SlideShare une entreprise Scribd logo
Mobilisation, inquiétude ou indifférence :
où en sont les citoyens de 30 pays
avec le changement climatique?
Obs’COP2021
PRÉSENTATION DES RÉSULTATS
DE L’OBSERVATOIRE INTERNATIONAL
CLIMAT ET OPINIONS PUBLIQUES
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
2 ‒
Méthodologie
S é l e c t i o n d e s p a y s s u r l a b a s e d e l e u r s é m i s s i o n s e n C O 2 , l e u r l o c a l i s a t i o n g é o g r a p h i q u e o u l e u r v a l e u r
d ’ e x e m p l a r i t é d a n s l a l u t t e c o n t r e l e r é c h a u f f e m e n t c l i m a t i q u e
30 p ays inte r rogé s s u r le s 5 contin e nts , u n é c h a ntillon re p ré s e nta nt 2/ 3 d e la
p op u lation mon d iale .
Afrique du Sud France
Allemagne Inde
Arabie Saoudite Indonésie
Australie Italie
Belgique Japon
Brésil Maroc
Canada Mexique
Chili Nigéria
Chine Norvège
Colombie Pologne
Corée du Sud Royaume-Uni
Égypte Russie
Émirats arabes unis Singapour
Espagne Suède
États-Unis Turquie
§ 2 4 0 0 4 i n d i v i d u s ( 5 0 0 o u 1 0 0 0 s e l o n l e s
p a y s )
§ R e p r é s e n t a t i f s d e l a p o p u l a t i o n â g é e d e
1 6 a n s e t + ( m é t h o d e d e s q u o t a s )
Te r ra i n d ’é t u d e r é a l i s é o n l i n e d u
3 0 a o û t a u 2 1 s e p t e m b r e 2 0 2 1 .
27 novembre 2019
Opinion et compréhension
de l’enjeu climatique
1 Malgré une pression accrue sur le pouvoir d’achat et un climato-
scepticisme persistant, un virage environnemental de l’économie
demeure souhaitable
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
4 ‒
Malgré la pression sur le pouvoir d’achat à
l’échelle mondiale, un virage environnemental
de l’économie demeure souhaitable
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . P a r m i c e t t e l i s t e , q u e l s s o n t l e s s u j e t s q u i v o u s p r é o c c u p e n t l e p l u s ?
5 ‒
Ni relégué, ni prioritaire : l’environnement est concurrencé par le quotidien.
À l’échelle mondiale, la question du coût de la vie se hisse cette année à la première
place du classement des priorités
52
52
47
43
41
41
40
37
34
31
29
24
20
2
Le coût de la vie (inflation, pouvoir d’achat, etc…)
Le coronavirus
La pauvreté et les inégalités entre les citoyens
Le système de santé
L’environnement
Le chômage
La corruption
La délinquance, la criminalité
Le terrorisme
L’éducation, l’école
Les taxes et impôts
Les retraites
L’immigration
Autre
+5
-7
+2
=
+2
-4
+1
+1
+5
-2
+3
-1
+1
=
+++
Canada 50%, +9pts
Espagne 54%, +5pts
France 50%, +3pts
Italie 45% +8pts
Allemagne 47%, +4pts
+++
Espagne 58%, +13pts
Allemagne 45%, +11pts
Canada 69%, +10pts
Chine 46%, +14pts
Turquie 68%, +11pts
- - -
Japon 28%, +1pt
Etats-Unis 33%, +2pts
Pologne 37%, -5pts
Norvège 39%, +4pts
Australie 40%, -1pt
+/-: Evolution depuis la vague de 2020
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . P a r m i c e t t e l i s t e , q u e l s s o n t l e s s u j e t s q u i v o u s p r é o c c u p e n t l e p l u s ?
6 ‒
Les pays qui citent le plus l’environnement comme sujet de préoccupation sont surtout en
Amérique latine; la France est également en haut du classement
43
46
46
48
49
49
50
50
50
53
54
55
55
56
57
57
60
59
60
61
63
65
66
67
68
72
74
74
76
77
85
57
54
54
52
51
51
50
50
50
47
46
45
45
44
43
43
41
41
40
39
37
35
34
33
32
28
27
26
24
23
15
GLOBAL
Corée du Sud
Australie
Norvège
Pologne
Afrique du Sud
Singapour
Etats-Unis
Nigeria
Japon
Maroc
Indonésie
EAU
Egypte
Arabie Saoudite
Colombie
Inde
Espagne
Brésil
Chili
Turquie
Canada
Chine
France
Allemagne
Russie
Italie
Royaume-Uni
Belgique
Mexique
Suède
GLOBAL
Ne cite pas l’environnement comme
préoccupation
Cite l’environnement comme
préoccupation
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
7 ‒
L’environnement, un enjeu de long terme régulièrement concurrencé par des priorités à
court terme néanmoins vitales pour les populations à faible revenu : le pouvoir d’achat
51
51
50
46
43
41
37
36
33
32
26
23
19
2
Le coût de la vie
Le coronavirus
La pauvreté et les inégalités entre les citoyens
Le chômage
Le système de santé
La corruption
La délinquance, la criminalité
L’environnement
Le terrorisme
L’éducation, l’école
Les taxes et impôts
Les retraites
L’immigration
Autre
% Personnes dont le foyer
a de faibles revenus
% Personnes dont le foyer
a des revenus élevés
#1
#1
#3
#4
#5
#6
#7
#8
#9
#10
#11
#12
#13
# Classement des
préoccupations
58
52
47
45
44
44
40
37
37
34
31
23
22
1
Le coronavirus
Le coût de la vie
L’environnement
La pauvreté et les inégalités entre les citoyens
Le système de santé
La corruption
Le chômage
La délinquance, la criminalité
Le terrorisme
L’éducation, l’école
Les taxes et impôts
Les retraites
L’immigration
Autre
#1
#2
#3
#4
#5
#5
#7
#8
#8
#10
#11
#12
#13
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . P o u r c h a c u n d e s d o m a i n e s s u i v a n t s , d i t e s - m o i s i l a s i t u a t i o n d a n s v o t r e p a y s v o u s p a r a î t ?
8 ‒
Dans le même temps, une majorité a le sentiment de vivre dans un
environnement dégradé
La situation économique
L’environnement
TOTAL
MAUVAISE
TOTAL
BONNE
59 38
56 41
Très mauvaise Plutôt mauvaise Plutôt bonne Très bonne Vous ne savez pas
22
17
37
39
32
34
6
7
3
3
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
9 ‒
Dans la plupart des cas, les citoyens estiment que
la situation environnementale ET économique de leur pays est dégradée
76 74 76 74
70
74 71
64
80
65 62 60
66
72
62
71
58
52 50
46
60
41
45 47
38
27
22
26
18
24
83 85
81 81 82
75 76
83
66
75 78 80
71
64
68
57
64
54 51 53
37
55
49
41
32
40
29
18
24
7
Colombie
Espagne
Italie
Brésil
Turquie
Mexique
Russie
Nigéria
Chili
Corée
du
Sud
Japon
Afrique
du
Sud
Pologne
France
Royaume-Uni
Belgique
Etats-Unis
Maroc
Inde
Canada
Allemagne
Indonésie
Australie
Egypte
Suède
Singapour
EAU
Chine
Arabie
Saoudite
Norvège
%Mauvaise situation
de l’environnement
%Mauvaise situation
de l’économie
Mauvaise situation de
l’environnement ET de l’économie
Bonne situation de
l’environnement
ET de l’économie
Mauvaise situation de
l’environnement OU
de l’économie
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . P a r m i l e s d e u x p r o p o s i t i o n s s u i v a n t e s , a v e c l a q u e l l e ê t e s - v o u s l e p l u s d ’a c c o r d ?
Priorité à l’environnement ou à la croissance : une courte majorité en faveur de
l’environnement, signe d’un choix difficile
50
35
15
29
53
18
-1
+1
=
On devrait donner la priorité…
D e s d i s p a r i t é s t r è s i m p o r t a n t e s
…à L’ENVIRONNEMENT même si cela peut
ralentir la croissance économique de votre
pays et faire perdre des emplois
…à LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE et aux
emplois même si cela peut avoir des
conséquences néfastes pour
l’environnement
Vous ne savez pas
Turquie
Colombie
Chili
Mexique
Brésil
Chine
Inde
Allemagne
Canada
Corée du Sud
Australie
Italie
Suède
Singapour
Royaume-Uni
EAU
Belgique
France
Norvège
Pologne
Russie
Espagne
Etats-Unis
Egypte
Maroc
Arabie Saoudite
Indonésie
Nigeria
Japon
Afrique du Sud
18
18
23
27
19
36
36
28
32
40
33
30
36
36
34
37
27
30
37
32
36
36
39
46
44
39
52
51
34
59
10
15
14
12
21
4
7
16
13
7
15
18
12
13
15
13
25
22
15
21
18
18
15
10
13
21
9
10
33
9
72
67
63
61
60
60
57
56
55
53
52
52
52
51
51
50
48
48
48
47
46
46
46
44
43
40
39
39
33
32
Un taux élevé de sans opinion qui
indique qu’une partie du public ne se
retrouve pas dans cette alternative,
notamment au Japon (33%), en
France (22%), en Belgique (25%), au
Brésil, en Pologne, en Arabie-
Saoudite (21%).
+/-: Evolution depuis la vague de 2020
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . E t s e l o n v o u s , q u e v a - t - i l s e p a s s e r d a n s l e s p r o c h a i n s m o i s d a n s v o t r e p a y s ?
Les attentes seront de toute façon déçues : seuls 29% pensent qu’on donnera
effectivement la priorité à l’environnement dans leur pays dans les années à venir
29
53
18
Donner la priorité à L’ENVIRONNEMENT même si cela peut ralentir la
croissance économique de votre pays et faire perdre des emplois
Donner la priorité à la CROISSANCE ÉCONOMIQUE et aux emplois
même si cela peut avoir des conséquences néfastes pour
l’environnement
Vous ne savez pas
+3
-6
+3
+/-: Evolution depuis la vague de 2020
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . S i o n d o n n a i t l a p r i o r i t é à l ’e n v i r o n n e m e n t d a n s v o t r e p a y s , p e n s e z - v o u s q u e :
12 ‒
L’environnement n’est pas l’ennemi de l’emploi.
Des Européens plus réservés toutefois
36
27
23
14
Ne sait pas Créerait plus d’emplois
que ça n’en détruirait
Détruirait plus d’emplois
que ça n’en créerait
N’aurait pas de conséquence
sur l’emploi
35% Chine
35% Japon
30% Corée du Sud
27% Europe, Amérique
du Nord et Asie
contre 19% seulement en
Afrique/Moyen-Orient et
12% en Amérique du Sud
GLOBAL
30 pays
29
27
27
17
EUROPE
47% Norvège
35% Allemagne
33% Suède
Ne sait pas
Créerait plus d’emplois
que ça n’en détruirait
Détruirait plus
d’emplois que ça n’en
créerait
N’aurait pas de
conséquence sur l’emploi
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
13 ‒
Face au changement climatique, une inquiétude
bien présente
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . Q u e l s s o n t , p a r m i l a l i s t e s u i v a n t e , l e s p r o b l è m e s l i é s à l ’e n v i r o n n e m e n t q u e v o u s j u g e z l e s p l u s
p r é o c c u p a n t s d a n s v o t r e p a y s ?
14 ‒
La question climatique s’impose peu à peu comme l’enjeu environnemental
majeur.
8
4
20
25
27
28
32
34
40
41
44
46
8
4
5
5
5
7
8
8
10
13
15
12
L’accumulation des déchets, des emballages, du plastique
Le changement climatique
Les évènements climatiques extrêmes (inondations, canicules,
sècheresses, cyclones, feux de forêts…)
La pollution de l’air
La pollution de l’eau
L’épuisement des ressources (eau, sols, bois…)
La déforestation
Le recul de la biodiversité
(disparition d’espèces animales et végétales) *
La pollution des sols (usage des engrais, pesticides)
La désertification, la sècheresse
Aucun
Vous ne savez pas
-2
-1
=
-2
-2
-2
+1
+7*
=
+1
-1
=
Hausse importante des événements
climatiques extrêmes dans ces pays:
Colombie 38 +7
Espagne 48 +6
Belgique 49 +6
Singapour 41 +6
Suède 45 +6
Turquie 40 +5
Canada 53 +5
Allemagne 49 +5
Norvège 44 +4
Royaume-Uni 49 +3
*Evolution à interpréter avec précaution.
L’année dernière, l’item était formulé de la manière suivante:
Le recul de la biodiversité [sans précision]
En premier Au total
De fortes progressions en Belgique,
Allemagne et Canada:
+/-: Evolution depuis la vague de 2020
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . Q u e l s s o n t , p a r m i l a l i s t e s u i v a n t e , l e s p r o b l è m e s l i é s à l ’e n v i r o n n e m e n t q u e v o u s j u g e z l e s p l u s
p r é o c c u p a n t s d a n s v o t r e p a y s ?
15 ‒
Le changement climatique a progressé de 4pts depuis 2019, accompagné des « évènements
climatiques extrêmes » (+5pts). On peut parler aujourd’hui d’un quatuor des menaces
écologiques : déchets, climat, catastrophes, pollution
46
48
52
44
45
40 41
41
36
40
42
45
34
36
38
32
34
32
28
27
30
27
20
19
25
25
29
20
19
18
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
2021
2020
2019
L’accumulation des déchets, des emballages, du
plastique
Le changement climatique
Les évènements climatiques extrêmes (inondations,
canicules, sècheresses, cyclones, feux de forêts…)
La pollution de l’air
La pollution de l’eau
L’épuisement des ressources (eau, sols, bois…)
La déforestation
Le recul de la biodiversité (disparition d’espèces
animales et végétales) *
La pollution des sols (usage des engrais, pesticides)
La désertification, la sècheresse
*Evolution à interpréter avec précaution.
L’année dernière, l’item était formulé de la manière suivante:
Le recul de la biodiversité [sans précision]
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . P e r s o n n e l l e m e n t , q u a n d v o u s p e n s e z a u c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e , q u e l e s t v o t r e é t a t d ’e s p r i t ? V o u s
v o u s s e n t e z … ( P l u s i e u r s r é p o n s e s p o s s i b l e s - T o t a l s u p é r i e u r à 1 0 0 % )
16 ‒
Le climat inquiète largement, et suscite même colère et démoralisation
72
30
26
17
15
9
20
10
11
Inquiet
En colère
Démoralisé
Engagé, combatif
Optimiste
Confiant
Sceptique
Indifférent
Rien de tout cela
Climatosceptiques 50%
Moins de 25 ans 33%
Italie, Pologne, Turquie, Espagne 40% et +
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . G l o b a l e m e n t , d i r i e z - v o u s q u e , d a n s v o t r e r é g i o n , v o u s a v e z d é j à c o n s t a t é l e s e f f e t s d u c h a n g e m e n t
c l i m a t i q u e ?
17 ‒
Le changement climatique est constaté par la population : il reste une réalité
tangible dans sa région, surtout dans les pays du Sud.
22 24
32 34 36
45
61
% Tout à fait
A déjà constaté les effets du changement climatique dans sa région
67% 60% 81% 73% 77% 81% 91%
Europe Australie Asie Amérique du Nord
GLOBAL
30 pays
Moyen-Orient
/Afrique
Amérique du Sud
+1
-2
+7
-1
+2
+2
+5
% Oui
(tout à fait + plutôt)
+/-: Evolution depuis la vague de 2020
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
18 ‒
Le changement climatique se caractérise avant tout sous la forme de canicules (phénomène
le plus constaté quelle que soit la zone) et le dérèglement des saisons
Fortes chaleurs, hausse des
températures, canicules
69%
Dérèglement des saisons
49%
Tempêtes, vents forts, cyclones,
33%
Assèchement de cours d’eau, lacs
33%
Inondations, montée des eaux
33%
Sécheresse
30%
Q . L à o ù v o u s h a b i t e z , a v e z - v o u s s u b i c e s d e r n i è r e s a n n é e s l e s c o n s é q u e n c e s d e d é s o r d r e s c l i m a t i q u e s
p a r m i l a l i s t e s u i v a n t e ?
Q u e s t i o n p o s é e u n i q u e m e n t à c e u x q u i o n t r e m a r q u é l e s e f f e t s d u c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e d a n s l e u r r é g i o n
Europe 53%
Canada 83%
Moyen-Orient/Afrique 70% Amérique du Nord 44%
Asie 41% Amérique du Sud 44% Amérique du Sud 41%
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
19 ‒
Et pourtant, le climato-scepticisme progresse
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . V o u s - m ê m e , d i r i e z - v o u s q u e n o u s s o m m e s e n t r a i n d e v i v r e u n c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ? /
