SlideShare une entreprise Scribd logo
First English Edition in June 2008
Translated by Ron Evans
Edited by Jay Willoughby
Published by:
GLOBAL PUBLISHING
Talatpasa Mah. Emirgazi Caddesi Ibrahim Elmas İş Merkezi
A Blok Kat 4 Okmeydani - Istanbul / Turkey
Phone: (+90 212) 222 00 88
Printed and bound by Secil Ofset in Istanbul
100 Yil Mah. MAS-SIT Matbaacilar Sitesi 4. Cadde No: 77
Bagcilar-Istanbul/Turkey
Phone: (+90 212) 629 06 15
All translations from the Qur'an are from The Noble Qur'an: a New Rendering
of its Meaning in English by Hajj Abdalhaqq and Aisha Bewley, published by
Bookwork, Norwich, UK. 1420 CE/1999 AH.
w w w . h a r u n y a h y a . c o m - w w w . h a r u n y a h y a . n e t
A PROPOS DE
L'AUTEUR
Adnan Oktar, qui écrit sous le pseudonyme
HARUN YAHYA, est né à Ankara en 1956. Il a effec-
tué des études de beaux-arts à l'Université Mimar Sinan
d'Istanbul, et a étudié la philosophie à l'Université d'Istanbul.
Depuis les années 80, il a publié de nombreux ouvrages sur des su-
jets politiques, scientifiques et liés à la foi. Harun Yahya est devenu cé-
lèbre pour avoir remis en cause la théorie de l'évolution et dénoncé l'impostu-
re des évolutionnistes. Il a également mis en évidence les liens occultes qui exis-
tent entre le darwinisme et les idéologies sanglantes du 20ème
siècle.
Les ouvrages d’Harun Yahya, qui ont été traduits en 72 langues, constituent
une collection de plus de 55.000 pages et 40.000 illustrations.
Son pseudonyme est constitué des noms "Harun" (Aaron) et "Yahya" (Jean), en
mémoire de ces deux prophètes estimés qui ont tous deux lutté contre le manque de
foi de leurs peuples. Le sceau du Prophète (paix et bénédiction sur lui) qui figure sur
la couverture des livres de l'auteur, revêt un caractère symbolique lié à leur contenu.
Ce sceau signifie que le Coran est le dernier Livre d’Allah , Son ultime parole, et que
notre Prophète (paix et bénédiction sur lui)) est le dernier maillon de la chaîne pro-
phétique. En se référant au Coran et à la Sounna, l'auteur s'est fixé comme objectif
d'anéantir les arguments des tenants des idéologies athées, pour réduire au silence
les objections soulevées contre la religion. Le Prophète (paix et bénédiction sur lui) a
atteint les plus hauts niveaux de la sagesse et de la perfection morale, c'est pourquoi
son sceau est utilisé avec l'intention de rapporter le dernier mot.
Tous les travaux de l'auteur sont centrés sur un seul objectif : communiquer
aux autres le message du Coran, en les incitant à réfléchir à des questions liées à la
foi, telles que l'existence d’Allah, Son unicité, l'au-delà, et en expo-
sant les fondations faibles et les idéologies perverses des sys-
tèmes athées.
L'œuvre de Harun Yahya est connue à travers de
nombreux pays, de l'Inde aux États-Unis, de la Grande-
Bretagne à l'Indonésie, de la Pologne à la Bosnie, de
l'Espagne au Brésil.
Certains de ses livres sont disponibles dans les
langues suivantes : l'anglais, le français, l'allemand,
l'espagnol, l'italien, le portugais, l'urdu, l'arabe, l'al-
banais, le chinois, le swahili, le hausa, le di-
vehi (parlé aux Maldives), le russe, le
serbo-croate (bosniaque), le po-
lonais, le malais, l'ouïgour,
l'indonésien, le benga-
li, le danois et le suédois et de
nombreux lecteurs du monde
entier les apprécient.
Ces ouvrages ont permis à de
nombreuses personnes d'attester de leur
croyance en Allah, et à d'autres d'approfondir leur foi.
La sagesse et le style sincère et fluide de ces livres confèrent
à ces derniers une touche distinctive qui ne peut manquer de
frapper ceux qui les lisent ou qui sont amenés à les consulter. Ceux qui
réfléchissent sérieusement sur ces livres ne peuvent plus soutenir l'athéisme ou
toute autre idéologie et philosophie matérialiste, étant donné que ces ouvrages
sont caractérisés par une efficacité rapide, des résultats définis et l'irréfutabilité.
Même s'il y a toujours des personnes qui le font, ce sera seulement une insistance
sentimentale puisque ces livres réfutent telles idéologies depuis leurs fondations.
Tous les mouvements de négation contemporains sont maintenant vaincus de
point de vue idéologique, grâce aux livres écrits par Harun Yahya. L'auteur ne ti-
re pas de fierté personnelle de son travail ; il espère seulement être un support
pour ceux qui cherchent à cheminer vers Allah. Aucun bénéfice matériel n'est re-
cherché dans la publication de ces livres.
Ceux qui encouragent les autres à lire ces livres, à ouvrir les yeux du cœur
et à devenir de meilleurs serviteurs d’Allah rendent un service inestimable.
Par contre, encourager des livres qui créent la confusion dans l'esprit des
gens, qui mènent au chaos idéologique et qui, manifestement, ne servent pas à
ôter des cœurs le doute, s'avère être une grande perte de temps et d'énergie. Il est
impossible, pour les nombreux ouvrages écrits dans le seul but de mettre en va-
leur la puissance littéraire de leurs auteurs, plutôt que de servir le noble objectif
d'éloigner les gens de l'égarement, d'avoir un impact si important. Ceux qui dou-
teraient de ceci se rendront vite compte que Harun Yahya ne cherche à travers ses
livres qu'à vaincre l'incrédulité et à diffuser les valeurs morales du Coran. Le suc-
cès et l'impact de cet engagement sont évidents dans la conviction des lecteurs.
Il convient de garder à l'esprit un point essentiel : la raison des cruautés in-
cessantes, des conflits et des souffrances dont la majorité des gens sont les perpé-
tuelles victimes, est la prédominance de l'incroyance sur cette terre. On ne pour-
ra mettre fin à cette triste réalité qu'en bâtissant la défaite de l'incrédulité et en
sensibilisant le plus grand nombre aux merveilles de la création ainsi qu'à la mo-
rale coranique, pour que chacun puisse vivre en accord avec elle. En observant
l'état actuel du monde qui ne cesse d'aspirer les gens dans la spirale de la violen-
ce, de la corruption et des conflits, il apparaît vital que ce service rendu à l'hu-
manité le soit encore plus rapidement et efficacement. Sinon, il se pour-
rait bien que les dégâts causés soient irréversibles.
Les livres d'Harun Yahya, qui assument le rôle princi-
pal dans cet effort, constitueront par la volonté d’Allah
un moyen par lequel les gens atteindront au 21ème
siècle la paix, la justice et le bonheur
promis dans le Coran.
A L'ATTENTION DU LECTEUR
• Dans tous les livres de l'auteur, les questions liées à la foi
sont expliquées à la lumière des versets coraniques et les gens sont
invités à connaître la parole d’Allah et à vivre selon Ses préceptes.
Tous les sujets qui concernent les versets d’Allah sont expliqués de
telle façon à ne laisser planer ni doute, ni questionnement dans l'es-
prit du lecteur. Par ailleurs, le style sincère, simple et fluide employé
permet à chacun, quel que soit son âge ou son appartenance sociale,
d'en comprendre facilement la lecture. Ces écrits efficaces et lucides
permettent également leur lecture d'une seule traite. Même ceux qui
rejettent vigoureusement la spiritualité resteront sensibles aux faits
rapportés dans ces livres et ne peuvent réfuter la véracité de leur
contenu.
• Ce livre et tous les autres travaux de l'auteur peuvent être lus indi-
viduellement ou être abordés lors de conversations en groupes. Les
lecteurs qui désirent tirer le plus grand profit des livres trouveront le
débat très utile dans le sens où ils seront en mesure de comparer leurs
propres réflexions et expériences à celles des autres.
• Par ailleurs, ce sera un grand service rendu à la religion que de
contribuer à faire connaître et faire lire ces livres, qui ne sont écrits
que dans le seul but de plaire à Allah. Tous les livres de l'auteur sont
extrêmement convaincants. De ce fait, pour ceux qui souhaitent faire
connaître la religion à d'autres personnes, une des méthodes les plus
efficaces est de les encourager à les lire.
• Dans ces livres, vous ne trouverez pas, comme dans d'autres
livres, les idées personnelles de l'auteur ou des explications
fondées sur des sources douteuses. Vous ne trouverez pas
non plus des propos qui sont irrespectueux ou irrévéren-
cieux du fait des sujets sacrés qui sont abordés. Enfin,
vous n'aurez pas à trouver également de comptes-
rendus désespérés, pessimistes ou suscitant le
doute qui peut affecter et troubler le
cœur.
Introduction ... 10
Les miracles accordés aux Messagers (pse) ...
30
Le plus grand miracle de notre Prophète (pbsl) : le
Coran ... 44
L’excellente personnalité de notre Prophète (pbsl) ... 68
Certains miracles dans la vie de notre Prophète (pbsl) ... 96
L’efficacité des prières de notre Prophète (pbsl) ... 116
La protection miraculeuse de notre Prophète (pbsl) ... 124
La connaissance de l’invisible de notre Prophète
(pbsl) ... 164
Conclusion ... 204
The Deception of Evolution ... 208
out au long de l’histoire, Allah a envoyé
des messagers à tous les peuples, leur mon-
trant ainsi comment mener une vie heureuse dans ce bas-mon-
de et dans l’au-delà. Il nous est rapporté dans le Coran que c’est
une grâce merveilleuse et une miséricorde pour tous les
croyants :
Allah a très certainement fait une faveur aux croyants
lorsqu'Il a envoyé chez eux un messager de parmi eux-
mêmes, qui leur récite Ses versets, les purifie et leur en-
seigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils fussent aupa-
ravant dans un égarement évident. (Sourate Al-
Imran, 164)
Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde
pour l'univers. (Sourate Al-Anbiya, 107)
Ces messagers étaient une grâce
pour leur communauté, pour avoir mon-
tré à leur peuple le droit chemin, pour
les avoir aidé à abandonner l’obscuri-
té de l’incroyance, à entrer plutôt
dans la lumière de la croyance
et à proclamer les com-
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
mandements de notre Seigneur, Celui Qui a créé l’Univers à
partir de rien. Ils enseignèrent à leur communauté qu’ils pou-
vaient atteindre le salut, obtenir la paix ainsi que la sécurité
seulement en vivant une bonne vie religieuse.
Cependant, Allah révèle aussi que "… la plupart des gens
ne croient pas." (Sourate Ar-Raad, 1) Ainsi, peu sont les gens
qui ont embrassé la foi et qui ont pu apprécier à quel point ces
messagers constituaient une grande miséricorde pour eux.
Conformément à ce que le Coran nous révèle, ces messa-
gers ont sincèrement désiré que leur peuple acquiert la foi,
comme mentionné dans ce verset : "Et la plupart des gens ne
sont pas croyants malgré ton désir ardent." (Sourate Yusuf,
103). Ils ont invité leur communauté à la vérité afin qu’ils puis-
sent recevoir des bénédictions dans les deux mondes et vivre
une vie bonne et heureuse. Ils ne leur ont demandé aucune ré-
compense pour cela. En raison de leur crainte sincère, de leur
obéissance scrupuleuse à Allah et de la supériorité de leurs ca-
ractères moraux, les messagers ont dédié leur vie entière à ce
but. Toutes les difficultés et les épreuves qui s’ensuivirent n'ont
fait qu’augmenter leur foi et leur dévouement à Allah.
Avec l’aide d’Allah et Son secours, ils devinrent des mo-
dèles de bravoures. Avec Sa permission, ils ont toujours été à la
hauteur. Notre Seigneur dit :
Allah a prescrit : “Assurément, Je triompherai, moi ainsi
que Mes Messagers”. En vérité Allah est Fort et Puissant.
(Sourate Al-Mujadalah, 21)
En retour de leur dévotion, de leur foi, de leur patience, de
leur sincérité, et de leur confiance en Lui, Allah a implanté un
sentiment de paix et de quiétude dans leurs cœurs, Il leur don-
ne la force spirituelle et matérielle et détruit par là-même
les pièges et ruses des incroyants :
12
"Nous secourrons, certes, Nos Messagers, et ceux qui
croient, dans la vie présente tout comme au jour où les té-
moins [les anges gardiens] se dresseront (le jour du
Jugement) " (Sourate Gafir, 51)
"O Messager, transmets ce qui t'a été descendu de la part de
ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n'aurais pas
Harun Yahya (Adnan Oktar)
13
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
communiqué Son message. Et Allah te protégera des gens.
Certes, Allah ne guide pas les gens incroyants." (Sourate al-
Ma’idah, 57)
Allah nous informe qu’il défend Son Prophète (pbsl)
contre toutes les ruses des incroyants : "(Et rappelle-toi) le
moment où les incroyants complotaient contre toi pour
t'emprisonner ou t'assassiner ou te bannir. Ils com-
plotèrent, mais Allah a fait échouer leur com-
plot, et Allah est le meilleur en strata-
gèmes." (Sourate al Anfal, 30)
Nous apprenons de plu-
14
sieurs versets qu’Allah a protégé Ses Messagers (psl) dans
chaque adversité et anxiété et de tout piège. Allah fit accroître
sur eux Ses bénédictions, leur a fourni une issue favorable à
chaque difficulté, Il a augmenté leur courage et leur force, Il
a allégé leur fardeau et renforça leur résolution en leur
rappelant Sa miséricorde.
Notre Seigneur a renforcé certains de Ses mes-
sagers en leur permettant d’accomplir des mi-
racles. Ces grandes bénédictions d’Allah
eurent un puissant effet sur les
peuples, fortifièrent davantage
Harun Yahya (Adnan Oktar)
15
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
16
la foi et renforcèrent la résolution des croyants et furent une
cause pour la conversion à l’Islam de beaucoup d’incroyants.
Les miracles accordés aux Messagers (pse)
Allah a accordé à Ses messagers d’accomplir des miracles
pour les protéger des pièges des incroyants et des hypocrites,
pour amener les gens à la foi et pour d’autres raisons. Dans le
Coran, Allah donne un compte rendu détaillé de la vie des mes-
sagers, des miracles qu’Il leur a envoyés pour renforcer leurs
messages, et les miracles qu’Il leur a permis d’accomplir. Notre
Harun Yahya (Adnan Oktar)
17
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
18
Prophète bien-aimé Mohammed (pbsl), le Prophète Moïse
(psl), le Prophète Abraham (psl), le Prophète Jésus (psl) étaient
tous des messagers bénis à qui Allah a accordé des miracles.
Par exemple, le piège tendu au Prophète Abraham (psl) fut
déjoué par un miracle :
Nous dîmes : "O feu, sois pour Abraham une fraîcheur sa-
lutaire”. (Sourate al Anbiya’, 69)
En conséquence, les pièges des incroyants étaient détruits.
Nous allons maintenant relater quelques autres miracles.
Les miracles que le Prophète Jésus (psl)
montra à son peuple :
Et quand Allah dira : "O Jésus, fils de Marie, rappelle-toi
Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du
Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en
ton âge mûr. Je t'enseignais le Livre, la Sagesse, la Thora et
l'Evangile ! Tu fabriquais de l'argile comme une forme d'oi-
seau par Ma permission ; puis tu soufflais dedans. Alors par
Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par Ma
permission, l'aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permission,
tu faisais revivre les morts. Je te protégeais contre les enfants
d'Israël pendant que tu leur apportais les preuves. Mais ceux
d'entre eux qui ne croyaient pas dirent : 'Ceci n'est que de la
magie évidente'." (Sourate al-Ma’idah, 110)
Et Il sera le messager aux enfants d'Israël, [et leur dira] : “En
vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre
Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure
d'un oiseau, puis je souffle dedans : et, par la permission
d'Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l'aveugle-né et
le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission
Harun Yahya (Adnan Oktar)
19
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
d'Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que
vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe,
pour vous, si vous êtes croyants ! (Sourate Al Imran, 49)
Le bâton du Prophète Moïse (psl) transformé en
un serpent avala ceux produit par les magiciens
"Si tu es venu avec un miracle, dit (Pharaon,) apporte-le donc,
si tu es du nombre des véridiques.” Il jeta son bâton et voilà
que c'était un serpent évident. (Sourate al-A’raf : 106-107)
"Jette ce qu'il y a dans ta main droite ; cela dévorera ce qu'ils
ont fabriqué. Ce qu'ils ont fabriqué n'est qu'une ruse de
magicien ; et le magicien ne réussit pas, où qu'il soit”.
(Sourate Ta-Ha, 69)
Le Prophète Moïse (psl) frappa la mer avec son
bâton et elle se sépara en deux
Puis, quand les deux partis se virent, les compagnons de
Moïse dirent : “Nous allons être rejoints”. Il dit : “Jamais,
car j'ai avec moi mon Seigneur qui va me guider”. Alors
Nous révélâmes à Moïse : “Frappe la mer de ton bâton ”.
Elle se fendit alors, et chaque versant fut comme une énor-
me montagne. Nous fîmes approcher les autres [Pharaon et
son peuple]. (Sourate al-Shu’ara, 61 :66)
Les oiseaux que le Prophète Abraham (psl) cou-
pa sont revenus vivants vers lui:
Et quand Abraham dit : “Seigneur ! Montre-moi comment
Tu ressuscites les morts”, Allah dit : “Ne crois-tu pas en-
core ? ” “Si ! dit Abraham ; mais que mon cœur soit
20
Harun Yahya (Adnan Oktar)
21
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
rassuré”. “Prends donc, dit Allah, quatre oiseaux, apprivoi-
se-les (et coupe-les) puis, sur des monts séparés, mets-en un
fragment ensuite appelle- les : ils viendront à toi en toute
hâte. Et sache qu'Allah est Puissant et Sage.” (Sourate al-
Baqarah, 260)
Le Prophète Jonas (psl) fut miraculeusement
sauvé après avoir été avalé par une baleine
Jonas était certes, du nombre des Messagers. Quand il s'en-
fuit vers le bateau comble, Il prit part au tirage au sort qui
le désigna pour être jeté [à la mer]. Le poisson l'avala alors
qu'il était blâmable. S'il n'avait pas été parmi ceux qui
glorifient Allah, il serait demeuré dans son
ventre jusqu'au jour où l'on sera ressuscité.
Nous le jetâmes sur la terre nue, indis-
posé qu'il était. (Sourate al-
Saffat, 139-145)
22
Harun Yahya (Adnan Oktar)
23
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
24
Le Prophète Zacharie (psl) a reçu l’annonce
qu’il aura un fils en dépit de sa vieillesse
Alors, Zacharie pria son Seigneur, et dit : “O mon Seigneur,
donne-moi, venant de Toi, une excellente descendance. Car
Tu es Celui Qui entend bien la prière". Alors, les Anges
l'appelèrent pendant que, debout, il priait dans le
Sanctuaire : “Voilà qu'Allah t'annonce la naissance de
Yahya, confirmateur d'une parole d'Allah. Il sera un chef,
un chaste, un prophète et du nombre des gens de bien”. Il
dit : “O mon Seigneur, comment aurais-je un garçon main-
tenant que la vieillesse m'a atteint et que ma femme est sté-
rile” ? Allah dit : “Comme cela ! ”, Allah fait ce qu'Il veut.
(Sourate al-Baqara, 38-40)
Harun Yahya (Adnan Oktar)
25
Beaucoup d’autres miracles sont mentionnés dans le
Coran, tous autant qu’ils sont se produisent par la Volonté
d’Allah Qui ordonne tout dans l’Univers et qui est
Détenteur d’un pouvoir infini. Chaque miracle se produit
par Son ordre et de la manière qu’Il veut.
Et Nous avons certes envoyé avant toi des messagers, et leur
avons donné des épouses et des descendants. Et il n'appar-
tient pas à un Messager d'apporter un miracle, si ce n'est
qu'avec la permission d'Allah. Chaque échéance a son ter-
me prescrit. (Sourate ar-Ra’d, 38)
Dans la sourate al-Ma’idah, il est révélé que le Prophète
Jésus (psl) a accompli des miracles par la permission d’Allah :
Et quand Allah dira : “O Jésus, fils de Marie, rappelle-toi
Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais
“Nature morte avec fromages”, Floris Van Dijck (1575-1651).
Rijksmuseum, Amsterdam
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
26
du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme
en ton âge mûr. Je t'enseignais le Livre, la Sagesse, la Thora
et l'Evangile ! Tu fabriquais de l'argile comme une forme
d'oiseau par Ma permission; puis tu soufflais dedans. Alors
par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par
Ma permission, l'aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permis-
sion, tu faisais revivre les morts. Je te protégeais contre les
enfants d'Israël pendant que tu leur apportais les preuves.
Mais ceux d'entre eux qui ne croyaient pas dirent : “Ceci n'est
que de la magie évidente”. (Sourate al-Ma’idah, 110)
Tous les messagers étaient des individus bénis qui se sont
soumis à la volonté d’Allah. Ils avaient des caractères moraux
nobles et étaient par là-même des exemples pour le monde en-
tier. Comme tout le monde, ils étaient impuissants et démunis
devant Allah. Allah, Celui Qui a créé l’univers à partir de rien,
possède le pouvoir absolu et gouverne toutes choses, qu’elles
soient animées ou inanimées. L’univers ainsi que toutes les créa-
tures dans les cieux et sur la Terre Lui appartiennent, puisque
c’est Lui, le Seigneur de l’univers Qui les a tous créés. Toute cho-
se se meut par Son commandement et existe par Son gré.
Allah nourrit toutes les créatures vivantes, leur fournit
beaucoup de bénédictions, fait fleurir les plantes et créé leurs
saisons, amène l’obscurité dans la soirée et fait du soleil une lu-
mière brillante.
Il a créé tous les êtres humains qui ont vécu ainsi que ceux
qui vivent encore. Toutes les choses animées et inanimées doi-
vent leur existence à Allah et toutes les créatures ont besoin de
Lui. Il a honoré certains d’entre eux en les choisissant pour être
Ses messagers. Ces derniers aussi, tout comme les autres, ont
besoin de Lui, agissent selon Son ordre et accomplissent leurs
miracles seulement par Sa volonté.
Harun Yahya (Adnan Oktar)
27
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
La sourate al-Anbiya nous infor-
me de la puissance infinie d’Allah par
ces termes :
"A Lui seul appartiennent tous ceux
qui sont dans les cieux et sur la terre.
Ceux qui sont auprès de Lui [Les
anges] ne se considèrent point trop
grands pour L'adorer et ne s'en las-
sent pas. Ils exaltent Sa Gloire
nuit et jour et ne s'interrompent
point. Ont-ils pris des divinités
qui peuvent ressusciter (les morts)
de la terre ? S'il y avait dans le ciel et la
terre des divinités autre qu'Allah, tous
deux seraient certes dans le désordre. Gloire,
donc à Allah, Seigneur du Trône ; Il est au-des-
sus de ce qu'ils Lui attribuent ! Il n'est pas interro-
gé sur ce qu'Il fait, mais ce sont eux qui devront rendre
28
compte [de leurs actes]. Ont-ils pris des divinités en
dehors de Lui ? Dis : “Apportez votre preuve”. Ceci est
la révélation de ceux qui sont avec moi et de ceux qui
étaient avant moi. Mais la plupart d'entre eux ne
connaissent pas la vérité et s'en écartent." (Sourate al-
Anbiya, 19-24)
Allah a fait de notre Prophète un exemple pour
tous les peuples de par sa beauté, sa foi profonde, ses
actes et ses paroles. Avec la permission d’Allah, il a
accompli des miracles tout au long de sa vie, dont
pour certains ses Compagnons furent témoins, et
pour les autres, un grand nombre d'incroyants fu-
rent témoins.
Certains de ces miracles nous ont été révélés dans
le Coran, et d’autres nous ont été communiqués
dans les hadiths et divers ouvrages des savants is-
lamiques. Notre objectif est de montrer les aspects
miraculeux de cette personne bénie qui a été envoyée
en tant que miséricorde pour les mondes et d'inviter
nos lecteurs à prendre le Coran ainsi que la Sounna de
notre Prophète (pbsl) comme leur guide.
Harun Yahya (Adnan Oktar)
29
omme Allah le dit, Il a envoyé notre
Prophète (pbsl) comme dernier envoyé à
l’humanité : "…le messager d'Allah et le dernier des
Prophètes. …" (Sourate al-Ahzab, 40)
Cet homme béni a transmis la dernière révélation et
sert de modèle à l’humanité en raison de sa bonté, de
sa piété et de sa proximité à Allah. Il est un ami
d’Allah, c’est l’ami et le défenseur des
croyants. Allah nous informe qu’Il a confié à
notre Prophète (pbsl) une grande responsa-
bilité. "Nous allons te révéler des pa-
roles lourdes (très importantes)."
(Sourate al-Muzzamil, 5)
Avec sa grande foi en Allah, il as-
suma parfaitement sa responsabilité
en invitant l’humanité à suivre
le chemin d’Allah et en leur
servant de guide.
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
32
Notre Seigneur a accordé de magnifiques
et très nombreux miracles à Ses messa-
gers. Allah le Tout-Puissant a soutenu
notre précieux Prophète Hazrat
Mohammed (pbsl) avec de nombreux mi-
racles. Le plus grand de ces miracles est
sans aucun doute le Saint Coran que
notre Seigneur a envoyé à l'humanité
comme un guide vers le droit chemin.
Notre Seigneur a révélé le Saint Coran au
cœur de notre Prophète (pbsl).
La révélation déposée dans le
coeur de notre Prophète (pbsl)
Selon les textes islamiques et histo-
riques, Allah accorda la prophétie à notre
Prophète Mohammed (pbsl) lorsqu'il
avait 40 ans. Pourtant, même avant cet
âge, certains évènements miraculeux eu-
rent lieu. Par exemple, ses vi-
sions pieuses (rêves)
qui se sont réali-
sées. Les hadiths
montrent que
ses rêves ont
duré environ
6 mois.
Harun Yahya (Adnan Oktar)
33
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
L’éminent savant islamique Al-Bukhari rapporte ceci :
Le début de l’inspiration divine au Messager d’Allah (pbsl) était
sous la forme de rêves véridiques dans son sommeil. Il n’a jamais eu
un rêve qui ne se soit pas produit réellement tel une lumière brillan-
te du jour. 1
Les hadiths nous informent que lorsqu’il avait quarante
ans, il allait souvent tout seul à la grotte de Hira à la Montagne
de Lumière (Jabal al-Nur) qui était située à 12 km de la Mecque.
Lors du Ramadan de sa troisième année de retraite spirituelle,
Allah accorda au Prophète Mohammed (pbsl) la prophétie en
lui envoyant l’Ange Gabriel (psl) afin de lui révéler quelques
versets coraniques. La première révélation s’est produite le 10
Août 610de notre ère (la nuit du Lundi 21 Ramadan).
C’était certainement là une merveilleuse grâce d’Allah.
Notre Prophète (pbsl) était béni ; c’était un homme tempéré, bon
et un homme doté d’une foi profonde ; doté d’un degré de crain-
te et de respect envers Allah ; et donc digne de cet honneur.
"… Si ce n'est par une miséricorde de ton Seigneur, car en
vérité Sa grâce sur toi est grande." (Sourate al-Isra, 87)
"Tu n'espérais nullement que le Livre te serait révélé. Ceci
n'a été que par une miséricorde de ton Seigneur …"
(Sourate al-Qasas, 86)
Le fait que ses rêves soient devenus une réalité vécue nous
prouve que notre cher Prophète (pbsl) était choisi par Allah.
Les savants, les érudits islamiques interprètent cela comme le
fait qu’Allah le préparait pendant son sommeil pour cette gran-
de responsabilité. Après ses rêves, le Prophète (pbsl) reçut la
première révélation et il lui était confié la guidance de l’huma-
nité dans le droit chemin. Il continua toujours une telle mission
avec une grande détermination jusqu’à sa mort.
34
Les hadiths relatent les événements miraculeux qui se sont
produits avant qu’il ne reçoive la première révélation :
Aïcha la mère des Croyants a dit : "Au début, la Révélation com-
mença par des rêves pieux chez le Prophète (pbsl) durant son som-
meil, et qui étaient comme une lueur semblable à la clarté de l’au-
rore. Puis, le Prophète (pbsl) se mit à affectionner la retraite et il se
retira dans la grotte de Hira, où il entreprit de pratiquer des actes
d’adoration pendant plusieurs nuits de suite, sans rejoindre son do-
micile. Il s’était pourvu d’aliments et lorsque ses provisions
Harun Yahya (Adnan Oktar)
35
Un exemplaire du Coran à partir de 1790 de notre ère (1205 de l'Hégire) écrit dans
le style naskhi. Mise en page de style classique, chaque page contenant dix-sept
lignes. Enroulé dereliure d’or, de cuir de l'époque. (Suleyman Tevfik)
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
étaient épuisées, il retournait vers Khadija et prenait le nécessaire
pour une nouvelle retraite. Cette situation se prolongea jusqu’au
jour où la vérité lui fut révélée dans cette caverne de Hira. "L’ange
(Djibril-Gabriel) lui rendit visite et lui dit : - Iqrâ ! (Lis ! Récite !)"
"Je ne suis pas de ceux qui savent lire", répondit le Prophète.
"L’ange m’enserra au point de perdre conscience", raconte le
Prophète, "puis il renouvela son injonction : - Lis !" "Je ne suis pas
de ceux qui savent lire." Il me saisit une deuxième fois et m’enser-
ra au point de me faire perdre mes forces puis me relâcha en disant
: - Lis ! "Je ne suis pas de ceux qui savent lire !" lui dis-je encore.
"Il m’étreignit une troisième fois puis desserra son étreinte en réci-
tant : - Lis ! Au Nom de ton Seigneur Qui a créé. Il a créé l’homme
d’un embryon. Lis ! Ton Seigneur est le très Généreux, Qui a
enseigné par la plume [le calame], a enseigné à l'homme ce
qu'il ne savait pas." (Sourate al-Alaq, 1-5) Ensuite, le Prophète
(pbsl) est retourné avec cette révélation… 2
Le Coran nous rapporte sa conversation avec l’Ange
Gabriel (psl) et la révélation qu’il lui faisait. Il est révélé dans la
Sourate al-Najm que l'ange Gabriel enseigne le Coran au
Prophète (pbsl):
Votre compagnon ne s'est pas égaré et n'a pas été induit en
erreur et il ne prononce rien sous l'effet de la passion; ce
n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée, que lui a en-
seigné [l'Ange Gabriel] à la force prodigieuse. (Sourate al-
Najm, 2-5)
Nous apprenons aussi qu’il y a de merveilleux évènements
qui se passent pendant que Gabriel (psl) transmettait le Coran
au Prophète (pbsl) :
"… Doué de sagacité ; c'est alors qu'il se montra sous sa for-
me réelle [angélique], alors qu’il se trouvait à l'horizon su-
36
périeur. Puis il se rapprocha et descendit encore plus bas,
et fut à deux portées d'arc, ou plus près encore. Il révéla à
Son serviteur ce qu'Il révéla. Le cœur n'a pas menti en ce
qu'il a vu. Lui contestez-vous donc ce qu'il voit ? " (Sourate
al-Najm, 6-12)
Il est aussi fait état dans plusieurs autres versets que l'an-
ge Gabriel (psl) aussi appelé le Saint-Esprit ou le Pur-Esprit,
transmet la révélation :
Il n'a pas été donné à un mortel qu'Allah lui parle autre-
ment que par révélation, ou de derrière un voile, ou qu'Il
[lui] envoie un messager (Ange) qui révèle, par Sa permis-
sion, ce qu'Il [Allah] veut. Il est Sublime et Sage. (Sourate
al-Shura, 51)
Dis : “Quiconque est ennemi de Gabriel doit connaître que
c'est lui qui, avec la permission d'Allah, a fait descendre sur
ton cœur cette révélation qui déclare véridiques les mes-
sages antérieurs et qui sert aux croyants de guide et d'heu-
reuse annonce”. (Sourate al-Baqarah, 97)
Dis : “C'est le Saint Esprit [Gabriel] qui l'a fait descendre de
la part de ton Seigneur en toute vérité, afin de raffermir [la
foi] de ceux qui croient, ainsi qu'un guide et une bonne an-
nonce pour les Musulmans. » (Sourate al-Nahl, 102)
"Ce (Coran) ci, c'est le Seigneur de l'univers Qui l'a fait des-
cendre, et l'Esprit fidèle est descendu avec cela sur ton
cœur, pour que tu sois du nombre des avertisseurs."
(Sourate al-Shu’ara,192-194)
Il y a une tradition qui rapporte que les révélations ont ces-
sé pendant quelque temps après que les premiers versets aient
été révélés. Les hadiths nous enseignent que lorsque les révéla-
tions ont repris, les premiers versets qu’il reçut étaient les
Harun Yahya (Adnan Oktar)
37
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
38
Harun Yahya (Adnan Oktar)
39
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
premiers versets de la sourate al-Mouddathir (le revêtu d’un
manteau). Après cela, le Prophète assuma sa responsabilité de
proclamer la révélation. Plus tard, par un Ordre d’Allah, il dit
à son peuple de n’avoir foi uniquement qu’en Allah et de ne
considérer aucune créature comme Son égal :
