SlideShare une entreprise Scribd logo
Notionsen
épidémiologieet
indicateurssanitaires
IDERDAR Younes
Centre Hospitalier Provincial Sidi Ifni – 26/09/2023
TABLEOFCONTENTS
DÉFINITIONSETCONCEPTS CLASSIFICATIONDES
ÉTUDES
ÉPIDÉMIOLOGIQUES
PREVENTION
OUTILSDEMESURESEN
EPIDEMIOLOGIE
MESURESDEFRÉQUENCEEN
ÉPIDÉMIOLOGIE
01 02
04 05
03
LASURVEILLANCE
EPIDEMIOLOGIQUE
06
01
DÉFINITIONSET
CONCEPTS
Epidemiologie
L’épidémiologie est l’étude de
la distribution des fréquences
des maladies chez l’homme et
de leurs déterminants
“McMahon et al (1960)”
Autresdéfinitionsdel’épidémiologie
JohnM.Last,1988
L'épidémiologie est l'étude de la
distribution et des déterminants des
états ou des événements liés à la
santé (y compris les maladies) au sein
de populations spécifiques, ainsi que
l'application de cette étude au
contrôle des maladies et d'autres
problèmes de santé.
OMS,1988
L’épidémiologie est l’étude de la
distribution et des déterminants des
états de santé ou évènements dans une
population définie et l’application de
cette étude au contrôle des problèmes
de santé
Définitionsdeconcepts
Fréquence
Se traduit par
l'expression sous
forme de proportions,
de taux, de ratios, etc.
Déterminant
Des facteurs d'origine
environnementale, des facteurs liés
aux modes de vie ou des facteurs
biologiques.
01
02
03
Distribution
De l'occurrence des problèmes de
santé, de leur variation en
fonction de divers facteurs (tels
que le temps, l'espace, et les
caractéristiques
sociodémographiques).
FACTEURDERISQUE
Une caractéristique associée à un
individu, son environnement,
sa culture ou son style de vie,
qui augmente la probabilité
pour cette personne de
développer une maladie.
EVÉNEMENTDESANTÉ
Maladie ou dysfonctionnement
de l’organisme.
04
05
TYPOLOGIEDESDÉTERMINANTSDESANTÉ
LESCINQFONCTIONSDEL’ÉPIDÉMIOLOGIE
1. La surveillance épidémiologique.
2. La mesure de l'importance des
problèmes de santé.
3. La recherche étiologique.
4. L'identification des groupes à risque
élevé (GARE).
5. L'évaluation de la santé.
CYCLEEPIDEMIOLOGIQUE
Différencesentrelesdeuxapproches
Biomédicale ou clinique Epidémiologique
La maladie La santé
Approche individuelle Approche collective
anamnèse
Enquêtes et des
statistiques
Diagnostic clinique
diagnostic
épidémiologique
Résultat: traitement Résultat: intervention ou
méthode de prévention
Décrire
- La fréquence
-Épidémiologie descriptive
Comprendre
-La cause
- Épidémiologie analytique
Evaluer
- les moyens mis en œuvre
- Épidémiologie évaluative
Objectifsdel’épidémiologie
CLASSIFICATION
DESPHÉNOMÈNES
DEMASSE
EPIDÉMIE PANDÉMIE
C’est une épidémie
touchant de très
larges populations (à
caractère continental
ou mondial). Ex:
Pandémie de COVID-
19
Une augmentation
inhabituelle et soudaine
du nombre de cas d'une
maladie spécifique au
sein d'une population
ou d'une région
géographique délimitée
(méningite….)
ENDÉMIE
Présence habituelle
d’une maladie à une
fréquence importante
et constante dans une
région ou une
communauté. Ex: La
tuberculose au Maroc,
paludisme en Afrique
subsaharienne,...
01 03
02 CAS
SPORADIQUE
Se dit d'une maladie
survenant par cas
isolés, souvent sans
aucun lien entre eux
par opposition aux cas
survenant de façon
endémique ou
épidémique
04
Temps Espace
Epidémie Limitée Limitée
Endémie Illimitée Limitée
pandémie Limitée Illimitée
Illustration
CLASSIFICATIONDESÉTUDES
ÉPIDÉMIOLOGIQUES 02
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
Lesétudesépidémiologiquespeuventêtreclasséesselon
L’élémentde
départ
L’objectif
01
02
03
Letemps
Selonl’élémentdedépart
Selonletemps
Retrospective Prospective
Transversale
01 03
02
Études
épidémiologiques
Études
descriptives
Études
analytiques
Études
évaluatives
Selonl’objectif
PREVENTION
03
L’ensemble des mesures
visant à éviter ou réduire le
nombre et la gravité des
maladies, des accidents et des
handicaps
(OMS, 1948)
Définitiondelaprevention
Lesniveauxdeprévention
Action visant à repérer les patients ou les
populations à risque de subir des
surmédicalisation, à les protéger des
interventions médicales invasives, et à
leur proposer des procédures de soins
qui sont à la fois éthiques et
médicalement appropriées.
A pour objectif d’arrêter ou de retarder la
progression d'une maladie grâce au
dépistage précoce et à un traitement
adapté, ce qui contribue à réduire le
nombre de cas existants (prévalence) ; ou
qui vise à minimiser le risque de récidive et
de chronicité (action de dépistage et de
traitement)."
Ensemble de mesures visant à réduire
l’incidence d'une maladie et à
minimiser l'apparition de nouveaux
cas au sein d'une population saine en
réduisant les causes et les facteurs de
risque (c'est ce que l'on appelle
l'action de promotion de la santé).
Préventionquaternaire
Préventionsecondaire
Préventionprimaire
Préventiontertiaire
Qui se met en œuvre après
l'apparition de la maladie dans le but
de minimiser les dommages causés
par celle-ci (action de réhabilitation).
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
OUTILSDEMESURES
ENEPIDEMIOLOGIE
04
Ellespermettentdedécrirel'étatdesantédesindividusd'une
communauté
+++:TEMPS-ESPACE-PERSONNE
Toutemesureaunnumérateuretundénominateur
NEWS
PROPORTION
Rapport des effectifs
d’une même variable
(Dénominateur inclut le
numérateur)
RATIO
Rapport des effectifs des 2
modalités d’une même variable
(numérateur et dénominateur
sont mutuellement exclusifs)
TAUX
C’est une proportion mais inclue
une notion de temps : Rapport
des effectifs d’une même
variable (numérateur est
compris dans le dénominateur)
INDICE
Rapport des effectifs de
deux variables différentes
PROPORTION
Il s'agit d'un rapport exprimant la fréquence relative,
dans l'échantillon, des sujets présentant une
caractéristique donnée
P = a / (a+b)
C’est une mesure statique
S’exprime en % ou en chiffre de 0 -> 1
Supposons qu'il y ait 10 000 étudiants inscrits dans une école, et que 7 500
d'entre eux aient obtenu leur diplôme.
(Nombre d'étudiants ayant obtenu leur diplôme / Nombre total d'étudiants
inscrits) = (7 500/10 000) = 0.75 = 75 %
Donc, dans cet exemple, le taux de réussite de l'école est de 75 %.
RATIO
Il s'agit d'un rapport des effectifs de 2 modalités d’une
même variable
a1/a2
Exemple: Variable sexe à 2 modalités (F, H)
Il s’exprime sous la forme d’un nombre (pas d’unité)
Exemple: sur 100 individus, 49 hommes et 51 femmes
Ratio H/ F ou Sex ratio = 0,96
Donc, dans cet exemple, le ratio homme/femme est 0,96
LACOTE(RATIO)
Mesure particulière qu’on utilise en épidémiologie
Il s'agit d'un rapport des proportion de 2 modalités d’une même variable
Exemple:
Nombre de cas de diarrhée: 75
% de consommation de glace: 53/75 = 71%
% de non consommation de glace: 22/75 = 29%
Cote de consummation = 0.71/0.29 = 2.4
Probabilité d’un événement
Probabilité de l’événement inverse
INDICE
Il s'agit d'un rapport entre deux quantités désignant
des événements différents (Rapport des effectifs de 2
variables)
a/b
Exemple 1: Nombre de lits dans les structures
hospitalières et la taille de la population
Exemple 2: TMM = Nombre de décès maternels au cours d’une année
Nombre de naissance vivantes déclarées au
cours de la même année
TAUX
Il s'agit d'un rapport qui prend en compte la notion de
temps: vitesse de transfert d’un état à un autre.
Numérateur : Les personnes qui ont subis un
événement au cours d'une période spécifique.
Dénominateur : L'ensemble des personnes
susceptibles d’expérimenter cet événement au cours
de cette période.
S’exprime en chiffre de 0 -> 1, en %, %ₒ, %ₒₒ, %ₒₒₒ
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
Mesuresdefréquenceen
épidémiologie/Les
indicateursdesanté
05
Pour mesurer l’état de santé d’une population, des données
appelées indicateurs de santé sont utilisées
Trois dimensions servent de repère pour caractériser la santé
d’une population:
- Les caractéristiques de la population
- Le temps
- L’espace
C’est quoi un indicateur
« Instrument qui fournit une indication » (Le Robert)
« Outil de mesure ou un critère d’appréciation de L’état
d’un phénomène à un moment donné » (Lexique
économique, 1984)
Les differents indicateurs :
Indicateurs de moyens (équipement, personnels,….)
Indicateurs socio-économiques.
Indicateurs de production (nombre de consultations,
nombre de séjour,…)
Indicateurs de sante
INDICATEURDESANTÉ
Sont des mesures utilisées pour décrire l’état de
santé et de bien –être de la population (indicateurs
d’état de santé ) et les facteurs déterminant ou
influençant la santé (indicateurs de déterminant de
santé ).
INTERET:
➢ Connaitre et évaluer l’état de santé d’une population à une date
donnée.
➢ Classer les problèmes de santé pour déterminer les priorités en
santé publique.
➢ Apprécier l’évolution de la consommation médicale.
