. L’exercice d'un règne, d'une puissance et d'une autorité maléfique absolue dans un périmètre donné selon l'explication donnée par Daniel dans Daniel 2:37-38. On peut s'interroger sur l'intérêt de l'ennemi à fournir ses ressources et son soutien à Salomon pour toutes ces choses. La réponse est évidente. L'ennemi regarde sur le long terme. Il a clairement vu l'usage qu'il pourrait faire à long terme des bases de l'édifice construit par Salomon. Il a mis 13 ans à construire son palais alors qu'il en a mis 7 pour construire le Temple de Dieu. Le trône de Salomon avait six degrés et plus une dernière toute en or (2 Chroniques 9:17-19). Rempli de connaissance comme il était, il comprenait bien ce que cela signifiait spirituellement. Il s'est mis au même niveau que Dieu qui, seul, exerce le règne absolu (le chiffre 7) à travers les temps. C'est pour cela que l'ennemi l’appelait « mon frère » dans 1 Rois 9:13. Leur grande connaissance les a frappé d'un même mal ; l'orgueil. À tel point qu'ils se sont vus plus grands que Dieu. L'ennemi n'avait plus qu'à s'asseoir sur le trône de Salomon après sa mort et en déployer le concept à l'échelle mondiale. C'est le fondement même de la franc-maçonnerie kabbalo-gnostique. 1.1.2 L'argent Tout au long de la Bible, l'or et l'argent tiennent souvent lieu de richesse matérielle. Mais comme on vient de le voir pour l'or, l'argent possède également un sens caché. Il est souvent assimilé à la Parole. On le voit dans Psaumes 12:7 «Les paroles de Yahweh sont des paroles pures, c'est un argent éprouvé sur terre au creuset, et sept fois épuré». La Parole de Dieu est ici présentée comme de l'argent éprouvée. Proverbes 10:20 «La langue du juste est un argent choisi, mais le cœur des méchants est bien peu de chose». La parole de l'homme juste est ici présentée comme un argent de choix. 1.1.3 L'airain L'airain nous parle de la justice de Dieu. Il nous parle des deux volets de la justice de Dieu. Celle qui justifie celui qui a part à l'Alliance et celle qui juge celui qui n'en a pas. On le voit dans l'épisode du serpent d'airain dans le désert :
  • 15. Nombres 21:4-9 «Puis ils partirent de la montagne de Hor, par le chemin de la Mer Rouge, pour faire le tour du pays d'Edom. Le cœur du peuple s'impatienta en route, 5 et parla contre Dieu, et contre Moïse, en disant : Pourquoi nous as-tu fait monter hors d’Égypte, pour mourir dans ce désert ? Car il n'y a point de pain ni d'eau, et notre âme est dégoûtée de cette nourriture misérable. 6 Et Yahweh envoya contre le peuple des serpents brûlants qui mordaient le peuple ; tellement qu'il en mourut un grand nombre en Israël. 7 Alors le peuple vint vers Moïse, et dit : Nous avons péché, car nous avons parlé contre Yahweh et contre toi. Invoque Yahweh afin qu'il éloigne de nous les serpents et Moïse pria pour le peuple. 8 Et Yahweh dit à Moïse : Fais-toi un serpent brûlant, et mets-le sur une perche ; quiconque aura été mordu et le regardera conservera la vie. 9 Moïse fit un serpent d'airain, et le mit sur une perche ; quiconque avait été mordu par un serpent et regardait le serpent d'airain conservait la vie». Ici, le serpent d'airain sur la perche préfigure Christ sur la croix. Le Seigneur apparaît effectivement ici comme celui qui juge Son peuple pour le purifier. Les serpents venimeux sont envoyés contre le peuple. Ceux qui regardent le serpent d'airain dressé par Moïse sont sauvés et ceux qui ne le regardent pas meurent. On le verra dans le détails par la suite, tout le mobilier du parvis du Tabernacle est en airain. Cela nous parle de la purification. La purification par le feu de l'autel d'airain et par l'eau de la cuve d'airain. Purification indispensable pour accéder au Tabernacle et à ses lieux Saint et Très-saint. On peut également voir cet aspect de jugement lors de l'apparition du Seigneur à : Ézéchiel, dans Ézéchiel 1:27 «Je vis encore comme de l'airain poli semblable à un feu, au dedans duquel était cet homme, et qui l'environnait. Depuis la forme de ses reins jusqu'en haut, et depuis la forme de ses reins jusqu'en bas, je vis comme du feu, et il y avait une lumière éclatante autour de lui». Ézéchiel voit ici la gloire de Dieu et perçoit le Seigneur couvert de Sa Justice. Daniel, dans Daniel 10:4-6 «Le vingt-quatrième jour du premier mois, j'étais au bord du grand fleuve qui est Hiddékel. 5 Je levai les yeux, et je regardai, et voici, il y avait un homme vêtu de lin, et ayant sur les reins une ceinture d'or fin d'Uphaz. 6 Son corps était comme de chrysolithe, et son visage brillait comme l'éclair, ses yeux étaient comme des flammes de feu, ses bras et ses pieds ressemblaient à de l'airain poli, et le son de sa voix était comme le bruit d'une multitude de gens». Cette vision du Seigneur par le prophète précède l'annonce par l'ange Gabriel de la suite de l'histoire de l'humanité, de la fin des temps et surtout du jugement d’Israël ; peuple de Daniel. Jean, dans Apocalypse 1:15 «Ses pieds étaient semblables à de l'airain ardent, comme s'ils avaient été embrasés dans une fournaise ; et sa voix était comme le bruit des grandes eaux». Ici, l'apôtre voit le retour du Seigneur dont les pieds se poseront sur terre pour juger l'humanité et purifier la terre de tout mal.
  • 16. 1.2 Le pourpre violet, le pourpre rouge-violacé, l'écarlate Ces différents ingrédients, listés dans Exode 25:4 , « de la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, du fin lin, du poil de chèvre » ont constitué un écueil important pour les traducteurs de la Bible. Ces difficultés de traduction sont dues à plusieurs raisons. La première c'est qu'il s'agit ici de matières premières ; des fils de tissus teintés et non pas de couleurs. Les dons de ces matériaux décrits dans Exode 35:23 et 25 font respectivement état de dons de fils par les hommes puis des tissages de ces derniers confectionnés par les femmes. Exode 35:23 « 23 Tout homme aussi chez qui se trouvait de la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, du fin lin, du poil de chèvre, des peaux de béliers teintes en rouge et des peaux de taissons, les apporta » Exode 35:25« 25 Toute femme adroite fila de sa main et apporta ce qu'elle avait filé : De la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, et du fin lin » La deuxième difficulté réside sur le fait que le savoir-faire et les procédés utilisés pour l'obtention de ces couleurs étaient inconnus de plusieurs traducteurs. La troisième difficulté tient à l'évolution de différentes langues. L'hébreu ancien utilisé pour la rédaction de la Torah a évolué à l'instar de toutes les langues. Traduire un mot de l'hébreu ancien datant de 1500 ans Av J-C vers le grec comme ce fut le cas pour la Septante en 270 Av J-C a donc constitué un défi important bien que les traducteurs fussent juifs. Le défi fut bien plus corsé pour les traducteurs récents à l'instar d'Olivétan (au 16e siècle) , King James (17e siècle), Martin (18e siècle), Segond et Crampon (20e siècle). Traduire avec précision des textes qui datent de 3500 ans à partir d'une langue qui a nettement évolué, sachant que les matériaux dont il est question avaient soit disparu, soit profondément changé dans leur mode de production, soit n'avaient même pas d'équivalent dans le vocabulaire courant au moment des traductions. Ceci a eu pour effet de donner une grande diversité dans les différentes traductions d'Exode 25:4 : Septante :«De l'Hyacinthe, de la pourpre, de l'écarlate double, du fil de lin, des poils de chèvres,» en Anglais «blue, and purple, and double scarlet, and fine spun linen, and goats' hair, » Olivétan :«Hyacinthe, écarlate, vermeil, fin lin, poils de chèvres, » King James : «Et du bleu, de la pourpre, de l’écarlate, du fin lin, et du poil de chèvre,» en anglais «And blue, and purple, and scarlet, and fine linen, and goats' hair» Martin 1744 : «de la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, du fin lin, du poil de chèvre»
  • 17. Segond 1910: «des étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, du fin lin et du poil de chèvre» Crampon : «de la pourpre violette, de la pourpre écarlate, du cramoisi, du fin lin et du poil de chèvre » Chouraqui : « indigo, pourpre, écarlate de cochenille, lin, poils de caprins» Traduction du Rabbinat : «étoffes d'azur, de pourpre, d'écarlate, de fin lin et de poil de chèvre» TOB : «pourpre violette et pourpre rouge, cramoisi éclatant, lin, poil de chèvre, » Il s'agit ici de quatre teintes distinctes qui possèdent tous un sens symbolique précis. D'où la nécessité de bien les définir et en décoder la symbolique. Ce sont des couleurs que l'on retrouve sur les trois portes du Tabernacle (les voiles pour accéder au parvis, au Lieu saint et au Saint des saints) et sur le toit. 1.2.1 Les pourpres (violet et rouge-violacé) La première couleur qui a tantôt été traduite par Hyacinthe, bleu, pourpre, indigo, améthyste, pourpre violette suivant les traducteurs vient du mot hébreu tekeleth ( ‫ל(ת‬ֶ ‫כ‬ֵ ‫ת‬ְ ). Tekeleth veut dire violet. Dans le contexte d'Exode 25:4, il s'agit très probablement d'un fil de laine ou de lin teint de la couleur violette. Le pourpre est obtenu en extrayant un pigment colorant sur un mollusque à coquille (coquillage, dan le langage courant) du même nom. Le pourpre (Hexaplex trunculus) illustré ci-dessous. Hexaplex trunculus vivant Pigment violet obtenu suite à l'extraction du mucus | exemple de nuances obtenues lors de teintes d'étoffes
  • 18. L'extraction du mucus de ce mollusque permet d'obtenir un pigment de couleur violette comme illustré ci-dessous. La variété des procédés d'extraction et des sous-espèces de mollusques permet d'obtenir différentes nuances de couleurs qui vont du bleu au rouge. Au vu de ces éléments, on peut conclure que seules, les version TOB et Crampon ont traduit ce passage fidèlement. Dans les quatre grandes civilisations qu'à connu le monde (Égyptienne, Babylonienne, Perse et romaine) et même jusqu'à l'invention de procédés chimiques, le pourpre violet a toujours été une couleur réservée à la monarchie. C'est la couleur des rois. Elle symbolise la royauté, la majesté. On le voit dans plusieurs passages bibliques. On en retiendra simplement deux d'entre eux pour illustration : Esther 8:15 «Et Mardochée sortit de chez le roi en vêtement royal de couleur de pourpre et de blanc, avec une grande couronne d'or, et une robe de byssus, et d'écarlate ; et la ville de Suse poussait des cris de réjouissance, et elle fut dans la joie ». Il s'agit ici du triomphe de Mardochée, qui vient de déjouer avec l'aide de la reine Esther, le projet d'Haman d'exterminer tous les juifs sous le règne du roi perse Assureus. Haman sera pendu à la potence qu'il avait préparée pour Mardochée. Jean 19:3 «Les soldats tressèrent une couronne d'épines qu'ils posèrent sur sa tête, et le vêtirent d'un vêtement de pourpre ; 3 puis, ils lui disaient : Roi des Juifs ! Nous te saluons. Et ils lui donnaient des coups avec leurs verges». Pour humilier le Seigneur, les soldats le parent d'un apparat royal avant de le mener au lieu de sa crucifixion. Pilate fera écrire au fronton de la croix, « Celui-ci est le roi des juifs » en hébreu, grec et latin. Du point de vue charnel, ça ressemble à une humiliation mais sur le plan prophétique, il s'agissait ni plus ni moins que de l'accomplissement de l'ensemble de la prophétie biblique concernant le Messie et plus particulièrement de sa fonction royale. Le régime nazi a fait de même en faisant porter le bouclier de David (Magen David) aux juifs pendant la seconde guerre mondiale. En croyant les humilier en jetant ainsi l'opprobre sur eux, il les marquait simplement du sceau de Dieu comme nous l'expliquons plus en détail ICI Sur le plan charnel, l'humiliation et la mort physique mais sur le plan prophétique, l'élection de Dieu. Le pourpre violet symbolise donc, sur le plan temporel et sur le plan prophétique, la Majesté, la Royauté.