"O, toi (Muhammad) ! Le revêtu d'un manteau! Lève-toi et
avertis. Et de ton Seigneur, célèbre la grandeur." (Sourate Il
est aussi dit dans le 194ème verset de la sourate al-Shura
que les révélations sont placées dans le cœur du Prophète
(pbsl). De plus, Allah lui fait mémoriser le Coran : "Nous te
ferons réciter (le Coran), de sorte que tu n'oublieras…»
(Sourate al- A’ la, 6) Son habilité à mémoriser le Coran était
un autre fait parmi ses miracles. Les versets du Coran
étaient enracinés dans le cœur du Prophète (pbsl) et il pas-
sa toute sa vie entière à les proclamer. A ce propos, on lit
dans la Sourate al-A’la, dans le 8ème verset: "Nous te met-
trons sur la voie la plus facile." Allah nous dit qu’Il est
l’Aide permanent du Messager béni." …Et c'était Notre de-
voir de secourir les croyants." (Sourate al-Rum, 47)
Il revigore le cœur du Prophète (pbsl) et créé de mer-
veilleuses choses dans son esprit et dans sa mémoire. Il nous dit
que c’est Lui (Allah) Qui permet au Prophète (pbsl) de réciter
le Coran et de retenir Ses versets :
"Ne remue pas ta langue pour hâter sa récitation : Son ras-
semblement (dans ton cœur et sa fixation dans ta mémoire)
Nous incombent, ainsi que la façon de le réciter. Quand
donc Nous le récitons, suis sa récitation. A Nous, ensuite in-
combera son explication." (Sourate al-Qiyama, 16-19)
Clairement, Allah a placé les versets du Coran dans sa mé-
moire d’une façon spéciale :
40
"Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain ! Ne te hâte pas
[de réciter] le Coran avant que ne te soit achevée sa révéla-
tion. Et dis : “O mon Seigneur, accroît mes connaissances !
” (Sourate Ta-Ha, 114)
Par son amour et sa vive foi en Allah, notre Prophète (pbsl)
a volontairement et de tout cœur obéit aux Commandements
d’Allah. Allah l’a rendu puissant et lui a donné du succès, Il lui
a accordé beaucoup de bénédictions et a fait de lui une person-
ne distinguée dans les deux mondes.
Ce qui se passait au moment où le
Prophète recevait la revelation
Allah nous indique qu’Il avait dit à notre Prophète (pbsl)
de se lever la nuit et de se préparer pour recevoir la révélation
(‘paroles lourdes’):
O ! , toi , l'enveloppé [dans tes vêtements] ! Lève-toi [pour
prier], toute la nuit, excepté une petite partie ; Sa moitié, ou
un peu moins ; ou un peu plus. Et récite le Coran, lentement
et clairement. Nous allons te révéler des paroles lourdes
(très importantes). La prière pendant la nuit est plus effica-
ce et plus propice pour la récitation. Tu as, dans la journée,
à vaquer à de longues occupations. Et rappelle-toi le nom de
ton Seigneur et consacre-toi totalement à Lui. (Sourate al-
Mouzzamil, 1-8)
Les hadiths nous informent sur la manière extraordinaire
de recevoir une révélation et les choses spirituelles mer-
veilleuses que le Prophète (pbsl) a vécues dans sa chambre.
Nous apprenons que lorsque les révélations venaient, ceux qui
étaient avec lui entendaient des bruits tels une abeille au-
Harun Yahya (Adnan Oktar)
41
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
tour de son visage. Le recueil authentique, Sahîh Al -Bukhari
rapporte ceci:
Selon ‘Aïcha, la mère des croyants, Al-Harith Ben Hicham deman-
da au Prophète : "O Envoyé d’Allah, comment se manifeste à toi la
Révélation ?" - Parfois, répondit celui-ci, je ressens comme le
timbre d’une clochette et c’est le plus éprouvant pour moi. Puis
quand l’épreuve se termine, alors seulement je comprends le sens du
message. En d’autres occasions, l’ange prend une apparence hu-
maine et je retiens les paroles qu’il me communique." 3
Et ‘Aïcha rapporte : "Certains jours de grand froid, le Prophète
(pbsl) recevait la Révélation, et à la fin, je voyais son front ruisseler
de sueur."4
Zayd ibn Thabit raconte : "… Je notais les révélations d’Allah au
Prophète (pbsl). Lorsque la révélation lui venait, il sentait une gran-
de fatigue et avait des gouttes de sueurs comme des perles. Lorsque
l’état de révélation s’arrêtait, il récitait et j’écrivais." 5
Abou Hourayrah : "Lorsque la révélation d’Allah se faisait au
Prophète (pbsl), c’était comme s’il s’était évanoui." 6
42
Harun Yahya (Adnan Oktar)
43
e plus grand miracle de notre Prophète
(pbsl) est le Coran qu’Allah a révélé il y a
quatorze siècles comme étant un guide pour appeler à atteindre
le salut en lui obéissant :
Et ce n'est qu'un Rappel, adressé aux mondes ! (Sourate al-
Qalam, 52)
Depuis ce temps, la langue du Coran a été facilement
comprise par les peuples de chaque époque :
En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la mé-
ditation. Y a-t-il quelqu'un pour réfléchir ? (Sourate
al-Qamar, 22)
En même temps, son excellence et son
style littéraire incomparable, ainsi que la
sagesse supérieure de son contenu font
partie des preuves irréfutables qu’il s’agit
de la parole divine. Beaucoup d’autres
aspects miraculeux attestent que c’est
la parole d’Allah. Par exemple, des
faits scientifiques ne pouvant
seulement être découverts que
par le biais de la tech-
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
nologie de nos jours. Pourtant, leur essence avait été révélée
dans le Coran il y a 1400 années environ. Puisqu’il était impos-
sible de découvrir ces faits scientifiques lorsque le Coran a été
révélé, il est alors très clair que le Coran est la Parole d’Allah
adressée à l’humanité.
Lorsque le Coran fut révélé au 7ème siècle, les Arabes
avaient d’innombrables mythes qu’ils prenaient pour des don-
nées scientifiques. Manquant de technologie pour effectuer des
46
recherches sur l’univers et la nature du monde, ils croyaient
aux mythes et aux légendes qui furent transmis de génération
en génération. Par exemple, ils croyaient que les cieux étaient
soutenus par des montagnes : ils croyaient que la Terre était
plate et que de grandes montagnes étaient situées sur ses deux
côtés agissant comme des colonnes supportant la voûte céleste.
Tous ces mythes ont été éradiqués avec la révélation du Coran.
Par exemple, le verset disant que "Allah est Celui Qui a élevé
Harun Yahya (Adnan Oktar)
47
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
[bien haut] les cieux sans piliers visibles." (Sourate ar-Ra’d,
2) invalide cette superstition particulière.
Des connaissances importantes à ce sujet et beaucoup
d’autres choses inconnues à cette époque sont données dans le
Coran. A l’époque où le Coran fut révélé, les êtres humains
avaient très peu de notions concernant l’astronomie, les
sciences physiques et la biologie. Et en plus, il contient des
connaissances importantes à propos de la Création de l’univers
et celle des êtres humains, des composants de l’atmosphère et
l’équilibre de la nature. (Pour une description détaillée, voir Harun
Yahya, ’’Les Miracles du Coran’’, http://miraclesducoran.com/)
Allah a créé l’univers à partir de rien et connaît toutes
choses. Le Coran, qui possède un style clair et simple que tout
le monde peut comprendre a été révélé pour que les gens le li-
sent et le comprennent, connaissent leur Créateur, et appren-
nent comment Le servir.
Allah a alors révélé dans le Coran de nombreux exemples
et histoires, comme indiqué dans le verset :
Nous n'avons rien omis d'écrire dans le Livre. (Sourate al-
An’am, 38)
Le Coran est parfait et contient donc beaucoup de connais-
sances détaillées à propos des deux mondes, ceci est expliqué
en ces termes sages :
Nous avons assurément fait descendre vers vous un Livre
où se trouve votre rappel [ou votre renom]. Ne comprenez-
vous donc pas ?" (Sourate al-Anbiya’, 10)
Un des aspects les plus importants du Coran est que son
texte original, intégral a été conservé de façon intacte depuis sa
révélation :
En vérité c'est Nous Qui avons fait descendre le Coran,
48
Harun Yahya (Adnan Oktar)
49
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
et c'est Nous Qui en sommes gardien. (Sourate al-Hijr, 9)
Les Ecritures révélées avant le Coran furent altérées par
certaines personnes, en faisant des ajouts, des changements ou
bien en supprimant certaines parties. Mais lorsque la révélation
vint à notre Prophète (pbsl), Allah lui a miraculeusement per-
mis de tout mémoriser. Immédiatement après la révélation, il
l'a fait mémoriser aux "scribes de la révélation". De cette façon,
le Coran a été gardé sous forme écrite. Pendant le règne d’Abou
Bakr (ra), le Coran (l'ensemble des versets) a été réuni en un
seul livre. Durant le règne d’Uthman (ra), on a fait des exem-
plaires et on les a envoyés aux principales régions et villes de
l’empire.
Le Coran contient des conseils pour toute
l’humanité
Le Coran est le dernier Livre Divin à être révélé pour
conseiller l’humanité ; de ce fait, ses décrets restent valables
pour tous les peuples quelques soient leurs époques, leurs lieux
géographiques et ce, jusqu’au Jour du Jugement Dernier. Le
Coran montre aux êtres humains le droit chemin et leur rap-
pelle certains faits se rapportant à leur vie éternelle. Par
exemple :
C'est certainement un rappel [le Coran] pour toi et ton peuple.
Et vous en serez interrogés. (Sourate az-Zoukhrouf, 44)
La sagesse suprême qu’il renferme, la vérité qu’il révèle à
propos du passé et du futur et son style qui dissipe l’ignorance
et l’inconscience, font du Coran son caractère unique et sans
égal. Son caractère miraculeux s’applique à jamais à toute
personne, et sa validité commença depuis le jour de sa
50
révélation et continue jusqu’au Jour du Jugement Dernier.
Tout le monde a la responsabilité de servir judicieusement
Allah. Et ceci n’est possible que si les gens croient en Lui sincè-
rement et s'ils sont guidés par le Coran et la Sunnah du
Prophète (pbsl). Allah révèle à quel point le Coran est mer-
veilleux et l’importance de l’adopter comme son propre guide
en ces termes:
Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne,
tu l'aurais vu s'humilier et se fendre par crainte d'Allah. Et
ces paraboles Nous les citons aux gens afin qu'ils réfléchis-
sent. (Sourate al-Hashr, 21)
Tout a été expliqué dans le Coran
Allah explique clairement dans le Coran ce qui est juste, ce
qui est faux, ce qui est permis et interdit. Donc, c’est une mé-
thode facile pour les croyants qui écoutent la voix de leur
conscience et évitent l’égoïsme entretenu par eux-mêmes pour
découvrir la vérité. Le Coran contient beaucoup de conseils qui
sont pleins de sagesses. Sa sagesse et sa bonté enjoint dans ses
versets sont claires. Les croyants sincères qu’Allah a mis sur le
droit chemin peuvent comprendre cela sans difficulté et mettre
en pratique ses vérités dans leurs attitudes et idées, car le Coran
est "descendu comme guide pour les gens, et preuves claires
de la bonne direction et du discernement." (Sourate al-
Baqara, 185)
Cependant, seuls ceux qui craignent et respectent Allah, se
soumettent à Ses décrets, se soumettent à Lui dans leurs cœurs,
et choisissent la seconde vie à la vie présente peuvent considé-
rer ses conseils :
Harun Yahya (Adnan Oktar)
51
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
Nous n'avons point fait descendre sur toi le Coran
pour que tu sois malheureux, si ce n'est qu'un
Rappel pour celui qui craint (Allah). (Sourate Ta-
Ha, 2-3)
Ceci est un secret majeur du Coran. Il ne de-
mande pas un grand intellect, une culture étrangère
ou une quelconque aptitude spéciale pour être compris.
Il est seulement nécessaire d’avoir de la sincérité. Allah révèle
la vérité à Ses sincères serviteurs et les guide au salut. Le Coran
a certes été envoyé à l’humanité, cela dit, c'est le guide au droit
chemin seulement pour ceux qui craignent et respectent Allah
et croient au Jour du Jugement Dernier :
Voici les versets du Livre plein de sagesse, c'est un guide et
une miséricorde aux bienfaisants. (Sourate Luqman, 2-3)
52
O gens ! Une exhortation vous est venue, de
votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans
les poitrines, un guide et une miséricorde pour les
croyants. (Sourate Yunus, 57)
Au regard des deux versets ci-dessus, on observe que le
Coran contient des conseils pour tout le monde et guide les
Musulmans pratiquants et généreux vers le droit chemin. Comme
le grand penseur islamique Bediuzzaman Saïd Noursi dit :
"La sagesse suprême du Coran est le leader de la conscience et la
conscience, le guide des djinns (génies), des hommes ; le maître de
ceux qui atteignent la perfection, et l’instructeur de ceux qui cher-
chent la réalité."7
En vue d’amener l’humanité des ténèbres à la lumière,
Allah révèle la réponse à chaque question pour ceux qui la
cherchent dans leur conscience :
… Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un
exposé explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une grâ-
ce et une bonne annonce aux Musulmans. (Sourate an-
Nahl, 89)
… Nous n'avons rien omis d'écrire dans le Livre. Puis, c'est
vers leur Seigneur qu'ils seront ramenés." (Sourate al-
An’am, 38)
C’est une manifestation de la miséricorde d’Allah envers
Ses serviteurs.
Harun Yahya (Adnan Oktar)
53
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
De plus, Allah nous permet d’avoir une connaissance à
propos de Lui à travers le Coran. Par exemple, Il révèle qu’Il a
créé l’univers à partir de rien, qu’Il Se suffit à Lui-même et qu'Il
subvient à tout besoin de tout être, qu’Il est exempt de défaut,
et qu'Il embrasse toutes choses de Sa connaissance, qu’Il voit et
entend tout secret. A côté de cela, il révèle pourquoi et com-
ment les êtres humains ont été créés, définit le genre de vie qui
gagnera Son approbation ; l’existence du Jour Dernier, du
Paradis et de l’Enfer. Il enseigne aux hommes comment prier et
être bon, comment être sain de corps et d’esprit et ce qu’il faut
faire en temps de difficulté et de confrontation aux situations
imprévues. Il décrit les différents types de caractères humains.
En outre, Il a également révélé des versets faisant référence aux
faits scientifiques, des connaissances permettant aussi bien à ré-
soudre des problèmes humains que sociaux. Autrement dit, le
Coran contient toutes les connaissances fondamentales dont
une personne aura besoin à chaque moment de sa vie :
C'est ainsi que nous avons fait descendre un Coran en
[langue] arabe, et Nous y avons multiplié les avertisse-
ments, afin qu'ils deviennent pieux ou qu'il les incite à s'ex-
horter ?(Sourate Ta-Ha, 113)
Et certes, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran,
toutes sortes d'exemples. Mais la plupart des gens s'obsti-
nent à être incroyants.(Sourate al-Isra, 89)
Et assurément, Nous avons déployé pour les gens, dans ce
Coran, toutes sortes d'exemples. L'homme cependant, est de
tous les êtres le plus grand disputeur. (Sourate Al-Khaf, 54)
Allah dit aux gens d’obéir inconditionnellement à Ses dé-
crets, de Le considérer Seul comme leur Ami et Gardien et que
leur seul but de la vie doit être d'obtenir Son agrément et Sa
54
Harun Yahya (Adnan Oktar)
55
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
miséricorde et entrer par là même au
Paradis. Le seul critère pour une personne
qui mène une vie telle qu'elle est décrite
dans le Coran est de suivre la voie de notre
Prophète Mohammed (pbsl).
Allah, Qui a choisi l’Islam comme re-
ligion pour Ses serviteurs, a révélé le
Coran comme étant un guide afin qu’ils
s’en servent et qu’ils prennent la vie du
Prophète (pbsl) comme modèle exemplai-
re pour leur propre vie. Tous les autres
chemins sont faux et erronés, ils sont basés
seulement sur des mythes, des hérésies et
des opinions subjectives.
Par conséquent, les gens ne peuvent
espérer une bonne récompense d’Allah
qu’à condition qu’ils prennent le Coran et
la Sunnah du Prophète (pbsl) comme leur
mesure de jugement, qu’ils obéissent en-
tièrement aux commandements d’Allah en
faisant toujours de bonnes œuvres afin de
gagner sa Satisfaction et qu'ils prennent la
moralité du Prophète (pbsl) comme
exemple.
Comme Allah le révèle dans le Coran,
Ses paroles sont "parfaites" et les gens ne
peuvent atteindre la vérité qu’en suivant le
Coran et la Sunnah du Prophète (pbsl) :
Chercherai-je un autre juge qu'Allah,
alors que c'est Lui Qui a fait descendre
56
Harun Yahya (Adnan Oktar)
57
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
vers vous ce Livre bien
exposé ? Ceux auxquels
Nous avons donné le Livre
savent qu'il est descendu avec
la vérité venant de ton Seigneur. Ne sois donc
point du nombre de ceux qui doutent. Et la parole de ton
Seigneur s'est accomplie en toute vérité et équité. Nul ne
peut modifier Ses paroles. Il est l'Audient, l'Omniscient.
(Sourate al-An’am, 114-115)
L’excellence littéraire du Coran
Allah proclame ainsi : "En effet, Nous avons rendu le
Coran facile pour la méditation. Y a-t-il quelqu'un pour réflé-
chir ?" (Sourate al-Qamar , 22)
Malgré le fait qu’il ait un style très compréhensible, en tant
que l'un des plus grands miracles de notre Seigneur, personne
n'a pu imiter le Coran en aucune manière. Ceux qui doutent, en
dépit de ses preuves claires, ont calomnié le Prophète (pbsl) et
Allah l’a révélé :
Ou bien ils disent : “Il (Muhammad) l'a inventé ?” Dis
58
: “Composez donc une Sourate semblable à
ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous
pourrez, en dehors d'Allah, si vous êtes véri-
diques.” (Sourate Yunus, 38)
Bien que cela soit définitivement impossible, les in-
croyants pourraient se méprendre en le considérant comme fa-
cile à produire selon leurs faibles esprits. En Arabie, la poésie et
la littérature étaient très développées. Ils y avaient des poètes et
des personnes éloquents, influents qui maniaient très bien la
langue arabe. Comme Bediuzzaman Saïd Noursi le dit, les gens
d’une tribu littéraire étaient considérés comme les plus grands
héros. Etant donné l’importance accordée à la littérature et à la
rhétorique, les Mu’allaqat (Sept odes écrites par sept poètes)
étaient suspendus avec des lettres d’or sur les murs de la
Ka’ba.8
Certains d’entre eux étaient récités lors de grandes oc-
casions comme à la foire d'Ukaz. Même les Bédouins pouvaient
réciter des poésies qui étaient aussi bien que des poésies com-
posées par des poètes urbains. Que ces poèmes soient compo-
sés métriquement ou dans un style libre, les gens étaient ravis.9
Ainsi, à une époque où la poésie et l’éloquence étaient bien
développées, Allah révéla à notre Prophète (pbsl) le Coran. Il
n'aura pas fallu beaucoup de temps pour que ces indivi-
Harun Yahya (Adnan Oktar)
59
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
60
dus littéraires, bien que leur arrogance et leur vanité inté-
rieures les faisaient persister dans la rébellion, remarquent que
le Coran est, en termes littéraires, un miracle.
Le Coran mentionne des évènements lesquelles servent
pour le conseil, la guidance des gens et il leur permet de recon-
naître leurs propres faiblesses, donnant des informations à pro-
pos du passé et du futur. Sa richesse est infinie et incomparable.
En fait, ce miracle est tellement fabuleux qu’Allah a dit à Son
Prophète (pbsl) de proclamer à ceux qui étaient trop arrogants
d’écouter ceci :
Dis : “Même si les hommes et les djinns (génies) s'unis-
saient pour produire quelque chose de semblable à ce
Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même
s'ils se soutenaient les un les autres.” Et certes, Nous avons
déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes
d'exemples. Mais la plupart des gens s'obstinent à être in-
croyants. (Sourate al-Isra’, 88-89)
Ou bien ils disent : “Il l'a forgé [le Coran]” - Dis : “Apportez
donc dix Sourates semblables à ceci, forgées (par vous). Et
appelez qui vous pourrez (pour vous aider), hormis Allah,
si vous êtes véridiques”. S'ils ne vous répondent pas, sa-
chez alors que c'est par la science d'Allah qu'il est descen-
du, et qu'il n'y a de divinité que Lui. Etes-vous soumis (à
Lui) ? (Sourate Hud, 13-14)
Ou bien ils disent : “Il (Muhammad) l'a inventé ? ” Dis :
“Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à
votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors Allah, si
vous êtes véridiques.”
Bien au contraire : ils ont traité de mensonge ce qu'ils ne
peuvent embrasser de leur savoir, et dont l'interprétation
ne leur est pas encore parvenue. Ainsi ceux qui vi-
Harun Yahya (Adnan Oktar)
61
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
vaient avant eux traitaient d'imposteurs (leurs messagers).
Regarde comment a été la fin des injustes ! (Sourate Yunus,
38-39)
Les incroyants demeurent faibles et impuissants face à
l’excellence littéraire du Coran. Personne n’a jamais pu produi-
re quelque chose de semblable à cela et jamais personne n’y ar-
rivera. Tous les pièges et ruses des incroyants destinés à dis-
créditer le Prophète (pbsl) et l’empêcher de délivrer son messa-
ge étaient rendus inefficaces comme une bénédiction d’Allah.
D’un point de vue littéraire, avec le Coran, notre Prophète
(pbsl) donna la plus sage réponse à la rhétorique puissante et éla-
borée de son peuple. Nul doute que c’était là un des effets de la
qualité littéraire incomparable et de la sagesse du Coran. En ré-
ponse avec les versets du Coran que le Prophète (pbsl) récitait,
les polythéistes mecquois étaient étonnés. Mais, malgré leur cer-
titude à propos de ces versets, certains d’entre eux se sont rebel-
lés en raison de leur orgueil :
Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre
Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable et
appelez vos témoins, (les idoles) que vous adorez en dehors
d'Allah, si vous êtes véridiques. Si vous n'y parvenez pas et,
à coup sûr, vous n'y parviendrez jamais, parez-vous donc
contre le feu qu'alimenteront les hommes et les pierres, le-
quel est réservé aux infidèles. (Sourate al-Baqara, 23-24)
Le grand savant islamique Bediuzzaman Saïd Noursi in-
terprète ces versets de cette manière :
"Quand le Coran est arrivé, il a défié en même temps les experts
dans ces quatre domaines. Premièrement, il a fait des gens de l’élo-
quence un "arc courbé". Ils l’ont tous écoutés avec stupéfaction.
Deuxièmement, il a étonné les poètes et orateurs à tel enseigne
qu’ils se mordaient les doigts par émerveillement. Leurs plus
62
Harun Yahya (Adnan Oktar)
63
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
64
beaux poèmes en ont reçu un coup et les Sept poésies célèbres pla-
cées sur les murs de la Ka’ba comme un objet de fierté a été abat-
tu. Troisièmement, il a également fait taire les devins et magi-
ciens concernant leur découverte de la connaissance cachée com-
me conséquence de l’expulsion des djinns des cieux et mis un cer-
tain terme au processus de divination. Quatrièmement, il a sau-
vé du mythe et des imaginations farfelues ceux qui avaient un sa-
voir à propos des évènements passés et qui avaient fait de la cos-
mologie, pour leur enseigner la véritable histoire des évènements
du passé et la connaissance illuminant les faits de la création.
Ainsi, ces quatre groupes se sont prosternés devant le Coran par
étonnement et respect de sa sagesse devenant ainsi ses élèves.
Aucun d’eux n’a jamais osé disputer avec un seul de ses ver-
sets."10
La révélation d’un livre extraordinaire au Prophète
(pbsl), qui a vécu parmi eux durant toute sa vie, a impres-
sionné les personnes arrogantes, ce qui les a conduit à le haïr
sans raison. En conséquence, ils ont tout fait pour lui faire
mal de toutes les façons possibles. Bien qu’ils aient constaté
qu’il était d’une grande bonté aussi bien dans sa vie qu'avec
ses qualités morales, ils ont conspiré contre lui :
Et ils (les Mecquois) s'étonnèrent qu'un avertisseur par-
mi eux leur soit venu, et les infidèles disent : "C'est un
magicien et un grand menteur." (Sourate Sad, 4)
Est-il étonnant pour les gens, que Nous ayons révélé à un
homme d'entre eux : “Avertis les gens, et annonce la bon-
ne nouvelle aux croyants qu'ils ont auprès de leur
Seigneur une présence méritée [pour leur loyauté anté-
rieure] ? Les incroyants dirent alors : “Celui-ci est certai-
nement un magicien évident.” (Sourate Yunus, 2)
Ceux qui ont calomnié cet homme bon et béni étaient
Harun Yahya (Adnan Oktar)
65
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
des témoins personnels de sa supériorité morale. De leurs
propres yeux, ils ont vu la fidélité du Prophète (pbsl) à ses pro-
messes, sa loyauté, sa justice, son honnêteté, sa véracité, sa gen-
tillesse aux orphelins et aux nécessiteux, sa générosité et son in-
térêt aux autres. Son caractère excellent et ses qualités morales
ont toujours attiré l’attention de tous, et il était celui à qui on
avait le plus confiance parmi tous, ami bien-aimé et respecté de
tous.
Le caractère moral de notre Prophète (pbsl) ne pouvait être
nié ou ignoré. Son caractère moral, comme décrit dans le
Coran, plaisait à Allah, Qui a fait de lui un exemple et un gui-
de à tous les peuples. Selon les sources islamiques, Nadr ibn al-
Harris a tenté de nuire au Prophète (pbsl) par ses mots ; plus
tard, il a rencontré les dirigeants des polythéistes et leur a dit :
66
O Quraychites, je jure qu’aujourd’hui, vous avez rencontré
quelque chose que vous n’aviez jamais rencontré auparavant.
Depuis la petite enfance, Mohammad était la personne la plus ai-
mée, votre plus grand orateur véridique et celui qui a obtenu le plus
grand respect. Lorsqu’il est devenu âgé et vous apporta le Livre
d’Allah, vous dîtes qu’il est devenu un magicien. Je jure qu’il n’est
pas un magicien. Nous avons vu beaucoup de magiciens et com-
ment ils soufflaient sur les nœuds. Vous l’avez après traité de de-
vin. Je jure qu’il n’est pas non plus un devin. Combien de devins
avions-nous vu et témoigné de leurs discours, Vous le traitez de
poète. Je jure qu’il n’est pas un poète. Combien de poèmes et contes
avions-nous appris et raconté ? Vous le traitez de fou.
Je jure qu’il n’est pas fou. Y a-t-il des signes de
perte de connaissances, de non-sens en
lui ? O Quraychites, réfléchissez
bien et choisissez...11
Harun Yahya (Adnan Oktar)
67
68
e Prophète Mouhammad (pbsl) est une per-
sonne bénie et éminemment honorée auprès
d’Allah. Allah l’a envoyé pour guider toute per-
sonne à la vérité et pour que chacun puisse se parfaire dans ce
monde; il possédait une telle qualité morale, ce qui faisait de lui
la personne la plus digne de confiance de tous les êtres hu-
mains et il était un exemple pour les autres de par son hon-
nêteté. Il était un messager d’Allah dont la piété, la bonne
moralité et le tempérament étaient exemplaires. Sa
compassion, sa politesse, sa compréhension subtile,
sa confiance en Allah, sa détermination dans la
patience font de lui un guide pour tous les
Musulmans.
Ibrahim ibn Mohammad (ra), un pe-
tit-fils d’Ali ibn Abu Taleb (ra) relate l’in-
formation suivante :
Quand Ali (ra) décrivait les nobles caracté-
ristiques du Messager d’Allah (pbsl), il
avait l’habitude de dire : "Il était la
plus généreuse et la plus véridique
des personnes. Il était la plus
69
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
bienveillante personne. Toute personne
qui le voyait devenait soudainement im-
pressionnée. Toute personne qui avait
des contacts proches avec lui et connais-
sait sa moralité excellente l’aimait. Celui
qui le décrivait disait : ‘Je n’ai jamais vu
quelqu’un comme lui avant lui ou après
lui’." 12
Dans sa communauté, il était appe-
lé al-Amin (le Loyal). Son visage déga-
geait une lumière noble qui persuadait
les gens de son honnêteté. Ceux qui
écoutaient leur conscience au moment
où ils parlaient avec lui comprenaient
qu’il était spécial; Ils ont eu beaucoup
de preuves du fait qu’il était prophète.
Il était intelligent et perspicace et, en
raison de l’excellence de sa personne,
même les hypocrites lui demandaient
de résoudre leurs litiges.
Ibn Sa’d rapporte ce qui suit, lui-
même rapportant d’Ibn Asakir (ra),
concernant la vertu et la bonté que les
Compagnons (ra) voyaient continuelle-
ment chez le Prophète
(pbsl) :
Le Prophète
(pbsl) a émergé
parmi les gens
comme étant la
meilleure per-
70
Harun Yahya (Adnan Oktar)
71
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
72
sonne en termes d’honnêteté, ayant le plus beau des caractères, le
meilleur en relations sociales, le plus généreux dans son voisinage,
le plus avenant en qualité de douceur et de sécurité, la personne au
discours le plus franc et celui qui attache la plus grande importan-
ce à la courtoisie et aux bonnes manières. Il s’entendait bien avec
tous. Pour ces raisons, ils l’appelaient Al-Amin (Le loyal) et le plus
digne de confiance.13
Ibn Sa’d rapporte ce qui suit d’Ibn Hashim (ra) :
Pendant la période de l’ignorance, tout le monde demandait au
Prophète (pbsl) de régler leurs différends.14
Yacoub ibn Soufiane (ra) et Al-Bayhaqi (ra) rapportent
d’Ibn Shihab (ra) ce qui suit :
Lorsque les Quraychites ont reconstruit la Ka’ba, ils ont commencé
à se disputer sur le fait de savoir qui replacerait la pierre noire à sa
position initiale. Chaque tribu souhaitait s’en charger. Ils ont alors
convenu que : "Quiconque franchirait en premier lieu la porte du
sanctuaire allait servir d’arbitre dans cette affaire pour trancher de
leur désaccord." Le premier à passer par là était le Prophète (pbsl)
qui était encore un jeune homme. (Selon des sources, il avait 35
ans). Ils l’ont donc nommé arbitre. Il leur a dit :
"Apportez un grand drap". Un grand drap fut
apporté. "Mettez maintenant la pierre des-
sus ensemble" leur dit-il. Après que la pier-
re fut déposée sur le drap, il dit : "Laissez
le plus âgé de chaque tribu venir tenir un
coin du drap comme représentant de
chaque tribu." Ils ont ainsi soulevé la
pierre noire de la sorte et la transportè-
rent jusqu’à l’emplacement qu’elle devait
Harun Yahya (Adnan Oktar)
73
Al-Hajar al-aswad (La Pierre noire)
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
occupée. Il (pbsl) s’est alors rendu à l'emplacement avec eux et a
pris la pierre noire pour l’installer à sa place. En prenant de l’âge,
il s’attira l’amour et le respect de tous. En raison de la notoriété de
son honnêteté, il était surnommé al-Amin (le Loyal), le plus digne
de confiance. Cet évènement avait eu lieu
avant que la révélation ne lui soit faite.15
Notre Prophète (pbsl) a passé sa vie au
service de la guidance des gens au droit che-
min, enseignant à ses Compagnons et prêchant,
discutant avec les incroyants dans l’espoir de
les diriger sur la bonne direction. En consé-
quence de cela, de simples Bédouins étaient de-
venus des personnes vertueuses brillant avec la
lumière de la foi. C’était un formidable miracle.
74
A côté de sa propre bonté morale, notre Prophète (pbsl) a mon-
tré nombre de miracles dont non seulement les Compagnons
étaient témoins mais aussi beaucoup d’incroyants. Ses miracles
étaient des preuves divines envers les croyants et une porte
d’entrée à la foi pour suivre le droit chemin.
Etant donné son prêche de 25 ans, ses
combats dans diverses batailles, affrontant des
gens mauvais et coléreux et qu’il était toujours
à la tête de la lutte, il est miraculeux de consta-
ter que rien d’inopportun ne lui soit arrivé et
qu’il n’ait pas été assassiné. Son extraordinaire
détermination et son héroïsme ont augmenté
encore plus l’enthousiasme de ses
Compagnons (ra). Un autre miracle est qu’il
Harun Yahya (Adnan Oktar)
75
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
avait le pouvoir d’implanter les racines de la crainte et du res-
pect d’Allah dans les cœurs de ses ennemis et de défaire les in-
croyants à chaque fois. Allah l’aida dans une bataille avec des
anges et des armées invisibles de telle sorte qu’il pouvait défai-
