SlideShare une entreprise Scribd logo
4
VOS EXPÉRIENCES
Les rencontres internationales entre professionnels et
étudiants en ergothérapie au congrès COTEC-ENOTHE
ADERE
Du 15 au 19 juin 2016 s’est tenu pour la première fois, le congrès COTEC-ENOTHE en Irlande, à
Galway au sein de son université alliant l’ancien et le moderne, entouré de paysages irlandais. Etudiantes
en première et deuxième année d’ergothérapie à l’ADERE, nous étions quatre à avoir eu la chance d’y
participer grâce à l’inscription offerte par l’IFE ADERE (Paris).
Ce congrès s’est organisé dans le but de promouvoir
les nouveautés liées à notre profession, le partage
de connaissances parmi environ 1000 participants
composés de professionnels, chercheurs, étudiants
et professeurs venant du monde entier.
Depuis son apparition au siècle dernier, cette
profession est en perpétuelle évolution. Ce congrès
a pu aborder certains grands domaines tels
que : l’éducation, la maladie mentale, l’identité
professionnelle, les personnes âgées, la culture,
les modèles et approches théoriques, les bilans en
ergothérapie, la démence, la chronicité, la technologie,
la participation… et bien d’autres réflexions autour
de groupes de discussions, conférences, ou même
autour d’un café lors d’un échange inopiné.
La diversité des thèmes abordés a été l’occasion
pour nous de découvrir ou de se renseigner plus
profondément sur un sujet qui nous tenait à cœur.
Nous avions la possibilité de participer à des
workshops (débat autour d’un thème précis après
la présentation du sujet par les ergothérapeutes qui
encadrent le débat) ou d’assister à des conférences
d’une heure autour d’un thème précis, permettant le
passage de quatre présentations de quinze minutes
chacune avec cinq minutes accordées à la fin aux
remarques et aux questions. Le congrès s’est déroulé
dans une ambiance conviviale. Nous pouvions
discuter, poser des questions à tout le monde.
Nous avons pu faire des rencontres, consulter les
posters avec toutes leurs thématiques proposées.
Des stands étaient également ouverts à tous les étu-
diants souhaitant se renseigner sur les formations
internationales et sur les associations d’ergothé-
rapie existantes comme la College of Occupational
Therapists étant l’association anglaise d’ergothéra-
pie. Tout le monde pouvait se renseigner, débattre
et apporter ses connaissances et expériences en tant
qu’étudiant, praticien, enseignant ou chercheur.
En tant qu’étudiant, c’était une immense opportu-
nité de participer à ce congrès : cela a permis d’enri-
chir nos connaissances, de s’ouvrir à d’autres pers-
pectives d’évolution, de nous tenir informés de la
recherche en ergothérapie mais également de créer
un réseau. De nouvelles idées de projets ont égale-
ment pris naissance pendant ce congrès et sont en
train de se développer actuellement. Des ergothé-
rapeutes travaillant avec l’Université de Montréal
sont par exemple en train de développer un réseau
en ligne nommé PROMOT afin de soutenir les ergo-
thérapeutes dans leur rôle de promotion de la santé.
5
N° 30 - Février 2017
Vos expériences
COTEC propose également une collaboration euro-
péenne d’ergothérapeutes pour la cause des réfugiés.
Des partages et échanges sur la formation, la théorie
et les pratiques de l’ergothérapie pendant les congrès
internationaux permettent aussi de développer
de nouveaux domaines. En effet, nous avons par
exemple assisté à des conférences sur la participation
sociale, abordant des thèmes sociaux actuels.
Comme par exemple la situation des migrants en
Europe, l’impact du manque « d’occupation » et donc
le rôle que l’ergothérapeute peut avoir. Plusieurs
ergothérapeutes ou étudiants nous ont décrit leurs
observations dans leur pays (Autriche, Islande…) et
les résultats de leur recherche : Le manque d’activités
des réfugiés a un impact sur leur santé mentale.
Les ergothérapeutes peuvent alors les aider à trouver
une « occupation », grâce à des activités signifiantes
pour eux. Notre vision globale de la personne et
nos connaissances permettent d’apporter des
