SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  43
Les bonnes pratiques en
santé au travail
Nezzal Abdelmalek
Service de Médecine du travail , Laboratoire de recherche santé environnement
Faculté de médecine , Université BADJI Mokhtar, Annaba, Algérie
Evidence-based medicine: La médecine
basée sur les faits.
La médecine basée sur les faits a été définie par ses
promoteurs comme l’utilisation consciencieuse, explicite,
et judicieuse des meilleurs données actuelles dans la
prise de decision à propos de la prise en charge de leurs
patients.
Evidence-based medicine: La médecine
basée sur les faits.
Dans cette definition, la pratique de la médecine basée sur les faits
signifie intégrer l’expertise clinique individuelle avec une évaluation
critique avec les les meilleurs données externes disponibles à partir
d’une recherche systèmatique.
Evidence-based medicine: La médecine
basée sur les faits.
L’expertise clinique individuelle signifie la
competence et le jugement que le clinicien acqiert à
travers son experience et sa pratique.
“Au 21ème siècle le clinicien
qui ne peut pas faire une
lecture critique d’une étude
peut être assimilé à celui qui ne
sait pas prendre la tension
artérielle ou examiner le
système cardiovasculaire,”
BMJ 2008:337:704-705
Evidence based medicine
Les étapes
Formuler la question.
Formuler la question.
Haute autorité sanitaire (France) : missions,
Exemple d’une institution.
- Élaborer les guides de bon usage des soins ou les recommandations de
bonne pratique, procéder à leur diffusion et contribuer à l’information des
professionnels de santé et du public dans ces domaines,
- Sans préjudice des mesures prises par l’Agence française de sécurité
sanitaire des produits de santé dans le cadre de ses missions de sécurité
sanitaire.
Propositions développées méthodiquement pour aider
- le praticien et
- le patient
à rechercher les soins les plus appropriés dans des circonstances
cliniques données.
Recommandations de bonne pratique dans la
santé: définition.
Recommandations de bonne pratique dans
la santé, objectif:
Mettre à la disposition des différents acteurs du système de
santé (professionnels, patients et usagers, décideurs) une
synthèse rigoureuse de l’état de l’art et des données de la
science destinée à :
 aider la prise de décision dans le choix des soins ;
 harmoniser les pratiques ;
 réduire les traitements et actes inutiles ou à risque ;
 réduire les ruptures dans les parcours de santé.
Une démarche rigoureuse et explicite
Méthodes d’élaboration de recommandations de bonne pratique :
1- Méthode « Recommandations pour la pratique clinique » (RPC) ;
2- Méthode « Recommandations par consensus formalisé » (RCF).
 Le choix entre ces deux méthodes est défini au cours de la phase de
cadrage des RBP.
Recommandations pour la pratique clinique
(RPC), objectif:
Rédiger un petit nombre de recommandations :
- concises ;
- gradées, en accord avec les niveaux de preuve identifiés, ou, en l’absence
de preuves scientifiques, résultant d’un accord d’experts ;
- non ambiguës ;
- répondant aux questions posées.
Recommandations pour la pratique
clinique (RPC),méthode:
- La participation des professionnels et représentants des patients et usagers;
- La transparence, avec mise à disposition :
 de l’analyse critique de la littérature ;
 des débats et décisions prises par les membres du groupe de travail ;
 des cotations et commentaires des membres du groupe de lecture ;
 de la liste de l’ensemble des participants aux différents groupes.
- L’indépendance d’élaboration :
- La gestion des intérêts déclarés par les experts du groupe de travail,
Les types d’études affectent la qualité
Recommandations par consensus formalisé si
au moins 2 des conditions suivantes:
1- Absence ou insuffisance de littérature de fort niveau preuve;
2- Possibilité de décliner le thème en situations cliniques identifiables;
3- Controverse, avec nécessité d’un groupe indépendant.
Recommandations de bonne pratique par
consensus formalisé, méthodes de consensus:
4 méthodes de consensus classiques décrites dans la littérature:
- Delphi,
- Groupe nominal,
- RAND/UCLA Appropriateness method ,
- Conférence de consensus.
Consensus = manière de synthétiser l’information, confronter
avis contradictoires, pour définir le degré de l’accord au sein
d’un groupe, opinion des professionnels non unanime, absence
de données de la littérature, d’un niveau de preuve faible ou de
données contradictoires.
Recommandations de bonne pratique par
consensus formalisé
Les fiches mémo et les fiches pertinence
Ces fiches s’inscrivent dans un objectif d’amélioration de la qualité et de la
sécurité des soins.
 Les fiches mémo: proposent des recommandations sur une thématique
de prise en charge médicale.
 Les fiches pertinence: proposent un nombre limité de recommandations
centrées sur les indications et non-indications de prescription d’actes, de
thérapeutiques, etc.
Les recommandations de bonnes pratiques, les fiches mémo et
les fiches pertinence ne sauraient dispenser le professionnel de
santé de faire preuve de:
 discernement dans la prise en charge du patient qui doit être
celle qu’il estime la plus appropriée,
 en fonction de ses propres constatations et des préférences
des patients.
Déclarations d’intérêts et gestion des
conflits d’intérêts.
« La prévention des conflits d’intérêts (…) implique de retenir
une approche concrète et pragmatique, qui tienne compte de
la réalité des fonctions exercées, des intérêts en cause, de leur
intensité et de leurs effets potentiels, plutôt qu’une approche
abstraite et désincarnée, dont la mécanique implacable serait
source de rigidité et d’incompréhensions. »
(Rapport de la Commission de réflexion pour la prévention des
conflits d’intérêt dans la vie publique, Conseil d’État France).
Les bonnes pratiques en médecine du
travail:
- Société Française de médecine du travail, SFMT. Label HAS.
- National Institute for Health and Care Excellence. NICE.
- Fondation COCHRANE.
Société de médecine du travail Française
1. Travail posté et de nuit,
2. Travail en milieu hyperbare,
3. Toxique et fœtus,
4. Rhinites allergiques,
5. Radionucléides
6. Insertion socioprofessionnelle,
7. Cancérogènes pour la vessie,
8. Cancérigènes poussière de bois,
9. Agents chimiques
10. Substance psychoactives
11. Charges lourdes,
12. Cancérogènes pulmonaires
NICE:
National Institute for Health and Care Excellence
Occupational health advice in NICE guidelines A.
Hashtroudi and H. Paterson
Cette étude suggère que les recommandations en santé au travail ne sont pas bien
intégrées dans les guidelines de NICE.
Les professionnels de la santé au travail devraient participer dans le développement de
guidelines et contribuer à la formulation de recommandations sur les aspects
concernant le travail et la santé.
La participation au développement et à la revue des guidelines de NICE peut
constituer une première étape dans la promotion du role de la santé au travail comme
le propose Dame Carol Black.
De nouvelles études sont requises pour établir pour établir si le statut de salarié peut
affecter le pronostic des maladies chroniques, et NICE devrait prendre en
consideration le développement de guidelines pour les themes importants tells que
les Fiches de sécurité, les dermatoses, et l’asthme.
COCHRANE
La collaboration Cochrane est fondée en 1993 sous la direction de Iain Chalmers.
Elle est développée en réponse à un appel d'Archie Cochrane pour qu'il existe des revues systématiques
à jour de tous les essais randomisés contrôlés pertinents en santé.
Cette idée est reprise par le programme de recherche et de développement créé pour aider le NHS,