re des armées qui étaient beaucoup plus nombreuses et plus
puissantes que la sienne :
Yes indeed! But if you are steadfast and have taqwa and they
come upon you suddenly, your Lord will reinforce you with
five thousand angels, clearly identified. Allah only did this
for it to be good news for you and so that your hearts might
be set at rest by it (help comes from no one but Allah, the
Almighty, the All-Wise) (Surah Al ‘Imran: 125-26)
Notre Prophète (pbsl) prêchait l’Islam très efficacement et
avec détermination. Par conséquent, il endurait de grandes
souffrances. Bien qu’on lui ait même proposé un trésor et bien
d’autres offres similaires pour qu’il arrête de diffuser l’Islam, il
(pbsl) a refusé. En effet, il était toujours primordial dans son es-
prit de ne rechercher que l’agrément d’Allah et de travailler
pour l’Islam et les Musulmans. Il (pbsl) a toujours espéré l’aide
d’Allah et croyait que, avec Son aide, lui et les croyants finiront
par triompher. C’est pour cela qu’il était toujours sous la pro-
tection d’Allah et n’a jamais subi de mal de la part des in-
croyants :
... ni la parole d'un devin, mais vous vous rappelez bien
peu. C'est une révélation du Seigneur de l'Univers. (Sourate
al-Haqqah, 42-43)
…que ceci [le Coran] est la parole d'un noble Messager et
que ce n'est pas la parole d'un poète; mais vous ne croyez
que très peu. (Sourate al-Haqqah, 40-41)
76
Harun Yahya (Adnan Oktar)
77
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
78
Harun Yahya (Adnan Oktar)
79
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
80
Et il y aura pour toi certes, une récompense jamais inter-
rompue. Et tu es certes, d'une moralité éminente. (Sourate
al-Qalam, 3-4)
Ceci [le Coran] est la parole d'un noble Messager; doué
d'une grande force, et ayant un rang élevé auprès du Maître
du Trône, obéi, là-haut, et digne de confiance. Votre com-
pagnon (Mouhammad) n'est nullement fou ; il l'a effective-
ment vu (Gabriel), au clair horizon ; et il ne garde pas ava-
rement pour lui-même ce qui lui a été révélé. (Sourate at-
Takwir, 19-24)
Le grand savant islamique l'Imam al-Ghazali donne des
preuves de l’excellence du caractère moral du Prophète (pbsl)
basées sur les hadiths rapportés par al-Tirmidhi, al-Tabarani,
l'Imam al-Boukhari, Sahîh Muslim, l'Imam Ahmad, Sunan
Abou Daoud, Ibn Majah :
Le Prophète (pbsl) était le plus patient des hommes, le plus brave, le
meilleur juge de tous et celui qui pardonnait le plus. Il (pbsl) était
le plus charitable des hommes. Il ne gardait pas en stock les provi-
sions des membres de sa famille qu’Allah lui donnait, plus d’une
année. Il avait l’habitude de donner en aumône aux mendiants, aux
nécessiteux qui lui demandaient et même au point de prendre sur ce
qui lui était réservé comme provisions.
Il avait pour habitude d’être véridique même si des fois cela lui cau-
sait des problèmes à lui et à ses Compagnons (ra). Il avait l’habitu-
de d’accepter les invitations de mariage, de visiter les malades et
d'assister aux funérailles. Il était le plus modeste sans orgueil. Son
discours était le plus éloquent, sans être trop long. Sa constitution
était la plus belle.
Il avait même pour habitude de visiter les malades à des endroits
distants. Il restait avec les pauvres et destitués, mangeait avec
eux, honorait ceux qui faisait preuve de noblesse et leur
Harun Yahya (Adnan Oktar)
81
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
conseillait de faire de bonnes actions et de faire preuve de bonté en-
vers les proches. Il ne traitait personne durement et acceptait les ex-
cuses qu’on lui présentait. Il plaisantait tout en restant véridique.
Il se permettait la pratique du sport, sans violence, et les jeux licites,
jouait avec ses femmes et faisait des courses avec elles. Il ne rabais-
sait pas le pauvre en raison de sa pauvreté ni n’élevait le riche à cau-
se de sa richesse. Il avait pour habitude d’exhorter, d’appeler les
gens à Allah."16
L’analphabétisme de notre Prophète (pbsl)
Le Prophète Mouhammad (pbsl) était le prophète illettré
dont l’arrivée était prévue dans la Torah et l’Evangile.
Quand il commença à transmettre le Coran à l’humanité, et
ce, jusqu’à la fin de sa vie, il ne pouvait ni lire ni écrire. C’était
une des plus importantes indications qu’il était prophète.
Alors qu’ils savaient que notre Prophète (pbsl) était illet-
tré, les incroyants l’accusaient d’écrire lui-même les révéla-
tions. En réponse à cela, Allah révéla :
Et c'est ainsi que Nous t'avons révélé un esprit [le Coran]
provenant de Notre ordre. Tu n'avais aucune connaissance
du Livre ni de la foi; mais Nous en avons fait une lumière
par laquelle Nous guidons qui Nous voulons parmi Nos
serviteurs. Et en vérité tu guides vers un chemin droit.
(Sourate Achoura, 52)
Et n'eût été la grâce d'Allah sur toi (Muhammad) et Sa mi-
séricorde, une partie d'entre eux t'aurait bien volontiers
égaré. Mais ils n'égarent qu'eux-mêmes, et ne peuvent en
rien te nuire. Allah a fait descendre sur toi le Livre et la
Sagesse, et t'a enseigné ce que tu ne savais pas. Et la grâce
d'Allah sur toi est immense. (Sourate al-Nisa’, 113)
82
Harun Yahya (Adnan Oktar)
83
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
Le Prophète (pbsl), tout en transmettant le Coran à l’hu-
manité, disait toujours que c’était "une révélation venant
d’Allah". Il mentionnait de ce fait constamment et rappelait aux
gens qu’ils avaient témoigné de sa vie avant qu’Allah ne lui ac-
corde la prophétie :
Dis : "Si Allah avait voulu, je ne vous l'aurais pas récité et
Il ne vous l'aurait pas non plus fait connaître. Je suis bien
resté, avant cela, tout un âge parmi vous. Ne raisonnez-vous
donc pas?" (Sourate Yunus, 16)
En dépit de son analphabétisme, notre Prophète (pbsl) ré-
pandait très efficacement le message religieux. Il savait ce que
contenaient l’Ancien et le Nouveau Testament et Allah lui a
donné le savoir des autres Livres Saints et des communautés
passées. Durant sa vie, notre Prophète (pbsl) a effectué beau-
coup d’autres merveilles. L’Imam al-Ghazali écrit à propos des
preuves miraculeuses de son analphabétisme :
"Le caractère et la conduite du Prophète (pbsl), ses actions, ses ha-
bits, sa direction des affaires, son traitement des différentes classes
sociales, son indication à eux du droit chemin à suivre, ses réponses
merveilleuses aux différentes questions subtiles et difficiles, ses ef-
forts inlassables pour le bien des gens, sa bonne guidance concer-
nant les lois flexibles de la Shari’a ; toutes ces remarques mènent à
84
la seule conclusion que sa prestance était au-delà de la puissance
d’un homme et que cela ne pouvait être sans l’aide d’une main in-
visible. Cette prestance était impossible à admettre pour une partie
des hypocrites et négateurs. Les gens ont attesté, au regard de sa
prestance et de ses qualifications, qu’il était un véritable homme
prodigieux envoyé par Allah.
Allah lui a donné ces qualités alors qu’il n’était pas instruit et
n’avait pas d’éducation, il vivait parmi des Arabes illettrés.
N’ayant pas reçu d’enseignement particulier, orphelin et faible,
comment a-t-il acquit de si belles qualités et une conduite si remar-
quable, un tel savoir au sujet d’Allah sans éducation ? Sa connais-
sance vraie et correcte au sujet des précédents prophètes, que la paix
soit sur eux tous, démontre qu’il est un vrai messager d’Allah par-
ce qu’il connaissait ces vérités par révélations. Comment aurait-il
pu savoir ce qui était au-delà des capacités humaines sans que ce ne
soit par révélation ?17
Les Gens du Livre savaient, de façon certaine, que le mes-
sager dont la venue était prédite dans l’Ancien et le Nouveau
Testament serait illettré. Mais, il est clair que les incroyants
mentaient et proféraient à tout vent que notre Prophète (pbsl)
écrivait lui-même le Coran, malgré les incohérences dans leurs
propos.
En effet, il y aurait certainement des contradictions dans
les paroles d'une personne qui ne dit pas la vérité. Des dates et
des styles d'explication contradictoires auraient sûrement
émergé dans ses discours.
Notre Prophète (pbsl), qui s’exprimait avec éloquence et
sagesse, était le plus honnête, le plus modéré, le bien-intention-
né aux bonnes mœurs dans sa communauté. Son intelligence et
perspicacité suscitaient l’admiration et la confiance de tout un
chacun.
Harun Yahya (Adnan Oktar)
85
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
Bien qu’il ne sache pas lire l’Ancien ou le Nouveau
Testament, il connaissait aussi bien leur contenu et décrets que
l’histoire des sociétés antérieures grâce aux révélations d’Allah.
Tous ceux qui le connaissaient en étaient avisés. Notre
Prophète (pbsl) n’est jamais allé à l’école pour recevoir une
éducation. Ainsi, la sagesse contenue dans le message qu’il dis-
pensait, qu’il prêchait aux Mecquois et autres est uniquement
un des aspects miraculeux de cette personne bénie :
Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n'en n'écrivais
aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité au-
raient eu des doutes. (Sourate al-Ankabut, 48)
Le célèbre savant islamique Jalal al-Din al-Suyuti interprè-
te ce verset comme suit :
Tu n’as jamais lu un livre avant celui-ci, en d’autres termes avant
le Coran. Tu n’as jamais écrit ceci avec tes propres mains. S’il en
86
Harun Yahya (Adnan Oktar)
87
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
88
Harun Yahya (Adnan Oktar)
89
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
avait été autrement, si tu avais été un lettré, les partisans de la su-
perstition auraient émis des doutes te concernant et auraient dit :
"Le Prophète décrit dans la Torah ne peut pas lire et écrire."18
Malgré le fait que tout était tellement évident, les in-
croyants l’attaquaient, disaient toutes sortes de mensonge à
propos de lui, et disaient qu’il était simplement un être humain
comme eux :
Leurs cœurs distraits ; et les injustes tiennent des conver-
sations secrètes et disent : “Ce n'est là qu'un être humain
semblable à vous ? Allez-vous donc vous adonner à la
magie alors que vous voyez clair ? ” Il a répondu : “Mon
Seigneur sait tout ce qui se dit au ciel et sur la terre; et Il
est l'Audient, l'Omniscient”. Mais ils dirent : “Voilà plu-
tôt un amas de rêves ! Ou bien Il l'a inventé. Ou, c'est
plutôt un poète." (Sourate al-‘Anbiya, 3-5)
Mais notre Prophète (pbsl) demandait l’aide d’Allah et Son
pardon, suivait Son Chemin et obéissait à Ses Ordres :
Et quand leur sont récités Nos versets en toute clarté,
ceux qui n'espèrent pas notre rencontre disent : “Apporte
un Coran autre que celui-ci” ou bien “Change-le”. Dis :
“Il ne m'appartient pas de le changer de mon propre
chef. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé. Je crains, si
je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un jour ter-
rible”. (Sourate Yunus, 15)
L’encyclopédie de Seerah relate le fait que le grand savoir
qu’Allah a donné au Prophète Mouhammad (pbsl) est une
preuve qu’il était Son messager :
Le Prophète Mouhammad (pbsl) n’était pas instruit ; il ne pouvait
pas lire ou écrire. Tout au long de sa vie, les membres de la famille
dans laquelle il a grandi, ceux proche de lui et les peuples Mecquois
ne l’avaient jamais vu toucher un livre ou tenir un stylo. Par
90
conséquent, le Coran, l’océan de sagesse qui lui a été révélé, est un
miracle unique. En effet, ce Livre contient des trésors d’informa-
tions tels que le sujet principal relatif à toutes les précédentes
Ecritures Saintes, les histoires des précédents prophètes, les reli-
gions et leurs croyances, l’histoire antique, la civilisation, la cultu-
re et l’économie, les valeurs politiques et morales… Le fait que bien
qu’il ne se soit pas instruit lui-même, et qu'il apparaisse devant les
incroyants avec un Livre, est en tout cas la plus grande preuve de
sa prophétie.19
Harun Yahya (Adnan Oktar)
91
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
Des savants juifs reconnaissent notre
Prophète (pbsl)
Des savants juifs ont reconnu notre Prophète (pbsl). Les
Juifs et les Chrétiens décrits dans le Coran comme "les Gens du
Livre", ont certaines croyances et pratiques altérées.
Cependant, ils continuent de suivre une religion venant
d’Allah. Allah dit que le Coran était envoyé pour confirmer les
autres livres saints antérieurs :
Et croyez à ce que J'ai fait descendre, en confirmation de ce
qui était déjà avec vous; et ne soyez pas les premiers à le re-
jeter. Et n'échangez pas Mes révélations contre un vil prix. Et
c'est Moi que vous devez craindre. (Sourate al-Baqarah, 41)
Allah révèle dans un autre verset que certains savants juifs
reconnaissaient le Coran :
Et ceci était déjà mentionné dans les écrits des anciens (en-
voyés). N'est-ce pas pour eux un signe, que les savants des
Enfants d'Israël le sachent ? (Sourate as-Shu’ara, 196-197)
Dans son œuvre Al-Asas fi Al-Tafsir, le célèbre exégète co-
ranique l'Imam Hawa écrit que :
Il est certain que le Coran existait dans les précédents Livres. En
d’autres termes, il est référencé dans les Ecritures Saintes ou que le
contenu de ses sens étaient transmis par les prophètes des autres
communautés et était présent dans leurs Livres de la manière dont
Allah l’avait révélé comme on peut l’observer dans les Textes
Divins.
Les savants juifs modérés et honnêtes savent que la Torah, les
Psaumes et l’Evangile contiennent les contenus du Coran et que
chaque terme, élément qu’il contient est la vérité de la part
d’Allah. Et que le Coran est le dernier Livre et notre Prophète
92
Harun Yahya (Adnan Oktar)
93
(pbsl) est le dernier Prophète de qui les précédentes Ecritures
Saintes parlent.20
Les savants juifs et chrétiens ont donc immédiatement re-
connus le Prophète Mouhammad (pbsl) comme le prophète
illettré annoncé et attendu (et ce, peu importe le fait qu’ils n’ont
pas voulu accepter la vérité). Allah dit dans le Coran que les
Gens du Livre reconnaîtront notre Prophète (pbsl) de la même
manière qu’ils reconnaissent leurs propres enfants mais que
certains se rebelleront et ne croiront pas en lui et seront déçus :
Ceux à qui nous avons donné le Livre, le reconnaissent
comme ils reconnaissent leurs enfants. Or une partie
d'entre eux cache la vérité, alors qu'ils la savent ! (Sourate
al-Baqarah, 146)
Ceux à qui Nous avons donné le Livre reconnaissent (le
Messager Mouhammad) comme ils reconnaissent leurs
propres enfants. Ceux qui font leur propre perte sont ceux
qui ne croient pas. (Sourate al-An’am, 20)
Allah avertit les Enfants d’Israël dans la Sourate al-
Baqarah :
O enfants d'Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous
ai comblés. Si vous tenez vos engagements vis-à-vis de Moi,
Je tiendrai les miens. Et c'est Moi que vous devez redouter.
Et croyez à ce que J'ai fait descendre, en confirmation de ce
qui était déjà avec vous; et ne soyez pas les premiers à le re-
jeter. Et n'échangez pas Mes révélations contre un vil prix.
Et c'est Moi que vous devez craindre. Et ne mêlez pas le
faux à la vérité. Ne cachez pas sciemment la vérité. (Sourate
al-Baqarah, 40-42)
La seule voie à travers laquelle notre Prophète (pbsl) a pu
connaître les bénédictions et les vœux qu’ils ont faits à Allah
était uniquement due au fait que le Seigneur le lui dise.
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
Quand le Prophète Mouhammad (pbsl) récitait les
versets, les savants parmi les Enfants d’Israël l’ac-
ceptaient comme le messager qu’ils attendaient. Les
Gens du Livre savaient qui il était et qu’il disait la vé-
rité étant donné sa vie exemplaire et son caractère moral
magnifique. Allah révèle dans le Coran :
Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils
trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et
l'évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le
blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit
les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient
sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porte-
ront secours et suivront la lumière descendue avec lui ;
ceux-là seront les gagnants. (Sourate al-A’raf, 157)
Le célèbre savant islamique Omer Nasuhi Bilmen inter-
prète ce verset comme suit :
Ce verset révèle que ceux qui possèdent les qualités les plus distin-
guées, les meilleurs œuvres dans ce monde et dans l’Au-delà sont
ceux qui suivent le Khatam al-Anbiya’ (Le Dernier Prophète) : ceux
qui suivent le Prophète Mouhammad (pbsl) - à qui le Livre Divin a
été révélé, dans lequel la connaissance du passé et du futur se trou-
vent, pensant qu’il n’a jamais rien lu ou écrit à quelqu’un - obtien-
nent l’honneur d’être de sa communauté. Il est mentionné par son
nom ou par ses caractéristiques dans la Torah et l’Evangile. Il ne
peut y avoir aucun doute qu’il est présent par son nom et par ses ca-
ractéristiques dans ces Livres. S’il (pbsl) n’était pas mentionné
dans ces Livres, le Prophète (pbsl) aurait-il clamé y être mentionné
donnant ainsi libre cours à son propre rejet ? Le Prophète (pbsl)
94
est d’une telle noblesse qu'il recommandait et conseillait à ceux qui
appellent à la foi, à toute l’humanité, de respecter et d'honorer les
commandements d’Allah, afin d’acquérir une croyance authentique,
une moralité pure et de montrer de l’affection aux créatures d'Allah
(et il interdisait le blâmable).21
Comme nous pouvons le voir, le fait que sa venue et les
qualités de cette personne bénie étaient prédites aux Gens du
Livre est encore un des miracles qui lui sont associés. Ceux
d’entre les Juifs et les Chrétiens, qui possédaient une foi et du
bon sens, utilisaient leur conscience pour considérer que ce
qu’ils voyaient confirmait la vérité évidente.
Harun Yahya (Adnan Oktar)
95
l y avait beaucoup de miracles dans la vie de
notre Prophète Mouhammad (pbsl) tel que le
Coran (le plus grand de ses miracles), son excellent caractè-
re moral et ses actes et paroles. Il proclamait le Coran com-
me un guide vers le droit chemin et il a atteint toute sa com-
munauté, des Bédouins moins civilisés à la gente la plus ci-
vilisée. C’était aussi un des miracles d’Allah. Il communi-
qua très efficacement la moralité islamique. Par son ef-
fet, les gens qui avaient l’habitude d’enterrer leurs
filles vivantes se métamorphosèrent en des
personnes miséricordieuses et compatis-
santes et ceux qui avaient l’habitude d’ado-
rer des idoles ont de leur propre gré dé-
cidé de croire en l’unicité d’Allah.
Bon nombre de ces miracles nous sont re-
latés dans le Coran et les hadiths.
Parmi ces miracles, on peut citer les
suivants :
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
98
Son ascension dans les cieux (Al Mir’aj)
L’ascension du Prophète Mouhammad (pbsl) est un des
plus grands miracles qui s’est produit. Les sourates al-Isra’ (Le
voyage nocturne) et al-Najm (L’étoile) relatent ce miraculeux
voyage nocturne vers la Mosquée al-Aqsa et son ascension jus-
qu’au "lotus de la limite extrême " (Sidrat al-muntaha).
En arabe, le terme isra’ signifie "voyage nocturne" ou "pro-
menade de nuit ". Dans le premier verset de la sourate al-Isra’,
Allah le Tout-Puissant nous parle du miraculeux voyage de
notre cher Prophète (pbsl) :
Gloire et Pureté à Celui Qui de nuit, fit voyager Son servi-
teur [Mouhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée
Al-Aqsa dont Nous avons béni l'alentour, afin de lui faire
Sidrat al-Muntaha : la frontière où la connaissance des choses créées prend fin et qu'elle ne peut pas franchir
Qubbat as-Sakhra (Le Dôme du Rocher) construit
sur la pierre sacrée Hajar Muallaq
Harun Yahya (Adnan Oktar)
99
Al Hajar Muallaq : La pierre sacrée sur la-
quelle notre Prophète (pbsl) marcha quand il
fit son ascension (Mir’aj).
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
voir certaines de Nos merveilles. C'est Lui, vraiment, qui est
l'Audient, le Clairvoyant. (Sourate al-Isra, 1)
Le mot aqsa signifie ‘loin’ ou ‘plus loin’. La Mosquée al-
Haram est située à la Mecque ; la Mosquée al-Aqsa est située à
Jérusalem. La distance entre elles est de 1235 km. Notre
Prophète (pbsl) fut transporté de la Mecque à Jérusalem. Le
grand savant islamique Ibn Kathir dit qu’au moins vingt-cinq
Compagnons ont entendu cet évènement rapporté de notre
Prophète (pbsl) mais que ce nombre pourrait être aussi grand
que quarante. Les évènements rapportés par Anas ibn Malik,
Abu Hourayrah, Abu Saïd al-Khudri, Malik ibn Sa’ sa, Abu
Zarr al-Ghaffari, Abdullah ibn Abbas, Abdullah ibn Mas’ud et
Umm Hani sont considérés comme les plus crédibles. Selon
eux, pendant que notre Prophète (pbsl) était en train de dor-
mir chez sa nièce (Umm Hani Abi Talib), l’ange
100
Ci-dessus : Le voyage miraculeux de notre Prophète (pbsl) était de la Mosquée
al-Haram al-Sharif à la Mosquée al-Aqsa de Jérusalem
Harun Yahya (Adnan Oktar)
101
Vue externe de Qubbat as-Sakhra (Dôme du Rocher)
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
Gabriel lui apparut, le mit sur un animal appelé buraq et l’amena
à la Mosquée al-Aqsa où il fit son ascension. Les hadiths contien-
nent un groupe d’informations détaillées à propos de ce qu’il a vu
durant cet évènement tels que ses conversations avec les précé-
dents Prophètes (pse) et des aperçus du paradis et de l’enfer.
Selon les textes islamiques, les incroyants mecquois dou-
taient à propos de ce miracle à cause de leurs faibles intellects et
ainsi essayèrent de s’informer sur la véracité de ses paroles. En
raison de leur attitude inconvenante, Allah les a humiliés et ils se
sont ridiculisés eux-mêmes :
102
Ils demandèrent : "Peux-tu nous décrire la Mosquée al-Aqsa ?"
Certains d’entre eux y avait été et l’avait déjà vue. Le Prophète (pbsl)
répondit : "J’ai commencé à décrire la Mosquée. En décrivant quelques
endroits, j’avais des doutes. Et à ce moment là, Allah le Très Haut a
apporté la Mosquée devant mes yeux. Je l’ai alors regardée et j'ai com-
mencé à la décrire." Après avoir témoigné du discours du Prophète
(pbsl), ils clamèrent : "Pour la description, par Allah, c’est correct !"22
Il a aussi dit :
Je me souviens quand j’étais à Al-Hijr et que les Qoraïchites me ques-
tionnaient sur mon Voyage nocturne. Ils me demandaient des choses à
Harun Yahya (Adnan Oktar)
103
La terre sur laquelle se trouvent le Dôme du Rocher (Qubbat as-
Sakhra) et la Mosquée al-Aqsa est sacrée pour tous les Musulmans
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
propos de Bayt al-Maqdis (Mosquée al-Aqsa) sur lesquelles je n’étais pas
sûr… Puis Allah l’a élevé pour que je puisse la (Mosquée al-Aqsa) voir
et il n’y avait rien dont il me questionnait et dont je pouvais ne pas don-
ner la description."23
Avant cet évènement, le Prophète Mouhammad (pbsl)
n’avait jamais été à la Mosquée al-Aqsa, c’était donc un grand
miracle qu’il ait pu répondre à toutes leurs questions. Ce mi-
racle augmenta l’enthousiasme des croyants et leur ardeur et
renforça leur lien avec notre Prophète (pbsl) ; certains in-
croyants, cependant, persistaient dans leur rébellion. Ils allèrent
voir Abou Bakr et, après avoir porté des accusations sans fon-
dement sur notre Prophète (pbsl), ils lui demandèrent s’il
croyait à cet évènement et s’il voudrait continuer à croire à notre
Prophète (pbsl). Il répondit : "S’il a dit ça, alors je le crois, oui."
Les hadiths nous renseignent aussi que notre Prophète
(pbsl) leur montra plus d’une preuve miraculeuse qu’ils ne
pouvaient nier :
Ils lui demandèrent : "Quelle preuve en as-tu ?" le Prophète (pbsl)
répondit : " J’ai rencontré une caravane appartenant aux
Qoraïchites. C’était à tel et tel endroit. La caravane était effrayée par
nous et prit un autre chemin. Il y avait un sac blanc et noir sur un
104
chameau de la caravane. Ce chameau a poussé des cris et s’est en-
suite effondré." Lorsque la caravane revint, ils leur ont demandé ce
qui leur était arrivé. Ils racontèrent ce qui s’était passé, exactement
comme le Prophète (pbsl) l’avait décrit.24
Ses deux descriptions de la Mosquée al-Aqsa et celle de la ca-
ravane étaient de grands miracles relevant de la miséricorde
d’Allah. Allah nous informe dans le Coran par quelques versets à
propos de sa montée jusqu’à "l’arbre-lotus de la limite extrême" :
Il l'a pourtant vu, lors d'une autre descente, près de la
Sidrat-ul-Muntaha, près d'elle se trouve le jardin de Maawa
: au moment où le lotus était couvert de ce qui le couvrait.
La vue n'a nullement dévié ni outrepassé la mesure. Il a
bien vu certaines des grandes merveilles de son Seigneur.
(Sourate an-Najm, 13-18)
Ce grand miracle est une importante preuve venant de
notre Seigneur adressée aux incroyants. Chaque miracle singu-
lier que notre Seigneur permettait d’accomplir à notre Prophète
(pbsl) était créé par la volonté d’Allah. Aucun d’entre eux
ne dépendait d’une cause et ils étaient tous de nature à
fortifier, à renforcer la foi des croyants.
Harun Yahya (Adnan Oktar)
105
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
106
Qaba
Harun Yahya (Adnan Oktar)
107
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
Notre Prophète (pbsl) fendit la Lune
en deux
Un autre miracle eut lieu lorsque notre Prophète (pbsl)
fendit la Lune en deux. Allah mentionne cet extraordinaire
évènement dans le Coran et beaucoup de hadiths rapportent ce
miracle :
L'Heure approche et la lune s'est fendue. Et s'ils voient un
prodige, ils s'en détournent et disent : “Une magie persis-
tante” et ils [le] traitent de mensonge et suivent leurs
propres impulsions, or chaque chose arrivera à son terme
[et son but]. (Sourate al-Qamar, 1-3)
La division de la Lune (wa inchaqqa al-qamar) est men-
tionnée par les termes inshaqqa (se fendre) et qamar (Lune).
Inchaqqa (se fendre, fractionnement) dérive d’une racine arabe
de base, shaqqa, qui signifie "se diviser, pousser, apparition de
plantes après labourage". Au sens contextuel ici, ça signifie
"être divisé", "être coupé en pièces, être séparé". The
Encyclopaedia of Seerah contient une compilation de tous les
hadiths relatifs à cela. En résumé, ils disent :
C’était une soirée du 14ème jour du mois lunaire, 5 années avant la
Hijra (l’émigration) à Médine. A ce moment-là, la Lune se divisa en
deux. Une partie était visible sur une face d’une colline et l’autre
partie sur l’autre face de la colline. C'était seulement pendant une
seconde. Puis, les deux parties de la Lune se sont jointes à nouveau.
À ce moment-là, le Prophète (pbsl) était à Mina. Il s’est adressé à
ceux qui étaient là, leur disant : "Regardez et soyez témoins !". Les
incroyants ont suggéré qu'il les avait ensorcelés, et que c’est pour
cette raison que leurs yeux n'avaient pas vu précisément. D'autres
personnes présentes disaient : "Mouhammad (pbsl) pourrait
nous avoir ensorcelés mais pas ceux qui ne sont pas
108
là. Attendez un peu et demandons à ceux qui viendront par ce che-
min et demandons leur s'ils ont vu un tel miracle." Ceux venant de
l'extérieur ont reconnu qu'ils en avaient été témoin. (Afzalur
Rahman, Encyclopédie de Seerah, 164)
Cet évènement est inclus dans les travaux de grands sa-
vants du Hadith tels que l’Imam al-Bukhari, Muslim, Al-
Tirmidhi, Ahmad ibn Hanbal, Abu Daoud, al-Hakim, al-
Bayhaqi, and Abu Nu’aym.25 Certains de ces hadiths se pré-
sentent comme suit :
Abdullah ibn Mas’ud rapporte : Nous étions avec le Messager
d’Allah (pbsl) à Mina quand la Lune s’est fendue en deux. Une par-
tie était derrière la montagne et l’autre était sur le côté de la mon-
tagne. Il (pbsl) nous a dit : "Soyez témoins de cela."26
Abdu Llâh Ibn Mas'ûd - qu'Allah l'agrée – a dit, rapporté par
l'Imam Al Boukharî : Au temps du Messager d'Allah (pbsl), la
Lune se fendit en deux morceaux, un morceau au-dessus de la mon-
tagne, et un autre en contre-bas. Alors le Messager d'Allah (pbsl)
nous dit : "Soyez témoins !"27
Durant la vie du Messager d’Allah, la Lune s’est fendue en deux ;
une partie était visible sur la montagne et l’autre était au-delà de la
montagne. A cet effet, il a dit : "Témoignez de ce miracle."28
Les hadiths informent que ce miracle s’est produit à la
Mecque. Ils disent aussi que les Mecquois voulaient qu’ils ac-
complissent ce miracle :
Les gens de la Mecque demandèrent au Messager d’Allah de leur
montrer des signes (miracles) et il leur montra la division de la
Lune deux fois.29
D’après l’histoire, le Prophète Mouhammad (pbsl) avait
répondu à leur attente, à leur demande mais ils ont continué à
nier la vérité de son message et refusèrent d’embrasser
l’Islam :
Harun Yahya (Adnan Oktar)
109
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
Et s'ils voient un prodige, ils s'en détournent et disent :
“Une magie persistante”. Et ils [le] traitent de mensonge et
suivent leurs propres impulsions, or chaque chose arrivera
à son terme [et son but]. (Sourate al-Qamar, 2-3)
Les incroyants ne pouvaient rien dire face à un si grand
miracle et accusèrent notre Prophète (pbsl) de les avoir ensor-
celés. Après avoir vu la Lune fendue sous leurs propres yeux,
ils auraient dû réaliser qu’il était un vrai Prophète. Mais, en rai-
son de leurs arrogances, de leurs désirs et passions, ils n’ont
pas accepté le Coran. Cette attitude est commune à tous les in-
croyants. Quel que soit le miracle dont ils sont témoins, ils di-
sent :
… Vraiment nos yeux sont voilés. Mais plutôt, nous
sommes des gens ensorcelés. (Sourate al-Hijr, 15)
Bediüzzaman Saïd Noursi mentionne la division de la
Lune dans Les Lettres. Il relate que beaucoup de Compagnons
en témoignèrent et que les incroyants étaient complètement im-
puissants face à cet évènement :
Parmi ses plus grands miracles se trouve, rapporté de façon
certaine et moutawatir, le fait de fendre la Lune. Ce miracle
a été rapporté à travers diverses chaînes de transmission at-
teignant le degré de tawatur et par les premiers
Compagnons, parmi lesquels se trouve Ibn Mas’ud, Ibn
Abbas, Ibn Umar, Ali, Anas et Hudhayfa (ra). De plus, dans
le Coran Allah rappelle ce miracle suprême au monde en-
tier : L'Heure approche et la Lune s'est fendue. (Sourate al-
Qamar, 1)
Même les plus têtus des incroyants ne pouvaient contester ce verset
; tout ce qu’ils pouvaient dire était : "C’est magique !"Ainsi, même
les incroyants étaient certains que cela s’est produit."30
110
Harun Yahya (Adnan Oktar)
111
Les miracles de notre Prophète (pbsl)
Bediüzzaman dit qu’une des raisons derrière les miracles
de notre Prophète (pbsl) était d’exposer la différence entre un
tyran comme Abu Jahl et une personne vertueuse telle Abu
Bakr (ra). Dans Les Lettres, il dit :
Les miracles ont lieu afin de prouver la réalité de la pro-
phétie et pour convaincre les négateurs sans toutefois
les forcer à croire. Ce miracle était nécessaire pour
convaincre ceux qui avaient déjà entendu par-
ler de la prophétie de Mouhammad
(pbsl). Que ce fût pour permettre
l’observation de ce miracle dans
112
toutes les régions du monde ou pour démontrer l’évidence incon-
testable de sa prophétie, cela aurait donc été contraire à la fois à la
sagesse du Créateur le Tout-Puissant et au but de la fonction de
l'humanité dans l'univers, s’il en avait été autrement, qui est celui
d’ouvrir la voie pour l’esprit sans pour autant ôter le
libre-arbitre. Si le Très Sage Créateur avait fait
voir dans les mêmes conditions la Lune pen-
dant quelques heures au monde entier,
conformément aux caprices des phi-
losophes matérialistes, et si ce
fait avait été ainsi enregis-
tré par tous les histo-
Harun Yahya (Adnan Oktar)
113
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français
Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français

