SlideShare une entreprise Scribd logo
Noyades
Dr GHADDAB ANIS
Assistant Hospitalo-universitaire Anesthésie Réanimation
CHU Farhat Hached Sousse
Noyades
Mécanismes de la noyadeMécanismes de la noyade
1) Noyade primaire ou noyade vraie :
La victime est dans l’incapacité de maintenir la tête hors de
l’eau
Par épuisement
2) Noyade secondaire ou hydrocution :
Syncope thermo-différentielle , choc allergique , IDM
Malaise vagal , Convulsion , traumatisme cranien
ECG ++++
1) Submersion → arrivée du liquide dans la trachée →
laryngospasme → apnée réflexe de quelques sec à 2 minutes
+ bradycardie vagale
2) Reprise de la respiration → Inondation broncho-alveolaire
3) Arrêt respiratoire + perte de conscience + Troubles du rythme
4) Arrêt cardiaque et lésions cérébrales hypoxiques
Stades de noyade
• STADE I : AQUA STRESS
• STADE II : HYPOXIE MODEREE
• STADE III : HYPOXIE MAJEURE
• STADE IV : ANOXIQUE
Asphyxie aiguë en milieu aquatique
Hypoxie précoce et constante
Conditionne le pronostic vital et fonctionnel
Réanimation basée sur l’oxygénation
Noyades
Patient âgé de 65 ans, victime d’une noyade en eau
de mer
Amené par sa famille aux urgences
• OY : spontanée RV orientée RM : adaptée à la demande
• Polypneique à 25c/min sans signes de lutte respiratoire
• râles crépitants aux deux bases pulmonaires
• TA: 11/7 FC: 100 batt/min
• Pas de lésion traumatique évidente
• Température = 36 °
• Quel stade de noyade ?
• Conduite à tenir thérapeutique immédiate ?
Quel stade de noyade ?
•STADE I : AQUA STRESS : pas d’inhalation
•STADE II : HYPOXIE MODEREE : inhalation
•STADE III : HYPOXIE MAJEURE : Détresse respiratoire aigue
•STADE IV : ANOXIQUE : ACR
• Scope , VVP
• Sonde nasogastrique
• Oxygénothérapie : Masque haute concentration 10 L /min
VNI ou CPAP
95%
90
Noyades
Obu d’oxygène Rotamétre
Fi02 = 0,21 + 0,04 x débit O2
Ex : débit 5 l/min FiO2 = 0,21 + 0,04 x 5 = 0,41
Noyades
Ventilation non invasive Intubation trachéale et
ventilation mécanique
Fi02 = 0,21 à 1
Ventilation non invasive
Noyades
• Réchauffement :
Enlever les habits mouillés
Couverture chauffante ou air chaud pulsé
Couverture isolante
• Antibiothérapie probabiliste : Augmentin ?
Examens complémentaires ?
• Glycémie capillaire (dextro)
• Ionogramme sanguin
• GDSA
• Radiographie thorax
• ECG
• Glycémie = 1,2 g/l
• Na+ = 150 mmol/l K+ = 4 mmol/l
• GDSA :
PH = 7,46 PaO2 sous 10 l/min O2 = 88 mmHg
SaO2 = 95% PaCO2 = 28 mmHg HCO3- = 22 mmol/l
Noyades
Y a-t-il une indication aux diurétiques et pourquoi ?
• OAP lésionnel : atteinte Membrane alvéolo -capillaire
• Quel pourrait être le mécanisme de la noyade ?
Conduite à tenir ?
• Hospitalisation en Unité de soins intensifs de cardiologie
• Bilan étiologique de la TAC/FA :
Bilan thyroïdien , Echographie cardiaque
• HBPM ou Héparine sodique dose curative
• Cardioversion chimique: Amiodarone ( cordarone) :
300 mg en 30 minutes puis 900 mg/24 heures
Noyades
• Patient âgé de 35 ans : noyade en eau de mer
• Il a été Sorti de l’eau Par les secouristes
• OY : à l’appel RV : incompréhensible RM à la demande
• Pas de lésion traumatique
• Polypnée à 30 cycles/min balancement thoracoabdominal
• Râles crépitants diffus aux 2 champs pulmonaires
• Cyanosé SPO2 : sous 1O l/min O2 = 82%
• TA : 9/4 FC = 45/min
• Température : 34 º
• Quel stade de noyade ?
• Conduite à tenir immédiate ?
Quel stade de noyade ?
• STADE I : AQUA STRESS
• STADE II : HYPOXIE MODEREE
• STADE III : HYPOXIE MAJEURE
• STADE IV : ANOXIQUE
