SlideShare une entreprise Scribd logo
NUMÉRIQUE ET ENVIRONNEMENT
SÉBASTIEN BRAULT
Image réalisée par Isaac Cordal
« ON AURAIT PU SAUVER LES ABEILLES, ON A PRÉFÉRÉ SORTIR UN NOUVEL IPHONE »
CONTEXTE ET SOURCES
CONTEXTE
▸ The Shift Project est un Think Tank qui oeuvre en faveur
d’une économie libérée de la contrainte carbone.
Association loi 1901.
▸ Rapport Les impacts environnementaux du Numérique
▸ Le numérique fait-il partie du problème ou partie de la
solution quand on parle d’environnement ?
CONTEXTE ET SOURCES
UNE CHANCE POUR L’ENVIRONNEMENT OU …
▸ Energie : « Over the coming decades, digital technologies
are set to make energy systems around the world more
connected, intelligent, efficient, reliable and sustainable
» (International Energy Agency)
▸ Climat : « ICT-enabled solutions offer the potential to
reduce GHG emissions by 16.5%, create 29.5 million jobs
and yield USD 1.9 trillion in savings [...] While ICT’s own
footprint is 2.3 GtCO2e, its abatement potential is 7 times
higher » (GeSI – BCG “Smarter 2020”)
Source : Hugues Ferreboeuf - Pour une sobriété numérique - Résultats préliminaires | Rapport intermédiaire
GHG (Greenhouse gas) = GES (Gaz à Effet de serre)
CONTEXTE ET SOURCES
… UN DANGER POUR L’ENVIRONNEMENT ?
▸ « Tout ce qui est basé sur le temps réel, de Facebook à Twitter, sans parler
des opérations boursières qui ont carrément des serveurs et des câbles de
transmission dédiés, est monstrueusement consommateur de ressources.
» Philippe Bihouix
▸ « Véritable système nerveux central de l’économie mondiale et système
social à part entière, le web engloutit des quantités considérables
d’énergie. » Greenpeace
▸ « For ICT energy use to « only » double in the next decade, huge gains of
efficiency will be needed, at a time when efficiency gains in ICT have
slowed » The Cloud begins with Coal, 2013
▸ « Les progrès de la blockchain pourraient également faire exploser nos
besoins énergétiques » Rapport Cédric Villani sur l’IA, 2018
Source : Hugues FERREBOEUF - Pour une sobriété numérique - Résultats préliminaires | Rapport intermédiaire
CONTEXTE ET SOURCES
OBJECTIFS DU RAPPORT
▸ Quantifier les impacts, déterminer les tendances, identifier leviers et
actions.
▸ Le groupe de travail a utilisé environ 170 études et rapports, en
majorité universitaires, principalement postérieurs à 2014.
▸ Numérique = Réseaux de télécommunication + Data centers +
Terminaux
▸ Terminaux = ordinateurs personnels fixes et portables, tablettes,
smartphones, téléphones portables traditionnels, boxes,
équipements audiovisuels connectés (TV), capteurs IoT. Sont exclus :
les équipements numériques non communicants intégrés dans les
véhicules ainsi que les composants numériques des chaines de
production industrielle.
CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE
CONSOMMATION FINALE ÉNERGÉTIQUE DU NUMÉRIQUE MONDIALE
▸ Consommation énergétique du numérique : + 9% par an (x2 tous les 8 ans).
▸ Consommation énergétique mondiale : +1,5% par an (x2 ~ tous les 50 ans).
Source : [Lean ICT Materials] Forecast Model. Produit par The Shift Project à partir des données publiées par (Andrae & Edler, 2015)
x3 entre 2013 et 2025
CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE
CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DU NUMÉRIQUE RAPPORTÉE À LA
CONSOMMATION MONDIALE
Source : [Lean ICT Materials] Forecast Model. Produit par The Shift Project à partir des données publiées par (Andrae & Edler, 2015)
▸ 1,9% en 2013
▸ 2,7% en 2017
▸ 3,3% en 2020.
▸ 2025 :
▸ 4,5% higher EE
▸ 6 % peaked EE
▸ 3,2% sobriété
CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE
CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DU NUMÉRIQUE RAPPORTÉE À LA
CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE MONDIALE
▸ 1,9% en 2013, 2,7% en 2017, 3,3% en 2020.
▸ 4,5% higher EE, 6 % peaked EE, 3,2% sobriété en 2025
Source AIE (Agence internationale  de l’énergie) 2018
Population africaine en 2016 : 1,216 Mrd d’habitants. Bunkers : Transport maritime et aérien international.
Répartition de la
consommation
finale d’énergie dans
le monde en 2016
Bunkers
4,2 %
China
20,7 %
Non-OECD Asia
13,2 %
Non-OECD Americas
4,8 %
Africa
6,2 %
Non-OECD Europe and Eurasia
7,5 %
Middle East
5,1 %
OECD (dont France 1.6%,
Allemagne 2.3%, Japon 3.1%)
38,3 %
CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE
MIX ÉNERGÉTIQUE MONDIAL
EMISSIONS DES GES (GAZ À EFFET DE SERRE)
EMISSIONS DE GES LIÉES AU NUMÉRIQUE
▸ 2,5% en 2013 - 4% en 2020 - 8% en 2025
[Lean ICT Materials] Forecast Model. Produit par The Shift Project à partir des données publiées par (Andrae & Edler, 2015)
EMISSIONS DES GES (GAZ À EFFET DE SERRE)
EMISSIONS DE GES LIÉES AU NUMÉRIQUE
▸ 2,5% en 2013 - 4% (~2,1 Gt de CO2eq) en 2020 - 8% en 2025
Via https://ourworldindata.org/co2-and-other-greenhouse-gas-emissions
▸ 1,3 Milliard
d’habitants en
Inde en 2015
EMISSIONS DES GES (GAZ À EFFET DE SERRE)
EMISSIONS DE GES LIÉES AU NUMÉRIQUE
▸ 2,5% en 2013 - 4,0% en 2020 - 8,0% en 2025
Source Jancovici ESPCI 19/11/2015
Répartition
mondiale des
émissions de GES
par secteur 2015
Autres (traitement des déchets,
chaine du froid, etc.)
11 %
Deforestation
8 %
Agriculture
20 %
Transports (6% voitures, 4% camions,
bateaux 2%, avions 2%)
14 %
Chauffage des bâtiments
6 %
Industrie : Production des matériauxde
base acier, chimie, etc.
9 %
Ciment
6 %
Centrales électriques
gaz/pétrole
6 %
Centrales à charbon
20 %
EMISSIONS DES GES (GAZ À EFFET DE SERRE)
CROISSANCE DES EMISSIONS DE GES LIÉES AU NUMÉRIQUE
▸ Taux de croissance d’environ 8% par an (x2 tous les 9 ans)
▸ La cible est -5% par an à partir de 2020 pour 2° en 2100
Source : The Shift Project, 2016
RÉPARTITION DE LA CONSOMMATION
DISTRIBUTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DU NUMÉRIQUE
▸ Consommation énergétique totale du cycle de vie d’un
smartphone se réalise à plus de 90% avant même son achat,
80% pour les ordinateurs, 60% pour les TV connectées.
Source : [Lean ICT Materials] Forecast Model. Produit par The Shift Project à partir des données publiées par (Andrae & Edler, 2015)
Distribution de la
consommation
énergétique du
numérique par
poste
Datacenter
19 %
Réseaux
16 %
Terminaux
20 %
Equipements réseaux
et datacenter (Production)
6 %
Télévisions connectées
(Production)
11 %
Ordinateurs
(Production)
17 %
Smartphone
(Production)
11 %
TERMINAUX ET OBJETS CONNECTÉS
CONSOMMATION ÉLECTRIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE LA FABRICATION DES TERMINAUX
Impacts Ordinateur Smartphone TV connecté
Énergie primaire (MJ) 6 640 717 /
GES (KgCO2e) 514 61 441
Gallium [Ga] (mg) 8 0,5 200
Indium [In] (mg) 20 7 12 000
Tantalum [Ta] (mg) 500 50 /
Copper [Cu] (mg) 170 000 20 000 885 000
Cobalt [Co] (mg) 12 000 6 000 /
Palladium [Pd] (mg) 1 5 /
Volume de terre déplacé (L) 7 2 200
Source : “[Lean ICT Materials] REN”, onglet “REN Prod Phase”. Produit par The Shift Project]
Source : A circular economy for smart devices
(Dustin Benton, Jonny Hazell, Emily Coats, 19
February, 2015)
▸ 700 Mj pour 150g de smartphone : 4,7 Mj/g

