SlideShare une entreprise Scribd logo
Le psychologue est-il un acteur du changement social ? Thomas Saïas Président - Association Française de Psychologie Communautaire  Chargé de recherche – EPS Maison-Blanche Chargé de mission « Prévention » - FFPP Membre associé - LAUREPS (Rennes 2) & LPPS (Paris 5) Lille 3 – le 21 avril 2010 L’apport de la psychologie communautaire
Objet de la présentation Proposer un éclairage sur les pratiques en psychologie communautaire, en soulignant : Les différents niveaux d’intervention du professionnel, Les lieux d’insertion du psychologue communautaire, Les liens avec la psychologie clinique.
Rappel sur la psychologie communautaire
Pour vous ? Qu’est-ce que la psychologie communautaire, selon vous ?
Champ d’intérêt de la psychologie communautaire  Territoire Individus dans leur territoire et leur(s) environnements Politique : santé publique, santé communautaire, prévention, promotion de la santé Intérêt porté sur les critères ET sur les processus Discipline mais pas un modèle ou une pratique Débouchés : structures cliniques, collectivités territoriales, associatif ++
1- La santé communautaire 2- La psychiatrie communautaire 3- Le travail social Les origines de la pensée communautaire
Révolutions et républiques 1792 : Terreur 1848 : 2 e  empire 1870 :  Presse 1881 Ecole gratuite 1881 Ecole obligatoire 1882 Association 1901 Séparation Eglise / Etat 1905 MAIS Boulangisme Colonialisme = Histoire républicaine et démocratique récente, en France !!
Un peu d’histoire : en France La santé dans les années 1945-1960 : L’Etat-Providence Principe d’égalité La sécurité sociale, la PMI… La santé publique, la prévention La santé communautaire reste confidentielle : la santé est gérée par l’Etat
Un peu d’histoire : aux Etats-Unis La santé dans les années d’après-guerre Pas de systèmes de droit commun Augmentation des inégalités de santé et d’accès aux soins Développement de  l’épidémiologie  (1970) Programmes de « guerre à la pauvreté » Culture de la santé locale
La psychiatrie communautaire Les origines (2/3)
La psychiatrie communautaire La psychiatrie dans les années 1945-1970 : L’asile, régi par la loi de 1830 Mouvement désaliéniste en Europe :  E.Goffman, R.Laing, L.Bonnafé, F.Basaglia, M.Foucault, R.Castel… Passer de l’asile à la cité, du fou à l’individu en souffrance En France : création du secteur psychiatrique Nécessité de développer les ressources dans la cité, dans le quartier = ressources communautaires
La psychiatrie communautaire L’individu est porteur d’un potentiel Il faut exploiter les ressources locales pour favoriser la réhabilitation Notion de responsabilité sociale à l’égard de la santé (mentale) des personnes discriminées : on juge une société à la manière dont elle traite ses fous Naissance d’une pensée communautaire Mais modèles encore étatisés et médicalisés
Le travail social et  l’intervention « sociale d’intérêt collectif » Les origines (3/3)
Le travail social et l’ISIC Mercedes Le Fer de la Motte    création des maisons sociales (1896) : Travail social collectif Ancré sur un quartier Mobiliser les habitants dans l’objectif d’une amélioration des conditions de vie Salles de vie, cabinet médical, cabinet juridique, bureau de renseignement sur les œuvres de coopération, de mutualité
Le travail social et l’ISIC Madeleine Delbrêl (1937), assistante sociale, militante catholique : « Il est peut-être plus touchant de visiter dans sa journée, cinq ou dix familles nombreuses, de leur obtenir à grand renfort de démarches tel ou tel secours ; il serait sans doute moins touchant, mais plus utile, de préparer le chemin à tel texte légal qui améliorerait l’état familial de toutes les familles nombreuses »
