SlideShare une entreprise Scribd logo
GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL
Hubert Bril, Université de Limoges
1
Deuxième partie : La Terre anthropisée
SOMMAIRE
Deuxième partie. La Terre anthropisée
I. Les matières premières minérales : ressources minières, matériaux,
II. Les matières premières énergétiques : charbon, pétrole et gaz
III. Les eaux souterraines : hydrogéologie, géothermie
IV. Le changement climatique
V. Les aléas (terre interne, terre externe)
VI. Aménager la Terre : géotechnique
2
A QUOI SERT LA GÉOLOGIE ?
 La géologie intéresse notre vie : les matières premières que nous utilisons,
l’énergie ou l’eau que nous consommons, les risques auxquels nous
sommes soumis.
 Les domaines d’intervention du géologue concernent la Terre interne (les
séismes ou le pétrole) et la Terre externe (environnement).
 Les méthodes de la géologie ont changé utilisant les disciplines voisines, la
chimie, la physique, la biologie, les mathématiques, l’informatique
(modélisation).
 Cependant le travail sur le terrain est un passage obligé pour éviter de tirer
des conclusions très justes mais qui n’ont rien à voir avec la réalité.
 Les diapositives qui suivent vous présentent les principaux domaines
d’application de la géologie.
3
II – 1 MATIÈRES PREMIÈRES MINÉRALES :
LES RESSOURCES MINIÈRES
 Il faut assurer l’approvisionnement en métaux (métalloïdes) « métaux » de
base (plomb, zinc, cuivre…), « métaux » nobles bijoux (or, platine et pierres
précieuses …), alliages spéciaux (béryllium, tantale, …), électronique
(germanium, terres rares…).
 Nécessité d’avoir à long terme des gisements rentables d’un point de vue
économique, malgré la variation rapide des cours.
4
cuprofil.fr
La variation des cours du cuivre
depuis 1957 montre la difficulté de
prévoir l’approvisionnement en
matières premières, les prix de
ventes étant très volatils. De 2012
à 2014 par exemple, la baisse est
de 25%.
II - 1 MATIÈRES PREMIÈRES MINÉRALES : QU’EST-
CE QU’UN GISEMENT ?
 Tous les éléments métalliques sont présents dans toutes les formations
géologiques (on les exprime en grammes par tonne pour la plupart des métaux) :
c’est le fond géochimique.
 Un gisement est une accumulation d’éléments exploitables dans les conditions
techniques et économiques du moment.
 Dans une exploitation, le minerai brut est extrait et concentré pour un coût
compatible avec les frais engagés, en incluant les contraintes environnementales et
les bénéfices des actionnaires.
Elément Concentration
moyenne dans la
croûte terrestre
Concentration
dans un
gisement
Facteur de
concentration
Fer 58 000 g/T 500 000 g/T 8.6
Cuivre 60 g/T 20 000 g/T 333
Nickel 72 g/T 10 000 g/T 139
Zinc 82 g/T 40 000 g/T 488
Plomb 10 g/T 50 000 g/T 5 000
Uranium 1.6 g/T 3 000 g/T 1875
Argent 0.08 g/T 100 g/T 1250
Or 0.002 g/T 10 g/T 5 000 5
II - 1 DE L’ANOMALIE GÉOCHIMIQUE AU GISEMENT
 Exprimées en mg/kg (ou g/T) de
métaux, les anomalies
géochimiques concernent
plusieurs éléments à la fois;
utiles ou non.
 Certains éléments sont associés
: Au–As, Pb-Zn…
 Les fractures jouent un rôle
essentiel dans la formation des
anomalies : c’est le résultat de
processus de concentration via
des circulations de fluides (ou via
l’action de l’eau), depuis des
zones moins riches vers les
zones d’accumulation.
6
Carte des anomalies géochimiques naturelles en
arsenic dans le socle métamorphique du Massif
central, les lentilles aurifères exploitées sont centrées
sur des fractures, elles-mêmes centrées sur les zones
où les anomalies sont les plus marquées.
Carte AREVA modifiée
LES GISEMENTS MAGMATIQUES
 Les éléments intéressants concernés sont le chrome, le nickel, le cobalt,
parfois le cuivre et les éléments du groupe du platine ; ils se trouvent au
sein de formations magmatiques le plus souvent basiques (ophiolites par
exemple).
 Ils se sont formés à haute température, lors de la mise en place à grande
profondeur de magmas basiques, par divers processus (précipitation de
minéraux, mais aussi interaction avec l’encaissant etc.) au cours de la
différenciation magmatique (voir partie I-4).
 Ils ont donc souvent un aspect stratiforme.
7
Aspect stratifié de minerai de chrome
web.uct.ac.za
Naldrett in
eps.mcgill.ca
Accumulation
d’olivine
Olivine et
minerai de
chrome
Minerai de
chrome
I - GISEMENTS HYDROTHERMAUX : MÉCANISME
GÉNÉRAL
8
Des fluides d’origines variées s’infiltrent
dans la croûte terrestre; progressivement
réchauffés notamment près des
intrusions magmatiques, ils s’enrichissent
en métaux,
les transportent en solution
puis les déposent de manière plus ou
moins sélective à la faveur de processus
chimiques ou physiques (mélange avec
un autre fluide, baisse brutale de la
pression…)
dans un piège géologique (faille, couche
particulière, zone de brèches…).
Le moteur de la circulation des fluides est
une anomalie thermique (zone +
chaude…).
Schéma d’un système hydrothermal ; 1 rencontre de deux
