SlideShare une entreprise Scribd logo
LES COMPLICATIONS DE LA CHIRURGIE DANS LA PNS
Romdhane N, Chiboub D, Methnani A, Belaied H, Hariga I, Ben Gamra O, Mbarek Ch
Service ORL et CCF Hôpital Habib Thameur Tunis
Introduction:
La PNS est une maladie bénigne touchant 4% de la population
générale.
L’évolution de la maladie peut se marquer par des complications
souvent infectieuses qui sont définies comme orbitaires,
intracrâniennes et osseuses.
 Le traitement chirurgical de la PNS n’est pas dénoué de risques
les complications de la chirurgie endoscopique peuvent être
majeures dans moins de 1% des cas ou mineures dans 6% des
cas
Patients et méthodes:
Etude rétrospective à propos de 42 malades qui ont eu
une complication per ou post opératoire / 176 patients
opérés pour une PNS sur une période de 9 ans [2008-
2016]
L’objectif de notre travail est d’étudier les différentes
complications per et postopératoire de la PNS.
Résultats:
o 12 femmes/30 hommes; sex-ratio: 2,08 / Age moyen: 42
ans [28-62]
o Tous les malades ont reçu une corticothérapie locale et
générale pré opératoire.
o Examens complémentaires: TDM du massif facial, tous les
malades.
o Variantes anatomiques à risque chirurgical: Asymétrie du
toit de l’éthmoide: 4 malades
Conclusions:
 TDM post opératoire systématique évaluer la chirurgie réalisée, rechercher
des brèches osseuses, une pneumocéphalie ou pneumorbite, les lésions
orbitaires ou intracrâniennes. (2).
 Prévention des complications postopératoire: Bonne connaissance de
l’anatomie chirurgicale, examen clinique + bonne endoscopie préopératoire,
TDM à la recherche des variantes anatomiques à risque chirurgical. (2)
Discussion:
 PNS: Maladie chronique, bénigne.
 Exceptionnellement, la maladie peut se déclarer suite à une
complication locorégionale infectieuse(1):
 Intracrânienne: abcès épidural, abcès sous dural, abcès
cérébral, méningite, encéphalite
 Intraorbitaire: Enfant+++; Cellulite orbitaire, abcès sous périosté,
thrombose du sinus caverneux (1).
 Osseuse: ostéomyélite
Facteurs favorisants
Traitement inadéquat, surtout au moments des poussées des
rhino sinusites.(2)
Déficit immunitaire: Diabète, SIDA. (2)
Présence d’anomalies acquises: Déhiscence ou brèche
méningée. (2)
Complications de la chirurgie endonasale:
Anatomie complexe de la région au contact des structures nobles
(Orbite, nerf optique, carotide interne).
 Per opératoire:
Orbitaire: Effraction de la lame papyracée, risque de perte de la
vision 0,1 à 0,3 %, diplopie (3)
Lésion de la voie lacrymale au moment de la réalisation de la
méatotomie moyenne varie de 3 à 15 % dans la littérature. (3)
Endocrânienne: rare, 0-2,5%, dominées par les solutions de
continuité de l’étage antérieur de la base du crâne souvent à la
jonction entre l’ethmoïde antérieur et l’ethmoïde postérieur, créant
une rhinorrhée cérébrospinale. (3)
 Postopératoires précoces:
Ophtalmologique: atteinte de la motricité oculaire suite à une
effraction de lame orbitaire, cécité par section ou compression
nerveuse par un hématome rétrobulbaire;
Méningée: syndrome méningée fébrile, trouble neurologique en
rapport avec une méningite, abcès cérébral, méningocèle,
méningoencéphalocèle.
Hémorragie secondaire.
 Postopératoire tardives:
Les synéchies, la rhinite crouteuse ou atrophique, les mucocèles
secondaires: affection iatrogène dans 45% des cas (3) les
traumatismes faciaux les rhino sinusites chroniques ainsi que la
PNS sont incriminés .
References:
[1] Sharma R, Lakhani R, Rimmer J, Hopkins C. Surgical interventionsfor chronic
rhinosinusitis with nasal polyps. Cochrane Database Syst Rev 2014;(11):CD006990
[2] Fokkens WJ, Lund VJ, Mullol J, Bachert C, Alobid I, Baroody F, et al. European position
paper on rhinosinusitis and nasal polyps 2012. Rhinol Suppl 2012;23:1–298
[3] Bachert C, Zhang L, Gevaert P. Current and future treatment options for adult
chronic rhinosinusitis: focus on nasal polyposis. J Allergy Clin Immunol 2015;136:1431–
40.
Figure 3 IRM du massif
facial coupe coronale T1
injecté montrant un
comblement hétérogéne
ethmoidofrontal gauche.
Figure 1 TDM du massif
faciale coupe coronale
montrant unemucocèle +
extension intraorbitaire avec
lyse du toit et paroi interne
de l’orbite
Figure 2 IRM du massif facial
T2 montrant un comblement
du complexe ostéo meatal
gauche étendu au canal naso
frontal qui est en
hypersignal.

