SlideShare une entreprise Scribd logo
L’IMMERSION AU SERVICE DE LA PRATIQUE
INFIRMIÈRE POUR
APAISER L'ANXIÉTÉ ET LA DOULEUR
EN SOIN PÉDIATRIQUE.
Immersive & non invasive health tools
Nice, 04 décembre 2015
Ludicalm, dispositif de médiation en réalité augmentée et
formation à la distraction et à l’hypnoanalgésie
1
MON METIER = MÉTHODES PSYCHO-CORPORELLES
(THÉRAPEUTIQUES NON MÉDICAMENTEUSES)
Définition : « L’ensemble des approches
psychothérapeutiques partant du corps ou se servant
du corps comme MEDIATION (…) des méthodes
impliquant un travail corporel à visée
psychothérapeutique, prophylactique et préventive »
 Distraction
 Hypnose,
 Relaxation,
 Musicothérapie
 Sophrologie 2
Ces méthodes « complémentaires » ont démontré
leur efficacité sur le traitement des douleurs
aigues et chroniques
PSYCHOCORPOREL = CORPS ET PSYCHISME
 Unité corps –psychisme :Le corps n’est pas distinct du
cerveau
 Nos pensées, nos émotions sont du CORPS
 Si le corps est le prolongement du cerveau, tout ce qui
passe par le corps , toutes les techniques psycho-
corporelles sont bonnes pour le mental comme pour le
corps.
 La douleur: « une expérience sensorielle
et émotionnelle désagréable » (IASP)
3
UTILE EN PÉDIATRIE
Avec les enfants : la Distraction
= « Détourner l’attention de l’enfant »
= Diriger l’attention vers le distracteur
(jeu / jouets)
Pourquoi ? > à cause de la complexité du soin
 Le geste technique (invasif)
 + la gestion du stress
Problématique de soin :
les soins génèrent de l’anxiété et de la douleur 4
L’EPREUVE DES SOINS EN PÉDIATRIE
1- LES ENFANTS ONT PEUR DES PIQÛRES !
5
L’EPREUVE DES SOINS EN PÉDIATRIE
2- LES SOIGNANTS ONT PEUR DE FAIRE MAL AUX
ENFANTS
6
Mais NON, ça ne fait pas
mal
Heu, finalement, quelqu’un veut
y aller, moi je ne peux plus
L’EPREUVE DES SOINS EN PÉDIATRIE
3 – LE PARENT A PEUR QU’ON FASSE MAL À L’ENFANT
7
> Gérer l’agressivité d’un parent
L’ÉPREUVE ÇA USE… RISQUE
Côté ENFANTS
PHOBIES DES SOINS
Côté SOIGNANTS
Epuisement
Burn-out
PHOBIE DES SOINS
8
ET SI LA TECHNO POUVAIT AIDER À TRANSFORMER
L’EXPÉRIENCE – EN UNE EXPÉRIENCE +
 PLAISIR et du JEU en tant que dealers de DOPAMINE
 Bien-être partagé
 De la distraction « techno »
 à porter de clics
 En s’appuyant sur des techno
immersives
Parce que les simulations digitales (mondes de Pixels)
agissent sur nos sens et ont donc des répercussions
physiologiques, notamment sur la douleur
9
SOIGNER PAR L’IMMERSION
10
En pédiatrie
DISTRACTION VIRTUELLE
À L’HÔPITAL ?
CH Sud Rennes – asso les P’tits doudous
de l’Hôpital sud
> Tablette Stress préopératoire
CH A. Trousseau : Urgences pédiatriques
: Ipad pour les gestes douloureux
CH A. Trousseau : La vidéo 3D en
anesthésie locorégionale (ALR)
11
CA FAIT QUOI L’IMMERSION ?
> SENSORIALITE & PRESENCE
12
13
L’immersion
(<thérapies par RV) pour soigner des phobies
et soulager la douleur
SNOW WORLD
Soin des grands brûlésTraitements des phobies, traumas
14
15
Simulations « comme si c’était réel »
PRESENCE = intégration multisensorielle
Une inscription permanente de
l’individu dans un monde qui parait
réel et dans le temps présent.
=>génère des émotions.
L’immersion permet au cerveau de s’adapter
18
Soin pédiatrique
Une tablette «magique» support de
