SlideShare une entreprise Scribd logo
SMART DATA,
SO WHAT ?
LE BEST OF DES TABLES RONDES DU
CLUB CLIENTS 2016
NOMINATION
15 MARS 2016 - GRAND PALAIS
1
EDITO
NOUS SOMMES ENTRÉS DANS L'ÈRE DE L'INFORMATION AUGMENTÉE !
La donnée, aujourd'hui multiple et immédiatement accessible, touche tous les secteurs
d'activité. Elle transforme même les façons de travailler. Elle représente surtout un formidable
levier pour plus d'efficacité, plus de performance et plus de productivité.
Selon une étude récemment menée par le cabinet McKinsey, placer la data au centre des
décisions de marketing et de vente permettrait d'améliorer le ROI de 15% à 20%. Conscients
de son impact, les décideurs lui consacrent des budgets de plus en plus importants.
Ceux-ci s'élevaient à 72 milliards $ en 2010. Ils devraient atteindre 160 milliards en 2016.
Le recours à la donnée est aujourd'hui devenu un véritable enjeu stratégique.
Mais par son abondance, la donnée est aussi devenue une commodité. Ce n'est plus dans
sa seule acquisition que réside sa valeur, mais dans l'intelligence de son utilisation. Dans
un monde de plus en plus concurrentiel, la différenciation et la performance commerciale
reposeront autant sur une bonne combinaison data/outils/expertise, que sur la capacité des
entreprises à rapprocher les compétences. C'est par l'action conjointe concertée et régulière
des fonctions marketing et vente, que les approches d'hyper ciblage et de Sales Intelligence
donneront les meilleurs résultats.
L'Homme joue donc, fort heureusement peut-être encore, un rôle déterminant pour tirer de
la donnée toute sa richesse. La donnée doit non seulement devenir smart pour être vraiment
utile, mais elle doit aussi être associée à l'intelligence, la sensibilité et l'expérience de ses
utilisateurs. "Homme et data", c'est sur cette combinaison à forte valeur ajoutée que reposent
les leads 2.0 et leurs promesses de croissance nouvelle.
Serge Papo et Louis Barbeau
Fondateurs de Nomination
2
L'HYPER CIBLAGE COMME LEVIER DE PERFORMANCE
Reda Gomery
Associé en charge de Data Analytics
DELOITTE
Laurent Ollivier
Directeur général associé
ARESSY
Pierre Volle
Professeur de marketing
UNIVERSITÉ PARIS DAUPHINE
Frédéric Souplet
Directeur général adjoint
CONSORTIUM STADE DE FRANCE
Nathalie Henriot
Consultante
KALYSTOS
Avec la participation de
Seulement 42% des décideurs adaptent
leurs communications selon la typologie
descontacts.Pourtant,lapersonnalisation
apporterait 5 à 8 fois plus de ROI
Etude Dolist / Nomination 2014
1 Les contacts sont de plus en
plus difficiles à approcher, ils
sont de plus en plus sollicités
et ont de moins en moins de
temps.
3 Le digital a profondément
changé la façon d’aborder
le processus de vente, en
introduisant une nouvelle
connaissance (Reda Gomery)
2 Les approches habituelles
– mailing massif et cold call –
qui avaient donné des résultats
jusqu'alors, sont désormais
sans efficacité aucune.
L'hyper ciblage, cet impératif de devoir cibler et approcher différemment les clients, est né d'un triple constat :
Toutes les conditions étaient donc réunies pour repenser les techniques d'approche d'un prospect, et maximiser
ainsi les chances de générer des leads. Il devenait donc nécessaire d'hyper cibler, autrement dit d'être capable
de capter et d'exploiter des signaux émis par une cible définie, avec un objectif : délivrer un message juste et
opportuniste (Laurent Ollivier)
3
L'HYPER CIBLAGE RÉPOND À UN PRINCIPE FORT : DÉLIVRER LE BON MESSAGE À LA BONNE
PERSONNE AU BON MOMENT. IL REPOSE SUR 7 PRINCIPES FORTS :
1 La donnée qui nourrit le ciblage
doit être vraie, exhaustive, fraîche,
pour qu'il soit pleinement efficace.
Tout ce qui contribue à le garantir
a donc une valeur hautement
significative pour ses utilisateurs.
3 Une segmentation, une granularité
fine basée sur des critères simples
et pertinents. Celle-ci doit refléter
l'idée nouvelle selon laquelle
ce n'est plus l'entreprise qui
intéresse, ni même la fonction d'un
décideur, mais les personnalités
et les singularités des individus.
L'hyper ciblage remet l'Homme
dans toute sa richesse au centre
de la démarche de vente.
5 La personnalisation des approches
doit se concevoir comme un
modèle vivant. Le rythme, la
répétition et la variété des actions
engagées permettront de créer un
ancrage durable dans l'esprit du
prospect ciblé.
6 La valeur ajoutée : Il faut savoir
donner avant de recevoir, être
intéressant avant d'être intéressé
(Nathalie Henriot), et pour cela
rien de tel que des histoires que
l'on raconte ; des histoires qui
savent aussi véhiculer de l'émotion.
7 Le ROI. Multiplier les occasions
de dialogue nécessite de devoir
composer avec le coût des actions
engagées. Il peut donc s'avérer
nécessaire de panacher des actions
peu coûteuses mais au rendement
plus faible, et des actions plus
onéreuses mais à la performance
avérée.
4 Tous les canaux d'interaction
avec les prospects doivent
être considérés, leurs coûts et
leurs avantages/inconvénients
parfaitement appréhendés. À ce
titre, si les supports physiques
– courrier, cadeaux, etc. – ont
été quelque peu délaissés avec
l'arrivée massive des outils
dématérialisés, ils représentent
pourtant un vrai facteur de
différenciation.
2 La démarche d'hyper ciblage
doit s'inscrire dans le cadre
d'une stratégie préalablement
pensée, formalisée et organisée
dans le temps. Il s'agit de
définir précisément les objectifs
poursuivis (Reda Gomery) :
	Définir très précisément sa propre
proposition de valeur (ce que l’on
vend, à qui et pour quel bénéfice)
	 • Se fixer des objectifs simples et
clairs pour éviter toute dispersion
	 • Identifier les informations néces-
saires et les sources auprès
desquellesseprocurerlesdonnées
	 • Croiser les données de sources
distinctes pour en extraire la
valeur (synthèse). L'hyper ciblage
trouve aussi sa richesse dans la
combinaison des sources.
L'hyper ciblage, c'est l'analyse et la réflexion marketing qui se mettent au service du développement commercial.
L'apparitiondelaBigDataadoncaussicontribuéàmodifierlesrelationsauseinmêmedesentreprises.Désormais,
les équipes marketing et vente font cause commune. Elles se rejoignent, cohabitent, partagent informations et
objectifs, pour accroître significativement le ROI des actions menées.
4
Au delà des grands principes, l'hyper ciblage c'est aussi des outils qui ont fait leurs preuves. On compte ainsi
parmi les plus efficients le marketing automation, le marketing content et le retargeting. Mais l'idéal réside dans
la méthode indirecte : organiser un événement, communiquer sur un business case ou publier une tribune sont
autant d'occasions de susciter la curiosité et l'intérêt. La prise de contact ensuite sera d'autant plus efficace
qu'elle était souhaitée, et mieux encore, attendue !
Hyper cibler, c'est donc passer d'une logique d'opportunités que l'on saisit au vol (on espère la chance) à des
opportunités que l'on suscite (on crée les conditions de la chance).
L'hyper ciblage de demain
sera de savoir intégrer
de façon systématique la
dimension contextuelle du
client. Par exemple, adresser
un welcome message
à un professionnel qui vient
de changer de fonction
ou d'entreprise.
Laurent Ollivier
Directeur général associé – ARESSY