➢ Prévenir la maladie (recherche étiologique)
➢ Promouvoir la santé (information de la population, étude de
l’utilité des actions sanitaires)
CRITERESDECHOIXDESINDICATEURS(OMS)
l’aptitude de
mesurer ce qu’on
cherche à
mesurer
Validité Sensibilité
Être accepté par
la population
d’étude
Acceptabilité
Représentativité
La capacité de donner de
résultats identiques dans
des situations identiques
Fiabilité
02
01 03 04 05 06
Être utile pour
toutes les régions
Universalité
INDICATEURS
DE SANTÉ
Directs Indirects
Précisions sur
la mortalité et
la morbidité
INDICATEURSDESANTÉDIRECTS
Indicateurs
démographiques
Indicateursde
mortalité
Indicateursde
féconditéetde
natalité
Indicateursde
morbidité
Rabat Sidi Ifni Settat
Indicateursdémographiques
La pyramide des âges est la représentation graphique de la
distribution des effectifs de population selon l'âge et le sexe.
Sa forme traduit les caractéristiques évolutives de la
population étudiée:
• population qui croît rapidement (pays en voie de
développement): forme de pyramide;
• population qui croît lentement après un
accroissement rapid (France): forme de losange
Les principaux facteurs agissant sur la forme de la
pyramide des âges sont la natalité, la mortalité et les
migrations.
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
L'espérance de vie peut être déterminée à la naissance ou à un
âge donné:
o L'espérance de vie à la naissance est le nombre moyen
d'années qu’un nouveau-né peut vivre.
o L'espérance de vie à un âge donné est le nombre moyen
d'années que les individus peuvent vivre à partir d'un âge
donné. Cet indicateur permet de comparer, par exemple, les
différentes catégories socio-professionnelles.
Les années potentielles de vie perdue représentent le
nombre d'années qu'un individu, mort prématurément, n'a
pas vécues. Cet indicateur traduit l'importance des décès
prématurés (accidents de la circulation, par exemple)
Indicateursdeféconditéetdenatalité
Le taux brut de natalité
Nombre de naissances vivantes sur une période définie
Population moyenne pour la même période
x1000
Le taux global de fécondité
Nombre de naissances vivantes sur une période définie
Nombre moyen de femmes d’un âge donné pour cette
même période
x1000
Ne prenant en compte que la population féminine en âge de
procréer (15-49)
L’ndice synthétique de fécondité
Tout simplement, c’est la somme des taux de fécondité par âge
Calcul des taux annuels moyens de fécondité par âge
(C) = naissances par âge (A) divisées par effectifs
féminins par âge (B) divisées par amplitude de la
période (5 ans).
Exemple : 15-19 ans = 530 ÷ 5 349 ÷ 5 = 0,0198
Calcul de l’indice synthétique de fécondité: Somme des
taux de fécondité par âge multipliée par amplitude des
groupes d’âge (5 ans)
= 0,3267 X 5 ans = 1,6335.
Indicateursdemortalité
Il correspond au nombre de décès survenant au cours de l'année par
rapport à la population totale au milieu de l'année.
TAUX BRUT DE MORTALITÉ
TAUX SPÉCIFIQUES DE MORTALITÉ
Il s’agit de comptabiliser le nombre de décès survenus dans un sous-
groupe de la population (âge, sexe, profession, milieu: urbain/rural…) et
de la rapporter à l’effectif de ce sous-groupe
Taux de mortalité spécifique pour une cause
Taux de mortalité spécifique selon l'âge
(Taux de) létalité
Taux proportionnel de mortalité
Taux de mortalité spécifique pour une cause
Taux de mortalité spécifique selon l’âge
Taux proportionnel de mortalité
TAUX DE MORTALITÉ PROPORTIONNELLE
TAUX DE LÉTALITÉ
Le taux de mortalité infantile
TAUX DE MORTALITÉ INFANTILE ET PÉRINATALE
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
Indicateursdemorbidité
Morbidité ressentie, diagnostiquée ou réelle, s'exprimant sous forme
de taux :
Morbidité ressentie, diagnostiquée ou réelle
Morbidité
réelle
Morbidité
diagnostiquée
Fait référence aux
problèmes de santé
identifiés par un
professionnel de la santé à
la suite d'examens
médicaux, de tests et de
diagnostics cliniques. Elle
repose sur des preuves
objectives.
Elle peut inclure des
conditions médicales non
encore diagnostiquées ou des
symptômes non signalés par
les individus, mais qui sont
révélés par des études
épidémiologiques, des
enquêtes de santé publique
ou des données médicales
collectives.
Morbidité
ressentie
Fait référence aux
symptômes et aux
problèmes de santé
qu'une personne ressent
subjectivement.
- Elle est basée sur les
sensations et les plaintes
du patient
01 03
02
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
PRÉVALENCE
c’est un indicateur qui prends en compte l’ensemble des cas
d’un évènement observé à un instant donné(ou une période
donnée)dans une population donnée en permettant de
connaitre son état de santé à cet instant.
Donc c’est le nombre de cas (nouveaux + ancien) d’une
maladie à un moment donné sur la population dont sont
issus ces cas au même moment.
Indicateur
dynamique
Indicateur
dynamique
Indicateur
dynamique
Indicateur
dynamique
INCIDENCE
Il existe par ailleurs plusieurs "types" de taux d'incidence ayant
chacun leur particularité et leur utilité:
TAUX D'ATTAQUE
Taux d'incidence calculé sur une très courte période ne dépassant
en général pas un mois (ex: TIAC).
Rapport entre le nombre de malades et le nombre de personnes
susceptibles d’être malades dans une période donnée.
Pour les maladies infectieuses, il exprime la capacité de l’agent
pathogène à se propager et à se transmettre d’une personne à
l’autre (contagiosité)
TAUX D'ATTAQUE SECONDAIRE
TAUX D'ATTAQUE SECONDAIRE
DENSITÉ D'INCIDENCE
Le rapport entre l’incidence d’un problème de santé et l’effectif
moyen des personnes susceptibles d’être atteintes par ce problème
de santé multiplié par la durée de cette période
Mesure précise dans une population d’étude dynamique (décès,
perdus de vue, arrivées d’individus)
Dénominateur : personne-temps
=> tient compte de la contribution de chaque individu au
dénominateur
Le résultat s’exprime en nombre de nouveaux cas par personnes-
temps
RELATION ENTRE INCIDENCE ET PRÉVALENCE
Prévalence
Le taux d’incidence cumulée d’une maladie
dépend à la fois de l’incidence et de la
durée de la période étudiée
P = incidence x durée moyenne de la maladie
Pour autant que la prévalence (P) soit faible
(< 10%) et relativement stable au cours du
temps, on peut en calculer une valeur
approximative comme suit :
Incidence
La prévalence dépend à la fois de l’incidence
et de la durée de la maladie.
Le taux d’incidence cumulée constitue une
approximation utile du taux d’incidence
lorsque celui-ci est faible ou que la période
d’étude est courte.
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
LA MORTALITÉ ÉVITABLE
LA MORTALITÉ PRÉMATURÉE
C’est le nombre de décès avant 65 ans pendant une période par rapport
à la population ayant moins de 65 ans pendant la même période
Se différencie selon 2 indicateurs (Inserm, 1994)
Mortalité "évitable" liée aux habitudes de vie :
Causes de décès dont la fréquence pourrait être diminuée
essentiellement par une action sur les comportements individuels
(risques liés à la consommation de tabac, d'alcool, à une conduite
dangereuse...).
Précisionssurlamortalitéetlamorbidité
Mortalité "évitable" liée au système de soins :
causes de décès dont la fréquence pourrait être diminuée grâce à une
meilleure prise en charge par le système de soins (y compris dans le
cadre d'actions de dépistage).
LES MESURES D’ASSOCIATION
Tableau:Répartitiondessujetsdelapopulationselonlestatutmalades/nonmalades,exposés/nonexposés
Epidémiologieanalytique Comparer2groupes(aumoins)
Association: entre exposition -> maladie
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
LASURVEILLANCE
EPIDEMIOLOGIQUE
06
Définition
La collecte, l’analyse et la
diffusion systématique
des données sanitaires
pour la planification ,
l’exécution et l’évaluation
des programmes de
santé publique
Processus continu/enquêtes
– Collecte des données
– Regroupement et tabulation des données
– Analyse et interprétation
– Diffusion des données et des résultats à ceux qui ont
en besoins
Rapidité de diffusion des résultats ++
La détection de changements de distribution ou de tendance des maladies,
afin d’entreprendre les investigations et le mesures de contrôle nécessaires.
Objectifsdelasurveillanceépidémiologique
Apprécier l’ampleur d’un phénomène de santé et de suivre ses tendances
selon les caractéristiques de temps, de personne et de lieu = décrire
Détecter les épidémies = alerter
Evaluer l’impact des mesures de prévention et de contrôle = évaluer
Emettre des hypothèses
Identifier des phénomènes pour la recherche épidémiologique
Faire des projections des besoins en soins de santé
Typesdesurveillanceépidémiologique
Surveillance
passive
Surveillance
sentinelle
Surveillance
active
Surveillance
exhaustive
Surveillance