service national de la santé du Royaume-Uni.
En octobre 1995, la collaboration crée le réseau d'usagers de la santé de la Cochrane afin d'incorporer
les points de vue des patients dans la procédure de revue.
Peu de temps après, de nouveaux sommaires en langage simples sont fournis aux utilisateurs avec
un résumé sans jargon médical de chaque revue systématique.
En 2013, près de 31 000 personnes de 120 pays différents ont publié un total de plus de 5000 revues.
COCHRANE: Evidence based medicine.
1- Occupational stress
healthcare workers
2-Behavioural treatment for
chronic low-back pain
3- Oral steroids, splinting,
ultrasound… carpal tunnel
syndrome.
4- Drugs …..sleepiness shift
work and sleep problems
after shift work
5- Ginkgo biloba for tinnitus
6-Use of sodium bicarbonate
to treat organophosphorus
pesticide poisoning
7-Transcranial magnetic
stimulation for tinnitus
8-Caffeine for preventing
injuries and errors in shift
workers
COCHRANE: Evidence based medicine
(Suite).
9-Interventions to enhance return-
to-work for cancer patients,
10- Physical conditioning and return
to work strategy to reduce sickness
absence for workers with back pain
11-Exercises, ergonomics , physical
therapy work-related complaints
arm, neck or shoulder
12-Vocational Rehabilitation (VR)
programs to support persons with
multiple sclerosis ( MS) on their
entering or returning to work
13-Exercise for Neck Pain
14-Multidisciplinary treatment
for back pain
15-Multidisciplinary bio-
psychosocial rehabilitation for
neck and shoulder pain among
working age adults.
16-Psychosocial interventions to
prevent psychological problems
in police officers
COCHRANE: Evidence based medicine
(Fin).
17-Interventions for improving
employment outcomes for workers with
HIV
18-Work changes to prevent and
decrease stress in teachers
19-Rehabilitation following carpal tunnel
release
20-Non-drug interventions for helping
workers with inflammatory arthritis stay
at work
21-Workplace interventions for reducing
sitting time at work
22-Supported employment for adults
with severe mental illness
23-Multidisciplinary rehabilitation for
fibromyalgia and musculo-skeletal pain
in working age adults
24- Effect of return-to-work
coordination programmes for workers
on sick leave
26-Advice on material handling
techniques and using assistive devices to
prevent and treat back pain in workers
Un exemple: Recommandations pour la surveillance médico-
professionnelle des travailleurs postés et de nuit (SFMT- HAS
France)
Conclusion
 Les guidelines en santé au travail, apparaissent comme étant les parents pauvres
de la dynamique qui s’est emparée du milieu médical pour mettre à la disposition
des praticiens et des usagers des recommandations basées sur les faits. Les
contributions des professionnels en santé au travail semblent être plus nombreuses
chez les anglophones et particulièrement aux états unis, en Grande Bretagne et en
Australie.
 La médecine basée sur les faits interpelle les médecins du travail en Algérie afin
qu’ils puissent adapter leurs pratiques aux recommandations validées par des
argumentaires scientifiques et enrichies par leurs expériences locales,
Références:
1. Haute Autorité de Santé. Bases méthodologiques pour l'élaboration de recommandations
professionnelles par consensus formalisé. Guide méthodologique. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2006.
2. Loi n° 2004-810 du 13 août 2004 relative à l'assurance maladie. Journal Officiel 2004;17 août.
3. Institute of Medicine, Field MJ, Lohr KN. Clinical practice guidelines. Directions of a new program.
Washington: National Academy Press; 1990. http://www.nap.edu/openbook.php?record_id=1626
4. Scottish Intercollegiate Guidelines Network. A guideline developer's handbook. Revised edition.
Edinburgh: SIGN; 2008.
5. Institute for Quality and Efficiency in Health Care. General methods. Cologne: IQEHC; 2008.
6. National Institute for Health and Clinical Excellence. The guidelines manual. London: NICE; 2007.
http://www.nice.org.uk/media/FA1/59/GuidelinesManualChapters2007.pdf
Références: (suite)
7. Haute Autorité de Santé. Programmes d'amélioration des pratiques (PAP). Démarche générale d'élaboration.
Saint-Denis La Plaine: HAS; 2008.
8. Haute Autorité de Santé. Élaboration de critères de qualité pour l'évaluation et l'amélioration des pratiques
professionnelles. Guide méthodologique. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2007.
9. Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé. Construction et utilisation des indicateurs dans le
domaine de la santé. Principes généraux. Paris: ANAES; 2002.
10. Haute Autorité de Santé. Élaboration d'un guide méthodologique sur la diffusion publique des résultats
d'indicateurs de qualité et de sécurité des soins. Note de cadrage. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2010.
11. Haute Autorité de Santé. Indicateurs de pratique clinique. Saint-Denis La Plaine: HAS;2009.
12. Bourrée F, Michel P, Salmi LR. Méthodes de consensus : revue des méthodes originales et de
leurs grandes variantes utilisées en santé publique. Rev Epidemiol Sante Publique 2008;56(6):415-23.
13. Dalkey NC. The Delphi method: an experimental study of group opinion. Santa Monica: RAND; 1969.
Références:(suite)
14. Delbecq AL, van de Ven AH. A group process model for problem identification and program
planning. J Appl Behav Sci 1971;7(4):466-92.
15. Rand Corporation. The RAND/UCLA appropriateness method user's manual. Santa Monica: RAND;
2001.
16. Institute of Medicine. Consensus development at the NIH: improving the program. Washington:
National Academy Press; 1990.
17. Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé. Les conférences de consensus. Base
méthodologique pour leur réalisation en France. Paris: ANAES; 1999.
18. Pope C, Mays N. Reaching the parts other methods cannot reach: an introduction to
qualitative methods in health and health services research. BMJ 1995;311(6996):42-5.
19. Jones J, Hunter D. Consensus methods for medical and health services research. BMJ
1995;311(7001):376-80.
Références (fin)
20. Haute Autorité de Santé. Élaboration de recommandations de bonne pratique. Recommandations pour la pratique
clinique. Guide méthodologique. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2010.
21. Haute Autorité de Santé. Élaboration de recommandations de bonne pratique. Note de cadrage. Guide
méthodologique. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2010, mise à jour 2014.
22. The AGREE Next Steps Research Consortium. Grille d'évaluation de la qualité des recommandations pour la pratique
clinique (Grille Agree II). London: The AGREE Research Trust;2009
23. Burls A. AGREE II-improving the quality of clinical care [comment]. Lancet 2010;376(9747):1128-9.
24. Haute Autorité de Santé. Guide des déclarations d'intérêts et de gestion des conflits d'intérêts. Saint-Denis La Plaine:
HAS; 2013.
25. Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé. Guide d'analyse de la littérature et gradation des
recommandations. Paris: ANAES; 2000.
26. Décret n° 2007-454 du 25 mars 2007 relatif aux conventions et aux liens unissant les membres de certaines professions
de santé aux entreprises et modifiant le code de la santé publique. Journal Officiel 2007;28 mars.
27. A. Hashtroudi, H. Paterson. Occupational health advice in NICE guidelines, Occupational Medicine
2009;59:353–356 Published online 13 March 2009 doi:10.1093/occmed/kqp0
28. R. Giorgi, Principes de l’Evidence Based-Medicine (médecine basée sur les faits) LERTIM Faculté de Médecine,
Université de la Méditerranée .
29. C. Heneghan Evidence-Based Practice Nov 2015 , University of Oxford Director CEBM