• Collier cervical
• Intubation trachéale + ventilation mécanique + sédation
• PEEP : maintenir les alvéoles ouvertes en fin d’expiration
• Remplissage vasculaire + Noradrénaline
• Atropine = 0,5 mg (IV)
• Réchauffement
• Sonde gastrique
• Antibiothérapie : Augmentin
Noyades
• Glycémie capillaire (dextro)
• Ionogramme sanguin
• GDSA
• Radiographie thorax
• ECG
• Glycémie = 2,4 g/l
• Na+ = 148 mmol/l K+ = 4 mmol/l
• GDSA sous Fi02 = 0,5
PH = 7,30 PaO2 = 70 mmHg
SaO2 = 91% PaCO2 = 38 mmHg HCO3- = 18 mmol/l
Noyades
• Quel pourrait être le mécanisme de la noyade ?
• Quels Examens complémentaires faut-il faire?
• ECG ++
• TDM cérébrale ++ et cervicale
• ECG et TDM cérébrale + cervicale : normaux
• Quel serait le mécanisme le plus probable de la noyade ?
Noyade primaire ou noyade vraie
Noyades
• Patient âgé de 45 ans
• Noyade primaire en eau douce
• Arrêt cardiorespiratoire
Premier geste à faire ?
Massage cardiaque externe
• Paume de la main au milieu Sternum entre les 2 mamelons
• 30 compressions thoraciques
• Dépression thoracique de 4 cm
• Temps de compression = Temps de décompression
• 30 compressions / 2 insufflations
FV ou TV Asystolie
CEE Adrénaline 1 mg
Défibrillateur : analyser le rythme cardiaque
Noyades
• MCE + Adrenaline 1mg /3 min
• Intubation orotrachéale
→ Compressions thoraciques continues
• Le temps nécessaire pour intuber ne doit pas faire interrompre la
RCP plus de 30 secondes
• Vérifier la bonne position de la sonde FiO2 = 1
• Si intubation difficile : ventilation au masque et au ballon
Noyades
• Patient âgé de 65 ans retrouvé inconscient dans son
jardin
• HTA sous lopril + loxen + lasilix
• OY : à l’appel RV : incompréhensible RM à la demande
• Pas de lésion traumatique
• Polypnée à 25 cycles/min SPO2 = 95%
• TA : 9/4 FC = 95/min
• Température : 40 º
• Sueurs +++
• Scope , VVP
• Remplissage vasculaire par :
Sérum salé isotonisque ou Gelofusine ++
• Oxygénothérapie 6 L /min
• Refroidissement externe ++++
• Ionogramme sanguin Glycémie
• Urée creatininémie
• GDSA
• CPK
• ECG
• RX Thorax
• Glycémie = 2 g/l
• Na+ = 148 mmol/l K+ = 4 mmol/l
• Ureé = 12 mmol/l Créat = 150
• CPK = 1500 UI/l
• GDSA
PH = 7,25 PaO2 = 85 mmHg
SaO2 = 95 % PaCO2 = 25 mmHg HCO3- = 18 mmol/l
Noyades
• Un enfant âgé de 12 ans
• Ramené par les pompiers pour noyade Primaire en
eau douce
• OY : à l’appel RV orientée RM : adaptée à la demande
• Polypneique à 30 c/min
• Battement des ailes du nez avec tirage intercostal
• râles crépitants aux deux bases pulmonaires
• TA: 11/7 FC: 100 batt/min
• Pas de lésion traumatique évidente
• Température = 35 °
• Quel stade de noyade ?
• Conduite à tenir immédiate ?
Quel stade de noyade ?
•STADE I : AQUA STRESS : pas d’inhalation
•STADE II : HYPOXIE MODEREE : inhalation
•STADE III : HYPOXIE MAJEURE : Détresse respiratoire aigue
•STADE IV : ANOXIQUE : ACR
• Scope , VVP
• Sonde nasogastrique
• Oxygénothérapie : Masque haute concentration 10 L /min
Ou CPAP
• Réchauffement
• Glycémie capillaire (dextro)
• Ionogramme sanguin
• GDSA
• Radiographie thorax
• ECG
• Glycémie = 1,2 g/l
• Na+ = 140 mmol/l K+ = 4 mmol/l
• GDSA :
PH = 7,48 PaO2 sous 10 l/min = 87 mmHg
SaO2 = 95% PaCO2 = 25 mmHg HCO3- = 22 mmol/l
• 45 minutes après son admission : Pas aggravation
clinique avec balancement thoraco-abdominal et début
d’épuisement malgrés CPAP avec PEEP à 8 cmH20
SPO2 = 90 %
Conduite à tenir ?
• Intubation trachéale + ventilation mécanique
• PEEP
• Sédation
• Antibiothérapie : Augmentin

