SlideShare une entreprise Scribd logo
Les internes de chirurgie 
de Starsbourg 
à l’avant-garde pédagogique ! 
Débuter un internat de spécialité chirurgicale peut être source 
de nombreuses interrogations, voire d’angoisses chez bon 
nombre de nos jeunes collègues externes. En effet, bien que 
pour la plupart de ceux qui choisiront la chirurgie ce soit une 
véritable passion, elle n’en demeure pas moins obscure, aussi 
bien en ce qui concerne le rôle de l’interne de chirurgie lui-même, 
que la pathologie chirurgicale (très peu enseignée 
durant les études de médecine) ou encore le matériel utilisé 
au bloc opératoire (les #ls tressés ou monobrins, l’agrafage 
bleu, vert ou blanc, ou encore les lacs tissus ou silastic sont 
autant de termes qui leur sont souvent étrangers). Il est de 
moins en moins rare de voir arriver des internes de chirurgie 
de premier semestre, ne sachant pas ce qu’est une simple 
pince de Kocher ou une pincette de DeBakey, voire n’ayant 
jamais réalisé de noeuds chirurgicaux à la main ou de simples 
sutures cutanées. 
A#n de pallier partiellement ce manque, et de fournir aux 
futurs internes de premier semestre de chirurgie générale 
strasbourgeois des bases nécessaires à débuter dans les 
En"n, à Strasbourg, on ne s’initie plus sur les patients 
10 Lettre du SCH N°23 - Janvier 2013 S H 
La chirurgie ? une école de compagnonnage 
meilleures conditions leur internat, le Syndicat Autonome des 
Internes des Hospices Civils de Strasbourg (SAIHCS), grâce 
au soutien #nancer de l’industrie (Covidien, Ethicon, BBraun 
et Takeda) en partenariat avec l’Université de Strasbourg, a 
mis en place, cette année pour la première fois, 2 journées 
d’accueil et de formation destinées aux internes de premier 
semestre de chirurgie générale. 
Mises en place avant leur prise de poste of#cielle au 
5 novembre, ces 2 journées ont permis de réunir les 16 futurs 
internes de chirurgie générale Strasbourgeois. 
Le programme s’est voulu aussi exhaustif que possible sur 
une durée assez limitée, avec de nombreux cours théoriques, 
mais également des séances pratiques. Ainsi, encadrés 
par les CCU-AH et PU-PH de chirurgie, ces jeunes futurs 
internes ont notamment pu béné#cier de présentations sur les 
modalités de garde et sur le rôle de l’interne de chirurgie dans 
les différents services d’urgences des Hôpitaux Universitaires 
de Strasbourg. Par ailleurs, de nombreux enseignements leur 
ont été dispensés sur les différentes urgences chirurgicales, 
allant de la plaie du cuir chevelu à l’hémostase en urgence, en 
passant par le drainage thoracique. 
La chirurgie étant également une spécialité technique, usant 
de nombreux matériaux, une introduction aux différents types 
de #ls, au matériel dédié à l’agrafage mécanique, à la chirurgie 
vidéo-assistée ou encore aux différentes énergies utilisées au 
bloc opératoire (notamment le bistouri électrique) leur a été 
proposée. 
Parallèlement aux différents enseignements théoriques, ces 
16 internes ont pu béné#cier de séances de travaux pratiques 
en petits groupes : techniques de suture sur fausses peaux 
(permettant non seulement de travailler la gestuelle de la 
tenue d’une pincette et d’un porte-aiguille, mais également 
contribution de la race porcine à la formation des chirurgiens de demain
C’est cela…enroule bien ton poignet… 
www.scialytique.org S H 11 
la tenue d’un bistouri lors de l’incision), agrafage mécanique, 
séance de dissection sur supports porcins vivants à l’IRCAD 
accompagnée d’un enseignement sur les principaux 
instruments chirurgicaux. 
Ces premières journées ont connu un accueil plus que positif 
chez ces futurs internes, qui souhaitent voir se pérenniser cette 
action pour les promotions de chirurgie à venir. En effet, elles 
leur permettent non seulement d’obtenir des connaissances 
qu’ils n’avaient pas ou peu reçues au cours de leur études 
de médecine, d’efƒeurer la chirurgie par les travaux pratiques, 
mais leur donne également une première approche avec le 
centre hospitalier dans lequel ils passeront au moins 5 ans, 
en y appréhendant les grands principes de fonctionnement et 
en rencontrant les principaux protagonistes de leur formation 
chirurgicale. 
En„n, à Strasbourg, cet événement a permis de créer un 
véritable esprit de « promotion chirurgicale », l’ensemble des 
internes de cette promotion ayant appris à se connaître au 
cours de ces 2 journées, et partageant régulièrement ensemble 
leurs premières impressions et expériences sur leur internat. 
Un des objectifs à Strasbourg est de répéter annuellement 
ce projet, en le rallongeant sur plusieurs jours a„n de pouvoir 
développer les différents thèmes abordés, intégrer l’ensemble 
des internes de chirurgie, ainsi que les internes de gynécologie, 
mais également de mettre en place ponctuellement des actions 
de formation. C’est dans ce cadre que l’AAFICS (Association 
pour l’Accueil et la Formation des Internes de Chirurgie de 
Strasbourg) a été créée. 
Stéphane Renaud 
Interne DESC Chirurgie Thoracique et Cardio-vasculaire 
Interne DESC Cancérologie 
Président de l’AAFICS 
Photo retenue pour le concours photo du Scialytique… Allez, séance de piquage… 
Un grand bravo à Stéphane Renaud et aux internes de Strasbourg ! 
Un grand bravo à Stéphane Renaud et aux internes de Strasbourg ! Et un grand coup de chapeau aux universitaires 
strasbourgeois qui ont su les accompagner. 
La formation à la chirurgie repose encore sur l’acquisition d’automatismes manuels : l’apprenti « kirurgien » (kheir, la main & 
ergon, le travail : celui qui travaille de ses mains) doit apprivoiser une gestuelle qui passe par l’entraînement. Et on a parfois 
l’impression que la formation chirurgicale universitaire française l’oublie… Et parfois se défausse sur l’industrie ! 
La réponse, apportée à Strasbourg est sur une excellente voie : en 2013, l’apprentissage de la gestuelle chirurgicale ne doit 
plus se faire au bloc opératoire sur des patients. Tout interne se disposant à faire de la chirurgie devrait passer, pendant sa 
première année, une journée par semaine, pendant 9 mois, au laboratoire de chirurgie expérimentale à apprendre la gestuelle 
de base, puis les interventions de base dans toutes les spécialités : ils arriveraient en deuxième année, complétement libérés 
de la légitime obsession d’acquisition de cette gestuelle et pourrait alors se consacrer entièrement à la chirurgie pathologique 
chez l’homme : il suf„rait que tous les collèges de chirurgie l’exigent ! 
Et le „nancement ? Cela ne serait pas une dépense mais un placement avec « retour sur investissement » si les chirurgiens, les 
directeurs et le ministère voyaient dans les internes de chirurgie de véritables co-opérateurs qui pourraient, alors, acquérir plus 
rapidement une autonomie chirurgicale. 
Le SCH

