SlideShare une entreprise Scribd logo
La suite de nos réalisations sur Clé USB actualisée est disponible gratuitement 
albane@veralbane.com - Tél. 33 (0)1 42 21 00 00 
Trésor de la Cathédrale de Sens – photo à droite et en-dessous : 
Le Parement de la Comtesse d’Etampes (broderie du XIVe siècle) est éclairé par une rampe Albanita fixée sur le mur à distance de 30 cm de l’oeuvre. 
L’ancienne vitrine table contenant des broderies est mise en lumière par une rampe Albanita, les vêtements liturgiques de l’archevêque de Canterbury Thomas 
Becket protégée et éclairée par une vitrine Veralbane. 
Eglise Sainte Catherine de Fierbois : Protection vitrée fixée à l’aide de pièces en inox conçues pour le site. 
Château de Pierrefonds : Réalisation de 4 grandes vitrines pupitres et de 2 longues vitrines table. La problématique était que la lumière LED lèche la surface 
d’exposition y compris l’ouvrage inséré dans le plan de présentation, le tout à moins de 50 Lux. 
Parc de la Préhistoire à Tarascon sur Ariège : Réalisation de deux vitrines triangulaires en encoignure de deux décors peints. Le verre est du 44/2 anti reflet, 
les objets sont éclairés par 3 mini spots Led fixes et de 2 Luneo orientables en fond de vitrine. L’accès à la lumière se fait par le caisson supérieur de la vitrine. 
Notre Dame de Paris : Réalisation d’un soclage pour le tube-reliquaire de la Couronne d’épines réalisé par l’orfèvre Jean-Charles Cahier en 1806 et présenté 
temporairement dans le trésor. 
Directeur de la publication : Albane Dolez 
Rédacteur en chef : Jean Philippe Aka 
Reproductions photographiques : VUDICI 
Pour tout renseignement sur les oeuvres ou pour les crédits 
photographiques, contactez la rédaction au 01 42 21 00 00 
Conception réalisation : Imprimerie PEROLLE - 25109.09/2014 
41, rue Coquillière, 75001 PARIS - Tél. 33 (0)1 42 21 00 00 - Fax 33 (0)1 42 21 10 67 
albane@veralbane.com 
SAS au capital de 40 000 e - R.C. PARIS B 319 489 746 - NAF 4618 Z - TVA FR 28 319 489 746 
©Capa 
© P. Lemaître 
De gauche à droite et de haut en bas : 
La Cité de l’architecture vient de réaliser une nouvelle salle 
destinée aux expositions temporaires. 
Veralbane a fourni 9 vitrines table fixées sur des modules 
conçus par l’architecte-scénographe Pierre Verger. 
La lumière est obtenue par Leds tangentiels. 
Une technique au service de l’art 
La Lettre d’information de 
Edito 
Certains d’entre vous 
savent que 
particulièrement l’été, 
j’ai la chance de vivre 
dans un chalet d’alpage, 
sans électricité. 
La principale occupation 
est de regarder la lumière 
dans le décor 
toujours changeant. 
Sachez que mon rêve est 
de créer cette finesse de 
lumière dans les musées et 
les églises, je ferai tout 
pour y arriver. 
Modestement aujourd’hui, 
je vous présente en page 4 
des exemples de lumière 
obtenus avec notre 
rampe Albanita. 
Vive la lumière ! 
Albane Dolez 
L a L e t t r e d ’ i n f o r m a t i o n d e V e r a l b a n e - O c t o b r e 2 0 1 4 - N u m é r o 2 8 
Consultez notre 
nouveau site web : 
www.veralbane.com La suite sur : 
www.veralbane.com 
Du bon usage de la lumière dans 
l’éclairage muséographique 
Sont à prendre en compte : 
• 1. Le type de source : 
Température de couleur (T°K), IRC, stabilité. 
• 2. La forme de la surface éclairée : 
cadrage, accentuation, effet de surface 
• 3. Le positionnement de la source : 
à rendre invisible 
Mise en situation au musée - La lumière pour 
guider le visiteur 
• Eclairer les tableaux de manière appropriée 
• Modeler les sculptures par la lumière 
• Guider du hall d’entrée vers la galerie 
d’exposition 
Objets d’art plats - L’éclairage d’accentuation pour 
un effet souhaité 
• Bien positionner les appareils d’éclairage 
• Rehausser les tableaux par des faisceaux de 
lumière 
• Réduire l’ombre portée des visiteurs 
• Eclairer les vitrines sans éblouir 
• Circonscrire le faisceau aux contours du tableau 
• Utiliser des murs de couleur pour des contrastes 
harmonieux 
• Voir les tableaux comme une partie intégrante du 
mur 
• Combiner l’éclairage mural et l’éclairage 
d’accentuation 
Objets d’art en trois dimensions – Modeler les 
sculptures par l’ombre et la lumière 
• Dessiner les formes par l’ombre 
• Eclairer plusieurs objets avec homogénéité 
• Créer la brillance 
• Instaurer une atmosphère paisible avec la 
lumière diffuse 
Enfin, à retenir : 
• Mettre en scène des expositions 
• Utiliser l’éclairage vertical 
• Veiller à la flexibilité de l’installation 
• Intégrer la protection des oeuvres 
• Tirer parti de l’efficacité et du confort visuel. 
L’éclairage muséographique nécessite de la 
technique et un regard. 
Thierry Guilbert 
Chargé de production 
Centre des Monuments Nationaux
Galerie Dar d’Art à Tanger 
La Galerie Dar d’Art est le reflet du 
bouillonnement artistique que connaît le Maroc 
d’aujourd’hui. 
Nous y reviendrons dans une prochaine lettre. 
JEAN MICHEL 
BASQUIAT (1960-1988) 
RED JOY - 1984 
Acrylique, crayon gras et 
collage de photocopie 
sur toile 
218.5 x 172.5 cm 
signée, titrée et datée 
au dos Basquiat, 
Red Joy, 1984 
New Church Museum Cape Town - Afrique du Sud 
Group Show No fixed abode - Artiste : Dan Halter 
Madrasa El Attarine, Fès, 
Maroc. © L. Schneiter / 
Les Editions de Makassar 
Exposition ”Le Maroc médiéval. Un empire de l’Afrique à l’Espagne” 
Du 17 octobre 2014 au 19 janvier 2015 dans le Hall Napoléon. Louvre Paris 
Commissaire Yannick Lintz et Co-commissaire marocain Bahija Simou 
Q. Pouvez-vous nous dire le nombre de pièces marocaines dans la collection du Louvre et votre politique de 