Contenu connexe

Tendances

La syncope en plongée libre (Apnée) au salon de la plongée sous-marine 2014
La syncope en plongée libre (Apnée) au salon de la plongée sous-marine 2014La syncope en plongée libre (Apnée) au salon de la plongée sous-marine 2014
La syncope en plongée libre (Apnée) au salon de la plongée sous-marine 2014
Islem Soualhi
 
Ventilation de l'arrêt cardiaque : Contre par Nicolas PESCHANSKI
Ventilation de l'arrêt cardiaque : Contre par Nicolas PESCHANSKIVentilation de l'arrêt cardiaque : Contre par Nicolas PESCHANSKI
Ventilation de l'arrêt cardiaque : Contre par Nicolas PESCHANSKI
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Acr et dsa 2011
Acr et dsa 2011Acr et dsa 2011
Acr et dsa 2011
esf3
 
Apnée libre 2016
Apnée libre 2016Apnée libre 2016
Apnée libre 2016
Islem Soualhi
 
Detresse respi 193b detresse resp aigue adulte
Detresse respi 193b detresse resp aigue adulteDetresse respi 193b detresse resp aigue adulte
Detresse respi 193b detresse resp aigue adulte
Patou Conrath
 
Arrêt cardiaque et reanimation post-arrêt actualisation mai 2016
Arrêt cardiaque et reanimation post-arrêt actualisation mai 2016Arrêt cardiaque et reanimation post-arrêt actualisation mai 2016
Arrêt cardiaque et reanimation post-arrêt actualisation mai 2016
Islem Soualhi
 
Noyades
NoyadesNoyades
Etats de choc
Etats de chocEtats de choc
Etats de choc
Hamlaoui Saddek
 
Gestes urgence gb 08 06 10
Gestes urgence gb 08 06 10Gestes urgence gb 08 06 10
Gestes urgence gb 08 06 10
raymondteyrouz
 
Les etats de choc
Les etats de chocLes etats de choc
Les etats de choc
Salah Eddine
 
Défibrillation
DéfibrillationDéfibrillation
Défibrillation
Yann Gomiero
 
Decompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chronique
Decompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chroniqueDecompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chronique
Decompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chronique
belaibzino
 
Insuffisance Respiratoire Chronique
Insuffisance Respiratoire ChroniqueInsuffisance Respiratoire Chronique
Insuffisance Respiratoire Chronique
Mede Space
 
Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015
Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015
Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015
Islem Soualhi
 
Asthme
AsthmeAsthme
Asthme
Mede Space
 
Crise D'Asthme
Crise D'AsthmeCrise D'Asthme
Crise D'Asthme
Mede Space
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
Sandro Zorzi
 
Defaillances respi
Defaillances respiDefaillances respi
Defaillances respi
Patou Conrath
 

Tendances (20)

La syncope en plongée libre (Apnée) au salon de la plongée sous-marine 2014
La syncope en plongée libre (Apnée) au salon de la plongée sous-marine 2014La syncope en plongée libre (Apnée) au salon de la plongée sous-marine 2014
La syncope en plongée libre (Apnée) au salon de la plongée sous-marine 2014
 
Acr
Acr Acr
Acr
 
Ventilation de l'arrêt cardiaque : Contre par Nicolas PESCHANSKI
Ventilation de l'arrêt cardiaque : Contre par Nicolas PESCHANSKIVentilation de l'arrêt cardiaque : Contre par Nicolas PESCHANSKI
Ventilation de l'arrêt cardiaque : Contre par Nicolas PESCHANSKI
 
Acr et dsa 2011
Acr et dsa 2011Acr et dsa 2011
Acr et dsa 2011
 
Apnée libre 2016
Apnée libre 2016Apnée libre 2016
Apnée libre 2016
 
Detresse respi 193b detresse resp aigue adulte
Detresse respi 193b detresse resp aigue adulteDetresse respi 193b detresse resp aigue adulte
Detresse respi 193b detresse resp aigue adulte
 
Arrêt cardiaque et reanimation post-arrêt actualisation mai 2016
Arrêt cardiaque et reanimation post-arrêt actualisation mai 2016Arrêt cardiaque et reanimation post-arrêt actualisation mai 2016
Arrêt cardiaque et reanimation post-arrêt actualisation mai 2016
 
Noyades
NoyadesNoyades
Noyades
 
Etats de choc
Etats de chocEtats de choc
Etats de choc
 
Gestes urgence gb 08 06 10
Gestes urgence gb 08 06 10Gestes urgence gb 08 06 10
Gestes urgence gb 08 06 10
 
Les etats de choc
Les etats de chocLes etats de choc
Les etats de choc
 
Défibrillation
DéfibrillationDéfibrillation
Défibrillation
 
Decompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chronique
Decompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chroniqueDecompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chronique
Decompensation aigue de l'insuffisance respiratoire chronique
 
Insuffisance Respiratoire Chronique
Insuffisance Respiratoire ChroniqueInsuffisance Respiratoire Chronique
Insuffisance Respiratoire Chronique
 
Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015
Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015
Etat septique aigue et moyens de monitorage 2015
 
Asthme
AsthmeAsthme
Asthme
 
Crise D'Asthme
Crise D'AsthmeCrise D'Asthme
Crise D'Asthme
 
le choc HUJ
le choc HUJle choc HUJ
le choc HUJ
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
 
Defaillances respi
Defaillances respiDefaillances respi
Defaillances respi
 

En vedette

Colique nephretique em 08 09 15
Colique nephretique em 08 09 15Colique nephretique em 08 09 15
Colique nephretique em 08 09 15
raymondteyrouz
 
Base ECG et l'interprétation du rythme (French) Symposia
Base ECG et l'interprétation du rythme (French) SymposiaBase ECG et l'interprétation du rythme (French) Symposia
Base ECG et l'interprétation du rythme (French) Symposia
The CRUDEM Foundation
 
