SlideShare une entreprise Scribd logo
Les sources de financement internes :
I- L'AUTOFINANCEMENT
« L'autofinancement représente la richesse créée par l'entreprise. Il constitue sa
ressource interne essentielle destinée à financer en tout ou en partie les
investissements, l'accroissement des besoins en fond de roulement et à accroître les
liquidités »22(*).
« L'autofinancement est la machine qui permet de transformer l'énergie (l'argent) en
travail (la valeur) »23(*).
En d'autres termes, l'autofinancement est représenté par la différence entre la CAF
et la distribution des dividendes mis en paiement au cours de l'exercice.
Il est traduit par les actionnaires par une augmentation de la valeur de leurs actions
et donc par des plus- values.
Toute entreprise assurant son développement exclusivement par l'autofinancement
n'aura pas besoin de recourir ni à ses actionnaires ni au marché financier.
Dans ce contexte l'autofinancement peut être schématisé comme suit :
.VA= ventes - charges courantes liées aux prestations extérieurs.
. Excédent brute d'exploitation = VA - Charges de personnel -impôt et taxes et
Versements assimilés
. Cash flow brut = EBE + produit financier + produits exceptionnels - charges
financières - charges exceptionnelles.
. Cash flow net ou marge brute d'autofinancement = Cash flow brut - impôt sur
le bénéfice
. Autofinancement = Cash flow net - dividendes.
Quant à la situation réelle de nos entreprises Tunisiennes optant à ce type de financement
est caractérisée par une fluctuation dans le temps de leur capacité d'autofinancement.
1-Les avantages de l'autofinancement :
- L'autofinancement met à la disposition de l'entreprise une masse de capital
supérieur à ses besoins normaux. Ceci a pour effet de favoriser des investissements
dont le rendement est suffisant et la rentabilité de l'entreprise se trouvera diminuée.
- Il est considéré comme une source de financement facile à la portée de l'entreprise.
- C'est un moyen de financement accessible, et très flexible (dégagé
progressivement tout au long des exercices).
-Il préserve l'indépendance financière et la gestion de l'entreprise (dans la mesure où
elle n'a pas à solliciter des ressources externes).
- Il favorise la croissance à long terme.
- En Tunisie l'autofinancement par incorporation des bénéfices aux réserves confère
à l'entreprise des avantages fiscaux.
- Il allège les charges financières et accroît la rentabilité des actionnaires.
2- Les limites de l'autofinancement :
L'entreprise se créé ainsi un marché interne de capitaux indépendants des marchés
financiers, sur ce marché artificiel, les taux de rentabilité peuvent être plus faibles et
les ressources mal allouées.
L'autofinancement tend à faire croître les capitaux propres. Il ne fait pas croître la
valeur de l'entreprise que si les investissements sont suffisamment rentables c'est à
dire qu'ils rapportent plus que le taux de rentabilité exigé compte tenu de leur risque.
Si ces ressources sont réinvesties de manière non rentable engendrera une baisse
des cours pour les sociétés cotées. En conséquence l'entreprise constituera une
cible idéale à une tentative hostile de prise de contrôle.
II- l’augmentation du capitale :
Le capital est constitué par les apports des associés. Une fois réuni, il peut subir un
certain nombre de modifications qui s'opèrent de manière différente selon la nature
juridique de la société.
Ces modifications peuvent être traduites soit par des réductions ou par des
augmentations du capital. Ce dernier peut être augmenté soit par émission d'actions
nouvelles, soit par élévation du nominal des actions existantes.
Cette augmentation peut par ailleurs résulter :
- Soit d'apports extérieurs en nature ou en numéraire, ces derniers peuvent être
libérés par un versement d'espèces ou par compensation avec des créances liquides
et exigibles sur la société.
- Soit par l'utilisation des ressources propres à la société sous forme d'incorporation
des réserves, bénéfices ou primes d'émission. Dans ce cas, ni la trésorerie ni la
structure financière de l'entreprise ne seront affectées.
1- Les avantages de l'augmentation du capital :
-L'augmentation du capital est une source durable au vrai sens du mot, puisqu'elle ne
contraint pas l'entreprise à des échéances fixes de remboursement.
- Elle permet aussi de financer d'importants projets et d'améliorer une situation