5 Gj pour 1400 Kg de voiture (Ademe 2013) : 0,06 MJ/g
▸ La miniaturisation augmente également la consommation d’énergie lors du
recyclage
▸ 2L de terre déplacée pour 50 cm3 de smartphone.
PRODUCTION DES TERMINAUX
DISTRIBUTION DES ÉMISSIONS DE CO2 POUR LE CYCLE DE VIE D’UN TERMINAL
‣ Sur smartphone
(fr) 1,2%
(fr) 2,4%
(fr) 7,1%
(fr) 89,3%
Source : A circular economy for smart devices (Dustin Benton, Jonny Hazell, Emily Coats, 19 February, 2015)
‣ Sur ordinateur portable
PRODUCTION DES TERMINAUX
DISTRIBUTION DES ÉMISSIONS DE CO2 PAR COMPOSANT
Source : A circular economy for smart
devices (Dustin Benton, Jonny Hazell,
Emily Coats, 19 February, 2015)
35%
30%
2% à 3%
11%
39%
30%
PRODUCTION DES TERMINAUX
EVOLUTION DES ÉMISSIONS DE CO2 EN FONCTION DES SPÉCIFICATIONS
Source : A circular economy for smart devices (Dustin Benton, Jonny Hazell, Emily Coats, 19 February, 2015)
▸ iPhone X : 93 kgCO2eq Apple Watch 3 : 38 kgCO2eq
PRODUCTION DES TERMINAUX
INTENSITÉ CARBONE DES TERMINAUX APPLE
Source : A circular economy for smart devices (Dustin Benton, Jonny Hazell, Emily Coats, 19 February, 2015)
TERMINAUX ET OBJETS CONNECTÉS
PRODUCTION ET CROISSANCE DU PARC DE SMARTPHONES
▸ 7 à 8% de croissance pour les TV connectés, stable pour les
ordinateurs personnels.
▸ Population mondiale en 2020 : 7,7 à 7,9 Md d’habitants
Source : Forecast Model. Produit par The Shift Project à partir des données publiées par (Cisco, 2014), (Cisco, 2016a), (Cisco, 2016b), (Cisco, 2017), (IDC, 2017a)
11% (x2 tous les 6 ans)
TERMINAUX ET OBJETS CONNECTÉS
ÉVOLUTION DES LIVRAISONS D’ÉQUIPEMENTS NUMÉRIQUES CONNECTÉS
▸ x5 à x6 en dix ans pour foyer de 4 personnes dans un
pays développé : 8 en 2012, 24 en 2017, 50 en 2022
Source : (GSMA, 2015)
TERMINAUX ET OBJETS CONNECTÉS
ÉVOLUTION DES LIVRAISONS D’ÉQUIPEMENTS NUMÉRIQUES CONNECTÉS
▸ Croissance de plus de 60% par an (CAGR) de la
production de modules de communication embarqués
sur 2014-2019
▸ 20 à 25 milliards d'objets connectés à horizon 2030
(population mondiale estimée à 8,5 Mrd d’habitants).
Source : (GSMA, 2015)
EMISSIONS DES GES (GAZ À EFFET DE SERRE)
LOCALISATION DE LA CONSOMMATION
Source : (Cisco, 2017b)
Nombre d’équipements connectés par personne 2016 2021 Croissance annuelle
Asie-Pacifique 1,9 2,9 8,3 %
Europe centrale et orientale 2,5 3,8 9,1 %
Amérique latine 2,1 2,9 7,0 %
Moyen-Orient et Afrique 1,1 1,4 5,4 %
Amérique du Nord 7,7 12,9 11,0 %
Europe de l'Ouest 5,3 8,9 10,9 %
Global 2,3 3,5 8,5 %
Regional split 2016 Population