distraction lors de gestes douloureux
Vidéo témoignage
Objectif : prise en charge non
pharmacologique et prévention de la phobie
des soins (enfants de 3 à 11 ans).
LE PRINCIPE DE LA DISTRACTION +
LA RÉALITÉ AUGMENTÉE (TABLETTE)
19Fonction hypnotique du jouet 3D en RA => Transe et hypnoanalgésie
Un ancrage positif pour la prévention de la phobie des soins (la PHOTO)
LUDICALM
25/09/201020
PRESENCE
DETENTE EMOTION
LA DISTRACTION / L’HYPNOANALGÉSIE
21
LE RECADRAGE AVEC LE DISTRACTEUR
 DISTRACTEUR : un stimulus ou un événement non agressif
de l’environnement immédiat
 Active la sensorialité
>> la douleur est mise à la périphérie de la conscience
Le distracteur occupe toute la …
22
23
DES BÉNÉFICES POUR LE TRIO
Enfant
apaisé
•Diminue la réaction de
la douleur/ Moindre
contention.
•Ancrage positif
prévention de la phobie
des soins (la PHOTO).
Parents
impliqués
•Parents + rassurés, +
rassurants
•Favorise l’échange dans
le trio parent-enfant-
soignant
Soignants
sereins
•Facilite la prise en
charge et la réalisation
du geste
•Satisfaction du soignant 24
Le Ludicament est au thérapeute
ce qu’est le serious game au pédagogue
= UN SUPPORT DE SOIN au service
de la relation pour la prise en charge du patient
UN LUDICAMENT PLACEBO ANTI BOBO ?!
25
OUI MAIS SANS
ACCOMPAGNEMENT ÇA NE
FONCTIONNE PAS…
26
POURQUOI LA FORMATION LUDICALM ?
POUR APPRENDRE QUOI ?
27
AVEC UN SUPPORT PÉDAGOGIQUE
= « SERIOUS GAMING »
Apprendre
 La distraction
 Les processus d’hypnoanalgésie
 Les principes du COPING
 Des techniques d’induction hypnotique en fonction
de l’âge de l’enfant
 L’intérêt d’une médiation
 Communiquer avec ou sans mots….
(hypnose conversationnelle)
 Communiquer par le jeu
Dans une dynamique d’équipe
S’APPUYER SUR UN BON DISTRACTEUR (INDUIT EN
TRANSE) = COACHING LUDIQUE
POUR…
 Traverser l’épreuve du soin
 Se sentir plus présent et zen
 Se sentir plus efficace et plus créative
 Mieux gérer le stress
 Faire une collection de sourires
 Augmenter ses capacités
d’adaptation en musclant
 imagination
 créativité
 confiance en soi
30
LUDICALM accompagne les soignants
à traverser l’épreuve des soins invasifs
IMMERSION
Prophylactique
Favorise
l’intimité,
la détente
le PLAISIR
Prévient et
réduit
l’anxiété et la
douleur
FORMATION
Tablette
Réduit
l’isolement du
soignant
Prévient
l’épuisement
des soignants
(burn-out)
Présence Plaisir
Validation d’une bonne
PEC du patient
Compliance
PREVENTION
Sylvie Marie BRUNET
178 quai de Stalingrad
92130 - Issy Les Moulineaux
Tél. : 06 85 11 68 82
sylvie.brunet@ludicalmantvotre.fr
http://ludicalmantvotre.fr
https://www.facebook.com/ludicalmantvotre
31
DES QUESTION ?
32
SI C’ÉTAIT UN SERIOUS GAME ?
 DIMENSION SERIEUSE
 La tâche à accomplir =
objectif SOIN
 DIMENSION VIDEOLUDIQUE
 Procurer du plaisir
 Susciter le FLOW
 Créer de la motivation pour
l’enfant comme le soignant
33
ET SI C’ÉTAIT DU SERIOUS GAMING
DETOURNEMENT
S’appuyer sur l’immersion = simple divertissement
(=distraction)
L’immersion & le jeu dealer de
Dopamine, hormone du plaisir
Dans le but de calmer … comme un calmant ?
(coaching ludique)
34
« L’infirmière aide à vivre,
augmente les chemins du
possible avec professionnalisme
et humanité »
Virginia Henderson
35
36
LA FABRIQUE À SOURIRE DE LUDICALM