Contenu connexe

Tendances

Guide pratique de la foi 1. french. français
Guide pratique de la foi 1. french. françaisGuide pratique de la foi 1. french. français
Guide pratique de la foi 1. french. français
HarunyahyaFrench
 
La crainte d'allah. french. français
La crainte d'allah. french. françaisLa crainte d'allah. french. français
La crainte d'allah. french. français
HarunyahyaFrench
 
Guide pratique de la foi 3. french. français
Guide pratique de la foi 3. french. françaisGuide pratique de la foi 3. french. français
Guide pratique de la foi 3. french. français
HarunyahyaFrench
 
Le prophète mohammad (pbsl). french. français
Le prophète mohammad (pbsl). french. françaisLe prophète mohammad (pbsl). french. français
Le prophète mohammad (pbsl). french. français
HarunyahyaFrench
 
Guide pratique de la foi 2. french. français
Guide pratique de la foi 2. french. françaisGuide pratique de la foi 2. french. français
Guide pratique de la foi 2. french. français
HarunyahyaFrench
 
24 heures dans la vie d'un musulman. french. français
24 heures dans la vie d'un musulman. french. français24 heures dans la vie d'un musulman. french. français
24 heures dans la vie d'un musulman. french. français
HarunyahyaFrench
 
Appel a l'union islamique. french. français
Appel a l'union islamique. french. françaisAppel a l'union islamique. french. français
Appel a l'union islamique. french. français
HarunyahyaFrench
 
Connaître l'islam (livre de poche). french. français
Connaître l'islam (livre de poche). french. françaisConnaître l'islam (livre de poche). french. français
Connaître l'islam (livre de poche). french. français
HarunyahyaFrench
 
Marie. une femme musulmane exemplaire. french. français
Marie. une femme musulmane exemplaire. french. françaisMarie. une femme musulmane exemplaire. french. français
Marie. une femme musulmane exemplaire. french. français
HarunyahyaFrench
 
Biomimetisme. la technologie imite la nature. french. français
Biomimetisme. la technologie imite la nature. french. françaisBiomimetisme. la technologie imite la nature. french. français
Biomimetisme. la technologie imite la nature. french. français
HarunyahyaFrench
 
La création de l’univers. french. français
La création de l’univers. french. françaisLa création de l’univers. french. français
La création de l’univers. french. français
HarunyahyaFrench
 
Le communisme en embuscade. french. français
Le communisme en embuscade. french. françaisLe communisme en embuscade. french. français
Le communisme en embuscade. french. français
HarunyahyaFrench
 
Etre dévoué à dieu. french. français
Etre dévoué à dieu. french. françaisEtre dévoué à dieu. french. français
Etre dévoué à dieu. french. français
HarunyahyaFrench
 
Il était une fois le darwinisme. french. français
Il était une fois le darwinisme. french. françaisIl était une fois le darwinisme. french. français
Il était une fois le darwinisme. french. français
HarunyahyaFrench
 
Avez vous déjà réfléchi à la vérité. french. français
Avez vous déjà réfléchi à la vérité. french. françaisAvez vous déjà réfléchi à la vérité. french. français
Avez vous déjà réfléchi à la vérité. french. français
HarunyahyaFrench
 
Les signes de la fin des temps et le mahdi. french. français
Les signes de la fin des temps et le mahdi. french. françaisLes signes de la fin des temps et le mahdi. french. français
Les signes de la fin des temps et le mahdi. french. français
HarunyahyaFrench
 
Connaître dieu par la raison. french. français
Connaître dieu par la raison. french. françaisConnaître dieu par la raison. french. français
Connaître dieu par la raison. french. français
HarunyahyaFrench
 
Des secrets du coran. french. français
Des secrets du coran. french. françaisDes secrets du coran. french. français
Des secrets du coran. french. français
HarunyahyaFrench
 
Avant que vous ne regrettiez. french. français
Avant que vous ne regrettiez. french. françaisAvant que vous ne regrettiez. french. français
Avant que vous ne regrettiez. french. français
HarunyahyaFrench
 
L'islam et le karma. french. français
L'islam et le karma. french. françaisL'islam et le karma. french. français
L'islam et le karma. french. français
HarunyahyaFrench
 

Tendances (20)

Guide pratique de la foi 1. french. français
Guide pratique de la foi 1. french. françaisGuide pratique de la foi 1. french. français
Guide pratique de la foi 1. french. français
 
La crainte d'allah. french. français
La crainte d'allah. french. françaisLa crainte d'allah. french. français
La crainte d'allah. french. français
 
Guide pratique de la foi 3. french. français
Guide pratique de la foi 3. french. françaisGuide pratique de la foi 3. french. français
Guide pratique de la foi 3. french. français
 
Le prophète mohammad (pbsl). french. français
Le prophète mohammad (pbsl). french. françaisLe prophète mohammad (pbsl). french. français
Le prophète mohammad (pbsl). french. français
 
Guide pratique de la foi 2. french. français
Guide pratique de la foi 2. french. françaisGuide pratique de la foi 2. french. français
Guide pratique de la foi 2. french. français
 
24 heures dans la vie d'un musulman. french. français
24 heures dans la vie d'un musulman. french. français24 heures dans la vie d'un musulman. french. français
24 heures dans la vie d'un musulman. french. français
 
Appel a l'union islamique. french. français
Appel a l'union islamique. french. françaisAppel a l'union islamique. french. français
Appel a l'union islamique. french. français
 
Connaître l'islam (livre de poche). french. français
Connaître l'islam (livre de poche). french. françaisConnaître l'islam (livre de poche). french. français
Connaître l'islam (livre de poche). french. français
 
Marie. une femme musulmane exemplaire. french. français
Marie. une femme musulmane exemplaire. french. françaisMarie. une femme musulmane exemplaire. french. français
Marie. une femme musulmane exemplaire. french. français
 
Biomimetisme. la technologie imite la nature. french. français
Biomimetisme. la technologie imite la nature. french. françaisBiomimetisme. la technologie imite la nature. french. français
Biomimetisme. la technologie imite la nature. french. français
 
La création de l’univers. french. français
La création de l’univers. french. françaisLa création de l’univers. french. français
La création de l’univers. french. français
 
Le communisme en embuscade. french. français
Le communisme en embuscade. french. françaisLe communisme en embuscade. french. français
Le communisme en embuscade. french. français
 
Etre dévoué à dieu. french. français
Etre dévoué à dieu. french. françaisEtre dévoué à dieu. french. français
Etre dévoué à dieu. french. français
 
Il était une fois le darwinisme. french. français
Il était une fois le darwinisme. french. françaisIl était une fois le darwinisme. french. français
Il était une fois le darwinisme. french. français
 
Avez vous déjà réfléchi à la vérité. french. français
Avez vous déjà réfléchi à la vérité. french. françaisAvez vous déjà réfléchi à la vérité. french. français
Avez vous déjà réfléchi à la vérité. french. français
 
Les signes de la fin des temps et le mahdi. french. français
Les signes de la fin des temps et le mahdi. french. françaisLes signes de la fin des temps et le mahdi. french. français
Les signes de la fin des temps et le mahdi. french. français
 
Connaître dieu par la raison. french. français
Connaître dieu par la raison. french. françaisConnaître dieu par la raison. french. français
Connaître dieu par la raison. french. français
 
Des secrets du coran. french. français
Des secrets du coran. french. françaisDes secrets du coran. french. français
Des secrets du coran. french. français
 
Avant que vous ne regrettiez. french. français
Avant que vous ne regrettiez. french. françaisAvant que vous ne regrettiez. french. français
Avant que vous ne regrettiez. french. français
 
L'islam et le karma. french. français
L'islam et le karma. french. françaisL'islam et le karma. french. français
L'islam et le karma. french. français
 

Similaire à Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français

Les signes de la fin des temps dans la sourate al kahf. french. français
Les signes de la fin des temps dans la sourate al kahf. french. françaisLes signes de la fin des temps dans la sourate al kahf. french. français
Les signes de la fin des temps dans la sourate al kahf. french. français
HarunyahyaFrench
 
Le prophète jésus (psl) un prophète. pas le fils de dieu. french. français
Le prophète jésus (psl) un prophète. pas le fils de dieu. french. françaisLe prophète jésus (psl) un prophète. pas le fils de dieu. french. français
Le prophète jésus (psl) un prophète. pas le fils de dieu. french. français
HarunyahyaFrench
 
Une foi accomplie. french. français
Une foi accomplie. french. françaisUne foi accomplie. french. français
Une foi accomplie. french. français
HarunyahyaFrench
 
La franc maçonnerie mondiale. french. français
La franc maçonnerie mondiale. french. françaisLa franc maçonnerie mondiale. french. français
La franc maçonnerie mondiale. french. français
HarunyahyaFrench
 
L'arme sociale du darwinisme. french. français
L'arme sociale du darwinisme. french. françaisL'arme sociale du darwinisme. french. français
L'arme sociale du darwinisme. french. français
HarunyahyaFrench
 
Le romantisme. arme de satan. french. français
Le romantisme. arme de satan. french. françaisLe romantisme. arme de satan. french. français
Le romantisme. arme de satan. french. français
HarunyahyaFrench
 
