SlideShare une entreprise Scribd logo
Graphique 1
PART DES FEMMES PARMI LES DEMANDEURS D’EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI
SANS EMPLOI ET PARMI LES PERSONNES EN EMPLOI
STATISTIQUES,
ÉTUDES ET ÉVALUATIONS MARS 2021 #21.011
STATISTIQUES ET INDICATEURS
LES FEMMES DEMANDEUSES
D’EMPLOI INSCRITES
À PÔLE EMPLOI EN 2020
Depuis quelques années, le chômage
touche proportionnellement autant
de femmes que d’hommes
Fin 2020, 48,1% des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie
A1 sont des femmes [cf. Graphique 1]. Depuis 2009, la part des femmes au sein
des personnes inscrites en catégorie A est proche de celle observée au sein des
personnes en emploi.
Au début des années 2000, les femmes représentent un peu plus de la moitié
des demandeurs d’emploi en catégorie A. En revanche, elles sont seulement
46% des personnes en emploi à cette période. A la fin de la décennie, la part
des femmes parmi les demandeurs d’emploi sans emploi diminue (-4 pts) pour
atteindre 46% en 2009. La part des femmes parmi les personnes en emploi
continuait quant à elle de croître régulièrement (de 45% en 2003 à 47% à la fin
de la décennie).
Depuis 2009, le chômage touche donc autant les hommes que les femmes.
Ainsi, au 3e trimestre 2020, le taux de chômage des femmes est de 9,0% et celui
des hommes de 9,1%2.
La crise sanitaire de 2020 n’a pas fondamentalement altéré cela : si la hausse du
nombre de demandeurs d’emploi a un peu plus concerné les hommes que les
femmes pendant le premier confinement, cet écart s’est résorbé sur la seconde
partie de l’année [cf encadré].
48,1%
FIN 2020,
DES DEMANDEURS D’EMPLOI
INSCRITS À PÔLE EMPLOI
SANS EMPLOI
SONT DES FEMMES
Données brutes, à fin décembre de chaque année
(demandeurs d’emploi).
Données trimestrielles CVS au 4e trimestre de chaque
année (emploi au sens du BIT).
Champ : France métropolitaine.
Source : Pôle emploi, STMT (demandeurs d’emploi) et
Insee, enquête Emploi (emploi au sens du BIT)
Demandeurs d’emploi,
catégorie A
Personnes en emploi
1. Les demandeurs d’emploi classés dans cette catégorie sont tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi et n’ont pas travaillé au cours du mois
2. Source : Insee. Calcul du taux de chômage selon les concepts du Bureau international du travail (BIT)..
40%
42%
44%
46%
48%
50%
52%
54%
56%
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
2_ STATISTIQUES ET INDICATEURS #21.011
Les femmes demandeuses d’emploi sont fortement concentrées
dans quelques métiers très féminins
Même si la mixité des métiers a progressé au cours des dernières années, les métiers occupés par les hommes et par les femmes
restent très différents3. On retrouve cet écart parmi les métiers recherchés par les demandeurs d’emploi. Deux tiers (66,5%) des
femmes inscrites à Pôle emploi recherchent des métiers « très féminins » - définis ici comme des métiers pour lesquels la part des
femmes parmi les inscrits dépasse 70% ; ces métiers ne concentrent que 39% de l’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits.
Il est possible de distinguer trois groupes de métiers « très féminins ». D’une part, les métiers relevant du secteur des services à la
personne et à la collectivité, qui regroupent par exemple l’assistance auprès d’enfants (99% de femmes), les services domestiques
(97% de femmes) ou encore l’assistance auprès d’adultes (95% de femmes). Les demandeurs d’emploi qui recherchent un métier
dans ce secteur sont en moyenne plus âgés, 38% ont 50 ans ou plus (contre 26% pour l’ensemble des métiers), ils recourent
plus fréquemment à l’activité réduite dans leur période d’inscription (49% contre 37% pour l’ensemble des métiers). En outre,
l’intensité horaire de l’activité réduite y est plus forte : 15% de ces demandeurs d’emploi exercent un emploi à temps complet sur
un mois contre 10% pour l’ensemble de la population.
D’autre part, les métiers du secteur de la santé, qui regroupent, entres autres, les agents des services hospitaliers (89% de femmes)
et les aides-soignants (90% de femmes) composent le second groupe. Les demandeurs d’emploi de ce secteur sont plus jeunes
que la moyenne (16% ont moins de 25 ans, contre 13% pour l’ensemble des inscrits) et sont aussi plus diplômés (33% contre 31%
pour l’ensemble des inscrits). Là encore, ils recourent plus fréquemment à l’activité réduite dans leur période d’inscription (50%
contre 37% pour l’ensemble des métiers) et l’intensité horaire de l’activité réduite y est plus forte (17% exercent un emploi à temps
complet contre 10% pour l’ensemble de la population).
Les métiers du secrétariat (97% de femmes), de l’accueil et du renseignement (87% sont des femmes), ou encore les agents
administratifs (80% de femmes) constituent le troisième groupe de métiers « très féminins ». En moyenne, les demandeurs
d’emploi qui recherchent un métier dans ce secteur sont plus âgés, 31% ont 50 ans ou plus (contre 26% pour l’ensemble des
métiers), et sont plus diplômés (48% sont très diplômés tandis que la moyenne pour l’ensemble de la population est de 31%).
A l’inverse, les métiers regroupant moins de 30% de femmes ne regroupent au total que 8% des femmes inscrites à Pôle emploi,
mais 63% des hommes. Ces métiers, plutôt liés à l’industrie et à la construction, se caractérisent par un niveau de diplôme plutôt
inférieur à la moyenne des inscrits et un recours moins fréquent à l’activité réduite.
Tableau 1
CARACTÉRISTIQUES DES MÉTIERS RECHERCHÉS PAR LES DEMANDEURS D’EMPLOI,
SELON LEUR TAUX DE FÉMINISATION À FIN DÉCEMBRE 2020
En %
Répartition du nombre de
demandeurs d'emploi inscrits
à fin décembre 2020
Caractéristiques des demandeurs d'emploi à fin décembre 2020
Ensemble
dont :
Hommes
dont :
Femmes
Moins de
25 ans
50 ans ou
plus
Peu
diplômés
Très
diplômés
En activité
réduite
En activité
réduite
à temps
complet
Type de métier recherché
Métiers avec moins de 30 % de femmes 35,1 63,3 8,2 13,5 25,3 15,7 20,6 34,6 9,2
Métiers avec entre 30% et 70 % de femmes 25,6 26,1 25,2 14,1 22,9 10,0 47,8 34,5 9,2
Métiers avec au moins 70 % de femmes 39,3 10,7 66,5 12,3 28,8 13,7 30,1 40,7 12,2
dont : métiers des services à la personne et
à la collectivité
14,7 3,1 25,8 6,3 37,7 22,8 19,6 48,6 14,6
dont : métiers de la santé 2,9 0,6 5,1 16,3 20,0 7,5 32,6 50,1 17,4
dont : métiers support à l'entreprise 8,4 2,2 14,4 9,9 30,6 3,8 48,5 35,0 12,7
dont : autres métiers 12,9 4,7 20,8 20,0 19,5 11,1 29,4 33,3 8,1
Total 100,0 100,0 100,0 13,2 26,1 13,4 31,3 37,0 10,4
Lecture : Les métiers comportant moins de 30% de femmes (en catégories A, B, C) regroupent 35,1% des demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, B, C à fin décembre 2020 et 63,3%
des hommes inscrits. 13,5% des demandeurs d’emploi recherchant ces métiers ont moins de 25 ans.
Peu diplômés : niveau de formation strictement inférieur au BEP, CAP
Très diplômés : niveau de formation supérieur ou égal au Baccalauréat + 2
En activité réduite : en catégories B ou C
En activité réduite à temps complet : en catégorie C, avec au moins 151 heures de travail effectuées au cours du mois
Source : Données brutes, STMT
3.J. Argouarc’h et O. Calavrezo, La répartition des hommes et des femmes par métier, Dares analyses 79 (2013) et Claude Minni, Femmes et hommes sur le marché du travail, Dares
analyses 017 (2015).
STATISTIQUES ET INDICATEURS # 21.011_ 3
Le nombre de femmes inscrites à Pôle emploi tout en travaillant à
temps complet a très fortement augmenté en vingt ans
Le recours à l’activité réduite – c’est-à-dire le fait d’être inscrit à Pôle emploi tout en exerçant une activité professionnelle au cours
du mois – est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Ainsi, la part des demandeuses d’emploi inscrites à Pôle emploi
en catégories B ou C, c’est-à-dire parmi les demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi et ayant
travaillé au cours du mois, atteint 57% à fin 2020. Cette part est restée stable depuis 20 ans, et est en 2020 supérieure de près de
8 points à celle de la catégorie A [cf. Graphique 2].
La durée d’activité au cours du mois des femmes inscrites à Pôle emploi a cependant fortement augmenté depuis les années 90 :
entre 1996 et 2020, pour les femmes inscrites à Pôle emploi et travaillant au moins une heure au cours du mois, la durée moyenne
de travail est passée de 87 heures à 112 heures, soit +29%. Pour les hommes, cette durée est, en revanche, restée relativement
stable (107 heures en 1996 et 105 heures en 2020).
En outre, l’activité réduite de longue durée a fortement progressé chez les femmes en vingt ans : la part des femmes parmi les
demandeurs d’emploi inscrits en catégorie C et ayant travaillé au moins l’équivalent d’un temps complet au cours du mois (soit
donc 151 heures ou plus) est passée de 45% à fin 1996 à 58% en 2020.
Les métiers relatifs aux services à la personne, tels que l’assistance auprès d’enfants, ainsi qu’au secteur du secrétariat sont ceux qui
concentrent le plus de femmes demandeurs d’emploi ayant travaillé au moins un temps complet au cours du mois.
Graphique 2
PART DES FEMMES PARMI LES DEMANDEURS D’EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI EN CATÉGORIES ABC, SELON LA