Le travail social et l’ISIC Naissance du « service social communautaire » (1950) Le service social tend à ce centrer sur la personne Épanouissement lié à son « intégration harmonieuse dans le groupe qui lui convient » « soucis démocratique d’égalité » Ve conférence internationale sur le travail social, Paris 1950
Le travail social et l’ISIC L’ONU et le  social group work Séminaire de Sèvres, 1959 3 niveaux du travail social :  Case work Social group work Community organization « Le  social group work  est une méthode utilisant l’expérience du groupe pour favoriser l’évolution de chaque individu et celle du groupe lui-même dans l’intérêt de la société toute entière » (ONU, 1960)
Le travail social et l’ISIC L’ONU et le développement communautaire « Le développement communautaire désigne l’ensemble des procédés par lesquels les habitants d’un pays unissent leurs efforts à ceux des pouvoirs publics en vue d’améliorer la situation économique, sociale et culturelle des collectivités… » (1956)
Le travail social et l’ISIC Aujourd’hui : Travail social : ISAP et ISIC Travail social vs. Psychologie Manque de modèles et d’une discipline académique
La psychologie communautaire : Naissance d’une discipline
Des époques différentes Etats-Unis : 1965, conférence de Swampscott Québec : 1965-70 Grande-Bretagne : 1975-1980 Italie : 1980 Amérique Latine et Europe du Sud-Ouest : 1980 France : 2004 (Master Rennes 2)   2006 (AFPC)
Les valeurs communes La santé c’est la celle des individus mais aussi celle des communautés La santé est l’affaire de tous Les systèmes sociaux comme les systèmes de santé doivent être locaux, adaptés aux besoins de leurs usagers Les besoins doivent être évalués rigoureusement, ainsi que les résultats des systèmes en place Chaque étape doit être co-construite avec les usagers
Les notions centrales La santé positive et intégrative Le modèle écologique  L’empowerment La participation communautaire -- Critique Équité
La santé positive De la santé organiciste à la santé mentale « bien-être physique, mental, social complet » (OMS, 2001) « réaliser ses aspirations […] et s’adapter à son milieu » (Kue Young, 1998)
Le modèle (?) écologique Bronfenbrenner, 1979 Intérêt porté aux environnements de vie, et à leur(s) interaction(s) L’environnement est : Le lieu de l’intervention L’outil de l’intervention
Le modèle écologique Ontosystème (individu) Microsystèmes (famille, amis) Exosystème (travail, organismes  communautaires, environnement de vie…) Macrosystème (organisation politique, valeurs, traditions…)
L’empowerment Promotion des compétences et des ressources La question du pouvoir S’appuyer sur les compétences des usagers et des communautés Processus pérenne
La participation communautaire (collaboration) Modalité de l’intervention : intervention élaborée et évaluée de manière participative Répond à une exigence éthique Rétroaction positive Promouvoir le fonctionnement démocratique. Mais quelle démocratie ?
Équité Égalité ou équité ? Constitution française Mais Épidémiologie Quelle place pour le psychologue dans le débat ?
Psychologie communautaire critique Critique de… ? La psychologie La psychologisation des problématiques politiques et sociales La méconnaissance de l’impact des rapports de classes sur la santé mentale Objectifs : Promouvoir la reconnaissance du changement social comme outil de prévention et de réduction du mal-être