passive
Surveillance
sentinelle
Le système s’intéresse
aux informations sur le
phénomène de santé
dans un échantillon de
sites, chez quelques
groupes de la population.
Surveillance sentinelle
par reseau / Surveillance
sentinelle par site
Les informations sont
acheminées sans
sollicitation ou
intervention de la part
des services
responsables de la
surveillance. Le système
attend l’information qui
lui est notifiée.
Surveillance
active
La collecte de données de
façon périodique par un
contact régulier avec les
services concernés pour
s’enquérir de la présence
ou de l’absence de
nouveaux cas d’une
maladie particulière. Le
système va à la recherche
de l’information.
01 03
02 Surveillance
exhaustive
Le système s’intéresse
aux informations sur le
phénomène de santé
dans l’ensemble du
territoire, chez
l’ensemble de la
population et tout le
temps.
04
- Surveillance sentinelle par réseau :
C’est généralement un groupe de services, de cliniques, de cabinets
médicaux ou de laboratoires qui déclarent, à des intervalles de temps
réguliers, le nombre de cas enregistré d’une maladie particulière, et ce, en
général, dans le cadre d’un engagement volontaire.
- Surveillance sentinelle par site :
C’est une surveillance spéciale qui s’effectue chez des groupes spécifiques,
d’une façon limitée dans le temps et dans l’espace, et qui est répétée
régulièrement à la même période de l’année. Elle permet de suivre la
tendance d’une maladie spécifique, dans des sites précis et chez des
groupes particuliers de la population. Elle est surtout utilisée pour la
surveillance sentinelle de l’infection à VIH
Surveillancesentinelle
CRITERESDEQUALITED’UNSYSTEMEDE
SURVEILLANCE
Simplicité
Représentativité
Souplesseou
Flexibilité
Validité
Acceptabilité
Réactivité
Simplicité Acceptabilité
C’est le niveau d’adhésion.
Cette qualité est affectée
par la complexité des
procédures et des supports
utilisés, ainsi que par le
nombre et le type de
données à collecter.
Information à collecter : bien
définie
Procédures : rapides et
standardisées
- Recueil (mode ?, par qui ?, ...)
- Transmission (par qui ?, pour
qui ?, par quel moyen ?,
à quel rythme?, ...)
- Analyse (par qui ?, à quel
rythme ?, …)
- Diffusion (pour qui,
comment, pour qui, … )
Souplesse
ou
Flexibilité
Adaptation aux
changements de la
définition des cas, des
données à collecter, des
sources d’information
ou des moyens de
notification
01 03
02
• Taux de participation ? •
Qualité des rapports ? • Taux
de non-réponses (transmission
de fiches complètes) • Etc…
Représentativité Réactivité
Elle est représentée par la
rapidité de circulation de
l’information, de
détection des épisodes
épidémiques et de
l’instauration des mesures
de contrôle. C’est le délai
entre l’apparition du
phénomène surveillé et
l’intervention.
Validité
Sensibilité
Spécificité
Valeur prédictive
positive (VPP)
04 06
05
C’est la capacité d’un
système de décrire
correctement la
distribution des
phénomènes de santé
selon les caractéristiques
de personne, de lieu et de
temps.
Validité
Sensibilité Capacité de détecter un phénomène quand il existe réellement.
Le système doit être capable d’identifier tous les cas.
VVP Capacité de correctement détecter un vrai phénomène.
Spécificité Capacité de dire qu’un phénomène n’existe pas quand réellement
il n’existe pas.
MAROC
Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires
1: les catégories des déterminants de la santé:
A. Mode de vie
B. Environnement
C. Organisation des soins
D. Technologie médicale
1: les catégories des déterminants de la santé:
A. Mode de vie
B. Environnement
C. Organisation des soins
D. Technologie médicale
2: les études épidémiologiques sont classées selon:
A. L’élément de départ
B. Le temps
C. L’objectif de l’étude
D. Les moyens d’investigation
2: les études épidémiologiques sont classées selon:
A. L’élément de départ
B. Le temps
C. L’objectif de l’étude
D. Les moyens d’investigation
3: une étude transversale est une étude épidémiologique
A. De prévalence
B. S’intéresse aux conditions passées du groupe étudié
C. Prospective
D. Donne des informations généralisables
3: une étude transversale est une étude épidémiologique
A. De prévalence
B. S’intéresse aux conditions passées du groupe étudié
C. Prospective
D. Donne des informations généralisables
4: un rapport ou le numérateur est compris dans le dénominateur
pendant un temps donné est:
A. Indice
B. Ratio
C. Taux
D. Proportion
4: un rapport ou le numérateur est compris dans le dénominateur
pendant un temps donné est:
A. Indice
B. Ratio
C. Taux
D. Proportion
5: la prévalence est le nombre de:
A. Nouveau cas survenus dans une population à risque pendant un
intervalle de temps
B. Nombre de cas existant dans une population donnée à un moment
donné
C. Taux de nouveaux cas et anciens cas dans une population donnée
D. Nombre de cas existant dans une population donnée.
5: la prévalence est le nombre de:
A. Nouveau cas survenus dans une population à risque pendant un
intervalle de temps
B. Nombre de cas existant dans une population donnée à un moment
donné
C. Taux de nouveaux cas et anciens cas dans une population donnée
D. Nombre de cas existant dans une population donnée.
6: le taux de létalité est:
A. Le nombre de décès pour des sujets atteints d’une maladie
spécifique
B. Proportion de décès dans une population pendant une période
définie
C. Proportion de décès pour sujets atteints d’une maladie spécifique
au cours d’une période donnée
D. Nombre de décès pour cause donnée pendant une période
donnée.
6: le taux de létalité est:
A. Le nombre de décès pour des sujets atteints d’une maladie
spécifique
B. Proportion de décès dans une population pendant une période
définie
C. Proportion de décès pour sujets atteints d’une maladie spécifique
au cours d’une période donnée
D. Nombre de décès pour cause donnée pendant une période
donnée.
7: parmi les indicateurs de l’état de santé, on trouve:
A. Taux de mortalité maternelle
B. Disponibilité des médicaments essentiels
C. Taux d’accouchement en milieu surveillé
D. Espérance de vie à la naissance
7: parmi les indicateurs de l’état de santé, on trouve:
A. Taux de mortalité maternelle
B. Disponibilité des médicaments essentiels
C. Taux d’accouchement en milieu surveillé
D. Espérance de vie à la naissance
8-Parmi ces indicateurs, quels sont ceux en rapport avec l’activité
hospitalière:
A-Taux d’occupation moyenne
B-Nombre de malades dialysés
C-Nombre de décès intra hospitaliers
D-Durée moyenne de séjour
9 – Une augmentation significative et inhabituelle de la
fréquence d’une maladie dans le temps et dans l’espace est une:
A- Endémie
B- Pandémie
C- Epidémie
D- Aucune réponse n’est juste
9 – Une augmentation significative et inhabituelle de la
fréquence d’une maladie dans le temps et dans l’espace est une:
A- Endémie
B- Pandémie
C- Epidémie
D- Aucune réponse n’est juste
10- La mortalité périnatale est définie par les décès survenus entre les
intervalles d’âge suivants:
A- de la naissance à une semaine exacte
B- d’une semaine à un mois
C- d’un mois à une année
D- de la naissance à une année
10- La mortalité périnatale est définie par les décès survenus entre les
intervalles d’âge suivants:
A- de la naissance à une semaine exacte
B- d’une semaine à un mois
C- d’un mois à une année
D- de la naissance à une année
11- la révision du système de surveillance épidémiologique est faite
en vue de:
A- Son exhaustivité
B- Son intégration
C- Son informatisation
D- son ouverture sur les autres systèmes
11- la révision du système de surveillance épidémiologique est faite
en vue de:
A- Son exhaustivité
B- Son intégration
C- Son informatisation
D- son ouverture sur les autres systèmes
12-La maladie épidémique qui ne connait pas de frontières est appelée :
13-La prévention secondaire vise à réduire la gravité d’un problème de
santé :
14-La prophylaxie désigne le processus passif ayant pour but d’éradiquer
la maladie :
15-L’épidémiologie est l’étude des facteurs influant sur la santé et les
maladies de la population :
12-La maladie épidémique qui ne connait pas de frontières est appelée :
Pandémie
13-La prévention secondaire vise à réduire la gravité d’un problème de
santé :
Vrai
14-La prophylaxie désigne le processus passif ayant pour but d’éradiquer
la maladie :
Faux
15-L’épidémiologie est l’étude des facteurs influant sur la santé et les
maladies de la population :
Vrai
16-Le taux de mortalité est le nombre de décès annuel rapportés au
nombre d’habitants d’un territoire donné.
17-L’incidence est le nombre de nouveaux cas :
16-Le taux de mortalité est le nombre de décès annuel rapportés au
nombre d’habitants d’un territoire donné.
Vrai
17-L’incidence est le nombre de nouveaux cas :
Faux
MERCI

