SlideShare une entreprise Scribd logo
Université TAHRI Mohamed, Béchar
L aborat
oired’ É nerg
é t
iquesenZ onesA rides
É quipeM odé l
is
at
ion& Simul
at
iondesSys
t
è mesparl
’ IA
Prof. TAMALI Mohammed, Université
TAHRI Mohamed Béchar | Faculté de
Technologie
(ENERGARID Lab./SimulIA Team)
Bechar University was born in 1986 as the National Institutes of Higher
Education (INES), in 1992 it becomes University Center and on January 1st 2007,
it was officially declared as a University. Since then, many research teams
have seen the day. In 2011, The Laboratory for Energy Systems Applied Studies
to Arid Zones was run by a group of young and well motivated researchers.
ENERGARID Lab. Is actually composed by seven research teams, the main task was
and still, solving local and real problems altering arid zones, SimulIA Team
is one of the Lab. components. The workload of SimulIA concerns managing
models and simulating real cases of systems in arid areas under smart
environment and using adopted computing means.
Major research areas:
• Energy & Environment (Modeling & Simulation)
• Application & Usage of heat transfer process in arid zones
• Optimization & Economy of energy usage.
• Development of 2D/3D Mapping Tools of resources in arid zones.
SimulIA Team task in the short term is to develop the computer code for
modeling and simulation of energy process which can be accessed via Web
Interface.
P l
an de l
’ int
erv
ent
ion
Les MÉTHODOLOGIES utilisées par les humains, en rapport avec les tentatives de
compréhension des questions fondamentales qui nous entourent et que nous
manipulons et prenons comme sujets dans nos études, mettent la lumière sur la
complexité de ces même systèmes .
Le niveau de complexité des ces systèmes est ÉLEVÉ, à un niveau où toutes les
tentatives de lancement de procédures expérimentales laissent et obligent à
considérer des erreurs et encore plus, les effets tangents. Selon la théorie de
l’évaluation des performances, l’exigence ‘comprendre’ le système n’a de réponse
que si :
• N ou
s c
onnais
s
antl
a
r
g
emen
tn
ot
r
e s
ys
t
è me
• l
es ex
ig
enc
es des é t
u
desu
l
t
é r
ieu
r
ess
on
t
s
a
t
is
f
a
it
es
.
• N ou
sa
v
on
sdesré f
é renc
es
, a
v
ecqu
oi c
omp
a
r
er
, N ou
sa
v
on
su
nh is
t
orique s
u
s
c
ep
t
ibl
e d’ ê t
r
e
r
et
r
a
c
é ,
• Il
yau
n
ep
os
s
ibil
it
é p
ou
rf
a
ir
edel
’ ex
pé riment
at
ion.
Les trois premières conditions satisfont à elles-mêmes. Si telle est
le cas, elles nous clarifient l’image. Le quatrième critère exige
que l’expérience se fasse effectivement pour que toutes les
questions, relatives au problème posé, soient élucidées. Ces
variables sont les facteurs du systèmes et peuvent évoluer
dynamiquement selon des modalités proposées.
L esout
il
sut
il
isé spa
rl
esh u
ma
in
sà l
’ issue d’ u
n
e p
r
odu
c
t
iont
ec
h n
ol
og
iqu
e l
a
isse una
r
r
iè r
e g
o tf
ugit
ifmaisré pé t
é
al
orsque l
arec
h erc
h e sc
ient
if
ique f
ondament
al
e l
e f
aitd’ une maniè re pressant
e, à l
’ ac
t
ion, maist
ropespac
é pour
p
r
é t
en
dr
eu
n
equ
el
c
on
qu
er
é a
c
t
ion
.
L e N IV EA U DE C O M PL EX IT É de c
est
ec
h nol
ogiesestt
rè sf
ortà unniv
eauo t
out
e int
é grat
ionsoc
ial
e des
produit
sré sul
t
ant
sne peutse f
aire sansDÉ G Â T S ouEF F ET S SEC O N DA IR ES. Enc
ont
re part
ie, l
amaj
orit
é
desproduit
st
ec
h nol
ogiquessontj
ust
e, l
asol
ut
ionimmé diat
e de bonnombre de quest
ionsurgent
es de l
av
ie
c
ourant
e, enzoneurbaineourural
e.
U ne SEN SIB IL ISA T IO N PO U R L E C O M PT E DE L ’ EN V IR O N N EM EN T etsa pré serv
at
ion rest
e l
e souc
i
maj
eurdesobs
erv
at
eursetdesv
raisc
h erc
h eurs
.
L '
a
v
è n
emen
tdep
r
odu
it
s
, deg
r
a
n
dec
on
s
omma
t
ion
, c
ommel
'
in
f
or
ma
t
iqu
e, l
'
in
t
er
n
etetl
est
é l
é c
ommu
n
ic
a
t
ion
s
, à c
h a
c
u
n
s
esou
t
il
s
, ain
f
l
u
en
c
é l
esmé t
h odol
og
iesde t
r
a
v
a
il
desé quipesetdesl
a
bor
a
t
oir
esde r
ec
h er
c
h es. L esout
il
setsuit
es
l
og
ic
iel
ss
on
t
d’ u
ng
r
a
n
ds
ec
ou
r
sda
n
sl
es t
r
a
v
a
u
xdemodé l
is
a
t
ionet
des
imu
l
a
t
iondep
r
oc
es
s
u
s
.
L '
in
f
or
ma
t
iqu
e etl
es moyen
s de c
on
c
ep
t
ion s
on
tl
es v
ec
t
eu
r
s
, qu
i on
tp
r
ov
oqu
é s
une a
mé l
ior
a
t
ionnet
t
e à l
av
it
esse de mise enœ u
v
r
e demoyensexpl
oit
abl
es. L es
l
og
ic
iel
s
, à t
r
a
v
er
sl
eu
r
sc
odes
, on
tj
ou
é u
ng
r
a
n
dr
ô l
eda
n
sl
ec
ou
r
sdudé v
el
op
p
emen
t
de bea
u
c
ou
pde p
r
oc
é dé sde M O DÉ L ISA T IO N eton
tf
a
c
il
it
é l
ac
omp
r
é h en
s
ionde
bea
u
c
ou
pde p
h é n
omè n
esdeSIM U L A T IO N .
Les méthodes éducatives valables au moment de la prise en charge
du système universitaire sont nettement soupçonnées. Elle sont,
actuellement à revoir, pour une éventuelle qualification des
fondements de manœuvres, des travaux à entreprendre et des
buts futurs à atteindre.
La pédagogie est les manières et les méthodes d'enseignement propres à une
discipline, à une matière, à un ordre d'enseignement, à un établissement
d'enseignement ou à une philosophie de l'éducation. D’après LAROUSSE, la
didactique se dit de ce qui vise à l'explicitation méthodique d'un art, d'une
science, de quelqu'un qui poursuit ce but dans ses propos, son attitude : Il est
très didactique dans sa manière d'exposer une question.
La didactique est une réflexion sur la transmission des savoirs,
alors que la pédagogie est orientée vers les pratiques d’élèves
en classe.
Le système d'exploitation GNU est un
système complet de logiciels libres qui a
u n e c o m p a t i b i l i t é a s c e n d a n t e a v e c
Unix. ’GNU’ signifie GNU's Not Unix (GNU
N'est pas Unix) et se prononce « gnou »
(comme l'animal), avec un g dur. Richard
Stallman a fait l'annonce initiale du
projet GNU en septembre 1983.
Une version plus longue appelée « manifeste GNU » a été publiée en