(millions)
Devices

per capita
Traffic per 

capita

(GB/mth)
GES (MtCO2e) GES per capita

(kgCO2e)
USA 322 7,8 97 331 1027
Western Europe 415 5,3 34 201 486
Japan 126 6,3 35 60 474
China 1374 2,5 12 400 291
Developing countries 3700 1,1 1,5 238 64
World 7500 2,3 13 1630 217
Source : The Shift Project - Hugues Ferreboeuf
EMISSIONS DES GES (GAZ À EFFET DE SERRE)
LOCALISATION DE LA CONSOMMATION
Source : Carbon and inequality: from Kyoto to Paris - Lucas Chancel, Thomas Piketty, Paris School of Economics - 2015
Les 10% des plus grands émetteurs :
RESEAU ET USAGES
CROISSANCE DU TRAFIC DE DONNÉES
▸ 80% de la bande passante pour la vidéo en ligne à l’horizon 2021
▸ 80% de la bande passante chez certains opérateurs occupée par les GAFAM et
BAXT (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi)
▸ 100% de croissance par an sur le réseau mobile Orange
x2 tous les 3 à 4ans
RESEAU ET USAGES
CONSOMMATION ÉLECTRIQUE LIÉE À L’UTILISATION
Impacts Envoi d’un mail
(1 Mb, 3 min)
Regarder une vidéo
en ligne (10mn)
Électricité
consommée
(Wh) 1 100
GES - EU (gCO2e) 0,3 30
GES - USA (gCO2e) 0,5 50
GES - Chine (gCO2e) 0,7 70
GES - France (gCO2e) 0,03 3
▸ Passer 10 minutes à visionner en streaming une vidéo haute
définition sur un smartphone revient à utiliser à pleine puissance
pendant 5 minutes un four électrique de 2000W.
Source : “[Lean ICT Materials] REN”, onglet “REN Run Phase”. Produit par The Shift Project]
DATACENTER
CROISSANCE DES CAPACITÉS DE STOCKAGE
▸ Croissance de 31% par an (x2 en moins de 3 ans) entre 2016
et 2021 (Cisco global cloud index 2016-2021)
▸ Un site « moyen » d’une superficie de 1000 m2, d'une
puissance totale de 1 MW, avec PUE* de 2 consomme
annuellement autant qu'une ville française de 10 000
habitants (EDF, Iddri, Fing, WWF France, GreenIT.fr, 2018).
▸ Cisco estime à 67 Zettaoctets en 2020 le volume de données «
utiles » produites par les approches IoT et IIoT, soit 35 fois plus
que la capacité de stockage prévue dans les data centers à
cette échéance
Source : The Shift Project - Hugues Ferreboeuf
* PUE (Power Usage Effectiveness / indicateur d'efficacité énergétique) = Puissance totale consommée /
Puissance consommée par les équipements informatiques
DATACENTER
CROISSANCE DES CAPACITÉS DE STOCKAGE
▸ Cette croissance est si forte qu’une question se pose quant
à la capacité même d’assurer une production industrielle
suffisante en termes d’équipements de stockage à
l’échéance 2020. (Tech radar, 2015)
▸ Même les études les plus optimistes font part
d’inquiétudes quant à la capacité des progrès
technologiques à contrebalancer la croissance des volumes
à l’horizon 2020. (Rapport du Département américain de
l’Énergie et l’Université de Californie sur la consommation
d’énergie des data centers., Shehabi, A. et al., 2016)
Source : The Shift Project - Hugues Ferreboeuf
L’ÂGE DES LIMITES
LA GRANDE ACCÉLÉRATION
Source : Stefen et al., 2007. AMBIO : A journal of the Human Environment, 36(8), pp 614-621
L’ÂGE DES LIMITES
LA SOBRIÉTÉ COMME PRINCIPE D’ACTION
▸ Le numérique, comme toute autre ressource, doit être utilisé
avec raison.
Source : https://mrmondialisation.org/le-paradoxe-de-jevons-ou-pourquoi-il-nexiste-pas-de-croissance-verte/
LEVIERS : QUELLES ACTIONS POUR QUELS GAINS
LA SOBRIÉTÉ COMME PRINCIPE D’ACTION
▸ Allonger la durée de vie des équipements
▸ Privilégier les équipements réparables
Proposition
Allonger la durée de vie
des portables pro de 3
à 5 ans
Allonger la durée de vie
des smartphones pro de
2,5 à 3,5 ans
Impact sur les
émissions GES
annuelles du parc de
terminaux
-37 % -26 %
Quantification de l’effet des Leviers Entreprises, Synthèse [Source : “[Lean ICT Materials] QuantiLev”. Produit par The Shift Project]
LEVIERS : QUELLES ACTIONS POUR QUELS GAINS
LA SOBRIÉTÉ COMME PRINCIPE D’ACTION
▸ Ne pas multiplier les équipements pour un même
usage
▸ Développer les smartphones pro/perso en entreprise
Proposition
Porter la part de
smartphones pro-perso de
20% a 70% en entreprise
Impact sur les
émissions GES
annuelles du parc de
terminaux
-37 %
Quantification de l’effet des Leviers Entreprises, Synthèse [Source : “[Lean ICT Materials] QuantiLev”. Produit par The Shift Project]
LEVIERS : QUELLES ACTIONS POUR QUELS GAINS
LA SOBRIÉTÉ COMME PRINCIPE D’ACTION
▸ S’interroger sur nos usages.
▸ L’usage de la vidéo en ligne est assez impactant.
▸ La nécessité du passage au 8k.
▸ Stockage quasi illimité dans le Cloud.
Quantification de l’effet des Leviers Entreprises, Synthèse [Source : “[Lean ICT Materials] QuantiLev”. Produit par The Shift Project]
Proposition
Echanger via une plateforme
partagée plutôt que par mail
Impact sur les émissions
GES pour un stockage
annuel (%)
-81 %
Scénario : Cinq interlocuteurs travaillent sur un même document d’une
taille de 1 mégaoctet, dont ils s’échangent les quatre versions successives.
LEVIERS : QUELLES ACTIONS POUR QUELS GAINS
METTRE EN PLACE DES MÉTRIQUES
▸ Communiquer et prendre en compte ces impacts au
niveau de la commande publique, des grandes
entreprises.
▸ Disposer de métriques d’aide à la prise de décisions.
Quantification de l’effet des Leviers Entreprises, Synthèse [Source : “[Lean ICT Materials] QuantiLev”. Produit par The Shift Project]
Proposition
Mettre au point des
métriques
environnementales
Exemple de métrique : impact
d’un écran d’affichage en
fonction de sa taille (kgCO2e/
an/pouce)
2
GES EN FRANCE
RAPPELS SUR LES GES POUR LA FRANCE
▸ Empreinte carbone et inventaire national
en 2014
Sources : Commissariat général au développement durable; Citepa ; AIE ; FAO ; Douanes ; Eurostat ; Insee. Traitements : SDES, 2018 et WWF France.
BUDGET CARBONE
LES GES DANS LE MONDE
▸ RCP (pour Representative Concentration Pathway) sont quatre scénarios de trajectoire
du forçage radiatif jusqu'à l'horizon 2300.
▸ Forçage radiatif est « l'équilibre entre le rayonnement solaire entrant et les émissions
de rayonnements infrarouges sortant de l'atmosphère ». Il se mesure en W/m².
Source : https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/climatologie-forcage-radiatif-10242/
BUDGET CARBONE
LES GES DANS LE MONDE
▸ Budget carbone total donnant une probabilité de 66 % de limiter la hausse
des températures à 2 °C depuis l’ère préindustrielle ~ 3000 Gt CO2
Sources : Giec, 1er groupe de travail 2013 / JM Jancovici 2018
BUDGET CARBONE
LES GES DANS LE MONDE
Sources : Giec, 1er groupe de travail 2013 / JM Jancovici 2018
▸ Budget carbone ~1,5t de CO2 par personne par an à l’horizon 2050.
RÉPARTITION DES GES PAR RÉGION PAR HABITANT
RÉPARTITION RÉGIONALE DES ÉMISSIONS DE GES PAR HABITANT
2012
Sources : I4CE à partir de JRC EDGAR ; Banque mondiale, 2015
2010
1,5t CO2 éq/habitant
1,5t CO2 éq/habitant
▸ Interdiction de vendre des véhicules neufs pour un usage particulier dès
maintenant, division par 2 du nombre de véhicules en circulation, x2 du
nombre de trains, x6 les kilomètres faits en vélo.
▸ Généralisation du co-voiturage, du télétravail, de l’éco-conduite.
▸ Interdiction des voitures thermiques en centre urbain en 2024.
▸ Interdiction de tout vol hors Europe non justifié dès 2020.
▸ Suppression des vols intérieurs disposant d’une alternative par route ou
par fer en moins de 4h dès 2022.
▸ Interdiction de la publicité en ligne intégrée aux sites internet.
▸ Limitation à 1 kg de vêtements neuf par an et par personne dès 2022.
▸ Multiplier par 4 la durée de vie des appareils électroniques.
UNE ÉCONOMIE DE GUERRE
DIMINUTION DES GES
Sources : Charles Adrien LOUIS, Guillaume MARTIN et Novethic d’après « Comment s’aligner sur une trajectoire compatible avec les 1,5°C » Cabinet B&L évolution - 2018
UNE ÉCONOMIE DE GUERRE
DIMINUTION DES GES
▸ Toutes les nouvelles constructions sont en habitat collectif avec 30
m2 maximum par personne.
▸ Interdiction du chauffage au fioul dès 2026
▸ 1 000 000 de logements rénovés par an.
▸ La consommation de viande doit passer de 90 à 25 kg par personne
et par an.
▸ 0 produit transformé et emballé. 0 artificialisation de sol.
▸ Instauration de quotas sur les produits importés (café, chocolat, thé,
fruits exotiques …)
▸ Multiplication par 2 du nombre d’agriculteurs et par 5 du nombre de
parcelles en bio.
Sources : Charles Adrien LOUIS, Guillaume MARTIN et Novethic d’après « Comment s’aligner sur une
trajectoire compatible avec les 1,5°C » Cabinet B&L évolution - 2018
UNE ÉCONOMIE DE GUERRE
UN CHANGEMENT RADICAL DE NOS MODES DE VIE
Sources : Charles Adrien LOUIS, Guillaume MARTIN et Novethic d’après « Comment s’aligner sur une
trajectoire compatible avec les 1,5°C » Cabinet B&L évolution - 2018
ou
RISQUES
+3,5°C, BONNE NOUVELLE, ENFIN LA BAIGNADE SANS COMBI EN BRETAGNE
Il y a 20 000 ans Aujourd’hui
+ ?°C
Sources : JM Jancovici de 2000 à 2019
RISQUES
+3,5°C, BONNE NOUVELLE, ENFIN LA BAIGNADE SANS COMBI EN BRETAGNE
Il y a 20 000 ans Aujourd’hui
+ 5°C
Sources : JM Jancovici de 2000 à 2019
RISQUES
+3,5°C, BONNE NOUVELLE, ENFIN LA BAIGNADE SANS COMBI EN BRETAGNE ?
2100Aujourd’hui
+ 5°C
?
Sources : JM Jancovici de 2000 à 2019
RISQUES
FONTE DES CALOTTES GLACIAIRES
▸ Le Groenland va fondre quoi qu'il a arrive jusqu’à la
prochaine ère glacière (6 à 9m dans les océans).
▸ A delà de 2 degrés, déstabilisation de la calotte
antarctique de l'ouest (6m d’eau).
▸ La tendance actuelle : 2 à 3 m à la fin du siècle.
Avant 1850 +1m +2m
Source : Jean Jouzel et http://flood.firetree.net/ d'après des données de la NASA.
+3m
RISQUES
FONTE DES GLACIERS
‣ Le glacier tibétain alimente Yang Tsé Kiang, Indus et
Gange.
‣ Sur la tendance actuelle, ces fleuves ne couleront plus
l’été en 2045.
‣ Fonte du permafrost.
Sources : "Le point de vue de Gaël Giraud, Chef économiste de l'AFD" - Juillet 2016
RISQUES
« L'EFFET JURASSIC PARK »
La fonte des glaces dans l’Himalaya libère
plusieurs développeurs LISP
RISQUES
ACIDIFICATION DES OCEANS
‣ L’océan absorbe 25% à 35% des émissions humaines CO2.
‣ +30% d’acidité depuis le début de la révolution industrielle.
‣ À partir de 2050 l'océan aurait des effets dissolvants sur la
coquille d'un grand nombre d'organismes calcaires : Coraux,
petits mollusques planctoniques à la base de très nombreuses
chaînes alimentaires.
‣ Pour une baisse du pH équivalente il y a -252 millions d'années,
96% des espèces marines ont disparu.
‣ Le poisson est la première source de protéines animales pour plus
de 3 milliards de personnes dans le monde.
Source : https://fr.oceancampus.eu/cours/Ajw/lacidification-des-oceans et Jean Jouzel / Le réchauffement climatique et ses impacts - Métropole Grand Paris, 25 janvier 2019
RISQUES
RENDEMENTS AGRICOLES
‣ -32% sur les récoltes de légumes d’ici 2100.
‣ Pour chaque °C supplémentaire = -7,4% de rendement pour le
maïs, -6% pour le blé, -3,2% pour le soja, -3,2% pour le riz.
‣ -10% à -25% pour chaque °C supplémentaire en prenant en
compte les insectes nuisibles.
‣ 2/3 des calories de l’humanité (Food and Agriculture Organization
of the United Nations).
‣ « Les africains ne pourront subvenir qu'à 13% de leurs besoins
nutritionnels d'ici à 2050, date à laquelle un quart de la
population mondiale devrait naître sur ce continent. »
Sources : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/agriculture-rechauffement-climatique-vers-catastrophe-agricole-cause-insectes-72653/ https://www.euractiv.fr/section/monde/
news/alerte-sur-les-cereales-le-rechauffement-climatique-fait-baisser-les-rendements/ http://science.sciencemag.org/content/361/6405/916 https://www.huffpostmaghreb.com/martin-
lozniewski/changement-climatique-de-_b_16097526.html https://reporterre.net/L-agriculture-mondiale-va-etre
RISQUES
RÉFUGIÉS CLIMATIQUES
‣ «  Le dérèglement climatique pourrait pousser près de 6 millions d’individus
par an à abandonner leur lieu de vie, dont la moitié à la suite de catastrophes
naturelles. Le nombre de réfugiés climatiques sera alors compris entre 200 et
250 millions d’individus à l’horizon 2050 » L. Craig Johnstone, haut
commissaire de l’ONU pour les réfugiés. 
‣ « Un milliard de personnes pourrait être déplacé en 2050 à cause du
réchauffement de la planète. » ONG britannique Christian Aid - 2007
‣ « Le phénomène de l’exil climatique est un risque pour la sécurité
internationale. On peut s’attendre à ce que, avec les sécheresses, il y ait une
rareté des ressources, ce qui fera augmenter les tensions et fera croître le
nombre de conflits dans le monde » L. Craig Johnstone
‣ « Que voulez qu’il se passe ? Ça ne peut pas être autre chose que la guerre. »
Aurélien Barrau - Climax Conference : Harassing the Politics of Disaster
Sources : https://www.geo.fr/environnement/changement-climatique-250-millions-de-refugies-en-2050-21626
RISQUES
EN VRAC..
▸ Biodiversités des agents pathogènes : D’ici 2050, 2,4
milliards d’individus devraient être exposés au
moustique tigre, vecteur de plus de 20 virus
dangereux, dont le Zika et le chikungunya et ceux
provoquant dengue et fièvre jaune.
Source : https://reseauactionclimat.org/changement-climatique-favorise-encephalite-tiques-virus-moustique-tigre/
▸ Vagues de chaleur : A partir de 2050, un été de 2003
devient la norme (un été de 2003 c’est un été 3° plus
chaud qu’un été moyen du 20e siècle). Un été caniculaire
sera un été plus chaud de 6°C à 8°C qu’un été moyen du
20e siècle avec des records de températures avoisinant
les 50°C (1 fois tous les 10 ans).
▸ +2°C c'est le climat de Bilbao à Paris, de Séville à
Bordeaux à l’horizon 2040 / 2050.
Sources : Jean Jouzel / Le réchauffement climatique et ses impacts - Métropole Grand Paris, 25 janvier 2019 et "Le point de vue de Gaël Giraud,
Chef économiste de l'AFD" - Juillet 2016
RISQUES
EN VRAC..
▸ Risques de feux de forêt
Risque de feu de forêt (scénario A1B) 2041/2070
Sources : Jean Jouzel / Le réchauffement climatique : agriculture et territoire, 5 mars 2019
RISQUES
EN VRAC..
▸ Atteintes aux écosystèmes : Le changement climatique modifie les conditions
climatiques du milieu : température, humidité, événements extrêmes, etc.
Source : Jean Jouzel / Le réchauffement climatique et ses impacts - Métropole Grand Paris, 25 janvier 2019
▸ Intensification des phénomènes extrêmes : fortes
précipitations et sécheresses notamment dûes à
l’altération du cycle de l’eau.
▸ Des surprises… La part d’imprévisible, d’irréversible est
problématique.
RISQUES
EN VRAC..
Source : https://www.encyclopedie-environnement.org/climat/evenements-meteorologiques-extremes-changement-climatique/ et Jean Jouzel / Le
réchauffement climatique et ses impacts - Métropole Grand Paris, 25 janvier 2019
UNE BONNE PARTIE D’ENTRE NOUS
N’ARRIVONS PAS À CROIRE CE QUE NOUS
SAVONS.
Jean-Pierre Dupuy
RISQUES
THE LIMITS TO GROWTH
LE RAPPORT MEADOWS
Jay W. Forrester, an MIT professor, first developed system
dynamics in a project for General Electric, and later applied it
to global problems. - Credit MIT Archives
THE LIMITS TO GROWTH
LE RAPPORT MEADOWS
De gauche à droite : Jorgen Randers, Jay Forrester, Donella Hager-Meadows, Dennis L. Meadows and William W. Behren
THE LIMITS TO GROWTH
LE WORLD MODÈLE
Source : Conférence P. Servigne / Un avenir sans pétrole? 287 novembre 2018
THE LIMITS TO GROWTH
THE LIMITS TO GROWTH
LE RAPPORT MEADOWS
▸ « Au vue des tendances actuelles, les limites physiques à la croissance seront
atteintes au cours de la vie de nos enfants. »
▸ « Si nous ignorons ces limites et que nous poursuivons une croissance fondée
sur la politique à court terme, nous atteindrons un point de non retour qui
conduira à un effondrement (overshoot and collapse). »
▸ « Il existe une alternative viable à ce scénario, si la croissance démographique
et la production de marchandises entrent en équilibre avec nos ressources
limitées. »
▸ « Cet équilibre peut être atteint dans les 50 ou 100 ans à venir si nous
procédons de manière méthodique. »
▸ « Chaque année perdue dans la mise en oeuvre d'une nouvelle politique
rendra la transition nécessaire beaucoup plus difficile, et diminuera nos
chances de la réaliser. »
Dennis Meadows - Washington DC, 2 mars 1972
AUJOURD’HUI L’UTOPIE A CHANGÉ DE
CAMP : EST UTOPISTE CELUI QUI CROIT
QUE TOUT PEUT CONTINUER COMME
AVANT.
Pablo Servigne
CONCLUSION
MERCI
« Politiciens discutant du changement climatique » - Isaac Cordal
SEB@BRAULT.BZH
HTTPS://WWW.LINKEDIN.COM/IN/SEBASTIENBRAULT/
HTTPS://TWITTER.COM/SEBASTIENBRAULT

