SlideShare une entreprise Scribd logo
L’ H O M M E D E L A S E M A I N E T R I S T R A M S T U A R T
34




     My légume is good

     E
                     n apercevant le Britannique Tristram          Cet Anglais                  le plus court chemin pour faire pression sur les gou-
                     Stuart, costume en lin, chemise col                                        vernants et les industriels.
                     mandarin, barbe de trois jours, déam-         dénonce                         Aucun risque qu’à Paris on lui demande des auto-
                     buler dans la cour pavée de l’hôtel           le gaspillage                graphes. Si Tristram Stuart est devenu une figure en
                     bobo du Marais où il est descendu, on                                      Grande-Bretagne, le livre, ou plutôt la somme qui l’a
                     jurerait une pub pour The Kooples.            alimentaire                  fait connaître – « Waste : Uncovering the Global Food
     Mais cette fugitive image branchée se dissout                 mondial en                   Scandal » (« Déchets : le scandale alimentaire mon-
     lorsqu’il révèle son hobby : inspecter en loucedé les                                      dial ») – n’est même pas traduit en France. Il y répond
     poubelles des hypermarchés. A Paris, il raffole du             organisant                   à cette question obsédante : pourquoi les hommes
     Ribouldingue, ce resto où les tétines de vache le dis-        des banquets                 aiment-ils la nature mais la détruisent-ils ? Nourri
     putent au groin de porc. Ce goût pour les abats est                                        par le passé d’un long séjour dans une ferme tradi-
     idéologique. Tristram Stuart est un écolo, pourfen-           à base                       tionnelle cévenole, de mois humanitaires au Kosovo,
     deur du gaspillage alimentaire.                               de légumes                   de deux années en Inde, il entreprend de mesurer le
        Ce 13 octobre, sur le coup de 13 heures, il sera sur le                                 gaspillage mondial, un travail colossal vu l’empi-
     parvis de l’hôtel de ville de Paris. Venu d’Angleterre
                                                                   recalés                      risme des statistiques. En gros, les peuples occiden-
     avec son cuisinier, il y régalera gratos 5 000 personnes      à la vente,                  taux, estime-t-il, ont à disposition 1,5 à 2 fois la nour-
     avec un gigantesque curry à base de riz, tout ce qu’il                                     riture nécessaire. Les complices du scandale ?
     y a de sain, mais ayant dépassé la date limite de
                                                                   en raison de                 Agriculteurs, industriels, hypermarchés, restau-
     consommation, et de 1 200 kilos de légumes moches,            leurs défauts                rants, cantines, particuliers… Dans ses interventions
     tordus, disqualifiés par la grande distribution pour                                        publiques, il interroge toujours : « Avez-vous déjà vu
     non-conformité, tous voués à la poubelle et, pourtant,
                                                                   de calibrage.                des sandwiches faits avec l’entame du pain de mie ?
     tous comestibles. Ses « Feeding the 5000 » ont déjà           Prochain                     Non, n’est-ce pas ? » Et de projeter la photo d’une
     fait un tabac à Londres, Berlin, Bristol. « Je pensais                                     benne remplie de 13 000 entames de pain de mie
     qu’un grand repas pour des milliers de personnes était
                                                                   happening :                  frais, gâchis quotidien d’une seule usine.
     le meilleur moyen de montrer l’énormité du problème.          à Paris, place                  La démarche très « innovante » de Tristram Stuart
     La nourriture mérite d’être célébrée, il y a trop de                                       n’avait pourtant pas échappé à Thomas Pocher,
     valeurs là-dedans pour la jeter. » Plutôt que des mani-
                                                                   de l’Hôtel-                  directeur de magasins Leclerc dans le Nord, lui aussi
     festes, des banderoles, de longs discours, la fête est        de-Ville.                    très impliqué dans ce combat : « Les gens sont dans
     sa manière à lui de créer un scandale sur la voie                                          le déni, si le message est porté par une institution, ça
     publique. Un spectacle visuel, un message simple et                                        ne marche pas. Il faut qu’il soit incarné. Il manque un
     concret. Comme quoi on peut être fervent admirateur                                        personnage de ce type dans le paysage français. » Réu-
     de Rousseau et maîtriser les codes de l’époque.                                            nions avec la mairie de Londres pour bouger des lois,
        Tristram Stuart n’est le porte-parole de personne,                                      participations à des colloques, des événements cari-
     ni d’une association ni d’un mouvement politique.                                          tatifs, Stuart ne touche pas terre. « Je fais ce qui me
     « J’ai eu cette idée tout seul mais, chaque fois que j’en                                  semble le plus efficace pour convaincre. Le gros de
                                                                    BIO EXPRESS
     parlais, des gens s’agrégeaient : agriculteurs, organi-                                    mon travail est bénévole. » L’efficacité, c’est aussi
     sations caritatives, volontaires… Très vite, j’ai été         1977 Naissance en            répondre aux sollicitations – rémunérées – de gou-
     inondé par les offres de nourriture venues des maraî-          Grande-Bretagne, enfance     vernements (malaisien, par exemple), d’industriels
                                                                   dans le Sussex.
     chers. » Si, en novembre 2011, Boris Johnson, le maire        2009 Parution de son livre
                                                                                                (Unilever) ou de supermarchés (Waitrose). Consul-
     de Londres, distribue le curry devant les caméras, la         « Waste ».                   tant ? Il corrige, se qualifie de « consultant-insul-
     ville n’avait accepté qu’in extremis, en 2009, le pre-        2009 Premier « Feeding       tant » : « Je ne fais pas de compromis sur le message :
     mier « Feeding the 5000 ». Le jour J, il neigeait. A          the 5000 » à Trafalgar       “Votre action n’est pas morale, vous détruisez l’envi-
     12 heures, pas un chat sur Trafalgar Square. « Une            Square.                      ronnement, il y a d’autres moyens…” » Par exemple,
                                                                   2012 « Feeding the 5000 »
     demi-heure plus tard, quand je suis sorti de la tente                                      peser sur Bruxelles pour que les hypers cessent
                                                                   à Paris, diffusion d’un
     après les interviews, il y avait la queue, les gens étaient   documentaire tiré de son     d’être responsables des produits jusqu’à la fin de leur
     effarés : “Mon Dieu, cela allait être jeté ?” Exactement       livre sur Canal+ le          vie : juridiquement, ils courent moins de risques
     ce que j’espérais. » Choquer le citoyen est, à ses yeux,      17 octobre.                  aujourd’hui à les détruire qu’à les donner.