financière difficile.
- Elle n'entraîne pas l'obligation de versement des dividendes.
- Elle renforce la solvabilité de l'entreprise.
En outre, le capital joue un double rôle :
- Assurer la sécurité financière de l'entreprise.
- Représenter le partage originaire du pouvoir dans l'organisation
2- Les limites de l'augmentation du capital :
Les actions, les droits d'attribution et les droits préférentiels de souscription sont des
produits négociables en bourse. En fait, ce sont des valeurs mobilières, elles
représentent des créances ou des droits de propriétés. Pour l'émission de ces
valeurs mobilières, l'entreprise doit être cotée en bourse, chose qui est la quadrature
du cercle pour nos PME vu les conditions fixées d'admission à la cote de la bourse.
Les sources de financement externes :
I- Le financementpar le système bancaire :
L’investissement dont dépend la croissance économique du pays, nécessite de la part de
l’entrepreneur un effort financier, intellectuel et physique, devant l’importance des montants
exigés par cette opération, et vu l’insuffisance des fonds propres des PME qui constituent la
base du tissu industriel marocain, le recours au système bancaire apparaît nécessaire pour le
financement d’équipement d’entreprise. Donc, conscient de l’importance de la PME, les
banques se sont impliquées depuis longtemps dans le développement de cette catégorie
d’entreprises, et a par conséquent, toujours veillé à consolider leurs relations par
l’amélioration constante de leur prise en charge et leur accompagnement à travers une
structure décentralisée et rapprochée, et une panoplie d’outils de financement, quelle que
soit la problématique et la finalité de la PME.
Avant de traiter l’apport de marché bancaire dans le financement des PME, on va d’abord
essayer de présenter les types de crédits les plus utilisés.
Lestypesdecréditslesplusfréquents :
* Le crédita moyen termedirect:
Ce type de financement a pour objectif le financement direct de tout projet d’investissement
relatif à la création extérieure ou modernisation des équipements de la société.
Le financement maximum est de 70% du coût total de l’investissement y compris le fonds de
roulement. La durée du crédit est de 7ans pour le moyen terme et de 7 à 12 ans pour le long
terme. Ce type de financement peut être associé à d’autres sources de financement par
crédit ou à un financement par des capitaux à risque.
* Le crédità moyen termeréescomptable:
Bank al Maghreb, continue à favoriser les crédits à moyen terme réescomptable finançant les
investissements, à la différence de tous les autres crédits d’équipement bancaires encouragés
par les autorités monétaires qui privilégiaient surtout les investissements productifs ou
tournés vers l’export, le crédit à moyen terme PME, lui est ouvert à tous les secteurs d’activité
notamment les activités de service. Son objectif est de promouvoir l’investissement dans tous
les domaines, en permettant à la fois une création importante d’emploi, et une amélioration
très sensible des produits et des services nationaux à différents niveaux.
Ainsi, le taux attrayant varie aujourd’hui entre 8% fixe offert par certaines banques et 11% en
fonction des établissements bancaires. A ce taux, s’ajoute parfois une commission d’étude
(forfaitaire ou en pourcentage de l’autorisation avec un plafonnement, lui-même variant en
fonction de l’établissement du crédit concerné). Cette commission dépasse rarement 0,20%.
* Le crédità moyen termenonréescomptable:
Ce type de crédit est consentit dans le cadre d’opération spécifique, ne pouvant être admises
au réescompté, en faveur des personnes ou des entreprises présentant un intérêt de clientèle
important. Cette catégorie de crédit intéresse les promoteurs toutes les fois qu’un projet
n’est pas éligible dans la procédure simplifiée accélérée.
* les cautionsetavalsà l’équipement:
Les cautions et avals à l’équipement sont ceux que les banques marocaines accordent en
faveur d’un établissement bancaire ou d’un fournisseur extérieur pour faciliter à leurs clients
(investisseurs), l’obtention d’un crédit acheteur ou d’un crédit fournisseur du pays
exportateur des biens d’équipement.
Ces cautions portent généralement sur la somme globale du crédit consenti par la banque ou
la firme étrangère ainsi que sur la durée qui peur être a moyen ou à long terme.

