SlideShare une entreprise Scribd logo
LES FAUSSES VISIONS DU PROPHETE
Que le salut et la bénédiction de Dieu soient sur lui
IMPUTEES A SIDI M'HMED ABD RAHMANE
BOUKABRINE CREEES ET PUBLIEES PAR LES COLONS
FRANCAIS POUR MAINTENIR LES GENS DANS LE
SOUFISME, L’INERTIE ET L’ESCLAVAGE.
« Le cheikh sidi-Mahmed-ben-Abd-er-Rahman-el-Ahzari a dit : J’ai
vu le Prophète, celui choisi par Dieu et qui a nom Mohammed,
(sur lui le salut !) et je lui ai dit: «Prophète ! que dis-tu de ma
voie (Tariqa) ? » Il me répondit en ce moment : « Ta voie est
comme l’arche de Noé, celui qui y est entré est sauvé, ainsi que
l’a dit Ibrahim (Abraham). » Je l’ai revu une deuxième fois, et je
lui ai dit: « O Rassoul-Allah (ô Prophète de Dieu), ma doctrine
est-elle acceptée par Dieu ? » « Oui, me répondit-il, et tous ceux
qui la reçoivent de toi ou de tes moqaddem sont garantis de
l’enfer, et je leur serai présent au moment de la mort et au jour
du jugement. » Je l’ai revu une troisième fois, et l’ai questionné
sur différents points qui me concernent vis-à-vis de Dieu ; il
répondit à toutes ces choses en remplissant mon âme de joie : «
O envoyé de Dieu, lui dis-je, j’ai annoncé aux hommes que celui
qui aurait le bonheur de me contempler, ne serait pas dévoré par
l’enfer. » « Oui, me répondit-il, celui qui t’a vu ou qui n’a pu voir
que le septième de ceux qui t’ont contemplé, est affranchi d’enfer.
» Je l’ai revu une quatrième fois et j’ai sollicité de lui que celui qui
a entendu mon dhikr et mon Wird soit considéré comme un de
mes disciples. « Oui, dit-il, tous ceux qui ont entendu ton dikr
sont du côté du droit, c’est-à-dire dans le Paradis. » Je l’ai revu
une cinquième fois, et j’ai fait la prière du matin, en me plaçant
derrière lui, et je lui ai demandé que tout chaki (ou maudit) ne
pût se présenter à ma tombe; mais Rassoul-Allah (ou le
Prophète), devinant mon désir, ne me laissa pas achever ma
demande et dit : Que celui qui ne lira pas ton dhikr ou ta prière,
soit chaki ou maudit. (Sidi-Mahmed a dit que les derniers mots de
cette dernière phrase ont été ajoutés par le Prophète avant sa
demande .) Je l’ai revu une sixième fois, assis devant la porte du
Paradis, entouré de personnes qui récitaient (el-hadra). M’étant
assis à côté de lui, j’attendis que l’on eût fini de réciter le dhikr et
qu’on le laissât seul ; alors je lui dis: « O Rassoul-Allah ! les
hommes éprouvent de la répugnance pour la hadra, ils s’y
opposent. » Le Prophète me répondit : ceux auxquels elle
répugne, ou qui s’y opposent, sont les hommes condamnés à
l’enfer. Je lui dis aussi que beaucoup doutaient de l’efficacité de la
hadra ; à ce quoi le Prophète répondit que celui qui doute se
prépare à une triste fin. Le Prophète de Dieu ajouta encore : Il
faut craindre que celui qui doute et qui n’a pas confiance ne soit
privé à son dernier moment de se rappeler le Prophète.
Enfi n, je l’ai revu une septième fois, et je lui ai demandé : Suis-
je de ton sang ? Oui, me répondit-il, tu es de mon sang. Alors, j’ai
vu toutes les personnes composant la hadra, comme si elles
étaient venues au jour du jugement en présence de leur juge.
Elles témoignaient le désir de faire le tour du Tribunal du Prophète
Mustapha, assis dans une chaire de lumière éclatante ; je me
prosternai devant lui, et il m’attira comme une mère attire à elle
son enfant. Il était assis au milieu de quatre hommes d’une
beauté éblouissante. Je lui dis : ô Prophète ! quels sont ces
hommes ? Ce sont, me répondit-il: Abou Bakr, Omar, Othman et
Ali, que Dieu les favorise ! A ces mots, je me prosternai devant
eux, et je vis un spectacle imposant. « Quelle est cette merveille,
lui dis-je, ô Prophète de Dieu ? » Il me répondit, c’est le Sirat(1).
Je lui demandai comment on pourrait le traverser. Il sourit à ces
paroles en me disant : «As-tu peur pour tes amis, tes disciples et
tes parents ? » Oui, Prophète de Dieu ! Mon âme est remplie de
crainte. Et le Prophète me dit alors : Celui qui marche dans ma
voie n’a rien à craindre du Sirat. Je jure par Dieu que si, depuis
dix ans, je ne voyais pas le Prophète Mustapha, au moins une fois
ou deux par jour, je ne me considérerais pas comme un
Musulman. »
Ce n’est pas; du reste, dans cet écrit seulement que Abd
Rahmane bou Qabrine exalte les vertus efficaces de son wird ;
dans plusieurs de ses manuscrits, résumant la substance de ses
songes, il dit formellement :
« Seront exempts des flammes de l’enfer:
1° Quiconque est affilié à mon ordre ;
2° Quiconque aime mon ordre ou m’aime ;
3° Quiconque m’a visité vivant ;
4° Quiconque s’arrêtera devant ma tombe ;
5° Quiconque entendra réciter mon dhikr. »
(1) Sirat, pont étroit qu’il faut traverser au jour du jugement dernier.