Le mensonge de l’evolution. french. français
Le mensonge de l’evolution. french. françaisLe mensonge de l’evolution. french. français
Le mensonge de l’evolution. french. français
HarunyahyaFrench
 
Le secret des epreuves. french. français
Le secret des epreuves. french. françaisLe secret des epreuves. french. français
Le secret des epreuves. french. français
HarunyahyaFrench
 
Les commandements negliges du coran. french. français
Les commandements negliges du coran. french. françaisLes commandements negliges du coran. french. français
Les commandements negliges du coran. french. français
HarunyahyaFrench
 
L’existence d’Allah
L’existence d’AllahL’existence d’Allah
L’existence d’Allah
Islamic Invitation
 
La matière. l’autre nom de l’illusion. french. français
La matière. l’autre nom de l’illusion. french. françaisLa matière. l’autre nom de l’illusion. french. français
La matière. l’autre nom de l’illusion. french. français
HarunyahyaFrench
 
Histoires pour des enfants qui reflechissent 1. french. français
Histoires pour des enfants qui reflechissent 1. french. françaisHistoires pour des enfants qui reflechissent 1. french. français
Histoires pour des enfants qui reflechissent 1. french. français
HarunyahyaFrench
 
Les calomnies sur les musulmans dans l'histoire. french. français
Les calomnies sur les musulmans dans l'histoire. french. françaisLes calomnies sur les musulmans dans l'histoire. french. français
Les calomnies sur les musulmans dans l'histoire. french. français
HarunyahyaFrench
 
La grandeur dans toute chose. french. français
La grandeur dans toute chose. french. françaisLa grandeur dans toute chose. french. français
La grandeur dans toute chose. french. français
HarunyahyaFrench
 
La seconde venue de jesus. french. français
La seconde venue de jesus. french. françaisLa seconde venue de jesus. french. français
La seconde venue de jesus. french. français
HarunyahyaFrench
 
Pourquoi le darwinisme est incompatible avec le coran. french. français
Pourquoi le darwinisme est incompatible avec le coran. french. françaisPourquoi le darwinisme est incompatible avec le coran. french. français
Pourquoi le darwinisme est incompatible avec le coran. french. français
HarunyahyaFrench
 
Le miracle de l'abeille. french. français
Le miracle de l'abeille. french. françaisLe miracle de l'abeille. french. français
Le miracle de l'abeille. french. français
HarunyahyaFrench
 
La foi. chemin du bonheur. french. français
La foi. chemin du bonheur. french. françaisLa foi. chemin du bonheur. french. français
La foi. chemin du bonheur. french. français
HarunyahyaFrench
 
L'amour d'allah. french. français
L'amour d'allah. french. françaisL'amour d'allah. french. français
L'amour d'allah. french. français
HarunyahyaFrench
 
Les preuves de devouement dans le regne animal revelent l’œuvre d’allah. fren...
Les preuves de devouement dans le regne animal revelent l’œuvre d’allah. fren...Les preuves de devouement dans le regne animal revelent l’œuvre d’allah. fren...
Les preuves de devouement dans le regne animal revelent l’œuvre d’allah. fren...
HarunyahyaFrench
 

Similaire à Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français (20)

Les signes de la fin des temps dans la sourate al kahf. french. français
Les signes de la fin des temps dans la sourate al kahf. french. françaisLes signes de la fin des temps dans la sourate al kahf. french. français
Les signes de la fin des temps dans la sourate al kahf. french. français
 
Le prophète jésus (psl) un prophète. pas le fils de dieu. french. français
Le prophète jésus (psl) un prophète. pas le fils de dieu. french. françaisLe prophète jésus (psl) un prophète. pas le fils de dieu. french. français
Le prophète jésus (psl) un prophète. pas le fils de dieu. french. français
 
Une foi accomplie. french. français
Une foi accomplie. french. françaisUne foi accomplie. french. français
Une foi accomplie. french. français
 
La franc maçonnerie mondiale. french. français
La franc maçonnerie mondiale. french. françaisLa franc maçonnerie mondiale. french. français
La franc maçonnerie mondiale. french. français
 
L'arme sociale du darwinisme. french. français
L'arme sociale du darwinisme. french. françaisL'arme sociale du darwinisme. french. français
L'arme sociale du darwinisme. french. français
 
Le romantisme. arme de satan. french. français
Le romantisme. arme de satan. french. françaisLe romantisme. arme de satan. french. français
Le romantisme. arme de satan. french. français
 
Le mensonge de l’evolution. french. français
Le mensonge de l’evolution. french. françaisLe mensonge de l’evolution. french. français
Le mensonge de l’evolution. french. français
 
Le secret des epreuves. french. français
Le secret des epreuves. french. françaisLe secret des epreuves. french. français
Le secret des epreuves. french. français
 
Les commandements negliges du coran. french. français
Les commandements negliges du coran. french. françaisLes commandements negliges du coran. french. français
Les commandements negliges du coran. french. français
 
L’existence d’Allah
L’existence d’AllahL’existence d’Allah
L’existence d’Allah
 
La matière. l’autre nom de l’illusion. french. français
La matière. l’autre nom de l’illusion. french. françaisLa matière. l’autre nom de l’illusion. french. français
La matière. l’autre nom de l’illusion. french. français
 
Histoires pour des enfants qui reflechissent 1. french. français
Histoires pour des enfants qui reflechissent 1. french. françaisHistoires pour des enfants qui reflechissent 1. french. français
Histoires pour des enfants qui reflechissent 1. french. français
 
Les calomnies sur les musulmans dans l'histoire. french. français
Les calomnies sur les musulmans dans l'histoire. french. françaisLes calomnies sur les musulmans dans l'histoire. french. français
Les calomnies sur les musulmans dans l'histoire. french. français
 
La grandeur dans toute chose. french. français
La grandeur dans toute chose. french. françaisLa grandeur dans toute chose. french. français
La grandeur dans toute chose. french. français
 
La seconde venue de jesus. french. français
La seconde venue de jesus. french. françaisLa seconde venue de jesus. french. français
La seconde venue de jesus. french. français
 
Pourquoi le darwinisme est incompatible avec le coran. french. français
Pourquoi le darwinisme est incompatible avec le coran. french. françaisPourquoi le darwinisme est incompatible avec le coran. french. français
Pourquoi le darwinisme est incompatible avec le coran. french. français
 
Le miracle de l'abeille. french. français
Le miracle de l'abeille. french. françaisLe miracle de l'abeille. french. français
Le miracle de l'abeille. french. français
 
La foi. chemin du bonheur. french. français
La foi. chemin du bonheur. french. françaisLa foi. chemin du bonheur. french. français
La foi. chemin du bonheur. french. français
 
L'amour d'allah. french. français
L'amour d'allah. french. françaisL'amour d'allah. french. français
L'amour d'allah. french. français
 
Les preuves de devouement dans le regne animal revelent l’œuvre d’allah. fren...
Les preuves de devouement dans le regne animal revelent l’œuvre d’allah. fren...Les preuves de devouement dans le regne animal revelent l’œuvre d’allah. fren...
Les preuves de devouement dans le regne animal revelent l’œuvre d’allah. fren...
 

Plus de HarunyahyaFrench

Comment le dajjal est il mort. french. français docx
Comment le dajjal est il mort. french. français docxComment le dajjal est il mort. french. français docx
Comment le dajjal est il mort. french. français docx
HarunyahyaFrench
 
D’où vient la vie. french. français
D’où vient la vie. french. françaisD’où vient la vie. french. français
D’où vient la vie. french. français
HarunyahyaFrench
 
De merveilleuses creatures. french. français
De merveilleuses creatures. french. françaisDe merveilleuses creatures. french. français
De merveilleuses creatures. french. français
HarunyahyaFrench
 
Histoire sanglante du fascisme. french. français
Histoire sanglante du fascisme. french. françaisHistoire sanglante du fascisme. french. français
Histoire sanglante du fascisme. french. français
HarunyahyaFrench
 
Histoires pour des enfants qui reflechissent 2. french. français
Histoires pour des enfants qui reflechissent 2. french. françaisHistoires pour des enfants qui reflechissent 2. french. français
Histoires pour des enfants qui reflechissent 2. french. français
HarunyahyaFrench
 
Jannah. Le jardin selon le coran et les hadiths. french. français
Jannah. Le jardin selon le coran et les hadiths. french. françaisJannah. Le jardin selon le coran et les hadiths. french. français
Jannah. Le jardin selon le coran et les hadiths. french. français
HarunyahyaFrench
 
L’effondrement de la théorie de l’évolution en 20 questions. french. français
L’effondrement de la théorie de l’évolution en 20 questions. french. françaisL’effondrement de la théorie de l’évolution en 20 questions. french. français
L’effondrement de la théorie de l’évolution en 20 questions. french. français
HarunyahyaFrench
 
L’éternité a déjà commencé. french. français
L’éternité a déjà commencé. french. françaisL’éternité a déjà commencé. french. français
L’éternité a déjà commencé. french. français
HarunyahyaFrench
 
La cellule en 40 leçons. french. français
La cellule en 40 leçons. french. françaisLa cellule en 40 leçons. french. français
La cellule en 40 leçons. french. français
HarunyahyaFrench
 
La conception divine dans la nature (livre de poche). french. français
La conception divine dans la nature (livre de poche). french. françaisLa conception divine dans la nature (livre de poche). french. français
La conception divine dans la nature (livre de poche). french. français
HarunyahyaFrench
 

Plus de HarunyahyaFrench (10)

Comment le dajjal est il mort. french. français docx
Comment le dajjal est il mort. french. français docxComment le dajjal est il mort. french. français docx
Comment le dajjal est il mort. french. français docx
 
D’où vient la vie. french. français
D’où vient la vie. french. françaisD’où vient la vie. french. français
D’où vient la vie. french. français
 
De merveilleuses creatures. french. français
De merveilleuses creatures. french. françaisDe merveilleuses creatures. french. français
De merveilleuses creatures. french. français
 
Histoire sanglante du fascisme. french. français
Histoire sanglante du fascisme. french. françaisHistoire sanglante du fascisme. french. français
Histoire sanglante du fascisme. french. français
 
Histoires pour des enfants qui reflechissent 2. french. français
Histoires pour des enfants qui reflechissent 2. french. françaisHistoires pour des enfants qui reflechissent 2. french. français
Histoires pour des enfants qui reflechissent 2. french. français
 
Jannah. Le jardin selon le coran et les hadiths. french. français
Jannah. Le jardin selon le coran et les hadiths. french. françaisJannah. Le jardin selon le coran et les hadiths. french. français
Jannah. Le jardin selon le coran et les hadiths. french. français
 
L’effondrement de la théorie de l’évolution en 20 questions. french. français
L’effondrement de la théorie de l’évolution en 20 questions. french. françaisL’effondrement de la théorie de l’évolution en 20 questions. french. français
L’effondrement de la théorie de l’évolution en 20 questions. french. français
 
L’éternité a déjà commencé. french. français
L’éternité a déjà commencé. french. françaisL’éternité a déjà commencé. french. français
L’éternité a déjà commencé. french. français
 
La cellule en 40 leçons. french. français
La cellule en 40 leçons. french. françaisLa cellule en 40 leçons. french. français
La cellule en 40 leçons. french. français
 
La conception divine dans la nature (livre de poche). french. français
La conception divine dans la nature (livre de poche). french. françaisLa conception divine dans la nature (livre de poche). french. français
La conception divine dans la nature (livre de poche). french. français
 