diffusion ? 
Yannick Lintz. Le musée du Louvre dédie la première exposition thématique d’envergure du département des 
Arts de l’Islam, au Maroc, deux ans après l’ouverture des nouveaux espaces car dans les collections 
permanentes très peu d’oeuvres évoquent la création artistique marocaine de l’histoire islamique (ce pour des 
raisons historiques de protection du patrimoine marocain sous le protectorat français). 
Panse de jarre, 
céramique glaçurée, 
XIVe siècle © Lyon MBA. 
Photo Alain Basset. 
Q. Avec le recul du temps, qu’est-ce qu’une telle exposition nous révèle à nous contemporains ? 
Y.L. . Grâce aux avancées des découvertes des archéologues une avons une meilleure connaissance de cette 
période médiévale, extrêmement riche de l’histoire de l’art au Maroc et fondamentale dans la construction de 
son identité. La notion d’ « Art de l’Islam » est complexe et souvent teintée a priori pour les visiteurs ou plus 
largement pour la population française d’exotisme lointain ou de réalités politiques et sociales lourdes de 
connotations négatives. Evoquer la grandeur du passé marocain est une belle porte d’entrée dans la découverte 
de l’histoire fabuleuse des cultures et de l’histoire des terres d’Islam. 
Emile Gilliéron père 
Athènes, 1905 (copie) aile est du palais, « Court of the Stone Spout »,Cnossos, Crète, Minoen Moyen 
III, 1800-1700 av. J.-C. (original) peinture à la gouache sur papier, cadre en bois (copie) / 
enduit peint (original) ; 166 x 96,5 cm 
Saint-Germain-en-Laye, musée d’Archéologie nationale (original conservé au Musée archéologique 
d’Héraklion, Crète) achat auprès Emile Gilliéron père, 1905 
BLACK VENUS 
1965 - 1966 Armature métallique, 
résine de polyester 
279,4 X 88,9 X 60,96 cm 
NEW YORK, WHITNEY MUSEUM 
OF AMERICAN ART 
Fresque dite ”des acrobates au taureau”, v. 1400 av. J.-C. 
Fresque provenant de la salle du trône du palais de Cnossos, hauteur : 70 cm. Musée 
archéologique, Héraklion (Crète) 
GALERIE 
FABIEN BOULAKIA 
Exposition ”Niki de Saint Phalle” 
Du 17/09/14 AU 02/02/15 - Grand Palais 
Courtesy RMN 
Biennale des Antiquaires 2014 - Grand Palais Paris 
Vu à Paris - St Germain en Laye 
Tanger - Cape Town - Johannesburg 
Dumile Feni 
The Rider 
Undated 
Bronze sculpture 
66 x 61 x 38 cm 
©The Dumile Feni 
Family Trust 
and courtesy 
of Gallery MOMO 
Exposition ”La Grèce des origines, entre rêve et archéologie” 
5 Octobre 2014 - 19 Janvier 2015 • Musée d'Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye 
A.B. La collection permanente du musée d'Archéologie nationale compte plus 
de 500 objets de Grèce. Quant à l'exposition « La Grèce des origines, entre 
rêve et archéologie », elle comprend 480 objets, originaux et reproductions 
caractéristiques de l'art des civilisations millénaires qui ont peuplé la Grèce. 
Ces objets proviennent pour moitié de notre collection permanente, et pour 
l'autre de prêteurs français, belge et grec. 
Q. Quels sont les enjeux de cette exposition ? 
A.B. . L'un des enjeux majeurs de cette exposition est de montrer que 
l'archéologie, bien qu'elle soit une science, se bâtit également sur des 
hypothèses et sur l'interprétation qu'on en fait. L'exposition, à travers des 
documents d'archives et des photographies, montre comment le passé le 
plus ancien de la Grèce fût interprété à la Belle Époque. On comprend ainsi 
que la science ne cesse de progresser, et qu'une découverte scientifique peut 
faire basculer toutes nos idées reçues en un instant. 
Q. Avec le recul du temps, qu’est-ce qu’une telle exposition nous révèle à 
nous contemporains ? 
A.B. . Cette exposition révèle que beaucoup de choses qui nous entourent 
sont inspirées de la Grèce, sans que l'on s'en rende forcément compte. Les 
artistes y puisent très souvent leur inspiration : qu'ils soient couturiers 
comme Karl Lagerfeld, cinéastes ou dessinateurs de bandes dessinées, leurs 
créations sont encore imprégnées de poulpes et de rosaces, de déesses aux 
serpents, de colonnes rouges et de masques d'or. On réalise alors l'étendue 
de l'engouement pour la Grèce qui a débuté après les découvertes 
archéologiques du 19e siècle et qui dans un sens n'a toujours pas pris fin. 
Anais Boucher - conservateur du patrimoine chargée des collections d'Archéologie comparée, 
commissaire de l'exposition La Grèce des Origines, entre rêve et archéologie 
Q. Quels sont les enjeux de cette exposition ? 
Y.L. . L’enjeu essentiel est de tenter d’accomplir un grand 
voyage au Maroc : la présence de ces chefs d’oeuvres 
médiévaux permet de révéler au public universel du Louvre 
combien le Maroc a été au coeur de cette grande histoire du 
monde islamique dès le Xe siècle. La succession de ces 
trois dynasties, almoravide, almohade et mérinide constitue 
une période d’apogée dont témoignent les plus belles 
réalisations dans les domaines du décor architectural, du 
textile, de la céramique et de la calligraphie. La diversité et 
la singularité de chefs d’oeuvre dont certains sont exposés 
pour la première fois depuis leur création, parfois encore en 
usage dans les mosquées aujourd’hui et absentes des 
collections d’art islamique des musées à travers le monde 
sont visibles dans l’exposition grâce à la générosité 
notamment du Royaume du Maroc, de l’Espagne (en tout 
80 prêteurs) qui ont consenti à des prêts tout à fait 
exceptionnels. 
Q. Pouvez-vous nous dire le nombre de pièces de la Grèce antique dans la collection 
du Musée de Saint-Germain en Laye et votre politique de diffusion ?