Contenu connexe

Tendances

225 hadiths-traduits-en-francais
225 hadiths-traduits-en-francais225 hadiths-traduits-en-francais
225 hadiths-traduits-en-francais
joseph paul
 
Leparadisparibnqayyimeljawzyya
Leparadisparibnqayyimeljawzyya Leparadisparibnqayyimeljawzyya
Leparadisparibnqayyimeljawzyya
P'tit Nours
 
French islam 25
French  islam   25French  islam   25
French islam 25
Helmon Chan
 
La préservation finale (la demande de pardon)
La préservation finale (la demande de pardon)La préservation finale (la demande de pardon)
La préservation finale (la demande de pardon)
Hear O World
 
Les pilliers de l'islam et de la foi
Les pilliers de l'islam et de la foiLes pilliers de l'islam et de la foi
Les pilliers de l'islam et de la foi
massinissachilla
 
La sourate Marie (Maryem) - { French / Français }
La sourate Marie (Maryem) - { French / Français }La sourate Marie (Maryem) - { French / Français }
La sourate Marie (Maryem) - { French / Français }
Hear O World
 
Sagesse céleste-de-ce-qui-endurcit-le-cœur
Sagesse céleste-de-ce-qui-endurcit-le-cœurSagesse céleste-de-ce-qui-endurcit-le-cœur
Sagesse céleste-de-ce-qui-endurcit-le-cœur
Sadek KHEDDACHE
 
Ce que vous devez savoir sur le jeûne du ramadan - { French / Français }
Ce que vous devez savoir sur le jeûne du ramadan - { French / Français }Ce que vous devez savoir sur le jeûne du ramadan - { French / Français }
Ce que vous devez savoir sur le jeûne du ramadan - { French / Français }
Hear O World
 

Tendances (8)

225 hadiths-traduits-en-francais
225 hadiths-traduits-en-francais225 hadiths-traduits-en-francais
225 hadiths-traduits-en-francais
 
Leparadisparibnqayyimeljawzyya
Leparadisparibnqayyimeljawzyya Leparadisparibnqayyimeljawzyya
Leparadisparibnqayyimeljawzyya
 
French islam 25
French  islam   25French  islam   25
French islam 25
 
La préservation finale (la demande de pardon)
La préservation finale (la demande de pardon)La préservation finale (la demande de pardon)
La préservation finale (la demande de pardon)
 
Les pilliers de l'islam et de la foi
Les pilliers de l'islam et de la foiLes pilliers de l'islam et de la foi
Les pilliers de l'islam et de la foi
 