Lors de la conférence nous avons
demandé aux invités...
Lors d'un e-mailing, personnalisez-vous
votre message ?
En moyenne, combien de versions
personnalisées de votre message faites-vous
par campagne ?
Systématiquement
Je ne fais pas
de version
personnalisée
Parfois
2 à 3 versions
Quasiment jamais
4 à 5 versions
Jamais
6 versions et plus
34%
39%
57%
49%
2%
3%
7%
9%
Fatigué d'utiliser des codes NAF qui ne correspondent pas à
l'activité réelle des entreprises ? De cibler vos actions avec
des critères peu opérationnels comme le chiffre d'affaires ?
Avec Nomination, appuyez-vous sur plus de 50 critères pour
déterminer vos cibles de manière utra précise, et contactez
par exemple :
• les directeurs digitaux d'ETI, dont le budget publicitaire
est en hausse, qui ont pris leur poste il y a moins de
6 mois et qui sont fans de golf !
• les directeurs des études (attention, pas un simple
Directeur Marketing), d'entreprises BtoB, de filiales
françaises d'entreprises internationales, qui ont récemment
pris la parole dans une conférence professionnelle.
PASSEZ À L'HYPER CIBLAGE AVEC NOMINATION !
5
VOUS AVEZ DIT SALES INTELLIGENCE ?
Olivier Lautissier
Directeur commercial
BEST WESTERN
Nicolas Cabello
Responsable commercial  business
development - CONTENT SQUARE
François Drillon
CEO
EXECUTIVE SELLING
Virginie Mauchamp
Directrice des ventes
STACI
Avec la participation de
80%desdécideurspensentquelessolutions
qu’ils utilisent actuellement ne fournissent
pas entièrement toute l’information utile à
leurtravail.Notamment55%pensentnepas
être suffisamment informés de l’actualité
de leurs prospects.
Etude Nomination 2015
Si l'on parle de Sales Intelligence, c'est pour une bonne raison : on ne peut plus faire de la vente comme
avant, notamment parce que les décisions dans les entreprises sont remontées d'un, voire de deux niveaux
hiérarchiques. Le vendeur doit donc s'adresser à des interlocuteurs avec lesquels il n'avait ni l'habitude
ni l'occasion d'échanger auparavant. Et cela change tout. Approches, messages et postures, tout est à
reconsidérer.
Si le produit ou le service occupait
jusqu'alors l'essentiel du message
commercial, il devient aujourd'hui
secondaire. La Sales Intelligence, c'est
parler aux executives de ce qui les
empêche de dormir (François Drillon).
Installé dans une nouvelle posture, le
vendeur a désormais la mission d'éveiller,
d'apporter un éclairage, de conseiller.
Il ne vend plus, il aide à se projeter et
ouvre de nouvelles perspectives. Il ne
sollicite plus une entrevue, il crée le
prétexte d'une rencontre. La Sales
Intelligence redonne à la boussole
(la direction) la priorité sur la montre
(l'urgence).
Face à la complexité d'un nouveau
dialogue, le vendeur a donc l'obligation
d'un contenu. Il lui faut nourrir
ses échanges futurs en trouvant
les éléments d'information qui
permettront d'apporter à son prospect
ce qu'il ne sait pas (François Drillon).
Data et prétexte, la Sales Intelligence
est une approche combinatoire. Elle
repose sur des données que l’on va
collecter pour mieux connaître le client
afin de travailler la relation et générer
du business (Olivier Lautissier).
La donnée est donc centrale. Elle doit
bien évidemment être disponible,
mais il faut aussi la travailler. Elle doit
également permettre au vendeur de
devenir un initié sur le contexte de
son prospect. Et c'est là sans doute
l'une des vertus essentielles de la Sales
Intelligence. En donnant aux vendeurs
l'accès à une nouvelle connaissance,
plus riche et plus personnelle, elle
installe les commerciaux dans une
posture de confiance nouvelle. Plus
informés et plus à même d'établir un
vrai dialogue avec leurs prospects,
leur action devient ludique et source
de plaisir (Virginie Mauchamp). En
outre, en donnant aux commerciaux
les moyens d'une intrusion positive
dans l'espace de leur prospect, la Sales
Intelligence favorise leur curiosité et
leur écoute bienveillante.
6
Information, tactique, posture nouvelle,
la Sales Intelligence est un un condensé
de tout cela. Elle remet aussi le temps
court au centre du processus de vente.
Viser les décideurs et comprendre
leurs enjeux permettent de savoir très
vite si le lead peut aboutir ou non. En
réduisant le temps de qualification d'un
prospect et le risque d'insuccès de la
démarche, c'est le coût de prospection
que l'on abaisse.
Et la Sales Intelligence se mesure.
Virginie Mauchamp – Directrice des
ventes de Staci – utilise Nomination
pour son développement. Grâce à la
solution de Sales Intelligence, elle a
considérablement amélioré ses résultats :
• + 30% de rendez-vous new business
• 100% de contacts rencontrés en
rendez-vous se sont avérés être les
bons interlocuteurs
• + 15%decroissanceduchiffred’affaires
new business
Pour qu'une démarche de Sales
Intelligence porte ses fruits, il faut
à la fois une stratégie clairement
définie, de la créativité pour créer les
conditions de la différenciation, et un
appui managérial fort ; ce dernier est
indispensable. C'est par une volonté
politique clairement affichée que les
commerciaux se sentiront investis,
et donc incités à utiliser les outils qui
seront mis à leur disposition.
La disponibilité d’un manager
est directement proportionnelle
à votre capacité à résoudre
le problème qui l’empêche de
dormir la nuit. Il sera attentif
à deux conditions : qu’on lui
apporte des informations qu’il
ne connait pas déjà et qu’on
lui parle de son business.
François Drillon
CEO - EXECUTIVE SELLING
Lors de la conférence nous avons
demandé aux invités...
Exploitez-vous les mouvements de vie
de vos contacts (ex: les nominations) ?
Avez-vous mis en place une solution
pour améliorer la qualité de votre CRM ?
Systématiquement
Parfois
En projet
Pas adapté à mon
organisation
25%
41%
5%
29%
Oui
En projet
Non, mais c’est
intéressant
Non
38%
38%
8%
16%
Besoin d'optimiser votre efficacité commerciale ? De réussir
vos actions de prospection ?
Avec Nomination, contactez les bonnes personnes aux bons
moments. Grâce à nos signaux d'affaires bénéficiez d'un
véritable GPS commercial qui vous indique qui contacter
et pourquoi ! Si par exemple, vous êtes spécialisés dans la
transformation digitale, identifiez les entreprises qui ont un
projet digital et prenez contact directement avec le CDO ou le
DG en charge du sujet.
PASSEZ À LA SALES INTELLIGENCE AVEC NOMINATION !
NOMINATION FOURNIT DES SOLUTIONS D’EFFICACITÉ COMMERCIALE
qui permettent aux entreprises d’atteindre jusqu’à 30% de performances
additionnelles. Depuis plus de 14 ans, nous collectons et surveillons le
parcours détaillé de 250 000 décideurs pour produire des signaux d’affaires
et aider nos clients à détecter des opportunités qualifiées.
Grâce à des services personnalisables et simples d’utilisation, nous
accompagnons nos clients dans la bonne exploitation de nos informations
et aidons ainsi des acteurs comme Deloitte, Accenture, Best Western, Stade
de France, à accroître leurs taux de transformation en communiquant
le bon message, au bon contact, au bon moment.
CONTACT
Direction générale, Louis Barbeau
Direction commerciale, François-Xavier Diarra
Direction marketing, Benoît Marcellin
Téléphone : 01 82 69 69 09
E-mail : src@nomination.fr
Pour en savoir plus : www.nomination.fr
PRÉSENTATION