  • 19. La majesté du Lion de la tribu de Juda. Lorsque Jacob prophétise sur Juda dans Genèse 49:9-12, il voit au-delà de la descendance biologique de Juda son fils. Jacob voit la postérité biologique (les juifs) puis prophétique (les nations converties) d'Abraham. Jacob voit le Messie qui devait sortir de Juda pour régner sur ces deux postérités et plus loin, il voit Le Shilo ; Celui à qui tout appartient. Le Messie dans le plein exercice de son règne sur la création. La seconde couleur, tantôt traduite par pourpre, pourpre écarlate, écarlate, pourpre rouge selon les traducteurs vient de l'hébreu argaman (‫מ(ן‬ָ‫.(ן‬ ‫ּג‬ָ‫.(ן‬ ‫ְר‬‫א‬). Argaman veut dire Pourpre rouge. Il s'agit en fait d'une nuance rouge-violacé telle qu'illustrée ci-contre. Cette nuance n'est pas facile à reproduire avec les standards de codes couleur RVB, HSL, Hexadécaimal, etc. utilisés en informatique pour reproduire les couleurs naturelles. Raison pour laquelle le choix s'est porté sur cette photo qui illustre bien le rouge-violacé. C'est d'ailleurs heureux parce qu'il se trouve que les cheveux et cette couleur ont la même signification sur le plan prophétique comme nous le verrons par la suite. Le pourpre rouge ou rouge-violacé est souvent, tout comme le pourpre violet, un signe distinctif de la royauté, du faste. C'est un mélange de violet (pourpre violet) et de rouge (écarlate). La royauté et le sacrifice. Le pourpre rouge nous parle donc de la justification qu'apporte le sang du sacrifice. 1.2.2 L'écarlate La troisième couleur, l'écarlate, est issue de l'expression hébraïque Tola (‫ל(ע‬ָ‫.(ן‬ ‫)תו‬ shaniy (‫ריִנלי‬ ‫ׁש‬ָ‫.(ן‬ ). Elle est, selon les traducteurs, tantôt traduite par cramoisi, vermeil, écarlate double, écarlate de cochenille et cramoisi éclatant. Tola désigne le pigment rouge et shaniy désigne le ton écarlate donné au pigment. Selon toute vraisemblance, cette substance est tirée de la femelle cochenille (Dactylopius coccus). femelle cochenille (Dactylopius coccus) Pigment extrait de la cochenille
  • 20. Exemples de teintes issues du pigment rouge cochenille L'écarlate nous parle du sacrifice. Le sang de l'agneau. Symbole du jugement de Dieu qui est tombé sur son Oint pour le salut de plusieurs. Proverbes 32:21 «Elle ne craint point la neige pour sa maison, car toute sa maison est vêtue d'écarlate». Il est ici question de la femme. De l'épouse du Seigneur. De l'Église de Christ. L'écarlate est donc ce qui protège la maison des agressions extérieures. Dans la même symbolique que le sang de l'agneau qui fut répandu sur les linteaux des enfants d'Israël dans Exode 12:23 «Car L'Éternel passera pour frapper l’Égypte et il verra le sang sur le linteau et sur les deux poteaux, et L'Éternel passera par-dessus la porte, et ne permettra point que le destructeur entre dans vos maisons pour frapper». Il s'agit ici du sang de l'agneau qui devait recouvrir les cadres de portes de chaque foyer pour éviter le jugement de Dieu sur l'Égypte. L'Agneau a donc subit le jugement à la place du peuple ; leur permettant ainsi d'y échapper. 1.2.3 Le fin lin Le terme hébreux shaysh (‫ׁשׁש‬ֵ ) a été traduit par la quasi totalités des traducteurs par fin lin. Cette substance est extraite sur un mollusque (un coquillage) appelé byssus. Ce coquillage a la propriété, comme on peut le voir dans l'illustration ci-contre, de générer des fils de soie pour s'attacher à la surface sous- marine. Ces fils, aussi appelés soie de mer, sont utilisés pour fabriquer des étoffes de grande qualité.
  • 21. Le fin lin est une expression qui revient très souvent dans la prophétie biblique. C'est l'apôtre Jean qui nous en donne la révélation dans Apocalypse 19:7-8 «Réjouissons- nous et tressaillons de joie, et donnons-lui gloire, car les noces de l'Agneau sont venues, et son Épouse s'est préparée. 8 Et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin pur et éclatant. Car le fin lin désigne la justice des saints». On apprend ici que le fin lin est un vêtement de justice dont les croyants qui seront enlevés seront vêtus. Une justice qui n'est pas du fait des croyants mais qui est une conséquence directe de l’œuvre de la Croix. Certains traducteurs comme Segond ont traduit le terme « Justice des saints » par « Œuvres justes des saints »; ce qui est une grande erreur. Il s'agit ici de la justification des croyants au travers de l’œuvre de la Croix. Le fin lin vient couvrir la nudité (le péché) du croyant. Non pas dans le sens de cacher mais plutôt d'expier le péché. On peut en voir une illustration dans les passages suivants : Exode 28:42-43 «42 Et tu leur feras des caleçons de lin, pour couvrir leur nudité, qui tiendront depuis les reins jusqu'au bas des cuisses. 43 Et Aaron et ses fils seront ainsi habillés quand ils entreront dans la tente d'assignation, ou quand ils approcheront de l'autel pour faire le service dans le lieu saint ; afin qu'ils ne portent pas d'iniquité et ne meurent pas. Ce sera une ordonnance perpétuelle pour lui et pour sa postérité après lui ». Dieu est Saint. D'une sainteté telle que toute souillure est immédiatement consumée devant Lui. C'est qui est arrivé à Nadab et Abihu dans Lévitique 10. Le fin lin est donc le vêtement qui nous permet d'entrer dans sa présence et le servir. Ceci est rendu possible alors même que nous sommes encore dans nos enveloppes de chair qui sont naturellement pécheresses et nous empêchent d'épouser parfaitement la nature sainte de Dieu tant que nous y demeurons. Ceci est rendu possible grâce à l’œuvre de la Croix. Le sang de l'agneau efface tous les péchés que nous commettons involontairement et nous justifie en permanence devant Dieu. Proverbes 31:22 «Elle se fait des couvertures ; le fin lin et le pourpre sont ce dont elle s'habille». Il s'agit ici des caractéristiques de la femme vertueuse, image de l'Église de Christ. Elle se pare de la justice héritée de Dieu. Plus précisément, elle se pare de justification héritée de l’œuvre de la Croix. 1.2.4 En résumé Les quatre couleurs nous présentent la justice de Dieu. Le Seigneur se révèle comme étant : • Melchisédek, Genèse 14:18-20 «Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin ; or il était prêtre du Dieu Très-Haut. 19 Et il bénit Abram, en disant : Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, Maître du ciel et de la terre. 20 Loué soit le Dieu Très-Haut qui a livré tes ennemis entre tes mains. Et Abram lui donna la dîme de tout». Le Seigneur se révèle ici à Abram comme le Grand sacrificateur (le prêtre du Dieu Très-Haut, Yehoshua selon Zacharie 3). Melchisédek vient de Malki-Tsedeq, c'est à dire, Mon Roi est juste.
