SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
Télécharger pour lire hors ligne
Louise de Marillac,
une femme engagée
Partie 1: les petites filles pauvres
Le regard de Louise de
Marillac est d'abord attiré
par les petites filles pauvres
des campagnes que
personne n'instruit.
Richelieu n'a-t-il pas dit dans son testament
que cela était inutile, voire même dangereux,
l'instruction risquant de les détourner de leur
soumission domestique !
Mais elle désire que cette action se poursuive.
Elle s'efforce de trouver une fille ou une femme
apte à instruire les enfants. Il lui faut ensuite la
faire agréer par le curé du village. Comme
l'écrit saint Vincent,
« Pour Germaine*, Monsieur du Coudray me mande
qu'il a commence à parler d'elle à Monsieur le Curé, à
Monsieur Belin et au maître d'école, et que ni les uns ni
les autres ne s'éloignent point de la proposition qu’il
leur a faite. Nous verrons ce qu'il en sera. » [Doc., 42].
*Une des jeunes femmes que Sainte Louise employait dans les
écoles
Au cours de ses visites des Confréries,
Louise prend toujours du temps pour
réunir les petites filles et les instruire.
Il faut tout d'abord que les
Filles de la Charité sachent lire
et écrire, puis qu'elles reçoi
vent une formation
pédagogique. Malgré le peu
d'enthousiasme de Vincent
de Paul, Louise enverra les Filles
se former chez les Ursulines; la
formation se fera au sein de la
Compagnie.
L'une des premières
préoccupations de Louise
après la fondation de la
Compagnie des Filles de
la Charité est de préparer
des maîtresses pour les
petites filles.
L'orientation des petites écoles tenues par les Filles
de la Charité est bien précisée par la réponse faite
par le Chantre de Notre-Dame à la requête
présentée par Louise de Marillac :
"Nous vous donnons la facilité de tenir les écoles... à
la charge d’enseigner les petites filles pauvres
seulement et non d'autres et de les élever dans les
bonnes mœurs, lettres grammaticales et autres
pieux et honnêtes exercices... " (Ecrits, 52].
Les petites écoles
tenues par les Filles de
la Charité
Les Règles pour la maîtresse d'école et
celles des Sœurs des villages sont très
explicites : « ... prendre les bergères, les
vachères... au temps et lieux où elles les
rencontrent, non seulement dans les
villages, mais encore dans les champs et
chemin faisant... enseigner la créance aux
petits mendiants, soit à la porte de la
maison, ou par le chemin, du moins en
allant aux champs... » *
*La Compañia de las Hijas de la Caridad en sus
Orígenes: Documentos, Editorial CEME, Santa Marta
de Tormes, Salamanca, 2003. p. 440
Dans les villages, les Sœurs sont
invitées à aller au devant des filles
qui ne peuvent venir à la petite
école, faute de temps ou de
possibilité.
Louise de Marillac recommande aux sœurs
d’être attentives à chaque enfant, de
reconnaître leur propres valeurs, leurs
capacités.
Le respect de la personne se manifeste par
des petits riens.
Louise de Marillac demande pour les
enfants une formation solide leur
permettant d'affronter la vie.
Source:
Louise de Marillac, une femme engagée
Au temps de St Vincent-de-Paul… et aujourd ‘hui, Cahier 56, Animation
Vincentienne, 16, Grande rue Saínt-Michel, Toulouse, France
Images : Archives d’images de l’Université Depaul

Contenu connexe

Plus de Famvin: the Worldwide Vincentian Family

Plus de Famvin: the Worldwide Vincentian Family (20)

Luisa de Marillac y cuidado de las personas ancianas
Luisa de Marillac y cuidado de las personas ancianasLuisa de Marillac y cuidado de las personas ancianas
Luisa de Marillac y cuidado de las personas ancianas
 
Luisa de Marillac, cuidado de los galeotes
Luisa de Marillac, cuidado de los galeotesLuisa de Marillac, cuidado de los galeotes
Luisa de Marillac, cuidado de los galeotes
 