septembre 1985. Il a été traduit dans différentes langues.
Le nom ’GNU’ fut choisi parce qu'il satisfaisait à plusieurs
conditions :
• premièrement c'était un acronyme récursif pour GNU's Not Unix,
• en second lieu c'était un mot réel,
• et troisièmement il était drôle à prononcer (ou à chanter).
Une licence open source est une licence de
logiciel dont le code source est ’ouvert’.
Autrement dit, le code est mis à disposition
du grand public et peut être partagé et
modifié. On parle également de logiciel
libre ou de licence libre.
Ce type de licence ne soustrait en aucun cas l’auteur
de ses droits d’auteur sur la licence; simplement,
l’auteur CONFÈRE aux utilisateurs le droit d’utiliser la
licence et d’exploiter son travail.
L’Open Source Initiative est une organisation qui
promeut l’utilisation des logiciels open source dans le
monde.
CopyLeft
Définitions fondamentales
Il est donc aussi question de mé thodes:
Le système didactique.
• expositives : forme d'un exposé ,
• dé monstratives : exercices 'application,
• interrogatives : questions - ré ponses
• actives : situations o! l'action et l'initiative de
l'apprenant pré domineront.
Les choix techniques opé ré s par l'enseignant en
fonction des é lé ments de connaissances qu'il
souhaite inculquer, re
elè ve du champ didactique.
Ainsi, le "jeu" mené entre l'enseignant, l'é lè ve
et le savoir, semble pouvoir composer un
SYSTÈ ME.
Modélliisation
Pour la modélisation, le système étudié est appelé système primaire.
Son modèle (équivalent) est une représentatiion de la réalité et il est
dit système secondaire. Par définition un modèlle est une
représentatiion simplifiée de la réalité. Le but majeur de cette
opération c’est de DÉCRIRE, PRÉDIRE, EXPLIQUER & RÉAGIR.
Modélisation graphique
C’ est une stratégie modélisatrice
des système utilisant le graphique
comme langage et outil de travail.
Interêt de la modélisation
Technique : fourniir des spéciifications claires à reproduiire,
puis à exploiter : fournir au métier, une utilité dans les
structures sociétales..
Ex
empl
eA rduino ISP s
ousF rit
zing( G PL )
C ourbesd’ é v
ol
ut
ion
d’ unph é nomè ne
ph ys
ique
C a
n
ev
a
sg
r
a
p
h iqu
e
C a
n
ev
a
sg
r
a
p
h iqu
e Pa
n
n
ea
udes
p
r
op
r
ié t
é s
Pa
n
n
ea
udes
p
r
op
r
ié t
é s
L ig
n
edut
emp
s
,
p
ou
rl
’ a
n
ima
t
ion
L ig
n
edut
emp
s
,
p
ou
rl
’ a
n
ima
t
ion
B a
r
r
ed’ ou
t
il
s
B a
r
r
ed’ ou
t
il
s
M en
up
r
in
c
ip
a
l
M en
up
r
in
c
ip
a
l
Expérience
n. f. Expérimenter, acte de procéder à des essais effectifs dans un lieu destiné
à cette tâche (laboratoire) et pour un but purement scientifique. Selon la
complexité de la composition du système, on est appelé à faire beaucoup de
tests (m expériences) pour un même scénario et ceci, selon la dépendance
(ou non) entre les facteurs régissant le système, sujet de l’expérience.
Cette procédure est d’autant plus combinatoire que le nombre de cas à vérifier
est beaucoup plus grand (m-2 ). Les plans d'expériences
permettent d'organiser au mieux les essais qui accompagnent une recherche
scientifique ou des études industrielles. Ils sont applicables à de
nombreuses disciplines et à toutes les industries à partir du moment où l’on
recherche le lien qui existe entre une grandeur d’intérêt, y et des
variables, xi . Il faut penser aux plans d'expériences si l’on s’intéresse à une
fonction du type y = f (xi). Avec les plans d'expériences on obtient le
maximum de renseignements avec le minimum d'expériences.
modélisation mathématique :
Procédures mathématique permettant de choisir un
équivalent (Modèle) à un systèmedonné.
Facteur, Modalité & Plan
F ac
t
eurs: l
esc
omp
os
a
n
t
esd’ u
ns
ys
t
è mes
on
tl
esé l
é men
t
s don
til
dé p
en
d.
M odal
it
é s( N iv
eaux
) : N iv
ea
u
xa
p
p
r
é c
ia
bl
e qu
e p
eu
tp
r
en
dr
e u
n
f
a
c
t
eu
rr
el
a
t
iv
emen
t
à u
n
es
it
u
a
t
ionp
r
é c
is
edu s
ys
t
è me.
Pl
an: U n
ec
omp
os
it
ionex
p
é r
imen
t
a
l
ev
is
a
n
tà f
a
c
il
it
erl
at
â c
h e de
l
’ ex
p
é r
imen
t
a
t
eu
renl
u
i p
ré sen
t
a
n
tu
n
e mé t
h odol
og
ie f
in
ie p
ou
r
en
t
r
ep
r
en
dr
es
esé t
u
desetes
s
a
is
.
Es
pac
e ex
pé riment
al
: L e doma
in
e de v
a
r
ia
bil
it
é des r
é p
on
s
e à
t
ou
t
esl
esv
a
l
eu
r
sduf
a
c
t
eu
ré t
u
dié s
el
ondesmoda
l
it
é s
.
Définitions fondamentales
Local Réseau Web/Cloud
Avec IU
(Graphique)
Avec IU
(Graphique)
Avec IU
(Graphique)
Avec IU
(Texte)
Avec IU
(Texte)
Avec IU
(Texte)
Sans IU
(Terminal)
Sans IU
(Terminal)
Sans IU
(Terminal)
Orienté
Fichier
Orienté
Fichier
Orienté
Fichier
Orientée
SGBD
Orientée
SGBD
Orientée
SGBD
Interopérabilité
L
L
o
g
o
g
i
c
ici
ie
e
l
lQ
Q
u
c
u
c
s
s
L og
ic
iel
sG PL duG én
ie É l
ec
t
r
iqu
e
Calcul & Programmation des
microcontrôleurs 123IO
Logiciel GAZEBO ROS
Logiciel CoppeliaSim Vrep
PRUSA GPL
Composante ROS RQT
Open MV camera, montée sur AL
Moustaksheef3D
Logiciel Octave
L
L
o
o
g
i
g
i
c
c
i
i
e
e
l
lF
F
r
r
e
e
e
e
F
F
E
E
M
M
+
+
+
+
Logiciel FreeFEM++
Logiciel Blender 3
L
L
o
o
g
i
g
i
c
c
i
i
e
e
l
lF
F
r
r
e
e
e
e
F
F
E
E
M
M
+
+
+
+
Logiciel FreeCAD | 3DfindIt
Logiciel Elmer GUI
Logiciel Salome|Code Aster
Openfoam
Logiciel OpenFOAM for Windows
Logiciels GPL (Interface FEM & Simulation)
Logiciel Paraview/FreeCAD
Pour les simulations dont une
p r o j e c t i o n s u r e s p a c e
thermique/mécanique des fluides est
nécessaire.
L
L
o
g
o
g
i
c
i
c
i
i
e
e
l
lV
V
i
i
s
s
u
i
n
o
u
i
n
o
Logiciel Visuino Logiciel Blocky, Google
Visual Programming
Logiciels GPL (Programmation visuelle)
Pour les simulations en programmant
sans avoir à écrire sans faire de CODE.
Logiciel QGIS
Plateforme GIS Cloud
Calcul orienté géo-référence
Environnement
programmation Eclipse
Environnement
Scillab|Xcos
Logiciel Gimp
Logiciel Gimp
Logiciel Jitsi MeetGimp
Logiciel Linux Ubuntu
C oncl
usions
Outils GPL de Modélisation & Simulation