Contenu connexe

Tendances

Ethique Professionnelle
Ethique ProfessionnelleEthique Professionnelle
Ethique Professionnelle
Mehdi Razzok
 
Plan-Santé-2025-PPT.pptx
Plan-Santé-2025-PPT.pptxPlan-Santé-2025-PPT.pptx
Plan-Santé-2025-PPT.pptx
RajaeKhafife
 
Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Investigation d'un épisode épidémique
Investigation d'un épisode épidémiqueInvestigation d'un épisode épidémique
Investigation d'un épisode épidémique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Carte sanitaire MAROC
Carte sanitaire MAROCCarte sanitaire MAROC
Carte sanitaire MAROC
El Mostafa Makani
 
Le systeme de sante algérien
Le systeme de sante algérienLe systeme de sante algérien
Le systeme de sante algérien
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017
Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017
Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017
Faculté de médecine de Tizi-Ouzou
 
1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf
ssuser93dd14
 
Couverture médicale de base. (2)
Couverture médicale de base. (2)Couverture médicale de base. (2)
Couverture médicale de base. (2)
abderrahmane achbani
 
Indicateurs de santé
Indicateurs de santéIndicateurs de santé
Indicateurs de santé
Iflehrachid
 
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabatGestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
abdelhaq chnitef
 
Etablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociauxEtablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociaux
Jamal Ti
 
Livre blanc
Livre blanc  Livre blanc
Livre blanc
mohamed elmarnissi
 
Organisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soinsOrganisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soins
Jamal Ti
 
Les déterminants de la santé [mode de compatibilité]
Les déterminants de la santé [mode de compatibilité]Les déterminants de la santé [mode de compatibilité]
Les déterminants de la santé [mode de compatibilité]
Rànyà Yààkoùbî
 
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
Jamal Ti
 
Carte sanitaire
Carte sanitaire Carte sanitaire
Carte sanitaire
Jamal Ti
 
schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins
mohamed elmarnissi
 

Tendances (20)

Sns
SnsSns
Sns
 
Ethique Professionnelle
Ethique ProfessionnelleEthique Professionnelle
Ethique Professionnelle
 
Strategie2012 2016
Strategie2012 2016Strategie2012 2016
Strategie2012 2016
 
Plan-Santé-2025-PPT.pptx
Plan-Santé-2025-PPT.pptxPlan-Santé-2025-PPT.pptx
Plan-Santé-2025-PPT.pptx
 
Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques
 
Investigation d'un épisode épidémique
Investigation d'un épisode épidémiqueInvestigation d'un épisode épidémique
Investigation d'un épisode épidémique
 
Carte sanitaire MAROC
Carte sanitaire MAROCCarte sanitaire MAROC
Carte sanitaire MAROC
 
Le systeme de sante algérien
Le systeme de sante algérienLe systeme de sante algérien
Le systeme de sante algérien
 
Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017
Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017
Mesures d'association épidémiologique_15 01 2017
 
1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf
 
Couverture médicale de base. (2)
Couverture médicale de base. (2)Couverture médicale de base. (2)
Couverture médicale de base. (2)
 
Indicateurs de santé
Indicateurs de santéIndicateurs de santé
Indicateurs de santé
 
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabatGestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
 
Etablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociauxEtablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociaux
 
Livre blanc
Livre blanc  Livre blanc
Livre blanc
 
Organisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soinsOrganisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soins
 
Les déterminants de la santé [mode de compatibilité]
Les déterminants de la santé [mode de compatibilité]Les déterminants de la santé [mode de compatibilité]
Les déterminants de la santé [mode de compatibilité]
 
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
 
Carte sanitaire
Carte sanitaire Carte sanitaire
Carte sanitaire
 
schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins
 

Similaire à Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires

EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAREPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
issabbafoussam
 
Polycopepidmiologie2013 160321162005
Polycopepidmiologie2013 160321162005Polycopepidmiologie2013 160321162005
Polycopepidmiologie2013 160321162005
Jalal Chafiq
 
cours épidémiologie en santé publique pour les.ppt
cours épidémiologie en santé publique pour les.pptcours épidémiologie en santé publique pour les.ppt
cours épidémiologie en santé publique pour les.ppt
jean taty MINTA BIBINA
 