  • 22. • Yéhova-Tsidqênûw, Jérémie 23:6 «En son temps, Juda sera sauvé, Israël demeurera en sécurité ; et c'est ici le nom dont on l'appellera : l'Éternel notre justice». Ici, l'Éternel notre justice est traduit de l'hébreu Yéhova-Tsidqênûw(‫ֵקנו‬ ‫ְד‬‫צ‬ִ‫רי‬ ‫.(ןָו ה‬‫ ה‬ֹ ‫לי‬ְ). • Le Germe de Justice, Jérémie 23:5 «Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où je susciterai à David un Germe juste, qui régnera en Roi ; il prospérera, et exercera le droit et la justice dans le pays». Jérémie 23:15 «En ces jours et en ce temps-là, je ferai germer à David le Germe de justice, qui exercera le jugement et la justice dans le pays». La justice de Dieu fonctionne sur deux aspects. Elle justifie et elle juge. Lui-même ayant porté le jugement qui devait tomber sur toute l'humanité selon Ésaïe 53:5, va justifier ceux qui entrent dans l'Alliance et va juger le reste. Ces quatre éléments que l'on retrouve sur les voiles intérieurs et extérieurs du Tabernacle, sur le rideau de la porte du parvis et sur le toit du Tabernacle nous parlent donc de la Justice de Dieu. Le Seigneur les a volontairement occulté pour éviter qu'elles ne soient blasphémé. D'aucuns y ont vu le bleu, rouge, blanc et se sont empressés d'en blasphémer la symbolique. Le Seigneur éclaire de plus en plus sur ces sujets pour que ceux qui ont été égarés par de faux enseignements se repentent et reviennent à la vérité. Le Seigneur revient dans peu de temps. 1.3 Les poils de chèvre et les peaux d'animaux 1.3.1 Les poils de chèvre Dans la prophétie biblique, les poils nous parlent de la Justice de Dieu. On le voit dans Genèse 27:1-29 lorsque Jacob vole la bénédiction de son frère Esaü. Jacob reconnaît ici qu'il lui manque la justice pour obtenir la bénédiction du Père Genèse 27:1-29 «Jacob répondit à Rebecca, sa mère : Voici, Esaü, mon frère, est un homme velu, et je suis un homme sans poils». Rachel, sa maman, tuera un chevreau et recouvrira «la nudité » de Jacob puis l'enverra à son Père pour obtenir la bénédiction dans Genèse 27:1-29 « Elle couvrit ses mains et son cou, qui étaient sans poils, des peaux des chevreaux. 17 Puis elle mit entre les mains de son fils Jacob le mets et le pain qu'elle avait apprêtés». De même la même façon, tous les hommes qui se présenteront devant Dieu sans être recouverts de sa Justice (en la Personne de Jésus- Christ) et qui auront les mains vides récolteront la malédiction. Les autres seront bénis éternellement et auront part avec Dieu pour l'éternité. Il ne faut bien évidemment par voir les choses comme si Esaü était préalablement juste et son frère injuste ; ce n'est pas la réalité historique. Prophétiquement, le Seigneur nous enseigne simplement, dans ce récit, les prérequis pour obtenir sa bénédiction. Dans ce récits, les poils représentent donc l'aspect justification de justice de Dieu.
  • 23. L'aspect Jugement de la justice de Dieu nous est présentée dans Ésaïe 7:20 «En ce jour-là, le Seigneur rasera avec le rasoir pris à louage au-delà du fleuve, avec le roi d'Assyrie, la tête et les poils des pieds, et il enlèvera aussi la barbe». Ici, le prophète voit le jour du jugement d’Israël. Jugement qui s'est accompli lors de l'invasion et de la déportation d’Israël puis de Juda. Prophétie qui s'accomplira à nouveau à la fin des temps. On peut également voir une illustration de cette justice dans Ézéchiel 5:1-17. La pilosité nous parle donc de la justice de Dieu dans ces deux versants comme à chaque fois. La justification et le jugement.
  • 24. 1.3.2 Les peaux d'animaux La toute première illustration de l'usage de peaux d'animaux se trouve dans Genèse. Dans Genèse 3:21 «Et Yahweh Dieu fit à Adam et à sa femme des tuniques de peaux, et il les en revêtit». Les peaux d'animaux nécessitent, au préalable, la mort de l'animal. On voit ici une préfiguration de la mort de Jésus-christ dont le sacrifice devait servir à couvrir la nudité (le péché) de l'homme. La couverture de la nudité d'Adam et Eve ne doit pas être vue comme une occultation de leurs péchés. Il s'agit ici d'une expiation. 1.4 Le bois d'acacia Les hommes sont très souvent assimilés à des arbres dans la Bible. Les arbres sont des esprits dont le premier d'entre eux n'est autre que l'Arbre de vie du jardin d’Éden. Jésus-Christ de Nazareth. On en voit une illustration dans Marc 8:22-26 «Puis ils se rendirent à Bethsaïda. On lui présenta un aveugle et on le supplia de le toucher. 23 Alors il prit la main de l'aveugle, et le conduisit hors du village ; puis il lui mit de la salive sur les yeux, lui imposa les mains, et lui demanda s'il voyait quelque chose. 24 Et cet homme ayant regardé, dit : Je vois des hommes qui marchent, et qui me paraissent comme des arbres. 25 Jésus lui mit encore les mains sur les yeux, et lui dit de regarder ; et il fut rétabli, et les voyait tous clairement. 26 Puis il le renvoya dans sa maison, en lui disant : N'entre pas dans le village, et ne le dis à personne du village». Il s'agit ici d'un homme dont le Seigneur réveille l'Esprit. Dès qu'il est oint, il commence voir la véritable nature, la nature spirituelle des hommes. C'est ce qui se passe à la conversion réelle. Le Seigneur prend l'esprit du croyant, Il y met Son Esprit (Il le oint) puis renvoie son Esprit dans son corps physique (sa maison). L'individu est prévenu sur la nécessité de se faire discret et de ne pas retourner dans le village («le monde »). Dans cet ordre d'idée, l'homme est souvent comparé : – Aux hauts arbres de l'Éternel et cèdres du Liban que Dieu a plantés dans Psaumes 104:16. Les hauts arbres de l'Éternel sont des esprits humains que Dieu a oint ; que Dieu a élevé. C'est ce qui se passe à la conversion comme nous l'avons vu précédemment. Les Cèdres du Liban que Dieu a plantés sont ceux d’Israël qui ont reçu la capacité d'opérer dans la sphère spirituelle sans l'aide du démon de sorcellerie. Ceux-ci ne font pas usage de démons. – Á la forêt d'Ephraïm dans 2 Samuel 18:6-8. Il s'agit ici de l'armée spirituelle en Israël. L'affrontement final entre les armées dirigées par Absalom et Joab s'est en grande partie déroulée dans une dimension spirituelle. Comme ce fût le cas plutôt entre les armées dirigées par Joab d'un côté et Abner de l'autre.
  • 25. – Le bois de Santal dans 1 Rois 9:11-12 «Et les navires de Hiram, qui amenèrent de l'or d'Ophir, amenèrent aussi d'Ophir une grande quantité de bois de santal et de pierres précieuses. 12 Le roi fit des supports de ce bois de santal pour la maison de Yahweh et pour la maison royale ; il en fit aussi des harpes et des luths pour les chantres ; il ne vint plus de ce bois de santal et on n'en a plus vu jusqu'à ce jour-là». Le bois de Santal peut être vu ici comme des individus qui étaient amenés pour être rajoutés au royaume de Dieu (le Temple de Jérusalem). D'aucuns servant de supports (balustrade ou garde-fou) et d'autres servant d'instruments de louange (harpes et luths). Pour être utilisés dans le temple de Dieu (dans le royaume de Dieu), les arbres doivent être coupés et taillés par Dieu Lui-même. C'est la symbolique des planches du Tabernacle. Les individus doivent être brisés et travaillés par le Seigneur. Dans la nature, l'acacia est un arbre dont les racines s'enfoncent profondément dans le sol. Ceci lui permet de récupérer l'azote qu'il diffuse près de la surface ; permettant ainsi à d'autres types de plantes de pousser même dans une terre qui était auparavant incultivable. Le bois d'acacia est également un bois réputé pour sa durabilité. 1.5 L'huile L'huile nous parle de l'onction divine. De cette onction, naissent deux types de manifestations de l'Esprit de Dieu. La première est liée à la puissance. On le voit clairement dans la tradition d'onction des rois d’Israël pour qu'ils exercent le pouvoir sur le peuple. Prenons l'exemple de David qui est sans doute le plus pertinent. 1 Samuel 16 : 11-13 « Puis Samuel dit à Isaï : Sont-ce là tous tes garçons ? Et il dit : Il reste encore le plus jeune, seulement, il fait paître les brebis. Alors Samuel dit à Isaï : Envoie-le chercher, car nous ne retournerons pas avant qu'il ne soit venu ici. 12 Il le fit donc venir. Il était roux, avec de beaux yeux et une belle apparence. Et Yahweh dit à Samuel : Lève-toi, et oins-le, car c'est celui que j'ai choisi ! 13 Alors Samuel prit la corne d'huile, et l'oignit au milieu de ses frères. Et depuis ce jour-là, l'Esprit de Yahweh saisit David. Et Samuel se leva, et s'en alla à Rama». Cette onction royale est plus pertinente que celle de Saul pour décrire cette notion de puissance pour une raison principale : Saul a été oint d'une huile contenue dans une fiole (1 Samuel 10:1) alors que David a été oint d'une huile contenue dans une corne. Sachant que la corne est un symbole biblique qui nous parle de puissance. On remarquera ensuite que David n'était plus le même homme.