La sourate Marie (Maryem) - { French / Français }
La sourate Marie (Maryem) - { French / Français }La sourate Marie (Maryem) - { French / Français }
La sourate Marie (Maryem) - { French / Français }
 
Sagesse céleste-de-ce-qui-endurcit-le-cœur
Sagesse céleste-de-ce-qui-endurcit-le-cœurSagesse céleste-de-ce-qui-endurcit-le-cœur
Sagesse céleste-de-ce-qui-endurcit-le-cœur
 
Ce que vous devez savoir sur le jeûne du ramadan - { French / Français }
Ce que vous devez savoir sur le jeûne du ramadan - { French / Français }Ce que vous devez savoir sur le jeûne du ramadan - { French / Français }
Ce que vous devez savoir sur le jeûne du ramadan - { French / Français }
 

Plus de Sadek KHEDDACHE

LES MIRACLES DU SAINT HOMME SIDI AÏSSA.docx
LES MIRACLES DU SAINT HOMME  SIDI AÏSSA.docxLES MIRACLES DU SAINT HOMME  SIDI AÏSSA.docx
LES MIRACLES DU SAINT HOMME SIDI AÏSSA.docx
Sadek KHEDDACHE
 
LA VÉRITÉ SUR LES ZOHRIYINES ET LES FAUX DONS ET POUVOIRS QU'ON LEUR ATTRIBUE
LA VÉRITÉ SUR LES ZOHRIYINES  ET LES  FAUX DONS ET POUVOIRS QU'ON LEUR ATTRIBUELA VÉRITÉ SUR LES ZOHRIYINES  ET LES  FAUX DONS ET POUVOIRS QU'ON LEUR ATTRIBUE
LA VÉRITÉ SUR LES ZOHRIYINES ET LES FAUX DONS ET POUVOIRS QU'ON LEUR ATTRIBUE
Sadek KHEDDACHE
 
CRITIQUES DE LA TRADITION PRIMORDIALE.docx
CRITIQUES DE LA TRADITION PRIMORDIALE.docxCRITIQUES DE LA TRADITION PRIMORDIALE.docx
CRITIQUES DE LA TRADITION PRIMORDIALE.docx
Sadek KHEDDACHE
 
HERESIE DU SOUFISME ET REVOCATION DU MAITRE SPIRITUEL EN ISLAM.docx
HERESIE DU SOUFISME ET REVOCATION DU MAITRE SPIRITUEL EN ISLAM.docxHERESIE DU SOUFISME ET REVOCATION DU MAITRE SPIRITUEL EN ISLAM.docx
HERESIE DU SOUFISME ET REVOCATION DU MAITRE SPIRITUEL EN ISLAM.docx
Sadek KHEDDACHE
 
ANALYSE CRITIQUE DE L 'ÉSOTÉRISME ISLAMIQUE SELON RENÉ GUENON .
ANALYSE CRITIQUE  DE L 'ÉSOTÉRISME ISLAMIQUE SELON RENÉ GUENON .ANALYSE CRITIQUE  DE L 'ÉSOTÉRISME ISLAMIQUE SELON RENÉ GUENON .
ANALYSE CRITIQUE DE L 'ÉSOTÉRISME ISLAMIQUE SELON RENÉ GUENON .
Sadek KHEDDACHE
 
CRITIQUES ISLAMIQUES DU SPIRITISME SELON ALLAN KARDEC.docx
CRITIQUES ISLAMIQUES DU SPIRITISME SELON ALLAN KARDEC.docxCRITIQUES ISLAMIQUES DU SPIRITISME SELON ALLAN KARDEC.docx
CRITIQUES ISLAMIQUES DU SPIRITISME SELON ALLAN KARDEC.docx
Sadek KHEDDACHE
 
LA SECTE SOUFIE KARKARIYA DÉVOILÉE.docx
LA SECTE SOUFIE KARKARIYA DÉVOILÉE.docxLA SECTE SOUFIE KARKARIYA DÉVOILÉE.docx
LA SECTE SOUFIE KARKARIYA DÉVOILÉE.docx
Sadek KHEDDACHE
 