الفطريات في علم الأوبئة
الفطريات في علم الأوبئةالفطريات في علم الأوبئة
الفطريات في علم الأوبئة
Ahmed Hachani
 
7e édition du rapport ‘état de santé de la population en France’
7e édition du rapport ‘état de santé de la population en France’7e édition du rapport ‘état de santé de la population en France’
7e édition du rapport ‘état de santé de la population en France’
Jan-Cedric Hansen
 
introduction_à_lepidemiologie.pptx
introduction_à_lepidemiologie.pptxintroduction_à_lepidemiologie.pptx
introduction_à_lepidemiologie.pptx
AminaBentrat
 
Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...
Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...
Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...
valéry ridde
 
Innovation therapeutique et_survie_en_cancerologie
Innovation therapeutique et_survie_en_cancerologieInnovation therapeutique et_survie_en_cancerologie
Innovation therapeutique et_survie_en_cancerologie
Association LIR
 
Epidemiologie analytique power point note
Epidemiologie analytique power point noteEpidemiologie analytique power point note
Epidemiologie analytique power point note
asobochiaalphonse
 
Generalites Biostatistique niveau 2.pptx
Generalites Biostatistique niveau 2.pptxGeneralites Biostatistique niveau 2.pptx
Generalites Biostatistique niveau 2.pptx
Christst
 
livret_education_hemocultures___2019.pdf
livret_education_hemocultures___2019.pdflivret_education_hemocultures___2019.pdf
livret_education_hemocultures___2019.pdf
BenamraneMarwa
 
Analyse économique des traitements dans les Maladies Inflammatoires Choniques...
Analyse économique des traitements dans les Maladies Inflammatoires Choniques...Analyse économique des traitements dans les Maladies Inflammatoires Choniques...
Analyse économique des traitements dans les Maladies Inflammatoires Choniques...
Didier Mennecier
 
Les indicateurs d'évaluation du paludisme
Les indicateurs d'évaluation du paludismeLes indicateurs d'évaluation du paludisme
Les indicateurs d'évaluation du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Plan d'action régional réduction mortalité maternelle
Plan d'action régional réduction mortalité maternellePlan d'action régional réduction mortalité maternelle
Plan d'action régional réduction mortalité maternelle
inanabbassi1
 
Perception, risque, comportement et santé
Perception, risque, comportement et santéPerception, risque, comportement et santé
Perception, risque, comportement et santé
Aymery Constant
 
Gianfranco Domenighetti | Impact de l`innovation technologique | 2013
Gianfranco Domenighetti | Impact de l`innovation technologique | 2013Gianfranco Domenighetti | Impact de l`innovation technologique | 2013
Gianfranco Domenighetti | Impact de l`innovation technologique | 2013
Angela Greco
 
Types d'études_revu.pptx
Types d'études_revu.pptxTypes d'études_revu.pptx
Types d'études_revu.pptx
amoussaroukiyath
 
Mydoctool presention MeetUp #PHIM14
Mydoctool presention MeetUp #PHIM14Mydoctool presention MeetUp #PHIM14
Mydoctool presention MeetUp #PHIM14
iPocrate
 
Notion en ÉPIDÉMIOLOGIE, enquête épidémiologique
Notion en ÉPIDÉMIOLOGIE, enquête épidémiologiqueNotion en ÉPIDÉMIOLOGIE, enquête épidémiologique
Notion en ÉPIDÉMIOLOGIE, enquête épidémiologique
KHALIDNDAMI1
 

Similaire à Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires (20)

EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAREPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
EPIDEMIOLOGIE GENERAL NOTE FOR TEACHING AND SEMINAR
 
Polycopepidmiologie2013 160321162005
Polycopepidmiologie2013 160321162005Polycopepidmiologie2013 160321162005
Polycopepidmiologie2013 160321162005
 
cours épidémiologie en santé publique pour les.ppt
cours épidémiologie en santé publique pour les.pptcours épidémiologie en santé publique pour les.ppt
cours épidémiologie en santé publique pour les.ppt
 
الفطريات في علم الأوبئة
الفطريات في علم الأوبئةالفطريات في علم الأوبئة
الفطريات في علم الأوبئة
 
7e édition du rapport ‘état de santé de la population en France’
7e édition du rapport ‘état de santé de la population en France’7e édition du rapport ‘état de santé de la population en France’
7e édition du rapport ‘état de santé de la population en France’
 
introduction_à_lepidemiologie.pptx
introduction_à_lepidemiologie.pptxintroduction_à_lepidemiologie.pptx
introduction_à_lepidemiologie.pptx
 
Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...
Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...
Le retour de la conception biomédicale de la maladie dans les politiques inte...
 
Innovation therapeutique et_survie_en_cancerologie
Innovation therapeutique et_survie_en_cancerologieInnovation therapeutique et_survie_en_cancerologie
Innovation therapeutique et_survie_en_cancerologie
 
Epidemiologie analytique power point note
Epidemiologie analytique power point noteEpidemiologie analytique power point note
Epidemiologie analytique power point note
 
Generalites Biostatistique niveau 2.pptx
Generalites Biostatistique niveau 2.pptxGeneralites Biostatistique niveau 2.pptx
Generalites Biostatistique niveau 2.pptx
 
livret_education_hemocultures___2019.pdf
livret_education_hemocultures___2019.pdflivret_education_hemocultures___2019.pdf
livret_education_hemocultures___2019.pdf
 
Analyse économique des traitements dans les Maladies Inflammatoires Choniques...
Analyse économique des traitements dans les Maladies Inflammatoires Choniques...Analyse économique des traitements dans les Maladies Inflammatoires Choniques...
Analyse économique des traitements dans les Maladies Inflammatoires Choniques...
 
Les indicateurs d'évaluation du paludisme
Les indicateurs d'évaluation du paludismeLes indicateurs d'évaluation du paludisme
Les indicateurs d'évaluation du paludisme
 
Plan d'action régional réduction mortalité maternelle
Plan d'action régional réduction mortalité maternellePlan d'action régional réduction mortalité maternelle
Plan d'action régional réduction mortalité maternelle
 
Perception, risque, comportement et santé
Perception, risque, comportement et santéPerception, risque, comportement et santé
Perception, risque, comportement et santé
 
Gianfranco Domenighetti | Impact de l`innovation technologique | 2013
Gianfranco Domenighetti | Impact de l`innovation technologique | 2013Gianfranco Domenighetti | Impact de l`innovation technologique | 2013
Gianfranco Domenighetti | Impact de l`innovation technologique | 2013
 
Aaa synthese ou_4pages_vfinale
Aaa synthese ou_4pages_vfinaleAaa synthese ou_4pages_vfinale
Aaa synthese ou_4pages_vfinale
 
Types d'études_revu.pptx
Types d'études_revu.pptxTypes d'études_revu.pptx
Types d'études_revu.pptx
 
Mydoctool presention MeetUp #PHIM14
Mydoctool presention MeetUp #PHIM14Mydoctool presention MeetUp #PHIM14
Mydoctool presention MeetUp #PHIM14
 
Notion en ÉPIDÉMIOLOGIE, enquête épidémiologique
Notion en ÉPIDÉMIOLOGIE, enquête épidémiologiqueNotion en ÉPIDÉMIOLOGIE, enquête épidémiologique
Notion en ÉPIDÉMIOLOGIE, enquête épidémiologique
 

