SlideShare une entreprise Scribd logo
INTRODUCTION:
L’otomastoïdite est une atteinte infectieuse des cavités de l’oreille moyenne associée à des lésions destructives de l’os mastoïdien due
à une ostéite. Le pseudo bezold est une forme à extériorisation cervicale et résulte de l’effraction de la corticale de la pointe de la
mastoïde sur sa face externe.
L’objectif de notre travail est de discuter les particularités cliniques ; radiologiques et la prise en charge thérapeutique de l’otite
moyenne aigue compliquée d’une mastoïdite pseudo-bezold.
DISCUSSION:
- L’abcès de pseudo bezold est une complication extra crânienne
des otomastoïdites qui devient rare à cause de l’utilisation large
des antibiotiques.
- Il représente une urgence de prise en charge thérapeutique.
- Il résulte d’une effraction de la corticale apexienne sur sa face
externe ; le pus peut fuser à l’étage cervical et gagner les
espaces périvertébraux.
- Il touche souvent le grand enfant qui présente des cellules
mastoïdienne bien pneumatisées.
-Cliniquement: il associe une mastoïdite et un abcès cervical
profond avec untorticolis fébrile et des cervicalgies. Parfois une
masse latéro-cervicale haute peut être associée .
-Les germes les plus incriminés sont le Streptocoque
pneumoniae et le Streptococcus pyogenes.
- La TDM : est l’examen de choix pour :
Le diagnostic et le bilan lésionnel
Différencier une cellulite d’une collection abcédée.
Guider le drainage chirurgical
-Les complications : proviennent de la progression de l’infection
le long des plans des fascias des muscles SCM et digastrique et
l’envahissement de la gaine carotidienne. Ainsi, une thrombose
de la VJI ou d’un sinus intracrânien serait possible.
- Le traitement est basé sur :
Une antibiothérapie parentérale à large spectre
Drainage de la collection purulente
La mastoidectomie pouvant être indiquée.
Traitement des complications tel qu’une ligature de la VJI en cas
de thrombose.
CONCLUSION:
Devant une tuméfaction latéro-cervicale haute associée à un torticolis et une fièvre, il faut savoir évoquer le rare diagnostic d’un abcès
pseudo-bezold, à priori en présence de signes d’appel otologiques. Une tomodensitométrie doit être réalisée dans le but de rattacher le
tableau cervical à son origine mastoïdienne ainsi que pour rechercher d’éventuelles complications endocrâniennes concomitantes. Le
traitement est médico-chirurgical et doit être instauré en urgence.
Fig 3: TDM en coupe axiale
objectivant l’otomastoidite droite
( )
Fig 1,2: thrombose de la veine jugulaire interne ( ) qui n’est pas opacifiée
après injection de PDC avec collection rétro et sous mastoïdienne
( )
Fig 4: TDM en coupe axiale
objectivant une thrombose du sinus
latéral droit ( )
OTITEMOYENNEAIGUECOMPLIQUEED’UNEMASTOIDITE
PSEUDOBEZOLD:APROPOSD’UNEOBSERVATION
GhammemM, ElOmriM, HouasJ,MeherziA, BellakhdherM, KermaniW,AbdelkafiM
ServiceORLetCCF,CHUFarhatHachedde Sousse.Tunisie
OBSERVATION :
Enfant : 7 ans, sans antécédents particuliers.
Motif de consultation : torticolis, tuméfaction latéro-cervicale droite douloureuse évoluant depuis 15 jours associée à une otorrhée et
une hypoacousie homolatérale dans un contexte fébrile, sans vertige ni asymétrie faciale.
L’examen clinique : une tuméfaction douloureuse et inflammatoire de la région mastoïdienne étendue à la région latéro-cervicale
droite. L’examen otologique : tympan inflammatoire bombé dans son quadrant postéro supérieur.
La TDM des rochers ,cérébrale et cervicale :une mastoïdite droite (Fig1) compliquée de thrombose de la veine jugulaire interne
homolatérale (Fig2 et 3), une thrombophlébite du sinus latéral droit (Fig4) avec une collection rétro et sous mastoïdienne confluente
de 6*2cm et une solution de continuité entre la corticale mastoïdienne et la collection. Pas de collection endocrânienne.
Ponction lombaire : sans anomalies.
L’enfant a été mis sous triple antibiothérapie parentérale pendant 15 jours puis relais per os et il a eu une mastoïdectomie droite avec
exposition du sinus latéral droit qui était perméable . Une ligature de la veine jugulaire interne et une mise en place d’un ATT ont été
pratiquées. Les suites post opératoires étaient simples avec un recul de 6 mois.
P98

