SlideShare une entreprise Scribd logo
MARCHÉ DE L’ASSURANCE
EMPRUNTEUR : OUVERTURE
PROGRESSIVE ET CONCURRENCE
ACCRUE
LE MARCHÉ DE L’ASSURANCE EMPRUNTEUR EST EN CROISSANCE CONTINUE
DEPUIS 2013
12M emprunteurs en France
UN MARCHÉ ANNUEL DE
9,1MDS € EN 2017
Sources : Données FFA
6,74 ; 74%
1,8 ; 20%
0,53 ; 6%
MARCHÉ DE L'ASSURANCE EMPRUNTEUR
EN FRANCE (EN MDS €, 2017)
Crédits immobiliers Crédits consommation
Prêts professionnels
6,41 ; 71%
2,41 ; 27%
0,23; 2%
RÉPARTITION DES PRIMES PAR
GARANTIE (EN MDS€, EN 2017)
Garantie Décès Incapacité / Invalidité
Perte d'emploi
+ 5%
+ 4%
- 3%
01
8,3 8,4 8,6 8,8 9,1
2% 1%
3% 1%
4%
0%
2%
4%
6%
7,5
8
8,5
9
9,5
2013 2014 2015 2016 2017
EnMds€
TAILLE ET DYNAMIQUE DU MARCHÉ DE L’ASSURANCE
EMPRUNTEUR
Cotisations des contrats d'assurance emprunteur
Croissance annuelle
CE MARCHÉ FORT LUCRATIF EST DOMINÉ PAR LES BANCASSUREURS
02
88%
12%
UNE DOMINATION BANCAIRE ÉCRASANTE
Encours ADE groupes bancaires
Encours ADE en délégation assureurs
UN MARCHÉ À TRÈS FORTE VALEUR
Un taux de marge nette très confortable évalué à 36,8%
des primes par l’ACPR contre 4,6% pour l’ensemble des
autres assurances.
Une forte rémunération commerciale des réseaux
bancaires qui captent l’essentiel de la marge y compris
les participations aux bénéfices (PB) sous forme de
commissions variables.
PdM de 30% grâce aux
partenariats bancaires :
Le reste du marché est
majoritairement contrôlé
par les grandes banques
PEU A PEU LE MARCHÉ S’OUVRE A LA CONCURRENCE
03
Près de la moitié des propriétaires prêts à
changer d’assureur pour leur crédit
immobilier en 2018.
UNE ATTENTE FORTE CHEZ LES
CLIENTS…
D’après les estimations de McKinsey, entre 600M€ et 1,4Md€
pourraient être transférés selon le taux de résiliation retenu.
➢ Entre 15 et 35% des parts de marché de la
bancassurance sur des crédits à maturité supérieure à
3 ans.
VERS UN RÉÉQUILIBRAGE DU MARCHÉ…
Hausse régulière des devis adressés aux
courtiers avec une croissance potentielle
élevée (seulement 1/3 des nouveaux
crédits mis en délégation d’assurance).
Un coût de l’assurance moyen de 25% du coût du crédit
qui incite fortement à faire jouer la concurrence.
Sources : TNS Sofres, Mc Kinsey
Des gains potentiels conséquents pour les emprunteurs (de 15
à 25 k€ par emprunt sur la durée de crédit).
Amendement Bourquin à
la Loi Sapin II*
Loi HamonLoi Lagarde
LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES CONFORTENT L’OUVERTURE À LA
CONCURRENCE
04
Obligation d’informer le
souscripteur d’un crédit de la
faculté de souscrire
indépendamment son
assurance de prêt.
Objectif de rendre effectif la
liberté contractuelle offerte
par la Loi MURCEF.
Permet la résiliation de
l’assurance de prêt dans les 12
mois suivant sa souscription :
• Prolonge seulement la rotation
potentielle du flux,
• Sans impact pour le stock.
Résiliation à chaque échéance anniversaire avec
un préavis de 2 mois :
• Impacte le stock et assoit une véritable ouverture du
marché,
• Impose une obligation de proposer une couverture
équivalente fondée sur le respect de 18 critères de
garantie minimale du CCSF.
De nombreux débats sur la date à retenir avec une forte
résistance des banquiers, des avertissements de l’ACPR et
des consignes de la FBF pour améliorer l’information des
assurés sur la date d’échéance effective.
2010 2014 2017
* Confirmé par le Conseil Constitutionnel le 12/01/2018.
LE BÉNÉFICE GLOBAL POUR LES EMPRUNTEURS EST TOUTEFOIS LIMITÉ PAR
LA RÈGLEMENTATION ET L’ÉVOLUTION DE LA FISCALITÉ
05
UNE JURISPRUDENCE QUI N’A PAS
ENCORE PERMIS AUX ASSURÉS DE
BÉNÉFICIER DES PB…
… qui s’appliquera également à la garantie Décès pour
un montant de 9% uniquement sur les nouveaux
contrats soit une hausse théorique de + 6,4%.
• Limitation de l’attractivité des challengers pour
attaquer le stock de contrat.
• Compression probable des marges des acteurs pour
rester compétitifs.
UNE ÉVOLUTION DE LA TSCA…
Des PB qui restent acquises aux réseaux de distribution
par le biais de commissions variables assises sur les
résultats.
Sources : TNS Sofres, Mc Kinsey
Action en justice de particuliers soutenus par
l’UFC Que Choisir déboutée le 23 mai 2014
partiellement confirmée en Cour d’Appel
conduisant à revoir le processus de rémunération
des réseaux commerciaux sans verser de PB aux
assurés.
DES ACTEURS TRÈS DIFFÉRENTS SONT ENGAGÉS DANS UNE
« COOPÉTITION » POUR BOUSCULER L’OLIGOPOLE BANCAIRE
06
Leaders incontestés du marché,
fixent les standards du marché
en matière de couverture
Bancassureurs Challengers, ils essaient de se
faire une place sur le marché en
misant sur la baisse des prix et la
simplification des process
Assureurs
Présents depuis de nombreuses
années, ils développent des
approches très segmentées avec
une forte agressivité tarifaire
Courtiers grossistes
Peuvent agir en courtier,
prestataire de services en
collaboration éventuelle des
acteurs de premier plan
Acteurs numériques
Agissent en intermédiaire pour
fluidifier le marché
Comparateurs
Proposent l’assurance
emprunteur avec une gamme de
services
Portails de service
Interviennent en support des
assureurs challengers pour
fluidifier les parcours client,
améliorer la sélection médicale,
optimiser les modèles de
tarification
Réassureurs
EN BANALISANT L’OFFRE, LE MARCHÉ S’EST PROGRESSIVEMENT
COMMODITISÉ…
07
LES OFFRES DES BANCASSUREURS :
• RELATIVEMENT HOMOGÈNES,
• PEU SEGMENTÉES,
• ESSENTIELLEMENT FOCALISÉES SUR LES RISQUES
STANDARDS ET LARGEMENT MUTUALISÉES.
• RISQUES AGGRAVÉS,
• SPORTIFS DE HAUT NIVEAU,
• PROFESSIONS À RISQUE, ...
L’ACHAT DE L’ASSURANCE EMPRUNTEUR EST
PRINCIPALEMENT FONDÉ SUR :
1. LE PRIX,
2. LA SIMPLICITÉ TRANSACTIONNELLE.
LA DURATION DES ASSURANCES EMPRUNTEUR
ASSOCIÉS AUX CRÉDITS IMMOBILIERS VARIE ENTRE 8
ET 10 ANS.
LES NICHES DE MARCHÉ PEU EXPLOITÉES PAR LES
