SlideShare une entreprise Scribd logo
ITALIE 
2014: 
Le climat du pays 
Septembre 2014
Les italiens face à la crise
LL’eI tPaIBli ap airn tvêteecchia! 
La fracture territorial 
Evolution du PIB 2000/2012 
2000 2012 Delta 
Nord-ovest 29.365 27.687 -1.678 
Nord-est 29.585 27.241 -2.343 
Centro 26.282 24.969 -1.313 
Centro-Nord 28.505 26.739 -1.767 
Mezzogiorno 16.009 15.197 -811 
Italia 24.021 22.807 -1.214 
2000 2012 Delta 
Piemonte 27.084 24.910 -2.174 
Valle d'Aosta 31.869 30.843 -1.027 
Liguria 25.514 24.269 -1.246 
Lombardia 31.086 29.434 -1.652
Le chômage 
4 
36,2 36,4 
37,5 37,4 
38,4 38,7 39,1 39,3 38,8 39,4 40,0 
40,7 40,8 41,4 41,7 41,8 
42,5 42,6 42,8 
43,5 43,0 
43,7 
42,9 
23,1 23,2 23,3 23,4 23,5 23,4 23,3 23,4 23,4 23,4 23,4 23,4 23,3 23,0 23,0 22,8 22,8 22,5 22,3 22,1 21,8 21,8 21,6 
10,9 11,3 11,2 11,4 11,8 11,8 11,9 12,1 12,2 12,3 12,1 12,3 12,5 12,4 12,7 12,4 12,6 12,6 12,4 12,5 12,6 12,3 12,6 
10,5 10,6 10,7 10,7 10,8 10,9 10,9 10,9 10,9 10,8 10,8 10,8 10,8 10,7 10,6 10,6 10,5 10,4 10,3 10,3 10,2 10,2 10,1 
44 
40 
36 
32 
28 
24 
20 
16 
12 
8 
4 
Italia 15-24 
EU 27 15-24 
EU 27 overall 
Italia overall 
Valuers % 
FONTE: Istat - Eurostat
290,000 
280,000 
270,000 
260,000 
250,000 
240,000 
230,000 
220,000 
210,000 
Le pouvoir d’achat des foyers reste bas 
Rèvenu brut disponible 
Pouvoir d'achat 
Total foyers 
SOURCE: Istat 
Valeurs trimestrielles 
désaisonnalisées 
en millions d’Euros
La croissance de l’inegalitè 
FONTE: Dati Banca d’Italia
La crise de la demande intérieure 
Indices de la chiffre d’affaires italienne par marché de destination – 2009 - 
2014 
Indices à base 2010=100 – valeurs désaisonnalisées 
Extérieur Intérieur 
SOURCE: Istat , Enquête sur la chiffre d’affaires et les commandes de 
l’industrie
La crise à réduit le taux d’épargne des foyers qui, néanmoins, 
est en croissance dans les derniers trimestres 
épargne brut des foyers taux d'épargne en % 
In % (reddito lordo - spesa per 
consumi)/reddito lordo*100 
In volumi (propensione al 
risparmio*reddito lordo/100) 
Volumi (in milioni di euro) Valori % 
Source Istat 
50,000 
45,000 
40,000 
35,000 
30,000 
25,000 
20,000 
15,000 
10,000 
5,000 
0 
20.0 
18.0 
16.0 
14.0 
12.0 
10.0 
8.0 
6.0 
4.0 
2.0 
0.0 
MAIS ... 
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Foyers pauvres ou en privation 
Pauvreté relative: ≤ 990,88 € mensuels pour deux personnes (2012) 
Privation: au moins 3 sur 9 en état de privation (ex: en retard sur les payements, pas de vacances, 
pas de repas adéquat au moins chaque 2 jours., etc. ) 
Pauvreté relative 2011 Pauvreté relative 2012 Dèprivation 2011 Dèprivation 2012 24.9 
Augmentent (2010/2012) les individus dans ménages qui ne 
peuvent pas se permettre: 
Dépenses imprévues de 800 euros (du 33,3% au 42,9%), 
Une semaine de vacances par an (du 39,8% au 50,5%), 
Un repas avec viande ou poisson chaque deux jours (du 6,7% 
au 17,5%), 
Réchauffer adéquatement l’habitation (du 11,2% au 22%). 
Source: Istat Noi Italia 2013/214 
11.1 
12.7 
22.4
Et donc comment expliquer la croissance de l’épargne? 
Le future devient de plus en plus 
précaire, à risque, les famille 
doivent soutenir les jeunes 
Mais l’épargne est fait souvent en 
réduisant les achats …. 
La rationalisation des dépenses 
devient systématique, à la fois parmi les 
ménages frappés par la crise et parmi 