Contenu connexe

Tendances

Droit à la santé des groupes vulnérables
Droit à la santé des groupes vulnérablesDroit à la santé des groupes vulnérables
Droit à la santé des groupes vulnérablesRACHID MABROUKI
 
Peh présentation dhsa
Peh présentation dhsaPeh présentation dhsa
Peh présentation dhsamoha coursante
 
Compta analytique d'exploitation
Compta analytique d'exploitationCompta analytique d'exploitation
Compta analytique d'exploitationAbdelkhalek Kim
 
Planification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiersPlanification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiersSANAA TOUZAMI
 
3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.
3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.
3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.mohamed elmarnissi
 
Risques au bloc opératoire
Risques au bloc opératoireRisques au bloc opératoire
Risques au bloc opératoireNassim Amine
 
Démarche d'analyse de la manutention manuelle
Démarche d'analyse de la manutention manuelle   Démarche d'analyse de la manutention manuelle
Démarche d'analyse de la manutention manuelle chokri SOLTANI
 
Cours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprisesCours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprisesAbdellah Ben Messaoud
 
Schéma de la communication interpersonnelle
Schéma de la communication interpersonnelleSchéma de la communication interpersonnelle
Schéma de la communication interpersonnelleHervé Garrido
 
Ethique Professionnelle
Ethique ProfessionnelleEthique Professionnelle
Ethique ProfessionnelleMehdi Razzok
 
GESTION EQUIPEMENTS MEDICAUX
GESTION EQUIPEMENTS MEDICAUXGESTION EQUIPEMENTS MEDICAUX
GESTION EQUIPEMENTS MEDICAUXUSIGGENEVE
 
