SlideShare une entreprise Scribd logo
Complications des sinusites : à propos de 8 cas
INTRODUCTION
• Les complications des sinusites aigues sont rares mais sévères,
pouvant engager aussi bien le pronostic fonctionnel que le
pronostic vital.
• Ces complications sont particulièrement graves sur un terrain
précaire, même quand la prise en charge est adaptée.
 But: Définir les aspects épidémio-cliniques, para-cliniques et
évolutifs relatifs aux sinusites aigues compliquées.
RESULTATS
 Age moyen : 25 ans ( extrêmes : 18 mois  52 ans )
 5 Hommes / 3 femmes
 Antécédents :
 Signes fonctionnels :
 Examen physique:
 Imagerie :
-TDM: réalisé dans tous les cas
-IRM: réalisé dans 2 cas
 Sinus Atteints:
- Pansinusite : 5 patients (Fig.1,2)
- Ethmoïdite : 2 patients
- Sphénoïdite: 1 patient
 Complications:
 Traitement:
- Tous les patients ont été hospitalisés.
-Traitement antibiotique à large spectre adapté à l’âge, au terrain,
au germe isolé, par voie intraveineuse .
- Association de corticothérapie pour les deux patients qui ont
présenté une névrite optique .
-Traitement chirurgical : mise à plat d’un abcès sous périosté chez
un enfant de 18 mois .
 Evolution: (recul moyen = 49 mois)
-Favorable: 5 patients : clinique et radiologique (Fig.5)
-Séquelles: 2 patients : persistance d’une BAV (patients ayant une
névrite optique).
-Décès : un patient à j17 du traitement suite à un AVC ischémique.
DISCUSSION
Les complications des sinusites sont rares ( 3,7% à 20%) mais
graves .
 Prédominance masculine : souvent retrouvée
 Facteurs prédisposant : diabète, immunodépression,
l’insuffisance rénale, traitement antérieur inadéquat
(aggravent les pronostics vital et fonctionnel )
 Les complications sont :
Locorégionales:
• Orbitaires et optiques (60à 75%):
-Névrite optique, cellulite pré septale et orbitaire, abcès sous
périosté et orbitaire.
• Intracrâniennes (15à 20%):
-Méningite, empyème sous dural et extradural , abcès cérébral,
atteinte des paires crâniennes, thrombose du sinus caverneux.
• Osseuses (5à10%):
Ostéite maxillaire ou frontales.
Autres:
- Greffes bactériennes à distance, septicémies, AVC, hématome
orbitaire, ostéomyélite du clivus…
 TDM du massif facial injectée: Examen clé pour:
- explorer l’extension de l’atteinte sinusienne et l’existence d’un
éventuel envahissement orbitaire.
- guider le choix de de la voie d’abord chirurgicale lorsqu’un
drainage est indiqué.
 IRM : plus sensible que la TDM dans la détection et
l’analyse des Complications endocrâniennes
 Traitement: en fonction de la complication
 Volet médical:
- Antibiothérapie intraveineuse à large spectre adaptée .
-Anticoagulation : discutée en cas de thrombophlébite
cérébrale, surtout indiquée chez des patients âgés à haut
risque thrombo-embolique.
- Corticothérapie: discutée, indiquée surtout en cas d’œdème
cérébral ou de névrite optique.
 Volet chirurgical:
- Drainage d’un empyème sous dural ou extradural, d’un
abcès cérébral multiloculaire, d’un abcès sous périosté ou
intra orbitaire.
- Drainage du sinus atteint.
 Pronostic:
 Complication endocrânienne : séquelle dans 25 %.
 Complication orbitaire : Cécité définitive dans 0,6 à 10% .
 Malgré l’amélioration du pronostic depuis l’avènement de
l’antibiothérapie et le progrès du domaine de l’imagerie, les
sinusites compliquées gardent un taux non négligeable de
mortalité et de séquelles.
CONCLUSION
 Les complications des sinusites sont rares mais
potentiellement graves, engageant le pronostic vital.
 La prise en charge doit être multidisciplinaire et intensive
afin d’améliorer ce pronostic.
Ben Khalifa Y., Chouchène H., Ben Tkhayat S., Bassoumi I., Hachicha A., Boussaffa H., Turki S.
Service d’ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale de l’Hôpital des FSI
• Etude rétrospective descriptive portant sur 8 patients traités pour
sinusite compliquée colligés au service ORL de l’hôpital des FSI
,sur une période de 11 ans de 2005 à 2016.
METHODE:
Fig.2: TDM du massif, coupe axiale: Collection au niveau
du segment post de la paroi interne de l’orbite
Fig.3: TDM du massif facial, coupe coronale: Infiltration
du nerf optique et prise de contraste à son niveau
Fig.4: IRM du massif, coupe axiale ,Séquence T1 Gado.
Collection intra-orbitaire extra-conique avec infiltration
de la graisse intra-orbitaire s’étendant à l’apex orbitaire
Fig.1: TDM en coupe coronale montrant un comblement
sinusien ethmoïdo-fronto-maxillaire.
Fig.5: IRM en coupe axiale montrant l’amélioration de la
sinusite sous traitement
Références
M. Ben Amor∗, Z. Khalifa, Les complications orbitaires des sinusites, journal français d’ophtalmologie 2013
B. Verillaud, N. Le Clerc, P. Herman, R. Kania Complications crâniennes et endocrâniennes des sinusites aiguës
EMC - Oto-rhino-laryngologie
Eufinger H, Machtens E, purulent pansinusitis,orbital cellulitis and rhinogenic intracranial complications, J
craniomaxillofacial surgery 2001
Orbitaire Cellulite orbitaire 3
Abcès sous périoste (Fig,2) 2
Endocrânienne Méningite 2
Optique Névrite optique rétrobulbaire (Fig.4) 2
SF N(%) SF N(%)
Céphalées 7(75) AEG 2(25)
Fièvre 6(62,5) BAV 2(25)
Œdème palpébral 6(62,5) Douleurs oculaires 2(25)
Rhinorrhée 3(37,5) Anosmie 1(12,5)
ON 3(37,5) Flou visuel 1(12,5)
Ex ORL N(%) Ex ophtalmo N(%)
Méat moyen purulent 6(62,5) BAV 2(25)
Jetage purulent 3(37,5) Anomalies au FO 2(25)
Déviation de la CN 3(37,5) exophtalmie 6(62,5)
HCI 3(37,5) Kératite 1(12,5)