quelle celles qui n’ont pas des problèmes 
particuliers: consommer plus que le 
nécessaire n’est plus un élément 
de distinction
La relecture des attentes, des priorités, des relations 
Des attentes: on les réduit, surtout par rapport au revenu et à l’emploi. 
Avant la perception de la récession (deuxième moitié 2011), quand on pensait 
que nous avions surmonté la première crise financière, les attentes restaient 
hautes (un emploi gratifiant et miré à réaliser soi même, un revenu suffisant pour 
un vie satisfaisante), en 2011 les attentes baissent. 
Des priorités: si avant on 
s’attendait au moins de maintenir 
ce qu’on avait, maintenant on 
met en compte une 
aggravation du niveau de 
la vie et on prends pour acquis 
que les jeunes auront un vie 
sensiblement pire de leur parents. 
Priorité: résister, non progresser. 
Des relations: c’est de plus en plus difficile 
de rendre “collectives” ces conditions de 
difficulté. Toujours plus difficile 
identifier les intermédiaires qui 
peuvent représenter besoins et 
intérêts. Cette difficulté est dedans un 
processus général de « désintermédiation » 
qui touche d’abord la politique.
Faibles signaux positifs
120 
105 
90 
75 
60 
Le strabisme: au mois de septembre la chute de la confiance 
des consommateurs s’ arrête 
Climat économique: -10.3 
Climat personnel: -0.7 
base 2005=100 
Climat de confiance dessaisonalisé (Istat) 
13 
MAIS entre juin et septembre: 
On sépare les destins individuels des ceux du Pays
Le non pessimisme: attentes pour la situation économique personnelle 
AUJOURD’HUI TREND OPTIMISTES/PESSIMISTES 
totale Italie 
24% 
50% 
24% 
attente è 
détériorement 
NSP 
Attente à pas de 
changement 
attente à 
amélioration 
24% 
21% 21% 
22% 
17% 
17% 
23% 
25% 
26% 
29% 
27% 
25% 
31% 
24% 
25% 
27% 
32% 
37% 
35% 
21% 
24% 
20% 20% 
23% 
31% 
20% 
AUJOURD'HUI 
2eme semestre 2013 
1er semestre 2013 
2eme semestre 2012 
1er semestre 2012 
2eme semestre 2011 
1er semestre 2011 
2eme semestre 2010 
1er semestre 2010 
2eme semestre 2009 
1er semestre 2009 
2eme semestre 08 
1er semestre 08 
OPTIMISTES PESSIMISTES 
Source: banque données Ipsos
Petit améliorèrent pour le jugement sur la qualité de la vie 
TREND NOTES POSITIVES – ITALIE 2007-2014 
78% 
74% 
76% 
79% 
78% 
77% 
75% 
70% 
74% 
71% 
68% 
65% 
64% 
67% 
2007 2008 primo 
semest re 
2009 
secondo 
semest re 
2009 
primo 
semest re 
2010 
secondo 
semest re 
2010 
primo 
semest re 
2011 
secondo 
semest re 
2011 
primo 
semest re 
2012 
secondo 
semest re 
2012 
primo 
semest re 
2013 
secondo 
semest re 
2013 
primo 
semest re 
2014 
lug-14 
Source: banque données Ipsos 
15
Le gouvernement Renzi 
16
Confiance pour le Président du Conseil et opinion sur l’activité du 
Gouvernement 
notes positives (6-10) 
60 
69 
66 
64 64 
55 
60 
58 
56 
70 
65 
60 
55 
50 
Février Mars Avril Mai Juin Juillet Sept, 5 Sept , 19 
Matteo Renzi 
Gouvernement
Et maintenant?
En synthèse 
Disintermedier: réduire la chaine (d'approvisionnement, de la 
politique, des forces intermédiaires) 
Se diriger par soi même: le sujet comme mesure 
Comment en sortir 
Raconter une histoire: le story telling transmigre dans la politique 
Coopérer: en partant des niveaux minimales, en reconstruisant le 
mutualisme originaire, non idéologique 
Dans un mot: redéfinir la représentance sociale et politique