Q . E t c o n c e r n a n t c e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e d o n t o n e n t e n d p a r l e r , d i r i e z - v o u s : q u ’ i l e s t p r i n c i p a l e m e n t d û à
l ’ a c t i v i t é h u m a i n e , q u ’ i l e s t p r i n c i p a l e m e n t d û à u n p h é n o m è n e n a t u r e l o u q u ’ o n n e p e u t p a s s a v o i r ?
20 ‒
Et pourtant, le climato-scepticisme a plutôt progressé
66%
25%
9%
« Il n’y a pas de
changement
climatique / NSP »
« Il y a un changement climatique
d’origine humaine »
« Il y a un changement
climatique,
mais pas d’origine
humaine »
34%
-2
=
+2
+2
Peu d’écart entre les générations
(65% à 68% de convaincus)
+/-: Evolution depuis la vague de 2020
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
21 ‒
Le rapport de forces entre les climato-convaincus et les climato-sceptiques a
évolué à rebours de toute logique depuis deux ans
69 68 66
31 32 34
0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100
2019 2020 2021
% Convaincus du changement climatique:
« Il y a un changement climatique
d’origine humaine »
% Climatosceptiques
+3pts en 2 ans
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
59
47
46
43
42
42
42
40
40
40
39
Arabie Saoudite
Norvège
États-Unis
UAE
Australie
Chine
Russie
Maroc
Nigeria
Pologne
Japon
Le climato-scepticisme reste très fort dans les pays producteurs d’énergies
fossiles et aux Etats-Unis
Pays les plus
climatosceptiques
-1
Global Average
34%
+8
-3
-6
=
-1
+1
+5
+3
+5
+8
-3
46
52
45
34
32
31
42
43
45
31
34
36
2021
2020
2019
Etats-Unis GLOBAL Australie Canada
Les États-Unis, qui retrouvent leur niveau de scepticisme de 2019 après la flambée de la fin du
mandat Trump, comptent toujours parmi les pays les plus climato-sceptiques au monde. En Australie
et au Canada, pays marqués ces dernières années par des événements extrêmes imputables au
changement climatique, la prise de conscience progresse, mais lentement :
% Climatosceptiques
+/-: Evolution depuis la vague de 2020
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . À v o t r e a v i s , l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e a u r a - t - i l l à o ù v o u s h a b i t e z ?
23 ‒
Et près d’un tiers des répondants voient aussi des conséquences positives au
changement climatique
PRINCIPALEMENT
NEGATIVES
58%
PRINCIPALEMENT
POSITIVES
3%
NEGATIVES ET
POSITIVES
29%
41% chez les climato-sceptiques
46% Norvège
44% Nigéria
43% Chine
38% Indonésie
38% UAE
37% Suède
36% Afrique du Sud
34% Arabie Saoudite
71% chez convaincus du CC
DES CONSÉQUENCES:
27 novembre 2019
Agir contre le changement
climatique: qui doit agir ? et
comment agir ?
2
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
25 ‒
Modes de vie : est-ce bien à nous d’agir ?
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . D e c e s t r o i s o p i n i o n s , l a q u e l l e s e r a p p r o c h e l e p l u s d e l a v ô t r e p o u r l u t t e r c o n t r e l e c h a n g e m e n t
c l i m a t i q u e ?
26 ‒
Le sentiment qu’il faut agir à sa propre échelle ne fait pas de progrès
significatif
2%
51% 31%
10%
1%
7%
Une modification de nos
modes de vie
Le progrès technique
& les innovations
On ne peut pas
le limiter
Ne sait pas
Ne reconnait pas du tout le
changement climatique
-3
+2
=
+1
+/-: Evolution depuis la vague de 2020
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . D e c e s t r o i s o p i n i o n s , l a q u e l l e s e r a p p r o c h e l e p l u s d e l a v ô t r e ?
27 ‒
Les évolutions depuis deux ans ne vont pas dans le sens du changement
51
54
53
31
29
29
10
10
10
7
6
6
0
10
20
30
40
50
60
70
2021
2020
2019
Une modification de nos modes de vie
Le progrès technique
On ne peut pas le limiter
Ne sait pas
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . D e c e s t r o i s o p i n i o n s , l a q u e l l e s e r a p p r o c h e l e p l u s d e l a v ô t r e ?
28 ‒
C’est en Amérique latine que cette opinion est le plus largement répandue
71
71
67
63
61
60
57
57
56
55
Mexique
Colombie
Chili
Brésil
France
Italie
Turquie
Singapour
Indonésie
Afrique du Sud
47
43
43
40
37
37
35
34
34
Norvège
Chine
Egypte
Maroc
UAE
Arabie Saoudite
Nigeria
Corée du Sud
Inde
Pays estimant le plus que la solution passe
par un changement de nos modes de vie
Pays estimant le plus que la solution
passe par le progrès technique et
l’innovation
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . S e l o n v o u s , p a r m i l a l i s t e s u i v a n t e , q u e l s s o n t c e u x q u i d o i v e n t a g i r e n p r i o r i t é p o u r l u t t e r c o n t r e l e
c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ? / Q . E t p o u r c h a c u n d e s m ê m e s a c t e u r s , e s t i m e z - v o u s q u ’ i l s a g i s s e n t p o u r l u t t e r c o n t r e
l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e d a n s v o t r e p a y s ?
29 ‒
Un des facteurs explicatifs est que la question climatique reste avant tout l’affaire des
gouvernements aux yeux de l’opinion publique, donnant ainsi un poids très important
à la régulation.
Les citoyens ont le sentiment de faire leur part quand les entreprises sont au final peu attendues.
69
45
33
26
25
21
12
50
50
41
69
35
43
54
Doit agir Agit réellement
-19
+5
+8
+43
+10
+22
+42
Delta Agit / Doit agir
Le gouvernement
Les citoyens/consommateurs
Les entreprises
Les scientifiques
Les responsables politiques
Les autorités locales
Les ONG et les associations
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . S e l o n v o u s , q u e l l e e s t l a s i t u a t i o n d e v o t r e p a y s v i s - à - v i s d e l a l u t t e c o n t r e l e c h a n g e m e n t
c l i m a t i q u e ?
30 ‒
Les citoyens pensent que leur pays fait autant-voire plus d’efforts que les autres pour
lutter contre le changement climatique, ce qui neutralise le sentiment de retard ou
d’exception
21
38
29
12
Ne sait pas
…le plus d’efforts et qui
luttent activement
…le moins d’efforts
…autant d’efforts que les
autres pays
% Mon pays fait autant, voire plus
d’efforts que les autres
Chine 90
Suède 88
Norvège 79
Allemagne 74
Maroc 74
UAE 74
Inde 73
Canada 71
France 71
Arabie Saoudite 71
Singapour 70
Royaume-Uni 70
59%
Plus ou autant
d’efforts
Les répondants en colère face à
l’évolution du climat sont à peine
plus critiques sur leur pays que la
moyenne (38% estiment que leur
pays en fait moins que les autres
contre 29% en moyenne).
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
31 ‒
Au quotidien, des gestes encore peu centrés sur
le climat, et qui évoluent lentement
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . V o i c i d e s a c t i o n s i n d i v i d u e l l e s q u i c o n t r i b u e n t à l a l u t t e c o n t r e l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e . P o u r
c h a c u n e d ’e n t r e e l l e s , d i t e s - m o i s i v o u s l e s r é a l i s e z s y s t é m a t i q u e m e n t o u p r e s q u e :
32 ‒
Au quotidien, les gestes les plus pratiqués ne sont pas les plus efficaces pour lutter contre le
changement climatique, tandis que des gestes plus impactant comme la moindre consommation
de viande sont encore très minoritaires
* Nouvel item
48 44
33
28 28 26 24 21 19 18 18 17
-2 +1 -1 -1 = * * -1 +1 -1 * +1
Trier vos
déchets
Privilégier les
fruits et
légumes de
saison
Limiter le
chauffage ou
la climatisation
Produits avec le
moins
d’emballages
possibles
Prendre les
transports en
commun
Éviter de
prendre l’avion
lorsque c’est
possible
Éviter de
prendre la
voiture lorsque
c’est possible
Éviter d’acheter
des produits
fabriqués dans
des pays
lointains
Recourir à des
énergies
renouvelables
Limiter votre
consommation
de viande
Privilégier l’achat
de biens d’occasion
plutôt que neufs
Vous
déplacer
à vélo
La plupart des gestes restent en dessous de 30% de pratique,
notamment ceux qui concernent les déplacements.
% Vous le faites systématiquement ou presque
Europe 69%
Am. Du Nord 55%
Asie 39%
Afrique/MO 26%
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Ce décalage entre l’urgence ressentie en faveur du climat et des gestes quotidiens finalement peu
efficaces repose sans doute sur un manque d’information sur les causes du changement climatique,
alors même que les individus n’ont pas conscience d’être mal informés.
23
48
19
4 5 Oui tout à fait
Oui plutôt
Non pas vraiment
Non pas du tout
Vous ne savez pas
+1
=
OUI
71%
Q . A v e z - v o u s l e s e n t i m e n t d e s a v o i r c e q u e v o u s p o u v e z f a i r e à
v o t r e n i v e a u p o u r l u t t e r c o n t r e l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ? Rappel ObsCop 2020
Dans l’étude de 2020 que les émissions de CO2, par exemple,
n’étaient citées que par 62% comme cause du changement
climatique, tandis que des facteurs inexacts comme la
production de chaleur ou le trou de la couche d’ozone étaient
encore mentionnés par respectivement 43% et 32%.
Q . Q u e l l e e s t o u q u e l l e s s o n t l e s c a u s e s
d u c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ?
Moins de 35 ans: 27%
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . P o u r c h a c u n e d e s a c t i v i t é s s u i v a n t e s , d i t e s - m o i s i , s e l o n v o u s , e l l e p r o d u i t b e a u c o u p , a s s e z , p e u
o u p a s d u t o u t d e C O 2 , l e g a z à e f f e t d e s e r r e q u i p r o v o q u e l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ?
34 ‒
Il existe également une difficulté à identifier ce qui nuit réellement au climat, quand les
activités les mieux identifiées (industrie, centrales, etc.) ne sont pas du ressort des citoyens
45
45
37
43
22
21
20
28
14
12
40
38
46
39
45
44
39
29
31
30
% PRODUIT DU CO2
85
83
83
82
67
65
59
57
45
42
Les activités industrielles
Les centrales de production d’électricité
au charbon, au gaz ou au fuel
Les voitures, les camions
La destruction des forêts
Le traitement des déchets
Le chauffage et
la climatisation des bâtiments
Les bombes aérosols
Les centrales nucléaires
L’agriculture, l’élevage
Le numérique : les ordinateurs,
les serveurs, Internet
*Item modifié par rapport à la précédente vague
**Evolution à interpréter avec précaution, en 2020 l’item était formulé de la manière suivante: L’industrie
Les activités les plus associées à la
production de CO2 sont des facteurs sur
lesquels les consommateurs n’ont pas de
prise directe
(sauf pour les transports)
Beaucoup Assez
D’autres secteurs sont minorés comme le
chauffage, l’agriculture et le numérique
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
35 ‒
D’un côté, les gouvernements sont appelés à
agir et à légiférer mais de l’autre, on note une
tolérance limitée aux contraintes
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . V o i c i d e s m e s u r e s q u e l ’ o n p o u r r a i t a d o p t e r d a n s v o t r e p a y s p o u r r é d u i r e l e s é m i s s i o n s d e g a z à e f f e t d e
s e r r e . P o u r c h a c u n e d ’ e n t r e e l l e s , d i t e s - m o i s i e l l e v o u s p a r a î t : R é p o n s e s ‘ A c c e p t a b l e ’
36 ‒
Le niveau d’acceptabilité des mesures envisageables reste faible quand leur impact
sur les citoyens est très contraignant, en particulier chez les Européens.Trois mesures
sont toutefois mieux acceptées.
50%
65
48
63
58 55
46
61
52 51
nouveau +1 +2 nouveau +3 = +1 = =
Interdire les vols
courte distance
quand il est
possible de
prendre le train
Taxe sur les
billets d’avion
Taxe lors de l’achat
d’un véhicule
polluant
Interdire la vente
de voitures neuves
à essence ou diesel
d’ici 15 ans
Limiter l’accès des
centres villes aux
voitures
électriques ou
hybrides
Péage urbain à
l’entrée des
grandes villes
Obliger les
propriétaires à bien
isoler leur
logement
Rendre plus chères
les énergies qui
produisent du CO2,
comme le gaz,
l’essence…
Taxer davantage
les ordures
ménagères pour
inciter à moins
gaspiller
Avion & Voiture
(Acceptabilité moy. = 56%,
45% en Europe & en Amérique du Nord)
Taxes et obligations
(Acceptabilité moy. = 55%)
+/-: Evolution depuis la vague de 2020
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . E n m o y e n n e , à q u e l l e f r é q u e n c e u t i l i s e z - v o u s v o t r e v o i t u r e ( h o r s p a n d é m i e d e C o v i d - 1 9 ) ?
37 ‒
C’est à l’échelle européenne et nord-américaine que les réticences apparaissent les
plus vives, c’est-à-dire là où les taux d’utilisation de la voiture sont les plus élevés
54
42 43
27
22
31
33
24
35
22
3
6
3
7
4
1 2 2
4
3
11
17
28
26
49
0
10
20
30
40
50
60
70
AM NORD EUROPE AFRIQUE, MOYEN ORIENT ASIE AM SUD
% L’utilisation de la voiture dans le monde
Tous les jours Plusieurs fois par semaine Moins Jamais N'a pas de voiture
75%
85%
67%
62%
44%
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
38 ‒
Production d’électricité : tout faire pour
remplacer les énergies fossiles
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . P o u r p r o d u i r e l ’é l e c t r i c i t é d o n t v o u s a u r e z b e s o i n à l ’a v e n i r d a n s v o t r e p a y s , ê t e s - v o u s f a v o r a b l e
o u o p p o s é à c h a c u n d e s m o d e s d e p r o d u c t i o n s u i v a n t s ?
Les énergies renouvelables sont accueillies très favorablement
89
81
73
39
39
25
8
13
16
49
51
66
3
6
11
12
10
9
Les panneaux solaires
Les éoliennes
Les barrages hydrauliques
Les centrales au gaz
Les centrales nucléaires
Les centrales au charbon
Favorable Opposé Vous ne savez pas
Afrique/Moyen-Orient 37%
Asie 32%
Europe 14%
Chine 65%
Egypte 62%
Inde 56%
Suède 55%
UAE 55%
Arabie Saoudite 52%
Russie 49%
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Q . V o i c i d e s m e s u r e s q u e l ’ o n p o u r r a i t a d o p t e r d a n s v o t r e p a y s p o u r r é d u i r e l e s é m i s s i o n s d e g a z à e f f e t d e s e r r e .
P o u r c h a c u n e d ’ e n t r e e l l e s , d i t e s - m o i s i e l l e v o u s p a r a î t a c c e p t a b l e / Q . P o u r p r o d u i r e l ’ é l e c t r i c i t é d o n t v o u s a u r e z
b e s o i n à l ’ a v e n i r d a n s v o t r e p a y s , ê t e s - v o u s f a v o r a b l e o u o p p o s é à c h a c u n d e s m o d e s d e p r o d u c t i o n s u i v a n t s ?
65
39
60
39
75
76
81
84
89
Remplacer les
centrales au
charbon ou au
fuel par des
centrales au
gaz
Les centrales au
gaz
Remplacer les
centrales au
charbon ou au
fuel par des
centrales
nucléaires
Les centrales
nucléaires
Construire
beaucoup
d'éoliennes
terrestres
Construire
beaucoup
d'éoliennes en
mer
Les éoliennes
Implanter des
panneaux
solaires partout
où cela est
possible
Les panneaux
solaires
Quand la construction de différents types de centrales électriques est présentée comme utile