Contenu connexe

Tendances

Traumatismes médullaires
Traumatismes médullairesTraumatismes médullaires
Traumatismes médullaires
imma-dr
 
3. glaucome et chirurgie refractive
3. glaucome et chirurgie refractive3. glaucome et chirurgie refractive
3. glaucome et chirurgie refractiveAmir Mahdjoubi
 
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfantApproche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
imma-dr
 
Le rétinoblastome (rb)
Le rétinoblastome (rb)Le rétinoblastome (rb)
Le rétinoblastome (rb)
anassbassam
 
LA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE
LA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRELA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE
LA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE
Manal Rouidi
 
Radiologie interventionnelle ostéo-articulaire
Radiologie interventionnelle ostéo-articulaireRadiologie interventionnelle ostéo-articulaire
Radiologie interventionnelle ostéo-articulaire
Réseau Pro Santé
 
Protheses cervicales veinne2011
Protheses cervicales veinne2011Protheses cervicales veinne2011
Protheses cervicales veinne2011Norbert Manzo
 
Angiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomie
Angiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomieAngiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomie
Angiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomie
imma-dr
 
Poly dcem3-ohphtalmo 2016
Poly   dcem3-ohphtalmo 2016Poly   dcem3-ohphtalmo 2016
Poly dcem3-ohphtalmo 2016
hajoura1971
 