Contenu connexe

Tendances

Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationalePrésentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Forums financiers de Wallonie
 
Risques et opportunités de la désynchronisation des économies mondiales
Risques et opportunités de la désynchronisation des économies mondialesRisques et opportunités de la désynchronisation des économies mondiales
Risques et opportunités de la désynchronisation des économies mondiales
Forums financiers de Wallonie
 
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationalePrésentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Forums financiers de Wallonie
 
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale - Libramont
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale  - LibramontPrésentation du Rapport annuel de la Banque nationale  - Libramont
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale - Libramont
Forums financiers de Wallonie
 
Research note 20130807
Research note 20130807Research note 20130807
Research note 20130807
Theodore Stanton
 
Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...
Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...
Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...
OFI Asset Management
 
Observatoire cetelem-2011
Observatoire cetelem-2011Observatoire cetelem-2011
Observatoire cetelem-2011
Henri Kaufman
 
Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018
Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018
Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018
Forums financiers de Wallonie
 
La croissance-a-deja-culmine-et-les-risques-s-aggravent-perspectives-economiq...
La croissance-a-deja-culmine-et-les-risques-s-aggravent-perspectives-economiq...La croissance-a-deja-culmine-et-les-risques-s-aggravent-perspectives-economiq...
La croissance-a-deja-culmine-et-les-risques-s-aggravent-perspectives-economiq...
OECD, Economics Department
 
Lettre eco 239 du 8 juillet 2017
Lettre eco 239 du 8 juillet   2017Lettre eco 239 du 8 juillet   2017
Lettre eco 239 du 8 juillet 2017
Philippe Crevel
 
Note de conjoncture 1 2021
Note de conjoncture 1 2021Note de conjoncture 1 2021
Note de conjoncture 1 2021
Paperjam_redaction
 
Investissement immobilier et crédit à la consommation
Investissement immobilier et crédit à la consommationInvestissement immobilier et crédit à la consommation
Investissement immobilier et crédit à la consommation
CA Consumer Finance
 
Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem
Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortemPrévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem
Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem
OECD, Economics Department
 
L'Impact de la crise sur les pays européens
L'Impact de la crise sur les pays européensL'Impact de la crise sur les pays européens
L'Impact de la crise sur les pays européens
Mohcine Boudanes
 
Banque de France : étude sur l'économie britannique post Brexit
Banque de France : étude sur l'économie britannique post BrexitBanque de France : étude sur l'économie britannique post Brexit
Banque de France : étude sur l'économie britannique post Brexit
Société Tripalio
 
France portrait social edition 2011_insee
France portrait social edition 2011_inseeFrance portrait social edition 2011_insee
France portrait social edition 2011_insee
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Tmr 130121 noir blanc
Tmr 130121 noir blancTmr 130121 noir blanc
Tmr 130121 noir blanc
Bordier & Cie
 
Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...
Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...
Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...
Forums financiers de Wallonie
 

Tendances (20)

Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationalePrésentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale
 
Risques et opportunités de la désynchronisation des économies mondiales
Risques et opportunités de la désynchronisation des économies mondialesRisques et opportunités de la désynchronisation des économies mondiales
Risques et opportunités de la désynchronisation des économies mondiales
 
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationalePrésentation du Rapport annuel de la Banque nationale
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale
 
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale - Libramont
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale  - LibramontPrésentation du Rapport annuel de la Banque nationale  - Libramont
Présentation du Rapport annuel de la Banque nationale - Libramont
 
Research note 20130807
Research note 20130807Research note 20130807
Research note 20130807
 
La crise mondiale
La crise mondialeLa crise mondiale
La crise mondiale
 
Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...
Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...
Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...
 
Observatoire cetelem-2011
Observatoire cetelem-2011Observatoire cetelem-2011
Observatoire cetelem-2011
 
Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018
Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018
Rapport annuel de la Banque nationale de Belgique 2018
 
La croissance-a-deja-culmine-et-les-risques-s-aggravent-perspectives-economiq...
La croissance-a-deja-culmine-et-les-risques-s-aggravent-perspectives-economiq...La croissance-a-deja-culmine-et-les-risques-s-aggravent-perspectives-economiq...
La croissance-a-deja-culmine-et-les-risques-s-aggravent-perspectives-economiq...
 
Lettre eco 239 du 8 juillet 2017
Lettre eco 239 du 8 juillet   2017Lettre eco 239 du 8 juillet   2017
Lettre eco 239 du 8 juillet 2017
 
Note de conjoncture 1 2021
Note de conjoncture 1 2021Note de conjoncture 1 2021
Note de conjoncture 1 2021
 
Investissement immobilier et crédit à la consommation
Investissement immobilier et crédit à la consommationInvestissement immobilier et crédit à la consommation
Investissement immobilier et crédit à la consommation
 
Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem
Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortemPrévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem
Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem
 
Etude Eco
Etude EcoEtude Eco
Etude Eco
 
L'Impact de la crise sur les pays européens
L'Impact de la crise sur les pays européensL'Impact de la crise sur les pays européens
L'Impact de la crise sur les pays européens
 
Banque de France : étude sur l'économie britannique post Brexit
Banque de France : étude sur l'économie britannique post BrexitBanque de France : étude sur l'économie britannique post Brexit
Banque de France : étude sur l'économie britannique post Brexit
 
France portrait social edition 2011_insee
France portrait social edition 2011_inseeFrance portrait social edition 2011_insee
France portrait social edition 2011_insee
 
Tmr 130121 noir blanc
Tmr 130121 noir blancTmr 130121 noir blanc
Tmr 130121 noir blanc
 
Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...
Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...
Rapport annuel BNB 2017 Convertir le redressement conjoncturel en une croissa...
 