BANCASSUREURS :
…OUVRANT LA VOIE AUX INNOVATIONS NUMÉRIQUES POUR REFONDER LES
PRATIQUES…
08
FLUIDIFICATION ET SIMPLIFICATION
DU PARCOURS CLIENT ET APPROCHE
PAR LES COMPORTEMENTS.
Distribution numérique d’ADE mariant
des compétences diverses
Courtier en assurance de prêt 100%
digital
Utilisation de l’intelligence artificielle,
valorisation instantanée de l’économie réalisée
sur les réseaux sociaux
(aujourd’hui Facebook Messenger, demain
Whats’Up, Telegram, Tidio, …)
Partenariat de distribution
Optimisation des modèles de tarification
et de la sélection des risques
… ET ENGAGER UNE TRANSFORMATION DES OFFRES ET DES PROCESS
09
SIMPLIFICATION ET DIGITALISATION DU PROCESSUS TRANSACTIONNEL
NOTAMMENT POUR LES TRANSFERTS DE STOCK (SOUSCRIPTION, SÉLECTION
MÉDICALE DISTANTE ET ALLÉGÉE OU BASÉE SUR LES COMPORTEMENTS)
MISE EN PLACE
D’UNE
PARTICIPATION
AUX RÉSULTATS
DES
EMPRUNTEURS
AFFINAGE DES MÉTHODES DE SÉLECTION DES RISQUES
POUR CHOISIR LES ADHÉRENTS LES PLUS FIDÈLES,
GÉNÉRATEURS DE VALEUR À LONG TERME SUPÉRIEUR À
LEUR SEUL PROFIL DE RISQUE
INTÉGRATION D’UNE COMPOSANTE ÉPARGNE : À ISO-BUDGET UNE PARTIE DE LA PRIME EST MISE
EN RÉSERVE, VALORISÉE ET DÉLIVRÉE EN CAS DE BONNE FIN DU CRÉDIT
AJOUT D’UNE PRÉVOYANCE
COMPLÉMENTAIRE : OBSÈQUES,
CAUTION BANCAIRE, …
INTÉGRATION DE SERVICES
D’ASSISTANCE EN CAS DE
SINISTRE
OPINION DES LEADERS : INTERVIEW DE NICOLAS BOUCQUEY, DIRECTEUR
PRÉVOYANCE INDIVIDUELLE DE GROUPAMA GAN VIE
10
Le marché de l’assurance emprunteur dispose de confortables marges mais est aujourd’hui
largement dominé par les acteurs bancaires. Malgré les récentes évolutions réglementaires, il
reste malgré tout assez figé, du fait notamment de craintes des clients à quitter leur banquier.
L’évolution fiscale annoncée pour 2019 devrait pénaliser en outre la rotation du stock.
Les acteurs bancaires adoptent une politique tarifaire défensive en s’alignant sur les
propositions concurrentes pour ne pas perdre leurs clients.
Groupama a lancé avec un certain succès des opérations de conquête en combinant
prescription des réseaux commerciaux et vente à distance en misant sur des processus
simplifiés et des tarifs attractifs. Les résultats de la campagne sont satisfaisants tant en
reprise à la concurrence qu’en délégation initiale. Dans ce dernier cas, ils montrent qu’il est
plus aisé de convertir un client dans les 6 mois suivant son investissement immobilier plutôt
qu’au moment de la signature.
L’enjeu de Groupama, et plus largement des assureurs challengers, est de sortir de la seule
approche par les prix pour proposer plus de garanties et plus de services.
De même, la clé du succès réside dans la capacité à rendre tangible et immédiatement
perceptible l’économie réalisée comme par exemple à travers un chèque de bienvenue ou
une cagnotte personnelle constituée avec les économies réalisées.
Nicolas Boucquey : Après quelques années
dans le conseil en management, Nicolas
Boucquey est entré chez Groupama où il a
exercé différentes fonctions à hautes
responsabilités dans le domaine des assurances
de personnes. A ce titre, il a eu en charge la
dynamisation du marché de la prévoyance
individuelle et notamment de l’assurance
emprunteur.
Groupe Groupama :
• CA de 13,8 Mds €
• 12,5M sociétaires et clients
• 3ème assureur prévoyance en
France.
OPINION DES LEADERS : INTERVIEW DE HERVÉ MARTEL –
DIRECTEUR DE L’ALIGNEMENT STRATÉGIQUE
11
Le marché de l’assurance emprunteur ne cesse de connaitre des aménagements législatifs dont
les principaux objectifs sont d’accroitre la capacité de négociation du consommateur et
d’instaurer une concurrence plus large. Or malgré une guerre tarifaire - alimentée par la
présence grandissante des comparateurs en ligne - il faut constater que le taux de souscription
hors des contrats bancaires, n’a pas spectaculairement augmenté depuis 15 ans. Le prix, unique
critère de choix des souscripteurs, offre même un nouvel argument de poids aux bancassureurs
qui, compte tenu notamment de la taille de leur portefeuille, s’alignent sur le mieux-disant
extérieur, dont les marges déjà limitées depuis longtemps, ne cessent de baisser. C’est pourquoi
une réflexion autour du développement de services innovants inclus ou optionnels pourrait
différencier les acteurs. La mise à disposition d’un accompagnement ou d’un service auquel il
serait possible de faire appel sans qu’un aléa ne soit intervenu, pourrait rendre l’assurance
finalement accessoire au dispositif proposé au consommateur. De la même façon, on pourrait
imaginer l’introduction de garanties complémentaires (obsèques, caution bancaire,…). Bien
entendu, la fluidité du parcours client incluant notamment une sélection médicale facilitée et
assistée, et la simplicité transactionnelle ont une importance capitale pour se développer.
La capacité à communiquer autour de la démonstration que le dispositif proposé est bien plus
qu’une « simple » garantie emprunteur, pourrait alors être la clé du succès permettant
d’espérer un véritable transfert de parts de marché vers les challengers non bancaires.
Hervé Martel est Directeur de l’Alignement
Stratégique d’Harmonie Mutuelle, spécialiste des
assurances affinitaires et plus spécifiquement des
garanties emprunteurs, il a notamment en charge la
déclinaison du plan de développement.
Groupe VYV :
• 10M de personnes
protégées.
• CA global de 10 Mds €.
• Assurance emprunteur
proposée par le biais de
Sphéria Vie.
RETROUVEZ-NOS ACTUALITÉS SUR INTERNET
12
Retrouvez-nous sur :
www.selenis.fr
• descriptions plus détaillées de nos références et de
nos savoir-faire,
• nos conférences métier,
• certaines de nos méthodologies,
• nos publications.
Suivez nos actualités
sur les réseaux sociaux
Selenis-Consulting-Insurance-Banking
Selenis