St. Louise de Marillac and Galley Prisoners
St. Louise de Marillac and Galley PrisonersSt. Louise de Marillac and Galley Prisoners
St. Louise de Marillac and Galley Prisoners
 
Luisa de Marillac y los niños abandonados
Luisa de Marillac y los niños abandonadosLuisa de Marillac y los niños abandonados
Luisa de Marillac y los niños abandonados
 
St. Louise de Marillac and Abandoned Children
St. Louise de Marillac and Abandoned ChildrenSt. Louise de Marillac and Abandoned Children
St. Louise de Marillac and Abandoned Children
 
Luisa de Marillac: cuidado de los enfermos pobres
Luisa de Marillac: cuidado de los enfermos pobresLuisa de Marillac: cuidado de los enfermos pobres
Luisa de Marillac: cuidado de los enfermos pobres
 
St. Louise de Marillac and Care of the Sick Poor
St. Louise de Marillac and Care of the Sick PoorSt. Louise de Marillac and Care of the Sick Poor
St. Louise de Marillac and Care of the Sick Poor
 
Luisa de Marillac y la educación de las niñas pobres
Luisa de Marillac y la educación de las niñas pobresLuisa de Marillac y la educación de las niñas pobres
Luisa de Marillac y la educación de las niñas pobres
 
St. Louise de Marillac and Poor Children
St. Louise de Marillac and Poor ChildrenSt. Louise de Marillac and Poor Children
St. Louise de Marillac and Poor Children
 
La oración de santa Luisa de Marillac por el P. Corpus Juan Delgado CM
La oración de santa Luisa de Marillac por el P. Corpus Juan Delgado CMLa oración de santa Luisa de Marillac por el P. Corpus Juan Delgado CM
La oración de santa Luisa de Marillac por el P. Corpus Juan Delgado CM
 
Sainte Louise nous montre les écueils à éviter
Sainte Louise nous montre les écueils à éviterSainte Louise nous montre les écueils à éviter
Sainte Louise nous montre les écueils à éviter
 
Santa Luisa de Marillac nos muestra: Los escollos a evitar
Santa Luisa de Marillac nos muestra: Los escollos a evitarSanta Luisa de Marillac nos muestra: Los escollos a evitar
Santa Luisa de Marillac nos muestra: Los escollos a evitar
 
Luisa de Marillac Animadora de las Cofradías de la Caridad
Luisa de Marillac Animadora de las Cofradías de la CaridadLuisa de Marillac Animadora de las Cofradías de la Caridad
Luisa de Marillac Animadora de las Cofradías de la Caridad
 
St. Louise de Marillac: Animator of the Confraternities of Charity
St. Louise de Marillac: Animator of the Confraternities of CharitySt. Louise de Marillac: Animator of the Confraternities of Charity
St. Louise de Marillac: Animator of the Confraternities of Charity
 
A los asesores espirituales de los grupos vicencianos
A los asesores espirituales de los grupos vicencianosA los asesores espirituales de los grupos vicencianos
A los asesores espirituales de los grupos vicencianos
 
The spiritual moderator of vincentian groups
The spiritual moderator of vincentian groupsThe spiritual moderator of vincentian groups
The spiritual moderator of vincentian groups
 
¿Que es la Espiritualidad Vicenciana? Formar una comunidad que manifieste el ...
¿Que es la Espiritualidad Vicenciana? Formar una comunidad que manifieste el ...¿Que es la Espiritualidad Vicenciana? Formar una comunidad que manifieste el ...
¿Que es la Espiritualidad Vicenciana? Formar una comunidad que manifieste el ...
 
What is Vincentian Spirituality? forming a community that shows the Lord’s lo...
What is Vincentian Spirituality? forming a community that shows the Lord’s lo...What is Vincentian Spirituality? forming a community that shows the Lord’s lo...
What is Vincentian Spirituality? forming a community that shows the Lord’s lo...
 