Tendances (20)

Traumatismes médullaires
Traumatismes médullairesTraumatismes médullaires
Traumatismes médullaires
 
P108
P108P108
P108
 
3. glaucome et chirurgie refractive
3. glaucome et chirurgie refractive3. glaucome et chirurgie refractive
3. glaucome et chirurgie refractive
 
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfantApproche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
Approche diagnostique des tumeurs osseuses chez l'enfant
 
Le rétinoblastome (rb)
Le rétinoblastome (rb)Le rétinoblastome (rb)
Le rétinoblastome (rb)
 
P65
P65P65
P65
 
P111
P111P111
P111
 
P60
P60P60
P60
 
P110
P110P110
P110
 
LA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE
LA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRELA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE
LA CHONDROCALCINOSE ARTICULAIRE
 
Pied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayedPied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayed
 
P26
P26P26
P26
 
P83
P83P83
P83
 
P113
P113P113
P113
 
P114
P114P114
P114
 
Radiologie interventionnelle ostéo-articulaire
Radiologie interventionnelle ostéo-articulaireRadiologie interventionnelle ostéo-articulaire
Radiologie interventionnelle ostéo-articulaire
 
Protheses cervicales veinne2011
Protheses cervicales veinne2011Protheses cervicales veinne2011
Protheses cervicales veinne2011
 
Angiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomie
Angiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomieAngiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomie
Angiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomie
 
P91
P91P91
P91
 
Poly dcem3-ohphtalmo 2016
Poly   dcem3-ohphtalmo 2016Poly   dcem3-ohphtalmo 2016
Poly dcem3-ohphtalmo 2016
 

Similaire à P50

Anatomie et imagerie du massif facial normal
Anatomie et imagerie du massif facial normalAnatomie et imagerie du massif facial normal
Anatomie et imagerie du massif facial normal
imma-dr
 
as cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdf
as cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdfas cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdf
as cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdf
MarieChhim1
 
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatiqueConduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
imma-dr
 
Cancers cutanées hm 14 01 14
Cancers cutanées hm 14 01 14Cancers cutanées hm 14 01 14
Cancers cutanées hm 14 01 14raymondteyrouz
 
186-Radiologie en Orthodontie -Contribution a l`étude du Cône Beam –Radiologi...
186-Radiologie en Orthodontie -Contribution a l`étude du Cône Beam –Radiologi...186-Radiologie en Orthodontie -Contribution a l`étude du Cône Beam –Radiologi...
186-Radiologie en Orthodontie -Contribution a l`étude du Cône Beam –Radiologi...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaireDémarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
musten88
 
Whats up en chirurgie réfractive 2017
Whats up en chirurgie réfractive 2017Whats up en chirurgie réfractive 2017
Whats up en chirurgie réfractive 2017
Bijan Farpour
 
diu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactif
diu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactifdiu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactif
diu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactif
Souleymane5
 
La névralgie cervico-brachiale
La névralgie cervico-brachialeLa névralgie cervico-brachiale
La névralgie cervico-brachiale
Benjamin NICOT
 

Similaire à P50 (20)

P55
P55P55
P55
 
P59
P59P59
P59
 
P68
P68P68
P68
 
P58
P58P58
P58
 
P54
P54P54
P54
 
Anatomie et imagerie du massif facial normal
Anatomie et imagerie du massif facial normalAnatomie et imagerie du massif facial normal
Anatomie et imagerie du massif facial normal
 
P77
P77P77
P77
 
as cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdf
as cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdfas cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdf
as cliniques rachis cervical - 50 dossiers à ne pas manquer.pdf
 
P73
P73P73
P73
 
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatiqueConduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
 
P98
P98P98
P98
 
Cancers cutanées hm 14 01 14
Cancers cutanées hm 14 01 14Cancers cutanées hm 14 01 14
Cancers cutanées hm 14 01 14
 
186-Radiologie en Orthodontie -Contribution a l`étude du Cône Beam –Radiologi...
186-Radiologie en Orthodontie -Contribution a l`étude du Cône Beam –Radiologi...186-Radiologie en Orthodontie -Contribution a l`étude du Cône Beam –Radiologi...
186-Radiologie en Orthodontie -Contribution a l`étude du Cône Beam –Radiologi...
 