Social-Media-Monitoring für Kulturinstitutionen
Social-Media-Monitoring für KulturinstitutionenSocial-Media-Monitoring für Kulturinstitutionen
Social-Media-Monitoring für Kulturinstitutionen
Christoph Deeg
 
Soyez revolutionnaire, utilisez CSS2 !
Soyez revolutionnaire, utilisez CSS2 !Soyez revolutionnaire, utilisez CSS2 !
Soyez revolutionnaire, utilisez CSS2 !
Raphaël Goetter
 
Tqc digital
Tqc digitalTqc digital
Tqc digital
Marc Le Norgant
 
Jufo base tdot-syb2
Jufo base tdot-syb2Jufo base tdot-syb2
Jufo base tdot-syb2
JufoBase
 
Négociation partenariale
Négociation partenarialeNégociation partenariale
Négociation partenariale
GeoParks
 
technische Dienstleistungen für Turnarounds in petrochemischen Anlagen
technische Dienstleistungen für Turnarounds in petrochemischen Anlagentechnische Dienstleistungen für Turnarounds in petrochemischen Anlagen
technische Dienstleistungen für Turnarounds in petrochemischen Anlagen
Mateus Siwek
 
Le webdéveloppement durable : GreenIT à toutes les sauces
Le webdéveloppement durable : GreenIT à toutes les saucesLe webdéveloppement durable : GreenIT à toutes les sauces
Le webdéveloppement durable : GreenIT à toutes les sauces
Neoma-Interactive
 
Storytelling : la stratégie Marketing qui fait rêver!
Storytelling : la stratégie Marketing qui fait rêver!Storytelling : la stratégie Marketing qui fait rêver!
Storytelling : la stratégie Marketing qui fait rêver!
6rhcp
 
Balade 1000 pattes 17 mai 2009
Balade 1000 pattes 17 mai 2009 Balade 1000 pattes 17 mai 2009
Balade 1000 pattes 17 mai 2009
mandibul
 
Faire du business avec twitter
Faire du business avec twitterFaire du business avec twitter
Faire du business avec twitter
Up 2 Social
 
Dmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidad
Dmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidadDmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidad
Dmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidad
CursoDMNI
 
Dosier participate autismo
Dosier participate autismoDosier participate autismo
Dosier participate autismo
Marta Montoro
 
Journee famille entreprise
Journee famille entrepriseJournee famille entreprise
Journee famille entreprise
proetco
 

En vedette (20)

Colique nephretique em 08 09 15
Colique nephretique em 08 09 15Colique nephretique em 08 09 15
Colique nephretique em 08 09 15
 
Base ECG et l'interprétation du rythme (French) Symposia
Base ECG et l'interprétation du rythme (French) SymposiaBase ECG et l'interprétation du rythme (French) Symposia
Base ECG et l'interprétation du rythme (French) Symposia
 
Social-Media-Monitoring für Kulturinstitutionen
Social-Media-Monitoring für KulturinstitutionenSocial-Media-Monitoring für Kulturinstitutionen
Social-Media-Monitoring für Kulturinstitutionen
 
Soyez revolutionnaire, utilisez CSS2 !
Soyez revolutionnaire, utilisez CSS2 !Soyez revolutionnaire, utilisez CSS2 !
Soyez revolutionnaire, utilisez CSS2 !
 
Tqc digital
Tqc digitalTqc digital
Tqc digital
 
Jufo base tdot-syb2
Jufo base tdot-syb2Jufo base tdot-syb2
Jufo base tdot-syb2
 
Français 4 premier partiel
Français 4  premier partielFrançais 4  premier partiel
Français 4 premier partiel
 
Négociation partenariale
Négociation partenarialeNégociation partenariale
Négociation partenariale
 
technische Dienstleistungen für Turnarounds in petrochemischen Anlagen
technische Dienstleistungen für Turnarounds in petrochemischen Anlagentechnische Dienstleistungen für Turnarounds in petrochemischen Anlagen
technische Dienstleistungen für Turnarounds in petrochemischen Anlagen
 
Le webdéveloppement durable : GreenIT à toutes les sauces
Le webdéveloppement durable : GreenIT à toutes les saucesLe webdéveloppement durable : GreenIT à toutes les sauces
Le webdéveloppement durable : GreenIT à toutes les sauces
 
Storytelling : la stratégie Marketing qui fait rêver!
Storytelling : la stratégie Marketing qui fait rêver!Storytelling : la stratégie Marketing qui fait rêver!
Storytelling : la stratégie Marketing qui fait rêver!
 