     Le Nouvel Observateur 11 OCTOBRE 2012 - N° 2501
Pour le convaincre d’accepter l’adaptation de son                   MOT À MOT             il n’était pas question de voyager autrement qu’en
livre en documentaire, Canal+ a proposé, en sus,                                          train en passant par la France !
d’assurer la logistique du « Feeding the 5000 » à                    Tristram tient          Tristram a dédicacé son livre à Gudrun, sa pre-
Paris. « Quand j’ai lu son bouquin, raconte Jean-               farouchement à son        mière... truie. A l’époque, il a 15 ans, vit dans le sud
Marie Michel, producteur chez Capa, j’ai craint de                indépendance, il        de l’Angleterre, dans le Sussex. Le père, professeur
tomber sur un Khmer vert, un intégriste de la cause.             n’est pas le leader      de littérature, malade, fréquente beaucoup l’hôpi-
Mais il vit comme tout le monde, Tristram, il n’est pas       charismatique de toute      tal mais a eu le temps de faire découvrir au gamin
végétarien, fume des Marlboro rouges. C’est en cela           une génération mais il      les beautés de la nature, les arbres, les champi-
qu’il est original et moderne. » Physique très Cam-            éclaire un chemin.         gnons, le vaste potager familial. Tristram règne sur
bridge – il y a étudié la littérature –, couple formé          Thomas Pocher, directeur   quelques poules et cochons qu’il nourrit en glanant
avec l’écrivain Alice Albinia qui a relaté sa remontée         de magasins Leclerc dans   auprès du boulanger, de la cantine scolaire, des
du fleuve Indus dans un livre traduit chez Actes Sud,              le nord de la France.   fermes. Et voilà qu’un matin il partage la pitance
goût pour la musique baroque, c’est sûr, il n’a pas la                                    de ses « amis », « du pain et des tomates séchées, la
gueule de l’emploi. De là à vivre comme tout un                                           première fois que j’ai mangé de la nourriture gas-
chacun… Lorsque Liv Rohnebaek Bjergene, le direc-                                         pillée. Délicieux ! » Lorsqu’il a déménagé à Londres,
teur du prix Sophie pour l’Environnement, évoque                                          il n’a pu emmener ses chers cochons. Il s’est
l’activiste, il a cette phrase en tête : « Ça va couper, il                               contenté de venir avec ses abeilles.
y a un tunnel… » C’est que, pour relier Londres à Oslo                                    VÉRONIQUE GROUSSARD
et venir réceptionner ce prix doté de 100 000 dollars,                                    Photo William Beaucardet pour « le Nouvel Observateur »