Notions en épidemiologie et indicateurs sanitaires

  • 4. Epidemiologie L’épidémiologie est l’étude de la distribution des fréquences des maladies chez l’homme et de leurs déterminants “McMahon et al (1960)”
  • 5. Autresdéfinitionsdel’épidémiologie JohnM.Last,1988 L'épidémiologie est l'étude de la distribution et des déterminants des états ou des événements liés à la santé (y compris les maladies) au sein de populations spécifiques, ainsi que l'application de cette étude au contrôle des maladies et d'autres problèmes de santé. OMS,1988 L’épidémiologie est l’étude de la distribution et des déterminants des états de santé ou évènements dans une population définie et l’application de cette étude au contrôle des problèmes de santé
  • 6. Définitionsdeconcepts Fréquence Se traduit par l'expression sous forme de proportions, de taux, de ratios, etc. Déterminant Des facteurs d'origine environnementale, des facteurs liés aux modes de vie ou des facteurs biologiques. 01 02 03 Distribution De l'occurrence des problèmes de santé, de leur variation en fonction de divers facteurs (tels que le temps, l'espace, et les caractéristiques sociodémographiques).
  • 7. FACTEURDERISQUE Une caractéristique associée à un individu, son environnement, sa culture ou son style de vie, qui augmente la probabilité pour cette personne de développer une maladie. EVÉNEMENTDESANTÉ Maladie ou dysfonctionnement de l’organisme. 04 05
  • 9. LESCINQFONCTIONSDEL’ÉPIDÉMIOLOGIE 1. La surveillance épidémiologique. 2. La mesure de l'importance des problèmes de santé. 3. La recherche étiologique. 4. L'identification des groupes à risque élevé (GARE). 5. L'évaluation de la santé.
  • 11. Différencesentrelesdeuxapproches Biomédicale ou clinique Epidémiologique La maladie La santé Approche individuelle Approche collective anamnèse Enquêtes et des statistiques Diagnostic clinique diagnostic épidémiologique Résultat: traitement Résultat: intervention ou méthode de prévention
  • 12. Décrire - La fréquence -Épidémiologie descriptive Comprendre -La cause - Épidémiologie analytique Evaluer - les moyens mis en œuvre - Épidémiologie évaluative Objectifsdel’épidémiologie
  • 14. EPIDÉMIE PANDÉMIE C’est une épidémie touchant de très larges populations (à caractère continental ou mondial). Ex: Pandémie de COVID- 19 Une augmentation inhabituelle et soudaine du nombre de cas d'une maladie spécifique au sein d'une population ou d'une région géographique délimitée (méningite….) ENDÉMIE Présence habituelle d’une maladie à une fréquence importante et constante dans une région ou une communauté. Ex: La tuberculose au Maroc, paludisme en Afrique subsaharienne,... 01 03 02 CAS SPORADIQUE Se dit d'une maladie survenant par cas isolés, souvent sans aucun lien entre eux par opposition aux cas survenant de façon endémique ou épidémique 04
  • 15. Temps Espace Epidémie Limitée Limitée Endémie Illimitée Limitée pandémie Limitée Illimitée Illustration
  • 23. L’ensemble des mesures visant à éviter ou réduire le nombre et la gravité des maladies, des accidents et des handicaps (OMS, 1948) Définitiondelaprevention
  • 24. Lesniveauxdeprévention Action visant à repérer les patients ou les populations à risque de subir des surmédicalisation, à les protéger des interventions médicales invasives, et à leur proposer des procédures de soins qui sont à la fois éthiques et médicalement appropriées. A pour objectif d’arrêter ou de retarder la progression d'une maladie grâce au dépistage précoce et à un traitement adapté, ce qui contribue à réduire le nombre de cas existants (prévalence) ; ou qui vise à minimiser le risque de récidive et de chronicité (action de dépistage et de traitement)." Ensemble de mesures visant à réduire l’incidence d'une maladie et à minimiser l'apparition de nouveaux cas au sein d'une population saine en réduisant les causes et les facteurs de risque (c'est ce que l'on appelle l'action de promotion de la santé). Préventionquaternaire Préventionsecondaire Préventionprimaire Préventiontertiaire Qui se met en œuvre après l'apparition de la maladie dans le but de minimiser les dommages causés par celle-ci (action de réhabilitation).
  • 28. NEWS PROPORTION Rapport des effectifs d’une même variable (Dénominateur inclut le numérateur) RATIO Rapport des effectifs des 2 modalités d’une même variable (numérateur et dénominateur sont mutuellement exclusifs) TAUX C’est une proportion mais inclue une notion de temps : Rapport des effectifs d’une même variable (numérateur est compris dans le dénominateur) INDICE Rapport des effectifs de deux variables différentes
  • 29. PROPORTION Il s'agit d'un rapport exprimant la fréquence relative, dans l'échantillon, des sujets présentant une caractéristique donnée P = a / (a+b) C’est une mesure statique S’exprime en % ou en chiffre de 0 -> 1 Supposons qu'il y ait 10 000 étudiants inscrits dans une école, et que 7 500 d'entre eux aient obtenu leur diplôme. (Nombre d'étudiants ayant obtenu leur diplôme / Nombre total d'étudiants inscrits) = (7 500/10 000) = 0.75 = 75 % Donc, dans cet exemple, le taux de réussite de l'école est de 75 %.
  • 30. RATIO Il s'agit d'un rapport des effectifs de 2 modalités d’une même variable a1/a2 Exemple: Variable sexe à 2 modalités (F, H) Il s’exprime sous la forme d’un nombre (pas d’unité) Exemple: sur 100 individus, 49 hommes et 51 femmes Ratio H/ F ou Sex ratio = 0,96 Donc, dans cet exemple, le ratio homme/femme est 0,96
  • 31. LACOTE(RATIO) Mesure particulière qu’on utilise en épidémiologie Il s'agit d'un rapport des proportion de 2 modalités d’une même variable Exemple: Nombre de cas de diarrhée: 75 % de consommation de glace: 53/75 = 71% % de non consommation de glace: 22/75 = 29% Cote de consummation = 0.71/0.29 = 2.4 Probabilité d’un événement Probabilité de l’événement inverse
  • 32. INDICE Il s'agit d'un rapport entre deux quantités désignant des événements différents (Rapport des effectifs de 2 variables) a/b Exemple 1: Nombre de lits dans les structures hospitalières et la taille de la population Exemple 2: TMM = Nombre de décès maternels au cours d’une année Nombre de naissance vivantes déclarées au cours de la même année
  • 33. TAUX Il s'agit d'un rapport qui prend en compte la notion de temps: vitesse de transfert d’un état à un autre. Numérateur : Les personnes qui ont subis un événement au cours d'une période spécifique. Dénominateur : L'ensemble des personnes susceptibles d’expérimenter cet événement au cours de cette période. S’exprime en chiffre de 0 -> 1, en %, %ₒ, %ₒₒ, %ₒₒₒ
  • 36. Pour mesurer l’état de santé d’une population, des données appelées indicateurs de santé sont utilisées Trois dimensions servent de repère pour caractériser la santé d’une population: - Les caractéristiques de la population - Le temps - L’espace C’est quoi un indicateur
  • 37. « Instrument qui fournit une indication » (Le Robert) « Outil de mesure ou un critère d’appréciation de L’état d’un phénomène à un moment donné » (Lexique économique, 1984) Les differents indicateurs : Indicateurs de moyens (équipement, personnels,….) Indicateurs socio-économiques. Indicateurs de production (nombre de consultations, nombre de séjour,…) Indicateurs de sante
  • 38. INDICATEURDESANTÉ Sont des mesures utilisées pour décrire l’état de santé et de bien –être de la population (indicateurs d’état de santé ) et les facteurs déterminant ou influençant la santé (indicateurs de déterminant de santé ). INTERET: ➢ Connaitre et évaluer l’état de santé d’une population à une date donnée. ➢ Classer les problèmes de santé pour déterminer les priorités en santé publique. ➢ Apprécier l’évolution de la consommation médicale. ➢ Prévenir la maladie (recherche étiologique) ➢ Promouvoir la santé (information de la population, étude de l’utilité des actions sanitaires)
  • 39. CRITERESDECHOIXDESINDICATEURS(OMS) l’aptitude de mesurer ce qu’on cherche à mesurer Validité Sensibilité Être accepté par la population d’étude Acceptabilité Représentativité La capacité de donner de résultats identiques dans des situations identiques Fiabilité 02 01 03 04 05 06 Être utile pour toutes les régions Universalité