Contenu connexe

Tendances

Hypnose audio-assistée en contexte de psychologie scolaire
Hypnose audio-assistée en contexte de psychologie scolaireHypnose audio-assistée en contexte de psychologie scolaire
Hypnose audio-assistée en contexte de psychologie scolaireRémi Côté
 
Art thérapie et tspt partie2-public
Art thérapie et tspt partie2-publicArt thérapie et tspt partie2-public
Art thérapie et tspt partie2-publicJosiane Gagnon
 
2007 Prise en charge globale des douleurs neuropathiques
2007 Prise en charge globale des douleurs neuropathiques2007 Prise en charge globale des douleurs neuropathiques
2007 Prise en charge globale des douleurs neuropathiquesAPRHOC
 
Art thérapie et tspt partie1
Art thérapie et tspt partie1Art thérapie et tspt partie1
Art thérapie et tspt partie1Josiane Gagnon
 
Les techniques d'hypnose en psychologie scolaire
Les techniques d'hypnose en psychologie scolaireLes techniques d'hypnose en psychologie scolaire
Les techniques d'hypnose en psychologie scolaireRémi Côté
 

Tendances (7)

Hypnose audio-assistée en contexte de psychologie scolaire
Hypnose audio-assistée en contexte de psychologie scolaireHypnose audio-assistée en contexte de psychologie scolaire
Hypnose audio-assistée en contexte de psychologie scolaire
 
Art thérapie et tspt partie2-public
Art thérapie et tspt partie2-publicArt thérapie et tspt partie2-public
Art thérapie et tspt partie2-public
 
Hypnose
HypnoseHypnose
Hypnose
 
2007 Prise en charge globale des douleurs neuropathiques
2007 Prise en charge globale des douleurs neuropathiques2007 Prise en charge globale des douleurs neuropathiques
2007 Prise en charge globale des douleurs neuropathiques
 
Hypnose et Urgence Sanofi 2015
Hypnose et Urgence Sanofi 2015Hypnose et Urgence Sanofi 2015
Hypnose et Urgence Sanofi 2015
 
Art thérapie et tspt partie1
Art thérapie et tspt partie1Art thérapie et tspt partie1
Art thérapie et tspt partie1
 
Les techniques d'hypnose en psychologie scolaire
Les techniques d'hypnose en psychologie scolaireLes techniques d'hypnose en psychologie scolaire
Les techniques d'hypnose en psychologie scolaire
 

Similaire à L'immersion (Réalité Virtuelle et Augmentée) pour apaiser l'anxiété et la douleur en pédiatrie

Realite virtuelle une autre approche du mieux etre
Realite virtuelle une autre approche du mieux etreRealite virtuelle une autre approche du mieux etre
Realite virtuelle une autre approche du mieux etreLaureline Comte Legrand
 
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGIPdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGINeurocoach
 
Après midi détente 2013 aux chambres d'hôtes Aux Vieux Chênes
Après midi détente 2013 aux chambres d'hôtes Aux Vieux ChênesAprès midi détente 2013 aux chambres d'hôtes Aux Vieux Chênes
Après midi détente 2013 aux chambres d'hôtes Aux Vieux ChênesChambres d'hôtes Aux Vieux CHênes
 
Manuel de connaissances FAST
Manuel de connaissances FASTManuel de connaissances FAST
Manuel de connaissances FASTKerim Bouzouita
 
Maturité Émotionnelle
Maturité ÉmotionnelleMaturité Émotionnelle
Maturité ÉmotionnelleAlain Ducass
 
Slides-FR-Fonagy-Theorie - Copie.pdf
Slides-FR-Fonagy-Theorie - Copie.pdfSlides-FR-Fonagy-Theorie - Copie.pdf
Slides-FR-Fonagy-Theorie - Copie.pdfhajaoui1
 
Hypnothérapie une approche singulière
Hypnothérapie   une approche singulièreHypnothérapie   une approche singulière
Hypnothérapie une approche singulièreRéseau Pro Santé
 
Optime Grenoble "Les Lundis du mieux être 2017"
Optime Grenoble "Les Lundis du mieux être 2017"Optime Grenoble "Les Lundis du mieux être 2017"
Optime Grenoble "Les Lundis du mieux être 2017"Catherine Favre-Moiron
 
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivants
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivantsFormation à la fresque des émotions #noussommesvivants
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivantsnous sommes vivants
 
2019 - Intégration Sensorielle - Catalogue-Printemps-partie1
2019 - Intégration Sensorielle - Catalogue-Printemps-partie12019 - Intégration Sensorielle - Catalogue-Printemps-partie1
2019 - Intégration Sensorielle - Catalogue-Printemps-partie1Julien Servy
 