CATÉGORIE D’INSCRIPTION
Données brutes, à fin décembre de chaque année.
Champ : France métropolitaine.
Source : Pôle emploi, STMT.
1996
2020
30%
35%
40%
45%
50%
55%
60%
65%
Catégorie A Catégories BC Catégorie B Catégorie C Catégorie C, avec
moins de 151 heures
travaillées dans le
mois (moins d'un
temps complet)
Catégorie C, avec au
moins 151 heures
travaillées dans le
mois (temps complet)
4_ STATISTIQUES ET INDICATEURS #21.011
La part des femmes parmi les demandeurs d’emploi très diplômés
a continûment progressé depuis vingt ans
En vingt ans, le léger recul (53% à 51%) de la part des femmes parmi les demandeurs d’emploi inscrits en catégorie ABC recouvre
des disparités importantes, selon l’âge et/ou le niveau de formation.
Ainsi, la part des femmes a progressé au sein des demandeurs d’emploi très diplômés (passant de 54% à 57% par exemple pour
ceux ayant atteint un niveau supérieur à Bac +2), mais a nettement reculé chez les demandeurs d’emploi peu ou pas diplômés.
Enfin, la hausse du taux de féminisation des demandeurs d’emploi âgés de 50 à 59 ans renvoie quant à elle à la forte augmentation
du taux d’activité des femmes de cette tranche d’âge. Ainsi, le taux d’activité des 50-54 ans est passé de 69% à 81% chez les
femmes entre 1996 et 2014, alors qu’il est resté stable chez les hommes, à 91%. Pour toutes les autres classes d’âge, la part des
femmes a diminué entre 1996 et 2020.
Tableau 2
PART DES FEMMES PARMI LES DEMANDEURS D’EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI
EN CATÉGORIES ABC, SELON L’ÂGE, LE NIVEAU DE FORMATION ET LA QUALIFICATION
1996 2020
Part des femmes 52,6% 51,2%
Âge
Moins de 25 ans 52,7% 48,1%
25-49 ans 53,5% 51,2%
50-59 ans 47,1% 52,7%
60 ans ou plus 61,2% 53,0%
Niveau de formation
Supérieur à baccalauréat + 2 54,0% 57,3%
Baccalauréat +2 56,1% 55,5%
Baccalauréat 59,4% 54,1%
BEP, CAP 48,2% 45,1%
CEP, BEPC 57,8% 51,3%
Inférieur au CEP, BEPC 52,7% 46,8%
Données brutes, à fin décembre 1996 et fin décembre 2020.
Champ : France métropolitaine, demandeurs d’emploi en catégories ABC.
Source : Pôle emploi, STMT.
Les femmes demandeuses d’emploi accèdent aussi vite que
les hommes à l’emploi salarié durable, mais moins fréquemment
aux missions d’intérim ou à la création d’entreprise
Six mois après leur inscription sur les listes de Pôle emploi en décembre 2019, 27% des femmes ont accédé à un emploi salarié
durable (CDI ou contrat de six mois ou plus), un taux légèrement supérieur à celui des hommes (24%). Dans les deux cas, les taux
d’accès s’inscrivent en baisse par rapport à ceux mesurés l’année précédente, compte tenu de la situation économique et sanitaire
au 1er
semestre 2020, mais la baisse est moindre pour les femmes (-6 points contre -11 points pour les hommes)
En revanche, si l’on considère l’ensemble des emplois d’une durée d’un mois ou plus, l’accès est moindre pour les femmes que pour
les hommes : parmi les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en décembre 2019, 39% des hommes ont retrouvé un emploi
dans les 6 mois qui ont suivi leur inscription, contre 35% des femmes seulement. Par rapport à l’année précédente, la baisse est
identique pour les femmes et pour les hommes (-9 points).
Si l’onobserve lestrajectoiresd’accès à l’emploid’uneduréed’un moisou plus sur 18 mois, pour les personnes inscrites endécembre
2018, la différence de taux d’accès entre hommes et femmes se confirme sur les six premiers mois (48% pour les hommes contre
43% pour les femmes, [cf. Graphique 3].
STATISTIQUES ET INDICATEURS # 21.011_ 5
L’écart se maintient tout au long de leur parcours. Au total, 62% des femmes (contre 67% des hommes) ont retrouvé un emploi
dans les 18 mois qui ont suivi leur inscription.
L’accès à l’emploi plus rapide pour les hommes tient au fait qu’ils accèdent plus rapidement à des contrats courts (et notamment
à des contrats courts intérimaires) que les femmes, et, dans une moindre mesure, à l’emploi indépendant (création d’entreprise).
Ainsi, 6 mois après leur inscription, 11% des hommes sont en contrat d’intérim de moins de 6 mois, soit près de trois fois plus que
les femmes (4%) ; 6% des hommes sont indépendants, contre 3% des femmes.
Graphique 3
TAUX D’ACCÈS À L’EMPLOI D'UN MOIS OU PLUS DANS LES 18 MOIS SUIVANT L’INSCRIPTION DES DEMANDEURS D’EMPLOI
INSCRITS À PÔLE EMPLOI EN DÉCEMBRE 2018
Hommes Femmes Ensemble
Lecture : parmi les femmes qui se sont inscrites à Pôle emploi en décembre 2018 (hors réinscriptions depuis moins de un mois), 43% ont accédé à un emploi dans les six mois qui
ont suivi (soit entre janvier et juin 2019).
Champ : Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en décembre 2018, hors réinscriptions de moins d’un mois.
Source : Pôle emploi,fichier historique, ACOSS-MSA pour les DPAE.
.
Le montant moyen brut mensuel d’indemnisation des femmes est
inférieur de 17% à celui des hommes
A fin mars 2020, les demandeuses d’emploi indemnisées bénéficient en moyenne d’une indemnisation de 1 120€ brut par mois
[cf. tableau 3]. Ce niveau d’indemnisation est inférieur de 17,1% à celui des hommes (1 350€). Cet écart renvoie aux écarts de
salaires perçus avant la période de chômage.
L’écart homme/femme en termes d’indemnisation varie fortement selon l’âge. En effet, si l’écart homme/femme est de 6% pour
les moins de 25 ans, il passe à 15% pour les 25-49 ans puis à 30% pour les demandeurs d’emploi de 50 ans ou plus.
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
Le mois
suivant
2 mois 3 mois 4 mois 5 mois 6 mois 7 mois 8 mois 9 mois 10 mois 11 mois 12 mois 13 mois 14 mois 15 mois 16 mois 17 mois 18 mois
6_ STATISTIQUES ET INDICATEURS #21.011
.
Tableau 3
MONTANT MOYEN BRUT D’INDEMNISATION PAR ÂGE ET SEXE À FIN MARS 2020
Mars 2020 Evolution annuelle
Effectif
Montant moyen
théorique
Effectif
Montant moyen
théorique
Hommes
 25 ans 193 889 948 € 9,0% 2,3%
25 - 49 ans 945 402 1 332 € 12,1% 1,5%
50 ans ou plus 354 539 1 619 € 10,4% 0,8%
Total 1 493 830 1 350 € 11,3% 1,5%
Femmes
 25 ans 171 146 888 € 3,5% 2,0%
25 - 49 ans 914 383 1 151 € 3,6% 2,7%
50 ans ou plus 398 098 1 148 € 2,6% 3,1%
Total 1 483 627 1 120 € 3,3% 2,7%
Total
 25 ans 365 035 919 € 6,4% 2,3%
25 - 49 ans 1 859 785 1 243 € 7,7% 2,4%
50 ans ou plus 752 637 1 370 € 6,1% 2,5%
Total 2 977 457 1 236 € 7,2% 2,4%
Source : Pôle emploi, FNA, France.
Champ : Allocations versées par l’assurance chômage.
Les demandeuses d’emploi suivent autant de formations
que les demandeurs d’emploi
Parmi les personnes entrées en formation en 2020, près de 50% sont des femmes. La répartition par âge des femmes entrées en
formation est proche de la répartition observée pour l’ensemble des formés : les moins de 26 ans représentent 22% des formées et
les plus de 45 ans 26%. Par ailleurs, la part des femmes parmi le total des entrées en formation au troisième trimestre 2020 était
de 51% (-2 points sur un an) et les moins de 26 ans représentaient 24% (-3 points) des entrées. Ces proportions sont en baisse sur
un an.
La durée moyenne des formations suivies par les femmes est nettement plus longue que celle des hommes (457h contre 316h).
Cette différence de durée tient notamment au type de formations et aux spécialités de formation suivies, qui peuvent s’avérer en
général plus longues. Par ailleurs, ces durées sont en baisse par rapport à 2019 (respectivement -65h et -55h).
Les spécialités de domaines de formation diffèrent fortement entre les deux sexes. La part des formations généralistes est plus
forte chez les femmes (16,4% des entrées contre 9,7% pour les hommes). Quant à la répartition des entrées sur les formations
directement rattachables à un secteur d’activité, les différences d’orientation entre les deux sexes reflètent la différence des métiers
recherchés : les femmes s’orientent majoritairement vers des formations relevant des langues, de la santé et de l’action sociale
alors que les hommes suivent majoritairement des formations relatives au transport et à la manutention.
STATISTIQUES ET INDICATEURS # 21.011_ 7
Tableau 4
LES 10 SPÉCIALITÉS LES PLUS SUIVIES DES ENTRÉES EN FORMATION PAR SEXE
Principales formations suivies par les hommes Principales formations suivies par les femmes
Transport 15,7%
Développement personnel et
professionnel
16,4%
Manutention 12,3% Action sociale 9,5%
Développement personnel et
professionnel
9,7% Secrétariat assistanat 7,6%
Défense prévention sécurité 6,0% Santé secteur sanitaire 7,1%
Hôtellerie restauration 5,6% Langues 6,9%
Droit 5,5% Transport 6,1%
Langues 3,3% Hôtellerie restauration 5,6%
Informatique 3,2% Commerce 4,0%
Direction entreprise 2,7% Services divers 3,8%
Électrotechnique 2,3% Direction entreprise 3,8%
Lecture : Parmi les femmes entrées en formation sur la période, 16,4% ont suivi une formation relevant du développement personnel et professionnel.
Champ : Demandeurs d’emploi inscrits entrés en formation entre janvier 2020 et décembre 2020.
Source : Table des entrées en formation, SISP.
Yohan CODER
Direction des Statistiques, des Etudes et de l’Evaluation
8_ STATISTIQUES ET INDICATEURS #21.011
Encadré : Crise sanitaire et demande d’emploi : impacts