stratégies pour organiser des activités quotidiennes
étant à la fois « occupationnelles » et permettant
le développement de leurs habiletés. Ces activités
signifiantes et régulières permettent une réduction
de l’anxiété et une meilleure insertion sociale.
Nous pouvons également les accompagner afin
de faciliter leur participation sociale et d’intégrer
au mieux la société, tout en tenant compte de leur
culture, via des sorties culturelles, des apprentissages
ou des aides administratives.
Nous avons pu aborder également la psychiatrie
sur le thème de la participation et de la maladie
mentale. Lors de cette conférence, nous avons appris
que l’approche de la psychiatrie était plus dans une
dynamique à tendre vers la réhabilitation psycho-
sociale. De ce fait, des ergothérapeutes néerlandais
ont mesuré la participation des patients à travers 61
mesures, comme par exemple à travers « l’Adelaide
profil » qui consiste à identifier les 5 domaines ou
activités de la vie quotidienne les plus importants
pour le patient en leur posant des questions, mais
aussi à travers le Utrecht Scale for Evaluation of
Rehabilitation Participation. Ces bilans étaient
une découverte pour nous que nous n’avions pas
rencontré en psychiatrie et qui a intéressé notre façon
de voir le patient et donc l’avancée en ergothérapie
dans les pays. Ce qui nous a amené à comprendre et
à nous questionner sur le fonctionnement de notre
système d’évaluation en psychiatrie en France mais
aussi à l’étranger.
6
Ils ont abordé également le fait que des Clubs –
house se développent de plus en plus. Ce sont des
structures qui accueillent les personnes en difficultés
d’insertion sociale, les patients peuvent travailler
en coopération avec des professionnels n’ayant
aucune formation dans le médical et les poussant
vers une dynamique d’expériences et d’insertion
professionnelle. Il en existe 330 à Oslo actuellement.
La différence avec la France est qu’en Norvège, les
ergothérapeutes interviennent dans ces clubs –
houses, et ces structures sont bien plus nombreuses.
Par ailleurs, une thématique différente a été abordée
par l’université de Sydney : le handicap suite à un
cancer. En effet, les chercheurs se sont appuyés
sur la pratique des ergothérapeutes anglais et
irlandais en leur envoyant une enquête. C’est grâce
aux 140 réponses reçues qu’ils ont pu identifier
les principales problématiques abordées par les
ergothérapeutes avec les patients ayant survécus à
un cancer, les objectifs sont principalement centrés
sur la fatigue (72 %) en cherchant des techniques
d’économie d’énergie, et une adaptation du logement
avec des nouveaux équipements (67 %), mais aussi
la modification du style de vie (48 %) en raison
de la diminution des capacités et donc retrouver
un équilibre par « occupation » adapté à ces
changements, mais également la diminution de la
douleur (47 %). Avec l’augmentation de la population
atteinte de cancer, le rôle de l’ergothérapeute dans ce
domaine est donc encouragé à être développé.
Ce congrès en Irlande nous a également permis de
nous plonger au cœur d’une autre culture, et faire des
échanges avec des étudiants venant de toute l’Europe,
ce qui nous a également permis d’approfondir notre
maî�trise de la langue anglaise.
Notre participation nous a également ouvert à
la recherche ; en effet, nous avons participé à des
conférences présentant des travaux de recherche,
notamment sur des nouvelles techniques permettant
l’adhérence et la performance des enfants dans
leurs propres soins. Nous avons de plus pu entrevoir
des perspectives de master pour la recherche en
ergothérapie, à l’échelle européenne, au travers de
conférences mais aussi en échangeant avec les autres
étudiants et à l’occasion des pauses sur les stands
dédiés.
Pour résumer cette expérience, les mots clés
pourraient être : international-partage-découverte.
Ce voyage a été une véritable découverte d’un point
de vue à la fois professionnel et culturel.
Margaux CORNEC
Marion LE DÉVÉHAT
Mathile GUETTIER
Imen NEZAR
Étudiantes en première et deuxième année à l’A.D.E.R.E.