Les miracles de notre prophète (pbsl). french. français

  • 1.
  • 2.
  • 3.
  • 4.
  • 5.
  • 6. First English Edition in June 2008 Translated by Ron Evans Edited by Jay Willoughby Published by: GLOBAL PUBLISHING Talatpasa Mah. Emirgazi Caddesi Ibrahim Elmas İş Merkezi A Blok Kat 4 Okmeydani - Istanbul / Turkey Phone: (+90 212) 222 00 88 Printed and bound by Secil Ofset in Istanbul 100 Yil Mah. MAS-SIT Matbaacilar Sitesi 4. Cadde No: 77 Bagcilar-Istanbul/Turkey Phone: (+90 212) 629 06 15 All translations from the Qur'an are from The Noble Qur'an: a New Rendering of its Meaning in English by Hajj Abdalhaqq and Aisha Bewley, published by Bookwork, Norwich, UK. 1420 CE/1999 AH. w w w . h a r u n y a h y a . c o m - w w w . h a r u n y a h y a . n e t
  • 7.
  • 8. A PROPOS DE L'AUTEUR Adnan Oktar, qui écrit sous le pseudonyme HARUN YAHYA, est né à Ankara en 1956. Il a effec- tué des études de beaux-arts à l'Université Mimar Sinan d'Istanbul, et a étudié la philosophie à l'Université d'Istanbul. Depuis les années 80, il a publié de nombreux ouvrages sur des su- jets politiques, scientifiques et liés à la foi. Harun Yahya est devenu cé- lèbre pour avoir remis en cause la théorie de l'évolution et dénoncé l'impostu- re des évolutionnistes. Il a également mis en évidence les liens occultes qui exis- tent entre le darwinisme et les idéologies sanglantes du 20ème siècle. Les ouvrages d’Harun Yahya, qui ont été traduits en 72 langues, constituent une collection de plus de 55.000 pages et 40.000 illustrations. Son pseudonyme est constitué des noms "Harun" (Aaron) et "Yahya" (Jean), en mémoire de ces deux prophètes estimés qui ont tous deux lutté contre le manque de foi de leurs peuples. Le sceau du Prophète (paix et bénédiction sur lui) qui figure sur la couverture des livres de l'auteur, revêt un caractère symbolique lié à leur contenu. Ce sceau signifie que le Coran est le dernier Livre d’Allah , Son ultime parole, et que notre Prophète (paix et bénédiction sur lui)) est le dernier maillon de la chaîne pro- phétique. En se référant au Coran et à la Sounna, l'auteur s'est fixé comme objectif d'anéantir les arguments des tenants des idéologies athées, pour réduire au silence les objections soulevées contre la religion. Le Prophète (paix et bénédiction sur lui) a atteint les plus hauts niveaux de la sagesse et de la perfection morale, c'est pourquoi son sceau est utilisé avec l'intention de rapporter le dernier mot. Tous les travaux de l'auteur sont centrés sur un seul objectif : communiquer aux autres le message du Coran, en les incitant à réfléchir à des questions liées à la foi, telles que l'existence d’Allah, Son unicité, l'au-delà, et en expo- sant les fondations faibles et les idéologies perverses des sys- tèmes athées. L'œuvre de Harun Yahya est connue à travers de nombreux pays, de l'Inde aux États-Unis, de la Grande- Bretagne à l'Indonésie, de la Pologne à la Bosnie, de l'Espagne au Brésil. Certains de ses livres sont disponibles dans les langues suivantes : l'anglais, le français, l'allemand, l'espagnol, l'italien, le portugais, l'urdu, l'arabe, l'al- banais, le chinois, le swahili, le hausa, le di- vehi (parlé aux Maldives), le russe, le serbo-croate (bosniaque), le po- lonais, le malais, l'ouïgour, l'indonésien, le benga-
  • 9. li, le danois et le suédois et de nombreux lecteurs du monde entier les apprécient. Ces ouvrages ont permis à de nombreuses personnes d'attester de leur croyance en Allah, et à d'autres d'approfondir leur foi. La sagesse et le style sincère et fluide de ces livres confèrent à ces derniers une touche distinctive qui ne peut manquer de frapper ceux qui les lisent ou qui sont amenés à les consulter. Ceux qui réfléchissent sérieusement sur ces livres ne peuvent plus soutenir l'athéisme ou toute autre idéologie et philosophie matérialiste, étant donné que ces ouvrages sont caractérisés par une efficacité rapide, des résultats définis et l'irréfutabilité. Même s'il y a toujours des personnes qui le font, ce sera seulement une insistance sentimentale puisque ces livres réfutent telles idéologies depuis leurs fondations. Tous les mouvements de négation contemporains sont maintenant vaincus de point de vue idéologique, grâce aux livres écrits par Harun Yahya. L'auteur ne ti- re pas de fierté personnelle de son travail ; il espère seulement être un support pour ceux qui cherchent à cheminer vers Allah. Aucun bénéfice matériel n'est re- cherché dans la publication de ces livres. Ceux qui encouragent les autres à lire ces livres, à ouvrir les yeux du cœur et à devenir de meilleurs serviteurs d’Allah rendent un service inestimable. Par contre, encourager des livres qui créent la confusion dans l'esprit des gens, qui mènent au chaos idéologique et qui, manifestement, ne servent pas à ôter des cœurs le doute, s'avère être une grande perte de temps et d'énergie. Il est impossible, pour les nombreux ouvrages écrits dans le seul but de mettre en va- leur la puissance littéraire de leurs auteurs, plutôt que de servir le noble objectif d'éloigner les gens de l'égarement, d'avoir un impact si important. Ceux qui dou- teraient de ceci se rendront vite compte que Harun Yahya ne cherche à travers ses livres qu'à vaincre l'incrédulité et à diffuser les valeurs morales du Coran. Le suc- cès et l'impact de cet engagement sont évidents dans la conviction des lecteurs. Il convient de garder à l'esprit un point essentiel : la raison des cruautés in- cessantes, des conflits et des souffrances dont la majorité des gens sont les perpé- tuelles victimes, est la prédominance de l'incroyance sur cette terre. On ne pour- ra mettre fin à cette triste réalité qu'en bâtissant la défaite de l'incrédulité et en sensibilisant le plus grand nombre aux merveilles de la création ainsi qu'à la mo- rale coranique, pour que chacun puisse vivre en accord avec elle. En observant l'état actuel du monde qui ne cesse d'aspirer les gens dans la spirale de la violen- ce, de la corruption et des conflits, il apparaît vital que ce service rendu à l'hu- manité le soit encore plus rapidement et efficacement. Sinon, il se pour- rait bien que les dégâts causés soient irréversibles. Les livres d'Harun Yahya, qui assument le rôle princi- pal dans cet effort, constitueront par la volonté d’Allah un moyen par lequel les gens atteindront au 21ème siècle la paix, la justice et le bonheur promis dans le Coran.
  • 10. A L'ATTENTION DU LECTEUR • Dans tous les livres de l'auteur, les questions liées à la foi sont expliquées à la lumière des versets coraniques et les gens sont invités à connaître la parole d’Allah et à vivre selon Ses préceptes. Tous les sujets qui concernent les versets d’Allah sont expliqués de telle façon à ne laisser planer ni doute, ni questionnement dans l'es- prit du lecteur. Par ailleurs, le style sincère, simple et fluide employé permet à chacun, quel que soit son âge ou son appartenance sociale, d'en comprendre facilement la lecture. Ces écrits efficaces et lucides permettent également leur lecture d'une seule traite. Même ceux qui rejettent vigoureusement la spiritualité resteront sensibles aux faits rapportés dans ces livres et ne peuvent réfuter la véracité de leur contenu. • Ce livre et tous les autres travaux de l'auteur peuvent être lus indi- viduellement ou être abordés lors de conversations en groupes. Les lecteurs qui désirent tirer le plus grand profit des livres trouveront le débat très utile dans le sens où ils seront en mesure de comparer leurs propres réflexions et expériences à celles des autres. • Par ailleurs, ce sera un grand service rendu à la religion que de contribuer à faire connaître et faire lire ces livres, qui ne sont écrits que dans le seul but de plaire à Allah. Tous les livres de l'auteur sont extrêmement convaincants. De ce fait, pour ceux qui souhaitent faire connaître la religion à d'autres personnes, une des méthodes les plus efficaces est de les encourager à les lire. • Dans ces livres, vous ne trouverez pas, comme dans d'autres livres, les idées personnelles de l'auteur ou des explications fondées sur des sources douteuses. Vous ne trouverez pas non plus des propos qui sont irrespectueux ou irrévéren- cieux du fait des sujets sacrés qui sont abordés. Enfin, vous n'aurez pas à trouver également de comptes- rendus désespérés, pessimistes ou suscitant le doute qui peut affecter et troubler le cœur.
  • 11. Introduction ... 10 Les miracles accordés aux Messagers (pse) ... 30 Le plus grand miracle de notre Prophète (pbsl) : le Coran ... 44 L’excellente personnalité de notre Prophète (pbsl) ... 68 Certains miracles dans la vie de notre Prophète (pbsl) ... 96 L’efficacité des prières de notre Prophète (pbsl) ... 116 La protection miraculeuse de notre Prophète (pbsl) ... 124 La connaissance de l’invisible de notre Prophète (pbsl) ... 164 Conclusion ... 204 The Deception of Evolution ... 208
  • 12.
  • 13. out au long de l’histoire, Allah a envoyé des messagers à tous les peuples, leur mon- trant ainsi comment mener une vie heureuse dans ce bas-mon- de et dans l’au-delà. Il nous est rapporté dans le Coran que c’est une grâce merveilleuse et une miséricorde pour tous les croyants : Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu'Il a envoyé chez eux un messager de parmi eux- mêmes, qui leur récite Ses versets, les purifie et leur en- seigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils fussent aupa- ravant dans un égarement évident. (Sourate Al- Imran, 164) Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers. (Sourate Al-Anbiya, 107) Ces messagers étaient une grâce pour leur communauté, pour avoir mon- tré à leur peuple le droit chemin, pour les avoir aidé à abandonner l’obscuri- té de l’incroyance, à entrer plutôt dans la lumière de la croyance et à proclamer les com-
  • 14. Les miracles de notre Prophète (pbsl) mandements de notre Seigneur, Celui Qui a créé l’Univers à partir de rien. Ils enseignèrent à leur communauté qu’ils pou- vaient atteindre le salut, obtenir la paix ainsi que la sécurité seulement en vivant une bonne vie religieuse. Cependant, Allah révèle aussi que "… la plupart des gens ne croient pas." (Sourate Ar-Raad, 1) Ainsi, peu sont les gens qui ont embrassé la foi et qui ont pu apprécier à quel point ces messagers constituaient une grande miséricorde pour eux. Conformément à ce que le Coran nous révèle, ces messa- gers ont sincèrement désiré que leur peuple acquiert la foi, comme mentionné dans ce verset : "Et la plupart des gens ne sont pas croyants malgré ton désir ardent." (Sourate Yusuf, 103). Ils ont invité leur communauté à la vérité afin qu’ils puis- sent recevoir des bénédictions dans les deux mondes et vivre une vie bonne et heureuse. Ils ne leur ont demandé aucune ré- compense pour cela. En raison de leur crainte sincère, de leur obéissance scrupuleuse à Allah et de la supériorité de leurs ca- ractères moraux, les messagers ont dédié leur vie entière à ce but. Toutes les difficultés et les épreuves qui s’ensuivirent n'ont fait qu’augmenter leur foi et leur dévouement à Allah. Avec l’aide d’Allah et Son secours, ils devinrent des mo- dèles de bravoures. Avec Sa permission, ils ont toujours été à la hauteur. Notre Seigneur dit : Allah a prescrit : “Assurément, Je triompherai, moi ainsi que Mes Messagers”. En vérité Allah est Fort et Puissant. (Sourate Al-Mujadalah, 21) En retour de leur dévotion, de leur foi, de leur patience, de leur sincérité, et de leur confiance en Lui, Allah a implanté un sentiment de paix et de quiétude dans leurs cœurs, Il leur don- ne la force spirituelle et matérielle et détruit par là-même les pièges et ruses des incroyants : 12
  • 15. "Nous secourrons, certes, Nos Messagers, et ceux qui croient, dans la vie présente tout comme au jour où les té- moins [les anges gardiens] se dresseront (le jour du Jugement) " (Sourate Gafir, 51) "O Messager, transmets ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n'aurais pas Harun Yahya (Adnan Oktar) 13
  • 16. Les miracles de notre Prophète (pbsl) communiqué Son message. Et Allah te protégera des gens. Certes, Allah ne guide pas les gens incroyants." (Sourate al- Ma’idah, 57) Allah nous informe qu’il défend Son Prophète (pbsl) contre toutes les ruses des incroyants : "(Et rappelle-toi) le moment où les incroyants complotaient contre toi pour t'emprisonner ou t'assassiner ou te bannir. Ils com- plotèrent, mais Allah a fait échouer leur com- plot, et Allah est le meilleur en strata- gèmes." (Sourate al Anfal, 30) Nous apprenons de plu- 14
  • 17. sieurs versets qu’Allah a protégé Ses Messagers (psl) dans chaque adversité et anxiété et de tout piège. Allah fit accroître sur eux Ses bénédictions, leur a fourni une issue favorable à chaque difficulté, Il a augmenté leur courage et leur force, Il a allégé leur fardeau et renforça leur résolution en leur rappelant Sa miséricorde. Notre Seigneur a renforcé certains de Ses mes- sagers en leur permettant d’accomplir des mi- racles. Ces grandes bénédictions d’Allah eurent un puissant effet sur les peuples, fortifièrent davantage Harun Yahya (Adnan Oktar) 15
  • 18. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 16 la foi et renforcèrent la résolution des croyants et furent une cause pour la conversion à l’Islam de beaucoup d’incroyants. Les miracles accordés aux Messagers (pse) Allah a accordé à Ses messagers d’accomplir des miracles pour les protéger des pièges des incroyants et des hypocrites, pour amener les gens à la foi et pour d’autres raisons. Dans le Coran, Allah donne un compte rendu détaillé de la vie des mes- sagers, des miracles qu’Il leur a envoyés pour renforcer leurs messages, et les miracles qu’Il leur a permis d’accomplir. Notre
  • 19. Harun Yahya (Adnan Oktar) 17
  • 20. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 18
  • 21. Prophète bien-aimé Mohammed (pbsl), le Prophète Moïse (psl), le Prophète Abraham (psl), le Prophète Jésus (psl) étaient tous des messagers bénis à qui Allah a accordé des miracles. Par exemple, le piège tendu au Prophète Abraham (psl) fut déjoué par un miracle : Nous dîmes : "O feu, sois pour Abraham une fraîcheur sa- lutaire”. (Sourate al Anbiya’, 69) En conséquence, les pièges des incroyants étaient détruits. Nous allons maintenant relater quelques autres miracles. Les miracles que le Prophète Jésus (psl) montra à son peuple : Et quand Allah dira : "O Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t'enseignais le Livre, la Sagesse, la Thora et l'Evangile ! Tu fabriquais de l'argile comme une forme d'oi- seau par Ma permission ; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par Ma permission, l'aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts. Je te protégeais contre les enfants d'Israël pendant que tu leur apportais les preuves. Mais ceux d'entre eux qui ne croyaient pas dirent : 'Ceci n'est que de la magie évidente'." (Sourate al-Ma’idah, 110) Et Il sera le messager aux enfants d'Israël, [et leur dira] : “En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d'un oiseau, puis je souffle dedans : et, par la permission d'Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l'aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission Harun Yahya (Adnan Oktar) 19
  • 22. Les miracles de notre Prophète (pbsl) d'Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants ! (Sourate Al Imran, 49) Le bâton du Prophète Moïse (psl) transformé en un serpent avala ceux produit par les magiciens "Si tu es venu avec un miracle, dit (Pharaon,) apporte-le donc, si tu es du nombre des véridiques.” Il jeta son bâton et voilà que c'était un serpent évident. (Sourate al-A’raf : 106-107) "Jette ce qu'il y a dans ta main droite ; cela dévorera ce qu'ils ont fabriqué. Ce qu'ils ont fabriqué n'est qu'une ruse de magicien ; et le magicien ne réussit pas, où qu'il soit”. (Sourate Ta-Ha, 69) Le Prophète Moïse (psl) frappa la mer avec son bâton et elle se sépara en deux Puis, quand les deux partis se virent, les compagnons de Moïse dirent : “Nous allons être rejoints”. Il dit : “Jamais, car j'ai avec moi mon Seigneur qui va me guider”. Alors Nous révélâmes à Moïse : “Frappe la mer de ton bâton ”. Elle se fendit alors, et chaque versant fut comme une énor- me montagne. Nous fîmes approcher les autres [Pharaon et son peuple]. (Sourate al-Shu’ara, 61 :66) Les oiseaux que le Prophète Abraham (psl) cou- pa sont revenus vivants vers lui: Et quand Abraham dit : “Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts”, Allah dit : “Ne crois-tu pas en- core ? ” “Si ! dit Abraham ; mais que mon cœur soit 20
  • 23. Harun Yahya (Adnan Oktar) 21
  • 24. Les miracles de notre Prophète (pbsl) rassuré”. “Prends donc, dit Allah, quatre oiseaux, apprivoi- se-les (et coupe-les) puis, sur des monts séparés, mets-en un fragment ensuite appelle- les : ils viendront à toi en toute hâte. Et sache qu'Allah est Puissant et Sage.” (Sourate al- Baqarah, 260) Le Prophète Jonas (psl) fut miraculeusement sauvé après avoir été avalé par une baleine Jonas était certes, du nombre des Messagers. Quand il s'en- fuit vers le bateau comble, Il prit part au tirage au sort qui le désigna pour être jeté [à la mer]. Le poisson l'avala alors qu'il était blâmable. S'il n'avait pas été parmi ceux qui glorifient Allah, il serait demeuré dans son ventre jusqu'au jour où l'on sera ressuscité. Nous le jetâmes sur la terre nue, indis- posé qu'il était. (Sourate al- Saffat, 139-145) 22
  • 25. Harun Yahya (Adnan Oktar) 23
  • 26. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 24 Le Prophète Zacharie (psl) a reçu l’annonce qu’il aura un fils en dépit de sa vieillesse Alors, Zacharie pria son Seigneur, et dit : “O mon Seigneur, donne-moi, venant de Toi, une excellente descendance. Car Tu es Celui Qui entend bien la prière". Alors, les Anges l'appelèrent pendant que, debout, il priait dans le Sanctuaire : “Voilà qu'Allah t'annonce la naissance de Yahya, confirmateur d'une parole d'Allah. Il sera un chef, un chaste, un prophète et du nombre des gens de bien”. Il dit : “O mon Seigneur, comment aurais-je un garçon main- tenant que la vieillesse m'a atteint et que ma femme est sté- rile” ? Allah dit : “Comme cela ! ”, Allah fait ce qu'Il veut. (Sourate al-Baqara, 38-40)
  • 27. Harun Yahya (Adnan Oktar) 25 Beaucoup d’autres miracles sont mentionnés dans le Coran, tous autant qu’ils sont se produisent par la Volonté d’Allah Qui ordonne tout dans l’Univers et qui est Détenteur d’un pouvoir infini. Chaque miracle se produit par Son ordre et de la manière qu’Il veut. Et Nous avons certes envoyé avant toi des messagers, et leur avons donné des épouses et des descendants. Et il n'appar- tient pas à un Messager d'apporter un miracle, si ce n'est qu'avec la permission d'Allah. Chaque échéance a son ter- me prescrit. (Sourate ar-Ra’d, 38) Dans la sourate al-Ma’idah, il est révélé que le Prophète Jésus (psl) a accompli des miracles par la permission d’Allah : Et quand Allah dira : “O Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais “Nature morte avec fromages”, Floris Van Dijck (1575-1651). Rijksmuseum, Amsterdam
  • 28. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 26 du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t'enseignais le Livre, la Sagesse, la Thora et l'Evangile ! Tu fabriquais de l'argile comme une forme d'oiseau par Ma permission; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par Ma permission, l'aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permis- sion, tu faisais revivre les morts. Je te protégeais contre les enfants d'Israël pendant que tu leur apportais les preuves. Mais ceux d'entre eux qui ne croyaient pas dirent : “Ceci n'est que de la magie évidente”. (Sourate al-Ma’idah, 110) Tous les messagers étaient des individus bénis qui se sont soumis à la volonté d’Allah. Ils avaient des caractères moraux nobles et étaient par là-même des exemples pour le monde en- tier. Comme tout le monde, ils étaient impuissants et démunis devant Allah. Allah, Celui Qui a créé l’univers à partir de rien, possède le pouvoir absolu et gouverne toutes choses, qu’elles soient animées ou inanimées. L’univers ainsi que toutes les créa- tures dans les cieux et sur la Terre Lui appartiennent, puisque c’est Lui, le Seigneur de l’univers Qui les a tous créés. Toute cho- se se meut par Son commandement et existe par Son gré. Allah nourrit toutes les créatures vivantes, leur fournit beaucoup de bénédictions, fait fleurir les plantes et créé leurs saisons, amène l’obscurité dans la soirée et fait du soleil une lu- mière brillante. Il a créé tous les êtres humains qui ont vécu ainsi que ceux qui vivent encore. Toutes les choses animées et inanimées doi- vent leur existence à Allah et toutes les créatures ont besoin de Lui. Il a honoré certains d’entre eux en les choisissant pour être Ses messagers. Ces derniers aussi, tout comme les autres, ont besoin de Lui, agissent selon Son ordre et accomplissent leurs miracles seulement par Sa volonté.
  • 29. Harun Yahya (Adnan Oktar) 27
  • 30. Les miracles de notre Prophète (pbsl) La sourate al-Anbiya nous infor- me de la puissance infinie d’Allah par ces termes : "A Lui seul appartiennent tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. Ceux qui sont auprès de Lui [Les anges] ne se considèrent point trop grands pour L'adorer et ne s'en las- sent pas. Ils exaltent Sa Gloire nuit et jour et ne s'interrompent point. Ont-ils pris des divinités qui peuvent ressusciter (les morts) de la terre ? S'il y avait dans le ciel et la terre des divinités autre qu'Allah, tous deux seraient certes dans le désordre. Gloire, donc à Allah, Seigneur du Trône ; Il est au-des- sus de ce qu'ils Lui attribuent ! Il n'est pas interro- gé sur ce qu'Il fait, mais ce sont eux qui devront rendre 28
  • 31. compte [de leurs actes]. Ont-ils pris des divinités en dehors de Lui ? Dis : “Apportez votre preuve”. Ceci est la révélation de ceux qui sont avec moi et de ceux qui étaient avant moi. Mais la plupart d'entre eux ne connaissent pas la vérité et s'en écartent." (Sourate al- Anbiya, 19-24) Allah a fait de notre Prophète un exemple pour tous les peuples de par sa beauté, sa foi profonde, ses actes et ses paroles. Avec la permission d’Allah, il a accompli des miracles tout au long de sa vie, dont pour certains ses Compagnons furent témoins, et pour les autres, un grand nombre d'incroyants fu- rent témoins. Certains de ces miracles nous ont été révélés dans le Coran, et d’autres nous ont été communiqués dans les hadiths et divers ouvrages des savants is- lamiques. Notre objectif est de montrer les aspects miraculeux de cette personne bénie qui a été envoyée en tant que miséricorde pour les mondes et d'inviter nos lecteurs à prendre le Coran ainsi que la Sounna de notre Prophète (pbsl) comme leur guide. Harun Yahya (Adnan Oktar) 29
  • 32.
  • 33. omme Allah le dit, Il a envoyé notre Prophète (pbsl) comme dernier envoyé à l’humanité : "…le messager d'Allah et le dernier des Prophètes. …" (Sourate al-Ahzab, 40) Cet homme béni a transmis la dernière révélation et sert de modèle à l’humanité en raison de sa bonté, de sa piété et de sa proximité à Allah. Il est un ami d’Allah, c’est l’ami et le défenseur des croyants. Allah nous informe qu’Il a confié à notre Prophète (pbsl) une grande responsa- bilité. "Nous allons te révéler des pa- roles lourdes (très importantes)." (Sourate al-Muzzamil, 5) Avec sa grande foi en Allah, il as- suma parfaitement sa responsabilité en invitant l’humanité à suivre le chemin d’Allah et en leur servant de guide.
  • 34. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 32
  • 35. Notre Seigneur a accordé de magnifiques et très nombreux miracles à Ses messa- gers. Allah le Tout-Puissant a soutenu notre précieux Prophète Hazrat Mohammed (pbsl) avec de nombreux mi- racles. Le plus grand de ces miracles est sans aucun doute le Saint Coran que notre Seigneur a envoyé à l'humanité comme un guide vers le droit chemin. Notre Seigneur a révélé le Saint Coran au cœur de notre Prophète (pbsl). La révélation déposée dans le coeur de notre Prophète (pbsl) Selon les textes islamiques et histo- riques, Allah accorda la prophétie à notre Prophète Mohammed (pbsl) lorsqu'il avait 40 ans. Pourtant, même avant cet âge, certains évènements miraculeux eu- rent lieu. Par exemple, ses vi- sions pieuses (rêves) qui se sont réali- sées. Les hadiths montrent que ses rêves ont duré environ 6 mois. Harun Yahya (Adnan Oktar) 33
  • 36. Les miracles de notre Prophète (pbsl) L’éminent savant islamique Al-Bukhari rapporte ceci : Le début de l’inspiration divine au Messager d’Allah (pbsl) était sous la forme de rêves véridiques dans son sommeil. Il n’a jamais eu un rêve qui ne se soit pas produit réellement tel une lumière brillan- te du jour. 1 Les hadiths nous informent que lorsqu’il avait quarante ans, il allait souvent tout seul à la grotte de Hira à la Montagne de Lumière (Jabal al-Nur) qui était située à 12 km de la Mecque. Lors du Ramadan de sa troisième année de retraite spirituelle, Allah accorda au Prophète Mohammed (pbsl) la prophétie en lui envoyant l’Ange Gabriel (psl) afin de lui révéler quelques versets coraniques. La première révélation s’est produite le 10 Août 610de notre ère (la nuit du Lundi 21 Ramadan). C’était certainement là une merveilleuse grâce d’Allah. Notre Prophète (pbsl) était béni ; c’était un homme tempéré, bon et un homme doté d’une foi profonde ; doté d’un degré de crain- te et de respect envers Allah ; et donc digne de cet honneur. "… Si ce n'est par une miséricorde de ton Seigneur, car en vérité Sa grâce sur toi est grande." (Sourate al-Isra, 87) "Tu n'espérais nullement que le Livre te serait révélé. Ceci n'a été que par une miséricorde de ton Seigneur …" (Sourate al-Qasas, 86) Le fait que ses rêves soient devenus une réalité vécue nous prouve que notre cher Prophète (pbsl) était choisi par Allah. Les savants, les érudits islamiques interprètent cela comme le fait qu’Allah le préparait pendant son sommeil pour cette gran- de responsabilité. Après ses rêves, le Prophète (pbsl) reçut la première révélation et il lui était confié la guidance de l’huma- nité dans le droit chemin. Il continua toujours une telle mission avec une grande détermination jusqu’à sa mort. 34
  • 37. Les hadiths relatent les événements miraculeux qui se sont produits avant qu’il ne reçoive la première révélation : Aïcha la mère des Croyants a dit : "Au début, la Révélation com- mença par des rêves pieux chez le Prophète (pbsl) durant son som- meil, et qui étaient comme une lueur semblable à la clarté de l’au- rore. Puis, le Prophète (pbsl) se mit à affectionner la retraite et il se retira dans la grotte de Hira, où il entreprit de pratiquer des actes d’adoration pendant plusieurs nuits de suite, sans rejoindre son do- micile. Il s’était pourvu d’aliments et lorsque ses provisions Harun Yahya (Adnan Oktar) 35 Un exemplaire du Coran à partir de 1790 de notre ère (1205 de l'Hégire) écrit dans le style naskhi. Mise en page de style classique, chaque page contenant dix-sept lignes. Enroulé dereliure d’or, de cuir de l'époque. (Suleyman Tevfik)
  • 38. Les miracles de notre Prophète (pbsl) étaient épuisées, il retournait vers Khadija et prenait le nécessaire pour une nouvelle retraite. Cette situation se prolongea jusqu’au jour où la vérité lui fut révélée dans cette caverne de Hira. "L’ange (Djibril-Gabriel) lui rendit visite et lui dit : - Iqrâ ! (Lis ! Récite !)" "Je ne suis pas de ceux qui savent lire", répondit le Prophète. "L’ange m’enserra au point de perdre conscience", raconte le Prophète, "puis il renouvela son injonction : - Lis !" "Je ne suis pas de ceux qui savent lire." Il me saisit une deuxième fois et m’enser- ra au point de me faire perdre mes forces puis me relâcha en disant : - Lis ! "Je ne suis pas de ceux qui savent lire !" lui dis-je encore. "Il m’étreignit une troisième fois puis desserra son étreinte en réci- tant : - Lis ! Au Nom de ton Seigneur Qui a créé. Il a créé l’homme d’un embryon. Lis ! Ton Seigneur est le très Généreux, Qui a enseigné par la plume [le calame], a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas." (Sourate al-Alaq, 1-5) Ensuite, le Prophète (pbsl) est retourné avec cette révélation… 2 Le Coran nous rapporte sa conversation avec l’Ange Gabriel (psl) et la révélation qu’il lui faisait. Il est révélé dans la Sourate al-Najm que l'ange Gabriel enseigne le Coran au Prophète (pbsl): Votre compagnon ne s'est pas égaré et n'a pas été induit en erreur et il ne prononce rien sous l'effet de la passion; ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée, que lui a en- seigné [l'Ange Gabriel] à la force prodigieuse. (Sourate al- Najm, 2-5) Nous apprenons aussi qu’il y a de merveilleux évènements qui se passent pendant que Gabriel (psl) transmettait le Coran au Prophète (pbsl) : "… Doué de sagacité ; c'est alors qu'il se montra sous sa for- me réelle [angélique], alors qu’il se trouvait à l'horizon su- 36
  • 39. périeur. Puis il se rapprocha et descendit encore plus bas, et fut à deux portées d'arc, ou plus près encore. Il révéla à Son serviteur ce qu'Il révéla. Le cœur n'a pas menti en ce qu'il a vu. Lui contestez-vous donc ce qu'il voit ? " (Sourate al-Najm, 6-12) Il est aussi fait état dans plusieurs autres versets que l'an- ge Gabriel (psl) aussi appelé le Saint-Esprit ou le Pur-Esprit, transmet la révélation : Il n'a pas été donné à un mortel qu'Allah lui parle autre- ment que par révélation, ou de derrière un voile, ou qu'Il [lui] envoie un messager (Ange) qui révèle, par Sa permis- sion, ce qu'Il [Allah] veut. Il est Sublime et Sage. (Sourate al-Shura, 51) Dis : “Quiconque est ennemi de Gabriel doit connaître que c'est lui qui, avec la permission d'Allah, a fait descendre sur ton cœur cette révélation qui déclare véridiques les mes- sages antérieurs et qui sert aux croyants de guide et d'heu- reuse annonce”. (Sourate al-Baqarah, 97) Dis : “C'est le Saint Esprit [Gabriel] qui l'a fait descendre de la part de ton Seigneur en toute vérité, afin de raffermir [la foi] de ceux qui croient, ainsi qu'un guide et une bonne an- nonce pour les Musulmans. » (Sourate al-Nahl, 102) "Ce (Coran) ci, c'est le Seigneur de l'univers Qui l'a fait des- cendre, et l'Esprit fidèle est descendu avec cela sur ton cœur, pour que tu sois du nombre des avertisseurs." (Sourate al-Shu’ara,192-194) Il y a une tradition qui rapporte que les révélations ont ces- sé pendant quelque temps après que les premiers versets aient été révélés. Les hadiths nous enseignent que lorsque les révéla- tions ont repris, les premiers versets qu’il reçut étaient les Harun Yahya (Adnan Oktar) 37
  • 40. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 38
  • 41. Harun Yahya (Adnan Oktar) 39