différenciés femmes / hommes
Résumé
Pendant la crise sanitaire, et plus spécifiquement pendant le premier confinement, la hausse du nombre de
demandeurs d’emploi a concerné proportionnellement un peu plus les hommes que les femmes. Cet écart s’est
résorbé sur la deuxième partie de l’année 2020.
LAHAUSSEDESDEMANDEURSD’EMPLOISANSACTIVITÉ(CATÉGORIEA)AUCOURSDUPREMIER
CONFINEMENT A ÉTÉ PLUS IMPORTANTE POUR LES HOMMES QUE POUR LES FEMMES. A LA FIN
2020, LA HAUSSE DU CHÔMAGE ATTEINT DANS LES MÊMES PROPORTIONS LES HOMMES ET
LES FEMMES.
Entre février 2020 et avril 2020, avec le premier confinement, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A
(aucune activité au cours du mois) a augmenté de 840 000, soit une hausse de 24,7%. Cette progression très brutale
a concerné un peu plus les hommes (+28,3%) que les femmes (+20,9%) [Graphique 4]. Au cours des mois suivants,
la reprise d’activité en lien avec le déconfinement a conduit à une forte diminution du nombre de demandeurs
d’emploi en catégorie A qui, de façon symétrique, a davantage concerné les hommes que les femmes. A fin octobre
(avant le deuxième confinement), le nombre de femmes demandeuses d’emploi était toujours supérieur de 7,4% au
niveau de fin février, une hausse proche de celle observée pour les hommes (+7,1%).
L’impact du deuxième confinement, à compter du mois de novembre, a été beaucoup plus limité que l’impact du
premier. De plus, on n’observe pas que ce deuxième confinement ait beaucoup plus affecté les hommes (hausse de
2,4% entre fin octobre et fin novembre) que les femmes (+1,7%).
Source : STMT, Données brutes, France entière hors Mayotte, Defm A
Si les hommes ont été un peu plus affectés par la hausse du chômage (absence d’activité au cours du mois) que les
femmes, cela s’explique en partie par la plus forte diminution de l’activité réduite. Entre février et avril, le nombre
d’hommes en catégories B et C a diminué de 41,2% (soit une baisse de l’ordre de 385 000), contre une diminution
de « seulement » 25,1% pour les femmes (environ -302 000).
Cet écart s’explique notamment par le fait que l’emploi intérimaire est majoritairement occupé par des hommes et
qu’il a fortement diminué pendant le premier confinement.
Avec la reprise de l’activité depuis mai, l’activité réduite a fortement augmenté.
Graphique 4
ÉVOLUTION DU NOMBRE DE DEMANDEURS D’EMPLOI EN CATÉGORIE A
Femmes
Hommes
0
500 000
1 000 000
1 500 000
2 000 000
2 500 000
janv.-19
févr.-19
mars-19
avr.-19
mai-19
juin-19
juil.-19
août-19
sept.-19
oct.-19
nov.-19
déc.-19
janv.-20
févr.-20
mars-20
avr.-20
mai-20
juin-20
juil.-20
août-20
sept.-20
oct.-20
nov.-20
déc.-20
STATISTIQUES ET INDICATEURS # 21.011_ 9
Tableau 5
ÉVOLUTION DU NOMBRE DE DEMANDEURS D’EMPLOI (CATÉGORIES ABC)
Indicateurs Février 2020 Avril 2020 Juin 2020
Évolution
Février-Avril
2020
Évolution Avril-
Juin 2020
Hommes
Defm A 1 641 300 2 263 100 2 039 300 37,9% -9,9%
Defm BC 935 500 549 700 810 100 -41,2% 47,4%
Defm ABC 2 576 800 2 812 800 2 849 400 9,2% 1,3%
Hommes
Defm A 1 604 300 2 052 600 1 925 400 27,9% -6,2%
Defm BC 1 203 800 901 400 1 078 800 -25,1% 19,7%
Defm ABC 2 808 100 2 954 000 3 004 200 5,2% 1,7%
LES MÉTIERS DE LA SANTÉ ET DES SERVICES À LA PERSONNE ET À LA COLLECTIVITÉ,
TRÈS « FÉMINISÉS », ONT ÉTÉ MOINS AFFECTÉS PAR LA CRISE QUE LES AUTRES
Le tableau ci-dessous montre l’évolution annuelle (entre juin 2019 et juin 2020) du nombre de demandeurs d’emploi
inscrits par métier4. Parmi les métiers « très féminisés » (part de femmes parmi les demandeurs d’emploi supérieure
à 70%), les métiers des services à la personne et à la collectivité d’une part, de la santé d’autre part, se caractérisent
par une diminution annuelle du nombre de demandeurs d’emploi. L’emploi dans ces métiers a été moins affecté
par le confinement que les autres. A l’inverse, parmi les métiers « masculinisés » (plus de 70% d’hommes parmi
les demandeurs d’emploi), certains métiers comme ceux du transport et de la logistique ont connu une hausse du
nombre de demandeurs d’emploi. Ces effets sectoriellement différenciés peuvent avoir contribué au fait que la
hausse du nombre de demandeurs d’emploi lors du premier confinement a proportionnellement plus affecté les
hommes que les femmes.
Source : STMT, France entière (hors mayotte), Données CVS
Tableau 6
ÉVOLUTION DU NOMBRE DE DEMANDEURS D’EMPLOI (CATÉGORIES ABCDE) DANS LES MÉTIERS
LES PLUS « FÉMINISÉS » ET « MASCULINISÉS », ENTRE JUIN 2019 ET JUIN 2020
Indicateurs Février 2020 Avril 2020 Juin 2020
Métiers plus féminins (70% de femmes) par secteurs
Services à la personne et à la collectivité 89,8% -25 738 -2,5%
Santé 89,1% -8 046 -3,6%
Support à l'entreprise 88,1% 11 445 2,1%
Autres métiers féminins 82,8% 43 332 5,5%
Sous-total 87,3% 20 993 0,8%
Métiers plus masculins (70% d'hommes) par secteurs
Transport et Logistique 12,6% 42 304 7,4%
Construction, Bâtiment et Travaux publics 2,6% 17 059 3,6%
Industrie 12,4% 14 584 6,8%
Installation et Maintenance 5,3% 11 349 4,9%
Autres métiers masculins 14,5% 21 155 3,7%
Sous-total 10,0% 106 451 5,1%
Taux d'évolution de la Defm ABCDE sur la
période
6 380 694
226 878 3,6%
Source : STMT, France entière (hors mayotte), Defm ABCDE
4. Les données par métier n’étant pas corrigées des variations saisonnières, on retient ici des évolutions annuelles.
10_ STATISTIQUES ET INDICATEURS #21.011
Sources et définitions
Les données de cette publication proviennent de deux sources statistiques :
• Pour les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, la statistique mensuelle du marché du travail (STMT).
• Pour l’accès à l’emploi après l’inscription, l’enquête « entrants au chômage » réalisée par Pôle emploi.
Les données relatives aux demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi portent à chaque fois sur le mois de décembre
de l’année considérée.
LA STATISTIQUE MENSUELLE DU MARCHÉ DU TRAVAIL (STMT)
La Statistique mensuelle du marché du travail (STMT) est une source statistique exhaustive issue des fichiers de
gestion de Pôle emploi. Elle porte sur tous les demandeurs d’emploi inscrits, entrés ou sortis des listes un mois
donné.
LES CATÉGORIES STATISTIQUES DE DEMANDEURS D’EMPLOI
Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont regroupés en cinq catégories statistiques, conformément aux
recommandations du rapport du Conseil national de l’information statistique (Cnis) sur la définition d’indicateurs en
matière d’emploi, de chômage, de sous-emploi et de précarité de l’emploi (septembre 2008) :
• Catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ;
• Catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité
réduite courte (78 heures ou moins au cours du mois) ;
• CatégorieC : demandeurs d’emploi tenus defaire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité
réduite longue (plus de 78 heures au cours du mois) ;
• 
Catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en formation, en
maladie par exemple), y compris demandeurs d’emploi en contrat de sécurisation professionnelle
(CSP), sans emploi ;
• 
Catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (par
exemple : bénéficiaires de contrats aidés, créateurs d’entreprise).
LE TAUX D'ACCÈS À L'EMPLOI
Taux d’accès à l’emploi : proportion de personnes ayant eu accès à un emploi d'un mois ou plus au cours d’une
période, c’est-à-dire ayant eu un emploi durant cette période mais pas nécessairement en emploi à la fin de cette
période.
POUR EN SAVOIR PLUS
Données statistiques en ligne sur les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi et leurs caractéristiques.
Gaumont S., Vanni N. (2021), « L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en juin
2020», Pôle emploi, Statistiques et Indicateurs, n°21.004, Pôle emploi
Sidibe A. (2016), « Portrait statistique du demandeur d’emploi », Eclairages  Synthèses, n°25, Pôle emploi
Insee, séries longues sur le marché du travail, https://www.insee.fr/fr/statistiques/2841366
Notes
ISSN
2555-8404
Directeur de la publication
Jean BASSÈRES
Directeur de la rédaction
Cyril NOUVEAU
Réalisation
Direction des Statistiques, des Études et de l’Évaluation
Pôle emploi,
1 avenue du Docteur Gley
75987 Paris cedex 20
www.pole-emploi.org
EN SAVOIR PLUS
Données statistiques en ligne sur les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi et leurs caractéristiques :
http://statistiques.pole-emploi.org/stmt/publication
Maindron c. (2019), « Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2018 », Statistiques  Indicateurs,
n°19.012, Pôle emploi
Boulemia A., Gaumont S., Goldman T. (2017), « Suivi sur 18 mois des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi
en décembre 2014 : des reclassements plus nombreux et plus souvent sur contrat durable », Eclairages  Synthèses,
n°38, Pôle emploi
Coder Y., Gaumont S. (2019), «L’accès à l’emploi des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en décembre 2018»,
Statistiques  Indicateurs, n°19.050, Pôle emploi
Sidibe A. (2016), « Portrait statistique du demandeur d’emploi », Eclairages  Synthèses, n°25, Pôle emploi
Insee, séries longues sur le marché du travail : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2490449