Contenu connexe

En vedette

Le pacte de confiance une forte nécessité de changement.
Le pacte de confiance   une forte nécessité de changement.Le pacte de confiance   une forte nécessité de changement.
Le pacte de confiance une forte nécessité de changement.
Réseau Pro Santé
 
Les dossiers de la rentrée.
Les dossiers de la rentrée.Les dossiers de la rentrée.
Les dossiers de la rentrée.
Réseau Pro Santé
 
Interview Le feuilleton de phar-e - Les missions des PH
Interview Le feuilleton de phar-e - Les missions des PHInterview Le feuilleton de phar-e - Les missions des PH
Interview Le feuilleton de phar-e - Les missions des PH
Réseau Pro Santé
 
Contre courant de l’esthétique au travail.
Contre courant   de l’esthétique au travail.Contre courant   de l’esthétique au travail.
Contre courant de l’esthétique au travail.
Réseau Pro Santé
 
Témoignage la disparition d’un grand collègue et d'un ami cher.
Témoignage   la disparition d’un grand collègue et d'un ami cher.Témoignage   la disparition d’un grand collègue et d'un ami cher.
Témoignage la disparition d’un grand collègue et d'un ami cher.
Réseau Pro Santé
 
Les sujétions liées à la permanence des soins sont elles sources d’aspiration...
Les sujétions liées à la permanence des soins sont elles sources d’aspiration...Les sujétions liées à la permanence des soins sont elles sources d’aspiration...
Les sujétions liées à la permanence des soins sont elles sources d’aspiration...
Réseau Pro Santé
 
Du pain sur la planche !
Du pain sur la planche !Du pain sur la planche !
Du pain sur la planche !
Réseau Pro Santé
 

En vedette (7)

Le pacte de confiance une forte nécessité de changement.
Le pacte de confiance   une forte nécessité de changement.Le pacte de confiance   une forte nécessité de changement.
Le pacte de confiance une forte nécessité de changement.
 
Les dossiers de la rentrée.
Les dossiers de la rentrée.Les dossiers de la rentrée.
Les dossiers de la rentrée.
 
Interview Le feuilleton de phar-e - Les missions des PH
Interview Le feuilleton de phar-e - Les missions des PHInterview Le feuilleton de phar-e - Les missions des PH
Interview Le feuilleton de phar-e - Les missions des PH
 
Contre courant de l’esthétique au travail.
Contre courant   de l’esthétique au travail.Contre courant   de l’esthétique au travail.
Contre courant de l’esthétique au travail.
 
Témoignage la disparition d’un grand collègue et d'un ami cher.
Témoignage   la disparition d’un grand collègue et d'un ami cher.Témoignage   la disparition d’un grand collègue et d'un ami cher.
Témoignage la disparition d’un grand collègue et d'un ami cher.
 
Les sujétions liées à la permanence des soins sont elles sources d’aspiration...
Les sujétions liées à la permanence des soins sont elles sources d’aspiration...Les sujétions liées à la permanence des soins sont elles sources d’aspiration...
Les sujétions liées à la permanence des soins sont elles sources d’aspiration...
 
Du pain sur la planche !
Du pain sur la planche !Du pain sur la planche !
Du pain sur la planche !
 

Similaire à Les rencontres internationales entre professionnels et étudiants en ergothérapie au congrès COTEC-ENOTHE

Ténacité, obstination et professionnalisme - Recherches et Perspectives juin ...
Ténacité, obstination et professionnalisme - Recherches et Perspectives juin ...Ténacité, obstination et professionnalisme - Recherches et Perspectives juin ...
Ténacité, obstination et professionnalisme - Recherches et Perspectives juin ...
Fondation Française pour la Recherche sur l'Epilepsie
 
Inser ndyslexie synthese
Inser ndyslexie syntheseInser ndyslexie synthese
Inser ndyslexie synthese
Dyslexia International
 