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaqGestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaqabdelhaq chnitef
 
Internet et ses services
Internet et ses servicesInternet et ses services
Internet et ses servicesAbdoulaye Dieng
 
Approche service en gestion hospitalière
Approche service en gestion hospitalière Approche service en gestion hospitalière
Approche service en gestion hospitalière Younes Elghazouani
 

Tendances (20)

Droit à la santé des groupes vulnérables
Droit à la santé des groupes vulnérablesDroit à la santé des groupes vulnérables
Droit à la santé des groupes vulnérables
 
Peh présentation dhsa
Peh présentation dhsaPeh présentation dhsa
Peh présentation dhsa
 
Compta analytique d'exploitation
Compta analytique d'exploitationCompta analytique d'exploitation
Compta analytique d'exploitation
 
Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]
Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]
Les systèmes de sante dans le monde [mode de compatibilité]
 
Planification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiersPlanification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiers
 
Deposer presentation (2)
Deposer presentation (2)Deposer presentation (2)
Deposer presentation (2)
 
3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.
3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.
3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.
 
choix .pptx
choix .pptxchoix .pptx
choix .pptx
 
Risques au bloc opératoire
Risques au bloc opératoireRisques au bloc opératoire
Risques au bloc opératoire
 
management hospitalier.pdf
management hospitalier.pdfmanagement hospitalier.pdf
management hospitalier.pdf
 
Démarche d'analyse de la manutention manuelle
Démarche d'analyse de la manutention manuelle   Démarche d'analyse de la manutention manuelle
Démarche d'analyse de la manutention manuelle
 
Cours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprisesCours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprises
 
Schéma de la communication interpersonnelle
Schéma de la communication interpersonnelleSchéma de la communication interpersonnelle
Schéma de la communication interpersonnelle
 
Ethique Professionnelle
Ethique ProfessionnelleEthique Professionnelle
Ethique Professionnelle
 
GESTION EQUIPEMENTS MEDICAUX
GESTION EQUIPEMENTS MEDICAUXGESTION EQUIPEMENTS MEDICAUX
GESTION EQUIPEMENTS MEDICAUX
 
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaqGestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
 
Principes Qualité.ppt
Principes Qualité.pptPrincipes Qualité.ppt
Principes Qualité.ppt
 
Internet et ses services
Internet et ses servicesInternet et ses services
Internet et ses services
 
Ethique professionnelle
Ethique professionnelleEthique professionnelle
Ethique professionnelle
 
Approche service en gestion hospitalière
Approche service en gestion hospitalière Approche service en gestion hospitalière
Approche service en gestion hospitalière
 

Similaire à Les bonnes pratiques en médecine du travail

Evidence Based Medicine | Pr. Midoun
Evidence Based Medicine | Pr. MidounEvidence Based Medicine | Pr. Midoun
Evidence Based Medicine | Pr. MidounDr. Abdellah Benrahou
 
Méthodologie d'une Etude Clinique, Congrès AFREK du 22/09/2011
Méthodologie d'une Etude Clinique, Congrès AFREK du 22/09/2011Méthodologie d'une Etude Clinique, Congrès AFREK du 22/09/2011
Méthodologie d'une Etude Clinique, Congrès AFREK du 22/09/2011Collectif GERAR
 
Douleur douleur et methodologie d'essais cliniques
Douleur douleur et methodologie d'essais cliniquesDouleur douleur et methodologie d'essais cliniques
Douleur douleur et methodologie d'essais cliniquesdrmouheb
 
Colloque RI 2014 : Intervention de Louise POTVIN, PhD, (Institut de recherche...
Colloque RI 2014 : Intervention de Louise POTVIN, PhD, (Institut de recherche...Colloque RI 2014 : Intervention de Louise POTVIN, PhD, (Institut de recherche...
Colloque RI 2014 : Intervention de Louise POTVIN, PhD, (Institut de recherche...Institut national du cancer
 
Segmentation aa
Segmentation aaSegmentation aa
Segmentation aaN Ben
 
Systèmes informatiques d'aide à la décision médicale
Systèmes informatiques d'aide à la décision médicaleSystèmes informatiques d'aide à la décision médicale
Systèmes informatiques d'aide à la décision médicaleSara SI-MOUSSI
 
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...valéry ridde
 
Aide+à+la+rédaction+fic
Aide+à+la+rédaction+ficAide+à+la+rédaction+fic
Aide+à+la+rédaction+fichoussein.hajj.md
 
31 André Vert Recommandations
31 André Vert Recommandations31 André Vert Recommandations
31 André Vert Recommandationsguest9b25cb
 
31 André Vert Recommandations
31 André Vert Recommandations31 André Vert Recommandations
31 André Vert RecommandationsPierre Trudelle
 
6ème Journée Innov'Asso
6ème Journée Innov'Asso6ème Journée Innov'Asso
6ème Journée Innov'AssoInnov'Asso
 
Informer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'Asso
Informer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'AssoInformer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'Asso
Informer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'AssoInnov'Asso
 
Le BCM en soins ambulatoires : Bilan de la littérature et efforts de mise en ...
Le BCM en soins ambulatoires : Bilan de la littérature et efforts de mise en ...Le BCM en soins ambulatoires : Bilan de la littérature et efforts de mise en ...
Le BCM en soins ambulatoires : Bilan de la littérature et efforts de mise en ...Canadian Patient Safety Institute
 