  • 26. Il n'hésitait plus à s'attaquer, seul, aux bêtes sauvages qui attaquaient le troupeau qu'il paissait 1 Samuel 17 : 34-37 «David répondit à Saül : Ton serviteur faisait paître les brebis de son père, quand un lion ou un ours venait emporter une brebis du troupeau, 35 je le poursuivais, je le frappais, et j'arrachais la brebis de sa gueule. S'il se jetait sur moi, je le saisissais par la mâchoire, je le frappais, et je le tuais. 36 Ton serviteur a tué et le lion, et l'ours, et ce Philistin, cet incirconcis, sera comme l'un d'eux, car il a déshonoré l'armée du Dieu vivant. 37 David dit encore : Yahweh qui m'a délivré de la griffe du lion et de la patte de l'ours me délivrera de la main de ce Philistin. Alors Saül dit à David : Va, et que Yahweh soit avec toi !». Dans cette réplique d'un jeune homme inconnu au roi d’Israël on peut y voir de l'assurance, de la foi, du zèle pour Dieu et pour le peuple de Dieu, etc. Il en est ainsi de quelqu'un qui a été oint. Il reçoit les dons listés par l'apôtre Paul dans 1 Corinthiens 12. Des capacités qui lui permettent d'opérer dans le surnaturel. Ceci ne vient pas de l'individu mais plutôt de l'Esprit de Dieu qui agit en lui dès lors qu'il est oint. À l'instar de Saul, beaucoup ont été déchus de leur onction parce qu'ils ne l'ont pas compris ; tombant dans l'orgueil et usant de la grâce de Dieu pour leurs propres intérêts. Le deuxième type de manifestation de l'Esprit de Dieu au travers de l'onction est lié à la purification, à la sanctification. Il s'agit de l'huile d'onction sainte. On le voit dans la sanctification du Tabernacle et de son mobilier dans Exode 30:25-29 «Et tu en feras de l'huile pour l'onction sainte, un onguent composé selon l'art du parfumeur, ce sera l'huile de l'onction sainte. 26 Puis tu en oindras la tente d'assignation, et l'arche du témoignage ; 27 la table et tous ses ustensiles, le chandelier et ses ustensiles, et l'autel du parfum, 28 et l'autel des holocaustes et tous ses ustensiles, la cuve et sa base. 29 Ainsi, tu les sanctifieras, et ils seront une chose très sainte ; tout ce qui les touchera sera saint». On le voit de façon plus évidente dans Jacques 5:14-15 «Quelqu'un parmi vous est- il malade ? Qu'il appelle les anciens de l'église, et qu'ils prient pour lui en l'oignant d'huile au Nom du Seigneur, 15 et la prière faite avec foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s'il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés». Ce type d'onction purifie de toute souillure ; à la fois de la maladie mais également du péché. L'onction des malades opérée par les prélats de l'église catholique romaine juste avant le décès est donc, dans sa définition même, une abomination et une insulte de l’œuvre de la Croix. 1.6 Les aromates Les aromates avaient un double usage dans le Tabernacle. Ils étaient pilés très finement puis utilisés pour l'huile d'onction sainte et pour les parfums odoriférants. L'huile d'onction sainte sert à sanctifier comme nous l'avons vu au paragraphe 1.5 et les parfums servent à l'adoration. Ils étaient brûlés sur l'autel des parfums comme nous le verront en détail par la suite.
  • 27. Les aromates représentent les fruits de l'Esprit que nous portons dès la conversion. Ils nous servent à sanctifier les frères et sœurs et à honorer Dieu. Ces fruits sont travaillés par Dieu (pilées finement). À titre d'exemple, la sanctification peut être considérée comme un aromate. Cet aromate, brûlé au feu (la sanctification malgré les épreuves et la tentation) à l'autel des parfums est d'une très bonne odeur au nez de Dieu. La sanctification ne fait certes pas partie de la liste des fruits citée par Paul dans Galates 5:22 mais cette liste n'est pas exhaustive. Les fruits de l'Esprit représentent toutes les grâces et les qualités qui sont exprimées au niveau de l'âme humaine grâce à la présence de l'Esprit de Dieu dans l'esprit humain. Ces aromates sont les fruits que le Seigneur viendra cueillir lors de la moisson ; lors de l'enlèvement. On le voit dans Cantiques des cantiques 4:13-16 « Tes rejetons sont un jardin clos de grenadiers avec des fruits délicieux, des troënes avec le nard. 14 Le nard et le safran, le roseau aromatique et le cinnamome, avec tous les arbres d'encens ; la myrrhe et l'aloès, avec tous les principaux aromates. 15 Ô fontaine des jardins ! Ô source d'eaux vives ! Ruisseaux coulant du Liban ! 16 Lève-toi, aquilon et viens autan du midi ! Soufflez sur mon jardin afin que ses drogues aromatiques distillent ! [La Sulamithe :] Que mon bien-aimé entre dans son jardin et qu'il mange de ses fruits délicieux !». Ici, Le Seigneur voit les croyants comme des arbres (les grenadiers, les troènes) qui portent des fruits qu'il viendra cueillir. On a ici l'image des noces où l’Époux pourra enfin posséder sa fiancée ; scellant ainsi définitivement le mariage. C'est l'entrée de l’Époux dans le jardin de sa fiancée. C'est le mystère de l'acte sexuel dont le symbolisme spirituel est d'une très grande importance dans l'histoire de la création. C'est la raison pour laquelle ceux qui se livrent au péché sexuel (masturbation, adultère, fornication, homosexualité, etc.) se mettent, eux-mêmes, sous une grande malédiction. Il faut se repentir. Comme pour le figuier de Matthieu 21:18-20, ceux qui ne porteront pas de fruits seront maudits et asséchés. 1.7 Les pierres précieuses Si les aromates représentent les fruits de l'Esprit, les pierres précieuses, elles, représentent les dons de l'Esprit. Ce sont des grâces surnaturelles imméritées que le Seigneur accorde dès la conversion. Autant les fruits de l'Esprit doivent être tous exprimés par les croyants dès leur conversion, les dons de l'Esprit ne seront pas tous exprimés par les croyant. Le Seigneur les accorde aux uns et aux autres selon sa propre discrétion. Ils sont listés dans 1 Corinthiens 12:7-11 «Or à chacun est donnée la manifestation de l'Esprit pour l'utilité commune. 8 Car à l'un est donnée par l'Esprit, la parole de sagesse ; et à l'autre par le même Esprit, la parole de connaissance ; 9 et à un autre, la foi par ce même Esprit ; à un autre, les dons de guérison par ce même Esprit ; 10 et à un autre, les opérations des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le don de discerner les esprits ; à un autre, la diversité de langues ; et à un autre, le don d'interpréter les langues. 11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, distribuant à chacun ses dons en particulier, comme il lui plaît».
  • 28. Ces pierres précieuses représentent donc des talents que Dieu octroie à Ses enfants pour servir à l'édification du royaume et non pour leur propre gloire. Ézéchiel 28:12-13 «Fils de l'homme, prononce à haute voix une complainte sur le roi de Tyr, et dis-lui : Ainsi parle le Seigneur Yahweh : Toi à qui rien ne manquait, plein de sagesse, et parfait en beauté ; 13 tu étais en Éden, le jardin de Dieu ; ta couverture était de pierres précieuses de toutes sortes, de sardoine, de topaze, de diamant, de chrysolithe, d'onyx, de jaspe, de saphir, d'escarboucle, d'émeraude, et d'or ; tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service ; préparés pour le jour où tu fus créé». Ces pierres précieuses représentent les talents qu'avaient reçu Lucifer, du temps où il s'appelait ainsi, pour gérer le royaume de Dieu. Il s'est enorgueilli et les a commercialisé auprès d'autres anges pour obtenir leur allégeance et essayer de prendre la place de Dieu. Dans ce mime parfait de leur nouveau maître, beaucoup de croyants échangent leurs dons contre de l'argent et la domination sur les autres. Comme leur nouveau maître, ils sont exclus du royaume. À Son retour, le Seigneur ne viendra pas chercher ceux qui expriment des dons. Il viendra chercher ceux qui expriment les fruits de l'Esprit.