Le Nouvel Observateur 11 OCTOBRE 2012 - N° 2501

Contenu connexe

Tendances

Plaquette sélection 2015
Plaquette sélection 2015Plaquette sélection 2015
Plaquette sélection 2015
BMConcarneau
 
Méli mélo en a plein le dos.
Méli mélo en a plein le dos.Méli mélo en a plein le dos.
Méli mélo en a plein le dos.
Claire Beauve
 
Storytelling - Fiction Durable
Storytelling - Fiction DurableStorytelling - Fiction Durable
Storytelling - Fiction Durable
Pablo ALTES
 
New Box Magazine #143
New Box Magazine #143New Box Magazine #143
New Box Magazine #143
Newboxmagazine
 
Les_Quatre_Jumelles_LaTerrasse_062012
Les_Quatre_Jumelles_LaTerrasse_062012Les_Quatre_Jumelles_LaTerrasse_062012
Les_Quatre_Jumelles_LaTerrasse_062012
La Compagnie Rabeux
 
« Charlot » | L'animation
« Charlot » | L'animation« Charlot » | L'animation
« Charlot » | L'animation
Billy DEYLORD
 
Voyage en France dans le temps...3/3
Voyage en France dans le temps...3/3Voyage en France dans le temps...3/3
Voyage en France dans le temps...3/3
Ungava Louise
 
Confuence hors-serie2018-web v2
Confuence hors-serie2018-web v2Confuence hors-serie2018-web v2
Confuence hors-serie2018-web v2
rennesmetropole
 
LeVif/L'Express - Ces bruxellois qui font le buzz
LeVif/L'Express - Ces bruxellois qui font le buzzLeVif/L'Express - Ces bruxellois qui font le buzz
LeVif/L'Express - Ces bruxellois qui font le buzz
Bruno Barbera
 
Les_Quatre_Jumelles_Liberation_07062012
Les_Quatre_Jumelles_Liberation_07062012Les_Quatre_Jumelles_Liberation_07062012
Les_Quatre_Jumelles_Liberation_07062012
La Compagnie Rabeux
 
Catalogue été 2018 - Les Libraires Ensemble
Catalogue été 2018 - Les Libraires EnsembleCatalogue été 2018 - Les Libraires Ensemble
Catalogue été 2018 - Les Libraires Ensemble
Guillaume Gaudefroy
 
Présentation "La Cloaca Maxima ou le vacuum tube", Ghyslain Martin
Présentation "La Cloaca Maxima ou le vacuum tube", Ghyslain MartinPrésentation "La Cloaca Maxima ou le vacuum tube", Ghyslain Martin
Présentation "La Cloaca Maxima ou le vacuum tube", Ghyslain Martin
Editions du Pantheon
 
Gazette2-festival-mercredi
Gazette2-festival-mercrediGazette2-festival-mercredi
Gazette2-festival-mercredi
InfocomLeRoche
 
Gazette3-jeudi
Gazette3-jeudiGazette3-jeudi
Gazette3-jeudi
InfocomLeRoche
 

Tendances (15)

Plaquette sélection 2015
Plaquette sélection 2015Plaquette sélection 2015
Plaquette sélection 2015
 
Méli mélo en a plein le dos.
Méli mélo en a plein le dos.Méli mélo en a plein le dos.
Méli mélo en a plein le dos.
 