fluides différents; 2 rencontre d’un fluide chaud et d’un
fluide froid Géosciences Montpellier modifié
Lessivage de zones
peu concentrées en
métaux (flèches)
Dépôt de
minerai
I - LES GISEMENTS HYDROTHERMAUX
 Ce sont les gisements les plus importants pour de nombreux métaux.
 Ces gisements sont plus ou moins distants de la source (chaude) des circulations
hydrothermales. Ils diffèrent selon que les roches magmatiques associées sont
acides (granites) ou basiques (basaltes).
 L’étain ou le tungstène et certains gisements de cuivre ou d’uranium sont disposés
près des granites, le plomb et le zinc plus loin.
 Au fond des océans existent des gisements qui seront exploitables dans le futur.
9
Zonation schématique de la
position des gisements de
métaux autour d’un granite.
d’après Moore 1982, simplifié
Surface topographique qui descend peu à peu avec l’érosion
I - GISEMENTS EN CONTEXTE SÉDIMENTAIRE
10
Des métaux déjà déposés peuvent être
repris par des processus de surface
(sédimentaires) et être piégés à nouveau
lorsque changent les conditions du milieu
(exemple arrivée de fluides riches dans un
milieu sans oxygène) ; c’est le cas de
certains gisements d’uranium ou de cuivre
(ci-contre).
Ils sont souvent disposés en couches : leurs formes sont calquées sur celles
des formations géologiques au sein desquelles ils se trouvent. Ils peuvent être
d’origine hydrothermale ou purement sédimentaire.
I - GISEMENTS SÉDIMENTAIRES
11
Les gisements de ce type se situent dans des pièges sédimentaires qui se sont
constitués par suite de l’altération pédologique sélective de roches mères riches à
l’origine par exemple en nickel (roches du manteau). Ailleurs, c’est l’alimentation de
zones bien définies par un transport particulaire de certains éléments (karsts avec la
bauxite pour Al, alluvions avec l’or), ou par l’évaporation de solutions enrichies (sel…).
Allegheny.edu
Gisement de bauxite (mélange d’hydroxydes de
fer et d’aluminium; 50 % Al2O3) : ces
concentrations sont dues au départ par
lessivage en climat tropical (l’altération est plus
rapide) de la silice d’un granite qui est exportée
au loin par les eaux. Le gisement peut être
résiduel (l’aluminium reste sur place, les
éléments « inutiles » sont exportés) ou
secondaire (l’aluminium seul est exporté).
LES « PIERRES » PRÉCIEUSES (GEMMES)
12
Diamant, rubis, saphir, émeraude, béryl (…) sont des minéraux rares, très recherchés
car utilisables en joaillerie et donc avec une très forte valeur ajoutée.
Emeraude dans une calcite
Cl. IRD G. Giuliani
Ces minéraux se forment dans des zones
très métamorphiques (très hautes
pressions pour le diamant) ou à la fin de
la cristallisation des granites (filons de
pegmatites).
L’altération climatique de ces roches
permet souvent de récupérer ces
gemmes dans les alluvions des rivières.
I – CHERCHER DES GISEMENTS
 Des méthodes diverses (infra) sont utilisées ; le principe est de mettre de
plus en plus de moyens sur des volumes de plus en plus réduits.
 Il faut compter 10 ans entre le début d’une prospection et la mise en
exploitation.
13
• Télédétection
• Cartographie géologique
• Géophysique (électrique, gravimétrie,
radioactivité …)
• Campagnes de géochimie
• Échantillonnage et analyses
• Forages destructifs
• Forages carottés
• Travaux miniers reconnaissance
J. Brown
temps
De
+
en
+
cher
I – APRÈS LA MINE
14
Actu-Environnement.com
• Les exploitations minières ont de forts impacts sur l’environnement longtemps sous-
estimés. A long terme en plus des catastrophes type Aznalcollar (1998) on citera la
stabilité des terrains et ce qui est moins visible, les dégâts géochimiques : pour
extraire 1g d’or on extrait aussi 1Kg d’arsenic. Les problèmes sont identiques pour
les métaux accompagnateurs laissés sur place parce que non rentables.
• Le drainage minier acide est une acidification des eaux (pH 1-2) due à l’altération
des sulfures par les eaux superficielles ou souterraines : sulfure + eau  métal en
solution + H2SO4.
Impacts géotechniques : Les cavités
souterraines crées par les galeries de mine
constituent un appel au vide qui se
manifeste des années après l’arrêt de
l’extraction par des affaissements ou des
effondrements.
I- APRÈS LA MINE :
PROBLÈMES ET SOLUTIONS
15
Solutions
 Imperméabilisation des sites.
 Traitement des eaux.
 Phyto extraction ou phyto remédiation
(mais que faire ensuite des végétaux ?).
 Intervention obligatoire de la collectivité
(législation contraignante).
Haldes anciennes riches en plomb, en
instabilité géotechnique Cl. HB
Dépôt d’oxydes de fer chargés en métaux
dans un cours d’eau Cl HB
• Drainage minier acide : eaux à pH très bas.
• Envols de particules, exportation de métaux
en suspension dans les cours d’eau, ou en
solution.
• Stérilisation de terrains qui deviennent
impropres à toute utilisation.
• Plusieurs catastrophes écologiques récentes
: Chine, Espagne, Roumanie, Brésil.