Contenu connexe

Tendances

L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en j...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en j...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en j...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en j...
France Travail
 
ACCES A L'EMPLOI DES DEMANDEURS D'EMPLOI 3T2017
ACCES A L'EMPLOI DES DEMANDEURS D'EMPLOI 3T2017ACCES A L'EMPLOI DES DEMANDEURS D'EMPLOI 3T2017
ACCES A L'EMPLOI DES DEMANDEURS D'EMPLOI 3T2017
France Travail
 
L'acces à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en d...
L'acces à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en d...L'acces à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en d...
L'acces à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en d...
France Travail
 
entrees_en_formation_3T_2021.pdf
entrees_en_formation_3T_2021.pdfentrees_en_formation_3T_2021.pdf
entrees_en_formation_3T_2021.pdf
France Travail
 
6 mois après leur inscription en septembre 2020, 42% des demandeurs d’emploi ...
6 mois après leur inscription en septembre 2020, 42% des demandeurs d’emploi ...6 mois après leur inscription en septembre 2020, 42% des demandeurs d’emploi ...
6 mois après leur inscription en septembre 2020, 42% des demandeurs d’emploi ...
France Travail
 
Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration
Les métiers de l'hôtellerie et de la restaurationLes métiers de l'hôtellerie et de la restauration
Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration
France Travail
 
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolutionPortait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
France Travail
 
Etudes et recherches #5
Etudes et recherches #5Etudes et recherches #5
Etudes et recherches #5
France Travail
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en septembr...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en septembr...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en septembr...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en septembr...
France Travail
 
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2018
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2018Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2018
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2018
France Travail
 
2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?
2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?
2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?
France Stratégie
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
France Travail
 
Note d'analyse - Quelle influence du diplôme sur la participation au marché d...
Note d'analyse - Quelle influence du diplôme sur la participation au marché d...Note d'analyse - Quelle influence du diplôme sur la participation au marché d...
Note d'analyse - Quelle influence du diplôme sur la participation au marché d...
France Stratégie
 
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2017
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2017Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2017
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2017
France Travail
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en juin 201...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en juin 201...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en juin 201...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en juin 201...
France Travail
 
Marché Du Travail En PéRiode D’Ajustement Structurel
Marché Du Travail En PéRiode D’Ajustement StructurelMarché Du Travail En PéRiode D’Ajustement Structurel
Marché Du Travail En PéRiode D’Ajustement Structurel
ROCARE / ERNWACA
 
Mobiliser pour recruter : dans quels cas et pour quels résultats
Mobiliser pour recruter : dans quels cas et pour quels résultatsMobiliser pour recruter : dans quels cas et pour quels résultats
Mobiliser pour recruter : dans quels cas et pour quels résultats
France Travail
 
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021	Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021
France Travail
 
AU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERS
AU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERSAU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERS
AU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERS
France Travail
 
Dares emploi et chômage des 15-29 ans
Dares emploi et chômage des 15-29 ansDares emploi et chômage des 15-29 ans
Dares emploi et chômage des 15-29 ans
Société Tripalio
 

Tendances (20)

L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en j...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en j...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en j...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en j...
 
ACCES A L'EMPLOI DES DEMANDEURS D'EMPLOI 3T2017
ACCES A L'EMPLOI DES DEMANDEURS D'EMPLOI 3T2017ACCES A L'EMPLOI DES DEMANDEURS D'EMPLOI 3T2017
ACCES A L'EMPLOI DES DEMANDEURS D'EMPLOI 3T2017
 
L'acces à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en d...
L'acces à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en d...L'acces à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en d...
L'acces à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en d...
 
entrees_en_formation_3T_2021.pdf
entrees_en_formation_3T_2021.pdfentrees_en_formation_3T_2021.pdf
entrees_en_formation_3T_2021.pdf
 
6 mois après leur inscription en septembre 2020, 42% des demandeurs d’emploi ...
6 mois après leur inscription en septembre 2020, 42% des demandeurs d’emploi ...6 mois après leur inscription en septembre 2020, 42% des demandeurs d’emploi ...
6 mois après leur inscription en septembre 2020, 42% des demandeurs d’emploi ...
 
Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration
Les métiers de l'hôtellerie et de la restaurationLes métiers de l'hôtellerie et de la restauration
Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration
 
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolutionPortait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
 
Etudes et recherches #5
Etudes et recherches #5Etudes et recherches #5
Etudes et recherches #5
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en septembr...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en septembr...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en septembr...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en septembr...
 
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2018
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2018Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2018
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2018
 
2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?
2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?
2017/2027 - Quels leviers pour l'emploi ?
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
 
Note d'analyse - Quelle influence du diplôme sur la participation au marché d...
Note d'analyse - Quelle influence du diplôme sur la participation au marché d...Note d'analyse - Quelle influence du diplôme sur la participation au marché d...
Note d'analyse - Quelle influence du diplôme sur la participation au marché d...
 
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2017
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2017Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2017
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2017
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en juin 201...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en juin 201...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en juin 201...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en juin 201...
 