Contenu connexe

Tendances

Portfolio creation b2 b btob
Portfolio creation b2 b btobPortfolio creation b2 b btob
Portfolio creation b2 b btob
aressy
 
Interview b2b Summit 7 juillet 2016 Laurent Ollivier Aressy BtoB
Interview b2b Summit 7 juillet 2016 Laurent Ollivier Aressy BtoBInterview b2b Summit 7 juillet 2016 Laurent Ollivier Aressy BtoB
Interview b2b Summit 7 juillet 2016 Laurent Ollivier Aressy BtoB
aressy
 
Aressy marketing communication bto b b2b stratégies 2015
Aressy marketing communication bto b b2b stratégies 2015Aressy marketing communication bto b b2b stratégies 2015
Aressy marketing communication bto b b2b stratégies 2015
aressy
 
BtoB summit 2017 interview laurent ollivier
BtoB summit 2017   interview laurent ollivierBtoB summit 2017   interview laurent ollivier
BtoB summit 2017 interview laurent ollivier
aressy
 
Social o Metre Barometre Social BtoB / High Tech - IT par Aressy avec Edi Lin...
Social o Metre Barometre Social BtoB / High Tech - IT par Aressy avec Edi Lin...Social o Metre Barometre Social BtoB / High Tech - IT par Aressy avec Edi Lin...
Social o Metre Barometre Social BtoB / High Tech - IT par Aressy avec Edi Lin...
aressy
 
Formation e-tourisme-bep Septembre 2013: Mesurer l'efficacité d'une stratégie...
Formation e-tourisme-bep Septembre 2013: Mesurer l'efficacité d'une stratégie...Formation e-tourisme-bep Septembre 2013: Mesurer l'efficacité d'une stratégie...
Formation e-tourisme-bep Septembre 2013: Mesurer l'efficacité d'une stratégie...
Universem
 
Social Drink-Up! #3 - Nouveaux métiers du marketing digital
Social Drink-Up! #3 - Nouveaux métiers du marketing digitalSocial Drink-Up! #3 - Nouveaux métiers du marketing digital
Social Drink-Up! #3 - Nouveaux métiers du marketing digital
Fastory
 
L'expérience consommateur de demain
L'expérience consommateur de demainL'expérience consommateur de demain
L'expérience consommateur de demain
Virtua S.A.
 
Get+ - La Data : l'un des Trois Piliers du Marketing de l'Engagement
Get+ - La Data : l'un des Trois Piliers du Marketing de l'EngagementGet+ - La Data : l'un des Trois Piliers du Marketing de l'Engagement
Get+ - La Data : l'un des Trois Piliers du Marketing de l'Engagement
SunTseu
 
L'ere du Marketer Geek
L'ere du Marketer GeekL'ere du Marketer Geek
L'ere du Marketer Geek
Marketo
 
Les tendances du marketing en 2021 -#inspirationsmarketing - Commundi x Strat...
Les tendances du marketing en 2021 -#inspirationsmarketing - Commundi x Strat...Les tendances du marketing en 2021 -#inspirationsmarketing - Commundi x Strat...
Les tendances du marketing en 2021 -#inspirationsmarketing - Commundi x Strat...
Yann Gourvennec
 
Digital et RH: le grand ecart? Adecco
Digital et RH: le grand ecart? AdeccoDigital et RH: le grand ecart? Adecco
Digital et RH: le grand ecart? Adecco
Marketo
 
Talend - Avantages de la solution de Marketing Automation Marketo pour les en...
Talend - Avantages de la solution de Marketing Automation Marketo pour les en...Talend - Avantages de la solution de Marketing Automation Marketo pour les en...
Talend - Avantages de la solution de Marketing Automation Marketo pour les en...
SunTseu
 
Numerique deroutant
Numerique deroutantNumerique deroutant
Numerique deroutant
Frederic Simottel
 
IKO System - Automatiser sa prospection
IKO System - Automatiser sa prospectionIKO System - Automatiser sa prospection
IKO System - Automatiser sa prospection
SunTseu
 
Comprendre l'Inbound & le Content Marketing
Comprendre l'Inbound & le Content MarketingComprendre l'Inbound & le Content Marketing
Comprendre l'Inbound & le Content Marketing
NiceToMeetYou
 
4 tendances marketing 2018
4 tendances marketing 20184 tendances marketing 2018
4 tendances marketing 2018
Marie Nagouchetty
 
Externalisation data management
Externalisation data managementExternalisation data management
Externalisation data management
Loyalty Company
 
Generix Presentation @ Marketing Nation Paris 2017
Generix Presentation @ Marketing Nation Paris 2017Generix Presentation @ Marketing Nation Paris 2017
Generix Presentation @ Marketing Nation Paris 2017
Marketo
 
analyse de l'impact du digital sur la stratégie des entreprises
analyse de l'impact du digital sur la stratégie des entreprisesanalyse de l'impact du digital sur la stratégie des entreprises
analyse de l'impact du digital sur la stratégie des entreprises
frédéric Koumba Manfoumbi
 

Tendances (20)

Portfolio creation b2 b btob
Portfolio creation b2 b btobPortfolio creation b2 b btob
Portfolio creation b2 b btob
 
Interview b2b Summit 7 juillet 2016 Laurent Ollivier Aressy BtoB
Interview b2b Summit 7 juillet 2016 Laurent Ollivier Aressy BtoBInterview b2b Summit 7 juillet 2016 Laurent Ollivier Aressy BtoB
Interview b2b Summit 7 juillet 2016 Laurent Ollivier Aressy BtoB
 
Aressy marketing communication bto b b2b stratégies 2015
Aressy marketing communication bto b b2b stratégies 2015Aressy marketing communication bto b b2b stratégies 2015
Aressy marketing communication bto b b2b stratégies 2015
 
BtoB summit 2017 interview laurent ollivier
BtoB summit 2017   interview laurent ollivierBtoB summit 2017   interview laurent ollivier
BtoB summit 2017 interview laurent ollivier
 
Social o Metre Barometre Social BtoB / High Tech - IT par Aressy avec Edi Lin...
Social o Metre Barometre Social BtoB / High Tech - IT par Aressy avec Edi Lin...Social o Metre Barometre Social BtoB / High Tech - IT par Aressy avec Edi Lin...
Social o Metre Barometre Social BtoB / High Tech - IT par Aressy avec Edi Lin...
 