En résumé : les principes de la psychologie communautaire Adoption d’une  perspective communautaire  et écologique ; Volonté de travailler à partir d’une  définition multidisciplinaire  des problèmes sociaux et humains; Intérêt marqué pour la  prévention ; Volonté de se préoccuper des  compétences  des individus et non seulement de leurs difficultés; Volonté de développer des interventions axées non seulement sur les individus, mais également aux  niveaux organisationnel et communautaire ; Adoption d’une  approche empirique  permettant d’évaluer l’efficacité de l’intervention communautaire ou sociale; Promotion de la  recherche multidsicplinaire . (Landry et Guay, 1987)
Des principes au(x) terrain(s) Développement  social local  Promotion de la santé Prévention Réhabilitation Ps.Soc. Lobbying / Prévention  Psychologie sociale  Psychologie environnementale Psychologie du travail Psychologie clinique Psy. du développement Épidémiologie Psychologie de la santé Travail social Santé publique Psychologie politique Psychologie critique Psychologie radicale ASV, Municipalités Institutions, Entreprises Sanitaire (CMP, CSC…) PMI, Municipalités DDASS, DRASS… Associations d’usagers Structures ministérielles Structure de santé publique (INPES, OMS, …) Niveau Cible Moyens Disciplines connexes Lieux d’intervention MICRO Individus MESO Communautés/ Territoires MACRO Société/ Population
Une définition…des définitions « La psychologie communautaire offre un cadre permettant d'agir auprès des individus exclus, en agissant sur le développement social et en mettant l'accent sur les valeurs de l'intervention communautaire, sur le travail participatif et sur la création d'alliances. […] La psychologie communautaire constitue une manière de travailler pragmatique, qui n'est pas soumise à une quelconque idéologie théorique » (Burton  et coll. , 2007)
Pour aller plus loin… Pratiques Psychologiques Mars 2009 Dossier spécial Psychologie communautaire Francine Dufort et Jérôme Guay (2001) Agir au cœur des communautés Québec : Presses de l’Université Laval Christina de Robertis et coll. (2008) L’Intervention sociale d’intérêt collectif : de la personne  au territoire. Presses de l’EHESP
Et aussi… www.psychologie-communautaire.fr
Un exemple de  recherche-action en périnatalité
Un exemple d’action politique Les ateliers santé-ville (ASV) Loi de santé publique 2004 Contrats urbains de cohésion sociale Quartiers politique de la ville Objectif : réduire les inégalités sociales et territoriales de santé Des actions collectives liées à la santé  Promotion de la santé Participation des usagers
Les ateliers santé-ville (ASV) Stratégies : Créer une culture commune de la santé ; Œuvrer pour l’amélioration de l’accès à la prévention et aux soins pour tous ; Identifier les besoins la santé dans une démarche communautaire; Développer le travail en réseau ; Réduire les inégalités sociales et territoriales en matière de santé.
Les ateliers santé-ville (ASV) Concrètement ce sont des actions  :  de mobilisation et de sensibilisation des habitants, encourageant une démarche participative ; de formation et d’information des équipes intervenant sur les quartiers ; de communication et de diffusion autour de la santé ; de construction de partenariat entre les différents acteurs (locaux, régionaux, nationaux…)
Les ateliers santé-ville (ASV) Les moyens : Le diagnostic partagé Réseau Initiation d’actions de promotion de la santé Actions visant à réduire les facteurs de vulnérabilités territoriaux
Concrètement… Quelle perspective après un M2 ? Créer son emploi ! Développer sa structure juridique Comment ? Répondre à des appels à projets Illustration Où les trouver ? Quels interlocuteurs ? Quels mots-clés ? Le COSA, sésame de l’appel à projets