Contenu connexe

Similaire à "Numérique et environnement" ou "On aurait pu sauver les abeilles, on a préféré sortir un nouvel iPhone"

DP Numérique responsable 2022
DP Numérique responsable 2022DP Numérique responsable 2022
DP Numérique responsable 2022
Romain Spinazzé
 
TIC et Efficacité Énergétique Enjeux & Perspectives Gilbert Martineau
TIC et Efficacité Énergétique Enjeux & Perspectives Gilbert Martineau TIC et Efficacité Énergétique Enjeux & Perspectives Gilbert Martineau
TIC et Efficacité Énergétique Enjeux & Perspectives Gilbert Martineau AFEIT
 
Green IT : pourquoi nous sommes tous concernés ?
Green IT : pourquoi nous sommes tous concernés ?Green IT : pourquoi nous sommes tous concernés ?
Green IT : pourquoi nous sommes tous concernés ?
Christophe Clouzeau
 
Impact-Numerique_CELSIUS.pdf
Impact-Numerique_CELSIUS.pdfImpact-Numerique_CELSIUS.pdf
Impact-Numerique_CELSIUS.pdf
Provisoire Karendeux
 
Green IT : les paradoxes de l’écologie numérique, conférence NumériPro 2017 à...
Green IT : les paradoxes de l’écologie numérique, conférence NumériPro 2017 à...Green IT : les paradoxes de l’écologie numérique, conférence NumériPro 2017 à...
Green IT : les paradoxes de l’écologie numérique, conférence NumériPro 2017 à...
Christophe Clouzeau
 
01.24.2019.smart city daveo
01.24.2019.smart city daveo01.24.2019.smart city daveo
01.24.2019.smart city daveo
ConstantinJais
 
Lettre mensuelle sba
Lettre mensuelle sbaLettre mensuelle sba
Lettre mensuelle sba
Jean-Baptiste Bohuon
 
Les énergies renouvelables en copropriété
Les énergies renouvelables en copropriétéLes énergies renouvelables en copropriété
Les énergies renouvelables en copropriété
AparisClimat
 
Sensibilisation à la pollution du numérique
Sensibilisation à la pollution du numériqueSensibilisation à la pollution du numérique
Sensibilisation à la pollution du numérique
Romain Willmann
 
IngénieursSansFrontières.ppt sujet Gestion intégré des déchets
IngénieursSansFrontières.ppt sujet Gestion intégré des déchetsIngénieursSansFrontières.ppt sujet Gestion intégré des déchets
IngénieursSansFrontières.ppt sujet Gestion intégré des déchets
hilmiagili
 
Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017
Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017
Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017
Romain Bochet
 
Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017
Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017
Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017
Romain Bochet
 
Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...
Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...
Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...
Nicolas Meilhan
 
[FR] Cercle Premier RSE : COP 21, comment le digital peut aider ? #CercleRSE
[FR] Cercle Premier RSE : COP 21, comment le digital peut aider ? #CercleRSE[FR] Cercle Premier RSE : COP 21, comment le digital peut aider ? #CercleRSE
[FR] Cercle Premier RSE : COP 21, comment le digital peut aider ? #CercleRSE
Orange Business Services
 
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Mohammed TAMALI
 
Green IT
Green ITGreen IT
Green IT
Perrine Collin
 
Rapport d'activité Gimélec 2016-2017
Rapport d'activité Gimélec 2016-2017Rapport d'activité Gimélec 2016-2017
Rapport d'activité Gimélec 2016-2017
Gimélec
 
Document de travail - Maîtriser la consommation énergétique du numérique : le...
Document de travail - Maîtriser la consommation énergétique du numérique : le...Document de travail - Maîtriser la consommation énergétique du numérique : le...
Document de travail - Maîtriser la consommation énergétique du numérique : le...
France Stratégie
 
Intervention Green IT - IUT de Saint-Pierre Ile de La Réunion
Intervention Green IT - IUT de Saint-Pierre Ile de La RéunionIntervention Green IT - IUT de Saint-Pierre Ile de La Réunion
Intervention Green IT - IUT de Saint-Pierre Ile de La Réunion
ARTICnumerique
 
Infomaniak - Bilan de gaz à effet de serre 2022
Infomaniak - Bilan de gaz à effet de serre 2022Infomaniak - Bilan de gaz à effet de serre 2022
Infomaniak - Bilan de gaz à effet de serre 2022
Infomaniak
 

Similaire à "Numérique et environnement" ou "On aurait pu sauver les abeilles, on a préféré sortir un nouvel iPhone" (20)

DP Numérique responsable 2022
DP Numérique responsable 2022DP Numérique responsable 2022
DP Numérique responsable 2022
 
TIC et Efficacité Énergétique Enjeux & Perspectives Gilbert Martineau
TIC et Efficacité Énergétique Enjeux & Perspectives Gilbert Martineau TIC et Efficacité Énergétique Enjeux & Perspectives Gilbert Martineau
TIC et Efficacité Énergétique Enjeux & Perspectives Gilbert Martineau
 
Green IT : pourquoi nous sommes tous concernés ?
Green IT : pourquoi nous sommes tous concernés ?Green IT : pourquoi nous sommes tous concernés ?
Green IT : pourquoi nous sommes tous concernés ?
 