Storytelling - Fiction Durable
Storytelling - Fiction DurableStorytelling - Fiction Durable
Storytelling - Fiction Durable
 
salut public mars2013
salut public mars2013salut public mars2013
salut public mars2013
 
New Box Magazine #143
New Box Magazine #143New Box Magazine #143
New Box Magazine #143
 
Les_Quatre_Jumelles_LaTerrasse_062012
Les_Quatre_Jumelles_LaTerrasse_062012Les_Quatre_Jumelles_LaTerrasse_062012
Les_Quatre_Jumelles_LaTerrasse_062012
 
« Charlot » | L'animation
« Charlot » | L'animation« Charlot » | L'animation
« Charlot » | L'animation
 
Voyage en France dans le temps...3/3
Voyage en France dans le temps...3/3Voyage en France dans le temps...3/3
Voyage en France dans le temps...3/3
 
Confuence hors-serie2018-web v2
Confuence hors-serie2018-web v2Confuence hors-serie2018-web v2
Confuence hors-serie2018-web v2
 
LeVif/L'Express - Ces bruxellois qui font le buzz
LeVif/L'Express - Ces bruxellois qui font le buzzLeVif/L'Express - Ces bruxellois qui font le buzz
LeVif/L'Express - Ces bruxellois qui font le buzz
 
Les_Quatre_Jumelles_Liberation_07062012
Les_Quatre_Jumelles_Liberation_07062012Les_Quatre_Jumelles_Liberation_07062012
Les_Quatre_Jumelles_Liberation_07062012
 
Catalogue été 2018 - Les Libraires Ensemble
Catalogue été 2018 - Les Libraires EnsembleCatalogue été 2018 - Les Libraires Ensemble
Catalogue été 2018 - Les Libraires Ensemble
 
Présentation "La Cloaca Maxima ou le vacuum tube", Ghyslain Martin
Présentation "La Cloaca Maxima ou le vacuum tube", Ghyslain MartinPrésentation "La Cloaca Maxima ou le vacuum tube", Ghyslain Martin
Présentation "La Cloaca Maxima ou le vacuum tube", Ghyslain Martin
 
Gazette2-festival-mercredi
Gazette2-festival-mercrediGazette2-festival-mercredi
Gazette2-festival-mercredi
 
Gazette3-jeudi
Gazette3-jeudiGazette3-jeudi
Gazette3-jeudi
 

Similaire à My Légume is Good

Trassard
TrassardTrassard
Trassard
Alain Grosrey
 
Le Monde - 311211 La gastronomie vote à droite
Le Monde - 311211 La gastronomie vote à droiteLe Monde - 311211 La gastronomie vote à droite
Le Monde - 311211 La gastronomie vote à droite
Charles-Louis Mazerolles
 
Derrière les 1000 vaches, un modèle agro industriel désastreux
Derrière les 1000 vaches, un modèle agro industriel désastreuxDerrière les 1000 vaches, un modèle agro industriel désastreux
Derrière les 1000 vaches, un modèle agro industriel désastreux
Christophe Delamare
 
La veille de né kid du 19.10.11 c'était mieux avant
La veille de né kid du 19.10.11   c'était mieux avantLa veille de né kid du 19.10.11   c'était mieux avant
La veille de né kid du 19.10.11 c'était mieux avant
derugy
 
6 vocabulaire antonomase
6 vocabulaire antonomase6 vocabulaire antonomase
6 vocabulaire antonomase
Christian Lemay
 
Octobre2014
Octobre2014Octobre2014
Octobre2014
Élo Ïs
 
Malakocktail 73 (hiver 2013-2014)
Malakocktail 73 (hiver 2013-2014)Malakocktail 73 (hiver 2013-2014)
Malakocktail 73 (hiver 2013-2014)
Malakocktail
 
Le mag n°112
Le mag n°112Le mag n°112
Quoi de neuf doc 1
Quoi de neuf doc 1Quoi de neuf doc 1
Quoi de neuf doc 1
cdicollines
 
Summertime, référence 8e de couverture du magazine de PSA
Summertime,  référence 8e de couverture du magazine de PSASummertime,  référence 8e de couverture du magazine de PSA
Summertime, référence 8e de couverture du magazine de PSA
Nicolas Gregoire
 
La_Masto_Konvencio.pdf
La_Masto_Konvencio.pdfLa_Masto_Konvencio.pdf
La_Masto_Konvencio.pdf
pacotiendrebeogo
 
Porte chapelle immersion sensible
Porte chapelle immersion sensiblePorte chapelle immersion sensible
Porte chapelle immersion sensible
What-time-is-it
 
Ouest France
Ouest FranceOuest France
Ouest France
Gwenegan
 
Petit recueil de 20 moisissures argumentatives. corteco
Petit recueil de 20 moisissures argumentatives. cortecoPetit recueil de 20 moisissures argumentatives. corteco
Petit recueil de 20 moisissures argumentatives. corteco
eraser Juan José Calderón
 