Contenu connexe

Similaire à Minimum-vital-II-1-Les-matieres-premieres-minerales-2.pdf

00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx
00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx
00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx
qh7ps6r4b8
 
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climatCours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Nicolas Coltice
 
Les échanges ioniques Eau Argile
Les échanges ioniques Eau ArgileLes échanges ioniques Eau Argile
Les échanges ioniques Eau Argile
Mansour ACHOUR
 
GUIDE DU PÉTROLIER : le contenu // MEDARD EKRA
GUIDE DU PÉTROLIER : le contenu  // MEDARD EKRAGUIDE DU PÉTROLIER : le contenu  // MEDARD EKRA
GUIDE DU PÉTROLIER : le contenu // MEDARD EKRA
Kouame Medard Ekra
 
Debate : Shale gas
Debate : Shale gasDebate : Shale gas
Debate : Shale gas
Nidhal Ammar
 
rapport d'exploration minier Pdf.pdfتتتننننن
rapport d'exploration minier Pdf.pdfتتتنننننrapport d'exploration minier Pdf.pdfتتتننننن
rapport d'exploration minier Pdf.pdfتتتننننن
almfrwh
 
Le gaz de schiste
Le gaz de schisteLe gaz de schiste
Le gaz de schiste
Ben Cherifa Bilel
 
géologie pétrolière sonatrach algeria .PPTX
géologie pétrolière sonatrach algeria .PPTXgéologie pétrolière sonatrach algeria .PPTX
géologie pétrolière sonatrach algeria .PPTX
DikoYO
 
La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...
La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...
La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...
mariajgr
 