« pour réduire les émissions de gaz à effet de serre », les niveaux de soutien sont alors
beaucoup plus élevés en faveur du gaz et du nucléaire
Est favorable au recours à
ce type d’énergie
Juge acceptable la construction du
moyen de production
Eolien Nucléaire Gaz
Solaire
Ecart de 21 pts Ecart de 26 pts
Une mesure jugée acceptable dans
26 pays sur 30. L’Allemagne et le
Japon y restent hostiles.
Forts taux d’acceptabilité en
Turquie, Inde, Nigéria, Egypte,
Chili…
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
41 ‒
L’ObsCop en quelques mots...
1.Opinion et compréhension de l’enjeu climatique
• Malgré la pression sur le pouvoir d’achat à l’échelle mondiale un virage environnemental de l’économie demeure souhaitable
Ni relégué, ni prioritaire : l’environnement (un enjeu de long terme) est concurrencé par le quotidien. À l’échelle mondiale, la question du coût de la
vie se hisse cette année à la première place du classement des priorités (52%, +5pts) tandis que 41% se disent préoccupés par l’environnement
(+2pts). Dans le même temps, une majorité a le sentiment de vivre dans un environnement dégradé (56% jugent la situation de l’environnement de
leur pays mauvaise).
On remarque même que dans la plupart des pays, les citoyens estiment que la situation environnementale ET économique de leur pays est
dégradée (sentiment majoritaire dans 19 pays sur 20).
S’il faut choisir entre donner la priorité à l’environnement ou à l’économie, une courte majorité arbitre en faveur de l’environnement (50%) quand
35% souhaitent prioriser l’économie. Signe d’un choix difficile, un nombre élevé de personnes ne parviennent pas à choisir (15% de sans opinion).
Les attentes exprimées seront de toute façon déçues puisque seuls 29% estiment que l’on donnera effectivement la priorité à l’environnement dans
leur pays dans les années à venir.
• Face au changement climatique, une inquiétude bien présente…
La question climatique s’impose peu à peu comme l’un des enjeux environnementaux majeurs parmi un quatuor de menaces écologiques, citées
chacune entre 40% et 46% : déchets (46%), climat (44%, +4pts depuis 2019), événements climatiques extrêmes (41%, +5pts depuis 2019),
pollution de l’air (40%).
Le climat inquiète largement la population (72%, y compris les climatosceptiques – 50%), et suscite même colère (33%) et démoralisation (26%).
Le changement climatique est constaté par la population et reste une réalité tangible dans sa région, surtout dans les pays du Sud. Il se caractérise
avant tout sous la forme de canicules (69%, phénomène le plus constaté quelle que soit la zone) et le dérèglement des saisons (49%).
Malgré ce contexte, le climato-scepticisme a plutôt progressé ces dernières années (34%, +3pts depuis 2019). Le climato-scepticisme reste très fort
aux Etats-Unis et dans les pays producteurs d’énergies fossiles (Arabie Saoudite, Norvège, UAE, etc.).
Plus globalement, le changement climatique est associé à des conséquences principalement négatives même près d’un tiers des répondants y
voient des conséquences positives.
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
42 ‒
L’ObsCop en quelques mots...
2. Agir contre le changement climatique: qui doit agir ? et comment agir ?
• Modes de vie : est-ce bien à nous d’agir ?
La nécessité d’agir à sa propre échelle pour lutter contre le changement climatique ne fait pas de progrès significatif (51%, -3pts), tandis que 31% estiment que
pour lutter contre le changement climatique la solution passe par le progrès technique et les innovations.
Un des facteurs explicatifs est que la question climatique reste aux yeux de l’opinion publique avant tout l’affaire des gouvernements, donnant ainsi un poids très
important à la régulation (69% estiment que c’est au gouvernement d’agir, 50% estiment qu’il agit réellement). Les citoyens ont le sentiment de faire leur part (50%
estiment que les citoyens agissent) quand les entreprises sont au final peu attendues (33%).
De plus, les citoyens ont le sentiment que leur pays fait autant-voire plus d’efforts que les autres pour lutter contre le changement climatique ce qui neutralise le
sentiment de retard ou d’exception (59%).
• Au quotidien, des gestes encore peu centrés sur le climat, et qui évoluent lentement
Au quotidien, les gestes les plus pratiqués ne sont pas ceux avec l’effet de levier le plus fort pour lutter contre le changement climatique (tri des déchets, fruits et
légumes de saison, limiter le chauffage), tandis que des gestes plus impactant comme la moindre consommation de viande sont encore très minoritaires (moins de
20%). Ce décalage entre l’urgence ressentie en faveur du climat et des gestes quotidiens finalement peu efficaces repose sans doute sur un manque d’information
sur les causes du changement climatique, alors même que les individus n’ont pas conscience d’être mal informés. Ainsi, 71% estiment savoir ce qu’il faut faire pour
lutter contre le changement climatique, et en même temps, les émissions de gaz à effet de serre n’étaient citées en 2020 que par 62% des personnes interrogées
comme cause du changement climatique.
Il existe également une difficulté à identifier ce qui nuit réellement au climat,: les activités les mieux identifiées (industrie, centrales, etc.) ne sont pas du ressort des
citoyens et d’autres secteurs sont minorés (agriculture, numérique).
• D’un côté, les gouvernements sont appelés à agir et à légiférer mais de l’autre, une tolérance limitée aux contraintes
Le niveau d’acceptabilité des mesures envisageables reste faible quand leur impact sur les citoyens est très contraignant, en particulier chez les Européens. Trois
mesures sont toutefois mieux acceptées: l’interdiction des vols courte distance quand il est possible de prendre le train (65%), la taxe lors de l’achat d’un véhicule
polluant (63%), et l’obligation pour les propriétaires de bien isoler leur logement (61%).
C’est à l’échelle européenne et nord-américaine que les réticences apparaissent les plus vives pour les mesures touchant aux déplacements, là où les taux
d’utilisation de la voiture sont les plus élevés (45% d’acceptabilité moyenne en Europe et en Amérique du Nord contre 56% en moyenne au global).
• Production d’électricité : tout faire pour remplacer les énergies fossiles
Les énergies renouvelables sont accueillies très favorablement (89% pour les panneaux solaires et 81% pour les éoliennes). On note également que quand la
construction de différents types de centrales électriques est utile « pour réduire les émissions de gaz à effet de serre », les niveaux de soutien sont alors beaucoup
plus élevés en faveur du gaz (39% vs 65% quand ce recours est justifié pour lutter contre le CC) et du nucléaire (39% vs 60%).
© Ipsos | EDF – 2021
Annexes et fiche
technique
43 ‒
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Codes professionnels, certification qualité, conservation et protection des données
44 ‒
NOS ENGAGEMENTS
Ipsos est membre des organismes professionnels français et européens
des études de Marché et d’Opinion suivants :
SYNTEC (www.syntec-etudes.com ), Syndicat professionnel des
sociétés d’études de marché en France
ESOMAR (www.esomar.org ), European Society for Opinion and
Market Research,
Ipsos France s’engage à appliquer le code ICC/ESOMAR des études de
Marché et d’Opinion. Ce code définit les règles déontologiques des
professionnels des études de marché et établit les mesures de protection
dont bénéficient les personnes interrogées.
Ipsos France s’engage à respecter les lois applicables. Ipsos a désigné
un Data Protection Officer et a mis place un plan de conformité au
Règlement Général sur la Protection des Données (Règlement (UE)
2016/679). Pour plus d’information sur notre politique en matière de
protection des données personnelles : https://www.ipsos.com/fr-
fr/confidentialite-et-protection-des-donnees-personnelles
La durée de conservation des données personnelles des
personnes interviewées dans le cadre d’une étude est, à moins
d’un engagement contractuel spécifique :
• de 12 mois suivant la date de fin d’une étude Ad
Hoc
• de 36 mois suivant la date de fin de chaque vague
d’une étude récurrente
Ipsos France est certifiée ISO 20252 : Market Research par
AFNOR Certification
• Ce document est élaboré dans le respect de ces
codes et normes internationales. Les éléments
techniques relatifs à l’étude sont présents dans le
descriptif de la méthodologie ou dans la fiche
technique du rapport d’étude.
• Cette étude a été réalisée dans le respect de ces
codes et normes internationales
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Dates de terrain : du 30 août au 21
septembre 2021
Taille de l’échantillon final : 24 000
individus
Mode de recueil : Recueil On line
Type d’incentive : Programme de
fidélisation avec système de récompense
par cumul de points pour les panélistes
Méthodes de contrôle de la qualité des
réponses: surveillance des comportements
de réponse des panélistes (Repérage des
réponses trop rapides ou négligées
(cochées en ligne droite ou zig zag par
exemple))
Contrôle de l’IP et cohérence des données
démographiques.
Echantillon pondéré
Méthode de pondération utilisée :
méthode de calage sur marges
Critères de pondération (selon les pays) :
sexe, âge, région, profession, catégorie
sociale ou statut, taille d’agglomération.
Étude CAWI sur panel IIS
FICHE TECHNIQUE
Population cible : Hommes/femmes 16-75
ans
Tirage de l’échantillon : échantillon
constitué par tirage aléatoire dans la base
des panélistes éligibles pour l’étude.
Le cas échéant, tirage raisonné permettant
de sur représenter les cibles présentant
systématiquement des taux de participation
inférieurs à la moyenne
Critères et sources de représentativité
(selon les pays): sexe, âge, région,
profession, catégorie sociale ou statut, taille
d’agglomération.
45 ‒
ÉCHANTILLON COLLECTE DE DONNÉES TRAITEMENTS DES DONNÉES
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
EN AMONT DU RECUEIL
Echantillon : structure et représentativité
Questionnaire : le questionnaire est rédigé en suivant une norme
de rédaction comprenant 12 standards obligatoires. Il est relu et
validé par un niveau senior puis envoyé au client pour validation
finale. La programmation (ou script du questionnaire) est testée
par au moins 2 personnes puis validée.
LORS DU RECUEIL
Échantillonnage : Ipsos impose des règles d’exploitation très
strictes de ses bases de tirages afin de maximiser le caractère
aléatoire de la sélection de l’échantillon: tirage aléatoire, taux de
sollicitation, taux de participation, abandon en cours, hors cible…
Suivi du terrain : La collecte est suivie et contrôlée (lien exclusif
ou contrôle de l’adresse IP, pénétration, durée d’interview,
cohérence des réponses, suivi du comportement du panéliste,
taux de participation, nombre de relances,…).
EN AVAL DU RECUEIL
Les résultats sont analysés en respectant les méthodes
d’analyses statistiques (intervalle de confiance versus taille
d’échantillon, tests de significativité). Les premiers résultats sont
systématiquement contrôlés versus les résultats bruts issus de la
collecte. La cohérence des résultats est aussi contrôlée
(notamment les résultats observés versus les sources de
comparaison en notre possession).
Dans le cas d’une pondération de l’échantillon (méthode de
calage sur marges), celle-ci est contrôlée par les équipes de
traitement (DP) puis validée par les équipes études.
46 ‒
Fiabilité des résultats :
Études auto-administrées online
La fiabilité globale d’une enquête est le résultat du contrôle de toutes les composantes d’erreurs, c’est
pourquoi Ipsos impose des contrôles et des procédures strictes à toutes les phases d’une étude.
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Design et méthodologie
Elaboration du questionnaire / validation du
scripting
Coordination et validation des traductions
Coordination de la collecte
Traitement des données
Validation des analyses statistiques
Elaboration du rapport d’étude
Conception de la présentation des résultats
Mise en forme des résultats
Présentation orale
Analyses et synthèse
47 ‒
Scripting
Echantillonnage
Emailing
Traduction
Organisation (Étude sur panel online)
FICHE TECHNIQUE
LES ACTIVITÉS CONDUITES OU
COORDONNÉES PAR LES ÉQUIPES
IPSOS EN FRANCE
LES ACTIVITÉS RÉALISÉES PAR
LES ÉQUIPES IPSOS LOCALES
EXPERTES DE L’ACTIVITÉ
LES ACTIVITÉS CONFIÉES À
NOS PARTENAIRES
RÉFÉRENCÉS
© Ipsos | EDF – 2021
Le Matériel
d’étude
48 ‒
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
49 ‒
Le questionnaire
Questionnaire en
français
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
© Ipsos
50 ‒
À PROPOS D’ IPSOS
Ipsos is the world’s third largest market research company,
present in 90 markets and employing more than 18,000 people.
Our passionately curious research professionals, analysts and
scientists have built unique multi-specialist capabilities that
provide true understanding and powerful insights into the
actions, opinions and motivations of citizens, consumers,
patients, customers or employees. We serve more than 5000
clients across the world with 75 business solutions.
Founded in France in 1975, Ipsos is listed on the Euronext
Paris since July 1st, 1999. The company is part of the SBF 120
and the Mid-60 index and is eligible for the Deferred Settlement
Service (SRD).
ISIN code FR0000073298, Reuters ISOS.PA, Bloomberg
IPS:FP
www.ipsos.com
GAME CHANGERS
In our world of rapid change, the need of reliable information
to make confident decisions has never been greater.
At Ipsos we believe our clients need more than a data supplier,
they need a partner who can produce accurate and relevant
information and turn it into actionable truth.
This is why our passionately curious experts not only provide
the most precise measurement, but shape it to provide True
Understanding of Society, Markets and People.
To do this we use the best of science, technology
and know-how and apply the principles of security, simplicity,
speed and substance to everything we do.
So that our clients can act faster, smarter and bolder.
Ultimately, success comes down to a simple truth:
You act better when you are sure.
Obs'COP 2021 : présentation des résultats de l'Observatoire international Climat et Opinion Publique
© Ipsos | EDF – Décembre 2021
Sarah DUHAUTOIS
Directrice adjointe Corporate Reputation
Sarah.duhautois@ipsos.com
Contacts
Didier WITKOWSKI
Directeur Études – DIRCOM Groupe
didier.witkowski@edf.fr
Ségolène TROADEC
Chef de groupe Corporate Reputation
Segolene.troadec@ipsos.com