Contenu connexe

Similaire à Les internes de chirurgie de starsbourg à l’avant garde pédagogique !

Présentation des différents chu.
Présentation des différents chu.Présentation des différents chu.
Présentation des différents chu.
Réseau Pro Santé
 
L’internat en pharmacie a désormais sa journée à marseille
L’internat en pharmacie a désormais sa journée à marseilleL’internat en pharmacie a désormais sa journée à marseille
L’internat en pharmacie a désormais sa journée à marseille
Réseau Pro Santé
 
Soirée parrainage industriel du siphif
Soirée parrainage industriel du siphifSoirée parrainage industriel du siphif
Soirée parrainage industriel du siphif
Réseau Pro Santé
 
Soirée parrainage industriel du siphif
Soirée parrainage industriel du siphifSoirée parrainage industriel du siphif
Soirée parrainage industriel du siphifRéseau Pro Santé
 
Stage « techniques de stérilisation » à nantes.
Stage « techniques de stérilisation » à nantes.Stage « techniques de stérilisation » à nantes.
Stage « techniques de stérilisation » à nantes.
Réseau Pro Santé
 
La Société d’Imagerie de la Femme Junior
La Société d’Imagerie de la Femme Junior  La Société d’Imagerie de la Femme Junior
La Société d’Imagerie de la Femme Junior
Réseau Pro Santé
 
