SlideShare une entreprise Scribd logo
Benkhalifa Y, Hachicha A, Ben Tkhayat S, Bassoumi I, Chouchène H, Boussafa H, Turki S.
Service d’ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale de l’ Hôpital des Forces de Sécurité Intérieure.
 Neuropathie Optique Inflammatoire: complication
rare des sinusites, liée à la proximité anatomique des
sinus avec les nerfs optiques .
 Survenant habituellement après le tableau aigu de la
sinusite, exceptionnellement inaugurale de la
maladie.
 Homme, 26 ans, sans antécédents
 SIGNES FONCTIONNELS:
Baisse progressive de l’Acuité Visuelle de l’œil
Droit avec flou visuel évoluant depuis 2 mois.
 EXAMEN OPHTALMO INITIAL:
• AV= 8/10
• Champs visuel: sans anomalies
• Fond d’œil normal
 EXAMENS COMPLÉMENTAIRES :
• Potentiel évoqué visuel
• Angiographie rétinienne
• OCT
• TDM massif facial + cérébral
 CONDUITE THÉRAPEUTIQUE INITIALE
correction optique adaptée .
 EXAMEN OPHTALMO DE L’ŒIL DROIT:
• AV: 2/20
• Champs visuel: scotome central
• Fond d’œil = sans anomalies
• Potentiel évoqué visuel: asymétrique
 IRM CÉRÉBRALE ET ORBITAIRE
Sphénoïdite droite au contact du canal optique ,
de la fissure orbitaire supérieure et du sinus
caverneux droit.
 EXAMEN ORL
• Reprise de l’interrogatoire  céphalées occipitales
intermittentes évoluant depuis quelques mois
négligées par le patient.
• EN : déviation de la cloison nasale à gauche
le reste de l’examen est sans particularités
 TRAITEMENT
• Hospitalisation
• Antibiothérapie :
Lévofloxacine + amoxicilline/Ac clavulanique
• Corticothérapie (3 boli de solumédrol en IV puis
relais per os à la dose de 1 mg/kg/jr )
 EVOLUTION
• Disparition des céphalées avec nettoyage
radiologique au scanner du massif facial de contrôle
.
• Persistance de la même altération de l’AV
 Les sinusites sphénoïdales aiguës ou
chroniques sont rares (2,7 %des atteintes
inflammatoires des sinus). Ces sinusites
présentent un risque non négligeable de
complications graves mettant un jeu parfois le
pronostic fonctionnel ou vital
 L'atteinte du nerf optique est rare (5 %)
 met en jeu le pronostic visuel à long terme
 favorisée par la proximité anatomique du nerf
optique avec les sinus postérieurs ( sinus
éthmoïdaux et sphénoïdaux)  cette contiguité
permet la diffusion directe d’une infection des
sinus vers le nerf optique .
 Responsable :
 soit d’un syndrome de l’apex orbitaire
(perte de l’acuité visuelle, ophtalmoplégie avec
signes d’inflammation variables)
 soit d’une perte isolée de l’acuité visuelle
correspondant à une névrite optique comme
dans notre cas.
 La névrite optique au cours d’une sinusite peut
être secondaire à une compression du nerf par
une mucocèle ou une pyocèle, à une extension
directe de l’infection au nerf, à une ostéomyélite
de l’ethmoïde ou du sphénoïde ou à une
vascularite occlusive.
 L’imagerie est d’une importance capitale
 Le scanner permet
• d’identifier l’atteinte sinusienne
• d’étudier l’os, le nerf optique et les muscles
oculomoteurs.
 L’IRM
• étudie plus particulièrement les parties molles
• permet de distinguer processus tissulaire et
processus de rétention intra sinusien.
 Le traitement associe :
 une antibiothérapie active sur les germes les
plus fréquents
 une corticothérapie
 Une sphénoïdotomie peut être proposée afin de
drainer le sinus et d’éliminer les diagnostics
différentiels (néoplasie, granulomatose ..)
 Le pronostic est réservé avec absence ou
très légère récupération de la vision.
BAISSE DE L’ACUITÉ VISUELLE ISOLÉE RÉVÉLANT UNE
SPHÉNOÏDITE
 La neuropathie optique inflammatoire au cours
d’une sinusite constitue une urgence
diagnostique et thérapeutique.
 Un interrogatoire minutieux doit rechercher tout
signe associé évoquant une pathologie sinusienne
causale.
 Le recours à l’imagerie permet de confirmer le
diagnostic.
 Un traitement adapté et une prise en charge
précoce sont indispensable pour améliorer le
pronostic vital et fonctionnel.
INTRODUCTION
OBSERVATION
Sans
anomalies
DISCUSSION
LE PATIENT A RECONSULTÉ 6 MOIS APRÈS
POUR UNE AGGRAVATION DE LA BAV .
CONCLUSION
C. Bach*, J.F. Papon*,Cécité monoculaire et sinusite sphéno ethmoïdale,La Lettre d’ORL et de chirurgie cervico-faciale octobre Décembre 2007
-Moorman CM, Anslow P, Elston JS. Is sphenoid sinus opacity significant in patients with optic neuritis? Eye 1999;13:76-82.
-Rothstein J, Maisel RH, Berlinger NT, Wirtschafter JD. Relationship of optic neuritis to disease of the paranasal sinuses. Laryngoscope 1984;94:1501-8.
-A. Jacquier, F. Facon, V. Vidal, sinusite sphénoidale , journal of neuroradiology , septembre 2003
-S. Chanzy a,*, M.C. Routon a, J. Bursztyn, Sinusite maxillaire et sphénoïdale compliquée de neuropathie optique inflammatoire aiguë chez un patient de 12 ans, Archives de pédiatrie 12 (2005)
Références
Fig1: IRM en coupe axiale montrant le
comblement sphénoidal droit
Fig 2 et 3: IRM en coupe axiale , T2:
comblement sphénoidal droit au contact
du canal optique
Coupe axiale.
Fig 4 et 5: Examen TDM: nettoyage
radiologique après traitement.
Coupe coronale.