Contenu connexe

Tendances

Guide pour créer un espace de coworking
Guide pour créer un espace de coworkingGuide pour créer un espace de coworking
Guide pour créer un espace de coworking
La French Team
 
AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...
AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...
AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...
RidhaChayeh1
 
Certification iso 9001
Certification iso 9001Certification iso 9001
Certification iso 9001
Hervé Faltot
 
Noura belaid rapport de stage 1 final
Noura belaid rapport de stage 1 finalNoura belaid rapport de stage 1 final
Noura belaid rapport de stage 1 final
Noura BELAID
 
Rapport de stage belma noura
Rapport de stage belma nouraRapport de stage belma noura
Rapport de stage belma noura
Noura BELAID
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
Echecs et Stratégie
 
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-marocantilaman
 
Lalogistique
LalogistiqueLalogistique
Lalogistique
Youssef LAMGHARI
 
projet de fin d'étude sur l'amélioration du taux de rendement synthétique
projet de fin d'étude sur l'amélioration du taux de rendement synthétiqueprojet de fin d'étude sur l'amélioration du taux de rendement synthétique
projet de fin d'étude sur l'amélioration du taux de rendement synthétique
✅ Bouchra Benmerzouk
 
OCP_MANAGEM.pptx
OCP_MANAGEM.pptxOCP_MANAGEM.pptx
OCP_MANAGEM.pptx
MERYEMLAHBOUB
 
guide PFE GE GM.pdf
guide PFE GE GM.pdfguide PFE GE GM.pdf
guide PFE GE GM.pdf
DoniaMANAI
 
Exploitation réseau d'assainissement
Exploitation réseau d'assainissementExploitation réseau d'assainissement
Exploitation réseau d'assainissement
BENYOUCEF Slimane
 
rapport-stage-technicien.docx
rapport-stage-technicien.docxrapport-stage-technicien.docx
rapport-stage-technicien.docx
KarimBchir
 
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Noura BELAID
 
Chiali
ChialiChiali
Chiali
hakimkada
 
Présentation lean construction_Delta-Partners
Présentation lean construction_Delta-PartnersPrésentation lean construction_Delta-Partners
Présentation lean construction_Delta-Partners
Patrick Dupin
 
Etude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imiEtude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imi
asalmi4
 
jeu stratégie de maintenance
jeu stratégie de maintenancejeu stratégie de maintenance
jeu stratégie de maintenance
CIPE
 

Tendances (20)

Guide pour créer un espace de coworking
Guide pour créer un espace de coworkingGuide pour créer un espace de coworking
Guide pour créer un espace de coworking
 
Assainissement
AssainissementAssainissement
Assainissement
 
AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...
AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...
AUTOMATISATION D’UNE MACHINE EXTRUDEUSE ET MISE EN PLACE D’UNE INTERFACE HOMM...
 
Certification iso 9001
Certification iso 9001Certification iso 9001
Certification iso 9001
 
Noura belaid rapport de stage 1 final
Noura belaid rapport de stage 1 finalNoura belaid rapport de stage 1 final
Noura belaid rapport de stage 1 final
 
Rapport de stage belma noura
Rapport de stage belma nouraRapport de stage belma noura
Rapport de stage belma noura
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
 
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
 
Lalogistique
LalogistiqueLalogistique
Lalogistique
 
projet de fin d'étude sur l'amélioration du taux de rendement synthétique
projet de fin d'étude sur l'amélioration du taux de rendement synthétiqueprojet de fin d'étude sur l'amélioration du taux de rendement synthétique
projet de fin d'étude sur l'amélioration du taux de rendement synthétique
 
OCP_MANAGEM.pptx
OCP_MANAGEM.pptxOCP_MANAGEM.pptx
OCP_MANAGEM.pptx
 
guide PFE GE GM.pdf
guide PFE GE GM.pdfguide PFE GE GM.pdf
guide PFE GE GM.pdf
 
Exploitation réseau d'assainissement
Exploitation réseau d'assainissementExploitation réseau d'assainissement
Exploitation réseau d'assainissement
 
rapport-stage-technicien.docx
rapport-stage-technicien.docxrapport-stage-technicien.docx
rapport-stage-technicien.docx
 
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
Soutenance PFE : Mise en place du lean manufacturing au sein d'une unite de p...
 