Teaser mkt
Teaser mktTeaser mkt
Teaser mkt
Le Grand Métier
 
Présentation du diplôme d’enseignement spécialisé (d.e.s.) de radiodiagnostic...
Présentation du diplôme d’enseignement spécialisé (d.e.s.) de radiodiagnostic...Présentation du diplôme d’enseignement spécialisé (d.e.s.) de radiodiagnostic...
Présentation du diplôme d’enseignement spécialisé (d.e.s.) de radiodiagnostic...
Réseau Pro Santé
 
A la découverte de l'imagerie de la femme avec le Pr Marc Bazot
A la découverte de l'imagerie de la femme avec le Pr Marc BazotA la découverte de l'imagerie de la femme avec le Pr Marc Bazot
A la découverte de l'imagerie de la femme avec le Pr Marc Bazot
Réseau Pro Santé
 
The saudi french cooperation.
The saudi french cooperation.The saudi french cooperation.
The saudi french cooperation.
Réseau Pro Santé
 
La Chirurgie Bariatrique de l'adulte
La Chirurgie Bariatrique de l'adulteLa Chirurgie Bariatrique de l'adulte
La Chirurgie Bariatrique de l'adulte
CHU Angers
 
Les protheses tricompartimentaires_du_genou_de_premiere_ intention
Les protheses tricompartimentaires_du_genou_de_premiere_ intentionLes protheses tricompartimentaires_du_genou_de_premiere_ intention
Les protheses tricompartimentaires_du_genou_de_premiere_ intention
abdesselam2015
 
La recherche en Imagerie Ostéo-articulaire
La recherche en Imagerie Ostéo-articulaireLa recherche en Imagerie Ostéo-articulaire
La recherche en Imagerie Ostéo-articulaire
Réseau Pro Santé
 
Programme 8e journée scientifique de l'ISHH 2016
Programme 8e journée scientifique de l'ISHH 2016Programme 8e journée scientifique de l'ISHH 2016
Programme 8e journée scientifique de l'ISHH 2016
Luc ROTENBERG
 
Retour sur les jfr 2012
Retour sur les jfr 2012Retour sur les jfr 2012
Retour sur les jfr 2012
Réseau Pro Santé
 
La simulation de vos pires cauchemars
La simulation de vos pires cauchemarsLa simulation de vos pires cauchemars
La simulation de vos pires cauchemars
Réseau Pro Santé
 
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge globalThrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Réseau Pro Santé
 
News 14 septembre 2018
News 14 septembre 2018News 14 septembre 2018
News 14 septembre 2018
News 14 septembre 2018News 14 septembre 2018

Similaire à Les internes de chirurgie de starsbourg à l’avant garde pédagogique ! (20)

JFR2016_quotidien_LUNDI_16
JFR2016_quotidien_LUNDI_16JFR2016_quotidien_LUNDI_16
JFR2016_quotidien_LUNDI_16
 
Présentation des différents chu.
Présentation des différents chu.Présentation des différents chu.
Présentation des différents chu.
 
L’internat en pharmacie a désormais sa journée à marseille
L’internat en pharmacie a désormais sa journée à marseilleL’internat en pharmacie a désormais sa journée à marseille
L’internat en pharmacie a désormais sa journée à marseille
 
Soirée parrainage industriel du siphif
Soirée parrainage industriel du siphifSoirée parrainage industriel du siphif
Soirée parrainage industriel du siphif
 
Soirée parrainage industriel du siphif
Soirée parrainage industriel du siphifSoirée parrainage industriel du siphif
Soirée parrainage industriel du siphif
 
Stage « techniques de stérilisation » à nantes.
Stage « techniques de stérilisation » à nantes.Stage « techniques de stérilisation » à nantes.
Stage « techniques de stérilisation » à nantes.
 
La Société d’Imagerie de la Femme Junior
La Société d’Imagerie de la Femme Junior  La Société d’Imagerie de la Femme Junior
La Société d’Imagerie de la Femme Junior
 
Teaser mkt
Teaser mktTeaser mkt
Teaser mkt
 
Présentation du diplôme d’enseignement spécialisé (d.e.s.) de radiodiagnostic...
Présentation du diplôme d’enseignement spécialisé (d.e.s.) de radiodiagnostic...Présentation du diplôme d’enseignement spécialisé (d.e.s.) de radiodiagnostic...
Présentation du diplôme d’enseignement spécialisé (d.e.s.) de radiodiagnostic...
 