Balade 1000 pattes 17 mai 2009
Balade 1000 pattes 17 mai 2009 Balade 1000 pattes 17 mai 2009
Balade 1000 pattes 17 mai 2009
 
Faire du business avec twitter
Faire du business avec twitterFaire du business avec twitter
Faire du business avec twitter
 
Eli
EliEli
Eli
 
Graphiques du bilan 2012 Point de Contact
Graphiques du bilan 2012 Point de ContactGraphiques du bilan 2012 Point de Contact
Graphiques du bilan 2012 Point de Contact
 
Xiben le retour
Xiben le retourXiben le retour
Xiben le retour
 
Soiree pasta
Soiree pastaSoiree pasta
Soiree pasta
 
Dmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidad
Dmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidadDmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidad
Dmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidad
 
Dosier participate autismo
Dosier participate autismoDosier participate autismo
Dosier participate autismo
 
Journee famille entreprise
Journee famille entrepriseJournee famille entreprise
Journee famille entreprise
 

Similaire à Noyades

Accidents de plongée mars 2015 13ème journée de médecine d'urgence de nor...
Accidents de plongée mars 2015 13ème journée de médecine d'urgence de nor...Accidents de plongée mars 2015 13ème journée de médecine d'urgence de nor...
Accidents de plongée mars 2015 13ème journée de médecine d'urgence de nor...
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddabenvenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
haifa ben abid
 
Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigueInsuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigue
Haifa Ben Abid
 
Choc Anaphylactique
Choc AnaphylactiqueChoc Anaphylactique
Choc Anaphylactique
Haifa Ben Abid
 
Inssufissance resp aigue
Inssufissance resp aigueInssufissance resp aigue
Inssufissance resp aigue
Salah Eddine
 
envenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennesenvenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennes
haifa ben abid
 
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
Miz zo
 
OAP
OAPOAP
3- Brulures.pdf
3- Brulures.pdf3- Brulures.pdf
3- Brulures.pdf
ayoubdoumak
 
Arrêt cardio circulatoire 1.ppt
Arrêt cardio circulatoire 1.pptArrêt cardio circulatoire 1.ppt
Arrêt cardio circulatoire 1.ppt
HichamHebbache
 
Comment (ne pas) tuer mon patient en l'intubant
Comment (ne pas) tuer mon patient en l'intubantComment (ne pas) tuer mon patient en l'intubant
Comment (ne pas) tuer mon patient en l'intubant
Jean-Christophe Callahan
 
SEMIOLOGIE ORL
SEMIOLOGIE ORLSEMIOLOGIE ORL
SEMIOLOGIE ORL
Sofia Barlocco
 
Œdème Aigu des Poumons
Œdème Aigu des PoumonsŒdème Aigu des Poumons
Œdème Aigu des Poumons
Dr Bassem Jerbi
 
Oedeme angio neurotique
Oedeme angio neurotiqueOedeme angio neurotique
Oedeme angio neurotique
Arnaud Depil-Duval
 
Urgene hypertensive
Urgene hypertensiveUrgene hypertensive
Urgene hypertensive
Dr. Joshua WALINJOM
 
Prise en charge des Hémorragies traumatiques
Prise en charge des Hémorragies traumatiquesPrise en charge des Hémorragies traumatiques
Prise en charge des Hémorragies traumatiques
Arnaud Depil-Duval
 
Rea cas de prise en charge de rea medicales questions reponses evaluations
Rea cas de prise en charge de  rea medicales  questions reponses evaluationsRea cas de prise en charge de  rea medicales  questions reponses evaluations
Rea cas de prise en charge de rea medicales questions reponses evaluations
Patou Conrath
 
Medecine hyperbare
Medecine hyperbare Medecine hyperbare
Medecine hyperbare
Islem Soualhi
 
Syndrome de detresse Respiratoire Aigue DR Brugite KALALA et MS KOKO MUNJUZA ...
Syndrome de detresse Respiratoire Aigue DR Brugite KALALA et MS KOKO MUNJUZA ...Syndrome de detresse Respiratoire Aigue DR Brugite KALALA et MS KOKO MUNJUZA ...
Syndrome de detresse Respiratoire Aigue DR Brugite KALALA et MS KOKO MUNJUZA ...
Victoire KOKO MUNJUZA
 
Bronchiolite aigue.pptx
Bronchiolite aigue.pptxBronchiolite aigue.pptx
Bronchiolite aigue.pptx
ZghalMohamedali
 

Similaire à Noyades (20)

Accidents de plongée mars 2015 13ème journée de médecine d'urgence de nor...
Accidents de plongée mars 2015 13ème journée de médecine d'urgence de nor...Accidents de plongée mars 2015 13ème journée de médecine d'urgence de nor...
Accidents de plongée mars 2015 13ème journée de médecine d'urgence de nor...
 