Chiali
ChialiChiali
Chiali
 
Les outils du management de la qualite
Les outils du management de la qualiteLes outils du management de la qualite
Les outils du management de la qualite
 
Présentation lean construction_Delta-Partners
Présentation lean construction_Delta-PartnersPrésentation lean construction_Delta-Partners
Présentation lean construction_Delta-Partners
 
Etude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imiEtude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imi
 
jeu stratégie de maintenance
jeu stratégie de maintenancejeu stratégie de maintenance
jeu stratégie de maintenance
 

Similaire à Outils GPL de Modélisation & Simulation

Étudiant Algérien dans la théorie des systèmes. (Lancement d’entreprise)
Étudiant Algérien dans la théorie des systèmes. (Lancement d’entreprise)Étudiant Algérien dans la théorie des systèmes. (Lancement d’entreprise)
Étudiant Algérien dans la théorie des systèmes. (Lancement d’entreprise)
Mohammed TAMALI
 
Chap II : Cours de Modélisation & Simulation des processus
Chap II : Cours de Modélisation & Simulation des processusChap II : Cours de Modélisation & Simulation des processus
Chap II : Cours de Modélisation & Simulation des processus
Mohammed TAMALI
 
Chap I : Cours de Modélisation & Simulation des processus
Chap I : Cours de Modélisation & Simulation des processusChap I : Cours de Modélisation & Simulation des processus
Chap I : Cours de Modélisation & Simulation des processus
Mohammed TAMALI
 
Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)
Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)
Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)
Mohammed TAMALI
 
Pédagogie BIO & Energétique
Pédagogie BIO & EnergétiquePédagogie BIO & Energétique
Pédagogie BIO & Energétique
Mohammed TAMALI
 
Chap XI-Optimisation.pdf
Chap XI-Optimisation.pdfChap XI-Optimisation.pdf
Chap XI-Optimisation.pdf
Mohammed TAMALI
 
Chap III : Cours de Modélisation & Simulation des systèmes
Chap III : Cours de Modélisation & Simulation des systèmesChap III : Cours de Modélisation & Simulation des systèmes
Chap III : Cours de Modélisation & Simulation des systèmes
Mohammed TAMALI
 
Chap XVI - redaction mémoire
Chap XVI - redaction mémoireChap XVI - redaction mémoire
Chap XVI - redaction mémoire
Mohammed TAMALI
 
Cours methodo kr (2)
Cours methodo kr (2)Cours methodo kr (2)
Cours methodo kr (2)
pitou42
 
Méthodologie complète pour la recherche d'information
Méthodologie complète pour la recherche d'informationMéthodologie complète pour la recherche d'information
Méthodologie complète pour la recherche d'information
cdicondorcet02
 
Chap XVI-RedactionMemoire.pdf
Chap XVI-RedactionMemoire.pdfChap XVI-RedactionMemoire.pdf
Chap XVI-RedactionMemoire.pdf
Mohammed TAMALI
 
Réformes de l'éducation, les compétences
Réformes de l'éducation, les compétencesRéformes de l'éducation, les compétences
Réformes de l'éducation, les compétencesrichard peirano
 
Icar2 kelly sofia
Icar2 kelly sofiaIcar2 kelly sofia
Icar2 kelly sofiaKellyGoudin
 
Resultats enquete besoins_recueil_partage_experiences_pédagogiques
Resultats enquete besoins_recueil_partage_experiences_pédagogiquesResultats enquete besoins_recueil_partage_experiences_pédagogiques
Resultats enquete besoins_recueil_partage_experiences_pédagogiques
Pedago Lu
 
Chap VI SIG, Système d'Information Géographique, les bases
Chap VI SIG, Système d'Information Géographique, les basesChap VI SIG, Système d'Information Géographique, les bases
Chap VI SIG, Système d'Information Géographique, les bases
Mohammed TAMALI
 
Etape 1 : définition du projet
Etape 1 : définition du projetEtape 1 : définition du projet
Etape 1 : définition du projet
cdicondorcet02
 
Sipe12 : Pour une didactique BIO (Pédagogie & Efficaité energetique)
Sipe12 : Pour une didactique BIO (Pédagogie & Efficaité energetique)Sipe12 : Pour une didactique BIO (Pédagogie & Efficaité energetique)
Sipe12 : Pour une didactique BIO (Pédagogie & Efficaité energetique)
Mohammed TAMALI
 
Loic sarton seance 2 et 3
Loic sarton seance 2 et 3Loic sarton seance 2 et 3
Loic sarton seance 2 et 3
Loic Sarton
 
Marcstpierre aqeta 2012
Marcstpierre aqeta 2012Marcstpierre aqeta 2012
Marcstpierre aqeta 2012
Leneuf
 

Similaire à Outils GPL de Modélisation & Simulation (20)

Étudiant Algérien dans la théorie des systèmes. (Lancement d’entreprise)
Étudiant Algérien dans la théorie des systèmes. (Lancement d’entreprise)Étudiant Algérien dans la théorie des systèmes. (Lancement d’entreprise)
Étudiant Algérien dans la théorie des systèmes. (Lancement d’entreprise)
 
Chap II : Cours de Modélisation & Simulation des processus
Chap II : Cours de Modélisation & Simulation des processusChap II : Cours de Modélisation & Simulation des processus
Chap II : Cours de Modélisation & Simulation des processus
 
Chap I : Cours de Modélisation & Simulation des processus
Chap I : Cours de Modélisation & Simulation des processusChap I : Cours de Modélisation & Simulation des processus
Chap I : Cours de Modélisation & Simulation des processus
 
Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)
Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)
Chap XI : Outils de Simulation des modes opératoires (Plans d’expériences)
 