Contenu connexe

Tendances (14)

P91
P91P91
P91
 
P111
P111P111
P111
 
P65
P65P65
P65
 
P110
P110P110
P110
 
P114
P114P114
P114
 
P94
P94P94
P94
 
P60
P60P60
P60
 
Thyroiectomies cours smail kharoubi
Thyroiectomies cours smail kharoubiThyroiectomies cours smail kharoubi
Thyroiectomies cours smail kharoubi
 
P113
P113P113
P113
 
P68
P68P68
P68
 
P90
P90P90
P90
 
P79
P79P79
P79
 
P73
P73P73
P73
 
Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
 

Similaire à P76

cancer-du-cavum.pptx
cancer-du-cavum.pptxcancer-du-cavum.pptx
cancer-du-cavum.pptx
cyliabenali1
 
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
KHETTABDJOUHER
 
Chu Fort de France!!!
Chu Fort de France!!!Chu Fort de France!!!
Chu Fort de France!!!Manzon
 
Meningiomes%20 atypiques%20version%20finale[1]
Meningiomes%20 atypiques%20version%20finale[1]Meningiomes%20 atypiques%20version%20finale[1]
Meningiomes%20 atypiques%20version%20finale[1]
Norbert Manzo
 
Neuropathie_peri-2.pdf
Neuropathie_peri-2.pdfNeuropathie_peri-2.pdf
Neuropathie_peri-2.pdf
polo108905
 
Les manifestations neurologiques liés au vih
Les manifestations neurologiques liés au vihLes manifestations neurologiques liés au vih
Les manifestations neurologiques liés au vihSouhila Med
 
Méningites purlt dr mahi 2
Méningites purlt dr mahi 2Méningites purlt dr mahi 2
Méningites purlt dr mahi 2killua zoldyck
 
Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune
Dr. Kerfah Soumia
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Nouhoum L Traore
 
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenPerforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenArbaoui Bouzid
 
Spondylodiscite infectieuse le regard du
Spondylodiscite infectieuse  le regard duSpondylodiscite infectieuse  le regard du
Spondylodiscite infectieuse le regard duYazid Benyezzar
 
Mai 28.20 Tumeurs cérébrales.pdf
Mai 28.20 Tumeurs cérébrales.pdfMai 28.20 Tumeurs cérébrales.pdf
Mai 28.20 Tumeurs cérébrales.pdf
YahaoHari
 
La méningite tuberculeuse
La méningite tuberculeuseLa méningite tuberculeuse
La méningite tuberculeuse
Dr. Kerfah Soumia
 

Similaire à P76 (20)

P51
P51P51
P51
 
P87
P87P87
P87
 
cancer-du-cavum.pptx
cancer-du-cavum.pptxcancer-du-cavum.pptx
cancer-du-cavum.pptx
 
La miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuseLa miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuse
 
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
 
Chu Fort de France!!!
Chu Fort de France!!!Chu Fort de France!!!
Chu Fort de France!!!
 
P54
P54P54
P54
 
P55
P55P55
P55
 
P86
P86P86
P86
 
Meningiomes%20 atypiques%20version%20finale[1]
Meningiomes%20 atypiques%20version%20finale[1]Meningiomes%20 atypiques%20version%20finale[1]
Meningiomes%20 atypiques%20version%20finale[1]
 
Neuropathie_peri-2.pdf
Neuropathie_peri-2.pdfNeuropathie_peri-2.pdf
Neuropathie_peri-2.pdf
 
Les manifestations neurologiques liés au vih
Les manifestations neurologiques liés au vihLes manifestations neurologiques liés au vih
Les manifestations neurologiques liés au vih
 
Méningites purlt dr mahi 2
Méningites purlt dr mahi 2Méningites purlt dr mahi 2
Méningites purlt dr mahi 2
 
Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune Tuberculose pulmonaire commune
Tuberculose pulmonaire commune
 
P80
P80P80
P80
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
 
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenPerforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
 
Spondylodiscite infectieuse le regard du
Spondylodiscite infectieuse  le regard duSpondylodiscite infectieuse  le regard du
Spondylodiscite infectieuse le regard du
 
Mai 28.20 Tumeurs cérébrales.pdf
Mai 28.20 Tumeurs cérébrales.pdfMai 28.20 Tumeurs cérébrales.pdf
Mai 28.20 Tumeurs cérébrales.pdf
 
La méningite tuberculeuse
La méningite tuberculeuseLa méningite tuberculeuse
La méningite tuberculeuse
 

Plus de Société Tunisienne d'ORL (19)