En vedette

Agir Bulletin Octobre
Agir Bulletin OctobreAgir Bulletin Octobre
Agir Bulletin Octobre
David Dropsy
 
Géo unité 3 le climat et les êtres vivants- 1º eso
Géo  unité 3 le climat et les êtres vivants- 1º esoGéo  unité 3 le climat et les êtres vivants- 1º eso
Géo unité 3 le climat et les êtres vivants- 1º eso
IES Juanelo Turriano
 
A84 mode vestimentaire
A84 mode vestimentaireA84 mode vestimentaire
A84 mode vestimentaire
desintocx
 
Eigene Themes from Scratch
Eigene Themes from ScratchEigene Themes from Scratch
Eigene Themes from Scratch
Stefan Fröhlich
 
Action humanitaire de l’UNICEF pour les enfants
Action humanitaire de l’UNICEF pour les enfantsAction humanitaire de l’UNICEF pour les enfants
Action humanitaire de l’UNICEF pour les enfants
UNICEF Publications
 
Moebel Schott Hauszeitung Februar 2013
Moebel Schott Hauszeitung Februar 2013Moebel Schott Hauszeitung Februar 2013
Moebel Schott Hauszeitung Februar 2013
Möbel Schott GmbH
 
Terrain Gen3D
Terrain Gen3DTerrain Gen3D
Terrain Gen3D
cuchot
 
La marque, productrice de contenu el gen_v3
La marque, productrice de contenu el gen_v3La marque, productrice de contenu el gen_v3
La marque, productrice de contenu el gen_v3
CloudRaker
 
YouTube + SoundCloud
YouTube + SoundCloudYouTube + SoundCloud
YouTube + SoundCloud
Manu Stan
 
Transformasi ER-D ke Schema
Transformasi ER-D ke SchemaTransformasi ER-D ke Schema
Transformasi ER-D ke Schema
cosmasharyawan
 
Ratatouille
RatatouilleRatatouille
Conférence RBS Change Paris E-Commerce 2010
Conférence RBS Change Paris E-Commerce 2010Conférence RBS Change Paris E-Commerce 2010
Conférence RBS Change Paris E-Commerce 2010
rbschange
 
Les écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura Jankeviciute
Les écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura JankeviciuteLes écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura Jankeviciute
Les écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura Jankeviciute
mjcatoir
 
Umbau Teil 1
Umbau Teil 1Umbau Teil 1
Umbau Teil 1
RainerSturm
 
Net-Design
Net-DesignNet-Design
Net-Design
Erwin Schöpfer
 
Guide enseignants la dyslexie
Guide enseignants  la dyslexieGuide enseignants  la dyslexie
Guide enseignants la dyslexie
Marta Montoro
 

En vedette (20)

Agir Bulletin Octobre
Agir Bulletin OctobreAgir Bulletin Octobre
Agir Bulletin Octobre
 
Géo unité 3 le climat et les êtres vivants- 1º eso
Géo  unité 3 le climat et les êtres vivants- 1º esoGéo  unité 3 le climat et les êtres vivants- 1º eso
Géo unité 3 le climat et les êtres vivants- 1º eso
 
A84 mode vestimentaire
A84 mode vestimentaireA84 mode vestimentaire
A84 mode vestimentaire
 
Eigene Themes from Scratch
Eigene Themes from ScratchEigene Themes from Scratch
Eigene Themes from Scratch
 
Avisclients vlv
Avisclients vlvAvisclients vlv
Avisclients vlv
 
Action humanitaire de l’UNICEF pour les enfants
Action humanitaire de l’UNICEF pour les enfantsAction humanitaire de l’UNICEF pour les enfants
Action humanitaire de l’UNICEF pour les enfants
 
Moebel Schott Hauszeitung Februar 2013
Moebel Schott Hauszeitung Februar 2013Moebel Schott Hauszeitung Februar 2013
Moebel Schott Hauszeitung Februar 2013
 
Terrain Gen3D
Terrain Gen3DTerrain Gen3D
Terrain Gen3D
 
Table ronde Legos du 4 avril 2013
Table ronde Legos du 4 avril 2013Table ronde Legos du 4 avril 2013
Table ronde Legos du 4 avril 2013
 
La marque, productrice de contenu el gen_v3
La marque, productrice de contenu el gen_v3La marque, productrice de contenu el gen_v3
La marque, productrice de contenu el gen_v3
 
YouTube + SoundCloud
YouTube + SoundCloudYouTube + SoundCloud
YouTube + SoundCloud
 
Transformasi ER-D ke Schema
Transformasi ER-D ke SchemaTransformasi ER-D ke Schema
Transformasi ER-D ke Schema
 
Bibeltreff1
Bibeltreff1Bibeltreff1
Bibeltreff1
 
Ratatouille
RatatouilleRatatouille
Ratatouille
 
Conférence RBS Change Paris E-Commerce 2010
Conférence RBS Change Paris E-Commerce 2010Conférence RBS Change Paris E-Commerce 2010
Conférence RBS Change Paris E-Commerce 2010
 
Les écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura Jankeviciute
Les écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura JankeviciuteLes écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura Jankeviciute
Les écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura Jankeviciute
 
Umbau Teil 1
Umbau Teil 1Umbau Teil 1
Umbau Teil 1
 
Net-Design
Net-DesignNet-Design
Net-Design
 
Guide enseignants la dyslexie
Guide enseignants  la dyslexieGuide enseignants  la dyslexie
Guide enseignants la dyslexie
 