Similaire à Les bonnes pratiques en médecine du travail (20)

Evidence Based Medicine | Pr. Midoun
Evidence Based Medicine | Pr. MidounEvidence Based Medicine | Pr. Midoun
Evidence Based Medicine | Pr. Midoun
 
Méthodologie d'une Etude Clinique, Congrès AFREK du 22/09/2011
Méthodologie d'une Etude Clinique, Congrès AFREK du 22/09/2011Méthodologie d'une Etude Clinique, Congrès AFREK du 22/09/2011
Méthodologie d'une Etude Clinique, Congrès AFREK du 22/09/2011
 
Ethics manual fr
Ethics manual frEthics manual fr
Ethics manual fr
 
Ebm tutoriel-biusante
Ebm tutoriel-biusanteEbm tutoriel-biusante
Ebm tutoriel-biusante
 
Regnaux jfk2011
Regnaux jfk2011Regnaux jfk2011
Regnaux jfk2011
 
Jacques Simard
Jacques SimardJacques Simard
Jacques Simard
 
Douleur douleur et methodologie d'essais cliniques
Douleur douleur et methodologie d'essais cliniquesDouleur douleur et methodologie d'essais cliniques
Douleur douleur et methodologie d'essais cliniques
 
Colloque RI 2014 : Intervention de Louise POTVIN, PhD, (Institut de recherche...
Colloque RI 2014 : Intervention de Louise POTVIN, PhD, (Institut de recherche...Colloque RI 2014 : Intervention de Louise POTVIN, PhD, (Institut de recherche...
Colloque RI 2014 : Intervention de Louise POTVIN, PhD, (Institut de recherche...
 
Info recherche clinique
Info recherche cliniqueInfo recherche clinique
Info recherche clinique
 
Segmentation aa
Segmentation aaSegmentation aa
Segmentation aa
 
Systèmes informatiques d'aide à la décision médicale
Systèmes informatiques d'aide à la décision médicaleSystèmes informatiques d'aide à la décision médicale
Systèmes informatiques d'aide à la décision médicale
 
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
 
Aide+à+la+rédaction+fic
Aide+à+la+rédaction+ficAide+à+la+rédaction+fic
Aide+à+la+rédaction+fic
 
31 André Vert Recommandations
31 André Vert Recommandations31 André Vert Recommandations
31 André Vert Recommandations
 
31 André Vert Recommandations
31 André Vert Recommandations31 André Vert Recommandations
31 André Vert Recommandations
 
Rancier 19 10-2019
Rancier 19 10-2019Rancier 19 10-2019
Rancier 19 10-2019
 
6ème Journée Innov'Asso
6ème Journée Innov'Asso6ème Journée Innov'Asso
6ème Journée Innov'Asso
 
Méthodes et outils pour l'intégration de l'équité en santé dans la planificat...
Méthodes et outils pour l'intégration de l'équité en santé dans la planificat...Méthodes et outils pour l'intégration de l'équité en santé dans la planificat...
Méthodes et outils pour l'intégration de l'équité en santé dans la planificat...
 
Informer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'Asso
Informer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'AssoInformer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'Asso
Informer sur les produits de santé | Webcampus Masters Innov'Asso
 
Le BCM en soins ambulatoires : Bilan de la littérature et efforts de mise en ...
Le BCM en soins ambulatoires : Bilan de la littérature et efforts de mise en ...Le BCM en soins ambulatoires : Bilan de la littérature et efforts de mise en ...
Le BCM en soins ambulatoires : Bilan de la littérature et efforts de mise en ...
 

Plus de Abdelmalek Nezzal

Guide méthodologie catarisk
Guide méthodologie catariskGuide méthodologie catarisk
Guide méthodologie catariskAbdelmalek Nezzal
 
Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail v5 14112017
Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail  v5 14112017Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail  v5 14112017
Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail v5 14112017Abdelmalek Nezzal
 
Prévention et productivité
Prévention et productivité Prévention et productivité
Prévention et productivité Abdelmalek Nezzal
 
Exercice de la médecine du travail en Algerie.
Exercice de la médecine du travail en Algerie.Exercice de la médecine du travail en Algerie.
Exercice de la médecine du travail en Algerie.Abdelmalek Nezzal
 
Le médecin du travail, l'évolution des entreprise et la législation
Le médecin du travail, l'évolution des entreprise et la législationLe médecin du travail, l'évolution des entreprise et la législation
Le médecin du travail, l'évolution des entreprise et la législationAbdelmalek Nezzal
 
Effets sur la santé et dangers professionnels
Effets sur la santé et dangers professionnelsEffets sur la santé et dangers professionnels
Effets sur la santé et dangers professionnelsAbdelmalek Nezzal
 
Le ou les systèmes de management dans les entreprises en Algérie.
Le ou les systèmes de management dans les entreprises en Algérie.Le ou les systèmes de management dans les entreprises en Algérie.
Le ou les systèmes de management dans les entreprises en Algérie.Abdelmalek Nezzal
 
Introduction à la médecine du travail
Introduction à la médecine du travailIntroduction à la médecine du travail
Introduction à la médecine du travailAbdelmalek Nezzal
 
Maladies professionnelles en Europe et en ALgérie
Maladies professionnelles en Europe et en ALgérieMaladies professionnelles en Europe et en ALgérie
Maladies professionnelles en Europe et en ALgérieAbdelmalek Nezzal
 

Plus de Abdelmalek Nezzal (12)

Guide méthodologie catarisk
Guide méthodologie catariskGuide méthodologie catarisk
Guide méthodologie catarisk
 
Le mercure nezzal
Le mercure nezzalLe mercure nezzal
Le mercure nezzal
 
The work ability index
The work ability indexThe work ability index
The work ability index
 
Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail v5 14112017
Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail  v5 14112017Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail  v5 14112017
Confèrence de la médecine du travail à la santé au travail v5 14112017
 
Prévention et productivité
Prévention et productivité Prévention et productivité
Prévention et productivité
 
Exercice de la médecine du travail en Algerie.
Exercice de la médecine du travail en Algerie.Exercice de la médecine du travail en Algerie.
Exercice de la médecine du travail en Algerie.
 