Contenu connexe

Tendances

Traumatologie oculaire
Traumatologie oculaireTraumatologie oculaire
Traumatologie oculaire
Frank FAMOSE
 
EVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUX
EVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUXEVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUX
EVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUX
asafu00
 
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
Jean-Francois GIRMENS
 
OVR au CHNO des Quinze-Vingts
OVR au CHNO des Quinze-VingtsOVR au CHNO des Quinze-Vingts
OVR au CHNO des Quinze-Vingts
Fédération Rétine de Paris
 
Comment traiter un nystagmus
Comment traiter un nystagmusComment traiter un nystagmus
Comment traiter un nystagmus
julyjaz
 
cours 4mai2009 OVR OAR NOIA
cours 4mai2009 OVR OAR NOIAcours 4mai2009 OVR OAR NOIA
cours 4mai2009 OVR OAR NOIA
Jean-Francois GIRMENS
 
Sauvegarder la vue_frank_famose
Sauvegarder la vue_frank_famoseSauvegarder la vue_frank_famose
Sauvegarder la vue_frank_famose
Frank FAMOSE
 
Retraitement en chirurgie refractive
Retraitement en chirurgie refractiveRetraitement en chirurgie refractive
Retraitement en chirurgie refractive
Ophtalmologie
 
Cours aux externes "Retine medicale"
Cours aux externes "Retine medicale"Cours aux externes "Retine medicale"
Cours aux externes "Retine medicale"
Jean-Francois GIRMENS
 
[DES 1 Urgences] Maculopathies aux urgences / Dr MH.Errera (23 mars 2013)
[DES 1 Urgences] Maculopathies aux urgences / Dr MH.Errera (23 mars 2013)[DES 1 Urgences] Maculopathies aux urgences / Dr MH.Errera (23 mars 2013)
[DES 1 Urgences] Maculopathies aux urgences / Dr MH.Errera (23 mars 2013)
Fédération Rétine de Paris
 
Chirurgie cornéeenne de l'hypermétropie
Chirurgie cornéeenne de l'hypermétropieChirurgie cornéeenne de l'hypermétropie
Chirurgie cornéeenne de l'hypermétropie
Ophtalmologie
 
[DES 1] Pole posterieur et circulation / Pr M.Paques (4 avril 2012)
[DES 1] Pole posterieur et circulation / Pr M.Paques (4 avril 2012)[DES 1] Pole posterieur et circulation / Pr M.Paques (4 avril 2012)
[DES 1] Pole posterieur et circulation / Pr M.Paques (4 avril 2012)
Fédération Rétine de Paris
 
Diabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Diabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM FoundationDiabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Diabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
The CRUDEM Foundation
 