Impact-Numerique_CELSIUS.pdf
Impact-Numerique_CELSIUS.pdfImpact-Numerique_CELSIUS.pdf
Impact-Numerique_CELSIUS.pdf
 
Green IT : les paradoxes de l’écologie numérique, conférence NumériPro 2017 à...
Green IT : les paradoxes de l’écologie numérique, conférence NumériPro 2017 à...Green IT : les paradoxes de l’écologie numérique, conférence NumériPro 2017 à...
Green IT : les paradoxes de l’écologie numérique, conférence NumériPro 2017 à...
 
01.24.2019.smart city daveo
01.24.2019.smart city daveo01.24.2019.smart city daveo
01.24.2019.smart city daveo
 
Lettre mensuelle sba
Lettre mensuelle sbaLettre mensuelle sba
Lettre mensuelle sba
 
Les énergies renouvelables en copropriété
Les énergies renouvelables en copropriétéLes énergies renouvelables en copropriété
Les énergies renouvelables en copropriété
 
Sensibilisation à la pollution du numérique
Sensibilisation à la pollution du numériqueSensibilisation à la pollution du numérique
Sensibilisation à la pollution du numérique
 
IngénieursSansFrontières.ppt sujet Gestion intégré des déchets
IngénieursSansFrontières.ppt sujet Gestion intégré des déchetsIngénieursSansFrontières.ppt sujet Gestion intégré des déchets
IngénieursSansFrontières.ppt sujet Gestion intégré des déchets
 
Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017
Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017
Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017
 
Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017
Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017
Revue de presse IoT / Data du 08/01/2017
 
Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...
Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...
Sobriété et Transition Energétique - Quels impacts pour les entreprises ? Que...
 
[FR] Cercle Premier RSE : COP 21, comment le digital peut aider ? #CercleRSE
[FR] Cercle Premier RSE : COP 21, comment le digital peut aider ? #CercleRSE[FR] Cercle Premier RSE : COP 21, comment le digital peut aider ? #CercleRSE
[FR] Cercle Premier RSE : COP 21, comment le digital peut aider ? #CercleRSE
 
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
 
Green IT
Green ITGreen IT
Green IT
 
Rapport d'activité Gimélec 2016-2017
Rapport d'activité Gimélec 2016-2017Rapport d'activité Gimélec 2016-2017
Rapport d'activité Gimélec 2016-2017
 
Document de travail - Maîtriser la consommation énergétique du numérique : le...
Document de travail - Maîtriser la consommation énergétique du numérique : le...Document de travail - Maîtriser la consommation énergétique du numérique : le...
Document de travail - Maîtriser la consommation énergétique du numérique : le...
 
Intervention Green IT - IUT de Saint-Pierre Ile de La Réunion
Intervention Green IT - IUT de Saint-Pierre Ile de La RéunionIntervention Green IT - IUT de Saint-Pierre Ile de La Réunion
Intervention Green IT - IUT de Saint-Pierre Ile de La Réunion
 
Infomaniak - Bilan de gaz à effet de serre 2022
Infomaniak - Bilan de gaz à effet de serre 2022Infomaniak - Bilan de gaz à effet de serre 2022
Infomaniak - Bilan de gaz à effet de serre 2022
 

"Numérique et environnement" ou "On aurait pu sauver les abeilles, on a préféré sortir un nouvel iPhone"