Formation e-tourisme-bep Septembre 2013: Mesurer l'efficacité d'une stratégie...
Formation e-tourisme-bep Septembre 2013: Mesurer l'efficacité d'une stratégie...Formation e-tourisme-bep Septembre 2013: Mesurer l'efficacité d'une stratégie...
Formation e-tourisme-bep Septembre 2013: Mesurer l'efficacité d'une stratégie...
 
Social Drink-Up! #3 - Nouveaux métiers du marketing digital
Social Drink-Up! #3 - Nouveaux métiers du marketing digitalSocial Drink-Up! #3 - Nouveaux métiers du marketing digital
Social Drink-Up! #3 - Nouveaux métiers du marketing digital
 
L'expérience consommateur de demain
L'expérience consommateur de demainL'expérience consommateur de demain
L'expérience consommateur de demain
 
Get+ - La Data : l'un des Trois Piliers du Marketing de l'Engagement
Get+ - La Data : l'un des Trois Piliers du Marketing de l'EngagementGet+ - La Data : l'un des Trois Piliers du Marketing de l'Engagement
Get+ - La Data : l'un des Trois Piliers du Marketing de l'Engagement
 
L'ere du Marketer Geek
L'ere du Marketer GeekL'ere du Marketer Geek
L'ere du Marketer Geek
 
Les tendances du marketing en 2021 -#inspirationsmarketing - Commundi x Strat...
Les tendances du marketing en 2021 -#inspirationsmarketing - Commundi x Strat...Les tendances du marketing en 2021 -#inspirationsmarketing - Commundi x Strat...
Les tendances du marketing en 2021 -#inspirationsmarketing - Commundi x Strat...
 
Digital et RH: le grand ecart? Adecco
Digital et RH: le grand ecart? AdeccoDigital et RH: le grand ecart? Adecco
Digital et RH: le grand ecart? Adecco
 
Talend - Avantages de la solution de Marketing Automation Marketo pour les en...
Talend - Avantages de la solution de Marketing Automation Marketo pour les en...Talend - Avantages de la solution de Marketing Automation Marketo pour les en...
Talend - Avantages de la solution de Marketing Automation Marketo pour les en...
 
Numerique deroutant
Numerique deroutantNumerique deroutant
Numerique deroutant
 
IKO System - Automatiser sa prospection
IKO System - Automatiser sa prospectionIKO System - Automatiser sa prospection
IKO System - Automatiser sa prospection
 
Comprendre l'Inbound & le Content Marketing
Comprendre l'Inbound & le Content MarketingComprendre l'Inbound & le Content Marketing
Comprendre l'Inbound & le Content Marketing
 
4 tendances marketing 2018
4 tendances marketing 20184 tendances marketing 2018
4 tendances marketing 2018
 
Externalisation data management
Externalisation data managementExternalisation data management
Externalisation data management
 
Generix Presentation @ Marketing Nation Paris 2017
Generix Presentation @ Marketing Nation Paris 2017Generix Presentation @ Marketing Nation Paris 2017
Generix Presentation @ Marketing Nation Paris 2017
 
analyse de l'impact du digital sur la stratégie des entreprises
analyse de l'impact du digital sur la stratégie des entreprisesanalyse de l'impact du digital sur la stratégie des entreprises
analyse de l'impact du digital sur la stratégie des entreprises
 

Similaire à Nomination Synthèse Club Clients 2016 avec participation de Aressy

Livre blanc faber content cmit avril
Livre blanc faber content cmit avrilLivre blanc faber content cmit avril
Livre blanc faber content cmit avril
Faber Content
 
Happy BtoB
Happy BtoBHappy BtoB
Aressy Business Break Ideas 2014
Aressy Business Break Ideas 2014Aressy Business Break Ideas 2014
Aressy Business Break Ideas 2014
Iria Marquès
 
3 grandes priorités pour réussir sa rentrée Marketing & Communication BtoB
3 grandes priorités pour réussir sa rentrée Marketing & Communication BtoB3 grandes priorités pour réussir sa rentrée Marketing & Communication BtoB
3 grandes priorités pour réussir sa rentrée Marketing & Communication BtoB
aressy
 
Inbound marketing
Inbound marketingInbound marketing
Inbound marketing
JIN
 
DMAc Social Selling - SlideBook 2017 (extrait)
DMAc   Social Selling - SlideBook 2017 (extrait)DMAc   Social Selling - SlideBook 2017 (extrait)
DMAc Social Selling - SlideBook 2017 (extrait)
David Mura
 
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUELE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
Pixelis
 
Régies: imiter les champions du digital
Régies: imiter les champions du digitalRégies: imiter les champions du digital
Régies: imiter les champions du digital
Romain Begramian
 
Synthese barometre metiers_communication_2015
Synthese barometre metiers_communication_2015 Synthese barometre metiers_communication_2015
Synthese barometre metiers_communication_2015
UCC MED
 
Communiquez ! Le Guide de la Croissance à destination des entrepreneurs
Communiquez ! Le Guide de la Croissance à destination des entrepreneursCommuniquez ! Le Guide de la Croissance à destination des entrepreneurs
Communiquez ! Le Guide de la Croissance à destination des entrepreneurs
Pagin'Up
 
Social Drink-up! #9 - Segmentation des audiences : le graal pour les marketeu...
Social Drink-up! #9 - Segmentation des audiences : le graal pour les marketeu...Social Drink-up! #9 - Segmentation des audiences : le graal pour les marketeu...
Social Drink-up! #9 - Segmentation des audiences : le graal pour les marketeu...
Fastory
 
Livre blanc b2s le mix marketing 5P et la personnalisation de l'expérience cl...
Livre blanc b2s le mix marketing 5P et la personnalisation de l'expérience cl...Livre blanc b2s le mix marketing 5P et la personnalisation de l'expérience cl...
Livre blanc b2s le mix marketing 5P et la personnalisation de l'expérience cl...
b2s
 
Molitor Consult : Le n°4 du mag
Molitor Consult : Le n°4 du magMolitor Consult : Le n°4 du mag
Molitor Consult : Le n°4 du mag
L'Assurance en mouvement
 