Dos meditaciones cuaresmales cercanas al corazón de la tradición vicenciana
Dos meditaciones cuaresmales cercanas al corazón de la tradición vicencianaDos meditaciones cuaresmales cercanas al corazón de la tradición vicenciana
Dos meditaciones cuaresmales cercanas al corazón de la tradición vicenciana
 
A los vicencianos en este tiempo de Cuaresma
A los vicencianos en este tiempo de CuaresmaA los vicencianos en este tiempo de Cuaresma
A los vicencianos en este tiempo de Cuaresma
 

Louise de Marillac, et les petites filles pauvres

  • 1. Louise de Marillac, une femme engagée Partie 1: les petites filles pauvres
  • 2. Le regard de Louise de Marillac est d'abord attiré par les petites filles pauvres des campagnes que personne n'instruit. Richelieu n'a-t-il pas dit dans son testament que cela était inutile, voire même dangereux, l'instruction risquant de les détourner de leur soumission domestique !
  • 3. Mais elle désire que cette action se poursuive. Elle s'efforce de trouver une fille ou une femme apte à instruire les enfants. Il lui faut ensuite la faire agréer par le curé du village. Comme l'écrit saint Vincent, « Pour Germaine*, Monsieur du Coudray me mande qu'il a commence à parler d'elle à Monsieur le Curé, à Monsieur Belin et au maître d'école, et que ni les uns ni les autres ne s'éloignent point de la proposition qu’il leur a faite. Nous verrons ce qu'il en sera. » [Doc., 42]. *Une des jeunes femmes que Sainte Louise employait dans les écoles Au cours de ses visites des Confréries, Louise prend toujours du temps pour réunir les petites filles et les instruire.
  • 4. Il faut tout d'abord que les Filles de la Charité sachent lire et écrire, puis qu'elles reçoi vent une formation pédagogique. Malgré le peu d'enthousiasme de Vincent de Paul, Louise enverra les Filles se former chez les Ursulines; la formation se fera au sein de la Compagnie. L'une des premières préoccupations de Louise après la fondation de la Compagnie des Filles de la Charité est de préparer des maîtresses pour les petites filles.
  • 5. L'orientation des petites écoles tenues par les Filles de la Charité est bien précisée par la réponse faite par le Chantre de Notre-Dame à la requête présentée par Louise de Marillac : "Nous vous donnons la facilité de tenir les écoles... à la charge d’enseigner les petites filles pauvres seulement et non d'autres et de les élever dans les bonnes mœurs, lettres grammaticales et autres pieux et honnêtes exercices... " (Ecrits, 52]. Les petites écoles tenues par les Filles de la Charité
  • 6. Les Règles pour la maîtresse d'école et celles des Sœurs des villages sont très explicites : « ... prendre les bergères, les vachères... au temps et lieux où elles les rencontrent, non seulement dans les villages, mais encore dans les champs et chemin faisant... enseigner la créance aux petits mendiants, soit à la porte de la maison, ou par le chemin, du moins en allant aux champs... » * *La Compañia de las Hijas de la Caridad en sus Orígenes: Documentos, Editorial CEME, Santa Marta de Tormes, Salamanca, 2003. p. 440 Dans les villages, les Sœurs sont invitées à aller au devant des filles qui ne peuvent venir à la petite école, faute de temps ou de possibilité.
  • 7. Louise de Marillac recommande aux sœurs d’être attentives à chaque enfant, de reconnaître leur propres valeurs, leurs capacités. Le respect de la personne se manifeste par des petits riens. Louise de Marillac demande pour les enfants une formation solide leur permettant d'affronter la vie.
  • 8. Source: Louise de Marillac, une femme engagée Au temps de St Vincent-de-Paul… et aujourd ‘hui, Cahier 56, Animation Vincentienne, 16, Grande rue Saínt-Michel, Toulouse, France Images : Archives d’images de l’Université Depaul