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddabenvenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
 
Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigueInsuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigue
 
Choc Anaphylactique
Choc AnaphylactiqueChoc Anaphylactique
Choc Anaphylactique
 
Inssufissance resp aigue
Inssufissance resp aigueInssufissance resp aigue
Inssufissance resp aigue
 
envenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennesenvenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennes
 
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
 
OAP
OAPOAP
OAP
 
3- Brulures.pdf
3- Brulures.pdf3- Brulures.pdf
3- Brulures.pdf
 
Arrêt cardio circulatoire 1.ppt
Arrêt cardio circulatoire 1.pptArrêt cardio circulatoire 1.ppt
Arrêt cardio circulatoire 1.ppt
 
Comment (ne pas) tuer mon patient en l'intubant
Comment (ne pas) tuer mon patient en l'intubantComment (ne pas) tuer mon patient en l'intubant
Comment (ne pas) tuer mon patient en l'intubant
 
SEMIOLOGIE ORL
SEMIOLOGIE ORLSEMIOLOGIE ORL
SEMIOLOGIE ORL
 
Œdème Aigu des Poumons
Œdème Aigu des PoumonsŒdème Aigu des Poumons
Œdème Aigu des Poumons
 
Oedeme angio neurotique
Oedeme angio neurotiqueOedeme angio neurotique
Oedeme angio neurotique
 
Urgene hypertensive
Urgene hypertensiveUrgene hypertensive
Urgene hypertensive
 
Prise en charge des Hémorragies traumatiques
Prise en charge des Hémorragies traumatiquesPrise en charge des Hémorragies traumatiques
Prise en charge des Hémorragies traumatiques
 
Rea cas de prise en charge de rea medicales questions reponses evaluations
Rea cas de prise en charge de  rea medicales  questions reponses evaluationsRea cas de prise en charge de  rea medicales  questions reponses evaluations
Rea cas de prise en charge de rea medicales questions reponses evaluations
 
Medecine hyperbare
Medecine hyperbare Medecine hyperbare
Medecine hyperbare
 
Syndrome de detresse Respiratoire Aigue DR Brugite KALALA et MS KOKO MUNJUZA ...
Syndrome de detresse Respiratoire Aigue DR Brugite KALALA et MS KOKO MUNJUZA ...Syndrome de detresse Respiratoire Aigue DR Brugite KALALA et MS KOKO MUNJUZA ...
Syndrome de detresse Respiratoire Aigue DR Brugite KALALA et MS KOKO MUNJUZA ...
 
Bronchiolite aigue.pptx
Bronchiolite aigue.pptxBronchiolite aigue.pptx
Bronchiolite aigue.pptx
 

Plus de Haifa Ben Abid

Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Haifa Ben Abid
 
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Haifa Ben Abid
 
Le polytraumatisé en préhospitalier
Le polytraumatisé en préhospitalierLe polytraumatisé en préhospitalier
Le polytraumatisé en préhospitalier
Haifa Ben Abid
 
Intoxications par les esters organophosphorés.
Intoxications par les esters organophosphorés.Intoxications par les esters organophosphorés.
Intoxications par les esters organophosphorés.
Haifa Ben Abid
 
sca 2010
sca 2010sca 2010
sca 2010
Haifa Ben Abid
 
remplissage
remplissageremplissage
remplissage
Haifa Ben Abid
 
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVESLES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
Haifa Ben Abid
 
sepsis severe
sepsis severesepsis severe
sepsis severe
Haifa Ben Abid
 
avc 2010
avc 2010avc 2010
avc 2010
Haifa Ben Abid
 
asthme
asthmeasthme
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Haifa Ben Abid
 
Intoxication au Paracetamol
Intoxication au ParacetamolIntoxication au Paracetamol
Intoxication au Paracetamol
Haifa Ben Abid
 
Intoxiaction au CO
Intoxiaction au COIntoxiaction au CO
Intoxiaction au CO
Haifa Ben Abid
 
AVC
AVCAVC
Coma
ComaComa
Perte de connaissance brève
Perte de connaissance brèvePerte de connaissance brève
Perte de connaissance brève
Haifa Ben Abid
 
Insuffisance Circulatoire Aigue
Insuffisance Circulatoire AigueInsuffisance Circulatoire Aigue
Insuffisance Circulatoire Aigue
Haifa Ben Abid
 

Plus de Haifa Ben Abid (20)

Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009
 
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
 
thérapeutique
thérapeutiquethérapeutique
thérapeutique
 
Urgences Aventis
Urgences AventisUrgences Aventis
Urgences Aventis
 
Le polytraumatisé en préhospitalier
Le polytraumatisé en préhospitalierLe polytraumatisé en préhospitalier
Le polytraumatisé en préhospitalier
 
Hyponatrémie
HyponatrémieHyponatrémie
Hyponatrémie
 
Intoxications par les esters organophosphorés.
Intoxications par les esters organophosphorés.Intoxications par les esters organophosphorés.
Intoxications par les esters organophosphorés.
 
sca 2010
sca 2010sca 2010
sca 2010
 
remplissage
remplissageremplissage
remplissage
 
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVESLES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
LES ENVENIMATIONS SCORPIONIQUES GRAVES
 
sepsis severe
sepsis severesepsis severe
sepsis severe
 
avc 2010
avc 2010avc 2010
avc 2010
 
asthme
asthmeasthme
asthme
 
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
Les crises convulsives de l’adulte au service d’Accueil et d’Urgence : 1ère c...
 