Le master : 1 an après !
Le master : 1 an après !Le master : 1 an après !
Le master : 1 an après !
Réseau Pro Santé
 
Livre blanc : Personnes vivant avec une maladie neuroévolutive. Pour une soci...
Livre blanc : Personnes vivant avec une maladie neuroévolutive. Pour une soci...Livre blanc : Personnes vivant avec une maladie neuroévolutive. Pour une soci...
Livre blanc : Personnes vivant avec une maladie neuroévolutive. Pour une soci...
Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France
 
Vos expériences : ENOTHE
Vos expériences : ENOTHEVos expériences : ENOTHE
Vos expériences : ENOTHE
Réseau Pro Santé
 
Charte Alzheimer, maladies apparentées, éthique & société 2018
 Charte Alzheimer, maladies apparentées, éthique & société 2018 Charte Alzheimer, maladies apparentées, éthique & société 2018
Charte Alzheimer, maladies apparentées, éthique & société 2018
Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France
 
Une journée de formation à l’anglaise.
Une journée de formation à l’anglaise.Une journée de formation à l’anglaise.
Une journée de formation à l’anglaise.
Réseau Pro Santé
 
Formation - Certificat managament des diversités 2015_2016
Formation - Certificat managament des diversités 2015_2016Formation - Certificat managament des diversités 2015_2016
Formation - Certificat managament des diversités 2015_2016
Philippe Humeau
 
1ère journée de rencontres interdisciplinaires en psychiatrie
1ère journée de rencontres interdisciplinaires en psychiatrie1ère journée de rencontres interdisciplinaires en psychiatrie
1ère journée de rencontres interdisciplinaires en psychiatrie
Réseau Pro Santé
 
Atelier 1
Atelier 1Atelier 1
Atelier 1
Jean Vercellotti
 
Standards oms fr pour la sexualisation des plus petits, en français
Standards oms fr pour la sexualisation des plus petits, en françaisStandards oms fr pour la sexualisation des plus petits, en français
Standards oms fr pour la sexualisation des plus petits, en français
gerarementvussa
 
Initiatives pour la recherche
Initiatives pour la rechercheInitiatives pour la recherche
Initiatives pour la recherche
Réseau Pro Santé
 
Manifeste - Vers une société bienveillante
Manifeste - Vers une société bienveillanteManifeste - Vers une société bienveillante
Manifeste - Vers une société bienveillante
Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France
 
Présentation de l'Espace éthique Île-de-France
Présentation de l'Espace éthique Île-de-FrancePrésentation de l'Espace éthique Île-de-France
Présentation de l'Espace éthique Île-de-France
Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France
 
Les Rencontres Nationales de la FEDEEH
Les Rencontres Nationales de la FEDEEHLes Rencontres Nationales de la FEDEEH
Les Rencontres Nationales de la FEDEEH
Réseau Pro Santé
 
« Pour une approche culturelle en santé », revue d'études luso-francophones e...
« Pour une approche culturelle en santé », revue d'études luso-francophones e...« Pour une approche culturelle en santé », revue d'études luso-francophones e...
« Pour une approche culturelle en santé », revue d'études luso-francophones e...
COLUFRAS
 
Forum d’orientation des externes Faculté de médecine de Tours
Forum d’orientation des externes Faculté de médecine de ToursForum d’orientation des externes Faculté de médecine de Tours
Forum d’orientation des externes Faculté de médecine de Tours
Réseau Pro Santé
 
4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS
Florent Michelot
 
Fédération des Hôpitaux privés
Fédération des Hôpitaux privésFédération des Hôpitaux privés
Fédération des Hôpitaux privés
Carole Galland
 
[Fr]V2 Icf ECC Parisprogramme V10 03 22
[Fr]V2 Icf ECC Parisprogramme V10 03 22[Fr]V2 Icf ECC Parisprogramme V10 03 22
[Fr]V2 Icf ECC Parisprogramme V10 03 22
ICFFrance
 

Similaire à Les rencontres internationales entre professionnels et étudiants en ergothérapie au congrès COTEC-ENOTHE (20)

Ténacité, obstination et professionnalisme - Recherches et Perspectives juin ...
Ténacité, obstination et professionnalisme - Recherches et Perspectives juin ...Ténacité, obstination et professionnalisme - Recherches et Perspectives juin ...
Ténacité, obstination et professionnalisme - Recherches et Perspectives juin ...
 