  • 29. Chapitre II La battisse et son mobilier
  • 30. 2. La battisse et son mobilier Le tabernacle représente le Royaume de Dieu avec les hommes. Il s'étend depuis la création de l'homme jusqu'à l'éternité. La battisse entière et son mobilier, depuis la porte d'entrée jusqu'à l'Arche de l'Alliance, constituent une révélation particulière de Dieu. On y trouve également les hommes qui y effectuent leur sacerdoce suivant les niveaux différents de la grâce qui leur est faite. Rien n'est laissé au hasard dans ce Tabernacle. Que ce soit dans la nature des matériaux de construction, l'ordre dans lequel ils sont cités, etc. Tout a un sens précis. Hiérarchie dans les consignes du Seigneur 1. L'Arche 2. Le propitiatoire 3. La table des pains de proposition 4. Le chandelier d'or pur 5. Les tapis de fin lin 6. Les tapis de poil de chèvre 7. Les couvertures de peau de bélier 8. Les couvertures de peaux de taissons 9. Les planches de bois d'acacia et leurs bases 10.Les barres recouvertes d'or 11. Le voile de fin lin retors 12.Les quatre piliers 13.Les rideaux extérieurs 14.Les cinq piliers 15.L'autel d'airain 16.Les courtines de fin lin retors 17.Les piliers 18.La porte du parvis – après la consécration des prêtres - 19.L'autel des parfum 20.La cuve d'airainrar
  • 31. 2.1 L'Arche, la Gloire de Dieu L'arche de l’Éternel L'Arche de l'Alliance et son propitiatoire décrits par le Seigneur dans Exode 25:10- 22 constituent le premier élément du Tabernacle. C'est le lieu où réside la Gloire de Dieu. Pour comprendre le symbolisme de l'Arche, il faut revenir à la genèse. L'Arche symbolise l’Éden. L’Éden c'est le lieu où habite Dieu. Non pas qu'Il ne soit pas ailleurs mais, c'est le lieu où il se manifeste dans sa nature intrinsèque. Dans sa véritable nature. Ce qui est rendu possible parce que ce lieu est entièrement saint. Adam et Eve habitaient à l'orient de ce lieu et en ont été chassé justement parce qu'ils avaient péché. Voici la description qui nous est faite : Genèse 2:8-14 « Et Yahweh Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait formé. 9 Yahweh Dieu fit germer de la terre tout arbre désirable à la vue et bon à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal. 10 Et un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin ; et de là il se divisait en quatre bras. 11 Le nom du premier est Pischon ; c'est le fleuve qui coule en entourant tout le pays de Havila où se trouve l'or. 12 Et l'or de ce pays est bon ; c'est là aussi que se trouvent le bdellium et la pierre d'onyx. 13 Et le nom du second fleuve est Guihon ; c'est celui qui coule en entourant tout le pays de Cusch. 14 Le nom du troisième fleuve est Hiddékel, qui coule vers l'Assyrie ; et le quatrième fleuve est l'Euphrate». Le fleuve qui sortait de l’Éden c'est l'Esprit de Dieu. Les quatre bras en lesquels il se divise sont quatre manifestations différentes de l'Esprit de Dieu à l'Humanité. Vous pourrez le lire en détail dans ce document ou bien dans celui-ci. Pischon désigne le Seigneur Lui-même. L'or de Havila, pays qu'entoure Pischon, est Celui qui est utilisé dans le Tabernacle. Cet or désigne le Seigneur dans sa perfection comme nous l'avons vu ici. Guihon est une manifestation de l'Esprit-Saint qui donne aux hommes le pouvoir d'opérer dans une dimension surnaturelle. Hiddékel est une manifestation de l'Esprit-Saint qui opère le jugement de Dieu. L'Euphrate est une manifestation de l'Esprit-Saint qui assure une protection naturelle aux hommes. Sinon, les entités démoniaques auraient décimé l'humanité depuis bien longtemps.
  • 32. Les deux chérubins qui ont été placés à l'orient du jardin d’Éden (Genèse 3:24) pour empêcher l'homme d'entrer à nouveau dans l’Éden sont les mêmes qui sont placés sur le propitiatoire (le couvercle de l'Arche). Ils sont là pour garder la sainteté de Dieu. Les chérubins sont une classe d'ange particulière dont le rôle est de protéger la sainteté de Dieu. Leur regard est dirigé vers l'Arche pour s'assurer qu'il ne s'y trouve rien d'impur. Les Tables de la loi aussi appelées Témoignage étaient initialement le seul objet présent dans l'Arche. Il représente la Parole de Dieu. Ces tables de pierre sur lesquelles le Seigneur avait gravé Sa loi représentent la personne même de Christ. Son nom s'appelle la Parole de Dieu nous dira l'apôtre Jean dans Apocalypse 19:13 «Il était revêtu d'un vêtement teint de sang, et son Nom s'appelle LA PAROLE DE DIEU ». Ces tables de pierres représentent également l'Alliance de Dieu avec les hommes. La manne fut placée dans l'arche en seconde position devant les Tables de lois selon Exode 16:33 « Moïse dit à Aaron : Prends un vase, et mets-y un plein d'omer de manne, et pose-le devant Yahweh, afin qu'il soit conservé pour vos générations »(1 omer = 3 litres). C'est une seconde manifestation de la Parole de Dieu. Après s'être manifesté au peuple comme l'Eau de la Parole aux puits d'Élim, le Seigneur se révèle au peuple dans le désert comme étant la le Pain de vie. La Parole révélée aux hommes et qui garde en vie quiconque la consomme. L'Arbre de vie au milieu du Jardin représente la personne même de Christ. Cet Arbre est aussi symbolisé par la verge d'Aaron qui avait fleuri qui fut placé à l'intérieur de l'Arche, devant la table des lois selon Nombres 17:10 «Et Yahweh dit à Moïse : Reporte la verge d'Aaron devant le témoignage, pour être conservée comme un signe pour les fils de rébellion, afin que tu fasses cesser de devant moi leurs murmures et qu'ils ne meurent point ». L'Arche possède donc trois éléments qui se rapportent tous à la Parole de Dieu. À la personne même de Jésus-Christ. Le bois d'acacia, dont l'Arche est fait, représente l'Esprit de Dieu. Comme nous l'avons expliqué ici, le bois représente la nature spirituelle d'une entité, d'un individu. Les deux barres en bois d'acacia qui servent à porter l'Arche désignent la nature 100% divine et 100% humaine du Seigneur. Cette double nature que nous tentons d'expliquer ici a été longtemps incomprise des chrétiens ; fermant ainsi la voie à une véritable révélation de Dieu à un nombre considérable d'entre eux. L'or qui recouvre l'Arche de l'intérieur et de l'extérieur représente la perfection de Dieu. C'est l'expression de la perfection de Dieu dans Son règne, Son l'autorité, la domination absolue et bienveillante qu'Il exerce sur la création. Cette or, lorsqu'il recouvre les éléments en bois dans le tabernacle, représente l'onction divine.
  • 33. L'Arche c'est la gloire de Dieu décrite dans Ézéchiel 1 et Ézéchiel 10. Il ne demeure pas avec le péché. C'est pourquoi le prophète en voit le départ dans Ézéchiel 11 à cause du péché décrit plus tôt dans le chapitre. C'est ce qui se passe lorsque le péché se répand dans une assemblée. C'est également ce qui se passe lorsqu'un individu pratique le péché comme on le verra plus en détail lorsque nous présenteront le Tabernacle comme équivalent du corps, de l'âme et de l'esprit. 2.2 La table des pains de proposition La Table des pains de proposition Les pains de proposition désignent le Pain de vie. La personne même de Jésus- Christ. Le Seigneur se présente Lui-même comme étant le pain de vie dans Jean 6:32-35 « Mais Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel ; mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel ; 33 car le pain de Dieu, c'est celui qui est descendu du ciel et qui donne la vie au monde. 34 Ils lui dirent donc : Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là. 35 Et Jésus leur dit : Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim ; et celui qui croit en moi n'aura jamais soif ». Le Seigneur explique ici que la manne du désert, du temps de l'exode, était une préfiguration de Sa personne. Il en remet une couche entre les versets 48-51 «Je suis le pain de vie. 49 Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. 50 C'est ici le pain qui est descendu du ciel, afin que celui qui en mange ne meure pas. 51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c'est ma chair que je donnerai pour la vie du monde». Il y a deux enseignements majeurs dans ce passage. Le premier c'est que le Seigneur se présente comme étant le Pain de vie qui évite la mort à quiconque le consomme, à quiconque se convertit et croit en Lui. Le second c'est que ce Pain est Son propre corps, Sa propre vie qu'Il donne en échange du salut de quiconque croit en Lui. C'est l’œuvre de la Croix. Les douze pains qui y étaient disposés indiquent que ce pain de vie était disponible pour toutes les tribus d’Israël. Ce pain est disponible pour tous ceux qui ont faim. David, bien qu'il n'y eût pas le droit n’hésitât à en manger et à en faire profiter ses compagnons dans Marc 2:25-26. La Parole est disponible à quiconque la désire.
  • 34. Les pains de proposition devaient être remplacés toutes les veilles de sabbat selon 1 Samuel 21:6. Ceci implique que la Parole de Dieu ou plutôt la révélation de Dieu au travers de Sa Parole se renouvelle sans cesse. C'est la raison pour laquelle les quatre chérubins qui entourent le trône de Dieu ne cessent de dire Saint Saint Saint est le Seigneur (Apocalypse 4 :8). C'est parce qu'Il leur révèle Sa sainteté sous un aspect précis et à chaque fois, ils l'adorent. Et ce, depuis l'éternité. La révélation de la Parole de Dieu est ce qui amène le croyant à adorer Dieu. L'adoration est une conséquence de la révélation de Dieu. L'absence de cette révélation transforme la vraie foi en religion. On y remplace alors la véritable foi par des traditions. Toutes les abominations initiées par les différentes dénominations juives et chrétiennes jusqu'à ce jour sont simplement le résultat de l'absence de révélation de Dieu. Les ustensiles mentionnés dans Exode 25:29-30 «Tu feras aussi ses plats, ses tasses, ses gobelets, et ses bassins, avec lesquels on fera les aspersions ; tu les feras d'or pur. 30 Et tu mettras sur cette table le pain de proposition continuellement devant moi » symbolisent les anges. Ce sont des anges que le Seigneur envoie pour nous dispenser Sa Parole (Enseignement, Révélations, etc.). L'Ange le plus connu de cette classe d'anges c'est Gabriel qui apparaît à de nombreuse reprises dans la Bible (à Daniel, Marie, Jean notamment). 2.3 Le chandelier d'or 2.3.1 Définition et situation dans le Tabernacle Le chandelier d'or, également appelé Ménorah en Hébreux, est un des éléments les plus importants du Tabernacle. C'est le seul qui est entièrement en or et battit d'une seule pièce c'est à dire qu'il a été conçu tout entier sans jamais agencer un élément avec un autre. On y trouve les instructions et l'exécution de l'ouvrage respectivement dans Exode 25:31-40, Exode 37:17-24 et Nombre 8:1-4. Ménorah (‫ תַ֖ר(ת‬e ‫נ‬ֹ ‫מ‬ְ en hébreux) signifie chandelier. Il est tiré de la racine Ner (‫ֵנר‬ ) qui signifie lampe ou Nur (‫)נור‬ qui signifie feu. C'est un chandelier qui devait éclairer le Lieu Saint et que le grand Prêtre Aaron devait allumer le soir et en assurer l'entretien le matin selon Exode 30:7-8. Voici une illustration et sa situation dans le tabernacle.