Comment piloter sa marque aujourd’hui ? - Le Club Des Annonceurs - TNS Sofre...
Comment piloter sa marque aujourd’hui ?  - Le Club Des Annonceurs - TNS Sofre...Comment piloter sa marque aujourd’hui ?  - Le Club Des Annonceurs - TNS Sofre...
Comment piloter sa marque aujourd’hui ? - Le Club Des Annonceurs - TNS Sofre...
Romain Fonnier
 
Le marketing comportemental[1]
Le marketing comportemental[1]Le marketing comportemental[1]
Le marketing comportemental[1]
Bbasatof Mostafa
 
[Fr] le marketing client sur le grill - extrait - WEBER Stephen France
[Fr] le marketing client sur le grill - extrait - WEBER Stephen France[Fr] le marketing client sur le grill - extrait - WEBER Stephen France
[Fr] le marketing client sur le grill - extrait - WEBER Stephen France
Yann Gourvennec
 
Livre blanc de la Motivation Commerciale
Livre blanc de la Motivation CommercialeLivre blanc de la Motivation Commerciale
Livre blanc de la Motivation Commerciale
Muse
 

Similaire à Nomination Synthèse Club Clients 2016 avec participation de Aressy (20)

Livre blanc faber content cmit avril
Livre blanc faber content cmit avrilLivre blanc faber content cmit avril
Livre blanc faber content cmit avril
 
Happy BtoB
Happy BtoBHappy BtoB
Happy BtoB
 
Aressy Business Break Ideas 2014
Aressy Business Break Ideas 2014Aressy Business Break Ideas 2014
Aressy Business Break Ideas 2014
 
3 grandes priorités pour réussir sa rentrée Marketing & Communication BtoB
3 grandes priorités pour réussir sa rentrée Marketing & Communication BtoB3 grandes priorités pour réussir sa rentrée Marketing & Communication BtoB
3 grandes priorités pour réussir sa rentrée Marketing & Communication BtoB
 
Inbound marketing
Inbound marketingInbound marketing
Inbound marketing
 
DMAc Social Selling - SlideBook 2017 (extrait)
DMAc   Social Selling - SlideBook 2017 (extrait)DMAc   Social Selling - SlideBook 2017 (extrait)
DMAc Social Selling - SlideBook 2017 (extrait)
 
Marketing 2020
Marketing 2020Marketing 2020
Marketing 2020
 
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUELE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
 
Régies: imiter les champions du digital
Régies: imiter les champions du digitalRégies: imiter les champions du digital
Régies: imiter les champions du digital
 
Synthese barometre metiers_communication_2015
Synthese barometre metiers_communication_2015 Synthese barometre metiers_communication_2015
Synthese barometre metiers_communication_2015
 
Communiquez ! Le Guide de la Croissance à destination des entrepreneurs
Communiquez ! Le Guide de la Croissance à destination des entrepreneursCommuniquez ! Le Guide de la Croissance à destination des entrepreneurs
Communiquez ! Le Guide de la Croissance à destination des entrepreneurs
 
Social Drink-up! #9 - Segmentation des audiences : le graal pour les marketeu...
Social Drink-up! #9 - Segmentation des audiences : le graal pour les marketeu...Social Drink-up! #9 - Segmentation des audiences : le graal pour les marketeu...
Social Drink-up! #9 - Segmentation des audiences : le graal pour les marketeu...
 
Livre blanc b2s le mix marketing 5P et la personnalisation de l'expérience cl...
Livre blanc b2s le mix marketing 5P et la personnalisation de l'expérience cl...Livre blanc b2s le mix marketing 5P et la personnalisation de l'expérience cl...
Livre blanc b2s le mix marketing 5P et la personnalisation de l'expérience cl...
 
Molitor Consult : Le n°4 du mag
Molitor Consult : Le n°4 du magMolitor Consult : Le n°4 du mag
Molitor Consult : Le n°4 du mag
 
Cp etude cda2013
Cp etude cda2013Cp etude cda2013
Cp etude cda2013
 
Comment piloter sa marque aujourd’hui ? - Le Club Des Annonceurs - TNS Sofre...
Comment piloter sa marque aujourd’hui ?  - Le Club Des Annonceurs - TNS Sofre...Comment piloter sa marque aujourd’hui ?  - Le Club Des Annonceurs - TNS Sofre...
Comment piloter sa marque aujourd’hui ? - Le Club Des Annonceurs - TNS Sofre...
 
Le marketing comportemental[1]
Le marketing comportemental[1]Le marketing comportemental[1]
Le marketing comportemental[1]
 
[Fr] le marketing client sur le grill - extrait - WEBER Stephen France
[Fr] le marketing client sur le grill - extrait - WEBER Stephen France[Fr] le marketing client sur le grill - extrait - WEBER Stephen France
[Fr] le marketing client sur le grill - extrait - WEBER Stephen France
 
Gestiondesdonnees
GestiondesdonneesGestiondesdonnees
Gestiondesdonnees
 
Livre blanc de la Motivation Commerciale
Livre blanc de la Motivation CommercialeLivre blanc de la Motivation Commerciale
Livre blanc de la Motivation Commerciale
 

Plus de aressy

Brand storming 2
Brand storming 2Brand storming 2
Brand storming 2
aressy
 
L'Opinion - vendredi 11 décembre — Oodrive Aressy B2B
L'Opinion - vendredi 11 décembre — Oodrive Aressy B2BL'Opinion - vendredi 11 décembre — Oodrive Aressy B2B
L'Opinion - vendredi 11 décembre — Oodrive Aressy B2B
aressy
 
Brand storming Aressy 1 > Volkswagen : Nier la crise, c’est nier les client
Brand storming Aressy 1 > Volkswagen : Nier la crise, c’est nier les clientBrand storming Aressy 1 > Volkswagen : Nier la crise, c’est nier les client
Brand storming Aressy 1 > Volkswagen : Nier la crise, c’est nier les client
aressy
 
Portrait Chinois Laurent Ollivier - Magazine CB News
Portrait Chinois Laurent Ollivier - Magazine CB NewsPortrait Chinois Laurent Ollivier - Magazine CB News
Portrait Chinois Laurent Ollivier - Magazine CB News
aressy
 
Aressy RP Flexico Presse
Aressy RP Flexico PresseAressy RP Flexico Presse
Aressy RP Flexico Presse
aressy
 
Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...
Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...
Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...
aressy
 
Concours Meilleur Commercial de France - btob Aressy
Concours Meilleur Commercial de France - btob AressyConcours Meilleur Commercial de France - btob Aressy
Concours Meilleur Commercial de France - btob Aressy
aressy
 
B to B summit 2014 par Aressy I Get+ I Oracle Marketing Cloud - Eloqua
B to B summit 2014 par Aressy I Get+ I Oracle Marketing Cloud - EloquaB to B summit 2014 par Aressy I Get+ I Oracle Marketing Cloud - Eloqua
B to B summit 2014 par Aressy I Get+ I Oracle Marketing Cloud - Eloqua
aressy
 