  • 1. NUMÉRIQUE ET ENVIRONNEMENT SÉBASTIEN BRAULT Image réalisée par Isaac Cordal « ON AURAIT PU SAUVER LES ABEILLES, ON A PRÉFÉRÉ SORTIR UN NOUVEL IPHONE »
  • 2. CONTEXTE ET SOURCES CONTEXTE ▸ The Shift Project est un Think Tank qui oeuvre en faveur d’une économie libérée de la contrainte carbone. Association loi 1901. ▸ Rapport Les impacts environnementaux du Numérique ▸ Le numérique fait-il partie du problème ou partie de la solution quand on parle d’environnement ?
  • 3. CONTEXTE ET SOURCES UNE CHANCE POUR L’ENVIRONNEMENT OU … ▸ Energie : « Over the coming decades, digital technologies are set to make energy systems around the world more connected, intelligent, efficient, reliable and sustainable » (International Energy Agency) ▸ Climat : « ICT-enabled solutions offer the potential to reduce GHG emissions by 16.5%, create 29.5 million jobs and yield USD 1.9 trillion in savings [...] While ICT’s own footprint is 2.3 GtCO2e, its abatement potential is 7 times higher » (GeSI – BCG “Smarter 2020”) Source : Hugues Ferreboeuf - Pour une sobriété numérique - Résultats préliminaires | Rapport intermédiaire GHG (Greenhouse gas) = GES (Gaz à Effet de serre)
  • 4. CONTEXTE ET SOURCES … UN DANGER POUR L’ENVIRONNEMENT ? ▸ « Tout ce qui est basé sur le temps réel, de Facebook à Twitter, sans parler des opérations boursières qui ont carrément des serveurs et des câbles de transmission dédiés, est monstrueusement consommateur de ressources. » Philippe Bihouix ▸ « Véritable système nerveux central de l’économie mondiale et système social à part entière, le web engloutit des quantités considérables d’énergie. » Greenpeace ▸ « For ICT energy use to « only » double in the next decade, huge gains of efficiency will be needed, at a time when efficiency gains in ICT have slowed » The Cloud begins with Coal, 2013 ▸ « Les progrès de la blockchain pourraient également faire exploser nos besoins énergétiques » Rapport Cédric Villani sur l’IA, 2018 Source : Hugues FERREBOEUF - Pour une sobriété numérique - Résultats préliminaires | Rapport intermédiaire
  • 5. CONTEXTE ET SOURCES OBJECTIFS DU RAPPORT ▸ Quantifier les impacts, déterminer les tendances, identifier leviers et actions. ▸ Le groupe de travail a utilisé environ 170 études et rapports, en majorité universitaires, principalement postérieurs à 2014. ▸ Numérique = Réseaux de télécommunication + Data centers + Terminaux ▸ Terminaux = ordinateurs personnels fixes et portables, tablettes, smartphones, téléphones portables traditionnels, boxes, équipements audiovisuels connectés (TV), capteurs IoT. Sont exclus : les équipements numériques non communicants intégrés dans les véhicules ainsi que les composants numériques des chaines de production industrielle.
  • 6. CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE CONSOMMATION FINALE ÉNERGÉTIQUE DU NUMÉRIQUE MONDIALE ▸ Consommation énergétique du numérique : + 9% par an (x2 tous les 8 ans). ▸ Consommation énergétique mondiale : +1,5% par an (x2 ~ tous les 50 ans). Source : [Lean ICT Materials] Forecast Model. Produit par The Shift Project à partir des données publiées par (Andrae & Edler, 2015) x3 entre 2013 et 2025
  • 7. CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DU NUMÉRIQUE RAPPORTÉE À LA CONSOMMATION MONDIALE Source : [Lean ICT Materials] Forecast Model. Produit par The Shift Project à partir des données publiées par (Andrae & Edler, 2015) ▸ 1,9% en 2013 ▸ 2,7% en 2017 ▸ 3,3% en 2020. ▸ 2025 : ▸ 4,5% higher EE ▸ 6 % peaked EE ▸ 3,2% sobriété
  • 8. CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DU NUMÉRIQUE RAPPORTÉE À LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE MONDIALE ▸ 1,9% en 2013, 2,7% en 2017, 3,3% en 2020. ▸ 4,5% higher EE, 6 % peaked EE, 3,2% sobriété en 2025 Source AIE (Agence internationale  de l’énergie) 2018 Population africaine en 2016 : 1,216 Mrd d’habitants. Bunkers : Transport maritime et aérien international. Répartition de la consommation finale d’énergie dans le monde en 2016 Bunkers 4,2 % China 20,7 % Non-OECD Asia 13,2 % Non-OECD Americas 4,8 % Africa 6,2 % Non-OECD Europe and Eurasia 7,5 % Middle East 5,1 % OECD (dont France 1.6%, Allemagne 2.3%, Japon 3.1%) 38,3 %
  • 10. EMISSIONS DES GES (GAZ À EFFET DE SERRE) EMISSIONS DE GES LIÉES AU NUMÉRIQUE ▸ 2,5% en 2013 - 4% en 2020 - 8% en 2025 [Lean ICT Materials] Forecast Model. Produit par The Shift Project à partir des données publiées par (Andrae & Edler, 2015)
  • 11. EMISSIONS DES GES (GAZ À EFFET DE SERRE) EMISSIONS DE GES LIÉES AU NUMÉRIQUE ▸ 2,5% en 2013 - 4% (~2,1 Gt de CO2eq) en 2020 - 8% en 2025 Via https://ourworldindata.org/co2-and-other-greenhouse-gas-emissions ▸ 1,3 Milliard d’habitants en Inde en 2015
  • 12. EMISSIONS DES GES (GAZ À EFFET DE SERRE) EMISSIONS DE GES LIÉES AU NUMÉRIQUE ▸ 2,5% en 2013 - 4,0% en 2020 - 8,0% en 2025 Source Jancovici ESPCI 19/11/2015 Répartition mondiale des émissions de GES par secteur 2015 Autres (traitement des déchets, chaine du froid, etc.) 11 % Deforestation 8 % Agriculture 20 % Transports (6% voitures, 4% camions, bateaux 2%, avions 2%) 14 % Chauffage des bâtiments 6 % Industrie : Production des matériauxde base acier, chimie, etc. 9 % Ciment 6 % Centrales électriques gaz/pétrole 6 % Centrales à charbon 20 %
  • 13. EMISSIONS DES GES (GAZ À EFFET DE SERRE) CROISSANCE DES EMISSIONS DE GES LIÉES AU NUMÉRIQUE ▸ Taux de croissance d’environ 8% par an (x2 tous les 9 ans) ▸ La cible est -5% par an à partir de 2020 pour 2° en 2100 Source : The Shift Project, 2016
  • 14. RÉPARTITION DE LA CONSOMMATION DISTRIBUTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DU NUMÉRIQUE ▸ Consommation énergétique totale du cycle de vie d’un smartphone se réalise à plus de 90% avant même son achat, 80% pour les ordinateurs, 60% pour les TV connectées. Source : [Lean ICT Materials] Forecast Model. Produit par The Shift Project à partir des données publiées par (Andrae & Edler, 2015) Distribution de la consommation énergétique du numérique par poste Datacenter 19 % Réseaux 16 % Terminaux 20 % Equipements réseaux et datacenter (Production) 6 % Télévisions connectées (Production) 11 % Ordinateurs (Production) 17 % Smartphone (Production) 11 %
  • 15. TERMINAUX ET OBJETS CONNECTÉS CONSOMMATION ÉLECTRIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE LA FABRICATION DES TERMINAUX Impacts Ordinateur Smartphone TV connecté Énergie primaire (MJ) 6 640 717 / GES (KgCO2e) 514 61 441 Gallium [Ga] (mg) 8 0,5 200 Indium [In] (mg) 20 7 12 000 Tantalum [Ta] (mg) 500 50 / Copper [Cu] (mg) 170 000 20 000 885 000 Cobalt [Co] (mg) 12 000 6 000 / Palladium [Pd] (mg) 1 5 / Volume de terre déplacé (L) 7 2 200 Source : “[Lean ICT Materials] REN”, onglet “REN Prod Phase”. Produit par The Shift Project] Source : A circular economy for smart devices (Dustin Benton, Jonny Hazell, Emily Coats, 19 February, 2015) ▸ 700 Mj pour 150g de smartphone : 4,7 Mj/g
 5 Gj pour 1400 Kg de voiture (Ademe 2013) : 0,06 MJ/g ▸ La miniaturisation augmente également la consommation d’énergie lors du recyclage ▸ 2L de terre déplacée pour 50 cm3 de smartphone.
  • 16. PRODUCTION DES TERMINAUX DISTRIBUTION DES ÉMISSIONS DE CO2 POUR LE CYCLE DE VIE D’UN TERMINAL ‣ Sur smartphone (fr) 1,2% (fr) 2,4% (fr) 7,1% (fr) 89,3% Source : A circular economy for smart devices (Dustin Benton, Jonny Hazell, Emily Coats, 19 February, 2015) ‣ Sur ordinateur portable
  • 17. PRODUCTION DES TERMINAUX DISTRIBUTION DES ÉMISSIONS DE CO2 PAR COMPOSANT Source : A circular economy for smart devices (Dustin Benton, Jonny Hazell, Emily Coats, 19 February, 2015) 35% 30% 2% à 3% 11% 39% 30%
  • 18. PRODUCTION DES TERMINAUX EVOLUTION DES ÉMISSIONS DE CO2 EN FONCTION DES SPÉCIFICATIONS Source : A circular economy for smart devices (Dustin Benton, Jonny Hazell, Emily Coats, 19 February, 2015) ▸ iPhone X : 93 kgCO2eq Apple Watch 3 : 38 kgCO2eq
  • 19. PRODUCTION DES TERMINAUX INTENSITÉ CARBONE DES TERMINAUX APPLE Source : A circular economy for smart devices (Dustin Benton, Jonny Hazell, Emily Coats, 19 February, 2015)
  • 20. TERMINAUX ET OBJETS CONNECTÉS PRODUCTION ET CROISSANCE DU PARC DE SMARTPHONES ▸ 7 à 8% de croissance pour les TV connectés, stable pour les ordinateurs personnels. ▸ Population mondiale en 2020 : 7,7 à 7,9 Md d’habitants Source : Forecast Model. Produit par The Shift Project à partir des données publiées par (Cisco, 2014), (Cisco, 2016a), (Cisco, 2016b), (Cisco, 2017), (IDC, 2017a) 11% (x2 tous les 6 ans)
  • 21. TERMINAUX ET OBJETS CONNECTÉS ÉVOLUTION DES LIVRAISONS D’ÉQUIPEMENTS NUMÉRIQUES CONNECTÉS ▸ x5 à x6 en dix ans pour foyer de 4 personnes dans un pays développé : 8 en 2012, 24 en 2017, 50 en 2022 Source : (GSMA, 2015)