Relations corps esprit 1
Relations corps   esprit 1Relations corps   esprit 1
Relations corps esprit 1jlroux
 
Le vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux m
Le vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux mLe vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux m
Le vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux mAmineBenjelloun
 
Evolution de la douleur en cardiologie interventionnelle
Evolution de la douleur en cardiologie interventionnelleEvolution de la douleur en cardiologie interventionnelle
Evolution de la douleur en cardiologie interventionnelleHervé Faltot
 
Atelier emotion stress neuroharmonisation 2020
Atelier emotion stress  neuroharmonisation 2020Atelier emotion stress  neuroharmonisation 2020
Atelier emotion stress neuroharmonisation 2020Gérard Vaillant
 
Christa Morille, sophrologue et coach professionnel, à Nation Paris 12
Christa Morille, sophrologue et coach professionnel, à Nation Paris 12Christa Morille, sophrologue et coach professionnel, à Nation Paris 12
Christa Morille, sophrologue et coach professionnel, à Nation Paris 12ChristaMorille
 
JF Gravouil Le champ 1 et Neuro
JF Gravouil Le champ 1 et NeuroJF Gravouil Le champ 1 et Neuro
JF Gravouil Le champ 1 et NeuroCyrille BERTRAND
 

Similaire à L'immersion (Réalité Virtuelle et Augmentée) pour apaiser l'anxiété et la douleur en pédiatrie (20)

Realite virtuelle une autre approche du mieux etre
Realite virtuelle une autre approche du mieux etreRealite virtuelle une autre approche du mieux etre
Realite virtuelle une autre approche du mieux etre
 
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGIPdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
 
Après midi détente 2013 aux chambres d'hôtes Aux Vieux Chênes
Après midi détente 2013 aux chambres d'hôtes Aux Vieux ChênesAprès midi détente 2013 aux chambres d'hôtes Aux Vieux Chênes
Après midi détente 2013 aux chambres d'hôtes Aux Vieux Chênes
 
Manuel de connaissances FAST
Manuel de connaissances FASTManuel de connaissances FAST
Manuel de connaissances FAST
 
Maturité Émotionnelle
Maturité ÉmotionnelleMaturité Émotionnelle
Maturité Émotionnelle
 
Slides-FR-Fonagy-Theorie - Copie.pdf
Slides-FR-Fonagy-Theorie - Copie.pdfSlides-FR-Fonagy-Theorie - Copie.pdf
Slides-FR-Fonagy-Theorie - Copie.pdf
 
Parole au patient
Parole au patientParole au patient
Parole au patient
 
Parole au patient
Parole au patientParole au patient
Parole au patient
 
Hypnothérapie une approche singulière
Hypnothérapie   une approche singulièreHypnothérapie   une approche singulière
Hypnothérapie une approche singulière
 
Optime Grenoble "Les Lundis du mieux être 2017"
Optime Grenoble "Les Lundis du mieux être 2017"Optime Grenoble "Les Lundis du mieux être 2017"
Optime Grenoble "Les Lundis du mieux être 2017"
 
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivants
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivantsFormation à la fresque des émotions #noussommesvivants
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivants
 
2019 - Intégration Sensorielle - Catalogue-Printemps-partie1
2019 - Intégration Sensorielle - Catalogue-Printemps-partie12019 - Intégration Sensorielle - Catalogue-Printemps-partie1
2019 - Intégration Sensorielle - Catalogue-Printemps-partie1
 
Relations corps esprit 1
Relations corps   esprit 1Relations corps   esprit 1
Relations corps esprit 1
 
Le vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux m
Le vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux mLe vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux m
Le vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux m
 
Evolution de la douleur en cardiologie interventionnelle
Evolution de la douleur en cardiologie interventionnelleEvolution de la douleur en cardiologie interventionnelle
Evolution de la douleur en cardiologie interventionnelle
 
Psychisme Humain
Psychisme HumainPsychisme Humain
Psychisme Humain
 
Atelier emotion stress neuroharmonisation 2020
Atelier emotion stress  neuroharmonisation 2020Atelier emotion stress  neuroharmonisation 2020
Atelier emotion stress neuroharmonisation 2020
 
Christa Morille, sophrologue et coach professionnel, à Nation Paris 12
Christa Morille, sophrologue et coach professionnel, à Nation Paris 12Christa Morille, sophrologue et coach professionnel, à Nation Paris 12
Christa Morille, sophrologue et coach professionnel, à Nation Paris 12
 