Invitation B to B Summit Aressy I Get+ I Eloqua - Oracle Marketing Cloud - 2014
Invitation B to B Summit Aressy I Get+ I Eloqua - Oracle Marketing Cloud - 2014Invitation B to B Summit Aressy I Get+ I Eloqua - Oracle Marketing Cloud - 2014
Invitation B to B Summit Aressy I Get+ I Eloqua - Oracle Marketing Cloud - 2014
aressy
 
Innovation marketing Lead Generation BtoB — 2014
Innovation marketing Lead Generation BtoB — 2014Innovation marketing Lead Generation BtoB — 2014
Innovation marketing Lead Generation BtoB — 2014
aressy
 
Awards 2014 aressy_rse_brochure
Awards 2014 aressy_rse_brochureAwards 2014 aressy_rse_brochure
Awards 2014 aressy_rse_brochure
aressy
 
Aressy regards croises_2014_programme_conference
Aressy regards croises_2014_programme_conferenceAressy regards croises_2014_programme_conference
Aressy regards croises_2014_programme_conference
aressy
 
Agence Communication Aressy Conférence : Marques B to B - mars 2014 - avec L'...
Agence Communication Aressy Conférence : Marques B to B - mars 2014 - avec L'...Agence Communication Aressy Conférence : Marques B to B - mars 2014 - avec L'...
Agence Communication Aressy Conférence : Marques B to B - mars 2014 - avec L'...
aressy
 
Marque BtoB : Cross média L'Usine Nouvelle par agence communication BtoB Aressy
Marque BtoB : Cross média L'Usine Nouvelle par agence communication BtoB AressyMarque BtoB : Cross média L'Usine Nouvelle par agence communication BtoB Aressy
Marque BtoB : Cross média L'Usine Nouvelle par agence communication BtoB Aressy
aressy
 
Marque et BtoB > Tribune de marque L'Usine Nouvelle - Aressy
Marque et BtoB > Tribune de marque L'Usine Nouvelle - AressyMarque et BtoB > Tribune de marque L'Usine Nouvelle - Aressy
Marque et BtoB > Tribune de marque L'Usine Nouvelle - Aressy
aressy
 
Regards croises 2014 annonce presse EDI
Regards croises 2014 annonce presse EDIRegards croises 2014 annonce presse EDI
Regards croises 2014 annonce presse EDI
aressy
 

Plus de aressy (16)

Brand storming 2
Brand storming 2Brand storming 2
Brand storming 2
 
L'Opinion - vendredi 11 décembre — Oodrive Aressy B2B
L'Opinion - vendredi 11 décembre — Oodrive Aressy B2BL'Opinion - vendredi 11 décembre — Oodrive Aressy B2B
L'Opinion - vendredi 11 décembre — Oodrive Aressy B2B
 
Brand storming Aressy 1 > Volkswagen : Nier la crise, c’est nier les client
Brand storming Aressy 1 > Volkswagen : Nier la crise, c’est nier les clientBrand storming Aressy 1 > Volkswagen : Nier la crise, c’est nier les client
Brand storming Aressy 1 > Volkswagen : Nier la crise, c’est nier les client
 
Portrait Chinois Laurent Ollivier - Magazine CB News
Portrait Chinois Laurent Ollivier - Magazine CB NewsPortrait Chinois Laurent Ollivier - Magazine CB News
Portrait Chinois Laurent Ollivier - Magazine CB News
 
Aressy RP Flexico Presse
Aressy RP Flexico PresseAressy RP Flexico Presse
Aressy RP Flexico Presse
 
Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...
Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...
Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...
 
Concours Meilleur Commercial de France - btob Aressy
Concours Meilleur Commercial de France - btob AressyConcours Meilleur Commercial de France - btob Aressy
Concours Meilleur Commercial de France - btob Aressy
 
B to B summit 2014 par Aressy I Get+ I Oracle Marketing Cloud - Eloqua
B to B summit 2014 par Aressy I Get+ I Oracle Marketing Cloud - EloquaB to B summit 2014 par Aressy I Get+ I Oracle Marketing Cloud - Eloqua
B to B summit 2014 par Aressy I Get+ I Oracle Marketing Cloud - Eloqua
 
Invitation B to B Summit Aressy I Get+ I Eloqua - Oracle Marketing Cloud - 2014
Invitation B to B Summit Aressy I Get+ I Eloqua - Oracle Marketing Cloud - 2014Invitation B to B Summit Aressy I Get+ I Eloqua - Oracle Marketing Cloud - 2014
Invitation B to B Summit Aressy I Get+ I Eloqua - Oracle Marketing Cloud - 2014
 
Innovation marketing Lead Generation BtoB — 2014
Innovation marketing Lead Generation BtoB — 2014Innovation marketing Lead Generation BtoB — 2014
Innovation marketing Lead Generation BtoB — 2014
 
Awards 2014 aressy_rse_brochure
Awards 2014 aressy_rse_brochureAwards 2014 aressy_rse_brochure
Awards 2014 aressy_rse_brochure
 
Aressy regards croises_2014_programme_conference
Aressy regards croises_2014_programme_conferenceAressy regards croises_2014_programme_conference
Aressy regards croises_2014_programme_conference
 
Agence Communication Aressy Conférence : Marques B to B - mars 2014 - avec L'...
Agence Communication Aressy Conférence : Marques B to B - mars 2014 - avec L'...Agence Communication Aressy Conférence : Marques B to B - mars 2014 - avec L'...
Agence Communication Aressy Conférence : Marques B to B - mars 2014 - avec L'...
 
Marque BtoB : Cross média L'Usine Nouvelle par agence communication BtoB Aressy
Marque BtoB : Cross média L'Usine Nouvelle par agence communication BtoB AressyMarque BtoB : Cross média L'Usine Nouvelle par agence communication BtoB Aressy
Marque BtoB : Cross média L'Usine Nouvelle par agence communication BtoB Aressy
 
Marque et BtoB > Tribune de marque L'Usine Nouvelle - Aressy
Marque et BtoB > Tribune de marque L'Usine Nouvelle - AressyMarque et BtoB > Tribune de marque L'Usine Nouvelle - Aressy
Marque et BtoB > Tribune de marque L'Usine Nouvelle - Aressy
 
Regards croises 2014 annonce presse EDI
Regards croises 2014 annonce presse EDIRegards croises 2014 annonce presse EDI
Regards croises 2014 annonce presse EDI
 