Contenu connexe

Tendances

Digital, banques et assurances: la fin d'un système ?
Digital, banques et assurances: la fin d'un système ?Digital, banques et assurances: la fin d'un système ?
Digital, banques et assurances: la fin d'un système ?
treize articles
 
AXA France accélère sa mutation digitale (conférence de presse 12/11/14)
AXA France accélère sa mutation digitale (conférence de presse 12/11/14)AXA France accélère sa mutation digitale (conférence de presse 12/11/14)
AXA France accélère sa mutation digitale (conférence de presse 12/11/14)
AXA en France
 
Juridica dévoile sa nouvelle stratégie aux Journées du Courtage
Juridica dévoile sa nouvelle stratégie aux Journées du CourtageJuridica dévoile sa nouvelle stratégie aux Journées du Courtage
Juridica dévoile sa nouvelle stratégie aux Journées du Courtage
JURIDICA_JUSTE_POUR_VOUS
 
Conférence de presse AXA les jeunes
Conférence de presse AXA  les jeunesConférence de presse AXA  les jeunes
Conférence de presse AXA les jeunesAXA en France
 
Pour la protection de votre hypothèque
Pour la protection de votre hypothèquePour la protection de votre hypothèque
Pour la protection de votre hypothèqueSilvia Breahna
 
Etude e-assurance : bilan chiffré, projets des assureurs, meilleures pratique...
Etude e-assurance : bilan chiffré, projets des assureurs, meilleures pratique...Etude e-assurance : bilan chiffré, projets des assureurs, meilleures pratique...
Etude e-assurance : bilan chiffré, projets des assureurs, meilleures pratique...
CCM Benchmark Institut
 
AXA Banque et la mobilité bancaire ( dossier de presse)
AXA Banque et la mobilité bancaire ( dossier de presse)AXA Banque et la mobilité bancaire ( dossier de presse)
AXA Banque et la mobilité bancaire ( dossier de presse)
AXA en France
 