A la découverte de l'imagerie de la femme avec le Pr Marc Bazot
A la découverte de l'imagerie de la femme avec le Pr Marc BazotA la découverte de l'imagerie de la femme avec le Pr Marc Bazot
A la découverte de l'imagerie de la femme avec le Pr Marc Bazot
 
The saudi french cooperation.
The saudi french cooperation.The saudi french cooperation.
The saudi french cooperation.
 
La Chirurgie Bariatrique de l'adulte
La Chirurgie Bariatrique de l'adulteLa Chirurgie Bariatrique de l'adulte
La Chirurgie Bariatrique de l'adulte
 
Les protheses tricompartimentaires_du_genou_de_premiere_ intention
Les protheses tricompartimentaires_du_genou_de_premiere_ intentionLes protheses tricompartimentaires_du_genou_de_premiere_ intention
Les protheses tricompartimentaires_du_genou_de_premiere_ intention
 
La recherche en Imagerie Ostéo-articulaire
La recherche en Imagerie Ostéo-articulaireLa recherche en Imagerie Ostéo-articulaire
La recherche en Imagerie Ostéo-articulaire
 
Programme 8e journée scientifique de l'ISHH 2016
Programme 8e journée scientifique de l'ISHH 2016Programme 8e journée scientifique de l'ISHH 2016
Programme 8e journée scientifique de l'ISHH 2016
 
Retour sur les jfr 2012
Retour sur les jfr 2012Retour sur les jfr 2012
Retour sur les jfr 2012
 
La simulation de vos pires cauchemars
La simulation de vos pires cauchemarsLa simulation de vos pires cauchemars
La simulation de vos pires cauchemars
 
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge globalThrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
 
News 14 septembre 2018
News 14 septembre 2018News 14 septembre 2018
News 14 septembre 2018
 
News 14 septembre 2018
News 14 septembre 2018News 14 septembre 2018
News 14 septembre 2018
 

Les internes de chirurgie de starsbourg à l’avant garde pédagogique !