IBN ARABI ET L’IDOLÂTRIE COMME SAINE ADORATION DE DIEU ???
IBN ARABI ET L’IDOLÂTRIE COMME SAINE ADORATION DE DIEU  ??? IBN ARABI ET L’IDOLÂTRIE COMME SAINE ADORATION DE DIEU  ???
IBN ARABI ET L’IDOLÂTRIE COMME SAINE ADORATION DE DIEU ???
Sadek KHEDDACHE
 
LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .
LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .
LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .
Sadek KHEDDACHE
 
Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...
Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...
Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...
Sadek KHEDDACHE
 
Critique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhili
Critique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhiliCritique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhili
Critique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhili
Sadek KHEDDACHE
 
LA THÉOPHANIE EN ISLAM
LA THÉOPHANIE EN ISLAM LA THÉOPHANIE EN ISLAM
LA THÉOPHANIE EN ISLAM
Sadek KHEDDACHE
 
Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...
Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...
Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...
Sadek KHEDDACHE
 
Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441
Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441
Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441
Sadek KHEDDACHE
 
CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD
CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD
CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD
Sadek KHEDDACHE
 
ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .
ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .
ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .
Sadek KHEDDACHE
 
Peut on cheminer vers Allah sans cheikh ?
Peut on cheminer vers Allah sans cheikh  ?Peut on cheminer vers Allah sans cheikh  ?
Peut on cheminer vers Allah sans cheikh ?
Sadek KHEDDACHE
 
Les secrets des guérisseurs miraculeux .
Les secrets des guérisseurs miraculeux .Les secrets des guérisseurs miraculeux .
Les secrets des guérisseurs miraculeux .
Sadek KHEDDACHE
 
AL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANI
AL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANIAL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANI
AL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANI
Sadek KHEDDACHE
 
Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..
Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..
Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..
Sadek KHEDDACHE
 

Plus de Sadek KHEDDACHE (20)

LES MIRACLES DU SAINT HOMME SIDI AÏSSA.docx
LES MIRACLES DU SAINT HOMME  SIDI AÏSSA.docxLES MIRACLES DU SAINT HOMME  SIDI AÏSSA.docx
LES MIRACLES DU SAINT HOMME SIDI AÏSSA.docx
 
LA VÉRITÉ SUR LES ZOHRIYINES ET LES FAUX DONS ET POUVOIRS QU'ON LEUR ATTRIBUE
LA VÉRITÉ SUR LES ZOHRIYINES  ET LES  FAUX DONS ET POUVOIRS QU'ON LEUR ATTRIBUELA VÉRITÉ SUR LES ZOHRIYINES  ET LES  FAUX DONS ET POUVOIRS QU'ON LEUR ATTRIBUE
LA VÉRITÉ SUR LES ZOHRIYINES ET LES FAUX DONS ET POUVOIRS QU'ON LEUR ATTRIBUE
 
CRITIQUES DE LA TRADITION PRIMORDIALE.docx
CRITIQUES DE LA TRADITION PRIMORDIALE.docxCRITIQUES DE LA TRADITION PRIMORDIALE.docx
CRITIQUES DE LA TRADITION PRIMORDIALE.docx
 
HERESIE DU SOUFISME ET REVOCATION DU MAITRE SPIRITUEL EN ISLAM.docx
HERESIE DU SOUFISME ET REVOCATION DU MAITRE SPIRITUEL EN ISLAM.docxHERESIE DU SOUFISME ET REVOCATION DU MAITRE SPIRITUEL EN ISLAM.docx
HERESIE DU SOUFISME ET REVOCATION DU MAITRE SPIRITUEL EN ISLAM.docx
 
ANALYSE CRITIQUE DE L 'ÉSOTÉRISME ISLAMIQUE SELON RENÉ GUENON .
ANALYSE CRITIQUE  DE L 'ÉSOTÉRISME ISLAMIQUE SELON RENÉ GUENON .ANALYSE CRITIQUE  DE L 'ÉSOTÉRISME ISLAMIQUE SELON RENÉ GUENON .
ANALYSE CRITIQUE DE L 'ÉSOTÉRISME ISLAMIQUE SELON RENÉ GUENON .
 