L'affacturage, les principes de base !!!
L'affacturage, les principes de base !!!L'affacturage, les principes de base !!!
L'affacturage, les principes de base !!!
Sami Driss
 
Affacturage
AffacturageAffacturage
Affacturage
ABDELILAH ABAAKIL
 
Banques et assurances
Banques et assurancesBanques et assurances
Banques et assurancesjulia aubert
 
L’argent électronique et la micro-assurance
L’argent électronique et la micro-assuranceL’argent électronique et la micro-assurance
L’argent électronique et la micro-assurance
Impact Insurance Facility
 
L’atelier pour la création d’une stratégie nationale de développement de la m...
L’atelier pour la création d’une stratégie nationale de développement de la m...L’atelier pour la création d’une stratégie nationale de développement de la m...
L’atelier pour la création d’une stratégie nationale de développement de la m...
Impact Insurance Facility
 
L’impact des actions collectives dans la banque et l’assurance
L’impact des actions collectives dans la banque et l’assuranceL’impact des actions collectives dans la banque et l’assurance
L’impact des actions collectives dans la banque et l’assurance
LEXITY
 
02 la gestion des produits d'assurance (2011)
02   la gestion des produits d'assurance (2011)02   la gestion des produits d'assurance (2011)
02 la gestion des produits d'assurance (2011)lionelmachado
 
Emprunt obligataire :Pour tout savoir
Emprunt obligataire :Pour tout savoirEmprunt obligataire :Pour tout savoir
Emprunt obligataire :Pour tout savoir
Félix Yao
 
L'ubérisation, une chance pour la Banque
L'ubérisation, une chance pour la BanqueL'ubérisation, une chance pour la Banque
L'ubérisation, une chance pour la Banque
Eric Lévy-Bencheton
 
COVID-19 | Introduction à l'assurance crédit
COVID-19 | Introduction à l'assurance créditCOVID-19 | Introduction à l'assurance crédit
COVID-19 | Introduction à l'assurance crédit
Sherbrooke Innopole
 
Tarification : les modélisations de risques innovantes pour pérenniser la per...
Tarification : les modélisations de risques innovantes pour pérenniser la per...Tarification : les modélisations de risques innovantes pour pérenniser la per...
Tarification : les modélisations de risques innovantes pour pérenniser la per...
Stéphane Chappellier
 

Tendances (20)

Digital, banques et assurances: la fin d'un système ?
Digital, banques et assurances: la fin d'un système ?Digital, banques et assurances: la fin d'un système ?
Digital, banques et assurances: la fin d'un système ?
 
AXA France accélère sa mutation digitale (conférence de presse 12/11/14)
AXA France accélère sa mutation digitale (conférence de presse 12/11/14)AXA France accélère sa mutation digitale (conférence de presse 12/11/14)
AXA France accélère sa mutation digitale (conférence de presse 12/11/14)
 
Juridica dévoile sa nouvelle stratégie aux Journées du Courtage
Juridica dévoile sa nouvelle stratégie aux Journées du CourtageJuridica dévoile sa nouvelle stratégie aux Journées du Courtage
Juridica dévoile sa nouvelle stratégie aux Journées du Courtage
 
Conférence de presse AXA les jeunes
Conférence de presse AXA  les jeunesConférence de presse AXA  les jeunes
Conférence de presse AXA les jeunes
 
Pour la protection de votre hypothèque
Pour la protection de votre hypothèquePour la protection de votre hypothèque
Pour la protection de votre hypothèque
 
Etude e-assurance : bilan chiffré, projets des assureurs, meilleures pratique...
Etude e-assurance : bilan chiffré, projets des assureurs, meilleures pratique...Etude e-assurance : bilan chiffré, projets des assureurs, meilleures pratique...
Etude e-assurance : bilan chiffré, projets des assureurs, meilleures pratique...
 
AXA Banque et la mobilité bancaire ( dossier de presse)
AXA Banque et la mobilité bancaire ( dossier de presse)AXA Banque et la mobilité bancaire ( dossier de presse)
AXA Banque et la mobilité bancaire ( dossier de presse)
 
L'affacturage, les principes de base !!!
L'affacturage, les principes de base !!!L'affacturage, les principes de base !!!
L'affacturage, les principes de base !!!
 
Affacturage
AffacturageAffacturage
Affacturage
 
Affacturage
AffacturageAffacturage
Affacturage
 
Banques et assurances
Banques et assurancesBanques et assurances
Banques et assurances
 
L’argent électronique et la micro-assurance
L’argent électronique et la micro-assuranceL’argent électronique et la micro-assurance
L’argent électronique et la micro-assurance
 
L’atelier pour la création d’une stratégie nationale de développement de la m...
L’atelier pour la création d’une stratégie nationale de développement de la m...L’atelier pour la création d’une stratégie nationale de développement de la m...
L’atelier pour la création d’une stratégie nationale de développement de la m...
 