Pédagogie BIO & Energétique
Pédagogie BIO & EnergétiquePédagogie BIO & Energétique
Pédagogie BIO & Energétique
 
Chap XI-Optimisation.pdf
Chap XI-Optimisation.pdfChap XI-Optimisation.pdf
Chap XI-Optimisation.pdf
 
Chap III : Cours de Modélisation & Simulation des systèmes
Chap III : Cours de Modélisation & Simulation des systèmesChap III : Cours de Modélisation & Simulation des systèmes
Chap III : Cours de Modélisation & Simulation des systèmes
 
Chap XVI - redaction mémoire
Chap XVI - redaction mémoireChap XVI - redaction mémoire
Chap XVI - redaction mémoire
 
Cours methodo kr (2)
Cours methodo kr (2)Cours methodo kr (2)
Cours methodo kr (2)
 
Méthodologie complète pour la recherche d'information
Méthodologie complète pour la recherche d'informationMéthodologie complète pour la recherche d'information
Méthodologie complète pour la recherche d'information
 
Chap XVI-RedactionMemoire.pdf
Chap XVI-RedactionMemoire.pdfChap XVI-RedactionMemoire.pdf
Chap XVI-RedactionMemoire.pdf
 
Réformes de l'éducation, les compétences
Réformes de l'éducation, les compétencesRéformes de l'éducation, les compétences
Réformes de l'éducation, les compétences
 
Icar2 kelly sofia
Icar2 kelly sofiaIcar2 kelly sofia
Icar2 kelly sofia
 
Resultats enquete besoins_recueil_partage_experiences_pédagogiques
Resultats enquete besoins_recueil_partage_experiences_pédagogiquesResultats enquete besoins_recueil_partage_experiences_pédagogiques
Resultats enquete besoins_recueil_partage_experiences_pédagogiques
 
Chap VI SIG, Système d'Information Géographique, les bases
Chap VI SIG, Système d'Information Géographique, les basesChap VI SIG, Système d'Information Géographique, les bases
Chap VI SIG, Système d'Information Géographique, les bases
 
Etape 1 : définition du projet
Etape 1 : définition du projetEtape 1 : définition du projet
Etape 1 : définition du projet
 
Sipe12 : Pour une didactique BIO (Pédagogie & Efficaité energetique)
Sipe12 : Pour une didactique BIO (Pédagogie & Efficaité energetique)Sipe12 : Pour une didactique BIO (Pédagogie & Efficaité energetique)
Sipe12 : Pour une didactique BIO (Pédagogie & Efficaité energetique)
 
Loic sarton seance 2 et 3
Loic sarton seance 2 et 3Loic sarton seance 2 et 3
Loic sarton seance 2 et 3
 
Article17
Article17Article17
Article17
 
Marcstpierre aqeta 2012
Marcstpierre aqeta 2012Marcstpierre aqeta 2012
Marcstpierre aqeta 2012
 

Plus de Mohammed TAMALI

Chap VI 1-Elements de Pratique des SIG sous QGIS
Chap VI 1-Elements de Pratique des SIG sous QGISChap VI 1-Elements de Pratique des SIG sous QGIS
Chap VI 1-Elements de Pratique des SIG sous QGIS
Mohammed TAMALI
 
Informatique pour école de Médecine Cours : TD & TP
Informatique pour école de Médecine Cours : TD & TPInformatique pour école de Médecine Cours : TD & TP
Informatique pour école de Médecine Cours : TD & TP
Mohammed TAMALI
 
Informatique pour école de Médecine Cours : Concepts de bases
Informatique pour école de Médecine Cours : Concepts de basesInformatique pour école de Médecine Cours : Concepts de bases
Informatique pour école de Médecine Cours : Concepts de bases
Mohammed TAMALI
 
Chap XIV : Calcul parallèle (Fondements & Principe d'utilisation)
Chap XIV : Calcul parallèle (Fondements & Principe d'utilisation)Chap XIV : Calcul parallèle (Fondements & Principe d'utilisation)
Chap XIV : Calcul parallèle (Fondements & Principe d'utilisation)
Mohammed TAMALI
 
Chap XIII : calcul scientifique avec python
Chap XIII : calcul scientifique avec pythonChap XIII : calcul scientifique avec python
Chap XIII : calcul scientifique avec python
Mohammed TAMALI
 
Universitaire, Intellectuel & Instruit
Universitaire, Intellectuel & InstruitUniversitaire, Intellectuel & Instruit
Universitaire, Intellectuel & Instruit
Mohammed TAMALI
 
Analyse Numérique – TP
Analyse Numérique – TP Analyse Numérique – TP
Analyse Numérique – TP
Mohammed TAMALI
 
Chap XII Analyse Numerique
Chap XII Analyse NumeriqueChap XII Analyse Numerique
Chap XII Analyse Numerique
Mohammed TAMALI
 
ÉTUDE ET DIMENTIONNEMENT D’UN SUIVEUR SOLAIRE POUR LA GÉNÉRATION D’ÉNERGIE PV
ÉTUDE ET DIMENTIONNEMENT D’UN SUIVEUR SOLAIRE POUR LA GÉNÉRATION D’ÉNERGIE PVÉTUDE ET DIMENTIONNEMENT D’UN SUIVEUR SOLAIRE POUR LA GÉNÉRATION D’ÉNERGIE PV
ÉTUDE ET DIMENTIONNEMENT D’UN SUIVEUR SOLAIRE POUR LA GÉNÉRATION D’ÉNERGIE PV
Mohammed TAMALI
 
Chap VI SIG-Travaux Pratiques
Chap VI SIG-Travaux PratiquesChap VI SIG-Travaux Pratiques
Chap VI SIG-Travaux Pratiques
Mohammed TAMALI
 
Examen Master CCV : Méthode et Plan d'Expériences
Examen Master CCV : Méthode et Plan d'ExpériencesExamen Master CCV : Méthode et Plan d'Expériences
Examen Master CCV : Méthode et Plan d'Expériences
Mohammed TAMALI
 
CV Updated 2015
CV Updated 2015CV Updated 2015
CV Updated 2015
Mohammed TAMALI
 
Chap10 : Outils de Simulation Cas des CAD 3D Concepts de base & fondements.
Chap10 : Outils de Simulation Cas des CAD 3D Concepts de base & fondements.Chap10 : Outils de Simulation Cas des CAD 3D Concepts de base & fondements.
Chap10 : Outils de Simulation Cas des CAD 3D Concepts de base & fondements.
Mohammed TAMALI
 