Contenu connexe

Tendances

MUSEO DEL VATICANO
MUSEO DEL VATICANOMUSEO DEL VATICANO
MUSEO DEL VATICANOJorge Llosa
 
Carré Rive Gauche - Communiqué de presse - Septembre des Vernissages 11/09
Carré Rive Gauche - Communiqué de presse - Septembre des Vernissages 11/09Carré Rive Gauche - Communiqué de presse - Septembre des Vernissages 11/09
Carré Rive Gauche - Communiqué de presse - Septembre des Vernissages 11/09
Agence Colonnes
 
Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...
Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...
Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...
Johanna Daniel
 
Une partie des complexes des musees du vatican
Une partie des complexes des musees du vaticanUne partie des complexes des musees du vatican
Une partie des complexes des musees du vaticanVASILE Viorel
 
Une merveille musée du vatican m l1
Une merveille musée du vatican m l1Une merveille musée du vatican m l1
Une merveille musée du vatican m l1
Renée Bukay
 
Museu do vaticano
Museu do vaticanoMuseu do vaticano
Museu do vaticano
Serginho Sucesso
 
Le musee du_vatican_modele
Le musee du_vatican_modeleLe musee du_vatican_modele
Le musee du_vatican_modele
monsanman
 
ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1
ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1
ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1
BRIAN MOORE
 
Musee bilbao
Musee bilbaoMusee bilbao
Un peu d'histoire dans Paris
Un peu d'histoire dans ParisUn peu d'histoire dans Paris
Un peu d'histoire dans Paris
Sara Pérez
 
Présentation de la BiblioboXX
Présentation de la BiblioboXXPrésentation de la BiblioboXX
Présentation de la BiblioboXX
kgoldmann
 