Contenu connexe

Tendances

Enquête ipsos la fage les jeunes et la présidentielle
Enquête ipsos la fage  les jeunes et la présidentielle Enquête ipsos la fage  les jeunes et la présidentielle
Enquête ipsos la fage les jeunes et la présidentielle
Ipsos France
 
Présidentielle 2022 | Les Français et l'environnement
Présidentielle 2022 | Les Français et l'environnementPrésidentielle 2022 | Les Français et l'environnement
Présidentielle 2022 | Les Français et l'environnement
Ipsos France
 
Ipsos Update - Septembre 2021
Ipsos Update - Septembre 2021Ipsos Update - Septembre 2021
Ipsos Update - Septembre 2021
Ipsos France
 
Obs'COP 2021 : Enseignements clés de l'Observatoire international Climat et O...
Obs'COP 2021 : Enseignements clés de l'Observatoire international Climat et O...Obs'COP 2021 : Enseignements clés de l'Observatoire international Climat et O...
Obs'COP 2021 : Enseignements clés de l'Observatoire international Climat et O...
Ipsos France
 
Ipsos Update - Novembre 2021
Ipsos Update - Novembre 2021Ipsos Update - Novembre 2021
Ipsos Update - Novembre 2021
Ipsos France
 
Les Français, l’épargne et la retraite
Les Français, l’épargne et la retraiteLes Français, l’épargne et la retraite
Les Français, l’épargne et la retraite
Ipsos France
 
Fractures françaises 2020
Fractures françaises 2020Fractures françaises 2020
Fractures françaises 2020
Ipsos France
 
Vous Avez La Parole du 5 décembre 2019 - Sibeth Ndiaye et Gérald Darmanin
Vous Avez La Parole du 5 décembre 2019 - Sibeth Ndiaye et Gérald DarmaninVous Avez La Parole du 5 décembre 2019 - Sibeth Ndiaye et Gérald Darmanin
Vous Avez La Parole du 5 décembre 2019 - Sibeth Ndiaye et Gérald Darmanin
Ipsos France
 
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021
Ipsos France
 
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Ipsos France
 
Le regard des Français sur les organisations patronales - FFB
Le regard des Français sur les organisations patronales - FFBLe regard des Français sur les organisations patronales - FFB
Le regard des Français sur les organisations patronales - FFB
Harris Interactive France
 
Enquête ipsos auprès des français et des agriculteurs
Enquête ipsos auprès des français et des agriculteursEnquête ipsos auprès des français et des agriculteurs
Enquête ipsos auprès des français et des agriculteurs
Ipsos France
 
Le regard des Français sur les petites villes
Le regard des Français sur les petites villesLe regard des Français sur les petites villes
Le regard des Français sur les petites villes
Ipsos France
 
Rapport Harris Interactive - Réaction des Français à la conférence de presse...
Rapport Harris Interactive -  Réaction des Français à la conférence de presse...Rapport Harris Interactive -  Réaction des Français à la conférence de presse...
Rapport Harris Interactive - Réaction des Français à la conférence de presse...
Harris Interactive France
 
Les Français et la recherche
Les Français et la rechercheLes Français et la recherche
Les Français et la recherche
Ipsos France
 
Préparation à la retraite : les Français, entre inquiétude et inaction
Préparation à la retraite : les Français, entre inquiétude et inactionPréparation à la retraite : les Français, entre inquiétude et inaction
Préparation à la retraite : les Français, entre inquiétude et inaction
Ipsos France
 
Les Français et le service public local
Les Français et le service public localLes Français et le service public local
Les Français et le service public local
Ipsos France
 
FSU Ipsos Janvier 2022
FSU Ipsos Janvier 2022FSU Ipsos Janvier 2022
FSU Ipsos Janvier 2022
Ipsos France
 
Les Français et l'âge de départ à la retraite
Les Français et l'âge de départ à la retraiteLes Français et l'âge de départ à la retraite
Les Français et l'âge de départ à la retraite
Ipsos France
 
Baromètre Science et Société - Vague #1
Baromètre Science et Société - Vague #1Baromètre Science et Société - Vague #1
Baromètre Science et Société - Vague #1
Ipsos France
 

Tendances (20)

Enquête ipsos la fage les jeunes et la présidentielle
Enquête ipsos la fage  les jeunes et la présidentielle Enquête ipsos la fage  les jeunes et la présidentielle
Enquête ipsos la fage les jeunes et la présidentielle
 
Présidentielle 2022 | Les Français et l'environnement
Présidentielle 2022 | Les Français et l'environnementPrésidentielle 2022 | Les Français et l'environnement
Présidentielle 2022 | Les Français et l'environnement
 
Ipsos Update - Septembre 2021
Ipsos Update - Septembre 2021Ipsos Update - Septembre 2021
Ipsos Update - Septembre 2021
 
Obs'COP 2021 : Enseignements clés de l'Observatoire international Climat et O...
Obs'COP 2021 : Enseignements clés de l'Observatoire international Climat et O...Obs'COP 2021 : Enseignements clés de l'Observatoire international Climat et O...
Obs'COP 2021 : Enseignements clés de l'Observatoire international Climat et O...
 
Ipsos Update - Novembre 2021
Ipsos Update - Novembre 2021Ipsos Update - Novembre 2021
Ipsos Update - Novembre 2021
 
Les Français, l’épargne et la retraite
Les Français, l’épargne et la retraiteLes Français, l’épargne et la retraite
Les Français, l’épargne et la retraite
 
Fractures françaises 2020
Fractures françaises 2020Fractures françaises 2020
Fractures françaises 2020
 
Vous Avez La Parole du 5 décembre 2019 - Sibeth Ndiaye et Gérald Darmanin
Vous Avez La Parole du 5 décembre 2019 - Sibeth Ndiaye et Gérald DarmaninVous Avez La Parole du 5 décembre 2019 - Sibeth Ndiaye et Gérald Darmanin
Vous Avez La Parole du 5 décembre 2019 - Sibeth Ndiaye et Gérald Darmanin
 
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2021
 
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
Enquete generosite ipsos apprentis auteuil juin2020
 
Le regard des Français sur les organisations patronales - FFB
Le regard des Français sur les organisations patronales - FFBLe regard des Français sur les organisations patronales - FFB
Le regard des Français sur les organisations patronales - FFB
 
Enquête ipsos auprès des français et des agriculteurs
Enquête ipsos auprès des français et des agriculteursEnquête ipsos auprès des français et des agriculteurs
Enquête ipsos auprès des français et des agriculteurs
 
Le regard des Français sur les petites villes
Le regard des Français sur les petites villesLe regard des Français sur les petites villes
Le regard des Français sur les petites villes
 
Rapport Harris Interactive - Réaction des Français à la conférence de presse...
Rapport Harris Interactive -  Réaction des Français à la conférence de presse...Rapport Harris Interactive -  Réaction des Français à la conférence de presse...
Rapport Harris Interactive - Réaction des Français à la conférence de presse...
 
Les Français et la recherche
Les Français et la rechercheLes Français et la recherche
Les Français et la recherche
 
Préparation à la retraite : les Français, entre inquiétude et inaction
Préparation à la retraite : les Français, entre inquiétude et inactionPréparation à la retraite : les Français, entre inquiétude et inaction
Préparation à la retraite : les Français, entre inquiétude et inaction
 
Les Français et le service public local
Les Français et le service public localLes Français et le service public local
Les Français et le service public local
 
FSU Ipsos Janvier 2022
FSU Ipsos Janvier 2022FSU Ipsos Janvier 2022
FSU Ipsos Janvier 2022
 
Les Français et l'âge de départ à la retraite
Les Français et l'âge de départ à la retraiteLes Français et l'âge de départ à la retraite
Les Français et l'âge de départ à la retraite
 
Baromètre Science et Société - Vague #1
Baromètre Science et Société - Vague #1Baromètre Science et Société - Vague #1
Baromètre Science et Société - Vague #1
 

Similaire à Obs'COP 2021 : présentation des résultats de l'Observatoire international Climat et Opinion Publique

Obs'COP 2019 - Présentation des résultats de l'Observatoire international des...
Obs'COP 2019 - Présentation des résultats de l'Observatoire international des...Obs'COP 2019 - Présentation des résultats de l'Observatoire international des...
Obs'COP 2019 - Présentation des résultats de l'Observatoire international des...
Ipsos France
 
Obs'COP 2019 - Présentation des résultats
Obs'COP 2019 - Présentation des résultatsObs'COP 2019 - Présentation des résultats
Obs'COP 2019 - Présentation des résultats
Ipsos France
 
La sobriété énergétique et environnementale vue depuis 10 grandes économies a...
La sobriété énergétique et environnementale vue depuis 10 grandes économies a...La sobriété énergétique et environnementale vue depuis 10 grandes économies a...
La sobriété énergétique et environnementale vue depuis 10 grandes économies a...
Ipsos France
 
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Ipsos France
 
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniorsObservatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Ipsos France
 
L'opinion des Français sur la politique économique à suivre
L'opinion des Français sur la politique économique à suivreL'opinion des Français sur la politique économique à suivre
L'opinion des Français sur la politique économique à suivre
Ipsos France
 
Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...
Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...
Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...
Energy 3.0
 
L'attractivité de la France selon les responsables des sociétés étrangères ét...
L'attractivité de la France selon les responsables des sociétés étrangères ét...L'attractivité de la France selon les responsables des sociétés étrangères ét...
L'attractivité de la France selon les responsables des sociétés étrangères ét...
Ipsos France
 
Les entreprises face aux enjeux du vieillissement
Les entreprises face aux enjeux du vieillissement Les entreprises face aux enjeux du vieillissement
Les entreprises face aux enjeux du vieillissement
Harris Interactive France
 
Ipsos assises promo mars 2013_vf
Ipsos assises promo mars 2013_vfIpsos assises promo mars 2013_vf
Ipsos assises promo mars 2013_vf
Christophe Benavent
 
Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...
Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...
Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...
Ipsos France
 
Baromètre Ipsos/Secours Populaire de la pauvreté et de la précarité - Vagu...
Baromètre Ipsos/Secours Populaire de la pauvreté et de la précarité - Vagu...Baromètre Ipsos/Secours Populaire de la pauvreté et de la précarité - Vagu...
Baromètre Ipsos/Secours Populaire de la pauvreté et de la précarité - Vagu...
Ipsos France
 
La rentrée 2013 vue par les Français - OpinionWay pour La Tribune - septembre...
La rentrée 2013 vue par les Français - OpinionWay pour La Tribune - septembre...La rentrée 2013 vue par les Français - OpinionWay pour La Tribune - septembre...
La rentrée 2013 vue par les Français - OpinionWay pour La Tribune - septembre...
OpinionWay
 
Perception du mal-logement : quel impact de la crise du Covid-19 sur le logement
Perception du mal-logement : quel impact de la crise du Covid-19 sur le logementPerception du mal-logement : quel impact de la crise du Covid-19 sur le logement
Perception du mal-logement : quel impact de la crise du Covid-19 sur le logement
Ipsos France
 
Un décryptage des tendances de la société française
Un décryptage des tendances de la société française Un décryptage des tendances de la société française
Un décryptage des tendances de la société française
Mediamaispasque
 
Les Français et l'économie (octobre 2018)
Les Français et l'économie (octobre 2018)Les Français et l'économie (octobre 2018)
Les Français et l'économie (octobre 2018)
Kantar, Division Public, France
 
Les Français et l'économie (octobre 2018)
Les Français et l'économie (octobre 2018)Les Français et l'économie (octobre 2018)
Les Français et l'économie (octobre 2018)
Kantar
 
Les préoccupations environnementales des Français - Etude Elabe pour Enedis
Les préoccupations environnementales des Français - Etude Elabe pour EnedisLes préoccupations environnementales des Français - Etude Elabe pour Enedis
Les préoccupations environnementales des Français - Etude Elabe pour Enedis
contact Elabe
 

Similaire à Obs'COP 2021 : présentation des résultats de l'Observatoire international Climat et Opinion Publique (20)

Obs'COP 2019 - Présentation des résultats de l'Observatoire international des...
Obs'COP 2019 - Présentation des résultats de l'Observatoire international des...Obs'COP 2019 - Présentation des résultats de l'Observatoire international des...
Obs'COP 2019 - Présentation des résultats de l'Observatoire international des...
 