L’écho des poneys
L’écho des poneysL’écho des poneys
L’écho des poneys
 

Similaire à Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays"

OESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdf
OESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdfOESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdf
OESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdf
OESTV
 
Ofce dette 180412_note17
Ofce dette 180412_note17Ofce dette 180412_note17
Ofce dette 180412_note17
francoisleray
 
Actu Eco 03/10/2014
Actu Eco 03/10/2014Actu Eco 03/10/2014
Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015
Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015
Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015
Conseil Economique Social et Environnemental
 
Économie circulaire : place au consommateur-entrepreneur
Économie circulaire : place au consommateur-entrepreneurÉconomie circulaire : place au consommateur-entrepreneur
Économie circulaire : place au consommateur-entrepreneur
Harris Interactive France
 
Pour une économie dynamique, durable et inclusive
Pour une économie dynamique, durable et inclusivePour une économie dynamique, durable et inclusive
Pour une économie dynamique, durable et inclusive
Forums financiers de Wallonie
 
La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...
La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...
La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...
OECD, Economics Department
 
Les divergences sociales en Europe après la crise
Les divergences sociales en Europe après la criseLes divergences sociales en Europe après la crise
Les divergences sociales en Europe après la crise
France Stratégie
 
Panorama social 2021
Panorama social 2021Panorama social 2021
Panorama social 2021
Paperjam_redaction
 
Crise durable et enjeux cruciaux
Crise durable et enjeux cruciauxCrise durable et enjeux cruciaux
Crise durable et enjeux cruciaux
Groupe Apex Isast
 
Ipsos assises promo mars 2013_vf
Ipsos assises promo mars 2013_vfIpsos assises promo mars 2013_vf
Ipsos assises promo mars 2013_vf
Christophe Benavent
 
La situation de l’emploi et de la conjoncture économique en Ile-de-France à l...
La situation de l’emploi et de la conjoncture économique en Ile-de-France à l...La situation de l’emploi et de la conjoncture économique en Ile-de-France à l...
La situation de l’emploi et de la conjoncture économique en Ile-de-France à l...
Chambre de commerce et d’industrie de région Paris Ile-de-France
 
Panorama social 2018
Panorama social 2018Panorama social 2018
Panorama social 2018
Paperjam_redaction
 
OCDE Perspectives Economiques juin 2016 décideurs publics agissez maintenant ...
OCDE Perspectives Economiques juin 2016 décideurs publics agissez maintenant ...OCDE Perspectives Economiques juin 2016 décideurs publics agissez maintenant ...
OCDE Perspectives Economiques juin 2016 décideurs publics agissez maintenant ...
OECD, Economics Department
 
Reperes conso menages-mars 2011
Reperes conso menages-mars 2011Reperes conso menages-mars 2011
Reperes conso menages-mars 2011
Ministère de l'Économie et des Finances
 
La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...
La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...
La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...
Soledad Zignago
 
Journal Esprit de la France n°1
Journal Esprit de la France n°1Journal Esprit de la France n°1
Journal Esprit de la France n°1
MarineLePen
 
Peut-on éviter une société d'héritiers ?
Peut-on éviter une société d'héritiers ?Peut-on éviter une société d'héritiers ?
Peut-on éviter une société d'héritiers ?
France Stratégie
 
Observatoire Cetelem 2016 : Vers l'âge d'or de la silver economie ?
Observatoire Cetelem 2016 : Vers l'âge d'or de la silver economie ?Observatoire Cetelem 2016 : Vers l'âge d'or de la silver economie ?
Observatoire Cetelem 2016 : Vers l'âge d'or de la silver economie ?
Kantar
 
La fondation Copernic , ATTAC et les Economistes Attérés : Pourquoi le budget...
La fondation Copernic , ATTAC et les Economistes Attérés : Pourquoi le budget...La fondation Copernic , ATTAC et les Economistes Attérés : Pourquoi le budget...
La fondation Copernic , ATTAC et les Economistes Attérés : Pourquoi le budget...
Fanny Despouys
 

Similaire à Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays" (20)

OESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdf
OESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdfOESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdf
OESTV - Matinale inflation - Juillet 2022.pdf
 
Ofce dette 180412_note17
Ofce dette 180412_note17Ofce dette 180412_note17
Ofce dette 180412_note17
 
Actu Eco 03/10/2014
Actu Eco 03/10/2014Actu Eco 03/10/2014
Actu Eco 03/10/2014
 
Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015
Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015
Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015
 
Économie circulaire : place au consommateur-entrepreneur
Économie circulaire : place au consommateur-entrepreneurÉconomie circulaire : place au consommateur-entrepreneur
Économie circulaire : place au consommateur-entrepreneur
 
Pour une économie dynamique, durable et inclusive
Pour une économie dynamique, durable et inclusivePour une économie dynamique, durable et inclusive
Pour une économie dynamique, durable et inclusive
 
La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...
La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...
La croissance s'affermit mais des risques assombrissent l'horizon OCDE perspe...
 