Inser ndyslexie synthese
Inser ndyslexie syntheseInser ndyslexie synthese
Inser ndyslexie synthese
 
Le master : 1 an après !
Le master : 1 an après !Le master : 1 an après !
Le master : 1 an après !
 
Livre blanc : Personnes vivant avec une maladie neuroévolutive. Pour une soci...
Livre blanc : Personnes vivant avec une maladie neuroévolutive. Pour une soci...Livre blanc : Personnes vivant avec une maladie neuroévolutive. Pour une soci...
Livre blanc : Personnes vivant avec une maladie neuroévolutive. Pour une soci...
 
Vos expériences : ENOTHE
Vos expériences : ENOTHEVos expériences : ENOTHE
Vos expériences : ENOTHE
 
Charte Alzheimer, maladies apparentées, éthique & société 2018
 Charte Alzheimer, maladies apparentées, éthique & société 2018 Charte Alzheimer, maladies apparentées, éthique & société 2018
Charte Alzheimer, maladies apparentées, éthique & société 2018
 
Une journée de formation à l’anglaise.
Une journée de formation à l’anglaise.Une journée de formation à l’anglaise.
Une journée de formation à l’anglaise.
 
Formation - Certificat managament des diversités 2015_2016
Formation - Certificat managament des diversités 2015_2016Formation - Certificat managament des diversités 2015_2016
Formation - Certificat managament des diversités 2015_2016
 
1ère journée de rencontres interdisciplinaires en psychiatrie
1ère journée de rencontres interdisciplinaires en psychiatrie1ère journée de rencontres interdisciplinaires en psychiatrie
1ère journée de rencontres interdisciplinaires en psychiatrie
 
Atelier 1
Atelier 1Atelier 1
Atelier 1
 
Standards oms fr pour la sexualisation des plus petits, en français
Standards oms fr pour la sexualisation des plus petits, en françaisStandards oms fr pour la sexualisation des plus petits, en français
Standards oms fr pour la sexualisation des plus petits, en français
 
Initiatives pour la recherche
Initiatives pour la rechercheInitiatives pour la recherche
Initiatives pour la recherche
 
Manifeste - Vers une société bienveillante
Manifeste - Vers une société bienveillanteManifeste - Vers une société bienveillante
Manifeste - Vers une société bienveillante
 
Présentation de l'Espace éthique Île-de-France
Présentation de l'Espace éthique Île-de-FrancePrésentation de l'Espace éthique Île-de-France
Présentation de l'Espace éthique Île-de-France
 
Les Rencontres Nationales de la FEDEEH
Les Rencontres Nationales de la FEDEEHLes Rencontres Nationales de la FEDEEH
Les Rencontres Nationales de la FEDEEH
 
« Pour une approche culturelle en santé », revue d'études luso-francophones e...
« Pour une approche culturelle en santé », revue d'études luso-francophones e...« Pour une approche culturelle en santé », revue d'études luso-francophones e...
« Pour une approche culturelle en santé », revue d'études luso-francophones e...
 
Forum d’orientation des externes Faculté de médecine de Tours
Forum d’orientation des externes Faculté de médecine de ToursForum d’orientation des externes Faculté de médecine de Tours
Forum d’orientation des externes Faculté de médecine de Tours
 
4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS4e symposium international de la COLUFRAS
4e symposium international de la COLUFRAS
 
Fédération des Hôpitaux privés
Fédération des Hôpitaux privésFédération des Hôpitaux privés
Fédération des Hôpitaux privés
 