Explorations des vertiges
Explorations des vertigesExplorations des vertiges
Explorations des vertiges
Samir Houalef
 
Ophtalmologie ecn
Ophtalmologie ecnOphtalmologie ecn
Ophtalmologie ecn
Egn Njeba
 
Les implants phaques à fixation irienne
Les implants phaques à fixation irienneLes implants phaques à fixation irienne
Les implants phaques à fixation irienne
Ophtalmologie
 

Tendances (16)

Traumatologie oculaire
Traumatologie oculaireTraumatologie oculaire
Traumatologie oculaire
 
EVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUX
EVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUXEVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUX
EVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUX
 
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
 
OVR au CHNO des Quinze-Vingts
OVR au CHNO des Quinze-VingtsOVR au CHNO des Quinze-Vingts
OVR au CHNO des Quinze-Vingts
 
Comment traiter un nystagmus
Comment traiter un nystagmusComment traiter un nystagmus
Comment traiter un nystagmus
 
cours 4mai2009 OVR OAR NOIA
cours 4mai2009 OVR OAR NOIAcours 4mai2009 OVR OAR NOIA
cours 4mai2009 OVR OAR NOIA
 
Sauvegarder la vue_frank_famose
Sauvegarder la vue_frank_famoseSauvegarder la vue_frank_famose
Sauvegarder la vue_frank_famose
 
Retraitement en chirurgie refractive
Retraitement en chirurgie refractiveRetraitement en chirurgie refractive
Retraitement en chirurgie refractive
 
Cours aux externes "Retine medicale"
Cours aux externes "Retine medicale"Cours aux externes "Retine medicale"
Cours aux externes "Retine medicale"
 
[DES 1 Urgences] Maculopathies aux urgences / Dr MH.Errera (23 mars 2013)
[DES 1 Urgences] Maculopathies aux urgences / Dr MH.Errera (23 mars 2013)[DES 1 Urgences] Maculopathies aux urgences / Dr MH.Errera (23 mars 2013)
[DES 1 Urgences] Maculopathies aux urgences / Dr MH.Errera (23 mars 2013)
 
Chirurgie cornéeenne de l'hypermétropie
Chirurgie cornéeenne de l'hypermétropieChirurgie cornéeenne de l'hypermétropie
Chirurgie cornéeenne de l'hypermétropie
 
[DES 1] Pole posterieur et circulation / Pr M.Paques (4 avril 2012)
[DES 1] Pole posterieur et circulation / Pr M.Paques (4 avril 2012)[DES 1] Pole posterieur et circulation / Pr M.Paques (4 avril 2012)
[DES 1] Pole posterieur et circulation / Pr M.Paques (4 avril 2012)
 
Diabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Diabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM FoundationDiabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Diabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
 
Explorations des vertiges
Explorations des vertigesExplorations des vertiges
Explorations des vertiges
 
Ophtalmologie ecn
Ophtalmologie ecnOphtalmologie ecn
Ophtalmologie ecn
 
Les implants phaques à fixation irienne
Les implants phaques à fixation irienneLes implants phaques à fixation irienne
Les implants phaques à fixation irienne
 

Similaire à P52

Poly dcem3-ohphtalmo 2016
Poly   dcem3-ohphtalmo 2016Poly   dcem3-ohphtalmo 2016
Poly dcem3-ohphtalmo 2016
hajoura1971
 
Oeil Et Maladie de Behçet
Oeil Et Maladie de BehçetOeil Et Maladie de Behçet
Oeil Et Maladie de Behçet
jalila
 
2- Oeil rouge.pptx
2- Oeil rouge.pptx2- Oeil rouge.pptx
2- Oeil rouge.pptx
YounesOubidar1
 
Intraocular foreign body case presentation
Intraocular foreign body case presentationIntraocular foreign body case presentation
Intraocular foreign body case presentation
OuastiIkhlas
 
UVEITE ANTERIEURE cours de pathologie.pptx
UVEITE ANTERIEURE cours de pathologie.pptxUVEITE ANTERIEURE cours de pathologie.pptx
UVEITE ANTERIEURE cours de pathologie.pptx
LemagnonGago
 
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptxConduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
ivanseukak15
 
La technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie faciale
La technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie facialeLa technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie faciale
La technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie faciale
madjoudj ahcene
 
Les paralysies faciales périphériques.pptx
Les paralysies faciales périphériques.pptxLes paralysies faciales périphériques.pptx
Les paralysies faciales périphériques.pptx
KHETTABDJOUHER
 