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaireDémarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
Démarche diagnostic devant une image radioclaire mandibulaire
 
Whats up en chirurgie réfractive 2017
Whats up en chirurgie réfractive 2017Whats up en chirurgie réfractive 2017
Whats up en chirurgie réfractive 2017
 
P52
P52P52
P52
 
diu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactif
diu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactifdiu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactif
diu_s12_17_sautreaux.pdf méningiome olfactif
 
P63
P63P63
P63
 
P69
P69P69
P69
 
La névralgie cervico-brachiale
La névralgie cervico-brachialeLa névralgie cervico-brachiale
La névralgie cervico-brachiale
 

Plus de Société Tunisienne d'ORL (16)

P109
P109P109
P109
 
P107
P107P107
P107
 
P106
P106P106
P106
 
P105
P105P105
P105
 
P103
P103P103
P103
 
P101
P101P101
P101
 
P102
P102P102
P102
 
P84
P84P84
P84
 
P61
P61P61
P61
 
P57
P57P57
P57
 
P100
P100P100
P100
 
P99
P99P99
P99
 
P97
P97P97
P97
 
P95
P95P95
P95
 
P94
P94P94
P94
 
P92
P92P92
P92
 

P50

  • 1. Complications des sinusites : à propos de 8 cas INTRODUCTION • Les complications des sinusites aigues sont rares mais sévères, pouvant engager aussi bien le pronostic fonctionnel que le pronostic vital. • Ces complications sont particulièrement graves sur un terrain précaire, même quand la prise en charge est adaptée.  But: Définir les aspects épidémio-cliniques, para-cliniques et évolutifs relatifs aux sinusites aigues compliquées. RESULTATS  Age moyen : 25 ans ( extrêmes : 18 mois  52 ans )  5 Hommes / 3 femmes  Antécédents :  Signes fonctionnels :  Examen physique:  Imagerie : -TDM: réalisé dans tous les cas -IRM: réalisé dans 2 cas  Sinus Atteints: - Pansinusite : 5 patients (Fig.1,2) - Ethmoïdite : 2 patients - Sphénoïdite: 1 patient  Complications:  Traitement: - Tous les patients ont été hospitalisés. -Traitement antibiotique à large spectre adapté à l’âge, au terrain, au germe isolé, par voie intraveineuse . - Association de corticothérapie pour les deux patients qui ont présenté une névrite optique . -Traitement chirurgical : mise à plat d’un abcès sous périosté chez un enfant de 18 mois .  Evolution: (recul moyen = 49 mois) -Favorable: 5 patients : clinique et radiologique (Fig.5) -Séquelles: 2 patients : persistance d’une BAV (patients ayant une névrite optique). -Décès : un patient à j17 du traitement suite à un AVC ischémique. DISCUSSION Les complications des sinusites sont rares ( 3,7% à 20%) mais graves .  Prédominance masculine : souvent retrouvée  Facteurs prédisposant : diabète, immunodépression, l’insuffisance rénale, traitement antérieur inadéquat (aggravent les pronostics vital et fonctionnel )  Les complications sont : Locorégionales: • Orbitaires et optiques (60à 75%): -Névrite optique, cellulite pré septale et orbitaire, abcès sous périosté et orbitaire. • Intracrâniennes (15à 20%): -Méningite, empyème sous dural et extradural , abcès cérébral, atteinte des paires crâniennes, thrombose du sinus caverneux. • Osseuses (5à10%): Ostéite maxillaire ou frontales. Autres: - Greffes bactériennes à distance, septicémies, AVC, hématome orbitaire, ostéomyélite du clivus…  TDM du massif facial injectée: Examen clé pour: - explorer l’extension de l’atteinte sinusienne et l’existence d’un éventuel envahissement orbitaire. - guider le choix de de la voie d’abord chirurgicale lorsqu’un drainage est indiqué.  