L’impact des actions collectives dans la banque et l’assurance
L’impact des actions collectives dans la banque et l’assuranceL’impact des actions collectives dans la banque et l’assurance
L’impact des actions collectives dans la banque et l’assurance
 
02 la gestion des produits d'assurance (2011)
02   la gestion des produits d'assurance (2011)02   la gestion des produits d'assurance (2011)
02 la gestion des produits d'assurance (2011)
 
Emprunt obligataire :Pour tout savoir
Emprunt obligataire :Pour tout savoirEmprunt obligataire :Pour tout savoir
Emprunt obligataire :Pour tout savoir
 
L'ubérisation, une chance pour la Banque
L'ubérisation, une chance pour la BanqueL'ubérisation, une chance pour la Banque
L'ubérisation, une chance pour la Banque
 
COVID-19 | Introduction à l'assurance crédit
COVID-19 | Introduction à l'assurance créditCOVID-19 | Introduction à l'assurance crédit
COVID-19 | Introduction à l'assurance crédit
 
Tarification : les modélisations de risques innovantes pour pérenniser la per...
Tarification : les modélisations de risques innovantes pour pérenniser la per...Tarification : les modélisations de risques innovantes pour pérenniser la per...
Tarification : les modélisations de risques innovantes pour pérenniser la per...
 
L'OBLIGATION
L'OBLIGATIONL'OBLIGATION
L'OBLIGATION
 

Similaire à Perspectives du marche assurance emprunteur

Dossier de presse assurances collectives nov-2014
Dossier de presse assurances collectives nov-2014Dossier de presse assurances collectives nov-2014
Dossier de presse assurances collectives nov-2014
Crédit Agricole Assurances
 
Sia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - Extract
Sia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - ExtractSia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - Extract
Sia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - Extract
Matthieu MENGEL
 
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
PwC France
 
Solucom - Les Cahiers d'Insurance Speaker
Solucom - Les Cahiers d'Insurance SpeakerSolucom - Les Cahiers d'Insurance Speaker
Solucom - Les Cahiers d'Insurance Speaker
Wavestone
 
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Gaetan du Halgouet
 
Présentation mémoire KOUAO Ekra Mathieu
Présentation mémoire KOUAO Ekra MathieuPrésentation mémoire KOUAO Ekra Mathieu
Présentation mémoire KOUAO Ekra Mathieu
Mathieu Ekra Kouao
 
Planete CSCA : loi PACTE
Planete CSCA : loi PACTEPlanete CSCA : loi PACTE
Planete CSCA : loi PACTE
Léo Guittet
 
Csp pour vip business
Csp pour vip businessCsp pour vip business
Csp pour vip business
mcperthuis
 
Etude PwC sur l'assurance à l'ère du digital (mars 2015)
Etude PwC sur l'assurance à l'ère du digital (mars 2015)Etude PwC sur l'assurance à l'ère du digital (mars 2015)
Etude PwC sur l'assurance à l'ère du digital (mars 2015)
PwC France
 
Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...
Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...
Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...
Insurance_Marketing
 
ITW vice président ACPR sur le courtage
ITW vice président ACPR sur le courtageITW vice président ACPR sur le courtage
ITW vice président ACPR sur le courtage
Léo Guittet
 
Dossier de presse financement de l'économie
Dossier de presse   financement de l'économie  Dossier de presse   financement de l'économie
Dossier de presse financement de l'économie
ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie
 
Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?
Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?
Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?
Wavestone
 
Communiqué de presse Shine
Communiqué de presse ShineCommuniqué de presse Shine
Communiqué de presse Shine
Patrice BERNARD
 
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Alban Jarry (Bibliothèque de Documents)
 
La gestion des impayés.pptx
La gestion des impayés.pptxLa gestion des impayés.pptx
La gestion des impayés.pptx
OULAKBIRIlham
 
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 3 : INN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 3 : INN...Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 3 : INN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 3 : INN...
Alban Jarry (Bibliothèque de Documents)
 
Bancassurance : 3 règles d’or pour une stratégie de communication digitale ef...
Bancassurance : 3 règles d’or pour une stratégie de communication digitale ef...Bancassurance : 3 règles d’or pour une stratégie de communication digitale ef...
Bancassurance : 3 règles d’or pour une stratégie de communication digitale ef...
Soyuz
 
Quelles perspectives pour le crédit à la consommation en 2019 ?
Quelles perspectives pour le crédit à la consommation en 2019 ?Quelles perspectives pour le crédit à la consommation en 2019 ?
Quelles perspectives pour le crédit à la consommation en 2019 ?
Sergio Monteiro
 
Guide du credit management en 2019
Guide du credit management en 2019Guide du credit management en 2019
Guide du credit management en 2019
Justine Badaire
 

Similaire à Perspectives du marche assurance emprunteur (20)

Dossier de presse assurances collectives nov-2014
Dossier de presse assurances collectives nov-2014Dossier de presse assurances collectives nov-2014
Dossier de presse assurances collectives nov-2014
 
Sia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - Extract
Sia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - ExtractSia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - Extract
Sia Partners - Loi Pacte enjeux opérationnels - Extract
 
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
 
Solucom - Les Cahiers d'Insurance Speaker
Solucom - Les Cahiers d'Insurance SpeakerSolucom - Les Cahiers d'Insurance Speaker
Solucom - Les Cahiers d'Insurance Speaker
 
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
 
Présentation mémoire KOUAO Ekra Mathieu
Présentation mémoire KOUAO Ekra MathieuPrésentation mémoire KOUAO Ekra Mathieu
Présentation mémoire KOUAO Ekra Mathieu
 
Planete CSCA : loi PACTE
Planete CSCA : loi PACTEPlanete CSCA : loi PACTE
Planete CSCA : loi PACTE
 
Csp pour vip business
Csp pour vip businessCsp pour vip business
Csp pour vip business
 
Etude PwC sur l'assurance à l'ère du digital (mars 2015)
Etude PwC sur l'assurance à l'ère du digital (mars 2015)Etude PwC sur l'assurance à l'ère du digital (mars 2015)
Etude PwC sur l'assurance à l'ère du digital (mars 2015)
 
Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...
Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...
Enjeux stratégiques de la fidélisation en assurance : la CLV comme facteur cl...
 