  • 40. INDICATEURS DE SANTÉ Directs Indirects Précisions sur la mortalité et la morbidité
  • 42. Indicateursdémographiques La pyramide des âges est la représentation graphique de la distribution des effectifs de population selon l'âge et le sexe. Sa forme traduit les caractéristiques évolutives de la population étudiée: • population qui croît rapidement (pays en voie de développement): forme de pyramide; • population qui croît lentement après un accroissement rapid (France): forme de losange Les principaux facteurs agissant sur la forme de la pyramide des âges sont la natalité, la mortalité et les migrations.
  • 44. L'espérance de vie peut être déterminée à la naissance ou à un âge donné: o L'espérance de vie à la naissance est le nombre moyen d'années qu’un nouveau-né peut vivre. o L'espérance de vie à un âge donné est le nombre moyen d'années que les individus peuvent vivre à partir d'un âge donné. Cet indicateur permet de comparer, par exemple, les différentes catégories socio-professionnelles.
  • 45. Les années potentielles de vie perdue représentent le nombre d'années qu'un individu, mort prématurément, n'a pas vécues. Cet indicateur traduit l'importance des décès prématurés (accidents de la circulation, par exemple)
  • 46. Indicateursdeféconditéetdenatalité Le taux brut de natalité Nombre de naissances vivantes sur une période définie Population moyenne pour la même période x1000 Le taux global de fécondité Nombre de naissances vivantes sur une période définie Nombre moyen de femmes d’un âge donné pour cette même période x1000 Ne prenant en compte que la population féminine en âge de procréer (15-49) L’ndice synthétique de fécondité Tout simplement, c’est la somme des taux de fécondité par âge
  • 47. Calcul des taux annuels moyens de fécondité par âge (C) = naissances par âge (A) divisées par effectifs féminins par âge (B) divisées par amplitude de la période (5 ans). Exemple : 15-19 ans = 530 ÷ 5 349 ÷ 5 = 0,0198 Calcul de l’indice synthétique de fécondité: Somme des taux de fécondité par âge multipliée par amplitude des groupes d’âge (5 ans) = 0,3267 X 5 ans = 1,6335.
  • 48. Indicateursdemortalité Il correspond au nombre de décès survenant au cours de l'année par rapport à la population totale au milieu de l'année. TAUX BRUT DE MORTALITÉ TAUX SPÉCIFIQUES DE MORTALITÉ Il s’agit de comptabiliser le nombre de décès survenus dans un sous- groupe de la population (âge, sexe, profession, milieu: urbain/rural…) et de la rapporter à l’effectif de ce sous-groupe Taux de mortalité spécifique pour une cause Taux de mortalité spécifique selon l'âge (Taux de) létalité Taux proportionnel de mortalité
  • 49. Taux de mortalité spécifique pour une cause Taux de mortalité spécifique selon l’âge Taux proportionnel de mortalité
  • 50. TAUX DE MORTALITÉ PROPORTIONNELLE TAUX DE LÉTALITÉ
  • 51. Le taux de mortalité infantile TAUX DE MORTALITÉ INFANTILE ET PÉRINATALE
  • 54. Indicateursdemorbidité Morbidité ressentie, diagnostiquée ou réelle, s'exprimant sous forme de taux :
  • 55. Morbidité ressentie, diagnostiquée ou réelle Morbidité réelle Morbidité diagnostiquée Fait référence aux problèmes de santé identifiés par un professionnel de la santé à la suite d'examens médicaux, de tests et de diagnostics cliniques. Elle repose sur des preuves objectives. Elle peut inclure des conditions médicales non encore diagnostiquées ou des symptômes non signalés par les individus, mais qui sont révélés par des études épidémiologiques, des enquêtes de santé publique ou des données médicales collectives. Morbidité ressentie Fait référence aux symptômes et aux problèmes de santé qu'une personne ressent subjectivement. - Elle est basée sur les sensations et les plaintes du patient 01 03 02
  • 57. PRÉVALENCE c’est un indicateur qui prends en compte l’ensemble des cas d’un évènement observé à un instant donné(ou une période donnée)dans une population donnée en permettant de connaitre son état de santé à cet instant. Donc c’est le nombre de cas (nouveaux + ancien) d’une maladie à un moment donné sur la population dont sont issus ces cas au même moment.
  • 62. INCIDENCE Il existe par ailleurs plusieurs "types" de taux d'incidence ayant chacun leur particularité et leur utilité: TAUX D'ATTAQUE Taux d'incidence calculé sur une très courte période ne dépassant en général pas un mois (ex: TIAC). Rapport entre le nombre de malades et le nombre de personnes susceptibles d’être malades dans une période donnée. Pour les maladies infectieuses, il exprime la capacité de l’agent pathogène à se propager et à se transmettre d’une personne à l’autre (contagiosité)
  • 63. TAUX D'ATTAQUE SECONDAIRE TAUX D'ATTAQUE SECONDAIRE
  • 64. DENSITÉ D'INCIDENCE Le rapport entre l’incidence d’un problème de santé et l’effectif moyen des personnes susceptibles d’être atteintes par ce problème de santé multiplié par la durée de cette période Mesure précise dans une population d’étude dynamique (décès, perdus de vue, arrivées d’individus) Dénominateur : personne-temps => tient compte de la contribution de chaque individu au dénominateur Le résultat s’exprime en nombre de nouveaux cas par personnes- temps
  • 65. RELATION ENTRE INCIDENCE ET PRÉVALENCE
  • 66. Prévalence Le taux d’incidence cumulée d’une maladie dépend à la fois de l’incidence et de la durée de la période étudiée P = incidence x durée moyenne de la maladie Pour autant que la prévalence (P) soit faible (< 10%) et relativement stable au cours du temps, on peut en calculer une valeur approximative comme suit : Incidence La prévalence dépend à la fois de l’incidence et de la durée de la maladie. Le taux d’incidence cumulée constitue une approximation utile du taux d’incidence lorsque celui-ci est faible ou que la période d’étude est courte.
  • 68. LA MORTALITÉ ÉVITABLE LA MORTALITÉ PRÉMATURÉE C’est le nombre de décès avant 65 ans pendant une période par rapport à la population ayant moins de 65 ans pendant la même période Se différencie selon 2 indicateurs (Inserm, 1994) Mortalité "évitable" liée aux habitudes de vie : Causes de décès dont la fréquence pourrait être diminuée essentiellement par une action sur les comportements individuels (risques liés à la consommation de tabac, d'alcool, à une conduite dangereuse...). Précisionssurlamortalitéetlamorbidité Mortalité "évitable" liée au système de soins : causes de décès dont la fréquence pourrait être diminuée grâce à une meilleure prise en charge par le système de soins (y compris dans le cadre d'actions de dépistage).
  • 76. Définition La collecte, l’analyse et la diffusion systématique des données sanitaires pour la planification , l’exécution et l’évaluation des programmes de santé publique
  • 77. Processus continu/enquêtes – Collecte des données – Regroupement et tabulation des données – Analyse et interprétation – Diffusion des données et des résultats à ceux qui ont en besoins Rapidité de diffusion des résultats ++
  • 78. La détection de changements de distribution ou de tendance des maladies, afin d’entreprendre les investigations et le mesures de contrôle nécessaires. Objectifsdelasurveillanceépidémiologique Apprécier l’ampleur d’un phénomène de santé et de suivre ses tendances selon les caractéristiques de temps, de personne et de lieu = décrire Détecter les épidémies = alerter Evaluer l’impact des mesures de prévention et de contrôle = évaluer Emettre des hypothèses Identifier des phénomènes pour la recherche épidémiologique Faire des projections des besoins en soins de santé
  • 80. Surveillance passive Surveillance sentinelle Le système s’intéresse aux informations sur le phénomène de santé dans un échantillon de sites, chez quelques groupes de la population. Surveillance sentinelle par reseau / Surveillance sentinelle par site Les informations sont acheminées sans sollicitation ou intervention de la part des services responsables de la surveillance. Le système attend l’information qui lui est notifiée. Surveillance active La collecte de données de façon périodique par un contact régulier avec les services concernés pour s’enquérir de la présence ou de l’absence de nouveaux cas d’une maladie particulière. Le système va à la recherche de l’information. 01 03 02 Surveillance exhaustive Le système s’intéresse aux informations sur le phénomène de santé dans l’ensemble du territoire, chez l’ensemble de la population et tout le temps. 04