CRITIQUES ISLAMIQUES DU SPIRITISME SELON ALLAN KARDEC.docx
CRITIQUES ISLAMIQUES DU SPIRITISME SELON ALLAN KARDEC.docxCRITIQUES ISLAMIQUES DU SPIRITISME SELON ALLAN KARDEC.docx
CRITIQUES ISLAMIQUES DU SPIRITISME SELON ALLAN KARDEC.docx
 
LA SECTE SOUFIE KARKARIYA DÉVOILÉE.docx
LA SECTE SOUFIE KARKARIYA DÉVOILÉE.docxLA SECTE SOUFIE KARKARIYA DÉVOILÉE.docx
LA SECTE SOUFIE KARKARIYA DÉVOILÉE.docx
 
IBN ARABI ET L’IDOLÂTRIE COMME SAINE ADORATION DE DIEU ???
IBN ARABI ET L’IDOLÂTRIE COMME SAINE ADORATION DE DIEU  ??? IBN ARABI ET L’IDOLÂTRIE COMME SAINE ADORATION DE DIEU  ???
IBN ARABI ET L’IDOLÂTRIE COMME SAINE ADORATION DE DIEU ???
 
LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .
LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .
LE CROYANT A L’ÉPREUVE DE SON EGO .
 
Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...
Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...
Le-sceau-des-saints-prophétie-et-sainteté-dans-la-doctrine-d-ibn-arabi - Mich...
 
Critique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhili
Critique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhiliCritique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhili
Critique de livre "Grand Secret " de abou hassan chadhili
 
LA THÉOPHANIE EN ISLAM
LA THÉOPHANIE EN ISLAM LA THÉOPHANIE EN ISLAM
LA THÉOPHANIE EN ISLAM
 
Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...
Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...
Réflexion critique sur le maintien de la fermeture des mosquées a cause de la...
 
Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441
Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441
Une histoire de djinns et de sorcellerie extraordinaire du 24 ramadhan 1441
 
CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD
CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD
CRITIQUE INTERNE DU SOUFISME ET DE WAHDAT AL WOUJOUD
 
ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .
ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .
ESPRIT, ÂME , ROUH ....INTELLECTION DU VERSET 72 DE SOURATE SAD .
 
Peut on cheminer vers Allah sans cheikh ?
Peut on cheminer vers Allah sans cheikh  ?Peut on cheminer vers Allah sans cheikh  ?
Peut on cheminer vers Allah sans cheikh ?
 
Les secrets des guérisseurs miraculeux .
Les secrets des guérisseurs miraculeux .Les secrets des guérisseurs miraculeux .
Les secrets des guérisseurs miraculeux .
 
AL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANI
AL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANIAL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANI
AL QADAR (DESTIN ET PREDESTINATION ) PAR ABD REZZAQ QASHANI
 
Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..
Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..
Questionnaire de-diagnostic-de-sorcellerie et de possession démoniaque ..
 