  • 22. TERMINAUX ET OBJETS CONNECTÉS ÉVOLUTION DES LIVRAISONS D’ÉQUIPEMENTS NUMÉRIQUES CONNECTÉS ▸ Croissance de plus de 60% par an (CAGR) de la production de modules de communication embarqués sur 2014-2019 ▸ 20 à 25 milliards d'objets connectés à horizon 2030 (population mondiale estimée à 8,5 Mrd d’habitants). Source : (GSMA, 2015)
  • 23. EMISSIONS DES GES (GAZ À EFFET DE SERRE) LOCALISATION DE LA CONSOMMATION Source : (Cisco, 2017b) Nombre d’équipements connectés par personne 2016 2021 Croissance annuelle Asie-Pacifique 1,9 2,9 8,3 % Europe centrale et orientale 2,5 3,8 9,1 % Amérique latine 2,1 2,9 7,0 % Moyen-Orient et Afrique 1,1 1,4 5,4 % Amérique du Nord 7,7 12,9 11,0 % Europe de l'Ouest 5,3 8,9 10,9 % Global 2,3 3,5 8,5 % Regional split 2016 Population
 (millions) Devices
 per capita Traffic per 
 capita
 (GB/mth) GES (MtCO2e) GES per capita
 (kgCO2e) USA 322 7,8 97 331 1027 Western Europe 415 5,3 34 201 486 Japan 126 6,3 35 60 474 China 1374 2,5 12 400 291 Developing countries 3700 1,1 1,5 238 64 World 7500 2,3 13 1630 217 Source : The Shift Project - Hugues Ferreboeuf
  • 24. EMISSIONS DES GES (GAZ À EFFET DE SERRE) LOCALISATION DE LA CONSOMMATION Source : Carbon and inequality: from Kyoto to Paris - Lucas Chancel, Thomas Piketty, Paris School of Economics - 2015 Les 10% des plus grands émetteurs :
  • 25. RESEAU ET USAGES CROISSANCE DU TRAFIC DE DONNÉES ▸ 80% de la bande passante pour la vidéo en ligne à l’horizon 2021 ▸ 80% de la bande passante chez certains opérateurs occupée par les GAFAM et BAXT (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi) ▸ 100% de croissance par an sur le réseau mobile Orange x2 tous les 3 à 4ans
  • 26. RESEAU ET USAGES CONSOMMATION ÉLECTRIQUE LIÉE À L’UTILISATION Impacts Envoi d’un mail (1 Mb, 3 min) Regarder une vidéo en ligne (10mn) Électricité consommée (Wh) 1 100 GES - EU (gCO2e) 0,3 30 GES - USA (gCO2e) 0,5 50 GES - Chine (gCO2e) 0,7 70 GES - France (gCO2e) 0,03 3 ▸ Passer 10 minutes à visionner en streaming une vidéo haute définition sur un smartphone revient à utiliser à pleine puissance pendant 5 minutes un four électrique de 2000W. Source : “[Lean ICT Materials] REN”, onglet “REN Run Phase”. Produit par The Shift Project]
  • 27. DATACENTER CROISSANCE DES CAPACITÉS DE STOCKAGE ▸ Croissance de 31% par an (x2 en moins de 3 ans) entre 2016 et 2021 (Cisco global cloud index 2016-2021) ▸ Un site « moyen » d’une superficie de 1000 m2, d'une puissance totale de 1 MW, avec PUE* de 2 consomme annuellement autant qu'une ville française de 10 000 habitants (EDF, Iddri, Fing, WWF France, GreenIT.fr, 2018). ▸ Cisco estime à 67 Zettaoctets en 2020 le volume de données « utiles » produites par les approches IoT et IIoT, soit 35 fois plus que la capacité de stockage prévue dans les data centers à cette échéance Source : The Shift Project - Hugues Ferreboeuf * PUE (Power Usage Effectiveness / indicateur d'efficacité énergétique) = Puissance totale consommée / Puissance consommée par les équipements informatiques
  • 28. DATACENTER CROISSANCE DES CAPACITÉS DE STOCKAGE ▸ Cette croissance est si forte qu’une question se pose quant à la capacité même d’assurer une production industrielle suffisante en termes d’équipements de stockage à l’échéance 2020. (Tech radar, 2015) ▸ Même les études les plus optimistes font part d’inquiétudes quant à la capacité des progrès technologiques à contrebalancer la croissance des volumes à l’horizon 2020. (Rapport du Département américain de l’Énergie et l’Université de Californie sur la consommation d’énergie des data centers., Shehabi, A. et al., 2016) Source : The Shift Project - Hugues Ferreboeuf
  • 29. L’ÂGE DES LIMITES LA GRANDE ACCÉLÉRATION Source : Stefen et al., 2007. AMBIO : A journal of the Human Environment, 36(8), pp 614-621
  • 30. L’ÂGE DES LIMITES LA SOBRIÉTÉ COMME PRINCIPE D’ACTION ▸ Le numérique, comme toute autre ressource, doit être utilisé avec raison. Source : https://mrmondialisation.org/le-paradoxe-de-jevons-ou-pourquoi-il-nexiste-pas-de-croissance-verte/
  • 31. LEVIERS : QUELLES ACTIONS POUR QUELS GAINS LA SOBRIÉTÉ COMME PRINCIPE D’ACTION ▸ Allonger la durée de vie des équipements ▸ Privilégier les équipements réparables Proposition Allonger la durée de vie des portables pro de 3 à 5 ans Allonger la durée de vie des smartphones pro de 2,5 à 3,5 ans Impact sur les émissions GES annuelles du parc de terminaux -37 % -26 % Quantification de l’effet des Leviers Entreprises, Synthèse [Source : “[Lean ICT Materials] QuantiLev”. Produit par The Shift Project]
  • 32. LEVIERS : QUELLES ACTIONS POUR QUELS GAINS LA SOBRIÉTÉ COMME PRINCIPE D’ACTION ▸ Ne pas multiplier les équipements pour un même usage ▸ Développer les smartphones pro/perso en entreprise Proposition Porter la part de smartphones pro-perso de 20% a 70% en entreprise Impact sur les émissions GES annuelles du parc de terminaux -37 % Quantification de l’effet des Leviers Entreprises, Synthèse [Source : “[Lean ICT Materials] QuantiLev”. Produit par The Shift Project]
  • 33. LEVIERS : QUELLES ACTIONS POUR QUELS GAINS LA SOBRIÉTÉ COMME PRINCIPE D’ACTION ▸ S’interroger sur nos usages. ▸ L’usage de la vidéo en ligne est assez impactant. ▸ La nécessité du passage au 8k. ▸ Stockage quasi illimité dans le Cloud. Quantification de l’effet des Leviers Entreprises, Synthèse [Source : “[Lean ICT Materials] QuantiLev”. Produit par The Shift Project] Proposition Echanger via une plateforme partagée plutôt que par mail Impact sur les émissions GES pour un stockage annuel (%) -81 % Scénario : Cinq interlocuteurs travaillent sur un même document d’une taille de 1 mégaoctet, dont ils s’échangent les quatre versions successives.
  • 34. LEVIERS : QUELLES ACTIONS POUR QUELS GAINS METTRE EN PLACE DES MÉTRIQUES ▸ Communiquer et prendre en compte ces impacts au niveau de la commande publique, des grandes entreprises. ▸ Disposer de métriques d’aide à la prise de décisions. Quantification de l’effet des Leviers Entreprises, Synthèse [Source : “[Lean ICT Materials] QuantiLev”. Produit par The Shift Project] Proposition Mettre au point des métriques environnementales Exemple de métrique : impact d’un écran d’affichage en fonction de sa taille (kgCO2e/ an/pouce) 2
  • 35. GES EN FRANCE RAPPELS SUR LES GES POUR LA FRANCE ▸ Empreinte carbone et inventaire national en 2014 Sources : Commissariat général au développement durable; Citepa ; AIE ; FAO ; Douanes ; Eurostat ; Insee. Traitements : SDES, 2018 et WWF France.
  • 36. BUDGET CARBONE LES GES DANS LE MONDE ▸ RCP (pour Representative Concentration Pathway) sont quatre scénarios de trajectoire du forçage radiatif jusqu'à l'horizon 2300. ▸ Forçage radiatif est « l'équilibre entre le rayonnement solaire entrant et les émissions de rayonnements infrarouges sortant de l'atmosphère ». Il se mesure en W/m². Source : https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/climatologie-forcage-radiatif-10242/
  • 37. BUDGET CARBONE LES GES DANS LE MONDE ▸ Budget carbone total donnant une probabilité de 66 % de limiter la hausse des températures à 2 °C depuis l’ère préindustrielle ~ 3000 Gt CO2 Sources : Giec, 1er groupe de travail 2013 / JM Jancovici 2018
  • 38. BUDGET CARBONE LES GES DANS LE MONDE Sources : Giec, 1er groupe de travail 2013 / JM Jancovici 2018 ▸ Budget carbone ~1,5t de CO2 par personne par an à l’horizon 2050.
  • 39. RÉPARTITION DES GES PAR RÉGION PAR HABITANT RÉPARTITION RÉGIONALE DES ÉMISSIONS DE GES PAR HABITANT 2012 Sources : I4CE à partir de JRC EDGAR ; Banque mondiale, 2015 2010 1,5t CO2 éq/habitant 1,5t CO2 éq/habitant
  • 40. ▸ Interdiction de vendre des véhicules neufs pour un usage particulier dès maintenant, division par 2 du nombre de véhicules en circulation, x2 du nombre de trains, x6 les kilomètres faits en vélo. ▸ Généralisation du co-voiturage, du télétravail, de l’éco-conduite. ▸ Interdiction des voitures thermiques en centre urbain en 2024. ▸ Interdiction de tout vol hors Europe non justifié dès 2020. ▸ Suppression des vols intérieurs disposant d’une alternative par route ou par fer en moins de 4h dès 2022. ▸ Interdiction de la publicité en ligne intégrée aux sites internet. ▸ Limitation à 1 kg de vêtements neuf par an et par personne dès 2022. ▸ Multiplier par 4 la durée de vie des appareils électroniques. UNE ÉCONOMIE DE GUERRE DIMINUTION DES GES Sources : Charles Adrien LOUIS, Guillaume MARTIN et Novethic d’après « Comment s’aligner sur une trajectoire compatible avec les 1,5°C » Cabinet B&L évolution - 2018