Riding motorbikes in country side 29
Riding motorbikes in country side 29Riding motorbikes in country side 29
Riding motorbikes in country side 29
RDM-ROW history
 
Safety Animale Catholique
Safety Animale CatholiqueSafety Animale Catholique
Safety Animale Catholique
clammypyramid2175
 
Adolphe thiers histoire de la revolution francaise, i -- document du clan9
Adolphe thiers   histoire de la revolution francaise, i -- document du clan9Adolphe thiers   histoire de la revolution francaise, i -- document du clan9
Adolphe thiers histoire de la revolution francaise, i -- document du clan9
Andre Iridium
 
BATTLE BD À NOUARA
BATTLE BD À NOUARABATTLE BD À NOUARA
BATTLE BD À NOUARA
Editions La Dondaine
 

Similaire à My Légume is Good (20)

Trassard
TrassardTrassard
Trassard
 
CrOuSMOPOLITAN N°2
CrOuSMOPOLITAN N°2CrOuSMOPOLITAN N°2
CrOuSMOPOLITAN N°2
 
Le Monde - 311211 La gastronomie vote à droite
Le Monde - 311211 La gastronomie vote à droiteLe Monde - 311211 La gastronomie vote à droite
Le Monde - 311211 La gastronomie vote à droite
 
Derrière les 1000 vaches, un modèle agro industriel désastreux
Derrière les 1000 vaches, un modèle agro industriel désastreuxDerrière les 1000 vaches, un modèle agro industriel désastreux
Derrière les 1000 vaches, un modèle agro industriel désastreux
 
La veille de né kid du 19.10.11 c'était mieux avant
La veille de né kid du 19.10.11   c'était mieux avantLa veille de né kid du 19.10.11   c'était mieux avant
La veille de né kid du 19.10.11 c'était mieux avant
 
6 vocabulaire antonomase
6 vocabulaire antonomase6 vocabulaire antonomase
6 vocabulaire antonomase
 
Octobre2014
Octobre2014Octobre2014
Octobre2014
 
Malakocktail 73 (hiver 2013-2014)
Malakocktail 73 (hiver 2013-2014)Malakocktail 73 (hiver 2013-2014)
Malakocktail 73 (hiver 2013-2014)
 
Le mag n°112
Le mag n°112Le mag n°112
Le mag n°112
 
Quoi de neuf doc 1
Quoi de neuf doc 1Quoi de neuf doc 1
Quoi de neuf doc 1
 
Summertime, référence 8e de couverture du magazine de PSA
Summertime,  référence 8e de couverture du magazine de PSASummertime,  référence 8e de couverture du magazine de PSA
Summertime, référence 8e de couverture du magazine de PSA
 
La_Masto_Konvencio.pdf
La_Masto_Konvencio.pdfLa_Masto_Konvencio.pdf
La_Masto_Konvencio.pdf
 
Porte chapelle immersion sensible
Porte chapelle immersion sensiblePorte chapelle immersion sensible
Porte chapelle immersion sensible
 
Ouest France
Ouest FranceOuest France
Ouest France
 
Petit recueil de 20 moisissures argumentatives. corteco
Petit recueil de 20 moisissures argumentatives. cortecoPetit recueil de 20 moisissures argumentatives. corteco
Petit recueil de 20 moisissures argumentatives. corteco
 
Riding motorbikes in country side 29
Riding motorbikes in country side 29Riding motorbikes in country side 29
Riding motorbikes in country side 29
 
Safety Animale Catholique
Safety Animale CatholiqueSafety Animale Catholique
Safety Animale Catholique
 
Adolphe thiers histoire de la revolution francaise, i -- document du clan9
Adolphe thiers   histoire de la revolution francaise, i -- document du clan9Adolphe thiers   histoire de la revolution francaise, i -- document du clan9
Adolphe thiers histoire de la revolution francaise, i -- document du clan9
 
Les Cultures Humaines
Les Cultures HumainesLes Cultures Humaines
Les Cultures Humaines
 
BATTLE BD À NOUARA
BATTLE BD À NOUARABATTLE BD À NOUARA
BATTLE BD À NOUARA
 

Plus de Charles-Louis Mazerolles

Brochure Vinisud_2014
Brochure Vinisud_2014Brochure Vinisud_2014
Brochure Vinisud_2014
Charles-Louis Mazerolles
 