  • 35. Le modèle de Ménorah illustré ici à droite est celui du Temple Institute. Organisation basée en Israël qui supervise l'aspect doctrinal du projet de reconstruction du Temple de Jérusalem. Ce modèle n'est pas vraiment fidèle à l'original comme nous le verrons par la suite mais c'est celui, de tous les modèles qu'on a pu consulter, qui se rapproche le plus de la réalité biblique. 2.3.2 Une mauvaise traduction, source de confusion Le Seigneur décrit ainsi trois éléments clé à Moïse: Exode 25:33 «Il y aura sur l'une des branches trois petits plats en forme d'amande, un pommeau et une fleur ; sur l'autre branche trois petits plats en forme d'amande, un pommeau et une fleur ; il en sera de même des six branches sortant du chandelier». En premier lieu le mot Plat dans la traduction de la Bible Martin 1744 reprise dans la BJC n'est pas bien traduit dans le sens où le mot hébreu ‫(ע‬ַ ‫בלי‬ִ‫רי‬ ‫ּג‬ְ désigne une coupe ou un bol. De ce point de vue, la traduction par Calice de la version d'Ostervald est plus pertinente. La compréhension des trois éléments Amande, Pommeau et fleur est capitale pour comprendre le langage de Dieu dans ce symbolisme. Si Amande et Fleur ne souffrent d'aucun problème de traduction, Pommeau a toujours été une difficulté pour les traducteurs. Dans les traductions de la septante, d'Ostervald 1996 et dans la version Segond 1910, il est traduit par Pomme. La version Martin le traduit par Pommeau. Les traductions du Rabbinat (Tarduction du Tanakh en Français), la King James Version (KJV), Luther L1912, utilisent le terme Bouton. En fait, le terme hébreux kaphtor (‫תר‬ֹ ‫פ‬ְ ‫ַכ‬ַ ) peut signifier chapiteau de pilier, bouton (bouton de porte), pommeau, Germe (Plante) ou Pousse (plante).
  • 36. En comparant ces différents items, il est évident que seul « Germe » et « Pousse » peuvent être adaptés au contexte d'Exode 25:33. En effet, la logique voudrait que l'on parte de l'Amande, puis le Germe et enfin la Fleur. En fait, le chandelier tout entier est un arbre ; un amandier. Dieu se révèle ici comme étant l'Arbre de Vie. Amande Germe Fleur Amandier en floraison On peut le confirmer en lisant le récit de la légitimation d'Aaron, Grand Sacrificateur, lorsque sa verge fleurit après la révolte de Koré dans Nombres 17:8 : «Et le lendemain, lorsque Moïse entra dans la tente du témoignage, voici, la verge d'Aaron, avait fleuri, pour la maison de Lévi, et elle avait poussé des boutons, produit des fleurs et mûri des amandes». On assiste ici à l'étape d'après. La première étape dans Exode 25:33 est liée à la croissance de l'Amandier ; Amande, Germe puis Fleur. La deuxième étape est liée à la récolte ; Bouton (de l'hébreu perach (‫ח‬֙ ‫ַר‬‫פ‬ֶ֙ ) qui signifie Bourgeon), Fleur, et Fruit. Ceci obéit exactement au cycle de croissance et de production de l'Amandier. De plus Le Germe est un terme qui désigne régulièrement le Seigneur dans le récit Biblique. On le voit notamment dans : Ésaïe 4:2 « En ce temps-là, le Germe de Yahweh sera plein de noblesse et de gloire, et le fruit de la terre plein de grandeur et d'excellence pour les réchappés d'Israël ». En effet, le terme Tsemach (‫ח‬ ‫מ‬ַ ‫ֶצ‬֣ ) qui a été traduit par branche dans beaucoup de versions peut également désigner un Germe conformément à la traduction de Martin 1744.
  • 37. Jérémie 23:5 « Voici, les jours viennent, dit Yahweh, où je susciterai à David un Germe juste, qui régnera en Roi ; il prospérera, et exercera le droit et la justice dans le pays», Jérémie 23:15 « En ces jours et en ce temps-là, je ferai germer à David le Germe de justice, qui exercera le jugement et la justice dans le pays», Zacharie 3:8 « Écoute maintenant Josué, grand-prêtre, toi et tes compagnons qui sont assis devant toi ! Car ce sont des hommes qui serviront de signes. Certainement voici, je ferai venir mon serviteur, le Germe », Zacharie 6:12« Et parle-lui, en disant: Ainsi a parlé Yahweh des armées, disant: Voici un homme, dont le nom est Germe, qui germera de son lieu, et qui bâtira le temple de Yahweh ».
  • 38. 2.3.3 Reconstitution de la Ménorah et symbolisme Reconstitution de la Ménorah suivant les textes Bibliques La Ménorah symbolise l’Église de Jésus-Christ. C'est la symbolique des 7 filles de Réuel dans Exode 2:16-18 « Or le prêtre de Madian avait sept filles qui vinrent puiser de l'eau, et elles remplirent les auges pour abreuver le troupeau de leur père. 17 Mais des bergers survinrent et les chassèrent ; et Moïse se leva et les secourut, et abreuva leur troupeau. 18 Et quand elles furent revenues chez Réuel, leur père, il leur dit : Comment êtes-vous revenues si tôt aujourd'hui ? ». ici, Réuel, le prêtre de Madian, tient le rôle de Dieu et Moїse tient le rôle du Messie.
  • 39. On le voit avec certitude dans Apocalypse 1:12 « Alors je me retournai pour voir celui dont la voix m'avait parlé, et après m'être retourné, je vis sept chandeliers d'or, 13 et au milieu des sept chandeliers d'or, quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme, vêtu d'une longue robe, et ayant une ceinture d'or sur la poitrine ». Le Seigneur en donne l'explication dans Apocalypse 1:20 « Le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et les sept chandeliers d'or. Les sept étoiles sont les anges des sept églises ; et les sept chandeliers que tu as vus sont les sept églises ». Ces sept églises représentent l'ensemble des courants religieux judéo-chrétiens. Toutes ces églises prennent naissance dans ce chandelier. Chacun des chandeliers d'Apocalypse naissant d'une branche du chandelier décrit à Moïse. On voit bien que toutes les branches sortent de la branche principale qui représente Israël. Elles sortent au niveau du Germe. C'est le Messie, l'Oint, qui en est Lui-même l'architecte et le concepteur. 2.3.3.1 L'Amande L'Amande symbolise la graine. La semence. Elle représente le Seigneur Lui-même. On le voit dans Jean 12:24 « En vérité, en vérité, je vous dis : Si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruits». En effet, le processus de germination nécessite la mort de la graine. Ensuite elle germe, grandit, produit des fleurs (dans le cadre de l'Amandier) puis les fleurs se transforment en fruits. La graine représente également la Parole. On le voit dans la parabole du Semeur dans Luc 5:8-15. Le Seigneur explique cette parabole aux disciples comme suit : «Voici donc ce que signifie cette parabole : La semence, c'est la parole de Dieu. 12 Ceux qui ont reçu la semence le long du chemin, ce sont ceux qui entendent la parole ; mais ensuite le diable vient, et ôte la parole de leur cœur, de peur qu'ils ne croient et ne soient sauvés. 13 Et ceux qui ont reçu la semence dans un endroit pierreux, ce sont ceux qui, lorsqu'ils entendent la parole, la reçoivent avec joie, mais ils n'ont pas de racine, ils croient pour un temps, mais au moment de la tentation ils se retirent. 14 Et ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui ayant entendu la parole, s'en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses, et les plaisirs de la vie ; et ils ne portent pas de fruit qui vienne à maturité. 15 Mais ce qui est tombé dans une bonne terre, ce sont ceux qui ayant entendu la parole, la retiennent dans un cœur honnête et bon, et portent du fruit avec persévérance ». La semence représente la Parole. Elle représente Dieu selon Apocalypse 19:13 « Il était revêtu d'un vêtement teint de sang, et son Nom s'appelle LA PAROLE DE DIEU». La terre représente l'individu qui reçoit la Parole. 2.3.3.2 Le Germe Comme on l'a déjà vu précédemment, le Germe est une expression qui désigne
  • 40. régulièrement le Seigneur dans le récit Biblique. On le voit notamment dans : Ésaïe 4:2 « En ce temps-là, le Germe de Yahweh sera plein de noblesse et de gloire, et le fruit de la terre plein de grandeur et d'excellence pour les réchappés d'Israël ». En effet, le terme Tsemach (‫ח‬ ‫מ‬ַ ‫ֶצ‬֣ ) qui a été traduit par branche dans beaucoup de versions peut également désigner un Germe conformément à la traduction de Martin 1744. Jérémie 23:5 « Voici, les jours viennent, dit Yahweh, où je susciterai à David un Germe juste, qui régnera en Roi ; il prospérera, et exercera le droit et la justice dans le pays», Jérémie 23:15 « En ces jours et en ce temps-là, je ferai germer à David le Germe de justice, qui exercera le jugement et la justice dans le pays», Zacharie 3:8 « Écoute maintenant Josué, grand-prêtre, toi et tes compagnons qui sont assis devant toi ! Car ce sont des hommes qui serviront de signes. Certainement voici, je ferai venir mon serviteur, le Germe », Zacharie 6:12« Et parle-lui, en disant: Ainsi a parlé Yahweh des armées, disant: Voici un homme, dont le nom est Germe, qui germera de son lieu, et qui bâtira le temple de Yahweh ». 2.3.3.3 La Fleur La fleur est un symbole de la résurrection. Elle épouse ce symbolisme notamment lors de la légitimation de la verge d'Aaron, Grand Sacrificateur, dans Nombres 17:8 et dans le temple de Salomon (1 Rois 6). Elle a un sens tout à fait différent chez les «chaldéens» mais dans la Bible, elle, évoque la résurrection. Dans la nature, l'amandier est le premier arbre à fleurir après l’hiver. Les fleurs y poussent avant même les feuilles; offrant un spectacle magnifique à l'observateur. C'est la symbolique de la résurrection juste après la Grande tribulation. On observe cette symbolique dans Psaume 72:1-7 « Ô Dieu, donne tes jugements au roi et ta justice au fils du roi. 2 Qu'il juge avec justice ton peuple, et tes malheureux avec équité ! 3 Que les montagnes portent la paix pour le peuple, et que les collines la portent en justice ! 4 Qu'il fasse droit aux malheureux du peuple, qu'il délivre les fils du misérable, et qu'il écrase l'oppresseur ! 5 Ils te craindront tant que le soleil et la lune dureront, d'âge en âge. 6 Il descendra comme la pluie sur l'herbe fauchée, comme les ondées qui arrosent la terre. 7 En son temps, le juste fleurira, et il y aura abondance de paix jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de lune». Salomon prophétise ici sur le royaume Messianique qui prendra effet après l'Harmaguédon.