Nomination Synthèse Club Clients 2016 avec participation de Aressy

  • 1. SMART DATA, SO WHAT ? LE BEST OF DES TABLES RONDES DU CLUB CLIENTS 2016 NOMINATION 15 MARS 2016 - GRAND PALAIS
  • 2. 1 EDITO NOUS SOMMES ENTRÉS DANS L'ÈRE DE L'INFORMATION AUGMENTÉE ! La donnée, aujourd'hui multiple et immédiatement accessible, touche tous les secteurs d'activité. Elle transforme même les façons de travailler. Elle représente surtout un formidable levier pour plus d'efficacité, plus de performance et plus de productivité. Selon une étude récemment menée par le cabinet McKinsey, placer la data au centre des décisions de marketing et de vente permettrait d'améliorer le ROI de 15% à 20%. Conscients de son impact, les décideurs lui consacrent des budgets de plus en plus importants. Ceux-ci s'élevaient à 72 milliards $ en 2010. Ils devraient atteindre 160 milliards en 2016. Le recours à la donnée est aujourd'hui devenu un véritable enjeu stratégique. Mais par son abondance, la donnée est aussi devenue une commodité. Ce n'est plus dans sa seule acquisition que réside sa valeur, mais dans l'intelligence de son utilisation. Dans un monde de plus en plus concurrentiel, la différenciation et la performance commerciale reposeront autant sur une bonne combinaison data/outils/expertise, que sur la capacité des entreprises à rapprocher les compétences. C'est par l'action conjointe concertée et régulière des fonctions marketing et vente, que les approches d'hyper ciblage et de Sales Intelligence donneront les meilleurs résultats. L'Homme joue donc, fort heureusement peut-être encore, un rôle déterminant pour tirer de la donnée toute sa richesse. La donnée doit non seulement devenir smart pour être vraiment utile, mais elle doit aussi être associée à l'intelligence, la sensibilité et l'expérience de ses utilisateurs. "Homme et data", c'est sur cette combinaison à forte valeur ajoutée que reposent les leads 2.0 et leurs promesses de croissance nouvelle. Serge Papo et Louis Barbeau Fondateurs de Nomination
  • 3. 2 L'HYPER CIBLAGE COMME LEVIER DE PERFORMANCE Reda Gomery Associé en charge de Data Analytics DELOITTE Laurent Ollivier Directeur général associé ARESSY Pierre Volle Professeur de marketing UNIVERSITÉ PARIS DAUPHINE Frédéric Souplet Directeur général adjoint CONSORTIUM STADE DE FRANCE Nathalie Henriot Consultante KALYSTOS Avec la participation de Seulement 42% des décideurs adaptent leurs communications selon la typologie descontacts.Pourtant,lapersonnalisation apporterait 5 à 8 fois plus de ROI Etude Dolist / Nomination 2014 1 Les contacts sont de plus en plus difficiles à approcher, ils sont de plus en plus sollicités et ont de moins en moins de temps. 3 Le digital a profondément changé la façon d’aborder le processus de vente, en introduisant une nouvelle connaissance (Reda Gomery) 2 Les approches habituelles – mailing massif et cold call – qui avaient donné des résultats jusqu'alors, sont désormais sans efficacité aucune. L'hyper ciblage, cet impératif de devoir cibler et approcher différemment les clients, est né d'un triple constat : Toutes les conditions étaient donc réunies pour repenser les techniques d'approche d'un prospect, et maximiser ainsi les chances de générer des leads. Il devenait donc nécessaire d'hyper cibler, autrement dit d'être capable de capter et d'exploiter des signaux émis par une cible définie, avec un objectif : délivrer un message juste et opportuniste (Laurent Ollivier)
  • 4. 3 L'HYPER CIBLAGE RÉPOND À UN PRINCIPE FORT : DÉLIVRER LE BON MESSAGE À LA BONNE PERSONNE AU BON MOMENT. IL REPOSE SUR 7 PRINCIPES FORTS : 1 La donnée qui nourrit le ciblage doit être vraie, exhaustive, fraîche, pour qu'il soit pleinement efficace. Tout ce qui contribue à le garantir a donc une valeur hautement significative pour ses utilisateurs. 3 Une segmentation, une granularité fine basée sur des critères simples et pertinents. Celle-ci doit refléter l'idée nouvelle selon laquelle ce n'est plus l'entreprise qui intéresse, ni même la fonction d'un décideur, mais les personnalités et les singularités des individus. L'hyper ciblage remet l'Homme dans toute sa richesse au centre de la démarche de vente. 5 La personnalisation des approches doit se concevoir comme un modèle vivant. Le rythme, la répétition et la variété des actions engagées permettront de créer un ancrage durable dans l'esprit du prospect ciblé. 6 La valeur ajoutée : Il faut savoir donner avant de recevoir, être intéressant avant d'être intéressé (Nathalie Henriot), et pour cela rien de tel que des histoires que l'on raconte ; des histoires qui savent aussi véhiculer de l'émotion. 7 Le ROI. Multiplier les occasions de dialogue nécessite de devoir composer avec le coût des actions engagées. Il peut donc s'avérer nécessaire de panacher des actions peu coûteuses mais au rendement plus faible, et des actions plus onéreuses mais à la performance avérée. 4 Tous les canaux d'interaction avec les prospects doivent être considérés, leurs coûts et leurs avantages/inconvénients parfaitement appréhendés. À ce titre, si les supports physiques – courrier, cadeaux, etc. – ont été quelque peu délaissés avec l'arrivée massive des outils dématérialisés, ils représentent pourtant un vrai facteur de différenciation. 2 La démarche d'hyper ciblage doit s'inscrire dans le cadre d'une stratégie préalablement pensée, formalisée et organisée dans le temps. Il s'agit de définir précisément les objectifs poursuivis (Reda Gomery) : Définir très précisément sa propre proposition de valeur (ce que l’on vend, à qui et pour quel bénéfice) • Se fixer des objectifs simples et clairs pour éviter toute dispersion • Identifier les informations néces- saires et les sources auprès desquellesseprocurerlesdonnées • Croiser les données de sources distinctes pour en extraire la valeur (synthèse). L'hyper ciblage trouve aussi sa richesse dans la combinaison des sources. L'hyper ciblage, c'est l'analyse et la réflexion marketing qui se mettent au service du développement commercial. L'apparitiondelaBigDataadoncaussicontribuéàmodifierlesrelationsauseinmêmedesentreprises.Désormais, les équipes marketing et vente font cause commune. Elles se rejoignent, cohabitent, partagent informations et objectifs, pour accroître significativement le ROI des actions menées.