La vie de l'esprit
La vie de l'esprit La vie de l'esprit
La vie de l'esprit
 
JF Gravouil Le champ 1 et Neuro
JF Gravouil Le champ 1 et NeuroJF Gravouil Le champ 1 et Neuro
JF Gravouil Le champ 1 et Neuro
 

L'immersion (Réalité Virtuelle et Augmentée) pour apaiser l'anxiété et la douleur en pédiatrie

  • 1. L’IMMERSION AU SERVICE DE LA PRATIQUE INFIRMIÈRE POUR APAISER L'ANXIÉTÉ ET LA DOULEUR EN SOIN PÉDIATRIQUE. Immersive & non invasive health tools Nice, 04 décembre 2015 Ludicalm, dispositif de médiation en réalité augmentée et formation à la distraction et à l’hypnoanalgésie 1
  • 2. MON METIER = MÉTHODES PSYCHO-CORPORELLES (THÉRAPEUTIQUES NON MÉDICAMENTEUSES) Définition : « L’ensemble des approches psychothérapeutiques partant du corps ou se servant du corps comme MEDIATION (…) des méthodes impliquant un travail corporel à visée psychothérapeutique, prophylactique et préventive »  Distraction  Hypnose,  Relaxation,  Musicothérapie  Sophrologie 2
  • 3. Ces méthodes « complémentaires » ont démontré leur efficacité sur le traitement des douleurs aigues et chroniques PSYCHOCORPOREL = CORPS ET PSYCHISME  Unité corps –psychisme :Le corps n’est pas distinct du cerveau  Nos pensées, nos émotions sont du CORPS  Si le corps est le prolongement du cerveau, tout ce qui passe par le corps , toutes les techniques psycho- corporelles sont bonnes pour le mental comme pour le corps.  La douleur: « une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable » (IASP) 3
  • 4. UTILE EN PÉDIATRIE Avec les enfants : la Distraction = « Détourner l’attention de l’enfant » = Diriger l’attention vers le distracteur (jeu / jouets) Pourquoi ? > à cause de la complexité du soin  Le geste technique (invasif)  + la gestion du stress Problématique de soin : les soins génèrent de l’anxiété et de la douleur 4
  • 5. L’EPREUVE DES SOINS EN PÉDIATRIE 1- LES ENFANTS ONT PEUR DES PIQÛRES ! 5
  • 6. L’EPREUVE DES SOINS EN PÉDIATRIE 2- LES SOIGNANTS ONT PEUR DE FAIRE MAL AUX ENFANTS 6 Mais NON, ça ne fait pas mal Heu, finalement, quelqu’un veut y aller, moi je ne peux plus
  • 7. L’EPREUVE DES SOINS EN PÉDIATRIE 3 – LE PARENT A PEUR QU’ON FASSE MAL À L’ENFANT 7 > Gérer l’agressivité d’un parent
  • 8. L’ÉPREUVE ÇA USE… RISQUE Côté ENFANTS PHOBIES DES SOINS Côté SOIGNANTS Epuisement Burn-out PHOBIE DES SOINS 8
  • 9. ET SI LA TECHNO POUVAIT AIDER À TRANSFORMER L’EXPÉRIENCE – EN UNE EXPÉRIENCE +  PLAISIR et du JEU en tant que dealers de DOPAMINE  Bien-être partagé  De la distraction « techno »  à porter de clics  En s’appuyant sur des techno immersives Parce que les simulations digitales (mondes de Pixels) agissent sur nos sens et ont donc des répercussions physiologiques, notamment sur la douleur 9
  • 11. DISTRACTION VIRTUELLE À L’HÔPITAL ? CH Sud Rennes – asso les P’tits doudous de l’Hôpital sud > Tablette Stress préopératoire CH A. Trousseau : Urgences pédiatriques : Ipad pour les gestes douloureux CH A. Trousseau : La vidéo 3D en anesthésie locorégionale (ALR) 11
  • 12. CA FAIT QUOI L’IMMERSION ? > SENSORIALITE & PRESENCE 12
  • 13. 13 L’immersion (<thérapies par RV) pour soigner des phobies et soulager la douleur SNOW WORLD Soin des grands brûlésTraitements des phobies, traumas
  • 14. 14
  • 15. 15 Simulations « comme si c’était réel » PRESENCE = intégration multisensorielle Une inscription permanente de l’individu dans un monde qui parait réel et dans le temps présent. =>génère des émotions. L’immersion permet au cerveau de s’adapter