Contenu connexe

Tendances

Financement des pme au Maroc-Etude sur 20 PME
Financement des pme au Maroc-Etude sur 20 PMEFinancement des pme au Maroc-Etude sur 20 PME
Financement des pme au Maroc-Etude sur 20 PME
Yassine BAKMOU
 
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CTMarché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Maha Amer
 
Financement des
Financement desFinancement des
Financement des
Jalal Said
 
Le risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiquesLe risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiques
Ade Med
 
Pfe les banque participative au Maroc
Pfe les banque participative au Maroc Pfe les banque participative au Maroc
Pfe les banque participative au Maroc
Amine Kadaoui
 
Capital investissement
Capital investissementCapital investissement
Capital investissement
Soukaina El Abdi
 
Le financement de pme
Le financement de pmeLe financement de pme
Le financement de pme
youness jabbar
 
GOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDIT
GOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDITGOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDIT
GOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDIT
Mohamed Messaoudi
 
Le secteur bancaire au maroc
Le secteur bancaire au marocLe secteur bancaire au maroc
Le secteur bancaire au maroc
Cherradi -
 
En route vers Bâle 4 : le risque opérationnel (acte 1)
En route vers Bâle 4 : le risque opérationnel (acte 1)En route vers Bâle 4 : le risque opérationnel (acte 1)
En route vers Bâle 4 : le risque opérationnel (acte 1)
Emilie Scalla
 
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Youcef Benchicou
 
Cours n°6 les emprunts obligataires
Cours n°6 les emprunts obligatairesCours n°6 les emprunts obligataires
Cours n°6 les emprunts obligataires
ichrakelbachiri1
 
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGADecisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
ISMAIEL KUN
 
Rapport du stage Agence Inbiaat Agadir Banque Populaire
Rapport du stage Agence Inbiaat  Agadir Banque PopulaireRapport du stage Agence Inbiaat  Agadir Banque Populaire
Rapport du stage Agence Inbiaat Agadir Banque Populaire
ayaxben
 
Bourse de Casablanca
Bourse de CasablancaBourse de Casablanca
Bourse de Casablanca
Adnane El Binnani
 
Finance Islamique
Finance IslamiqueFinance Islamique
Finance Islamique
ISEConsult
 
Gestion des risques bancaires
Gestion des risques bancairesGestion des risques bancaires
Gestion des risques bancaires
Zouhair Aitelhaj
 
Gestion de tresorerie
Gestion de tresorerieGestion de tresorerie
Gestion de tresorerie
Samir Belahsen
 
L'impact des nouvelles technologies de l'information et du numérique sur l'év...
L'impact des nouvelles technologies de l'information et du numérique sur l'év...L'impact des nouvelles technologies de l'information et du numérique sur l'év...
L'impact des nouvelles technologies de l'information et du numérique sur l'év...
MBA ESG
 
Rapport de stage à la Banque Marocaine pour le Commerce et l'Industrie (BMCI)
Rapport de stage à la Banque Marocaine pour le Commerce et l'Industrie (BMCI)Rapport de stage à la Banque Marocaine pour le Commerce et l'Industrie (BMCI)
Rapport de stage à la Banque Marocaine pour le Commerce et l'Industrie (BMCI)
Sabrine Aghbal
 

Tendances (20)

Financement des pme au Maroc-Etude sur 20 PME
Financement des pme au Maroc-Etude sur 20 PMEFinancement des pme au Maroc-Etude sur 20 PME
Financement des pme au Maroc-Etude sur 20 PME
 