Contenu connexe

Similaire à Lille3 psycom 2010

Un manifeste pour la psychiatrie sociale du XXIe siècle
Un manifeste pour la psychiatrie sociale  du XXIe siècleUn manifeste pour la psychiatrie sociale  du XXIe siècle
Un manifeste pour la psychiatrie sociale du XXIe siècle
Université de Montréal
 
La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...
La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...
La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...
Université de Montréal
 
Programme : La ségrégation à l'ordre du jour (Soin, éducation et Territoires.)
Programme : La ségrégation à l'ordre du jour (Soin, éducation et Territoires.)Programme : La ségrégation à l'ordre du jour (Soin, éducation et Territoires.)
Programme : La ségrégation à l'ordre du jour (Soin, éducation et Territoires.)
ElisePestre
 
Au-delà des soins partagés - Santé mentale globale et collaboration transd...
Au-delà des soins partagés - Santé mentale globale et collaboration transd...Au-delà des soins partagés - Santé mentale globale et collaboration transd...
Au-delà des soins partagés - Santé mentale globale et collaboration transd...
Université de Montréal
 
La psychothérapie institutionnelle
La psychothérapie institutionnelleLa psychothérapie institutionnelle
La psychothérapie institutionnelle
Didier Potin
 
Une affaire de famille - Vincenzo Di Nicola
Une affaire de famille - Vincenzo Di NicolaUne affaire de famille - Vincenzo Di Nicola
Une affaire de famille - Vincenzo Di Nicola
Université de Montréal
 
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 10. De 1970 à 1979
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 10. De 1970 à 1979Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 10. De 1970 à 1979
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 10. De 1970 à 1979
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Sociologie IP IG.potappt cours de sociologie
Sociologie IP IG.potappt cours de sociologieSociologie IP IG.potappt cours de sociologie
Sociologie IP IG.potappt cours de sociologie
najwa2053
 
Concilier le logement social et la santé mentale : limites et perspectives
Concilier le logement social et la santé mentale : limites et perspectivesConcilier le logement social et la santé mentale : limites et perspectives
Concilier le logement social et la santé mentale : limites et perspectives
Kalthoum BEN M'BAREK
 
Mcm module 1a(fr)
Mcm   module 1a(fr)Mcm   module 1a(fr)
Mcm module 1a(fr)
websule
 
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Dr Sebastien Poulain
 
Soigner en psychiatrie - Apports familiaux et sociaux
Soigner en psychiatrie - Apports familiaux et sociauxSoigner en psychiatrie - Apports familiaux et sociaux
Soigner en psychiatrie - Apports familiaux et sociaux
Université de Montréal
 
Sociologie de l'alimentation: L'espace social alimentaire : un concept pour é...
Sociologie de l'alimentation: L'espace social alimentaire : un concept pour é...Sociologie de l'alimentation: L'espace social alimentaire : un concept pour é...
Sociologie de l'alimentation: L'espace social alimentaire : un concept pour é...
Jean-Pierre Poulain
 
Ethique
EthiqueEthique
Ethique
MichelJuste
 
Communautés 2.0 - Introduction
Communautés 2.0 -  IntroductionCommunautés 2.0 -  Introduction
Communautés 2.0 - Introduction
nous sommes vivants
 
Rqaca jochems s_panel-oct2013
Rqaca jochems s_panel-oct2013Rqaca jochems s_panel-oct2013
Rqaca jochems s_panel-oct2013
S. Jochems UQAM
 
La Gazette de l'USPM 2013 p.3
La Gazette de l'USPM 2013 p.3La Gazette de l'USPM 2013 p.3
La Gazette de l'USPM 2013 p.3
Imen Sellini
 
Lvaliquette vn2014final
Lvaliquette vn2014finalLvaliquette vn2014final
Lvaliquette vn2014final
EcoleTravailSocialUQAM
 
Argumentaire de la_pétition-collectif
Argumentaire de la_pétition-collectifArgumentaire de la_pétition-collectif
Argumentaire de la_pétition-collectif
Collectif_
 
les limites de l’économie sociale et solidaire
les limites de l’économie sociale et solidaireles limites de l’économie sociale et solidaire
les limites de l’économie sociale et solidaire
majdoun youssef
 

Similaire à Lille3 psycom 2010 (20)

Un manifeste pour la psychiatrie sociale du XXIe siècle
Un manifeste pour la psychiatrie sociale  du XXIe siècleUn manifeste pour la psychiatrie sociale  du XXIe siècle
Un manifeste pour la psychiatrie sociale du XXIe siècle
 
La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...
La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...
La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...
 