Musée virtuel - Les problèmes du musée
Musée virtuel - Les problèmes du muséeMusée virtuel - Les problèmes du musée
Musée virtuel - Les problèmes du muséeNathalie Duplain
 
Riquewihr Musée de la Communication Latecoère 2014
Riquewihr Musée de la Communication Latecoère 2014Riquewihr Musée de la Communication Latecoère 2014
Riquewihr Musée de la Communication Latecoère 2014
Bâle Région Mag
 
Programme Jeunesse 2012 - Salon du livre
Programme Jeunesse 2012 - Salon du livreProgramme Jeunesse 2012 - Salon du livre
Programme Jeunesse 2012 - Salon du livreSalon du livre
 

Tendances (18)

MUSEO DEL VATICANO
MUSEO DEL VATICANOMUSEO DEL VATICANO
MUSEO DEL VATICANO
 
Vatican
VaticanVatican
Vatican
 
Vaticano
VaticanoVaticano
Vaticano
 
Carré Rive Gauche - Communiqué de presse - Septembre des Vernissages 11/09
Carré Rive Gauche - Communiqué de presse - Septembre des Vernissages 11/09Carré Rive Gauche - Communiqué de presse - Septembre des Vernissages 11/09
Carré Rive Gauche - Communiqué de presse - Septembre des Vernissages 11/09
 
Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...
Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...
Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...
 
Musee du vatican
Musee du vaticanMusee du vatican
Musee du vatican
 
Une partie des complexes des musees du vatican
Une partie des complexes des musees du vaticanUne partie des complexes des musees du vatican
Une partie des complexes des musees du vatican
 
Une merveille musée du vatican m l1
Une merveille musée du vatican m l1Une merveille musée du vatican m l1
Une merveille musée du vatican m l1
 
Museu do vaticano
Museu do vaticanoMuseu do vaticano
Museu do vaticano
 
Le musee du_vatican_modele
Le musee du_vatican_modeleLe musee du_vatican_modele
Le musee du_vatican_modele
 
ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1
ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1
ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1
 
Musee bilbao
Musee bilbaoMusee bilbao
Musee bilbao
 
Un peu d'histoire dans Paris
Un peu d'histoire dans ParisUn peu d'histoire dans Paris
Un peu d'histoire dans Paris
 
Présentation de la BiblioboXX
Présentation de la BiblioboXXPrésentation de la BiblioboXX
Présentation de la BiblioboXX
 
Musée virtuel - Les problèmes du musée
Musée virtuel - Les problèmes du muséeMusée virtuel - Les problèmes du musée
Musée virtuel - Les problèmes du musée
 
Riquewihr Musée de la Communication Latecoère 2014
Riquewihr Musée de la Communication Latecoère 2014Riquewihr Musée de la Communication Latecoère 2014
Riquewihr Musée de la Communication Latecoère 2014
 
Programme Jeunesse 2012 - Salon du livre
Programme Jeunesse 2012 - Salon du livreProgramme Jeunesse 2012 - Salon du livre
Programme Jeunesse 2012 - Salon du livre
 
Exposé Bilbao Le Meur erwan
Exposé Bilbao Le Meur erwanExposé Bilbao Le Meur erwan
Exposé Bilbao Le Meur erwan
 

En vedette

Actividad 4
Actividad 4Actividad 4
Actividad 4
sanchezgye10
 
Calendrier 2013-ocean
Calendrier 2013-oceanCalendrier 2013-ocean
Calendrier 2013-ocean
Calendrier2013.net
 
projet AZ IMMOBILIER à Majunga maisons bois de qualité à des prix vraiment ba...
projet AZ IMMOBILIER à Majunga maisons bois de qualité à des prix vraiment ba...projet AZ IMMOBILIER à Majunga maisons bois de qualité à des prix vraiment ba...
projet AZ IMMOBILIER à Majunga maisons bois de qualité à des prix vraiment ba...
Jacques Raza
 
La république et le fait religieux
La république et le fait religieuxLa république et le fait religieux
La république et le fait religieux
hgtice
 
Brochure Projet immobilier Sidi Abed - CMKD Immobilier
Brochure Projet immobilier Sidi Abed - CMKD ImmobilierBrochure Projet immobilier Sidi Abed - CMKD Immobilier
Brochure Projet immobilier Sidi Abed - CMKD Immobilier
Hicham SBINI
 
Le gestionnaire de projet en tant que maître d’œuvre
Le gestionnaire de projet en tant que maître d’œuvre Le gestionnaire de projet en tant que maître d’œuvre
Le gestionnaire de projet en tant que maître d’œuvre
PMI-Montréal
 

En vedette (6)

Actividad 4
Actividad 4Actividad 4
Actividad 4
 
Calendrier 2013-ocean
Calendrier 2013-oceanCalendrier 2013-ocean
Calendrier 2013-ocean
 
projet AZ IMMOBILIER à Majunga maisons bois de qualité à des prix vraiment ba...
projet AZ IMMOBILIER à Majunga maisons bois de qualité à des prix vraiment ba...projet AZ IMMOBILIER à Majunga maisons bois de qualité à des prix vraiment ba...
projet AZ IMMOBILIER à Majunga maisons bois de qualité à des prix vraiment ba...
 