Obs'COP 2019 - Présentation des résultats
Obs'COP 2019 - Présentation des résultatsObs'COP 2019 - Présentation des résultats
Obs'COP 2019 - Présentation des résultats
 
La sobriété énergétique et environnementale vue depuis 10 grandes économies a...
La sobriété énergétique et environnementale vue depuis 10 grandes économies a...La sobriété énergétique et environnementale vue depuis 10 grandes économies a...
La sobriété énergétique et environnementale vue depuis 10 grandes économies a...
 
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
Baromètre de la pauvreté Ipsos / Secours Populaire 2020
 
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniorsObservatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
Observatoire de la pauvreté : focus sur les séniors
 
L'opinion des Français sur la politique économique à suivre
L'opinion des Français sur la politique économique à suivreL'opinion des Français sur la politique économique à suivre
L'opinion des Français sur la politique économique à suivre
 
Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...
Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...
Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...
 
L'attractivité de la France selon les responsables des sociétés étrangères ét...
L'attractivité de la France selon les responsables des sociétés étrangères ét...L'attractivité de la France selon les responsables des sociétés étrangères ét...
L'attractivité de la France selon les responsables des sociétés étrangères ét...
 
Les entreprises face aux enjeux du vieillissement
Les entreprises face aux enjeux du vieillissement Les entreprises face aux enjeux du vieillissement
Les entreprises face aux enjeux du vieillissement
 
Ipsos assises promo mars 2013_vf
Ipsos assises promo mars 2013_vfIpsos assises promo mars 2013_vf
Ipsos assises promo mars 2013_vf
 
Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...
Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...
Baromètre Apprentis d'Auteuil : la solidarité à l'épreuve de la crise sanitai...
 
Baromètre Ipsos/Secours Populaire de la pauvreté et de la précarité - Vagu...
Baromètre Ipsos/Secours Populaire de la pauvreté et de la précarité - Vagu...Baromètre Ipsos/Secours Populaire de la pauvreté et de la précarité - Vagu...
Baromètre Ipsos/Secours Populaire de la pauvreté et de la précarité - Vagu...
 
La rentrée 2013 vue par les Français - OpinionWay pour La Tribune - septembre...
La rentrée 2013 vue par les Français - OpinionWay pour La Tribune - septembre...La rentrée 2013 vue par les Français - OpinionWay pour La Tribune - septembre...
La rentrée 2013 vue par les Français - OpinionWay pour La Tribune - septembre...
 
Perception du mal-logement : quel impact de la crise du Covid-19 sur le logement
Perception du mal-logement : quel impact de la crise du Covid-19 sur le logementPerception du mal-logement : quel impact de la crise du Covid-19 sur le logement
Perception du mal-logement : quel impact de la crise du Covid-19 sur le logement
 
Ciqnv
CiqnvCiqnv
Ciqnv
 
Un décryptage des tendances de la société française
Un décryptage des tendances de la société française Un décryptage des tendances de la société française
Un décryptage des tendances de la société française
 
Ciqnv
CiqnvCiqnv
Ciqnv
 
Les Français et l'économie (octobre 2018)
Les Français et l'économie (octobre 2018)Les Français et l'économie (octobre 2018)
Les Français et l'économie (octobre 2018)
 
Les Français et l'économie (octobre 2018)
Les Français et l'économie (octobre 2018)Les Français et l'économie (octobre 2018)
Les Français et l'économie (octobre 2018)
 
Les préoccupations environnementales des Français - Etude Elabe pour Enedis
Les préoccupations environnementales des Français - Etude Elabe pour EnedisLes préoccupations environnementales des Français - Etude Elabe pour Enedis
Les préoccupations environnementales des Français - Etude Elabe pour Enedis
 

Plus de Ipsos France

Les Français sur la route : une nette baisse de la conscience des risques lié...
Les Français sur la route : une nette baisse de la conscience des risques lié...Les Français sur la route : une nette baisse de la conscience des risques lié...
Les Français sur la route : une nette baisse de la conscience des risques lié...
Ipsos France
 
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juillet 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juillet 2024Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juillet 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juillet 2024
Ipsos France
 
Les Français et la situation politique à l'Assemblée nationale - Juillet 2024
Les Français et la situation politique à l'Assemblée nationale - Juillet 2024Les Français et la situation politique à l'Assemblée nationale - Juillet 2024
Les Français et la situation politique à l'Assemblée nationale - Juillet 2024
Ipsos France
 
Législatives 2024 : Le climat politique avant le second tour
Législatives 2024 : Le climat politique avant le second tourLégislatives 2024 : Le climat politique avant le second tour
Législatives 2024 : Le climat politique avant le second tour
Ipsos France
 
Les Français et les lectures de vacances
Les Français et les lectures de vacancesLes Français et les lectures de vacances
Les Français et les lectures de vacances
Ipsos France
 
Elections législatives 2024 - Sociologie des électorats et profil des abstent...
Elections législatives 2024 - Sociologie des électorats et profil des abstent...Elections législatives 2024 - Sociologie des électorats et profil des abstent...
Elections législatives 2024 - Sociologie des électorats et profil des abstent...
Ipsos France
 
Elections législatives 2024 - Comprendre le vote - Premier tour du 30 juin 2024
Elections législatives 2024 - Comprendre le vote - Premier tour du 30 juin 2024Elections législatives 2024 - Comprendre le vote - Premier tour du 30 juin 2024
Elections législatives 2024 - Comprendre le vote - Premier tour du 30 juin 2024
Ipsos France
 
Législatives 2024 : Intentions de vote au 28 juin
Législatives 2024 : Intentions de vote au 28 juinLégislatives 2024 : Intentions de vote au 28 juin
Législatives 2024 : Intentions de vote au 28 juin
Ipsos France
 
La crédibilité comparée des partis et des coalitions à l'approche des électio...
La crédibilité comparée des partis et des coalitions à l'approche des électio...La crédibilité comparée des partis et des coalitions à l'approche des électio...
La crédibilité comparée des partis et des coalitions à l'approche des électio...
Ipsos France
 
Législatives 2024 : Enquête électorale française - Vague 6 - Juin 2024
Législatives 2024 : Enquête électorale française - Vague 6 - Juin 2024Législatives 2024 : Enquête électorale française - Vague 6 - Juin 2024
Législatives 2024 : Enquête électorale française - Vague 6 - Juin 2024
Ipsos France
 
Legislatives 2022 : intentions de vote aux élections anticipées de 2024 - 22 ...
Legislatives 2022 : intentions de vote aux élections anticipées de 2024 - 22 ...Legislatives 2022 : intentions de vote aux élections anticipées de 2024 - 22 ...
Legislatives 2022 : intentions de vote aux élections anticipées de 2024 - 22 ...
Ipsos France
 
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Juin 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Juin 2024Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Juin 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Juin 2024
Ipsos France
 
La Gen Z : 4 jeunes sur 10 seraient prêts à quitter leur emploi si ce dernier...
La Gen Z : 4 jeunes sur 10 seraient prêts à quitter leur emploi si ce dernier...La Gen Z : 4 jeunes sur 10 seraient prêts à quitter leur emploi si ce dernier...
La Gen Z : 4 jeunes sur 10 seraient prêts à quitter leur emploi si ce dernier...
Ipsos France
 
Les pratiques des Français en matière de sobriété énergétique
Les pratiques des Français en matière de sobriété énergétiqueLes pratiques des Français en matière de sobriété énergétique
Les pratiques des Français en matière de sobriété énergétique
Ipsos France
 
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juin 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juin 2024Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juin 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juin 2024
Ipsos France
 
Baromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Baromètre Donner des ELLES à la santé JanssenBaromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Baromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Ipsos France
 
96% des parents sont convaincus que leur enfant est heureux d'aller en crèche
96% des parents sont convaincus que leur enfant est heureux d'aller en crèche96% des parents sont convaincus que leur enfant est heureux d'aller en crèche
96% des parents sont convaincus que leur enfant est heureux d'aller en crèche
Ipsos France
 
Européennes 2024 : sociologie des électorats et profil des abstentionnistes
Européennes 2024 : sociologie des électorats et profil des abstentionnistesEuropéennes 2024 : sociologie des électorats et profil des abstentionnistes
Européennes 2024 : sociologie des électorats et profil des abstentionnistes
Ipsos France
 
Européennes 2024 : Comprendre le vote des Français
Européennes 2024 : Comprendre le vote des FrançaisEuropéennes 2024 : Comprendre le vote des Français
Européennes 2024 : Comprendre le vote des Français
Ipsos France
 
Intentions de vote pour les élections européennes de 2024 - 7 juin 2024
Intentions de vote pour les élections européennes de 2024 - 7 juin 2024Intentions de vote pour les élections européennes de 2024 - 7 juin 2024
Intentions de vote pour les élections européennes de 2024 - 7 juin 2024
Ipsos France
 

Plus de Ipsos France (20)

Les Français sur la route : une nette baisse de la conscience des risques lié...
Les Français sur la route : une nette baisse de la conscience des risques lié...Les Français sur la route : une nette baisse de la conscience des risques lié...
Les Français sur la route : une nette baisse de la conscience des risques lié...
 
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juillet 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juillet 2024Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juillet 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juillet 2024
 
Les Français et la situation politique à l'Assemblée nationale - Juillet 2024
Les Français et la situation politique à l'Assemblée nationale - Juillet 2024Les Français et la situation politique à l'Assemblée nationale - Juillet 2024
Les Français et la situation politique à l'Assemblée nationale - Juillet 2024
 
Législatives 2024 : Le climat politique avant le second tour
Législatives 2024 : Le climat politique avant le second tourLégislatives 2024 : Le climat politique avant le second tour
Législatives 2024 : Le climat politique avant le second tour
 
Les Français et les lectures de vacances
Les Français et les lectures de vacancesLes Français et les lectures de vacances
Les Français et les lectures de vacances
 
Elections législatives 2024 - Sociologie des électorats et profil des abstent...
Elections législatives 2024 - Sociologie des électorats et profil des abstent...Elections législatives 2024 - Sociologie des électorats et profil des abstent...
Elections législatives 2024 - Sociologie des électorats et profil des abstent...
 
Elections législatives 2024 - Comprendre le vote - Premier tour du 30 juin 2024
Elections législatives 2024 - Comprendre le vote - Premier tour du 30 juin 2024Elections législatives 2024 - Comprendre le vote - Premier tour du 30 juin 2024
Elections législatives 2024 - Comprendre le vote - Premier tour du 30 juin 2024
 
Législatives 2024 : Intentions de vote au 28 juin
Législatives 2024 : Intentions de vote au 28 juinLégislatives 2024 : Intentions de vote au 28 juin
Législatives 2024 : Intentions de vote au 28 juin
 
La crédibilité comparée des partis et des coalitions à l'approche des électio...
La crédibilité comparée des partis et des coalitions à l'approche des électio...La crédibilité comparée des partis et des coalitions à l'approche des électio...
La crédibilité comparée des partis et des coalitions à l'approche des électio...
 
Législatives 2024 : Enquête électorale française - Vague 6 - Juin 2024
Législatives 2024 : Enquête électorale française - Vague 6 - Juin 2024Législatives 2024 : Enquête électorale française - Vague 6 - Juin 2024
Législatives 2024 : Enquête électorale française - Vague 6 - Juin 2024
 
Legislatives 2022 : intentions de vote aux élections anticipées de 2024 - 22 ...
Legislatives 2022 : intentions de vote aux élections anticipées de 2024 - 22 ...Legislatives 2022 : intentions de vote aux élections anticipées de 2024 - 22 ...
Legislatives 2022 : intentions de vote aux élections anticipées de 2024 - 22 ...
 
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Juin 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Juin 2024Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Juin 2024
Baromètre politique Ipsos-La Tribune Dimanche - Juin 2024
 
La Gen Z : 4 jeunes sur 10 seraient prêts à quitter leur emploi si ce dernier...
La Gen Z : 4 jeunes sur 10 seraient prêts à quitter leur emploi si ce dernier...La Gen Z : 4 jeunes sur 10 seraient prêts à quitter leur emploi si ce dernier...
La Gen Z : 4 jeunes sur 10 seraient prêts à quitter leur emploi si ce dernier...
 
Les pratiques des Français en matière de sobriété énergétique
Les pratiques des Français en matière de sobriété énergétiqueLes pratiques des Français en matière de sobriété énergétique
Les pratiques des Français en matière de sobriété énergétique
 
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juin 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juin 2024Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juin 2024
Ipsos Update - Le best of Ipsos à travers le monde - Juin 2024
 
Baromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Baromètre Donner des ELLES à la santé JanssenBaromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Baromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
 
96% des parents sont convaincus que leur enfant est heureux d'aller en crèche
96% des parents sont convaincus que leur enfant est heureux d'aller en crèche96% des parents sont convaincus que leur enfant est heureux d'aller en crèche
96% des parents sont convaincus que leur enfant est heureux d'aller en crèche
 
Européennes 2024 : sociologie des électorats et profil des abstentionnistes
Européennes 2024 : sociologie des électorats et profil des abstentionnistesEuropéennes 2024 : sociologie des électorats et profil des abstentionnistes
Européennes 2024 : sociologie des électorats et profil des abstentionnistes
 
Européennes 2024 : Comprendre le vote des Français
Européennes 2024 : Comprendre le vote des FrançaisEuropéennes 2024 : Comprendre le vote des Français
Européennes 2024 : Comprendre le vote des Français
 
Intentions de vote pour les élections européennes de 2024 - 7 juin 2024
Intentions de vote pour les élections européennes de 2024 - 7 juin 2024Intentions de vote pour les élections européennes de 2024 - 7 juin 2024
Intentions de vote pour les élections européennes de 2024 - 7 juin 2024
 

Obs'COP 2021 : présentation des résultats de l'Observatoire international Climat et Opinion Publique