Cours 4 - La structure de la Terre
Cours 4 - La structure de la TerreCours 4 - La structure de la Terre
Cours 4 - La structure de la Terre
Nicolas Coltice
 
Cours 4 : Structure et composition de la Terre
Cours 4 : Structure et composition de la TerreCours 4 : Structure et composition de la Terre
Cours 4 : Structure et composition de la Terre
Nicolas Coltice
 
Travaux dirigés de la Géographie physique
Travaux dirigés de la Géographie physiqueTravaux dirigés de la Géographie physique
Travaux dirigés de la Géographie physique
MohamedMaanan3
 
Exploitation minière
Exploitation minièreExploitation minière
Exploitation minière
BOUDIAF
 
3ºeso chapitre10
3ºeso chapitre103ºeso chapitre10
Cours sur la Structure interne de la Terre - L1
Cours sur la Structure interne de la Terre - L1Cours sur la Structure interne de la Terre - L1
Cours sur la Structure interne de la Terre - L1
Nicolas Coltice
 
Les anomalies géochimiques [Enregistrement automatique].pptx
Les anomalies géochimiques [Enregistrement automatique].pptxLes anomalies géochimiques [Enregistrement automatique].pptx
Les anomalies géochimiques [Enregistrement automatique].pptx
ssuserde27da
 
Geodynamique externe Licence 1. Svt.pptx
Geodynamique externe Licence 1. Svt.pptxGeodynamique externe Licence 1. Svt.pptx
Geodynamique externe Licence 1. Svt.pptx
Sprince4
 
Présentation de l'unité 2 : Notre place dans l'univers
Présentation de l'unité 2 : Notre place dans l'universPrésentation de l'unité 2 : Notre place dans l'univers
Présentation de l'unité 2 : Notre place dans l'univers
Lycée Français René-Verneau
 
Conférence | Eaux souterraines: pourquoi faut-il les étudier et les préserver...
Conférence | Eaux souterraines: pourquoi faut-il les étudier et les préserver...Conférence | Eaux souterraines: pourquoi faut-il les étudier et les préserver...
Conférence | Eaux souterraines: pourquoi faut-il les étudier et les préserver...
Ari Massoudi
 
Cours 4 : Composition et Structure interne de la Terre
Cours 4 : Composition et Structure interne de la TerreCours 4 : Composition et Structure interne de la Terre
Cours 4 : Composition et Structure interne de la Terre
Nicolas Coltice
 

Similaire à Minimum-vital-II-1-Les-matieres-premieres-minerales-2.pdf (20)

00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx
00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx
00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx
 
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climatCours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
 
Les échanges ioniques Eau Argile
Les échanges ioniques Eau ArgileLes échanges ioniques Eau Argile
Les échanges ioniques Eau Argile
 
GUIDE DU PÉTROLIER : le contenu // MEDARD EKRA
GUIDE DU PÉTROLIER : le contenu  // MEDARD EKRAGUIDE DU PÉTROLIER : le contenu  // MEDARD EKRA
GUIDE DU PÉTROLIER : le contenu // MEDARD EKRA
 
Debate : Shale gas
Debate : Shale gasDebate : Shale gas
Debate : Shale gas
 
rapport d'exploration minier Pdf.pdfتتتننننن
rapport d'exploration minier Pdf.pdfتتتنننننrapport d'exploration minier Pdf.pdfتتتننننن
rapport d'exploration minier Pdf.pdfتتتننننن
 
Le gaz de schiste
Le gaz de schisteLe gaz de schiste
Le gaz de schiste
 
géologie pétrolière sonatrach algeria .PPTX
géologie pétrolière sonatrach algeria .PPTXgéologie pétrolière sonatrach algeria .PPTX
géologie pétrolière sonatrach algeria .PPTX
 
La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...
La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...
La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...
 