Contenu connexe

Tendances

Hotcase radeos mai 2015
Hotcase radeos   mai 2015Hotcase radeos   mai 2015
Hotcase radeos mai 2015
Réseau Pro Santé
 
Diverticulose
DiverticuloseDiverticulose
Diverticulose
Mede Space
 

Tendances (7)

P89
P89P89
P89
 
Hotcase radeos mai 2015
Hotcase radeos   mai 2015Hotcase radeos   mai 2015
Hotcase radeos mai 2015
 
P83
P83P83
P83
 
P96
P96P96
P96
 
Diverticulose
DiverticuloseDiverticulose
Diverticulose
 
P108
P108P108
P108
 
P32
P32P32
P32
 

Similaire à P98

Cellulite
CelluliteCellulite
Cellulite
Mede Space
 
Ethmoidectomie par voie endonasale
Ethmoidectomie par voie endonasaleEthmoidectomie par voie endonasale
Ethmoidectomie par voie endonasale
Abdelhak Messalti
 
Cysticercose + photos
Cysticercose + photosCysticercose + photos
Cysticercose + photos
Norbert Manzo
 
Otites Moyennes Chroniques
Otites Moyennes ChroniquesOtites Moyennes Chroniques
Otites Moyennes Chroniques
Mede Space
 
compression medullaire.pptx
compression medullaire.pptxcompression medullaire.pptx
compression medullaire.pptx
IMANE EL MAHDAOUI
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Nouhoum L Traore
 
24.Dysphagie-2022.Validé.pdf
24.Dysphagie-2022.Validé.pdf24.Dysphagie-2022.Validé.pdf
24.Dysphagie-2022.Validé.pdf
SoumeyaSoumeyahamed
 
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Abdeldjalil Gadra
 
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateuContusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
imma-dr
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil Dent
Mede Space
 
Procidence de la membrane nictitante - Frank FAMOSE
Procidence de la membrane nictitante - Frank FAMOSEProcidence de la membrane nictitante - Frank FAMOSE
Procidence de la membrane nictitante - Frank FAMOSE
Frank FAMOSE
 

Similaire à P98 (20)

P50
P50P50
P50
 
P53
P53P53
P53
 
Cellulite
CelluliteCellulite
Cellulite
 
Ethmoidectomie par voie endonasale
Ethmoidectomie par voie endonasaleEthmoidectomie par voie endonasale
Ethmoidectomie par voie endonasale
 
P114
P114P114
P114
 
Cysticercose + photos
Cysticercose + photosCysticercose + photos
Cysticercose + photos
 
P93
P93P93
P93
 
P45
P45P45
P45
 
Otites Moyennes Chroniques
Otites Moyennes ChroniquesOtites Moyennes Chroniques
Otites Moyennes Chroniques
 
compression medullaire.pptx
compression medullaire.pptxcompression medullaire.pptx
compression medullaire.pptx
 
Toa
ToaToa
Toa
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
 
24.Dysphagie-2022.Validé.pdf
24.Dysphagie-2022.Validé.pdf24.Dysphagie-2022.Validé.pdf
24.Dysphagie-2022.Validé.pdf
 
Le tetanos
Le tetanosLe tetanos
Le tetanos
 
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
 
P54
P54P54
P54
 
P73
P73P73
P73
 
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateuContusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil Dent
 
Procidence de la membrane nictitante - Frank FAMOSE
Procidence de la membrane nictitante - Frank FAMOSEProcidence de la membrane nictitante - Frank FAMOSE
Procidence de la membrane nictitante - Frank FAMOSE
 

Plus de Société Tunisienne d'ORL (20)