IRM : plus sensible que la TDM dans la détection et l’analyse des Complications endocrâniennes  Traitement: en fonction de la complication  Volet médical: - Antibiothérapie intraveineuse à large spectre adaptée . -Anticoagulation : discutée en cas de thrombophlébite cérébrale, surtout indiquée chez des patients âgés à haut risque thrombo-embolique. - Corticothérapie: discutée, indiquée surtout en cas d’œdème cérébral ou de névrite optique.  Volet chirurgical: - Drainage d’un empyème sous dural ou extradural, d’un abcès cérébral multiloculaire, d’un abcès sous périosté ou intra orbitaire. - Drainage du sinus atteint.  Pronostic:  Complication endocrânienne : séquelle dans 25 %.  Complication orbitaire : Cécité définitive dans 0,6 à 10% .  Malgré l’amélioration du pronostic depuis l’avènement de l’antibiothérapie et le progrès du domaine de l’imagerie, les sinusites compliquées gardent un taux non négligeable de mortalité et de séquelles. CONCLUSION  Les complications des sinusites sont rares mais potentiellement graves, engageant le pronostic vital.  La prise en charge doit être multidisciplinaire et intensive afin d’améliorer ce pronostic. Ben Khalifa Y., Chouchène H., Ben Tkhayat S., Bassoumi I., Hachicha A., Boussaffa H., Turki S. Service d’ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale de l’Hôpital des FSI • Etude rétrospective descriptive portant sur 8 patients traités pour sinusite compliquée colligés au service ORL de l’hôpital des FSI ,sur une période de 11 ans de 2005 à 2016. METHODE: Fig.2: TDM du massif, coupe axiale: Collection au niveau du segment post de la paroi interne de l’orbite Fig.3: TDM du massif facial, coupe coronale: Infiltration du nerf optique et prise de contraste à son niveau Fig.4: IRM du massif, coupe axiale ,Séquence T1 Gado. Collection intra-orbitaire extra-conique avec infiltration de la graisse intra-orbitaire s’étendant à l’apex orbitaire Fig.1: TDM en coupe coronale montrant un comblement sinusien ethmoïdo-fronto-maxillaire. Fig.5: IRM en coupe axiale montrant l’amélioration de la sinusite sous traitement Références M. Ben Amor∗, Z. Khalifa, Les complications orbitaires des sinusites, journal français d’ophtalmologie 2013 B. Verillaud, N. Le Clerc, P. Herman, R. Kania Complications crâniennes et endocrâniennes des sinusites aiguës EMC - Oto-rhino-laryngologie Eufinger H, Machtens E, purulent pansinusitis,orbital cellulitis and rhinogenic intracranial complications, J craniomaxillofacial surgery 2001 Orbitaire Cellulite orbitaire 3 Abcès sous périoste (Fig,2) 2 Endocrânienne Méningite 2 Optique Névrite optique rétrobulbaire (Fig.4) 2 SF N(%) SF N(%) Céphalées 7(75) AEG 2(25) Fièvre 6(62,5) BAV 2(25) Œdème palpébral 6(62,5) Douleurs oculaires 2(25) Rhinorrhée 3(37,5) Anosmie 1(12,5) ON 3(37,5) Flou visuel 1(12,5) Ex ORL N(%) Ex ophtalmo N(%) Méat moyen purulent 6(62,5) BAV 2(25) Jetage purulent 3(37,5) Anomalies au FO 2(25) Déviation de la CN 3(37,5) exophtalmie 6(62,5) HCI 3(37,5) Kératite 1(12,5)