Le médecin du travail, l'évolution des entreprise et la législation
Le médecin du travail, l'évolution des entreprise et la législationLe médecin du travail, l'évolution des entreprise et la législation
Le médecin du travail, l'évolution des entreprise et la législation
 
Définitions ohsas
Définitions ohsasDéfinitions ohsas
Définitions ohsas
 
Effets sur la santé et dangers professionnels
Effets sur la santé et dangers professionnelsEffets sur la santé et dangers professionnels
Effets sur la santé et dangers professionnels
 
Le ou les systèmes de management dans les entreprises en Algérie.
Le ou les systèmes de management dans les entreprises en Algérie.Le ou les systèmes de management dans les entreprises en Algérie.
Le ou les systèmes de management dans les entreprises en Algérie.
 
Introduction à la médecine du travail
Introduction à la médecine du travailIntroduction à la médecine du travail
Introduction à la médecine du travail
 
Maladies professionnelles en Europe et en ALgérie
Maladies professionnelles en Europe et en ALgérieMaladies professionnelles en Europe et en ALgérie
Maladies professionnelles en Europe et en ALgérie
 

Les bonnes pratiques en médecine du travail

  • 1. Les bonnes pratiques en santé au travail Nezzal Abdelmalek Service de Médecine du travail , Laboratoire de recherche santé environnement Faculté de médecine , Université BADJI Mokhtar, Annaba, Algérie
  • 2. Evidence-based medicine: La médecine basée sur les faits. La médecine basée sur les faits a été définie par ses promoteurs comme l’utilisation consciencieuse, explicite, et judicieuse des meilleurs données actuelles dans la prise de decision à propos de la prise en charge de leurs patients.
  • 3. Evidence-based medicine: La médecine basée sur les faits. Dans cette definition, la pratique de la médecine basée sur les faits signifie intégrer l’expertise clinique individuelle avec une évaluation critique avec les les meilleurs données externes disponibles à partir d’une recherche systèmatique.
  • 4. Evidence-based medicine: La médecine basée sur les faits. L’expertise clinique individuelle signifie la competence et le jugement que le clinicien acqiert à travers son experience et sa pratique.
  • 5. “Au 21ème siècle le clinicien qui ne peut pas faire une lecture critique d’une étude peut être assimilé à celui qui ne sait pas prendre la tension artérielle ou examiner le système cardiovasculaire,” BMJ 2008:337:704-705
  • 10. Haute autorité sanitaire (France) : missions, Exemple d’une institution. - Élaborer les guides de bon usage des soins ou les recommandations de bonne pratique, procéder à leur diffusion et contribuer à l’information des professionnels de santé et du public dans ces domaines, - Sans préjudice des mesures prises par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé dans le cadre de ses missions de sécurité sanitaire.
  • 11. Propositions développées méthodiquement pour aider - le praticien et - le patient à rechercher les soins les plus appropriés dans des circonstances cliniques données. Recommandations de bonne pratique dans la santé: définition.
  • 12. Recommandations de bonne pratique dans la santé, objectif: Mettre à la disposition des différents acteurs du système de santé (professionnels, patients et usagers, décideurs) une synthèse rigoureuse de l’état de l’art et des données de la science destinée à :  aider la prise de décision dans le choix des soins ;  harmoniser les pratiques ;  réduire les traitements et actes inutiles ou à risque ;  réduire les ruptures dans les parcours de santé.
  • 13. Une démarche rigoureuse et explicite Méthodes d’élaboration de recommandations de bonne pratique : 1- Méthode « Recommandations pour la pratique clinique » (RPC) ; 2- Méthode « Recommandations par consensus formalisé » (RCF).  Le choix entre ces deux méthodes est défini au cours de la phase de cadrage des RBP.
  • 14. Recommandations pour la pratique clinique (RPC), objectif: Rédiger un petit nombre de recommandations : - concises ; - gradées, en accord avec les niveaux de preuve identifiés, ou, en l’absence de preuves scientifiques, résultant d’un accord d’experts ; - non ambiguës ; - répondant aux questions posées.
  • 15. Recommandations pour la pratique clinique (RPC),méthode: - La participation des professionnels et représentants des patients et usagers; - La transparence, avec mise à disposition :  de l’analyse critique de la littérature ;  des débats et décisions prises par les membres du groupe de travail ;  des cotations et commentaires des membres du groupe de lecture ;  de la liste de l’ensemble des participants aux différents groupes. - L’indépendance d’élaboration : - La gestion des intérêts déclarés par les experts du groupe de travail,
  • 16. Les types d’études affectent la qualité
  • 17. Recommandations par consensus formalisé si au moins 2 des conditions suivantes: 1- Absence ou insuffisance de littérature de fort niveau preuve; 2- Possibilité de décliner le thème en situations cliniques identifiables; 3- Controverse, avec nécessité d’un groupe indépendant.
  • 18. Recommandations de bonne pratique par consensus formalisé, méthodes de consensus: 4 méthodes de consensus classiques décrites dans la littérature: - Delphi, - Groupe nominal, - RAND/UCLA Appropriateness method , - Conférence de consensus. Consensus = manière de synthétiser l’information, confronter avis contradictoires, pour définir le degré de l’accord au sein d’un groupe, opinion des professionnels non unanime, absence de données de la littérature, d’un niveau de preuve faible ou de données contradictoires.