Poly orl France
Poly orl FrancePoly orl France
Poly orl France
Egn Njeba
 
Communication bucco sinusienne
Communication bucco sinusienneCommunication bucco sinusienne
Communication bucco sinusienne
mohammed sadek
 
Présentation AMéGé
Présentation AMéGéPrésentation AMéGé
Présentation AMéGé
ajmage
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil Dent
Mede Space
 
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathiesSpondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
killua zoldyck
 

Similaire à P52 (20)

P50
P50P50
P50
 
Poly dcem3-ohphtalmo 2016
Poly   dcem3-ohphtalmo 2016Poly   dcem3-ohphtalmo 2016
Poly dcem3-ohphtalmo 2016
 
Oeil Et Maladie de Behçet
Oeil Et Maladie de BehçetOeil Et Maladie de Behçet
Oeil Et Maladie de Behçet
 
2- Oeil rouge.pptx
2- Oeil rouge.pptx2- Oeil rouge.pptx
2- Oeil rouge.pptx
 
P87
P87P87
P87
 
Intraocular foreign body case presentation
Intraocular foreign body case presentationIntraocular foreign body case presentation
Intraocular foreign body case presentation
 
P54
P54P54
P54
 
UVEITE ANTERIEURE cours de pathologie.pptx
UVEITE ANTERIEURE cours de pathologie.pptxUVEITE ANTERIEURE cours de pathologie.pptx
UVEITE ANTERIEURE cours de pathologie.pptx
 
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptxConduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
 
P76
P76P76
P76
 
La technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie faciale
La technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie facialeLa technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie faciale
La technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie faciale
 
Les paralysies faciales périphériques.pptx
Les paralysies faciales périphériques.pptxLes paralysies faciales périphériques.pptx
Les paralysies faciales périphériques.pptx
 
Poly orl France
Poly orl FrancePoly orl France
Poly orl France
 
P55
P55P55
P55
 
Communication bucco sinusienne
Communication bucco sinusienneCommunication bucco sinusienne
Communication bucco sinusienne
 
Présentation AMéGé
Présentation AMéGéPrésentation AMéGé
Présentation AMéGé
 
P73
P73P73
P73
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil Dent
 
P114
P114P114
P114
 
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathiesSpondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
 

Plus de Société Tunisienne d'ORL (20)