Intoxication au Paracetamol
Intoxication au ParacetamolIntoxication au Paracetamol
Intoxication au Paracetamol
 
Intoxiaction au CO
Intoxiaction au COIntoxiaction au CO
Intoxiaction au CO
 
AVC
AVCAVC
AVC
 
Coma
ComaComa
Coma
 
Perte de connaissance brève
Perte de connaissance brèvePerte de connaissance brève
Perte de connaissance brève
 
Insuffisance Circulatoire Aigue
Insuffisance Circulatoire AigueInsuffisance Circulatoire Aigue
Insuffisance Circulatoire Aigue
 

Noyades

  • 1. Noyades Dr GHADDAB ANIS Assistant Hospitalo-universitaire Anesthésie Réanimation CHU Farhat Hached Sousse
  • 3. Mécanismes de la noyadeMécanismes de la noyade 1) Noyade primaire ou noyade vraie : La victime est dans l’incapacité de maintenir la tête hors de l’eau Par épuisement 2) Noyade secondaire ou hydrocution : Syncope thermo-différentielle , choc allergique , IDM Malaise vagal , Convulsion , traumatisme cranien ECG ++++
  • 4. 1) Submersion → arrivée du liquide dans la trachée → laryngospasme → apnée réflexe de quelques sec à 2 minutes + bradycardie vagale 2) Reprise de la respiration → Inondation broncho-alveolaire 3) Arrêt respiratoire + perte de conscience + Troubles du rythme 4) Arrêt cardiaque et lésions cérébrales hypoxiques
  • 5. Stades de noyade • STADE I : AQUA STRESS • STADE II : HYPOXIE MODEREE • STADE III : HYPOXIE MAJEURE • STADE IV : ANOXIQUE
  • 6. Asphyxie aiguë en milieu aquatique Hypoxie précoce et constante Conditionne le pronostic vital et fonctionnel Réanimation basée sur l’oxygénation
  • 8. Patient âgé de 65 ans, victime d’une noyade en eau de mer Amené par sa famille aux urgences
  • 9. • OY : spontanée RV orientée RM : adaptée à la demande • Polypneique à 25c/min sans signes de lutte respiratoire • râles crépitants aux deux bases pulmonaires • TA: 11/7 FC: 100 batt/min • Pas de lésion traumatique évidente • Température = 36 °
  • 10. • Quel stade de noyade ? • Conduite à tenir thérapeutique immédiate ?
  • 11. Quel stade de noyade ? •STADE I : AQUA STRESS : pas d’inhalation •STADE II : HYPOXIE MODEREE : inhalation •STADE III : HYPOXIE MAJEURE : Détresse respiratoire aigue •STADE IV : ANOXIQUE : ACR
  • 12. • Scope , VVP • Sonde nasogastrique • Oxygénothérapie : Masque haute concentration 10 L /min VNI ou CPAP 95% 90
  • 14. Obu d’oxygène Rotamétre Fi02 = 0,21 + 0,04 x débit O2 Ex : débit 5 l/min FiO2 = 0,21 + 0,04 x 5 = 0,41
  • 16. Ventilation non invasive Intubation trachéale et ventilation mécanique Fi02 = 0,21 à 1
  • 19. • Réchauffement : Enlever les habits mouillés Couverture chauffante ou air chaud pulsé Couverture isolante • Antibiothérapie probabiliste : Augmentin ?
  • 21. • Glycémie capillaire (dextro) • Ionogramme sanguin • GDSA • Radiographie thorax • ECG
  • 22. • Glycémie = 1,2 g/l • Na+ = 150 mmol/l K+ = 4 mmol/l • GDSA : PH = 7,46 PaO2 sous 10 l/min O2 = 88 mmHg SaO2 = 95% PaCO2 = 28 mmHg HCO3- = 22 mmol/l
  • 24. Y a-t-il une indication aux diurétiques et pourquoi ?
  • 25. • OAP lésionnel : atteinte Membrane alvéolo -capillaire
  • 26. • Quel pourrait être le mécanisme de la noyade ?
  • 28. • Hospitalisation en Unité de soins intensifs de cardiologie • Bilan étiologique de la TAC/FA : Bilan thyroïdien , Echographie cardiaque • HBPM ou Héparine sodique dose curative • Cardioversion chimique: Amiodarone ( cordarone) : 300 mg en 30 minutes puis 900 mg/24 heures
  • 30. • Patient âgé de 35 ans : noyade en eau de mer • Il a été Sorti de l’eau Par les secouristes
  • 31. • OY : à l’appel RV : incompréhensible RM à la demande • Pas de lésion traumatique • Polypnée à 30 cycles/min balancement thoracoabdominal • Râles crépitants diffus aux 2 champs pulmonaires • Cyanosé SPO2 : sous 1O l/min O2 = 82% • TA : 9/4 FC = 45/min • Température : 34 º
  • 32. • Quel stade de noyade ? • Conduite à tenir immédiate ?
  • 33. Quel stade de noyade ? • STADE I : AQUA STRESS • STADE II : HYPOXIE MODEREE • STADE III : HYPOXIE MAJEURE • STADE IV : ANOXIQUE