Cours 4 - La structure de la Terre
Cours 4 - La structure de la TerreCours 4 - La structure de la Terre
Cours 4 - La structure de la Terre
 
Cours 4 : Structure et composition de la Terre
Cours 4 : Structure et composition de la TerreCours 4 : Structure et composition de la Terre
Cours 4 : Structure et composition de la Terre
 
Travaux dirigés de la Géographie physique
Travaux dirigés de la Géographie physiqueTravaux dirigés de la Géographie physique
Travaux dirigés de la Géographie physique
 
Exploitation minière
Exploitation minièreExploitation minière
Exploitation minière
 
3ºeso chapitre10
3ºeso chapitre103ºeso chapitre10
3ºeso chapitre10
 
Cours sur la Structure interne de la Terre - L1
Cours sur la Structure interne de la Terre - L1Cours sur la Structure interne de la Terre - L1
Cours sur la Structure interne de la Terre - L1
 
Les anomalies géochimiques [Enregistrement automatique].pptx
Les anomalies géochimiques [Enregistrement automatique].pptxLes anomalies géochimiques [Enregistrement automatique].pptx
Les anomalies géochimiques [Enregistrement automatique].pptx
 
Geodynamique externe Licence 1. Svt.pptx
Geodynamique externe Licence 1. Svt.pptxGeodynamique externe Licence 1. Svt.pptx
Geodynamique externe Licence 1. Svt.pptx
 
Présentation de l'unité 2 : Notre place dans l'univers
Présentation de l'unité 2 : Notre place dans l'universPrésentation de l'unité 2 : Notre place dans l'univers
Présentation de l'unité 2 : Notre place dans l'univers
 
Conférence | Eaux souterraines: pourquoi faut-il les étudier et les préserver...
Conférence | Eaux souterraines: pourquoi faut-il les étudier et les préserver...Conférence | Eaux souterraines: pourquoi faut-il les étudier et les préserver...
Conférence | Eaux souterraines: pourquoi faut-il les étudier et les préserver...
 
Cours 4 : Composition et Structure interne de la Terre
Cours 4 : Composition et Structure interne de la TerreCours 4 : Composition et Structure interne de la Terre
Cours 4 : Composition et Structure interne de la Terre
 

Dernier

Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 
Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..
TarikBouchala
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Friends of African Village Libraries
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 

Dernier (10)

Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 
Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 