  • 41. 2.3.3.4 Les 7 lampes Les sept lampes sont expliquées dans la vision du prophète Zacharie dans Zacharie 4:2-7 « Il me dit : Que vois-tu ? Et je répondis : Je regarde, et voici, il y a un chandelier tout en or, surmonté d'un vase et portant ses sept lampes, avec sept conduits pour les sept lampes qui sont au sommet du chandelier ; 3 et il y a deux oliviers près de lui, l'un à la droite du vase, et l'autre à sa gauche. 4 Alors je pris la parole et je dis à l'ange qui me parlait : Mon Seigneur, que signifient ces choses ? 5 L'Ange qui me parlait répondit et me dit : Ne sais-tu pas ce que signifient ces choses ? Je dis : Non, mon Seigneur ! 6 Alors il reprit et me dit : C'est ici la parole que Yahweh adresse à Zorobabel : Ce n'est point par la puissance ni par la force, mais par mon Esprit, dit Yahweh des armées. 7 Qui es-tu, grande montagne, devant Zorobabel ? Tu seras aplanie. Il fera sortir la pierre principale ; il y aura des sons éclatants : Grâce, grâce pour elle !» L'ange qui montre la vision à Zacharie en donne le sens dans Zacharie 4:10 « Car qui est-ce qui a méprisé le jour des faibles commencements ? Ils se réjouiront en voyant la pierre de niveau dans la main de Zorobabel. Ces sept sont les yeux de Yahweh qui parcourent toute la terre ». Les sept lampes représentent les sept Esprits qui sont devant le trône de Dieu selon Apocalypse 1:4 «Jean aux sept églises qui sont en Asie : Que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui QUI EST, QUI ETAIT, et QUI VIENT, et de la part des sept Esprits qui sont devant son trône». Cette symbolique revient également dans Zacharie 3:9 et Apocalypse 5:6 (les sept yeux). C'est l'omniscience du Seigneur. Un savoir, une sagesse, une connaissance sans limite. Dieu sait tout sur tout avant même que la chose ne se produise. Ces lampes représentent également la promesse de l'Esprit de Joël 2:28, rappelée dans Actes 1:4 et réalisée dans Actes 2:2-4. 2.3.4 Les ustensiles Le grand prêtre Aaron devait assurer l'entretien du chandelier tous les matins selon Exode 30:7 «Et Aaron fera sur cet autel un parfum de choses aromatiques ; il y fera un parfum chaque matin, quand il préparera les lampes. 8 Et quand Aaron allumera les lampes entre les deux soirs, il y fera aussi le parfum, à savoir le parfum perpétuel devant Yahweh dans vos générations». Pour cela il usait des ustensiles indiqués dans Exode 25:38 « Et ses mouchettes et ses encensoirs destinés à recevoir ce qui tombe des lampes seront d'or pur ».
  • 42. Martin est le seul à avoir rajouté l'expression « destinés à recevoir ce qui tombe des lampes seront d'or pur» aucun des traducteurs principaux ne l'a fait. Il a probablement été égaré par la traduction française de la septante qui fait mention de «récipients» pour désigner les encensoirs. Ce rajout égare de fait quiconque cherche à comprendre le sens profond de ces ustensiles. Nous verrons également plus bas que le terme «encensoir» lui-même n'est pas approprié. La King James version lui a préféré le terme de «snuff-dish» c'est-à-dire cloche d'extinction ou éteignoir. 2.3.4.1 Mouchettes Avant la découverte et la «démocratisation» de l'électricité, les mouchettes étaient utilisées pour l'entretien des chandelles qui servaient à l'éclairage. Les chandelles étaient faites à base de graisse animale et les mèches (en coton) brûlaient plus lentement que la graisse qui les entouraient. Il fallait donc couper la portion carbonisée de la mèche pour éviter qu'elle ne s'éteigne. Il s'agit, comme illustré ci-dessous, d'une paire de ciseaux avec sur une des deux lames, un réceptacle destiné à recueillir la partie carbonisée. La mouchette est utilisée par le Seigneur Jésus pour émonder ses enfants et éviter qu'ils ne s'endorment spirituellement. C'est le principe du Brisement énoncé par le Seigneur dans Jean 15:1-2 « JE SUIS le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 2 Il retranche tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit ; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit ». 2.3.4.2 Cloches d'extinction et non Encensoirs Le traduction «encensoir» du terme melqach ou malqach (‫ם‬ ‫י‬ ‫ח‬ַ֫ ‫.(ןָק‬ ‫ל‬ְ ‫מ‬ֶ ) faite dans Exode 25:38 est inexacte. Martin a utilisé le terme Encensoir ; Ostervald le terme Porte-mouchette, la King James version (KJV) utilise le terme Cloche d'extinction, Segond utilise le terme vase à cendres. Le terme hébreux malqach ou melqach signifie cloche d'extinction ou éteignoir. Ce qui paraît effectivement plus en rapport avec les usages du chandelier.
  • 43. La cloche d'extinction est utilisée par le Seigneur pour ôter Son Esprit aux croyants qui se complaisent dans le péché et refusent de se repentir. Il prévient l'église d’Éphèse dans Apocalypse 2:5 «C'est pourquoi souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi, et fais tes premières œuvres. Autrement, je viendrai à toi à toute vitesse, et j'ôterai ton chandelier de sa place si tu ne te repens pas». On peut encore citer Jean 15:1-2 « JE SUIS le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 2 Il retranche tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit ; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit». 2.3.5 En résumé En résumé, le Chandelier d'or nous parle premièrement de la personne de Jésus- Christ de Nazarteh. C'est l'Arbre de vie du Jardin d’Éden qui se trouve être, comme nous l'avons démontré ici, un amandier. Le chandelier d'or nous parle ensuite de l’Église de Jésus-Christ. De la branche centrale qui est Israël, naissent les six branches annexes qui représentent les nations. Toute ces branches prennent naissance au niveau du Germe qui est aussi la personne de Jésus-Christ. Le chandelier d'or est battit d'une seule pièce selon Exode 25:36. L’Église ne peut pas être divisée. Le corps de Christ ne peut pas être divisé. C'est pourquoi le Seigneur n'a pas permit que ces os soient brisés comme on peut le lire à ces occasions : À la Croix Jean 19 : 36 «Ces choses-là sont arrivées, afin que l’Écriture soit accomplie : Aucun de ses os ne sera brisé ». Lors des prescriptions de la préparation de l'agneau de Pâques. Exode 12:46 «On la mangera dans une même maison, et vous n'emporterez point de sa chair hors de la maison, et vous n'en briserez aucun os ». Nombres 9:12 «Ils n'en laisseront rien jusqu'au matin, et n'en briseront point les os. Ils la feront selon toutes les ordonnances de la Pâque». Les os, comme nous le verront plus en détail par la suite, nous parlent de l'esprit. Les ossements desséchés que voit Ézéchiel dans Ézéchiel 37 nous parlent de la mort spirituelle. Dans le cas du chandelier, cet esprit n'est autre que l'Esprit de Dieu. C'est pour cela qu'il est d'or pur. Les flammes du chandelier devaient brûler jour et nuit ; attestant que le Seigneur est vivant et qu'il vit d'âge en âge. Les ustensiles utilisés pour l'entretien du chandelier étaient d'or pur également. Ces ustensiles nous parlent des anges de Dieu. Il les missionne pour nous garder, nous révéler des choses, frapper le cas échéant, etc.