La république et le fait religieux
La république et le fait religieuxLa république et le fait religieux
La république et le fait religieux
 
Brochure Projet immobilier Sidi Abed - CMKD Immobilier
Brochure Projet immobilier Sidi Abed - CMKD ImmobilierBrochure Projet immobilier Sidi Abed - CMKD Immobilier
Brochure Projet immobilier Sidi Abed - CMKD Immobilier
 
Le gestionnaire de projet en tant que maître d’œuvre
Le gestionnaire de projet en tant que maître d’œuvre Le gestionnaire de projet en tant que maître d’œuvre
Le gestionnaire de projet en tant que maître d’œuvre
 

Similaire à Lettre Veralbane - Octobre 2014 - n°28

Lettre Veralbane - Janvier 2015- n°29
Lettre Veralbane - Janvier 2015- n°29Lettre Veralbane - Janvier 2015- n°29
Lettre Veralbane - Janvier 2015- n°29
Veralbane
 
Dépliant nuit-des-musées-2014 light
Dépliant nuit-des-musées-2014 lightDépliant nuit-des-musées-2014 light
Dépliant nuit-des-musées-2014 light
Coralie OT Sélestat
 
Eclectisme et polychromie
Eclectisme et polychromie Eclectisme et polychromie
Eclectisme et polychromie 8888888anna
 
1 λούβρο
1 λούβρο1 λούβρο
1 λούβροthcaps
 
Carré Rive Gauche - Métamorphoses - Revue de presse
Carré Rive Gauche - Métamorphoses - Revue de presse Carré Rive Gauche - Métamorphoses - Revue de presse
Carré Rive Gauche - Métamorphoses - Revue de presse Agence Colonnes
 
L'Invitation au Musées
L'Invitation au MuséesL'Invitation au Musées
L'Invitation au Musées
Anne Fourney
 
Les actions pédagogiques du Musée départemental - Arles antique
Les actions pédagogiques du Musée départemental - Arles antiqueLes actions pédagogiques du Musée départemental - Arles antique
Les actions pédagogiques du Musée départemental - Arles antique
cirili_web
 
Internet pour découvrir l'art
Internet pour découvrir l'artInternet pour découvrir l'art
Internet pour découvrir l'art
mahemard
 
Carré Rive Gauche - Revue de presse 2015
Carré Rive Gauche - Revue de presse 2015Carré Rive Gauche - Revue de presse 2015
Carré Rive Gauche - Revue de presse 2015
Agence Colonnes
 
Couleurs vive dans la pierre
Couleurs vive dans la pierreCouleurs vive dans la pierre
Couleurs vive dans la pierreORE9242
 
E-Transformation des Musées - MBAMCI
E-Transformation des Musées - MBAMCIE-Transformation des Musées - MBAMCI
E-Transformation des Musées - MBAMCI
Audrey CHATEL
 
Des montagnes et des artistes Parcours d'art contemporain le long du GR10 de...
Des montagnes et des artistes  Parcours d'art contemporain le long du GR10 de...Des montagnes et des artistes  Parcours d'art contemporain le long du GR10 de...
Des montagnes et des artistes Parcours d'art contemporain le long du GR10 de...
Philippe Villette
 
Une partie des complexes des musees du vatican
Une partie des complexes des musees du vaticanUne partie des complexes des musees du vatican
Une partie des complexes des musees du vaticanRubiana Alves
 
Week-end Bruxelles néoclassique
Week-end Bruxelles néoclassique Week-end Bruxelles néoclassique
Week-end Bruxelles néoclassique
LaLibre
 
Cult num 6
Cult num 6Cult num 6
Cult num 6
Françoise Grave
 

Similaire à Lettre Veralbane - Octobre 2014 - n°28 (20)

Lettre Veralbane - Janvier 2015- n°29
Lettre Veralbane - Janvier 2015- n°29Lettre Veralbane - Janvier 2015- n°29
Lettre Veralbane - Janvier 2015- n°29
 
Dépliant nuit-des-musées-2014 light
Dépliant nuit-des-musées-2014 lightDépliant nuit-des-musées-2014 light
Dépliant nuit-des-musées-2014 light
 
Eclectisme et polychromie
Eclectisme et polychromie Eclectisme et polychromie
Eclectisme et polychromie
 