ITW vice président ACPR sur le courtage
ITW vice président ACPR sur le courtageITW vice président ACPR sur le courtage
ITW vice président ACPR sur le courtage
 
Dossier de presse financement de l'économie
Dossier de presse   financement de l'économie  Dossier de presse   financement de l'économie
Dossier de presse financement de l'économie
 
Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?
Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?
Bank Insight n°2 - MIF2 : contrainte ou opportunité ?
 
Communiqué de presse Shine
Communiqué de presse ShineCommuniqué de presse Shine
Communiqué de presse Shine
 
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
 
La gestion des impayés.pptx
La gestion des impayés.pptxLa gestion des impayés.pptx
La gestion des impayés.pptx
 
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 3 : INN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 3 : INN...Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 3 : INN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 3 : INN...
 
Bancassurance : 3 règles d’or pour une stratégie de communication digitale ef...
Bancassurance : 3 règles d’or pour une stratégie de communication digitale ef...Bancassurance : 3 règles d’or pour une stratégie de communication digitale ef...
Bancassurance : 3 règles d’or pour une stratégie de communication digitale ef...
 
Quelles perspectives pour le crédit à la consommation en 2019 ?
Quelles perspectives pour le crédit à la consommation en 2019 ?Quelles perspectives pour le crédit à la consommation en 2019 ?
Quelles perspectives pour le crédit à la consommation en 2019 ?
 
Guide du credit management en 2019
Guide du credit management en 2019Guide du credit management en 2019
Guide du credit management en 2019
 

Dernier

Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Soliday das Sonnensegel
 
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
benj_2
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
HervBriceKOYA
 
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Paperjam_redaction
 
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Couthaïer FARFRA
 
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptxFORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
HervBriceKOYA
 

Dernier (6)

Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
 
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
 
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
 
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
 
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptxFORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
 