  • 44. Le symbolisme de l'Amandier illustre premièrement le principe de croissance de l’Église ; Graine, Germe, bourgeon, fleur puis fruit. Ce symbolisme de l'amandier nous parle ensuite du principe de multiplication ; D'une seule semence, on obtient des centaines d'autres qui peuvent à leur tour être semées. L’Église a commencé avec 12 personnes plus le Seigneur. Puis, 120 personnes lors de l'effusion de l'Esprit-Saint dans Actes 2 et maintenant, on peut en compter des milliards à travers le monde. 2.4 Les tapis de fin lin Les tapis de fin lin font partie d'une ensemble de quatre tapis utilisés pour couvrir le Tabernacle. Ces quatre tapis, vus de dessus, constituent quatre étapes à franchir pour atteindre l'Arche. Ces étapes sont les mêmes que ceux que l'on traverse en passant par la porte ; La porte d'entrée (la conversion), l'autel d'airain (le sacrifice), la cuve d'airain (la purification) et enfin le voile de fin lin retors qui sépare le Lieu Saint du Lieu Très Saint, permettant ainsi d'atteindre l'Arche. Par le dessus, on a la couverture en peaux de taissons (la conversion), la couverture en peaux de bélier teinte en rouge (le sacrifice), le tapis de poils de chèvres (la purification) et le tapis de fin lin. Les accès par le côté et par le dessus sont donc identiques. La description du tapis de fin lin qui nous est faites dans Exode 26:1-6 fait mention de deux ensembles de cinq tapis reliés par cinquante crochets d'or. Les dimensions des 10 tapis sont de 28 coudées (14 mètres) par 4 coudées (2 mètres). Ils devaient couvrir la tente d'assignation de part en part. La tente d'assignation faisait 9 coudées de large (6 planches X 1,5 coudées), et 10 coudées de haut. Ce qui implique donc que le tapis de fin lin ne touchait pas le sol. Il était séparé du sol d'une demi coudée de part et d'autre. Ces tapis sont faits de fin lin retors, teints en pourpre, écarlate et cramoisi. La torsion du fin lin nous parle de la souffrance et du brisement nécessaires pour avoir part au Royaume de Dieu. Le fin lin nous parle également, comme expliqué ici, de la Justice de Dieu. Les couleurs, comme nous l'avons vu en détail ici, nous parlent de la royauté et des trois dimensions de la Justice de Dieu. La justice est l'un des principaux attributs de Dieu qui apparaît sans cesse dans le Tabernacle. Le Seigneur se présente dans Melchisédek, comme Yéhova-Tsidqênûw, Comme Le Germe de Justice. Ici, le toit doit être recouvert de la justice de Dieu pour protéger la sainteté de l'édifice. Les chérubins qui y sont dessinés, comme pour l'Arche, ont pour rôle de protéger la sainteté de l'édifice. Les deux ensembles identiques de cinq tapis reliés par les cinquante crochets d'or nous parlent de l'unité parfaite (les crochets d'or) du Père et du Fils.
  • 45. 2.5 Les tapis de poil de chèvre La description qui nous est faite dans Exode 26:7-13 fait mention de deux ensembles de cinq et six tapis joints par cinquante crochets d'airain. Comme pour le tapis de fin lin, ce tapis est destiné à couvrir l'édifice de part en part avec cette fois, un onzième tapis qui va recouvrir le devant de la tente. Ces tapis ont une longueur de 30 coudées (15 mètres) par 4 coudées (2 mètres). Ce qui leur permet de déborder d'une coudée (d'un demi mètre) de chaque côté le tapis de fin lin. Ceci permet au tapis de poils de chèvres de recouvrir intégralement le tapis de fin lin, de couvrir entièrement la tente et même de déborder au sol d'une demi coudée. Comme nous l'avons évoqué ici, les poils nous parlent de la Justice de Dieu dans ces deux aspects ; la justification et le jugement. L'airain, comme nous l'avons expliqué ici, nous parle de la purification. Une purification rendu possible par la justification de ceux qui ont part à l'Alliance et par le jugement des autres. Toujours les deux aspects de la Justice de Dieu. Les cinquante crochets d'airain qui relient les deux ensembles de la parfaite union du Père et du Fils dans la purification. N'oublions pas que Christ a franchi le premier les différentes étapes vers l'Arche. Sa mort à la croix est même l'acte qui a permit que le voile de fin lin qui fermait l'accès à l'Arche se déchire. Christ a donc franchit, le premier, ces différentes étapes ; permettant la réconciliation entre Dieu et l'humanité. Nous n'avons plus qu'à suivre ses traces pour atteindre l'Arche. 2.6 Les couvertures de peau de bélier Les couvertures de peaux de béliers teintes en rouges décrites dans Exode 26:14 nous parlent prophétiquement du sang de Jésus qui couvre tous ceux qui ont part à l'Alliance. La teinte rouge nous parle du sacrifice de la Croix. Dans le même ordre d'idée que l'animal que le Seigneur a dû mettre à mort dans Dans Genèse 3:21 «Et Yahweh Dieu fit à Adam et à sa femme des tuniques de peaux, et il les en revêtit» et dont la peau a servit à recouvrir la nudité (le péché) d'Adam et Eve. On voit ici une préfiguration de la mort de Jésus-christ dont le sacrifice devait servir à expier le péché de l'humanité. Ici, la teinte rouge évoque plus précisément la couverture qui empêche que le jugement de Dieu tombe sur ceux qui ont part à l'Alliance. On le voit au travers du sang de l'agneau de pâques dont Israël à recouvert les linteaux de ces portes pour éviter le jugement du Seigneur lorsqu'Il a mis à mort tous les premiers nés d’Égypte dans Exode 12. Cette image est encore plus nettement illustrés dans Proverbes 31:21 « [Lamed.] Elle ne craint point la neige pour sa maison, car toute sa maison est vêtue d'écarlate ». Il s'agit ici de la femme vertueuse ; l'image de l’Église de Dieu. La teinte rouge est illustrée ici par l'écarlate et la maison représente la tente d'assignation.
  • 46. 2.7 Les couvertures de peaux de taissons Le taisson, souvent traduit par blaireau, dauphin, veau de mer dans d'autres versions de la Bible est un animal mystérieux qui le restera sans doute encore longtemps. Beaucoup de commentateurs arguent, avec raison, que le blaireau, le dauphin, le veau de mer et toute autre espèce de mammifères marin sont à exclure. Étant des animaux impurs (Lévitique 11) selon la loi, ils n'auraient pas pu être préconisés par le Seigneur pour faire partie du Tabernacle. On peut néanmoins, comme pour le bélier décrit précédemment, y voir des vertus de protection nées du sacrifice. L'animal a en effet dû être mis à mort pour en retirer sa peau et protéger l'édifice. Suivant l’enchaînement des quatre étapes vers l'Arche que nous avons précédemment évoqué, cette peau constitue l'étape de la conversion. Ces quatre éléments, que ce soit vus de dessus ou vus de côté, nous parlent tous de la Justice de Dieu. C'est une justice qui sanctifie (le sang de Christ ou la teinte rouge) celui qui a part à l'Alliance en le purifiant (l'airain et les poils de chèvre) puis en le revêtant de fin lin (de Jésus-Christ) pour qu'il puisse atteindre l'Arche. 2.8 Les planches de bois d'acacia et les barres recouvertes d'or Comme nous l'avons vu ici, les hommes sont souvent comparés aux arbres dans la prophétie Biblique. Les arbres désignent les esprits humains. Les planches sont donc des esprits humains taillés (brisés, purifiés) par Dieu et oints (couverts d'or, littéralement recouverts de Jésus-Christ). Les bases d'argent sur lesquelles les planches reposent désignent, comme nous l'avons vu ici, la Parole de Dieu. Les hommes qui entourent l'Arche sont fondés sur la Parole de Dieu. Les bases sont en double sous chaque planche ; indiquant que les croyants sont fondés sur le Père et le Fils.
  • 47. 2.8.1 Le mystère du nombre de planches Lorsque le Seigneur décrit les planches dans Exode 26:15-30, il décrit d'abord les 20 planches qui sont situées côté sud puis, 20 planches côté nord et enfin le fond de la tente d'assignation situé à l'ouest avec 6 + 2 planches. Lorsque l'on ajoute les 20 planches côté sud au six planches côté ouest, on obtient 26. Or, 26 c'est le chiffre de Dieu. Si on additionne les valeurs numériques du Nom de Dieu YHWH, on obtient 26. Y(Yod=10), H(Hé=5) et W(Wav=6). Le résultat est le même pour les planches côté nord. 2.8.2 Le mystère du fond du Tabernacle En plus des 6 planches qui forment le mur du fond de la tente d'assignation, le Seigneur préconise de rajouter deux planches supplémentaires dans Exode 26:23-24 «Tu feras aussi deux planches pour les angles du tabernacle, aux deux côtés du fond. 24 Et elles seront égales par le bas, et elles seront jointes et unies par le haut avec un anneau ; il en sera de même des deux planches qui seront aux deux angles». Ces deux planches nous parlent du mystère le plus épais de toute la Bible. La véritable nature de Jésus-Christ. Sur terre(par le bas), 100% homme et 100% Dieu et au ciel (par le haut) 100% Dieu. C'est là une clé capitale pour comprendre la véritable nature du Seigneur et rejeter cette abomination à trois têtes présentée par les adeptes de la trinité. Philosophie directement inspirée de l'enfer. Un dieu 3 en 1, comme pour les produits ménagers. Les six planches du fond du Tabernacle recèlent un mystère profond. Elles indiquent les différents âges de l'histoire de l'humanité comme nous l'expliquons en détail ici. L'histoire de l'humanité se déroule en six âges plus 2 à venir. Au fond du Tabernacle, on a six planches reliées entre elles par cinq barres couvertes d'or dont une, située au milieu, passe au travers des planches. Le six planches représentent les six âges de l'humanité : Les sept âges de l'humanité L’âge de l’innocence Adam et Eve règnent dans le Jardin d’Éden. Toute la création terrestre est soumise à l’homme et il jouit d’une liberté totale avec une seule loi à respecter : Ne pas manger les fruits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. L’âge de l’innocence prend fin avec la chute d’Adam et Eve qui succombent à la tentation du serpent et désobéissent au commandement de Dieu. Par son péché, l’homme se met sous la domination de Satan et sous le pouvoir de la mort.