1 λούβρο
1 λούβρο1 λούβρο
1 λούβρο
 
Carré Rive Gauche - Métamorphoses - Revue de presse
Carré Rive Gauche - Métamorphoses - Revue de presse Carré Rive Gauche - Métamorphoses - Revue de presse
Carré Rive Gauche - Métamorphoses - Revue de presse
 
L'Invitation au Musées
L'Invitation au MuséesL'Invitation au Musées
L'Invitation au Musées
 
Les actions pédagogiques du Musée départemental - Arles antique
Les actions pédagogiques du Musée départemental - Arles antiqueLes actions pédagogiques du Musée départemental - Arles antique
Les actions pédagogiques du Musée départemental - Arles antique
 
Internet pour découvrir l'art
Internet pour découvrir l'artInternet pour découvrir l'art
Internet pour découvrir l'art
 
Carré Rive Gauche - Revue de presse 2015
Carré Rive Gauche - Revue de presse 2015Carré Rive Gauche - Revue de presse 2015
Carré Rive Gauche - Revue de presse 2015
 
Arc de triomphe d'orange
Arc de triomphe d'orange Arc de triomphe d'orange
Arc de triomphe d'orange
 
Couleurs vive dans la pierre
Couleurs vive dans la pierreCouleurs vive dans la pierre
Couleurs vive dans la pierre
 
Etappenstall dp-mai-2014
Etappenstall dp-mai-2014Etappenstall dp-mai-2014
Etappenstall dp-mai-2014
 
912 iti
912 iti912 iti
912 iti
 
Communiqué presse jeux du stade
Communiqué presse jeux du stadeCommuniqué presse jeux du stade
Communiqué presse jeux du stade
 
E-Transformation des Musées - MBAMCI
E-Transformation des Musées - MBAMCIE-Transformation des Musées - MBAMCI
E-Transformation des Musées - MBAMCI
 
Des montagnes et des artistes Parcours d'art contemporain le long du GR10 de...
Des montagnes et des artistes  Parcours d'art contemporain le long du GR10 de...Des montagnes et des artistes  Parcours d'art contemporain le long du GR10 de...
Des montagnes et des artistes Parcours d'art contemporain le long du GR10 de...
 
Une partie des complexes des musees du vatican
Une partie des complexes des musees du vaticanUne partie des complexes des musees du vatican
Une partie des complexes des musees du vatican
 
Week-end Bruxelles néoclassique
Week-end Bruxelles néoclassique Week-end Bruxelles néoclassique
Week-end Bruxelles néoclassique
 