Perspectives du marche assurance emprunteur

  • 1. MARCHÉ DE L’ASSURANCE EMPRUNTEUR : OUVERTURE PROGRESSIVE ET CONCURRENCE ACCRUE
  • 2. LE MARCHÉ DE L’ASSURANCE EMPRUNTEUR EST EN CROISSANCE CONTINUE DEPUIS 2013 12M emprunteurs en France UN MARCHÉ ANNUEL DE 9,1MDS € EN 2017 Sources : Données FFA 6,74 ; 74% 1,8 ; 20% 0,53 ; 6% MARCHÉ DE L'ASSURANCE EMPRUNTEUR EN FRANCE (EN MDS €, 2017) Crédits immobiliers Crédits consommation Prêts professionnels 6,41 ; 71% 2,41 ; 27% 0,23; 2% RÉPARTITION DES PRIMES PAR GARANTIE (EN MDS€, EN 2017) Garantie Décès Incapacité / Invalidité Perte d'emploi + 5% + 4% - 3% 01 8,3 8,4 8,6 8,8 9,1 2% 1% 3% 1% 4% 0% 2% 4% 6% 7,5 8 8,5 9 9,5 2013 2014 2015 2016 2017 EnMds€ TAILLE ET DYNAMIQUE DU MARCHÉ DE L’ASSURANCE EMPRUNTEUR Cotisations des contrats d'assurance emprunteur Croissance annuelle
  • 3. CE MARCHÉ FORT LUCRATIF EST DOMINÉ PAR LES BANCASSUREURS 02 88% 12% UNE DOMINATION BANCAIRE ÉCRASANTE Encours ADE groupes bancaires Encours ADE en délégation assureurs UN MARCHÉ À TRÈS FORTE VALEUR Un taux de marge nette très confortable évalué à 36,8% des primes par l’ACPR contre 4,6% pour l’ensemble des autres assurances. Une forte rémunération commerciale des réseaux bancaires qui captent l’essentiel de la marge y compris les participations aux bénéfices (PB) sous forme de commissions variables. PdM de 30% grâce aux partenariats bancaires : Le reste du marché est majoritairement contrôlé par les grandes banques
  • 4. PEU A PEU LE MARCHÉ S’OUVRE A LA CONCURRENCE 03 Près de la moitié des propriétaires prêts à changer d’assureur pour leur crédit immobilier en 2018. UNE ATTENTE FORTE CHEZ LES CLIENTS… D’après les estimations de McKinsey, entre 600M€ et 1,4Md€ pourraient être transférés selon le taux de résiliation retenu. ➢ Entre 15 et 35% des parts de marché de la bancassurance sur des crédits à maturité supérieure à 3 ans. VERS UN RÉÉQUILIBRAGE DU MARCHÉ… Hausse régulière des devis adressés aux courtiers avec une croissance potentielle élevée (seulement 1/3 des nouveaux crédits mis en délégation d’assurance). Un coût de l’assurance moyen de 25% du coût du crédit qui incite fortement à faire jouer la concurrence. Sources : TNS Sofres, Mc Kinsey Des gains potentiels conséquents pour les emprunteurs (de 15 à 25 k€ par emprunt sur la durée de crédit).
  • 5. Amendement Bourquin à la Loi Sapin II* Loi HamonLoi Lagarde LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES CONFORTENT L’OUVERTURE À LA CONCURRENCE 04 Obligation d’informer le souscripteur d’un crédit de la faculté de souscrire indépendamment son assurance de prêt. Objectif de rendre effectif la liberté contractuelle offerte par la Loi MURCEF. Permet la résiliation de l’assurance de prêt dans les 12 mois suivant sa souscription : • Prolonge seulement la rotation potentielle du flux, • Sans impact pour le stock. Résiliation à chaque échéance anniversaire avec un préavis de 2 mois : • Impacte le stock et assoit une véritable ouverture du marché, • Impose une obligation de proposer une couverture équivalente fondée sur le respect de 18 critères de garantie minimale du CCSF. De nombreux débats sur la date à retenir avec une forte résistance des banquiers, des avertissements de l’ACPR et des consignes de la FBF pour améliorer l’information des assurés sur la date d’échéance effective. 2010 2014 2017 * Confirmé par le Conseil Constitutionnel le 12/01/2018.
  • 6. LE BÉNÉFICE GLOBAL POUR LES EMPRUNTEURS EST TOUTEFOIS LIMITÉ PAR LA RÈGLEMENTATION ET L’ÉVOLUTION DE LA FISCALITÉ 05 UNE JURISPRUDENCE QUI N’A PAS ENCORE PERMIS AUX ASSURÉS DE BÉNÉFICIER DES PB… … qui s’appliquera également à la garantie Décès pour un montant de 9% uniquement sur les nouveaux contrats soit une hausse théorique de + 6,4%. • Limitation de l’attractivité des challengers pour attaquer le stock de contrat. • Compression probable des marges des acteurs pour rester compétitifs. UNE ÉVOLUTION DE LA TSCA… Des PB qui restent acquises aux réseaux de distribution par le biais de commissions variables assises sur les résultats. Sources : TNS Sofres, Mc Kinsey Action en justice de particuliers soutenus par l’UFC Que Choisir déboutée le 23 mai 2014 partiellement confirmée en Cour d’Appel conduisant à revoir le processus de rémunération des réseaux commerciaux sans verser de PB aux assurés.
  • 7. DES ACTEURS TRÈS DIFFÉRENTS SONT ENGAGÉS DANS UNE « COOPÉTITION » POUR BOUSCULER L’OLIGOPOLE BANCAIRE 06 Leaders incontestés du marché, fixent les standards du marché en matière de couverture Bancassureurs Challengers, ils essaient de se faire une place sur le marché en misant sur la baisse des prix et la simplification des process Assureurs Présents depuis de nombreuses années, ils développent des approches très segmentées avec une forte agressivité tarifaire Courtiers grossistes Peuvent agir en courtier, prestataire de services en collaboration éventuelle des acteurs de premier plan Acteurs numériques Agissent en intermédiaire pour fluidifier le marché Comparateurs Proposent l’assurance emprunteur avec une gamme de services Portails de service Interviennent en support des assureurs challengers pour fluidifier les parcours client, améliorer la sélection médicale, optimiser les modèles de tarification Réassureurs
  • 8. EN BANALISANT L’OFFRE, LE MARCHÉ S’EST PROGRESSIVEMENT COMMODITISÉ… 07 LES OFFRES DES BANCASSUREURS : • RELATIVEMENT HOMOGÈNES, • PEU SEGMENTÉES, • ESSENTIELLEMENT FOCALISÉES SUR LES RISQUES STANDARDS ET LARGEMENT MUTUALISÉES. • RISQUES AGGRAVÉS, • SPORTIFS DE HAUT NIVEAU, • PROFESSIONS À RISQUE, ... L’ACHAT DE L’ASSURANCE EMPRUNTEUR EST PRINCIPALEMENT FONDÉ SUR : 1. LE PRIX, 2. LA SIMPLICITÉ TRANSACTIONNELLE. LA DURATION DES ASSURANCES EMPRUNTEUR ASSOCIÉS AUX CRÉDITS IMMOBILIERS VARIE ENTRE 8 ET 10 ANS. LES NICHES DE MARCHÉ PEU EXPLOITÉES PAR LES BANCASSUREURS :