Je TIC au passé, présent et au futur, Journée du 23/12/2014
Je TIC au passé,  présent et au futur, Journée du 23/12/2014Je TIC au passé,  présent et au futur, Journée du 23/12/2014
Je TIC au passé, présent et au futur, Journée du 23/12/2014
Mohammed TAMALI
 
TPs-TDs : Travaux Pratiques & Dérigés (version 2014-2017) Génie Electrique/Ex...
TPs-TDs : Travaux Pratiques & Dérigés (version 2014-2017) Génie Electrique/Ex...TPs-TDs : Travaux Pratiques & Dérigés (version 2014-2017) Génie Electrique/Ex...
TPs-TDs : Travaux Pratiques & Dérigés (version 2014-2017) Génie Electrique/Ex...
Mohammed TAMALI
 
Chap9 : Systèmes non linéaires
Chap9 : Systèmes non linéairesChap9 : Systèmes non linéaires
Chap9 : Systèmes non linéaires
Mohammed TAMALI
 
CHAPITRE VIII : Systèmes linéaires Modélisation & Simulation
CHAPITRE VIII :  Systèmes linéaires Modélisation & SimulationCHAPITRE VIII :  Systèmes linéaires Modélisation & Simulation
CHAPITRE VIII : Systèmes linéaires Modélisation & Simulation
Mohammed TAMALI
 
Exercices
ExercicesExercices
Exercices
Mohammed TAMALI
 
Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...
Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...
Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...
Mohammed TAMALI
 
Chap IV : Théorie des graphes
Chap IV : Théorie des graphesChap IV : Théorie des graphes
Chap IV : Théorie des graphes
Mohammed TAMALI
 

Plus de Mohammed TAMALI (20)

Chap VI 1-Elements de Pratique des SIG sous QGIS
Chap VI 1-Elements de Pratique des SIG sous QGISChap VI 1-Elements de Pratique des SIG sous QGIS
Chap VI 1-Elements de Pratique des SIG sous QGIS
 
Informatique pour école de Médecine Cours : TD & TP
Informatique pour école de Médecine Cours : TD & TPInformatique pour école de Médecine Cours : TD & TP
Informatique pour école de Médecine Cours : TD & TP
 
Informatique pour école de Médecine Cours : Concepts de bases
Informatique pour école de Médecine Cours : Concepts de basesInformatique pour école de Médecine Cours : Concepts de bases
Informatique pour école de Médecine Cours : Concepts de bases
 
Chap XIV : Calcul parallèle (Fondements & Principe d'utilisation)
Chap XIV : Calcul parallèle (Fondements & Principe d'utilisation)Chap XIV : Calcul parallèle (Fondements & Principe d'utilisation)
Chap XIV : Calcul parallèle (Fondements & Principe d'utilisation)
 
Chap XIII : calcul scientifique avec python
Chap XIII : calcul scientifique avec pythonChap XIII : calcul scientifique avec python
Chap XIII : calcul scientifique avec python
 
Universitaire, Intellectuel & Instruit
Universitaire, Intellectuel & InstruitUniversitaire, Intellectuel & Instruit
Universitaire, Intellectuel & Instruit
 
Analyse Numérique – TP
Analyse Numérique – TP Analyse Numérique – TP
Analyse Numérique – TP
 
Chap XII Analyse Numerique
Chap XII Analyse NumeriqueChap XII Analyse Numerique
Chap XII Analyse Numerique
 
ÉTUDE ET DIMENTIONNEMENT D’UN SUIVEUR SOLAIRE POUR LA GÉNÉRATION D’ÉNERGIE PV
ÉTUDE ET DIMENTIONNEMENT D’UN SUIVEUR SOLAIRE POUR LA GÉNÉRATION D’ÉNERGIE PVÉTUDE ET DIMENTIONNEMENT D’UN SUIVEUR SOLAIRE POUR LA GÉNÉRATION D’ÉNERGIE PV
ÉTUDE ET DIMENTIONNEMENT D’UN SUIVEUR SOLAIRE POUR LA GÉNÉRATION D’ÉNERGIE PV
 
Chap VI SIG-Travaux Pratiques
Chap VI SIG-Travaux PratiquesChap VI SIG-Travaux Pratiques
Chap VI SIG-Travaux Pratiques
 
Examen Master CCV : Méthode et Plan d'Expériences
Examen Master CCV : Méthode et Plan d'ExpériencesExamen Master CCV : Méthode et Plan d'Expériences
Examen Master CCV : Méthode et Plan d'Expériences
 
CV Updated 2015
CV Updated 2015CV Updated 2015
CV Updated 2015
 
Chap10 : Outils de Simulation Cas des CAD 3D Concepts de base & fondements.
Chap10 : Outils de Simulation Cas des CAD 3D Concepts de base & fondements.Chap10 : Outils de Simulation Cas des CAD 3D Concepts de base & fondements.
Chap10 : Outils de Simulation Cas des CAD 3D Concepts de base & fondements.
 
Je TIC au passé, présent et au futur, Journée du 23/12/2014
Je TIC au passé,  présent et au futur, Journée du 23/12/2014Je TIC au passé,  présent et au futur, Journée du 23/12/2014
Je TIC au passé, présent et au futur, Journée du 23/12/2014
 
TPs-TDs : Travaux Pratiques & Dérigés (version 2014-2017) Génie Electrique/Ex...
TPs-TDs : Travaux Pratiques & Dérigés (version 2014-2017) Génie Electrique/Ex...TPs-TDs : Travaux Pratiques & Dérigés (version 2014-2017) Génie Electrique/Ex...
TPs-TDs : Travaux Pratiques & Dérigés (version 2014-2017) Génie Electrique/Ex...
 
Chap9 : Systèmes non linéaires
Chap9 : Systèmes non linéairesChap9 : Systèmes non linéaires
Chap9 : Systèmes non linéaires
 
CHAPITRE VIII : Systèmes linéaires Modélisation & Simulation
CHAPITRE VIII :  Systèmes linéaires Modélisation & SimulationCHAPITRE VIII :  Systèmes linéaires Modélisation & Simulation
CHAPITRE VIII : Systèmes linéaires Modélisation & Simulation
 
Exercices
ExercicesExercices
Exercices
 
Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...
Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...
Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...
 