  • 42. Les miracles de notre Prophète (pbsl) premiers versets de la sourate al-Mouddathir (le revêtu d’un manteau). Après cela, le Prophète assuma sa responsabilité de proclamer la révélation. Plus tard, par un Ordre d’Allah, il dit à son peuple de n’avoir foi uniquement qu’en Allah et de ne considérer aucune créature comme Son égal : "O, toi (Muhammad) ! Le revêtu d'un manteau! Lève-toi et avertis. Et de ton Seigneur, célèbre la grandeur." (Sourate Il est aussi dit dans le 194ème verset de la sourate al-Shura que les révélations sont placées dans le cœur du Prophète (pbsl). De plus, Allah lui fait mémoriser le Coran : "Nous te ferons réciter (le Coran), de sorte que tu n'oublieras…» (Sourate al- A’ la, 6) Son habilité à mémoriser le Coran était un autre fait parmi ses miracles. Les versets du Coran étaient enracinés dans le cœur du Prophète (pbsl) et il pas- sa toute sa vie entière à les proclamer. A ce propos, on lit dans la Sourate al-A’la, dans le 8ème verset: "Nous te met- trons sur la voie la plus facile." Allah nous dit qu’Il est l’Aide permanent du Messager béni." …Et c'était Notre de- voir de secourir les croyants." (Sourate al-Rum, 47) Il revigore le cœur du Prophète (pbsl) et créé de mer- veilleuses choses dans son esprit et dans sa mémoire. Il nous dit que c’est Lui (Allah) Qui permet au Prophète (pbsl) de réciter le Coran et de retenir Ses versets : "Ne remue pas ta langue pour hâter sa récitation : Son ras- semblement (dans ton cœur et sa fixation dans ta mémoire) Nous incombent, ainsi que la façon de le réciter. Quand donc Nous le récitons, suis sa récitation. A Nous, ensuite in- combera son explication." (Sourate al-Qiyama, 16-19) Clairement, Allah a placé les versets du Coran dans sa mé- moire d’une façon spéciale : 40
  • 43. "Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain ! Ne te hâte pas [de réciter] le Coran avant que ne te soit achevée sa révéla- tion. Et dis : “O mon Seigneur, accroît mes connaissances ! ” (Sourate Ta-Ha, 114) Par son amour et sa vive foi en Allah, notre Prophète (pbsl) a volontairement et de tout cœur obéit aux Commandements d’Allah. Allah l’a rendu puissant et lui a donné du succès, Il lui a accordé beaucoup de bénédictions et a fait de lui une person- ne distinguée dans les deux mondes. Ce qui se passait au moment où le Prophète recevait la revelation Allah nous indique qu’Il avait dit à notre Prophète (pbsl) de se lever la nuit et de se préparer pour recevoir la révélation (‘paroles lourdes’): O ! , toi , l'enveloppé [dans tes vêtements] ! Lève-toi [pour prier], toute la nuit, excepté une petite partie ; Sa moitié, ou un peu moins ; ou un peu plus. Et récite le Coran, lentement et clairement. Nous allons te révéler des paroles lourdes (très importantes). La prière pendant la nuit est plus effica- ce et plus propice pour la récitation. Tu as, dans la journée, à vaquer à de longues occupations. Et rappelle-toi le nom de ton Seigneur et consacre-toi totalement à Lui. (Sourate al- Mouzzamil, 1-8) Les hadiths nous informent sur la manière extraordinaire de recevoir une révélation et les choses spirituelles mer- veilleuses que le Prophète (pbsl) a vécues dans sa chambre. Nous apprenons que lorsque les révélations venaient, ceux qui étaient avec lui entendaient des bruits tels une abeille au- Harun Yahya (Adnan Oktar) 41
  • 44. Les miracles de notre Prophète (pbsl) tour de son visage. Le recueil authentique, Sahîh Al -Bukhari rapporte ceci: Selon ‘Aïcha, la mère des croyants, Al-Harith Ben Hicham deman- da au Prophète : "O Envoyé d’Allah, comment se manifeste à toi la Révélation ?" - Parfois, répondit celui-ci, je ressens comme le timbre d’une clochette et c’est le plus éprouvant pour moi. Puis quand l’épreuve se termine, alors seulement je comprends le sens du message. En d’autres occasions, l’ange prend une apparence hu- maine et je retiens les paroles qu’il me communique." 3 Et ‘Aïcha rapporte : "Certains jours de grand froid, le Prophète (pbsl) recevait la Révélation, et à la fin, je voyais son front ruisseler de sueur."4 Zayd ibn Thabit raconte : "… Je notais les révélations d’Allah au Prophète (pbsl). Lorsque la révélation lui venait, il sentait une gran- de fatigue et avait des gouttes de sueurs comme des perles. Lorsque l’état de révélation s’arrêtait, il récitait et j’écrivais." 5 Abou Hourayrah : "Lorsque la révélation d’Allah se faisait au Prophète (pbsl), c’était comme s’il s’était évanoui." 6 42
  • 45. Harun Yahya (Adnan Oktar) 43
  • 46.
  • 47. e plus grand miracle de notre Prophète (pbsl) est le Coran qu’Allah a révélé il y a quatorze siècles comme étant un guide pour appeler à atteindre le salut en lui obéissant : Et ce n'est qu'un Rappel, adressé aux mondes ! (Sourate al- Qalam, 52) Depuis ce temps, la langue du Coran a été facilement comprise par les peuples de chaque époque : En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la mé- ditation. Y a-t-il quelqu'un pour réfléchir ? (Sourate al-Qamar, 22) En même temps, son excellence et son style littéraire incomparable, ainsi que la sagesse supérieure de son contenu font partie des preuves irréfutables qu’il s’agit de la parole divine. Beaucoup d’autres aspects miraculeux attestent que c’est la parole d’Allah. Par exemple, des faits scientifiques ne pouvant seulement être découverts que par le biais de la tech-
  • 48. Les miracles de notre Prophète (pbsl) nologie de nos jours. Pourtant, leur essence avait été révélée dans le Coran il y a 1400 années environ. Puisqu’il était impos- sible de découvrir ces faits scientifiques lorsque le Coran a été révélé, il est alors très clair que le Coran est la Parole d’Allah adressée à l’humanité. Lorsque le Coran fut révélé au 7ème siècle, les Arabes avaient d’innombrables mythes qu’ils prenaient pour des don- nées scientifiques. Manquant de technologie pour effectuer des 46
  • 49. recherches sur l’univers et la nature du monde, ils croyaient aux mythes et aux légendes qui furent transmis de génération en génération. Par exemple, ils croyaient que les cieux étaient soutenus par des montagnes : ils croyaient que la Terre était plate et que de grandes montagnes étaient situées sur ses deux côtés agissant comme des colonnes supportant la voûte céleste. Tous ces mythes ont été éradiqués avec la révélation du Coran. Par exemple, le verset disant que "Allah est Celui Qui a élevé Harun Yahya (Adnan Oktar) 47
  • 50. Les miracles de notre Prophète (pbsl) [bien haut] les cieux sans piliers visibles." (Sourate ar-Ra’d, 2) invalide cette superstition particulière. Des connaissances importantes à ce sujet et beaucoup d’autres choses inconnues à cette époque sont données dans le Coran. A l’époque où le Coran fut révélé, les êtres humains avaient très peu de notions concernant l’astronomie, les sciences physiques et la biologie. Et en plus, il contient des connaissances importantes à propos de la Création de l’univers et celle des êtres humains, des composants de l’atmosphère et l’équilibre de la nature. (Pour une description détaillée, voir Harun Yahya, ’’Les Miracles du Coran’’, http://miraclesducoran.com/) Allah a créé l’univers à partir de rien et connaît toutes choses. Le Coran, qui possède un style clair et simple que tout le monde peut comprendre a été révélé pour que les gens le li- sent et le comprennent, connaissent leur Créateur, et appren- nent comment Le servir. Allah a alors révélé dans le Coran de nombreux exemples et histoires, comme indiqué dans le verset : Nous n'avons rien omis d'écrire dans le Livre. (Sourate al- An’am, 38) Le Coran est parfait et contient donc beaucoup de connais- sances détaillées à propos des deux mondes, ceci est expliqué en ces termes sages : Nous avons assurément fait descendre vers vous un Livre où se trouve votre rappel [ou votre renom]. Ne comprenez- vous donc pas ?" (Sourate al-Anbiya’, 10) Un des aspects les plus importants du Coran est que son texte original, intégral a été conservé de façon intacte depuis sa révélation : En vérité c'est Nous Qui avons fait descendre le Coran, 48
  • 51. Harun Yahya (Adnan Oktar) 49
  • 52. Les miracles de notre Prophète (pbsl) et c'est Nous Qui en sommes gardien. (Sourate al-Hijr, 9) Les Ecritures révélées avant le Coran furent altérées par certaines personnes, en faisant des ajouts, des changements ou bien en supprimant certaines parties. Mais lorsque la révélation vint à notre Prophète (pbsl), Allah lui a miraculeusement per- mis de tout mémoriser. Immédiatement après la révélation, il l'a fait mémoriser aux "scribes de la révélation". De cette façon, le Coran a été gardé sous forme écrite. Pendant le règne d’Abou Bakr (ra), le Coran (l'ensemble des versets) a été réuni en un seul livre. Durant le règne d’Uthman (ra), on a fait des exem- plaires et on les a envoyés aux principales régions et villes de l’empire. Le Coran contient des conseils pour toute l’humanité Le Coran est le dernier Livre Divin à être révélé pour conseiller l’humanité ; de ce fait, ses décrets restent valables pour tous les peuples quelques soient leurs époques, leurs lieux géographiques et ce, jusqu’au Jour du Jugement Dernier. Le Coran montre aux êtres humains le droit chemin et leur rap- pelle certains faits se rapportant à leur vie éternelle. Par exemple : C'est certainement un rappel [le Coran] pour toi et ton peuple. Et vous en serez interrogés. (Sourate az-Zoukhrouf, 44) La sagesse suprême qu’il renferme, la vérité qu’il révèle à propos du passé et du futur et son style qui dissipe l’ignorance et l’inconscience, font du Coran son caractère unique et sans égal. Son caractère miraculeux s’applique à jamais à toute personne, et sa validité commença depuis le jour de sa 50
  • 53. révélation et continue jusqu’au Jour du Jugement Dernier. Tout le monde a la responsabilité de servir judicieusement Allah. Et ceci n’est possible que si les gens croient en Lui sincè- rement et s'ils sont guidés par le Coran et la Sunnah du Prophète (pbsl). Allah révèle à quel point le Coran est mer- veilleux et l’importance de l’adopter comme son propre guide en ces termes: Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne, tu l'aurais vu s'humilier et se fendre par crainte d'Allah. Et ces paraboles Nous les citons aux gens afin qu'ils réfléchis- sent. (Sourate al-Hashr, 21) Tout a été expliqué dans le Coran Allah explique clairement dans le Coran ce qui est juste, ce qui est faux, ce qui est permis et interdit. Donc, c’est une mé- thode facile pour les croyants qui écoutent la voix de leur conscience et évitent l’égoïsme entretenu par eux-mêmes pour découvrir la vérité. Le Coran contient beaucoup de conseils qui sont pleins de sagesses. Sa sagesse et sa bonté enjoint dans ses versets sont claires. Les croyants sincères qu’Allah a mis sur le droit chemin peuvent comprendre cela sans difficulté et mettre en pratique ses vérités dans leurs attitudes et idées, car le Coran est "descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement." (Sourate al- Baqara, 185) Cependant, seuls ceux qui craignent et respectent Allah, se soumettent à Ses décrets, se soumettent à Lui dans leurs cœurs, et choisissent la seconde vie à la vie présente peuvent considé- rer ses conseils : Harun Yahya (Adnan Oktar) 51
  • 54. Les miracles de notre Prophète (pbsl) Nous n'avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux, si ce n'est qu'un Rappel pour celui qui craint (Allah). (Sourate Ta- Ha, 2-3) Ceci est un secret majeur du Coran. Il ne de- mande pas un grand intellect, une culture étrangère ou une quelconque aptitude spéciale pour être compris. Il est seulement nécessaire d’avoir de la sincérité. Allah révèle la vérité à Ses sincères serviteurs et les guide au salut. Le Coran a certes été envoyé à l’humanité, cela dit, c'est le guide au droit chemin seulement pour ceux qui craignent et respectent Allah et croient au Jour du Jugement Dernier : Voici les versets du Livre plein de sagesse, c'est un guide et une miséricorde aux bienfaisants. (Sourate Luqman, 2-3) 52
  • 55. O gens ! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants. (Sourate Yunus, 57) Au regard des deux versets ci-dessus, on observe que le Coran contient des conseils pour tout le monde et guide les Musulmans pratiquants et généreux vers le droit chemin. Comme le grand penseur islamique Bediuzzaman Saïd Noursi dit : "La sagesse suprême du Coran est le leader de la conscience et la conscience, le guide des djinns (génies), des hommes ; le maître de ceux qui atteignent la perfection, et l’instructeur de ceux qui cher- chent la réalité."7 En vue d’amener l’humanité des ténèbres à la lumière, Allah révèle la réponse à chaque question pour ceux qui la cherchent dans leur conscience : … Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une grâ- ce et une bonne annonce aux Musulmans. (Sourate an- Nahl, 89) … Nous n'avons rien omis d'écrire dans le Livre. Puis, c'est vers leur Seigneur qu'ils seront ramenés." (Sourate al- An’am, 38) C’est une manifestation de la miséricorde d’Allah envers Ses serviteurs. Harun Yahya (Adnan Oktar) 53
  • 56. Les miracles de notre Prophète (pbsl) De plus, Allah nous permet d’avoir une connaissance à propos de Lui à travers le Coran. Par exemple, Il révèle qu’Il a créé l’univers à partir de rien, qu’Il Se suffit à Lui-même et qu'Il subvient à tout besoin de tout être, qu’Il est exempt de défaut, et qu'Il embrasse toutes choses de Sa connaissance, qu’Il voit et entend tout secret. A côté de cela, il révèle pourquoi et com- ment les êtres humains ont été créés, définit le genre de vie qui gagnera Son approbation ; l’existence du Jour Dernier, du Paradis et de l’Enfer. Il enseigne aux hommes comment prier et être bon, comment être sain de corps et d’esprit et ce qu’il faut faire en temps de difficulté et de confrontation aux situations imprévues. Il décrit les différents types de caractères humains. En outre, Il a également révélé des versets faisant référence aux faits scientifiques, des connaissances permettant aussi bien à ré- soudre des problèmes humains que sociaux. Autrement dit, le Coran contient toutes les connaissances fondamentales dont une personne aura besoin à chaque moment de sa vie : C'est ainsi que nous avons fait descendre un Coran en [langue] arabe, et Nous y avons multiplié les avertisse- ments, afin qu'ils deviennent pieux ou qu'il les incite à s'ex- horter ?(Sourate Ta-Ha, 113) Et certes, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d'exemples. Mais la plupart des gens s'obsti- nent à être incroyants.(Sourate al-Isra, 89) Et assurément, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d'exemples. L'homme cependant, est de tous les êtres le plus grand disputeur. (Sourate Al-Khaf, 54) Allah dit aux gens d’obéir inconditionnellement à Ses dé- crets, de Le considérer Seul comme leur Ami et Gardien et que leur seul but de la vie doit être d'obtenir Son agrément et Sa 54
  • 57. Harun Yahya (Adnan Oktar) 55
  • 58. Les miracles de notre Prophète (pbsl) miséricorde et entrer par là même au Paradis. Le seul critère pour une personne qui mène une vie telle qu'elle est décrite dans le Coran est de suivre la voie de notre Prophète Mohammed (pbsl). Allah, Qui a choisi l’Islam comme re- ligion pour Ses serviteurs, a révélé le Coran comme étant un guide afin qu’ils s’en servent et qu’ils prennent la vie du Prophète (pbsl) comme modèle exemplai- re pour leur propre vie. Tous les autres chemins sont faux et erronés, ils sont basés seulement sur des mythes, des hérésies et des opinions subjectives. Par conséquent, les gens ne peuvent espérer une bonne récompense d’Allah qu’à condition qu’ils prennent le Coran et la Sunnah du Prophète (pbsl) comme leur mesure de jugement, qu’ils obéissent en- tièrement aux commandements d’Allah en faisant toujours de bonnes œuvres afin de gagner sa Satisfaction et qu'ils prennent la moralité du Prophète (pbsl) comme exemple. Comme Allah le révèle dans le Coran, Ses paroles sont "parfaites" et les gens ne peuvent atteindre la vérité qu’en suivant le Coran et la Sunnah du Prophète (pbsl) : Chercherai-je un autre juge qu'Allah, alors que c'est Lui Qui a fait descendre 56
  • 59. Harun Yahya (Adnan Oktar) 57
  • 60. Les miracles de notre Prophète (pbsl) vers vous ce Livre bien exposé ? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu'il est descendu avec la vérité venant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre de ceux qui doutent. Et la parole de ton Seigneur s'est accomplie en toute vérité et équité. Nul ne peut modifier Ses paroles. Il est l'Audient, l'Omniscient. (Sourate al-An’am, 114-115) L’excellence littéraire du Coran Allah proclame ainsi : "En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la méditation. Y a-t-il quelqu'un pour réflé- chir ?" (Sourate al-Qamar , 22) Malgré le fait qu’il ait un style très compréhensible, en tant que l'un des plus grands miracles de notre Seigneur, personne n'a pu imiter le Coran en aucune manière. Ceux qui doutent, en dépit de ses preuves claires, ont calomnié le Prophète (pbsl) et Allah l’a révélé : Ou bien ils disent : “Il (Muhammad) l'a inventé ?” Dis 58
  • 61. : “Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors d'Allah, si vous êtes véri- diques.” (Sourate Yunus, 38) Bien que cela soit définitivement impossible, les in- croyants pourraient se méprendre en le considérant comme fa- cile à produire selon leurs faibles esprits. En Arabie, la poésie et la littérature étaient très développées. Ils y avaient des poètes et des personnes éloquents, influents qui maniaient très bien la langue arabe. Comme Bediuzzaman Saïd Noursi le dit, les gens d’une tribu littéraire étaient considérés comme les plus grands héros. Etant donné l’importance accordée à la littérature et à la rhétorique, les Mu’allaqat (Sept odes écrites par sept poètes) étaient suspendus avec des lettres d’or sur les murs de la Ka’ba.8 Certains d’entre eux étaient récités lors de grandes oc- casions comme à la foire d'Ukaz. Même les Bédouins pouvaient réciter des poésies qui étaient aussi bien que des poésies com- posées par des poètes urbains. Que ces poèmes soient compo- sés métriquement ou dans un style libre, les gens étaient ravis.9 Ainsi, à une époque où la poésie et l’éloquence étaient bien développées, Allah révéla à notre Prophète (pbsl) le Coran. Il n'aura pas fallu beaucoup de temps pour que ces indivi- Harun Yahya (Adnan Oktar) 59
  • 62. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 60
  • 63. dus littéraires, bien que leur arrogance et leur vanité inté- rieures les faisaient persister dans la rébellion, remarquent que le Coran est, en termes littéraires, un miracle. Le Coran mentionne des évènements lesquelles servent pour le conseil, la guidance des gens et il leur permet de recon- naître leurs propres faiblesses, donnant des informations à pro- pos du passé et du futur. Sa richesse est infinie et incomparable. En fait, ce miracle est tellement fabuleux qu’Allah a dit à Son Prophète (pbsl) de proclamer à ceux qui étaient trop arrogants d’écouter ceci : Dis : “Même si les hommes et les djinns (génies) s'unis- saient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les un les autres.” Et certes, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d'exemples. Mais la plupart des gens s'obstinent à être in- croyants. (Sourate al-Isra’, 88-89) Ou bien ils disent : “Il l'a forgé [le Coran]” - Dis : “Apportez donc dix Sourates semblables à ceci, forgées (par vous). Et appelez qui vous pourrez (pour vous aider), hormis Allah, si vous êtes véridiques”. S'ils ne vous répondent pas, sa- chez alors que c'est par la science d'Allah qu'il est descen- du, et qu'il n'y a de divinité que Lui. Etes-vous soumis (à Lui) ? (Sourate Hud, 13-14) Ou bien ils disent : “Il (Muhammad) l'a inventé ? ” Dis : “Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors Allah, si vous êtes véridiques.” Bien au contraire : ils ont traité de mensonge ce qu'ils ne peuvent embrasser de leur savoir, et dont l'interprétation ne leur est pas encore parvenue. Ainsi ceux qui vi- Harun Yahya (Adnan Oktar) 61
  • 64. Les miracles de notre Prophète (pbsl) vaient avant eux traitaient d'imposteurs (leurs messagers). Regarde comment a été la fin des injustes ! (Sourate Yunus, 38-39) Les incroyants demeurent faibles et impuissants face à l’excellence littéraire du Coran. Personne n’a jamais pu produi- re quelque chose de semblable à cela et jamais personne n’y ar- rivera. Tous les pièges et ruses des incroyants destinés à dis- créditer le Prophète (pbsl) et l’empêcher de délivrer son messa- ge étaient rendus inefficaces comme une bénédiction d’Allah. D’un point de vue littéraire, avec le Coran, notre Prophète (pbsl) donna la plus sage réponse à la rhétorique puissante et éla- borée de son peuple. Nul doute que c’était là un des effets de la qualité littéraire incomparable et de la sagesse du Coran. En ré- ponse avec les versets du Coran que le Prophète (pbsl) récitait, les polythéistes mecquois étaient étonnés. Mais, malgré leur cer- titude à propos de ces versets, certains d’entre eux se sont rebel- lés en raison de leur orgueil : Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable et appelez vos témoins, (les idoles) que vous adorez en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques. Si vous n'y parvenez pas et, à coup sûr, vous n'y parviendrez jamais, parez-vous donc contre le feu qu'alimenteront les hommes et les pierres, le- quel est réservé aux infidèles. (Sourate al-Baqara, 23-24) Le grand savant islamique Bediuzzaman Saïd Noursi in- terprète ces versets de cette manière : "Quand le Coran est arrivé, il a défié en même temps les experts dans ces quatre domaines. Premièrement, il a fait des gens de l’élo- quence un "arc courbé". Ils l’ont tous écoutés avec stupéfaction. Deuxièmement, il a étonné les poètes et orateurs à tel enseigne qu’ils se mordaient les doigts par émerveillement. Leurs plus 62
  • 65. Harun Yahya (Adnan Oktar) 63
  • 66. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 64
  • 67. beaux poèmes en ont reçu un coup et les Sept poésies célèbres pla- cées sur les murs de la Ka’ba comme un objet de fierté a été abat- tu. Troisièmement, il a également fait taire les devins et magi- ciens concernant leur découverte de la connaissance cachée com- me conséquence de l’expulsion des djinns des cieux et mis un cer- tain terme au processus de divination. Quatrièmement, il a sau- vé du mythe et des imaginations farfelues ceux qui avaient un sa- voir à propos des évènements passés et qui avaient fait de la cos- mologie, pour leur enseigner la véritable histoire des évènements du passé et la connaissance illuminant les faits de la création. Ainsi, ces quatre groupes se sont prosternés devant le Coran par étonnement et respect de sa sagesse devenant ainsi ses élèves. Aucun d’eux n’a jamais osé disputer avec un seul de ses ver- sets."10 La révélation d’un livre extraordinaire au Prophète (pbsl), qui a vécu parmi eux durant toute sa vie, a impres- sionné les personnes arrogantes, ce qui les a conduit à le haïr sans raison. En conséquence, ils ont tout fait pour lui faire mal de toutes les façons possibles. Bien qu’ils aient constaté qu’il était d’une grande bonté aussi bien dans sa vie qu'avec ses qualités morales, ils ont conspiré contre lui : Et ils (les Mecquois) s'étonnèrent qu'un avertisseur par- mi eux leur soit venu, et les infidèles disent : "C'est un magicien et un grand menteur." (Sourate Sad, 4) Est-il étonnant pour les gens, que Nous ayons révélé à un homme d'entre eux : “Avertis les gens, et annonce la bon- ne nouvelle aux croyants qu'ils ont auprès de leur Seigneur une présence méritée [pour leur loyauté anté- rieure] ? Les incroyants dirent alors : “Celui-ci est certai- nement un magicien évident.” (Sourate Yunus, 2) Ceux qui ont calomnié cet homme bon et béni étaient Harun Yahya (Adnan Oktar) 65
  • 68. Les miracles de notre Prophète (pbsl) des témoins personnels de sa supériorité morale. De leurs propres yeux, ils ont vu la fidélité du Prophète (pbsl) à ses pro- messes, sa loyauté, sa justice, son honnêteté, sa véracité, sa gen- tillesse aux orphelins et aux nécessiteux, sa générosité et son in- térêt aux autres. Son caractère excellent et ses qualités morales ont toujours attiré l’attention de tous, et il était celui à qui on avait le plus confiance parmi tous, ami bien-aimé et respecté de tous. Le caractère moral de notre Prophète (pbsl) ne pouvait être nié ou ignoré. Son caractère moral, comme décrit dans le Coran, plaisait à Allah, Qui a fait de lui un exemple et un gui- de à tous les peuples. Selon les sources islamiques, Nadr ibn al- Harris a tenté de nuire au Prophète (pbsl) par ses mots ; plus tard, il a rencontré les dirigeants des polythéistes et leur a dit : 66
  • 69. O Quraychites, je jure qu’aujourd’hui, vous avez rencontré quelque chose que vous n’aviez jamais rencontré auparavant. Depuis la petite enfance, Mohammad était la personne la plus ai- mée, votre plus grand orateur véridique et celui qui a obtenu le plus grand respect. Lorsqu’il est devenu âgé et vous apporta le Livre d’Allah, vous dîtes qu’il est devenu un magicien. Je jure qu’il n’est pas un magicien. Nous avons vu beaucoup de magiciens et com- ment ils soufflaient sur les nœuds. Vous l’avez après traité de de- vin. Je jure qu’il n’est pas non plus un devin. Combien de devins avions-nous vu et témoigné de leurs discours, Vous le traitez de poète. Je jure qu’il n’est pas un poète. Combien de poèmes et contes avions-nous appris et raconté ? Vous le traitez de fou. Je jure qu’il n’est pas fou. Y a-t-il des signes de perte de connaissances, de non-sens en lui ? O Quraychites, réfléchissez bien et choisissez...11 Harun Yahya (Adnan Oktar) 67
  • 70. 68
  • 71. e Prophète Mouhammad (pbsl) est une per- sonne bénie et éminemment honorée auprès d’Allah. Allah l’a envoyé pour guider toute per- sonne à la vérité et pour que chacun puisse se parfaire dans ce monde; il possédait une telle qualité morale, ce qui faisait de lui la personne la plus digne de confiance de tous les êtres hu- mains et il était un exemple pour les autres de par son hon- nêteté. Il était un messager d’Allah dont la piété, la bonne moralité et le tempérament étaient exemplaires. Sa compassion, sa politesse, sa compréhension subtile, sa confiance en Allah, sa détermination dans la patience font de lui un guide pour tous les Musulmans. Ibrahim ibn Mohammad (ra), un pe- tit-fils d’Ali ibn Abu Taleb (ra) relate l’in- formation suivante : Quand Ali (ra) décrivait les nobles caracté- ristiques du Messager d’Allah (pbsl), il avait l’habitude de dire : "Il était la plus généreuse et la plus véridique des personnes. Il était la plus 69
  • 72. Les miracles de notre Prophète (pbsl) bienveillante personne. Toute personne qui le voyait devenait soudainement im- pressionnée. Toute personne qui avait des contacts proches avec lui et connais- sait sa moralité excellente l’aimait. Celui qui le décrivait disait : ‘Je n’ai jamais vu quelqu’un comme lui avant lui ou après lui’." 12 Dans sa communauté, il était appe- lé al-Amin (le Loyal). Son visage déga- geait une lumière noble qui persuadait les gens de son honnêteté. Ceux qui écoutaient leur conscience au moment où ils parlaient avec lui comprenaient qu’il était spécial; Ils ont eu beaucoup de preuves du fait qu’il était prophète. Il était intelligent et perspicace et, en raison de l’excellence de sa personne, même les hypocrites lui demandaient de résoudre leurs litiges. Ibn Sa’d rapporte ce qui suit, lui- même rapportant d’Ibn Asakir (ra), concernant la vertu et la bonté que les Compagnons (ra) voyaient continuelle- ment chez le Prophète (pbsl) : Le Prophète (pbsl) a émergé parmi les gens comme étant la meilleure per- 70
  • 73. Harun Yahya (Adnan Oktar) 71
  • 74. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 72
  • 75. sonne en termes d’honnêteté, ayant le plus beau des caractères, le meilleur en relations sociales, le plus généreux dans son voisinage, le plus avenant en qualité de douceur et de sécurité, la personne au discours le plus franc et celui qui attache la plus grande importan- ce à la courtoisie et aux bonnes manières. Il s’entendait bien avec tous. Pour ces raisons, ils l’appelaient Al-Amin (Le loyal) et le plus digne de confiance.13 Ibn Sa’d rapporte ce qui suit d’Ibn Hashim (ra) : Pendant la période de l’ignorance, tout le monde demandait au Prophète (pbsl) de régler leurs différends.14 Yacoub ibn Soufiane (ra) et Al-Bayhaqi (ra) rapportent d’Ibn Shihab (ra) ce qui suit : Lorsque les Quraychites ont reconstruit la Ka’ba, ils ont commencé à se disputer sur le fait de savoir qui replacerait la pierre noire à sa position initiale. Chaque tribu souhaitait s’en charger. Ils ont alors convenu que : "Quiconque franchirait en premier lieu la porte du sanctuaire allait servir d’arbitre dans cette affaire pour trancher de leur désaccord." Le premier à passer par là était le Prophète (pbsl) qui était encore un jeune homme. (Selon des sources, il avait 35 ans). Ils l’ont donc nommé arbitre. Il leur a dit : "Apportez un grand drap". Un grand drap fut apporté. "Mettez maintenant la pierre des- sus ensemble" leur dit-il. Après que la pier- re fut déposée sur le drap, il dit : "Laissez le plus âgé de chaque tribu venir tenir un coin du drap comme représentant de chaque tribu." Ils ont ainsi soulevé la pierre noire de la sorte et la transportè- rent jusqu’à l’emplacement qu’elle devait Harun Yahya (Adnan Oktar) 73 Al-Hajar al-aswad (La Pierre noire)
  • 76. Les miracles de notre Prophète (pbsl) occupée. Il (pbsl) s’est alors rendu à l'emplacement avec eux et a pris la pierre noire pour l’installer à sa place. En prenant de l’âge, il s’attira l’amour et le respect de tous. En raison de la notoriété de son honnêteté, il était surnommé al-Amin (le Loyal), le plus digne de confiance. Cet évènement avait eu lieu avant que la révélation ne lui soit faite.15 Notre Prophète (pbsl) a passé sa vie au service de la guidance des gens au droit che- min, enseignant à ses Compagnons et prêchant, discutant avec les incroyants dans l’espoir de les diriger sur la bonne direction. En consé- quence de cela, de simples Bédouins étaient de- venus des personnes vertueuses brillant avec la lumière de la foi. C’était un formidable miracle. 74
  • 77. A côté de sa propre bonté morale, notre Prophète (pbsl) a mon- tré nombre de miracles dont non seulement les Compagnons étaient témoins mais aussi beaucoup d’incroyants. Ses miracles étaient des preuves divines envers les croyants et une porte d’entrée à la foi pour suivre le droit chemin. Etant donné son prêche de 25 ans, ses combats dans diverses batailles, affrontant des gens mauvais et coléreux et qu’il était toujours à la tête de la lutte, il est miraculeux de consta- ter que rien d’inopportun ne lui soit arrivé et qu’il n’ait pas été assassiné. Son extraordinaire détermination et son héroïsme ont augmenté encore plus l’enthousiasme de ses Compagnons (ra). Un autre miracle est qu’il Harun Yahya (Adnan Oktar) 75