Mentone cuvee speciale avril 2013
Mentone cuvee speciale avril 2013Mentone cuvee speciale avril 2013
Mentone cuvee speciale avril 2013
Charles-Louis Mazerolles
 
The impact of big data / financialtimes (2012)
The impact of big data / financialtimes (2012)The impact of big data / financialtimes (2012)
The impact of big data / financialtimes (2012)
Charles-Louis Mazerolles
 
Le bio devient plus accessible pour échapper à la crise
Le bio devient plus accessible pour échapper à la criseLe bio devient plus accessible pour échapper à la crise
Le bio devient plus accessible pour échapper à la crise
Charles-Louis Mazerolles
 
Prendre ses repas aux mauvaises heures peut faire grossir
Prendre ses repas aux mauvaises heures peut faire grossirPrendre ses repas aux mauvaises heures peut faire grossir
Prendre ses repas aux mauvaises heures peut faire grossir
Charles-Louis Mazerolles
 
La chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le monde
La chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le mondeLa chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le monde
La chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le monde
Charles-Louis Mazerolles
 
Avec Kinder et Nutella, Ferrero renforce sa position de leader en France
Avec Kinder et Nutella, Ferrero renforce sa position de leader en FranceAvec Kinder et Nutella, Ferrero renforce sa position de leader en France
Avec Kinder et Nutella, Ferrero renforce sa position de leader en France
Charles-Louis Mazerolles
 
Figaro 120212 kraft vs nutella
Figaro 120212 kraft vs nutellaFigaro 120212 kraft vs nutella
Figaro 120212 kraft vs nutella
Charles-Louis Mazerolles
 
Opinion way-legoutauxyeuxdesfrançais 2011
Opinion way-legoutauxyeuxdesfrançais 2011Opinion way-legoutauxyeuxdesfrançais 2011
Opinion way-legoutauxyeuxdesfrançais 2011
Charles-Louis Mazerolles
 
Tour de france 2005
Tour de france 2005Tour de france 2005
Tour de france 2005
Charles-Louis Mazerolles
 
Bonne année 2011 | Happy new year 2011
Bonne année 2011 | Happy new year 2011Bonne année 2011 | Happy new year 2011
Bonne année 2011 | Happy new year 2011
Charles-Louis Mazerolles
 

Plus de Charles-Louis Mazerolles (12)

Brochure Vinisud_2014
Brochure Vinisud_2014Brochure Vinisud_2014
Brochure Vinisud_2014
 
Mentone cuvee speciale avril 2013
Mentone cuvee speciale avril 2013Mentone cuvee speciale avril 2013
Mentone cuvee speciale avril 2013
 
The impact of big data / financialtimes (2012)
The impact of big data / financialtimes (2012)The impact of big data / financialtimes (2012)
The impact of big data / financialtimes (2012)
 
Le bio devient plus accessible pour échapper à la crise
Le bio devient plus accessible pour échapper à la criseLe bio devient plus accessible pour échapper à la crise
Le bio devient plus accessible pour échapper à la crise
 
Prendre ses repas aux mauvaises heures peut faire grossir
Prendre ses repas aux mauvaises heures peut faire grossirPrendre ses repas aux mauvaises heures peut faire grossir
Prendre ses repas aux mauvaises heures peut faire grossir
 
La chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le monde
La chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le mondeLa chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le monde
La chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le monde
 
Avec Kinder et Nutella, Ferrero renforce sa position de leader en France
Avec Kinder et Nutella, Ferrero renforce sa position de leader en FranceAvec Kinder et Nutella, Ferrero renforce sa position de leader en France
Avec Kinder et Nutella, Ferrero renforce sa position de leader en France
 
Figaro 120212 kraft vs nutella
Figaro 120212 kraft vs nutellaFigaro 120212 kraft vs nutella
Figaro 120212 kraft vs nutella
 
Le Monde - 311211 - Modernist Cuisine
Le Monde - 311211 - Modernist CuisineLe Monde - 311211 - Modernist Cuisine
Le Monde - 311211 - Modernist Cuisine
 
Opinion way-legoutauxyeuxdesfrançais 2011
Opinion way-legoutauxyeuxdesfrançais 2011Opinion way-legoutauxyeuxdesfrançais 2011
Opinion way-legoutauxyeuxdesfrançais 2011
 