  • 81. - Surveillance sentinelle par réseau : C’est généralement un groupe de services, de cliniques, de cabinets médicaux ou de laboratoires qui déclarent, à des intervalles de temps réguliers, le nombre de cas enregistré d’une maladie particulière, et ce, en général, dans le cadre d’un engagement volontaire. - Surveillance sentinelle par site : C’est une surveillance spéciale qui s’effectue chez des groupes spécifiques, d’une façon limitée dans le temps et dans l’espace, et qui est répétée régulièrement à la même période de l’année. Elle permet de suivre la tendance d’une maladie spécifique, dans des sites précis et chez des groupes particuliers de la population. Elle est surtout utilisée pour la surveillance sentinelle de l’infection à VIH Surveillancesentinelle
  • 83. Simplicité Acceptabilité C’est le niveau d’adhésion. Cette qualité est affectée par la complexité des procédures et des supports utilisés, ainsi que par le nombre et le type de données à collecter. Information à collecter : bien définie Procédures : rapides et standardisées - Recueil (mode ?, par qui ?, ...) - Transmission (par qui ?, pour qui ?, par quel moyen ?, à quel rythme?, ...) - Analyse (par qui ?, à quel rythme ?, …) - Diffusion (pour qui, comment, pour qui, … ) Souplesse ou Flexibilité Adaptation aux changements de la définition des cas, des données à collecter, des sources d’information ou des moyens de notification 01 03 02 • Taux de participation ? • Qualité des rapports ? • Taux de non-réponses (transmission de fiches complètes) • Etc…
  • 84. Représentativité Réactivité Elle est représentée par la rapidité de circulation de l’information, de détection des épisodes épidémiques et de l’instauration des mesures de contrôle. C’est le délai entre l’apparition du phénomène surveillé et l’intervention. Validité Sensibilité Spécificité Valeur prédictive positive (VPP) 04 06 05 C’est la capacité d’un système de décrire correctement la distribution des phénomènes de santé selon les caractéristiques de personne, de lieu et de temps.
  • 85. Validité Sensibilité Capacité de détecter un phénomène quand il existe réellement. Le système doit être capable d’identifier tous les cas. VVP Capacité de correctement détecter un vrai phénomène. Spécificité Capacité de dire qu’un phénomène n’existe pas quand réellement il n’existe pas.
  • 86. MAROC
  • 88. 1: les catégories des déterminants de la santé: A. Mode de vie B. Environnement C. Organisation des soins D. Technologie médicale
  • 89. 1: les catégories des déterminants de la santé: A. Mode de vie B. Environnement C. Organisation des soins D. Technologie médicale
  • 90. 2: les études épidémiologiques sont classées selon: A. L’élément de départ B. Le temps C. L’objectif de l’étude D. Les moyens d’investigation
  • 91. 2: les études épidémiologiques sont classées selon: A. L’élément de départ B. Le temps C. L’objectif de l’étude D. Les moyens d’investigation
  • 92. 3: une étude transversale est une étude épidémiologique A. De prévalence B. S’intéresse aux conditions passées du groupe étudié C. Prospective D. Donne des informations généralisables
  • 93. 3: une étude transversale est une étude épidémiologique A. De prévalence B. S’intéresse aux conditions passées du groupe étudié C. Prospective D. Donne des informations généralisables
  • 94. 4: un rapport ou le numérateur est compris dans le dénominateur pendant un temps donné est: A. Indice B. Ratio C. Taux D. Proportion
  • 95. 4: un rapport ou le numérateur est compris dans le dénominateur pendant un temps donné est: A. Indice B. Ratio C. Taux D. Proportion
  • 96. 5: la prévalence est le nombre de: A. Nouveau cas survenus dans une population à risque pendant un intervalle de temps B. Nombre de cas existant dans une population donnée à un moment donné C. Taux de nouveaux cas et anciens cas dans une population donnée D. Nombre de cas existant dans une population donnée.
  • 97. 5: la prévalence est le nombre de: A. Nouveau cas survenus dans une population à risque pendant un intervalle de temps B. Nombre de cas existant dans une population donnée à un moment donné C. Taux de nouveaux cas et anciens cas dans une population donnée D. Nombre de cas existant dans une population donnée.
  • 98. 6: le taux de létalité est: A. Le nombre de décès pour des sujets atteints d’une maladie spécifique B. Proportion de décès dans une population pendant une période définie C. Proportion de décès pour sujets atteints d’une maladie spécifique au cours d’une période donnée D. Nombre de décès pour cause donnée pendant une période donnée.
  • 99. 6: le taux de létalité est: A. Le nombre de décès pour des sujets atteints d’une maladie spécifique B. Proportion de décès dans une population pendant une période définie C. Proportion de décès pour sujets atteints d’une maladie spécifique au cours d’une période donnée D. Nombre de décès pour cause donnée pendant une période donnée.
  • 100. 7: parmi les indicateurs de l’état de santé, on trouve: A. Taux de mortalité maternelle B. Disponibilité des médicaments essentiels C. Taux d’accouchement en milieu surveillé D. Espérance de vie à la naissance
  • 101. 7: parmi les indicateurs de l’état de santé, on trouve: A. Taux de mortalité maternelle B. Disponibilité des médicaments essentiels C. Taux d’accouchement en milieu surveillé D. Espérance de vie à la naissance
  • 102. 8-Parmi ces indicateurs, quels sont ceux en rapport avec l’activité hospitalière: A-Taux d’occupation moyenne B-Nombre de malades dialysés C-Nombre de décès intra hospitaliers D-Durée moyenne de séjour
  • 103. 9 – Une augmentation significative et inhabituelle de la fréquence d’une maladie dans le temps et dans l’espace est une: A- Endémie B- Pandémie C- Epidémie D- Aucune réponse n’est juste
  • 104. 9 – Une augmentation significative et inhabituelle de la fréquence d’une maladie dans le temps et dans l’espace est une: A- Endémie B- Pandémie C- Epidémie D- Aucune réponse n’est juste
  • 105. 10- La mortalité périnatale est définie par les décès survenus entre les intervalles d’âge suivants: A- de la naissance à une semaine exacte B- d’une semaine à un mois C- d’un mois à une année D- de la naissance à une année
  • 106. 10- La mortalité périnatale est définie par les décès survenus entre les intervalles d’âge suivants: A- de la naissance à une semaine exacte B- d’une semaine à un mois C- d’un mois à une année D- de la naissance à une année
  • 107. 11- la révision du système de surveillance épidémiologique est faite en vue de: A- Son exhaustivité B- Son intégration C- Son informatisation D- son ouverture sur les autres systèmes
  • 108. 11- la révision du système de surveillance épidémiologique est faite en vue de: A- Son exhaustivité B- Son intégration C- Son informatisation D- son ouverture sur les autres systèmes
  • 109. 12-La maladie épidémique qui ne connait pas de frontières est appelée : 13-La prévention secondaire vise à réduire la gravité d’un problème de santé : 14-La prophylaxie désigne le processus passif ayant pour but d’éradiquer la maladie : 15-L’épidémiologie est l’étude des facteurs influant sur la santé et les maladies de la population :
  • 110. 12-La maladie épidémique qui ne connait pas de frontières est appelée : Pandémie 13-La prévention secondaire vise à réduire la gravité d’un problème de santé : Vrai 14-La prophylaxie désigne le processus passif ayant pour but d’éradiquer la maladie : Faux 15-L’épidémiologie est l’étude des facteurs influant sur la santé et les maladies de la population : Vrai
  • 111. 16-Le taux de mortalité est le nombre de décès annuel rapportés au nombre d’habitants d’un territoire donné. 17-L’incidence est le nombre de nouveaux cas :
  • 112. 16-Le taux de mortalité est le nombre de décès annuel rapportés au nombre d’habitants d’un territoire donné. Vrai 17-L’incidence est le nombre de nouveaux cas : Faux
  • 113. MERCI