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CTMarché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
Marché monetaire marocain et possiblités de financement à CT
 
Financement des
Financement desFinancement des
Financement des
 
Le risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiquesLe risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiques
 
Pfe les banque participative au Maroc
Pfe les banque participative au Maroc Pfe les banque participative au Maroc
Pfe les banque participative au Maroc
 
Capital investissement
Capital investissementCapital investissement
Capital investissement
 
Le financement de pme
Le financement de pmeLe financement de pme
Le financement de pme
 
GOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDIT
GOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDITGOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDIT
GOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDIT
 
Le secteur bancaire au maroc
Le secteur bancaire au marocLe secteur bancaire au maroc
Le secteur bancaire au maroc
 
En route vers Bâle 4 : le risque opérationnel (acte 1)
En route vers Bâle 4 : le risque opérationnel (acte 1)En route vers Bâle 4 : le risque opérationnel (acte 1)
En route vers Bâle 4 : le risque opérationnel (acte 1)
 
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
 
Cours n°6 les emprunts obligataires
Cours n°6 les emprunts obligatairesCours n°6 les emprunts obligataires
Cours n°6 les emprunts obligataires
 
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGADecisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
 
Rapport du stage Agence Inbiaat Agadir Banque Populaire
Rapport du stage Agence Inbiaat  Agadir Banque PopulaireRapport du stage Agence Inbiaat  Agadir Banque Populaire
Rapport du stage Agence Inbiaat Agadir Banque Populaire
 
Bourse de Casablanca
Bourse de CasablancaBourse de Casablanca
Bourse de Casablanca
 
Finance Islamique
Finance IslamiqueFinance Islamique
Finance Islamique
 
Gestion des risques bancaires
Gestion des risques bancairesGestion des risques bancaires
Gestion des risques bancaires
 
Gestion de tresorerie
Gestion de tresorerieGestion de tresorerie
Gestion de tresorerie
 
L'impact des nouvelles technologies de l'information et du numérique sur l'év...
L'impact des nouvelles technologies de l'information et du numérique sur l'év...L'impact des nouvelles technologies de l'information et du numérique sur l'év...
L'impact des nouvelles technologies de l'information et du numérique sur l'év...
 
Rapport de stage à la Banque Marocaine pour le Commerce et l'Industrie (BMCI)
Rapport de stage à la Banque Marocaine pour le Commerce et l'Industrie (BMCI)Rapport de stage à la Banque Marocaine pour le Commerce et l'Industrie (BMCI)
Rapport de stage à la Banque Marocaine pour le Commerce et l'Industrie (BMCI)
 

Similaire à Les sources de financement internes.docx

pfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdf
pfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdfpfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdf
pfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdf
yassinmadraste
 
Financements et crédits cours 1
Financements et crédits   cours 1Financements et crédits   cours 1
Financements et crédits cours 1
justine04000
 
Le Capital-Investissement : Une opportunité de financement pour votre entrepr...
Le Capital-Investissement : Une opportunité de financement pour votre entrepr...Le Capital-Investissement : Une opportunité de financement pour votre entrepr...
Le Capital-Investissement : Une opportunité de financement pour votre entrepr...
CJD ALGERIE
 
choix du financement.pdf
choix du financement.pdfchoix du financement.pdf
choix du financement.pdf
NinaNano9
 
exposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptx
exposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptxexposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptx
exposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptx
AbdelSlimani
 
Financements credits 20132014_1_
Financements credits 20132014_1_Financements credits 20132014_1_
Financements credits 20132014_1_
Morwenna Neko
 
Lefinancementdesentreprise
LefinancementdesentrepriseLefinancementdesentreprise
Lefinancementdesentreprise
sokasoki
 
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdfMini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
cyrilmarsaud2
 