Programme : La ségrégation à l'ordre du jour (Soin, éducation et Territoires.)
Programme : La ségrégation à l'ordre du jour (Soin, éducation et Territoires.)Programme : La ségrégation à l'ordre du jour (Soin, éducation et Territoires.)
Programme : La ségrégation à l'ordre du jour (Soin, éducation et Territoires.)
 
Au-delà des soins partagés - Santé mentale globale et collaboration transd...
Au-delà des soins partagés - Santé mentale globale et collaboration transd...Au-delà des soins partagés - Santé mentale globale et collaboration transd...
Au-delà des soins partagés - Santé mentale globale et collaboration transd...
 
La psychothérapie institutionnelle
La psychothérapie institutionnelleLa psychothérapie institutionnelle
La psychothérapie institutionnelle
 
Une affaire de famille - Vincenzo Di Nicola
Une affaire de famille - Vincenzo Di NicolaUne affaire de famille - Vincenzo Di Nicola
Une affaire de famille - Vincenzo Di Nicola
 
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 10. De 1970 à 1979
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 10. De 1970 à 1979Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 10. De 1970 à 1979
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 10. De 1970 à 1979
 
Sociologie IP IG.potappt cours de sociologie
Sociologie IP IG.potappt cours de sociologieSociologie IP IG.potappt cours de sociologie
Sociologie IP IG.potappt cours de sociologie
 
Concilier le logement social et la santé mentale : limites et perspectives
Concilier le logement social et la santé mentale : limites et perspectivesConcilier le logement social et la santé mentale : limites et perspectives
Concilier le logement social et la santé mentale : limites et perspectives
 
Mcm module 1a(fr)
Mcm   module 1a(fr)Mcm   module 1a(fr)
Mcm module 1a(fr)
 
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
 
Soigner en psychiatrie - Apports familiaux et sociaux
Soigner en psychiatrie - Apports familiaux et sociauxSoigner en psychiatrie - Apports familiaux et sociaux
Soigner en psychiatrie - Apports familiaux et sociaux
 
Sociologie de l'alimentation: L'espace social alimentaire : un concept pour é...
Sociologie de l'alimentation: L'espace social alimentaire : un concept pour é...Sociologie de l'alimentation: L'espace social alimentaire : un concept pour é...
Sociologie de l'alimentation: L'espace social alimentaire : un concept pour é...
 
Ethique
EthiqueEthique
Ethique
 
Communautés 2.0 - Introduction
Communautés 2.0 -  IntroductionCommunautés 2.0 -  Introduction
Communautés 2.0 - Introduction
 
Rqaca jochems s_panel-oct2013
Rqaca jochems s_panel-oct2013Rqaca jochems s_panel-oct2013
Rqaca jochems s_panel-oct2013
 
La Gazette de l'USPM 2013 p.3
La Gazette de l'USPM 2013 p.3La Gazette de l'USPM 2013 p.3
La Gazette de l'USPM 2013 p.3
 
Lvaliquette vn2014final
Lvaliquette vn2014finalLvaliquette vn2014final
Lvaliquette vn2014final
 
Argumentaire de la_pétition-collectif
Argumentaire de la_pétition-collectifArgumentaire de la_pétition-collectif
Argumentaire de la_pétition-collectif
 
les limites de l’économie sociale et solidaire
les limites de l’économie sociale et solidaireles limites de l’économie sociale et solidaire
les limites de l’économie sociale et solidaire
 

Plus de Thomas Saïas (14)