Tour de france 2005
Tour de france 2005Tour de france 2005
Tour de france 2005
 
Bonne année 2011 | Happy new year 2011
Bonne année 2011 | Happy new year 2011Bonne année 2011 | Happy new year 2011
Bonne année 2011 | Happy new year 2011
 

My Légume is Good

  • 1. L’ H O M M E D E L A S E M A I N E T R I S T R A M S T U A R T 34 My légume is good E n apercevant le Britannique Tristram Cet Anglais le plus court chemin pour faire pression sur les gou- Stuart, costume en lin, chemise col vernants et les industriels. mandarin, barbe de trois jours, déam- dénonce Aucun risque qu’à Paris on lui demande des auto- buler dans la cour pavée de l’hôtel le gaspillage graphes. Si Tristram Stuart est devenu une figure en bobo du Marais où il est descendu, on Grande-Bretagne, le livre, ou plutôt la somme qui l’a jurerait une pub pour The Kooples. alimentaire fait connaître – « Waste : Uncovering the Global Food Mais cette fugitive image branchée se dissout mondial en Scandal » (« Déchets : le scandale alimentaire mon- lorsqu’il révèle son hobby : inspecter en loucedé les dial ») – n’est même pas traduit en France. Il y répond poubelles des hypermarchés. A Paris, il raffole du organisant à cette question obsédante : pourquoi les hommes Ribouldingue, ce resto où les tétines de vache le dis- des banquets aiment-ils la nature mais la détruisent-ils ? Nourri putent au groin de porc. Ce goût pour les abats est par le passé d’un long séjour dans une ferme tradi- idéologique. Tristram Stuart est un écolo, pourfen- à base tionnelle cévenole, de mois humanitaires au Kosovo, deur du gaspillage alimentaire. de légumes de deux années en Inde, il entreprend de mesurer le Ce 13 octobre, sur le coup de 13 heures, il sera sur le gaspillage mondial, un travail colossal vu l’empi- parvis de l’hôtel de ville de Paris. Venu d’Angleterre recalés risme des statistiques. En gros, les peuples occiden- avec son cuisinier, il y régalera gratos 5 000 personnes à la vente, taux, estime-t-il, ont à disposition 1,5 à 2 fois la nour- avec un gigantesque curry à base de riz, tout ce qu’il riture nécessaire. Les complices du scandale ? y a de sain, mais ayant dépassé la date limite de en raison de Agriculteurs, industriels, hypermarchés, restau- consommation, et de 1 200 kilos de légumes moches, leurs défauts rants, cantines, particuliers… Dans ses interventions tordus, disqualifiés par la grande distribution pour publiques, il interroge toujours : « Avez-vous déjà vu non-conformité, tous voués à la poubelle et, pourtant, de calibrage. des sandwiches faits avec l’entame du pain de mie ? tous comestibles. Ses « Feeding the 5000 » ont déjà Prochain Non, n’est-ce pas ? » Et de projeter la photo d’une fait un tabac à Londres, Berlin, Bristol. « Je pensais benne remplie de 13 000 entames de pain de mie qu’un grand repas pour des milliers de personnes était happening : frais, gâchis quotidien d’une seule usine. le meilleur moyen de montrer l’énormité du problème. à Paris, place La démarche très « innovante » de Tristram Stuart La nourriture mérite d’être célébrée, il y a trop de n’avait pourtant pas échappé à Thomas Pocher, valeurs là-dedans pour la jeter. » Plutôt que des mani- de l’Hôtel- directeur de magasins Leclerc dans le Nord, lui aussi festes, des banderoles, de longs discours, la fête est de-Ville. très impliqué dans ce combat : « Les gens sont dans sa manière à lui de créer un scandale sur la voie le déni, si le message est porté par une institution, ça publique. Un spectacle visuel, un message simple et ne marche pas. Il faut qu’il soit incarné. Il manque un concret. Comme quoi on peut être fervent admirateur personnage de ce type dans le paysage français. » Réu- de Rousseau et maîtriser les codes de l’époque. nions avec la mairie de Londres pour bouger des lois, Tristram Stuart n’est le porte-parole de personne, participations à des colloques, des événements cari- ni d’une association ni d’un mouvement politique. tatifs, Stuart