Les divergences sociales en Europe après la crise
Les divergences sociales en Europe après la criseLes divergences sociales en Europe après la crise
Les divergences sociales en Europe après la crise
 
Panorama social 2021
Panorama social 2021Panorama social 2021
Panorama social 2021
 
Crise durable et enjeux cruciaux
Crise durable et enjeux cruciauxCrise durable et enjeux cruciaux
Crise durable et enjeux cruciaux
 
Ipsos assises promo mars 2013_vf
Ipsos assises promo mars 2013_vfIpsos assises promo mars 2013_vf
Ipsos assises promo mars 2013_vf
 
La situation de l’emploi et de la conjoncture économique en Ile-de-France à l...
La situation de l’emploi et de la conjoncture économique en Ile-de-France à l...La situation de l’emploi et de la conjoncture économique en Ile-de-France à l...
La situation de l’emploi et de la conjoncture économique en Ile-de-France à l...
 
Panorama social 2018
Panorama social 2018Panorama social 2018
Panorama social 2018
 
OCDE Perspectives Economiques juin 2016 décideurs publics agissez maintenant ...
OCDE Perspectives Economiques juin 2016 décideurs publics agissez maintenant ...OCDE Perspectives Economiques juin 2016 décideurs publics agissez maintenant ...
OCDE Perspectives Economiques juin 2016 décideurs publics agissez maintenant ...
 
Reperes conso menages-mars 2011
Reperes conso menages-mars 2011Reperes conso menages-mars 2011
Reperes conso menages-mars 2011
 
La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...
La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...
La croissance sur longue période : le regard rétrospectif et prospectif de Gi...
 
Journal Esprit de la France n°1
Journal Esprit de la France n°1Journal Esprit de la France n°1
Journal Esprit de la France n°1
 
Peut-on éviter une société d'héritiers ?
Peut-on éviter une société d'héritiers ?Peut-on éviter une société d'héritiers ?
Peut-on éviter une société d'héritiers ?
 
Observatoire Cetelem 2016 : Vers l'âge d'or de la silver economie ?
Observatoire Cetelem 2016 : Vers l'âge d'or de la silver economie ?Observatoire Cetelem 2016 : Vers l'âge d'or de la silver economie ?
Observatoire Cetelem 2016 : Vers l'âge d'or de la silver economie ?
 
La fondation Copernic , ATTAC et les Economistes Attérés : Pourquoi le budget...
La fondation Copernic , ATTAC et les Economistes Attérés : Pourquoi le budget...La fondation Copernic , ATTAC et les Economistes Attérés : Pourquoi le budget...
La fondation Copernic , ATTAC et les Economistes Attérés : Pourquoi le budget...
 

Plus de Ermete Mariani

Mariani portfolio
Mariani portfolioMariani portfolio
Mariani portfolio
Ermete Mariani
 
Crossing conflicts in Syria Street - Tripoli, Lebanon
Crossing conflicts in Syria Street - Tripoli, LebanonCrossing conflicts in Syria Street - Tripoli, Lebanon
Crossing conflicts in Syria Street - Tripoli, Lebanon
Ermete Mariani
 
Crossing conflicts in Syria Street: the format
Crossing conflicts in Syria Street: the formatCrossing conflicts in Syria Street: the format
Crossing conflicts in Syria Street: the format
Ermete Mariani
 
Crossing conflicts in Syria Street: the story
Crossing conflicts in Syria Street: the story Crossing conflicts in Syria Street: the story
Crossing conflicts in Syria Street: the story
Ermete Mariani
 
Crossing conflicts in Syria Street: why?
Crossing conflicts in Syria Street: why?Crossing conflicts in Syria Street: why?
Crossing conflicts in Syria Street: why?
Ermete Mariani
 
Contexte et solutions juridiques de la crise en France et en Italie
Contexte et solutions juridiques de la crise en France et en ItalieContexte et solutions juridiques de la crise en France et en Italie
Contexte et solutions juridiques de la crise en France et en Italie
Ermete Mariani
 
Yves Bardon "Ipsos Flair France 2014:
Yves Bardon "Ipsos Flair France 2014:Yves Bardon "Ipsos Flair France 2014:
Yves Bardon "Ipsos Flair France 2014:
Ermete Mariani
 
France-Italie: kit de survie - perceptions et solutions face à la crise
France-Italie: kit de survie - perceptions et solutions face à la criseFrance-Italie: kit de survie - perceptions et solutions face à la crise
France-Italie: kit de survie - perceptions et solutions face à la crise
Ermete Mariani
 
Logical framework
Logical frameworkLogical framework
Logical framework
Ermete Mariani
 
Geopolitics of human security
Geopolitics of human securityGeopolitics of human security
Geopolitics of human security
Ermete Mariani
 
Worldbank facebook revolution
Worldbank facebook revolutionWorldbank facebook revolution
Worldbank facebook revolution
Ermete Mariani
 