les FAUSSES visions du prophète IMPUTÉES sidi m'hmed abd rahmane bou kabrine

  • 1. LES FAUSSES VISIONS DU PROPHETE Que le salut et la bénédiction de Dieu soient sur lui IMPUTEES A SIDI M'HMED ABD RAHMANE BOUKABRINE CREEES ET PUBLIEES PAR LES COLONS FRANCAIS POUR MAINTENIR LES GENS DANS LE SOUFISME, L’INERTIE ET L’ESCLAVAGE. « Le cheikh sidi-Mahmed-ben-Abd-er-Rahman-el-Ahzari a dit : J’ai vu le Prophète, celui choisi par Dieu et qui a nom Mohammed, (sur lui le salut !) et je lui ai dit: «Prophète ! que dis-tu de ma voie (Tariqa) ? » Il me répondit en ce moment : « Ta voie est comme l’arche de Noé, celui qui y est entré est sauvé, ainsi que l’a dit Ibrahim (Abraham). » Je l’ai revu une deuxième fois, et je lui ai dit: « O Rassoul-Allah (ô Prophète de Dieu), ma doctrine est-elle acceptée par Dieu ? » « Oui, me répondit-il, et tous ceux qui la reçoivent de toi ou de tes moqaddem sont garantis de l’enfer, et je leur serai présent au moment de la mort et au jour du jugement. » Je l’ai revu une troisième fois, et l’ai questionné sur différents points qui me concernent vis-à-vis de Dieu ; il répondit à toutes ces choses en remplissant mon âme de joie : « O envoyé de Dieu, lui dis-je, j’ai annoncé aux hommes que celui qui aurait le bonheur de me contempler, ne serait pas dévoré par l’enfer. » « Oui, me répondit-il, celui qui t’a vu ou qui n’a pu voir que le septième de ceux qui t’ont contemplé, est affranchi d’enfer. » Je l’ai revu une quatrième fois et j’ai sollicité de lui que celui qui a entendu mon dhikr et mon Wird soit considéré comme un de mes disciples. « Oui, dit-il, tous ceux qui ont entendu ton dikr sont du côté du droit, c’est-à-dire dans le Paradis. » Je l’ai revu
  • 2. une cinquième fois, et j’ai fait la prière du matin, en me plaçant derrière lui, et je lui ai demandé que tout chaki (ou maudit) ne pût se présenter à ma tombe; mais Rassoul-Allah (ou le Prophète), devinant mon désir, ne me laissa pas achever ma demande et dit : Que celui qui ne lira pas ton dhikr ou ta prière, soit chaki ou maudit. (Sidi-Mahmed a dit que les derniers mots de cette dernière phrase ont été ajoutés par le Prophète avant sa demande .) Je l’ai revu une sixième fois, assis devant la porte du Paradis, entouré de personnes qui récitaient (el-hadra). M’étant assis à côté de lui, j’attendis que l’on eût fini de réciter le dhikr et qu’on le laissât seul ; alors je lui dis: « O Rassoul-Allah ! les hommes éprouvent de la répugnance pour la hadra, ils s’y opposent. » Le Prophète me répondit : ceux auxquels elle répugne, ou qui s’y opposent, sont les hommes condamnés à l’enfer. Je lui dis aussi que beaucoup doutaient de l’efficacité de la hadra ; à ce quoi le Prophète répondit que celui qui doute se prépare à une triste fin. Le Prophète de Dieu ajouta encore : Il faut craindre que celui qui doute et qui n’a pas confiance ne soit privé à son dernier moment de se rappeler le Prophète. Enfi n, je l’ai revu une septième fois, et je lui ai demandé : Suis- je de ton sang ? Oui, me répondit-il, tu es de mon sang. Alors, j’ai vu toutes les personnes composant la hadra, comme si elles étaient venues au jour du jugement en présence de leur juge. Elles témoignaient le désir de faire le tour du Tribunal du Prophète Mustapha, assis dans une chaire de lumière éclatante ; je me prosternai devant lui, et il m’attira comme une mère attire à elle son enfant. Il était assis au milieu de quatre hommes d’une beauté éblouissante. Je lui dis : ô Prophète ! quels sont ces hommes ? Ce sont, me répondit-il: Abou Bakr, Omar, Othman et Ali, que Dieu les favorise ! A ces mots, je me prosternai devant eux, et je vis un spectacle imposant. « Quelle est cette merveille, lui dis-je, ô Prophète de Dieu ? » Il me répondit, c’est le Sirat(1).
  • 3. Je lui demandai comment on pourrait le traverser. Il sourit à ces paroles en me disant : «As-tu peur pour tes amis, tes disciples et tes parents ? » Oui, Prophète de Dieu ! Mon âme est remplie de crainte. Et le Prophète me dit alors : Celui qui marche dans ma voie n’a rien à craindre du Sirat. Je jure par Dieu que si, depuis dix ans, je ne voyais pas le Prophète Mustapha, au moins une fois ou deux par jour, je ne me considérerais pas comme un Musulman. » Ce n’est pas; du reste, dans cet écrit seulement que Abd Rahmane bou Qabrine exalte les vertus efficaces de son wird ; dans plusieurs de ses manuscrits, résumant la substance de ses songes, il dit formellement : « Seront exempts des flammes de l’enfer: 1° Quiconque est affilié à mon ordre ; 2° Quiconque aime mon ordre ou m’aime ; 3° Quiconque m’a visité vivant ; 4° Quiconque s’arrêtera devant ma tombe ; 5° Quiconque entendra réciter mon dhikr. » (1) Sirat, pont étroit qu’il faut traverser au jour du jugement dernier.