Marché Du Travail En PéRiode D’Ajustement Structurel
Marché Du Travail En PéRiode D’Ajustement StructurelMarché Du Travail En PéRiode D’Ajustement Structurel
Marché Du Travail En PéRiode D’Ajustement Structurel
 
Mobiliser pour recruter : dans quels cas et pour quels résultats
Mobiliser pour recruter : dans quels cas et pour quels résultatsMobiliser pour recruter : dans quels cas et pour quels résultats
Mobiliser pour recruter : dans quels cas et pour quels résultats
 
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021	Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021
 
AU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERS
AU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERSAU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERS
AU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERS
 
Dares emploi et chômage des 15-29 ans
Dares emploi et chômage des 15-29 ansDares emploi et chômage des 15-29 ans
Dares emploi et chômage des 15-29 ans
 

Similaire à Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2020

Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2022
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2022Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2022
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2022
France Travail
 
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdfLes femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
France Travail
 
Unédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème édition
Unédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème éditionUnédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème édition
Unédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème édition
contact Elabe
 
171227 ara territoire_touches_eloignement_emploi
171227 ara territoire_touches_eloignement_emploi171227 ara territoire_touches_eloignement_emploi
171227 ara territoire_touches_eloignement_emploi
France Travail
 
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covidDares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Léo Guittet
 
Baromètre de la perception du chômage 2e volet - Étude de l’Unédic réalisée a...
Baromètre de la perception du chômage 2e volet - Étude de l’Unédic réalisée a...Baromètre de la perception du chômage 2e volet - Étude de l’Unédic réalisée a...
Baromètre de la perception du chômage 2e volet - Étude de l’Unédic réalisée a...
contact Elabe
 
Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...
Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...
Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...
AudéLor
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en mars 2019
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en mars 2019L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en mars 2019
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en mars 2019
France Travail
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicapLes demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
France Travail
 
Suivi sur 18 mois des demandeurs d'emploi inscrits en décembre 2014
Suivi sur 18 mois des demandeurs d'emploi inscrits en décembre 2014Suivi sur 18 mois des demandeurs d'emploi inscrits en décembre 2014
Suivi sur 18 mois des demandeurs d'emploi inscrits en décembre 2014
France Travail
 
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
AVIE
 
Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)
Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)
Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)
Handirect 05
 
LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...
LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...
LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...
Jean-Baptiste Lafay
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en m...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en m...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en m...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en m...
France Travail
 
Ressources insertion professionnelle des jeunes (CIDJ)
Ressources insertion professionnelle des jeunes (CIDJ)Ressources insertion professionnelle des jeunes (CIDJ)
Ressources insertion professionnelle des jeunes (CIDJ)
InfoJeunesse ValdOise
 
Les métiers de l'action sociale
Les métiers de l'action socialeLes métiers de l'action sociale
Les métiers de l'action sociale
France Travail
 
S&I - Reprises d'emploi 3T 2020
S&I - Reprises d'emploi 3T 2020S&I - Reprises d'emploi 3T 2020
S&I - Reprises d'emploi 3T 2020
France Travail
 
Office Nationale des Statistiques (Algérie) : Enquête emploi chomage septembr...
Office Nationale des Statistiques (Algérie) : Enquête emploi chomage septembr...Office Nationale des Statistiques (Algérie) : Enquête emploi chomage septembr...
Office Nationale des Statistiques (Algérie) : Enquête emploi chomage septembr...
OUADA Yazid
 
Chomage au-maroc
Chomage au-marocChomage au-maroc
Chomage au-maroc
Ayoub Elghrissi
 
Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...
Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...
Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...
AVIE
 

Similaire à Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2020 (20)

Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2022
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2022Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2022
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2022
 
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdfLes femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
 
Unédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème édition
Unédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème éditionUnédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème édition
Unédic/Elabe - Baromètre de la perception du chômage - 3ème édition
 
171227 ara territoire_touches_eloignement_emploi
171227 ara territoire_touches_eloignement_emploi171227 ara territoire_touches_eloignement_emploi
171227 ara territoire_touches_eloignement_emploi
 
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covidDares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
 
Baromètre de la perception du chômage 2e volet - Étude de l’Unédic réalisée a...
Baromètre de la perception du chômage 2e volet - Étude de l’Unédic réalisée a...Baromètre de la perception du chômage 2e volet - Étude de l’Unédic réalisée a...
Baromètre de la perception du chômage 2e volet - Étude de l’Unédic réalisée a...
 
Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...
Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...
Marché du travail et difficultés de recrutement dans le Nouveau pays de Lorie...
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en mars 2019
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en mars 2019L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en mars 2019
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en mars 2019
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicapLes demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
 
Suivi sur 18 mois des demandeurs d'emploi inscrits en décembre 2014
Suivi sur 18 mois des demandeurs d'emploi inscrits en décembre 2014Suivi sur 18 mois des demandeurs d'emploi inscrits en décembre 2014
Suivi sur 18 mois des demandeurs d'emploi inscrits en décembre 2014
 
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
 
Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)
Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)
Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)
 
LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...
LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...
LES REPRISES D’EMPLOI DES DEMANDEURS D’EMPLOI AU 2EME TRIMESTRE 2020 EN AUVER...
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en m...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en m...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en m...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en m...
 
Ressources insertion professionnelle des jeunes (CIDJ)
Ressources insertion professionnelle des jeunes (CIDJ)Ressources insertion professionnelle des jeunes (CIDJ)
Ressources insertion professionnelle des jeunes (CIDJ)
 
Les métiers de l'action sociale
Les métiers de l'action socialeLes métiers de l'action sociale
Les métiers de l'action sociale
 
S&I - Reprises d'emploi 3T 2020
S&I - Reprises d'emploi 3T 2020S&I - Reprises d'emploi 3T 2020
S&I - Reprises d'emploi 3T 2020
 
Office Nationale des Statistiques (Algérie) : Enquête emploi chomage septembr...
Office Nationale des Statistiques (Algérie) : Enquête emploi chomage septembr...Office Nationale des Statistiques (Algérie) : Enquête emploi chomage septembr...
Office Nationale des Statistiques (Algérie) : Enquête emploi chomage septembr...
 
Chomage au-maroc
Chomage au-marocChomage au-maroc
Chomage au-maroc
 
Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...
Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...
Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...
 

Plus de France Travail

La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdfLa durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
France Travail
 
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
France Travail
 
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
France Travail
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
France Travail
 
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
France Travail
 
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACAEnquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
France Travail
 
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
France Travail
 
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
France Travail
 
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
France Travail
 
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
France Travail
 
Tableau de la filière maritime et fluviale en France
Tableau de la filière maritime et fluviale en FranceTableau de la filière maritime et fluviale en France
Tableau de la filière maritime et fluviale en France
France Travail
 
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'AzurES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Travail
 
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdfLes entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
France Travail
 
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
France Travail
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
France Travail
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdfLes employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
France Travail
 
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdfLa durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
France Travail
 
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdfLes reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
France Travail
 
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
France Travail
 
ES_le_retour_a_l_emploi_des_DE_2023_T3.pdf
ES_le_retour_a_l_emploi_des_DE_2023_T3.pdfES_le_retour_a_l_emploi_des_DE_2023_T3.pdf
ES_le_retour_a_l_emploi_des_DE_2023_T3.pdf
France Travail
 

Plus de France Travail (20)

La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdfLa durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
 
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
 
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
 
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
 
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACAEnquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
 
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
 
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
 
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
 
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
 
Tableau de la filière maritime et fluviale en France
Tableau de la filière maritime et fluviale en FranceTableau de la filière maritime et fluviale en France
Tableau de la filière maritime et fluviale en France
 
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'AzurES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
 
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdfLes entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
 
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdfLes employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
 
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdfLa durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
 
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdfLes reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
 
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
 
ES_le_retour_a_l_emploi_des_DE_2023_T3.pdf
ES_le_retour_a_l_emploi_des_DE_2023_T3.pdfES_le_retour_a_l_emploi_des_DE_2023_T3.pdf
ES_le_retour_a_l_emploi_des_DE_2023_T3.pdf
 

Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2020

  • 1. Graphique 1 PART DES FEMMES PARMI LES DEMANDEURS D’EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI SANS EMPLOI ET PARMI LES PERSONNES EN EMPLOI STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATIONS MARS 2021 #21.011 STATISTIQUES ET INDICATEURS LES FEMMES DEMANDEUSES D’EMPLOI INSCRITES À PÔLE EMPLOI EN 2020 Depuis quelques années, le chômage touche proportionnellement autant de femmes que d’hommes Fin 2020, 48,1% des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A1 sont des femmes [cf. Graphique 1]. Depuis 2009, la part des femmes au sein des personnes inscrites en catégorie A est proche de celle observée au sein des personnes en emploi. Au début des années 2000, les femmes représentent un peu plus de la moitié des demandeurs d’emploi en catégorie A. En revanche, elles sont seulement 46% des personnes en emploi à cette période. A la fin de la décennie, la part des femmes parmi les demandeurs d’emploi sans emploi diminue (-4 pts) pour atteindre 46% en 2009. La part des femmes parmi les personnes en emploi continuait quant à elle de croître régulièrement (de 45% en 2003 à 47% à la fin de la décennie). Depuis 2009, le chômage touche donc autant les hommes que les femmes. Ainsi, au 3e trimestre 2020, le taux de chômage des femmes est de 9,0% et celui des hommes de 9,1%2. La crise sanitaire de 2020 n’a pas fondamentalement altéré cela : si la hausse du nombre de demandeurs d’emploi a un peu plus concerné les hommes que les femmes pendant le premier confinement, cet écart s’est résorbé sur la seconde partie de l’année [cf encadré]. 48,1% FIN 2020, DES DEMANDEURS D’EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI SANS EMPLOI SONT DES FEMMES Données brutes, à fin décembre de chaque année (demandeurs d’emploi). Données trimestrielles CVS au 4e trimestre de chaque année (emploi au sens du BIT). Champ : France métropolitaine. Source : Pôle emploi, STMT (demandeurs d’emploi) et Insee, enquête Emploi (emploi au sens du BIT) Demandeurs d’emploi, catégorie A Personnes en emploi 1. Les demandeurs d’emploi classés dans cette catégorie sont tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi et n’ont pas travaillé au cours du mois 2. Source : Insee. Calcul du taux de chômage selon les concepts du Bureau international du travail (BIT).. 40% 42% 44% 46% 48% 50% 52% 54% 56% 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
  • 2. 2_ STATISTIQUES ET INDICATEURS #21.011 Les femmes demandeuses d’emploi sont fortement concentrées dans quelques métiers très féminins Même si la mixité des métiers a progressé au cours des dernières années, les métiers occupés par les hommes et par les femmes restent très différents3. On retrouve cet écart parmi les métiers recherchés par les demandeurs d’emploi. Deux tiers (66,5%) des femmes inscrites à Pôle emploi recherchent des métiers « très féminins » - définis ici comme des métiers pour lesquels la part des femmes parmi les inscrits dépasse 70% ; ces métiers ne concentrent que 39% de l’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits. Il est possible de distinguer trois groupes de métiers « très féminins ». D’une part, les métiers relevant du secteur des services à la personne et à la collectivité, qui regroupent par exemple l’assistance auprès d’enfants (99% de femmes), les services domestiques (97% de femmes) ou encore l’assistance auprès d’adultes (95% de femmes). Les demandeurs d’emploi qui recherchent un métier dans ce secteur sont en moyenne plus âgés, 38% ont 50 ans ou plus (contre 26% pour l’ensemble des métiers), ils recourent plus fréquemment à l’activité réduite dans leur période d’inscription (49% contre 37% pour l’ensemble des métiers). En outre, l’intensité horaire de l’activité réduite y est plus forte : 15% de ces demandeurs d’emploi exercent un emploi à temps complet sur un mois contre 10% pour l’ensemble de la population. D’autre part, les métiers du secteur de la santé, qui regroupent, entres autres, les agents des services hospitaliers (89% de femmes) et les aides-soignants (90% de femmes) composent le second groupe. Les demandeurs d’emploi de ce secteur sont plus jeunes que la moyenne (16% ont moins de 25 ans, contre 13% pour l’ensemble des inscrits) et sont aussi plus diplômés (33% contre 31% pour l’ensemble des inscrits). Là encore, ils recourent plus fréquemment à l’activité réduite dans leur période d’inscription (50% contre 37% pour l’ensemble des métiers) et l’intensité horaire de l’activité réduite y est plus forte (17% exercent un emploi à temps complet contre 10% pour l’ensemble de la population). Les métiers du secrétariat (97% de femmes), de l’accueil et du renseignement (87% sont des femmes), ou encore les agents administratifs (80% de femmes) constituent le troisième groupe de métiers « très féminins ». En moyenne, les demandeurs d’emploi qui recherchent un métier dans ce secteur sont plus âgés, 31% ont 50 ans ou plus (contre 26% pour l’ensemble des métiers), et sont plus diplômés (48% sont très diplômés tandis que la moyenne pour l’ensemble de la population est de 31%). A l’inverse, les métiers regroupant moins de 30% de femmes ne regroupent au total que 8% des femmes inscrites à Pôle emploi, mais 63% des hommes. Ces métiers, plutôt liés à l’industrie et à la construction, se caractérisent par un niveau de diplôme plutôt inférieur à la moyenne des inscrits et un recours moins fréquent à l’activité réduite. Tableau 1 CARACTÉRISTIQUES DES MÉTIERS RECHERCHÉS PAR LES DEMANDEURS D’EMPLOI, SELON LEUR TAUX DE FÉMINISATION À FIN DÉCEMBRE 2020 En % Répartition du nombre de demandeurs d'emploi inscrits à fin décembre 2020 Caractéristiques des demandeurs d'emploi à fin décembre 2020 Ensemble dont : Hommes dont : Femmes Moins de 25 ans 50 ans ou plus Peu diplômés Très diplômés En activité réduite En activité réduite à temps complet Type de métier recherché Métiers avec moins de 30 % de femmes 35,1 63,3 8,2 13,5 25,3 15,7 20,6 34,6 9,2 Métiers avec entre 30% et 70 % de femmes 25,6 26,1 25,2 14,1 22,9 10,0 47,8 34,5 9,2 Métiers avec au moins 70 % de femmes 39,3 10,7 66,5 12,3 28,8 13,7 30,1 40,7 12,2 dont : métiers des services à la personne et à la collectivité 14,7 3,1 25,8 6,3 37,7 22,8 19,6 48,6 14,6 dont : métiers de la santé 2,9 0,6 5,1 16,3 20,0 7,5 32,6 50,1 17,4 dont : métiers support à l'entreprise 8,4 2,2 14,4 9,9 30,6 3,8 48,5 35,0 12,7 dont : autres métiers 12,9 4,7 20,8 20,0 19,5 11,1 29,4 33,3 8,1 Total 100,0 100,0 100,0 13,2 26,1 13,4 31,3 37,0 10,4 Lecture : Les métiers comportant moins de 30% de femmes (en catégories A, B, C) regroupent 35,1% des demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, B, C à fin décembre 2020 et 63,3% des hommes inscrits. 13,5% des demandeurs d’emploi recherchant ces métiers ont moins de 25 ans. Peu diplômés : niveau de formation strictement inférieur au BEP, CAP Très diplômés : niveau de formation supérieur ou égal au Baccalauréat + 2 En activité réduite : en catégories B ou C En activité réduite à temps complet : en catégorie C, avec au moins 151 heures de travail effectuées au cours du mois Source : Données brutes, STMT 3.J. Argouarc’h et O. Calavrezo, La répartition des hommes et des femmes par métier, Dares analyses 79 (2013) et Claude Minni, Femmes et hommes sur le marché du travail, Dares analyses 017 (2015).
  • 3. STATISTIQUES ET INDICATEURS # 21.011_ 3 Le nombre de femmes inscrites à Pôle emploi tout en travaillant à temps complet a très fortement augmenté en vingt ans Le recours à l’activité réduite – c’est-à-dire le fait d’être inscrit à Pôle emploi tout en exerçant une activité professionnelle au cours du mois – est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Ainsi, la part des demandeuses d’emploi inscrites à Pôle emploi en catégories B ou C, c’est-à-dire parmi les demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi et ayant travaillé au cours du mois, atteint 57% à fin 2020. Cette part est restée stable depuis 20 ans, et est en 2020 supérieure de près de 8 points à celle de la catégorie A [cf. Graphique 2]. La durée d’activité au cours du mois des femmes inscrites à Pôle emploi a cependant fortement augmenté depuis les années 90 : entre 1996 et 2020, pour les femmes inscrites à Pôle emploi et travaillant au moins une heure au cours du mois, la durée moyenne de travail est passée de 87 heures à 112 heures, soit +29%. Pour les hommes, cette durée est, en revanche, restée relativement stable (107 heures en 1996 et 105 heures en 2020). En outre, l’activité réduite de longue durée a fortement progressé chez les femmes en vingt ans : la part des femmes parmi les demandeurs d’emploi inscrits en catégorie C et ayant travaillé au moins l’équivalent d’un temps complet au cours du mois (soit donc 151 heures ou plus) est passée de 45% à fin 1996 à 58% en 2020. Les métiers relatifs aux services à la personne, tels que l’assistance auprès d’enfants, ainsi qu’au secteur du secrétariat sont ceux qui concentrent le plus de femmes demandeurs d’emploi ayant travaillé au moins un temps complet au cours du mois. Graphique 2 PART DES FEMMES PARMI LES DEMANDEURS D’EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI EN CATÉGORIES ABC, SELON LA CATÉGORIE D’INSCRIPTION Données brutes, à fin décembre de chaque année. Champ : France métropolitaine. Source : Pôle emploi, STMT. 1996 2020 30% 35% 40% 45% 50% 55% 60% 65% Catégorie A Catégories BC Catégorie B Catégorie C Catégorie C, avec moins de 151 heures travaillées dans le mois (moins d'un temps complet) Catégorie C, avec au moins 151 heures travaillées dans le mois (temps complet)