Minimum-vital-II-1-Les-matieres-premieres-minerales-2.pdf

  • 1. GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Hubert Bril, Université de Limoges 1 Deuxième partie : La Terre anthropisée
  • 2. SOMMAIRE Deuxième partie. La Terre anthropisée I. Les matières premières minérales : ressources minières, matériaux, II. Les matières premières énergétiques : charbon, pétrole et gaz III. Les eaux souterraines : hydrogéologie, géothermie IV. Le changement climatique V. Les aléas (terre interne, terre externe) VI. Aménager la Terre : géotechnique 2
  • 3. A QUOI SERT LA GÉOLOGIE ?  La géologie intéresse notre vie : les matières premières que nous utilisons, l’énergie ou l’eau que nous consommons, les risques auxquels nous sommes soumis.  Les domaines d’intervention du géologue concernent la Terre interne (les séismes ou le pétrole) et la Terre externe (environnement).  Les méthodes de la géologie ont changé utilisant les disciplines voisines, la chimie, la physique, la biologie, les mathématiques, l’informatique (modélisation).  Cependant le travail sur le terrain est un passage obligé pour éviter de tirer des conclusions très justes mais qui n’ont rien à voir avec la réalité.  Les diapositives qui suivent vous présentent les principaux domaines d’application de la géologie. 3
  • 4. II – 1 MATIÈRES PREMIÈRES MINÉRALES : LES RESSOURCES MINIÈRES  Il faut assurer l’approvisionnement en métaux (métalloïdes) « métaux » de base (plomb, zinc, cuivre…), « métaux » nobles bijoux (or, platine et pierres précieuses …), alliages spéciaux (béryllium, tantale, …), électronique (germanium, terres rares…).  Nécessité d’avoir à long terme des gisements rentables d’un point de vue économique, malgré la variation rapide des cours. 4 cuprofil.fr La variation des cours du cuivre depuis 1957 montre la difficulté de prévoir l’approvisionnement en matières premières, les prix de ventes étant très volatils. De 2012 à 2014 par exemple, la baisse est de 25%.
  • 5. II - 1 MATIÈRES PREMIÈRES MINÉRALES : QU’EST- CE QU’UN GISEMENT ?  Tous les éléments métalliques sont présents dans toutes les formations géologiques (on les exprime en grammes par tonne pour la plupart des métaux) : c’est le fond géochimique.  Un gisement est une accumulation d’éléments exploitables dans les conditions techniques et économiques du moment.  Dans une exploitation, le minerai brut est extrait et concentré pour un coût compatible avec les frais engagés, en incluant les contraintes environnementales et les bénéfices des actionnaires. Elément Concentration moyenne dans la croûte terrestre Concentration dans un gisement Facteur de concentration Fer 58 000 g/T 500 000 g/T 8.6 Cuivre 60 g/T 20 000 g/T 333 Nickel 72 g/T 10 000 g/T 139 Zinc 82 g/T 40 000 g/T 488 Plomb 10 g/T 50 000 g/T 5 000 Uranium 1.6 g/T 3 000 g/T 1875 Argent 0.08 g/T 100 g/T 1250 Or 0.002 g/T 10 g/T 5 000 5
  • 6. II - 1 DE L’ANOMALIE GÉOCHIMIQUE AU GISEMENT  Exprimées en mg/kg (ou g/T) de métaux, les anomalies géochimiques concernent plusieurs éléments à la fois; utiles ou non.  Certains éléments sont associés : Au–As, Pb-Zn…  Les fractures jouent un rôle essentiel dans la formation des anomalies : c’est le résultat de processus de concentration via des circulations de fluides (ou via l’action de l’eau), depuis des zones moins riches vers les zones d’accumulation. 6 Carte des anomalies géochimiques naturelles en arsenic dans le socle métamorphique du Massif central, les lentilles aurifères exploitées sont centrées sur des fractures, elles-mêmes centrées sur les zones où les anomalies sont les plus marquées. Carte AREVA modifiée
  • 7. LES GISEMENTS MAGMATIQUES  Les éléments intéressants concernés sont le chrome, le nickel, le cobalt, parfois le cuivre et les éléments du groupe du platine ; ils se trouvent au sein de formations magmatiques le plus souvent basiques (ophiolites par exemple).  Ils se sont formés à haute température, lors de la mise en place à grande profondeur de magmas basiques, par divers processus (précipitation de minéraux, mais aussi interaction avec l’encaissant etc.) au cours de la différenciation magmatique (voir partie I-4).  Ils ont donc souvent un aspect stratiforme. 7 Aspect stratifié de minerai de chrome web.uct.ac.za Naldrett in eps.mcgill.ca Accumulation d’olivine Olivine et minerai de chrome Minerai de chrome
  • 8. I - GISEMENTS HYDROTHERMAUX : MÉCANISME GÉNÉRAL 8 Des fluides d’origines variées s’infiltrent dans la croûte terrestre; progressivement réchauffés notamment près des intrusions magmatiques, ils s’enrichissent en métaux, les transportent en solution puis les déposent de manière plus ou moins sélective à la faveur de processus chimiques ou physiques (mélange avec un autre fluide, baisse brutale de la pression…) dans un piège géologique (faille, couche particulière, zone de brèches…). Le moteur de la circulation des fluides est une anomalie thermique (zone + chaude…). Schéma d’un système hydrothermal ; 1 rencontre de deux fluides différents; 2 rencontre d’un fluide chaud et d’un fluide froid Géosciences Montpellier modifié Lessivage de zones peu concentrées en métaux (flèches) Dépôt de minerai