ne touche pas terre. « Je fais ce qui me « J’ai eu cette idée tout seul mais, chaque fois que j’en semble le plus efficace pour convaincre. Le gros de BIO EXPRESS parlais, des gens s’agrégeaient : agriculteurs, organi- mon travail est bénévole. » L’efficacité, c’est aussi sations caritatives, volontaires… Très vite, j’ai été 1977 Naissance en répondre aux sollicitations – rémunérées – de gou- inondé par les offres de nourriture venues des maraî- Grande-Bretagne, enfance vernements (malaisien, par exemple), d’industriels dans le Sussex. chers. » Si, en novembre 2011, Boris Johnson, le maire 2009 Parution de son livre (Unilever) ou de supermarchés (Waitrose). Consul- de Londres, distribue le curry devant les caméras, la « Waste ». tant ? Il corrige, se qualifie de « consultant-insul- ville n’avait accepté qu’in extremis, en 2009, le pre- 2009 Premier « Feeding tant » : « Je ne fais pas de compromis sur le message : mier « Feeding the 5000 ». Le jour J, il neigeait. A the 5000 » à Trafalgar “Votre action n’est pas morale, vous détruisez l’envi- 12 heures, pas un chat sur Trafalgar Square. « Une Square. ronnement, il y a d’autres moyens…” » Par exemple, 2012 « Feeding the 5000 » demi-heure plus tard, quand je suis sorti de la tente peser sur Bruxelles pour que les hypers cessent à Paris, diffusion d’un après les interviews, il y avait la queue, les gens étaient documentaire tiré de son d’être responsables des produits jusqu’à la fin de leur effarés : “Mon Dieu, cela allait être jeté ?” Exactement livre sur Canal+ le vie : juridiquement, ils courent moins de risques ce que j’espérais. » Choquer le citoyen est, à ses yeux, 17 octobre. aujourd’hui à les détruire qu’à les donner. Le Nouvel Observateur 11 OCTOBRE 2012 - N° 2501
  • 2. Pour le convaincre d’accepter l’adaptation de son MOT À MOT il n’était pas question de voyager autrement qu’en livre en documentaire, Canal+ a proposé, en sus, train en passant par la France ! d’assurer la logistique du « Feeding the 5000 » à  Tristram tient Tristram a dédicacé son livre à Gudrun, sa pre- Paris. « Quand j’ai lu son bouquin, raconte Jean- farouchement à son mière... truie. A l’époque, il a 15 ans, vit dans le sud Marie Michel, producteur chez Capa, j’ai craint de indépendance, il de l’Angleterre, dans le Sussex. Le père, professeur tomber sur un Khmer vert, un intégriste de la cause. n’est pas le leader de littérature, malade, fréquente beaucoup l’hôpi- Mais il vit comme tout le monde, Tristram, il n’est pas charismatique de toute tal mais a eu le temps de faire découvrir au gamin végétarien, fume des Marlboro rouges. C’est en cela une génération mais il les beautés de la nature, les arbres, les champi- qu’il est original et moderne. » Physique très Cam- éclaire un chemin.  gnons, le vaste potager familial. Tristram règne sur bridge – il y a étudié la littérature –, couple formé Thomas Pocher, directeur quelques poules et cochons qu’il nourrit en glanant avec l’écrivain Alice Albinia qui a relaté sa remontée de magasins Leclerc dans auprès du boulanger, de la cantine scolaire, des du fleuve Indus dans un livre traduit chez Actes Sud, le nord de la France. fermes. Et voilà qu’un matin il partage la pitance goût pour la musique baroque, c’est sûr, il n’a pas la de ses « amis », « du pain et des tomates séchées, la gueule de l’emploi. De là à vivre comme tout un première fois que j’ai mangé de la nourriture gas- chacun… Lorsque Liv Rohnebaek Bjergene, le direc- pillée. Délicieux ! » Lorsqu’il a déménagé à Londres, teur du prix Sophie pour l’Environnement, évoque il n’a pu emmener ses chers cochons. Il s’est l’activiste, il a cette phrase en tête : « Ça va couper, il contenté de venir avec ses abeilles. y a un tunnel… » C’est que, pour relier Londres à Oslo VÉRONIQUE GROUSSARD et venir réceptionner ce prix doté de 100 000 dollars, Photo William Beaucardet pour « le Nouvel Observateur » Le Nouvel Observateur 11 OCTOBRE 2012 - N° 2501