Le musee du louvre
Le  musee du louvreLe  musee du louvre
Le musee du louvre
 
Cult num 6
Cult num 6Cult num 6
Cult num 6
 

Lettre Veralbane - Octobre 2014 - n°28

  • 1. La suite de nos réalisations sur Clé USB actualisée est disponible gratuitement albane@veralbane.com - Tél. 33 (0)1 42 21 00 00 Trésor de la Cathédrale de Sens – photo à droite et en-dessous : Le Parement de la Comtesse d’Etampes (broderie du XIVe siècle) est éclairé par une rampe Albanita fixée sur le mur à distance de 30 cm de l’oeuvre. L’ancienne vitrine table contenant des broderies est mise en lumière par une rampe Albanita, les vêtements liturgiques de l’archevêque de Canterbury Thomas Becket protégée et éclairée par une vitrine Veralbane. Eglise Sainte Catherine de Fierbois : Protection vitrée fixée à l’aide de pièces en inox conçues pour le site. Château de Pierrefonds : Réalisation de 4 grandes vitrines pupitres et de 2 longues vitrines table. La problématique était que la lumière LED lèche la surface d’exposition y compris l’ouvrage inséré dans le plan de présentation, le tout à moins de 50 Lux. Parc de la Préhistoire à Tarascon sur Ariège : Réalisation de deux vitrines triangulaires en encoignure de deux décors peints. Le verre est du 44/2 anti reflet, les objets sont éclairés par 3 mini spots Led fixes et de 2 Luneo orientables en fond de vitrine. L’accès à la lumière se fait par le caisson supérieur de la vitrine. Notre Dame de Paris : Réalisation d’un soclage pour le tube-reliquaire de la Couronne d’épines réalisé par l’orfèvre Jean-Charles Cahier en 1806 et présenté temporairement dans le trésor. Directeur de la publication : Albane Dolez Rédacteur en chef : Jean Philippe Aka Reproductions photographiques : VUDICI Pour tout renseignement sur les oeuvres ou pour les crédits photographiques, contactez la rédaction au 01 42 21 00 00 Conception réalisation : Imprimerie PEROLLE - 25109.09/2014 41, rue Coquillière, 75001 PARIS - Tél. 33 (0)1 42 21 00 00 - Fax 33 (0)1 42 21 10 67 albane@veralbane.com SAS au capital de 40 000 e - R.C. PARIS B 319 489 746 - NAF 4618 Z - TVA FR 28 319 489 746 ©Capa © P. Lemaître De gauche à droite et de haut en bas : La Cité de l’architecture vient de réaliser une nouvelle salle destinée aux expositions temporaires. Veralbane a fourni 9 vitrines table fixées sur des modules conçus par l’architecte-scénographe Pierre Verger. La lumière est obtenue par Leds tangentiels. Une technique au service de l’art La Lettre d’information de Edito Certains d’entre vous savent que particulièrement l’été, j’ai la chance de vivre dans un chalet d’alpage, sans électricité. La principale occupation est de regarder la lumière dans le décor toujours changeant. Sachez que mon rêve est de créer cette finesse de lumière dans les musées et les églises, je ferai tout pour y arriver. Modestement aujourd’hui, je vous présente en page 4 des exemples de lumière obtenus avec notre rampe Albanita. Vive la lumière ! Albane Dolez L a L e t t r e d ’ i n f o r m a t i o n d e V e r a l b a n e - O c t o b r e 2 0 1 4 - N u m é r o 2 8 Consultez notre nouveau site web : www.veralbane.com La suite sur : www.veralbane.com Du bon usage de la lumière dans l’éclairage muséographique Sont à prendre en compte : • 1. Le type de source : Température de couleur (T°K), IRC, stabilité. • 2. La forme de la surface éclairée : cadrage, accentuation, effet de surface • 3. Le positionnement de la source : à rendre invisible Mise en situation au musée - La lumière pour guider le visiteur • Eclairer les tableaux de manière appropriée • Modeler les sculptures par la lumière • Guider du hall d’entrée vers la galerie d’exposition Objets d’art plats - L’éclairage d’accentuation pour un effet souhaité • Bien positionner les appareils d’éclairage • Rehausser les tableaux par des faisceaux de lumière • Réduire l’ombre portée des visiteurs • Eclairer les vitrines sans éblouir • Circonscrire le faisceau aux contours du tableau • Utiliser des murs de couleur pour des contrastes harmonieux • Voir les tableaux comme une partie intégrante du mur • Combiner l’éclairage mural et l’éclairage d’accentuation Objets d’art en trois dimensions – Modeler les sculptures par l’ombre et la lumière • Dessiner les formes par l’ombre • Eclairer plusieurs objets avec homogénéité • Créer la brillance • Instaurer une atmosphère paisible avec la lumière diffuse Enfin, à retenir : • Mettre en scène des expositions • Utiliser l’éclairage vertical • Veiller à la flexibilité de l’installation • Intégrer la protection des oeuvres • Tirer parti de l’efficacité et du confort visuel. L’éclairage muséographique nécessite de la technique et un regard. Thierry Guilbert Chargé de production Centre des Monuments Nationaux