Ayoujil
AyoujilAyoujil
Ayoujil
 
tubiana
tubianatubiana
tubiana
 
Benazzi
BenazziBenazzi
Benazzi
 
Lapierre
LapierreLapierre
Lapierre
 
Dugravier milliex
Dugravier milliexDugravier milliex
Dugravier milliex
 
Benazzi
BenazziBenazzi
Benazzi
 
Tubiana
TubianaTubiana
Tubiana
 
Tubiana
TubianaTubiana
Tubiana
 
Saias boinot
Saias boinotSaias boinot
Saias boinot
 
Lapierre
LapierreLapierre
Lapierre
 
Dugravier milliex
Dugravier milliexDugravier milliex
Dugravier milliex
 
Benazzi
BenazziBenazzi
Benazzi
 
Ayoujil
AyoujilAyoujil
Ayoujil
 
Joubert
JoubertJoubert
Joubert
 

Lille3 psycom 2010

  • 1. Le psychologue est-il un acteur du changement social ? Thomas Saïas Président - Association Française de Psychologie Communautaire Chargé de recherche – EPS Maison-Blanche Chargé de mission « Prévention » - FFPP Membre associé - LAUREPS (Rennes 2) & LPPS (Paris 5) Lille 3 – le 21 avril 2010 L’apport de la psychologie communautaire
  • 2. Objet de la présentation Proposer un éclairage sur les pratiques en psychologie communautaire, en soulignant : Les différents niveaux d’intervention du professionnel, Les lieux d’insertion du psychologue communautaire, Les liens avec la psychologie clinique.
  • 3. Rappel sur la psychologie communautaire
  • 4. Pour vous ? Qu’est-ce que la psychologie communautaire, selon vous ?
  • 5. Champ d’intérêt de la psychologie communautaire Territoire Individus dans leur territoire et leur(s) environnements Politique : santé publique, santé communautaire, prévention, promotion de la santé Intérêt porté sur les critères ET sur les processus Discipline mais pas un modèle ou une pratique Débouchés : structures cliniques, collectivités territoriales, associatif ++
  • 6. 1- La santé communautaire 2- La psychiatrie communautaire 3- Le travail social Les origines de la pensée communautaire
  • 7. Révolutions et républiques 1792 : Terreur 1848 : 2 e empire 1870 : Presse 1881 Ecole gratuite 1881 Ecole obligatoire 1882 Association 1901 Séparation Eglise / Etat 1905 MAIS Boulangisme Colonialisme = Histoire républicaine et démocratique récente, en France !!
  • 8. Un peu d’histoire : en France La santé dans les années 1945-1960 : L’Etat-Providence Principe d’égalité La sécurité sociale, la PMI… La santé publique, la prévention La santé communautaire reste confidentielle : la santé est gérée par l’Etat
  • 9. Un peu d’histoire : aux Etats-Unis La santé dans les années d’après-guerre Pas de systèmes de droit commun Augmentation des inégalités de santé et d’accès aux soins Développement de l’épidémiologie (1970) Programmes de « guerre à la pauvreté » Culture de la santé locale
  • 10. La psychiatrie communautaire Les origines (2/3)
  • 11. La psychiatrie communautaire La psychiatrie dans les années 1945-1970 : L’asile, régi par la loi de 1830 Mouvement désaliéniste en Europe : E.Goffman, R.Laing, L.Bonnafé, F.Basaglia, M.Foucault, R.Castel… Passer de l’asile à la cité, du fou à l’individu en souffrance En France : création du secteur psychiatrique Nécessité de développer les ressources dans la cité, dans le quartier = ressources communautaires
  • 12. La psychiatrie communautaire L’individu est porteur d’un potentiel Il faut exploiter les ressources locales pour favoriser la réhabilitation Notion de responsabilité sociale à l’égard de la santé (mentale) des personnes discriminées : on juge une société à la manière dont elle traite ses fous Naissance d’une pensée communautaire Mais modèles encore étatisés et médicalisés
  • 13. Le travail social et l’intervention « sociale d’intérêt collectif » Les origines (3/3)
  • 14. Le travail social et l’ISIC Mercedes Le Fer de la Motte  création des maisons sociales (1896) : Travail social collectif Ancré sur un quartier Mobiliser les habitants dans l’objectif d’une amélioration des conditions de vie Salles de vie, cabinet médical, cabinet juridique, bureau de renseignement sur les œuvres de coopération, de mutualité