  • 1. Mobilisation, inquiétude ou indifférence : où en sont les citoyens de 30 pays avec le changement climatique? Obs’COP2021 PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L’OBSERVATOIRE INTERNATIONAL CLIMAT ET OPINIONS PUBLIQUES
  • 2. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 2 ‒ Méthodologie S é l e c t i o n d e s p a y s s u r l a b a s e d e l e u r s é m i s s i o n s e n C O 2 , l e u r l o c a l i s a t i o n g é o g r a p h i q u e o u l e u r v a l e u r d ’ e x e m p l a r i t é d a n s l a l u t t e c o n t r e l e r é c h a u f f e m e n t c l i m a t i q u e 30 p ays inte r rogé s s u r le s 5 contin e nts , u n é c h a ntillon re p ré s e nta nt 2/ 3 d e la p op u lation mon d iale . Afrique du Sud France Allemagne Inde Arabie Saoudite Indonésie Australie Italie Belgique Japon Brésil Maroc Canada Mexique Chili Nigéria Chine Norvège Colombie Pologne Corée du Sud Royaume-Uni Égypte Russie Émirats arabes unis Singapour Espagne Suède États-Unis Turquie § 2 4 0 0 4 i n d i v i d u s ( 5 0 0 o u 1 0 0 0 s e l o n l e s p a y s ) § R e p r é s e n t a t i f s d e l a p o p u l a t i o n â g é e d e 1 6 a n s e t + ( m é t h o d e d e s q u o t a s ) Te r ra i n d ’é t u d e r é a l i s é o n l i n e d u 3 0 a o û t a u 2 1 s e p t e m b r e 2 0 2 1 .
  • 3. 27 novembre 2019 Opinion et compréhension de l’enjeu climatique 1 Malgré une pression accrue sur le pouvoir d’achat et un climato- scepticisme persistant, un virage environnemental de l’économie demeure souhaitable
  • 4. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 4 ‒ Malgré la pression sur le pouvoir d’achat à l’échelle mondiale, un virage environnemental de l’économie demeure souhaitable
  • 5. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . P a r m i c e t t e l i s t e , q u e l s s o n t l e s s u j e t s q u i v o u s p r é o c c u p e n t l e p l u s ? 5 ‒ Ni relégué, ni prioritaire : l’environnement est concurrencé par le quotidien. À l’échelle mondiale, la question du coût de la vie se hisse cette année à la première place du classement des priorités 52 52 47 43 41 41 40 37 34 31 29 24 20 2 Le coût de la vie (inflation, pouvoir d’achat, etc…) Le coronavirus La pauvreté et les inégalités entre les citoyens Le système de santé L’environnement Le chômage La corruption La délinquance, la criminalité Le terrorisme L’éducation, l’école Les taxes et impôts Les retraites L’immigration Autre +5 -7 +2 = +2 -4 +1 +1 +5 -2 +3 -1 +1 = +++ Canada 50%, +9pts Espagne 54%, +5pts France 50%, +3pts Italie 45% +8pts Allemagne 47%, +4pts +++ Espagne 58%, +13pts Allemagne 45%, +11pts Canada 69%, +10pts Chine 46%, +14pts Turquie 68%, +11pts - - - Japon 28%, +1pt Etats-Unis 33%, +2pts Pologne 37%, -5pts Norvège 39%, +4pts Australie 40%, -1pt +/-: Evolution depuis la vague de 2020
  • 6. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . P a r m i c e t t e l i s t e , q u e l s s o n t l e s s u j e t s q u i v o u s p r é o c c u p e n t l e p l u s ? 6 ‒ Les pays qui citent le plus l’environnement comme sujet de préoccupation sont surtout en Amérique latine; la France est également en haut du classement 43 46 46 48 49 49 50 50 50 53 54 55 55 56 57 57 60 59 60 61 63 65 66 67 68 72 74 74 76 77 85 57 54 54 52 51 51 50 50 50 47 46 45 45 44 43 43 41 41 40 39 37 35 34 33 32 28 27 26 24 23 15 GLOBAL Corée du Sud Australie Norvège Pologne Afrique du Sud Singapour Etats-Unis Nigeria Japon Maroc Indonésie EAU Egypte Arabie Saoudite Colombie Inde Espagne Brésil Chili Turquie Canada Chine France Allemagne Russie Italie Royaume-Uni Belgique Mexique Suède GLOBAL Ne cite pas l’environnement comme préoccupation Cite l’environnement comme préoccupation
  • 7. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 7 ‒ L’environnement, un enjeu de long terme régulièrement concurrencé par des priorités à court terme néanmoins vitales pour les populations à faible revenu : le pouvoir d’achat 51 51 50 46 43 41 37 36 33 32 26 23 19 2 Le coût de la vie Le coronavirus La pauvreté et les inégalités entre les citoyens Le chômage Le système de santé La corruption La délinquance, la criminalité L’environnement Le terrorisme L’éducation, l’école Les taxes et impôts Les retraites L’immigration Autre % Personnes dont le foyer a de faibles revenus % Personnes dont le foyer a des revenus élevés #1 #1 #3 #4 #5 #6 #7 #8 #9 #10 #11 #12 #13 # Classement des préoccupations 58 52 47 45 44 44 40 37 37 34 31 23 22 1 Le coronavirus Le coût de la vie L’environnement La pauvreté et les inégalités entre les citoyens Le système de santé La corruption Le chômage La délinquance, la criminalité Le terrorisme L’éducation, l’école Les taxes et impôts Les retraites L’immigration Autre #1 #2 #3 #4 #5 #5 #7 #8 #8 #10 #11 #12 #13
  • 8. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . P o u r c h a c u n d e s d o m a i n e s s u i v a n t s , d i t e s - m o i s i l a s i t u a t i o n d a n s v o t r e p a y s v o u s p a r a î t ? 8 ‒ Dans le même temps, une majorité a le sentiment de vivre dans un environnement dégradé La situation économique L’environnement TOTAL MAUVAISE TOTAL BONNE 59 38 56 41 Très mauvaise Plutôt mauvaise Plutôt bonne Très bonne Vous ne savez pas 22 17 37 39 32 34 6 7 3 3
  • 9. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 9 ‒ Dans la plupart des cas, les citoyens estiment que la situation environnementale ET économique de leur pays est dégradée 76 74 76 74 70 74 71 64 80 65 62 60 66 72 62 71 58 52 50 46 60 41 45 47 38 27 22 26 18 24 83 85 81 81 82 75 76 83 66 75 78 80 71 64 68 57 64 54 51 53 37 55 49 41 32 40 29 18 24 7 Colombie Espagne Italie Brésil Turquie Mexique Russie Nigéria Chili Corée du Sud Japon Afrique du Sud Pologne France Royaume-Uni Belgique Etats-Unis Maroc Inde Canada Allemagne Indonésie Australie Egypte Suède Singapour EAU Chine Arabie Saoudite Norvège %Mauvaise situation de l’environnement %Mauvaise situation de l’économie Mauvaise situation de l’environnement ET de l’économie Bonne situation de l’environnement ET de l’économie Mauvaise situation de l’environnement OU de l’économie
  • 10. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . P a r m i l e s d e u x p r o p o s i t i o n s s u i v a n t e s , a v e c l a q u e l l e ê t e s - v o u s l e p l u s d ’a c c o r d ? Priorité à l’environnement ou à la croissance : une courte majorité en faveur de l’environnement, signe d’un choix difficile 50 35 15 29 53 18 -1 +1 = On devrait donner la priorité… D e s d i s p a r i t é s t r è s i m p o r t a n t e s …à L’ENVIRONNEMENT même si cela peut ralentir la croissance économique de votre pays et faire perdre des emplois …à LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE et aux emplois même si cela peut avoir des conséquences néfastes pour l’environnement Vous ne savez pas Turquie Colombie Chili Mexique Brésil Chine Inde Allemagne Canada Corée du Sud Australie Italie Suède Singapour Royaume-Uni EAU Belgique France Norvège Pologne Russie Espagne Etats-Unis Egypte Maroc Arabie Saoudite Indonésie Nigeria Japon Afrique du Sud 18 18 23 27 19 36 36 28 32 40 33 30 36 36 34 37 27 30 37 32 36 36 39 46 44 39 52 51 34 59 10 15 14 12 21 4 7 16 13 7 15 18 12 13 15 13 25 22 15 21 18 18 15 10 13 21 9 10 33 9 72 67 63 61 60 60 57 56 55 53 52 52 52 51 51 50 48 48 48 47 46 46 46 44 43 40 39 39 33 32 Un taux élevé de sans opinion qui indique qu’une partie du public ne se retrouve pas dans cette alternative, notamment au Japon (33%), en France (22%), en Belgique (25%), au Brésil, en Pologne, en Arabie- Saoudite (21%). +/-: Evolution depuis la vague de 2020
  • 11. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . E t s e l o n v o u s , q u e v a - t - i l s e p a s s e r d a n s l e s p r o c h a i n s m o i s d a n s v o t r e p a y s ? Les attentes seront de toute façon déçues : seuls 29% pensent qu’on donnera effectivement la priorité à l’environnement dans leur pays dans les années à venir 29 53 18 Donner la priorité à L’ENVIRONNEMENT même si cela peut ralentir la croissance économique de votre pays et faire perdre des emplois Donner la priorité à la CROISSANCE ÉCONOMIQUE et aux emplois même si cela peut avoir des conséquences néfastes pour l’environnement Vous ne savez pas +3 -6 +3 +/-: Evolution depuis la vague de 2020
  • 12. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . S i o n d o n n a i t l a p r i o r i t é à l ’e n v i r o n n e m e n t d a n s v o t r e p a y s , p e n s e z - v o u s q u e : 12 ‒ L’environnement n’est pas l’ennemi de l’emploi. Des Européens plus réservés toutefois 36 27 23 14 Ne sait pas Créerait plus d’emplois que ça n’en détruirait Détruirait plus d’emplois que ça n’en créerait N’aurait pas de conséquence sur l’emploi 35% Chine 35% Japon 30% Corée du Sud 27% Europe, Amérique du Nord et Asie contre 19% seulement en Afrique/Moyen-Orient et 12% en Amérique du Sud GLOBAL 30 pays 29 27 27 17 EUROPE 47% Norvège 35% Allemagne 33% Suède Ne sait pas Créerait plus d’emplois que ça n’en détruirait Détruirait plus d’emplois que ça n’en créerait N’aurait pas de conséquence sur l’emploi
  • 13. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 13 ‒ Face au changement climatique, une inquiétude bien présente
  • 14. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . Q u e l s s o n t , p a r m i l a l i s t e s u i v a n t e , l e s p r o b l è m e s l i é s à l ’e n v i r o n n e m e n t q u e v o u s j u g e z l e s p l u s p r é o c c u p a n t s d a n s v o t r e p a y s ? 14 ‒ La question climatique s’impose peu à peu comme l’enjeu environnemental majeur. 8 4 20 25 27 28 32 34 40 41 44 46 8 4 5 5 5 7 8 8 10 13 15 12 L’accumulation des déchets, des emballages, du plastique Le changement climatique Les évènements climatiques extrêmes (inondations, canicules, sècheresses, cyclones, feux de forêts…) La pollution de l’air La pollution de l’eau L’épuisement des ressources (eau, sols, bois…) La déforestation Le recul de la biodiversité (disparition d’espèces animales et végétales) * La pollution des sols (usage des engrais, pesticides) La désertification, la sècheresse Aucun Vous ne savez pas -2 -1 = -2 -2 -2 +1 +7* = +1 -1 = Hausse importante des événements climatiques extrêmes dans ces pays: Colombie 38 +7 Espagne 48 +6 Belgique 49 +6 Singapour 41 +6 Suède 45 +6 Turquie 40 +5 Canada 53 +5 Allemagne 49 +5 Norvège 44 +4 Royaume-Uni 49 +3 *Evolution à interpréter avec précaution. L’année dernière, l’item était formulé de la manière suivante: Le recul de la biodiversité [sans précision] En premier Au total De fortes progressions en Belgique, Allemagne et Canada: +/-: Evolution depuis la vague de 2020
  • 15. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . Q u e l s s o n t , p a r m i l a l i s t e s u i v a n t e , l e s p r o b l è m e s l i é s à l ’e n v i r o n n e m e n t q u e v o u s j u g e z l e s p l u s p r é o c c u p a n t s d a n s v o t r e p a y s ? 15 ‒ Le changement climatique a progressé de 4pts depuis 2019, accompagné des « évènements climatiques extrêmes » (+5pts). On peut parler aujourd’hui d’un quatuor des menaces écologiques : déchets, climat, catastrophes, pollution 46 48 52 44 45 40 41 41 36 40 42 45 34 36 38 32 34 32 28 27 30 27 20 19 25 25 29 20 19 18 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 2021 2020 2019 L’accumulation des déchets, des emballages, du plastique Le changement climatique Les évènements climatiques extrêmes (inondations, canicules, sècheresses, cyclones, feux de forêts…) La pollution de l’air La pollution de l’eau L’épuisement des ressources (eau, sols, bois…) La déforestation Le recul de la biodiversité (disparition d’espèces animales et végétales) * La pollution des sols (usage des engrais, pesticides) La désertification, la sècheresse *Evolution à interpréter avec précaution. L’année dernière, l’item était formulé de la manière suivante: Le recul de la biodiversité [sans précision]
  • 16. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . P e r s o n n e l l e m e n t , q u a n d v o u s p e n s e z a u c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e , q u e l e s t v o t r e é t a t d ’e s p r i t ? V o u s v o u s s e n t e z … ( P l u s i e u r s r é p o n s e s p o s s i b l e s - T o t a l s u p é r i e u r à 1 0 0 % ) 16 ‒ Le climat inquiète largement, et suscite même colère et démoralisation 72 30 26 17 15 9 20 10 11 Inquiet En colère Démoralisé Engagé, combatif Optimiste Confiant Sceptique Indifférent Rien de tout cela Climatosceptiques 50% Moins de 25 ans 33% Italie, Pologne, Turquie, Espagne 40% et +
  • 17. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . G l o b a l e m e n t , d i r i e z - v o u s q u e , d a n s v o t r e r é g i o n , v o u s a v e z d é j à c o n s t a t é l e s e f f e t s d u c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ? 17 ‒ Le changement climatique est constaté par la population : il reste une réalité tangible dans sa région, surtout dans les pays du Sud. 22 24 32 34 36 45 61 % Tout à fait A déjà constaté les effets du changement climatique dans sa région 67% 60% 81% 73% 77% 81% 91% Europe Australie Asie Amérique du Nord GLOBAL 30 pays Moyen-Orient /Afrique Amérique du Sud +1 -2 +7 -1 +2 +2 +5 % Oui (tout à fait + plutôt) +/-: Evolution depuis la vague de 2020
  • 18. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 18 ‒ Le changement climatique se caractérise avant tout sous la forme de canicules (phénomène le plus constaté quelle que soit la zone) et le dérèglement des saisons Fortes chaleurs, hausse des températures, canicules 69% Dérèglement des saisons 49% Tempêtes, vents forts, cyclones, 33% Assèchement de cours d’eau, lacs 33% Inondations, montée des eaux 33% Sécheresse 30% Q . L à o ù v o u s h a b i t e z , a v e z - v o u s s u b i c e s d e r n i è r e s a n n é e s l e s c o n s é q u e n c e s d e d é s o r d r e s c l i m a t i q u e s p a r m i l a l i s t e s u i v a n t e ? Q u e s t i o n p o s é e u n i q u e m e n t à c e u x q u i o n t r e m a r q u é l e s e f f e t s d u c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e d a n s l e u r r é g i o n Europe 53% Canada 83% Moyen-Orient/Afrique 70% Amérique du Nord 44% Asie 41% Amérique du Sud 44% Amérique du Sud 41%
  • 19. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 19 ‒ Et pourtant, le climato-scepticisme progresse