Chap IV : Théorie des graphes
Chap IV : Théorie des graphesChap IV : Théorie des graphes
Chap IV : Théorie des graphes
 

Outils GPL de Modélisation & Simulation

  • 1. Université TAHRI Mohamed, Béchar L aborat oired’ É nerg é t iquesenZ onesA rides É quipeM odé l is at ion& Simul at iondesSys t è mesparl ’ IA Prof. TAMALI Mohammed, Université TAHRI Mohamed Béchar | Faculté de Technologie (ENERGARID Lab./SimulIA Team)
  • 2. Bechar University was born in 1986 as the National Institutes of Higher Education (INES), in 1992 it becomes University Center and on January 1st 2007, it was officially declared as a University. Since then, many research teams have seen the day. In 2011, The Laboratory for Energy Systems Applied Studies to Arid Zones was run by a group of young and well motivated researchers. ENERGARID Lab. Is actually composed by seven research teams, the main task was and still, solving local and real problems altering arid zones, SimulIA Team is one of the Lab. components. The workload of SimulIA concerns managing models and simulating real cases of systems in arid areas under smart environment and using adopted computing means. Major research areas: • Energy & Environment (Modeling & Simulation) • Application & Usage of heat transfer process in arid zones • Optimization & Economy of energy usage. • Development of 2D/3D Mapping Tools of resources in arid zones. SimulIA Team task in the short term is to develop the computer code for modeling and simulation of energy process which can be accessed via Web Interface.
  • 3. P l an de l ’ int erv ent ion
  • 4. Les MÉTHODOLOGIES utilisées par les humains, en rapport avec les tentatives de compréhension des questions fondamentales qui nous entourent et que nous manipulons et prenons comme sujets dans nos études, mettent la lumière sur la complexité de ces même systèmes . Le niveau de complexité des ces systèmes est ÉLEVÉ, à un niveau où toutes les tentatives de lancement de procédures expérimentales laissent et obligent à considérer des erreurs et encore plus, les effets tangents. Selon la théorie de l’évaluation des performances, l’exigence ‘comprendre’ le système n’a de réponse que si : • N ou s c onnais s antl a r g emen tn ot r e s ys t è me • l es ex ig enc es des é t u desu l t é r ieu r ess on t s a t is f a it es . • N ou sa v on sdesré f é renc es , a v ecqu oi c omp a r er , N ou sa v on su nh is t orique s u s c ep t ibl e d’ ê t r e r et r a c é , • Il yau n ep os s ibil it é p ou rf a ir edel ’ ex pé riment at ion. Les trois premières conditions satisfont à elles-mêmes. Si telle est le cas, elles nous clarifient l’image. Le quatrième critère exige que l’expérience se fasse effectivement pour que toutes les questions, relatives au problème posé, soient élucidées. Ces variables sont les facteurs du systèmes et peuvent évoluer dynamiquement selon des modalités proposées.
  • 5. L esout il sut il isé spa rl esh u ma in sà l ’ issue d’ u n e p r odu c t iont ec h n ol og iqu e l a isse una r r iè r e g o tf ugit ifmaisré pé t é al orsque l arec h erc h e sc ient if ique f ondament al e l e f aitd’ une maniè re pressant e, à l ’ ac t ion, maist ropespac é pour p r é t en dr eu n equ el c on qu er é a c t ion . L e N IV EA U DE C O M PL EX IT É de c est ec h nol ogiesestt rè sf ortà unniv eauo t out e int é grat ionsoc ial e des produit sré sul t ant sne peutse f aire sansDÉ G  T S ouEF F ET S SEC O N DA IR ES. Enc ont re part ie, l amaj orit é desproduit st ec h nol ogiquessontj ust e, l asol ut ionimmé diat e de bonnombre de quest ionsurgent es de l av ie c ourant e, enzoneurbaineourural e. U ne SEN SIB IL ISA T IO N PO U R L E C O M PT E DE L ’ EN V IR O N N EM EN T etsa pré serv at ion rest e l e souc i maj eurdesobs erv at eursetdesv raisc h erc h eurs . L ' a v è n emen tdep r odu it s , deg r a n dec on s omma t ion , c ommel ' in f or ma t iqu e, l ' in t er n etetl est é l é c ommu n ic a t ion s , à c h a c u n s esou t il s , ain f l u en c é l esmé t h odol og iesde t r a v a il desé quipesetdesl a bor a t oir esde r ec h er c h es. L esout il setsuit es l og ic iel ss on t d’ u ng r a n ds ec ou r sda n sl es t r a v a u xdemodé l is a t ionet des imu l a t iondep r oc es s u s . L ' in f or ma t iqu e etl es moyen s de c on c ep t ion s on tl es v ec t eu r s , qu i on tp r ov oqu é s une a mé l ior a t ionnet t e à l av it esse de mise enœ u v r e demoyensexpl oit abl es. L es l og ic iel s , à t r a v er sl eu r sc odes , on tj ou é u ng r a n dr ô l eda n sl ec ou r sdudé v el op p emen t de bea u c ou pde p r oc é dé sde M O DÉ L ISA T IO N eton tf a c il it é l ac omp r é h en s ionde bea u c ou pde p h é n omè n esdeSIM U L A T IO N .
  • 6. Les méthodes éducatives valables au moment de la prise en charge du système universitaire sont nettement soupçonnées. Elle sont, actuellement à revoir, pour une éventuelle qualification des fondements de manœuvres, des travaux à entreprendre et des buts futurs à atteindre. La pédagogie est les manières et les méthodes d'enseignement propres à une discipline, à une matière, à un ordre d'enseignement, à un établissement d'enseignement ou à une philosophie de l'éducation. D’après LAROUSSE, la didactique se dit de ce qui vise à l'explicitation méthodique d'un art, d'une science, de quelqu'un qui poursuit ce but dans ses propos, son attitude : Il est très didactique dans sa manière d'exposer une question. La didactique est une réflexion sur la transmission des savoirs, alors que la pédagogie est orientée vers les pratiques d’élèves en classe.
  • 7.