  • 15. Le travail social et l’ISIC Madeleine Delbrêl (1937), assistante sociale, militante catholique : « Il est peut-être plus touchant de visiter dans sa journée, cinq ou dix familles nombreuses, de leur obtenir à grand renfort de démarches tel ou tel secours ; il serait sans doute moins touchant, mais plus utile, de préparer le chemin à tel texte légal qui améliorerait l’état familial de toutes les familles nombreuses »
  • 16. Le travail social et l’ISIC Naissance du « service social communautaire » (1950) Le service social tend à ce centrer sur la personne Épanouissement lié à son « intégration harmonieuse dans le groupe qui lui convient » « soucis démocratique d’égalité » Ve conférence internationale sur le travail social, Paris 1950
  • 17. Le travail social et l’ISIC L’ONU et le social group work Séminaire de Sèvres, 1959 3 niveaux du travail social : Case work Social group work Community organization « Le social group work est une méthode utilisant l’expérience du groupe pour favoriser l’évolution de chaque individu et celle du groupe lui-même dans l’intérêt de la société toute entière » (ONU, 1960)
  • 18. Le travail social et l’ISIC L’ONU et le développement communautaire « Le développement communautaire désigne l’ensemble des procédés par lesquels les habitants d’un pays unissent leurs efforts à ceux des pouvoirs publics en vue d’améliorer la situation économique, sociale et culturelle des collectivités… » (1956)
  • 19. Le travail social et l’ISIC Aujourd’hui : Travail social : ISAP et ISIC Travail social vs. Psychologie Manque de modèles et d’une discipline académique
  • 20. La psychologie communautaire : Naissance d’une discipline
  • 21. Des époques différentes Etats-Unis : 1965, conférence de Swampscott Québec : 1965-70 Grande-Bretagne : 1975-1980 Italie : 1980 Amérique Latine et Europe du Sud-Ouest : 1980 France : 2004 (Master Rennes 2) 2006 (AFPC)
  • 22. Les valeurs communes La santé c’est la celle des individus mais aussi celle des communautés La santé est l’affaire de tous Les systèmes sociaux comme les systèmes de santé doivent être locaux, adaptés aux besoins de leurs usagers Les besoins doivent être évalués rigoureusement, ainsi que les résultats des systèmes en place Chaque étape doit être co-construite avec les usagers
  • 23. Les notions centrales La santé positive et intégrative Le modèle écologique L’empowerment La participation communautaire -- Critique Équité
  • 24. La santé positive De la santé organiciste à la santé mentale « bien-être physique, mental, social complet » (OMS, 2001) « réaliser ses aspirations […] et s’adapter à son milieu » (Kue Young, 1998)
  • 25. Le modèle (?) écologique Bronfenbrenner, 1979 Intérêt porté aux environnements de vie, et à leur(s) interaction(s) L’environnement est : Le lieu de l’intervention L’outil de l’intervention
  • 26. Le modèle écologique Ontosystème (individu) Microsystèmes (famille, amis) Exosystème (travail, organismes communautaires, environnement de vie…) Macrosystème (organisation politique, valeurs, traditions…)
  • 27. L’empowerment Promotion des compétences et des ressources La question du pouvoir S’appuyer sur les compétences des usagers et des communautés Processus pérenne
  • 28. La participation communautaire (collaboration) Modalité de l’intervention : intervention élaborée et évaluée de manière participative Répond à une exigence éthique Rétroaction positive Promouvoir le fonctionnement démocratique. Mais quelle démocratie ?
  • 29. Équité Égalité ou équité ? Constitution française Mais Épidémiologie Quelle place pour le psychologue dans le débat ?
  • 30. Psychologie communautaire critique Critique de… ? La psychologie La psychologisation des problématiques politiques et sociales La méconnaissance de l’impact des rapports de classes sur la santé mentale Objectifs : Promouvoir la reconnaissance du changement social comme outil de prévention et de réduction du mal-être