  • 20. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . V o u s - m ê m e , d i r i e z - v o u s q u e n o u s s o m m e s e n t r a i n d e v i v r e u n c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ? / Q . E t c o n c e r n a n t c e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e d o n t o n e n t e n d p a r l e r , d i r i e z - v o u s : q u ’ i l e s t p r i n c i p a l e m e n t d û à l ’ a c t i v i t é h u m a i n e , q u ’ i l e s t p r i n c i p a l e m e n t d û à u n p h é n o m è n e n a t u r e l o u q u ’ o n n e p e u t p a s s a v o i r ? 20 ‒ Et pourtant, le climato-scepticisme a plutôt progressé 66% 25% 9% « Il n’y a pas de changement climatique / NSP » « Il y a un changement climatique d’origine humaine » « Il y a un changement climatique, mais pas d’origine humaine » 34% -2 = +2 +2 Peu d’écart entre les générations (65% à 68% de convaincus) +/-: Evolution depuis la vague de 2020
  • 21. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 21 ‒ Le rapport de forces entre les climato-convaincus et les climato-sceptiques a évolué à rebours de toute logique depuis deux ans 69 68 66 31 32 34 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 2019 2020 2021 % Convaincus du changement climatique: « Il y a un changement climatique d’origine humaine » % Climatosceptiques +3pts en 2 ans
  • 22. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 59 47 46 43 42 42 42 40 40 40 39 Arabie Saoudite Norvège États-Unis UAE Australie Chine Russie Maroc Nigeria Pologne Japon Le climato-scepticisme reste très fort dans les pays producteurs d’énergies fossiles et aux Etats-Unis Pays les plus climatosceptiques -1 Global Average 34% +8 -3 -6 = -1 +1 +5 +3 +5 +8 -3 46 52 45 34 32 31 42 43 45 31 34 36 2021 2020 2019 Etats-Unis GLOBAL Australie Canada Les États-Unis, qui retrouvent leur niveau de scepticisme de 2019 après la flambée de la fin du mandat Trump, comptent toujours parmi les pays les plus climato-sceptiques au monde. En Australie et au Canada, pays marqués ces dernières années par des événements extrêmes imputables au changement climatique, la prise de conscience progresse, mais lentement : % Climatosceptiques +/-: Evolution depuis la vague de 2020
  • 23. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . À v o t r e a v i s , l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e a u r a - t - i l l à o ù v o u s h a b i t e z ? 23 ‒ Et près d’un tiers des répondants voient aussi des conséquences positives au changement climatique PRINCIPALEMENT NEGATIVES 58% PRINCIPALEMENT POSITIVES 3% NEGATIVES ET POSITIVES 29% 41% chez les climato-sceptiques 46% Norvège 44% Nigéria 43% Chine 38% Indonésie 38% UAE 37% Suède 36% Afrique du Sud 34% Arabie Saoudite 71% chez convaincus du CC DES CONSÉQUENCES:
  • 24. 27 novembre 2019 Agir contre le changement climatique: qui doit agir ? et comment agir ? 2
  • 25. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 25 ‒ Modes de vie : est-ce bien à nous d’agir ?
  • 26. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . D e c e s t r o i s o p i n i o n s , l a q u e l l e s e r a p p r o c h e l e p l u s d e l a v ô t r e p o u r l u t t e r c o n t r e l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ? 26 ‒ Le sentiment qu’il faut agir à sa propre échelle ne fait pas de progrès significatif 2% 51% 31% 10% 1% 7% Une modification de nos modes de vie Le progrès technique & les innovations On ne peut pas le limiter Ne sait pas Ne reconnait pas du tout le changement climatique -3 +2 = +1 +/-: Evolution depuis la vague de 2020
  • 27. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . D e c e s t r o i s o p i n i o n s , l a q u e l l e s e r a p p r o c h e l e p l u s d e l a v ô t r e ? 27 ‒ Les évolutions depuis deux ans ne vont pas dans le sens du changement 51 54 53 31 29 29 10 10 10 7 6 6 0 10 20 30 40 50 60 70 2021 2020 2019 Une modification de nos modes de vie Le progrès technique On ne peut pas le limiter Ne sait pas
  • 28. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . D e c e s t r o i s o p i n i o n s , l a q u e l l e s e r a p p r o c h e l e p l u s d e l a v ô t r e ? 28 ‒ C’est en Amérique latine que cette opinion est le plus largement répandue 71 71 67 63 61 60 57 57 56 55 Mexique Colombie Chili Brésil France Italie Turquie Singapour Indonésie Afrique du Sud 47 43 43 40 37 37 35 34 34 Norvège Chine Egypte Maroc UAE Arabie Saoudite Nigeria Corée du Sud Inde Pays estimant le plus que la solution passe par un changement de nos modes de vie Pays estimant le plus que la solution passe par le progrès technique et l’innovation
  • 29. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . S e l o n v o u s , p a r m i l a l i s t e s u i v a n t e , q u e l s s o n t c e u x q u i d o i v e n t a g i r e n p r i o r i t é p o u r l u t t e r c o n t r e l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ? / Q . E t p o u r c h a c u n d e s m ê m e s a c t e u r s , e s t i m e z - v o u s q u ’ i l s a g i s s e n t p o u r l u t t e r c o n t r e l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e d a n s v o t r e p a y s ? 29 ‒ Un des facteurs explicatifs est que la question climatique reste avant tout l’affaire des gouvernements aux yeux de l’opinion publique, donnant ainsi un poids très important à la régulation. Les citoyens ont le sentiment de faire leur part quand les entreprises sont au final peu attendues. 69 45 33 26 25 21 12 50 50 41 69 35 43 54 Doit agir Agit réellement -19 +5 +8 +43 +10 +22 +42 Delta Agit / Doit agir Le gouvernement Les citoyens/consommateurs Les entreprises Les scientifiques Les responsables politiques Les autorités locales Les ONG et les associations
  • 30. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . S e l o n v o u s , q u e l l e e s t l a s i t u a t i o n d e v o t r e p a y s v i s - à - v i s d e l a l u t t e c o n t r e l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ? 30 ‒ Les citoyens pensent que leur pays fait autant-voire plus d’efforts que les autres pour lutter contre le changement climatique, ce qui neutralise le sentiment de retard ou d’exception 21 38 29 12 Ne sait pas …le plus d’efforts et qui luttent activement …le moins d’efforts …autant d’efforts que les autres pays % Mon pays fait autant, voire plus d’efforts que les autres Chine 90 Suède 88 Norvège 79 Allemagne 74 Maroc 74 UAE 74 Inde 73 Canada 71 France 71 Arabie Saoudite 71 Singapour 70 Royaume-Uni 70 59% Plus ou autant d’efforts Les répondants en colère face à l’évolution du climat sont à peine plus critiques sur leur pays que la moyenne (38% estiment que leur pays en fait moins que les autres contre 29% en moyenne).
  • 31. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 31 ‒ Au quotidien, des gestes encore peu centrés sur le climat, et qui évoluent lentement
  • 32. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . V o i c i d e s a c t i o n s i n d i v i d u e l l e s q u i c o n t r i b u e n t à l a l u t t e c o n t r e l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e . P o u r c h a c u n e d ’e n t r e e l l e s , d i t e s - m o i s i v o u s l e s r é a l i s e z s y s t é m a t i q u e m e n t o u p r e s q u e : 32 ‒ Au quotidien, les gestes les plus pratiqués ne sont pas les plus efficaces pour lutter contre le changement climatique, tandis que des gestes plus impactant comme la moindre consommation de viande sont encore très minoritaires * Nouvel item 48 44 33 28 28 26 24 21 19 18 18 17 -2 +1 -1 -1 = * * -1 +1 -1 * +1 Trier vos déchets Privilégier les fruits et légumes de saison Limiter le chauffage ou la climatisation Produits avec le moins d’emballages possibles Prendre les transports en commun Éviter de prendre l’avion lorsque c’est possible Éviter de prendre la voiture lorsque c’est possible Éviter d’acheter des produits fabriqués dans des pays lointains Recourir à des énergies renouvelables Limiter votre consommation de viande Privilégier l’achat de biens d’occasion plutôt que neufs Vous déplacer à vélo La plupart des gestes restent en dessous de 30% de pratique, notamment ceux qui concernent les déplacements. % Vous le faites systématiquement ou presque Europe 69% Am. Du Nord 55% Asie 39% Afrique/MO 26%
  • 33. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Ce décalage entre l’urgence ressentie en faveur du climat et des gestes quotidiens finalement peu efficaces repose sans doute sur un manque d’information sur les causes du changement climatique, alors même que les individus n’ont pas conscience d’être mal informés. 23 48 19 4 5 Oui tout à fait Oui plutôt Non pas vraiment Non pas du tout Vous ne savez pas +1 = OUI 71% Q . A v e z - v o u s l e s e n t i m e n t d e s a v o i r c e q u e v o u s p o u v e z f a i r e à v o t r e n i v e a u p o u r l u t t e r c o n t r e l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ? Rappel ObsCop 2020 Dans l’étude de 2020 que les émissions de CO2, par exemple, n’étaient citées que par 62% comme cause du changement climatique, tandis que des facteurs inexacts comme la production de chaleur ou le trou de la couche d’ozone étaient encore mentionnés par respectivement 43% et 32%. Q . Q u e l l e e s t o u q u e l l e s s o n t l e s c a u s e s d u c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ? Moins de 35 ans: 27%
  • 34. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . P o u r c h a c u n e d e s a c t i v i t é s s u i v a n t e s , d i t e s - m o i s i , s e l o n v o u s , e l l e p r o d u i t b e a u c o u p , a s s e z , p e u o u p a s d u t o u t d e C O 2 , l e g a z à e f f e t d e s e r r e q u i p r o v o q u e l e c h a n g e m e n t c l i m a t i q u e ? 34 ‒ Il existe également une difficulté à identifier ce qui nuit réellement au climat, quand les activités les mieux identifiées (industrie, centrales, etc.) ne sont pas du ressort des citoyens 45 45 37 43 22 21 20 28 14 12 40 38 46 39 45 44 39 29 31 30 % PRODUIT DU CO2 85 83 83 82 67 65 59 57 45 42 Les activités industrielles Les centrales de production d’électricité au charbon, au gaz ou au fuel Les voitures, les camions La destruction des forêts Le traitement des déchets Le chauffage et la climatisation des bâtiments Les bombes aérosols Les centrales nucléaires L’agriculture, l’élevage Le numérique : les ordinateurs, les serveurs, Internet *Item modifié par rapport à la précédente vague **Evolution à interpréter avec précaution, en 2020 l’item était formulé de la manière suivante: L’industrie Les activités les plus associées à la production de CO2 sont des facteurs sur lesquels les consommateurs n’ont pas de prise directe (sauf pour les transports) Beaucoup Assez D’autres secteurs sont minorés comme le chauffage, l’agriculture et le numérique
  • 35. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 35 ‒ D’un côté, les gouvernements sont appelés à agir et à légiférer mais de l’autre, on note une tolérance limitée aux contraintes
  • 36. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . V o i c i d e s m e s u r e s q u e l ’ o n p o u r r a i t a d o p t e r d a n s v o t r e p a y s p o u r r é d u i r e l e s é m i s s i o n s d e g a z à e f f e t d e s e r r e . P o u r c h a c u n e d ’ e n t r e e l l e s , d i t e s - m o i s i e l l e v o u s p a r a î t : R é p o n s e s ‘ A c c e p t a b l e ’ 36 ‒ Le niveau d’acceptabilité des mesures envisageables reste faible quand leur impact sur les citoyens est très contraignant, en particulier chez les Européens.Trois mesures sont toutefois mieux acceptées. 50% 65 48 63 58 55 46 61 52 51 nouveau +1 +2 nouveau +3 = +1 = = Interdire les vols courte distance quand il est possible de prendre le train Taxe sur les billets d’avion Taxe lors de l’achat d’un véhicule polluant Interdire la vente de voitures neuves à essence ou diesel d’ici 15 ans Limiter l’accès des centres villes aux voitures électriques ou hybrides Péage urbain à l’entrée des grandes villes Obliger les propriétaires à bien isoler leur logement Rendre plus chères les énergies qui produisent du CO2, comme le gaz, l’essence… Taxer davantage les ordures ménagères pour inciter à moins gaspiller Avion & Voiture (Acceptabilité moy. = 56%, 45% en Europe & en Amérique du Nord) Taxes et obligations (Acceptabilité moy. = 55%) +/-: Evolution depuis la vague de 2020
  • 37. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . E n m o y e n n e , à q u e l l e f r é q u e n c e u t i l i s e z - v o u s v o t r e v o i t u r e ( h o r s p a n d é m i e d e C o v i d - 1 9 ) ? 37 ‒ C’est à l’échelle européenne et nord-américaine que les réticences apparaissent les plus vives, c’est-à-dire là où les taux d’utilisation de la voiture sont les plus élevés 54 42 43 27 22 31 33 24 35 22 3 6 3 7 4 1 2 2 4 3 11 17 28 26 49 0 10 20 30 40 50 60 70 AM NORD EUROPE AFRIQUE, MOYEN ORIENT ASIE AM SUD % L’utilisation de la voiture dans le monde Tous les jours Plusieurs fois par semaine Moins Jamais N'a pas de voiture 75% 85% 67% 62% 44%
  • 38. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 38 ‒ Production d’électricité : tout faire pour remplacer les énergies fossiles
  • 39. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . P o u r p r o d u i r e l ’é l e c t r i c i t é d o n t v o u s a u r e z b e s o i n à l ’a v e n i r d a n s v o t r e p a y s , ê t e s - v o u s f a v o r a b l e o u o p p o s é à c h a c u n d e s m o d e s d e p r o d u c t i o n s u i v a n t s ? Les énergies renouvelables sont accueillies très favorablement 89 81 73 39 39 25 8 13 16 49 51 66 3 6 11 12 10 9 Les panneaux solaires Les éoliennes Les barrages hydrauliques Les centrales au gaz Les centrales nucléaires Les centrales au charbon Favorable Opposé Vous ne savez pas Afrique/Moyen-Orient 37% Asie 32% Europe 14% Chine 65% Egypte 62% Inde 56% Suède 55% UAE 55% Arabie Saoudite 52% Russie 49%
  • 40. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Q . V o i c i d e s m e s u r e s q u e l ’ o n p o u r r a i t a d o p t e r d a n s v o t r e p a y s p o u r r é d u i r e l e s é m i s s i o n s d e g a z à e f f e t d e s e r r e . P o u r c h a c u n e d ’ e n t r e e l l e s , d i t e s - m o i s i e l l e v o u s p a r a î t a c c e p t a b l e / Q . P o u r p r o d u i r e l ’ é l e c t r i c i t é d o n t v o u s a u r e z b e s o i n à l ’ a v e n i r d a n s v o t r e p a y s , ê t e s - v o u s f a v o r a b l e o u o p p o s é à c h a c u n d e s m o d e s d e p r o d u c t i o n s u i v a n t s ? 65 39 60 39 75 76 81 84 89 Remplacer les centrales au charbon ou au fuel par des centrales au gaz Les centrales au gaz Remplacer les centrales au charbon ou au fuel par des centrales nucléaires Les centrales nucléaires Construire beaucoup d'éoliennes terrestres Construire beaucoup d'éoliennes en mer Les éoliennes Implanter des panneaux solaires partout où cela est possible Les panneaux solaires Quand la construction de différents types de centrales électriques est présentée comme utile « pour réduire les émissions de gaz à effet de serre », les niveaux de soutien sont alors beaucoup plus élevés en faveur du gaz et du nucléaire Est favorable au recours à ce type d’énergie Juge acceptable la construction du moyen de production Eolien Nucléaire Gaz Solaire Ecart de 21 pts Ecart de 26 pts Une mesure jugée acceptable dans 26 pays sur 30. L’Allemagne et le Japon y restent hostiles. Forts taux d’acceptabilité en Turquie, Inde, Nigéria, Egypte, Chili…