P107
P107P107
P107
 
P106
P106P106
P106
 
P105
P105P105
P105
 
P103
P103P103
P103
 
P101
P101P101
P101
 
P102
P102P102
P102
 
P84
P84P84
P84
 
P63
P63P63
P63
 
P61
P61P61
P61
 
P57
P57P57
P57
 
P77
P77P77
P77
 
P100
P100P100
P100
 
P99
P99P99
P99
 
P98
P98P98
P98
 
P97
P97P97
P97
 
P96
P96P96
P96
 
P95
P95P95
P95
 
P93
P93P93
P93
 
P92
P92P92
P92
 

P76

  • 1. LES COMPLICATIONS DE LA CHIRURGIE DANS LA PNS Romdhane N, Chiboub D, Methnani A, Belaied H, Hariga I, Ben Gamra O, Mbarek Ch Service ORL et CCF Hôpital Habib Thameur Tunis Introduction: La PNS est une maladie bénigne touchant 4% de la population générale. L’évolution de la maladie peut se marquer par des complications souvent infectieuses qui sont définies comme orbitaires, intracrâniennes et osseuses.  Le traitement chirurgical de la PNS n’est pas dénoué de risques les complications de la chirurgie endoscopique peuvent être majeures dans moins de 1% des cas ou mineures dans 6% des cas Patients et méthodes: Etude rétrospective à propos de 42 malades qui ont eu une complication per ou post opératoire / 176 patients opérés pour une PNS sur une période de 9 ans [2008- 2016] L’objectif de notre travail est d’étudier les différentes complications per et postopératoire de la PNS. Résultats: o 12 femmes/30 hommes; sex-ratio: 2,08 / Age moyen: 42 ans [28-62] o Tous les malades ont reçu une corticothérapie locale et générale pré opératoire. o Examens complémentaires: TDM du massif facial, tous les malades. o Variantes anatomiques à risque chirurgical: Asymétrie du toit de l’éthmoide: 4 malades Conclusions:  TDM post opératoire systématique évaluer la chirurgie réalisée, rechercher des brèches osseuses, une pneumocéphalie ou pneumorbite, les lésions orbitaires ou intracrâniennes. (2).  Prévention des complications postopératoire: Bonne connaissance de l’anatomie chirurgicale, examen clinique + bonne endoscopie préopératoire, TDM à la recherche des variantes anatomiques à risque chirurgical. (2) Discussion:  PNS: Maladie chronique, bénigne.  Exceptionnellement, la maladie peut se déclarer suite à une complication locorégionale infectieuse(1):  Intracrânienne: abcès épidural, abcès sous dural, abcès cérébral, méningite, encéphalite  Intraorbitaire: Enfant+++; Cellulite orbitaire, abcès sous périosté, thrombose du sinus caverneux (1).  Osseuse: ostéomyélite Facteurs favorisants Traitement inadéquat, surtout au moments des poussées des rhino sinusites.(2) Déficit immunitaire: Diabète, SIDA. (2) Présence d’anomalies acquises: Déhiscence ou brèche méningée. (2) Complications de la chirurgie endonasale: Anatomie complexe de la région au contact des structures nobles (Orbite, nerf optique, carotide interne).  Per opératoire: Orbitaire: Effraction de la lame papyracée, risque de perte de la vision 0,1 à 0,3 %, diplopie (3) Lésion de la voie lacrymale au moment de la réalisation de la méatotomie moyenne varie de 3 à 15 % dans la littérature. (3) Endocrânienne: rare, 0-2,5%, dominées par les solutions de continuité de l’étage antérieur de la base du crâne souvent à la jonction entre l’ethmoïde antérieur et l’ethmoïde postérieur, créant une rhinorrhée cérébrospinale. (3)  Postopératoires précoces: Ophtalmologique: atteinte de la motricité oculaire suite à une effraction de lame orbitaire, cécité par section ou compression nerveuse par un hématome rétrobulbaire; Méningée: syndrome méningée fébrile, trouble neurologique en rapport avec une méningite, abcès cérébral, méningocèle, méningoencéphalocèle. Hémorragie secondaire.  Postopératoire tardives: Les synéchies, la rhinite crouteuse ou atrophique, les mucocèles secondaires: affection iatrogène dans 45% des cas (3) les traumatismes faciaux les rhino sinusites chroniques ainsi que la PNS sont incriminés . References: [1] Sharma R, Lakhani R, Rimmer J, Hopkins C. Surgical interventionsfor chronic rhinosinusitis with nasal polyps. Cochrane Database Syst Rev 2014;(11):CD006990 [2] Fokkens WJ, Lund VJ, Mullol J, Bachert C, Alobid I, Baroody F, et al. European position paper on rhinosinusitis and nasal polyps 2012. Rhinol Suppl 2012;23:1–298 [3] Bachert C, Zhang L, Gevaert P. Current and future treatment options for adult chronic rhinosinusitis: focus on nasal polyposis. J Allergy Clin Immunol 2015;136:1431– 40. Figure 3 IRM du massif facial coupe coronale T1 injecté montrant un comblement hétérogéne ethmoidofrontal gauche. Figure 1 TDM du massif faciale coupe coronale montrant unemucocèle + extension intraorbitaire avec lyse du toit et paroi interne de l’orbite Figure 2 IRM du massif facial T2 montrant un comblement du complexe ostéo meatal gauche étendu au canal naso frontal qui est en hypersignal.