  • 5. 4 Au delà des grands principes, l'hyper ciblage c'est aussi des outils qui ont fait leurs preuves. On compte ainsi parmi les plus efficients le marketing automation, le marketing content et le retargeting. Mais l'idéal réside dans la méthode indirecte : organiser un événement, communiquer sur un business case ou publier une tribune sont autant d'occasions de susciter la curiosité et l'intérêt. La prise de contact ensuite sera d'autant plus efficace qu'elle était souhaitée, et mieux encore, attendue ! Hyper cibler, c'est donc passer d'une logique d'opportunités que l'on saisit au vol (on espère la chance) à des opportunités que l'on suscite (on crée les conditions de la chance). L'hyper ciblage de demain sera de savoir intégrer de façon systématique la dimension contextuelle du client. Par exemple, adresser un welcome message à un professionnel qui vient de changer de fonction ou d'entreprise. Laurent Ollivier Directeur général associé – ARESSY Lors de la conférence nous avons demandé aux invités... Lors d'un e-mailing, personnalisez-vous votre message ? En moyenne, combien de versions personnalisées de votre message faites-vous par campagne ? Systématiquement Je ne fais pas de version personnalisée Parfois 2 à 3 versions Quasiment jamais 4 à 5 versions Jamais 6 versions et plus 34% 39% 57% 49% 2% 3% 7% 9% Fatigué d'utiliser des codes NAF qui ne correspondent pas à l'activité réelle des entreprises ? De cibler vos actions avec des critères peu opérationnels comme le chiffre d'affaires ? Avec Nomination, appuyez-vous sur plus de 50 critères pour déterminer vos cibles de manière utra précise, et contactez par exemple : • les directeurs digitaux d'ETI, dont le budget publicitaire est en hausse, qui ont pris leur poste il y a moins de 6 mois et qui sont fans de golf ! • les directeurs des études (attention, pas un simple Directeur Marketing), d'entreprises BtoB, de filiales françaises d'entreprises internationales, qui ont récemment pris la parole dans une conférence professionnelle. PASSEZ À L'HYPER CIBLAGE AVEC NOMINATION !
  • 6. 5 VOUS AVEZ DIT SALES INTELLIGENCE ? Olivier Lautissier Directeur commercial BEST WESTERN Nicolas Cabello Responsable commercial business development - CONTENT SQUARE François Drillon CEO EXECUTIVE SELLING Virginie Mauchamp Directrice des ventes STACI Avec la participation de 80%desdécideurspensentquelessolutions qu’ils utilisent actuellement ne fournissent pas entièrement toute l’information utile à leurtravail.Notamment55%pensentnepas être suffisamment informés de l’actualité de leurs prospects. Etude Nomination 2015 Si l'on parle de Sales Intelligence, c'est pour une bonne raison : on ne peut plus faire de la vente comme avant, notamment parce que les décisions dans les entreprises sont remontées d'un, voire de deux niveaux hiérarchiques. Le vendeur doit donc s'adresser à des interlocuteurs avec lesquels il n'avait ni l'habitude ni l'occasion d'échanger auparavant. Et cela change tout. Approches, messages et postures, tout est à reconsidérer. Si le produit ou le service occupait jusqu'alors l'essentiel du message commercial, il devient aujourd'hui secondaire. La Sales Intelligence, c'est parler aux executives de ce qui les empêche de dormir (François Drillon). Installé dans une nouvelle posture, le vendeur a désormais la mission d'éveiller, d'apporter un éclairage, de conseiller. Il ne vend plus, il aide à se projeter et ouvre de nouvelles perspectives. Il ne sollicite plus une entrevue, il crée le prétexte d'une rencontre. La Sales Intelligence redonne à la boussole (la direction) la priorité sur la montre (l'urgence). Face à la complexité d'un nouveau dialogue, le vendeur a donc l'obligation d'un contenu. Il lui faut nourrir ses échanges futurs en trouvant les éléments d'information qui permettront d'apporter à son prospect ce qu'il ne sait pas (François Drillon). Data et prétexte, la Sales Intelligence est une approche combinatoire. Elle repose sur des données que l’on va collecter pour mieux connaître le client afin de travailler la relation et générer du business (Olivier Lautissier). La donnée est donc centrale. Elle doit bien évidemment être disponible, mais il faut aussi la travailler. Elle doit également permettre au vendeur de devenir un initié sur le contexte de son prospect. Et c'est là sans doute l'une des vertus essentielles de la Sales Intelligence. En donnant aux vendeurs l'accès à une nouvelle connaissance, plus riche et plus personnelle, elle installe les commerciaux dans une posture de confiance nouvelle. Plus informés et plus à même d'établir un vrai dialogue avec leurs prospects, leur action devient ludique et source de plaisir (Virginie Mauchamp). En outre, en donnant aux commerciaux les moyens d'une intrusion positive dans l'espace de leur prospect, la Sales Intelligence favorise leur curiosité et leur écoute bienveillante.
  • 7. 6 Information, tactique, posture nouvelle, la Sales Intelligence est un un condensé de tout cela. Elle remet aussi le temps court au centre du processus de vente. Viser les décideurs et comprendre leurs enjeux permettent de savoir très vite si le lead peut aboutir ou non. En réduisant le temps de qualification d'un prospect et le risque d'insuccès de la démarche, c'est le coût de prospection que l'on abaisse. Et la Sales Intelligence se mesure. Virginie Mauchamp – Directrice des ventes de Staci – utilise Nomination pour son développement. Grâce à la solution de Sales Intelligence, elle a considérablement amélioré ses résultats : • + 30% de rendez-vous new business • 100% de contacts rencontrés en rendez-vous se sont avérés être les bons interlocuteurs • + 15%decroissanceduchiffred’affaires new business Pour qu'une démarche de Sales Intelligence porte ses fruits, il faut à la fois une stratégie clairement définie, de la créativité pour créer les conditions de la différenciation, et un appui managérial fort ; ce dernier est indispensable. C'est par une volonté politique clairement affichée que les commerciaux se sentiront investis, et donc incités à utiliser les outils qui seront mis à leur disposition. La disponibilité d’un manager est directement proportionnelle à votre capacité à résoudre le problème qui l’empêche de dormir la nuit. Il sera attentif à deux conditions : qu’on lui apporte des informations qu’il ne connait pas déjà et qu’on lui parle de son business. François Drillon CEO - EXECUTIVE SELLING Lors de la conférence nous avons demandé aux invités... Exploitez-vous les mouvements de vie de vos contacts (ex: les nominations) ? Avez-vous mis en place une solution pour améliorer la qualité de votre CRM ? Systématiquement Parfois En projet Pas adapté à mon organisation 25% 41% 5% 29% Oui En projet Non, mais c’est intéressant Non 38% 38% 8% 16% Besoin d'optimiser votre efficacité commerciale ? De réussir vos actions de prospection ? Avec Nomination, contactez les bonnes personnes aux bons moments. Grâce à nos signaux d'affaires bénéficiez d'un véritable GPS commercial qui vous indique qui contacter et pourquoi ! Si par exemple, vous êtes spécialisés dans la transformation digitale, identifiez les entreprises qui ont un projet digital et prenez contact directement avec le CDO ou le DG en charge du sujet. PASSEZ À LA SALES INTELLIGENCE AVEC NOMINATION !
  • 8. NOMINATION FOURNIT DES SOLUTIONS D’EFFICACITÉ COMMERCIALE qui permettent aux entreprises d’atteindre jusqu’à 30% de performances additionnelles. Depuis plus de 14 ans, nous collectons et surveillons le parcours détaillé de 250 000 décideurs pour produire des signaux d’affaires et aider nos clients à détecter des opportunités qualifiées. Grâce à des services personnalisables et simples d’utilisation, nous accompagnons nos clients dans la bonne exploitation de nos informations et aidons ainsi des acteurs comme Deloitte, Accenture, Best Western, Stade de France, à accroître leurs taux de transformation en communiquant le bon message, au bon contact, au bon moment. CONTACT Direction générale, Louis Barbeau Direction commerciale, François-Xavier Diarra Direction marketing, Benoît Marcellin Téléphone : 01 82 69 69 09 E-mail : src@nomination.fr Pour en savoir plus : www.nomination.fr PRÉSENTATION