  • 41. UNE ÉCONOMIE DE GUERRE DIMINUTION DES GES ▸ Toutes les nouvelles constructions sont en habitat collectif avec 30 m2 maximum par personne. ▸ Interdiction du chauffage au fioul dès 2026 ▸ 1 000 000 de logements rénovés par an. ▸ La consommation de viande doit passer de 90 à 25 kg par personne et par an. ▸ 0 produit transformé et emballé. 0 artificialisation de sol. ▸ Instauration de quotas sur les produits importés (café, chocolat, thé, fruits exotiques …) ▸ Multiplication par 2 du nombre d’agriculteurs et par 5 du nombre de parcelles en bio. Sources : Charles Adrien LOUIS, Guillaume MARTIN et Novethic d’après « Comment s’aligner sur une trajectoire compatible avec les 1,5°C » Cabinet B&L évolution - 2018
  • 42. UNE ÉCONOMIE DE GUERRE UN CHANGEMENT RADICAL DE NOS MODES DE VIE Sources : Charles Adrien LOUIS, Guillaume MARTIN et Novethic d’après « Comment s’aligner sur une trajectoire compatible avec les 1,5°C » Cabinet B&L évolution - 2018 ou
  • 43. RISQUES +3,5°C, BONNE NOUVELLE, ENFIN LA BAIGNADE SANS COMBI EN BRETAGNE Il y a 20 000 ans Aujourd’hui + ?°C Sources : JM Jancovici de 2000 à 2019
  • 44. RISQUES +3,5°C, BONNE NOUVELLE, ENFIN LA BAIGNADE SANS COMBI EN BRETAGNE Il y a 20 000 ans Aujourd’hui + 5°C Sources : JM Jancovici de 2000 à 2019
  • 45. RISQUES +3,5°C, BONNE NOUVELLE, ENFIN LA BAIGNADE SANS COMBI EN BRETAGNE ? 2100Aujourd’hui + 5°C ? Sources : JM Jancovici de 2000 à 2019
  • 46. RISQUES FONTE DES CALOTTES GLACIAIRES ▸ Le Groenland va fondre quoi qu'il a arrive jusqu’à la prochaine ère glacière (6 à 9m dans les océans). ▸ A delà de 2 degrés, déstabilisation de la calotte antarctique de l'ouest (6m d’eau). ▸ La tendance actuelle : 2 à 3 m à la fin du siècle. Avant 1850 +1m +2m Source : Jean Jouzel et http://flood.firetree.net/ d'après des données de la NASA. +3m
  • 47. RISQUES FONTE DES GLACIERS ‣ Le glacier tibétain alimente Yang Tsé Kiang, Indus et Gange. ‣ Sur la tendance actuelle, ces fleuves ne couleront plus l’été en 2045. ‣ Fonte du permafrost. Sources : "Le point de vue de Gaël Giraud, Chef économiste de l'AFD" - Juillet 2016
  • 48. RISQUES « L'EFFET JURASSIC PARK » La fonte des glaces dans l’Himalaya libère plusieurs développeurs LISP
  • 49. RISQUES ACIDIFICATION DES OCEANS ‣ L’océan absorbe 25% à 35% des émissions humaines CO2. ‣ +30% d’acidité depuis le début de la révolution industrielle. ‣ À partir de 2050 l'océan aurait des effets dissolvants sur la coquille d'un grand nombre d'organismes calcaires : Coraux, petits mollusques planctoniques à la base de très nombreuses chaînes alimentaires. ‣ Pour une baisse du pH équivalente il y a -252 millions d'années, 96% des espèces marines ont disparu. ‣ Le poisson est la première source de protéines animales pour plus de 3 milliards de personnes dans le monde. Source : https://fr.oceancampus.eu/cours/Ajw/lacidification-des-oceans et Jean Jouzel / Le réchauffement climatique et ses impacts - Métropole Grand Paris, 25 janvier 2019
  • 50. RISQUES RENDEMENTS AGRICOLES ‣ -32% sur les récoltes de légumes d’ici 2100. ‣ Pour chaque °C supplémentaire = -7,4% de rendement pour le maïs, -6% pour le blé, -3,2% pour le soja, -3,2% pour le riz. ‣ -10% à -25% pour chaque °C supplémentaire en prenant en compte les insectes nuisibles. ‣ 2/3 des calories de l’humanité (Food and Agriculture Organization of the United Nations). ‣ « Les africains ne pourront subvenir qu'à 13% de leurs besoins nutritionnels d'ici à 2050, date à laquelle un quart de la population mondiale devrait naître sur ce continent. » Sources : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/agriculture-rechauffement-climatique-vers-catastrophe-agricole-cause-insectes-72653/ https://www.euractiv.fr/section/monde/ news/alerte-sur-les-cereales-le-rechauffement-climatique-fait-baisser-les-rendements/ http://science.sciencemag.org/content/361/6405/916 https://www.huffpostmaghreb.com/martin- lozniewski/changement-climatique-de-_b_16097526.html https://reporterre.net/L-agriculture-mondiale-va-etre
  • 51. RISQUES RÉFUGIÉS CLIMATIQUES ‣ «  Le dérèglement climatique pourrait pousser près de 6 millions d’individus par an à abandonner leur lieu de vie, dont la moitié à la suite de catastrophes naturelles. Le nombre de réfugiés climatiques sera alors compris entre 200 et 250 millions d’individus à l’horizon 2050 » L. Craig Johnstone, haut commissaire de l’ONU pour les réfugiés.  ‣ « Un milliard de personnes pourrait être déplacé en 2050 à cause du réchauffement de la planète. » ONG britannique Christian Aid - 2007 ‣ « Le phénomène de l’exil climatique est un risque pour la sécurité internationale. On peut s’attendre à ce que, avec les sécheresses, il y ait une rareté des ressources, ce qui fera augmenter les tensions et fera croître le nombre de conflits dans le monde » L. Craig Johnstone ‣ « Que voulez qu’il se passe ? Ça ne peut pas être autre chose que la guerre. » Aurélien Barrau - Climax Conference : Harassing the Politics of Disaster Sources : https://www.geo.fr/environnement/changement-climatique-250-millions-de-refugies-en-2050-21626
  • 52. RISQUES EN VRAC.. ▸ Biodiversités des agents pathogènes : D’ici 2050, 2,4 milliards d’individus devraient être exposés au moustique tigre, vecteur de plus de 20 virus dangereux, dont le Zika et le chikungunya et ceux provoquant dengue et fièvre jaune. Source : https://reseauactionclimat.org/changement-climatique-favorise-encephalite-tiques-virus-moustique-tigre/ ▸ Vagues de chaleur : A partir de 2050, un été de 2003 devient la norme (un été de 2003 c’est un été 3° plus chaud qu’un été moyen du 20e siècle). Un été caniculaire sera un été plus chaud de 6°C à 8°C qu’un été moyen du 20e siècle avec des records de températures avoisinant les 50°C (1 fois tous les 10 ans). ▸ +2°C c'est le climat de Bilbao à Paris, de Séville à Bordeaux à l’horizon 2040 / 2050. Sources : Jean Jouzel / Le réchauffement climatique et ses impacts - Métropole Grand Paris, 25 janvier 2019 et "Le point de vue de Gaël Giraud, Chef économiste de l'AFD" - Juillet 2016
  • 53. RISQUES EN VRAC.. ▸ Risques de feux de forêt Risque de feu de forêt (scénario A1B) 2041/2070 Sources : Jean Jouzel / Le réchauffement climatique : agriculture et territoire, 5 mars 2019
  • 54. RISQUES EN VRAC.. ▸ Atteintes aux écosystèmes : Le changement climatique modifie les conditions climatiques du milieu : température, humidité, événements extrêmes, etc. Source : Jean Jouzel / Le réchauffement climatique et ses impacts - Métropole Grand Paris, 25 janvier 2019
  • 55. ▸ Intensification des phénomènes extrêmes : fortes précipitations et sécheresses notamment dûes à l’altération du cycle de l’eau. ▸ Des surprises… La part d’imprévisible, d’irréversible est problématique. RISQUES EN VRAC.. Source : https://www.encyclopedie-environnement.org/climat/evenements-meteorologiques-extremes-changement-climatique/ et Jean Jouzel / Le réchauffement climatique et ses impacts - Métropole Grand Paris, 25 janvier 2019
  • 56. UNE BONNE PARTIE D’ENTRE NOUS N’ARRIVONS PAS À CROIRE CE QUE NOUS SAVONS. Jean-Pierre Dupuy RISQUES
  • 57. THE LIMITS TO GROWTH LE RAPPORT MEADOWS Jay W. Forrester, an MIT professor, first developed system dynamics in a project for General Electric, and later applied it to global problems. - Credit MIT Archives
  • 58. THE LIMITS TO GROWTH LE RAPPORT MEADOWS De gauche à droite : Jorgen Randers, Jay Forrester, Donella Hager-Meadows, Dennis L. Meadows and William W. Behren
  • 59. THE LIMITS TO GROWTH LE WORLD MODÈLE Source : Conférence P. Servigne / Un avenir sans pétrole? 287 novembre 2018
  • 60. THE LIMITS TO GROWTH
  • 61. THE LIMITS TO GROWTH LE RAPPORT MEADOWS ▸ « Au vue des tendances actuelles, les limites physiques à la croissance seront atteintes au cours de la vie de nos enfants. » ▸ « Si nous ignorons ces limites et que nous poursuivons une croissance fondée sur la politique à court terme, nous atteindrons un point de non retour qui conduira à un effondrement (overshoot and collapse). » ▸ « Il existe une alternative viable à ce scénario, si la croissance démographique et la production de marchandises entrent en équilibre avec nos ressources limitées. » ▸ « Cet équilibre peut être atteint dans les 50 ou 100 ans à venir si nous procédons de manière méthodique. » ▸ « Chaque année perdue dans la mise en oeuvre d'une nouvelle politique rendra la transition nécessaire beaucoup plus difficile, et diminuera nos chances de la réaliser. » Dennis Meadows - Washington DC, 2 mars 1972
  • 62. AUJOURD’HUI L’UTOPIE A CHANGÉ DE CAMP : EST UTOPISTE CELUI QUI CROIT QUE TOUT PEUT CONTINUER COMME AVANT. Pablo Servigne CONCLUSION
  • 63. MERCI « Politiciens discutant du changement climatique » - Isaac Cordal SEB@BRAULT.BZH HTTPS://WWW.LINKEDIN.COM/IN/SEBASTIENBRAULT/ HTTPS://TWITTER.COM/SEBASTIENBRAULT