  • 31. En résumé : les principes de la psychologie communautaire Adoption d’une perspective communautaire et écologique ; Volonté de travailler à partir d’une définition multidisciplinaire des problèmes sociaux et humains; Intérêt marqué pour la prévention ; Volonté de se préoccuper des compétences des individus et non seulement de leurs difficultés; Volonté de développer des interventions axées non seulement sur les individus, mais également aux niveaux organisationnel et communautaire ; Adoption d’une approche empirique permettant d’évaluer l’efficacité de l’intervention communautaire ou sociale; Promotion de la recherche multidsicplinaire . (Landry et Guay, 1987)
  • 32. Des principes au(x) terrain(s) Développement social local Promotion de la santé Prévention Réhabilitation Ps.Soc. Lobbying / Prévention Psychologie sociale Psychologie environnementale Psychologie du travail Psychologie clinique Psy. du développement Épidémiologie Psychologie de la santé Travail social Santé publique Psychologie politique Psychologie critique Psychologie radicale ASV, Municipalités Institutions, Entreprises Sanitaire (CMP, CSC…) PMI, Municipalités DDASS, DRASS… Associations d’usagers Structures ministérielles Structure de santé publique (INPES, OMS, …) Niveau Cible Moyens Disciplines connexes Lieux d’intervention MICRO Individus MESO Communautés/ Territoires MACRO Société/ Population
  • 33. Une définition…des définitions « La psychologie communautaire offre un cadre permettant d'agir auprès des individus exclus, en agissant sur le développement social et en mettant l'accent sur les valeurs de l'intervention communautaire, sur le travail participatif et sur la création d'alliances. […] La psychologie communautaire constitue une manière de travailler pragmatique, qui n'est pas soumise à une quelconque idéologie théorique » (Burton et coll. , 2007)
  • 34. Pour aller plus loin… Pratiques Psychologiques Mars 2009 Dossier spécial Psychologie communautaire Francine Dufort et Jérôme Guay (2001) Agir au cœur des communautés Québec : Presses de l’Université Laval Christina de Robertis et coll. (2008) L’Intervention sociale d’intérêt collectif : de la personne au territoire. Presses de l’EHESP
  • 36. Un exemple de recherche-action en périnatalité
  • 37. Un exemple d’action politique Les ateliers santé-ville (ASV) Loi de santé publique 2004 Contrats urbains de cohésion sociale Quartiers politique de la ville Objectif : réduire les inégalités sociales et territoriales de santé Des actions collectives liées à la santé Promotion de la santé Participation des usagers
  • 38. Les ateliers santé-ville (ASV) Stratégies : Créer une culture commune de la santé ; Œuvrer pour l’amélioration de l’accès à la prévention et aux soins pour tous ; Identifier les besoins la santé dans une démarche communautaire; Développer le travail en réseau ; Réduire les inégalités sociales et territoriales en matière de santé.
  • 39. Les ateliers santé-ville (ASV) Concrètement ce sont des actions  : de mobilisation et de sensibilisation des habitants, encourageant une démarche participative ; de formation et d’information des équipes intervenant sur les quartiers ; de communication et de diffusion autour de la santé ; de construction de partenariat entre les différents acteurs (locaux, régionaux, nationaux…)
  • 40. Les ateliers santé-ville (ASV) Les moyens : Le diagnostic partagé Réseau Initiation d’actions de promotion de la santé Actions visant à réduire les facteurs de vulnérabilités territoriaux
  • 41. Concrètement… Quelle perspective après un M2 ? Créer son emploi ! Développer sa structure juridique Comment ? Répondre à des appels à projets Illustration Où les trouver ? Quels interlocuteurs ? Quels mots-clés ? Le COSA, sésame de l’appel à projets