P113
P113P113
P113
 
P111
P111P111
P111
 
P110
P110P110
P110
 
P109
P109P109
P109
 
P108
P108P108
P108
 
P107
P107P107
P107
 
P106
P106P106
P106
 
P105
P105P105
P105
 
P103
P103P103
P103
 
P101
P101P101
P101
 
P102
P102P102
P102
 
P84
P84P84
P84
 
P63
P63P63
P63
 
P61
P61P61
P61
 
P60
P60P60
P60
 
P59
P59P59
P59
 
P57
P57P57
P57
 
P77
P77P77
P77
 
P100
P100P100
P100
 
P99
P99P99
P99
 

P52

  • 1. Benkhalifa Y, Hachicha A, Ben Tkhayat S, Bassoumi I, Chouchène H, Boussafa H, Turki S. Service d’ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale de l’ Hôpital des Forces de Sécurité Intérieure.  Neuropathie Optique Inflammatoire: complication rare des sinusites, liée à la proximité anatomique des sinus avec les nerfs optiques .  Survenant habituellement après le tableau aigu de la sinusite, exceptionnellement inaugurale de la maladie.  Homme, 26 ans, sans antécédents  SIGNES FONCTIONNELS: Baisse progressive de l’Acuité Visuelle de l’œil Droit avec flou visuel évoluant depuis 2 mois.  EXAMEN OPHTALMO INITIAL: • AV= 8/10 • Champs visuel: sans anomalies • Fond d’œil normal  EXAMENS COMPLÉMENTAIRES : • Potentiel évoqué visuel • Angiographie rétinienne • OCT • TDM massif facial + cérébral  CONDUITE THÉRAPEUTIQUE INITIALE correction optique adaptée .  EXAMEN OPHTALMO DE L’ŒIL DROIT: • AV: 2/20 • Champs visuel: scotome central • Fond d’œil = sans anomalies • Potentiel évoqué visuel: asymétrique  IRM CÉRÉBRALE ET ORBITAIRE Sphénoïdite droite au contact du canal optique , de la fissure orbitaire supérieure et du sinus caverneux droit.  EXAMEN ORL • Reprise de l’interrogatoire  céphalées occipitales intermittentes évoluant depuis quelques mois négligées par le patient. • EN : déviation de la cloison nasale à gauche le reste de l’examen est sans particularités  TRAITEMENT • Hospitalisation • Antibiothérapie : Lévofloxacine + amoxicilline/Ac clavulanique • Corticothérapie (3 boli de solumédrol en IV puis relais per os à la dose de 1 mg/kg/jr )  EVOLUTION • Disparition des céphalées avec nettoyage radiologique au scanner du massif facial de contrôle . • Persistance de la même altération de l’AV  Les sinusites sphénoïdales aiguës ou chroniques sont rares (2,7 %des atteintes inflammatoires des sinus). Ces sinusites présentent un risque non négligeable de complications graves mettant un jeu parfois le pronostic fonctionnel ou vital  L'atteinte du nerf optique est rare (5 %)  met en jeu le pronostic visuel à long terme  favorisée par la proximité anatomique du nerf optique avec les sinus postérieurs ( sinus éthmoïdaux et sphénoïdaux)  cette contiguité permet la diffusion directe d’une infection des sinus vers le nerf optique .  Responsable :  soit d’un syndrome de l’apex orbitaire (perte de l’acuité visuelle, ophtalmoplégie avec signes d’inflammation variables)  soit d’une perte isolée de l’acuité visuelle correspondant à une névrite optique comme dans notre cas.  La névrite optique au cours d’une sinusite peut être secondaire à une compression du nerf par une mucocèle ou une pyocèle, à une extension directe de l’infection au nerf, à une ostéomyélite de l’ethmoïde ou du sphénoïde ou à une vascularite occlusive.  L’imagerie est d’une importance capitale  Le scanner permet • d’identifier l’atteinte sinusienne • d’étudier l’os, le nerf optique et les muscles oculomoteurs.  L’IRM • étudie plus particulièrement les parties molles • permet de distinguer processus tissulaire et processus de rétention intra sinusien.  Le traitement associe :  une antibiothérapie active sur les germes les plus fréquents  une corticothérapie  Une sphénoïdotomie peut être proposée afin de drainer le sinus et d’éliminer les diagnostics différentiels (néoplasie, granulomatose ..)  Le pronostic est réservé avec absence ou très légère récupération de la vision. BAISSE DE L’ACUITÉ VISUELLE ISOLÉE RÉVÉLANT UNE SPHÉNOÏDITE  La neuropathie optique inflammatoire au cours d’une sinusite constitue une urgence diagnostique et thérapeutique.  Un interrogatoire minutieux doit rechercher tout signe associé évoquant une pathologie sinusienne causale.  Le recours à l’imagerie permet de confirmer le diagnostic.  Un traitement adapté et une prise en charge précoce sont indispensable pour améliorer le pronostic vital et fonctionnel. INTRODUCTION OBSERVATION Sans anomalies DISCUSSION LE PATIENT A RECONSULTÉ 6 MOIS APRÈS POUR UNE AGGRAVATION DE LA BAV . CONCLUSION C. Bach*, J.F. Papon*,Cécité monoculaire et sinusite sphéno ethmoïdale,La Lettre d’ORL et de chirurgie cervico-faciale octobre Décembre 2007 -Moorman CM, Anslow P, Elston JS. Is sphenoid sinus opacity significant in patients with optic neuritis? Eye 1999;13:76-82. -Rothstein J, Maisel RH, Berlinger NT, Wirtschafter JD. Relationship of optic neuritis to disease of the paranasal sinuses. Laryngoscope 1984;94:1501-8. -A. Jacquier, F. Facon, V. Vidal, sinusite sphénoidale , journal of neuroradiology , septembre 2003 -S. Chanzy a,*, M.C. Routon a, J. Bursztyn, Sinusite maxillaire et sphénoïdale compliquée de neuropathie optique inflammatoire aiguë chez un patient de 12 ans, Archives de pédiatrie 12 (2005) Références Fig1: IRM en coupe axiale montrant le comblement sphénoidal droit Fig 2 et 3: IRM en coupe axiale , T2: comblement sphénoidal droit au contact du canal optique Coupe axiale. Fig 4 et 5: Examen TDM: nettoyage radiologique après traitement. Coupe coronale.