P113
P113P113
P113
 
P111
P111P111
P111
 
P110
P110P110
P110
 
P109
P109P109
P109
 
P107
P107P107
P107
 
P106
P106P106
P106
 
P105
P105P105
P105
 
P103
P103P103
P103
 
P101
P101P101
P101
 
P102
P102P102
P102
 
P84
P84P84
P84
 
P63
P63P63
P63
 
P61
P61P61
P61
 
P60
P60P60
P60
 
P59
P59P59
P59
 
P57
P57P57
P57
 
P77
P77P77
P77
 
P100
P100P100
P100
 
P99
P99P99
P99
 
P97
P97P97
P97
 

P98

  • 1. INTRODUCTION: L’otomastoïdite est une atteinte infectieuse des cavités de l’oreille moyenne associée à des lésions destructives de l’os mastoïdien due à une ostéite. Le pseudo bezold est une forme à extériorisation cervicale et résulte de l’effraction de la corticale de la pointe de la mastoïde sur sa face externe. L’objectif de notre travail est de discuter les particularités cliniques ; radiologiques et la prise en charge thérapeutique de l’otite moyenne aigue compliquée d’une mastoïdite pseudo-bezold. DISCUSSION: - L’abcès de pseudo bezold est une complication extra crânienne des otomastoïdites qui devient rare à cause de l’utilisation large des antibiotiques. - Il représente une urgence de prise en charge thérapeutique. - Il résulte d’une effraction de la corticale apexienne sur sa face externe ; le pus peut fuser à l’étage cervical et gagner les espaces périvertébraux. - Il touche souvent le grand enfant qui présente des cellules mastoïdienne bien pneumatisées. -Cliniquement: il associe une mastoïdite et un abcès cervical profond avec untorticolis fébrile et des cervicalgies. Parfois une masse latéro-cervicale haute peut être associée . -Les germes les plus incriminés sont le Streptocoque pneumoniae et le Streptococcus pyogenes. - La TDM : est l’examen de choix pour : Le diagnostic et le bilan lésionnel Différencier une cellulite d’une collection abcédée. Guider le drainage chirurgical -Les complications : proviennent de la progression de l’infection le long des plans des fascias des muscles SCM et digastrique et l’envahissement de la gaine carotidienne. Ainsi, une thrombose de la VJI ou d’un sinus intracrânien serait possible. - Le traitement est basé sur : Une antibiothérapie parentérale à large spectre Drainage de la collection purulente La mastoidectomie pouvant être indiquée. Traitement des complications tel qu’une ligature de la VJI en cas de thrombose. CONCLUSION: Devant une tuméfaction latéro-cervicale haute associée à un torticolis et une fièvre, il faut savoir évoquer le rare diagnostic d’un abcès pseudo-bezold, à priori en présence de signes d’appel otologiques. Une tomodensitométrie doit être réalisée dans le but de rattacher le tableau cervical à son origine mastoïdienne ainsi que pour rechercher d’éventuelles complications endocrâniennes concomitantes. Le traitement est médico-chirurgical et doit être instauré en urgence. Fig 3: TDM en coupe axiale objectivant l’otomastoidite droite ( ) Fig 1,2: thrombose de la veine jugulaire interne ( ) qui n’est pas opacifiée après injection de PDC avec collection rétro et sous mastoïdienne ( ) Fig 4: TDM en coupe axiale objectivant une thrombose du sinus latéral droit ( ) OTITEMOYENNEAIGUECOMPLIQUEED’UNEMASTOIDITE PSEUDOBEZOLD:APROPOSD’UNEOBSERVATION GhammemM, ElOmriM, HouasJ,MeherziA, BellakhdherM, KermaniW,AbdelkafiM ServiceORLetCCF,CHUFarhatHachedde Sousse.Tunisie OBSERVATION : Enfant : 7 ans, sans antécédents particuliers. Motif de consultation : torticolis, tuméfaction latéro-cervicale droite douloureuse évoluant depuis 15 jours associée à une otorrhée et une hypoacousie homolatérale dans un contexte fébrile, sans vertige ni asymétrie faciale. L’examen clinique : une tuméfaction douloureuse et inflammatoire de la région mastoïdienne étendue à la région latéro-cervicale droite. L’examen otologique : tympan inflammatoire bombé dans son quadrant postéro supérieur. La TDM des rochers ,cérébrale et cervicale :une mastoïdite droite (Fig1) compliquée de thrombose de la veine jugulaire interne homolatérale (Fig2 et 3), une thrombophlébite du sinus latéral droit (Fig4) avec une collection rétro et sous mastoïdienne confluente de 6*2cm et une solution de continuité entre la corticale mastoïdienne et la collection. Pas de collection endocrânienne. Ponction lombaire : sans anomalies. L’enfant a été mis sous triple antibiothérapie parentérale pendant 15 jours puis relais per os et il a eu une mastoïdectomie droite avec exposition du sinus latéral droit qui était perméable . Une ligature de la veine jugulaire interne et une mise en place d’un ATT ont été pratiquées. Les suites post opératoires étaient simples avec un recul de 6 mois. P98