Plus de Ermete Mariani (11)

Mariani portfolio
Mariani portfolioMariani portfolio
Mariani portfolio
 
Crossing conflicts in Syria Street - Tripoli, Lebanon
Crossing conflicts in Syria Street - Tripoli, LebanonCrossing conflicts in Syria Street - Tripoli, Lebanon
Crossing conflicts in Syria Street - Tripoli, Lebanon
 
Crossing conflicts in Syria Street: the format
Crossing conflicts in Syria Street: the formatCrossing conflicts in Syria Street: the format
Crossing conflicts in Syria Street: the format
 
Crossing conflicts in Syria Street: the story
Crossing conflicts in Syria Street: the story Crossing conflicts in Syria Street: the story
Crossing conflicts in Syria Street: the story
 
Crossing conflicts in Syria Street: why?
Crossing conflicts in Syria Street: why?Crossing conflicts in Syria Street: why?
Crossing conflicts in Syria Street: why?
 
Contexte et solutions juridiques de la crise en France et en Italie
Contexte et solutions juridiques de la crise en France et en ItalieContexte et solutions juridiques de la crise en France et en Italie
Contexte et solutions juridiques de la crise en France et en Italie
 
Yves Bardon "Ipsos Flair France 2014:
Yves Bardon "Ipsos Flair France 2014:Yves Bardon "Ipsos Flair France 2014:
Yves Bardon "Ipsos Flair France 2014:
 
France-Italie: kit de survie - perceptions et solutions face à la crise
France-Italie: kit de survie - perceptions et solutions face à la criseFrance-Italie: kit de survie - perceptions et solutions face à la crise
France-Italie: kit de survie - perceptions et solutions face à la crise
 
Logical framework
Logical frameworkLogical framework
Logical framework
 
Geopolitics of human security
Geopolitics of human securityGeopolitics of human security
Geopolitics of human security
 
Worldbank facebook revolution
Worldbank facebook revolutionWorldbank facebook revolution
Worldbank facebook revolution
 

Ipsos Italia "Italie 2014: le climat du pays"