  • 4. 4_ STATISTIQUES ET INDICATEURS #21.011 La part des femmes parmi les demandeurs d’emploi très diplômés a continûment progressé depuis vingt ans En vingt ans, le léger recul (53% à 51%) de la part des femmes parmi les demandeurs d’emploi inscrits en catégorie ABC recouvre des disparités importantes, selon l’âge et/ou le niveau de formation. Ainsi, la part des femmes a progressé au sein des demandeurs d’emploi très diplômés (passant de 54% à 57% par exemple pour ceux ayant atteint un niveau supérieur à Bac +2), mais a nettement reculé chez les demandeurs d’emploi peu ou pas diplômés. Enfin, la hausse du taux de féminisation des demandeurs d’emploi âgés de 50 à 59 ans renvoie quant à elle à la forte augmentation du taux d’activité des femmes de cette tranche d’âge. Ainsi, le taux d’activité des 50-54 ans est passé de 69% à 81% chez les femmes entre 1996 et 2014, alors qu’il est resté stable chez les hommes, à 91%. Pour toutes les autres classes d’âge, la part des femmes a diminué entre 1996 et 2020. Tableau 2 PART DES FEMMES PARMI LES DEMANDEURS D’EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI EN CATÉGORIES ABC, SELON L’ÂGE, LE NIVEAU DE FORMATION ET LA QUALIFICATION 1996 2020 Part des femmes 52,6% 51,2% Âge Moins de 25 ans 52,7% 48,1% 25-49 ans 53,5% 51,2% 50-59 ans 47,1% 52,7% 60 ans ou plus 61,2% 53,0% Niveau de formation Supérieur à baccalauréat + 2 54,0% 57,3% Baccalauréat +2 56,1% 55,5% Baccalauréat 59,4% 54,1% BEP, CAP 48,2% 45,1% CEP, BEPC 57,8% 51,3% Inférieur au CEP, BEPC 52,7% 46,8% Données brutes, à fin décembre 1996 et fin décembre 2020. Champ : France métropolitaine, demandeurs d’emploi en catégories ABC. Source : Pôle emploi, STMT. Les femmes demandeuses d’emploi accèdent aussi vite que les hommes à l’emploi salarié durable, mais moins fréquemment aux missions d’intérim ou à la création d’entreprise Six mois après leur inscription sur les listes de Pôle emploi en décembre 2019, 27% des femmes ont accédé à un emploi salarié durable (CDI ou contrat de six mois ou plus), un taux légèrement supérieur à celui des hommes (24%). Dans les deux cas, les taux d’accès s’inscrivent en baisse par rapport à ceux mesurés l’année précédente, compte tenu de la situation économique et sanitaire au 1er semestre 2020, mais la baisse est moindre pour les femmes (-6 points contre -11 points pour les hommes) En revanche, si l’on considère l’ensemble des emplois d’une durée d’un mois ou plus, l’accès est moindre pour les femmes que pour les hommes : parmi les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en décembre 2019, 39% des hommes ont retrouvé un emploi dans les 6 mois qui ont suivi leur inscription, contre 35% des femmes seulement. Par rapport à l’année précédente, la baisse est identique pour les femmes et pour les hommes (-9 points). Si l’onobserve lestrajectoiresd’accès à l’emploid’uneduréed’un moisou plus sur 18 mois, pour les personnes inscrites endécembre 2018, la différence de taux d’accès entre hommes et femmes se confirme sur les six premiers mois (48% pour les hommes contre 43% pour les femmes, [cf. Graphique 3].
  • 5. STATISTIQUES ET INDICATEURS # 21.011_ 5 L’écart se maintient tout au long de leur parcours. Au total, 62% des femmes (contre 67% des hommes) ont retrouvé un emploi dans les 18 mois qui ont suivi leur inscription. L’accès à l’emploi plus rapide pour les hommes tient au fait qu’ils accèdent plus rapidement à des contrats courts (et notamment à des contrats courts intérimaires) que les femmes, et, dans une moindre mesure, à l’emploi indépendant (création d’entreprise). Ainsi, 6 mois après leur inscription, 11% des hommes sont en contrat d’intérim de moins de 6 mois, soit près de trois fois plus que les femmes (4%) ; 6% des hommes sont indépendants, contre 3% des femmes. Graphique 3 TAUX D’ACCÈS À L’EMPLOI D'UN MOIS OU PLUS DANS LES 18 MOIS SUIVANT L’INSCRIPTION DES DEMANDEURS D’EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI EN DÉCEMBRE 2018 Hommes Femmes Ensemble Lecture : parmi les femmes qui se sont inscrites à Pôle emploi en décembre 2018 (hors réinscriptions depuis moins de un mois), 43% ont accédé à un emploi dans les six mois qui ont suivi (soit entre janvier et juin 2019). Champ : Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en décembre 2018, hors réinscriptions de moins d’un mois. Source : Pôle emploi,fichier historique, ACOSS-MSA pour les DPAE. . Le montant moyen brut mensuel d’indemnisation des femmes est inférieur de 17% à celui des hommes A fin mars 2020, les demandeuses d’emploi indemnisées bénéficient en moyenne d’une indemnisation de 1 120€ brut par mois [cf. tableau 3]. Ce niveau d’indemnisation est inférieur de 17,1% à celui des hommes (1 350€). Cet écart renvoie aux écarts de salaires perçus avant la période de chômage. L’écart homme/femme en termes d’indemnisation varie fortement selon l’âge. En effet, si l’écart homme/femme est de 6% pour les moins de 25 ans, il passe à 15% pour les 25-49 ans puis à 30% pour les demandeurs d’emploi de 50 ans ou plus. 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% Le mois suivant 2 mois 3 mois 4 mois 5 mois 6 mois 7 mois 8 mois 9 mois 10 mois 11 mois 12 mois 13 mois 14 mois 15 mois 16 mois 17 mois 18 mois
  • 6. 6_ STATISTIQUES ET INDICATEURS #21.011 . Tableau 3 MONTANT MOYEN BRUT D’INDEMNISATION PAR ÂGE ET SEXE À FIN MARS 2020 Mars 2020 Evolution annuelle Effectif Montant moyen théorique Effectif Montant moyen théorique Hommes 25 ans 193 889 948 € 9,0% 2,3% 25 - 49 ans 945 402 1 332 € 12,1% 1,5% 50 ans ou plus 354 539 1 619 € 10,4% 0,8% Total 1 493 830 1 350 € 11,3% 1,5% Femmes 25 ans 171 146 888 € 3,5% 2,0% 25 - 49 ans 914 383 1 151 € 3,6% 2,7% 50 ans ou plus 398 098 1 148 € 2,6% 3,1% Total 1 483 627 1 120 € 3,3% 2,7% Total 25 ans 365 035 919 € 6,4% 2,3% 25 - 49 ans 1 859 785 1 243 € 7,7% 2,4% 50 ans ou plus 752 637 1 370 € 6,1% 2,5% Total 2 977 457 1 236 € 7,2% 2,4% Source : Pôle emploi, FNA, France. Champ : Allocations versées par l’assurance chômage. Les demandeuses d’emploi suivent autant de formations que les demandeurs d’emploi Parmi les personnes entrées en formation en 2020, près de 50% sont des femmes. La répartition par âge des femmes entrées en formation est proche de la répartition observée pour l’ensemble des formés : les moins de 26 ans représentent 22% des formées et les plus de 45 ans 26%. Par ailleurs, la part des femmes parmi le total des entrées en formation au troisième trimestre 2020 était de 51% (-2 points sur un an) et les moins de 26 ans représentaient 24% (-3 points) des entrées. Ces proportions sont en baisse sur un an. La durée moyenne des formations suivies par les femmes est nettement plus longue que celle des hommes (457h contre 316h). Cette différence de durée tient notamment au type de formations et aux spécialités de formation suivies, qui peuvent s’avérer en général plus longues. Par ailleurs, ces durées sont en baisse par rapport à 2019 (respectivement -65h et -55h). Les spécialités de domaines de formation diffèrent fortement entre les deux sexes. La part des formations généralistes est plus forte chez les femmes (16,4% des entrées contre 9,7% pour les hommes). Quant à la répartition des entrées sur les formations directement rattachables à un secteur d’activité, les différences d’orientation entre les deux sexes reflètent la différence des métiers recherchés : les femmes s’orientent majoritairement vers des formations relevant des langues, de la santé et de l’action sociale alors que les hommes suivent majoritairement des formations relatives au transport et à la manutention.
  • 7. STATISTIQUES ET INDICATEURS # 21.011_ 7 Tableau 4 LES 10 SPÉCIALITÉS LES PLUS SUIVIES DES ENTRÉES EN FORMATION PAR SEXE Principales formations suivies par les hommes Principales formations suivies par les femmes Transport 15,7% Développement personnel et professionnel 16,4% Manutention 12,3% Action sociale 9,5% Développement personnel et professionnel 9,7% Secrétariat assistanat 7,6% Défense prévention sécurité 6,0% Santé secteur sanitaire 7,1% Hôtellerie restauration 5,6% Langues 6,9% Droit 5,5% Transport 6,1% Langues 3,3% Hôtellerie restauration 5,6% Informatique 3,2% Commerce 4,0% Direction entreprise 2,7% Services divers 3,8% Électrotechnique 2,3% Direction entreprise 3,8% Lecture : Parmi les femmes entrées en formation sur la période, 16,4% ont suivi une formation relevant du développement personnel et professionnel. Champ : Demandeurs d’emploi inscrits entrés en formation entre janvier 2020 et décembre 2020. Source : Table des entrées en formation, SISP. Yohan CODER Direction des Statistiques, des Etudes et de l’Evaluation