2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement
Mohammed Ayedi
 
OPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT (1).pptx
OPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT (1).pptxOPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT (1).pptx
OPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT (1).pptx
NinaNano9
 
OPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT.pptx
OPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT.pptxOPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT.pptx
OPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT.pptx
NinaNano9
 
Sources de Financements business p.pptx
Sources de Financements  business p.pptxSources de Financements  business p.pptx
Sources de Financements business p.pptx
ssusera45b34
 
Raising capital
Raising capitalRaising capital
Raising capital
kkassifred
 
[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...
[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...
[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...
Société Générale Maroc
 
Séance 2.4 Business Finance
Séance 2.4 Business FinanceSéance 2.4 Business Finance
Séance 2.4 Business Finance
sciafrique
 
Section IV La levée de fonds et la valorisation d’une start-up.docx
Section IV La levée de fonds et la valorisation d’une start-up.docxSection IV La levée de fonds et la valorisation d’une start-up.docx
Section IV La levée de fonds et la valorisation d’une start-up.docx
derdouramira
 
L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)
L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)
L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)
Emmanuel Grégory MORISSETTE
 
Le financement court terme des TPE
Le financement court terme des TPELe financement court terme des TPE
Le financement court terme des TPE
La French Team
 
Mini guide-pro-16
Mini guide-pro-16Mini guide-pro-16
Mini guide-pro-16
NetPME
 

Similaire à Les sources de financement internes.docx (20)

pfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdf
pfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdfpfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdf
pfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdf
 
Financements et crédits cours 1
Financements et crédits   cours 1Financements et crédits   cours 1
Financements et crédits cours 1
 
Le Capital-Investissement : Une opportunité de financement pour votre entrepr...
Le Capital-Investissement : Une opportunité de financement pour votre entrepr...Le Capital-Investissement : Une opportunité de financement pour votre entrepr...
Le Capital-Investissement : Une opportunité de financement pour votre entrepr...
 
Financement &credit
Financement &creditFinancement &credit
Financement &credit
 
choix du financement.pdf
choix du financement.pdfchoix du financement.pdf
choix du financement.pdf
 
exposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptx
exposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptxexposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptx
exposé entrepreneuriat consolidé EPP.pptx
 
Financements credits 20132014_1_
Financements credits 20132014_1_Financements credits 20132014_1_
Financements credits 20132014_1_
 
Lefinancementdesentreprise
LefinancementdesentrepriseLefinancementdesentreprise
Lefinancementdesentreprise
 
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdfMini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
 
2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement
 
OPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT (1).pptx
OPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT (1).pptxOPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT (1).pptx
OPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT (1).pptx
 
OPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT.pptx
OPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT.pptxOPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT.pptx
OPTIMISATION DU CHOIX DE PLACEMENTS ET D'INVESTISSEMENT.pptx
 
Sources de Financements business p.pptx
Sources de Financements  business p.pptxSources de Financements  business p.pptx
Sources de Financements business p.pptx
 
Raising capital
Raising capitalRaising capital
Raising capital
 
[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...
[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...
[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...
 
Séance 2.4 Business Finance
Séance 2.4 Business FinanceSéance 2.4 Business Finance
Séance 2.4 Business Finance
 
Section IV La levée de fonds et la valorisation d’une start-up.docx
Section IV La levée de fonds et la valorisation d’une start-up.docxSection IV La levée de fonds et la valorisation d’une start-up.docx
Section IV La levée de fonds et la valorisation d’une start-up.docx
 
L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)
L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)
L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)
 
Le financement court terme des TPE
Le financement court terme des TPELe financement court terme des TPE
Le financement court terme des TPE
 