[Fr]V2 Icf ECC Parisprogramme V10 03 22
[Fr]V2 Icf ECC Parisprogramme V10 03 22[Fr]V2 Icf ECC Parisprogramme V10 03 22
[Fr]V2 Icf ECC Parisprogramme V10 03 22
 

Les rencontres internationales entre professionnels et étudiants en ergothérapie au congrès COTEC-ENOTHE

  • 1. 4 VOS EXPÉRIENCES Les rencontres internationales entre professionnels et étudiants en ergothérapie au congrès COTEC-ENOTHE ADERE Du 15 au 19 juin 2016 s’est tenu pour la première fois, le congrès COTEC-ENOTHE en Irlande, à Galway au sein de son université alliant l’ancien et le moderne, entouré de paysages irlandais. Etudiantes en première et deuxième année d’ergothérapie à l’ADERE, nous étions quatre à avoir eu la chance d’y participer grâce à l’inscription offerte par l’IFE ADERE (Paris). Ce congrès s’est organisé dans le but de promouvoir les nouveautés liées à notre profession, le partage de connaissances parmi environ 1000 participants composés de professionnels, chercheurs, étudiants et professeurs venant du monde entier. Depuis son apparition au siècle dernier, cette profession est en perpétuelle évolution. Ce congrès a pu aborder certains grands domaines tels que : l’éducation, la maladie mentale, l’identité professionnelle, les personnes âgées, la culture, les modèles et approches théoriques, les bilans en ergothérapie, la démence, la chronicité, la technologie, la participation… et bien d’autres réflexions autour de groupes de discussions, conférences, ou même autour d’un café lors d’un échange inopiné. La diversité des thèmes abordés a été l’occasion pour nous de découvrir ou de se renseigner plus profondément sur un sujet qui nous tenait à cœur. Nous avions la possibilité de participer à des workshops (débat autour d’un thème précis après la présentation du sujet par les ergothérapeutes qui encadrent le débat) ou d’assister à des conférences d’une heure autour d’un thème précis, permettant le passage de quatre présentations de quinze minutes chacune avec cinq minutes accordées à la fin aux remarques et aux questions. Le congrès s’est déroulé dans une ambiance conviviale. Nous pouvions discuter, poser des questions à tout le monde. Nous avons pu faire des rencontres, consulter les posters avec toutes leurs thématiques proposées. Des stands étaient également ouverts à tous les étu- diants souhaitant se renseigner sur les formations internationales et sur les associations d’ergothé- rapie existantes comme la College of Occupational Therapists étant l’association anglaise d’ergothéra- pie. Tout le monde pouvait se renseigner, débattre et apporter ses connaissances et expériences en tant qu’étudiant, praticien, enseignant ou chercheur. En tant qu’étudiant, c’était une immense opportu- nité de participer à ce congrès : cela a permis d’enri- chir nos connaissances, de s’ouvrir à d’autres pers- pectives d’évolution, de nous tenir informés de la recherche en ergothérapie mais également de créer un réseau. De nouvelles idées de projets ont égale- ment pris naissance pendant ce congrès et sont en train de se développer actuellement. Des ergothé- rapeutes travaillant avec l’Université de Montréal sont par exemple en train de développer un réseau en ligne nommé PROMOT afin de soutenir les ergo- thérapeutes dans leur rôle de promotion de la santé.
  • 2. 5 N° 30 - Février 2017 Vos expériences COTEC propose également une collaboration euro- péenne d’ergothérapeutes pour la cause des réfugiés. Des partages et échanges sur la formation, la théorie et les pratiques de l’ergothérapie pendant les congrès internationaux permettent aussi de développer de nouveaux domaines. En effet, nous avons par exemple assisté à des conférences sur la participation sociale, abordant des thèmes sociaux actuels. Comme par exemple la situation des migrants en Europe, l’impact du manque « d’occupation » et donc le rôle que l’ergothérapeute peut avoir. Plusieurs ergothérapeutes ou étudiants nous ont décrit leurs observations dans leur pays (Autriche, Islande…) et les résultats de leur recherche : Le manque d’activités des réfugiés a un impact sur leur santé mentale. Les ergothérapeutes peuvent alors les aider à trouver une « occupation », grâce à des activités