  • 8. 8_ STATISTIQUES ET INDICATEURS #21.011 Encadré : Crise sanitaire et demande d’emploi : impacts différenciés femmes / hommes Résumé Pendant la crise sanitaire, et plus spécifiquement pendant le premier confinement, la hausse du nombre de demandeurs d’emploi a concerné proportionnellement un peu plus les hommes que les femmes. Cet écart s’est résorbé sur la deuxième partie de l’année 2020. LAHAUSSEDESDEMANDEURSD’EMPLOISANSACTIVITÉ(CATÉGORIEA)AUCOURSDUPREMIER CONFINEMENT A ÉTÉ PLUS IMPORTANTE POUR LES HOMMES QUE POUR LES FEMMES. A LA FIN 2020, LA HAUSSE DU CHÔMAGE ATTEINT DANS LES MÊMES PROPORTIONS LES HOMMES ET LES FEMMES. Entre février 2020 et avril 2020, avec le premier confinement, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A (aucune activité au cours du mois) a augmenté de 840 000, soit une hausse de 24,7%. Cette progression très brutale a concerné un peu plus les hommes (+28,3%) que les femmes (+20,9%) [Graphique 4]. Au cours des mois suivants, la reprise d’activité en lien avec le déconfinement a conduit à une forte diminution du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A qui, de façon symétrique, a davantage concerné les hommes que les femmes. A fin octobre (avant le deuxième confinement), le nombre de femmes demandeuses d’emploi était toujours supérieur de 7,4% au niveau de fin février, une hausse proche de celle observée pour les hommes (+7,1%). L’impact du deuxième confinement, à compter du mois de novembre, a été beaucoup plus limité que l’impact du premier. De plus, on n’observe pas que ce deuxième confinement ait beaucoup plus affecté les hommes (hausse de 2,4% entre fin octobre et fin novembre) que les femmes (+1,7%). Source : STMT, Données brutes, France entière hors Mayotte, Defm A Si les hommes ont été un peu plus affectés par la hausse du chômage (absence d’activité au cours du mois) que les femmes, cela s’explique en partie par la plus forte diminution de l’activité réduite. Entre février et avril, le nombre d’hommes en catégories B et C a diminué de 41,2% (soit une baisse de l’ordre de 385 000), contre une diminution de « seulement » 25,1% pour les femmes (environ -302 000). Cet écart s’explique notamment par le fait que l’emploi intérimaire est majoritairement occupé par des hommes et qu’il a fortement diminué pendant le premier confinement. Avec la reprise de l’activité depuis mai, l’activité réduite a fortement augmenté. Graphique 4 ÉVOLUTION DU NOMBRE DE DEMANDEURS D’EMPLOI EN CATÉGORIE A Femmes Hommes 0 500 000 1 000 000 1 500 000 2 000 000 2 500 000 janv.-19 févr.-19 mars-19 avr.-19 mai-19 juin-19 juil.-19 août-19 sept.-19 oct.-19 nov.-19 déc.-19 janv.-20 févr.-20 mars-20 avr.-20 mai-20 juin-20 juil.-20 août-20 sept.-20 oct.-20 nov.-20 déc.-20
  • 9. STATISTIQUES ET INDICATEURS # 21.011_ 9 Tableau 5 ÉVOLUTION DU NOMBRE DE DEMANDEURS D’EMPLOI (CATÉGORIES ABC) Indicateurs Février 2020 Avril 2020 Juin 2020 Évolution Février-Avril 2020 Évolution Avril- Juin 2020 Hommes Defm A 1 641 300 2 263 100 2 039 300 37,9% -9,9% Defm BC 935 500 549 700 810 100 -41,2% 47,4% Defm ABC 2 576 800 2 812 800 2 849 400 9,2% 1,3% Hommes Defm A 1 604 300 2 052 600 1 925 400 27,9% -6,2% Defm BC 1 203 800 901 400 1 078 800 -25,1% 19,7% Defm ABC 2 808 100 2 954 000 3 004 200 5,2% 1,7% LES MÉTIERS DE LA SANTÉ ET DES SERVICES À LA PERSONNE ET À LA COLLECTIVITÉ, TRÈS « FÉMINISÉS », ONT ÉTÉ MOINS AFFECTÉS PAR LA CRISE QUE LES AUTRES Le tableau ci-dessous montre l’évolution annuelle (entre juin 2019 et juin 2020) du nombre de demandeurs d’emploi inscrits par métier4. Parmi les métiers « très féminisés » (part de femmes parmi les demandeurs d’emploi supérieure à 70%), les métiers des services à la personne et à la collectivité d’une part, de la santé d’autre part, se caractérisent par une diminution annuelle du nombre de demandeurs d’emploi. L’emploi dans ces métiers a été moins affecté par le confinement que les autres. A l’inverse, parmi les métiers « masculinisés » (plus de 70% d’hommes parmi les demandeurs d’emploi), certains métiers comme ceux du transport et de la logistique ont connu une hausse du nombre de demandeurs d’emploi. Ces effets sectoriellement différenciés peuvent avoir contribué au fait que la hausse du nombre de demandeurs d’emploi lors du premier confinement a proportionnellement plus affecté les hommes que les femmes. Source : STMT, France entière (hors mayotte), Données CVS Tableau 6 ÉVOLUTION DU NOMBRE DE DEMANDEURS D’EMPLOI (CATÉGORIES ABCDE) DANS LES MÉTIERS LES PLUS « FÉMINISÉS » ET « MASCULINISÉS », ENTRE JUIN 2019 ET JUIN 2020 Indicateurs Février 2020 Avril 2020 Juin 2020 Métiers plus féminins (70% de femmes) par secteurs Services à la personne et à la collectivité 89,8% -25 738 -2,5% Santé 89,1% -8 046 -3,6% Support à l'entreprise 88,1% 11 445 2,1% Autres métiers féminins 82,8% 43 332 5,5% Sous-total 87,3% 20 993 0,8% Métiers plus masculins (70% d'hommes) par secteurs Transport et Logistique 12,6% 42 304 7,4% Construction, Bâtiment et Travaux publics 2,6% 17 059 3,6% Industrie 12,4% 14 584 6,8% Installation et Maintenance 5,3% 11 349 4,9% Autres métiers masculins 14,5% 21 155 3,7% Sous-total 10,0% 106 451 5,1% Taux d'évolution de la Defm ABCDE sur la période 6 380 694 226 878 3,6% Source : STMT, France entière (hors mayotte), Defm ABCDE 4. Les données par métier n’étant pas corrigées des variations saisonnières, on retient ici des évolutions annuelles.
  • 10. 10_ STATISTIQUES ET INDICATEURS #21.011 Sources et définitions Les données de cette publication proviennent de deux sources statistiques : • Pour les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, la statistique mensuelle du marché du travail (STMT). • Pour l’accès à l’emploi après l’inscription, l’enquête « entrants au chômage » réalisée par Pôle emploi. Les données relatives aux demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi portent à chaque fois sur le mois de décembre de l’année considérée. LA STATISTIQUE MENSUELLE DU MARCHÉ DU TRAVAIL (STMT) La Statistique mensuelle du marché du travail (STMT) est une source statistique exhaustive issue des fichiers de gestion de Pôle emploi. Elle porte sur tous les demandeurs d’emploi inscrits, entrés ou sortis des listes un mois donné. LES CATÉGORIES STATISTIQUES DE DEMANDEURS D’EMPLOI Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont regroupés en cinq catégories statistiques, conformément aux recommandations du rapport du Conseil national de l’information statistique (Cnis) sur la définition d’indicateurs en matière d’emploi, de chômage, de sous-emploi et de précarité de l’emploi (septembre 2008) : • Catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ; • Catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (78 heures ou moins au cours du mois) ; • CatégorieC : demandeurs d’emploi tenus defaire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (plus de 78 heures au cours du mois) ; • Catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en formation, en maladie par exemple), y compris demandeurs d’emploi en contrat de sécurisation professionnelle (CSP), sans emploi ; • Catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés, créateurs d’entreprise). LE TAUX D'ACCÈS À L'EMPLOI Taux d’accès à l’emploi : proportion de personnes ayant eu accès à un emploi d'un mois ou plus au cours d’une période, c’est-à-dire ayant eu un emploi durant cette période mais pas nécessairement en emploi à la fin de cette période. POUR EN SAVOIR PLUS Données statistiques en ligne sur les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi et leurs caractéristiques. Gaumont S., Vanni N. (2021), « L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi mesuré en juin 2020», Pôle emploi, Statistiques et Indicateurs, n°21.004, Pôle emploi Sidibe A. (2016), « Portrait statistique du demandeur d’emploi », Eclairages Synthèses, n°25, Pôle emploi Insee, séries longues sur le marché du travail, https://www.insee.fr/fr/statistiques/2841366
  • 11. Notes
  • 12. ISSN 2555-8404 Directeur de la publication Jean BASSÈRES Directeur de la rédaction Cyril NOUVEAU Réalisation Direction des Statistiques, des Études et de l’Évaluation Pôle emploi, 1 avenue du Docteur Gley 75987 Paris cedex 20 www.pole-emploi.org EN SAVOIR PLUS Données statistiques en ligne sur les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi et leurs caractéristiques : http://statistiques.pole-emploi.org/stmt/publication Maindron c. (2019), « Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à Pôle emploi en 2018 », Statistiques Indicateurs, n°19.012, Pôle emploi Boulemia A., Gaumont S., Goldman T. (2017), « Suivi sur 18 mois des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en décembre 2014 : des reclassements plus nombreux et plus souvent sur contrat durable », Eclairages Synthèses, n°38, Pôle emploi Coder Y., Gaumont S. (2019), «L’accès à l’emploi des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en décembre 2018», Statistiques Indicateurs, n°19.050, Pôle emploi Sidibe A. (2016), « Portrait statistique du demandeur d’emploi », Eclairages Synthèses, n°25, Pôle emploi Insee, séries longues sur le marché du travail : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2490449