  • 8. Le système d'exploitation GNU est un système complet de logiciels libres qui a u n e c o m p a t i b i l i t é a s c e n d a n t e a v e c Unix. ’GNU’ signifie GNU's Not Unix (GNU N'est pas Unix) et se prononce « gnou » (comme l'animal), avec un g dur. Richard Stallman a fait l'annonce initiale du projet GNU en septembre 1983. Une version plus longue appelée « manifeste GNU » a été publiée en septembre 1985. Il a été traduit dans différentes langues. Le nom ’GNU’ fut choisi parce qu'il satisfaisait à plusieurs conditions : • premièrement c'était un acronyme récursif pour GNU's Not Unix, • en second lieu c'était un mot réel, • et troisièmement il était drôle à prononcer (ou à chanter).
  • 9. Une licence open source est une licence de logiciel dont le code source est ’ouvert’. Autrement dit, le code est mis à disposition du grand public et peut être partagé et modifié. On parle également de logiciel libre ou de licence libre. Ce type de licence ne soustrait en aucun cas l’auteur de ses droits d’auteur sur la licence; simplement, l’auteur CONFÈRE aux utilisateurs le droit d’utiliser la licence et d’exploiter son travail. L’Open Source Initiative est une organisation qui promeut l’utilisation des logiciels open source dans le monde.
  • 11.
  • 12.
  • 13. Définitions fondamentales Il est donc aussi question de mé thodes: Le système didactique. • expositives : forme d'un exposé , • dé monstratives : exercices 'application, • interrogatives : questions - ré ponses • actives : situations o! l'action et l'initiative de l'apprenant pré domineront. Les choix techniques opé ré s par l'enseignant en fonction des é lé ments de connaissances qu'il souhaite inculquer, re elè ve du champ didactique. Ainsi, le "jeu" mené entre l'enseignant, l'é lè ve et le savoir, semble pouvoir composer un SYSTÈ ME.
  • 14. Modélliisation Pour la modélisation, le système étudié est appelé système primaire. Son modèle (équivalent) est une représentatiion de la réalité et il est dit système secondaire. Par définition un modèlle est une représentatiion simplifiée de la réalité. Le but majeur de cette opération c’est de DÉCRIRE, PRÉDIRE, EXPLIQUER & RÉAGIR. Modélisation graphique C’ est une stratégie modélisatrice des système utilisant le graphique comme langage et outil de travail. Interêt de la modélisation Technique : fourniir des spéciifications claires à reproduiire, puis à exploiter : fournir au métier, une utilité dans les structures sociétales.. Ex empl eA rduino ISP s ousF rit zing( G PL ) C ourbesd’ é v ol ut ion d’ unph é nomè ne ph ys ique
  • 15.
  • 16. C a n ev a sg r a p h iqu e C a n ev a sg r a p h iqu e Pa n n ea udes p r op r ié t é s Pa n n ea udes p r op r ié t é s L ig n edut emp s , p ou rl ’ a n ima t ion L ig n edut emp s , p ou rl ’ a n ima t ion B a r r ed’ ou t il s B a r r ed’ ou t il s M en up r in c ip a l M en up r in c ip a l
  • 17. Expérience n. f. Expérimenter, acte de procéder à des essais effectifs dans un lieu destiné à cette tâche (laboratoire) et pour un but purement scientifique. Selon la complexité de la composition du système, on est appelé à faire beaucoup de tests (m expériences) pour un même scénario et ceci, selon la dépendance (ou non) entre les facteurs régissant le système, sujet de l’expérience. Cette procédure est d’autant plus combinatoire que le nombre de cas à vérifier est beaucoup plus grand (m-2 ). Les plans d'expériences permettent d'organiser au mieux les essais qui accompagnent une recherche scientifique ou des études industrielles. Ils sont applicables à de nombreuses disciplines et à toutes les industries à partir du moment où l’on recherche le lien qui existe entre une grandeur d’intérêt, y et des variables, xi . Il faut penser aux plans d'expériences si l’on s’intéresse à une fonction du type y = f (xi). Avec les plans d'expériences on obtient le maximum de renseignements avec le minimum d'expériences. modélisation mathématique : Procédures mathématique permettant de choisir un équivalent (Modèle) à un systèmedonné. Facteur, Modalité & Plan F ac t eurs: l esc omp os a n t esd’ u ns ys t è mes on tl esé l é men t s don til dé p en d. M odal it é s( N iv eaux ) : N iv ea u xa p p r é c ia bl e qu e p eu tp r en dr e u n f a c t eu rr el a t iv emen t à u n es it u a t ionp r é c is edu s ys t è me. Pl an: U n ec omp os it ionex p é r imen t a l ev is a n tà f a c il it erl at â c h e de l ’ ex p é r imen t a t eu renl u i p ré sen t a n tu n e mé t h odol og ie f in ie p ou r en t r ep r en dr es esé t u desetes s a is . Es pac e ex pé riment al : L e doma in e de v a r ia bil it é des r é p on s e à t ou t esl esv a l eu r sduf a c t eu ré t u dié s el ondesmoda l it é s .
  • 19.
  • 20. Local Réseau Web/Cloud Avec IU (Graphique) Avec IU (Graphique) Avec IU (Graphique) Avec IU (Texte) Avec IU (Texte) Avec IU (Texte) Sans IU (Terminal) Sans IU (Terminal) Sans IU (Terminal) Orienté Fichier Orienté Fichier Orienté Fichier Orientée SGBD Orientée SGBD Orientée SGBD Interopérabilité
  • 21.
  • 23. L og ic iel sG PL duG én ie É l ec t r iqu e
  • 24. Calcul & Programmation des microcontrôleurs 123IO
  • 25.
  • 26. Logiciel GAZEBO ROS Logiciel CoppeliaSim Vrep
  • 27. PRUSA GPL Composante ROS RQT Open MV camera, montée sur AL Moustaksheef3D
  • 30. Logiciel Elmer GUI Logiciel Salome|Code Aster
  • 32. Logiciels GPL (Interface FEM & Simulation) Logiciel Paraview/FreeCAD Pour les simulations dont une p r o j e c t i o n s u r e s p a c e thermique/mécanique des fluides est nécessaire.
  • 33.
  • 34.
  • 35. L L o g o g i c i c i i e e l lV V i i s s u i n o u i n o Logiciel Visuino Logiciel Blocky, Google Visual Programming Logiciels GPL (Programmation visuelle) Pour les simulations en programmant sans avoir à écrire sans faire de CODE.
  • 36. Logiciel QGIS Plateforme GIS Cloud Calcul orienté géo-référence