  • 9. …OUVRANT LA VOIE AUX INNOVATIONS NUMÉRIQUES POUR REFONDER LES PRATIQUES… 08 FLUIDIFICATION ET SIMPLIFICATION DU PARCOURS CLIENT ET APPROCHE PAR LES COMPORTEMENTS. Distribution numérique d’ADE mariant des compétences diverses Courtier en assurance de prêt 100% digital Utilisation de l’intelligence artificielle, valorisation instantanée de l’économie réalisée sur les réseaux sociaux (aujourd’hui Facebook Messenger, demain Whats’Up, Telegram, Tidio, …) Partenariat de distribution Optimisation des modèles de tarification et de la sélection des risques
  • 10. … ET ENGAGER UNE TRANSFORMATION DES OFFRES ET DES PROCESS 09 SIMPLIFICATION ET DIGITALISATION DU PROCESSUS TRANSACTIONNEL NOTAMMENT POUR LES TRANSFERTS DE STOCK (SOUSCRIPTION, SÉLECTION MÉDICALE DISTANTE ET ALLÉGÉE OU BASÉE SUR LES COMPORTEMENTS) MISE EN PLACE D’UNE PARTICIPATION AUX RÉSULTATS DES EMPRUNTEURS AFFINAGE DES MÉTHODES DE SÉLECTION DES RISQUES POUR CHOISIR LES ADHÉRENTS LES PLUS FIDÈLES, GÉNÉRATEURS DE VALEUR À LONG TERME SUPÉRIEUR À LEUR SEUL PROFIL DE RISQUE INTÉGRATION D’UNE COMPOSANTE ÉPARGNE : À ISO-BUDGET UNE PARTIE DE LA PRIME EST MISE EN RÉSERVE, VALORISÉE ET DÉLIVRÉE EN CAS DE BONNE FIN DU CRÉDIT AJOUT D’UNE PRÉVOYANCE COMPLÉMENTAIRE : OBSÈQUES, CAUTION BANCAIRE, … INTÉGRATION DE SERVICES D’ASSISTANCE EN CAS DE SINISTRE
  • 11. OPINION DES LEADERS : INTERVIEW DE NICOLAS BOUCQUEY, DIRECTEUR PRÉVOYANCE INDIVIDUELLE DE GROUPAMA GAN VIE 10 Le marché de l’assurance emprunteur dispose de confortables marges mais est aujourd’hui largement dominé par les acteurs bancaires. Malgré les récentes évolutions réglementaires, il reste malgré tout assez figé, du fait notamment de craintes des clients à quitter leur banquier. L’évolution fiscale annoncée pour 2019 devrait pénaliser en outre la rotation du stock. Les acteurs bancaires adoptent une politique tarifaire défensive en s’alignant sur les propositions concurrentes pour ne pas perdre leurs clients. Groupama a lancé avec un certain succès des opérations de conquête en combinant prescription des réseaux commerciaux et vente à distance en misant sur des processus simplifiés et des tarifs attractifs. Les résultats de la campagne sont satisfaisants tant en reprise à la concurrence qu’en délégation initiale. Dans ce dernier cas, ils montrent qu’il est plus aisé de convertir un client dans les 6 mois suivant son investissement immobilier plutôt qu’au moment de la signature. L’enjeu de Groupama, et plus largement des assureurs challengers, est de sortir de la seule approche par les prix pour proposer plus de garanties et plus de services. De même, la clé du succès réside dans la capacité à rendre tangible et immédiatement perceptible l’économie réalisée comme par exemple à travers un chèque de bienvenue ou une cagnotte personnelle constituée avec les économies réalisées. Nicolas Boucquey : Après quelques années dans le conseil en management, Nicolas Boucquey est entré chez Groupama où il a exercé différentes fonctions à hautes responsabilités dans le domaine des assurances de personnes. A ce titre, il a eu en charge la dynamisation du marché de la prévoyance individuelle et notamment de l’assurance emprunteur. Groupe Groupama : • CA de 13,8 Mds € • 12,5M sociétaires et clients • 3ème assureur prévoyance en France.
  • 12. OPINION DES LEADERS : INTERVIEW DE HERVÉ MARTEL – DIRECTEUR DE L’ALIGNEMENT STRATÉGIQUE 11 Le marché de l’assurance emprunteur ne cesse de connaitre des aménagements législatifs dont les principaux objectifs sont d’accroitre la capacité de négociation du consommateur et d’instaurer une concurrence plus large. Or malgré une guerre tarifaire - alimentée par la présence grandissante des comparateurs en ligne - il faut constater que le taux de souscription hors des contrats bancaires, n’a pas spectaculairement augmenté depuis 15 ans. Le prix, unique critère de choix des souscripteurs, offre même un nouvel argument de poids aux bancassureurs qui, compte tenu notamment de la taille de leur portefeuille, s’alignent sur le mieux-disant extérieur, dont les marges déjà limitées depuis longtemps, ne cessent de baisser. C’est pourquoi une réflexion autour du développement de services innovants inclus ou optionnels pourrait différencier les acteurs. La mise à disposition d’un accompagnement ou d’un service auquel il serait possible de faire appel sans qu’un aléa ne soit intervenu, pourrait rendre l’assurance finalement accessoire au dispositif proposé au consommateur. De la même façon, on pourrait imaginer l’introduction de garanties complémentaires (obsèques, caution bancaire,…). Bien entendu, la fluidité du parcours client incluant notamment une sélection médicale facilitée et assistée, et la simplicité transactionnelle ont une importance capitale pour se développer. La capacité à communiquer autour de la démonstration que le dispositif proposé est bien plus qu’une « simple » garantie emprunteur, pourrait alors être la clé du succès permettant d’espérer un véritable transfert de parts de marché vers les challengers non bancaires. Hervé Martel est Directeur de l’Alignement Stratégique d’Harmonie Mutuelle, spécialiste des assurances affinitaires et plus spécifiquement des garanties emprunteurs, il a notamment en charge la déclinaison du plan de développement. Groupe VYV : • 10M de personnes protégées. • CA global de 10 Mds €. • Assurance emprunteur proposée par le biais de Sphéria Vie.
  • 13. RETROUVEZ-NOS ACTUALITÉS SUR INTERNET 12 Retrouvez-nous sur : www.selenis.fr • descriptions plus détaillées de nos références et de nos savoir-faire, • nos conférences métier, • certaines de nos méthodologies, • nos publications. Suivez nos actualités sur les réseaux sociaux Selenis-Consulting-Insurance-Banking Selenis