  • 78. Les miracles de notre Prophète (pbsl) avait le pouvoir d’implanter les racines de la crainte et du res- pect d’Allah dans les cœurs de ses ennemis et de défaire les in- croyants à chaque fois. Allah l’aida dans une bataille avec des anges et des armées invisibles de telle sorte qu’il pouvait défai- re des armées qui étaient beaucoup plus nombreuses et plus puissantes que la sienne : Yes indeed! But if you are steadfast and have taqwa and they come upon you suddenly, your Lord will reinforce you with five thousand angels, clearly identified. Allah only did this for it to be good news for you and so that your hearts might be set at rest by it (help comes from no one but Allah, the Almighty, the All-Wise) (Surah Al ‘Imran: 125-26) Notre Prophète (pbsl) prêchait l’Islam très efficacement et avec détermination. Par conséquent, il endurait de grandes souffrances. Bien qu’on lui ait même proposé un trésor et bien d’autres offres similaires pour qu’il arrête de diffuser l’Islam, il (pbsl) a refusé. En effet, il était toujours primordial dans son es- prit de ne rechercher que l’agrément d’Allah et de travailler pour l’Islam et les Musulmans. Il (pbsl) a toujours espéré l’aide d’Allah et croyait que, avec Son aide, lui et les croyants finiront par triompher. C’est pour cela qu’il était toujours sous la pro- tection d’Allah et n’a jamais subi de mal de la part des in- croyants : ... ni la parole d'un devin, mais vous vous rappelez bien peu. C'est une révélation du Seigneur de l'Univers. (Sourate al-Haqqah, 42-43) …que ceci [le Coran] est la parole d'un noble Messager et que ce n'est pas la parole d'un poète; mais vous ne croyez que très peu. (Sourate al-Haqqah, 40-41) 76
  • 79. Harun Yahya (Adnan Oktar) 77
  • 80. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 78
  • 81. Harun Yahya (Adnan Oktar) 79
  • 82. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 80
  • 83. Et il y aura pour toi certes, une récompense jamais inter- rompue. Et tu es certes, d'une moralité éminente. (Sourate al-Qalam, 3-4) Ceci [le Coran] est la parole d'un noble Messager; doué d'une grande force, et ayant un rang élevé auprès du Maître du Trône, obéi, là-haut, et digne de confiance. Votre com- pagnon (Mouhammad) n'est nullement fou ; il l'a effective- ment vu (Gabriel), au clair horizon ; et il ne garde pas ava- rement pour lui-même ce qui lui a été révélé. (Sourate at- Takwir, 19-24) Le grand savant islamique l'Imam al-Ghazali donne des preuves de l’excellence du caractère moral du Prophète (pbsl) basées sur les hadiths rapportés par al-Tirmidhi, al-Tabarani, l'Imam al-Boukhari, Sahîh Muslim, l'Imam Ahmad, Sunan Abou Daoud, Ibn Majah : Le Prophète (pbsl) était le plus patient des hommes, le plus brave, le meilleur juge de tous et celui qui pardonnait le plus. Il (pbsl) était le plus charitable des hommes. Il ne gardait pas en stock les provi- sions des membres de sa famille qu’Allah lui donnait, plus d’une année. Il avait l’habitude de donner en aumône aux mendiants, aux nécessiteux qui lui demandaient et même au point de prendre sur ce qui lui était réservé comme provisions. Il avait pour habitude d’être véridique même si des fois cela lui cau- sait des problèmes à lui et à ses Compagnons (ra). Il avait l’habitu- de d’accepter les invitations de mariage, de visiter les malades et d'assister aux funérailles. Il était le plus modeste sans orgueil. Son discours était le plus éloquent, sans être trop long. Sa constitution était la plus belle. Il avait même pour habitude de visiter les malades à des endroits distants. Il restait avec les pauvres et destitués, mangeait avec eux, honorait ceux qui faisait preuve de noblesse et leur Harun Yahya (Adnan Oktar) 81
  • 84. Les miracles de notre Prophète (pbsl) conseillait de faire de bonnes actions et de faire preuve de bonté en- vers les proches. Il ne traitait personne durement et acceptait les ex- cuses qu’on lui présentait. Il plaisantait tout en restant véridique. Il se permettait la pratique du sport, sans violence, et les jeux licites, jouait avec ses femmes et faisait des courses avec elles. Il ne rabais- sait pas le pauvre en raison de sa pauvreté ni n’élevait le riche à cau- se de sa richesse. Il avait pour habitude d’exhorter, d’appeler les gens à Allah."16 L’analphabétisme de notre Prophète (pbsl) Le Prophète Mouhammad (pbsl) était le prophète illettré dont l’arrivée était prévue dans la Torah et l’Evangile. Quand il commença à transmettre le Coran à l’humanité, et ce, jusqu’à la fin de sa vie, il ne pouvait ni lire ni écrire. C’était une des plus importantes indications qu’il était prophète. Alors qu’ils savaient que notre Prophète (pbsl) était illet- tré, les incroyants l’accusaient d’écrire lui-même les révéla- tions. En réponse à cela, Allah révéla : Et c'est ainsi que Nous t'avons révélé un esprit [le Coran] provenant de Notre ordre. Tu n'avais aucune connaissance du Livre ni de la foi; mais Nous en avons fait une lumière par laquelle Nous guidons qui Nous voulons parmi Nos serviteurs. Et en vérité tu guides vers un chemin droit. (Sourate Achoura, 52) Et n'eût été la grâce d'Allah sur toi (Muhammad) et Sa mi- séricorde, une partie d'entre eux t'aurait bien volontiers égaré. Mais ils n'égarent qu'eux-mêmes, et ne peuvent en rien te nuire. Allah a fait descendre sur toi le Livre et la Sagesse, et t'a enseigné ce que tu ne savais pas. Et la grâce d'Allah sur toi est immense. (Sourate al-Nisa’, 113) 82
  • 85. Harun Yahya (Adnan Oktar) 83
  • 86. Les miracles de notre Prophète (pbsl) Le Prophète (pbsl), tout en transmettant le Coran à l’hu- manité, disait toujours que c’était "une révélation venant d’Allah". Il mentionnait de ce fait constamment et rappelait aux gens qu’ils avaient témoigné de sa vie avant qu’Allah ne lui ac- corde la prophétie : Dis : "Si Allah avait voulu, je ne vous l'aurais pas récité et Il ne vous l'aurait pas non plus fait connaître. Je suis bien resté, avant cela, tout un âge parmi vous. Ne raisonnez-vous donc pas?" (Sourate Yunus, 16) En dépit de son analphabétisme, notre Prophète (pbsl) ré- pandait très efficacement le message religieux. Il savait ce que contenaient l’Ancien et le Nouveau Testament et Allah lui a donné le savoir des autres Livres Saints et des communautés passées. Durant sa vie, notre Prophète (pbsl) a effectué beau- coup d’autres merveilles. L’Imam al-Ghazali écrit à propos des preuves miraculeuses de son analphabétisme : "Le caractère et la conduite du Prophète (pbsl), ses actions, ses ha- bits, sa direction des affaires, son traitement des différentes classes sociales, son indication à eux du droit chemin à suivre, ses réponses merveilleuses aux différentes questions subtiles et difficiles, ses ef- forts inlassables pour le bien des gens, sa bonne guidance concer- nant les lois flexibles de la Shari’a ; toutes ces remarques mènent à 84
  • 87. la seule conclusion que sa prestance était au-delà de la puissance d’un homme et que cela ne pouvait être sans l’aide d’une main in- visible. Cette prestance était impossible à admettre pour une partie des hypocrites et négateurs. Les gens ont attesté, au regard de sa prestance et de ses qualifications, qu’il était un véritable homme prodigieux envoyé par Allah. Allah lui a donné ces qualités alors qu’il n’était pas instruit et n’avait pas d’éducation, il vivait parmi des Arabes illettrés. N’ayant pas reçu d’enseignement particulier, orphelin et faible, comment a-t-il acquit de si belles qualités et une conduite si remar- quable, un tel savoir au sujet d’Allah sans éducation ? Sa connais- sance vraie et correcte au sujet des précédents prophètes, que la paix soit sur eux tous, démontre qu’il est un vrai messager d’Allah par- ce qu’il connaissait ces vérités par révélations. Comment aurait-il pu savoir ce qui était au-delà des capacités humaines sans que ce ne soit par révélation ?17 Les Gens du Livre savaient, de façon certaine, que le mes- sager dont la venue était prédite dans l’Ancien et le Nouveau Testament serait illettré. Mais, il est clair que les incroyants mentaient et proféraient à tout vent que notre Prophète (pbsl) écrivait lui-même le Coran, malgré les incohérences dans leurs propos. En effet, il y aurait certainement des contradictions dans les paroles d'une personne qui ne dit pas la vérité. Des dates et des styles d'explication contradictoires auraient sûrement émergé dans ses discours. Notre Prophète (pbsl), qui s’exprimait avec éloquence et sagesse, était le plus honnête, le plus modéré, le bien-intention- né aux bonnes mœurs dans sa communauté. Son intelligence et perspicacité suscitaient l’admiration et la confiance de tout un chacun. Harun Yahya (Adnan Oktar) 85
  • 88. Les miracles de notre Prophète (pbsl) Bien qu’il ne sache pas lire l’Ancien ou le Nouveau Testament, il connaissait aussi bien leur contenu et décrets que l’histoire des sociétés antérieures grâce aux révélations d’Allah. Tous ceux qui le connaissaient en étaient avisés. Notre Prophète (pbsl) n’est jamais allé à l’école pour recevoir une éducation. Ainsi, la sagesse contenue dans le message qu’il dis- pensait, qu’il prêchait aux Mecquois et autres est uniquement un des aspects miraculeux de cette personne bénie : Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n'en n'écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité au- raient eu des doutes. (Sourate al-Ankabut, 48) Le célèbre savant islamique Jalal al-Din al-Suyuti interprè- te ce verset comme suit : Tu n’as jamais lu un livre avant celui-ci, en d’autres termes avant le Coran. Tu n’as jamais écrit ceci avec tes propres mains. S’il en 86
  • 89. Harun Yahya (Adnan Oktar) 87
  • 90. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 88
  • 91. Harun Yahya (Adnan Oktar) 89
  • 92. Les miracles de notre Prophète (pbsl) avait été autrement, si tu avais été un lettré, les partisans de la su- perstition auraient émis des doutes te concernant et auraient dit : "Le Prophète décrit dans la Torah ne peut pas lire et écrire."18 Malgré le fait que tout était tellement évident, les in- croyants l’attaquaient, disaient toutes sortes de mensonge à propos de lui, et disaient qu’il était simplement un être humain comme eux : Leurs cœurs distraits ; et les injustes tiennent des conver- sations secrètes et disent : “Ce n'est là qu'un être humain semblable à vous ? Allez-vous donc vous adonner à la magie alors que vous voyez clair ? ” Il a répondu : “Mon Seigneur sait tout ce qui se dit au ciel et sur la terre; et Il est l'Audient, l'Omniscient”. Mais ils dirent : “Voilà plu- tôt un amas de rêves ! Ou bien Il l'a inventé. Ou, c'est plutôt un poète." (Sourate al-‘Anbiya, 3-5) Mais notre Prophète (pbsl) demandait l’aide d’Allah et Son pardon, suivait Son Chemin et obéissait à Ses Ordres : Et quand leur sont récités Nos versets en toute clarté, ceux qui n'espèrent pas notre rencontre disent : “Apporte un Coran autre que celui-ci” ou bien “Change-le”. Dis : “Il ne m'appartient pas de le changer de mon propre chef. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé. Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un jour ter- rible”. (Sourate Yunus, 15) L’encyclopédie de Seerah relate le fait que le grand savoir qu’Allah a donné au Prophète Mouhammad (pbsl) est une preuve qu’il était Son messager : Le Prophète Mouhammad (pbsl) n’était pas instruit ; il ne pouvait pas lire ou écrire. Tout au long de sa vie, les membres de la famille dans laquelle il a grandi, ceux proche de lui et les peuples Mecquois ne l’avaient jamais vu toucher un livre ou tenir un stylo. Par 90
  • 93. conséquent, le Coran, l’océan de sagesse qui lui a été révélé, est un miracle unique. En effet, ce Livre contient des trésors d’informa- tions tels que le sujet principal relatif à toutes les précédentes Ecritures Saintes, les histoires des précédents prophètes, les reli- gions et leurs croyances, l’histoire antique, la civilisation, la cultu- re et l’économie, les valeurs politiques et morales… Le fait que bien qu’il ne se soit pas instruit lui-même, et qu'il apparaisse devant les incroyants avec un Livre, est en tout cas la plus grande preuve de sa prophétie.19 Harun Yahya (Adnan Oktar) 91
  • 94. Les miracles de notre Prophète (pbsl) Des savants juifs reconnaissent notre Prophète (pbsl) Des savants juifs ont reconnu notre Prophète (pbsl). Les Juifs et les Chrétiens décrits dans le Coran comme "les Gens du Livre", ont certaines croyances et pratiques altérées. Cependant, ils continuent de suivre une religion venant d’Allah. Allah dit que le Coran était envoyé pour confirmer les autres livres saints antérieurs : Et croyez à ce que J'ai fait descendre, en confirmation de ce qui était déjà avec vous; et ne soyez pas les premiers à le re- jeter. Et n'échangez pas Mes révélations contre un vil prix. Et c'est Moi que vous devez craindre. (Sourate al-Baqarah, 41) Allah révèle dans un autre verset que certains savants juifs reconnaissaient le Coran : Et ceci était déjà mentionné dans les écrits des anciens (en- voyés). N'est-ce pas pour eux un signe, que les savants des Enfants d'Israël le sachent ? (Sourate as-Shu’ara, 196-197) Dans son œuvre Al-Asas fi Al-Tafsir, le célèbre exégète co- ranique l'Imam Hawa écrit que : Il est certain que le Coran existait dans les précédents Livres. En d’autres termes, il est référencé dans les Ecritures Saintes ou que le contenu de ses sens étaient transmis par les prophètes des autres communautés et était présent dans leurs Livres de la manière dont Allah l’avait révélé comme on peut l’observer dans les Textes Divins. Les savants juifs modérés et honnêtes savent que la Torah, les Psaumes et l’Evangile contiennent les contenus du Coran et que chaque terme, élément qu’il contient est la vérité de la part d’Allah. Et que le Coran est le dernier Livre et notre Prophète 92
  • 95. Harun Yahya (Adnan Oktar) 93 (pbsl) est le dernier Prophète de qui les précédentes Ecritures Saintes parlent.20 Les savants juifs et chrétiens ont donc immédiatement re- connus le Prophète Mouhammad (pbsl) comme le prophète illettré annoncé et attendu (et ce, peu importe le fait qu’ils n’ont pas voulu accepter la vérité). Allah dit dans le Coran que les Gens du Livre reconnaîtront notre Prophète (pbsl) de la même manière qu’ils reconnaissent leurs propres enfants mais que certains se rebelleront et ne croiront pas en lui et seront déçus : Ceux à qui nous avons donné le Livre, le reconnaissent comme ils reconnaissent leurs enfants. Or une partie d'entre eux cache la vérité, alors qu'ils la savent ! (Sourate al-Baqarah, 146) Ceux à qui Nous avons donné le Livre reconnaissent (le Messager Mouhammad) comme ils reconnaissent leurs propres enfants. Ceux qui font leur propre perte sont ceux qui ne croient pas. (Sourate al-An’am, 20) Allah avertit les Enfants d’Israël dans la Sourate al- Baqarah : O enfants d'Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés. Si vous tenez vos engagements vis-à-vis de Moi, Je tiendrai les miens. Et c'est Moi que vous devez redouter. Et croyez à ce que J'ai fait descendre, en confirmation de ce qui était déjà avec vous; et ne soyez pas les premiers à le re- jeter. Et n'échangez pas Mes révélations contre un vil prix. Et c'est Moi que vous devez craindre. Et ne mêlez pas le faux à la vérité. Ne cachez pas sciemment la vérité. (Sourate al-Baqarah, 40-42) La seule voie à travers laquelle notre Prophète (pbsl) a pu connaître les bénédictions et les vœux qu’ils ont faits à Allah était uniquement due au fait que le Seigneur le lui dise.
  • 96. Les miracles de notre Prophète (pbsl) Quand le Prophète Mouhammad (pbsl) récitait les versets, les savants parmi les Enfants d’Israël l’ac- ceptaient comme le messager qu’ils attendaient. Les Gens du Livre savaient qui il était et qu’il disait la vé- rité étant donné sa vie exemplaire et son caractère moral magnifique. Allah révèle dans le Coran : Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l'évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porte- ront secours et suivront la lumière descendue avec lui ; ceux-là seront les gagnants. (Sourate al-A’raf, 157) Le célèbre savant islamique Omer Nasuhi Bilmen inter- prète ce verset comme suit : Ce verset révèle que ceux qui possèdent les qualités les plus distin- guées, les meilleurs œuvres dans ce monde et dans l’Au-delà sont ceux qui suivent le Khatam al-Anbiya’ (Le Dernier Prophète) : ceux qui suivent le Prophète Mouhammad (pbsl) - à qui le Livre Divin a été révélé, dans lequel la connaissance du passé et du futur se trou- vent, pensant qu’il n’a jamais rien lu ou écrit à quelqu’un - obtien- nent l’honneur d’être de sa communauté. Il est mentionné par son nom ou par ses caractéristiques dans la Torah et l’Evangile. Il ne peut y avoir aucun doute qu’il est présent par son nom et par ses ca- ractéristiques dans ces Livres. S’il (pbsl) n’était pas mentionné dans ces Livres, le Prophète (pbsl) aurait-il clamé y être mentionné donnant ainsi libre cours à son propre rejet ? Le Prophète (pbsl) 94
  • 97. est d’une telle noblesse qu'il recommandait et conseillait à ceux qui appellent à la foi, à toute l’humanité, de respecter et d'honorer les commandements d’Allah, afin d’acquérir une croyance authentique, une moralité pure et de montrer de l’affection aux créatures d'Allah (et il interdisait le blâmable).21 Comme nous pouvons le voir, le fait que sa venue et les qualités de cette personne bénie étaient prédites aux Gens du Livre est encore un des miracles qui lui sont associés. Ceux d’entre les Juifs et les Chrétiens, qui possédaient une foi et du bon sens, utilisaient leur conscience pour considérer que ce qu’ils voyaient confirmait la vérité évidente. Harun Yahya (Adnan Oktar) 95
  • 98.
  • 99. l y avait beaucoup de miracles dans la vie de notre Prophète Mouhammad (pbsl) tel que le Coran (le plus grand de ses miracles), son excellent caractè- re moral et ses actes et paroles. Il proclamait le Coran com- me un guide vers le droit chemin et il a atteint toute sa com- munauté, des Bédouins moins civilisés à la gente la plus ci- vilisée. C’était aussi un des miracles d’Allah. Il communi- qua très efficacement la moralité islamique. Par son ef- fet, les gens qui avaient l’habitude d’enterrer leurs filles vivantes se métamorphosèrent en des personnes miséricordieuses et compatis- santes et ceux qui avaient l’habitude d’ado- rer des idoles ont de leur propre gré dé- cidé de croire en l’unicité d’Allah. Bon nombre de ces miracles nous sont re- latés dans le Coran et les hadiths. Parmi ces miracles, on peut citer les suivants :
  • 100. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 98 Son ascension dans les cieux (Al Mir’aj) L’ascension du Prophète Mouhammad (pbsl) est un des plus grands miracles qui s’est produit. Les sourates al-Isra’ (Le voyage nocturne) et al-Najm (L’étoile) relatent ce miraculeux voyage nocturne vers la Mosquée al-Aqsa et son ascension jus- qu’au "lotus de la limite extrême " (Sidrat al-muntaha). En arabe, le terme isra’ signifie "voyage nocturne" ou "pro- menade de nuit ". Dans le premier verset de la sourate al-Isra’, Allah le Tout-Puissant nous parle du miraculeux voyage de notre cher Prophète (pbsl) : Gloire et Pureté à Celui Qui de nuit, fit voyager Son servi- teur [Mouhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l'alentour, afin de lui faire Sidrat al-Muntaha : la frontière où la connaissance des choses créées prend fin et qu'elle ne peut pas franchir Qubbat as-Sakhra (Le Dôme du Rocher) construit sur la pierre sacrée Hajar Muallaq
  • 101. Harun Yahya (Adnan Oktar) 99 Al Hajar Muallaq : La pierre sacrée sur la- quelle notre Prophète (pbsl) marcha quand il fit son ascension (Mir’aj).
  • 102. Les miracles de notre Prophète (pbsl) voir certaines de Nos merveilles. C'est Lui, vraiment, qui est l'Audient, le Clairvoyant. (Sourate al-Isra, 1) Le mot aqsa signifie ‘loin’ ou ‘plus loin’. La Mosquée al- Haram est située à la Mecque ; la Mosquée al-Aqsa est située à Jérusalem. La distance entre elles est de 1235 km. Notre Prophète (pbsl) fut transporté de la Mecque à Jérusalem. Le grand savant islamique Ibn Kathir dit qu’au moins vingt-cinq Compagnons ont entendu cet évènement rapporté de notre Prophète (pbsl) mais que ce nombre pourrait être aussi grand que quarante. Les évènements rapportés par Anas ibn Malik, Abu Hourayrah, Abu Saïd al-Khudri, Malik ibn Sa’ sa, Abu Zarr al-Ghaffari, Abdullah ibn Abbas, Abdullah ibn Mas’ud et Umm Hani sont considérés comme les plus crédibles. Selon eux, pendant que notre Prophète (pbsl) était en train de dor- mir chez sa nièce (Umm Hani Abi Talib), l’ange 100 Ci-dessus : Le voyage miraculeux de notre Prophète (pbsl) était de la Mosquée al-Haram al-Sharif à la Mosquée al-Aqsa de Jérusalem
  • 103. Harun Yahya (Adnan Oktar) 101 Vue externe de Qubbat as-Sakhra (Dôme du Rocher)
  • 104. Les miracles de notre Prophète (pbsl) Gabriel lui apparut, le mit sur un animal appelé buraq et l’amena à la Mosquée al-Aqsa où il fit son ascension. Les hadiths contien- nent un groupe d’informations détaillées à propos de ce qu’il a vu durant cet évènement tels que ses conversations avec les précé- dents Prophètes (pse) et des aperçus du paradis et de l’enfer. Selon les textes islamiques, les incroyants mecquois dou- taient à propos de ce miracle à cause de leurs faibles intellects et ainsi essayèrent de s’informer sur la véracité de ses paroles. En raison de leur attitude inconvenante, Allah les a humiliés et ils se sont ridiculisés eux-mêmes : 102
  • 105. Ils demandèrent : "Peux-tu nous décrire la Mosquée al-Aqsa ?" Certains d’entre eux y avait été et l’avait déjà vue. Le Prophète (pbsl) répondit : "J’ai commencé à décrire la Mosquée. En décrivant quelques endroits, j’avais des doutes. Et à ce moment là, Allah le Très Haut a apporté la Mosquée devant mes yeux. Je l’ai alors regardée et j'ai com- mencé à la décrire." Après avoir témoigné du discours du Prophète (pbsl), ils clamèrent : "Pour la description, par Allah, c’est correct !"22 Il a aussi dit : Je me souviens quand j’étais à Al-Hijr et que les Qoraïchites me ques- tionnaient sur mon Voyage nocturne. Ils me demandaient des choses à Harun Yahya (Adnan Oktar) 103 La terre sur laquelle se trouvent le Dôme du Rocher (Qubbat as- Sakhra) et la Mosquée al-Aqsa est sacrée pour tous les Musulmans
  • 106. Les miracles de notre Prophète (pbsl) propos de Bayt al-Maqdis (Mosquée al-Aqsa) sur lesquelles je n’étais pas sûr… Puis Allah l’a élevé pour que je puisse la (Mosquée al-Aqsa) voir et il n’y avait rien dont il me questionnait et dont je pouvais ne pas don- ner la description."23 Avant cet évènement, le Prophète Mouhammad (pbsl) n’avait jamais été à la Mosquée al-Aqsa, c’était donc un grand miracle qu’il ait pu répondre à toutes leurs questions. Ce mi- racle augmenta l’enthousiasme des croyants et leur ardeur et renforça leur lien avec notre Prophète (pbsl) ; certains in- croyants, cependant, persistaient dans leur rébellion. Ils allèrent voir Abou Bakr et, après avoir porté des accusations sans fon- dement sur notre Prophète (pbsl), ils lui demandèrent s’il croyait à cet évènement et s’il voudrait continuer à croire à notre Prophète (pbsl). Il répondit : "S’il a dit ça, alors je le crois, oui." Les hadiths nous renseignent aussi que notre Prophète (pbsl) leur montra plus d’une preuve miraculeuse qu’ils ne pouvaient nier : Ils lui demandèrent : "Quelle preuve en as-tu ?" le Prophète (pbsl) répondit : " J’ai rencontré une caravane appartenant aux Qoraïchites. C’était à tel et tel endroit. La caravane était effrayée par nous et prit un autre chemin. Il y avait un sac blanc et noir sur un 104
  • 107. chameau de la caravane. Ce chameau a poussé des cris et s’est en- suite effondré." Lorsque la caravane revint, ils leur ont demandé ce qui leur était arrivé. Ils racontèrent ce qui s’était passé, exactement comme le Prophète (pbsl) l’avait décrit.24 Ses deux descriptions de la Mosquée al-Aqsa et celle de la ca- ravane étaient de grands miracles relevant de la miséricorde d’Allah. Allah nous informe dans le Coran par quelques versets à propos de sa montée jusqu’à "l’arbre-lotus de la limite extrême" : Il l'a pourtant vu, lors d'une autre descente, près de la Sidrat-ul-Muntaha, près d'elle se trouve le jardin de Maawa : au moment où le lotus était couvert de ce qui le couvrait. La vue n'a nullement dévié ni outrepassé la mesure. Il a bien vu certaines des grandes merveilles de son Seigneur. (Sourate an-Najm, 13-18) Ce grand miracle est une importante preuve venant de notre Seigneur adressée aux incroyants. Chaque miracle singu- lier que notre Seigneur permettait d’accomplir à notre Prophète (pbsl) était créé par la volonté d’Allah. Aucun d’entre eux ne dépendait d’une cause et ils étaient tous de nature à fortifier, à renforcer la foi des croyants. Harun Yahya (Adnan Oktar) 105
  • 108. Les miracles de notre Prophète (pbsl) 106 Qaba
  • 109. Harun Yahya (Adnan Oktar) 107
  • 110. Les miracles de notre Prophète (pbsl) Notre Prophète (pbsl) fendit la Lune en deux Un autre miracle eut lieu lorsque notre Prophète (pbsl) fendit la Lune en deux. Allah mentionne cet extraordinaire évènement dans le Coran et beaucoup de hadiths rapportent ce miracle : L'Heure approche et la lune s'est fendue. Et s'ils voient un prodige, ils s'en détournent et disent : “Une magie persis- tante” et ils [le] traitent de mensonge et suivent leurs propres impulsions, or chaque chose arrivera à son terme [et son but]. (Sourate al-Qamar, 1-3) La division de la Lune (wa inchaqqa al-qamar) est men- tionnée par les termes inshaqqa (se fendre) et qamar (Lune). Inchaqqa (se fendre, fractionnement) dérive d’une racine arabe de base, shaqqa, qui signifie "se diviser, pousser, apparition de plantes après labourage". Au sens contextuel ici, ça signifie "être divisé", "être coupé en pièces, être séparé". The Encyclopaedia of Seerah contient une compilation de tous les hadiths relatifs à cela. En résumé, ils disent : C’était une soirée du 14ème jour du mois lunaire, 5 années avant la Hijra (l’émigration) à Médine. A ce moment-là, la Lune se divisa en deux. Une partie était visible sur une face d’une colline et l’autre partie sur l’autre face de la colline. C'était seulement pendant une seconde. Puis, les deux parties de la Lune se sont jointes à nouveau. À ce moment-là, le Prophète (pbsl) était à Mina. Il s’est adressé à ceux qui étaient là, leur disant : "Regardez et soyez témoins !". Les incroyants ont suggéré qu'il les avait ensorcelés, et que c’est pour cette raison que leurs yeux n'avaient pas vu précisément. D'autres personnes présentes disaient : "Mouhammad (pbsl) pourrait nous avoir ensorcelés mais pas ceux qui ne sont pas 108
  • 111. là. Attendez un peu et demandons à ceux qui viendront par ce che- min et demandons leur s'ils ont vu un tel miracle." Ceux venant de l'extérieur ont reconnu qu'ils en avaient été témoin. (Afzalur Rahman, Encyclopédie de Seerah, 164) Cet évènement est inclus dans les travaux de grands sa- vants du Hadith tels que l’Imam al-Bukhari, Muslim, Al- Tirmidhi, Ahmad ibn Hanbal, Abu Daoud, al-Hakim, al- Bayhaqi, and Abu Nu’aym.25 Certains de ces hadiths se pré- sentent comme suit : Abdullah ibn Mas’ud rapporte : Nous étions avec le Messager d’Allah (pbsl) à Mina quand la Lune s’est fendue en deux. Une par- tie était derrière la montagne et l’autre était sur le côté de la mon- tagne. Il (pbsl) nous a dit : "Soyez témoins de cela."26 Abdu Llâh Ibn Mas'ûd - qu'Allah l'agrée – a dit, rapporté par l'Imam Al Boukharî : Au temps du Messager d'Allah (pbsl), la Lune se fendit en deux morceaux, un morceau au-dessus de la mon- tagne, et un autre en contre-bas. Alors le Messager d'Allah (pbsl) nous dit : "Soyez témoins !"27 Durant la vie du Messager d’Allah, la Lune s’est fendue en deux ; une partie était visible sur la montagne et l’autre était au-delà de la montagne. A cet effet, il a dit : "Témoignez de ce miracle."28 Les hadiths informent que ce miracle s’est produit à la Mecque. Ils disent aussi que les Mecquois voulaient qu’ils ac- complissent ce miracle : Les gens de la Mecque demandèrent au Messager d’Allah de leur montrer des signes (miracles) et il leur montra la division de la Lune deux fois.29 D’après l’histoire, le Prophète Mouhammad (pbsl) avait répondu à leur attente, à leur demande mais ils ont continué à nier la vérité de son message et refusèrent d’embrasser l’Islam : Harun Yahya (Adnan Oktar) 109
  • 112. Les miracles de notre Prophète (pbsl) Et s'ils voient un prodige, ils s'en détournent et disent : “Une magie persistante”. Et ils [le] traitent de mensonge et suivent leurs propres impulsions, or chaque chose arrivera à son terme [et son but]. (Sourate al-Qamar, 2-3) Les incroyants ne pouvaient rien dire face à un si grand miracle et accusèrent notre Prophète (pbsl) de les avoir ensor- celés. Après avoir vu la Lune fendue sous leurs propres yeux, ils auraient dû réaliser qu’il était un vrai Prophète. Mais, en rai- son de leurs arrogances, de leurs désirs et passions, ils n’ont pas accepté le Coran. Cette attitude est commune à tous les in- croyants. Quel que soit le miracle dont ils sont témoins, ils di- sent : … Vraiment nos yeux sont voilés. Mais plutôt, nous sommes des gens ensorcelés. (Sourate al-Hijr, 15) Bediüzzaman Saïd Noursi mentionne la division de la Lune dans Les Lettres. Il relate que beaucoup de Compagnons en témoignèrent et que les incroyants étaient complètement im- puissants face à cet évènement : Parmi ses plus grands miracles se trouve, rapporté de façon certaine et moutawatir, le fait de fendre la Lune. Ce miracle a été rapporté à travers diverses chaînes de transmission at- teignant le degré de tawatur et par les premiers Compagnons, parmi lesquels se trouve Ibn Mas’ud, Ibn Abbas, Ibn Umar, Ali, Anas et Hudhayfa (ra). De plus, dans le Coran Allah rappelle ce miracle suprême au monde en- tier : L'Heure approche et la Lune s'est fendue. (Sourate al- Qamar, 1) Même les plus têtus des incroyants ne pouvaient contester ce verset ; tout ce qu’ils pouvaient dire était : "C’est magique !"Ainsi, même les incroyants étaient certains que cela s’est produit."30 110
  • 113. Harun Yahya (Adnan Oktar) 111
  • 114. Les miracles de notre Prophète (pbsl) Bediüzzaman dit qu’une des raisons derrière les miracles de notre Prophète (pbsl) était d’exposer la différence entre un tyran comme Abu Jahl et une personne vertueuse telle Abu Bakr (ra). Dans Les Lettres, il dit : Les miracles ont lieu afin de prouver la réalité de la pro- phétie et pour convaincre les négateurs sans toutefois les forcer à croire. Ce miracle était nécessaire pour convaincre ceux qui avaient déjà entendu par- ler de la prophétie de Mouhammad (pbsl). Que ce fût pour permettre l’observation de ce miracle dans 112
  • 115. toutes les régions du monde ou pour démontrer l’évidence incon- testable de sa prophétie, cela aurait donc été contraire à la fois à la sagesse du Créateur le Tout-Puissant et au but de la fonction de l'humanité dans l'univers, s’il en avait été autrement, qui est celui d’ouvrir la voie pour l’esprit sans pour autant ôter le libre-arbitre. Si le Très Sage Créateur avait fait voir dans les mêmes conditions la Lune pen- dant quelques heures au monde entier, conformément aux caprices des phi- losophes matérialistes, et si ce fait avait été ainsi enregis- tré par tous les histo- Harun Yahya (Adnan Oktar) 113