  • 16.
  • 17.
  • 18. 18 Soin pédiatrique Une tablette «magique» support de distraction lors de gestes douloureux Vidéo témoignage Objectif : prise en charge non pharmacologique et prévention de la phobie des soins (enfants de 3 à 11 ans).
  • 19. LE PRINCIPE DE LA DISTRACTION + LA RÉALITÉ AUGMENTÉE (TABLETTE) 19Fonction hypnotique du jouet 3D en RA => Transe et hypnoanalgésie Un ancrage positif pour la prévention de la phobie des soins (la PHOTO) LUDICALM
  • 21. LA DISTRACTION / L’HYPNOANALGÉSIE 21
  • 22. LE RECADRAGE AVEC LE DISTRACTEUR  DISTRACTEUR : un stimulus ou un événement non agressif de l’environnement immédiat  Active la sensorialité >> la douleur est mise à la périphérie de la conscience Le distracteur occupe toute la … 22
  • 23. 23
  • 24. DES BÉNÉFICES POUR LE TRIO Enfant apaisé •Diminue la réaction de la douleur/ Moindre contention. •Ancrage positif prévention de la phobie des soins (la PHOTO). Parents impliqués •Parents + rassurés, + rassurants •Favorise l’échange dans le trio parent-enfant- soignant Soignants sereins •Facilite la prise en charge et la réalisation du geste •Satisfaction du soignant 24
  • 25. Le Ludicament est au thérapeute ce qu’est le serious game au pédagogue = UN SUPPORT DE SOIN au service de la relation pour la prise en charge du patient UN LUDICAMENT PLACEBO ANTI BOBO ?! 25
  • 26. OUI MAIS SANS ACCOMPAGNEMENT ÇA NE FONCTIONNE PAS… 26
  • 27. POURQUOI LA FORMATION LUDICALM ? POUR APPRENDRE QUOI ? 27
  • 28. AVEC UN SUPPORT PÉDAGOGIQUE = « SERIOUS GAMING » Apprendre  La distraction  Les processus d’hypnoanalgésie  Les principes du COPING  Des techniques d’induction hypnotique en fonction de l’âge de l’enfant  L’intérêt d’une médiation  Communiquer avec ou sans mots…. (hypnose conversationnelle)  Communiquer par le jeu Dans une dynamique d’équipe
  • 29. S’APPUYER SUR UN BON DISTRACTEUR (INDUIT EN TRANSE) = COACHING LUDIQUE POUR…  Traverser l’épreuve du soin  Se sentir plus présent et zen  Se sentir plus efficace et plus créative  Mieux gérer le stress  Faire une collection de sourires  Augmenter ses capacités d’adaptation en musclant  imagination  créativité  confiance en soi
  • 30. 30 LUDICALM accompagne les soignants à traverser l’épreuve des soins invasifs IMMERSION Prophylactique Favorise l’intimité, la détente le PLAISIR Prévient et réduit l’anxiété et la douleur FORMATION Tablette Réduit l’isolement du soignant Prévient l’épuisement des soignants (burn-out) Présence Plaisir Validation d’une bonne PEC du patient Compliance PREVENTION
  • 31. Sylvie Marie BRUNET 178 quai de Stalingrad 92130 - Issy Les Moulineaux Tél. : 06 85 11 68 82 sylvie.brunet@ludicalmantvotre.fr http://ludicalmantvotre.fr https://www.facebook.com/ludicalmantvotre 31
  • 33. SI C’ÉTAIT UN SERIOUS GAME ?  DIMENSION SERIEUSE  La tâche à accomplir = objectif SOIN  DIMENSION VIDEOLUDIQUE  Procurer du plaisir  Susciter le FLOW  Créer de la motivation pour l’enfant comme le soignant 33
  • 34. ET SI C’ÉTAIT DU SERIOUS GAMING DETOURNEMENT S’appuyer sur l’immersion = simple divertissement (=distraction) L’immersion & le jeu dealer de Dopamine, hormone du plaisir Dans le but de calmer … comme un calmant ? (coaching ludique) 34
  • 35. « L’infirmière aide à vivre, augmente les chemins du possible avec professionnalisme et humanité » Virginia Henderson 35
  • 36. 36 LA FABRIQUE À SOURIRE DE LUDICALM