  • 1. ITALIE 2014: Le climat du pays Septembre 2014
  • 2. Les italiens face à la crise
  • 3. LL’eI tPaIBli ap airn tvêteecchia! La fracture territorial Evolution du PIB 2000/2012 2000 2012 Delta Nord-ovest 29.365 27.687 -1.678 Nord-est 29.585 27.241 -2.343 Centro 26.282 24.969 -1.313 Centro-Nord 28.505 26.739 -1.767 Mezzogiorno 16.009 15.197 -811 Italia 24.021 22.807 -1.214 2000 2012 Delta Piemonte 27.084 24.910 -2.174 Valle d'Aosta 31.869 30.843 -1.027 Liguria 25.514 24.269 -1.246 Lombardia 31.086 29.434 -1.652
  • 4. Le chômage 4 36,2 36,4 37,5 37,4 38,4 38,7 39,1 39,3 38,8 39,4 40,0 40,7 40,8 41,4 41,7 41,8 42,5 42,6 42,8 43,5 43,0 43,7 42,9 23,1 23,2 23,3 23,4 23,5 23,4 23,3 23,4 23,4 23,4 23,4 23,4 23,3 23,0 23,0 22,8 22,8 22,5 22,3 22,1 21,8 21,8 21,6 10,9 11,3 11,2 11,4 11,8 11,8 11,9 12,1 12,2 12,3 12,1 12,3 12,5 12,4 12,7 12,4 12,6 12,6 12,4 12,5 12,6 12,3 12,6 10,5 10,6 10,7 10,7 10,8 10,9 10,9 10,9 10,9 10,8 10,8 10,8 10,8 10,7 10,6 10,6 10,5 10,4 10,3 10,3 10,2 10,2 10,1 44 40 36 32 28 24 20 16 12 8 4 Italia 15-24 EU 27 15-24 EU 27 overall Italia overall Valuers % FONTE: Istat - Eurostat
  • 5. 290,000 280,000 270,000 260,000 250,000 240,000 230,000 220,000 210,000 Le pouvoir d’achat des foyers reste bas Rèvenu brut disponible Pouvoir d'achat Total foyers SOURCE: Istat Valeurs trimestrielles désaisonnalisées en millions d’Euros
  • 6. La croissance de l’inegalitè FONTE: Dati Banca d’Italia
  • 7. La crise de la demande intérieure Indices de la chiffre d’affaires italienne par marché de destination – 2009 - 2014 Indices à base 2010=100 – valeurs désaisonnalisées Extérieur Intérieur SOURCE: Istat , Enquête sur la chiffre d’affaires et les commandes de l’industrie
  • 8. La crise à réduit le taux d’épargne des foyers qui, néanmoins, est en croissance dans les derniers trimestres épargne brut des foyers taux d'épargne en % In % (reddito lordo - spesa per consumi)/reddito lordo*100 In volumi (propensione al risparmio*reddito lordo/100) Volumi (in milioni di euro) Valori % Source Istat 50,000 45,000 40,000 35,000 30,000 25,000 20,000 15,000 10,000 5,000 0 20.0 18.0 16.0 14.0 12.0 10.0 8.0 6.0 4.0 2.0 0.0 MAIS ... 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
  • 9. Foyers pauvres ou en privation Pauvreté relative: ≤ 990,88 € mensuels pour deux personnes (2012) Privation: au moins 3 sur 9 en état de privation (ex: en retard sur les payements, pas de vacances, pas de repas adéquat au moins chaque 2 jours., etc. ) Pauvreté relative 2011 Pauvreté relative 2012 Dèprivation 2011 Dèprivation 2012 24.9 Augmentent (2010/2012) les individus dans ménages qui ne peuvent pas se permettre: Dépenses imprévues de 800 euros (du 33,3% au 42,9%), Une semaine de vacances par an (du 39,8% au 50,5%), Un repas avec viande ou poisson chaque deux jours (du 6,7% au 17,5%), Réchauffer adéquatement l’habitation (du 11,2% au 22%). Source: Istat Noi Italia 2013/214 11.1 12.7 22.4
  • 10. Et donc comment expliquer la croissance de l’épargne? Le future devient de plus en plus précaire, à risque, les famille doivent soutenir les jeunes Mais l’épargne est fait souvent en réduisant les achats …. La rationalisation des dépenses devient systématique, à la fois parmi les ménages frappés par la crise et parmi quelle celles qui n’ont pas des problèmes particuliers: consommer plus que le nécessaire n’est plus un élément de distinction
  • 11. La relecture des attentes, des priorités, des relations Des attentes: on les réduit, surtout par rapport au revenu et à l’emploi. Avant la perception de la récession (deuxième moitié 2011), quand on pensait que nous avions surmonté la première crise financière, les attentes restaient hautes (un emploi gratifiant et miré à réaliser soi même, un revenu suffisant pour un vie satisfaisante), en 2011 les attentes baissent. Des priorités: si avant on s’attendait au moins de maintenir ce qu’on avait, maintenant on met en compte une aggravation du niveau de la vie et on prends pour acquis que les jeunes auront un vie sensiblement pire de leur parents. Priorité: résister, non progresser. Des relations: c’est de plus en plus difficile de rendre “collectives” ces conditions de difficulté. Toujours plus difficile identifier les intermédiaires qui peuvent représenter besoins et intérêts. Cette difficulté est dedans un processus général de « désintermédiation » qui touche d’abord la politique.
  • 13. 120 105 90 75 60 Le strabisme: au mois de septembre la chute de la confiance des consommateurs s’ arrête Climat économique: -10.3 Climat personnel: -0.7 base 2005=100 Climat de confiance dessaisonalisé (Istat) 13 MAIS entre juin et septembre: On sépare les destins individuels des ceux du Pays
  • 14. Le non pessimisme: attentes pour la situation économique personnelle AUJOURD’HUI TREND OPTIMISTES/PESSIMISTES totale Italie 24% 50% 24% attente è détériorement NSP Attente à pas de changement attente à amélioration 24% 21% 21% 22% 17% 17% 23% 25% 26% 29% 27% 25% 31% 24% 25% 27% 32% 37% 35% 21% 24% 20% 20% 23% 31% 20% AUJOURD'HUI 2eme semestre 2013 1er semestre 2013 2eme semestre 2012 1er semestre 2012 2eme semestre 2011 1er semestre 2011 2eme semestre 2010 1er semestre 2010 2eme semestre 2009 1er semestre 2009 2eme semestre 08 1er semestre 08 OPTIMISTES PESSIMISTES Source: banque données Ipsos
  • 15. Petit améliorèrent pour le jugement sur la qualité de la vie TREND NOTES POSITIVES – ITALIE 2007-2014 78% 74% 76% 79% 78% 77% 75% 70% 74% 71% 68% 65% 64% 67% 2007 2008 primo semest re 2009 secondo semest re 2009 primo semest re 2010 secondo semest re 2010 primo semest re 2011 secondo semest re 2011 primo semest re 2012 secondo semest re 2012 primo semest re 2013 secondo semest re 2013 primo semest re 2014 lug-14 Source: banque données Ipsos 15
  • 17. Confiance pour le Président du Conseil et opinion sur l’activité du Gouvernement notes positives (6-10) 60 69 66 64 64 55 60 58 56 70 65 60 55 50 Février Mars Avril Mai Juin Juillet Sept, 5 Sept , 19 Matteo Renzi Gouvernement
  • 19. En synthèse Disintermedier: réduire la chaine (d'approvisionnement, de la politique, des forces intermédiaires) Se diriger par soi même: le sujet comme mesure Comment en sortir Raconter une histoire: le story telling transmigre dans la politique Coopérer: en partant des niveaux minimales, en reconstruisant le mutualisme originaire, non idéologique Dans un mot: redéfinir la représentance sociale et politique