Mini guide-pro-16
Mini guide-pro-16Mini guide-pro-16
Mini guide-pro-16
 

Les sources de financement internes.docx

  • 1. Les sources de financement internes : I- L'AUTOFINANCEMENT « L'autofinancement représente la richesse créée par l'entreprise. Il constitue sa ressource interne essentielle destinée à financer en tout ou en partie les investissements, l'accroissement des besoins en fond de roulement et à accroître les liquidités »22(*). « L'autofinancement est la machine qui permet de transformer l'énergie (l'argent) en travail (la valeur) »23(*). En d'autres termes, l'autofinancement est représenté par la différence entre la CAF et la distribution des dividendes mis en paiement au cours de l'exercice. Il est traduit par les actionnaires par une augmentation de la valeur de leurs actions et donc par des plus- values. Toute entreprise assurant son développement exclusivement par l'autofinancement n'aura pas besoin de recourir ni à ses actionnaires ni au marché financier. Dans ce contexte l'autofinancement peut être schématisé comme suit : .VA= ventes - charges courantes liées aux prestations extérieurs. . Excédent brute d'exploitation = VA - Charges de personnel -impôt et taxes et Versements assimilés . Cash flow brut = EBE + produit financier + produits exceptionnels - charges financières - charges exceptionnelles. . Cash flow net ou marge brute d'autofinancement = Cash flow brut - impôt sur le bénéfice . Autofinancement = Cash flow net - dividendes. Quant à la situation réelle de nos entreprises Tunisiennes optant à ce type de financement est caractérisée par une fluctuation dans le temps de leur capacité d'autofinancement. 1-Les avantages de l'autofinancement : - L'autofinancement met à la disposition de l'entreprise une masse de capital supérieur à ses besoins normaux. Ceci a pour effet de favoriser des investissements dont le rendement est suffisant et la rentabilité de l'entreprise se trouvera diminuée. - Il est considéré comme une source de financement facile à la portée de l'entreprise. - C'est un moyen de financement accessible, et très flexible (dégagé progressivement tout au long des exercices).
  • 2. -Il préserve l'indépendance financière et la gestion de l'entreprise (dans la mesure où elle n'a pas à solliciter des ressources externes). - Il favorise la croissance à long terme. - En Tunisie l'autofinancement par incorporation des bénéfices aux réserves confère à l'entreprise des avantages fiscaux. - Il allège les charges financières et accroît la rentabilité des actionnaires. 2- Les limites de l'autofinancement : L'entreprise se créé ainsi un marché interne de capitaux indépendants des marchés financiers, sur ce marché artificiel, les taux de rentabilité peuvent être plus faibles et les ressources mal allouées. L'autofinancement tend à faire croître les capitaux propres. Il ne fait pas croître la valeur de l'entreprise que si les investissements sont suffisamment rentables c'est à dire qu'ils rapportent plus que le taux de rentabilité exigé compte tenu de leur risque. Si ces ressources sont réinvesties de manière non rentable engendrera une baisse des cours pour les sociétés cotées. En conséquence l'entreprise constituera une cible idéale à une tentative hostile de prise de contrôle. II- l’augmentation du capitale : Le capital est constitué par les apports des associés. Une fois réuni, il peut subir un certain nombre de modifications qui s'opèrent de manière différente selon la nature juridique de la société. Ces modifications peuvent être traduites soit par des réductions ou par des augmentations du capital. Ce dernier peut être augmenté soit par émission d'actions nouvelles, soit par élévation du nominal des actions existantes. Cette augmentation peut par ailleurs résulter : - Soit d'apports extérieurs en nature ou en numéraire, ces derniers peuvent être libérés par un versement d'espèces ou par compensation avec des créances liquides et exigibles sur la société. - Soit par l'utilisation des ressources propres à la société sous forme d'incorporation des réserves, bénéfices ou primes d'émission. Dans ce cas, ni la trésorerie ni la structure financière de l'entreprise ne seront affectées. 1- Les avantages de l'augmentation du capital : -L'augmentation du capital est une source durable au vrai sens du mot, puisqu'elle ne contraint pas l'entreprise à des échéances fixes de remboursement.