  • 19.
  • 20. Recommandations de bonne pratique par consensus formalisé
  • 21. Les fiches mémo et les fiches pertinence Ces fiches s’inscrivent dans un objectif d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.  Les fiches mémo: proposent des recommandations sur une thématique de prise en charge médicale.  Les fiches pertinence: proposent un nombre limité de recommandations centrées sur les indications et non-indications de prescription d’actes, de thérapeutiques, etc.
  • 22. Les recommandations de bonnes pratiques, les fiches mémo et les fiches pertinence ne sauraient dispenser le professionnel de santé de faire preuve de:  discernement dans la prise en charge du patient qui doit être celle qu’il estime la plus appropriée,  en fonction de ses propres constatations et des préférences des patients.
  • 23.
  • 24.
  • 25.
  • 26.
  • 27.
  • 28. Déclarations d’intérêts et gestion des conflits d’intérêts. « La prévention des conflits d’intérêts (…) implique de retenir une approche concrète et pragmatique, qui tienne compte de la réalité des fonctions exercées, des intérêts en cause, de leur intensité et de leurs effets potentiels, plutôt qu’une approche abstraite et désincarnée, dont la mécanique implacable serait source de rigidité et d’incompréhensions. » (Rapport de la Commission de réflexion pour la prévention des conflits d’intérêt dans la vie publique, Conseil d’État France).
  • 29. Les bonnes pratiques en médecine du travail: - Société Française de médecine du travail, SFMT. Label HAS. - National Institute for Health and Care Excellence. NICE. - Fondation COCHRANE.
  • 30. Société de médecine du travail Française 1. Travail posté et de nuit, 2. Travail en milieu hyperbare, 3. Toxique et fœtus, 4. Rhinites allergiques, 5. Radionucléides 6. Insertion socioprofessionnelle, 7. Cancérogènes pour la vessie, 8. Cancérigènes poussière de bois, 9. Agents chimiques 10. Substance psychoactives 11. Charges lourdes, 12. Cancérogènes pulmonaires
  • 31. NICE: National Institute for Health and Care Excellence
  • 32.
  • 33. Occupational health advice in NICE guidelines A. Hashtroudi and H. Paterson Cette étude suggère que les recommandations en santé au travail ne sont pas bien intégrées dans les guidelines de NICE. Les professionnels de la santé au travail devraient participer dans le développement de guidelines et contribuer à la formulation de recommandations sur les aspects concernant le travail et la santé. La participation au développement et à la revue des guidelines de NICE peut constituer une première étape dans la promotion du role de la santé au travail comme le propose Dame Carol Black. De nouvelles études sont requises pour établir pour établir si le statut de salarié peut affecter le pronostic des maladies chroniques, et NICE devrait prendre en consideration le développement de guidelines pour les themes importants tells que les Fiches de sécurité, les dermatoses, et l’asthme.
  • 34. COCHRANE La collaboration Cochrane est fondée en 1993 sous la direction de Iain Chalmers. Elle est développée en réponse à un appel d'Archie Cochrane pour qu'il existe des revues systématiques à jour de tous les essais randomisés contrôlés pertinents en santé. Cette idée est reprise par le programme de recherche et de développement créé pour aider le NHS, service national de la santé du Royaume-Uni. En octobre 1995, la collaboration crée le réseau d'usagers de la santé de la Cochrane afin d'incorporer les points de vue des patients dans la procédure de revue. Peu de temps après, de nouveaux sommaires en langage simples sont fournis aux utilisateurs avec un résumé sans jargon médical de chaque revue systématique. En 2013, près de 31 000 personnes de 120 pays différents ont publié un total de plus de 5000 revues.
  • 35. COCHRANE: Evidence based medicine. 1- Occupational stress healthcare workers 2-Behavioural treatment for chronic low-back pain 3- Oral steroids, splinting, ultrasound… carpal tunnel syndrome. 4- Drugs …..sleepiness shift work and sleep problems after shift work 5- Ginkgo biloba for tinnitus 6-Use of sodium bicarbonate to treat organophosphorus pesticide poisoning 7-Transcranial magnetic stimulation for tinnitus 8-Caffeine for preventing injuries and errors in shift workers
  • 36. COCHRANE: Evidence based medicine (Suite). 9-Interventions to enhance return- to-work for cancer patients, 10- Physical conditioning and return to work strategy to reduce sickness absence for workers with back pain 11-Exercises, ergonomics , physical therapy work-related complaints arm, neck or shoulder 12-Vocational Rehabilitation (VR) programs to support persons with multiple sclerosis ( MS) on their entering or returning to work 13-Exercise for Neck Pain 14-Multidisciplinary treatment for back pain 15-Multidisciplinary bio- psychosocial rehabilitation for neck and shoulder pain among working age adults. 16-Psychosocial interventions to prevent psychological problems in police officers
  • 37. COCHRANE: Evidence based medicine (Fin). 17-Interventions for improving employment outcomes for workers with HIV 18-Work changes to prevent and decrease stress in teachers 19-Rehabilitation following carpal tunnel release 20-Non-drug interventions for helping workers with inflammatory arthritis stay at work 21-Workplace interventions for reducing sitting time at work 22-Supported employment for adults with severe mental illness 23-Multidisciplinary rehabilitation for fibromyalgia and musculo-skeletal pain in working age adults 24- Effect of return-to-work coordination programmes for workers on sick leave 26-Advice on material handling techniques and using assistive devices to prevent and treat back pain in workers