signifiantes pour eux. Notre vision globale de la personne et nos connaissances permettent d’apporter des stratégies pour organiser des activités quotidiennes étant à la fois « occupationnelles » et permettant le développement de leurs habiletés. Ces activités signifiantes et régulières permettent une réduction de l’anxiété et une meilleure insertion sociale. Nous pouvons également les accompagner afin de faciliter leur participation sociale et d’intégrer au mieux la société, tout en tenant compte de leur culture, via des sorties culturelles, des apprentissages ou des aides administratives. Nous avons pu aborder également la psychiatrie sur le thème de la participation et de la maladie mentale. Lors de cette conférence, nous avons appris que l’approche de la psychiatrie était plus dans une dynamique à tendre vers la réhabilitation psycho- sociale. De ce fait, des ergothérapeutes néerlandais ont mesuré la participation des patients à travers 61 mesures, comme par exemple à travers « l’Adelaide profil » qui consiste à identifier les 5 domaines ou activités de la vie quotidienne les plus importants pour le patient en leur posant des questions, mais aussi à travers le Utrecht Scale for Evaluation of Rehabilitation Participation. Ces bilans étaient une découverte pour nous que nous n’avions pas rencontré en psychiatrie et qui a intéressé notre façon de voir le patient et donc l’avancée en ergothérapie dans les pays. Ce qui nous a amené à comprendre et à nous questionner sur le fonctionnement de notre système d’évaluation en psychiatrie en France mais aussi à l’étranger.
  • 3. 6 Ils ont abordé également le fait que des Clubs – house se développent de plus en plus. Ce sont des structures qui accueillent les personnes en difficultés d’insertion sociale, les patients peuvent travailler en coopération avec des professionnels n’ayant aucune formation dans le médical et les poussant vers une dynamique d’expériences et d’insertion professionnelle. Il en existe 330 à Oslo actuellement. La différence avec la France est qu’en Norvège, les ergothérapeutes interviennent dans ces clubs – houses, et ces structures sont bien plus nombreuses. Par ailleurs, une thématique différente a été abordée par l’université de Sydney : le handicap suite à un cancer. En effet, les chercheurs se sont appuyés sur la pratique des ergothérapeutes anglais et irlandais en leur envoyant une enquête. C’est grâce aux 140 réponses reçues qu’ils ont pu identifier les principales problématiques abordées par les ergothérapeutes avec les patients ayant survécus à un cancer, les objectifs sont principalement centrés sur la fatigue (72 %) en cherchant des techniques d’économie d’énergie, et une adaptation du logement avec des nouveaux équipements (67 %), mais aussi la modification du style de vie (48 %) en raison de la diminution des capacités et donc retrouver un équilibre par « occupation » adapté à ces changements, mais également la diminution de la douleur (47 %). Avec l’augmentation de la population atteinte de cancer, le rôle de l’ergothérapeute dans ce domaine est donc encouragé à être développé. Ce congrès en Irlande nous a également permis de nous plonger au cœur d’une autre culture, et faire des échanges avec des étudiants venant de toute l’Europe, ce qui nous a également permis d’approfondir notre maî�trise de la langue anglaise. Notre participation nous a également ouvert à la recherche ; en effet, nous avons participé à des conférences présentant des travaux de recherche, notamment sur des nouvelles techniques permettant l’adhérence et la performance des enfants dans leurs propres soins. Nous avons de plus pu entrevoir des perspectives de master pour la recherche en ergothérapie, à l’échelle européenne, au travers de conférences mais aussi en échangeant avec les autres étudiants et à l’occasion des pauses sur les stands dédiés. Pour résumer cette expérience, les mots clés pourraient être : international-partage-découverte. Ce voyage a été une véritable découverte d’un point de vue à la fois professionnel et culturel. Margaux CORNEC Marion LE DÉVÉHAT Mathile GUETTIER Imen NEZAR Étudiantes en première et deuxième année à l’A.D.E.R.E.