  • 3. - Elle permet aussi de financer d'importants projets et d'améliorer une situation financière difficile. - Elle n'entraîne pas l'obligation de versement des dividendes. - Elle renforce la solvabilité de l'entreprise. En outre, le capital joue un double rôle : - Assurer la sécurité financière de l'entreprise. - Représenter le partage originaire du pouvoir dans l'organisation 2- Les limites de l'augmentation du capital : Les actions, les droits d'attribution et les droits préférentiels de souscription sont des produits négociables en bourse. En fait, ce sont des valeurs mobilières, elles représentent des créances ou des droits de propriétés. Pour l'émission de ces valeurs mobilières, l'entreprise doit être cotée en bourse, chose qui est la quadrature du cercle pour nos PME vu les conditions fixées d'admission à la cote de la bourse. Les sources de financement externes : I- Le financementpar le système bancaire : L’investissement dont dépend la croissance économique du pays, nécessite de la part de l’entrepreneur un effort financier, intellectuel et physique, devant l’importance des montants exigés par cette opération, et vu l’insuffisance des fonds propres des PME qui constituent la base du tissu industriel marocain, le recours au système bancaire apparaît nécessaire pour le financement d’équipement d’entreprise. Donc, conscient de l’importance de la PME, les banques se sont impliquées depuis longtemps dans le développement de cette catégorie d’entreprises, et a par conséquent, toujours veillé à consolider leurs relations par l’amélioration constante de leur prise en charge et leur accompagnement à travers une structure décentralisée et rapprochée, et une panoplie d’outils de financement, quelle que soit la problématique et la finalité de la PME. Avant de traiter l’apport de marché bancaire dans le financement des PME, on va d’abord essayer de présenter les types de crédits les plus utilisés. Lestypesdecréditslesplusfréquents : * Le crédita moyen termedirect: Ce type de financement a pour objectif le financement direct de tout projet d’investissement relatif à la création extérieure ou modernisation des équipements de la société. Le financement maximum est de 70% du coût total de l’investissement y compris le fonds de roulement. La durée du crédit est de 7ans pour le moyen terme et de 7 à 12 ans pour le long
  • 4. terme. Ce type de financement peut être associé à d’autres sources de financement par crédit ou à un financement par des capitaux à risque. * Le crédità moyen termeréescomptable: Bank al Maghreb, continue à favoriser les crédits à moyen terme réescomptable finançant les investissements, à la différence de tous les autres crédits d’équipement bancaires encouragés par les autorités monétaires qui privilégiaient surtout les investissements productifs ou tournés vers l’export, le crédit à moyen terme PME, lui est ouvert à tous les secteurs d’activité notamment les activités de service. Son objectif est de promouvoir l’investissement dans tous les domaines, en permettant à la fois une création importante d’emploi, et une amélioration très sensible des produits et des services nationaux à différents niveaux. Ainsi, le taux attrayant varie aujourd’hui entre 8% fixe offert par certaines banques et 11% en fonction des établissements bancaires. A ce taux, s’ajoute parfois une commission d’étude (forfaitaire ou en pourcentage de l’autorisation avec un plafonnement, lui-même variant en fonction de l’établissement du crédit concerné). Cette commission dépasse rarement 0,20%. * Le crédità moyen termenonréescomptable: Ce type de crédit est consentit dans le cadre d’opération spécifique, ne pouvant être admises au réescompté, en faveur des personnes ou des entreprises présentant un intérêt de clientèle important. Cette catégorie de crédit intéresse les promoteurs toutes les fois qu’un projet n’est pas éligible dans la procédure simplifiée accélérée. * les cautionsetavalsà l’équipement: Les cautions et avals à l’équipement sont ceux que les banques marocaines accordent en faveur d’un établissement bancaire ou d’un fournisseur extérieur pour faciliter à leurs clients (investisseurs), l’obtention d’un crédit acheteur ou d’un crédit fournisseur du pays exportateur des biens d’équipement. Ces cautions portent généralement sur la somme globale du crédit consenti par la banque ou la firme étrangère ainsi que sur la durée qui peur être a moyen ou à long terme.