  • 34. • Collier cervical • Intubation trachéale + ventilation mécanique + sédation • PEEP : maintenir les alvéoles ouvertes en fin d’expiration • Remplissage vasculaire + Noradrénaline • Atropine = 0,5 mg (IV) • Réchauffement • Sonde gastrique • Antibiothérapie : Augmentin
  • 36. • Glycémie capillaire (dextro) • Ionogramme sanguin • GDSA • Radiographie thorax • ECG
  • 37. • Glycémie = 2,4 g/l • Na+ = 148 mmol/l K+ = 4 mmol/l • GDSA sous Fi02 = 0,5 PH = 7,30 PaO2 = 70 mmHg SaO2 = 91% PaCO2 = 38 mmHg HCO3- = 18 mmol/l
  • 39. • Quel pourrait être le mécanisme de la noyade ? • Quels Examens complémentaires faut-il faire?
  • 40. • ECG ++ • TDM cérébrale ++ et cervicale
  • 41. • ECG et TDM cérébrale + cervicale : normaux • Quel serait le mécanisme le plus probable de la noyade ?
  • 42. Noyade primaire ou noyade vraie
  • 44. • Patient âgé de 45 ans • Noyade primaire en eau douce • Arrêt cardiorespiratoire Premier geste à faire ?
  • 45. Massage cardiaque externe • Paume de la main au milieu Sternum entre les 2 mamelons • 30 compressions thoraciques • Dépression thoracique de 4 cm • Temps de compression = Temps de décompression • 30 compressions / 2 insufflations
  • 46. FV ou TV Asystolie CEE Adrénaline 1 mg Défibrillateur : analyser le rythme cardiaque
  • 48. • MCE + Adrenaline 1mg /3 min • Intubation orotrachéale → Compressions thoraciques continues • Le temps nécessaire pour intuber ne doit pas faire interrompre la RCP plus de 30 secondes • Vérifier la bonne position de la sonde FiO2 = 1 • Si intubation difficile : ventilation au masque et au ballon
  • 50. • Patient âgé de 65 ans retrouvé inconscient dans son jardin • HTA sous lopril + loxen + lasilix
  • 51. • OY : à l’appel RV : incompréhensible RM à la demande • Pas de lésion traumatique • Polypnée à 25 cycles/min SPO2 = 95% • TA : 9/4 FC = 95/min • Température : 40 º • Sueurs +++
  • 52. • Scope , VVP • Remplissage vasculaire par : Sérum salé isotonisque ou Gelofusine ++ • Oxygénothérapie 6 L /min • Refroidissement externe ++++
  • 53. • Ionogramme sanguin Glycémie • Urée creatininémie • GDSA • CPK • ECG • RX Thorax
  • 54. • Glycémie = 2 g/l • Na+ = 148 mmol/l K+ = 4 mmol/l • Ureé = 12 mmol/l Créat = 150 • CPK = 1500 UI/l • GDSA PH = 7,25 PaO2 = 85 mmHg SaO2 = 95 % PaCO2 = 25 mmHg HCO3- = 18 mmol/l
  • 56. • Un enfant âgé de 12 ans • Ramené par les pompiers pour noyade Primaire en eau douce
  • 57. • OY : à l’appel RV orientée RM : adaptée à la demande • Polypneique à 30 c/min • Battement des ailes du nez avec tirage intercostal • râles crépitants aux deux bases pulmonaires • TA: 11/7 FC: 100 batt/min • Pas de lésion traumatique évidente • Température = 35 °
  • 58. • Quel stade de noyade ? • Conduite à tenir immédiate ?
  • 59. Quel stade de noyade ? •STADE I : AQUA STRESS : pas d’inhalation •STADE II : HYPOXIE MODEREE : inhalation •STADE III : HYPOXIE MAJEURE : Détresse respiratoire aigue •STADE IV : ANOXIQUE : ACR
  • 60. • Scope , VVP • Sonde nasogastrique • Oxygénothérapie : Masque haute concentration 10 L /min Ou CPAP • Réchauffement
  • 61. • Glycémie capillaire (dextro) • Ionogramme sanguin • GDSA • Radiographie thorax • ECG
  • 62. • Glycémie = 1,2 g/l • Na+ = 140 mmol/l K+ = 4 mmol/l • GDSA : PH = 7,48 PaO2 sous 10 l/min = 87 mmHg SaO2 = 95% PaCO2 = 25 mmHg HCO3- = 22 mmol/l
  • 63. • 45 minutes après son admission : Pas aggravation clinique avec balancement thoraco-abdominal et début d’épuisement malgrés CPAP avec PEEP à 8 cmH20 SPO2 = 90 % Conduite à tenir ?
  • 64. • Intubation trachéale + ventilation mécanique • PEEP • Sédation • Antibiothérapie : Augmentin

Notes de l'éditeur

  1. Hyperglycemie par hyperadrenergisme lié au stress Acidose metabolique lactique par hypoxie Hypernatremie car eau mer hypertonique appel d’eau vers alveole
  2. Hyperglycemie par hyperadrenergisme lié au stress Acidose metabolique lactique par hypoxie Hypernatremie car eau mer hypertonique appel d’eau vers alveole