  • 41. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 41 ‒ L’ObsCop en quelques mots... 1.Opinion et compréhension de l’enjeu climatique • Malgré la pression sur le pouvoir d’achat à l’échelle mondiale un virage environnemental de l’économie demeure souhaitable Ni relégué, ni prioritaire : l’environnement (un enjeu de long terme) est concurrencé par le quotidien. À l’échelle mondiale, la question du coût de la vie se hisse cette année à la première place du classement des priorités (52%, +5pts) tandis que 41% se disent préoccupés par l’environnement (+2pts). Dans le même temps, une majorité a le sentiment de vivre dans un environnement dégradé (56% jugent la situation de l’environnement de leur pays mauvaise). On remarque même que dans la plupart des pays, les citoyens estiment que la situation environnementale ET économique de leur pays est dégradée (sentiment majoritaire dans 19 pays sur 20). S’il faut choisir entre donner la priorité à l’environnement ou à l’économie, une courte majorité arbitre en faveur de l’environnement (50%) quand 35% souhaitent prioriser l’économie. Signe d’un choix difficile, un nombre élevé de personnes ne parviennent pas à choisir (15% de sans opinion). Les attentes exprimées seront de toute façon déçues puisque seuls 29% estiment que l’on donnera effectivement la priorité à l’environnement dans leur pays dans les années à venir. • Face au changement climatique, une inquiétude bien présente… La question climatique s’impose peu à peu comme l’un des enjeux environnementaux majeurs parmi un quatuor de menaces écologiques, citées chacune entre 40% et 46% : déchets (46%), climat (44%, +4pts depuis 2019), événements climatiques extrêmes (41%, +5pts depuis 2019), pollution de l’air (40%). Le climat inquiète largement la population (72%, y compris les climatosceptiques – 50%), et suscite même colère (33%) et démoralisation (26%). Le changement climatique est constaté par la population et reste une réalité tangible dans sa région, surtout dans les pays du Sud. Il se caractérise avant tout sous la forme de canicules (69%, phénomène le plus constaté quelle que soit la zone) et le dérèglement des saisons (49%). Malgré ce contexte, le climato-scepticisme a plutôt progressé ces dernières années (34%, +3pts depuis 2019). Le climato-scepticisme reste très fort aux Etats-Unis et dans les pays producteurs d’énergies fossiles (Arabie Saoudite, Norvège, UAE, etc.). Plus globalement, le changement climatique est associé à des conséquences principalement négatives même près d’un tiers des répondants y voient des conséquences positives.
  • 42. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 42 ‒ L’ObsCop en quelques mots... 2. Agir contre le changement climatique: qui doit agir ? et comment agir ? • Modes de vie : est-ce bien à nous d’agir ? La nécessité d’agir à sa propre échelle pour lutter contre le changement climatique ne fait pas de progrès significatif (51%, -3pts), tandis que 31% estiment que pour lutter contre le changement climatique la solution passe par le progrès technique et les innovations. Un des facteurs explicatifs est que la question climatique reste aux yeux de l’opinion publique avant tout l’affaire des gouvernements, donnant ainsi un poids très important à la régulation (69% estiment que c’est au gouvernement d’agir, 50% estiment qu’il agit réellement). Les citoyens ont le sentiment de faire leur part (50% estiment que les citoyens agissent) quand les entreprises sont au final peu attendues (33%). De plus, les citoyens ont le sentiment que leur pays fait autant-voire plus d’efforts que les autres pour lutter contre le changement climatique ce qui neutralise le sentiment de retard ou d’exception (59%). • Au quotidien, des gestes encore peu centrés sur le climat, et qui évoluent lentement Au quotidien, les gestes les plus pratiqués ne sont pas ceux avec l’effet de levier le plus fort pour lutter contre le changement climatique (tri des déchets, fruits et légumes de saison, limiter le chauffage), tandis que des gestes plus impactant comme la moindre consommation de viande sont encore très minoritaires (moins de 20%). Ce décalage entre l’urgence ressentie en faveur du climat et des gestes quotidiens finalement peu efficaces repose sans doute sur un manque d’information sur les causes du changement climatique, alors même que les individus n’ont pas conscience d’être mal informés. Ainsi, 71% estiment savoir ce qu’il faut faire pour lutter contre le changement climatique, et en même temps, les émissions de gaz à effet de serre n’étaient citées en 2020 que par 62% des personnes interrogées comme cause du changement climatique. Il existe également une difficulté à identifier ce qui nuit réellement au climat,: les activités les mieux identifiées (industrie, centrales, etc.) ne sont pas du ressort des citoyens et d’autres secteurs sont minorés (agriculture, numérique). • D’un côté, les gouvernements sont appelés à agir et à légiférer mais de l’autre, une tolérance limitée aux contraintes Le niveau d’acceptabilité des mesures envisageables reste faible quand leur impact sur les citoyens est très contraignant, en particulier chez les Européens. Trois mesures sont toutefois mieux acceptées: l’interdiction des vols courte distance quand il est possible de prendre le train (65%), la taxe lors de l’achat d’un véhicule polluant (63%), et l’obligation pour les propriétaires de bien isoler leur logement (61%). C’est à l’échelle européenne et nord-américaine que les réticences apparaissent les plus vives pour les mesures touchant aux déplacements, là où les taux d’utilisation de la voiture sont les plus élevés (45% d’acceptabilité moyenne en Europe et en Amérique du Nord contre 56% en moyenne au global). • Production d’électricité : tout faire pour remplacer les énergies fossiles Les énergies renouvelables sont accueillies très favorablement (89% pour les panneaux solaires et 81% pour les éoliennes). On note également que quand la construction de différents types de centrales électriques est utile « pour réduire les émissions de gaz à effet de serre », les niveaux de soutien sont alors beaucoup plus élevés en faveur du gaz (39% vs 65% quand ce recours est justifié pour lutter contre le CC) et du nucléaire (39% vs 60%).
  • 43. © Ipsos | EDF – 2021 Annexes et fiche technique 43 ‒
  • 44. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Codes professionnels, certification qualité, conservation et protection des données 44 ‒ NOS ENGAGEMENTS Ipsos est membre des organismes professionnels français et européens des études de Marché et d’Opinion suivants : SYNTEC (www.syntec-etudes.com ), Syndicat professionnel des sociétés d’études de marché en France ESOMAR (www.esomar.org ), European Society for Opinion and Market Research, Ipsos France s’engage à appliquer le code ICC/ESOMAR des études de Marché et d’Opinion. Ce code définit les règles déontologiques des professionnels des études de marché et établit les mesures de protection dont bénéficient les personnes interrogées. Ipsos France s’engage à respecter les lois applicables. Ipsos a désigné un Data Protection Officer et a mis place un plan de conformité au Règlement Général sur la Protection des Données (Règlement (UE) 2016/679). Pour plus d’information sur notre politique en matière de protection des données personnelles : https://www.ipsos.com/fr- fr/confidentialite-et-protection-des-donnees-personnelles La durée de conservation des données personnelles des personnes interviewées dans le cadre d’une étude est, à moins d’un engagement contractuel spécifique : • de 12 mois suivant la date de fin d’une étude Ad Hoc • de 36 mois suivant la date de fin de chaque vague d’une étude récurrente Ipsos France est certifiée ISO 20252 : Market Research par AFNOR Certification • Ce document est élaboré dans le respect de ces codes et normes internationales. Les éléments techniques relatifs à l’étude sont présents dans le descriptif de la méthodologie ou dans la fiche technique du rapport d’étude. • Cette étude a été réalisée dans le respect de ces codes et normes internationales
  • 45. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Dates de terrain : du 30 août au 21 septembre 2021 Taille de l’échantillon final : 24 000 individus Mode de recueil : Recueil On line Type d’incentive : Programme de fidélisation avec système de récompense par cumul de points pour les panélistes Méthodes de contrôle de la qualité des réponses: surveillance des comportements de réponse des panélistes (Repérage des réponses trop rapides ou négligées (cochées en ligne droite ou zig zag par exemple)) Contrôle de l’IP et cohérence des données démographiques. Echantillon pondéré Méthode de pondération utilisée : méthode de calage sur marges Critères de pondération (selon les pays) : sexe, âge, région, profession, catégorie sociale ou statut, taille d’agglomération. Étude CAWI sur panel IIS FICHE TECHNIQUE Population cible : Hommes/femmes 16-75 ans Tirage de l’échantillon : échantillon constitué par tirage aléatoire dans la base des panélistes éligibles pour l’étude. Le cas échéant, tirage raisonné permettant de sur représenter les cibles présentant systématiquement des taux de participation inférieurs à la moyenne Critères et sources de représentativité (selon les pays): sexe, âge, région, profession, catégorie sociale ou statut, taille d’agglomération. 45 ‒ ÉCHANTILLON COLLECTE DE DONNÉES TRAITEMENTS DES DONNÉES
  • 46. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 EN AMONT DU RECUEIL Echantillon : structure et représentativité Questionnaire : le questionnaire est rédigé en suivant une norme de rédaction comprenant 12 standards obligatoires. Il est relu et validé par un niveau senior puis envoyé au client pour validation finale. La programmation (ou script du questionnaire) est testée par au moins 2 personnes puis validée. LORS DU RECUEIL Échantillonnage : Ipsos impose des règles d’exploitation très strictes de ses bases de tirages afin de maximiser le caractère aléatoire de la sélection de l’échantillon: tirage aléatoire, taux de sollicitation, taux de participation, abandon en cours, hors cible… Suivi du terrain : La collecte est suivie et contrôlée (lien exclusif ou contrôle de l’adresse IP, pénétration, durée d’interview, cohérence des réponses, suivi du comportement du panéliste, taux de participation, nombre de relances,…). EN AVAL DU RECUEIL Les résultats sont analysés en respectant les méthodes d’analyses statistiques (intervalle de confiance versus taille d’échantillon, tests de significativité). Les premiers résultats sont systématiquement contrôlés versus les résultats bruts issus de la collecte. La cohérence des résultats est aussi contrôlée (notamment les résultats observés versus les sources de comparaison en notre possession). Dans le cas d’une pondération de l’échantillon (méthode de calage sur marges), celle-ci est contrôlée par les équipes de traitement (DP) puis validée par les équipes études. 46 ‒ Fiabilité des résultats : Études auto-administrées online La fiabilité globale d’une enquête est le résultat du contrôle de toutes les composantes d’erreurs, c’est pourquoi Ipsos impose des contrôles et des procédures strictes à toutes les phases d’une étude.
  • 47. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Design et méthodologie Elaboration du questionnaire / validation du scripting Coordination et validation des traductions Coordination de la collecte Traitement des données Validation des analyses statistiques Elaboration du rapport d’étude Conception de la présentation des résultats Mise en forme des résultats Présentation orale Analyses et synthèse 47 ‒ Scripting Echantillonnage Emailing Traduction Organisation (Étude sur panel online) FICHE TECHNIQUE LES ACTIVITÉS CONDUITES OU COORDONNÉES PAR LES ÉQUIPES IPSOS EN FRANCE LES ACTIVITÉS RÉALISÉES PAR LES ÉQUIPES IPSOS LOCALES EXPERTES DE L’ACTIVITÉ LES ACTIVITÉS CONFIÉES À NOS PARTENAIRES RÉFÉRENCÉS
  • 48. © Ipsos | EDF – 2021 Le Matériel d’étude 48 ‒
  • 49. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 49 ‒ Le questionnaire Questionnaire en français
  • 50. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 © Ipsos 50 ‒ À PROPOS D’ IPSOS Ipsos is the world’s third largest market research company, present in 90 markets and employing more than 18,000 people. Our passionately curious research professionals, analysts and scientists have built unique multi-specialist capabilities that provide true understanding and powerful insights into the actions, opinions and motivations of citizens, consumers, patients, customers or employees. We serve more than 5000 clients across the world with 75 business solutions. Founded in France in 1975, Ipsos is listed on the Euronext Paris since July 1st, 1999. The company is part of the SBF 120 and the Mid-60 index and is eligible for the Deferred Settlement Service (SRD). ISIN code FR0000073298, Reuters ISOS.PA, Bloomberg IPS:FP www.ipsos.com GAME CHANGERS In our world of rapid change, the need of reliable information to make confident decisions has never been greater. At Ipsos we believe our clients need more than a data supplier, they need a partner who can produce accurate and relevant information and turn it into actionable truth. This is why our passionately curious experts not only provide the most precise measurement, but shape it to provide True Understanding of Society, Markets and People. To do this we use the best of science, technology and know-how and apply the principles of security, simplicity, speed and substance to everything we do. So that our clients can act faster, smarter and bolder. Ultimately, success comes down to a simple truth: You act better when you are sure.
  • 52. © Ipsos | EDF – Décembre 2021 Sarah DUHAUTOIS Directrice adjointe Corporate Reputation Sarah.duhautois@ipsos.com Contacts Didier WITKOWSKI Directeur Études – DIRCOM Groupe didier.witkowski@edf.fr Ségolène TROADEC Chef de groupe Corporate Reputation Segolene.troadec@ipsos.com