  • 38. Un exemple: Recommandations pour la surveillance médico- professionnelle des travailleurs postés et de nuit (SFMT- HAS France)
  • 39. Conclusion  Les guidelines en santé au travail, apparaissent comme étant les parents pauvres de la dynamique qui s’est emparée du milieu médical pour mettre à la disposition des praticiens et des usagers des recommandations basées sur les faits. Les contributions des professionnels en santé au travail semblent être plus nombreuses chez les anglophones et particulièrement aux états unis, en Grande Bretagne et en Australie.  La médecine basée sur les faits interpelle les médecins du travail en Algérie afin qu’ils puissent adapter leurs pratiques aux recommandations validées par des argumentaires scientifiques et enrichies par leurs expériences locales,
  • 40. Références: 1. Haute Autorité de Santé. Bases méthodologiques pour l'élaboration de recommandations professionnelles par consensus formalisé. Guide méthodologique. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2006. 2. Loi n° 2004-810 du 13 août 2004 relative à l'assurance maladie. Journal Officiel 2004;17 août. 3. Institute of Medicine, Field MJ, Lohr KN. Clinical practice guidelines. Directions of a new program. Washington: National Academy Press; 1990. http://www.nap.edu/openbook.php?record_id=1626 4. Scottish Intercollegiate Guidelines Network. A guideline developer's handbook. Revised edition. Edinburgh: SIGN; 2008. 5. Institute for Quality and Efficiency in Health Care. General methods. Cologne: IQEHC; 2008. 6. National Institute for Health and Clinical Excellence. The guidelines manual. London: NICE; 2007. http://www.nice.org.uk/media/FA1/59/GuidelinesManualChapters2007.pdf
  • 41. Références: (suite) 7. Haute Autorité de Santé. Programmes d'amélioration des pratiques (PAP). Démarche générale d'élaboration. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2008. 8. Haute Autorité de Santé. Élaboration de critères de qualité pour l'évaluation et l'amélioration des pratiques professionnelles. Guide méthodologique. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2007. 9. Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé. Construction et utilisation des indicateurs dans le domaine de la santé. Principes généraux. Paris: ANAES; 2002. 10. Haute Autorité de Santé. Élaboration d'un guide méthodologique sur la diffusion publique des résultats d'indicateurs de qualité et de sécurité des soins. Note de cadrage. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2010. 11. Haute Autorité de Santé. Indicateurs de pratique clinique. Saint-Denis La Plaine: HAS;2009. 12. Bourrée F, Michel P, Salmi LR. Méthodes de consensus : revue des méthodes originales et de leurs grandes variantes utilisées en santé publique. Rev Epidemiol Sante Publique 2008;56(6):415-23. 13. Dalkey NC. The Delphi method: an experimental study of group opinion. Santa Monica: RAND; 1969.
  • 42. Références:(suite) 14. Delbecq AL, van de Ven AH. A group process model for problem identification and program planning. J Appl Behav Sci 1971;7(4):466-92. 15. Rand Corporation. The RAND/UCLA appropriateness method user's manual. Santa Monica: RAND; 2001. 16. Institute of Medicine. Consensus development at the NIH: improving the program. Washington: National Academy Press; 1990. 17. Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé. Les conférences de consensus. Base méthodologique pour leur réalisation en France. Paris: ANAES; 1999. 18. Pope C, Mays N. Reaching the parts other methods cannot reach: an introduction to qualitative methods in health and health services research. BMJ 1995;311(6996):42-5. 19. Jones J, Hunter D. Consensus methods for medical and health services research. BMJ 1995;311(7001):376-80.
  • 43. Références (fin) 20. Haute Autorité de Santé. Élaboration de recommandations de bonne pratique. Recommandations pour la pratique clinique. Guide méthodologique. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2010. 21. Haute Autorité de Santé. Élaboration de recommandations de bonne pratique. Note de cadrage. Guide méthodologique. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2010, mise à jour 2014. 22. The AGREE Next Steps Research Consortium. Grille d'évaluation de la qualité des recommandations pour la pratique clinique (Grille Agree II). London: The AGREE Research Trust;2009 23. Burls A. AGREE II-improving the quality of clinical care [comment]. Lancet 2010;376(9747):1128-9. 24. Haute Autorité de Santé. Guide des déclarations d'intérêts et de gestion des conflits d'intérêts. Saint-Denis La Plaine: HAS; 2013. 25. Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé. Guide d'analyse de la littérature et gradation des recommandations. Paris: ANAES; 2000. 26. Décret n° 2007-454 du 25 mars 2007 relatif aux conventions et aux liens unissant les membres de certaines professions de santé aux entreprises et modifiant le code de la santé publique. Journal Officiel 2007;28 mars. 27. A. Hashtroudi, H. Paterson. Occupational health advice in NICE guidelines, Occupational Medicine 2009;59:353–356 Published online 13 March 2009 doi:10.1093/occmed/kqp0 28. R. Giorgi, Principes de l’Evidence Based-Medicine (médecine basée sur les faits) LERTIM Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée . 29. C. Heneghan Evidence-Based Practice Nov 2015 , University of Oxford Director CEBM