  • 1. Les internes de chirurgie de Starsbourg à l’avant-garde pédagogique ! Débuter un internat de spécialité chirurgicale peut être source de nombreuses interrogations, voire d’angoisses chez bon nombre de nos jeunes collègues externes. En effet, bien que pour la plupart de ceux qui choisiront la chirurgie ce soit une véritable passion, elle n’en demeure pas moins obscure, aussi bien en ce qui concerne le rôle de l’interne de chirurgie lui-même, que la pathologie chirurgicale (très peu enseignée durant les études de médecine) ou encore le matériel utilisé au bloc opératoire (les #ls tressés ou monobrins, l’agrafage bleu, vert ou blanc, ou encore les lacs tissus ou silastic sont autant de termes qui leur sont souvent étrangers). Il est de moins en moins rare de voir arriver des internes de chirurgie de premier semestre, ne sachant pas ce qu’est une simple pince de Kocher ou une pincette de DeBakey, voire n’ayant jamais réalisé de noeuds chirurgicaux à la main ou de simples sutures cutanées. A#n de pallier partiellement ce manque, et de fournir aux futurs internes de premier semestre de chirurgie générale strasbourgeois des bases nécessaires à débuter dans les En"n, à Strasbourg, on ne s’initie plus sur les patients 10 Lettre du SCH N°23 - Janvier 2013 S H La chirurgie ? une école de compagnonnage meilleures conditions leur internat, le Syndicat Autonome des Internes des Hospices Civils de Strasbourg (SAIHCS), grâce au soutien #nancer de l’industrie (Covidien, Ethicon, BBraun et Takeda) en partenariat avec l’Université de Strasbourg, a mis en place, cette année pour la première fois, 2 journées d’accueil et de formation destinées aux internes de premier semestre de chirurgie générale. Mises en place avant leur prise de poste of#cielle au 5 novembre, ces 2 journées ont permis de réunir les 16 futurs internes de chirurgie générale Strasbourgeois. Le programme s’est voulu aussi exhaustif que possible sur une durée assez limitée, avec de nombreux cours théoriques, mais également des séances pratiques. Ainsi, encadrés par les CCU-AH et PU-PH de chirurgie, ces jeunes futurs internes ont notamment pu béné#cier de présentations sur les modalités de garde et sur le rôle de l’interne de chirurgie dans les différents services d’urgences des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Par ailleurs, de nombreux enseignements leur ont été dispensés sur les différentes urgences chirurgicales, allant de la plaie du cuir chevelu à l’hémostase en urgence, en passant par le drainage thoracique. La chirurgie étant également une spécialité technique, usant de nombreux matériaux, une introduction aux différents types de #ls, au matériel dédié à l’agrafage mécanique, à la chirurgie vidéo-assistée ou encore aux différentes énergies utilisées au bloc opératoire (notamment le bistouri électrique) leur a été proposée. Parallèlement aux différents enseignements théoriques, ces 16 internes ont pu béné#cier de séances de travaux pratiques en petits groupes : techniques de suture sur fausses peaux (permettant non seulement de travailler la gestuelle de la tenue d’une pincette et d’un porte-aiguille, mais également contribution de la race porcine à la formation des chirurgiens de demain
  • 2. C’est cela…enroule bien ton poignet… www.scialytique.org S H 11 la tenue d’un bistouri lors de l’incision), agrafage mécanique, séance de dissection sur supports porcins vivants à l’IRCAD accompagnée d’un enseignement sur les principaux instruments chirurgicaux. Ces premières journées ont connu un accueil plus que positif chez ces futurs internes, qui souhaitent voir se pérenniser cette action pour les promotions de chirurgie à venir. En effet, elles leur permettent non seulement d’obtenir des connaissances qu’ils n’avaient pas ou peu reçues au cours de leur études de médecine, d’efƒeurer la chirurgie par les travaux pratiques, mais leur donne également une première approche avec le centre hospitalier dans lequel ils passeront au moins 5 ans, en y appréhendant les grands principes de fonctionnement et en rencontrant les principaux protagonistes de leur formation chirurgicale. En„n, à Strasbourg, cet événement a permis de créer un véritable esprit de « promotion chirurgicale », l’ensemble des internes de cette promotion ayant appris à se connaître au cours de ces 2 journées, et partageant régulièrement ensemble leurs premières impressions et expériences sur leur internat. Un des objectifs à Strasbourg est de répéter annuellement ce projet, en le rallongeant sur plusieurs jours a„n de pouvoir développer les différents thèmes abordés, intégrer l’ensemble des internes de chirurgie, ainsi que les internes de gynécologie, mais également de mettre en place ponctuellement des actions de formation. C’est dans ce cadre que l’AAFICS (Association pour l’Accueil et la Formation des Internes de Chirurgie de Strasbourg) a été créée. Stéphane Renaud Interne DESC Chirurgie Thoracique et Cardio-vasculaire Interne DESC Cancérologie Président de l’AAFICS Photo retenue pour le concours photo du Scialytique… Allez, séance de piquage… Un grand bravo à Stéphane Renaud et aux internes de Strasbourg ! Un grand bravo à Stéphane Renaud et aux internes de Strasbourg ! Et un grand coup de chapeau aux universitaires strasbourgeois qui ont su les accompagner. La formation à la chirurgie repose encore sur l’acquisition d’automatismes manuels : l’apprenti « kirurgien » (kheir, la main & ergon, le travail : celui qui travaille de ses mains) doit apprivoiser une gestuelle qui passe par l’entraînement. Et on a parfois l’impression que la formation chirurgicale universitaire française l’oublie… Et parfois se défausse sur l’industrie ! La réponse, apportée à Strasbourg est sur une excellente voie : en 2013, l’apprentissage de la gestuelle chirurgicale ne doit plus se faire au bloc opératoire sur des patients. Tout interne se disposant à faire de la chirurgie devrait passer, pendant sa première année, une journée par semaine, pendant 9 mois, au laboratoire de chirurgie expérimentale à apprendre la gestuelle de base, puis les interventions de base dans toutes les spécialités : ils arriveraient en deuxième année, complétement libérés de la légitime obsession d’acquisition de cette gestuelle et pourrait alors se consacrer entièrement à la chirurgie pathologique chez l’homme : il suf„rait que tous les collèges de chirurgie l’exigent ! Et le „nancement ? Cela ne serait pas une dépense mais un placement avec « retour sur investissement » si les chirurgiens, les directeurs et le ministère voyaient dans les internes de chirurgie de véritables co-opérateurs qui pourraient, alors, acquérir plus rapidement une autonomie chirurgicale. Le SCH