  • 2. Galerie Dar d’Art à Tanger La Galerie Dar d’Art est le reflet du bouillonnement artistique que connaît le Maroc d’aujourd’hui. Nous y reviendrons dans une prochaine lettre. JEAN MICHEL BASQUIAT (1960-1988) RED JOY - 1984 Acrylique, crayon gras et collage de photocopie sur toile 218.5 x 172.5 cm signée, titrée et datée au dos Basquiat, Red Joy, 1984 New Church Museum Cape Town - Afrique du Sud Group Show No fixed abode - Artiste : Dan Halter Madrasa El Attarine, Fès, Maroc. © L. Schneiter / Les Editions de Makassar Exposition ”Le Maroc médiéval. Un empire de l’Afrique à l’Espagne” Du 17 octobre 2014 au 19 janvier 2015 dans le Hall Napoléon. Louvre Paris Commissaire Yannick Lintz et Co-commissaire marocain Bahija Simou Q. Pouvez-vous nous dire le nombre de pièces marocaines dans la collection du Louvre et votre politique de diffusion ? Yannick Lintz. Le musée du Louvre dédie la première exposition thématique d’envergure du département des Arts de l’Islam, au Maroc, deux ans après l’ouverture des nouveaux espaces car dans les collections permanentes très peu d’oeuvres évoquent la création artistique marocaine de l’histoire islamique (ce pour des raisons historiques de protection du patrimoine marocain sous le protectorat français). Panse de jarre, céramique glaçurée, XIVe siècle © Lyon MBA. Photo Alain Basset. Q. Avec le recul du temps, qu’est-ce qu’une telle exposition nous révèle à nous contemporains ? Y.L. . Grâce aux avancées des découvertes des archéologues une avons une meilleure connaissance de cette période médiévale, extrêmement riche de l’histoire de l’art au Maroc et fondamentale dans la construction de son identité. La notion d’ « Art de l’Islam » est complexe et souvent teintée a priori pour les visiteurs ou plus largement pour la population française d’exotisme lointain ou de réalités politiques et sociales lourdes de connotations négatives. Evoquer la grandeur du passé marocain est une belle porte d’entrée dans la découverte de l’histoire fabuleuse des cultures et de l’histoire des terres d’Islam. Emile Gilliéron père Athènes, 1905 (copie) aile est du palais, « Court of the Stone Spout »,Cnossos, Crète, Minoen Moyen III, 1800-1700 av. J.-C. (original) peinture à la gouache sur papier, cadre en bois (copie) / enduit peint (original) ; 166 x 96,5 cm Saint-Germain-en-Laye, musée d’Archéologie nationale (original conservé au Musée archéologique d’Héraklion, Crète) achat auprès Emile Gilliéron père, 1905 BLACK VENUS 1965 - 1966 Armature métallique, résine de polyester 279,4 X 88,9 X 60,96 cm NEW YORK, WHITNEY MUSEUM OF AMERICAN ART Fresque dite ”des acrobates au taureau”, v. 1400 av. J.-C. Fresque provenant de la salle du trône du palais de Cnossos, hauteur : 70 cm. Musée archéologique, Héraklion (Crète) GALERIE FABIEN BOULAKIA Exposition ”Niki de Saint Phalle” Du 17/09/14 AU 02/02/15 - Grand Palais Courtesy RMN Biennale des Antiquaires 2014 - Grand Palais Paris Vu à Paris - St Germain en Laye Tanger - Cape Town - Johannesburg Dumile Feni The Rider Undated Bronze sculpture 66 x 61 x 38 cm ©The Dumile Feni Family Trust and courtesy of Gallery MOMO Exposition ”La Grèce des origines, entre rêve et archéologie” 5 Octobre 2014 - 19 Janvier 2015 • Musée d'Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye A.B. La collection permanente du musée d'Archéologie nationale compte plus de 500 objets de Grèce. Quant à l'exposition « La Grèce des origines, entre rêve et archéologie », elle comprend 480 objets, originaux et reproductions caractéristiques de l'art des civilisations millénaires qui ont peuplé la Grèce. Ces objets proviennent pour moitié de notre collection permanente, et pour l'autre de prêteurs français, belge et grec. Q. Quels sont les enjeux de cette exposition ? A.B. . L'un des enjeux majeurs de cette exposition est de montrer que l'archéologie, bien qu'elle soit une science, se bâtit également sur des hypothèses et sur l'interprétation qu'on en fait. L'exposition, à travers des documents d'archives et des photographies, montre comment le passé le plus ancien de la Grèce fût interprété à la Belle Époque. On comprend ainsi que la science ne cesse de progresser, et qu'une découverte scientifique peut faire basculer toutes nos idées reçues en un instant. Q. Avec le recul du temps, qu’est-ce qu’une telle exposition nous révèle à nous contemporains ? A.B. . Cette exposition révèle que beaucoup de choses qui nous entourent sont inspirées de la Grèce, sans que l'on s'en rende forcément compte. Les artistes y puisent très souvent leur inspiration : qu'ils soient couturiers comme Karl Lagerfeld, cinéastes ou dessinateurs de bandes dessinées, leurs créations sont encore imprégnées de poulpes et de rosaces, de déesses aux serpents, de colonnes rouges et de masques d'or. On réalise alors l'étendue de l'engouement pour la Grèce qui a débuté après les découvertes archéologiques du 19e siècle et qui dans un sens n'a toujours pas pris fin. Anais Boucher - conservateur du patrimoine chargée des collections d'Archéologie comparée, commissaire de l'exposition La Grèce des Origines, entre rêve et archéologie Q. Quels sont les enjeux de cette exposition ? Y.L. . L’enjeu essentiel est de tenter d’accomplir un grand voyage au Maroc : la présence de ces chefs d’oeuvres médiévaux permet de révéler au public universel du Louvre combien le Maroc a été au coeur de cette grande histoire du monde islamique dès le Xe siècle. La succession de ces trois dynasties, almoravide, almohade et mérinide constitue une période d’apogée dont témoignent les plus belles réalisations dans les domaines du décor architectural, du textile, de la céramique et de la calligraphie. La diversité et la singularité de chefs d’oeuvre dont certains sont exposés pour la première fois depuis leur création, parfois encore en usage dans les mosquées aujourd’hui et absentes des collections d’art islamique des musées à travers le monde sont visibles dans l’exposition grâce à la générosité notamment du Royaume du Maroc, de l’Espagne (en tout 80 prêteurs) qui ont consenti à des prêts tout à fait exceptionnels. Q. Pouvez-vous nous dire le nombre de pièces de la Grèce antique dans la collection du Musée de Saint-Germain en Laye et votre politique de diffusion ?