  • 9. I - LES GISEMENTS HYDROTHERMAUX  Ce sont les gisements les plus importants pour de nombreux métaux.  Ces gisements sont plus ou moins distants de la source (chaude) des circulations hydrothermales. Ils diffèrent selon que les roches magmatiques associées sont acides (granites) ou basiques (basaltes).  L’étain ou le tungstène et certains gisements de cuivre ou d’uranium sont disposés près des granites, le plomb et le zinc plus loin.  Au fond des océans existent des gisements qui seront exploitables dans le futur. 9 Zonation schématique de la position des gisements de métaux autour d’un granite. d’après Moore 1982, simplifié Surface topographique qui descend peu à peu avec l’érosion
  • 10. I - GISEMENTS EN CONTEXTE SÉDIMENTAIRE 10 Des métaux déjà déposés peuvent être repris par des processus de surface (sédimentaires) et être piégés à nouveau lorsque changent les conditions du milieu (exemple arrivée de fluides riches dans un milieu sans oxygène) ; c’est le cas de certains gisements d’uranium ou de cuivre (ci-contre). Ils sont souvent disposés en couches : leurs formes sont calquées sur celles des formations géologiques au sein desquelles ils se trouvent. Ils peuvent être d’origine hydrothermale ou purement sédimentaire.
  • 11. I - GISEMENTS SÉDIMENTAIRES 11 Les gisements de ce type se situent dans des pièges sédimentaires qui se sont constitués par suite de l’altération pédologique sélective de roches mères riches à l’origine par exemple en nickel (roches du manteau). Ailleurs, c’est l’alimentation de zones bien définies par un transport particulaire de certains éléments (karsts avec la bauxite pour Al, alluvions avec l’or), ou par l’évaporation de solutions enrichies (sel…). Allegheny.edu Gisement de bauxite (mélange d’hydroxydes de fer et d’aluminium; 50 % Al2O3) : ces concentrations sont dues au départ par lessivage en climat tropical (l’altération est plus rapide) de la silice d’un granite qui est exportée au loin par les eaux. Le gisement peut être résiduel (l’aluminium reste sur place, les éléments « inutiles » sont exportés) ou secondaire (l’aluminium seul est exporté).
  • 12. LES « PIERRES » PRÉCIEUSES (GEMMES) 12 Diamant, rubis, saphir, émeraude, béryl (…) sont des minéraux rares, très recherchés car utilisables en joaillerie et donc avec une très forte valeur ajoutée. Emeraude dans une calcite Cl. IRD G. Giuliani Ces minéraux se forment dans des zones très métamorphiques (très hautes pressions pour le diamant) ou à la fin de la cristallisation des granites (filons de pegmatites). L’altération climatique de ces roches permet souvent de récupérer ces gemmes dans les alluvions des rivières.
  • 13. I – CHERCHER DES GISEMENTS  Des méthodes diverses (infra) sont utilisées ; le principe est de mettre de plus en plus de moyens sur des volumes de plus en plus réduits.  Il faut compter 10 ans entre le début d’une prospection et la mise en exploitation. 13 • Télédétection • Cartographie géologique • Géophysique (électrique, gravimétrie, radioactivité …) • Campagnes de géochimie • Échantillonnage et analyses • Forages destructifs • Forages carottés • Travaux miniers reconnaissance J. Brown temps De + en + cher
  • 14. I – APRÈS LA MINE 14 Actu-Environnement.com • Les exploitations minières ont de forts impacts sur l’environnement longtemps sous- estimés. A long terme en plus des catastrophes type Aznalcollar (1998) on citera la stabilité des terrains et ce qui est moins visible, les dégâts géochimiques : pour extraire 1g d’or on extrait aussi 1Kg d’arsenic. Les problèmes sont identiques pour les métaux accompagnateurs laissés sur place parce que non rentables. • Le drainage minier acide est une acidification des eaux (pH 1-2) due à l’altération des sulfures par les eaux superficielles ou souterraines : sulfure + eau  métal en solution + H2SO4. Impacts géotechniques : Les cavités souterraines crées par les galeries de mine constituent un appel au vide qui se manifeste des années après l’arrêt de l’extraction par des affaissements ou des effondrements.
  • 15. I- APRÈS LA MINE : PROBLÈMES ET SOLUTIONS 15 Solutions  Imperméabilisation des sites.  Traitement des eaux.  Phyto extraction ou phyto remédiation (mais que faire ensuite des végétaux ?).  Intervention obligatoire de la collectivité (législation contraignante). Haldes anciennes riches en plomb, en instabilité géotechnique Cl. HB Dépôt d’oxydes de fer chargés en métaux dans un cours d’eau Cl HB • Drainage minier acide : eaux à pH très bas. • Envols de particules, exportation de métaux en suspension dans les cours d’eau, ou en solution. • Stérilisation de terrains qui deviennent impropres à toute utilisation. • Plusieurs catastrophes écologiques récentes : Chine, Espagne, Roumanie, Brésil.